La Luna Rossa [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Lun 06 Mai 2013, 17:20

Cette nuit était un peu particulière... C'était la lune rousse ! Une période de l'année un peu spéciale et qui apportait aussi d'étranges pouvoirs à certaines races de monstres nocturnes. Les rayons du crépuscules réfléchit par la lune donnaient cette teinte rousse, chargeant en mana certaines races, comme les Goules Haiena, nourries par la déesse Gnoll via les rayons mourants du crépuscule. Theorem était dehors ce soir là et la pleine lune haute dans le ciel teintée d'orange lui donnait des capacités de traques hors du communs. La traque nocturne débutait ! En effet, la Cohorte du Dualisme Éternel avait rapportée la présence d'un guerrier humain caché dans les bois préparant une attaque de plus grande ampleur. Qu'il soit parvenu à survivre aussi longtemps dans ces bois maudits était déjà prodigieux ! Un guerrier dur à attraper... Et Theorem s'était donné un point d'honneur à l'avoir seul.

*Traces de pas, hmmm... Deux jeux d'empreintes, quelqu'un est sur ses traces...*

Il avait repéré un pas plus léger et féminin avec les bottes lourdes du guerrier. Un monstre féminin le traquait déjà... Il finirait bien par savoir qui ça devait être alors qu'il courrait presque entre les troncs larges de la forêt. En quelques minutes, il fut proche de traces plus récentes. La traque dans cette vaste forêt pouvait durer longtemps, mais il ne tarderait pas à trouver la source de tout ceci. La lune rousse lui conférait une plus grande force, un plus grand instinct. Ses yeux brillants dans le noir, discernant les chaleurs anormales, il trouva une source intéressante. Bondissant hors des hautes herbes, il tomba nez à nez avec le guerrier.

"Ah ! Halte !"

Mais c'était peine perdu et le guerrier prit la fuite aussitôt. Bon sang qu'il était doué ! Il courrait vite et il commença à prendre un chemin plus tortueux à travers les racines des arbres. Theorem accéléra le rythme avant de percuter quelque chose... Non quelqu'un. Roulant dans l'herbe tendre, il se redressa doucement avant de secouer sa tête. L'aventurier en profita pour disparaître... Mais il n'avait nul part ou fuir en réalité. Le banneret était rentré en collision avec une femme, visiblement pas blessé ni rien par le choc. Il se redressa et l'aida à se relever avec le sourire.

"Toi aussi il t'as déposé ?... Oh ! Tu es celle qui le traque aussi ? J'ai vu tes empreintes."

Il lui souriait et regarda un peu autour.

"L'humain a décampé... Mais à deux ou peut l'avoir. Ca te dirait de s'associer ?"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Lun 06 Mai 2013, 21:00

Une lune rouge. Mmmmh, un délicieux courant d'air passait sur la nuque d'Akaracthe. Une lune rouge... Une belle nuit pour une flopée de sang. Elle n'allait pas se contenir cette foi, peut-être était-elle influencée par la lune ? C'était fort possible, chaque créature de la nuit était liée d'une manière ou d'une autre au changement de couleur de la lune. Akaracthe avait remarqué avoir plus de difficultés à contenir ses envies meurtrières... Cette envie de sang... Cette frénésie du meurtre... Mmmh... Un délice...

Le contrat n'était d'ailleurs pour une fois, pas des plus banals. Original était non seulement le commanditaire, une sois-disant agent de la cohorte bidule éternel du donjon Kanabo. Akaracthe ne savait même ce que c'était ! Mais Kazui avait eu l'air intéressé, du coup elle accepta finalement le contrat. Au début, ce n'était qu'une vérification autour de la forêt maudite : certains éléments de la cohorte avaient détecté des mouvements étranges. Ils avaient peur qu'un guerrier aux dessins néfastes envers le donjon prépare quelque chose. Un guerrier brutal. Et malsain. Mais en plus de ça, foutrement doué. M'enfin, il restait un humain, et un humain à étriper pour une vampire comme elle n'était pas non plus d'une difficulté majeure.
Elle ne s'était pas cassé la tête. Elle s'était postée adossée à un arbre à un lieu de passage obligé de la forêt, si jamais le guerrier se ferait chasser.
C'était tellement prévisible.
Elle ne savait pas exactement quoi, mais quelque chose de sensible comme elle à la lune pourpre traquait ce fameux guerriers. Alors elle attendait tranquillement, Kazui sous forme de katana, elle n'avait plus qu'a attendre que le guerrier passe à sa hauteur.

Pendant ce temps, elle se permit de se poser quelques questions à propos du second chasseur. Il devait surement être du donjon, mais elle ne devait pas le connaître, elle aurait reconnue sa présence. Non, c'était quelque chose qu'elle ne connaissait pas, et qui avait certainement du repérer qu'un autre traqueur voulait la peau de l'humain, car à partir d'un moment, sa cadence de poursuite changea. Plus assuré, il se met à courir : quelle vitesse!
Akaracthe fut également impressionnée par la vitesse du guerrier : la nuit était quasiment totale, et il n'avait pas encore trébuché une seule fois ! Cependant, comme pour certainement reprendre son souffle, le guerrier (qui devait croire à ne plus avoir de poursuivants) s'arrêta, un peu avant d'arriver à Akaracthe.
Akaracthe attendit tranquillement qu'il se remette en marche...
Sauf que...


"Ah ! Halte !"


"Mer...

Quelque chose bondit sur le guerrier qui reprit la fuite, et passa à toute vitesse devant Akaracthe. Loin de se faire déconcentrer elle suivit d'un pas félin et katana en main la course de l'humain, mais elle n'eut à peine le temps de bouger que quelque chose la heurta violemment. Elle roula avec l'être qui l'avait frappé dans l'herbe. Le choc avait eut pour mérite de faire valdinguer le sabre plus loin et de lui avoir coupé le souffle. Quoiqu'un peu sonné, elle réalisa rapidement que ce n'était pas un ennemi secouant la tête prêt d'elle, mais ce qui devait être le deuxième chasseur. Aussi, elle ne se pressa pas pour s'assoir en tailleur face à lui.
C'était une fome presque humanoïde aux longs cheveux rouges.
Ils étaient vraiment beau ces cheveux...
Comme ceux du vampire qu'elle avait croisé... Quelques temps plus tôt...
Elle secoua la tête comme pour se débrasser de ces idées.


"L'humain a décampé... Mais à deux ou peut l'avoir. Ca te dirait de s'associer ?"

S'associer ?

"MAIS DIS DONT TU VIENS DE NOUS FAIRE FOUTRE LA TRONCHE DANS L'HERBE ET TU NOUS DEMANDE DE S'ASSOCIER ?"

-Mais bon sang du calme Kazui! Je n'ai pas mal! Et puis il m'en faut plus pour me blesser...

Elle tourna la tête vers ce qui ressemblait à une goule, elle avait un bras mécanique.

-Il est un peu brute mais très gentil ! Mais ne t'inquiètes pas : l'humain vient d'emprunter un chemin qui le rammènera ici. Nous avons juste à attendre, nous pourrions grimper à l'arbre là-bas.

Akaracthe se mit à pointer du doigt un grand chaîne juste derrière le chasseur.

-Je devrais normalement, et je dis bien normalement arriver à capturer son ombre ce qui va l'immobiliser et moi aussi d'ailleurs. Tu n'auras qu'a le tuer ou le tripoter ou faire ce que tu veux ! Mais je veux boire la moindre goutte de son sang. Et peut-être aussi au passage, lui demander ce qu'il foutait là !

Akaracthe sourit de toutes ces belles dents. Kazui pestait encore là où il était planté, et reprit sa forme de masque. Si Akaracthe ne voulait pas égorger, éventrer, ou autre découpage, il ne servait à rien sous forme de Katana. Akaracthe se releva tranquillement et tendit une main vers la créature.

-Tu es mignon, je t'aurai bien mordu le cou moi... Mais enfin, je m'appel Akaracthe!
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Mar 07 Mai 2013, 09:48

Theorem venait de faire une rencontre percutante comme on disait. Mais la jeune femme ne semblait pas foncièrement fâchée ou quoi. Elle avait la patience du chasseur elle aussi et visiblement il y avait de quoi se préparer à une traque. Mais elle avait raison sur un point important : l'humain repasserait par là. La forêt, dans la direction où il s'en était aller, ne ramenait qu'au mur de fortification. Il était donc plus qu'évident qu'il serait amené à repasser ici, sur le seul chemin sûr de toute la forêt. Une étrange voix s'était élevé un peu plus tôt... Ainsi elle possédait un compagnon ténébreux et beaucoup plus soupe au lait.

"Enchanté Akaracthe. Je me nomme Theorem. La voix que j'ai entendu doit être ton compagnon. Le miens est beaucoup plus silencieux, si je peux dire."

Il caressa du bout de son index gauche le coeur slime noir exposé dans sa poitrine par une ouverture dans son qipao. Adin parlait peu mais restait attentif. La goule souriait alors en entendant la jeune femme parler de morsure. Il s'agissait donc d'une vampire à n'en point douter. Et puis, il le ressentait au fond de lui... C'était probablement du fait que sa race était très souvent liée aux vampires. Theorem s'approcha du grand arbre désigné et monta dedans sans trop de difficultés, tel un gymnaste. Son corps souple et leste lui permit de monter sur les branches puis plus en hauteur, laissant Akaracthe le rejoindre sur une branche solide beaucoup plus haut.

"Par contre tu ne peux pas boire mon sang... Je suis une goule haiena, une goule de la race des hyènes. Mon sang est donc inconsommable pour toi, sauf de rares vampires comme Mina Tepes. De quelle race de vampire es-tu ? Es-tu de ceux qui survivent le jour et ont vécut des centaines d'années ?"

Il ne savait pas trop quoi en penser mais... si elle était de ces vampires là, alors son sang serait capable de soigner la terrible blessure sainte de Mina.. et lui permettre de remarcher. C'était une chance à ne pas laisser passer et qui allait énormément les aider. Le siège roulant pour une vampire... Ca en devenait presque risible. En la voyant malheureuse, Theorem ressentait une grande douleur en lui. En clair, s'il y avait une chance de la soigner, alors il le ferait maintenant.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Mar 07 Mai 2013, 12:16

Tiens, une goule ! Elle n'en connaissait pas énormément, mais du peu qu'elle en savait ce type de monstre était très étroitement lié à leur maître. Enfin, ce n'était qu'une supposition bien entendu, il en existait (comme chaque race de monstre) plusieurs "types". D'ailleurs, Theorem venait de le préciser : une goule hyène. Akaracthe ne savait pas tout à fait à quoi ça se référait mais bon, cela n'avait pas vraiment d'importance. Aussi lorsque cette goule parla d'un compagnon plus silencieux, Akaracthe échappa un petit rire qu'elle ne réussit pas à contenir. L'idée même d'imaginer qu'un jour Kazui puisse être silencieux était hilarante plus qu'invraisemblable, et comme si ce dernier avait capté les pensées de la vampire, il se mit à grogner fortement.
Akaracthe pouffa de rire de plus belle.
Elle fut aussi un peu intriguée par ledit compagnon de la goule : était-ce ce petit bijou au creux de sa poitrine ? Pouvait-il communiquer lui aussi avec des mots ou avait-il un autre langage ? Akaracthe se reprit mentalement ; elle était là pour bosser quand même !
Et puis de toute façon, elle décrocha le regard de la poitrine de Theorem lorsqu'il se mit à grimper sans aucune difficulté à l'arbre qu'elle avait pointée quelques minutes auparavant. Délicieusement surprise par cette agilité, elle s'empressa de récupérer Kazui pour le poser sur sa tête cachant la moitié de son visage et rejoint tout aussi agilement son confrère, se calant une branche en dessous de lui.


"Ne t'inquiètes pas d'ailleurs, je ne comptais pas réellement boire de ton sang... Avant de m'assurer que je pourrai te tuer facilement. Mais bon, comme tu vas m'aider pour le guerrier, je présume que je dois te laisser la vie sauve!"

Elle sourit gentiment et lui adressa un clin d'oeil complice. Elle regrettait sincèrement de ne pas pouvoir le tuer, mais de toute façon elle n'aurait pas pu : ho ce n'était pas une histoire de morale, bien loin de là, mais si Theorem était un membre important à Kanabo, la tête d'Akaracthe aurait été rapidement mise à prix, et même si ça ne la dérangeait pas plus que ça, elle se sentait bien au milieu de tout ces monstres, elle voulait s'installer et se faire une petite place... A l'ombre du donjon... Ha, quelle pensée amusante.

"Non c'est sur, elle t'aurai égorgée PUIS elle aurait bu ton sang!"

Akaracthe soupira longuement. Ce n'était pas tout à fait vrai, mais pas faux non plus... Elle se rappela subitement de la question de Theorem un peu avant.

"Tiens d'ailleurs, pourquoi veux-tu savoir quelle race de vampire je suis ?"

Elle n'attendit pas sa réponse pour prendre la main de Theorem et la poser sur son cou. Elle voulait faire en sorte que ce dernier sente les battements de son coeur;

"Premier indice!"

"Inutile. Connerie. Tu ne sers à rien."

"Zuzu, si tu continu, je te plante dans un arbre et je te laisse ici pendant toute une semaine, avec ces merveilleux oiseaux qui vont faire leur nid sur toi, d'accord ?"

"..."
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Ven 10 Mai 2013, 10:22

Theorem savait que le mieux quand on cherchait à savoir de quelle race était l'autre, c'était de respecter la règle du bon sens. C'était de toutes évidences une vampire, de par sa soif de sang, mais c'était aussi quelqu'un de vivant. On ne se mettait pas à tuer à tord et à travers sans avoir plusieurs centaines d'années à son registre. D'ailleurs la hyène s'était souvent demandé si un jour, après des siècles de vie, se mettrait-il à tuer à son tour ? Peut être... Il ne pouvait pas vraiment le savoir alors il se contenta d'en venir à une conclusion plus arbitraire qui aurait expliqué beaucoup l'état de mort-vivance de cette étrange personne.

"Je sais que vous êtes une vampire, je le ressens en tant que goule. J'en côtoie depuis trop longtemps pour l'ignorer. D'ailleurs mon coeur bat aussi. Il bat beaucoup plus lentement que le votre, mais il est là. Vous êtes une race de vampire très ancienne et un peu spéciale, mais vous êtes la parfaite candidate pour m'offrir le seul remède à une grave blessure sainte qui a blessé ma maîtresse vampire et compagne..."

Calmement, il tourna le regard vers la lune rousse, se sentant toujours énergisé par elle. La puissance des rayons du crépuscule reflétés par l'astre lunaire conféraient des dons spéciaux aux goules comme à certaines autres créatures de la nuit. Il ne se sentait pas en danger avec Akaracthe... Après tout, s'il avait été en compagnie d'une personne hostile cela aurait été le cas depuis plus longtemps. C'était parfaitement différent en ce moment, sûrement car ils avaient un but commun et surtout que tuer un responsable de garde de nuit ne serait pas la meilleure option.

"Si le sang du tueur de monstre qui cherche à nous éviter dans cette forêt peut vous satisfaire, je vous le laisse volontier. Une petite éprouvette de votre sang suffira à ce que ma belle Mina Tepes retrouve l'usage de ses jambes."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Lun 13 Mai 2013, 22:28

Akaracthe laissa s'échapper un léger brin de surprise dans son regard : le fait que la vampire possède des organes en état de marche n'avait pas l'air de choqué la goule, et ses dires furent un peu plus surprenant. Comment pouvait-on être entièrement dévoué à son maître et l'épouser ? Chez les humains, il est interdit pour une servante d'épouser son maître. Enfin oui, évidemment on était pas dans une société humaine, bien loin de là, mais Akaracthe ne se sentait pas plus proches de la société établit dans le donjon que de la société humaine, c'est pour ça qu'elle avait toujours un léger problème de compréhension avec ses nouvelles rencontre. Ayant été quelques centaines d'années complètement seule, sans compter son masque, et pour seule apprentissage du reste du monde Kazui en tant que professeur, cela avait occasionné une logique bien différente du reste de l'univers. D'où certaines surprise...
Autre chose avait frappé la vampire. Aussi pendant que Theorem parlait elle tenta de l'analyser le plus profondémment possible. Un vampire ancien ? Spécial ? Akaracthe ne comprenait pas vraiment... Enfin pour changer. Et bien heureusement sa dernière réfléxion à propos de Kazui lui avait cloué le bec, elle pouvait donc montrer une pleine assurance.... sans que ce soit le cas.


"Tu as parlé tout à l'heure de Mina Tepes... Ce nom ne m'est pas totalement étranger, j'en conclue alors que c'est un vampire, si ce n'est ta compagne ?"

Akaracthe n'attendit pas la réponse de la goule, elle avait déjà sa réponse. Aussi, la question n'avait été posée que pour seul but de cacher un malaise grandissant. Sans trop savoir pourquoi elle n'était pas très confiante envers les capacités de Theorem. Elle ne le connaissait pas, mais il s'était à chasser bêtement un guerrier, et pas des plus idiots. Il n'avait pas eu la finesse de piéger la zone, ou quelque chose dans le genre. Non, telle une bête il lui avait courut après. Enfin, il devait connaître ses capacités... Certainement.
Mais un doute commençait à apparaître. Akaracthe avait remarqué que son immobilisation des ombres ne marchait pas toujours et sur tout le monde. Elle l'avait remarqué une première fois avec Akiro Ivalis... Qui n'avait même pas été touché le sort... Elle tenta de réfléchir à ce qu'elle ferait si jamais la pire des situations devait arriver. Ne pouvant pas prévoir les réactions de son compatriotes...
Bref , elle avait encore une bonne demi-heure, si ce n'est une heure.

"Que lui est-il arrivé ?"
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Lun 20 Mai 2013, 22:15

Toujours perchés sur les branches solides de ce chêne, la goule et la vampire surveillaient un peu de loin la progression de l'aventurier humain qui ne tarderait pas à repasser par ici, se croyant sûrement à l'abris. Pour tout dire, si Theorem avait été courir derrière lui, c'était pour l'épuiser et donc l'arrêter dans trop d'efforts. Les jambes artificielles de la goule faisait qu'il pouvait marcher, courir, sprinter et tout ceci indéfiniment. Bien entendu, Akaracthe ne pouvait pas savoir ça et ce n'est pas les bas en slime noir que possédait Theorem qui pouvait trahir leur présence. En d'autres mots, le voile de mystère que devait lever la goule haiena allait rester tout aussi noir et brillant que la plupart des vêtements de Theorem pendant un moment.

"Mina Tepes est ma maîtresse vampire, mais nous sommes unis par des liens très forts et amoureux. Nous pensons à nous unir devant ce donjon quand elle aura été soignée. Lors de l'attaque du donjon, une créature nommée Minatek a tranché son dos avec une lame sainte. Sa colonne blessée immobilise ses jambes. Je sais que les vampires ont besoin du sang de leurs aînés pour se soigner de blessures plus graves. Voila pourquoi j'aurais réellement besoin de votre sang, surtout pour elle."

Laissant le silence appuyer ses dires, il leva les yeux vers la lune rousse. Ah quel beau spectacle. Les rayons du crépuscule nourrissaient sa mana. C'était délicieux et il sentait sa puissance libérée. Bien entendu, il ne fallait pas non plus qu'il se laisse aller à devenir présomptueux. Même si ses dons étaient plus puissants maintenant, trop compter sur eux était un aveu de faiblesse. Pour ne pas rester sur le thème de Mina de ses précédentes paroles, il se tourna vers Akaracthe. Elle aussi avait quelque chose de mystérieux autour d'elle.

"En tant que goule, nous servons les vampires car cela forme le meilleur des duo. Mais j'ai connu plusieurs membres de ma race qui servent d'autres créatures et qui, pour un peu de mana, sont prêts à tout. Pour ma part, j'ai fait un serment chevaleresque. Je défend l'honneur et les valeurs. J'ai gravé ces mots dans ma peau pour être certain qu'ils me suivront, pour toujours."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Lun 27 Mai 2013, 20:39

"Je vois..."

Akarcathe trouvait cela pathétique. Des liens très forts et amoureux ? Entre maître et esclave ? Elle sourit en pensant à tout ça, passant ce sourire pour amical. Elle n'avait pas envie de se moquer ouvertement de la goule, ce n'était opportun, mais pas du tout. Elle avait besoin de lui pour attraper ce maudit guerrier, et de toute façon elle ne pourrait pas se débarrasser de cette créature facilement : cela pourrait même s’avérer impossible. Alors, autant garder une bonne entente. C'était très certainement la meilleure des solutions, surtout qu'elle avait l'espèce de pressentiment désagréable qu'elle allait revoir Theorem dans d'autres circonstances. Elle en eut un frisson dans l'échine. Elle n'avait pas les capacités de devins de sa mère, du moins s'ils avaient existé, mais Akaracthe s'était rendu compte qu'elle avait, au fil des siècles, développé non seulement un instinct hors du commun, mais aussi un sens particulier pour prévoir les catastrophes, ou les évènements en général. Ainsi elle se faisait rarement surprendre, mais mieux valait se méfier...

"Defense de l'honneur et des valeurs ? Ca sonne foutrement faux !"

Merde. Kazui avait du capter les pensées de notre vampire. Pourvu que la goule ne s'offusque pas, et aille imaginer que le cerveau d'Akaracthe et de celui de son démon sont liés! Elle tenta de rattrapper le coup comme elle le pouvait .

]b]-Pas tant que ça. Il y a bien des barbares et des rois trolls, pourquoi pas des goules avec un coeur et des sentiments ?
[/b]

Elle n'était absolument pas convaincue de ce qu'elle venait de dire. C'était juste pour sauver l'entente entre les deux protagonistes. En espérant que Kazui n'avait pas vexé Theorem, elle en profita pour tendre l'oreille. Le rythme cardiaque du guerrier avait ralentit, il devait se sentir sauvé. Méfiant, mais sauvé. Il n'avait pas l'air d'avoir compris ce qui avait stoppé son chasseur, et il ne se doutait peut-être pas que le chasseur, était en fait deux chasseurs. Ou alors, il était prince dans la tromperie, et malheureusement, même pour un humain, il devait être intelligent, et cette hypothèse n'était pas à écarter...

-A propos, je ne voudrai pas être hum... Comment dire... Enfin, mon sang ne pourrait absolument rien faire pour ta m... ton aimée. Et puis, il peut être empoisonné, également.

Encore une fois, c'était simplement pour détourner la conversation de la réflexion stupide du démon. Elle ne savait pas ce qu'elle disait, et cela devait s'entendre. Tant pis, se dit-elle
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Mer 05 Juin 2013, 12:06

Même si Akaracthe chercha à dissimuler l'embarras qu'elle ressentait vis à vis de son compagnon, on encore de l'impression qu'elle donna en faisant éteindre sa voix tout doucement après sa réponse, Theorem capta sans mal la sensation qu'éprouvait cette vampire. Elle ne ressentait rien de positif envers la hyène, pas plus que son ombre, mais elle cherchait à sauvegarder une certaine apparence. Le banneret avait eut plusieurs fois à faire à ce genre de comportement, et il savait aussi comment réagir d'ordinaire pour éviter les esclandres ou les coups de sangs. Même sa partie goule hurlait de défendre sa cause et son honneur. De quel droit ces deux individus se croyaient supérieur et meilleurs que lui ? Parce qu'ils avaient laissés le goût du sang remplacer celui de la vie ? Theorem chassa ces images en secouant un instant la tête de gauche à droite en regardant dans le vide.

"Qu'est-ce qui sonne le plus faux ? Quelqu'un qui malgré sa condition a gardé le goût à l'existence, à la vie et aux choses simples, en rendant sa propre existence une image d'entre-aide, de protection et de justice ? Ou bien... "

Lui aussi fit s'éteindre sa voix, avant de se tourner vers la vampire. Il n'avait certainement pas besoin d'en dire plus et ainsi, ils étaient clairs. Tout ceci semblait parfaitement indiquer que la traque de ce mécréant qui cherchait à faire du mal au donjon ne se ferait pas forcément en coopération. Levant les yeux vers la Lune Rousse, il soupira avant de se lever, debout sur sa branche.

"La vie ou la mort... Ou l'existence et l'inexistence... Au final nous ne sommes que de la poussière d'étoile. Seuls nos actes marquent la trame du temps. Je préfères avoir laissé du bon derrière-moi qu'une piste couverte de sang."

Sautant de la branche, il retomba au sol souplement et en silence, regardant Akaracthe depuis le sol avant de sourire, sans aucune malveillance ou aucune connotation négative. Juste un sourire, avant de marcher tranquillement.

"Le félon s'est arrêté de courir et se cache. Je vais moi-même le chercher. Vous pouvez rester ici ou m'accompagner."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Ven 14 Juin 2013, 12:00

L'accompagner ?
Akaracthe retint un propos beaucoup plus qu'agressif. Akaracthe accompagner ? Non mais fallait pas rêver non plus. Elle garda tout de même son calme.


        "Je t'attend ici. Je vois le guerrier, si il se passe quelque chose, je pourrai intervenir ."

La goule se dirigea sur ces mots vers le guerrier. La vampire resta perchée sur sa branche, toujours adossée à l'immense arbre sur lequel elle était. D'ici, la vue était splendide. On voyait un gros morceau de la forêt à cette hauteur... Mais ce qui lui importait le plus, c'était la vision (bien que lointaine) du guerrier accroupit. Elle suivit du regard Theorem, qui se dirigeait (pour une fois) furtivement vers sa cible. Cela risquait d'être facile, le guerrier semblait épuisé, recroquevillé sur lui-même. Pourtant, Akaracthe gardait une sensation étrange... Les ombres avaient bougées, elle avait un mauvais pressentiment... Ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait, mais un léger frisson lui parcoura l'échine, et ses crocs voulaient sortir sans son accord. L'effet de la lune, certainement. C'est du moins ce qu'Akaracthe pensa, dans un premier temps pour se rassurer... Mais elle restait méfiante.
La goule était maintenant à quelques mètres du guerrier... Qui ne bougeait toujours pas ?
Akaracthe écarquilla les yeux : ce ne pouvait pas être le guerrier ! Elle voulut hurler à la goule de ne pas avancer, mais c'était trop tard , il s'était déjà levé et avait lancé un pas en avant : Theorem s'était également rendu compte que ce n'était qu'un leurre . Devant lui, un objet immobile surplombé d'une cape gisait, mais l'objet se tranforma rapidement en une centaine de corbeaux .

      -Ho merde ! Ce n'était pas un guerrier mais une so...

En même temps qu'elle prononçait ses mots elle voulu sauter à l'encontre de la goule. Ils s'étaient tout les deux fait berner !
Mais un bruit sourd retentit.
La base du tronc de l'arbe où elle était explosa, et l'arbre bascula, entrainant Akaracthe dans sa chute.
Bien heureusement, elle était assez rapide pour ne pas se faire écraser, mais elle tomba tout de même à terre, et retomba tant bien que mal accroupit sur ses pieds. Sans bouger, elle analysa rapidement la situation : elle n'était pas blessée, car tout smembres réagissaient à ses appels. C'était déjà ça. Le problème, c'est qu'elle était à la fois séparée de Theorem, mais lui non plus n'était pas blessé . Elle pouvait sentir sa présence un peu plus loin. Mais elle était également séparée de Kazui, et ça, cela pourrait rapidement s'averer très dangeureux, car sans arme, elle ne maitrisait malheureusement pas assez bien sa magie des ombres pour s'en sortir correctement.
Akaracthe n'avait pas sentit immédiatement la présence dans l'ombre de l'arbre...
Et le temps qu'elle s'en rende compte...
Une créature bondit gracieusement devant elle.
C'était une femme, bien plus grande qu'akaracthe. Non... Pas une femme. Mais une vampire!
La honte envahit la vampire. Comment n'avait-elle pas detecter la présence d'un autre vampire ? Il devait être présent depuis au moins le début de la chasse du gue... non, maintenant elle en était certaine, c'était un sorcier...

La vampire se tenait droite, sourire aux lèvres. Ses yeux étaient d'un rouge vif, ses cheveux était de la même couleur qu'Akaracthe, un blond couleur blé, qu'elle portait très longs, attachés par un noeud de soie. Elle portait une immense cape mauve, sous laquelle demeurait une chemise pourpre, à la mode des grands aristocrates. Un pantalon moulant marron et des bottes en cuirs constituaient le bas de son accoutrement. Elle ne portait aucune arme, et ne semblait pas agressive pourtant...
Akaracthe se releva, aux aguets. Habituellement, elle bondirait sur son ennemi, mais quelque chose la perturbait. Outre le fait qu'elle était sans armes, la vampire ressemblait à quelqu'un qu'elle connaissait ...
Quelqu'un de proche...
Akaracthe tressaillit. Les cheveux d'or et les yeux pourpres était un signe caractéristique de sa famille... Elle pouvait entendre le coeur de l'inconnue battre ! Elles étaient de la même espèce ! Des vampires vivants... Merde, c'était pas bon du tout ça.


          "J'adore la couleur de la lune. Pas toi, Akaracthe ?"

Elle tressaillit une seconde fois. Pas bon... Pas bon, pas bon du tout !

          "Je ne te connais pas."

Elle avait pris un air sérieux qui ne lui ressemblait pas. Loin d'être mal à l'aise, il se passait quelque chose qui la dépassait, sans aucun doute. Elle ne rencontrait que trop peu de vampires, et c'était bien la première fois, depuis la mort de sa famille, qu'elle rencontrait un vampire comme elle ... Et qui plus est, avait l'air de la connaitre. Non, elle lisait peut-être dans les pensées...

          "En es-tu sur ? Mince, moi qui te croyais intelligente."

          " Haaa oui, tu es ma mère cachée disparue depuis 1000 ans qui m'a abandonnée parce qu'elle n'avait pas les moyens de m'élever ? Mère célibataire ? Bah, je t'en veux pas! "

Akaracthe avait reprit un minimum d'aplomb. Pas qu'elle était sur d'elle, elle était juste véxée de se faire traiter d'idiote. Mais la vampire face à elle sourit de toutes ses dents, en croisant les bras.

        "Non, je suis ta tante !"

Akaracthe manqua de s'étrangler avec sa propre salive. Sa quoi?
Elle 'y croyait pas. Si tante il existait, elle en aurait au moins entendu parler non? Impossible. Mais elle connaissait son nom...


          "Elyacthe, enchantée !"

Merde. Ce nom, elle le connaissait bien. C'était celui inscrit sur pratiquement tout les livres de la bibliothèque de sa mère. Bon et bien admettons, Akaracthe a une tante... Et elle allait certainement l'affronter.

        "Et bien, moi qui pensait être la dernière de la famille, j'ai fais une erreure. On la corrige ?"

Elyacthe éxplosa littéralement de rire. Et Akaracthe se détendit dans le même temps. Après tout, qu'elle eut une tante ou non, qu'est ce que ça changeait ? Elle était en position de faiblesse, elle avait laissé Theorem derrière le tronc immense avec un sorcier. Elle pourrait très bien poser des questions sur son passé, pourquoi ne savait-elle pas qu'elle avait une tante, pourquoi ne l'avait-elle jamais rencontrée blablabla... Non, elle s'en foutait.

        "Bonne idée ! Et si nous dansions ?"

D'un geste Elyacthe fit apparaitre deux armes : une dans sa main gauche, l'autre dans sa main droite. La première était un fleuret dune finesse incroyable. La deuxième était un katana, semblable à Kazui... Elle jeta ce dernier vers Akaracthe, qu'elle ratrappa d'une main habituée.

        "Chère tante, c'est dans votre sang, que je vais valser!"

Allait évidemment s'en suivre un combat, Et Elyacthe effectua une douce révérence, comme pour ouvrir le bal.
Une chose était sure, Akaracthe ne pourrait pas intervenir auprès de Theorem, et c'est bien deux combats différents qui allaient se dérouler...


Spoiler:

De l'autre côté, Kazui pestait.

            "Hey la goule. Si quelque chose se passe, utilise moi sous forme de katana, je pourrai te servir, même si tu ne sais pas me manier, ça sera tout comme!"
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Mar 02 Juil 2013, 15:20

Theorem s'approchait calmement et discrètement de là où se trouvait le guerrier caché et prostré. Il ne pouvait plus aller nulle part, il était clairement piégé. Doucement, il alla au contact de l'adversaire avant de voir non pas une silhouette mais un leurre magique qui se révéla être une multitude d'oiseaux partant dans toutes les directions. Se protégeant en croisant les bras, il vit alors l'arbre sur lequel ils étaient quelques minutes plus tôt s'écrouler et s'écraser très proche d'ici. Le masque ensorcelé de la vampire roula jusqu'à lui avant que Theorem s'esquisse un geste dans la direction d'Akarachte, espérant qu'elle aille bien.

"Où crois-tu aller comme ça ?..."

Celui qui barrait son chemin n'était nulle autre qu'une autre goule Haiena, tenant son crâne de hyène, son talisman, sous le bras. Vu sa tenue, elle venait tout droit des déserts et ne s'était pas adapté à une autre mode. C'était donc une sorte de danseuse orientale et athlétique, un masque en tissus presque transparent cachant le bas de son visage. Son regard de braise se posa sur Theorem qui se mit en garde.

"Une Goule Haiena du clan Aardwolf accompagne donc la vampire cible de ma maîtresse ?"

"Et une Goule Haiena du clan Strales qui attaque une autre goule ? Speler et le Mawden sont au courant de tout ça ? Ou es-tu de ces impies qui veulent une totale indépendance et ne rien à voir avec la déesse ?"

"Je fais ce qu'il est nécessaire pour survivre. Cela inclut ta destruction pour que ma maîtresse puisse en paix se débarasser d'Akarachte. En garde, Aardwolf !"

L'attaque fut soudaine. Un éclair d'énergie sortit du crâne, frappant le sol non loin de Theo qui exécuta une roulade pour éviter ça. Kazui se mit de suite à demander son aide, mais la goule ne fit que se tourner brièvement vers le masque de renard qui se changerait en katana s'il le demandait.

"Sans façons Kazui... C'est une histoire entre Goules Haiena ! De plus, j'ai déjà une épée..."

Dégaina avec adresse son Dadao, gigantesque sabre chinois, il le pointa en direction de la danseuse magicienne qui bougeait avec grâce avant de faire une nouvelle attaque en tourbillonnant dans les airs, faisant pleuvoir plusieurs éclaires avant que Theorem ne se cache derrière un tronc le temps de l'attaque. L'instant d'après, il fonça vers son adversaire, épée vers l'avant.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Mar 30 Juil 2013, 18:59

Son katana était léger, parfait pour Akaracthe. Elle vida sa tête de toute pensée pouvant la gêner durant un combat, y compris ce qui pouvait bien se passer de l'autre côté de l'arbre, mais pas seulement. Des questions demeurèrent, volant autour de l'esprit de la vampire, comme un oiseau de mauvaise augure. Pourquoi ce duo c'était fait passer pour un seul guerrier ? Il fallait découvrir leur bute, car s'ils étaient deux, ils pouvaient très bien être plusieurs, et Akaracthe se retrouverait alors un ennemi dans le dos.
Elle chassa brusquement cette idée de sa tête. C'était contraire aux règles de combat singulier, et elle savait sa tante, par instinct, pas aussi fourbe que ça. Mais mieux valait se méfier...


Une fois en garde, elle laissa prendre le dessus ses capacités d'assassins, amplifié par la lune pourpre, comme le sang. Elle n'attendit pas un premier pas, et se jeta rapidement sur son adversaire. Plus rien ne l'entourait, aucun bruit, mis à part celui des lames qui s'entrechoquaient formant un rythme saccadé. D'un côté, Akaracthe cherchait la faille dans la garde d'Elyacthe, qui malgré une prouesse dans cet art fascinante semblait moins rapide. Elle en avait pleinement conscience, et c'est pourquoi elle tenta de bloquer le katana qui manqua de peu sa cuisse droite: et elle réussit. Laissa l'ombre pourpre sans armes, ce qui n'eut pour effet que d'attiser ses reflexes. Elyacthe enchainant comme une danse, des attaques ciblés, d'abord au niveau du coeur,puis des cuisses, et enfin du cou . Akaracthe sut toutes les esquiver, bien plus rapide, elle se rendit compte que le combat tournait à son avantage. Trop rapidement, elle resta méfiante. 


Elle réussit enfin à rattraper son arme, et d'un bond elle frappa la main de sa tante grâce à un coup de botte bien placé. Cette dernière lacha son fleuret. Maintenant désarmé, elle était complètement à la merci de son ennemie, enfin, c'est ce que jeune vampire semblait croire. Sans crier gare, Elyacthe se jeta, sans arme sur Akaracthe. Surprise, elle ne put rien faire, et sentit une pointe glaciale traversée son cou. Elle se détacha le plus rapidement possible, brandissant son katana qui eut le mérite de transpercer la poitrine de l'agresseur. Toutes les deux titubèrent et mirent un genou à terre. Akaracthe put voir dans la main en face d'elle une aiguille; elle en déduit que c'était cela qu'elle avait sentit dans son cou. Mais le liquide qu'elle sentit dans ses veines l'inquièta. Du poison? 


Elle interrogea du regard sa tante, une plaie béante dans la poitrine, et le sang coulant à flot.
Pour seule réponse, elle reçut un sourire, puis un rire, lourd... puissant... voulut...


Elle sentit son estomac se crisper, et tomba a terre, parcouru de spasmes incontrolables. Ses yeux changèrent de couleur, passant du jaune au rouge vif, ses crocs sortirent malgré elle, tout ses sens se mélangèrent, puis se condensèrent sur une chose : le sang. Elle sentit tout ses muscles se contracter. Elle leva les yeux, et vit quelque chose qu'elle ne comprit pas. Sa tante était debout, le katana toujours planté dans son coeur mais... Elle l'enleva comme une écharde au pied, sans tituber sans...

             "Bon, trève de plaisanteries, tu as du le sentir non? Ce n'est pas un poison ou quelque chose du genre. Non, maintenant, tu ne peux juste plus contenir ton envie de sang..."

Elyacthe s'entailla volontairement la base du coup de son ongle, comme pour provoquer l'ombre. Ce qui réussit, car sans attendre Akaracthe se jeta sur elle, mais réussit tout de même à se raviser. 

             "Wouaaaah... Quelle mental... Tu n'es peut-être pas si ridicule que ça, ma pauvre petite"


             "C...comment l-le katana...." 

Elle tut un moment, comme à bout de souffle, le sang... ce liquide... elle le voulait... tellement....

             "Tu ne peux pas me tuer. Tu sais pourquoi ?"

Elyacthe s'évapora devant elle. La plus jeune  ecarquilla les yeux, mais en tombant à terre, se reprit ; illusion d'ombre. Intelligent, surtout qu'Aka n'était pas en état de la rattraper. Elle pensa furtivement à Theorem. Si sa tante ne voulait pas la tuer, elle pouvait très bien s'en prendre à... 

             "Ha !..."
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Mer 07 Aoû 2013, 11:18

Le dadao fendant l'air alors que la lame brillait d'une lueur incandescente et fumante, les chocs contre le champ de force magique de la danseuse goule haiena causa plusieurs gerbes d'étincelles. Theorem ignorait combien de temps allait pouvoir tenir son adversaire qui elle essayait d'éviter les coups plus qu'autre chose. Les leurres et les tours de passe-passe étaient son truc et bien vite, suite à un coup plus puissant, la danseuse se subdivisa en huit exemplaires entourant Theorem.

"Je suis une armée à moi toute seule, membre du clan Aardwolf."

Mais c'est alors que plusieurs formes noirâtres apparurent autour de Theorem, formant également un peu de foule autour de lui. Ce n'était pas énorme, mais les slimes noirs eurent au moins l'intérêt de semer le doute à la danseuse qui se figea un instant devant la création de soldats slimes noirs qui se déployèrent.


"Qui te dit que tu es seule dans ce cas. Gnoll m'a donné plusieurs pouvoirs en échange. Tu es une dévoyée, une Dtest ! Je devrai t'éliminer."

Mais la danseuse rappela ses doubles, regardant en direction de l'arbre renversé et surtout de là où Akaracthe venait de choir. Elle souriait sous son masque de toile fine avant de regarder Theorem, son regard ambré entouré de marques dorées renforçant son regard. Elle avait cette expression de ceux qui ont atteint leur but.

"Cela n'a plus d'importance... Notre objectif est fait. Nous nous reverrons... Aldiwit !"

Elle le connaissait sous son nom de goule donc... Mais bien vite, la danseuse s'éclipsa en quelques pas de danses compliqués qui firent d'elle une ombre. Rappelant ses slimes, elle prit le chemin vers Akara, ramassant le masque au passage avant de trouver la vampire au sol. Rapidement, il alla auprès d'elle, déposant Kazui à côté d'elle.

"Akaracthe ! Ca va ?... Ne bouge pas trop si tu as été blessée."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Jeu 29 Aoû 2013, 20:35

  ...tu ne peux juste plus contenir ton envie de sang..."

De toute les phrases qu'Elyacthe aurait pu prononcer, c'est celle-ci qu'elle a choisit, relativement simple, pourtant elle a tout bonnement comme "condamné" Akaracthe. Sans savoir pourquoi, c'est cette information qui résonnait encore, et encore, et encore dans sa tête... Elle pourrait penser qu'elle a une tante, qu'elle ne sait ce que cette dernière fou dans le donjon, pourquoi elle est venue avec son chien de goule... Ha oui, une satané sorcière.  Le démon pourpre se sentait rabaissé, enfumé, piégé, et blessé. Sa tête tournait de plus en plus vite, son envie de sang de plus en plus dévastatrice, elle sentait sa conscience partir, mais elle luttait... encore...

            "Akaracthe ! Ca va ?... Ne bouge pas trop si tu as été blessée."

Ses yeux s'écarquillèrent en entendant cette voix. Elle venait tout juste de réaliser pourquoi la phrase de sa tante résonnait ainsi. Theorem !
Tout son corps se figea un instant, et en un éclair, grâce à sa puissance décuplée, elle se jeta sur la goule haiena, la plaquant sur le dos, ses jambes de chaque côté du corps devenu immobile. Ses crocs sortirent de plus belle, mais la vampire s'arrêta net juste avant de plonger dans le cou de son ami. Elle ne maîtriserait rapidement plus rien, et cela ... l'affligeait, pourtant...
Elle arrivait à sentir encore plus nettement que d'habitude les battements de coeur, les palpitations dans ses veines, le sang filant à tout allure d'un bout à l'autre du corps si frêle...
Elle n'avait qu'a baisser la tête, et trouer la chaire d'un être, comme un vampire ne résonnant qu'avec de si bas instincts...

A cette pensée, elle reçut comem un dégoût envers elle-même, usa d'une force fénoménale pour se propulser sur le côté et roula rapidement jusqu'a l'arbre avoisinnant la scène. Elle sentait sa vue s'embuer, mais avant que sa conscience ne la quitte, elle parvint a discerner deux présences près d'elle...

              -Merde...

Elyacthe se tenait avec une grâce exemplaire, et sa goule lui tenait le bras, comme si toutes deux admiraient un spectacle pyrotechnique.
Sauf que, ce qui les réjouissaient, n'était pas l'agonie de la créature, mais ce que cela allait encleché. Et ça, Akaracthe venait tout juste de s'en rendre compte...
Avant de sombrer là où nul ne pouvait aller la chercher...
Avant que l'espoir de maîtriser le monstre qu'elle est ne soit anihilé...


        "Bien... Il lui en a fallut du temps, mais nous y sommes..."

Elyacthe leva la main devant elle, et comme pour répondre a un appel inconnu, le corps d'Akaracthe se leva brusquement, et vint enlacer la vampire, tendrement. La goule se recula, une légère point d'amertume dans le regard.

           "Gentille fille... Et si tu nous débarrassais de cet encombrant petit être ?"

En un mot comme en sang...

Akaracthe se figea. Se détourna de sa tante, pour faire face à Theorem. Elle bascula sa tête légèrement sur le côté, ses bras longeait son corps comme possédé ; un sourire malsain et complètement psychédélique  déchira son visage, il était évidemment trop tard pour tenter quoique se soit de diplomatique,
Elle en voulait clairement à la vie de Theorem,
Elle ne risquait s'arrêter que de deux uniques manières...
Soit elle le tuait...
Soit...


Une épaisse ombre tourbillona autour de la vampire, et de cette ombre nacquit deux couteaux d'une finesse rare, et Aka s'élança telle une flèche: les assaults étaient courts, rapides, saccadés, elle changeait de rythme tout le temps, cherchant à épuiser la goule, qui esquivait gracieusement chacune des attaques.

      Qui ne dit mots consent...

Elle réussit à coincer Theorem sur un arbre. Il se mit a grimper rapidement sur une branche, mais la vampire s'empressa de lancer ses armes. Une même ombre survola l'arbre, et après un cri sauvage, l'arbre bascula en arrière. La vampire a la vitesse du vent se rua une fois de plus frénétiquement sur la goule, tranchant l'air à de multiples reprises. Théorem réussit cette fois un peu plus péniblement à esquiver les coups;
Akaracthe se figea.
Comme si une force remontait en elle...


Elyacthe avait parfaitement comprit ce qui se passait : la lune tombait sous l'horizon, et le soleil commençait à se lever.
Theorem semblait interloqué par le soudain changement de comportement de l'ombre pourpre, et Ely en profita pour attraper d'un seul et même mouvement une saccoche, qu'elle jeta au visage de theorem.


              "De l'eau bénite, j'ai souvenirs que vous n'aimez pas ça n'est-ce pas?"
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Mar 03 Sep 2013, 12:20

Deux choses percutèrent l'instinct de Theorem... La première était qu'Akaracthe ne sera pas une allié immédiate et qu'elle devait lutter pour ne pas vouloir tailler en pièce sa personne... La seconde c'était que la tante maléfique était toujours là à les observer, avec cette goule dévoyée qui semblait elle aussi animée par l'envie de voir Theorem en morceaux. Comme une poupée ou une marionnette, la vampire se jeta dans les bras de son ennemie avant de se détourner d'elle et de voir non plus Theo comme un compagnon, mais comme un repas. Le Banneret n'allait pas baisser sa garde pour autant... La Lune Rousse l'avait galvanisé en forces et il avait les capacités pour éviter ses coups jusqu'à l'aube. Ajustant son hanfu, il se prépara au combat.

"Par les griffes de Gnoll... Reprend-toi Akaracthe !"

Les coups précis et éclairs de la vampire n'étaient esquivé que de peu à chaque fois. Le stress que ce combat déployait était assez épique et demandait une vivacité surhumaine. Fort heureusement, Theorem n'était pas un humain et son dadao lui permit de parer bon nombre d'attaques avant de se retrouver dos à un tronc. Le combat se poursuivit même dans ce dernier avant qu'une puissante ombre ne couche l'arbre. La furie de la vampire continua juste après et les échanges de coups d'épées provoquaient des étincelles et des bruits singuliers avant que soudain, son adversaire ne se raidisse... La Lune descendait dans l'horizon et les rayons de l'aube naissante allaient pointer. La surprise de Theorem fut prise comme un signe de faiblesse et la tante balança une sacoche remplit d'eau bénite sur la goule aussitôt.

"De l'eau ?!"


D'un geste éclair, Theorem fit briller la rune sur sa main droite et l'orbe rouge rayonna en un rayon spectral orange juste avant l'impact. La puissance du coup prit prendre feu la sacoche jetée et vaporisa l'eau en un nuage humide, répandant quelques morceaux de verre dans la sacoche enflammée que Theorem laissa tomber sur lui sans que ça n'embrase sa tenue ou son être. Il la repoussa du pied avant de se mettre furieusement à tousser. L'eau chaude transformée en vapeur entrait son organisme tout de même et il avait l'impression que ses poumons recevaient une décharge électrique brûlante, un poison corrosif !

"Kof kof kof ! Arrrr... !"

Il tira violemment sur l'encolure de son hanfu, dévoilant sa qipao noire et moulante. Sa peau blême affichée par le trou sur sa poitrine rougissait à vue d'oeil. Theorem tomba à genoux, crachant un mucus ensanglantée et noirâtre avant de sentir le mal causé par l'écrasement sous la terre se réveiller et être accru par l'eau bénite. La goule avait l'impression de mourir, qu'il ne respirait que par miracle... L'eau, la faiblesse de Theorem, additionné au fait qu'elle était bénite, le détruisait. La pluie de cette eau pure aurait été encore plus dramatique, et la congeler n'aurait été que se prendre de la neige contaminé ou des cristaux de glace mortels... Quant à l'esquive, elle n'était pas vraiment possible.

"Kof kof ! Quelle arme... de lâche ! Kof !"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Akaracthe le Mar 03 Sep 2013, 19:29

-Merde... Merde... MERDE!!!!

La voilà qu'elle tournait en rond depuis un nombre incalculable de minutes, peut-être d'heure. Elle était coincée dans cette chambre, cette chambre qu'elle connaissait si bien, vu qu'il y a passé un bout de son enfance... C'était la chambre aux teintes pourpre, du manoir de ses parents. Elle y était, mais ... Pourquoi ? Qu'est-ce qu'elle foutait là ? Elle tenta de se remémorer les évènements les plus récents :
Alors, elle était à la recherche d'un guerrier, une saleté d'humain qui se baladait on ne sait pas pourquoi ni comment dans les alentours du château. Elle rencontre cette goule, qui lui demande un... un... un service ? Elle ne savait plus... Ils se fâchent, et la goule part seule cueillir le guerrier épuisé... HA NON ! C'était pas ce foutu guerrier mais une sorcière ! Ils étaient tout les deux tombés dans un piège, la vampire avait rencontré sa tante...

Elyacthe

Ce nom, elle devait le vérifier : elle se rendit dans la bibliothèque , et constata sans surprise que sur chaque livre ( à l'exception d'une dizaine) était inscrit en lettres cyan le nom de sa tante. Donc elle connaissait l'existence de cette vampire... Mais elle ne savait rien d'elle, et puis bon, quitte à être coincé dans un pseudo rêve, autant chercher des indices ... Non ?
Sa mère disait toujours que les rêves n'étaient en réalité qu'une projection de la réalité, une source infinie de souvenirs et d'informations, de secrets et d'esprits... Il y a une forme de magie qui permet de s'introduire dans "le" rêve justement, mais pour l'instant, les quelques séquences que la vampire avait put voir, apparaissaient de façon complètement aléatoire...
Cherchons !
Elle resta un peu dans la bibliothèque, et en parcourant les immenses étagères un petit bout de papier glissa à terre. Akaracthe se baissa pour le ramasser :


"Derrière toi ~"

Hein ?
Akaracthe tourna lentement la tête, et vue une personne, assise sur un grand tabouret.
Il avait la pipe à la main, et en souriant il dévoila sa nature de vampire. Plutot grand, il portait les cheveux d'un brun-mauve très longs, attachés en queue de cheval, mis à part une longue mèche qui lui collait au visage. Une paire de lunette rectangulaire ornait son nez fin. L'ombre pourpre ne put s'empêcher de rougir fasse à ce vampire, qui inspirait un profond respect.


"Bonjour, Akaracthe..."

Encore ? Mais chaque vampire connaissait son nom ou bien ? Elle ne répondit pas, se contentant de froncer les sourcils. Le beau vampire, sans se présenter, soupira et se leva, pour marcher en la direction de la vampire.

"Je vois, toujours aussi chaleureuse... Dis-moi, comment te sens-tu ?"

Comment elle se sentait ?

"Après tout, tu viens de faillir à la protection de ton ami... Tu as succombé à un magnifique poison"

Des images très nettes retentirent en elle, elle se voyait maintenant attaquer sauvagement Theorem. Elle tomba à genoux, regrettant et se demandant comment cela pouvait être possible...

"Je ne ... Elyacthe... J'ai beau retourner cela dans tout les sens , je ne comprend pas, en voulait-elle à cette goule ? Ou bien à moi? Maintenant que j'ai perdu conscience, je risque de le tuer et de me faire tuer par la suite..."

"Tu en es sûre ?"

Non, non, évidemment qu'elle n'en était pas sûre.

"Rassure toi, tu ne tueras pas aujourd'hui. En fait, j'étais justement là pour m'en assurer"

...Là ?

"Comment es-tu ... enfin, c'est mon rêve non? Et puis, je n'ai jamais pu parler dans cet état, et encore moins dialoguer"

En un souffle le vampire se retrouva tout près d'Akaracthe, lui posant délicatement un doigt sur les lèvres pour la faire taire.

"Il existe certaines formes de magie, dans notre famille..."

~

Elyacthe se tenait devant la goule agonisante, éclatant de rire comme une enfant devant un spectacle de marionettes.

"Quel dommage ! Ma nièce n'aura pas réussit à te tuer, je vais donc m'en charger..."

Apparut comme sur ordre un fleuret à sa main gauche, qu'elle arma.
L'arme fendit l'air, pile sur le cou de Theorem.

A mots ouverts, je passe !

Mais le fleuret rencontra deux immenses bras ombreux tourbillonant au-dessus du corps de la goule. Deux immenses yeux et une bouche immense fixait la vampire. Kazui, une rune scintillante incrustée dans la poitrine était revenu sur sa forme originelle , et repoussa brusquement le fleuret.

"Et bien ma belle, tu as l'air toute figée, tu ne t'attendais pas à une incantatio"n?

La vampire avait blêmit, et en regardant sa poitrine, un morceau de pierre noirâtre la traversait. Elle tomba à genoux, crachant du sang.

Kazui enveloppa la vampire, et d'immenses épées d'ombres s'apprétaient à fendre le corps malheureux.
C'était sans compter la sorcière...
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Theorem & Ishtar le Jeu 17 Oct 2013, 18:00

Theorem, prit par sa violente toux et son état de faiblesse incroyable ne pouvait lutter d'avantage. La vampire le savait et cette dernière savait parfaitement comment mettre fin à la vie des goule haiena. Trancher leur tête était un des seuls moyens pour les détruire totalement et c'est pour ainsi dire une des méthodes les plus radicales. Le banneret toussait tellement qu'il n'entendit pas Elyacthe s'apprêter à le tuer, jusqu'à ce que Kazui n'apparaisse pour le protéger. Theorem leva les yeux vers la forme véritable de Kazui qui attaqua avec férocité la vampire. Sa fidèle, la goule sorcière venue avec elle s'apprêta à lutter, mais Theo pouvait lui aussi compter sur un allier de choix, un combattant indissociable et prêt à tout pour Theorem.

"Adin... *kof* *kof* à toi !"


Posant brutalement la main sur son sternum comme s'il tapait sa propre poitrine, un éclat scintillant fit soudainement s'évacuer une quantité incroyable de slime noir se redressant pour prendre la forme androgyne et gluante d'un slime humanoïde, tenant la hampe d'une épée elfe noire et les yeux olives rivés sur la goule en face de lui.

"Tu ne feras aucun mal à Theorem ce soir, goule... Mon hôte sait compter sur son partenaire slime et je saurais combattre aussi efficacement que lui."

La goule haiena en grimaça sous son masque de toile fine couvrant le bas de son visage. Adin était entre elle et sa chef vampirique. Le combat allait être sûrement trop long pour eux et le soleil ne tarderait pas à se pointer. Elle grimaça encore plus alors qu'elle sortit une grande fiole de liquide mauve. Débouchant cette dernière, elle la jeta au loin dans les airs et la fiole explosa en une centaine de particules noirâtre retombant lentement, masquant totalement le ciel et créant une sorte de dôme noir au dessus d'eux.

"Impressionnant n'est-ce pas ? Cette mixture de nuit feras perdurer la nuit et le manque de lumière vous épuisera de l'énergie de la lune rousse ! Toi le chien d'Aldiwit, en garde !"

Dans une danse folle, la goule fit apparaître un cimeterre éthérée, voletant dans les airs autour de la magicienne goule, enchaînant les échanges de coups avec Adin. Pendant ce temps, Theorem rampa jusqu'à Akaracthe, essayant de la réveiller en la secouant. Il toussait encore et, essayant de faire passer ça, il décapsula sa canette de fanta et en but quelques gorgée, versant une très faible quantité de la boisson gazeuse sur le visage de la vampire, essayant de la réveiller.

"On doit fuir *kof kof* Réveil-toi..."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Luna Rossa [PV]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum