Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Aller en bas

Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Mer 28 Mai 2014, 16:01

Voler... Voler ! Ha ce grand ciel bleu que j'arpente du matin au soir, de long en large et en travers. Ce ciel qui parfois me gratifie par une douce brise qui me caresse la membrane de mes ailes et parfois m'injure salement en m'envoyant un ouragan déchaîne. Il est mon meilleur ami. Un ami qui en plus de me porter dans ses courants aériens m'offre de magnifique spectacle comme la vue de ses différents aspects en fonction du moment dans la journée. Le matin par exemple, il se drape d'un orange chaleureux qui pour moi est une incitation à se lever et à aller croquer la vie à pleine dent. Les elfes aussi donne aussi une signification à cette couleur dans certaines régions du monde, mais cette bande de blaireaux pense que cela veut dire que beaucoup de sang à couler la veille... Et le crépuscule dans ce cas ? C'est parce que je me suis empiffré comme un porc toute la journée c'est ça ? Bref. Vient ensuite le grand soleil sous lequel la voûte céleste opte souvent (tout le temps) pour une magnifique robe d'un bleu insondable. Et puis pour finir, elle essaye une dernière couleur que j'affectionne beaucoup : le rouge sanguine. Ha ce rouge dont le message est pour moi... Que... Que... Que j'ai bien bouffé, ouai c'est ça.

Pourtant, il faut parfois changer d'air pour ne pas se lasser des bonnes choses, aussi formidables soient t-elles. En fait, il fait même parfois essayer l'exacte opposé pour savoir apprécier encore plus ce que l'on affectionne déjà. Et dans le cas présent -intronisation superbe du contexte- j'ai opté pour un tour dans une des tavernes de ce donjon de frappadingues sans possibilité de savourer ma boisson en terrasse. Et vraiment cette technique fonctionne à merveille : le ciel me manque déjà !

Assis tranquillement à une table, pieds croisés sur celle-ci et avachi sur ma chaise, je buvais un peu boudeur ma bière qui bien que bonne n'était pas à la hauteur de mes espérances. Était-ce parce que mes papilles gustatives ne captaient pas les mêmes saveurs que celle prétendues par le serveur ? Ou bien était-ce parce que j'en avait plein le cul de me faire bousiller les esgourdes par une fine équipe de demeuré qui hurlait à tout vas ? En plus d'être bruyant; ces cons étaient en plus agité et ne se retenaient guère quand il s'agissait de balancer toute sorte de chose à porté de main. Ma bosse, enfant du contact virulent entre mon occiput et un broc volant, pouvait facilement en témoigner. J'aurait pu aller leur régler leur compte avec un bon souffle draconique. Mais bon voyez vous, en être bien éduqué que j'était je ne me laissais pas ainsi diriger par mes émotions... Et aussi parce qu'ils étaient pas moins de cinq et que je ne souhaitais pas faire un carnage... Non vraiment, je bois tranquillement c'est tout...

Jusqu'à ce que je reçoive un autre broc sur ma tête une fois de plus -donnant ainsi une petite sœur à la précédente bosse-. Et malgré tout mon civisme olympique, je pus réprimer cette fois ci une violente colère qui remonta jusqu'à mes lèvres sous la forme d'une phrase ô combien sincère et dénuée de sous entendu alambiqués.

-HEY LE PROCHAIN QUI ME BALANCE UNE MERDE SUR LE CRANE, JE LUI APPRENDS L'AUTO-FELLATION EN LUI PÉTANT TOUTES SES CÔTES ! C'EST CLAIR ? Hurlai-je en me redressant soudainement sur mon siège et en fixant furieusement lesdits abrutis... Pendant deux secondes avant de constater que je venais de m'adresser à une bande gorilles tout en muscles.

-Hey c'est moi ou y vient de nous provoquer le petit lézard ?

Ô grand et beau ciel que tu me manques !
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Lun 02 Juin 2014, 10:15

La taverne pouvait avoir une trop grosse activité des fois. Les saoulons qui passaient le plus clair de leur temps à boire chopine après chopine sans pour autant finir sous la table devenait les plus problématiques. Une baston pouvait alors éclater au moindre instant mais les gardes du donjon autant que les videurs de cette taverne surveillaient les bagarres de poivrots de comptoir. Dès que le ton montait un peu trop haut, on faisait entrer une garde complète pour calmer les ardeurs des plus chauds. Voulu ou non, quand la bagarre menaçait de commencer, une étrange cohorte prit place au bar. La présence de l'autorité calme de suite les rangs, surtout quand on remarqua qu'il s'agissait de la garde de nuit. Ils allaient prendre leur service dans quelques heures et prenaient donc le temps de charger un peu les accu avant une nuit blanche à surveiller.

"Du calme les gars... Vous allez déjà payer pour les chopines brisées pour vous excuser."

Même si cette phrase fut dite par une femme nommée Seraphina, la présence d'un golem de métal aux allures de minotaure calma vivement les ardeurs de certains qui déposèrent un pourboire bien salé pour rembourser leurs dégâts. Le calme revint et rapidement, Brimsgard n'eut pas plus d'attaques physiques alors que quelques minutes plus tard, un duo entra dans la taverne. Un petit format affublé d'un masque bicolore noir et blanc, d'une tignasse rouge ample et de vêtements asiatiques était le premier protagoniste qui se dirigea vers la garde de nuit présente. Plusieurs membres se rassemblèrent aussitôt avec lui, échangeant des marques d'affection et de sympathie avec lui.
Le second personnage présent avait gardé ses distances et venait de s'asseoir à une table très proche de celle de Brimsgard. Une dragonne noire portant un uniforme de cuir noir aux détails violets. De lourdes bottes en armure de plates couvraient ses mollets et ses pieds. Ses ailes étaient amples et repliées pour ne pas gêner trop l'assemblée. Dans sa serre gauche, elle tenait fermement une lanterne ancienne dont la flamme violette surnaturelle subsistait sans carburant quelconque. Un serveur arriva à sa portée.

"Un Cocoroco de feu."

Le serveur sursauta un peu à l'évocation de cette boisson qu'on sortait rarement du fût. La dragonne s'installa plus confortablement, regardant autour avant de voir son verre arriver. La boisson contenue dans un verre de métal laissait échapper une flamme bleutée peu engageante alors qu'Ishtar posa de quoi payer sa boisson. Elle leva le coude et s'expédia le cocoroco de feu d'une traite jusqu'à l'ingurgiter en soufflante une fumerolle de fumée âcre et noirâtre. Visiblement satisfaite, elle reposa son verre.


"Excellent ce breuvage. Un autre !"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Mer 04 Juin 2014, 15:24

Bordel de couille de pupute de sa maman la vilaine prostipute mal conservée ! Sur ce coup là, je l'avait échappé de justesse... Hem ! enfin de veux dire, il s'en était fallut de peu pour que je crame cette tripoté de sombre con et me retrouve pourchassé pour meurtre -si bien entendu l'assassina de con n'est pas perçu comme un acte de civisme dans cet endroit saugrenue-. D'ailleurs, afin de m'assurer une tranquillité bien méritée, je décidai de me poser une table plus loin déjà occupée par un autre individu que j'analysai très vite comme un lointain parent. Un dragon noir ! Et J'avoue que je fus extrêmement surpris en constatant une si grosse différence entre lui et moi. D'accord, je suis handicapé de base mais quand même. Je ne voyais aucun point commun avec ceux de ma tribu en dragon et lui. Le style draconique ressortait sur quelques traits mais pas plus. Je me dis alors que partir de chez moi avait été une excellente idée. Jamais je n'aurais pu voir une autre espèce de dragon aussi différente de nous. Et j'étais très curieux d'en savoir plus sur lui. Je me posai faussement décontracté sur la chaise en face de lui et l'observa en premier lieu sans rien dire. Il ne fit même pas attention à moi au début concentré sur la "boisson" qu'on venait de lui servir. Globalement, il n'avait rien de spécial en soit : un dragon avec de belle écailles noires, de puissantes griffes et une queue -autant l'admettre- très stylée. Seul un point me tarauda : C'est quoi cet accoutrement affreux !!!!!!! Du cuir ?? Du métal aux pattes ?? Du violet ? C'est quoi le but, un carnaval ?? Même la flamme de son breuvage était moins pétant.

A peine eu t'il fini ce dernier à ce propos qu'il en recommanda un autre aussitôt. J'en profitait alors pour engager la conversation.

-Salut cousin à la descente fulgurante. Je ne m'attendais pas à trouver de la famille dans le coin. Tu habites ici ? Au moins habitué des lieux je suppose pour savoir qu'on propose de telle chose dans le coin. Moi c'est Brimsgard enchanté ; Dis-je en tendant la main droite. Hey barman, j'aimerai aussi goûter au même breuvage que mon pote.
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Ven 06 Juin 2014, 10:52

Ishtar reposa son verre après l'avoir descendu et vu alors son voisin de table la rejoindre. Visiblement elle avait attiré l'attention par sa boisson atypique et surtout par sa tenue vestimentaire. Le dragon hybride qui vint la rejoindre montra sous un jour qui fit très rapidement froncer les sourcils de la capitaine. Que de familiarité et de contact si peu agréable. Encore pire, il l'avait prit pour un homme ? Cette réalité frappa Ishtar comme si on venait de lui ouvrir une pinte de lait périmée sous le nez. Comment avait-il put se tromper ? Les formes généreuses d'Ishtar, son imposante poitrine... Son regard hypnotique féminin et ses cheveux, ou encore son timbre de voix sulfureux n'avaient pas suffit ? Ishtar se consola en se disant que Brimsgard était un cousin éloigné peut être peu habitué aux exemplaires féminins de sa race, ou alors il était complètement pété... Elle se tourna vers lui en fronçant les sourcils, se montrant ainsi peu engageante. La main droite tendue de Brimsgard ne reçus aucune compagnie.

"Cousin ? Famille ? Pour qui tu te prends ? Nous n'avons aucun lien. Ta race de dragon est de loin inférieure à la mienne, pour commencer. Ensuite ta condition d'homme fait de moi quelqu'un de largement supérieur à toi. Tu n'en a peut être pas vu beaucoup dans ta vie, mais je suis une femme. Mais même un poivrot de comptoir comme toi peut rendre service au monde... Reste abonné à ta main droite et abandonne l'idée de copuler."

La possibilité de liens que Brimsgard aurait put faire avec Ishtar venait de se réduire considérablement à un abîme sans fond. Ishtar ne pardonnerait pas cet irrespect sans borne qui l'avait frappée. Dommage, il était rare de tomber sur les dragon et cette rencontre venait de la décevoir profondément. Elle soupira avant de recevoir son verre de Cocoroco de feu, le descendant rapidement avant de se redresser. Ce pauvre idiot ne saura jamais à côté de quoi il venait de passer et Ishtar le lui montra bien en ignorant royalement son voisin de table. Les rencontres dans ces bars étaient des plus désagréables dernièrement.
C'est là que Theorem rentra en jeu, s'approchant de la table en déposant le verre à Brimsgard devant lui. Pour ses très rares visites à la taverne et en souvenir de quand il était pratiquement à temps plein ici, il déposa la boisson du client tout en portant son attention à ce dernier.

"Cocoroco de feu. Attention tout de même, ce n'est pas un breuvage de non-initié."

Dit-il avec le sourire avant de regarder Ishtar et Brimsgard. Le froid évident ne lui passa pas sous le nez et il déposa doucement son fessier sur le tabouret le plus proche.

"J'ai terminé de contacter la Cohorte du Dualisme Éternel. Ils sont content que je puisse revenir auprès d'eux."
"Fort bien, moi j'ai à faire ici pendant un temps. La taverne n'est plus trop un genre d'endroit à fréquenter."

Theorem voyait bien l'hostilité d'Ishtar et se tourna vers Brimsgard. C'était un nouveau, il ne le connaissait pas. Mais il avait prit à rebrousse écailles Ishtar qui ne lui adressait même pas un regard désormais.

"Je me nomme Theorem. Qu'est-ce qui s'est passé ?"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Mar 17 Juin 2014, 13:30

Remballé ? Non. Cassé ? Non plus, un truc plus poussif genre... Atomisé, satellisé, pourrit jusqu'au plus profond de mon amour propre, émasculé de la joie de rencontrer ce qui m'avait semblé être à l'origine un potentiel ami... Ami"e" apparemment, qui venait  de m'envoyer chier dans le plus abominable étron que le monde puisse porter ce qui était en revanche une certitude. Si l'expression se faire doucher s'appliquait à moi, j'apporterai la précision à l'acide. Comment aurais-je pu aussi savoir que "ça" c"était sensé avoir un vagin plutôt qu'une verge avec tronche pareille ?! Franchement ? En la regardant bien je ne voyais chez elle aucun traits efféminés. Le seul truc qui pouvait me mettre la puce à l'oreille, ou aux yeux dans le cas présent, c'étaient ses énormes lolo passant cependant inaperçue à cause la couleur ébène de la peau. Sans ça, pour moi j'avais à faire un type. Un regard féroce, une dentition redoutable, des lèvres invisibles et franchement pas belles. (je veux pas savoir à quoi elle pense en me fixant ainsi). Peut être que pour ses semblables il s'agissait des canons de beauté après tout. Et puis ces fringues... Ces fringues ! Pour moi, ni hommes ni femmes ne devraient porter de telles choses. Vulgaire, pas l'air confortable, fait du bruit quand on bouge (cuir cuir cuir moustache) et à coup sur méga lourd ! Enfin bon... Dans toute cette misère, il y avait du bon. Je ne l'intéressait pas pour copuler et Ô GRAND TIAMAT... Merci !

Malgré tout, cela me faisait bien chier de me prendre le bec avec la seule personne susceptible de partager quelque chose avec moi. Pis bon, quand bien même ce n'était pas intentionnelle, je l'avais quand même visiblement bien chauffé... Dans le mauvais sens hein. J'estimai avoir pour obligation de clarifier les choses. Je m'appuyai sur mes coudes et me penchant en avant afin de m'imposer son champ de vision.

-Ho mais faut pas prendre comme ça. C'était vraiment pas voulu. Si j'avais su que tu étais une femme, tu penses, je ne me serais jamais amusé à être aussi irrespectueux. Surtout avec un lointain parent. Oui parce que, je veux pas me la péter outre mesure mais je suis bel et bien moi aussi un dragon. D'ailleurs, ceux de ma tribu font  bien plus dragon que toi, c'est juste que je suis handicapé de naissance. Par contre, je suis pas bien sur d'avoir capter le rapport entre ta supériorité et le fait que je sois un homme. Dis je en lui offrant mon plus beau sourire amical. Au même, moment mon broc avec l'étrange liquide fumant arriva porté par un étrange personnage masqué aux cheveux rouge et à la main gauche somme toute assez étrange. Allez fait pas la tête, ça en vaut pas la peine. Ha merci.

Il s'installa à coté de nous sur un tabouret. J'arqua un sourcil amusé en remarquant la patte animale qu'il possédait. Il s'agissait de la personne qui était arrivé en même temps que la dragonne bougonne. Première impression, plutôt sympathique. Il prit la peine de se présenter et de me mettre en garde contre ma boisson qui à juste titre donnait plus l'impression d'être un explosif qu'un apéritif. Il ne manqua pas l'ambiance légèrement tendue entre moi et son amie et me demanda la raison.

-Moi c'est Brimsgard. Disons que je ne suis pas au jus de tout les types d'apparence draconiques existant et que par conséquent je ne suis pas forcément à même de savoir si il s'agit d'une femme ou d'un homme quand je croise une autre branche. Et donc ben... Bon d'accord y'a des indices; je désignai du doigt les seins de la draconne. Mais avec la couleur ça passe presque inaperçu. Et forcément elle l'a mal prit. Pourtant je pensais pas à mal.
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Ven 20 Juin 2014, 11:39

Theorem regardait Brimsgard avec une certaine curiosité. Les hybrides dragons qui tenaient plus de l'humain que du dragon, pas comme Ishtar qui elle tenait plus du dragon que de l'humain (et elle aurait détesté qu'on l'apparente à un de ces cochons roses qu'elle n'appréciait pas) étaient moins concernés par les rapports hiérarchiques entre les types de dragons ou même l'importance du sexe féminin. La déesse mère des dragons était en plus une femme, au contraire des divinités masculines des autres races, à quelques exceptions. Ishtar soupira en écoutant encore le dragon s'expliquer. Il ne fut pas plus rassurant ou respectueux à son égard mais l'arrivée de Theorem calma un peu le jeu.

"Je comprend l'embrouille... Et je comprend plutôt bien la situation maintenant."

Comment Brimsgard pouvait s'être trompé comme ça n'avait qu'une explication concrète pour Theorem. Tout simplement, les goûts de Brim différaient et il devait aimer les filles cruches en armure bikini qui faisait toujours un gloussement en guise de réponse à la drague. Ou alors il aimait d'avantage les garçons... Ce que Theorem ne jugerait absolument pas. Même si Brimsgard avait d'Ishtar une image peu flatteuse d'une personne en tenue de cuir au visage carnassier, il ne la connaissait pas comme Theorem la connaissait et si un jour il l'a croisait au Navras, malheur lui serait venu de devenir esclave de son aura de charme. La seule raison de pourquoi Brimsgard se focalisait ainsi sur Ishtar d'une manière aussi négative c'est qu'il n'aimait tout simplement pas ce qui sortait de l'humanoïde standard.

"Brimsgard, Ishtar n'est pas votre genre, mais elle saurait vous faire tomber à genoux de vénération en quelques mots. Elle tient tout son pouvoir de sa mère Tiamat ou de son ancêtre Omoroca. Vous voulez vous faire pardonner ? Arrêter de vous justifier. Le pardon ne passe par les mots mais par des actes. Surtout quand vos phrases sont aussi maladroites que votre esprit."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Lun 30 Juin 2014, 16:41

De vénération ? Totalement ? Rien que ça ? Ben ça va le ptit père, pas trop d'estime en sa copine à ce que je vois. D'un coté, ce qu'il m'avoua s'accorda parfaitement bien avec l'aura d'orgueil que dégageait la dragonne. Rien que dans les noms qu'il cita, je sentis chez elle un engouement de fierté qui m'étonnai. Je me penchai donc vers mon interlocuteur afin de poser ma question discrètement :

-D'accord mais... Tiamat et Omoraco... C'est qui ceux là ? Deux autres dragonnes taciturnes certaines de leur puissance uniquement parce qu'à la place d'avoir un zeub elle ont un vagin ? C'est bien beau de me sortir des noms tout fièrement, mais si c'est pour que je panne encore moins qu'au début ça sert à rien. Puis bon, c'est bien gentil tout ça mais le pardon si c'est par les actes je l'obtiens comment ? en lui proposant un massage ? Vous avez vu comment elle me regarde ? Si dans l'immédiat je la touche, on peut être certain qu'on retrouvera mes mains dans panier à déchets. Je souhaite m'excuser, mais dans l'immédiat je vois pas bien comment...

Je me redressai sur mon siège puis tandis la main pour saisir mon broc dans lequel mijotait toujours cette étrange et inquiétante flamme. Mon regard s'attarda sur la boisson pour finalement constater qu'ingurgiter une telle substance ne se révélerait sans doute pas être la meilleur idée qui soit à ce jour. Je la reposai alors sur la table en faisant mine de ne plus m'y intéresser. Et afin de rendre la chose invisible, j'interrogea l'individu masqué sur son accessoirement plutôt amusant.

-Sinon au fait, sympa le masque. Tu le portes genre comme un symbole hein ? Tu es une sorte de justicier masqué ? C'est pas mal le coté noir mixé au blanc. Tu as aussi un nom de code au passage ?
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Jeu 03 Juil 2014, 10:17

Theorem se demandait si Brimsgard avait été réellement en contact avec sa tribu ou avec l'histoire des dragons... Déjà qu'il écorchait le nom d'Omoroca, c'était assez révélateur. Pour la peine, Ishtar ne fit que hausser les épaules, puis elle se redressa un peu en faisant une expression interrogative, regardant Brimsgard avec curiosité. Peut être n'était-il pas un dragon finalement ? Elle n'en savait rien désormais et fut un peu confuse des réponses de son voisin. Elle ne le voyait plus comme un abruti avec la subtilité d'un mjolnir, mais comme un moineau tombé du nid, sans expérience.

"Tu t'excuseras en temps et lieu... Pour le moment tes derniers mots attisent ma curiosité."

Pour la peine, c'est Theorem qui sursauta un peu quand il lui parla de son masque et s'il jouait les justiciers. Quand on est garde dans ce donjon, c'est qu'on a déjà un goût pour la justice et protéger les habitants de ce lieu. Mais de là à cacher son identité, ce n'était pas non plus le concept de ce masque. Doucement, il retira le masque bicolore de son visage, montrant ses traits androgynes à Brimsgard qui, s'il avait confondu Ishtar pour un homme, allait très certainement faire l'erreur de le prendre pour une fille.

"Et non, pas de nom de code ou de rôle de justicier... Je ne suis qu'un garde. Beaucoup de monde m'appelle Theorem ici, mais Theo peut largement convenir. Je suis un Haiena, un semi-hyène. Et pour ma part, je porte ce masque pour amplifier mes sens et aussi protéger mes poumons qui sont restés affaiblis des batailles contre Focus."

Gardant le masque dans sa main gauche en forme de patte, il remarqua que Brimsgard ne buvait pas son verre.


"Plus tu attend et plus la flamme consomme l'alcool..."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Ven 04 Juil 2014, 20:44

Finalement ce fut moi qui ignora cette fois cette foutue dragonne grincheuse même si ce fut sans que je ne m'en rende compte (Comment je le sais ? TGCM !). Si je l'avais entendu, okay, je lui aurais répondu volontier afin de renouer un début de contact... Quoi que REnouer n'est pas le juste terme étant donné qu'il n'y a pas vraiment eu de contact. Injures et méprise ne suffisent pas j'en suis certain. ENFIN BREF ! Si j'avais snober -je le répète contre mon gré- miss gothica ce fut la faute à son ami... Amie en fait ! Sous ce masque ce cachait en fait un joli petit minois à qui le rouge donnait un style absolument sublime. Une classe qui fit naître immédiatement dans mes yeux deux petites étoiles et un pseudo sourire de séducteur sur mes lèvres. ... Quoi ? J'ai bien le droit de faire le don-Juan non ? En fait, je m'installai aussi avec plus de style sur ma chaise. Pas que je me la pète sec, non non. Juste que lorsqu'une charmante demoiselle se présente devant moi, j'évite en général de lui dire non. Je m’apprêtai donc à faire le joli cœur lorsque soudain :

*Brain on tilt*

Les lèvres tombèrent, les étoiles s'estompèrent et l'enthousiasme qui m'avait habité pendant quoi... Deux seconde s'envola sans moi, laissant dans mon âme une crainte tenace. Une crainte qui prit de l'ampleur quand mon cerveau mit en boucle ses paroles. Dans celles-ci, il analysa une étrangeté anodine mais en réalité pleine de sens : Pourquoi venait t'elle de parler d'elle au masculin ?????

-.......*Mise en marche du système de reconnaissance sexuel*

Mon regard scruta minutieusement son visage, sa chevelure. *03%*
Il analysa sa stature plutôt frêle. *09%*
Mon attention glissa au niveau de ses mains relativement graciles. *12%*
J'appréciai l'aspect ferme mais pas moche de ses jambes. *14%*

Et puis...

Mon attention s'arrêta sur son buste... Pitoyablement plat. *61%*
J'y mis alors mes mains fébrile en redoutant l'effroyable vérité. *100%*

*Résultat de la recherche en cours*

Théorem = Homme

Mon esprit alors se pétrifia, laissant un vide profond saisir mon cœur. Une infinité de limbes affreusement froid. Déserté par toute forme de rationalité, ma main alla reprendre mon broc que j'avais pourtant éloigné de mes lèvres pour une bonne raison. Puis ces dernières s’espacèrent. Mon corps se permit alors de choisir par lui même le meilleur moyen (selon lui) pour me faire redescendre sur terre. J'ingurgitai cul sec tout le contenu de mon verre. Alors le silence s'empara de notre tablé.

*Trois... Deux... Un... *

-UUUUOOOAAARRRGGGH !!! AU FEU !!!!

Je rugis bestialement en exultant une longue et puissante langue de flamme qui s'éleva au dessus de nos tête, éclairant ainsi davantage la taverne. Bien entendu, un bruit de surprise traversa la pièce en voyant le spectacle pitoyable dont j'étais l'acteur principale. Si je fis une telle chose, c'était dans l'espoir de purger ma gorge de cet horrible poison qui me semblait dissoudre lentement ma chair. Et toute cette mascarade dura jusqu'à ce qu'un gentil serveur m'apporte un seau remplit d'eau bien fraîche. La descente fut aussi immédiate qu'apaisante. Un bref silence s'en suivit. Puis je regardai tout autour de moi les gens ici présent, air un déprimé et fatigué, des larmes de douleur coulant de mes yeux.

-Mais c'est quoi ce foutu donjon ?...
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Mar 22 Juil 2014, 09:52

Lire les émotions n'étaient pas trop compliqué. Il fallait juste observer et c'est ce que fit Theorem en s'adressant à Brimsgard. Il avait vu, sans trop de difficultés, remarqué les interrogations, l'analyse que fit le dragon hybride pour en savoir plus sur lui... Puis l'amère déception qui lui causa l'envie de boire l'eau de feu. Le Haiena resta à son tour dans l'incompréhension d'un tel comportement... Puis finalement, cette incompréhension se changea en lucidité puis en amère déception. Brimsgard était aussi ouvert d'esprit qu'une moule et c'est pourquoi Theorem baissa les yeux, blessé. Comme pour répondre à son désappointement, Ishtar plaça sa main sur celle de la hyène, posée sur la table.

"Laisse tomber. On ne peut pas plaire à tout le monde. Tant que tu me plait, on s'en fout des autres, non ? En plus... il n'en vaut même pas la peine, vu qu'il ne se rend pas compte qu'il fait mal aux autres."

Ishtar avait le dont pour résumer les choses le plus adroitement possible et réconforter son compagnon qui lui aurait cherché à plaire à Brim au delà de ce qu'il pouvait faire. Mais des fois, il fallait savoir qu'on ne pouvait pas plaire à tout le monde. Surtout qu'il s'était commandé une boisson qu'il n'aurait pas imaginer supporter. En clair, même si Theorem avait été prêt à l'aider, cette dernière phrase de Brimsgard termina de lui faire sortir un soupire. Oui, Ishtar avait peut être raison à son sujet. Et bientôt, cela ne serait plus son problème. La dragonne se releva, posant quelques pièces pour les consommations dont celle de Brimsgard. Elle se la faisait un peu seigneur mais en même temps, elle avait pitié de lui.

"Allons-y. Je te souhaite quand même bienvenue, Brimsgard."

Dit alors amèrement Theorem, rejoignant Ishtar qui quitta la taverne avec lui sans en ajouter plus.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Dim 03 Aoû 2014, 23:26

Ou sont t'ils allez ? Aucune idée. Qu'on t'il dit au passage ? Pas bien certain de vraiment vouloir le savoir. La seul certitude était que je venais de rencontrer un duo très très haut en couleur. Un poil susceptible au passage. Au vu de leur réaction face à ma surprise, leur nature n'avait pas du en choquer plus d'un et pourtant : jamais je n'aurais jamais cru un jour voir de tel spécimens ! Un homme-femme draconique et une femme-homme, quand même bien plus aimable que son amie... Ami ? Bref !

Venant à peine de me remettre de ma violente émotion, je pus enfin me poser ces questions en ajoutant au passage celle de l'intérêt de servir un truc aussi nocif pour le gosier. Une expérience après coup drôle mais sur l'instant dévastateur. J'entendis accessoirement plusieurs personnes se moquer gentiment de mon insouciance.

-C'est un miracle que tu n'ais pas été dissous sur place mon pote ; me lança un des gardes venu précédemment restaurer l'ordre. Vu à la vitesse et la démarche qu'avait cette fougueuse Ishtar, elle n'a probablement pas du apprécier ce que tu as du leur dire.

-Mais c'est qui ces deux dingues ? demandai-je d'une voix encore bien sèche malgré toute l'eau ingurgitée. Enfin, ils sont pas méchants sauf peut être le, heu la dragonne un poil boudeuse. Seulement, pour vous ; c'est normal ça ? Ils sont quoi ? un duo tendancieux des enfers ? J'ai fais une bourde et je me fais envoyer sur les roses, ça arrive pourtant les erreurs non ?

-Vas donc leur dire cela, tu verras bien. Sur ce, j'ai du travail. Évite juste de faire autant de grabuge avec tes flammes, ça attise l'hardeur des types qui veulent se mettre sur le nez. Puis il s'en alla voir ses collègues avec pour moi un dernier signe de la main.

De toute évidence, Ishtar et ... Qui déjà ? Ha oui, Météorem ! Ces types ne devaient pas dater d'hier et semblaient êtres de furieux combattants dont la classe de combattant devait jouer sur le respect qu'avaient les gardes pour eux.  De ce fait, retourner chercher leur compagnie juste après les avoir vexer ne se révélait pas être une excellente idée. Je m'en allai donc de la taverne après avoir payé le barman en me disant qu'il était probablement meilleur pour moi de retourner dans les cieux, loin de ce monde de fou et d’étrangetés et que mon plan de base avait fonctionné à merveille : putain que le ciel me manque  !!
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel lointain, bière souvraine [Pv Ishtar et Theorem]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum