Chasse paternelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chasse paternelle.

Message  Meredith le Jeu 25 Avr 2013, 17:32

Elle n'avait pas besoin de lever le nez pour comprendre où elle se trouvait à présent. Ils avaient laissé derrière eux la forêt claire, belle et accueillante et pénétraient dans une forêt bien plus ancienne et hostile. Le terrain commençait à monter, signe que l'on attaquait les contreforts de la montagne. Meredith se redressa alors qu'elle avançait penchée en avant depuis deux heures, observant le sol attentivement.

"Bon, une petite pause..."

Si elle regardait encore fixement le sol une minute de plus, ses yeux allaient sortir de ses orbites. Le Banneret arrivait à suivre le rythme, ce qui était étonnant vu qu'il était plus bâti pour porter des gilets d'intérieur que de faire face à de longues promenades loin des tapis. Elle regarda la direction où ils allaient et celle d'où ils provenaient. Au loin, on devinait la silhouette du donjon.

"Il avance vite... On dirait qu'il ralentit un peu, l'écart entre les traces de pas diminue. Mais vu qu'il est parti bien avant qu'on commence à galoper après, la piste est encore bien froide."

Elle s'assit sur une pierre, massant un peu ses mollets qui n'avaient plus vu autant de route depuis un moment. La situation était stressante et pas qu'un peu! Elle se retrouvait à courrir la campagne en compagnie d'un canon de toute beauté et une Banshee a peu près aussi docile qu'un serpent étrangleur de Patagonie allait sûrement lui demander où elle se trouvait et, surtout, avec qui. Le Stalfoss ne serait qu'un doux intermède dans sa vie remplie de baston par rapport à la jalousie d'Amaliah. Elle entama la conversation pour se changer les idées.

"Il a un pouvoir particulier ce Stalfoss? Pourquoi il était là, tout seul, sous nos pieds?"

C'était un détail qui avait commencé à la titiller en voyant des branches cassées bien au-dela des deux mètres de haut sur les arbres le long de la piste. Elle avait l'habitude d'improviser mais le fait de savoir qu'un type avec tous les détails (et un joli petit cul) marchait derrière elle commençait à l'agacer. Et elle masquait très mal ses émotions.

"Parce qu'il a proprement ignoré le village, les chasseurs, les cueilleurs et tout abri pour foncer aussi loin que possible du donjon. Il veut mettre un max de distance entre cet endroit et lui et, ça, ça ne ressemble pas du tout au comportement d'un Stalfoss... Pas que je me plaigne, j'aime pas jouer au puzzle avec les villageois pour savoir combien y avait de mort au final... Mais bordel! Il est passé par trois cours d'eau, a emprunté trois fois des chemins de pierre et est revenu deux fois sur ses pas! Ce truc veut nous semer!"
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Ven 26 Avr 2013, 09:47

Theorem savait bien la poursuite de ce Stalfoss pouvait durer des jours s'il s'y prenait bien. En fait, malgré son apparence affreuse, il avait tout gardé d'une véritable machine à tuer. Meredith semblait se poser de plus en plus de questions alors qu'ils avançaient en direction des sommets du Kimon. Après cette chaîne montagneuse, c'est les confins pour le Banneret qui n'avait jamais été aussi loin. En toute logique, ce monstre autrefois incarcéré essayait de fuir et de rejoindre une zone libre où se faire oublier... Mais ce n'était pas dans les papiers de Theorem qui allait devoir le ramener coûte que coûte. Quand la forgeronne demanda une pause et s'interrogea, la hyène se trouva au pied du mur... Il allait devoir parler.

"C'est parce que ce Stalfoss n'est pas n'importe qui... Ou n'était pas n'importe qui plutôt. Il s'appelle Tobor Stanov... C'est mon père... On dit de lui qu'il fut le seul humain à se rendre jusqu'à la salle du Boss en tant qu'ennemi, mais il devait y avoir des précédents. Même du temps où il était humain, il a affronté Svent le dragon du donjon. Même en Stalfoss, il a tout gardé de son savoir militaire et sa forme monstrueuse ne doit rien arranger à sa force... Quant à ce qui le force à fuir, c'est sûrement l'amertume et la rancœur qui guide ses pas. Il ressent instinctivement le besoin de fuir au loin, de disparaître... Ma mère Anna l'a ramené dans la crypte quand j'était en convalescence, maintenant c'est mon tour !"

Le travestit tapa furieusement dans une pierre de son pied gauche. Cette dernière vola plus loin avant de retomber la pente jusque dans la forêt en contre-bas. L'état de son père le mettait dans une profonde tristesse à son tour. Après tout, s'il était devenu Stalfoss, c'était en partie à cause de lui. S'il avait été plus fort, s'il avait sût se défendre face aux humains qui l'avaient taillé en pièce... Ou s'il était parvenu à revenir à la conscience plus vite, Tobor ne serait pas devenu un poivrot et... bien plus tard... un lâche. Tobor avait porté le sort de toute sa famille sur les épaules... Alors quand le sort se dérobait et qu'il vous engouffrait dans la tourmente, sans que l'on sache trop pourquoi... mais les humains dans cet état dépressif et qui abandonnent tout, qui se laissent ronger par la rancœur, deviennent des Stalfoss. Il devait être là, plus haut, et il allait le retrouver.

"On a assez perdu de temps, on commence à le rattraper. En avant !"


Regardant ses mains gantées de noir dans ses manches amples, ses dernières s'entourèrent de mana. L'éclat ne dura qu'un bref instant avec un léger bruit cristallin se terminant sur le rire lointain des hyènes. C'était deux grosses pattes de hyènes maintenant, dont la manche ample semblait faite pour. C'était plutôt large, couvert de poils et dont les doigts imposants comportaient coussinets et griffes à leur extrémité, comportant un pelage tacheté de hyènes. Sur le dessus, on retrouvait les deux sphères sur les mains du banneret, bleue et rouge. D'un saut, il planta ses griffes dans la parois rocheuse et il prit appuis pour sauter un peu plus loin. La grimpée de Theorem fut fulgurante et il arriva bien vite en haut de la première corniche sous les yeux de Meredith avant de faire tomber une corde dont l'extrémité avait été solidement attachée dessus.

"Le sommet de cette colline n'est plus très loin, j'ouvre le passage !"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Ven 26 Avr 2013, 17:33

Elle avait bien entendu là? Ce Stalfoss était le père maudit du Banneret? Tu parles d'un squelette dans un placard! Mais y avait quelque chose qui l'embarassait dans les paroles de la Hyène et elle laissa échapper une bribe de ce qu'elle pensait dans ses marmonnements.

"T'as du bol... Au moins, tu sait où il est ton père..."

Pour pouvoir lui casser la figure à volonté dès que tu en as envie...

Meredith avait toujours été sensible sur ce point. Voir même chatouilleuse. Voir des pères s'occuper de leurs gosses l'agaçait. Les voir tabasser leur progéniture la faisait bouillir mais c'était de voir des enfants (surtout les filles) venir en courant à la rencontre de leur père qui lui avait donné une réputation d'asociale au visage de glace. Mordant à pleines dents dans une pièce de viande séchée, elle mâcha avec brutalité la viande pour l'attendrir. C'est à ce moment que le Theo fit une petite surprise! Il fallut deux petites secondes pour que la forgeronne se rappelle que c'était un Beastmen après tout, pas un mannequin. La corde se déroula sous son nez et elle tira deux coups secs dessus pour vérifier si c'était assez solide. Parfait. Elle grimpa à la suite du cabri.

Un ancien héros qui a mal tourné. Un pur combattant battu par ses sentiments. Un vrai guerrier qui n'a pas sut faire face à sa propre nature. Bref, tout ce qui risque de se passer pour elle, quoi! Physiquement, elle était indestructible et sa folie douce la blindait contre le regard des gens. Pour le reste, elle avait toujours été plus forte que l'alcool. Elle se redressa souplement sur la corniche, tâtant le mur pour continuer la progression.

"Si tu veux prendre la tête, ok, pas de prob Theo. Mais si c'est vraiment un ex-chasseur qu'on poursuit, sache un petit truc : C'est au moment qu'on pensera être en train de le rattraper qu'il sera derrière nous et qu'on aura des pièges de tous les côtés. C'est comme ça que j'ai toujours fait et s'il a vraiment été si doué que ça penser de cette façon doit être une seconde nature. Il ralentit pas parce qu'il est fatigué. Il va poser des pièges maintenant."

Meredith montra le chemin parcourut.

"J'peut pas m'mettre dans la peau d'un Stalfoss mais d'un pur guerrier, pas de prob. Je suis prisonnier, je m'évade. Etape 1 : Vite, mettre autant de distance que possible et ne pas prendre les routes. Pas de risque de tomber sur des personnes au courant de l'évasion et il vaut mieux éviter les endroits relayés par les messagers de la prison. Etape 2 : Prendre des chemins de pierre et d'eau pour brouiller les traces et semer les chiens.
Etape 3 : A partir d'une certaine distance, les seuls à encore poursuivre sont les pires. Ils ne lâcheront pas et finiront par tomber dessus lors d'un repos. Il faut donc les éliminer..."


Elle commença à grimper les pierres souplement, même si elle n'avait pas l'aisance du Beastmen transformé.

"T'as eu du bol d'être tombé sur moi. Ça t'évitera de finir en brochette... enfin peut-être..."

Peut-être qu'il voudra cogner son paternel pour le punir de l'escapade. Elle y verrait pas de problèmes!
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Mer 01 Mai 2013, 20:20

Theorem savait que le pire était à venir pour le moment. Le pire, c'était la fameuse rencontre entre lui et son squelette de père. Il allait devoir redoubler d'imagination et de talent pour s'occuper de lui. En toute franchise, cette perspective lui plaisait qu'à moitié. La goule savait juste qu'il devait impérativement ramener son paternel et le reste du temps il se demandait juste comment faire. Inquiet, il arriva au dernier niveau de la colline avant de se retrouver face à une large ouverture dans la roche. Une caverne visiblement. C'était plus qu'évident, mais son père devait s'être dissimulé là dedans. Meredith avait raison et la laisser derrière n'était pas d'une meilleure augure. Il la laissa remonter avant de rouler la corde et la remettre dans son sac.

"Tu as raison Meredith... Je suis juste meilleur grimpeur alors je t'ai ouvert la route. Mais maintenant, c'est ton tour de prendre la tête..."

Il lui montra la grotte. Tout laissait penser qu'un monstre de l'acabit d'un stalfoss et surtout avec le passé de son père devait être caché là dedans. L'endroit était sombre et peu accueillant, en plus de comporter de récentes marques de passage. On pouvait déformer ses empreintes ou les remuer avec son pied, il n'en restait pas que sur un terrain plat et poussiéreux comme ici, c'était impossible de dissimuler ses traces. Ne sachant pas si Meredith voyait dans le noir, il se souvenait cependant que les humains et humaines ne pouvaient pas voir dans l'obscurité. Heureusement, le banneret avait conservé la torche utilisée plus tôt dans le sous-sol du donjon. Il n'eut qu'à la sortir de son sac et remettre le feu à l'amadoue dessus en y apposant sa main.

"Tu as besoin d'une torche ? Je crois pas que le Stalfoss soit dérangé par le feu, mais si tu ne vois rien..."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Jeu 02 Mai 2013, 17:09

La guerrière sourit en bombant le torse. Ouaip, meilleur grimpeur mais quand même assez humble pour la laisser passer devant quand il le faut. A savoir, quand des vaches de dents super acérées attendent dans le noir. Sa vie de tout les jours dans son existence précédente, quoi!

"Pas d'mal! J'te préviens juste que j'suis pas du genre à économiser les gestes et je taille large. Le seule endroit sûr ce sera pile derrière moi. Et encore..."

Les deux chasseurs rassemblèrent leurs forces et leurs matériels. Meredith évitait de parler en direction du trou béant, le son portant loin en rebondissant de parois en parois.

"Pas besoin d'ça. J'ai ma lanterne. Plus solide et risque pas d'être soufflée, même si elle tombe par terre. Voyons voir..."

La forgeronne déchira un pan du grand sac en usant de son épée et entoura la lanterne allumée, perçant seulement un trou sur l'avant. Elle testa sur les premiers mètres de la caverne : Un jet lumineux puissant et surtout dirigé tout droit. Une fois la sale bête découverte, ce serait un jeu d'enfant d'arracher le tissu pour éclairer plus efficacement mais entre temps, en usant la lampe de la bonne façon, il ne les verrait pas approcher.

La lampe dans la main gauche et l'épée dans la droite, Meredith progressa lentement et en silence. Normalement, il fallait s'arrêter de temps en temps pour guetter des réactions mais un Stalfoss ne respirait pas et ne paniquait pas. Au bout de deux minutes à progresser en glissant doucement sur le sol, elle eut l'impression d'un écho lointain et d'une absence de pression. Balayant le sol à sa droite et sa gauche, elle vit les parois allant en s'écartant, signe d'une caverne plus grosse en profondeur. En montant la lueur, elle vit aussi que le plafond montait également alors que le sol constituait une pente descendante progressive. Elle murmura à son compagnon.

"Une salle plus grosse... Il pourrait se terrer au plafond. Ouvrez l'oeil de c'côté. On va suivre une paroi pour éviter de dévoiler un de nos flancs..."

La progression était lente, stressante et salissante mais Meredith parvenait à garder tout son calme et sa respiration n'était pas oppressée pour un sou. Elle retint quand même son souffle à un moment. Quelque chose avait attiré son attention.

"La lampe... la lumière est devenue bleue... Du gaz... Si t'as des sorts de feu, Theo, tu les gardes en poche, histoire d'éviter de sauter hors de la caverne comme un bouchon de champagne..."

C'était un problème pour les deux camps ou la chose avait choisi cette caverne pour ça? Il ne se tirerait pas entier d'une telle explosion mais... Quel était le niveau d'endurance d'un Stalfoss? Question plan désespéré, Meredith n'aurait pas trouvé mieux! Le sol devenait irrégulier à cause de la présence de stalagmites tandis que les ombres révélaient la présence de Stalagtites. Des cachettes à la pelle... Un bruit de bouillonnement commençait à poindre au loin. Vu l'odeur, une source d'eau chaude à l'origine des gazs qui emplissaient le fond de la caverne.

"On le fait sauter pour le faire sortir de son trou, on crie pour se faire attaquer ou on continue de chercher?"
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Ven 10 Mai 2013, 10:09

Theorem n'ayant à proprement parlé pas besoin de respirer, il ne sentit pas le gaz de cette manière. En réalité c'est l'odeur de ce grisou qui lui piqua les narines très vite. Cette odeur d’œufs pourris qui remontent dans la fosse nasale et vous prend à la gorge. C'est ce genre d'odeur qui ferait fuir n'importe quel animal et même Theorem sentait ses pulsions de hyène lui dirent de se sauver, de quitter cet endroit. Une cachette idéale pour un monstre, sans aucun doute. Ne pouvant compter sur le feu de la foi, il allait se rabattre sur la glace de l'espoir. Le combat serait rude face à ce guerrier aussi puissant que mortel, et la méthode de le faire exploser ne l'enchantait pas du tout. La meilleure défense était l'attaque. Au moins cette salle plutôt grande serait parfaite pour le combat qui se profilait à l'horizon.

"Deuxième option, et je m'en occupe."

Sans attendre une minute de plus, le fils du squelette se plaça au centre de la pièce, faisant à Meredith de rester à sa place. Le combat allait venir et ces quelques minutes de calme avant la tempête étaient propices pour se recentrer un temps. Oui le combat se profilait... Qu'allait-il donc se passer désormais ? Arriverait-il à raisonner cette créature titanesque ? Parviendra-t-il à ramener son père de son plein gré ou en un seul morceau ? Une fois prêt, Theorem ouvrit les yeux en prenant une grande inspiration longue et silencieuse.

"Tobor, mon père ! Je sais que tu es là ! C'est moi, Theodorik, ton fils ! Vient à moi immédiatement !"

Une masse volumineuse s'extirpa de l'eau bouillonnante, retombant lourdement à quelques pas de Theorem sans faire attention à Meredith. Un puissant squelette au crâne déformé par le tourment, ayant subit d'atroces mutations et mué par une énergie ténébreuse enveloppant ses frêles ossements d'un brouillard nocturne empêchant de le voir correctement. Les restes d'une armure passablement déchiquetée, une tabard en lambeaux et des spartiates déchirées concluaient sa tenue. Quatre puissants bras osseux, visiblement hérités de sa malédiction s'étirèrent de façon menaçante, chacune de ses mains tenant à leur tour une épée rouillée, une hache antédiluvienne, un fléau hors d'âge et un écu aux armoiries effacées, s'étendirent comme pour attaquer Theorem qui fronça les sourcils.

"Stop ! Tu me reconnais n'est-ce pas ? Je suis le fils que tu as abandonné... J'ai affronté les limbes pour revenir dans mon corps et pour je suis ici aujourd'hui pour te ramener au donjon."

Quelques hésitations de la part du squelette qui poussa un hurlement sinistre et guttural avant de se calmer un instant lorsque Theorem sortit un heaume... Un casque incomplet comportant une visière rabattable. La vue de ce dernier figea immédiatement la créature qui fut prit d'une étrange mimique puis d'une grimace de tristesse. Il était face à son passé... Ce heaume lui appartenait autrefois... Le heaume du hérault, le heaume du paladin...

"Tu le reconnais n'est-ce pas ? Il fut tient."

La minute d'hésitation passa et Tobor sembla plus conciliant avant de baisser sa garde. Il hésita un instant avant de baisser ses bras vers le bas... Mais l'instant d'après, dans un cri déchirant, il donna un puissant coup d'épée et Theorem l'esquiva de justesse. C'est le heaume qui mangea le coup, se brisant en deux sous les coups de fendoir du squelette qui s'acharna sur ce heaume jusqu'à le réduire à l'état de morceau de métal cabossé et inutilisable. Il avait détruit la dernière pièce de son équipement encore intact. Le combat semblait inévitable désormais.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Lun 13 Mai 2013, 14:51

La scène ressemblait à une espèce de cérémonie païenne. En général, juste le moment avant que l'on transforme une jeune vierge en cadeau à l'aide d'une épingle à papillon grand format. Vu qu'elle était la seule femme aux environs, il y avait de quoi avoir la frousse. Heureusement qu'elle se savait non vierge et, si le Banneret a un tant soit peu laisser traîner ses jolies oreilles, il devait le savoir aussi.

Il le savait, hein?

Le colossal Stalfoss qui avait été le père de Theorem quelques âges auparavant resta presque stoïque comparé à la sauvagerie habituelle de ces créatures placées dans une telle situation. Il sembla même avoir quelque chose comme du... regret? Mais ça ne dura pas et, manquant de peu de raccourcir la hyène, Tobor aplatit consciencieusement ce qui restait d'une armure qu'elle n'avait vu que dans des livres. Meredith grimaça dans l'obscurité. Voila ce que ça donne quand on abandonne totalement son humanité... Très peu pour elle! Elle déchira le reste de la toile de la lanterne, dévoilant la flamme bleue et éclairant la grotte d'une lueur spectrale tout à fait dans le ton. Ce n'était pas une chasse normale. Pas quand le chassé réagit de cette façon. Armée et marchant lentement vers le squelette maléfique, la forgeronne lui laissa une dernière chance.

"Voit! Regarde ce que t'as perdu! Je suis ce que tu as été! Grande guerrière. Protectrice. Courageuse. Capable d'endurer mille morts pour sauver une seule personne. Tu n'est plus un chevalier, veux-tu encore être un guerrier?! Prouve-le en rentrant au donjon et en le défendant!"

Elle avait encore tant à dire, mais sa langue tranchante n'avait pas l'habitude des mots compliqués et ce long discours sans grossièretés avait brûlé ses réserves mensuelles de concentration. La hache du Stalfoss fit un lent mouvement tranchant horizontal qu'elle para sans problèmes. Elle ne voulait pas l'éviter pour deux raisons : pour jauger la force de son adversaire et pour lui faire comprendre qu'elle ne plaisantait pas! La lanterne posée loin derrière elle masquait son visage, placé dans l'ombre. Visage dont les yeux guettaient les mouvements du squelette.

"Je ne plaisante pas..."

Bon... Il avait un autre plan le Banneret à part le siffler pour le ramener à la niche? Elle n'a pas le droit d'en faire de la poussière et ça risque d'être coton de faire sauter une tête placée sur un corps aussi bien pourvu en membres armés. Le Stalfoss était intriguée par cette petite semi-humaine qui faisait preuve d'un courage frisant le suicidaire, ce qui leur faisait un petit répit. Avant que les lames ne fassent une tornade?
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Ven 17 Mai 2013, 11:17

Mais le Stalfoss ne semblait plus conciliant du tout. Une véritable frénésie embrasa son regard quand elle terminé ses paroles. Un puissant coup de son bouclier rouillé coupa le souffle à Meredith, la faisant tomber sur le cul. Tobor avait conservé toute sa dextérité, toute sa vivacité de guerrier. Levant rageusement sa main armée d'une hache, dans un cri de fureur, il l'abattit furieusement sur elle bien que juste avant, un coup d'épaule chargé n'envois Tobor par terre en roulant, le banneret se redressant aussitôt. Ses inquiétudes allèrent vers Meredith qu'il s'empressa d'aller voir.

"Ca va ?... Il n'y est pas aller de main morte, tu as la marque de la tranche de son bouclier sur le ventre."

Il désigna la ligne rouge sût à l'impact du bouclier qui finirait sûrement en un joli violacé à moins d'utiliser les médicaments pour. Tobor se redressa enfin, faisant plusieurs moulinets avec ses armes avant que Theorem ne dégaine son dadao. Les niveaux parfaitement inégaux furent opposés dans une série de coups rapides et retentissants dans la caverne. Les étincelles bleutées des lames se frappant entre elles n'embrasèrent pas le gaz présent et Theorem fut rapidement dépassé par le nombre de bras du Stalfoss qui parait toutes ses attaques et en donna plusieurs au travestit qui fit de son mieux pour rester face à lui le temps que Meredith se relève.

"Si... rapide... C'est... anormal..."

Et Vlam ! L'épée rouillée du Stalfoss pénétra le corps de la goule en plein coeur. Le visage de Theorem se raidit de stupeur, yeux écarquillés avant de tomber en arrière, la lame au travers de la poitrine. Le regard de la hyène devint flou et ce qui l'entoura s'effaça dans le noir. Tobor avait été trop rapide, trop puissant. Le squelette sembla prit d'une légère hésitation puis d'une grande colère. Comme s'il venait de se rendre compte de la mort de son fils, il ragea et se tourna vers la forgeronne en hurlant bestialement. Le corps inerte de Theorem resta au sol alors que Tobor ne charge. Mort, le Banneret avait une des épée de Tobor le transperçant... Mais il se mit soudainement à cligner des yeux. Perdu et hagard, il se redressa faiblement avant de baisser le regard sur sa poitrine.

"... Par les crocs de Gnoll !"

La sensation désagréable du métal le traversant lui tira une grimace. Quoi faire ? Que dire ? Il la retirait comme ça ? Il attendait ? Tirant sur le manche, il extirpa l'arme de son corps en poussant un gémissement de douleur. Sa blessure ne saignait pas trop mais un sang noirâtre s'en échappait. Mais oui, il était une goule... Seule la décapitation en venait à bout. Il regarda la lame qui lui aurait été fatale s'il n'était pas déjà mort une fois avant de sentir son corps se remettre à battre faiblement et lentement. Se redressant, il prit sur lui et crachat quelques glaviots ensanglantée avant d'essuyer sa bouche d'un revers de la main.

"Remet-le dans l'eau Meredith... Je peux l'y bloquer."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Sam 18 Mai 2013, 18:00

Pendant quelques secondes, Meredith avait cru aux descriptions de Theorem, comme quoi c'était un grand guerrier, paladin, cheval blanc, fleur dans les cheveux et tout. Jusqu'au coup de bouclier. Un coup de traître comme elle aimait les faire mais vu qu'on lui avait peint un combattant fleur bleu elle n'avait pas levé sa garde. Des étincelles devant les yeux, elle se contenta de lever un pouce rageur pour signifier que tout était au poil. Elle reprenait sa respiration lorsque le drame survint.

Tombé au champ d'honneur. Elle détestait cette expression, il n'y avait pas d'honneur à se faire dépiauter par une abomination. Ses yeux suivirent la chute du corps avant de se relever vers l'horreur qui lui fonçait dessus. La rage était une chose partagée dans cette caverne. Ce ne fut qu'un concert de hurlements qui retentirent pendant que les lames s'entrechoquaient. Il tentait de frapper du poing de la main libérée de l'arme restée dans le Banneret mais elle le découragea en y opposant ses propres vigoureuses phalanges. Le bruit de l'impact fut celui d'un jeu d'osselet.

Un voile rouge devant les yeux, Meredith berserkait totalement, brisant des stalagmites et s'en servant comme projectile dès que le Stalfoss reculait, sautant pour briser des stalagtites s'il chargeait. En quelques secondes, la grotte fut un vrai champ de bataille rempli de roches brisées, de poussière étouffante et de lumière tamisée. Elle bloqua la hampe de la hache d'une main et le bouclier de l'autre, tentant de se lancer les deux jambes en avant, visant le menton. Elle ne frappa que de l'air et l'élan l'envoya sur les épaules du Stalfoss. Alors que l'affrontement avait viré au pugilat, Meredith entendit une voix qu'elle ne pensait plus entendre.

Le Banneret? Vivant et debout? Avec un plan en plus de ça?! De sa position élevée elle vit le plan d'eau, Simple reflet brillant tourmenté de bulles. Un sourire sauvage sur le visage et tout en préparant un autre de ses cri de rage, Meredith se laissa tomber en arrière, la lame en avant et les jambes autour du cou du Stalfoss. L'épée se planta dans le sol et la forgeronne fit appel à tous ses muscles pour envoyer son adversaire dans l'eau. L'effort fut rapide, brutal et franchement peu commun mais elle se retrouva sur des jambes flageolantes pendant que l'Undead achevait son vol plané dans l'eau. Meredith se rappela qu'il fallait respirer.

"T'aurais pu me dire... que t'assure... question sort de soins..."

Elle risquait d'en avoir besoin. Prise dans le feu de l'action, elle n'avait même pas senti les cruelles blessures des lames rouillées. Sortant son épée du sol, elle prit une grande inspiration, remettant un peu de calme dans son organisme dopé par l'adrénaline.
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Jeu 30 Mai 2013, 09:59

Theorem prit une grande inspiration qui pourtant se révéla douloureuse. Il cracha plusieurs fois pendant une intense toux qui le plia difficilement. Même s'il semblait debout, la souffrance que lui renvoyait son corps en train de se refermer des blessures affligées par Tobor le privait de beaucoup d'énergie. Doucement, il leva les bras vers le bassin d'eau en faisant briller l'orbe bleutée de sa main gauche. Ce moment fut cinglant car au moment où Meredith put balancer Tobor dans l'eau, le Haiena acheva de prononcer son sort.


Ce ne fut pas long avant qu'une gerbe glaciale ne sorte de l'ample manche de la hyène et ne frappe de plein fouet le squelette trempé d'eau et cherchant à s'échapper. La glace prit instantanément et gela l'eau tout autour de Tobor, le figeant dans l'immédiat alors qu'il tentait de s'extirper du point d'eau gazeux. Bloqué, et bien qu'immobile, la rage se lisait dans le regard flamboyant du Stalfoss. Theorem tomba à genoux, éreinté par un tel effort. Sa mana était dangereusement basse. Un peu plus et il mettait sa propre existence de goule en sursit. Sa régénération lui pompait trop d'énergie vu les dégâts qu'il avait prit.


"Je n'assure pas question soin... Je suis une goule haiena, un créature non-morte des déserts chauds. Ma mana est trop basse pour que je me défende là... et ma glace ne va pas le retenir définitivement. Il faut faire quelque chose pour le ramener dans le donjon..."

Theorem regarda sa main posée sur sa poitrine. Il y avait encore du sang dans le creux de sa main mais la blessure se réduisait lentement. Il baissa le regard sur l'épée rouillée au sol, la prenant distraitement. Cette lame l'aurait tué, sans aucun doute... Mais le fait d'être une goule l'avait sauvé. Il reconnaissait maintenant la lame de son père, mais dans un triste état. Cette épée avait autrefois défait la population du donjon jusqu'au dragon Svent. Qui pourrait le croire en voyant ce coupe-papier rouillé sortit d'une casse. La lame était pliée par endroits, cassés et émoussée, mais avec la pointe encore assez tranchante.

"C'est comme s'il n'était plus là... Est-il encore là, derrière ces yeux rouges ?... Il ne me reconnait plus, son âme s'en est peut être allé..."

Un reniflement brisa le silence dans la caverne. Le banneret relâcha cette épée rouillée qui retomba dans la poussière au sol. Les larmes couvrant ses joues, Theorem s'approcha du stalfoss figé dans la glace. La goule resta un moment silencieuse avant de caresser la surface de la glace avec un soupire de regret, ses larmes retombantes sur le bassin gelé. Le silence régna, pesant et implacable avant que finalement, il ne parle.

"Pourquoi fallait-il que tu fuis ?... Pourquoi tu as sombré dans l'alcool ?... Pourquoi es-tu partit ?... Pourquoi nous as-tu abandonnés alors que nous avions tant besoin de toi ?... Pourquoi ?...

POURQUOI ?!!!!!! "


Le hurlement interrogatif de Theorem fendit le silence... avant que le banneret ne fonde en un sanglot. Il voulait son père à nouveau, la personne qui lui avait tout apprit dans l'art de l'épée, qui lui avait donné vie... Son équilibre masculin qu'il avait perdu depuis bien longtemps. Trop triste, il tourna les talons et quitta la caverne en courant. Il savait que la glace mettrait encore un certain nombre d'heure avant de complètement se briser. Surtout dans cette caverne glaciale... Dehors, il reprit un peu d'air, essuyant ses larmes... Il était à bout de nerfs et épuisé... Comment le ramener jusqu'au donjon maintenant ?... Et surtout, allaient-ils ramener son père, ou une coque vide et malsaine ?... Il ne savait plus quoi faire, il était perdu...
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Sam 01 Juin 2013, 20:06

*Oky... Là, je fait quoi?"

La goule Chaipaquoi venait de prendre la poudre d'escampette après s'être carrément démontée façon chute de tour de mage après une expérience d'invocation trop brutale d'un démon XXL dans une pièce format XS. Bref, elle se retrouvait seule, dans une caverne dont les derniers échos de la bataille tombaient dans l'oubli en compagnie de la poussière. Enfin, seule... Il y avait le bonhomme de neige dopé aux OGM qui lui tenait compagnie. Statue grotesque brillant d'un éclat bleuté à cause de la glace et de la lanterne carburant aux gaz, le Stalfoss réussissait le tour de force de paraître encore plus inquiétant maintenant qu'il n'essayait plus de la tuer. En temps normal, un adversaire surgelé ne le restait pas longtemps face à elle avant de basculer au stade petits cubes pour l'apéritif. Mais en temps normal elle n'avait pas eu des retrouvailles aussi déchirantes entre un père indigne et un fils prodigue après une phase de baston.

Après un temps d'hésitation, elle ramassa le petit matériel éparpillé ça et là avant de tout se mettre sur l'épaule, dans le sac. Après le classique "I'll be back", Meredith clopina à la recherche du Banneret, l'esprit un peu embrumé par des interrogations. Les blessures n'aidant pas, ça lui prit presque autant de temps pour sortir de la caverne que pour y rentrer. Et tomber sur la goule. Vu qu'il lui tournait le dos, elle voulut lui frapper l'arrière du crâne de toute ses forces mais les phalanges fracturées la rappelèrent à l'ordre et ce ne fut guère plus qu'une tape. Grimaçant un peu, la forgeronne se recomposa une allure plus martiale avant de poser la question à 10 000 pièces d'or.

"Et maintenant, patron?"

Petit geste du pouce en direction du trou béant derrière eux, au cas où le coup d'épée dans le ventre avait affecté le cerveau.

"La glace finira par fondre et il repartira comme moi après un lendemain de cuite."

Rejetant la tête en arrière et cherchant l'inspiration dans le ciel, elle ne vit même pas un nuage aux formes intéressantes pour l'empêcher de penser à ce qu'avait dit le Banneret. Explosion dans 3, 2...

"Bordel, tu penses quand même pas le relâcher dans la nature! T'as vu de quoi il est capable, nan? Imagine ce qu'il fera s'il croise le chemin de quelqu'un! C'est pas que ton père c'est aussi quelqu'un de ta famille! Et une putain de famille ça..."

Ça veille les uns sur les autres? Ça empêche un ancien héros de commettre des atrocités qu'il aurait détesté faire sous son ancienne forme? Ça décapite quelqu'un qui est hors de la récupération? Purée, on parle d'un Undead! Ces sujets l'avaient toujours horripilé car on parlait d'ex-humains qui n'avaient pas choisi cette existence. Serrant les dents, elle s'assit sur une pierre, réveillant un hématome au fessier très mal placé.

"Je veille sur une Undead. Une Banshee. Elle est terrifiée de pêter les plombs et de transformer la boutique en étal de boucherie grande taille. Si elle cramait totalement sa bibliothèque dans le crâne et devenait une pure bête, même moi j'saurais pas trop quoi faire. Mais je la stopperai. Quitte à en crever je l'arrêterai. Même si c'est plus qu'un monstre et que je peut plus la récupérer parce que... parce que... Elle voulait pas ça bordel!"

Meredith ne dirait jamais ça à Amaliah. Tout d'abord parce qu'elle pouvait mal le prendre mais surtout parce qu'il faudrait qu'elle dise qu'elle a annoncé ça seule, dans un endroit isolé, avec des fringues en loque et en compagnie d'un Undead canon. Ce ne serait pas une bonne idée...
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Jeu 13 Juin 2013, 11:13

Le libérer... Permettre à cette furie de décimer des villages, de détruire et de massacrer des familles et des innocents ?... Non, même lui aurait préféré mourir que de devenir ainsi, une machine à tuer aveugle et enragée. Doucement, il se décala sur la droite, regardant Meredith. Mais il ne disait rien pour le moment, intrigué de savoir ce qu'elle avait à dire. Une banshee ? Une undead qui se maintenait sous contrôle mais qui désirait mettre sa boutique à feu et à sang si elle cédait ?... Voila qui aurait été le sujet d'une enquête intéressante pour la Cohorte du Dualisme Eternel... Mais pour le moment, il devait régler ses propres démons. Theorem leva la main de sur sa blessure pour constater qu'elle était presque refermée. Inquiet néanmoins de l'état de Meredith qui avait combattu avec rage, il savait qu'ils ne repartiraient pas tout de suite de cet endroit. Il y avait encore moyen de se reposer mais Tobor allait être décongelé avant ça. Etait-ce seulement encore Tobor ?

"Tu as raison Meredith... Tu as parfaitement raisons... C'est juste que, le ramener au donjon, même de force, ne reviendrait pas à l'enfermer ? Je peux le maintenir enfermé n'importe où, même ici en faisant s'écrouler le couloir de la caverne. Quelque part dans ce squelette, il y a peut être l'âme de..."

Theorem s'arrêta en cours de route avant de regarder autour. Son regard se perdit un instant, ses yeux passant de gauche à droite plusieurs fois. Agitant son index, il fit le chemin de sa réflexion avant de claquer des doigts plusieurs fois de façons répété. La solution venait de s'imposer à lui, grâce à XR-371 qui lui glissa les idées suffisantes. Mais oui... Ce squelette déformé renfermait Tobor ! Quelque part dans cet amas obscure se trouvait Tobor qui luttait certainement depuis longtemps. Il avait l'occasion, aujourd'hui, de sortir l'âme de son père des ténèbres et de la mettre ailleurs. Et sa tombait bien, il était animiste ! De toutes façons, continuer son existence ainsi devait lui déplaire au plus haut point.

"Il me faut de l'eau, de la terre et des pierres. J'ai tout ça dans cette grotte, on y retourne !"

Se relevant sans attendre, le Banneret retourna dans la salle principale avant de ramasser de la boue et de la terre, la semant de cailloux divers en un tas sans apparente logique, sous le regard de Meredith. Sortant de sa sacoche un gros livre épais, il commença à tracer un cercle avec son couteau autour, le couvrant d'inscription incompréhensibles pour la forgeronne. Theorem s'appliquait, se concentrant au maximum avant de lever les yeux vers elle.

"... Peux-tu m'amener sa tête ?... Ne lui brise pas le crâne, fait attention... Une fois fait, pose-la sur le tas de gravats ici."

Il retourna à son tracé, voulant faire les choses les plus parfaites possibles. Se rater d'un signe, d'un trait, et le golem en résultant n'aurait rien à voir avec le schéma prévu.

"Je vais le faire revenir débarrassé des ténèbres de son enveloppe, dans un corps sain, fait à base de terre et de pierre..."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Sam 15 Juin 2013, 23:59

Meredith opina du chef, créant au passage quelques étincelles devant les yeux. Elle rouillait, se contentant de quelques bastons dans les tavernes. Il faudrait qu'elle fasse quelques duels à mort avec les gardes pour reprendre la forme. Alors comme ça elle avait raison? Et c'était pas pour un truc du genre "La bestiole pèse deux tonnes et ton coupe-papier serait même pas suffisant pour lui curer les ongles!". Un type intelligent était d'accord avec elle et cherchait pas la petite bête juste à cause de son QI proche du niveau de la mer. Instant rare. Et comme tous les instants rares, ils sont interrompus par un rocher de trois tonnes qu'on avait pas vu tomber par-dessus la falaise. Le Banneret se redressa et fonça à l'intérieur de la grotte à la même allure qu'un type aux entrailles secouées par une spécialité locale va aux toilettes.

"Attends... Tu causes de quoi là? T'as faim? C'est pas franchement le moment de casser la croûte, là!"

Pour ce qu'elle en savait une goule Hayechose pouvait bien subsister en suçant des cailloux. Depuis qu'elle avait vu un élémentaire de pierre baver devant son stock de ferraille à refondre, elle ne s'étonnait plus de rien. Marchant un peu mieux, les blessures se refermant à vitesse grand V. Mais pas aussi vite que celle de l'esprit de Theorem par rapport au sien.

*Merde... Il fait sa prière avant de casser la croûte ou quoi?*

Pendant une seconde, elle resta immobile à la demande de la goule. Lui amener... quoi? Pour épicer le plat peut-être? Bon, techniquement c'est pas du cannibalisme et on avait dépassé le stade de la Nécrophilie mais tout de même... Jusqu'à l'explication qui n'en était pas une! Ouf, du dialogue de sorcier à fond dans son trip! C'était juste un délire de magie noire!

"Pfiou... Pendant deux secondes je croyait que c'était pour le bouffer..."

Elle marcha droit vers la statue de glace. Il fallait regarder au fond des orbites pour décrocher la tête et elle n'aimait pas ce qu'elle y voyait. Tendant les mains, elle tint la tête par en-dessous. Puis elle glissa les bras autour du cou squelettique dans un angle bizarre avant de les ramener d'un geste sec, aussi sec que le claquement qui retentit.

"Normalement c'est pour briser la nuque d'un gars. Propre et sans bavure..."

Vu que le squelette était gelé, la tête s'était simplement détachée de la première cervicale. Évitant de regarder encore dans les yeux (le fait de fréquenter Amaliah l'avait rendue chatouilleuse sur les supplices qu'on peut infliger à des undeads), elle marcha droit vers le petit tumulus couvert de graffitis tribaux que faisait Theorem. Au fur et à mesure qu'elle approchait elle ralentit et finit par poser délicatement la tête sur le petit tas de terre et de pierre avant de reculer doucement, dos contre l'entrée de la grotte pour une évacuation instantanée en cas d'apparition d'horreurs tentaculaires.

"Si faut du sang, j'peut fournir à peu près un litre sans me sentir mal. Mais oublie les sacrifices humains, j'rentre pas dans la catégorie sacrifice. J'suis plus vierge et un paquet de Dieu peuvent te le prouver..."
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Mar 25 Juin 2013, 09:59

Theorem fronça les sourcils de façon interrogatif quand il l'entendit parler de sang et de sacrifice. Elle le prenait pour qui ? Le genre de magiciens animistes qui utilisaient des organes ou du sang en grande quantité pour faire ses créations ? C'était pas vraiment le genre d'accusation qu'il aimait recevoir, surtout vu sa réputation d'être parfois trop gentil pour obtenir un quelconque grade dans la garde du château. Cette idée de sacrifice ou même de sang le laissa avec une impression étrange de passer pour quelqu'un d'autre aux yeux de Meredith. Malgré tout, il trouva important de se justifier.

"Je n'ai absolument pas besoin de sang ou de sacrifice... Je réalise un transfert dans la masse, c'est un procédé purement animiste, pas de la nécromancie. Ce n'est pas une magie que j'exploite donc aucune inquiétude, garde tes veines fermées et ton sang pour autre chose..."

Une fois le cercle achevé avant que la glace ne finisse de fondre, il commença à tracer une croix puis un trait dans la boue 十一. Pas de religion ou un quelconque symbole ésotérique, c'était purement hendécale, la magie de Theorem sur l'éternelle opposition, mais aussi sur le nombre onze. La hyène activa ses cercles magiques avant de poser ses mains sur la limites du cercle en se concentrant.


Des éclairs d'énergies crépitèrent sur tout le cercle alors que les orbes sur les mains et les pieds de Theorem se mirent à briller et à échanger des courants caloriques pour fusionner certains éléments et les modeler. Les courants s'échangèrent avant de finalement créer un brouillard de poussière et de vapeur rendant la visibilité au centre du cercle invisible. Des énergies crépitantes bleuâtres s’exécutèrent dans le nuage jusqu'à voir une silhouette se dresser au centre du cercle. Theorem garda les yeux clos, concentré sur ce qu'il faisait avant de finalement terminer sa construction. Il se redressa lentement avant de faire face au nuage de poussière qui retomba lentement, révélant une silhouette bipède, plutôt grande. Son apparence parsemée de pierres, à la peau foncée comme la boue de cet endroit et aux cheveux violets foncés, aux longues oreilles elfiques, se redressa totalement pour faire face aux deux individus, se regardant avec une certaine surprise sur le visage.

"P... Père... Okaeri..."

Le golem sembla un peu perdu avant de poser ses yeux sur Theorem puis Meredith. Il ne semblait pas bien comprendre la situation avant que finalement les souvenirs lui reviennent. Un peu inquiet par tout ça, comme s'il avait émergé d'un mauvais rêve et qu'il craignait avoir mal agit durant ce dernier, lui serra la poitrine d'angoisse. L'émotion lui crispant les gestes et la parole, il fini par se coller à son fils qui lui se serra fortement contre lui.

"Quel... étrange cauchemar... ça a été..."
"Tout est terminé père, tout ceci est derrière nous..."

Ne retenant pas ses larmes, Theorem pleura contre son golem de père qui leva les yeux vers Meredith, acquiesçant silencieusement en la voyant. Il se rappelait par bribes que son opposant avait été une féroce opposante et qu'elle l'avait empêché de faire du mal aux autres. Peut être n'était-il pas au complet dans ce corps artificiel, mais au moins il était libéré de la grande agressivité dans ce squelette qui disparu en flammèches bleuâtres.

"Je comprend un peu ce qui m'est arrivé... Pardonnez-moi pour tout..."

-HJ- L'image de Tobor Golem, l'image vous sera familière -HJ-


Dernière édition par Theorem le Ven 12 Juil 2013, 11:31, édité 1 fois
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Mar 25 Juin 2013, 21:04

Les invocations, rituels et autres joyeusetés lui fichait toujours un peu la trouille. Pour une raison qui lui échappait, chaque fois qu'elle assistait en douce à un de ces trucs ça partait en vrille avec l'arrivée d'un cornu débarquant des tropiques a peu de choses prêt aussi content de voir ses disciples qu'un trafiquant d'opium de voir débouler la garde. Son sang pouvait rester dans ses veines? Cool! Elle s'en rappellerait la prochaine fois qu'elle accepte un duo avec le Banneret.

"Sympa, mais si ça tourne mal, le dis pas et commence de suite à courir. J'garantie pas de pouvoir le buter mais j'pourrais assez le ralentir pour que tu fasses s'écrouler la grotte sur lui..."

Bien entendu, Meredith n'envisageai pas une seconde d'y rester. Repousser et gagner du temps, c'était le B-A-BA du manuel de tueur d'horreurs faisant dix têtes de plus que vous. La suite des évènements lui donna assez froid dans le dos. Fichue magie bizzaroïde! Ça peut pas être un truc simple comme une boule de feu!? Le résultat final fut assez... troublant. Theorem avait comme qui dirait crée un nouveau corps pour son père. L'être de pierre semblait particulièrement calme si on considérait que quelques minutes avant il voulait mettre les tripes à l'air au duo.

La chasseresse avait la bouche béante et finit par la refermer quand la créature lui adressa la parole. Le Banneret était passé en mode "grosses eaux" mais Meredith était mal placée pour lui dire d'arrêter de passer pour une loppette. Elle avait son propre problème avec son paternel qui se réglerait avec un peu moins de tendresse qu'ici.

"Ah... heu... Nan, c'est bon papa Theorem! J'passe ma vie à me bastonner contre des poivrots, z'étiez juste un peu plus sobre que mes adversaires habituels..."

Elle avait la question sur le bout de la langue, ce qui signifiait qu'elle la posa de suite et à haute voix. Politesse et empathie avaient péri depuis longtemps chez elle.

"Dis donc... Ton paternel est carrément canon. Il est encore marié ou j'peut me mettre sur la liste de suite?"
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Theorem & Ishtar le Ven 12 Juil 2013, 11:43

Theorem se retourna brièvement quand Meredith demanda si Tobor était encore célibataire. Il n'allait pas se vanter, mais ce golem masculin était probablement celui qu'il avait façonné avec le plus de réalisme, avec une perfection digne de ce qu'il avait donné avec Nadyezda, mais niveau personnalité qui aide à la création du golem, c'était plus facile avec une véritable âme qui faisait le ciment de ce corps. Doucement, il s'écarta de son père en s'essuyant les yeux de son ample manche verte. A l'évocation de son mariage, Tobor se remémora qu'il avait une femme et qu'il désirerait plus que tout la revoir à nouveau. La hyène prit alors la parole après avoir reniflé. Il avait déjà retrouvé son cool.

"Meredith... Tu connais Anna Stanov ? C'est une des monstres du donjon. Sous ses allures de gentille petite beast maman gâteau, elle possède une poêle à frire chauffant le feu de l'enfer qu'on appelle aussi la poêle du chaos... Si tu l'as déjà croisé, tu as certainement été obligée de manger ses cookies sous la menace implicite de finir avec la pire bosse de toute ton existence..."

Et encore, les gens du donjon n'avaient eut à faire à la main droite de Shiru qu'occasionnellement, Theorem lui avait grandit avec elle. Son sourire charmeur puis frustré de ne pas avoir de réponse favorable à ses plateaux repas avaient de glacer le dos et hérisser les cheveux si vous aviez le malheur de refuser un cookie. Généralement, une milli-seconde plus tard, on accepte. La force pas tranquille d'Anna avait tout de même permis de sceller Tobor dans une crypte, sans aide et seule face à un squelette enragé. Ce simple fait devait forcer le respect et la crainte.

"Rentrons à la maison... La nuit tombe déjà et nous ne seront pas au donjon avant minuit..."

Tobor avait maintenant une totale liberté d'esprit. Il se tourna vers son ancien corps démantibulé et inanimé. S'abaissant, il ramassa son ancien bouclier et son épée qui avait traversé le corps de son fils. Il regarda ses armes avec un certain dégoût et une amertume palpable. Tobor jeta un rapide regard vers Meredith pour savoir si une forgeronne comme elle pourrait y faire quelque chose. Un hochement de tête suffirait car ils se mirent déjà en marche, en route vers le donjon... La main gantée de Theorem ne put s'empêcher de tenir celle de son paternel sur la route, comme s'il avait peur de le perdre à nouveau...
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Meredith le Ven 12 Juil 2013, 18:10

Meredith hocha la tête à l'évocation d'Anna Stanov. Même si elles ne fréquentaient pas vraiment les mêmes lieux, il leur arrivait de se croiser. Mais elle n'avait jamais eu a moindre menace de cette brave dame au moment de manger les cookies. C'est par poignées entières qu'elle en prenait, ne crachant pas sur un repas gratuit. Ça ne valait pas un bon steack mais à ce qu'il paraissait fallait varier son alimentation. Et puis, les cookies, c'est une espèce de légume, non?

"Ah! Ouais... J'ai aucune chance alors... S'il aime plutôt le genre femme au foyer avec option cordon bleu j'suis loin derrière."

Son avarice et sa rapacité proverbiale faisaient que la beast n'était jamais tombée sur une Meredith refusant un cookies. Jamais elle ne s'était sentie menacée et mettait le comportement des autres monstres vis-à-vis d'Anna pour du respect. Un respect de quoi, elle l'ignorait mais elle avait vu un minotaure abattre un mur pour éviter de croiser la petite silhouette. C'est qu'ils devaient la respecter beaucoup dans ce cas! Theo s'était un peu calmé et essayait de jouer les beaux gosses à nouveau mais il avait fichu en l'air sa couverture quelques minutes auparavant. Meredith n'était pas un monstre, elle laisserait passer plusieurs jours avant de remettre cette scène sur le tapis. C'était au moment du départ qu'il se passa quelque chose de bizarre : Le golem s'intéressait à ses anciennes armes mais sans avoir l'air de vouloir les brandir. Il hésitait entre les jeter ou les détruire? Quand il la regarda, elle se contenta de montrer sa propre poitrine du pouce : elle s'en occupait.

Dès que père et fils se furent éloignés vers la sortie, Meredith alla vers l'épée et le bouclier et les jeta dans son gros sac. Le lancer fit un tintement métallique vu que les deux pièces d'armement tinrent compagnie au casque écrasé et à la hache subtilisés plus tôt. Sifflotant, elle rejoignit les deux monstres, se décidant à marcher loin derrière eux pour leur laisser de l'intimité. Et pour ne pas se faire voir en leur compagnie si Amaliah patienterait devant la porte du donjon. Note pour plus tard : rentrer dans le donjon par les égouts...

*****
***
*
***
*****

Elle avait fait passer le message à Theorem : "vient, j'ai un p'tit truc pour toi. Un souvenir de la grotte." Bon, l'orthographe laissait fortement à désirer dans le vrai mot vu qu'elle ne pouvait pas passer par son amante qui avait une bien meilleure écriture. Ça avait pris du temps mais ça pourrait lui plaire... En attendant, histoire de passer le temps, Meredith forgeait de petits anneaux d'or et d'argent pour la boutique d'ensorcellement.
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chasse paternelle.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum