Slime de remplacement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Slime de remplacement

Message  Invité le Ven 07 Mar 2014, 09:25

La journée commençait bizarrement pour Ezolyss. Au début, tout allait pour le mieux. La slime se réveilla dans un lit confortable avec à ses côtés un jeune homme encore plongé dans son sommeil, l'air épuisé par la nuit qu'il avait passé. Ezolyss mit un moment avant de réaliser qu'elle était encore au club Navras...Et elle se souvint de la soirée qu'elle avait passé avec ce garçon. Naïf et soumis au plus haut point....Ca n'avait pas tellement amusé Ezolyss, mais lui avait prit son pied. L'important, c'était le client, pas elle...Sans perdre un instant, elle se leva et laissa dormir le garçon, puis remonta les escaliers pour arriver dans la grande salle. Elle se remémora alors le message qu'elle avait reçut hier matin, lui indiquant qu'elle devait remplacer l'infirmière du donjon car elle était blessée. Rien d'autre. C'est tout ce qu'elle savait.

Bien forcée de venir en aide à l’hôpital, la slime violette passa le bonjour à ses sœurs et se rendit au lieu de rendez-vous donné dans la lettre. Elle fut accueillie par une elfe en blouse blanche, l'air affolée et débordée. Elle quitta la salle sans donner d'explication à Ezolyss, et cette dernière resta un long moment plantée au milieu de l'infirmerie. Plus le temps passait, plus elle était dépitée. Elle n'avait aucune idée de comment soigner les gens, puisque son corps ne subissait aucun désagrément en raison de ses propriété visqueuses. Comment soigner ? Avec quoi ? Comment mettre des bandages ? Comment recoudre quelque chose ? Aucune idée de tout cela. Le seul avantage qu'elle avait pour le moment, c'était l'absence de patients.

Mais ce vide ne dura pas longtemps. Au loin, elle distingua un homme en costume violet, l'air un peu mal en point. Il semblait lui manquer un bras, et était accompagné d'un étrange chat. Ezolyss se mit à paniquer. Elle n'allait pas pouvoir le sauver, elle en était sûre. Elle ne voulait pas faillir à sa tache, mais en même temps, elle ne voulait pas s'occuper du cas de qui que ce soit, de peur de rendre le problème pire qu'à l'initial. Au final, elle ouvrit un placard et s'enferma dedans, espérant que l'homme fasse demi-tour et trouve quelqu'un d'autre pour l'aider. Mais on pouvait facilement deviner où elle se cachait, entre ses marmonnements incessants et le liquide violet qui gouttait d'entre les portes du placard.

- Y'a personne, y'a personne, y'a personne....

[HRP]Désolée, c'est un peu court, j'espère que ça te va....>.<' [/HRP]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum