La légende du dragon de cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Mer 05 Juin 2013, 15:43

-Toutes les légendes ont un fond de vérité maître mais... Etes-vous vraiment sûr de vouloir poursuivre cette chimère ? Je dois avouer ne pas être rassuré : un dragon de cendres ? Au mieux c'est juste une perte de temps, au pire une créature ancestrale qui vous bouffera tout crû !

Le regard Orangé du démon se fit plus perçant en entendant cela : le vénérable larbin qui venait de prendre la parole avait-il donc si peu confiance en lui ? C'était affligeant ! Enfin bon, le colosse en armure épargna à Biscornu un magnifique vol plané dû à la rencontre fortuite entre sa face fripée et sa botte pour plutôt se diriger vers une table de pierre proche chargée de quelques équipement pratiques. La liste des objets éparpillés sur la table semblait être si longue qu'en faire la description serait une perte de temps aussi l'Overlord choisit de laisser ça à son larbin préféré pour plutôt se concentrer sur les écrits à sa disposition concernant la légende de ‘’Kashi’Ni’Käar''... Le dragon de cendres. En général, personne n'aimait beaucoup se mêler à des histoires de dragons car ces monstres étaient très dangereux. Et bien entendu, par ce mot, Daggon ne faisait pas référence à la gentille dragonelle chaude comme la braise non non... On parlait bien du monstre ''sauvage'' avant des crocs longs comme une épée longue, un souffle de flamme à faire éclater des pierres et une peau aussi épaisse que la meilleure des armures humaines ! Pourtant ce n'était pas ça qui allait arrêter Over : lui et ses armées pouvaient venir à bout de n'importe quel ennemi sacrebleu ! Et puis si il pouvait en ressortir avec un surcroit de pouvoir... Que demander de plus ? Tapotant un parchemin du bout des doigts en essayant de déchiffrer un autre passage, le maître de la horde finit par lire un passage à haute voix :

- Le Kashi est une créature troublée, à mis chemin entre le monde des cendres et le notre : nulle lame ne peut le trancher, nulle magie le dompter, seul la mort attend qui ose perturber sa quête de repos mérité. Un repos mérité hein ?

Soudain, un courant d'air frais passa sur la nuque du démon en pleine préparation et il grogna... Pas normal tout ça. Se retournant, main directement sur la poignée de son arme, le colosse en armure balaya la zone de son regard flamboyant : rien ne semblait sortir de l'ordinaire mais malgré tout, Daggon gardait une drôle d'impression sur la nuque comme si il était observé. Après encore quelques minutes, les préparatifs furent terminés et l'impression n'avait pourtant pas disparue : si quelqu'un l'observait vraiment, il devait être sacrément silencieux et patient pour ne pas avoir été détecté. Laissant ça de côté, le seigneur noir ouvrit avec aisance un portail et un groupe de larbins ainsi que plusieurs waargs, ses chiens de chasse préférés en sortirent. Avec son escorte réduite, l'Overlord sortir de son antre et progressa vers l'extérieur du donjon. Ecartant les rares habitants du donjon de son chemin, le démon en armure ne fit aucun effort pour être discret quant à son départ et atteignit bientôt l'extérieur... Bon, et à présent, où aller ?

Sortant de nouveau un parchemin, le colosse grogna une série de points de repères puis se mit en marche vers le réseau de tunnels situé aux pieds de la montagne du Kimon. Ce qui restait la grosse inconnue dérangeante dans l'histoire était l'identité de la personne ou de la chose qui laissait à Daggon l'impression tenace d'être observé de près... Enfin bon, tant pis, si un cloporte se manifestait, il l'écraserait sous sa botte comme tous les autres !

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Jeu 13 Juin 2013, 19:31

L'ennuie guettait la pauvre Akaracthe. Oui, les contrats d'assassinats étaient interessants, mais ça manquait d'action : elle était trop furtive, trop rapide... trop douée dans son domaine. L'extermination d'humains renégats n'était plus aussi distrayant qu'il y a quelques temps. Fallait changer. Akaracthe eut une idée ; pourquoi ne pas espionner ? Elle allait bien finir par découvrir un truc énorme ! Et en parlant d'énorme... Elle jeta son dévoulu sur un espèce de colosse en armure sombre. Qu'est-ce qu'il était gros ! Et en plus, il avait des boules fluorescentes à la place des yeux. En fait, Akaracthe n'avait strictement aucune idée de ce que pourrait être la trogne de cet énergumène. Et en fait, elle n'en avait strictement rien à cirer! Ce qui l’intéressait, c'était son comportement : deux jours qu'elle le pistait, deux jours qu'il faisait des messes basses aux petits être qui le suivaient comme son ombre. Ombre gigantesque d'ailleurs !
Il était question d'un gros dragon. Un dragon de cendre ! Mmmmh, alléchant ! La curiosité l'emporta sur tout le reste : le monstre préparait une expédition, et Akaracthe comptait bien s'inclure parmis les participants !


         -Toutes les légendes ont un fond de vérité maître mais... Etes-vous vraiment sûr de vouloir poursuivre cette chimère ? Je dois avouer ne pas être rassuré : un dragon de cendres ? Au mieux c'est juste une perte de temps, au pire une créature ancestrale qui vous bouffera tout crû !

Lui, il venait de se prendre un regard noir du molosse. Akaracthe ne put s’empêcher de sourire, cacher pas très loin. D'ailleurs, personne ne sembla la remarquer : bien ! Tant mieux non ? Kazui était aussi impatient qu'elle de voir si la légende du dragon était vraie.

          Le Kashi est une créature troublée, à mis chemin entre le monde des cendres et le notre : nulle lame ne peut le trancher, nulle magie le dompter, seul la mort attend qui ose perturber sa quête de repos mérité. Un repos mérité hein ?

Hein ? Akaracthe arqua un sourcil cette fois-ci. Au départ, elle pensa que le -le quoi ? C'est quoi ce truc en armure au fait ?- truc en armure de plus de 2m20 était d'abord sérieux : ça paraissait, un peu poétique.... joli... Mais la dernière phrase était très certainement bien plus significative des intentions : le bouffer, ce dragon! Haaaanw, Akaracthe en baverait presque !
C'est pendant cette brève réponse qu'Akaracthe en profita pour se glisser rapidement juste derrière le colosse. Elle ft presque surprise, et un peu déçu que personne ne la remarqua.

*Ils sont sérieux là ?...*
Le truc en armure grogna, et tourna la tête plusieurs fois. Akaracthe avait juste d'envie d'hurler "HEEE HOOO, JE SUIS LAAAAAA" car ni les bestioles qui courraient partout, ni le truc immense devant elle n'avait l'air de vouloir la détecter. Elle était tombé sur des idiots de quelles planètes, au juste ? Elle avait envie de pester, tellement dégoûtée. En même temps, elle ne mesurait que 1m65, donc cachée derrière le monstre de 2m20, c'est clair qu'on risquait pas de la voir... Mais quand même !
Elle entendit un bruit bizarre, suivit de vrombissement. Elle décala très légèrement sa tête du dos du monstre, mais pas trop pour ne pas se faire remarquer. Elle aperçu une espèce de portail gigantesque, et tout le monde s'y précipita. Cela piqua sa curiosité, mais elle emboita le pas de la montagne devant elle. Cet idiot ne se décidant décidément pas à se retourner, elle était tranquille... Pour l'instant !

Il sortit un autre parchemin et grogna ce qui ressemblait a des instructions. A tiens, on était plus dans le donjon, mais devant une galerie de montagne... PARDON ?
*mmmh, je sens que je vais m'amuser...*
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Ven 14 Juin 2013, 00:05

Les montagnes du Kimon hein ? C’était la seconde fois que le démon venait traîner ses guêtres dans ce coin : la première fois s’était terminée en guérilla sanglante au milieu de résidences Halfelines où tous ces petits êtres répugnants avaient trouvés la mort. Se remémorant à la fois l’apparition de Crocs-Noirs, l’Overlord sifflota  un air joyeux vite reprit en cœur par ses larbins (HJ : pour ceux qui ont joués au jeu Overlord 2, il s’agit du passage où tous les larbins sont déguisés en légionnaires ^^) et le colosse avança juste un peu plus vite comme si sa bonne humeur le rendait plus léger. Plus léger peut-être mais moins alerte, surement pas ! le démon avait nettement sentit la présence de tout à l’heure franchir le portail avant qu’il ne se referme (ce qui aurait proprement coupé en deux l’importun) et réservait à l’intrus ou à l’intruse une petite surprise pas piquée des vers. Cependant, pour que son plan fonctionne, il lui fallait un peu d’ombres et quelques arbres : au départ, ça pourrait vraiment ressembler à une embuscade basique avec des larbins planqués derrières les arbres et tout ça mais non… Il y avait quelque chose en plus caché dans le plan de l’Overlord. Ouvrant ses pensées, le démon en armure retrouva vite la présence de l’esprit qu’il souhaitait invoquer. Il lui suffit alors de rester entre les arbres, juste avant une petite pente qui menait plus haut dans la montagne et de patienter : rapidement, l’ombre des branches projetées au sol par les arbres au dessus du démon et de ses larbins se tordit et donna naissance à un trio de silhouettes féminines.
 
 
Enfin féminine n’était peut-être pas l’adjectif à employer après un petit regard : les créatures avaient des mains terminées par de longues griffes, pas de visage car il était dissimulé derrière un masque anonyme et épure et pour finir, les silhouettes en robes vaporeuses semblaient uniquement constituées d’ombres mouvantes… Un petit détail qui pourrait avoir son importance. Donnant ses ordres, le maître de la horde s’assit sur une souche assez solide pour supporter son poids et attendit, ses autres sbires se déployant autour de lui. A présent, la suite ne pouvait pas se dérouler de 36 manières : soit l’espion avançait et prenait contact, soit il s’enfuyait. Rester sur place était aussi une option pour l’inconnu mais alors il se ferait rapidement débusquer par ses trois spectres de l’œil noir qui se feraient donc une joie d’éliminer l’intrus. Profitant du peu de temps qu’il avait avant que l’ennemi bouge, l’Overlord se remémora ses cartes et ce qu’il savait du dragon de cendres : pas grand-chose mais il se posait une question sur cette bête… Pouvait-elle se reproduire ? Même si la question pouvait sembler étrange, elle avait tout son sens pour Daggon : si jamais il s’était mit à la recherche du dragon, c’était dans le but de s’approprier son pouvoir… Mais pourquoi ne pas en faire une production de masse en les modifiant d’abord pour les rendre  plus docile ?
 

Ricanant sombrement, le seigneur noir se dit que si  cela venait à se produire… Les hommes auraient vraiment de bonnes raisons de le craindre !

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Ven 14 Juin 2013, 11:07

Akaracthe se permit un petit moment de pure réflexion : mais ce dernier fut rapidement interromput par un sifflotement joyeux... Emmanant du monstre qu'elle suivait. Bon, okay, il part à l'aventure il est tout content le bougre... Mais elle faillit littéralement explosée de rire lorsque tout les petits machins qui gigotaient reprirent l'air en coeur. Bien heureusement pour elle, elle réussit tout de même à étouffer ses ricanements en posant les deux mains sur ses lèvres. Fallait voir la scène, un troupeau de minus suivant un colosse de plus de deux mètres, suivit lui même par une ombre étrange : une vampire. Le pire, c'est que personne ne la remarquait ! Elle en serait presque vexée tiens, de passer inaperçut : mais bon, cette séance rapprochée lui permettait de correctement analyser ce à quoi elle avait à faire. Ou pas d'ailleurs... Mais bon.

Elle sentit que le colosse ricanait. Ho lui, il prévoyait quelque chose : il n'y avait pas beaucoups d'origines possibles de ces ricanements : soit il était purement heureux de partir chasser le kashi (on y croit tous, une promenade de santé peut-être ?) soit il se délectait à l'avance d'un plan qui obligerait Akaracthe à sortir de l'ombre de son armure.  Oui, la deuxième solution était tout de même la plus plausible, et notre vampire était curieuse de savoir comment ce monstre allait s'y prendre.
Akaracthe remarqua que le troupeau (l'image d'un berger promenant ses bêtes surgit dans l'esprit d'Akaracthe...) s'était aventuré dans un endroit à l'ombre des arbres. Mais quelque chose était différent... C'est à ce moment précis qu'Akaracthe sentit que le colosse en armure sombre n'était pas suivit que par ces gobelins ; ou alors, c'est une chose tapis dans l'ombre qui suivait le colosse. Enfin bref, elle n'eut pas trop le temps d'y penser, vu que justement l'armure mouvante semblait invoquer cette ombre... Ha non, "ces", ombres : des espèces de grandes asperges moches, qui ressemblait drolement à la bouillit de kazui quand il était épuisé. Elles étaient trois, ou quatre, la vampire ne pouvait pas très bien voir, un gros truc devant elle lui cachait la vue... enfin, elles semblaient chasser. Chasser qui? Bah, Akaracthe bien sur.
Mais la vampire ne se sentait toujours pas en danger, franchement... Quand le colosse s'assit, Akaracthe n'eut qu'a s'accroupir en même temps que lui.

*Quelle bande d'empotés...*
Les trois ombres ne se décidaient, elles non plus, à passer DERRIERE le colosse.

Bon.
Fallait faire quelque chose.
Il y avait beaucoups d'ennemis ? : oui
Ils étaient dangereux ? : oui
Ils étaient plus forts qu'elle ? : certainement.
Bon alors, on fait quoi ?


Akaracthe se releva tranquillement, se mit face au dos du monstre qui sifflotait et ricanait toujours, et lui sauta dessus :

      "COUCOUUUUUUUUUUUUU !!!!"

Elle encerclait son cou de ses bras, embrassait son casque, et utilisait ses jambes de sortes qu'elle ne puisse pas tomber. Elle était, donc, bien agrippée. Elle n'attendit pas de voir la réaction du monstre, qu'elle enchaina avec un flot de paroles inouïe, mais elle jeta quelques coup d'oeils furtifs : si elle pouvait éviter de se faire lacerer le deriière par les ombres, ou de ce prendre un coup de gourdins et plus si affinités, ça serait quand même pas mal !

    "J'en avais quand même un peu marre d'attendre dis... Alors, il est où le dragon?"

      "Ouais et rappel tes démons au passage, je suis désolé de te l'annoncer, mais elles ne valent pas un clou... Je leur donne pas plus de 500 ans ... J'pas raison? Pff, petit joueur !"

        "Kazui, faut pas se moquer des handicapés... Et si sa force est restreinte ? Hein ? Hein? Hein? Tsss. Excuse le ma grosse armure adorée, mais il se sent pousser des ailes parce que MONSIEUR est un intangible de plus de 2000 ans ! Enfin n'empeche que ce débile est coincé dans un masque depuis 1000 ans ... et me sers d'ombre hihi..."

Kazui se mit à légèrement grogner...
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Ven 14 Juin 2013, 17:58

Over n’était pas du genre patient… Ni du genre délicat. Il pouvait faire preuve de ces deux qualités de temps à autres mais il ne fallait pas trop lui en demander et surtout pas quand il y avait un enjeu tel que le dragon de cendres ! Autant dire qu’il boulait de colère contenue alors qu’il épluchait méthodiquement une branche de ses feuilles et qu’un rien pourrait l’énerver plus que de raison. Essayant pourtant de reprendre un tant soit peu de calme malgré qu’il meure d’envie de se défouler avec violence sur ses larbins ou l’intruse proche, le démon balaya une nouvelle fois les bois de son regard orange. Tapant du pied sur le sol, le démon se perdit dans des pensées emplies de sang, d’hystérie et de n’importe quoi sur un fond de musique très étrange. Prenant un rythme de plus en plus élevé avec son pied, l’Overlord sourit : il avait parfois des envies farfelues  parfois et ce n’était pas pour lui déplaire car juste penser à cogner devenait vite lassant… Le faire avec style et folie était tellement mieux. Après tout pourquoi juste étriper un ennemi quand on pouvait juste jouer à la batterie avec sa cervelle ? C’était bien plus drôle non ?
 
Enfin bon, un autre ne trouverait sans doute pas ça drôle mais que ce qu’il s’en fichait car personne jusqu’ici n’était parvenu à entrer dans sa tête… Et à en ressortir vivant. Cassant dans un craquement sec une nouvelle branche en deux, Over revint au présent… Juste à temps pour sentir quelque chose de trop proche de lui à peine une fraction de seconde avant que des bras fins se referment autour de son cou. Si jamais Daggon n’avait pas été un tant soit peu distrait la seconde d’avant, il aurait probablement explosé sur place le visage de ce fou à lier d’un coup d’éclair magique et aurait piétiné les cendres qui en auraient résulté. A la place, les  tympans du démon en armure se firent agresser par un ‘’coucou’’ aussi sonore qu’un coup de canon. Ouvrant en grand ses yeux oranges avec une expression complètement surprise, le colosse se demanda qui était la folle (car la voix était féminine) qui se jetait sur lui au milieu des bois perdus de la montagne du Kimon. Il ne connaissait aucune femelle prête à faire ça et se redressa donc brusquement. Ses larbins préparèrent tous leurs armes ou leurs pouvoirs pour brûler vive/ empoisonner à mort/ réduire en bouille/ déchiqueter à coups de griffes l’intruse mais Over empêcha cette fin d’un geste.
 
A la place, Over tourna la tête et vit un visage humain à côté de lui… Une femme assez jolie dans son genre mais bon ce n’était pas comme si il pouvait le lui dire dans la mesure où elle venait quand même de jaillir de nulle part pour câliner le démon armé. Pouffant de rire en entendant une autre voix puis celle de la femme répondre, Over tendit le bras et toucha la jambe de la foutue ninja câlineuse pour lui souffler d’un ton presque ronronnant, se demandant quand même où était son compère :
 
-L’âge ne fait pas tout ‘’Kaziu’’ c’est bien ça ? Certes je n’avais pas prévu de voir débouler une belle jeune femme qui se jette sur moi mais ça ne m’empêche pas de vouloir vous réduire en cendres tous les deux… Et saches que je le pourrais en une seconde grâce à mes pouvoirs de démon. Cela dit je ne suis pas une brute alors descends de là toi et expliques comment tu sais pour le dragon… Suite à cela, on ira la voir cette grosse bête, elle doit bien avoir des trésors intéressants à prendre.
 

Bien entendu, Over la jouait encore cool pour l’instant mais bon il était en colère de s’être fait surprendre et sa colère n’était qu’attisée par le comportement du couple.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Mar 30 Juil 2013, 18:07

Sans rien laisser paraître, la vampire poussa un "ouf" intérieur. Elle était entièrement consciente qu'elle aurait pu se faire réduire en cendres, et pendant une fraction de seconde elle contempla longuement sa vie défiler devant ses yeux. Mais aux dires du démon, elle s'apaisa, vu qu'il n'avait pas l'air si agressif que ça, et elle ne put deviner son humeur a cause du masque. Elle décida tout de même de prendre un autre risque. Elle descendit agilement du dos du maître des larbins pour se positionner devant lui, le visage clair. Elle jeta un coup d’œil autour d'elle, bien consciente qu'il faudrait déguerpir rapidement si l'histoire venait à dégénérer.

              "Bah pas bien compliqué à vrai dire. J'étais derrière toi avant de traverser le portail, tes larbins sont un peu trop bête pour m'avoir repéré, la preuve ! Tes petites démones non plus ne m'ont pas vue. Je vous ai juste entendu en parler ! Alors je me suis dis, pourquoi ne pas me joindre à l'aventure, ça me fera passer le temps... Puis je n'ai jamais vu de vrai dragon, lui refaire le portrait doit être... délicieux!"

            "Larbins empotés moi j'aurai dis. Ne pas réaliser qu'on est suivit par une vampire qui s'ennuie, donc pas à l'extrême de ses capacités, donc qui s'amuse, c'est pas joli joli..."

Akaracthe ricanait, car son ombre avait raison. Cela faisait une belle assemblée tiens, un démon inattentif qui dirigeait un troupe d'idiots nées, ma foi s'il sont bons combattants pourquoi pas... Mais ! Cela restait à prouver. Et puis si ça se trouve, le dragon n'existait pas... A cette éventualité la vampire prit une mine boudeuse, elle se serait embêté pour rien au final, même si la découverte de ce monstre était des plus... originale ! 


        "Mêêêêê... J'espère que ce n'est pas qu'une légende ton dragon hein... Ca serait tout de même un comble! Imagine, tu t'es fait surprendre bêtement alors qu'une troupe entière te suivait, mais en plus tes plans tomberaient à l'eau...."


Elle sautilla presque sur place et se colla à côté de l'armure mouvante, ne pouvant toujours pas déceler un semblant d'émotions, lui agrippant le bras et le câlinant à la manière d'un chaton aimant. Elle frotta sa tête contre cette armure, et lança un regard sournois vers les larbins.


       "Ils sont bon à manger ceux là?"


       "Suffit de bien faire cuir à mon avis..."
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Mar 30 Juil 2013, 19:05

Le démon grogna intérieurement : décidément il s'était lancé dans cette aventure sans un sous de bon sens et d'attention... On ne l'y reprendrait plus. Au moins, la présence féminine qui l'accompagnait ne semblait pas être hostile pour l'instant et sans doute pour la simple et bonne raison qu'elle savait ce qu'elle risquait à l'agresser maintenant que l'effet de surprise était perdu. Souriant quand elle vint se planter devant lui, le colosse l'observa encore avec se yeux oranges... Où était l'autre ? Entendant encore sa va voix juste face à lui quand la vampire parla de la façon de manger des larbins, l'Overlord haussa un sourcil et ses yeux se baissèrent sur le masque... Ah, donc c'était ça. Le démon de guerre avait déjà entendu parler de masques contenant des esprits et il avait entendu Akarachte lui parler de l'état de Kazui mais il ne pensait pas que c'était au sens propre. Etirant les coins de sa bouche en un sourire cynique, le colosse se dit qu'il éprouverait presque de la pitié pour le démon emprisonné là dedans... Presque.

Se levant de sa souche d'arbre, l'Overlord toisa la jeune femme après qu'elle lui aie caressé le bras : hors de question qu'elle bouffe un de ses larbins ! Pas qu'il n'en ait un besoin dans l'immédiat mais il ne voulait pas que la jeune femme tombe malade et meure de la pire gastro de sa vie ! Enfin, si compté que les buveuses de sang puisse tomber malade rien qu'avec ça. Grommelant en se disant qu'il allait bien falloir lui fournir une réponse et il sourit : ce qu'il allait proposer était peut-être imprudent-surement même-mais il avait l'habitude de donner son sang. Lorsqu'il était en couple avec Mina, il ne rechignait jamais à assouvir une petite soif et il se doutait que, plus que le goût de la chair humaine, c'était de sang qu'Akarachte avait besoin. La regardant dans les yeux, il lui souffla avec un ton mielleux mais qui pour quiconque le connaissait pourrait se révéler dangereux :

-Manger ? Ca ? Ce serait signer votre arrêt de mort ma belle ! Ils sont pourris de l'intérieur et en manger vous filerait le pire mal de ventre de toute votre existence ! Enfin seulement si ça vous affecte mais bon quand bien même : mon amie vampire m'a dit une fois que le sang de larbin était infect. J'ai mieux à vous proposer...

Lui tendant son bras et découvrant le poignet, le démon regarde brièvement Akarachte puis ajouta sur un ton plus bas :

-Et après on dira encore que les démons ne sont pas gentils...

Ricanant intérieurement, Over se dit qu'il n'était en effet pas gentil car une seule gorgée de son sang avait toujours eut de sacré effets sur les vampires dignes d'une bouteille entière de vodka sur un être humain normal... Autant dire que tout cela danser dans les chaumières si l'intruse ninja acceptait ! Enfin bon, pour endormir sa méfiance, le colosse dit :

-Après ça on entrera dans la montagne : personne n'en est jamais ressortit entier... Enfin aucun de ceux qui sont entrés n'en sont ressortit tout court en fait...

Ça promettait d'être intéressant comme ça non ? Allez, que finisse le suspens et que le duo entre là dedans.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Mar 30 Juil 2013, 20:09

La vampire grimaça en écoutant son démon parler. Pas forcément sous la vue plus que repoussante des petites choses qui ne ressemblaient à rien et l'immondice que pourrait être leur sang, mais plutot à l'éventuelle "amie" vampire du démon. C'est une manie ici ou quoi de se mettre en couple avec une vampire ? Et l'assassinat pour se nourir ça n'existe plus ? Mais où va le monde ! Akaracthe en était presque offusquée. Pourquoi? Aucune idée. Mais elle admira le poignet dénudé de son compatriote. Elle n'avait pas vraiment envie de sang, là maintenant de suite, et puis la dernière fois qu'elle s'était acharné sur un démon, elle s'était mise à tituber comme ces humains qui boivent trop. Mais elle sentait comme un regard malicieux derrière cette apparente gentillesse, du coup, elle sorti un petit couteau rapidement de sa poche et le planta dans le-dit poignet.

          "Ca fait mal ?"

Vu que le colosse n'avait pas bronché, elle continua tranquillement ses expériences, comme si de rien était, mais elle s'en lassa rapidement et enleva le couteau, de peur que les bestioles derrière eux ne prenne cela pour une agression.

           "Non merci finalement, je ne suis pas si assoiffée de sang que ça. Par contre, tuer un dragon, ça ça m'excite!"

          "Tu es toujours excitée. Un contrat, un monstre qui t'intrigue, une difficulté de plus, un combat, un meurtre, et même voir des humains se faire la guerre ça t'amuses."

Un voile indescriptible se posa devant l'ombre pourpre, et d'un coup de main rapide le masque glissa entre ses doigts, que la vampire s'empressa de... "gifler". Oui aussi bizarre que cela puisse paraitre, Akaracthe était en train de gifler un masque. Non mais, tout va bien.

         "Gr..N... Ak... AKA.... p... pu.... ARRETE BON SANG!"

Elle s'arrêta dans un éclat de rire et se posa en tailleur sur le sol, toujours le masque dans les mains.

           "Ha tu l'as bien cherché Zuzu!"


Elle ne prêtait même plus attention au petit peuple qui l'entourait, se focalisant essentiellement sur son ombre. 
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Mer 31 Juil 2013, 16:14

Le blessure du couteau de la vampire ne fit presque rien sentir à l'Overlord : il était tellement habitué que sa régénération démoniaque faisait en sorte de supprimer les douleurs bénignes presque instantanément. Cela dit, ce n'était pas parce qu'il ne sentait rien qu'il ne fut pas un petit peu énervé par la réaction de sa nouvelle camarade : il était rare que le colosse donne son sang à une parfaite inconnue même si cette fois ci était particulière. Le fait de voir sa petite plaisanterie tuée dans l'œuf et en plus de perdre du sang pour rien déplut profondément au seigneur de guerre... Cette fille était vraiment un cas ! Et on avait sans doute déjà dû lui dire pleins de fois mais le démon lui eut le bon sens de ne pas exprimer cette pensée à voix haute.

Bien entendu, il n'était pas du tout effrayé par un adversaire seul même si elle possédait le pouvoir de se glisser dans les ombres et tout le toin toin. Capable de vaincre des dizaines d'adversaires à mains nues et même de terrasser le dragon noir répondant au nom de Rex lors d'un combat dantesque dans le donjon ! Il n'avait donc rien à craindre d'une tueuse et au contraire il se dit qu'il pouvait même... S'amuser, oui s'amuser, à observer ses réactions plus étranges les unes que les autres. Par exemple, à présent qu'elle avait torturé son bras qui commençait déjà à stopper le saignement et à former une croute protectrice autour de la plaie, la voilà qui parlait avec son masque. Haussant un sourcil sur son casque, l'Overlord observa la jeune femme partir dans un délire assez incompréhensible, giflant son masque et parlant toute seule... Il savait certes qu'il y avait bien ce ''Kaziu'' avec elle mais là ça dépassait quand même les normes.

Finissant par hausser les épaules, il laissa ses trois spectres aux longues griffes acérées à proximité puis se retourna pour diriger ses ordres de larbins vers l'entrée de la caverne. Se sentant quand même en train ''d'abandonner'' la jeune femme plongée dans ses pensées, le colosse tourna la tête vers elle et lui dit sans savoir si elle l'entendait :

-Bon, on part pour la grotte, quand tu reviendras ''parmi nous'', demande à mes spectres, ils te guideront vers moi.

Se mettant en route, le démon de guerre passa par l'entrée creusée à même la roche du ''donjon'' du dragon de cendres et fit avancer ses troupes... Il ne restait plus qu'à débusquer l'autre bête de légende.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Ven 23 Aoû 2013, 18:22

Akaracthe avait levé les yeux vers le géant lorsque qu'il s'était mit à hausser les épaules. Mais à quoi pouvait-il bien penser ? Elle hésita entre l'agacement et l'amusement. Bof, peut-être les deux après tout. Elle arrêta de taquiner son pauvre Kazui, qui soufflait et pestait comme pas possible. Mais quelle mauvaise tête celui-là !

 -Bon, on part pour la grotte, quand tu reviendras ''parmi nous'', demande à mes spectres, ils te guideront vers moi.

Parmis nous ? Comme si elle était partie. Elle ne prêta pas réellement attention à cette remarque, et regarda tout autour d'elle, et ce qu'elle y vit l'amusa. La grosse bêbête gardait ses espèces de pseudo-démones aux longues griffes : il avait peur de quelque chose ? Ce colosse en armure empestait l'égo surdimensionné, potentiellement justifié mais... Pourquoi garder ses ridicules gardes du corps ?
C'était intéressant, très même. Akaracthe eut sa curiosité piqué à vif. A quoi pouvait penser ce démon ? En plus d'être curieuse, elle s'empressa de rattraper rapidement le monstre et de lui prendre le bras.


      "Bah mon grand, je n'ai jamais été absente voyons! Une femme se doit être très... Polyvalente!"

Un petit silence se posa sur le groupe.

         "AKAAARAAAACTHE!!!"

      "Oops... Je reviens!"

D'un pas léger et agile, elle reparti chercher son masque laissé à l'abandon par terre, le dépoussiéra et l'accrocha à sa taille, pour ne pas qu'il retombe. Elle fit rapidement volte-face et rattrapa encore une fois le géant, sautillant comme une gamine des étoiles pleins les yeux.

      " En avant, en avant, boire le sang, boire le saaaaaaang ~ "
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Lun 26 Aoû 2013, 12:46

Décidément, il ne savait plus quoi penser de la ninja au masque : était-elle simplement cinglée ou alors avait-elle juste une logique très personnelle et spéciale de la vie ? Comme un certain golem de combat de sa connaissance qui semblait vraiment très spéciale. Haussant les épaules en se retournant et en laissant ses gardes à l'attention de sa camarade d'aventure un peu déphasée, le colosse se décida à progresser vers l'entrée de la grotte. Il ne savait pas encore ce qui l'y attendait mais ne s'attendait pas à une énorme résistance dés l'entrée du petit labyrinthe planqué sous la roche de la montagne. En effet, à la place de la bête, le démon aurait employé la technique dite de la ''sucette'' : c'est à dire laisser avancer les aventuriers dans son antre, lui donner quelque chose à poutrer de pas bien important ou un petit trésor pas mauvais à prendre puis quand les intrus seraient ''repus'' BLAM ! Sauter dessus par surprise. Il avait ouïe dire qu'un de ses cousin éloignés, le fils du frère maléfique de son paternel Belikïos (il n'allait pas faire la description du mode de reproduction des daedras ça prendrait des heures), dirigeant lui aussi un petit donjon mineur, adorait employé cette technique. Tout d'abord, il faisait croire aux intrus que le donjon était abandonné, avec juste des créatures ''sauvages'' qui y erraient en quête d'abri et de nourriture.

Une fois que ces premières créatures là étaient vaincues et peut-être quelques aventuriers avec, le cousin envoyait ses escouades de guerriers morts-vivants (c'est pas cher et ça demande peu d'entretien !) Escortées par des espèces modifiées de chauve-souris vampire pouvant assommer un humain en lui envoyant une onde sonique spéciale. Après ça... Et bien c'était partit pour la curée ! Les rares survivants repartaient donc, les poches vides d'or mais avec des gars en moins et une revanche à prendre. De part la nature de son donjon en plus (une série de cavernes et de grottes à l'allure miteuse), jamais rien de bien grand n'était venu l'attaquer et l'église passait son chemin ''ayant mieux à faire'' sans aucun doute.

Evidemment, l'Overlord lui n'allait pas tomber dans le panneau et se fier à l'allure pratiquement vide des lieux pour avancer en sifflotant sans même sortir son arme. Non, sa hache était parée, ses sbires étaient placés devant lui pour servir de chair à canon et Akarachte... Et bien c'était Akarachte. Le colosse se voyait mal lui donner des ordres. Avançant avec ses troupes, le démon finit par passer devant car ses sbires semblaient hésiter à avancer... Que ce qu'ils avaient encore ses minables ?!? Passant sa petite troupe, Over vit la nature du problème : une grosse flaque d'eau... Sérieusement ? Ah mais oui, les larbins ne savent pas nager et ils ont peur de l'eau car... Ca les lave ! Soupirant, il les renvoya dans un portail en se disant que ça devenait vraiment n'importe quoi puis passa l'eau. S'arrêtant plus loin, il vit un croisement et interpela la ninja :

-Bon, on arrive à un croisement, même si ce n'est pas prudent de se séparer on va le faire : tu vas à droite, je vais à gauche ?

Attendant qu'elle se décide, le colosse renifla l'air pour essayer de déceler quoi que ce soit d'inhabituel.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Ven 30 Aoû 2013, 18:39

Akaracthe releva la tête lorsque le colosse haussa les épaules. A cause du masque, elle ne put distinguer ses émotions, si il pouffait, soupirait, ou si il n'en avait tout bonnement rien à glander (ce qui était certainement de loin le plus probable). Elle finit de s'en prendre à son masque et se releva tranquillement. En voyant le colosse s'éloigner elle sautilla jusqu'a lui attraper le bras gauche, mais s'arrêta net.

       -Ooops...

Le masque à terre grognait de s'être fait délaissé. La vampire s'empressa alors de le ramasser et de l'accrocher au ceinturon qu'ornait sa taille, le ficelant assez pour ne pas risquer le perdre. Elle revint alors vers L'overlord dans la même position que précédemment ;
Et c'est ainsi qu'ils s'avancèrent vers ce qui semblait être l'antre de ce fameux dragon. Akaracthe tenta de ne rien laisser paraitre, mais au fond de son âme bouillait une envie indescriptible de sauter partout, telle une petite furie. Elle se contenta d'analyser chaque détail, chaque fissure de roche, contemplant, et quand ils rentrèrent dans l'antre, elle pensa immédiatement à une sorte de piège.


Rien de dangereux, mais elle connaissait certaines mécaniques régnant au sein des donjons, et notamment les manières des dragons : ils nous servent un appât, un ptit bout de trésor, un monstre dit "errant" et HOP ! On se fait tuer. Enfin, Akaracthe n'avait pas vraiment peur, elle ne connaissait même pas la signification de ce mot.
Tout d'un coup, elle réalisa qu'il y avait un bouchon derrière elle. Ils foutaient quoi là les larbins ? En regardant ses pieds, elle vit qu'il y avait une flaque d'eau. C'était ça qui stoppait les bestioles derrière ? La vampire se retint de pouffer de rire, en voyant que l'armure vivante avait l'air complètement exaspérée.
D'un geste, il fit comme tourbillonner l'air dans tout les sens jusqu'à creer une forme condensée. Elle ne connaissait pas cette sorte de magie, et bien qu'elle soit maintenant âgée de plus d'un millénaire, elle ne pouvait s'empêcher d'être émerveillée. Les choses rentrèrent tranquillement dans le portail, les laissant en tête à tête sur la flaque d'eau.


        ...Nous séparer ?

    "Mmmmh, oui, ce n'est pas une mauvaise idée, à plus tard belle armuuuure ! ~"

Elle n'attendit aucune réponse et fit volte-face immédiatement, emportant son rire avec elle. Elle longea une longue allée rocheuse, où la lumière s'absentait ce qui n'était pas vraiment gênant pour un vampire, mais cela signifiait un possible abandon de la grotte. Après une poignée de minutes de marches, le couloir commençait à s'éclaircir, et à donner sur ce qui ressemblait -de loin- à une immense salle. En s'approchant, il s'agissait juste d'une sorte d'alvéole, chaleureusement éclairée et surtout, remplit d'un décors assez original. Sur tout les murs pendaient comme des rideaux d'une soie fine qui retombait à terre dans un coulement grâcieux. Etaient étalée pas mal de pierres multicolores, et Akaracthe réalisa rapidement qu'elles étaient non seulement la source de lumière, mais aussi source de chaleur. Et vers un coin de la salle se positionnait un drôle d'objet.
Relevé sur une petite plateforme était là, lovée dans un nombre impressionnant de duvet et de fourrure, un oeuf, d'une couleur indescriptible, changeant selon l'angle de vue, passant du beige à l'or vif. D'un curiosité incomparable, l'ombre pourpre s'approcha pour mieux examiner cette étrange découverte. Quand elle fut tout près, elle entendit des petits craquements.
Elle se redressa et tendit l'oreille, ne pensant pas avoir fait une quelconque erreure, et remarqua avec une légère surprise que les crauqements venaient ... de l'oeuf!
Ne sachant pas trop quoi faire elle s'approcha un peu plus près, et au milieu des fissures elle vit apparaitre un minuscule museau...


          -Mamà ?

  ... hein ?

Apparu un petit dragonnet tout bleu, d'une mignonnerie sans nom, se débarassant de sa coquille comme il le pouvait, il sauta à terre, et vint se frotter contre les jambes d'Akaracthe.

       -Mais non, je ne suis pas ta mère, je suis une vampire !

        -Mama !!

Il sautilla d'une manière relativement expressive, aussi la vampire décida de rapidement s'écclipser, mais la petite chose la suivit rapidement. Elle se mit a taper d'un pied, pour essayer de faire comprendre a la créature de ne plus la suivre. Mais en se retournant, elle entendit des chouinements.

      -Attends, tu pleures ?

En effet le dragonnet bleu pleurait à chaudes larmes. Pris d'un petit sentiment de culpabilité, Akaracthe finit par accepter de se faire suivre.

      "On en vue des vertes et des pas mûres, mais là je dois avouer que tu fais fort... Tu fais des petits dans mon dos toi ?"

Aka tira la langue pour son masque, et  suivit le chemin opposé à celui dont elle arrivée, le dragonnet sur les talons.

      "Quelle journée amusante!"
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Sam 31 Aoû 2013, 17:39

L’aventure commençait seulement maintenant. C’était évident aux yeux de l’Overlord : le passage dans la forêt, l’entrée de la grotte avec la flaque d’eau, c’était les passages doux et gentillets. Maintenant, il y allait avoir le sang qu’Akarachte attendait avec  tant d’impatience ! La traversée de la grotte n’allait pas être sans soucis, c’était une évidence même. Alors pourquoi l’Overlord ordonnait-il au ninja à l’esprit dérangé de se séparer de lui et de ces légions invocable en un claquement de doigts ? Et bien par esprit de compétition en fait. Même si il n’en avait rien dit, le colosse espérait qu’en se séparant, l’un ou l’autre des membres du groupe trouverait le dragon de cendres le premier… Et vaincrait la bête en emportant à la fin un trophée à faire verdir de jalousie l’autre. Puéril ? Vous avez dit puéril ? Et bien c’était un peu vrai au fond mais allez dire ça au démon de guerre.

Ce dernier siffla son approbation quand Akarachte s’en alla dans un des couloirs alors qu’il prit l’autre. Ses larbins partit lui manquèrent déjà mais vu leur utilité plus que minime dans des couloirs de plus en plus immergés, mieux ne valait pas les rappeler. D’ailleurs l’eau continuait de monter au fur et à mesure qu’il avançait. Lui qui en avait juste en dessous des chevilles l y a un instant, le voilà immergé presque à mi mollets ! Il ne manquerait plus qu’avec toute cette eau, il se mette à rouiller ! Car oui, ayant oublié de protéger son armure des effets de l’usure ou d’autres dégâts, de la simple eau pourrait l’emmerder au plus haut point à présent ! Grommelant entre ses dents, le colosse accéléra en remerciant le niveau d’eau qui s’était stabilisé en dessous de ses genoux mais s’interrompit quand un son étrange retentit sous sa botte. Sortant son arme, Daggon murmura entre ses lèvres pincées :

-Alors que ce qui, quand on marche dessus, fait ‘’splouirk, sbroch, rrrrrrrh ?’’ Si je m’écouterais, je parierais sur une espèce de pieuvre de roches mais ça préfère l’eau salée ce truc.

Sauf que, comme pour contredire le démon en armure, un série de tentacules pleins de ventouses s’élevèrent autour de lui… Quelle merde. Manquant de lancer par réflexe un éclair de force, le démon s’arrêta en jurant… Si il faisait ça, il était cuit presque au sens propre du terme. Recouvert de métal et en plein dans l’eau… Ca l’aurait sans doute tué net !, Il allait devoir faire ça à l’ancienne. Ceci dit, affronter un adversaire gluant et tentaculaire à mains nues n’allait pas être facile. Car oui pour ajouter du DELIRE au duel, le couloir s’était rétrécit et empêchait donc Over de bien manier sa lourde hache de guerre… Quelle poisse ! Enfin, le combat était quand même équitable parce que la pieuvre de roche était toute petite : pas un bébé mais pas encore un adulte non plus on dirait. En tous cas, le seigneur de guerre se débâtit encore de longues minutes avant de finalement nouer les tentacules de la chose puis de la lancer comme un boulet de canon devant lui.

Manquant de pousser une exclamation victorieuse, Daggon s’interrompit vite quand il vit sur QUOI avait atterrit le poulpe lancé avec force : la tête d’Akarachte. Cette dernière venait juste de surgir d’un couloir auxiliaire qui passait devant son tunnel (en gros si il avait été moins con il l’aurait suivit et ne se serait pas mouillé). Tout ça pour dire que la ninja avait été pile sur la trajectoire du projectile poulpesque et se l’était mangé en pleine face… Erk. En tous cas, le colosse accourut et enleva la créature soudain très affectueuse envers Aka en remarquant aussi l’espèce de bestiole bleuté qui la suivait… Tiens elle avait un animal de compagnie maintenant ? Enfin soit, La redressant en s’excusant, le démon de guerre se tourna vers la suite du couloir et vit une porte en pierre apparemment assez usée et verrouillée. Entrainant sa camarade avec lui (et en jetant le poulpe à l’eau d’un nouvel envoi très brutal qui couina pour la peine) il lut à haute voix l’énigme car ça ne pouvait être que ça :

-‘’Prononcez l’allocution habituelle des situations désastreuses’’… Alors là je sèche… Sinon c’est quoi ta créature là ? T’as trouvé ce machin où ?

Evidemment aucun des mots n’était le mot de passe et la porte ne réagit pas mais avant qu’ils trouvent la solution, Over avait bien le droit de questionner un peu sa camarade de jeux : après ça, ils entreraient dans le sanctuaire intérieur du monstre de légende qui les attendrait sans doute dans l’ombre pour leur trancher la gorge ! Alors autant évoquer les sujets légers maintenant pour pouvoir mieux se concentrer après !

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Mar 03 Sep 2013, 18:46

Après avoir fait son étrange découverte , Akaracthe suivait donc le chemin derrière la salle d'où elle venait, et plus elle avançait , plus le couloir était humide. Elle entendait des bruits bizarre, un mélange de grognements et de "prouch" , mais elle n'eut pas le temps de plus y penser qu'elle se reçue une chose des plus gluantes en pleins visages ! Ce truc lui tomba dans les bras et elle put distinguer quelques tentacules (qui avaient l'air très affetueux d'ailleurs) et des yeux globuleux... Bah décidemment, un dragonnet et maintenant un poulpe, la vampire se découvrait des attirances pour les bêtes louches. Elle ne profita pas plus de sa pieuvre puisque voilà le colosse qui se pointe et qui fait virevolter sauvagement la pauvre bestiole, qui sans demander son reste se retrouva à couiner en s'explosant contre un mur.

Evidemment Kazui se délectait de cette scène, pouffant de rire comme devant un acte de comédie, ou une nouvelle blague devant ces yeux.

    "Je ne sais pas ce que c'était, mais tu n'as pas l'air de l'apprécier ! Ha et heu... Attends, c'toi qui m'a balancé ce truc à la tronche ??"

Un moment d'égarement survola son regard. Kazui riait de plus en plus fort devant l'incompréhension de sa compagne. Aka finit par violemment secouer la tête et hausser les épaules. A quoi bon lui poser ce genre de questions ? Vu comment il a accourut lorsque le poulpe dégustait le visage du buveur de sang, ce n'était que très peu probablement volontaire.

Peu après l'incident, les deux avancèrent vers une sorte de porte, codée, visiblement.


  ‘’Prononcez l’allocution habituelle des situations désastreuses’’… Alors là je sèche… Sinon c’est quoi ta créature là ? T’as trouvé ce machin où ?

Non, c'était pas codé, c'était une énigme. Un jeu auquel Akaracthe était relativement douée, à l'époque où elle vivait encore dans le manoir... Mais ses pensées furent interrompu par la question de L'Overlord ; comme pour répondre lui même à la question, le petit être tout bleu fila entre les jambes des deux protagonistes  pour survoler l'immense flaque d'eau et pour cracher quelques flammes sur le poulpe encore vivant... qu'il acheva d'un coup de machoire. Tout triomphant , il arracha une tentacule et l'emmena aux pieds de sa maîtresse. Il lâcha un "Mamà !" Tout joyeux et se frottant contre ses jambes. La vampire le prit dans ses bras, et contre toute attente, le petit se mit à ronronner...

    "Et bien, je suis tombée dans une étrange salle tout à l'heure, et il y avait un oeuf, qui s'est mit à se casser et ce petit dragonnet tout mignon m'a appelé mama, j'ai voulu le repousser mais... Hoooo qu'il est mignon, tu vas pas me dire que je ne peux pas le garder hein ? Hein ??"

Tout en parlant elle s'était rapproché du colosse, se mettant tout près sur la pointe des pieds pour lui faire les yeux doux et la moue. Au fond, elle n'avait pas besoin de son accord, mais elle avait peur qu'il prenne le dragon et qu'il lui arrache la tête... Il n'avait aucune chance, la vampire serait prête a se battre contre cet immense démon, mais leur relation n'était pas encore tendue, pourquoi commencer maintenant, n'est-ce pas ?
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Jeu 05 Sep 2013, 10:55

Le duo improbable enfin réunit, le colosse se dit qu’il allait pouvoir s’enfoncer avec elle plus profondément dans le repaire de la créature mythique. Cependant, le démon était toujours curieux à son sujet et se demandait pourquoi on ne l’avait pas encore vue : tout ceci n’était-il qu’une vaste blague ? Le dragon de cendres existait-il vraiment ? Ca, ils ne le sauraient surement qu’après avoir ouvert cette fichue porte. Avant de ce centré sur ça, l’Overlord fut attiré par la petite bête recueillie par Akarachte : ce fut une véritable surprise de trouver un dragonnet vivant ici et surtout un bleu. Le démon avait lut deux ou trois ouvrages à propos des couleurs de ces monstres titanesque et croyait se souvenir que les bleus avaient la plus grande puissance magique selon le dernier livre qu’il avait ouvert. Ceci dit… Il n’était censé y avoir qu’un dragon dans ce réseau de tunnel alors d’où sortaient ces petits ? Daggon déglutit en s’imaginant que la bête se serait trouvé une compagne bleue… Et qu’elle serait d’une taille énorme.

Regardant le dragonnet du coin de l’œil quand il alla griller du poulpe (une douce odeur se répandit d’ailleurs dans le couloir, donnant presque l’eau à la bouche au démon), le colosse soupira et attendit que la petite bête revienne : constatant que le petit ne maîtrisait pas le langage humain, il abandonna l’idée d’essayer de l’interroger pour voir si il savait un truc utile. Peut-être que les parents du dragon savaient comment enseigner des choses à leur progéniture même lorsqu’ils étaient encore dans l’œuf mais ce n’était pas le cas de toutes les espèces de monstres volant. En tous cas, si la petite bête écailleuse ne savait pas encore parler, elle compensait ça part une affection débordante envers la ninja qu’elle appelait d’ailleurs ‘’mama’’… Comment ne pas rire devant ça ? L’Overlord lui gloussa un instant et observa encore le petit de plus près : le mâle devait avoir vu Akarachte en tout premier lors de sa sortie de l’œuf… Voilà pourquoi il croyait avoir des liens familiaux avec. Cette dernière se dressa soudain plus près de lui, lui faisait une bouille d’ange pour garder la bestiole : Over faillit répondre qu’il n’était pas le père de la dite bestiole mais se retint en réfléchissant un instant.

Tout d’abord, garder cette créature pourrait leur apporter des ennuis lors de la rencontre avec le dragon de cendre et son hypothétique compagne. Ensuite, en l’état, la créature bleue représentait plus un fardeau qu’autre chose mais… Akarachte semblait lui demander ça sérieusement, elle voulait vraiment le garder et pas le jeter après comme un jouet qui ne plait plus. Fermant les yeux un court instant, le colosse tapota la tête du petit drake et dit à sa camarade d’aventure :

-Bien entendu que tu peux gardé ce machin cependant fait attention à ce qu’il ne court pas partout et surtout droit dans les ennuis !

Se frottant les yeux avec ses doigts, le démon en armure ajouta à mi-voix :

-Pourquoi je fais comme si j’étais le père de ce truc moi… Et merde !

Le dernier mot retentit plus fort dans le couloir que prévu et un grondement lui répondit presque aussitôt. Prenant sa hache de guerre en main et la brandissant dans une posture de combat, le colosse se sentit bien con quand il se rendit compte qu’il s’agissait seulement de l’ouverture de la porte. L’énigme lui revenant en tête, l’Overlord comprit qu’il avait trouvé la réponse sans le vouloir et sourit de manière incertaine. En tous cas la porte s’ouvrit et une bouffée de cendres s’échappa de la porte… Bon, au moins la bête légendaire faisant honneur à sa réputation de ‘’dragon de cendres’’. La salle située derrière la grande porte était plongée dans le noir et Daggon ne possédait pas une vision nocturne suffisante pour percer les ténèbres. Se tournant vers Akarachte, le guerrier lui demanda :

-Tu vois quelque chose ? Est-ce qu’il est là ? Je n’arrive pas à percer ces ombres là on dirait…

Bien entendu le colosse pourrait envoyer ses hordes de sbires dans la pièce mais ce serait sans doute un sacrifice inutile alors autant demander à l’experte des ombres et des opérations fourbes…

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Mer 16 Oct 2013, 13:48

Akaracthe sauta de joie en même temps que le colosse s'exclama d'un "Et merde!" plus fort que voulu, et ainsi pensa dans un premier lieu qu'elle était responsable du vacarme soudain. Elle baissa machinalement la tête de peur de se prendre une rouste du colosse ou un projectile volant non identifié du type poulpe. Heureusement, elle compris assez vite que ce n'était que cette foutue porte qui venait de s'ouvrir.

        -Heu...

Le dragonnet dans les bras, elle toussa à plusieurs reprises devant le surplus de cendres qui leur souffla dans le visage. Au moins, on pouvait déduire que même si le dragon n'existait pas, les cendres elles...
Lorsque L'overlord l'interrogea, elle se tourna vers la porte maintenant ouverte. Son état de vampire lui permis de distinguer tout d'abord un immense brouillard. Apparemment, l'ouverture de la porte avait déclenché quelque chose. Aussi, elle perçu un espèce de ...


Plic...

Ploc...


Plic....

Ploc....

          *kronk*

          -Aîe ma tête... Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?!

Cette horloge invisible résonnait dans sa tête comme une migraine insupportable. Le démon n'avait pas l'air d'y faire attention, mais ce truc l'affligeait énormément. Le dragonnet bleu, tout joyeux et insouciant, câlinait la vampire avec une affection débordante. Akaracthe tenta de se reconcentrer vers la porte, ou du moins le brouillard. Plus elle essayait de voir quelque chose et plus le plic-ploc incessant résonnait fort. Un sortilège ? Elle insista encore, et quelque chose la dérangeait, sans trop savoir ce que c'était. Un pressentiment sans doute, mais sans savoir exactement pourquoi, elle hésita grandement avant de pénetrer dans la salle.

          -Il y a quelque chose là dedans. Je ne saurais pas trop dire quoi mais... ça me fait mal à la tête . Kazui est tout muet...

Il se passait quelque chose là. Elle en était certaine. Elle réalisa soudainement que le bruit avait cessé, qu'un calme... effroyable, angoissant, venait de s'installer. Elle tourna les yeux vers le brouillard, et eut à peine le temps de pousser l'Overlord qu'une sorte pieu fendait l'air derrière eux. Elle roula à côté de lui et se positionna juste à côté de la porte, dos au sens d'arrivée du pieu. Un truc venait de les attaquer : était-ce le dragon ?
Le petit bleu fit exactement comme Akaracthe, se mobilisant près d'elle, sans faire un bruit. Akaracthe ne put s’empêcher de sourire voyant le petit faire comme sa "mama", mais se reconcentra très vite sur l'essence que dégageait la salle.


          -Bon, il n'y a qu'un seul moyen de savoir ce qui se passe ?

Sans attendre de réponse, elle fonça dans la salle, telle une ombre. Elle ne voyait plus ses pieds, mais esquiva un ou deux rocher envoyé sur elle. Elle venait de déployer Kazui sous sa forme de katana, et elle remarqua le dragonnet courant sur ses talons. Elle commençait à distinguer quelque chose devant elle, lorsqu'elle ne sentir plus rien sous ses pieds .

               -QU....

Elle tomba dans une sorte de tunnel sans fond. Pendant quelques minutes elle se sentit glisser sur une paroi, sans pouvoir l'identifier. Elle atterit comme un légume dans une salle. En se relevant, elle vit qu'elle avait perdu Kazui... mais le dragonnet l'avait suivit.

            -Meeeeeeerde... Mon armure chérie va me tueeeeeer
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Ven 18 Oct 2013, 18:57

Décidément, rester coincer devant une porte comme un imbécile n’allait pas trop à l’Overlord mais bon, il ne comptait pas non plus charger dans l’entrée récemment ouverte car même si c’était marrant, c’était suicidaire. Qui savait ce qui se tenait ? Bon, le dragon lui-même était à exclure parce que depuis quand les dragons pouvaient des javelots et autres projectiles ? Enfin, le dragon des cendres était un spécimen très spécial selon sa légende mais de là à dire qu’il se servait d’outils ? C’était trop gros pour être vrai ! Cette information pourrait constituer une forte utilité en cas de combat vu qu’Over pourrait donc faire preuve de plus d’inventivité que son ennemi au combat. Légèrement décalé par rapport à l’entrée de la porte dévoilant des ténèbres insondables, le colosse ouvrit grand les oreilles vu que ses yeux ne servaient à rien. Pas que ce soit vraiment utile car aucun son distinct ne retentissait dans la grotte si ce n’est le bruit de goûtes d’eau tombant sur le sol avec un rythme agaçant : il allait devoir procédé autrement si il voulait avoir l’avantage. Soudain, il n’entendit plus rien… Mais alors plus rien du tout et c’en fut même inquiétant.

Son mal être était justifié apparemment car Akarachte confirma le fait que quelque chose ne tournait pas rond. Tapant le côté de son casque comme si il essayait de faire marcher une machine défectueuse, l’Overlord entendit le ‘’klonk’’ retentir normalement dans le silence pesant s’étant abattu sur la scène et reprit son sang froid… Ce n’était pas juste un peu de silence magique ou non qui allait faire trembler le colosse ah ! En tous cas, il ne s’opposa pas à l’idée de la ninja qui s’élança en avant… Peut-être arriverait-elle à dissiper les ténèbres de la pièce ? Le démon de guerre en doutait mais il ne voulait pas la contrarier en le disant ouvertement. Revissant rapidement son répertoire d’invocations et de sort, Daggon s’élança lui aussi dans la salle presque en sifflant d’impatience. Sa hache, cet ancien artéfact représentant le reste d’une divinité mineure du sang vrombit dans les ténèbres lorsqu’il la brandit… Over et elle s’étaient bien trouvés au final.

Ricanant dans le noir, même quand Aka tomba dans un trou s’ouvrant sous ses pieds. LE trou faillit emporter Over aussi mais ce dernier bondit sans grâce, retombant lourdement sur ses deux pieds avec un grand bruit. Entendant un sifflement sourd s’approchant de sa position, le guerrier leva sa hache, la faisant fendre l’air avec un sifflement différent de l’autre. LE contact envoya des étincelles partout et détourna la trajectoire du projectile presque aussi gros qu’une munition de baliste. Evidemment, Daggon ne resta pas insensible à la force du tir et recula en dérapant un peu : ses talons allèrent même racler contre le bord du trou ayant emporté Akarachte vers d’insondables profondeurs. Souriant quand même sous l’afflux d’adrénaline, le démon aux yeux oranges rugit et courut droit devant : après tout face à un adversaire attaquant à distance ou un magicien, le mieux était de lui faire peur et de rapprocher la distance le plus vite possible. Bien entendu, ça ne marchait que sur ces pleutres d’humains ou les ptits gobelins chétifs mais qui sait… La valeur du maître de la horde et la vision d’un démon de guerre fonçant en hurlant de manière sauvage pourrait troubler le dragon de cendres. Bondissant tel un héros barbare avec sa hache serrée dans ses deux mains, le démon l’abattit devant lui, là où il voyait une silhouette tassée sur elle-même.

Mais voilà, ça aurait été trop simple que l’Overlord tranche d’un coup le dragon de cendres en deux et en finisse avec cette quête. Son arme ne mordit qu’un tas de cendres flottantes qui aveuglèrent brièvement le colosse en formant un nuage assez épais. Toussant et jurant, le démon se jeta sur le côté, se sauvant d’un sort funeste. S’essuyant avec peine les yeux, le guerrier à la hache vit le dragon de cendre, le vrai, agiter sa queue avec frustration en lui sifflant dessus… Un petit vicieux que celui là ! Redressant son arme, Over se demanda si il pouvait vaincre un adversaire aussi vif seul et surtout ce qu’il était advenu de sa partenaire si agile…

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Mer 19 Mar 2014, 17:07

 -Grmpppgsdflngrlgn , faudrait pas qu'elle prenne l'habitude de me perdre celle là !

Kazui pestait du comportement de sa partenaire, trop peu attentive. De plus, il manqua de se faire ecraser par un colosse en furie, qui sans crier gare se mit à courir comme une lapin vers une direction inconnue.
Il tenta assez desespéremment de reprendre sa forme originelle...
Mais quelque chose le bloqua.
Devant l'Overlord maintenant se dressait quelque chose...
Mais quelque chose clochait.
En deux millénaires, Kazui avait évidemment eu le temps de croiser quelques dragons, et ces monstres avaient pour particularité de dégager une forme de magie extrêmement rare ; inutilisable pour autrui, le dragon était en réalité lui-même une forme de magie. Et cela dégageait une présence presque pesante, suffocante, poussant à la méfiance...
Or, Kazui, a aucun moment, ne réussit à ressentir cette présence. A part lors de la naissance du petit dragonnet bleu, ce qui était d'autant plus étrange, car à chaque oeuf une mère, or ...

             -RECULE !

C'était une magie puissante, mais pas celle d'un dragon. Mais bon sang qu'est ce que c'était ? Il fallait qu'il se fasse recupérer par l'overlord, avant qu'un autre accident arrive.

            -Foutue quête... Foutue vampire... Je hais tout les êtes de cette fichue terre ...

                                                                    ~

Akaracthe sonda les alentours. Elle ne distinguait rien de ce qu'elle aurait pu connaitre, elle était tombé dans une salle bizarre, sans but apparent à part être... extrêmement pénible pour toute âme tombant ici .
Le petit dragonnet s'était redressé, mais il ne bougeait plus. Il eu cependant la bonne idée d'incendier un petit bout de baton devant lui, éclairant encore un peu la pièce.
C'était une salle circulaire, avec sur sa droite une sorte de... lac souterrain ? D'une couleur indescriptible, une sorte de vert émeraude, très foncé.


                -Mais où est-ce que j'ai bien pu attérir... Au moins il n'y a pas d'enn...

Raté ?
Le dragonnet se mit à grogner et à sautiller dans tout les sens, et finis par mordre sa mère vampire au mollet pour la faire réagir, elle manqua de lui arracher sa petite tête de dragon bleu tout mignon, quand elle eut juste le temps de se baisser et ainsi d'éviter de justesse une ...


Elle n'avait même pas eu le temps de voir ce qu'était la masse volumineuse et à moitié vaporeuse d'un rouge vif, electrique qui venait de lui passer au-dessus de la tête, mais toute la pièce se mit à s’éclairer d'un coup, et elle put enfin contempler son ennemi.
Enfin... ses ennemis.
A première vue, on aurait dit des dragons : mais des dragons avec pour ailes des sortes de doubles bras immenses, et une gueule grande ouverte dépourvue de dents. Une véritable horreur. Ils étaient également dépourvus de queue, et aussi elle se demanda si c'était vraiment ces trucs qui venait de la viser.
Aka n'eut pas le temps de plus y reflechir quand l'un se positionna sur l'autre, et qu'ils utilisèrent simultanément leurs bras respectifs pour mimer une incantation et dégager une ENORME boule rouge emplit d’électricité mortelle..
Elle se jeta au sol.
Sans son masque elle n'avait plus d'arme. Elle regretta de ne pas savoir utiliser son ombre pour voler.
Elle esquiva encore 3 boules, mais la dernière manqua de lui arracher un bras. Elle risquait de plus vite s'épuiser que les deux bestioles. Fallait tenter un truc.
Le dragonnet bleue avait disparu.
Elle sorti l'un de ses deux talismans, afin d'enfermer l'ombre d'un des deux dragons, mais n'eut pas le temps de se concentrer : leurs attaques saccadés avaient une fréquence trop rapide.
Elle commença à s'agacer, lorsqu'elle entendu des bulles éclater derrière elle. Elle écarquilla les yeux en voyant son petit dragon...

Chevaucher un plus gros, de la même couleur que lui. Ce dernier cracha une boule de feu bleu fluorescente, et atomisa littéralement les deux êtres.


                 -Et bah non d'un chien... c'est un refuge à aberration ici ou bien?
avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Sam 22 Mar 2014, 11:01

Cette aventure commençait vraiment à sentir la farce de mauvais goût et il allait sans dire que ça ne plaisait mais alors pas du tout à notre colosse coincé dans ce vaste réseau de cavernes sombres et humides. Heureusement que le démon n’avait aucune forme de rhumatisme sinon cette expédition serait vite devenu une forme intense de calvaire malsain, un duel entre sa patience très limitée et ses articulations défaillantes. Frissonnant légèrement de dégoût en s’imaginant dans une chaise à bascule avec une couverture remontée jusqu’au menton et un vieux chien couché à ses pieds, le démon de guerre resserra sa prise sur son arme. A vrai dire, c’était bien lui tout craché que de se laisser distraire par des pensées parasites au moment où il devait se concentrer et tuer son ennemi. Cette insouciance venait sans doute du fait qu’il ne craignait pas la mort, l’attribuant juste à un sommeil de plusieurs siècles comme lors de sa précédente disparition. Ceci dit, rien ne lui affirmait que son prochain sommeil profond ne soit pas le dernier mais l’Overlord avait l’habitude de chasser cette crainte d’un haussement d’épaules… Ou en décapitant la créature hostile la plus proche !

Cependant, il n’y avait rien à trancher en deux dans l’immédiat : la brume recouvrait toujours tout et le nuage de cendres qui l’avait aveuglé il y a peu laissait toujours une puissante envie de tousser au démon qui se maîtrisa tant bien que mal. La bête qui avait essayé de le tuer se tenait toujours à la même place, le regardant en grondant furieusement. Cela ne faisait vraiment pas peur à Daggon mais il fallait admettre que le légendaire dragon de cendres était un adversaire dont il fallait se méfier. Regardant la bête dans ses yeux gris, ignorant le balancement hypnotique de sa longue queue écailleuse, le maître de la horde siffla entre ses dents, faisant écho au grondement furieux de la bête. Entendant une nouvelle fois la voix de Kazui, il obéit et évita de justesse une espèce de boules de flammes grises qui vitrifia le sol où il s’était tenu avant que les flammes ne deviennent elles même des cendres déjà froides. Eructant un nouveau juron, le démon recula encore de deux pas et se pencha pour saisir le masque antique de sa main libre.

Parlant tout haut, le colosse marmonna sur un ton vraiment peu amène à l’attention de Kazui :

-Bon sang, ce n’est pas un dragon ordinaire et évidemment, maintenant que ta copine aurait été utile, elle s’est barrée ailleurs avec son animal de compagnie !

Sentant une pression assez intense apparaître juste entre ses yeux, le colosse se décida à se jeter une nouvelle fois sur le côté : une nouvelle déferlante de flammes magiques toucha le sol à côté d’Over mais malheureusement bien trop près pour que le démon s’en sorte sans être blessé. Une flammèche lui lécha le mollet et Daggon sentit une douleur froide et lancinante, tout le contraire d’une vraie flamme en fait, s’emparer de toute sa jambe jusqu’à la hanche. Eructant un nouveau juron plus violent et insultant que tous les autres, Over jeta sous l’impulsion enragée d’un réflexe irréfléchi ce qu’il avait en main… A savoir Kazui.

Fixant rageusement le dragon qui s’était déplacé pour esquiver le masque volant non identifié, le colosse concentra l’énergie démoniaque lui permettant d’envoyer des éclairs dans sa main et l’envoya avec toute sa hargne au visage du dragon de cendres. Voyant qu’il avait fait mouche, le colosse cria :

-Alors t’aime ça ? T’es pas le seul à pouvoir envoyer des projectiles enfoiré !

Le sol se mit à trembler de plus en plus fort sans que le colosse le remarque vraiment, tout occupé à envoyer éclair sur éclair en visant le dragon de cendres : le tremblement était-il une réaction à la douleur de la bête ou aux surcharges de magiques qui rebondissaient de mur en mur dans toute la pièce ? Quoiqu’il en soit, le tremblement de terre eut pour réaction de faire s’effondrer une partie de la pièce où se trouvait encore Akarachte : une ou deux stalactites et des morceaux de roches tombèrent droit sur les différents protagonistes. En plus d’être très dangereux, cette chute de matériaux allait sans doute pouvoir ouvrir une voie de sortie à la vampire alors ce n’était pas si mal.
Il ne restait donc plus à Daggon qu’à continuer le combat, se faire rejoindre par sa camarade puis ils en finiraient avec tout ça…

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Akaracthe le Lun 28 Juil 2014, 21:11

Ni effrayée ou paniquée, la vampire restait méfiante devant le spectacle qui se jouait devant ses yeux. Elle toisa le dragon qui venait de .. "l'aider" ? En quelque sorte oui, mais ça restait assez étrange... Puis d'où il venait exactement celui-ci ?
Et pourquoi il y en avait autant partout bordel ?! On était pas censé uniquement chercher un énorme dragon gris ?
D'ailleurs en parlant de dragon gris...


-MERDE ! MON ARMURE ET KAZUI SONT ENCORE LA-HAUT !!

Sans plus reflechir à grand chose, elle s'approcha rapidement du gros dragon azuré, approcha sa main, comme par instinct : la réaction ne se fit pas attendre, ce dernier posa son front écailleux sur sa paume, elle remarqua dans un même mouvement que la bête était borgne, et que l'oeil gauche avait la même couleur que l'eau plus loin. Sans savoir si cela allait l'ammener loin, elle sauta à la base du cou du dragon, le petit bleuet lui sautant sur le dos en même temps.

-Ok... première fois que je fais ça... Pourrais-tu m...

Pas la peine de parler, la vampire sentit la bête sur laquelle elle était perchée légèrement reculer et déployer ses ailes. L'instant suivant, ils filaient tout droit vers le trou par lequel ils étaient tombés à la base. Une fraction de seconde avant de complètement plonger dans le tunnel, elle aperçue une sorte de serpent electrique sortir du lac.

-Mais qu'est-ce que c'est encore que ce foutoir...

Des bruits sourds venaient d'en haut. Aka cru reconnaitre la voix d'Over, étouffé par des éboulements étranges. Ha oui, des éboulements, des MONSTRUEUSES stalactites qui leur tombé dessus ! La bête volante esquiva d'un coup d'aile les deux morceaux , et continua son envolée. Ils arrivèrent rapidement en haut. De là, elle sauta à terre, le petit sur les épaules, mais se fit stopper net par l'atmosphère étrange.

Plic...

Ploc...

Plic...




Ploc...Ploc...Ploc...

Devant elle, Over semblait enragé, il braillait des jurons envers le dragon, la caverne, kazui... Kazui qui tempestait encore plus fort. Par contre, il ne semblait pas vouloir se transformer en ombre... ou du moins, il ne semblait pas "pouvoir". Il y avait un sortilège là-dedans, c'était pas normal. Pas normal, d'autant plus qu'un espèce de goutte à goutte résonnait dans les oreilles de la vampire. Oui, le vampire avait la vue et l'ouïe plus développé que certaines créatures, en revanche la source de ce bruit était loin d'être naturel, et il fallait rapidement trouver la source du problème. Sortilège, mécanisme, ou poulpe ...

Wait.

Le dragon de cendre. C'était vraiment un dragon ?

Un déclic.

Fallait choper Kazui dans un premier temps, et rapidement raisonner la grosse armure boudeuse... Le petit dragonnet fila droit vers le masque. On pu entendre la rage de ce bon vieux kazui.


-Balancer par un décérébré en armure douteuse, puis machonner par une bête puante couleur niaise... MAIS Qu'EST CE QUE JE FAIS DANS CETTE VIE DE M**** !

Aka aurait du explosé de rire, mais l'incompréhension de la situation lui laissait trop peu de temps pour se laisser distraire, surtout qu'un bruit strident venait de sortir du trou derrière elle. Un bruit... non, DES bruits.

-Ok, je suis pas certaine que ça lui plaise mais bon...

Elle se retourna vers le dragon borgne, qui hocha la tête immédiatement. Décidemment, tout dans cette caverne était bizarre, mais bon, la télépathie n'était pas la plus grosse énigme de la journée. Chevauchant encore une fois le dragon, la vampire s'accrocha comme elle pu quand la bête prit son envol... et fonça tout droit vers la grosse armure, qui s'appretait à ... heu... attaquer en vociférant.
Aka espérait que son dragon empoigna le démon, mais elle eu peur que ce dernier se mit à les attaquer, du coup, dans un ton mielleux et calme, et lui souffla ...


-Over, magne, je te prend à la volée, je t'expliquerais en route, mais faut sortir d'ici !



avatar
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  L'overlord le Mer 30 Juil 2014, 02:08

Quand on pensait à un démon, en général on pensait à un brutal qui ne faisait pas dans la finesse au combat. Quiconque aurait vu Over ici n’aurait pas changé d’avis au premier regard ni même au second. Le maître de la horde était tellement en colère contre le maudit dragon qui lui tournait autour en esquivant ses coups et ses sorts qu’il en postillonnait dans son heaume. Cet accès de rage était surtout dû au fait que cette sale bête ne semblait avoir aucun mal à esquiver ses éclairs à présent : les premiers l’avaient prit par surprise mais ce n’était plus le cas et il arrivait à présent à se couler hors de la trajectoire du tir avec fluidité. Ce petit manège aurait pu durer aussi longtemps que le dragon des cendres l’aurait voulu si jamais un événement incroyable bouscula le champ des possibilités du démon. Qui aurait pu prédire qu’un dragon bleu allait fondre par le trou dans le sol avec un rugissement de vent et aussi qu’Akarachte le chevauchait ? On nageait en plein délire ! Mais bon, c’était un délire de son côté alors il n’allait pas s’en plaindre. En attendant, Aka lui disait de s’accrocher à son drake en vol ? C’était risqué, même pour lui… Oh et puis les dés sont jetés, il n’y avait rien d’autre à faire.

Sa dernière expérience avait un dragon (à part celui-ci) remontait à il y a plus de 300 ans et là il n’avait pas eut envie de monter dessus encore moins se faire porter par lui comme une proie. Tendant les bras après avoir rangé sa hache, le colosse se laissa happer vers l’inconnu. Le court vol effectué par cet étrange ensemble de dragon démon et vampire eut tôt fait de quitter la salle principale et se fut tant mieux car l’entrée s’effondra sur elle-même peu de temps après leur sortie. De tout le complexe, rien ne semblait vouloir tenir en place : avait-il fait tant de dégâts que ça ? C’était peu probable mais mieux valait être ailleurs quand tout s’effondrerait pour de bon. Ressortant à l’air libre, le colosse transporté par la voie des airs attendit que le sol stable se rapproche et se laissa tomber, soulevant un nuage de poussière et un peu de terre sous l’impact lourd de son corps. Se redressant, il ressortit aussitôt sa hache et regarda derrière lui… Des fois que la salle bête de tout à l’heure aurait suivit le même chemin. Rien ne semblait vouloir troubler le groupe assez étrange constitué de deux dragons bleus, de leur cavalière et du maître de la horde. Soupirant en rangeant sa hache avec un regard mauvais pour la montagne qui crachait des panaches de cendres grises, le démon s’éloigna sans un mot. Une fois à bonne distance, il fit pourtant volte face et s’approcha d’Akarachte.

Il ne voulait pas l’impressionner la vampire et doutait que juste la dominer de toute sa hauteur y suffirait mais quelque chose le turlupinait : qu’était l’explication si mystérieuse ? Il devait le savoir et donc il la pressa de questions :

-Akarachte, que ce qui s’est passé ? Pourquoi doit-on s’enfuir ? Et d’où ils sortent tous ces dragons ?! A croire qu’ils se reproduisent dés que j’ai el dos tourné ? T’en as pas un troisième dans tes jupes j’espère ?

Cette dernière phrase était surtout faite pour alléger l’atmosphère mais il était vraiment curieux : il n’avait jamais entendu parler de deux types de dragons vivant dans le même espace sans que ça ne déclenche des bagarres incessantes. Bien entendu, le dragon borgne et ses petits pouvaient être comme des esclaves du dragon des cendres mais c’était une chose rare. Enfin, il était surtout plus intéressé par le danger qu’Aka semblait vouloir fuir : rien qu’une grotte qui s’effondre ne devait pas être suffisant. Lui laissant de l’espace, laissant l’espace vital de la vampire libre, le démon attendit impatiemment, jetant un coup d’œil distraits aux deux dragons. Le plus jeune semblait s’être prit d’un intérêt particulier pour le masque ‘’vivant’’ et le mordillait affectueusement en bavant dessus… Pauvre Kazui.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du dragon de cendres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum