La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Aller en bas

La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Dim 07 Avr 2013, 15:47

On dit que rien ne coûte plus cher à un marchand d’armes que la paix. Il était donc logique qu’ils essaient tous de continuer à souffler sur les braises du conflit, qu’ils alimentent le feu de la guerre… Et par quelque moyen que ce soit. Parfois, les manœuvres les plus viles n’étaient rien à côté de ce que des gens cupides et mal intentionnés pouvaient faire pour leur propre salaire, leur vie, leur bénéfice personnel. Oh, le démon n’était pas mieux qu’eux, ça, il le reconnaissait. Lui aussi avait à son actif quelques petits coups bas et autres actes écœurants. Cependant, être utilisé comme il était à présent utilisé ne lui plaisait pas vraiment : désigné comme le responsable d’un massacre de civils et pour le pillage d’un convoi d’armes humain… Très peu pour lui. Mais vu les chaînes qui le retenaient à présent, il aurait eut bien du mal à se justifier ou à se libérer pour prouver le contraire.


Grognant de douleur et de rage, le colosse enchaîné et à genoux leva ses yeux oranges luisant de haine envers son tortionnaire. L’homme en armure et au casque intégral ricana sombrement, sa voix déformé par son heaume et s’éloigna de quelque pas. Bien entendu, le chevalier noir ne s’était pas éloigné pour laisser respirer sa victime mais juste pour aller ramasser un tisonnier et torturer l’Overlord avec. Retenant un cri de douleur, ne voulant pas faire ce plaisir à l’homme en face de lui, le démon repensa à la manière dont il avait été floué et comment cette trahison l’avait amené ici. C’était à la fois si simple et si compliqué… Comme à peu près tout avec lui n’est-ce pas ? Certes, ce n’était pas le piège du siècle mais Over était tombé en plein dedans : sans doute n’avait-il pas été assez brutal d’entrée de jeu, qu’il avait été trop faible… En tous cas on ne l’y reprendra plus avec une humaine si il s’avérait qu’un jour une situation similaire se présentait. Alors que les coups et les tortures connaissaient une brève accalmie, l’Overlord regarda son tortionnaire une nouvelle fois et cracha sur ses bottes. Avant que l’inévitable coup de pied vienne, le démon enchaîné dans des fers enchantés lui dit :

-Humpf, c’est tout ce qu’a en réserve Ulfrid le grand destructeur ? Franchement pitoyable ! Même les pleutres de serviteurs du donjon sont plus impressionnants que toi !


Evidemment un coup de pied le fit taire mais Daggon ricana intérieurement : si il énervait assez l’humain belliqueux, peut-être arriverait-il à lui faire commettre une erreur. En attendant que la dite erreur se produise, il ne lui restait plus qu’à attendre et à espérer qu’une personne au donjon envoie rapidement des renforts : c’était assez improbable certes car les traces ne mèneraient jamais directement au réseau de grottes dans laquelle l’Overlord était retenu mais l’espoir subsistait dans le cœur du démon. Il restait à voir qui le donjon enverrait et surtout s’il serait capable lire quoi que ce soit dans les ruines du village et dans le monceau de cadavres du convoi militaire humain.

Car après tout, pas moins de cinquante cadavres se tenaient là, civils comme soldats, tous les cadavres étaient humains bien entendu et la marque d’un grand pouvoir magique était imprégné dans l’air et dans le sol. La terre était littéralement lacérée par les effets des sortilèges destructeurs… Des sortilèges ressemblant à s’y méprendre aux éclairs de l’Overlord. Tout cela n’était qu’une pièce d’un puzzle bien plus grand mais pour qui n’avait pas un esprit aiguisé, la scène semblait décrire une attaque de la part du colosse en armure sur un convoi d’armes destinées aux hommes… Une manœuvre qui ne ferait que déplaire aussi bien aux humains qu’au donjon et à sa politique de non agression. Restait à voir ce que la ou les personnes envoyées par Oni penseraient de tout ce massacre…

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Sam 20 Avr 2013, 22:10

Désignée d'office par le donjon pour sa sensibilité a la magie, Kumie fut réveillée de bonne heure ce matin par des gardes qui vinrent frapper à la porte de son domicile afin de lui confier la mission qui était d'enquêter sur un village humain détruit quelques jours après la fin de la grande bataille du donjon qui avait eu lieu ici, une équipe avait déjà été montée et elle devait aller enquêter avec pour déterminer la cause de cette destruction car il était clair que le Clergé n'avait pas encore accès à une magie aussi destructrice...Mais ça c'est que disait les gardes en tant que Briefing.

Kumie s'éveilla donc en douceur pour faire sa toilette du matin, déjeuner puis s'habiller afin d'aller en mission, attrapant Yukianesa sur son chemin en cas de combat imprévu durant l'investigation.
Elle se dirigea vers la cour du donjon pour faire la connaissance de l'équipe d'investigation qui était composé de pas moins de 5 personnes : Un reptilien qui semblait plus être un lézard qu'un dragon, un undead qui paraissait plus vivant que mort même si le trou dans son ventre pourrait prouver le contraire, un elfe tout comme Kumie même si c'était un elfe Lambda et non pas de neige, une beast qui semblait tenir de la tortue vu l'énorme carapace sur son dos et puis pour finir une humaine du dit village qui s'était portée volontaire...Au moins il y'aurait pas de bras en trop pour faire cette investigation.


Montant dans la charrette conduite par l'undead, Kumie se rangea entre la beast et le reptilien, Yukianesa entre ses frêles doigts blancs l'elfette se mit en transe afin de faire plus ample connaissance avec la lame de glace.

Cela fait déjà quelques jours que je t'ai rencontrée mais je ne sais toujours rien de toi à part ton nom, penses-tu que l'on pourrait se parler un peu ?

Sentant une fraîcheur anormale entre ses doigts Kumie compris que la lame s'éveillait tout comme un être vivant, elle avait réagi à ses paroles...

Honnêtement cela faisait un bail que quelqu'un ne m'avais parlé comme si j'étais un être vivant enfin peut-être aussi parce qu'ils ne pouvaient m'entendre mais toi tu le peut donc je me vois mal refuser cette proposition...

Bizarrement en entendant ces mots, Kumie aurait jurée pouvoir entrevoir un sourire se matérialiser dans son esprit mais pas son sourire à elle, le sourire de Yukianesa, son arme...Donc en plus de pouvoir entendre sa lame de glace parler, l'elfe pouvait également ressentir ses émotions désormais...Définitivement cette arme n'est pas qu'un objet, c'est un organisme vivant !
Avec un sourire que les autres membres de la troupe d'inspection ne peuvent comprendre, Kumie était tout de même contente de cette trouvaille.


N'empêche je suis bien heureuse de me trouver entre tes mains comparé à celles des roublards de Crocs-Noir...

Kumie avait entendu parler de ce groupuscule pas très légal, d'ailleurs le chef est un fana de tout ce qui est rare comme les artefacts...Et Yukianesa en est en quelque sorte une, une arme qui parle ça court pas vraiment les rues donc ce n'est pas étonnant si Crocs-noir a cherché à s'en emparer mais désormais cette arme est sous la protection de l'elfette donc Crocs-noir n'y touchera plus jamais !

Ne t'inquiètes plus pour cela, maintenant tu es sous ma responsabilité et Crocs-noir ne viendra pas te chercher ou bien il le fera sur mon corps ! Ah le village des humains est en vue ! Il va falloir qu'on travaille un peu, pourras-tu m'aider ?

Evidemment, tu peux compter sur moi maintenant.

Et la charrette s'arrêta dans un paysage quelque peu désolé, dans un endroit qui devait être l'ancienne place du village mais bon désormais ce n'était que zone désolée, le village avait été mit en ruine et ses habitants...C'est comme si leurs corps avaient étés carbonisés...Kumie poussa un soupir et sauta de la charrette, son arme à la main, elle n'avait que trop vue ce genre de scènes lors de la bataille du donjon et ce n'est pas ce qui attirait son attention, une forte concentration de magie se trouvait en ce lieu, empreint dans le sol et sur les bâtiments écroulés donc cette destruction n'avait pas été faite par un quelconque pillage mais bien par magie...Maintenant il suffisait de trouver d'où venait cette magie !
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Dim 21 Avr 2013, 11:20

Du temps s’était écoulé depuis la dernière visite d’Ulfrid, l’Overlord en était sûr. Ce balourd d’humain s’était sans doute lassé d’attendre et de frapper le colosse enchaîné. LE départ du chevalier noir au casque effrayant fut accueillit par Daggon comme une occasion de se libérer… Et ce n’était pas trop tôt. Testant la solidité de ses liens, le Daedra remarqua que ces derniers étaient en réalité des chaînes bien trop résistantes même pour quelqu’un de son calibre ! Fulminant intérieurement, il essaya de se concentrer pour effectuer une invocation ou un autre type de sortilège plus offensif mais… Rien ne se produisit. Ouvrant ses yeux autant qu’il le pouvait sous le coup de la rage, le démon rugit de défi et s’acharna un bon moment mais rien n’y fit. Soupirant après plusieurs autres minutes de lutte, le colosse à la peau bleue réfléchit à un autre plan d’action. Cependant, de par sa position actuelle, peu de choses semblaient être possibles : agenouillé, les mains levés au dessus de sa tête avec très peu de mobilité… Il aurait encore plus simple de se gratter l’oreille avec le pied que de s’échapper ! Il ne restait vraiment plus qu’à faire preuve de patience et attendre quelque chose de surprenant.



Sur ce point, bien que l’Overlord l’ignore, un événement surprenant était déjà en marche. Non loin du village dévasté, là haut sur la colline qui surplombait le village, une silhouette en armure observait la progression de quelques personnes originaires du donjon. Fermant les yeux sous son heaume, l’humain attendit un instant, le temps que les autres l’aperçoivent et identifient qui il semblait être. Ce fut les deux elfes qui le virent le premier et c’était un peu évident vu les sens améliorés de cette race. Cela dit, cela n’inquiéta pas le chevalier qui se retourna tranquillement et continua à marcher vers un espèce de petit bosquet non loin. Ralentissant régulièrement sa marche pour permettre aux deux êtres, si pas au groupe tout entier, de tenir la cadence, Elekor soupira intérieurement… On était tout proche de sa tombe à présent. S’arrêtant après une nouvelle minute de marche, le chevalier, ancien capitaine des forces de l’église, mit un genou à terre devant un petit cairn tout simple pour finalement baisser la tête et s’abîmer dans un état de profonde mélancolie. Priant, bien qu’il sache que c’était stupide, pour le repos de la défunte enterrée sous cette structure rudimentaire, le chevalier en armure intégrale se mit à parler tout seul. Si le groupe s’approcherait à cet instant précis, il entendrait sans doute ces mots :

-Je sais que tu dois me haïr pour ce que je t’ai fait Natischa : t’avoir laissé ici pour que tu assistes à une nouvelle scène de destruction… Enfin, j’espère me faire pardonner avec ça… Au moins en partie.

Desserrant soudain les mains, le chevalier posa un fleur blanche magnifique sur la tombe improvisée : peut-être n’était-ce pas la fleur à poser là pour cette occasion mais Elekor n’était pas très porté sur ce genre de choses c’était peu de le dire. Se redressant après encore une courte prière, l’homme se retourna pour affronter les humeurs et les questions du groupe. Ils avaient beau être cinq et lui seul, le chevalier était une fine lame : il était déjà ressortit indemne de combat à dix contre un grâce à son agilité à parer et à ses esquives dignes d’un danseur. Mais il n’était pas venu pour ça : il était venu ici pour demander des comptes à Ulfrid car le massacre perpétré ici… N’était pas cautionné. Le problème, et cela dégoutait d’autant plus l’homme en armure, était que Kane n’avait pas eut l’air de prendre cela au sérieux. Pire, l’homme encapuchonné avait même souligné que cela ne ferait que souffler sur les braises du conflit et donc que ça servirait leur cause visant à plus d’anarchie dans ce monde déjà déchiré.


Se recentrant sur le présent, l’humain observa de ses yeux d’un beau bleu glacé ses possibles adversaires et les salua avant de se présenter :

- Bonjour monstres… Je crois pouvoir affirmer que vous êtes là pour… Ceci *il désigna le massacre*

Prenant une pause un peu théâtrale en posant une main sur sa hanche (près de son épée bien entendu), le chevalier inspira légèrement en fermant les yeux pour ensuite se fixer sur la seule elfe femelle du groupe. Sans qu’il sache pourquoi, il sentait qu’elle renfermait un pouvoir particulier : sn arme sans doute mais de là à en être sûr… Finissant par retrouver le fil de sa pensée, l’humain reprit la parole de sa voix profonde :

-Cette affaire est un véritable nid de serpent : je me dois de vous mettre en garde car l’auteur de ce massacre n’est pas celui que vous croyez et… Il fera tout pour vous tuer si jamais vous cherchez à remonter sa trace.
Désignant d’un doigt tendu un autre série de collines à l’opposé de la position actuelle du groupe, l’humain termina promptement son discourt :

-Dernière chose, ils sont venus de par là bas lors du massacre… Peut-être y reste-t-il des indices.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Sam 08 Juin 2013, 03:06

Tandis qu'elle enquêtait sur le village et l'origine de cette magie, Kumie compris finalement que cette magie était vraiment singulière même si elle ressemblait énormément à celle d'un monstre...Les humains étaient donc aussi proches de pouvoir maîtriser la magie de destruction ?! Un frisson lui monta le long de l'échine en imaginant ce que cela donnerait si jamais cette magie était tournée vers le donjon ainsi que ses habitants, un véritable massacre en perspective...Secouant la tête pour se sortir ces idées noires de sa tête, Kumie reprit l'investigation près de l'église qui elle même n'avait pas été épargnée, ayant un sourire narquois sur les lèvres la jeune femme pensa brièvement.

"Même leur soi-disant Dieu n'aura pas protégé leur église..."

Terminant de faire sa petite ronde autour de l'église, Kumie retourna près de ses compagnons afin de faire son rapport mais en fait cela n'avança nullement l'enquête car tous avaient eu à peu près les mêmes ressentis...C'était bien parti...L'elfette regarda en direction d'une colline surplombant le village dévasté et y vit un humain mais elle ne semblait pas être la seule à l'avoir remarqué car l'autre elfe regardait dans cette même direction, sensibilité à la magie l'y oblige.
Rapidement le groupe se mit en route vers cette personne, sur leurs gardes en cas d'embuscade surtout connaissant la haine des humains envers les monstres.
Mais arrivés en haut de la colline il y'avait nulle trace d'embuscade ou tout autre subterfuge, juste un humain et un Cairn, sorte de tombe surtout utilisés par les Nordiques du moins c'est ce qu'Engar avait dit à Kumie. Restant toujours sur ses gardes, L'elfe des neiges s'avança vers l'humain, tenant toujours Yukianesa dans une main, prête à dégainer sa lame en cas d'agression de la part de cet humain.


"Qui êtes vous ? Et que faites-vous ici ?"

Il y'avait tellement de questions à poser mais cela ne devait nullement tourner en interrogatoire sous peine de voir l'humain devenir agressif, cependant d'après ses dires il avait connaissance de ce qui s'était tramé dans le coin...Renforçant les soupçons de Kumie à son égard.

Cependant, l'undead dégaina son épée dans un cliquetis, semblant plus hostile que le reste du groupe à l'égard des humains, il allait s'apprêter a attaquer cet humain ! Levant le bras et se mettant a courir vers sa future victime (?) il cria, aveuglé par la colère :

"A mort immonde humain, c'est toi qui a provoqué tout cela n'est-ce pas ?!"

Kumie mit une main devant l'undead , lui intimant silencieusement de s'arrêter tout en ne quittant pas le suspect des yeux, le détaillant attentivement.

"Arrête donc et utilise ton cerveau, sa magie n'est pas la même que celle imprégnée dans la zone du village et puis je pense que cet homme est plus un fin bretteur qu'un mage au service de l'église, il suffit de regarder sa posture pour comprendre : Main sur la garde d'épée et muscles prêt pour un affrontement, il n'est pas n'importe quel humain...Donc si cela t'amuse de te faire couper les membres tu peux essayer de l'attaquer mais tu ne sortira pas vainqueur."

Parlant avec la fermeté d'un leader, l'expertise d'une fine-lame et la sagesse d'un stratège, Kumie réussit a calmer les ardeurs de l'undead qui rengaina son arme, semblant comprendre son erreur tandis que l'elfe mâle lâcha un soupir exaspéré par la précédente action de son compagnon d'arme, l'elfette des neiges regarda la direction dans laquelle pointait l'homme puis elle le remercia d'un hochement de tête avant d'intimer l'ordre au groupe de la suivre jusqu'à l'endroit indiqué même si la Beast Tortue ne put s'empêcher d'éprouver des soupçons par rapport à cet humain tandis que le Reptilien se curait le nez, semblant plus s'ennuyer qu'autre chose tandis que l'humaine ne reconnaissait pas cet humain.
Cette simple mission devenait vraiment de plus en plus étrange.
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Dim 09 Juin 2013, 14:13

*Patience mon démon patience tout finira par s'améliorer : il suffit juste d'attendre le bon moment pour frapper.*

Enfin, c'était bien beau de dire cela en testant la solidité de ses chaînes mais sans un événement en sa faveur, Daggon risquait rapidement de s'épuiser pour rien : il avait commencé à le sentir il y a une bonne dizaine de minutes mais en était à présent sûr... Ces chaînes étaient enchantées pour pomper le mana ! Déjà qu'elles étaient sacrément résistantes pour le tenir en place mais si en plus elles privaient le démon de sa principale ressource de combat, ça allait être plutôt compliqué. Soupirant de frustration, l'Overlord se dit qu'il ferait mieux de rapidement invoquer un monstre sur puissant pour briser les murs de sa cellule avant qu'il en soit purement et simplement incapable à cause des particularités des chaînes. En plus de cela, Ulfrid ne venait même plus perdre son temps ici avec lui donc il ne pouvait pas dire de profiter d'une erreur pour tout renverser. Se nourrissant de l'image d'un Ulfrid enchaîné à sa place dans un tout autre type de cachot, le démon sourit... Oh oui il allait souffrir l'enfoiré. Même endolorit par sa position inconfortable et ses blessures, Daggon réussit à sourire sadiquement... Il sentait que même si la plupart de ses magies étaient bloquées, il pouvait encore recourir à ses bottes secrètes... Et ça pourrait faire sacrément mal si utilisées au bon moment !


Alors que le démon emprisonné fomentait déjà son invasion violente et sanglante, le reste des monstres envoyés par le donjon Kanabo était toujours en face d'Elekor, parlementant-assez inutilement-sur des faits avérés aux yeux du chevalier. Ce dernier ne bougeait pourtant pas, ayant fixé l'espace d'un instant l'Undead bien en dessous de son niveau. En d'autres circonstances, à une autre époque, l'humain aurait juste eut un sourire froid et aurait tranché en deux le mort-vivant mais il n'était plus un commandeur de l'église, plus maintenant. Soupirant, l'homme aux yeux bleus se demanda que faire à présent : devait-il suivre le groupe de loin et agir si besoin était ? Cela représentait une trahison envers Kane mais aussi vers son véritable employeur. Il pourrait tout aussi bien enfourcher un cheval qui l'attendait non loin et partir pour tant de destinations où il pourrait se faire oublier qu'il ne pouvait même pas en citer la moitié. Jetant un regard à la tombe alors que le groupe s'éloignait, Elekor vit la fleur osciller justement dans la direction de l'elfe des glaces... Un signe ? Souriant et s'agenouillant une dernière fois devant la tombe anonyme, le chevalier repartit en faisant une large boucle pour arriver dans les collines : il y arriverait après le groupe mais sans doute pas trop en retard pour intervenir si il y avait du grabuge.


Les dites collines ne semblaient rien révéler d'intéressant à première vue si ce n 'est des restes de campement effacés à la hâte. En cherchant un peu bien sûr, le groupe serait sans doute apte à repérer les traces de sabots ferrés qui se dirigeait encore plus loin et alors un peu de logique reconstituerait la scène. Mieux valait pour le groupe se mettre au travail assez rapidement car, bien que cela soit encore trop loin pour être visible, une colonne de chevaliers en armure noire tâchée de sang semblait revenir sur les lieux du massacre. Cela n'augurait rien de bon surtout en voyant le chef du groupe : un colosse avec une armure noire comme la nuit, une épée couverte de runes rouges au flanc et un boulet menaçant enroulé autour du poing... Préparez-vous pour le combat de votre vie mesdames et messieurs.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Dim 09 Juin 2013, 19:53

Sur les recommandations de l'humain, le petit groupe de monstre se dirigea vers les collines dans l'espoir de trouver des indices quand aux individus ayant attaqué le village, n'ayant pas eus d'indices concrets au village-même...Cependant les membres du groupe commençaient a parler entre eux, que ce soit de la mission ou bien de tout et n'importe quoi, même l'humaine semblait se sociabiliser avec les monstres, elle discutait avec l'elfe et la beast Tortue, ceci fit réfléchir Kumie quand à sa position au conflit monstres-humains, détestait-elle les humains ? Ou bien au contraire elle souhaitait la paix avec eux ? Honnêtement elle ne s'était jamais posée la question, trop concentrée sur sa vie au donjon...
Le reptilien observa Kumie et remarqua qu'elle pensait à autre chose puis il posa une main sur son épaule, voulant être rassurant :


"Tu ne sais pas où te mettre quand a cette guerre n'est-ce pas ? Moi non plus mais contente toi juste de rester naturelle."

La jeune femme hocha doucement la tête, signe qu'elle avait bien pris en compte son avis, puis elle continua de marcher avec le groupe jusqu'au lieu dit par l'humain de tout à l'heure, des traces de campement furent trouvés, d'ailleurs ceux ayant séjourné ici avant vraiment fui rapidement vu les traces trouvés, des traces de sabots ainsi que d'un feu de camp...Il ne faisait aucun doute que les coupables de ce massacre avaient passés une nuit ici et il y'a encore peu de temps sans aucun doute, peut-être avaient-ils planifiés leur attaque sur le village d'ici...

"Il semblerait qu'ils n'étaient pas aussi organisés que cela pour oublier un indice comme ça..."

Yukianesa semblait aussi attentive à l'avancée de cette enquête, ce qui étonna quand même Kumie.
Le petit groupe continua de chercher des éventuels indices sur les attaquants du village mais il y'avait rien a part les quelques restes du campement et pourtant aucune trace de magie...

L'elfe mâle tapota l'épaule de Kumie avec son doigt, il semblait être sérieux et désirait sans doute parler avec elle, L'elfette hocha la tête et le suivit en dehors du campement puis il se tourna vers elle, un air sérieux ancré sur son visage comme si il se passait quelque chose de grave.


"J'ai bien peur que l'enquête ne se termine par faute de preuves, si cela se trouve les assaillants sont déjà loin à cette heure-ci et on ne saura jamais si c'est a cause d'un monstre ou d'un humain..."

Kumie voulu protester mais l'elfe secoua la tête, lui faisant comprendre que ce n'était plus qu'une question de temps avant que tout le monde ne baisse les bras par le manque de preuves, L'elfe des neiges serra les dents et les poings avant de prendre congé de l'elfe, énervée contre elle-même pour ne pas avoir été plus observatrice...

Puis l'humaine eue une exclamation en regardant vers l'horizon avant d'appeler tout le monde, d'après elle, un nuage de poussière commençait à se former à l'horizon et a la vue du visage de l'elfe, c'était pas des renforts pour l'investigation...
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Lun 10 Juin 2013, 16:26

Le chevalier en tête de la colonne semblait furieux et il avait toutes les raisons de l’être : un de ses compères qui était chargé avec une poignée d’autres d’effacer toutes les traces de leur passage venait de se souvenir d’un ‘’petit oubli’’ : le campement provisoire du groupe ! Ulfrid avait bien faillit exploser d’un coup de poing la tête de l’imbécile de service qui à présent restait prudemment en retrait par rapport au chef de la colonne. Pestant intérieurement, ce dernier se dit que c’était le prix à payer quand on commandait un ramassis d’ex bandits, de mercenaires désœuvrés ou de chevaliers déchus de leur prestige à cause de leurs fautes. Tout ça pour dire qu’à présent il fallait se hâter de venir sur les lieux et de réparer les erreurs de l’autre étourdit. Soupirant profondément, Ulfrid le destructeur talonna son cheval en armure et sentit quelque chose lui battre en rythme le flanc. Baissant les yeux, le colosse en armure noire sentit ses lèvres se torde en un sourire froid et reptilien… Ce heaume avait vraiment sa place dans sa petite collection malgré qu’il y manque un crâne. Arrivant en vue des collines, les cavaliers ralentirent : même si ils étaient une quinzaine, mieux ne valait pas foncer tête baissée sans regarder dés fois qu’il y aurait un piège. C’était sans nul doute une précaution inutile mais des troupes de ‘église ou d’une autre faction de ce monde déchiré pourrait bien se tenir ici sans qu’on les voie tout de suite à cause du relief.


Soudain, le cheval d’Ulfrid renâcla et ses naseaux laissèrent échapper un petit panache de vapeur : la bête presque aussi sanguinaire que son maître semblait avoir localisé quelque chose… Une proie sans doute. Levant le poing, le colosse en armure noire réorganisa sa petite troupe pour que les porteurs de lances soient à ses côtés et que les arbalétriers soient un peu en retrait, couvert par des hommes portants de longues épées et des boucliers d’acier. Une formation d’assaut assez standard qui permettrait aux lanciers de charger vite et fort pour qu’ensuite les arbalétriers pilonnent l’ennemi de loin et qu’enfin les porteurs d’épées frappent sur les flancs d’un potentiel adversaire. Progressant rapidement, le groupe fut sur son ancienne position et ne pu donc manquer le petit groupe de monstre pile au centre du campement à l’abandon. Dégainant son épée à la lame rouge sang couverte de runes, Ulfrid poussa un cri de guerre : la subtilité et lui ça faisait deux… En tous cas, son cri fut reprit en cœur par ses sbires qui talonnèrent encore plus fort leurs montures pour arriver au contact. Galvanisé par les hurlements enragés de son maître, le cheval du guerrier en armure noire dépassa le reste et permit à son maître de frapper en premier. La cohorte dispersa le groupe d’envoyés du donjon et bien vite de petits cercles se formèrent. Ulfrid se retrouva face à une femelle elfe à l’allure déterminée et armée d’un Katana glacé… Lui qui possédait une lame de feu…

Ricanant son heaume et laissant un courant d’air soulever sa cape en fourrure, le chevalier fit hennir et cabrer sa monture en décrochant dans un même temps ce qu’il avait à la ceinture… Une collection de crânes et de casques… Dont le plus imposant spécimen était le heaume de l’Overlord ! Ceci dit… Le crâne écorché du démon ne s’y trouvait pas. En tous cas le colosse fit retomber son équidé sur ses pattes et proclama d’une voix tonitruante :

-Tremblez devant la puissance d’Ulfrid le destructeur ! Aucun démon ne peut me vaincre pas plus que vous misérables ! A MORT ! POUR KANE !

Le dernier ajout était peut-être un peu de trop car le colosse n’accordait pas une foi aveugle au leader des Chiens de l’Enfer mais au moins le ton y était. Alors que les lames allaient s’abattre, un homme observait tout cela en reprenant son souffle : Elekor se demandait vraiment que faire vu le revirement assez dangereux de la situation. A vrai dire, il aurait vraiment voulut se jeter dans l’inévitable mêlée et trancher lui-même la tête à ce porc d’Ulfrid mais il s’en abstint… Il ne fallait pas tout de suite bousiller sa couverture. Il ne restait donc plus qu’à espérer que les quelques monstres du donjon Kannabo repoussent le chevalier noir et ses hommes : ce couard tournerait bride aussitôt qu’il verrait trop de ses hommes tomber.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Lun 26 Aoû 2013, 23:10

Dire qu'ils étaient sur le point d'abandonner... Cela aurait été si dommage, alors que les évidences allaient à leurs rencontre. Néanmoins, il fallait reconnaître que cela ne serait pas sans risque. L’ouïe affûtée de l'elfe lui laissait deviner que ce qui approchait était une troupe d'une quinzaine de cavaliers, probablement lourdement équipé. Le fait qu'il chevauchait des montures n'étaient guère à leur avantages, ne leur laissant que peu de temps pour venir. Pour autant ça donnait aussi à Kumie et à ses compagnons deux atouts, le simple fait déjà de connaître leur présence, mais aussi le fait qu'une cavalerie n'était que peu efficace dans un village , d'autant plus quand les rues de ce derniers étaient jonchés d'obstacles et il n'y avait pas besoin d'être un stratège pour deviner cela. Rapidement la vison des cavaliers permit à Kumie de confirmer ce que ses oreilles lui avaient affirmés et qu'il était cette fois évident que les cavalier n'avaient aucune intention pacifique. Elle ne fut pas le seul à le deviner et ainsi chacun de ses compagnons se préparèrent au combat, tout comme elle même, dégainant Yukianesa, dont la lame de glace luisit au soleil, telle une provocation aux assaillants.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas été éclairée par le soleil...J'ai beau être de glace ce n'en est pas moins appréciable !

La fin de la phrase, Kumie ne l’entendit guère, le hurlement provocateur de celui qui semblait être le meneur couvrant les dires de son katana... Et rapidement les cavaliers furent sur eux. Entraînés à agir individuellement, les forces du donjon furent dispersés par la cavalerie, néanmoins aucun d'entre eux ne fut réellement piétiné, même s'ils se retrouvèrent ainsi  encerclés par leurs opposants. Ils étaient  Environ à trois contre un, ce qui leur conférerait un avantage face à d'autres humains... Mais si ce n'était la survivante de ce village il s'agissait tous de créatures dotées chacune de caractéristique spécifiques !

L'undead était celui qui paraissait le moins menacé, il n'y avait en effet aucun mage dans les rangs de leurs ennemis, si même d'armes contondantes, de fait comme tout ses semblables il ne craignait guère les lances et les arbalètes, la seule menace concrètes étant qu'une épée lui tranche la tête ou les membres. De fait il n’avait aucun mal à contenir les trois hommes lui faisant face.

L'elfe de son côté avait une importance stratégique , étant le seul avec Kumie dotée d'un arc il était primordiale qu'il abatte les arbalétriers, une tâche à laquelle il parvenait bien. Car si une arbalète tirait des traits plus redoutables plus puissants que des flèches, l'arc avait l'avantage de pouvoir tirer plus rapidement, ainsi les arbalétrier devaient soit demeurer derrière la protection des porteurs de boucliers, soit périr. Néanmoins se battre ainsi l'exposait au corps à corps.

Heureusement à ses côtés se tenait le saurien, dont les écailles pouvaient résister aux assauts, et dont la lourde masse était à même de briser aussi bien les os que les armures ou les boucliers, annihilant ainsi les défenses que les flèches de l'elfe ne pouvait transpercer. Néanmoins les six hommes les ayant encerclé, s'avéraient prudent et évitaient de s'exposer pour l'instant, bine que rien ne semblait émousser la vigilance du saurien.

L'humaine, la membre le  plus vulnérable de leur équipée, était habitée par le souvenir de ce qui était advenu aux siens en ses lieux, l'emplissant tant de rage que d'effroi. Pour autant sa fine rapière ne trembla guère, sa fine lame s'opposant aux armures de ses opposants, cherchant sans relâche la moindre de leurs failles pour atteindre leurs chairs.

Elle aurait périe rapidement s'il n'y avait eu la tortue, qui de sa carapace comme de ses armes dévia les assauts qui les menaçait tout deux, l'individu illustrant à merveille l'animal auquel il s'apparentait, se battant avec adresse pour se protéger ainsi que ses compagnons.

En sommes,si les montres n'avaient reçu de réels entraînements, leurs pouvoir semblaient suffire à pallier les aptitudes martiales de leur opposant, d’autant plus au vu des circonstances et du rapport de force globale. Néanmoins Kumie n'était guère rassurée. Oh elle ne craignait pas son adversaire, le colosse lui faisant face seul à seul qui menait cette expédition... Mais ,bien qu'elle ne le connaissait pas personnellement, elle reconnut sans peine le casque d'Overlord au milieu des cranes servant de trophées à son adversaire, une vision qui l’écœura grandement. Ce qui signifiait sans doute des problèmes plus conséquents. D’autant plus que l'elfe avait bien compris une chose. Peut être que ces quinze hommes avaient suffis à raser ce village, mais au vu de l'exclamation que l'homme lui faisant face avait eu lui laissait deviné qu'ils faisaient probablement parti d'un groupe plus grand, que ce Kane soit leur leader ou bien un dieu. auquel cas cela signifiait deux choses, soit il fallait compter sur la possible arrivée d'autres ennemis, soit les investigations allait devoir être poussée plus loin que prévue.

Mais avant de se projeter dans le futur, il allait falloir tenir tête à ce barbare, Ce dernier était le seul à encore chevaucher sa monture, mais Kumie avait les moyens de l'en faire descendre, et de, qui plus est prendre l'avantage ! Ainsi elle enfonça sa lame dans le sol, mettant un genou à terre. La chose fut bien sûr accompagnée d'un cri de protestation de la part de son katana qui raisonna dan son esprit, bien qu'il était compliqué de savoir que c'était parce qu'il se révoltait contre ce qui semblait être une position d'abandon ou bien le fait d'être ainsi enfoncé dans le sol ! ...Mais cela n'était pas gratuit, la surface du sol gelant sur un cercle d'environ cinq mètres, contraignant ainsi le barbare à mettre pieds à terre si'il désirait se battre, et ainsi prendre le risque de tomber, puisque son armure et sa lourde arme le déséquilibrerait surement, tandis que Kumie était des plus légères et étaient par nature coutumière de ce genre de terrain...  Quant au fait de tuer cela faisait longtemps que cela ne lui faisait plus peur, d'autant plus s'il s'agissait de venger les victimes de cette brute. Elle éprouvait ainsi à son égard la même hargne que celle qui l'avait habité pour les servants de Naviento, une haine qui se retrouva dans a voix lorsqu'elle le provoqua.


"J'ai déjà terrassé un démon qui se prétendait tout puissant, ce n'est pas un humain qui à les mêmes prétentions qui me vaincra !"

*Ne sois pas fanfaronne Kumie ! Il a l'air puissant, même si tu sembles avoir l'avantage...Et n'oublie pas ta faiblesse. Je ne voudrai pas qu'il arrive malheur à toi, mais aussi à la vie que tu portes...*

...Brièvement le doute marqua les traits de Kumie. Son arme avait raison, la moindre blessure au ventre serait fatale à sa progéniture, en conséquence cela semblait folie que de s'être lancée dans cette aventure, mais le fait de porter des enfants en soit ne justifiait pas le fait de prendre le risque que d'en laisser d'autres mourir. C’était une risque important, mais qu'elle assumait, bien qu'au fond d'elle elle savait que le traumatisme causée par le viol qu’elle avait subi ne serait rien comparée à celui qui la frapperait si elle devait perdre son enfant. raison de plus pour infliger une bonne correction à ce barbare et de fait l'hésitation qui l’avait traversée laissa finalement place à une détermination de plus grande qui n’avait rien à envier à la barbarie de son adversaire !


Dernière édition par Kumie Astara le Sam 31 Aoû 2013, 01:43, édité 1 fois
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Jeu 29 Aoû 2013, 19:44

Le combat monté était la spécialité d’Ulfrid et de sa garde rapprochée alors autant dire que se voir imposer ce type de combat n’était pas pour leur plaire à tous. Les chevaux ne paniquèrent peut-être pas mais ils renâclèrent car ils savaient bien que ce n’était pas un terrain pour eux. Tournant autour des intrus dans l’espoir de trouver un terrain plus propice à leur style de combat préféré. Pourtant, alors qu’ils étaient des guerriers plutôt expérimentés, il semblait bien qu’ils étaient désavantagés et inférieur en force. Pourtant ça ne découragea nullement les guerriers qui affrontèrent ceux qu’ils avaient été entraînés à détester. Avec leur chef ‘’valeureux’’ et puissant à leur tête, les humains se crurent sans doute invincible et plusieurs le payèrent aussitôt de leur vie. Cela ramena les survivants à la réalité et leur fit reprendre leur sang froid. Adoptant des formations plus efficaces et se protégeant des attaques furieuses du groupe hétéroclite d’adversaire. Enfin là n’était pas le plus intéressant de la bataille : là où il fallait regarder, c’était du côté d’Ulfrid et Kumie. Le colosse savait bien qu’il avait un avantage sur Kumie et n’hésita pas à l’utiliser : sa lame s’enflamma d’une part, donnant la raison de sa couleur écarlate et des runes parcourant sa surface vibrante de fureur. De l’autre part, le boulet épineux tenu dans la main libre du chevalier frappa le sol avec force, brisant une partie de la glace qui s’était fixé à la surface des alentours.

Cette démonstration de force à elle seule ne servirait pas à grand-chose mais au moins elle impressionnait ses alliés et leur donnait du cœur au ventre : leur chef triomphait de la magie adverse avec sa simple force brute ! Les guerriers d’Ulfrid dont le nombre entamé représentait pourtant encore une sérieuse menace devint plus agressive encore. Une volée de carreau disciplinés, lancée alors que l’elfe à l’arc se voyait forcé de bouger, débloqua la situation : sans un couvert incessant de flèches et avec une volée de projectiles volant vers lui, le lézard se vit débordé et atteint à la tempe par le bâton d’une lance (oui le cavalier avait manqué de précisions quand même) et cela permit donc la phase suivant de l’attaque. Deux autres cavaliers chargèrent l’humaine et la tortue : un cavalier fit percuter la tortue par son cheval et malgré sa force sans doute grande… Le poitrail d’un cheval s’était quelque chose. Donc les combattants semblaient se rééquilibrer un cours instant au niveau de la possession de terrain. Mais concrètement, ça ne changeait rien au fait qu’une victoire rapide et écrasante s’était transformée en un combat en bon et due forme… Ajouter à cela le fait que plusieurs cavaliers avaient été désarçonnées et voilà que le doute s’installait dans l’esprit du colosse armé jusqu’aux dents. Ce dernier, confronté à une Kumie bien déterminée à l’occire et qui n’avait pas été impressionnée par sa démonstration de force, commençait à se demander s’il ne ferait pas mieux d’aller chercher de l’aide. Fouettant pourtant l’air de son boulet épineux, le colosse frappa de plusieurs endroits différents et réussit à atteindre son adversaire à l’abdomen. Son cri de victoire fut pourtant vite interrompu par un brusque rappel à la situation : ses hommes étaient en déroute !

N’ayant plus que quatre hommes en état de se battre et un seul avec sa monture en état (les autres ayant fuies ou s’étant cassé une jambe) Ulfrid paniqua. Repoussant l’unique cavalier encore debout sur son cheval, l’humain belliqueux profita de la surprise des deux camps pour attraper l’humaine à la rapière isolée pour porter un coup décisif à un guerrier et tourna bride ! Fonçant vers leur repaire secret, Ulfrid abandonna lâchement ses hommes en maîtrisant sa captive : c’était peut-être une énorme bêtise que de prendre en vie une captive de ce groupe et surtout de l’amener là où il voulait aller mais avec elle peut-être Kane l’excuserait… Enfin peut-être seulement.

Arrêtant son cheval pas très loin de là où il venait, à l’orée d’un bosquet où était érigée une structure ressemblant à l’entrée d’une crypte, le colosse à l’armure noire en descendit les marches quatre à quatre, son fardeau sur l’épaule. Une fois en bas des marches, Ulfrid se figea et même l’humaine captive pu l’entendre gémir de peur… Oui de peur. Devant lui se tenait une silhouette humaine aux yeux luisant… Kane, le leader des chiens de l’enfer… Il était là. S’approchant sans que son visage dissimulé par une capuche déchirée ne se révèle à la lueur des torches, l’homme dit de sa voix calme mais si froide que c’en était terrifiant :

-Ulfrid… Puis-je savoir ce qui t’as prit ? Tu as SCIEMMENT désobéit aux ordres et qui plus est… Tu OSES ramener une captive vivante ici alors que ses camarades te poursuivaient. Décidément tu n’es qu’un bon à rien !

Le chevalier noir voulut protester mais son chef direct le fit taire en levant la main, n’ayant apparemment pas finit de parler :

-Cette fois ci c’en est trop Ulfrid, tu as déjà désobéit plusieurs fois à mes directives ou les a mal appliqués… Je t’ai gardé car je pensais que tu pourrais être utile mais tu ne l’es pas suffisamment pour que je tolère ça encore plus longtemps. Tu es, dés à présent, exclu de notre groupe… Adieu !

Et, avant que l’homme aie pu protester encore, un éclair jaillit du doigt de Kane pour entrer dans l’orbite du heaume d’Ulfrid. Après à peine une seconde, le crâne gonfla de manière incontrôlable et explosa, envoyant voler le heaume plus haut sur les marches… Voilà qui était fait. Soupirant, Kane attendit car il savait bien que les autres monstres allaient arriver… Et qu’il allait devoir leur donner une leçon : un peu d’exercice ne lui ferait pas de mal après tout.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Sam 31 Aoû 2013, 01:43

Les assaillants s'étaient rapidement ressaisis après leurs premières pertes et parvinrent à rendre plus délicate la position de certains monstres. Ainsi l'elfe dut compter pendant quelques secondes sans son compagnon, devant se jeter sur le côté pour éviter une volée de carreaux manquant de peu de l'abattre... Et un des hommes, celui qui avait mit le lézard à terre, chercha  alors à l'affronter au corps à corps, pensant qu'abattra l'archer serait une tâche facile. Néanmoins ce qu'il semblait avoir oublié c'est que tirer depuis un arc ou pas une flèche restait un outil mortel, ainsi après avoir évité sa lance l'elfe parvint à user de son agilité pour, en saisissant la bride de la monture de son opposant, se balancer et enfoncer la flèche dans une fille de son armure, au niveau de la gorge, avant de bondir au sol, dégainant deux courts poignards pour couvrir son compagnon le temps qu'il se ressaisisse, tandis que son opposant s'effondrait pathétiquement au sol après quelque pas de sa monture.

De son côté l'humaine fut quelque peu surprise par la chute  de la tortue et dut de fait usage de sa rapière face à deux féroces cavaliers. Elle parvint cependant malgré sa position à trancher les jarrets d'une des montures et à mettre son maître hors d'état de nuire, mais se faisant elle s'était exposée à l'autre, qui s'avérait sur le point de la transpercer. Si ce ne fut qu'une paire de main décharnées le saisit brusquement par la taille afin de l'arracher à sa monture et l'empaler sur une lance... Le responsable de cela, n'était ni plus ni moins  le mort vivant qui semblait prendre le combat avec une certaine désinvolture. En effet ce dernier avait terrassé ses opposant, mais s'étaient retrouvés avec une lance au travers du torse, et c’était sur cette dernière que l'assaillant de l'humaine avait été empalée, le non-mort se tournant ensuite vers les humains, les bras levés et clamant "Oeuvre d'art !'

Kumie de son côté n'avait été dans un premier temps guère impressionné par le geste du barbare lui faisant face. Bien il avait brisé un peu de glace, mais elle pouvait la reconstituer tant qu'elle désirait. Du moins c'est ce qu'elle avait pensée dans un premiers temps... Car ce fut une tempête de flamme et d'acier qui s’abattit sur elle rapidement ! Suffisamment habile pour dévier les coups de son adversaire elle n'avait cependant aucune ouverture pour contre attaquer ou prendre l’initiative, en dépit de sa vitesse et de l'avantage du terrain... D’autant plus que la chaleur dégageait par la lame associée à son anémie l'affaiblissait rapidement. Cependant elle parvint enfin à voir une faille, une ouverture et alors la pointe de sa lame s'y engouffra. Ce fut une erreur, elle avait perdu un instant de vue le boulet qui alors la frappa au ventre. L’impact fut violent, douloureux, et elle tomba ainsi à genoux face à son adversaire, à sa merci... Mais au lieu de cela le colosse lui laissa la vie sauve, prenant apparemment peur et s'enfuit rapidement, parvenant à saisir l'humaine sans que qui que ce soit, trop affairé à éliminer les survivants parviennent à l'en empêcher.

La réaction fut cependant sans attente, les derniers combattants humains étant proprement massacrées par le mort vivant et le reptile tandis que l'elfe et la tortue se précipitaient vers Kumie pour l'examiner. L'elfe était recroquevillée sur elle même, ses bras croisées sur son ventre, et sanglotante... Ce qui les surpris quelque peu, la volonté de l'elfe étant forte concernant la douleur, et les plus intenses d’entre elles ne provoquant pas que de simples sanglots.alors, tendant l'oreille s vers ses lèvres, l'elfe put entendre ce qu'elle articulait si péniblement..

... L'en... L'enfant...

Il n'en fallut pas plus pour qu'ils se livrent à des examens plus avancées, ouvrant le haut de l’elfe, dévoilant le haut de son corps tant que possible tout en respectant sa pudeur... Et ils constatèrent alors la présence d'un plaque de glace épaisse, bien que morcelée, qui, lorsque le tissu fut relâché, se désagrégea, dévoilant des ecchymoses, laissant deviner au toucher un ou deux côtes fêlées, mais des dégâts bien moins conséquents que ce à quoi on pouvait s'escompter d'un tel choc, le givre ayant encaissé la majorité de l'impact. Alors, en réponse à la supplique de Kumie, la voix de Yukianesa raisonna dans son esprit.

Je ne sais pas si cela a été suffisant, mais j'ai fais mon possible pour le préserver, mais je ne peux rien te garantir Kumie. Je t’avais bien dit de faire attention ! Cependant, avant de te préoccuper de cette vie à venir, il va falloir que tu viennes en aide, à celle, menacée, d'un de tes compagnons.

Ces quelques mots de réconfort ainsi que la révélation furent comme un coup de fouet pour Kumie qui se redressa brusquement, constatant alors la disparition de l'humaine. Elle se laissa ensuite docilement le faire alors que la tortue entourait son corps de bandages, bien que rougissante un peu en étant ainsi dévoilée à ses frères d'armes, et que l’elfe lui faisait un rapport. Si ce n'était que le chef ennemi était parti avec un d'entre eux et après l'avoir blessé, cet affrontement était un succès. Tout les ennemis étaient anéantis et tous n'avaient reçus que des plaies minimes. Cependant l'affaire était loin d'être fini, si le cavalier avait ainsi fuit il était probable qu'il ai un lieu précis où se rendre et les traces de sa monture sur le sol serait aisé à suivre. Ainsi dès que Kumie reçut les premiers soins et fut pensée elle se redressa et donna un ordre sans appel.

Nous ne pouvons laisser l’humaine derrière nous... Qu'importe la haine de certains d'entre vous pour cette race, elle s'est battue à nos côtés sans rien demander en échange, il serait lâche de notre part que de l'abandonner. Etes vous avec moi ? ...Et bien entendu je ne veux aucun commentaire sur ma vie privée.

...Tous acquiescèrent. De toute manière on pouvait haïr les humains, mais pas cautionner des telles exactions, or si on laissait ces pillards agir d’autres personnes allaient souffrir les mêmes tragédies. Ainsi, menés par l'elfe qui pista les traces laissés par la monture du barbare la troupe de Kumie progressa rapidement, jusqu’au début du'ne volée de marche...Et à ses pieds un corps ensanglanté, celui du barbare. Le reptile s'avança alors en premier, le renifla et fut formelle, le sang était encore frais... Mais l'humaine était toute proche, et encore vivante. Les créature furent alors quelque peu effrayées, mais il était trop tard pour reculer et Kumie donna à de nouveaux ordres, sa voix durcie par la peur qui l’habitait de perdre son enfant.


Richard et Braskon avec moi, les autres, couvraient nos arrières.

Les marches auraient gênées la progression d'une troupe plus conséquente et ainsi accompagné du mort vivant et de la tortue, l'elfe des neiges escalada les marches, un bras passée autour de son ventre, jusqu'à apercevoir une silhouette ténébreuse, au côté duquel gisait l'humaine visiblement inconsciente. Il n’avait pas vraiment l'allure d'un être amical, mais i lavait éliminé leur ennemi alors peut être pouvait ils lui faire confiance.

A ta place je ne ferai pas cela... Je n'aime pas l'aura qu'il dégage... Il est malsain ,et surtout puissant. Je n’ai me pas dire cela, mais je crois qu'il faudrait rebrousser chemin. Pou ton enfant...

S'il est si dangereux il nous éliminera de toute manière alors...autant tout faire pour sauver notre alliée !

Ainsi ce fut d’abord par les mots qu'elle s'adressa à l'inconnu, mais en des termes méfiants et plus ou moins directs.


Vous avez à vos côtés une des nôtres et vous semblez avoir éliminé celui qui l'avait enlevé. De fait quoi de plus normal que de nous la rendre...

Elle ne put s’empêcher alors de faire le lien entre ce sinistre individu et le nom qu'avait clamé son opposant. Kane... Peut être s'agissait il de lui... Mais auquel cas Yukianesa avait raison, l'affrontement direct serait à éviter. De toute manière ils avaient déjà fait verser plus de sang qu'escompter, leur mission étant initialement prévue pour savoir quelle était la cause de la destruction de ce village et ils avaient maintenant assez d'informations pour remplir un rapport du donjon, mais songeant brusquement au heaume de Overlord, qu'elle apercevait toujours pendant à la ceinture du cadavre de l'homme l'ayant frappée au ventre, elle  songea au sort du seigneur des démons.

Et par le plus grand des hasards..auriez vous des informations sur un certain Overlord ?

Derrière elle le mort vivant et la tortue semblait prête au combat, mais d'un geste autoritaire Kumie leur fit signe de calmer leurs ardeurs, il n'était pas temps d'agir ainsi... Et si'ils étaient prêt à le faire cela ne valait pas la peine que de tant le montrer.


Dernière édition par Kumie Astara le Lun 30 Sep 2013, 09:15, édité 1 fois
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Lun 02 Sep 2013, 21:20

Le leader de la secte soupira en voyant la tête de son subordonné rouler sur le sol. Enfin techniquement, ce n’était que le heaume encore souillé par des morceaux d’os et de cervelle mais on n’allait pas chipoter pour si peu : le résultat restait le même, son subordonné inutile était mort à présent et il comptait bien faire un nettoyage semblable dans toute la secte très bientôt. Même si Elekor ignorait sans doute ce point, l’homme encapuchonné savait bien ce qui se tramait dans son dos. Le chevalier soit disant ‘’renvoyé’’ de l’église pour blasphème et hérésie n’avait pas complètement coupé les ponts avec un ou deux hauts placés de ce maudit clergé aveugle et obscurantiste à souhait. Cela l’énervait mais en même temps, ça avait ses avantages : savoir qu’il y a un espion dans ses rangs permettait de faire du contre-espionnage et de donner des os à ronger au clergé. Cela étant dit, l‘intervention parfaitement inopportune d’Ulfrid et des monstres foutait tout en l’air ! Une bonne raison d’être vachement en colère ! Mais après plusieurs autres soupirs, le chef finit par se calmer.

Regardant autour de lui, il sentit une présence familière et souffla tranquillement dans l’ombre : la présence appartenait en fait à Jensen, une de ses lames les plus efficaces mais pas forcément des plus fidèles… Enfin, l’humain aux yeux brillants y réfléchit et convint qu’aucun de ses sbires n’étaient vraiment fidèle en réalité. C’était triste de le constater mais à part ce fou de Joker, aucun n’était là par pure loyauté. Jensen, sa lame de l’ombre à côté de lui était là par nécessité et par envie de vivre pas par envie : Kane tolérait sa présence car il restait fiable dans son rôle. Loghann lui était là par envie de vengeance, une envie que Kane ne comprenait que trop bien et qu’il encourageait d’ailleurs sans pour autant la vérité qu’il ne savait que trop bien. Quand aux restes des principaux généraux de son ordre… Et bien mieux ne valait pas s’attarder là-dessus Mais tout cela pour revenir au point de la loyauté de ses sbires et conclure sur le fait qu’il n’y en avait pas autant qu’escompté dans les rangs de ses disciples. Dans ce sens, il admirait les monstres arrivant sauver une camarade pourtant de l’espèce humaine : eux se souciaient peu des races, des origines et d’autres manigances dont les habitants de ce monde avait le secret. Entendant d’ailleurs leurs pas retentir dans l’escalier dont le sang d’Ulfrid recouvrait certaines marches, le leader de la secte jeta un regard là où se tenait Jensen et vit qu’il était déjà partit en laissant un petit message qui brillait dans l’air (un des usages du pouvoir d’illusion que Kane lui avait transmit) et le lut :

*le démon dans les geôles s’est libéré, il est fou furieux et menace de s’échapper, j’essaye de l’intercepter*

Brave tentative pensa le leader des chiens mais sans doute vaine : un démon de cette puissance était au dessus des capacités du jeune homme mais il pouvait au moins le ralentir le temps qu’il prenne le cas des renforts du donjon en main. Voyant le groupe arriver, l’homme croisa ses bras couverts de chaînes rouillées sur son torse large et écouta doucement l’elfe lui parler de sa camarade et du démon enchaîné par Ulfrid (une nouvelle fois sans consulter son chef). Autant dire que le fait d’être prit pour un allié par un monstre, même une belle elfe comme celle là le mit en rogne : pour qui se prenait-elle ? Elle méritait de se faire remettre les idées en place ! Ses dents blanches brillèrent d’un éclat malsain dans l’obscurité à peine rompue par quelques torches posées dans des appliques et ses yeux s’étrécirent d’une manière menaçante. Toisant Kumie en inspirant légèrement par le nez. Fermant finalement les yeux, l’humain ouvrit les paumes de ses puissantes mains et les écarta. Avant de déchaîner sa magie, le leader comptait bien parler un tout petit peu à ses adversaires (et futures marionnettes à n’en pas douter) et dit donc ceci à l’attention de l’elfe des neiges :

-Vous la rendre ? Vous me prenez donc pour un allié ? Je suis pourtant l’homme que vénérait ce déchet à vos pieds…

Il désigna d’un geste le cadavre entouré d’une marre de sang d’Ulfrid et ricana sombrement. Reprenant son sérieux, il poursuivit en remuant légèrement ses doigts :

-Cependant cela n’a pas d’importance, vous n’êtes pas admise dans le sanctuaire des chiens elfe ni vous ni vos compagnons ou encore… *Le chef des fanatiques renifla* la vie répugnante que vous portez en vous…

Cette nouvelle insulte au genre humaine le fit frémir : cette femelle était enceinte ? Mais alors pourquoi sentait-il… ? Pourquoi avait-il l’impression de pouvoir sentir la vie à l’intérieur du ventre de Kumie avec tant d’aisance ? Comprenant soudain, le leader des chiens rit, il rit d’un rire si sombre que la lumière tamisée sembla soudain s’assombrir encore plus pour oppresser les monstres venus sauver leur camarade. Regardant Kumie droit dans les yeux, le leader des chiens de l’enfer termina son rire et dit :

-Au moins saleté de monstre, dit toi que ton Overlord tu vas vite le retrouver... Dans la mort !

Disant cela, Kane prononça un seul mot de pouvoir et on entendit un rire enfantin déforme retentir dans ces lieux enténébrés… Confirmant qu’une chose avait été invoquée. Peu de temps après que l’écho du rire sinistre mais pourtant enfantin ne s’estompe, le lézard du groupe se fit attaquer la jambe par ce qui ressemblait à un enfant zombi aux traits sombres et indistinct, les mains terminées par de longues griffes. Plusieurs autres de ces ‘’enfants’’ apparurent de partout, grouillant sur le sol et plafond, une vraie vision de cauchemars ! Le pire dans tout ça était que chaque gosse, si on le regardait, prenait l’apparence d’un bébé de la race de l’observateur pour rendre les choses plus difficile… Effrayant n’est-ce pas ? En tous cas, les envoyés du donjon pouvaient être sûrs d’une chose : cela n’était pas la seule attaque que Kane connaissait et s’ils triomphaient de ce danger,  ils pouvaient être certains de devoir affronter encore pire après. Un des bébés zombi mordit soudain la jambe de l’elfette des neiges et s’envoya du liquide chaud sur le visage. Perdant un instant l’envie de combattre, le monstre invoqué dit dans un murmure :

-Ton sang est si chaud… J’en veux plus ! Je ne veux plus avoir si froid… Si froid…

Effrayant non ? En tous cas, espérons que tous aient le ventre solide et le cœur bien accroché sinon ils ne survivraient pas.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Dim 08 Sep 2013, 22:25

Il semblait que la diplomatie dont avait voulu user l'elfe ne serait pas d'un grand recours au vu des propos de son interlocuteur. De fait, dès qu'il balaya par sa première phrase ses paroles amicales, l'elfe imita ses camarades et dégaina sa lame de givre, qui sans lui adresse la parole sembler comme frémir dans sa main, en réaction à la menace que représentant l'individu lui faisant face. Ce dernier,était donc Kane, mais dans ce cas pourquoi avoir éliminé l'homme le servant ? C'était un concept qui échappait à l'elfe des neige, mais elle le mit sur le compte d'une cruauté et d'une brutalité gratuite, qui correspondrait bien à un individu aussi intransigeant que lui quant aux origines des monstres. L'église elle même n'hésitez pas des fois à éliminer ses subordonnées... Il était par ailleurs surprenant que tout en se montrant comme haïssant les monstres en étant dotés d'un grand pouvoir et d'homme à ses ordres il n'arbore nul symbole religieux. Pourtant les humains avaient pour habitude de se rassembler sous les bannières ecclésiastiques. Y avait il eu dissension ? Peut être, mais ils auraient tout le temps d'en apprendre plus une fois qu'ils auraient fait face à ce sinistre individu.

Cet adjectif lui allait par ailleurs plutôt bien puisque la noirceur qu'il dégageait semble envelopper un peu les monstres, tandis que Kumie, après qui'l ait évoqué ses enfants, ait rapproché sa garde de son ventre. Cet être pouvait bien les mépriser tant qu'il voulait elle ne laisserait plus personne manquer de les tuer ! enfin au moins il y avait une chose de bien à relever de ses propos, à moins qu'il ne lui mente, son enfant était encore en vie, quand bien même cet être l'insultait ! Cette pensée lui fut suffisante pour faire fi de sa menace, peu importait qu'il soit parvenu à tuer l'Overlord, même si elle le savait bien plus puissant qu'elle même, elle escomptait bien vivre pour deux ! Elle s'apprêtait ainsi à passer à l'assaut quand le mot de pouvoir fut prononcé et qu'un rire malsain raisonna alors vanta de laisser place au silence... Brisée dînas leur élan, l'elfe et ses alliés ne brisèrent nullement ce dernier jusqu'à ce que la tortue pousse un cri qui alerta ses alliés, rapidement suivi néanmoins par un choc brutal qui causa la mort de l'assaillant. Tous purent voir alors la créature qui s'en était pris à la tortue, un enfant difforme, aux traits similaires aux rejetons de leurs races, du moins pour l'elfe et la tortue. En effet le morts vivants ne pouvant pas avoir d'enfant, Richard ne semblait guère affecter par cette espèce d’illusion et voyait les enfants sous leur véritables traits...Soit des aberrations.

Ainsi il n'eut nulle hésitation à faire face au flot qui les assaillait, encore une fois il avait un atout sur ses alliés. En effet, en tant que mort vivant, les enfant ne pouvait pas absorber son sang et de fait ayant pour réflexe vraisemblablement de cherrer à s'abreuver de ce liquide carmin ils étaient à première vue yen nuisance pour le mort vivant, qui veillent cependant à ne pas se retrouver sous le griffes menaçantes de ce qu'il percevait néanmoins plus comme une nuisance que comme un véritable opposant. Cependant ces aberrations étaient nombreuses et il ne pouvait les contenir à lui tout seul et ses alliés peinaient bien plus à y faire. En  effet t si la tortue avait éliminé par réflexe son premier assaillant, il s’était rendu compte de leurs traits similaire à ceux de sa race et il hésitait à proyer la main sur eux, adoptant une posture défensive... Quant à Kumie elle n’avait pas encore pu lever sa lame qu'un de ces en fats, carbonaté pour elle des traits elfiques, venaient de lui mordre sa cheville, s’abreuvant brièvement de son sang avant de prononcer des paroles qui l'horrifièrent. Cet être était il conscient ou bien était ce encore une manœuvre de ce mage ? Elle était en tout cas horrifié, il faisait tellement pitié, comment pouvait elle lever la main sur cet être qui voulait juste se réchauffer un peu après être resté si longtemps dans l'étreinte glaciale de la mort ?

... Kumie en était presque venu à le laisser s'abreuver de son sang, mais elle pensa à nouveau à son enfant...Et elle ne pouvait pas le laisser subir le même sort ! Ceux les assaillant étaient déjà condamnés ! La meilleure chose qu'elle pouvait leur offrir c'était de les libérer de toute sensation, enfin à moins qu'il n'y en ait guère dans l'au delà... Mais il semblait en tout cas que l'autre côté ne serait pas ire que ce qu'ils vivaient et ainsi elle décapita proprement aberration qui l'avait mordu, avant de se retourner brusquement et pointer sa lame ver le plafond. alors, ses cheveux s'élevèrent brièvement, vers le ciel et une plaque de glace se forma sur le plafond de ces lieux. ces être étaient habiles et usaient l'environnement à leur avantage, mais la glace allait probablement les forcer à aller au sol et à ne les assaillir que d'un côté. Cette technique certes guère réellement marché face à son précédent opposant, mais c'était ce qu'elle pouvait faire de mieux. Certes elle aurait pu probablement congeler une poignée de ces rejetons morts vivants, mais ils étaient bien trop nombreux pour que cela fasse une différence, et surtout ils étaient venus ici avec un objectifs bien précis ! Alors elle adressa des propos haineux à Kane.


Tu traites la vie de répugnante, mais tes oeuvre font de la tienne une horreur qui ne devrait pas exister !

Ainsi, espérant que ses camarades sauraient tenir tête face au flot de ces créatures Kumie fit face à l'être enveloppé de ténèbres, son katana levé, et s'avançant à pas rapide vers sa direction. Ce sortilège devait bien l'avoir un tant soit peu épuisé, et donc il lui offrait une ouverture ! Néanmoins charger bêtement serait trop exposer son enfant et ainsi, tentant de faire croire à son opposant qu'elle cherchait le corps à corps, elle usa de sa vitesse et de sa dextérité naturelle pour ranger son katana, puis se laisser glisser sur le côté, pour enfin parvenir à dégainer son arc et décocher une flèche... Mais en vérité cette derrière, imprégnée de la magie de Kumie n'était pas destinée au sinistre individu, frappant le sol à ses côtés, et formant un mur de glace enter lui et l'humaine encore inconsciente, vers laquelle s'élança rapidement Kumie. Peut être aurait il mieux valu essayer d'atteindre Kane, mais ils avaient suivis ce barbare pour sauver leur camarade non pour abattre cet être infâme, et même s'ils allaient être probablement contraint de le faire pour survivre, ce n'était pas paru comme une priorité pour l'elfe des neiges qui s'assura que l'humaine étai encore en vie... Elle eut un léger frisson, en songeant qu'Engar aurait sans doute laissé cette malheureuse périr afin d'assurer la survie de leur enfant et du reste du groupe, mais elle...Elle en était incapable c'était un acte trop cruel pour qu’elle le fasse... En somme, il était hors de tonique qu'elle l'abandonne !

Une pensée partagée par le reste de l'équipe....Car lorsqu'ils entendirent rire malsain ils s'élancèrent à leur tour vers la crypte, c'était certes désobéir, mais surtout prendre une initiative quant à un danger menaçant leurs alliés !


Dernière édition par Kumie Astara le Lun 30 Sep 2013, 09:16, édité 2 fois
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Jeu 19 Sep 2013, 20:47

La bataille se déroulant à grands renforts de coups-bas, de magie noire et d’insultes était peut-être fort intéressante mais pas autant que ce qui se déroulait autre part au sein du repaire des chiens de l’enfer. En effet, voir un démon libéré de ses chaînes anti-magies pour semer une pagaille monstre dans les couloirs éclairés par des torches et répandre des litres de sang partout avait de quoi intéresser pas mal de gens. L’Overlord pensait plutôt qu’intéressant ne serait pas le terme à employer surtout au vu des ravages qu’il faisait dans les rangs des cultistes. Peu de résistance lui était encore opposée pour l’instant mais au fond de lui le démon savait que ça n’allait pas durer alors autant foncer vite vers la sortie en laissant ses sbires faire diversions et ralentir ses poursuivants. Vu que plus rien n’ornait ses poignets, surtout pas un moyen détestable de limiter ses compétences de guerrier. En attendant, il était bien beau d’être libre… Mais pour finir perdu dans cette fichue crypte où il avait été détenu prisonnier… Ce n’était pas super non plus. Grommelant entre ses dents et essuyant le sang qui dégoulinait de sa joue (due à une entaille de couteau sournoise assénée par un assassin qui avait échappé à son courroux), le colosse essaya de réfléchir : détruire mur par mur pour avancer en ligne droite ? Ca serait risqué et l’épuiserait vite mais au moins il ne risquerait pas de tomber dans une nouvelle embuscade. Une autre solution serait juste d’essayer de trouver des points de repère lui indiquant la sortie mais c’était juste ennuyant et long à en mourir… Sans compter que ça laissait le temps à tous les autres gugusses de lui préparer des coups en traître.
 
Se décidant pour la première option, le colosse concentra de l’énergie électrique dans son poing et frappa le mur le plus proche, l’explosant tant et si bien qu’il pu passer sans même avoir à se tourner… Bon et bien il ne restait plus qu’à avancer en espérant qu’il ne tombe pas ‘’en panne de courant’’ trop tôt. Coup après coup, les murs de ce lieu si bien caché et si cher aux yeux des cultistes de l’anarchie s’effondrèrent. Une fois, il tomba dans une pièce pleine de soldat mais vu qu’il n’avait plus ses chaînes bouffeuses de magie, le démon de guerre réussit à invoquer ses légions pour semer la mort. Cela pourtant ne l’aidait en rien à trouver la sortie : aucun des gardes n’ayant survécut à la rencontre surprise, il ne pu tirer des informations utiles. Explosant un énième mur poussiéreux, Daggon tomba sur une scène qui lui fit écarquiller les yeux de surprise : un combat avait lieux !
 
Avisant rapidement des monstres de son donjon au sein du groupe assiègés par des horribles petites bêtes (qui pour lui arboraient des yeux oranges et une peau bleue craquelée) mais il ignora ce détail car il reconnut soudain une elfe des neiges dans le tas. Il ne la connaissait pas personnellement mais il croyait savoir qu’elle était liée au ‘’porte-haine’’… Engar. Soupirant en rassemblant ses forces assez entamées tout de même, le démon de guerre se porta au secours des assiégés. Distribuant des éclairs à tour de bras et envoyant ses rares sbires encore en vie au combat, L’Overlord rejoignit en quelques grandes enjambées sa camarade. Il ne dit pas un mot mais se mit en garde, essayant de cacher que sa hache récupérée plus tôt tremblait. La seconde partie du combat contre Kane allait commencer et vu que les derniers ‘’bébés  zombis’’ étaient morts, Kane allait devoir passé à des choses plus sérieuses. Ce dernier pourtant ne semblait pas s’en faire et ne même pas être dérange pas l'arrivée de l'Overlord. Il le prouva même en disant sur un ton ennuyé :
 
-Bon, monstres hideux, j’ai mieux à faire que de jouer avec vous plus longtemps alors si vous voudriez bien… Mourir ?
 
Disant cela, il frappa le sol des deux mains en prononçant un mot de pouvoir pour faire trembler le sol et modifier la structure du terrain dans un bordel chaotique… et forcément mortel pour eux ! Le sol se modifiant et se dérobant dans leur direction, Over hurla de se replier et se faillit se prendre une excroissance rocheuse dans l’abdomen au moment de finir sa phrase. Voulant s’assurer que Kumie bougeait avec lui, le colosse lui dit :
 
-Ce serait une mauvaise idée d’affronter ce type en face sans quelqu’un possédant un sort de silence ! Il faut se replier ! On n’est pas en état de se battre !
 

Evidemment, l’elfe pourrait désobéir et essayer de passer les morceaux de terre se déplaçant de manière chaotique et se rire de l’instabilité de la crypte mais si elle faisait ça… Pas sûr qu’elle y survive ! En tous cas, Daggon ne souhaitait pas rester plus que nécessaire en ces lieux…

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Lun 30 Sep 2013, 09:16

L'arrivée des quelques créatures jusqu'alors restées en retrait permis à celles déjà aux prises avec les aberrations enfantines de se ressaisir et de riposter d'autant plus efficacement. Les êtres qu'ils affrontaient étaient peut être nombreux et douées de certaines capacités, mais le fiat qu'ils essayaient directement de les dévorer sans chercher à réellement les tuer avant permettait à leurs opposants de s'en débarrasser comme on se débarrasser de sangsues, hormis qu'en guise de sel c'était avec de l'acier qu'on les arrachait à leurs prises. Il fallait néanmoins reconnaître l'important effet psychologique qu'ils avaient sur leurs adversaires qui, bien qu'ayant depuis surmonté leur hésitation quant au fait de les tuer, n'en étaient pas moins troublés.

Quant à Kumie... Elle se retrouvait isolé des autres et bien que sa barrière de glace semblait la protéger elle doutait qu'elle résiste concrètement à un assaut direct de la part de ce Kane. Ainsi, profitant du fiat que ce dernier paraissait surtout se délecter du spectacle qui lui était offert plus qu'à empêcher l'elfe des neiges d'agir. Cette dernière, s'étant assuré que l'humaine était encore en vie, décida d'en profiter, soutenant sa sœur d'arme en tentant de s'éloigner du sinistre individu.

C'est alors qu'un événement imprévisible interrompit brièvement le combat. Un fracas assourdissant raisonna, rapidement suivi par un nuage de poussière qui gêna la vue de toutes les personnes présentes, mais se dissipant rapidement, laissant apercevoir le responsable de cela... Et bien que nul parmi ceux présents, hormis sans doute Kane, n'avait déjà vu ce visage, jusque-là toujours recouvert d'un heaume, chacun reconnut de par sa stature, sa peau bleu e les créatures l'accompagnant, l'Overlord qui avait depuis peu disparu du donjon. Les renforts de ce dernier furent par ailleurs bienvenu, les larbins en particulier faisant juste la bonne taille pour affronter efficacement les enfants maudits, jusqu'à les décimer tous jusqu'u dernier, alors que Kumie finissait par rejoindre. Cependant cette horde n'était pa le seul atout que possédait Kane, et ce dernier, au vu de ses mots semblait déterminer à en finir.

Alors Kumie détourna la tête pour savoir ce qu'il comptait faire...Et alors avant même qu'Ovelrord ne le crie Yukianesa hurla dans l'esprit de Kumie.


Il est plus que temps de partir ! Même avec ce démon bleu vous ne faites pas le poids face à lui !

Et bien que jusqu'alors l'elfe des neiges se soient montrés assez bravache vis à vis des remarques de son katana elle comprit au vu de l'inquiétude de l'Overlord lui-même  que cette fois elle n'avait pas d'autres choix, il était temps de fuir, pour sa survie, mais aussi celle de ses compagnons. Ainsi elle répéta l'ordre de l'Overlord, pour le confirmer à ses camarades un peu hésitant, et dès lors ils ne perdirent pas une seconde, chacun tentant de s'éloigner de l'épicentre  du sortilège. Qui semblait tout de même continuer à agir jusqu'à la fin de la crypte ! Un autre problème était que Kumie était ralentie par le fardeau de l'humaine, alors pour la soutenir  le saurien fit demi-tour et vint l'aider à porter le corps de leur camarade. A cet instant l'autre elfe et la tortue avaient déjà rejoint la sortie, quant au mort-vivant, il était présentement en train de ramasser un bras arraché par un pic de pierre, sans que cela ne semble l'affecte outre mesure, avant de rejoindre ses compagnons. La sortie était d'ailleurs toutes proches pour ceux restants, il ne restait plus que quelques pas, ayant jusque-là évité de justesse les fragments de roches ayant manqué de les tuer... Mais alors qu'il ne restait plus que cinq mètres à effectuer, la perturbation sembla brusquement s'accentuer et avant que qui que ce soit ne réagisse et une excroissance du sol vint frapper l'aine du lézard, transperçant de part en part son aine, brisant sans peine ses écailles et transperçant ses chairs... Un cri intense de douleur se fit alors entendre, et la créature s'effondra au sol, ayant cependant relâché l'humaine pour éviter de l'entrainer, ainsi que Kumie, dans sa chute.

Alors l'elfe des neiges se retourna brusquement vers son camarade blessé, une grimace horrifié sur le visage... Elle n'était plus qu'à quelques pas de la sortie, mais elle ne pouvait pas abandonner son compagnon là, si près de la sortie, tout comme elle ne pouvait pas abandonner l'humaine, ou demander à ceux parvenus à s’échapper de la crypte de retourner dans cet enfer. En fiat ce malheureux n'avait plus qu'un seul espoir, sans doute, et en désespoir de cause Kumie se tourna vers l'Overlord, non loin d'elle.


Aidez-le ! On ne peut pas le laisser là !

Elle avait certes entendu parler du seigneur infernal, de sa réputation d'être brutal et belliqueux. Pour autant, elle ne savait, concrètement, rien de lui... Mais  il ne pouvait pas non plus laisser tomber ainsi un habitant du donjon alors qu'il y vivait lui-même ! Enfin du moins elle l'espérait. Elle espérait, oui, qu’il accepte de soutenir une autre créature qui n'avait failli que pour avoir aidé un camarade... Et si lui devait refuser, elle-même prendrait les risques les plus insensés pour le sauver.


Dernière édition par Kumie Astara le Lun 21 Oct 2013, 00:52, édité 1 fois
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Mar 08 Oct 2013, 20:25

L'Overlord savait soigner ces entrées mais aussi retentissante qu'elle fut, son arrivée ne fut rien de plus que cela justement. Ici, l'ennemi n'était pas un misérable ramassis de paysans débiles et facilement impressionnables qui auraient tremblés dans leur chausse à la seule vue de la puissance déployée par le démon. Non, Kane ne se laissa en rien démonter par l'arrivée brutale du colosse et s'en fut bien dommage. Mais ce n'était pas pour autant que Daggon allait baisser les bras et rester planter là comme un piquet ! Il fit promptement jonction avec les forces ''alliées''(il avait du mal à considérer Kumie et ses amis comme des sauveurs vu qu'il s'était libéré tout seul comme un grand garçon grâce à une petite sécurité) et analysa la situation. Aboyant un ordre à l'elfe des neiges, le démon armé mais sans son casque rugit de colère quand le chef de la secte de fanatique passa à l'action : il ne pouvait pas les laisser tranquille celui là ? Ayant comprit dés le premier regard que l'inconnu masqué et avec des chaînes aux poignets était sans aucun doute un magicien de talent, le colosse envoya ses derniers larbins en vie dans l'espoir de le perturber ou de le blesser... Bien mal lui en prit.

L'humain finit son sort beaucoup trop vite et évidemment, les conséquences furent très néfastes pour les larbins qui se retrouvaient au beau milieu du chaos tectonique libéré par Kane. Le massacre de ses sbires n'arracha aucune émotion au cruel maître de la horde si ce ne fut une pointe de déception devant l'inutilité de ses créatures proches des gobelins. Mais Daggon n'avait pas le temps de s'apitoyer beaucoup plus sur le sort de ces malheureux et chercha au milieu des grondements incessant une option.... Et à part la fuite il n'en trouva aucune. Manquant de tituber face aux secousses assez violentes, l'Overlord regarda progresser le groupe avec espoir : ils allaient s'en tirer sans heurt apparemment et il n'y allait donc pas avoir besoin d'un acte d'une héroïque stupidité comme aller sauver un blessé. Mais voilà, le colosse semblait avoir parlé bien trop vite car une excroissance rocheuse vient couper l'élan du reptilien de groupe... Le tuant sans doute sur le coup. Evidemment, et cela le démon l'avait vu venir à des kilomètres, Kumie refusa d'abandonner les deux blessés, les deux boulets, qui les ralentissaient. Avec un regard terrifié, elle lui demanda de l'aide et l'Overlord hésita : allait-il vraiment le faire ? Non quand même pas ?!

Se passant une main dans ses cheveux devenu bien trop longs depuis un bout de temps, le démon de guerre grogna et écarta Kumie de son chemin. Bondissant bien plus lestement que son imposante carrure pouvait le laisser penser, le maître de la horde revint sur ses pas. En jetant un coup d'oeïl par delà le déluge de morceaux de pierres, Over ne vit pas Kane mais par contre, il vit bien le corps sanguinolent du lézard et le cadavre d'Ulfrid pas loin. Souriant, le démon ramassa son heaume pendu à la ceinture du tyran mort et le remit en place. Son instinct lui cria ensuite de déguerpir et de se justifier par un ''il était déjà mort de toute façon'' auprès des membres du donjon. Pourtant il chargea le blessé sur ses épaules et s'en fut en dehors de la crypte qui ne tarda pas à s'effondrer une fois tout le monde dehors. Revenant à l'air libre avec son heaume sur la tête, le Daedra inspira à plein poumons et relâcha son fardeau sans ménagement. Se tournant vers le groupe, il dit :

-Voilà, j'ai fait ce que je pouvais pour lui à présent soignez-le vous même.

Brutal, rustre... Digne d'un démon quoi ! En tous cas, le colosse s'éloigna puis s'agenouilla au lion pour se reposer et réprimer sa fureur grandissante : il n'aurait jamais dû sauver ce type et ça l'énervait... Devenait-il trop mou ? Bon sang que tout était plus simple quand il n'était qu'un ''modeste'' tyran d'un fief lointain. En tous cas, il avait hâte de déguerpir que ce soit en compagnie des monstres qui se prétendaient ses alliés ou pas ! Mais avant cela... Daggon ressentait l'envie de converser un instant avec Kumie qui semblait être la leader du groupe et l'observa donc avec intentité.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Lun 21 Oct 2013, 00:53

Un instant, Kumie craint que le démon ne fasse rien, se contentant de laissez le saurien à une mort certaine...Et finalement il réagit, alors que cela semblait presque trop tard, alors qu'ils étaient près de la sortie. Le démon sembla tourner les talons-et se jeter droit sur le chaos tellurique pour secourir la créature. Du moins c'est ce qu'espérait l'elfe des neiges, car cette dernière n'osait pas tourner la tête de peur que cela lui coûte la vie, ou celle de l’humaine qu'elle tenait toujours. Elle ne s'arrêta pas sortit de la crypte, même si toute menace semblait avoir cessé, et rejoignit ses compagnons en déposant un peu brusquement son fardeau, qui demeura dans l'inconscience, avant d'elle même tomber à genoux épuisé par la fatigué, mais aussi une grande crainte et une forme de culpabilité. Si elle batavia été un meilleur commandant peut être que rien de tout cela ne serait arrivé. Yukianesa chercha alors à la réconforter, lui expliquant que même le meilleur des meneurs ne pouvait sauver la vie de tout ces hommes face à un ennemi habile, mais sa détentrice ne semblait pas l'écouter, elle avait besoin de reprendre un peu ses esprits. Elle songea alors qu'Engar n'aurait pas fait tant de cas de la chose , mais cela n'était pas pour la rassurer...

Elle fut finalement tiré de son songe par le son que causa la crypte en s'effondrant. Alors, comme ses compagnons elle se retourna vivement,  horrifiée et craignant que tout espoir soit perdu, mais il n'en fut rien l'Overlord s'avançant vers eux  en soutenant l'homme lézard qui reprisait toujours mais semblait avoir perdu conscience. Quand le démon le laissa tomber au sol il fut réceptionné par la tortue qui, seule
du groupe assez forte pour supporter son poids, le déposa avec plus d'attention et bien que sur le coup Kumie fut outragé par cette attitude elle adresse un regard gratifiant à OVerlord, s’approchant du blessé, et s'enquérant de son état auprès de la tortue.

Il vit ?

Oui... La roche a transpercé les chairs, sans briser d'os, le foie a peut être été touché, mais faiblement, sinon il serait déjà mort. Il vivra, à condition de pouvoir arrêter entièrement l'hémorragie.

Il n'en fallait pas plus à Kumie pour agir. Elle maîtrisait quelque peu la magie de soin, et bien que ses talents ne seraient pas suffisants pour guérir intégralement le malheureux elle devrait pouvoir le maintenir en vie jusqu'au donjon. Ainsi, se concentrant intensément, elle fut à même de même un terme à l'hémorragie et à guérir certains des dommages les plus conséquents. L'effort que cela lui demanda fut néanmoins intense et, déjà épuisé, il lui fallut quelques instant pour reprendre ses esprits et se rendre compte de la réussite de son travail, qui lui arracha un sourire. Ce ne fut qu'après qu’elle regarda l'Ovelrord la fixant bizarrement, et elle allait aller à sa rencontre quand une voix se fait entendre, l’autre elfe, qui s'avance visiblement furieux vers Kumie.

Qu'est ce qui t'as pris bon sang ? Ton idée me paraissait déjà farfelue, mais maintenant que j'ai vu de quoi nos adversaires étaient capables j'en suis sûr ! Comment as tu pu risquer notre vie à tous pour celle d'une humaine ! Cela en valait il vraiment la peine.

... Toute la fatigue du monde n'aurait pu apaiser le dégoût que ressentit à cet instant l'elfe des neiges à l'égard de son lointain congénères. Son regard se durcit alors, et sa voix, d'ordinaire douce se fit quelque peu acerbe.

Cette humaine nous a rejoint de son plein, gré ,car son village a été détruit, comme ça a été le cas de bien des habitants du donjon et elle nous a suivis sans nous trahir. Comment peux tu parler ainsi ?!

Brusquement son interlocuteur désigna l'homme-lézard encore étendu au sol, sa voix se faisant encore plus violente.

Nous aurions pu tous subir son sort et nous faire tuer ! As tu conscience des risque que tu nous as fait prendre parce que cette sotte a été incapable de se défendre elle même ?

Ça suffit ! Moi aussi j'ai souffert des humains, ce n'est pas pour autant que je suis prêt à sacrifier la vie d'un d'entre eux ainsi !

Evidemment... J'oubliais que tu étais l'amante d'un d'entre eux. Ça fait quoi de partager la couche d'un de nos bourreaux ? D'autant plus au vu de son passé sanglant.

Kumie serra alors les poings, mais se contint, il était encore trop tôt pur se permettre de telle dissension dans le groupe. Alors sans chercher à mettre plus de braise sur le feu elle rotondité à l'elfe, tout en lui tournant le dos, afin de lui  faire comprendre que la conversation s'achevait sur ces dires.

Engar a peut être été l'ennemi des monstres, mais ce n'est plus le cas, quoi que vous puissiez en dire.. Et je préfère aimer un humain prêt à mourir pour ses amis et protéger ses pairs qu'un de mes semblables qui cracheraient sur ses frères d'armes.

L'elfe sembla vouloir rétorquer, mais la main décharnée qui se posa sur son épaule, appartenant à Richard l'en dissuada, d’autant plus que l'humaine venait de se réveiller et, qu'aussi qu'il était, il n’était pas non plus inconscient de ce que pouvait causer un tel conflit. D'autant plus qu'au vu des regards que lui adressèrent le revenant et la tortue il ne pouvait guère escompter de soutien de leur côté... Quant à Kumie , qui s'avançait vers l'Overlord une fois cette dispute achevé elle était un peu pensive. Elle avait évoqué Engar, mais qu'aurait il fait à sa palace ? Aurait il pris les mêmes risques, non...Sans doute pas, à se yeux une vie ne devait pas valoir qu'on court le risque d'en sacrifier plusieurs. Elle eut alors un peu peur de cette vérité, de penser qu'Engar aurait pu abandonner l'humaine à son sort... Puis avec un sourire, se remémorant ce qu'il avait déjà fait elle songea que ce n'était pas exactement ce qui serait advenu, oui il n'aurait pas fiat courir les mêmes risques aux autres membres du groupe, mais il y serait sans doute allé lui même. Du moins c'est ce qu’imaginait Kumie qui chassa néanmoins cette idée de son esprit tandis qu'elle arrivait à hauteur du seigneur infernal, tandis que l'humaine était remise sur pieds... Kumie le va alors la tête pour pouvoir contempler le regard du démon, à nouveau dissimulé par son heaume.

De quoi voulez vous me parler Overlord ? Il ne va pas falloir qu'on traîne trop ici...
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Mar 22 Oct 2013, 16:06

Seul un peu de poussière signalait l'entrée de la crypte désormais effondrée et aux yeux du colosse qui venait d'en sortir in extrémis ce n'était pas plus mal. En effet, il ne disait pas grand chose mais ce qu'il avait vu là dedans lui faisait encore mal eux yeux et son esprit était encore en ébullition... Tant de choses que lui même y réfléchirait à deux fois avant de les faire s'étaient étalées sous ses yeux lors de sa fuite. Repensant aux expériences morbides et mortelles qu'il avait vu là bas, le colosse en armure frissonna : il n'avait pas comprit ce que Kane avait cherché à faire en mélangeant les corps et les caractéristiques génétiques de divers êtres mais on pouvait dire que c'était un fiasco... Sauf si la vue d'un amas de bras déchiquetés en perpétuelle mutation constituait une forme de réussite quelconque. Se replongeant dans les comptes rendus qu'il avait pu voir avant d'être interrompu par un humain masqué et se battant tel une hombre malsaine. Apparemment, il le chef de la secte avait eut envie de modeler une espèce de ''surhomme'' en prenant des caractéristiques de monstre pour les intégrer dans un corps humain. Là où les expériences e l'homme encapuchonné se différenciant de celles des sbires fanatiques de l'église qu'il avait déjà vu à plusieurs reprises c'était qu'il n'y avait là aucune modification physique poussée. Après tout, Kane était du genre pro humain à l'extrême aussi il n'était pas surprenant qu'il répugne à avoir des soldats aux traits difformes et aux membres monstrueux.

Souriant sombrement en se disant qu'il devrait présenter ses zombis au chef fanatique de la secte, Daggon finit par ranger ça dans un coin de sa tête en entendant des vois s'élever sur le ton de la discorde dans le groupe... Un problème à l'horizon. Tendant l'oreille en se frottant le cou qui était imbibé de sang, le démon guerrier entendit l'elfe réprimander Kumie pour la décision qu'elle avait prise et qui avait conduit à la mort d'un des membres du groupe. Enfin, mort peut-être pas car maintenant qu'il y pensait, le maître de la horde avait sortit l'humaine ET le reptile en vie de cet enfer. Entendant l'elfe lancer une pique très mesquine à Kumie qui eut le mérite de ne pas réagir ouvertement, Daggon sourit : en aurait-il fait autant si les rôles avaient étés inversé ? Aurait-il demandé qu'on sauve le blessé ou serait-il allé le sauver lui même sans la présence de la jolie elfe des neiges ? Probablement pas...

Mais ce n'était pas le problème : Daggon était assez en colère à l'attention de l'elfe mâle qui se comportait de manière bien trop cavalière à son goût... Il fallait ré imposer l'ordre et l'ordre à la Overlord pas à la Kumie. La voyant s'approcher et l'interpeller, laissant le groupe à ses pensées moroses, Over hocha la tête en réponse à sa question et dit d'un ton très calme... Trop calme même :

-Bravo pour votre petit discourt ma dame, j'aurais sans doute réglé le problème autrement mais mieux vaut qu'on se plie à votre méthode pour l'instant.

S'essuyant le cou où coulait un peu de sang due à un coup de dague de l'humain l'ayant attaqué par surprise sans qu'il y fasse trop attention, le guerrier regarda Kumie dans les yeux et lui dit sur le même ton :

-Même si on sait à présent qui est derrière la destruction du convoi et des morts éparpillés partout dans ces collines, je peux vous dire que ce n'est pas le pire... Suivez-moi

Se levant, le démon l'attira à l'écart et souffla sur un ton bien plus bas au cas où une oreille indiscrète écouterait la conversation :

-En m'enfuyant, j'ai pu observer ce qui ressemblait à des laboratoires d'écorchages : ces fanatiques se sont amusés à imiter l'église dans un certain sens peut-être même essaient-ils de la concurrencer. C'est problématique, ça veut dire que les Chiens de l'Enfer ont un projet et ça ne me plais pas du tout... Il faudra dire ça au donjon à notre retour... En espérant qu'on aie toujours un moyen de transport.

Il ne fallait pas oublier que des renforts ennemis pourraient arriver et pourquoi pas des troupes de l'église attirées par le bordel monstre causé par le groupe. Avoir un chariot pour se sauver (et dissimuler l'Overlord qui ne passerait pas inaperçu) serait un atout inestimable. Enfin à part ce détail, on pouvait dire que cette mission ici était finie et que les seuls problèmes restaient les ennemis à esquiver et une éventuelle dispute entre les membres du groupe. D'ailleurs, l'Overlord regarda en coin l'elfe des neiges et ajouta sur un ton plus dangereux, plus agressif :

-Et il reste aussi le problème de l'elfe... Si il devient une gêne, je risque de m'en charger moi même et vous n'allez pas aimer ça tous autant que vous êtes : voir un homme se faire dévorer vif par des chiens n'est pas très joli à voir...

Et avec un sourire mauvais, le colosse aux yeux oranges s'éloigna du groupe, laissant Kumie avec ses directives et un gros problème sur les bras.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Jeu 07 Nov 2013, 18:05

Kumie adressa un léger sourire face au compliment du démon. Certes le sous-entendu qu'il avait évoqué quant à al manière dont lui aurait évoqué l'affaire n'était pas rassurante, mais c'était la première fois que l'elfe assumait les fonctions de chef et le fait d'être complimenté par un individu aussi réputé en tant que meneur que l'Overlord avait de quoi la rassurer sur les quelques doutes qu'elle avait pu avoir. Cependant ce sourire s'effaça rapidement, premièrement à la vision de la plaie du démon à la peau bleu, mais surtout de par ses propos qui n'avaient rien de rassurant. Ainsi Kumie Astara le suivit un peu à l'écart, où personne ne pourraient les entendre, à condition de parler assez faiblement, ce que fit l'Overlord... et il avait raison d'agir ainsi vu les informations qu'il livra à l'elfe des neiges. Cette dernière savait très bien de quoi il parlait.  Engar ne s'était pas privé de lui parler de cette aberration à laquelle il avait été confronté, non pas pour lui fait part des horreurs qu'il avait vu mais pour l'y préparer, mais tout de même...Cela faisait un choc que d'apprendre que d'autres personnes que l'église se livraient à ce genre d'expériences... Si les chiens de l'enfer étaient aussi à même de faire cela qu'est ce qui prouvait qu'il n'y avait pas d'autres groupuscules ?

Quoi qu'il en soit il s'agit d'une aberration dont il faudra se préoccuper au plus vite. J'existe depuis des siècles et je n'ai jamais entendu parler de quelque chose d'aussi horrible. J'espère que Kanabo va se décider à agir...

Cela, l'elfe en doutait. Engar avait bien prévenu de ce qu'il avait vu, mais à sa connaissance aucune mesure n'avait été prise... Après il était vrai qu'à l'époque et encore aujourd’hui l'humain était perçu comme un paria alors qu'Overlord était un membre respecté du donjon et de fait il sera sans doute accordé plus d’intérêt à ses dires, d’une manière injuste certes, ce qui irritait l'elfe, mais le plus important est qu'il y ait réaction à cela... Mais avant tout il fallait en effet rejoindre le donjon, quant au moyen de transport, cela ne poserait pas un problème, la charrette ayant été laissée aux alentours du village détruit, ce qu'elle lui répondit.

Je me demande si les chiens de l’enfer, ou d’autres, ne seraient pas une façade pour l’Eglise… Quoi qu’il en soit, ce que vous évoquez est des plus préoccupants... Vous avez vu cela de vos propres yeux, de fait il vaut mieux que cela soit vous qui vous chargiez de prévenir les dirigeants du donjon de ce qui est advenu, mais si vous le désirez je vous accompagnerai. Quant au moyen de transport, nous sommes venus avec un chariot, que nous avons laissé avec les montures, à proximité du village détruit. Le rejoindre ne devrait pas être trop risqué... Au pire s'il doit s'avérer qu'il ait disparu, ou que ce soit le cas des chevaux, nous pourrons toujours en obtenir dans un autre village, justement grâce à l'humaine qui en devrait avoir aucun mal à entrer dans un bourg humain

Jusque-là tout allait bien, seulement le démon conclut sur des propos des plus déplacés qui lui valurent un regard Hargneux de la part de l'elfe, sa peau devenant encore plus pâles, au lieu de devenir rougeâtre comme cela aurait été le cas pour la plupart des autres races, et son corps dégagea une fraicheur, qui sans être intense, était perceptible.

C'est un miracle que nous soyons tous sortis vivant de ce lieu, et j'en suis heureuse. Qui plus est tous ces hommes sont sous ma responsabilité. Ce n'est certes pas votre cas, mais quel que soit leur comportement je ne vous autorise pas à leur faire le moindre mal et si vous deviez le faire, croyez-moi, vous en subirez les conséquences. Vous connaissez probablement ce qui est arrivé à un certain humain qui m'était cher. Pour avoir tué une créature agonisante, alors qu'il avait risqué sa vie pour tenter de la sauver, et ce sans témoins, alors qu'il avait reconnu sa faute... Tout "Lord" et démon que vous soyez, je ne vois aucune raison pour lesquelles plus de mansuétude serait accordée à votre égard si vous tuez un membre du donjon pour un motif aussi futile et devant témoins.

Cependant Kumie n'était pas quelqu'un de rancunier... Ainsi tout en parlant d’une voix sèche un de ses bras s'étaient tendus pour poser la paume de sa main sur la plaie d'Overlord, la guérissant en une poignée de seconde... Cependant, une fois ses propos achevées, elle se retourna brusquement et se dirigea vers ses hommes, concluant brusquement.

La discussion est close. Nous reprenons la marche.

Elle revint alors vers ses hommes. L'humain s'avança alors rapidement vers elle, s'arrêtant juste à temps pour ne pas la bousculer et la remercia à plusieurs reprises de l'avoir sauvé. Ce qui eut le mérité d'apaiser un peu l'elfe, tout comme la vision de son congénères, qui semblait un peu calmé, discutant relativement calmement avec l'undead, ou encore celle de la tortue veillant sur le reptilien... Non décidément, ils étaient parvenus ensemble à survivre à cet enfer il serait trop bête qu'un d'entre eux périsse maintenant.... Elle donna alors l'ordre de marche. Le reptilien étant apparemment en état pour être un minimum déplacé. Ils n'avaient pas le temps de faire un brancard et de fait il allait falloir le porter directement, et pour cela il allait falloir deux indivdus robuste, vu la carrure du blessé. Le premier désigne fut bien sûr la tortue, mais el second.... Kumi songea tout naturellement à Overlord, mais après la manière dont elle lui avait parlé elle préférait éviter de lui offrir une telle opportunité de le porter... Elle décida alors de se relayer au fil du trajet avec son congénère, qui serait le premier à porter et le mort-vivant, ce dernier le soutenant sur la plus grande distance  vu qu'il n connaissait pas la fatigue musculaire...

Et ainsi après s'être organisé, la troupe se remit à en marche, Kumie songeant juste brièvement à s'assurer que l'Overlord les suivait, et se tenant un peu à l'écart du groupe au car où l'infernal voulait encore lui adresser sa parole, Kumie étant un peu apaisé. Néanmoins cela serait probablement à ses risques et périls.


Dernière édition par Kumie Astara le Mer 13 Nov 2013, 16:16, édité 1 fois
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Dim 10 Nov 2013, 13:41

Prendre l'elfe à rebrousse poil n'était pas l'option pour se faire des amis dans ce groupe mais le démon n'en avait cure : depuis quand être le bon garçon du groupe était-il dans ses priorités ? Néanmoins, la réponse sèche de l'elfe ne lui plus en rien et il faillit en faire la remarque, une pique bien placée aurait fait taire la femelle malgré tout. Enfin, mieux ne valait pas pousser plus avant la dispute pour un motif aussi futile : tuer le boulet du groupe aurait été un choix tactique mais pas un choix moral facile à prendre... Pour une autre race qu'un démon en tous cas. Choisissant de s'isoler du groupe alors que la marche reprenait le démon potassa ses découvertes, celles dont il avait fait part et les autres qu'il avait gardées secrètes. Après tout, les autres membres du groupe n'étaient pas censés savoir qu'il était déjà venu en deux lieux où des expériences contre nature de l'Eglise avait eut lieu. Personne ne devait non plus savoir qu'il avait gardés certains objets et textes de ses précédentes expéditions donc autant ne pas soulever ce sujet là ! Ca le mettrait dans une situation inconfortable où il devrait s'expliquer auprès du triumvirat, la plus grande source de gêne dans les expériences et tentatives du démon à gagner en puissance.

Réfléchissant en ignorant comme une guigne les difficultés de ses soit disant alliés à transporter l'allié blessé du groupe, le colosse sentit soudain que quelque chose n'allait pas dans toute cette mascarade qu'avait été l'opération de sauvetage et sa capture. Pourquoi avait-on tant attendu avant de se dire qu'il était peut-être sage de tuer l'Overlord ? Pourquoi le groupe avait trouvé la cachette de la secte par ce qui semblait être du hasard ? Est-ce que tout était fait exprès mais si oui alors pourquoi ? Toutes ces questions resteraient sans doute sans réponses à moins qu'ils ne remettent la main sur un des hauts gradés de ce groupuscule extrémiste. Si Daggon s'écouterait, il dirait que tout ceci avait pour seul but de prélever quelque chose en secret sur sa personne ou sur les aventuriers venus l'aider mais il n'avait pas souvenir qu'on lui aie prélevé quelque chose lors de sa détention. Se touchant le cou en marchant toujours de son pas lourd et militaire, le démon de guerre frémit : et si c'était ça cette marque sur son cou ?

Frissonnant discrètement, le colosse enterra ça dans un coin de son esprit et se dit que la prochaine fois qu'il croiserait un humain appartenant à ce groupe... Sa mort serait lente et douloureuse car on ne se servait pas de l'Overlord sans en payer le prix ! Avançant avec le groupe, le colosse soupira et chercha dans son répertoire d'invocations quelque chose d'utile. Choisissant rapidement ses Waargs, Daggon en fit apparaître une poignée : deux partirent devant et le reste forma une ligne devant eux. Avançant au milieu de ses bêtes qui s'écartèrent respectueusement, le démon de guerre dit au groupe sur un ton toujours aussi froid et détaché :
-J'ai envoyé mes bêtes en éclaireur car ça m'étonne que, au vu des flammes et de la fumée montant haut dans le ciel à cause du convoi, on ne voit pas encore débarquer des contingents de l'église. On a peut-être encore un peu de temps avant leur arrivée ou peut-être pas, mes waargs vont s'en assurer.

Après tout, même si tomber sur un groupe de chevalier de l'église ne devrait pas être un obstacle majeur pour le groupe, mieux valait éviter de se faire remarquer ou les conséquences seraient grandes. Finissant par reposer les yeux sur Kumie, le colosse dit sans changer de ton :

-Et je vais porter le blessé pour aller plus vite : je peux le faire à un bras et envoyer des éclairs de l'autre en cas de besoin...

Rangeant sa hache à sa ceinture en vérifiant qu'elle tenait bien, le colosse souleva le blessé et le posa sur son épaule... Encore heureux qu'il n'avait pas l'armure à pointes fétiche de son géniteur Belikios sinon le pauvre aurait finit en viande hachée avant d'attendre le chariot ! Le posant le plus délicatement possible sur son épaule, Over jeta un bref coup d'œil au blessé puis au groupe, les défiant presque du regard d'omettre une objection et avança plus rapidement qu'avant. Fixant la route devant lui, Daggon marmonna juste assez fort pour être entendu par des oreilles fines et attentives :

-Je fais pas ça pour me racheter une conduite, juste pour aller plus vite ouais ! Ces mortels sont juste trop lents...

Marmonnant encore quelques paroles le motivant à aller encore plus vite, le colosse avança en espérant trouver le chariot sans troupes autour et enfin reprendre la route du donjon.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Mer 13 Nov 2013, 16:16

Kumie ne fut guère rassurée par les invocations dont usa l'infernal, pas plus que Yukianesa qui, à nouveau, la mise en garde. Overlord n'était peut-être pas directement leur ennemi, mais au vu de la légère altercation qui venait d'avoir lieu elle craignait que ces créatures ne soient une menace formulée plus ou moins subtilement par le démon. Une crainte qui, cependant, s'estompa rapidement, au vu de la formation que les bêtes adoptèrent, qui se positionnaient devant eux, ce qui était bien moins inquiétant que s’ils s'étaient dispersés autour d'eux. Marchant un peu en arrière de l'infernal l'elfe des neiges entendit clairement sa remarque quant au force de l'Eglise, à laquelle elle répondit avec assurance.

Nous y avions déjà songé avant même de partir. À vrai dire nous nous attendions à ce que des forces de l'église soit déjà sur place, mais à vrai dire tout ce que nous avons rencontré avant ces chiens de l'enfer c'est un chevalier qui nous a aidé et s'est montré plutôt pacifique... Ensuite il me paraitrait surprenant que ce groupuscule s'en soit pris à un village aussi près de leur repère, sans s'être assuré que l'Eglise n'interviendrait pas... Enfin quoi qu'il en soit, et par prudence, nous allons contourner le village, pour rejoindre le chariot et si nous rencontrons un opposition...Eh bien je suppose au vu de vos bêtes que nous avons moyen de l'éliminer. Cependant une fois le chariot atteint nous ne devrions n'avoir rien à craindre. Après tout nous venons du donjon et l'Eglise ne prendra pas la peine de mener ses investigations de ce côté si elle a le moindre doute que nous soyons les responsables.

L'elfe ne tressaillit guère quand le colosse la fixa, attendant simplement ses propos... Elle fut par contre bien plus surprise face à son geste. Elle avait préféré évité qu'il porte le blessé, mais s'il le proposait de lui-même, cela serait délicat que de l'en empêcher. Ainsi  la tortue et le mort-vivant, le laissèrent faire, avec satisfaction. Enfin par contre l'elfe ne fut pas surprise par sa justification, qu'elle entendit aisément de par son ouïe aiguisée,, bien digne d'un individu aussi sûr de lui. Pour autant elle eut un léger sourire à son égard, non seulement parce qu'il prouvait à nouveau qu'en dépit de sa brutalité il n'était pas entièrement mauvais, mais aussi un peu par amusement, faisant remarqué.

C'est amusant comment les extra-planaires usent du terme de mortels... Après tout techniquement moi-même, ainsi que mon congénère et le revenant pouvons être considéré comme immortel, puisque nous ne connaissons pas les affres de l'âge, non ? Et je connais quelqu'un qui vous démontrerait très bien que l'immortalité n'a rien  à voir avec les aptitudes, qu'il s'agisse de la force, de la vitesse, et parfois même du savoir.

Elle ne précisa pas de qui elle parlait, mais elle ne mentait pas, du moins pas selon elle, et ceux qui la connaissait pouvait très bien dire qu'elle était en effet sincère. Par contre sa voix se fit un peu plus sèche ensuite.

Répondez-moi si vous le voulez, mais après silence. Comme vous l'avez fait remarquer il y a peut-être des forces de l'église non loin et même si nous pourrions probablement les défaire, je préfèrerais éviter tout nouveau combat...Et cela vaut pour tout le monde !

Chacun acquiesça et la marche reprit, aussi silencieuse que possible. Rejoindre le chariot leur prendrait environ une petite heure au vu du détour qu'ils allaient faire, et s'il n'y avait pas d'entraves à leur progression, même le congénère de Kumie ne posa aucun souci. Au cours de leur progression ils purent cependant se rendre compte que les craintes du démon s'étaient avérées exactes, des troupes cléricales étant présentes dans l'enceinte du village. Cependant en dépit de la présence de prêtres et du fait que les créatures n'avaient pas pris la peine de couvrir leur trace, il semblait se diriger en direction du repère des chiens de l'enfer, suivant spontanément les traces profondes laissées par les cavaliers qui avaient brulés ce village, au moins servaient ils maintenant à quelque chose pour les créatures, qui ainsi purent rejoindre leur chariot, où aucune mauvaise surprise ne semblait les attendre, Kumie faisant signe à l'Overlord de déposer le saurien blessé dans le chariot, alors que le mort-vivant prenait les rênes et que les autres créature s'installaient, Kumie s'adressant, cette fois ci avec plus de tempérance, à l'infernal..

Il est temps de rentrer chez nous... J'ai cru comprendre que cela faisait un certain temps vous concernant, non ?

Elle faisait bien sûr référence à sa captivité et, même si cela n'excusait en rien les propos qu'il avait pu tenir, elle se posait maintenant des questions à ce sujet, se demandant comment le démon avait pu ainsi être capturé.
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Ven 15 Nov 2013, 19:08

Le voyage dura plus longtemps que ce que le colosse n’avait prévu au départ mais heureusement rien ne vint troubler l’avancée simplifiée du groupe disparate. Tout en tentant de garder le blessé au mieux sur son épaule pour qu’il ne se blesse pas en remuant dans son inconscience, le colosse se demanda si au final cette expédition avait été tout à fait vaine. Pour le donjon, certainement pas car malgré le fait qu’ils ramènent un blessé, les membres du groupe en avait apprit de belle sur les activités secrètes du groupe des Chiens de L’Enfer. Concernant l’Overlord lui-même en revanche, on ne pouvait pas dire que cette journée avait été spécialement bonne : à part une découverte sur un plan plus personnel qu’il ne révélerait pas comme ça sans raison, il n’y avait rien de bien à retirer de tout ça. Ruminant toujours ses sombres pensées alors qu’il se rapprochait du chariot, son fardeau toujours juché sur les épaules, l’Overlord fut tiré de ses pensées par Kumie, l’elfe des neiges, qui se rapprochait.

Croyant que l’elfette allait encore lui parler de son comportement de tout à l’heure, le seigneur de guerre faillit se hérisser… Et le fit quand même mais pour une autre raison. Devoir éviter le combat était contre la nature du démon guerrier : il pouvait le faire quand la situation l’imposait mais il n’aimait pas particulièrement ça. C’était comme… Et bien un enfant humain n’aimant pas la soupe mais qui la bois en croyant devenir fort plus tard. Amusé par cette comparaison, le colosse s’abstint de toute réponse au départ et déplaça avec prudence le poids du saurial toujours en travers de son épaule. Evidemment, le blessé aurait mieux voyagé sur un brancard mais Daggon se voyait mal aller couper du bois et chasser de l’animal sauvage pour son cuir afin de confectionner quelque chose de potable. Voyant lui aussi les troupes du clergé après un moment (sa vision était loin d’être aussi bonne que celle des elfes du groupe), Over grogna dans son heaume, émettant un drôle de bruit. Pourtant, malgré les craintes muettes du guerrier à la hache, ils purent rejoindre leur moyen de s’enfuir sans aucun problème manifeste. Evidemment, une partie de l’esprit du démon le regrettait mais ce n’était pas trop grave, il y aurait d’autres occasions de se battre contre des sbires de la répugnante église humaine. Prenant place avec les autres dans le chariot (qui était sacrément plus spacieux et solide que ce que Daggon croyait au départ !) Le colosse se replongea brièvement dans ses pensées. Peu troublé par les cahots de la route, le maître de la horde pouvait tranquillement se plonger dans ses pensées et ressasser ce qu’il avait découvert mais ça, c’était sans compter sur l’intervention de Kumie qui le dérangea avec une question. Vu que, un peu malgré lui, il respectait cette femme autant que faire se peut, il ne lui accorda ni regard noir ni remarque acerbe.

Fixant l’elfe dans les yeux l’espace de deux secondes, le colosse se dit qu’il pouvait bien lui révéler ce qu’il avait découvert le concernant lui seul… Enfin, en partie tout du moins. Prenant une courte inspiration en enlevant son heaume pour le tenir entre ses mains, regardant les fentes, le démon dit :

-Un chez moi ? C’est ironique que vous me posiez cette question elfe car j’ai justement apprit plus de choses sur moi-même peu de temps avant ma capture. Pour faire court : j’ai été abandonné par mon père près d’un village nordique peu de temps après ma naissance. J’ai tout de suite compris que ce n’était pas mon ‘’chez moi’’ mais le plan personnel de mon père n’est pas non plus le mien : chaque démon de ma race doit s’en trouver, s’en fabriquer ou conquérir le sien.

Prenant une pause en se remémorant la vision de ce qui lui semblait être sa ‘’demeure’’, le maître de la horde poursuivit sur un ton plus crispé son petit monologue :

-Et justement, si j’ai été capturé, c’est parce que je venais tout juste de trouver le mien : j’ai… Trouvé, je ne sais comment un portail oublié non loin du village mais je n’ai pas réussit à l’ouvrir plus de quelque instants la première fois. Forcément, j’ai retenté l’expérience jusqu’à vider assez mes réserves pour constituer une cible facile. La suite est facile à deviner : ils m’ont capturés et enfermé là jusqu’à votre arrivée… En prenant apparemment le temps de causer ce massacre au passage.

Se redressant pour être assit de manière plus confortable, le démon remit son heaume en place pour masquer son expression à mi chemin entre la mélancolie et la colère pour finalement achever son discourt :

-Quoi qu’il en soit, je reviendrais ici une fois ma tâche accomplie et essaierais à nouveau d’ouvrir ce portail : si j’y arrive, en plus de trouver un vrai ‘’chez moi’’, je gagnerais en puissance ! Peut-être pourriez-vous venir avec moi assister à cela elfe ? Enfin, si ça n’interfère pas avec vos autres obligations bien sûr…

Evidemment, Daggon avait balancé ça en plaisantant à demi mais avoir un témoin de tout ça lui serait utile et pourrait être une surprise agréable pour eux deux : au vu du bref aperçut qu’il avait eut de la demeure, cette dernière semblait bien riche et belle à voir ! Over avait déjà hâte d’y être. Enfin, ceci étant dit, chaque chose en son temps, d’abord il fallait retourner au donjon en vie !

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Lun 25 Nov 2013, 14:07

Chacun installé dans le chariot, la tension omniprésente depuis le début de la mission sembla commencer à se dissiper. En effet, en dépit de la proximité des hommes du clergé, la retour au chariot était pour chacun des membres du groupe, dont Kumie, synonyme de la fin de leur tâche et donc des risques qui allaient des pairs. Bien sûr, chacun, du moins parmi les valides, conservait son arme à portée de main, mais plus par habitude que par angoisse et prudence, et ainsi sur le chariot les conversations reprirent bon train. Pour sa part l'elfe des neiges contemplait avec un léger sourire le paysage forestier qu'ils traversaient quand le démon s'adressa à nouveau à elle. Elle dut s'avouer surpris par le fait qu'il ôte sciemment son heaume, l'infernal n'ayant pas la réputation de montrer gratuitement ses traits, mais elle essaya de ne rien laisser paraître de son étonnement, et prêta une grande attention à ses propos. Ces deniers étaient surprenant, le démon ne faisant montre d'aucun secret à l'égard de l'elfe quant à ce qui lui était arrivé, et l'informant ainsi également de ses projets. Quand il eut fini, ce fut toujours d'une voix douce qu'elle lui répondit.

Je ne m'attendais pas à ce que vous confiez à moi de la sorte... Mais je dois avouer que je ne vais pas m'en plaindre. Pour autant, je dois avouer que je ne comprends pas vraiment. Vous n'avez pas la réputation d'un individu partageant ce genre d'information, et je doute que vous considériez avoir une dette à mon égard. D'autant plus qu'au vu des circonstances où nous nous sommes rencontrés ce n'est pas comme si vous aviez eu vraiment besoin de notre intervention. Qui plus est vous devez avoir conscience que le triumvirat n'appréciera pas vraiment de telles visées, que ce soit parce que vous assoirez votre puissance, ou parce qu'ils perdraient ainsi un de leurs éléments les plus précieux, alors pourquoi vous confiez à moi ?"

Il n'était pas dans ses intentions de "dénoncer" l'infernal aux dirigeants du donjon , elle était après tout très bien placé pour savoir que leurs choix et décisions n'étaient pas toujours les plus justes. D'ailleurs, il pouvait paraître surprenant qu'elle ne soit pas effrayé par la présence d'un infernal au vu de ce qu'un d'entre eux lui avait fait subir, mais en même temps, les circonstances étaient différentes et à vrai dire l'Overlord n'avait presque aucun point commun physiquement avec son congénère. Ainsi Kumie ne fut parcourue que d’un léger tressaillement en se rappelant cet évènement, avant de le chasser de son esprit, aidée par les sages propos de son katana, allant même jusqu'à laisser échapper un léger rire.

Je ne peux m'empêcher alors de penser que c'est parce que vous êtes sérieux en me proposant de vous rejoindre dans la découverte de votre plan démoniaque. Malheureusement, cela ne sera pas facile. Tout d'abord parce que si votre plan est empli d'une chaleur similaire à celle qu'on imagine en parlant des enfers, je serai plus un fardeau qu'autre chose. Secondement... Il vous faudra attendre au moins six mois avant que je ne vous accompagne. Après ce qui a failli arriver ce sera ma dernière mission avant un certain événement."

Elle ne s fit pas explicite, mais la main qui passa doucement sur son ventre, valait tous les mots. Elle avait vraiment eu peur de perdre son enfant quand cette brute l'avait frappé. Elle ne voulait pas vivre à nouveau une telle frayeur, et de fait avant de s'acquitter de nouveau d'une mission autre que la gestion de sa pâtisserie elle attendrait d'avoir donné la vie, avant de risquer à nouveau la sienne. Elle se demanda brièvement si comme certains le démon avait une opinion négative des enfants, à plus forte raison quand ces derniers étaient issus d'un humain, quand bien même les gênes de l'elfe domineraient fatalement ceux de son amant. Pourtant elle ne tarda guère avant d'ajouter, toujours avec un tendre sourire.

Mais si vous cherchez des compagnons je ne doute pas que vous saurez en trouvez, après tout je crois que vous êtes assez respecté dans le donjon. Cependant, si je peux vous aider de quelques manières que ce soit n'hésitez pas, ce sera un plaisir, du moment que cela ne nuit pas à la tour."

Par ailleurs elle pourrait sans doute demander à son aimé un peu d’aide, après tout il s’y connaissait bien mieux qu’elle en matière d’infernal, et il paraissait éprouver un certains respect pour l’Overlord. Sans doute parce qu’ils partageaient certains traits de caractères en commun, mais pas forcément les meilleurs, et en y songeant les oreilles de l’elfe s’abaissèrent tandis que son sourire disparut, et que s’échappa de ses lèvres une question fatidique.

Et, excusez-moi, mais est-ce que vous pensez que les gens de ce village sont morts à cause de votre présence et… Est-ce que vous en éprouvez des regrets ?

Elle avait parlé assez faiblement pour que seul le démon l’entende. Sa question était sans doute déplacée, mais au fond d’elle, elle ne pouvait s’en empêcher. Elle avait sauvé tous les membres de son expédition, et elle en éprouvait une grande fierté, mais elle ne pouvait chasser de son esprit les cadavres qui parsemaient le village, des femmes, des enfants, massacrés de façon atroce, et qui resteraient gravés dans son esprit.
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Sam 30 Nov 2013, 09:37

Que pouvait faire le démon à présent ? Il avait révélé son secret le plus intime du moment et à une presque inconnue en plus. Pour quelles fichues raisons ? Il ne le savait pas lui-même : jugeait-il la jeune femme digne de confiance ? Il n’y avait pas de raisons à cela surtout qu’il aurait donc, en toute logique, se confier d’abord à Shilaë si tout ne se basait que sur la confiance. Alors quoi ? Était-ce du désir ? Désirait-il la femelle elfe malgré qu’elle soit déjà casée et que donc il cherche à la charmer par des visions de pouvoirs et de richesse ? Fort peu probable car, comme tout le monde le savait, quand l’Overlord désirait une femme, ça ne pouvait se passer que de deux façon… La brutale ou la encore plus brutale. C’était amusant dit comme ça mais ce n’était pas loin de la vérité maintenant qu’on y pensait : aussi bien pour Mina que pour Umbrella, le colosse avait été direct d’abord et rassurant ensuite. Mais trêves de rêvasseries à propos de ses précédentes amantes : Kumie semblait avoir mal compris ce qu’il entendait par là en exprimant son désir de partir. Voulant expliquer son point de vue, Daggon fut interrompu de manière intentionnelle par l’elfe avec qui il discutait qui continuait à exposer des choses à la fois intéressantes et dérangeantes. Ses dernières paroles eurent le méritent d’interloquer l’Overlord mais pas comme Kumie devait s’y attendre : des regrets ? Lui ? Pour des mortels qu’il ne connaissait ni de Satan ni de Belzebuth ? (Oui parce que dire ‘’ni d’Eve ni d’Adam était un peu tabou hein je vous le rappelle !) Kumie le croyait plus altruiste qu’il ne l’était vraiment. Pourtant comment le dire sans trop la choquer et se la remettre à dos comme lors de l’esclandre avec l’elfe rebelle ? Prenant une profonde inspiration, jouant un peu avec son heaume, Over finit par se décider à répondre, un point à la fois :

-Décidément, vous maniez bien les mots ma dame… Bon, répondons avec la version courte : pourquoi je vous le dit à vous ? Aucune idée mais vous m’avez l’air plus agréable, malgré notre petit différent de tout à l’heure, que le reste du groupe. Parler de cela avec l’Undead par exemple, ne m’aurait valut que de l’indifférence et du mépris de la part de l’autre elfe du groupe… Une réaction qui m’aurait mit de mauvais poils ! Ensuite, vous semblez vous être méprise : je ne parle pas d’un départ définitif ! Le triumvirat fera peut-être quelques objections sur mon départ mais peuvent-ils empêcher qui que ce soit de partir en ‘’vacances’’ ? Car oui, chercher mon plan personnel me prendra peut-être du temps mais ce n’est nullement un adieu ! J’en reviendrais plus fort mais j’en reviendrais tout de même.

Il martelait peut-être ce terme de retour mais c’était pour bien faire comprendre qu’il reviendrait comme il le disait : forcément que le triumvirat ne serait pas d’accord si il dirait juste ‘’adieu, j’en ai marre’’. Maintenant il restait à rassurer l’elfe quant à la nature de son petit chez lui démoniaque. Se grattant la tête, l’Overlord poursuivit sur un ton plus hésitant :

-Hum, même si ce n’est encore qu’une supposition vu que je ne suis pas parvenu à mettre les pieds dans mon plan personnel, on dirait bien qu’il n’y faisait pas si chaud : j’ai réussit à ouvrir une mince faille, à peine plus grande que ma main et j’ai vu ce qui ressemblait à… Une demeure ? Toute faite de marbre blanc et entourée d’un lac aux eaux sombres et hantées de créatures monstrueuses. En gros, ça ne ressemblait pas du tout au plan personnel de mon père ni à la définition que les mortels ont de ‘’l’enfer’’.

Se remémorant d’autres détails comme le fait qu’il ne voit pas le ciel ou encore qu’une garde d’honneur semblait défendre l’entrée de l’habitation noble, Over haussa les épaules… Il verrait en temps voulut n’est-ce pas ? Mais maintenant, il restait à répondre à la dernière question de Kumie. Il aurait préféré l’éviter mais il n’allait pas se défiler maintenant aussi continua-t-il à parler en prenant un ton plus sec et plus bas :

-Des regrets ? Pourquoi ? Ce n’est pas moi qui aie serré mes mains autour du cou des nourrissons, ce n’est pas moi qui aie éventré les mères enceintes ou brûlé vif les vieillards. Non Kumie, je ne ressens pas de regrets par contre… Oui, je ressens bien quelque chose : de la colère. J’éprouve de la colère à l’égard des chiens et surtout d’Ulfrid qui a tout organisé : pourquoi ne pouvait-il pas simplement essayer de me capturer au lieu de me capturer et d’essayer de me mettre la destruction d’un village voisin sur le dos ? Ca me fout en rogne ça oui mais je ne le regrette pas car je sais que tout est de la faute de ce fou sanguinaire pas la mienne.

Se penchant un peu en avant, l’Overlord enfonça un peu le clou même si ça risquait de ne pas plaire à l’elfe :

-Devrais-je regretter d’avoir été là à ce moment là ? Non, ce serait donc regretter le fait même de vivre ! Qui à le droit de nous empêcher de vivre et de bouger comme on l’entends ? Je ne pouvais pas prévoir qu’à cet endroit précis, près de ce village précis, la mort attendrait en embuscade. Certaines choses ne peuvent être évitées ma dame et il ne faut donc pas regretter qu’elles se passent. Si vous n’êtes pas d’accord avec moi, discutez-en avec votre mari, l’humain Engar car il est tout aussi… Pragmatique que mois dirons-nous et sait voir les choses sous certains angles.

Cela n’était pas une pique destinée à l’elfe mais bien un conseil sérieux et il espérait qu’elle l’applique dés son retour au donjon. En attendant, le colosse baissa les yeux sur le ventre de l’elfe et glissa sur un ton bien plus aimable :

-Sinon vous parliez de d’enfants tout à l’heure ? J’espère qu’ils vont bien… Y en a-t-il plusieurs ? Des filles ? Des garçons ? C’est toujours fierté que de porter une descendance…

Un aveu secret ? Le souhait d’une paternité future ? Allez savoir avec le colosse mais il aimerait bien voir la tête que ferait l’elfe en s’imaginant Over entouré de gosses braillards et turbulents.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Kumie Astara le Mer 04 Déc 2013, 18:30

Pendant qu'elle écoutait attentivement Over, Kumie regardait la direction dans laquelle allait le chariot, s'assurant que ce dernier allait bien dans la direction du donjon de manière discrète car les Chevaliers de l'église rodaient sûrement dans le coin désormais. Le reste du groupe semblait s'être remis de leurs aventures dans la crypte car il y'avait eu plus de peur que de mal après tout...Bon certes ce n'est pas la chose à dire au Reptile vu ce qu'il lui est arrivé avec le sort de Kane mais bon, il n'y a pas eu de pertes et ils avaient même récupérés un membre du donjon.
Mais honnêtement qui sont vraiment ces Chiens de L'Enfer ? Leurs projets ressemblent étrangement à ceux de l'église à quelques détails près...Bref, tellement de questions au sujet de cette mission...


Les paroles du Démon par rapport à ses remords ne purent qu'interpeller Kumie qui s'en voulut un peu que cette idée ne lui traverse pas l'esprit, il avait donc été capturé pendant qu'il essayait de rejoindre son "chez lui" sans qu'il s'en soit pris à un humain, ce sont les Chiens de l'Enfer qui avaient donc brûlés le village et tués tout les villageois après avoir capturés Over. Esquissant un bref "Désolée" sur ses lèvres, Kumie s'inclina brièvement et regarda à nouveau l'Overlord ayant également entendue la suite de ce qu'il avait dit par rapport à ses regrets et le fait qu'il parle du passé d'Engar provoqua chez l'elfe des neiges un bref tremblement et son visage s'obscurcit sur le coup, de la haine ? Il semblerait bien...

N'y pense même pas Kumie.

L'avertissement de Yukianesa rafraîchit les ardeurs de Kumie tandis que le Démon à côté d'elle lui parla de la vie qu'elle abritait en son ventre, la jeune femme se calma et sourit un peu envers Daggon, se caressant le ventre avec douceur qui s'était légèrement arrondi au fil des mois.

Pour le moment je ne sais pas encore si c'est un garçon ou une fille mais je suis heureuse car c'est pour pas longtemps, quelques mois encore et je serais mère.

Kumie avait franchement du mal à voir Over en père surtout après ce qu'il lui avait dit mais bon...Chacun ses souhaits après tout, pour le moment ce qui comptait pour l'elfe des neiges c'était de rentrer au donjon avec tout ses compagnons sains et saufs mais la partie la plus ennuyante était encore à venir : Faire les rapports de ce qu'il s'était passé par voie orale mais également écrite afin qu'il y'ait une trace dans les archives du donjon et en tant que chef d'escouade pour cette mission c'était la tâche de Kumie que de fournir ces rapports en bon et due forme...Enfin après ceci serait sa dernière mission pour les prochains mois ce qui n'était pas si mal en soi finalement !
Elle s'autorisa le droit de s'étirer les bras en baillant un peu, effectivement, elle était fatiguée après cette journée d'investigation.

Over, en toute honnêteté vous êtes une personne avec laquelle je peux difficilement m'entendre mais ce que je sais à propos de vous c'est que vous êtes une personne d'honneur à qui l'ont peut faire confiance, vous avez gagné mon amitié lorsque vous avez sauvé un membre de mon escouade cependant il y'a peu encore. Quand vous faisiez référence à mon époux, j'ai eue la brusque envie de vous tuer cependant je me suis retenue car cela me vaudrait des ennuis ou bien même la mort si je n'aurais pas été assez rapide.

Parlant en toute honnêteté au Démon, Kumie le regarda sévèrement mais avec un sourire au coin des lèvres.

Je vous offrirais des friandises et des pâtisseries quand nous serons arrivés au donjon pour me faire pardonner.


La tortue tapota l'épaule de Kumie et pointa le donjon, signifiant donc le succès de la mission et qu'ils n'avaient pas été embêtés par l'Eglise durant le trajet du retour, de retour à la maison donc~
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  L'overlord le Jeu 05 Déc 2013, 18:49

Le temps de la discussion semblait bien long aux yeux de l'Overlord qui aurait aimé que ce fichu chariot aille plus vite : déjà, il avait un rapport à faire mais ensuite il voulait repartir sur les lieux de l'incident pour continuer ses recherches de nature plus personnelles. Comme il l'avait dit avec franc parlé à l'elfe des neiges, il se fichait pas mal des humains morts dans ce coin là à cause de lui. Pour reprendre ses propos ''il n'y pouvait rien si Ulfrid avait décidé de cramer le village jusqu'à la dernière brique juste par appétit sanguinaire''. Cette explication lui suffisait amplement mais apparemment pas à sa camarade aux oreilles pointues et la mention de son aimé ne lui plus pas le moins du monde. Il le vit distinctement avant même qu'elle ne parle rien qu'en regardant son visage : le sujet était sensible à ce point ? En savait-elle seulement assez ? Car il était aussi facile pour Over de parler d'Engar sans savoir que de réagir de manière excessive pour Kumie si elle n'en savait pas tout. Après tout, le discours d'Over sur Engar se basait quand même sur quelques rumeurs et des bribes d'histoires racontées par des personnages pas toujours très fiable... Belikios étant compris dans ce lot là.

Repensant à son géniteur à la puissance si énorme que ça en devenait grotesque, le Daedra esquissa une grimace du bout des lèvres. Kumie pourrait l'interpréter de bien des façons mais il s'en moquait comme il se moquait de ce qu'elle lui avait dit avec son envie de la tuer. Ne souhaitant pas rajouter de l'huile sur le feu d'un conflit aussi inutile que malvenu, le colosse se contenta d'un grondement bref dans un premier temps. Pourtant, ''l'insulte'' qui lui avait été faite ne pouvait se régler à coup de grognement aussi dit-il sur un ton très calme, comme si il parlait de tout autre chose :

-Si c'est comme ça que vous le prenez ma dame je ne dirais plus rien au sujet de votre mari tout en vous présentant des excuses mais entendez bien une chose : menacez-moi encore une fois... Et je ne fermerais plus les yeux ni sur votre grossesse ni sur les éventuelles conséquences. Ne le prenez pas pour de la colère ou un ressentit à votre égard mais bien pour l'unique réponse d'un guerrier face à la violence : encore plus de violence.

Cela avait été dit avec les formes et si jamais le colosse et l'elfe se serait fait face, debout, Daggon se serait peut-être même incliné très sèchement pour bien faire passer le message. Quoi qu'il en soit, le groupe arriva enfin au donjon mais Over descendit un peu avant l'entrée... Il sentait qu'il devait le faire. Et il eut bien raison en vérité : le chariot atteignait le milieu de la cour quand soudain, à quelques mètres à peine de la position du démon, un portail ô combien familier s'ouvrit. Haussant un sourcil, le guerrier à la hache attendit de voir la haute silhouetter passer le portail sans manifester de la surprise : il avait ressentit le sentiment poignant de terreur et la pression assez grande caractérisant l'arrivée de Belikios... Son père. Peignant une nouvelle grimace sur ses lèvres, L'Overlord se dit que finalement, il suffisait de penser un peu trop à ce démon pour qu'il déboule dans votre petite existence tranquille... Quelle plaie ! S'avançant, la haute silhouette en armure à pointes fixa son fils un peu plus petit que lui avec ce qui ressemblait à de l'amusement mélangé à de l'impatience. Arrivant enfin à la hauteur de Daggon, le démon majeur prit la parole non sans que son rejeton remarque que son auguste père avait du sang sur les mains et sur le tranchant de son arme :

-Salutations mon fils ! J'ai observé les événements d'aujourd'hui et je dois dire que je suis à la fois déçu et rassuré ! Ma déception vient du fait que tu te sois laissé avoir par ces misérables humains, ma fierté du fait que tu sois enfin parvenu à trouver a demeure personnelle.

Prenant une pose théâtrale, le colosse à l'armure de piques regarda les habitants autour de lui et tonna :

-Je vous emprunte ce cher Overlord un moment, continuez votre vie pauvres mortels !

Sans laisser le temps de dire quoi que ce soit à l'intéressé, Belikios chopa son fils par le collet et l'entraîna dans sa demeure pour une discussion privé dont la teneur devait resté secrète. Le rôle de l'Overlord s'arrêtait donc là dans cette aventure qui ne semblait pas totalement terminée...

[HRP : voilà voilà, la fin est un peu abrupte peut-être mais je ne voyais pas comment continuer vu que Kumie et Over allaient sans aucun doute se séparer dés leur retour. Si problème mp moi !]

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première pièce du puzzle [PV Kumie]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum