Un très ancien donjon... [Artyom]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Un très ancien donjon... [Artyom]

Message  Invité le Ven 28 Fév 2014, 17:43

Etait-il mort ? Non, la douleur lui prouvait qu'il était vivant malgré tout mais de là à dire que ces signaux ignobles dans son corps soit un avantage... Il y avait un fossé. Jurant entre ses dents et évitant de bouger un maximum, le jeune loup maudit cette maudite ange et sa magie. Il ne savait pas trop ce qui s'était passé suite à son attaque éclair chargée de violence mais il se doutait bien que ses alliés avaient finit le travail sinon il ne ressentirait plus rien. Se gardant bien d'ouvrir un œil qu'il sentait sacrément endommagé, le jeune homme préféra se concentrer sur l'action la plus basique du monde : respirer. C'était douloureux mais au moins ça il y arriverait encore bien... Après, il pourrait penser à bouger ses doigts, ouvrir les yeux et cracher à la face du monde sa douleur et son indignation. Oui, il avait bien formulé ''indignation'' : le jeune homme considérait que devoir attendre l'aide de quelqu'un d'autre ou alors de mourir au sol comme un chien en constituait une. Son code moral étriqué lui soufflait d'ailleurs de se moquer de la douleur et de se redresser pour mourir comme un homme mais le sol était si agréable pour une fois.

Enfin bref, rien ne vient et l'absence de toute menace fit ouvrir son œil valide à Artyom pour qu'il se rende compte par lui même de ce qu'une partie de son esprit lui avait soufflé : la Séraphine était vaincue. C'était évident, le fait qu'il soit encore vivant et que le calme soit revenu dans ce donjon abandonné ne pouvait signifier que ça. Se redressant sur un coude, il accepta l'aide de Theorem qui voulait l'aider à se lever : ce n'était peut-être pas très glorieux mais il se sentait trop faible pour tenter des folies maintenant. Toussant en espérant ne pas cracher des morceaux de poumons calcinés, le ranger se dirigea vers le corps inconscient de leur ennemie. Ecoutant immédiatement le discours de leur ''ancien'' ennemi (Arty ne lui avait pas tout pardonné, il comptait bien surveiller Focus de près pour pouvoir sectionner son cou de lézard le moment venu !) Et convint qu'il avait quand même raison. Même si ça lui faisait beaucoup de mal d'admettre que le dragon noir avait raison sur un tel sujet, le ranger ne pouvait écarter le fait que même sans ses pouvoirs, l'ange déchue était dangereuse.

S'éloignant de sa béquille qu'était Theo, le ranger s'accroupit en sifflant de douleur et fit semblant de se pencher comme pour examiner la Séraphine toujours inconsciente. En vérité, le ranger s'était surtout empressé de prendre un objet d'allure étrange qu'il avait fourré dans une de ces poches à l'abri des regards. Sachant que les deux autres n'avaient rien remarqué du tout, le loup tata brièvement l'objet dans sa poche pour mémoriser sa forme et essayer de deviner ses fonctions. Il ne fut pas dur de faire le lien entre l'objet et le collier explosif de Focus... Pourquoi l'ange déchue garderait-elle un objet comme ça sur elle ? Pas par coquetterie ! Quoi qu'il en soit, le ranger se redressa et fixa Theo en sentant ses blessures se régénérer lentement. Voulant vite s'éloigner de ce maudit lieu, le ranger dit à son camarade :

-Je peux marcher tout seul mais je serais lent : tu vas devoir te charger de la Séraphine et vu qu'elle est mortelle maintenant ça devrait aller pour toi.

Soupirant en se tenant un peu les côtes, le loup ajouta sur une voix plus basse :

-Allez, sortons d'ici Theo, j'ai besoin d'air et je n'ai pas la force de surveiller mes arrières là.

Evidemment, il disait ça pour Focus qui ne devait rien manquer de leur discussion et pourrait utiliser ça contre eux. L'air frais lui ferait du bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un très ancien donjon... [Artyom]

Message  Theorem & Ishtar le Sam 15 Mar 2014, 10:38

Maintenant que leur adversaire était mit K.O, il était temps de s'échapper de cet endroit maudit. Theorem avait fait le choix d'épargner Focus... Erreur de sa part ou acte honorable, lui-même n'en était pas vraiment sûr... De même qu'ils avaient maintenant une séraphine psychopathe qui allait se réveiller tôt ou tard dans un corps humain et hurler des jours entiers dans les geôles pour que l'on répare ça. Bien entendu, elle ne serait pas écouté et purgerait certainement une grande partie de sa vie humaine en prison pour expier ses fautes. La situation allait devenir des plus dangereuse un jour ou l'autre, alors autant que ça commence maintenant en libérant un ennemi mortel en pleine ascension, mais qui aurait une dette.

"N'oublis pas notre marché, Focus. Tiens-toi éloigné de Kanabo, retrouve une vie paisible et peut être que tu réalisera toutes tes erreurs avant la fin de ton existence. Mais je ne ferais pas plus mon moralisateur. Un seigneur de guerre ne comprend la vie de ses hommes que s'il est lui-même confronté à la mort."

La Séraphine restait une femme et son gabarit allait de paire. Theorem commença à attacher ses mains ensembles et ses chevilles. Maintenant qu'elle était mortelle et débarrassée de ses pouvoirs obscures et malsains, il pouvait largement faire plus, comme la rééduquer, lui réapprendre la vie, ce genre de choses... Le banneret y croyait, il pensait pouvoir tous les sauver. Il devait pouvoir y arriver avec du temps et de la patience. Même si certaines personnes devaient pour cela en payer le prix fort... Sauver une vie perdue valait plus que de supprimer une mauvaise. La justice de l'assassin n'était pas son genre.

"Bien, nous allons sortir dans ce cas. Courage dans ta quête de pardon, Focus."

Son bras robotique fut fort utile pour porter une humaine inconsciente et il allait pouvoir prendre le chemin de la liberté. Quand elle se réveillerait, elle pourrait marcher avec eux, toujours ligotée. Le chemin du retour fut long et ils allèrent jusqu'à l'extérieur du donjon après plusieurs heures de marche. Les souvenirs de leurs choix allaient hanter certainement Theorem quelques nuits, en plus de sentir qu'il aurait dût la tuer, et tuer Focus quand ils en avaient eut l'occasion... Mais non... Il n'en était juste pas capable.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum