Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Aller en bas

Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Lun 19 Aoû 2013, 14:42

Je rentrai dans la salle sans doute la plus animé du donjon : la taverne. De bonne envergure, avec un éclairage bien dosé et surtout bien répartie, tout un mobilier en bois d'apparence solide, cette pièce représentait pour moi le pire défi que l'on pouvait m'imposer. Si on venait en général se requinquer et bavarder avec des amis, il n'était pas rare que par moment, des rixes -a mains nues et sans dons létaux- voyaient le jour. Par moment, des gens venaient boire un coup pour ensuite palabrer sur la source de leur colère, ou pi argumenter comme quoi les humains n'étaient que des êtres abjectes ! C'est cet amalgame de haine, de colère, ou de rancune qui créait parfois ce que je nommais le "Maelstrom démentiel", le niveau au dessus de la vague noir. Ses effets sur mon esprit était ravageur. Par le passé je n'en eux reçu que deux mais cela m'avait amplement suffit : La première fois, je m'étais effondré et avait vomis mon diner. La deuxième avait été engendré lors du conflit avec Naviento. La haine entre les combattants, la peur de mourir, l'exaltation face au décès de son adversaire ; tous ces éléments m'avait plongé dans un état de coma cérébral. La mort m'avait frôlé. Je ne pense pas qu'il puisse y avoir plus terrifiant qu'une mort que l'on sent approchée mais contre laquelle on ne peut rien faire.

C'est pourquoi je suis venu ici : afin de renforcer mon esprit, ma volonté, pour que je puisse, le jour venu, tenir tête à la folie.

Cependant je n'était pas fou, plus d'une fois je m'étais battu face à des monstres à cause de Varish et de son immense fossé à connerie (je veux sa grande gueule), et plus d'une fois j'avais volé au dessus des tables. Pour cette occasion, j'avais donc suivi le conseil d'Engar, le chasseur de démon à l'égo surdimensionné et à la finesse totalement absente. J'avais fait appliqué le matin même par un magicien du vent un glyphe de silence sur le dessus de ma main gauche. Celui ci engendrait une bulle dans laquelle il ne pouvait y avoir aucune vibration de l'air et par conséquence aucun sons. J'en avait fait le test et je dois bien admettre que cela m'avait fort bien amusé. En plaçant ma main contre mon oreille, je n'entendais absolument plus aucun son car la bulle d'effet englobait toute ma tête. Je pouvais si je le souhaitais me plonger dans un monde de silence quand je le voulais, et rien que pour ça je ne regrettais pas d'avoir parlé au brocoli.

Tout confiant je décidai d'aller m'installer au bar ou je connaissais un des serveurs : un minautor qui contre toute attente se révélait être un type au grand cœur (dont même Varish n'avait su en éroder les bords). Bon je dois cependant quand même préciser que la première fois que mon démon lui avait vomi son fiel à la face, je m'était pris un vilain coup de point de la taille de ma tête... Ben dans la figue... C'est lui qui m'avait parlé d'Engar.

En me voyant m'installer au bar, il parla à ses collègues et vint me servir.

-Salut l'humain ! Tu viens te faire détester ? Dit il en plaisantant.

-Ha non pas cette fois. J'ai pris mes précautions avant de venir. On ne risque pas de l'entendre de toute la soiré.

-C'est une bonne nouvelle. Ca t'éviteras de prendre mon sabot dans la poire Haha. Sinon je te serre quoi ?

-Il vous reste de l'hydromel de Fustilor ?

-J'ai ! De l'hydromel de Fustilor pour mon bon seigneur !
Il alla prendre ma commande.

La soirée commençait bien, le sort fonctionnait à merveille. Et pour l'instant l'ambiance dans la salle restait paisible au possible. La question était : pour combien de temps. Au fond de moi, s'armèrent les défenses de mon esprit...
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Lun 19 Aoû 2013, 20:03

Ma venue au donjon remontait à il y a trois jours. Qui se résumait à ménage, ménage, cuisine, encore ménage ! Et ménage ! Bon sang, cet atelier aurait bientôt ma peau si ça continu comme ça. Les bocaux sont couverts d’une espèce de mixture violette, comme une mousse…mais une mousse violette !! Enfin, maintenant que la pièce avait été réaménagé, il y avait un petit coin cuisine séparé de l’atelier, et une table et des chaises aussi, le miracle ! Je n’avais pas eus le temps de finir tout le ménage, j’en aurais surement pour jusqu’à la fin de la semaine. Car les placards, déjà, était presque vide de toute nourriture. Et à deux sur les maigres vivres, nous ne tiendrons pas bien longtemps avant de mourir de faim. Aussi, je m’étais mise en tête d’aller faire des courses. Mais c’est bien beau, de vouloir aller faire des courses, mais avant, il faudrait peut-être savoir où aller les faire, ces maudites courses ! Et cette phrase, je me la répétais encore, et encore, et encore, depuis une bonne heure. Et je n’allais pas rentrer directement à la maison pour subir la moquerie de Kamiu et de ses deux symbiotes-il m’avait à peu près expliqué le principe des deux jumelles. Déjà qu’il n’avait fait aucun commentaire sur la dernière fois où on avait dormi ensemble, alors que je faisais un cauchemar. Rien que ce souvenir me faisait roussir jusqu’aux oreilles. Je n’étais pas fière de moi…mais ça n’avait pas été désagréable non plus…je m’infligeais une claque mentale, me remettant à peu près dans une pensées saines.
Finalement, je me décidais à demander mon chemin aux passants, qui ne pouvaient me dire où je pourrais trouver une échoppe de nourriture « humaine ». Je commençais vraiment à perdre espoir…
 
Regarde, une taverne, juste là.
 
Je tournais la tête. Et en effet, une sorte de panneau trônait au-dessus d’une porte, indiquant un lieu où il semblait y avoir de l’agitation. Sans doute y aurait-il un humain pour me renseigner…Ho, mais rien que l’idée d’entrer dans ce genre d’endroit me dégoutait un peu. Au village, s’était destiner aux hommes, et le soir, en pleine nuit, il rentrait chez eux en ne marchant plus droit et en insultant des personnages invisibles. J’en avais vu passer pas mal pendant toute mon enfance.
Mais bon, entre l’envie de faire mes courses et de vite rentré, et les moqueries de Kamiu…je préférais la première option. Et avec douceur, je poussais le battant.
Les lieux ne me donnaient pas vraiment de repère. Des hommes, un peu partout, assis à des tables. Enfin, des hommes. Des mâles en tout genre je dirais plutôt. Je repliais doucement mes ailes le long de mon dos pour ne gêner personne, avant de ma faufiler entre les tables. Bien sûr, je ne fis pas attention aux regards qui se posaient sur moi...et surtout mon postérieur. En fait, il y avait des Kamiu partout ! Une sorte d’homme avec des sabots tenait le comptoir et discutait avec un client. Sans vraiment faire attention, je me posais juste à côté, avant de demander d’une petite voix.
 
-Hum…excusez-moi, monsieur ?
 
Mais il ne semblait pas m’entendre.
 
Parle un peu plus fort !
 
J’inspirais grandement, avant de parler un peu plus fortement.
 
-Excusez-moi, monsieur. Je me suis perdue, pourriez-vous me renseignez ? Je cherche une échoppe où je pourrais acheter des produits pour humain…
 

Je n’avais pas vraiment l’habitude t’attirer l’attention, et cette situation me dérangeait un peu. J’espérais, au moins, qu’on ne se moquerait pas de moi.
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Lun 19 Aoû 2013, 22:25

Le minotaure était revenu vers moi avec une pinte d'hydromel de Fustilor comme j'en raffolais depuis ma plus tendre jeunesse. Il l'a posa devant moi avec adresse sans mettre une goutte à coté, ce qui me parut être un exploit vu la générosité avec laquelle il avait chargé le verre.

-Et voici une hydromelle de Fustilor pour notre seigneur aux bon gouts ! A croire que vous n’appréciez que les produits de très bonne qualité. Z'ête née dans une bonne famille ou un truc du genre privilégié parmi les humains ?

Pendant un bref instant mon coeur manqua de s'arrêter. Il ne pouvait évidemment pas savoir mes origines royale et encore heureux, mais sa simple supposition prouvait à elle seul que mon style en dévoilait un peu trop. Un détail qu'il me faudrait rectifier à l'avenir. Engar lui savait, mais c'était un humain qui ne me semblait pas du genre à vendre les gens automatiquement pour de l'argent. Sous son style brutal devait se cacher -je l'espérais du fond du coeur- un minimum d'éthique. Quoi qu'en y repensant, c'était ce minotaure qui m'avait indiqué le chasseur de démon. Sans doutes étaient ils de mèche et peut être que Engar l'avait renseigné contre plusieurs tournée gratuite... Il me fallait une réponse et de préférence valable, inventer un mensonge.

-C'est pas faux. Je suis l'héritier d'un titre de noblesse : Fulsprenzars. On peut traduire ça par "Gardien des terres".

-Hm d'accord, et le brassard qui cause dans tout ça ?

-C'est pour détourné les comploteurs du pouvoir. Quiconque qui souhaite obtenir le titre de Fulsprenzars doit s'équiper de cet objet. Sans ça, personne ne croira en votre légitimité du poste.
Ce fut sans doute le plus mauvais mensonge que je n'eus jamais fait...

-Ca à l'air bien compliqué votre système... C'est bien humain dans le genre ça !

-Très humain je confirme.
Dis-je tous en cachant au plus profond de moi mon air dépité par tant de crédulité.

A ce moment là, une demoiselle que je vis du coin de l’œil s'approcha de nous. Je n'y fis pas plus attention et savourai ma boisson. Si douce, si savoureuse, une véritable histoire d'amour ! Mais cette grande histoire de tendresse fut interrompue par la nouvelle arrivante...

-Excusez-moi, monsieur. Je me suis perdue, pourriez-vous me renseignez ? Je cherche une échoppe où je pourrais acheter des produits pour humain…

Je fus contrains de pauser mon verre pour regarder mon interlocutrice dans les yeux. Je découvris une très charmante demoiselle aux cheveux d'argent avec deux ailes noires dans le dos. Aussitôt une remarque m'effleura l'esprit: Est ce que toutes les femmes de ce donjons sont hybridés avec des gènes d'animaux courants ? Précédemment c'était une femme chat et là c'était une femme corbeau. A croire qu'il fallait ça dose d'innocence à ce lieu... A propos de Séléné, je me permis de comparé la beauté des deux femmes. Même si celle ci avait un coté moins provocateur, Séléné me paraissait plus délicieuse à regardé -la différence se jouait de peu-.

-Je n'en ai aucune idée ma demoiselle. En fait je ne vois pas ce que vous appelez des produits pour humains. Je m'adressai au minotaure : vous savez ou on peut trouver ce genre de boutique ?

-Ben ça dépend ce que cherche la fillette. Une boutique seulement pour humain ne durerait pas bien longtemps ici vu le nombre de concernés. Vaut mieux se référer au type du produit lui même.
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Mar 20 Aoû 2013, 10:31

Le minotaure, je l’avais deviné à son apparence, ne semblait pas foncièrement mauvais, voir même aimable, malgré son langage un peu blessant. J’ai 16 ans, certes, mais je ne suis pas une gamine non plus ! Enfin, je n’allais pas m’offusquer alors qu’il était apte à me renseigner. Et l’humain juste à côté de moi au comptoir, se mêla à la conversation lui aussi. Il pourrait peut-être me dire où il achète sa nourriture ! Enfin, je ne m’égayais pas trop, parce que jusque-là, j’avais rencontré : un ange suicidaire, un vampire pervers, et deux démones qui en font en fait qu’une seule. Et maintenant un minotaure. Bref, je devais me méfier un peu, et ne pas me fier aux apparences.
Doucement, j’inspirais pour parler d’une voix à peu près audible.
 
-Je…je cherche de la nourriture, principalement…
 
Mais mon regard fut très vite attiré par le brassard que l’humain portait autour du bras. Je ne savais pourquoi, mais il me remplissait d’un sentiment étrange qui m’écrasait presque la poitrine.
 
Étrange....
 
Cette sensation était étrange, mais sans doute était-ce un charme ou bien quelque chose dans ce genre. Toutefois, j’étais bien curieuse, mon plus gros défaut sans nul doute, qui me poussa d’ailleurs à poser la question qui me brulait les lèvres.
 
-Pardon monsieur si je vous parais indiscrète, mais…votre brassard, il a attiré mon attention et…qu’est-ce que c’est ?
 

Oh oui, que pouvait-être cette chose dont je ne pouvais détourner le regard, une aura étrange me faisait frémir les plumes.


Dernière édition par Celestiane Garwitch le Mar 20 Aoû 2013, 20:22, édité 1 fois
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Mar 20 Aoû 2013, 14:19

Je ne me souvenais pas d'avoir déjà vu cette fille. Certe je ne côtoyais vraiment les habitants du donjon que depuis un ans, mais quand même. Sans doute était elle une nouvelle, ce qui expliquerait qu'elle ne sache même pas ou trouver a manger. Elle souleva cependant une question que je ne m’étais jamais posé auparavant : les humains pouvaient ils manger les même aliments que les monstres ? De par ma survie dans ce donjon je dirais oui sauf certaines exceptions qui pourraient éventuellement me clouer au lit.

-Que je sache, a part quelques aliments bien précis, les créatures surnaturelles aussi sont omnivores. Personnellement je me fournis dans une épicerie qui se situe dans le coin boutique.

-Comment ça créatures surnaturelles ? dit le serveur cornu en me fixant d'un yeux plein de reproche.

-Chez moi on dit monstre. Je fais donc avec ce que je trouve  ; me défendais-je. Il y a un mot spécifique pour vous designer ?

-Oui, sublime mâle a cornes !

je ne pus m’empêcher de glousser et le minotaure me suivit dans la démarche, amusé par sa propre blague.
C'est alors que sans transition, la demoiselle aux ailes d’ébènes me posa une question sur mon brassard. Comme ça, gratuitement. Je remarquai alors que ses yeux restaient fixé sur Varish. Qu'est ce qui avait pu lui mettre la puce a l'oreille. De souvenir, en dehors des phases de colère du malin, aucunes aura magique n’était décelable. L'usage du promélianth en était la cause. J'observai a mon tour mon avant-bras gauche. Je ne vis aucune pulsation viscérale. Puis ma mémoire vint me rappeler un détail ! Le glyphe de silence. Et merde ! Évidemment, lui n'était pas invisible aux adeptes de la magie. Qu'un tel sort soit utilisé sur un objet aussi anodin et peu concerné,  ça soulève forcément des doutes. Hors de question de révéler l'existence du démon ! Même réduit au mutisme ce salaud continuait a se faire remarquer.

-Belle artefact hein ? Par chance le minotaure se fit appeler par un autre client et nous laissa entre nous. C'est un accessoire fait dans un métal rare qui est presque essentiellement travaillé a Fustilor. Je vois que vous avez l’œil expert.

Je tentai la fausse flatterie pour essayer de l’écarter sur un autre sujet. Rah merde, ce n'est pas ce qui était prévu pour ce soir !
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Mar 20 Aoû 2013, 20:41

Mes deux interlocuteurs me semblaient assez blagueurs, et surtout plutôt sympathique, ça me changeait un peu. Enfin, j’eux rapidement ma réponse. Donc, il fallait que je trouve les…boutiques ? Bon, ça ne devrait pas être si compliquer que ça…et puis, je me murmure intérieurement qu’en fait, il me reste encore assez de temps pour flâner un peu…et il y avait de la bonne compagnie en plus ! Pourquoi me priver ? Je m’assis doucement au comptoir, à côté de l’humain. Sa réponse me parait correcte et plausible, et je comprends un peu mieux pourquoi j’avais réagis ainsi. J’étais bien trop réceptive à tous ces grigris aux caractères spéciaux. Je soupir doucement en lui répondant.
 
-Je n’ai aucun mérite, c’est instinctif…
 
Je grattais doucement la paume de ma main, un peu gênée de le formuler ainsi mais je n’avais pas d’autre terme pour qualifier ma « capacité ».
 
-Disons juste que je l’ai…senti ? Dis-je en haussant les épaules.
 
Le minotaure revint, et je lui commandais alors un verre d’eau. Il semblait prêt à rire mais en voyant que j’étais totalement sérieuse, il s’abstint et me servit ma boisson sans aucune trace d’alcool. Deux gorgées plus tard, je me tourne à nouveau vers l’humain.
Je venais soudainement de me rappeler des bonnes manières.
 
-Excusez-moi, je ne me suis pas encore présenter. Je suis Celestiane Garwitch, je suis arrivée ici il y a trois jours. Et vous êtes ?
 

Maintenant que je m’étais un peu plus familiariser avec les lieux, ma gêne et ma timidité naturelle s’étaient assez rapidement envolées pour ne laisser que la part de moi qui ne désirait que refaire sa vie.
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Mer 21 Aoû 2013, 10:33

Une fois de plus je fus surprit par l’efficacité de ma tactique... La femme n'avait pas insiste et s’était détournée de moi pour commander un verre -a supposer sans alcool vu son jeune age-. Elle attendit en silence sa commande alors que pour ma part je tentai de me focaliser sur les émotions qui s'agitaient dans la pièce. Malheureusement et non pas l'inverse, l'ambiance était au plus calme. Pas une bagarre, pas une dispute, pas même un pet de travers...

*PROUT*

Ou presque... Je me permis un regard dans la direction d’où venait le bruit. Et je le vis !



-Veuillez accepter avec honneur ce cadeau que je vous fait mon brave.

L'homme poireau qui se prenait pour un dandy... Toujours fidèle a lui même a ce que je vis. Par chance, mon attention fut de nouveau sollicite par la jeune femme corbeau, O combien plus intéressante que les pets d'un légume bavard. Cette demoiselle se présenta sous le nom Celestiane Garwitch et confirma au passage mon impression d'avoir a faire a une jeune nouvelle. Je la gratifiai du signe de salutation Fustiloroi : le pouce sur le cœur et le reste de la main collée en dessous du pectoral, les doigts a demi refermes pour ensuite faire glisser le tout vers ma droite.

-Enchante. Je me nomme Dokpel. Je fis exprès d’omettre mon nom de famille afin de pas révéler mes origines royale car comme tout le monde le sait "la vérité sort de la bouche des enfants". Je suis un humain originaire du royaume de Fustilor. Pour ma part ça fait presque 5 ans que je suis ici. Je suis ici car j'ai été banni par mon peuple. Une histoire d’héritage qui a très mal tournée.

Cette façon de mentir de manière incessante  me faisait honte. Ce n’était pas une vie pas une vie pour un prince de se terrer comme un vers pour rester en vie.


Dernière édition par Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 20:28, édité 1 fois
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Mer 21 Aoû 2013, 14:16

Mon attention fut attirée par un bruit plutôt malpoli, même si, en ces lieux, je me doutais bien qu’il n’y avait pas que des nobles personnes bien élevé. En surtout, quand je vis à quoi ressemblait le…le truc qui agissait de manière si désinvolte, je me pressais de retourner à mon verre d’eau, préférant totalement ignorer la présence de pareil individu. L’humain, enfin, Dokpel, semblait de bien meilleur compagnie que ce bougre. Il venait de Fustilor ? Ce nom ne me disait pas grand-chose...mais à part le village, de toute manière, je ne connaissais rien au monde extérieur. Je bus une petite gorgée tranquillement, me tournant à nouveau vers lui.
 
-Je constate que la plupart des gens ici ont soit été chassé de chez eux, soit son recherché, soit y sont par choix pour se protéger du monde… Au moins, on n’a pas essayé de vous bruler vif…
 
Avais-je dis de façon pensive, toujours cette image du bûcher m’attendant tranquillement pour s’enflammer et me réduire en cendre. Mes plumes se remuèrent à nouveau, un frisson me remontant dans le dos. Toutes ces pensées négatives me ruinaient un peu le moral…
 
- Une ange noir n’a pas vraiment sa place dans un village humain, de toute manière…
 
Je pris une nouvelle gorgée d’eau pour me désaltérer un peu la gorge, qui s’asséchait doucement.
 
-Enfin, je dois vous bassiner avec mes histoires, vous avez sans doute mieux à faire…

Ouais, je crois bien que tu l’agaces…


Oh, tais-toi !
 

Je fronçais les sourcils, je me donnais la migraine. Ou alors peut-être un truc dans l’eau, j’en savais rien. Enfin, ça me faisait mal au crâne !
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Jeu 22 Aoû 2013, 10:19

Cette jeune demoiselle me semblai très loquace et m'eus tout l'air d'être une personne cherchant un quelconque repère auquel se rattacher. Même si on était "un monstre" -j'aime pas ce mot la !- se retrouver projette dans un univers regroupant autant de culture sans aucune cohésion entre elles pouvait aisément vous retournez le cerveau. En tant qu'humain, je sais de quoi je parle. Après, il se trouve que certaines créatures, malgré leur différences flagrantes avec le genre humain, ne peuvent pas s'intégrer dans les donjon aussi facilement qu'ils le pensent. Tout bonnement parce qu'ils partagent encore trop de points communs avec les hommes. Celestiane devait être de ces personnes la. Née avec des ailes, les siens l'ont rejetée, elle est venue ici avec l'espoir de trouver des semblables, seulement dans ce donjon, les habitants sont encore plus étranges... Enfin rien ne me dit que c'était vraiment pour cette raison qu'elle était venue taper causette avec moi.  Elle émit alors l'hypothèse que ses racontars m'incommodaient et que j'avais mieux a faire que l'écouter. Aussi, je ne pus reprimer un gloussement peu discret -ce que je voulais-.

-Vous êtes bien amusante Celestiane. Vous venez chercher des renseignements pour acheter a manger et au lieu de cela vous restez prendre un verre tout en me demandant mon nom. Dite plutôt que espérez ne pas me déranger pour continuer sur votre lancer. Personnellement je ne vois pas en quoi il pourrait être plus intéressant de philosopher sur la vie avec ma pinte que d'écouter la vie trépidante d'une charmante demoiselle comme vous. Dis-je d'un air mi-moqueur et mi-amuse. Nous sommes dans une taverne ; n'est ce pourquoi celle ci existe ? Profitons en au contraire ! Racontez moi votre vie, déchargez vous de vos soucis personnels. Je me ferais une grande joie d'être votre auditeur.

J'étais sincère. Parler avec cette jeune fille corbeau me ferait beaucoup de bien et m'aidera a renouer avec mon cote social que j'ai perdu il y a un bon bout de temps.


Dernière édition par Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 20:33, édité 1 fois
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Jeu 22 Aoû 2013, 15:04

Son gloussement me surprit un peu, je cru d’abord qu’il se moquait de moi. Mais heureusement que je suis plutôt patiente ni trop réactive. Et sa réponse lui arracha un petit sourire. Sûr, on ne pouvait pas vraiment discuter avec une bière. Et puis, parler me ferait du bien, sans doute. Mes cauchemars me hantaient toujours, bien que je ne réclamais plus Kamiu dans mon sommeil. Pourtant, le matin, il me regardait étrangement, comme s’il savait que j’avais mal dormi. Pourtant, je n’avais aucuns cernes –vive la peau des anges. Je lui répondis sur un ton un peu ironique.
 
- Les courses peuvent attendre un peu, il n’y a qu’un vampire affamé qui m’attend à la maison de toute manière. Et puis, je peux prendre un peu de bon temps si j’en ai envie !
 
Le serveur cornu revint alors, et je me tournais pour lui demander un nouveau verre d’eau, le mien finalement fini.  Je me sentais plutôt en confiance à côté de lui, alors que Kamiu avait mis toute une journée à me persuader qu’il n’irait pas me mordre dans mon sommeil ni que ses symbiotes ne viendraient me déranger ou jouer de sale tour. Alors que là, un humain, ça me rapprochait bien plus de ce que je connaissais.
 
-Il n’y a pas grand-chose à raconter, j’ai vécus dans un village humain toute ma vie, et à 15 ans, des ailes m’ont poussé dans le dos et j’ai dû les cacher. Sauf qu’on les a découvertes, et comme les anges noirs étaient réputés pour porter malheur, ils m’ont fait un joli bûcher mais n’ont pas eu le temps de me mettre dessus que je m’étais envolé. Et j’ai croisé un ange sur mon chemin, il m’a parlé du donjon et me voilà.
 
Elle fit un sourire ironique sur la fin de sa phrase, alors qu’elle buvait un peu d’eau.
 
-J’ai fait la connaissance de Kamiu, à l’entrée. J’ai frôlé la mort, mon guide à essayer de tuer le vampire, il s’est fait mettre en pièce, puis m’a conduit chez lui et enfin, il me loge chez lui jusqu’à ce que je puisse vivre par moi-même et trouver un travail. En attendant, je fais les courses, je nettoie, j’essaie de me rendre un peu utile.
 
Je finis mon verre d’eau une nouvelle fois, lui lança un petit regard.
 

-Et vous, vous avez quelque chose d’intéressant à raconter à une ange ?
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Ven 23 Aoû 2013, 10:02

Une fois de plus j'eus droit a un magnifique exemple de la stupidité humain... Comment pouvait on de sang-froid, condamner une jeune fille comme elle au bucher seulement sous le prétexte d'avoir une paire d'ailes noires. Apparemment, elle ne les a pas eu des sa naissance, ce qui implique que les habitants de son village la connaissaient, ils l'avaient fréquente. Ils devaient donc forcement savoir les risques qu'ils encouraient, mais non... Des gens dans ce monde tuaient encore des personnes légèrement différentes de eux sous prétexte qu'il apportaient le malheur, raisonnement uniquement fonde sur des légendes ou des racontars de bardes. Rien que pour cela j'eus honte de ma condition humaine. Celestiane semblait si jeune, rien que d'aspect je n'arrivais pas a comprendre comment on pouvait la croire dangereuse. Certe, certaines créatures comme les succubes appliquaient une stratégie similaire pour attirer leurs proies,  a la différence de la jeune ange -que j'avais cru être une femme corbeau- n’émettait aucunes intention mauvaise a mon égard. Finalement, elle aussi entrait dans la famille des personnes du donjon qui avaient fui leur contrée natale parce qu'ils avaient quelques différences avec les humains normaux.

Il me fallut boire une bonne gorge de mon hydromel pour chasser ces pensées nauséabondes, même si -je le savais- ce n'étaient pas les dernières de la journée. La jeune femme me posa alors une question qui me fit grandement plaisir. Elle souhaitait que je lui parle de moi ou plus précisément de sujet intéressant. Bien entendu je n'allait pas lui évoquer ma vie de prince avant d'être déchu ou de ma fuite du royaume. La culture de Fustilor en revanche suffisait a elle seule pour alimenter une conversation qui durerait jusqu'au lendemain.

-Quelque chose d'intéressant ? Bien des choses peuvent êtres intéressant en fonction de la personne concernée, mais vous dites n'êtes jamais allée plus loin que votre village ? Hormis Kanabo oui je m'en doute. Hm... Aimeriez-vous que je vous conte toutes les merveilles du royaume de Fustilor ? Ses légendes, ses monuments et rituels. Et si vous le souhaitez aussi -si on a le temps- ses spécialités culinaires. Je pense que vous serez surpris de la diversité des humains entre chaque pays. Dis-je avec une note de plaisir dans la voix. Cela faisait si longtemps que je n'avais pas évoquer toutes les beautés de ma patrie...


Dernière édition par Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 20:40, édité 1 fois
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Ven 23 Aoû 2013, 20:33

Je ne pouvais m’empêcher de détailler l’humain près de moi, semblant perdu dans des pensées…sombres ? Enfin, il est plutôt vrai que mon histoire n’est pas des plus gaie qui soit, mais la raconter de cette manière, un peu banaliser, m’atteignait moins la version longue et douloureuse qui me ravivait bien trop de plaie encore à vif. Et puis, les cauchemars la nuit étaient bien suffisant pour ne pas que j’y pense le jour ! Je secouais la tête en buvant mon verre d’eau, alors que lui semblait avoir trouvé un nouveau sujet de discussion : son pays d’origine.
Et je ne pus m’empêcher de le voir sourire, cette petite lueur dans les yeux. Il semblait vraiment heureux de pouvoir partager ça avec quelqu’un, et il se trouvait que cette personne, s’était moi ! Je lui fis un petit sourire aimable, même peut-être un peu moqueur.
 
-Vous allez l’air tellement inspiré que je ne risque pas de refuser pareil proposition. J’ai du temps à tuer de toute manière.
 
Je ris un peu, avant de le poser ma joue dans le creux de ma main, prête à écouter. Mais je fis un signe à l’homme cornu, qui vint vers moi.
 
-Excusez-moi, pourrais-je avoir la même chose que monsieur s’il vous plait ?
 
Quitte à aller à la taverne, autant me détendre un peu ? Et puis, ce n’est pas comme si rentrer avec un peu d’alcool dans le sang allait me tuer, si ? Il revint avec une belle pinte qu’il posa devant moi, je lui donnais quelques pièces avant de gouter tout en me tournant vers mon interlocuteur, une petit moustache de boisson sur les lèvres, même si je ne m’en rendait pas vraiment compte.
 
-Allons, je vous écoute, racontez moi un peu de tout, je suis curieuse !
 

Elle tenait son verre à la main, totalement disposé à prêter attention à ses racontars humains.
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 06:23

-Hahaha vous savez vous mettre dans l'ambiance ; dis-je en voyant Celestiane commander de l'hydromel de Fustilor alors que je m'apprêtai a prendre parole pour présenter les plus belles facettes de mon royaume. Pour ma part, je ne redemandai de boisson car mon verre n'était pas encore fini -il est important de savourer avec douceur ce sublime breuvage-. Je pris donc mon aise, dos au comptoir avec les deux coudes poses dessus et me raclai la gorge afin d'avoir une bonne prononciation et d'être facilement compréhensible. Je notai au passage que la taverne venait de se voir gratifier d'une dizaine de personnes en moins de cinq minutes -des hommes et des femmes insectes pour l'ensemble-. L'ambiance de la pièce restait au passage très calme et tout se déroulait sans accros. je braquai donc mon regard vert émeraude dans celui de la jeune ange pour enfin commencer mon récit.

-Je vous invite a savourer avec douceur le breuvage que vous venez de commander car il s'agit tout simplement de la boisson la plus répandue et la plus appréciée de tout mon pays : l'hydromel de Fustilor ! Elle a été inventée il y a plus de 900 ans par un pauvre tavernier a la mauvaise réputation. La légende veut qu'autrefois, celle-ci était purement infecte, trop sucrée avec parfois de la saleté dedans. C'est alors que le fils du paysan dont l'affaire risquait de mal finir décida, pour s'amuser a l'alchimiste des milles merveilles, de prendre les ingrédients de son père et de faire mélanges. Bien entendu sans aucun savoir-faire et surtout dans le dos de ses parents. Ce manège dura plusieurs mois et l'enfant eu même le temps de faire un tonnelet. Malheureusement pour lui, un matin,sa mère le vit faire et prévint son père qui s'en alla aussitôt punir le garnement. Après une bonne fessée, le paysan aurait dit a son fils de boire le mélange qu'il avait conçu pour conclure la punition. Sauf que contre toute attente, la boisson était tout sauf mauvaise. Et après vous devinez la suite, c'est ainsi qu'est née cette boisson fabuleuse. Au bout du compte, ce jeune enfant n'était peut être pas un alchimiste, mais sa découverte est encore a ce jour l'une de celle les plus vitale dans notre quotidien.

Je bus une lampe de mon verre puis le reposa encore plein a moitié. La jeune demoiselle aux ailes d'ébène me demanda alors qui était cet alchimiste aux milles merveilles.

-C'est la légende la plus prise au sérieux par les Futiloroi car c'est elle qui raconte l'origine de la puissance du pays. Au tout début, mon royaume n'était qu'une terre barbare dans laquelle voyageaient des dizaines de clans nomades, aucuns de ceux-ci ne partageaient avec les autres leurs connaissances ou bien leurs biens. La seule chose qui les unissait était le soif de pouvoir et le désir d'écraser les autres tribus pour s'accaparer leurs nourritures, vêtements ou femmes. Puis un jour, un pays qui n'existe plus aujourd'hui décida que ces terres leurs revenaient sous prétexte qu'il en ferait meilleur usage. Une guerre commença. Les barbares étaient puissants et n'avaient peur de rien chez eux, seulement, ils n'étaient pas soude et leurs troupes par conséquence, inférieures numériquement sur le champ de bataille. De plus l'ennemie utilisait la magie, une science dont les barbares ne comprenaient rien. L'issue de la guerre semblait déjà jouée.

Je bus une fois de plus afin d'humidifier ma gorge. Une fois cela fais je pus recommencer.

-A ce moment la, toutes les tribus pleuraient leurs morts et s'inclinaient devant le soleil a l'aurore pour qu'il les aide. Au bout du compte, même si leur mode de vie pouvait sembler atroce, il leur suffisait et même pour une bonne partie leur plaisait. Ils n'attaquaient personnes en dehors des tribus adverse et s'auto-régulaient leur population en combattant. Un cycle qui fonctionnait bien mais qui avait disparu avec le début des hostilités. Pendant que les troupes ennemies s'apprêtaient a lancer l'assaut ultime sur la plus importante tribu et que celle ci priait encore une femme apparue au chef tribal avec elle toutes les autres clans. La légende veut qu'elle ait battu en duel touts les chefs de clan. Après leur avoir prouver sa force, l'Alchimiste aurait invoque devant eux les premières armure  en promélianth au monde - le promélianth étant un métal très efficace pour bloquer la magie ou bien la contenir-. Cette femme leur donna un équipement légendaire pour chacun et une armée soudée plus grande que jamais en demandant seulement en échange : la victoire. Finalement, l'échange fut respecte : les barbares écrasèrent les envahisseurs par la force et grâce a l'effet de surprise. La fin de cette légende raconte qu'avant de disparaitre, L'Alchimiste aurait léguer les base de son savoir a certain hommes et leurs aurait avoue que cette aide providentielle, ils la devaient a Yolrien et Nispriel . Par la suite, fort de cette expérience de collaboration, les clans s'unirent et fondèrent les bases de la première citée fustiloroise autour du culte dédiée aux deux dieux saveurs.


Dernière édition par Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 21:22, édité 1 fois
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Sam 24 Aoû 2013, 09:15

Je le regardais alors calmement, alors qu’il parlait. L’hydromel, hein ? Je trouvais qu’il avait plutôt bon goût, et on n’y sentait pas vraiment l’alcool, bien que je me doute que ce soit piégeur, y ayant surement une bonne dose de liqueur dedans. Enfin, je m’en fiche un peu, à vrai dire, c’est bon, c’est le principale.
Et il me fit rire un peu en me parlant de cet apprenti chimiste qui avait cru bon de faire des expériences dans le dos de son père. J’aurais surement tenté l’expérience moi aussi, si j’en avais eus la possibilité. C’était comme la fois où moi et mon cher petit frère étions monté sur le toit de la maison-je n’avais pas encore mes ailes à l’époque- et qu’on regardait les étoiles apparaitre le soir. Et un jour, il m’a dit : « Quand je le pourrais, j’attraperais des étoiles ! ». Et j’avais ris aux éclats, savant parfaitement qu’il était impossible de faire une chose pareil. Comme sans doute le père avait pensé qu’il était impossible pour son enfant de réalisé un bon hydromel ? Qui sait, peut-être qu’un jour, il arrivera à attraper les étoiles, même si je ne serais plus là pour le voir…Bon d’accord, je l’avouais volontiers, mon ancienne vie me manquait un peu…enfin, surtout mon frère de lait en fait. Il n’avait rien fait dans cette histoire, et il était si proche de moi ! Es-ce qu’il parviendrait à se débrouiller tout seul ?
 
*Arrête d’y penser, tu n’as plus à te préoccuper de lui, tu n’es pas comme eux.*
 
Je buvais un peu de ma pinte, alors qu’il poursuivait sur l’histoire du peuple de son pays natal. Et s’était étrange, il semblait tellement…passionné dans son récit. Surtout lorsqu’il utilisait le terme :  « mon peuple ». A croire qu’il était le porteur de la culture de son univers. Et il était intéressant de voir comment les petites tribus avaient réussis à se coaliser contre leur opposant, et tout ça grâce à une seule personne. Comme quoi, il suffisait d’un, ou en l’occurrence une, pour que le monde change de direction. Je buvais une nouvelle petite gorgée, des étoiles pleins les yeux, m’imaginant alors les champs de bataille, les barbares en armure qui luttait pour leur liberté…mon imaginaire trop fertile sans doute, et puis, je n’aimais pas me battre, à quoi bon rêver de bataille épique dans les plaine vierge finissant couverte de rouge et abreuvant le terre de sang…
 
-C’est vraiment…passionnant…
 
J’en restais même sans mots, cette histoire était vraiment impressionnante, les légendes sans doute étaient faites ainsi, mais même, j’en reste coite…Peut-être qu’une nouvelle gorgée m’inspirerait un peu.
 
-Vous semblez vraiment tenir beaucoup à votre pays, Dokpel, et puis savoir autant de chose….enfin, je ne veux pas vous flattez non plus mais chez nous, il n’y avait que les bardes de passage qui pouvait avoir pareil culture. Nous, on allait à l’école pour apprendre à identifier des monstres et à savoir comment les éliminer…c’est tout de suite moins gay.
 
Je bus à nouveau-et que cette boisson était bonne bon sang !- avant de reprendre calmement.
 
-Je ne veux pas être indiscrète...mais que faisiez-vous avant d’arriver au donjon ?
 

Je le pensait surement professeur, ou barde, ou encore forgeron érudit, à cause de son brassard.
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 11:16

Le regard pétillant de mon interlocutrice me fit chaud au cœur. Aux vues de son jeune age, il n'était guère étonnant qu'elle en sache si peu sur son monde. Et comme elle le souligna par la suite, contrairement a moi, elle n'avait pas eu la chance de se voir enseigner toutes ces choses o combien essentiel dans le monde des humains. Sans cette foi pour les dieux, jamais les barbares n'auraient triomphe... Et peu être que les humains d'aujourd'hui ne seraient pas prit par une telle frénésie dévastatrice. Enfin bon ce n'était guère le sujet du moment ; je prenais grand plaisir a instruire cette jeune demoiselle sur mon pays et celle semblait en être tout autant.

-Aujourd'hui les historiens s'accorderaient pour dire que l'Alchimiste aux milles merveilles aurait en faite été Nispriel, mais rien n'est la pour le prouver. Pour ta gouverne sache que Yolrien et Nispriel sont la réprésentation divine de deux astres. Parce qu'elle apparue a l'aurore, Nispriel symbolise le Soleil, tandis que Yolrien est la lune.

Celestiane semblait ravie par toutes ces connaissances que je partageais avec elle. Peut être était-ce un effet de sa boisson pensai-je avec amusement. Elle m'avoua alors être impressionne par mon savoir. Elle en vint alors par me demander ce que je faisais autrefois avant de venir ici. Cette question me resta en travers de la gorge... Celestiane émit l'hypothèse que je fus un temps professeur.

"Si seulement tu savais a quel point tu te trompes. En professeur je n'aurais jamais eu besoin de m'exiler si loin de ma famille et de mes amis."

Je ne pouvais cependant pas trahir mon origine sans prendre de risque. Engar lui savait et c'était amplement suffisant, pas besoin de m'étaler sur ma vie privée devant une parfaite inconnue - quand bien même très sympathique-.



-Comme je l'ai dit a notre cher ami cornu ; dis-je en montrant de la main le minotaure au bout du bar- je suis détenteur du titre Fulsprenzars, une distinction de noblesse. Ma famille a dans son manoir une grande bibliothèque bien garnie. J'ai eu aussi droit a des cours particulier d'histoire avec un professeur.

C'était sans doute le mensonge le plus proche de la vérité. Je bus la fin de mon verre comme pour chasser ma honte d'avoir a mentir quotidiennement.

- Au fait, cette boisson ? Que pensez vous d'une des merveilles de Fustilor ? Dis-je un sourire en coin.


Dernière édition par Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 22:37, édité 1 fois
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Sam 24 Aoû 2013, 11:51

Entendre parler de religions m’intéressait aussi, n’étant dévouée à aucun dieu. Dans mon village, c’est à 18 ans que l’on choisit sa voie sur le chemin des divins. Aussi, on nous en apprend un peu sur tout, et on ne laisse ne débrouiller après. Je ne pouvais qu’être émerveillé, de toute manière. J’étais tellement crédule et inculte de toute manière, je n’avais aucune honte à l’avouer. Et la boisson, en plus, réchauffait un peu ma gorge et mon ventre, surement les effets de l’alcool, alors que mes joues devenaient rose.
 
-Alors se serait un dieu qui serait directement intervenu, c’est ça ? C’est pas un peu contraire à leurs règles ?
 
Demandais-je, toujours accoudé au comptoir. Alors il était un noble ? C’est vrai qu’elle aurait pu s’en douter un peu, vu son gout, sa culture et sa façon de se comporter, contrairement à tous les rustres de la pièce. D’ailleurs, il commençait à y avoir un peu de bruit.
 
-Oh, je comprends mieux maintenant !
 
Je pris une nouvelle gorgée, ma pinte à moitié pleine encore, avant de lui répondre avec un grand sourire.
 
-Délicieux, je m’en souviendrais. Je ne bois pas trop d’alcool…pour ainsi dire jamais, mais je ne suis pas déçue !
 
D’ailleurs, je repris une nouvelle petite gorgée. Oh…pourquoi la pièce tourne là ?

 T’est pompette !

Non, ce n’est pas vrai !
Si c’est vrai !

Non ce n’est pas vrai !
 
Rhaaa, et je me donne la migraine en plus !! Je me prends la tête entre les mains avant de m’étaler sur le comptoir, lançant un regard désolée à Dokpel.
 
-Excusez-moi…migraine carabinée…surement à cause de l’alcool.
 
Je remuais la tête pour faire passer tout ça mais rien a faire, l’alcool ne me faisait pas du bien, ça s’est clair. Je fis un signe au cornu.
 
-Vous auriez quelque chose à manger ? Pain, biscotte, un truc pour éponger un peu…
 

Mais quelle idée j’avais eus de boire à jeun moi !
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Sam 24 Aoû 2013, 20:09

Celestiane commença a se comporter étrangement au bout de quelques minutes. Les pommettes de son visage commencèrent alors a s'empourprer et ses yeux améthystes a errer sans parvenir a se rattacher a un élément de décors.

"Diantre ! Elle ne tient pas l'alcool !"

Je me permis alors de descendre de mon tabouret pour me rapprocher d'elle et lui enlever des mains son verre afin qu'elle ne puisse aggraver son cas. J'aurais du aussi me douter qu'a cet age la, les enfants n'étaient guère raisonnables. Il fallait compter aussi sur le gout trompeur de la boisson qui, derrière son cote fruité amplement relevée et sa sublime robe or cachait un taux d'alcoolémie frôlant le 20%. Çà me rappela au passage l'un de mes rares moment de débauches pendant lequel je m'étais soule dans le grenier d'un entrepôt avec un ami de basse extraction.

-Celestiane, je pense que vous devriez arrêtez de boire. Vous êtes après tout, encore un peu trop jeune pour vous permettre de déambuler dans une taverne le cerveau dans les poches.

- ...lop...tre....ite....

Pendant un bref instant je crus que l'on me parla. Je me retournai donc pour finalement constater que tout le monde discutaient entre eux sans même tenter un regard vers nous. Seul le minotaure nous observait d'un œil sage et vigilant - sans doute a cause de l'état de la jeune fille- tout en nettoyant sa vaisselle. Était ce alors Celestiane qui bégayait ? Elle murmurait effectivement quelque chose en se tenant la tête entre les mains sans détourner son intention du comptoir. Enfin de compte, même elle ne parlait pas suffisamment fort pour que je puisse l'entendre, sa voix étant couverte par le brouhaha ambiant naissant. C'est alors que raisonna clairement le bruit d'un sifflement nimbe dans une note particulierement stridente.

- ALORS PTIT SALOPE, ON SE SENT MIEUX LA TÊTE DANS LE FROQUE ? CA TE DIRAIT D’ALLER DÉGUSTER LA GROS BITE VELUE DU BOVIN ? ALLONS, Y'A PAS DE HONTE A VOULOIR SE FAIRE DÉBOITER LE CUL A TON AGE. HEY LE CORNU, UNE PINTE DE FOUTRE POUR LA PTITE PUCELLE !

Un terrible éclair de peur, de honte et de rage me perça violemment le cœur. Çà ne se pouvait pas ! J'observai ma main a l'endroit ou aurait du se trouver le glyphe de silence. Il ne s'y trouvait plus ! Mon sang ne fit alors qu'on tour en moi et voyant le visage effare de l'ange et par la suite du serveur. Mais le pire restait a venir. La voix magique et caverneuse du démon avait en quelque seconde capte toute l'intention de la salle sur moi. Je sentis alors les prémices d'un écho sombre.

Varish ! Sale raclure infernale !

-QUOI ? VOUS EN AVEZ PLUS ? HA C'EST VRAIS DÉSOLE, J'AVAIS COMPLÈTEMENT OUBLIE VOTRE PASSION POUR LA   TAUROMACHIE HAHAHA !

Ce que je ressentis au moment ou j'entendis ces mots ne put être appeler "peur" mais plutôt "instinct de survie en vue d'une mort imminente et douloureuse". Ce fut ce que me cria mon bon sens en voyant les visages ahuris des personnes présentes dans la pièce et le regard du minotaure empreint a une très probable folie meurtrière.
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Celestiane Garwitch le Mar 10 Sep 2013, 19:24

Je restais étaler sur le bar, l’alcool me réchauffant très lentement l’estomac. Hum…il était bien confortable d’ailleurs ce comptoir, en bois massif, et des couches de vernis le faisait briller sombrement ? Et puis, la couleur ambré allait parfaitement bien avec les bougies  qui dansaient autour. Seul mauvais points, pourtant…il puait en peu la crasse et l’alcool surtout, mais la grasse aussi. Enfin…mais qu’est-ce que je raconte, moi ? J’ai plus toute ma tête ! Me voilà qui commence à parler du confortable d’un comptoir de taverne ! Première chose à noter dans mon calepin de choses à ne pas faire : boire. Ça irait juste en dessous de : ne pas toucher aux élixirs rouge sur les étagères de Kamiu. Oui, j’avais une petite liste pour l’instant, mais j’étais sûr qu’elle allait s’allonger au fil du temps que je passerais ici.
Je redressais doucement la tête, j’avais l’impression d’être sur un petit bateau en pleine mer alors qu’il voit parlait de façon vraiment grossière ! Ah non mais franchement, que des manières, décidément ! Lentement, je me levais de mon tabouret en déployant mes ailes et allait vers l’origine du bruit, qui se trouvait toute proche en fait !! Ha bah, voilà pourquoi ça gueulait dans mes oreilles. Attention…armez….frappé !! Et un coup de poing dans sa tronche de cake ! Les poings sur mes hanches, je rigolais aux éclats, ça devait faire peur, mais moi je trouvais ça marrant de le voir se ratatiné sur le beau comptoir dont j’avais tant vanté les mérites mentalement. D’une voix visiblement très, très, très bourrée, je lui parlais sur un ton assolent. Ce n’était vraiment pas moi, c’était l’alcool…et peut-être moi, qui sait ? Enfin, j’ai plus vraiment la tête sur les épaules, alors je ne suis plus trop sur de ce que je vous raconte ! Je disais quoi déjà ? Ah, oui !
 
-Hey, toi là ! T’crois tu peux t’permettre d’parler comme ça làààà ! Non méh oh, c’pas parce que tu complexe faut s’ttaquer aux autres tiens ! Pis j’en veux pas moi, t’as pinte de dobe là !
 
Je marchais peut-être pas droit non plus, mais bon, avec la tête qui tourne, ce n’est pas facile de savoir où tu mets les pieds, dans tout ce bordel !
 
-Et pis c’est quoi ya…ya tauro…tauromachti làààààà, j’connais paaaaas….pis d’m’enmerde ‘coute !
 
Je tendais ma main vers lui, mes ombres se déployant depuis les manches de ma robe pour entourer mon bras jusqu’à me quitter au niveau des paumes, allant saisir ses pieds pour le suspendre en l’air.
 

-Ouhouuuu, tu voleeeeuh !! C’est s’rment mieux l’ya tauramatchiiiiiiii
avatar
Celestiane Garwitch

Féminin
Messages : 34
Expérience : 195
Métier : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
4/40  (4/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Dokpel Varish le Sam 14 Sep 2013, 13:24

La situation tourna bien vite à la catastrophe. Alors que le minotaure s'approchait en fulminant avec un air vindicatif vers moi, Célestiane  débitait un flot incessant d'ineptie inaudible toujours en se tenant la tête entre les mains. Il était évident que l'alcool devait faire des ravages dans sa tête. Quand à moi, je tentais tant bien que mal de raisonner le Barman, mais à mon grand désarroi, Varish avait critiqué sa virilité et chez un bovin il n'y avait pas pire offense. A nous trois nous captions toute l'intention de la clientèle présente présente dans la taverne. Par le biais de mon don, je sus que derrière ces mines effarées, ces gens souhaitaient assister à un massacre, en l’occurrence le mien ! Quand le serveur m'attrapa par le col par dessus le comptoir, les autres monstres poussèrent des ohés afin de galvaniser la colère du minotaure. Je sentais celle-ci me violenter dans touts les sens tellement la rage du serveur était puissante.

-Du...Du calme ! Ce n'est pas pas moi qui est dit tout cela ; dis-je en désignant mon brassard de promélianth.

-J'en ai rien à foutre ! Personne n'a le droit de m'humilier de la sorte en publique et certainement pas un humain. Tu vas assumer les paroles de ton foutu signe de noblesse !

Au moment ou il brandi son poing libre, il en reçut un petit -manquant quelque peu de de force- dans les naseaux, ce qui cependant suffi amplement pour lui faire lâcher prise et et tituber légèrement en arrière derrière son comptoir, plus surprit que sonné. Je tournai alors ma tête en direction de la jeune fille ailée les yeux grand ouvert de stupeur : Célestiane devenait violente ! Elle utilisa ensuite une étrange magie sombre. Des ombres sortirent de ses manches et allèrent enserrer l'une des chevilles du minotaure pour ensuite le soulever au dessus du sol. Elle le secoua comme un hochet pour enfant en lui arrachant des cris de vertiges qui firent rire l'assemblée.

-Célestian, cessez cela de suite ! Lui intimai-je paniqué.

Elle fit la sourde oreille et continua à jouer ainsi avec le serveur. Cependant, ce dernier paraissant peu amusé d'être ainsi malmené, et dut estimer que c'en était trop. Il saisit l'entrave qui le tenait par la cheville dans ses énormes mains velues et le déchira avec une grande brutalité. Il retomba alors lourdement sur le sol en cassant au passage quelques verres lorsqu'il voulut s'accrocher à un meuble pour amortir sa chute.

-Pfff, elle vaut rien la ptite pouffe  quand elle est beurrée... Lança Varish en critiquant la solidité du sort de la fille.

Exaspéré de ses remarques inutiles et embarrassantes, je lui mis une claque sur le brassard. C'était stupide mais il n'avait pas le droit de parler ainsi de la jeune ange. Au même moment, le minotaure passa par dessus le comptoir derrière lequel il était tombé. Il me fit face et beugla subitement avant de me charger tête baissée, cornes en avant comme un véritable taureau !

-Une brochette royale pour la table deux ! S'égaya le démon.

-Déploiement !

Je fus violemment percuté et au niveau du tronc. Mes pieds quittèrent le plancher et suivirent mon corps qui, en frôlant Célestiane, alla se fracasser sur une commode qui finit en morceau sous mon poids. Son contenu -de la vaisselle- vola en éclat et se répandit tout autour de moi en centaines de fragments eux même fissurés. J'étais sonné. Mon dos me faisait atrocement mal même si je fus surpris de pouvoir encore le sentir. Ma tête avait elle aussi une bonne douleur sur l'arrière du crane mais je sus que dans l'ensemble j'allais étrangement un peu trop bien pour avoir subit un choc aussi violent. Je tentai de me redresser doucement. Quand ma vue se remit en place je compris aussitôt : mon armure s'était correctement déployée et je me retrouvais dorénavant équipé d'une armure intégrale de promélianth. En tentant de me relever j'entendis mon adversaire hurler pour ce qui semblait être de la douleur.

-Ma...Ma corne !

Un nœud se fit dans mon ventre. La culpabilité m'écrasa lorsque je vis la-dite corne fêlée au sol tandis que son propriétaire se tenait le moignon, le visage tordu par la rage et la tristesse. A cause d'un foutu démon pourtant scellé, je venais de faire souffrir physiquement et intérieurement un brave serveur comme jamais. Ce dernier avait été humilié et blessé. Nous aurions pu être amis, mais je vis dans ses yeux que cette possibilité venait de se fermer devant moi. Sa haine et sa souffrance me frappèrent de pleins fouet. Je ne bronchai cependant pas, encaissant ces émotions en estimant que son aversion pour moi était largement justifiée.

"Varish sera mon fardeau jusqu'à la fin de mes jours malheureusement tant qu'il sera libre de s'exprimer." 

-On va s'en allez avec la petite, calmez-vous. Je suis désolé mais croyez moi, ce n'était pas de ma volonté.

Le bovin me fixait de ses deux yeux dans lesquels brulaient intensément les flammes de sa colère. Il ne fit cependant rien, surement par ce qu'il ne souhaitait risque de se faire encore plus humilier. Je jugeai alors qu'il était grand temps pour moi et l'ange de s'en aller. Je la pris par la main même si elle ne voulut pas se laisser faire et commençai à me diriger vers la sortie tout en gardant un œil derrière moi.

-Avant de partir, je vous transmet un résumé de la pensé de cet humain hypocrite : Goinfrez vous bien bande de sales chiures jusqu'à en crever. Pendant ce temps lui il va aller s'amuser avec la ptite. C'est pas propre hein ?! Gueula Varish.

Je sentis la mort me caresser le dos avec le bout de sa faux.
avatar
Dokpel Varish

Masculin
Messages : 74
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
9/40  (9/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bras anti-social. [Pv Celestiane]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum