Il est pas frais mon poisson?

Aller en bas

Il est pas frais mon poisson?

Message  Invité le Jeu 28 Mar 2013, 14:44

Il était temps pour moi d'aller enfin explorer VRAIMENT les environs, enfin juste une partie en réalité. Celle que malgré moi, j'avais déjà traversé et où ca c'était pas vraiment bien finis. Le village. Après ma longue marche pour m'éloigner de mon Sauveur (je ne parle pas d'Arty la bien sur), j'étais affamée et le seul endroit que j'avais trouvé pour faire les poubelles était ce village - humains - avant le donjon. On connais la suite, mon deuxième sauveur (la c'est bien Arty) avait fait son apparition miraculeuse et s'en suit notre aventure dans la citée naine et tutti quanti.

Mais pourquoi aller dans cet endroit potentiellement dangereux pour mes moustaches? La curiosité y est pour beaucoup certes, mais je voulais trouver ou s'approvisionnait le cuisto renard pour ces succulent mets. Évidement, il n'avait pas un bassin géant dans sa cuisine, il devait donc les acheter quelque part. Le village était une piste. Après tout, un quelconque humain repentis pouvait très bien passer incognito parmi ces semblables pour faire des courses - pour 1000 habitants... ca fait beaucoup mais tous ne mange pas du poissons...si? -. Prenant mon courage a deux pattes, je parties a quatre coussinets vers l'horizon.

Il ne fallait plus de temps que prévu, forcément, je devais faire 5 pas chat au lieu d'un humain. Et il faut dire que les divers insectes sur le chemin n'aidaient pas a suivre un itinéraire court. Ben oui, s'il y avait des jouets partout autant jouer avec non? Et prendre des forces aussi pour la route a venir en chassant deux trois musaraignes et autre petit mammifère des champs. Enfin, après le double de temps qu'il m'aurait fallut, j'arrivais a l'entrée du village alors que le soleil frappé a pleine puissance mon crane de piaf. Discrètement, je me faufilais dans les ruelles, rasant les murs pour ne pas me faire repérer et pour me repérer moi, je me fiai a mon odorat. Une poissonnerie sentait a des kilomètres a la ronde pour un expert, ce que j'étais. Truffe au vent, j’avançais sur les pavés, évitant les humains trop pressés pour s'attarder sur moi.

La poissonnerie était un peu a l'écart du centre, dans un quartier qui regroupait plusieurs commerces, j'avais vue une boucherie et un marchand de bijoux pas loin. La bâtisse était en bois et des trace de bleu délavé indiquait qu'elle avait été peinte un moment mais que les propriétaire des lieux n'était pas très regardant sur l'esthétique du bâtiment. Ca n'avait pas d'importance en soit, ce qui m’intéressais n'était autre que ce qu'il y avait a l'intérieur. Pour rentré, je ne pris pas la porte traditionnelle, non car elle était fermée et en tant que chat, je ne pouvais l'ouvrir. Par contre je pris un l’entrée habituelle pour moi, c'est a dire une fenêtre. Par chance l'une d'elle était entre ouverte a l'arrière du bâtiment. Les patte arrière sur un tonneau et les avant sur le rebord, j'observais les lieux. Il n'y avais pas de lumière a part celle qu'offrait les ouvertures du mur mais la pièce était assez éclairé pour un humain, que je ne repéré pas de suite.

Il était assis sur une chaise, de dos, a se balancer, les pieds sur la table. Un peu comme moi enfaite au resto du renard. Je ne voyais pas sa face, mais il portait un chapeau brun et une veste qui pendait de chaque coté de la chaise. Il regardais lui aussi par la fenêtre vers la rue. Malheureusement, faire une visite du propriétaire quand celui est présent n'était pas une mince a faire. il y avait de forte chance pour que le poissonnier n'aime pas trop les chats pour la simple et bonne raison que nous chipons sa marchandise. Enfin celui la avait l'air plutôt cool et nonchalant. J'avais donc solution devant moi. Entrer discrètement a l'intérieur et chercher les poissons sans me faire repérer avec la possibilité de me faire jeter a grand coup de pied dehors ou au contraire signaler ma présence et d'espéré le mieux, que celui ci accepte de me donner a manger (et aussi avec la possibilité non négligeable de me faire jeter....).

Dur dilemme... Je grimpais totalement sur la fenêtre et passer ma tête dans l'ouverture de la fenêtre. Il n'avait pas l'air vraiment très dangereux et je ne voyais pas de balais a proximité pour me faire voire ailleurs si j'y suis. L'observant encore un peu, me convaincant que j'avais une chance de réussir mon coup en étant discrète je changea d'idée au dernier moment. Je pris ma tête de choupi absolue, pupills dillaté, tete sur le coté avec une oreille baisais et je me jeter a l'eau (enfin façon de parler) avec mon miaulement le plus cute possible afin d'amadouer le poissonnier

- Miiiiiiiiiu?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est pas frais mon poisson?

Message  End Walkers le Ven 10 Mai 2013, 11:27


"I guess it's no appropriate, but I have to investigate~
I know that you were her lover but maybe you killed her~♫"

Une chansonnette se f'sait entendre dans la p'tite maisonnette du poissonnier. Ah, j'me présente. J'suis Town. Mon boulot d'base, c'est d'faire le shérif. Et j'suis des End Walkers. Mon patron voulait que je récupère toutes les infos possibles dans les parages alors j'avais une idée d'fou: Utiliser mon ouïe de chasseur pour entendre tout ce qui se disait dans l'village! Alors le topo était simple: J'me posais dans la maison centrale et j'attendais de voir ce qu'il se disait. Le soucis d'la mort, c'est qu'entendre les rumeurs du village, je m'en fous moi. Ce qu'il me fallait, c'était des informations venant des lieux les plus intéressants et commerciaux. Alors j'ai ciblé une maison dans laquelle il y avait un homme que j'devais interroger. En plus, il y avait de quoi bouffer. Du poisson. Oooh putain que j'adore ça~! D'une pierre trois coups! J'ai un endroit où crécher, de quoi bouffer, un mec à interroger. Bon, il avait pas été particulièrement bavard hein. Du moins pas tant que j'lui avait pas étalé un couteau d'chasse chauffé sur l'coin d'la gueule. Là il avait hurlé. Et après il s'était mit à causer un peu. Bon, il savait quelques trucs sur les Inquisiteurs et autres dû à un cousin au troisième degrés ou autre. Je sais pas trop et pour dire la vérité, je m'en fous. C'était vraiment pas intéressant. Tout ce qu'il y a à savoir, c'est que maintenant, il était au fond d'la mer! Et moi j'étais là à glander sur cette chaise. J'entendais tout ce qui ce disais, je me tenais proche du donjon Kanabo au passage et... JE ME FAIS CHIER! MON DIEU!

Mais c'est pas différent de mon boulot de shérif au final. La différence est que je fais pas la loi quoi... Ouais, en fait c'est vraiment super différent. Tout ennuyé, je glandais sur ma chaise en chantonnant jusqu'à ce que je sente une odeur. Celle du poil animal. Mon odorat est affirmé par un miaulement et là, je tourne sur les deux pieds de la chaise. Un chat! Une même. Question d'odorat, vous êtes humains, vous pourriez pas comprendre. Tout guilleret, je me lève et m'approche d'elle, lui offrant un grand sourire tranquille. Je laisse mon fusil appuyé contre la cheminée, m'approchant de la petite bête pour lui grattouiller le menton et user de toute ma main pour lui frotter un peu la tronche. Je rigole doucement, très familier. J'adore c'te genre de bestiole!! Les yeux plein d'étoiles, j'lui dis alors

"Oooooh, ma chatte, qu'est-ce que tu fais là~?"

Je ricane. Elle est tellement chouuu bordel! Un joli poil étincelant qui montre qu'elle tient la forme, cet air curieux et adorable... J'pense pas que ce soit l'ancien proprio d'ces lieux son maître sinon elle aurait été là plus tôt. Les chats sont indépendants mais pas cons: Il y avait des tonnes de poissons ici, j'vois pas pourquoi elle se serait tirer ailleurs pour chasser!... J'suis débile moi, pourquoi j'lui demande ce qu'elle fous ici: Il y a du poisson partout!! Comme un idiot, je me claque la paume de la main sur le front. Prenant la bête sous le ventre, la prendre contre moi et la grattouille un peu avant de la poser sur la table. Mon manteau, je l'enlève, me dévoilant en t-shirt. Je pose ce dernier sur le dossier de la chaise et je met mon chapeau sur une des barres verticales du dossier. Faut pas que je garde trop de fringues ou je vais crever de chaud si je fais à bouffer. Elle m'a donner la dalle c'te petite~ Avec mon air décontracté et joyeux, je me disais que ça pouvais être une des beastgirls du donjon. Mais bon. Je m'en fous: Elle avait pas l'air agressive, trop... chat pour être dangereuse. Et au pire, t'sais quoi, j'frappe pas les miss. Donc rien à foutre. Je lui demande, sortant les plus gros poissons de la réserve de glace. Je les mets sur la table de cuisine, souriant, prenant la machette pour le décapiter. Je demande, devant ces kilos de poissons qui ne demandent qu'à être mangé

"Dis p'tite chatte, tu le veux cru ton poisson ou j'te le cuisine aussi~?"

C'est sûr que p'tite dame, c'était plus charmant. Mais bon. Je vais pas rougir parce que je parle à un chat si? Je me contente d'être au calme, profitant de cette détente avant que mon patron ne me donne de nouveau un travail qui allait me faire bouger l'cul plus encore qu'une danseuse orientale. Alors que dire de plus? Profitons ouais~!!
avatar
End Walkers

Masculin
Messages : 8
Expérience : 102

Feuille de personnage
Niveau:
40/40  (40/40)
Race:
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est pas frais mon poisson?

Message  Invité le Mer 22 Mai 2013, 17:47

Oh? Depuis quand les humains étaient aussi agiles? Il maniait la chaise aussi bien que je le faisait. Huuuummmm il a vraiment pas le style d'un poissonnier avec son chapeau et son long manteau. Normalement ca a un tablier un poissonnier... et ca fait pas des yeux tout gentils quand ca voit un chat. C'est quoi comme type? Je suis encore tombée sur un cas c'est ca? Il vaudrait mieux que je me méfie. Ca cachait forcément quelque chose cet air doux et aimable. Si ca se trouve c'était juste une ruse pour m'approcher et me balancer au fond de l'eau après. Je reculais d'un pas seulement. A la base, moi je voulais manger! J'avais décidé de tenter le coup. J'étais trop loin néanmoins pour ressusciter, il fallait que je sauve mes poils si jamais ca tournait au vinaigre. Je repérais d'un coup d’œil une salle a ma droite, une sortie était toujours possible de ce coté. De toute façon, l'homme était déjà trop près pour m'enfuir. Un peu anxieuse, j'observais ses moindres faits et gestes.

Il...me grattouillait le menton la ou je rêve? Hein? C'était plutôt bon signe ça non? Je restais néanmoins sur mes gardes, juste au cas ou. Mais bon, faut dire que c'était assez difficile de se méfier de quelqu'un qui fait des grattouilles... au menton en plus. Haaaaaaa! Point faible à la con! Pourquoi fallait que je sois en chat hein? Je suis beaucoup trop corruptible comme ca. Et des caresses en plus... C'était plié. Je me laissais allé en profitant des chatteries de l'homme.


"Oooooh, ma chatte, qu'est-ce que tu fais là~?"

Chatte? Heinnnnnnn? Comment il peux savoir que je suis une fille? J'ouvrais de grands yeux et redressais mes oreilles alors qu'il me transportait sur la table. Pourtant... je ressemble à n'importe quel chat. Bon j'étais plus petite que la plus part mais généralement un humain ou toutes autres créatures d'ailleurs, ne pouvais pas faire la différence entre chat mâle et chat femelle d'un simple coup d’œil. Il fallait procéder a un examen plus approfondi pour le savoir, et ca il ne l'avais pas fait, soit il fallait capter certaines hormones... Ca voulais dire que c'était pas un humain normal?

"Mi?"

Pourtant il avait l'air d'un humain normal. Carrure moyenne, un peu comme Artyom, c'était pas un gros bourrin quoi. Pas d'attribut animalier ou de dents pointues, pas de cornes ou queue de démon, pareille pour d'éventuelles ailes, écailles, plumes... non rien ne laissait transparaitre que c'était autre chose qu'un humain. Je l'observais alors qu'il cherchait des poissons et un couteau pour les préparer.


"Dis p'tite chatte, tu le veux cru ton poisson ou j'te le cuisine aussi~?"

La... c'était vachement louche... Pourquoi il me demande ca? Normalement les chat ca prend du poisson cru! Pas cuit. On peux pas manger des trucs chauds a cause de notre langue beaucoup plus sensible que la normal. Soit il ne s'y connaissait pas du tout en chat... Soit il soupçonnait que je n'étais pas une chat a 100% mais une beast. Et dans ce cas la, j'étais dans la merde. Je ne savais pas me battre, et je savais que fuir avec un village en furie derrière soit, c'était pas super tip top. Je retroussais mon nez. Il fallait que je dissipe tous soupçons pour sauver ma fourrure. Je déconnectais mon cerveau humain pour laisser mes instincts chats reprendre le dessus et ainsi paraitre le plus félin possible.

"Miiiii"

Je lançais ma machine a ronron et me frottais entre ses bras. Bien évidement ca le gênait pour couper les poissons mais c'était pour lui montrer que moi aussi j'en voulais - Technique pour amadouer un humain quand un chat veux quelque chose -. Généralement ca marchait pour les amoureux des chats. Puis après deux trois aller-retour sous ses bras, mon attention se reporta sur la pièce. Plus précisément sur ses affaires. En me frottant j'avais pu le sentir et vérifier que c'était un humain, mais j'allais l'énerver si je continuai encore. Je descendis de la table d'un bon gracieux et m'approchais de la chaise. Une partie de son manteau trainait par terre. Je le reniflais un peu avant de sauter sur le siège et faire de même pour son chapeau. J'enregistrai son odeur, juste au cas ou. Un poissonnier aussi gentil, il fallait que je l'enregistre même si les poissons ne sentaient pas aussi bon que ceux du cuisto renard. D'un coup de patte je fis tomber son chapeau au sol et me mis en position de chasse... d'un bond je lui sauter dessus et d'un autre coup de griffe je l'envoyais balader un peu plus loin. J'avais trouvé un nouveau jouet! Pendant que l'homme cuisinait je devais bien m'occuper. Je me servirai en poisson quand il ne sera plus là, en rat quoi.

Boum!
"MIIII!"

Mon jouet c'était arrêté a coté de la cheminée...Et sans faire exprès, j'avais fait tomber un truc! Avant de me faire gronder, j'avais couru sous une table.. Une fois a l’abri, je regardais ce que j'avais fait. C'était...un fusil? Je l'avais pas vue celui la! Il était au poissonnier!? C'était comme ca qu'il se débarrassait des chats? Pas a grand coup de pied dans le derrière mais directement a coup de carabine? Heeeiinn!
Panique totale! Je regardais a droite, a gauche pour trouver une sortie! Vite la fenêtre!
Sans attendre, je sortais de ma cachette pour courir vers ma porte, enfin fenêtre de secours. Je savais que ca caché quelque chose toute cette gentillesse! Tous pareil ces humains de toute façon. Ça m'apprendra a aller loin du donjon tiens.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est pas frais mon poisson?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum