Tatouages et sortilèges (pv Manigoldo Estocado)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tatouages et sortilèges (pv Manigoldo Estocado)

Message  Invité le Mer 13 Nov 2013, 21:23

Le métier d'infirmière est parfois difficile, et parfois il est extrêmement simple. On peut tomber sur des cas qu'on ne saura pas forcément comment gérer, tout comme il peut y avoir certaines journées, comme celle-ci, où il ne se passe rien. Tellement rien que l'on s'ennuie. Mais ces dernières restent les meilleures journées. Pas parce qu'elles permettent de se la couler douce, loin de là, mais parce que cela veut dire que personne ne s'est blessé.
C'est pour s'occuper lors de ces journées que Tonghua a toujours au moins deux livres qu'elle a emprunté à la bibliothèque sur elle. Le premier s'intitulait "Techniques de traitement pour brûlures sur slime". Il est assez dur de concevoir comment un slime pourrait se brûler, et pourtant certains sorts et produits en sont capables, bien que rares. Elle venait de terminer cet ouvrage et entreprit de s'attaquer au second. "Reproduction des rubis en captivité". Voilà qui semblait intéressant au plus haut point, surtout compte tenu de la passion de la jeune femme pour ces pierres. Et sa déception ne serait pas moins grande lorsqu'elle découvrirait que les fameux rubis étaient en réalité des animaux ne vivant même pas sur ce continent. Mais cette découverte se ferait bien plus tard, car juste avant qu'elle ne l'ouvre arriva son premier patient.

L'homme s'était arrêté dans l'embrasure de la porte, s'appuyant sur le cadre avec son avant-bras. Haletant, chancelant, ses habits portaient des traces de sang. Il avait l'air méchamment blessé et à bout de force. Sans attendre, Tonghua se leva d'un bond et se précipita vers lui. A peine l'eut-elle rejoint qu'il s'évanouit. Elle parvint à le rattraper avant qu'il ne tombe parterre. Tout en le trainant jusqu'à la table de soin pour l'y allonger, elle commença a chercher les blessures. C'était comme s'il avait pris des coups de dard ou de crocs. Ce qui lui avait fait ça devait être d'une bonne taille.
Grâce à sa magie, elle put arrêter de manière très provisoire les saignements, aussi se dépécha-t-elle d'y remédier d'une façon plus classique. Son état n'était pas aussi grave qu'il n'y paraissait et la procédure était simple. Du désinfectant, des bandages, une piqûre anti-venin et beaucoup de repos et de nourriture avec pas mal de fer pour compenser la perte de sang.
Se préparant à faire tout cela, elle termina de retirer les vêtements qui la gêneraient. C'est alors qu'elle remarqua le tatouage. Des écritures dans une langue qu'elle ne connaissait pas. Elle essaya de faire fi de sa curiosité, il y avait plus urgent pour le moment, quand les mots se mirent à briller et à se transformer avant de redevenir ce qui pourrait passer pour un simple tatouage. Elle s'arrêta un instant, pensant qu'elle avait déjà vu uelque-chose de similaire. Secouant la tête pour reprendre ses esprits, elle se remémora que ce n'était pas le moment propice pour penser à ça et se concentra sur son travail.

Une bonne vingtaine de minutes plus tard, elle avait terminé. Les gestes étaient simple, mais l'urgence les avait rendus éprouvants. Elle s'affala dans son fauteuil lorsque le patient se réveilla. Maudissant son manque d'endurance, elle se releva et alla à son chevet.


"Ne vous inquiétez pas, vous êtes à l'infirmerie, tout va bien. Je suis Tonghua, l'infirmière, c'est moi qui m'occupe de vous. Comment vous vous sentez?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tatouages et sortilèges (pv Manigoldo Estocado)

Message  Manigoldo Estocado le Jeu 14 Nov 2013, 08:29

Manigoldo se sentait comme un chat écrasé brutalement par une carriole PUIS par un troupeau de buffles en colère. Il avait déjà prit des raclées monumentale mais cette fois ci, c’était un peu plus grave qu’à l’accoutumée. De plus, n’ayant ni matériel médical ni pouvoirs de soins et encore moins un prêtre à portée de main pour pouvoir soigner ses plaies, le jeune homme se voyait bien obliger de trouver un hôpital ou quoi que ce soit d’approchant. Etant peu renseigné sur l’architecture même du donjon, l’ex chevalier blessé ne pouvait pas savoir vers où aller précisément en quête de soins : demander son chemin semblait aussi hors de question vu les regards qu’il avait déjà récolté sur son passage. Allant de la franche hostilité à la curiosité refoulée, le panel des regards administré à Manigoldo ne motivaient pas ce dernier à ouvrir la conversation avec un autre habitant du donjon pour réclamer de l’aide. Tenant fermement avec sa main gauche son poignet droit qui s’était remit à saigner, l’humain perdu poussa une porte au hasard en espérant que ses forces ne l’abandonnent pas trop vite. Bingo en tout cas ! Il semblait avoir trouvé le cabinet d’un praticien mais pourrait-elle le soigner à temps ? D’ailleurs qu’elle était cette créature qui venait vers elle ? Ca, l’ex chevalier ne pu pas trop y réfléchir car ses jambes le lâchèrent subitement comme toutes les forces de son corps.

Plongeant sans le vouloir dans l’inconscience en laissant la tâche à Long de le porter ; Manigoldo eut la chance de ne pas cauchemarder pendant sa courte période d’absence. En fait, le jeune homme avait souvent des cauchemars qui le laissait plutôt chamboulé au réveil et il ne voulait pas déranger l’infirmière avec ça lors de la première rencontre. Se réveillant… Combien de temps ? Après, le jeune homme essaya de se redresser en douceur. Entendant la voix de l’infirmière, Manigoldo posa ses yeux lavande sur elle et s’interrogea de nouveau sans le vouloir sur l’espèce à laquelle elle appartenait. Bien sur il n’était pas un expert en monstre même si il connaissait certaines choses aussi son étonnement était encore plus légitime. Mettant pourtant ça de côté, le jeune homme dit en serrant les dents :

-Ça va déjà mieux grâce à vous-même si j’ai toujours l’impression de m’être fait piétiner par un troll ivre. Merci pour les soins et hum, désolé de l’irruption surprise mais j’ai fait une sacré mauvaise rencontre dans les sous-sol alors que j’y cherchais quelqu’un.

Se rendant compte qu’il était torse nu, le chevalier en fuite essaya de se couvrir le torse avant de se rappeler que ça ne servait à rien vu que de toute façon ses tatouages étaient impossible à dissimuler. D’ailleurs, malgré les bandages appliqués par Tonghua, ils restaient aussi visible que si sa peau aurait été vierge de bandages. Se redressant pour s’asseoir complètement malgré une pointe de douleur, Manigoldo fixa ses yeux d’une couleur particulière dans ceux de l’infirmière. Se disant qu’elle méritait une explication plus complète, l’humain prit une aussi profonde inspiration qu’il pu et dit :

-En fait je recherche une succube du nom de Zira : c’est elle qui m’a imposé ce tatouage sur le torse et m’a fait pas mal d’autres choses. Malheureusement je ne l’ai pas trouvé pour le moment

Se grattant la tète, l’humain vagabond se dit qu’il aurait peut-être du tout avouer à Tonghua mais mieux ne valait-il pas l’impliquer. Se ressaisissant, Manigoldo ajouta sur un tout autre ton :

-Cela étant dit, il y a un petit problème : je n’ai rien pour vous payer donc hem… Je ne peux rien vous proposer d’autre que mes services : si vous avez besoin de moi pour quelque chose, n’hésitez pas hein ! Je vous doit la vie après tout.

C’était assez gênant de dire ça comme ça mais après tout il n’aimait pas avoir de dettes et là il en avait une grosse auprès de Tonghua n’est-ce pas ?
avatar
Manigoldo Estocado

Masculin
Messages : 16
Expérience : 209

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tatouages et sortilèges (pv Manigoldo Estocado)

Message  Invité le Ven 15 Nov 2013, 19:58

Et bien! Que de bonnes nouvelles! Il ne semblait pas y avoir d'état de choc, pas plus que de troubles de la mémoire. Mise de côté sa relative blancheur due à l'hémorragie, il semblait juste sortir d'une petite sieste. Cependant, il fallait qu'il bouge le moins possible le temps de se remettre. Pendant qu'il parlait elle le recoucha doucement. Trop de mouvements pourraient rouvrir les blessures et tout serait à refaire. Elle termina d'écouter ce qu'il avait à dire tout en restant toujours dans son champ de vision. Il n'y a rien de pire que de parler à quelqu'un qu'on ne voit pas.

Zira. Ce nom ne lui disait rien, mais elle savait ce qu'était une succube et ce qu'elles pouvaient être capable de faire. De facto, Tonghua fut bien surprise que le jeune homme soit vivant après une telle rencontre. Cela dit, plus elle pensait à ce tatouage, plus il lui était familier. Puis elle se souvint. Ce ne devait pas être le même enchantement, mais quelque-chose s'en approchant grandement. Pour l'instant ce n'était qu'un vague souvenir de son pays do'rigine, mais elle ne manquerait pas de se rafraichir la mémoire dès la fin de sa permanence.



"Ne vous en faites pas, les soins sont pris en charge par le donjon. On tient à la santé des gens, ici. Mon plus grand plaisir est de vous voir vous rétablir. A ce propos, il faut que vous évitiez de bouger le temps que vos plaies se referment correctement. Pour le moment, j'aimerais que vous restiez allongé."


Elle rapprocha son fauteuil à côté du lit et s'assit avant de continuer.


"Sans vouloir paraitre indiscrète, j'aimerais que vous me parliez un peu plus de cette... Zira.
Je ne sais pas si... Mais ça pourra peut-être vous aider. J'ai déjà vu un sort semblable à celui de votre tatouage. Cela doit bien faire 45/50 ans, donc je n'ai plus les détails en tête, mais je devrais pouvoir retrouver ça.
Si je me rappelle bien, il y a plusieurs effets. Le but est de lier son âme avec quelqu'un et les tatouages sont une indication sur la localisation de la personne liée. C'est très empirique dit comme ça, mais comme je vous l'ais dit, ça remonte à loin.
Et je doute qu'il s'agisse du même sort. La version que j'ai connue est la version orientale, se basant sur le Qi et la séparation du yin et du yang.
Peut-être que je pourrais vous prêter main-forte."



Elle se détendit un peu et s'affala plus confortablement dans le fauteuil.


"Vous savez, je porte moi aussi un tatouage magique que j'aimerais faire disparaitre. C'est peut-être pour ça que je veux vous aider."


Une fois qu'elle eut fini de parler, elle se leva une fois de plus pour aller trifouiller des papiers sur son bureau. Ce n'est pas parce qu'elle est tombée sur un "cas intéressant" qu'elle devait négliger le côté administratif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tatouages et sortilèges (pv Manigoldo Estocado)

Message  Manigoldo Estocado le Sam 16 Nov 2013, 19:15

Détendu un peu malgré lui, le jeune homme aux yeux de couleur lavande laissa échapper un soupir de satisfaction quand il sentit la douleur refluer quelque peu. Elle était encore là bien sûr mais comme prisonnière : Manigoldo avait l’habitude de cette sensation car vu son ancien métier et sa période en temps que mercenaire, les blessures et leurs conséquences lui étaient familière. Cela ne l’empêchait pas d’admettre que Long avait fait un bon boulot malgré qu’elle manque apparemment de moyens magique pour s’aider, chose que même eux, pauvres miliciens d’une petite ville avaient dans leur bourgade paumée. Souriant doucement, le jeune homme se dit qu’il faisait sans doute partie des rares à voir le bon côté de s’être fait soigner par une monstergirl : ses anciens collègues se seraient sans doute étouffé avec leur langue ou se seraient jetés sur un scalpel pour effacer la honte que d’avoir été soignés par ‘’l’ennemi’’. Sur ce point là, Manigoldo se différenciait bien des humains ‘’ordinaires’’ qui étaient aveuglés par les incitations à la haine du clergé et tout autre type de mensonge qu’on voulait bien leur débiter : c’était compréhensible car lui-même avait été très choqué quand il avait compris qu’il ne dépréciait plus autant les monstres qu’avant. Enfin, il haïssait toujours autant les démons et plus particulièrement les succubes mais pour le reste, comme l’espèce à laquelle appartenait Thonghua (dragon ? Chimère ? Difficile à dire mais elle n’était pas une succube assurément), l’ex chevalier accordait une confiance naissante et encore hésitante. Le fait que la jeune femme l’aie soigné comme un chef et semblait en plus, d’après ses dires, disposée à l’aider encore plus renforçait la confiance du blessé.

C’est pour cela qu’il ne rabroua pas directement l’infirmière quand elle lui demanda plus de détail et qu’il se montra honnête avec elle autant que faire se pouvait. S’allongea et restant docile comme elle le lui avait demandé, le jeune homme porta ses yeux lavande dans ceux de sa sauveuse et lui dit :

-Ce tatouage m’a été… Offert par Zira, une succube. Le terme offert est assez ironique en fait vu qu’elle a fait ça après avoir massacré ma femme et notre enfant malgré qu’on lui ait offert un foyer et des soins. Je crois qu’elle a implanté cette chose en moi pour me manipuler et s’amuser à mes dépends car les démones de la luxure sont des monstruosités avec un humour très… Dérangeant.

Prenant une inspiration, Manigoldo hésita à parler encore un peu de sa propre situation ou devait-il changer de sujet ? Le fait que Thonghua aie elle aussi une marque sur le corps constituait une belle porte de sortie et peut-être que la jeune femme serait contente qu’il s’intéresse à elle. Choisissant cette option, le jeune chevalier vagabond ajouta plus doucement :

-Mais assez parlé de ça : raconter mon histoire risque de vraiment plomber l’ambiance en plus de réveiller ma haine envers cette ignoble femme. Je préférerais plutôt parler due votre marque et de vous… Et de cette contrée qu’est ‘’l’Orient’’ aussi : ayant peu voyagé jusqu’à ce que je quitte mon ancien foyer, j’aime entendre des récits d’ailleurs… Comment c’est là bas ?

Malgré que l’infirmière lui ait recommandé de ne pas trop gesticuler, le blessé se hissa lentement sur un coude pour regarder sa sauveuse avec grand intérêt : c’était sans arrière pensée donc elle n’avait aucun motif pour ne pas répondre non ? Manigoldo aimait les histoires exotiques donc celle de la dragonne serait sans doute très intéressante.
avatar
Manigoldo Estocado

Masculin
Messages : 16
Expérience : 209

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tatouages et sortilèges (pv Manigoldo Estocado)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum