La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Aller en bas

La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Invité le Dim 21 Avr 2013, 17:07

Après la fin du conflit, le golem avait cherché à trouver les restes de son golem Sardonyx. Le trouvant en piteux état, mais toujours possible de le réparer, Karl se sépara du grand démon qui l'avait accompagné. Il y avait quelque chose d'autre... Les golems de Karl voyageait souvent en pair, Sardonyx ne devait pas simplement combattre en solo, malgré ses désirs de combat après tout... Alors, les débrits d'un autre golem devrait être retrouver dans cet endroit. Malheureusement, ses dires se confirmaient alors qu'il retrouva l'épouvantail collé au mur avec sa propre hache. Bien qu'il n'était pas mort, il avait agit ainsi pour créer l'illusion que la vie l'avait quitter.

Les nouvelles étaient meilleurs que prévu, mais il devait se hâter pour commencer les réparations du golem de pierre ainsi que de remplacer ses propres morceaux endomagés. Aidant son compagnon à se sortir de cette impasse et en le transportant sur son propre dos, il regagna son atelier pour laisser la place aux autres monstres de récupérer leurs blessés ou bien ce qu'il restait de leurs compagnons...

-----

La réparation de Shade ne fût qu'une question d'une heure à peine. Après tout, ce dernier n'était que très gravement blesser, rien qui ne pouvait être réparer. Bien sûr, pour un être organique, il y aurait peu d'espoir de survie... Mais il y avait des avantages à être des créatures artificielles. L'opération plus critique était celle pour Sardonyx... Avec la plus grande partie de son corps détruit, le transfert ''d'âme'' (ou bien résidue d'âme qui reste dans le matériel grâce aux runes) serait long.

Cependant, l'esprit du golem était préoccupé. Les autres golems qu'il avait créer restaient ses créations et ses derniers avaient été d'une aide précieuse dans ce combat... Bien qu'il était très peu enclin à avouer ses propres actions. Il avait brissé un code moral qu'il s'était imposser pour le bien du donjon. Et dans cette guerre, le golem avait vu les failles dans la puissance du donjon... Bien qu'ils aient triomphé, ce n'était pas une victoire éclatante...

-----

Deux jours après la fin de la guerre, Karl tenta de retrouver la seule personne haut-gradé de l'armée qu'il connaissait. De plus, ce dernier n'était pas un simple capitaine de milice... S'il devait parler à une personne de sa résolution, se serait bel et bien à lui. La recherche pour retrouver le banneret ne fut pas simple, principalement à cause d'un sens de l'orientation des plus mauvais, mais elle porta ses fruits. Frappant à une porte, Karl l'ouvrit en espérant retrouver le banneret. Voyant que ce dernier était à l'intérieur, la statue moqueuse resta cependant dans le cadre de porte entre-ouverte en ajoutant un léger:

''Je peux dérenger quelques minutes?''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Mar 23 Avr 2013, 09:59

Theorem s'était mit à voir avec Nurikabe et Seraphina la surveillance des sous-sols. Après tout il y avait énormément de galeries, de cavernes annexes et de couloirs peu usités par les monstres du "dessus" et donc à la seule gestion des Undead. Il fallait s'arranger avec les autorités du coin pour pouvoir y circuler en paix et fort heureusement, étant goule, le courant passait bien avec le peuple du "dessous". Calmement, la hyène expliquait à Seraphina et Nurikabe les couloirs et les positions à prendre. Uteki semblait s'intéresser à la conversation mais beaucoup moins. Les autres étaient déjà en patrouille et quand Karl poussa la porte de la petite salle en sous-sol où Theorem organisait les tours de garde, une voix froide et détachée, un peu mécanique, s’éleva. C'était ce genre de voix qui donne la chair de poule quand on peut l'avoir.

[???] "... Père n'est guère disponible... Karl Grim..."

C'était Doll-chan, la poupée possédée créée par Theorem et Ishtar. Elle avait la fâcheuse tendance à surprendre les gens, à se glisser dans leurs dos, et à les faire sursauter. Heureusement elle ne faisait rien de mal. Un sursaut ne causait pas de tords et même si son paternel ne pouvait accepter qu'elle fasse ça sur un mortel fragile, un solide golem comme Karl ne craignait rien. Le travestit arrêta momentanément son briefing avant de s'approcher de la porte.

[Theorem] "Ca va aller Doll-chan, tu peux retourner embêter Dumpster"
[Doll-chan] "Merci Père."

Elle s'inclina poliment avant de repartir. Ses petits pieds de bois firent un son bien particulier sur la pierre et malgré son kimono, on pouvait repérer les articulations de son corps. Theorem fit entrer Karl, reconnaissant celui qui avait retaillé ses jambes il y a quelques temps. Le banneret avait un bandage autour du crâne et il se remettait péniblement d'un gros affrontement avec Minatek, qu'il reprogrammait de temps en temps pendant la soirée. Il parvenait petit à petit à donner de nouvelles fonctions à cette machine de guerre qui finirait par servir à quelque chose.

[Theorem] "En quoi puis-je t'aider Karl ?"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Invité le Mer 24 Avr 2013, 17:07

"... Père n'est guère disponible... Karl Grim..."

Bien que le golem n'était pas un être de chair et de sang, ce dernier ne s'attendait pas à ce qu'une personne puisse se glisser dans son dos. se retournant lentement, il remarqua alors que ce n'était pas exactement une personne, mais bel et bien d'une poupée. Ce n'était pas exactement un sort d'animation tel que lui, mais c'était un petit détail que peu remarquerait. Et puis, venait-elle d'appeler Theorem en temps que père?

Le golem devait avouer qu'il ne connaissait que très peu le banneret, si ce n'était qu'il avait sculpté/modifié les jambes de ce dernier. En parlant de ce dernier, il semblait se remettre des derniers évènements. Le bandeau qu'il avait sur la tête le démontrait. Par la même occasion, il devait avouer qu'il n'avait pas la meilleure apparence pour le moment. Il n'avait toujours pas remis de peinture sur son visage, laissant ainsi plusiques parties de son visage avec une couleur grise. De nombreuses rayures parcourait le golem, n'ayant toujours pas changé ses vêtements.

Mais pour être des plus honnêtes, la statue animé ne se souciait que très peu de son apparence pour le moment.

"En quoi puis-je t'aider Karl ?"

''En fait... C'est plutôt moi qui peut t'aider je pense... Enfin, j'aurais aimer simplement venir discuter pour le simple plaisir... Suite aux évènements de la guerre qui vient de se produire, j'aurais une ''suggestion'' qui pourrait renforcer les défenses du donjon.''

La statue n'aimait que très peu ce qu'il allait proposer, mais pour le bien plus commun, il se devait de le proposer malgré tout. cependant, si une telle idée était approuvé, elle devait être accepté par les grandes authorités du donjon. En ce qui concerne l'aspect militaire, Theorem était une des personnes des plus importantes et son avis lui serait très importante. De plus, ce serait probablement ce dernier qui plaiderait cette cause envers Shiru et Oni...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Mer 01 Mai 2013, 20:50

Une proposition pour aider le donjon à mieux se protéger ? Ca semblait plutôt pas mal vu la situation actuelle. Après tout les réparations étaient nombreuses et même s'ils parvenaient à tout refaire comme avant, ils seraient toujours aussi vulnérable. Faire la défense de cette tour était la principale mission de leur société car sinon... d'autres envahisseurs viendraient. Malgré tout, la peur commune des monstres et celle des humains pour les monstres était une protection suffisante à beaucoup d'égards, elle ne protégeait pas foncièrement.

"Toutes les idées sont bonnes à prendre. Par contre je vais devoir soumettre la demande aux chefs de la garde qui la transfèrerons ensuite au triumvirat. Mais il est certain que j'aurait un rôle là-dedans alors on peut en parler sans soucis."

Le banneret fit signe au golem de le suivre pour s'installer plus confortablement dans cette salle. Il y avait de quoi faire ici et c'était plutôt confortable pour un monstre artificiel comme Karl. Sans pouvoir se l'expliquer, l'animisme était une science que la hyène savait de mieux en mieux faire. Mais bon, Karl devait être d'un niveau bien supérieur à Vera et infiniment supérieur à Nadyezda plutôt... limité. Bien entendu, Minatek n'était pas de sa création, mais il était un golem aussi. Installé face à face sur des bancs avec une table entre eux, ils pouvaient discuter sans problème.

"Je t'écoute Karl. Expose-moi ton projet, on a tout notre temps."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Invité le Sam 04 Mai 2013, 19:05

Après les récents évènements, il était normal que cette solution presque miracle pour aider le donjon serait vu d'un bon œil. Après tout, le Banneret ne semblait pas contre une telle offre pour le moment. Bien entendu, il expliqua à la statue moqueuse que le choix ne lui revenait pas entièrement et que ce serait probablement traité, analyser et débattu pendant plusieurs heures, voir plusieurs jours. Enfin, c'est ce que Karl pouvait comprendre de cette parcelle de conversation.

''Oui, bien entendu. Je me doutais de toute façon que de telles initiatives ne puissent pas être accepter sans une conversation des grandes puissances du donjon. Ceci dit, si c'est toi qui peut mettre de l'avant mon idée, je suppose que c'est déjà un très bon début.''

Alors que Theorem lui montra gentiment la salle, le golem prit place sur un banc qui était près d'une table. Alors que les deux monstres étaient assis à cette table, Karl se demandait de la façon la plus facile pour décrire son idée. Ce n'était pas quelque chose qu'il aimait particulièrement et un exemple aurait sans doute été bénéfique... Mais selon les circonstances, il n'avait pas été en mesure de faire mieux... Alors que le beastman lui accordait son attention, la statue commença donc à expliquer ce qu'il avait en tête présentement.

''Et bien... Je suppose que je devrais commencer par le début... En fait, comme il est très difficile d'engager une armée pour défendre le donjon, ainsi que de contrôler des gens qui ne sont qu'attirés que par l'argent... En ce qui concerne des défenses plus poussés, le temps manque et si un nouvel adversaire arrive à nos portes, ce sera très difficile de repousser une autre attaque... Ma solution est simple, mais très compliqué par la même occasion... Le donjon a besoin d'une armé puissante et robuste... Avec de la pierre, je peux créer une telle armée pour le donjon...

Une armée de golem''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Dim 19 Mai 2013, 13:11

Theorem écoutait calmement le golem lui expliquer la raison de sa venue. Karl avait vu que le donjon avait souffert de l'attaque et, certainement, qu'il avait bien du mal à se former une armée digne de ce nom. Mais la Tour Kanabo avait un esprit de paix et de non violence vis à vis des alentours. Si on les voyait former une armada juste en cas de prévision, les habitants alentours pourraient croire à une préparation à la guerre ou pire. En clair, la situation était délicate et la situation du donjon, actuellement en réparation et en récupération, ne pouvait pas se le permettre. Pendant que Karl lui expliquait son idée d'une armée de golem pour défendre cet endroit, Theorem voyait les possibilités qui s'offraient à eux.

"En même temps, je ne vois pas du tout cette idée d'une mauvaise manière. Une armée de golem, sans "âme" pourrait défendre efficacement ce donjon. Mais en même temps, j'ai peur que les villageois paniquent en nous voyant lever une armée. Je sais que c'est dans un pur état de défense, mais on ne sait pas ce qui peut se passer dans la tête de ces humains..."

Le banneret se frotta le menton dans un pur geste de réflexion avant de voir les possibilités qu'offraient ce projet de construction. Il se demanda si une armée en tant que telle ne serait pas une mauvaise idée si on ne faisait pas des protections adéquates. Il y avait plusieurs voie pour protéger ces golems d'actions malveillantes, comme Crocs Noirs pouvaient les faire. D'ailleurs on entendait plus beaucoup parler de lui dernièrement... Sûrement le conflit qui l'obligeait à se mettre au vert. Finalement, Theorem leva ses yeux d'émeraude sur Karl avant de sourire.

"Et peut être qu'on pourrait leur proposer un seul et unique golem, mais suffisamment grand pour dissuader n'importe quel attaquant avant même d'arriver à nos portes. La dissuasion est une arme très très efficace. Une armée, j'ai peur de son effet double tranchant. Mais si tu as une idée pour ça, je t'écoute."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Invité le Ven 24 Mai 2013, 06:23

''Bien évidement, montrer que nous avons levé une armée en les posant sur les remparts provoquerait possiblement une panique... Après tout, je me souviens que ce fût le cas dans le passé... Cependant, la question n'est pas montrer sa puissance, mais surtout de pouvoir se défendre contre un envahisseur. Enfin, c'est ma vision de la chose bien entendu. Bien que l'idée d'un golem géant peut être vue, j'ai bien peur que l'on considère ceci comme une véritable marque d'offense... Bien que, au final, montrer ses cartes dans notre situation attirerait beaucoup trop les regards des ennemis du donjon...''

La statue moqueuse ne savait pas trop quoi penser en ce qui concernait de démontrer la puissance du donjon. Après tout, la puissance d'Oni plaçait déjà le donjon dans une position où les humains n'osaient pas affronter directement le donjon. Ceci dit, plusieurs individus avaient également rejoint le donjon et augmenté sa renommé. Si l'on prenait simplement Overlord, ayant eu une réputation de seigneur du mal bien avant son entrer au donjon, ou bien Theorem justement, qui avait prouvé ses qualités de banneret. Alors, sans parler des autres défenseurs plus cachés, tel que Croc Noirs, ou ceux qui ne désiraient simplement pas être connu... Tel que lui-même à une certaine porté... Il y avait tant de monstres qu'il y en a plusieurs qui, même avec une puissance phénoménale, ne cherche qu'à vivre sans craintes et sans désir de combattre.

''Quand je parle de défense, je ne parle pas immédiatement d'une armée pour faire des dégâts chez les voisins. Comme ce seraient des golems, ils n'auront pas besoin de bouger, de penser ou de respirer... Les entreposer quelque part dans le donjon et les sortir seulement si le besoin de fait ressentir. Je sais que je n'ai pas une grande influence sur ce que vous ferrez de cette armée, si ce projet est accepté, mais je conseil de la garder secrète tout simplement. Avec un effet de surprise, peu d'envahisseurs pourraient prendre le donjon.''

Après tout, pourquoi vouloir intimidé les adversaires? Bien que ceci pourrait fonctionner pour les premiers temps, les adversaires envahiraient simplement avec plus d'homme, mieux équipé et probablement bien mieux entrainer... Sans parler de trouver des spécialistes pour détruire les golems... Bien sûr, ce serait utile uniquement pour une fois s'il y a des survivants... Mais c'était la vision du golem après tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Mer 05 Juin 2013, 10:33

Theorem semblait s'interroger lui-même là dessus. Il acquiesça cependant de manière régulière en écoutant le golem parler et s'expliquer. Il marquait de nombreux points positifs et donc tout était noté avec un certain talent. Doucement, il nota plusieurs idées dans un carnet noir à la couverture brillante. Il nota tout avec rapidité pour ne pas faire perdre de temps à son interlocuteur par ce silence un peu lourd, occupé par le passage fréquent des membres de la Cohorte qui consultaient la carte et discutaient entre eux de la marche à suivre pour les gardes de nuit.

"Ca me paraît très bon. On a suffisamment d'idées. Je vais préparer un dossier et l'apporter au Triumvirat quand tout sera terminé. Il faudra nous revoir plusieurs fois pour finir ce projet, mais qui sait... S'il est approuvé, on pourra compter une résistance de plus au donjon. Je ne suis pas au courant de tout, donc je ne peux pas garantir qu'ils le feront ou pas."

Professionnel, il referma le livre et le glissa dans l'ouverture de son hanfu. Il s'agissait du carnet que lui avait offert Arty quand il avait été jeté en prison. D'ailleurs, Karl Grim lui rappelait qu'il lui avait refait les jambes pour les rendre plus minces et donc plus lestes. C'est d'ailleurs comme ça qu'il l'avait retrouvé certainement. Theorem lui souria avant de se mettre plus à l'aise dans le canapé, quittant cette ambiance studieuse des derniers instants pour quelque chose de plus décontracté.

"Les derniers moments ont été durs... Mais la situation s'arrange petit à petit. Je connais Ishtar Naviento, celle qui a prit la direction du donjon Naviento. On ne devrait plus jamais avoir à s'inquiéter de ce donjon. Tu es un peu endommagé, il serait peut être bien que je m'occupe de toi, non ? Je te dois bien ça."

Dit-il en souriant. L'idée de s'occuper de celui qui lui avait amélioré le quotidien lui plaisait beaucoup.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Invité le Dim 23 Juin 2013, 17:39

Alors que Theorem finissait de noter cette idée, le golem espérait sincèrement que son projet soit très bien reçu par le Triumvirat. Après tout, il n'avait pas de mauvaise intention malgré le fait que ce projet était contre certaines de ses valeurs... Cependant, pour le donjon, la statue moqueuse aurait tout risqué... Que ce soit pour un sentiment de protection ou bien pour une protection réelle. Ses propres pensés ne devaient pas se placer entre lui et ce projet puisque c'était beaucoup plus grand que sa propre personne...

Enfin, c'est ainsi que Karl le voyait après tout. Créer des golems dans un but qu'il n'avait jamais espérer le faire était triste, mais si elle pouvait éviter de faire souffrir des innocents...

"Les derniers moments ont été durs... Mais la situation s'arrange petit à petit. Je connais Ishtar Naviento, celle qui a prit la direction du donjon Naviento. On ne devrait plus jamais avoir à s'inquiéter de ce donjon. Tu es un peu endommagé, il serait peut être bien que je m'occupe de toi, non ? Je te dois bien ça."

''En ce qui concerne le donjon Naviento, je l'aurais deviner. Quoi que, quand Naviento a été vaincu, je n'étais pas vraiment en train de réfléchir à la paix qui s'était instauré... Enfin bon, c'était sur le coup de la bataille et tout... Je n'étais pas moi-même à ce moment précis...''

Il était vrai qu'il s'était laissé emporté par la rage et par le combat contre Rex Naviento. Cependant, Karl réalisait qu'il n'était pas indifférent à certains sentiments organiques. Cependant, lorsque les troupes avaient jeter les armes, c'est à ce moment que tout était devenu calme en lui. Malgré un certain stress causé par la disparition de ses golems, il était redevenu calme à un certain degré.

''En ce qui concerne une réparation, tout dépend ce que tu entend... Sauf si tu est un très bon sculpteur, je doute que tu puisse m'aider. Sans te manquer de respect, loin de là.''

Alors que Karl se leva de son siège, il leva légèrement son chandail pour montrer la ''gravité'' de sa blessure. Démontrant une bonne partie manquante de son torse, ainsi que les retouches hâtives au centre de son torse. Il était encore en état de marché, mais non pas de se battre. Le combat contre les assassins, Rex, l'arrière-garde... Tout ça l'avait un peu affaibli après tout...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité est toujours paradoxale... [Theorem]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum