Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Invité le Ven 06 Juin 2014, 09:32

Las de mes pérégrinations à travers le monde, je me décidais enfin à visiter le donjon dont j'avais entendu parlé, un jour, acculé par les hommes qui voulaient détruire tout ce qui ressemble de près ou de loin à un non humain. Vous imaginez bien que j'ai fui quand j'ai compris qu'il voulaient me faire cuire à la broche comme une simple dinde, malgré que ce ne soit pas Noël, mais je gardais dans un coin de ma tête cette question au ton de menace "Tu viens du donjon Kanabo?!"
Bien sur, cette question était venue bien après le long débat qu'ils avaient menés pour savoir ce que je suis.
« C'est un ange ?
-Mais non ! Regardez ses mains ! On dirait des serres !
-Oui mais il a un visage humain ! C'est donc une harpie !
-N'importe quoi c'est un garçon ! Il a voulu voler ma fille pour l'emporter dans sa montagne!Tuons-le !
-M'enfin ! C'est peut-être un phœnix... Un demi-dieu ! Le tuer nous apporterait de grands malheurs... »

Je n'y peux rien moi si on m'a toujours appris que je venais d'une espèce de griffons. Alors j'ai fais des recherches, dans les grands bibliothèques du monde pour savoir ce que je pouvais être à leurs yeux, ou si je pouvais en apprendre d'avantage, car ma soif de savoir ne s'épuisera jamais. Et j'ai découvert qu'effectivement, ma race n'est pas répertoriée en tant que griffon par les humains. Pour eux, le griffon basique est un animal moitié aigle moitié lion. Je ressemble bien plus à une harpie, mi femme mi oiseau et rapide comme le vent, mais côté caractère, je suis bien aise de ne pas en être. Heureusement, les humains ont encore beaucoup à apprendre sur le monde qui les entoure.


C'est au détour de mes recherches que je tombais pour une seconde fois sur le nom de ce donjon. Kanabo. Il renfermerait à peu près toutes les espèces de monstres connues ou inconnues dans notre univers, mais serait la proie d'une guerre entre nous et les humains. Ma curiosité plus que piquée je décidais d'y aller. Mais le voyage fut long, mes questions existentielles me menant d'un lieu à l'autre, ne cessaient de me détourner de mon but... Jusqu'au jour où....


Les portes enfin franchies, je déambule dans les lieux l'air léger, le teint frais* à la recherche de tout ce qui pourrait venir à ma connaissance. Vu les murs de l’extérieur, j'en aurais sans doute pour de nombreux jours pour tout apprendre, et cette idée me convient à merveille. Alors j'avance, regardant à droite, à gauche, ravi et intéressé, jusqu'à tomber à l'entrée d'une immense salle.


Magnifiquement décorée, sans doute un lieu courant de rassemblement, et vu sa taille au plafond et sa largeur, il se pourrait que des monstres ici soient d'une grandeur incommensurable ! J'avance en découvrant les tapisseries racontant de nombreuses batailles et de périodes de paix, illustrées de nombreux animaux et monstres, lourdes de dorures ou de couleurs étranges... Des piliers superbement sculptées pour soutenir le plafond ne gâtent rien à la splendeur du lieu.


C'est alors que je tombe sur ma première rencontre. Une sorte de mi-homme, mi-autre chose... Comme moi ! Il fait à peu près ma taille, il a des mais super étranges, comme les miennes ! Bon d'accord, bien plus étranges que les miennes. Et ce sont des cornes que je vois au dessus de sa tête. Bien sur, le détail qui saute le plus au yeux, c'est encore cette énooooorme queue. Vous croyez franchement qu'une grosse queue comme ça, ça va avec des cornes ? Je me pose la question, dans mon esprit parfaitement sain et équilibré, voyez-vous, tout en me demandant de quelle espèce celui-ci peut bien faire partie. S'il faut, il fait aussi partie d'une branche de griffon non répertoriée dans le monde. C'est pourquoi c'est uniquement vers lui que je vais, le sourire aussi bien accroché à mes lèvres que mes questions.


« Salut oh, bel étranger que je ne connais pas ! Je suis Ronan. Et j'admire la manière dont tu es pourvu... Ou monté... Enfin... Construit ! Tu as compris l'idée ? Es-tu une forme de dragon ? D'hybride ? Ou plutôt une espèce que je ne connais pas encore ? Quelle est la matière de tes cornes ? Elles poussent ? Et tes mains sont puissantes ? »


Il est évident que mon regard inquisiteur malgré mon visage affable ne manquera pas de le gêner, s'il se trouve être quelqu'un d'un tant soit peu pudique. D'ailleurs, je commence à en faire le tour pour admirer l'ingéniosité de son mélange, continuant mentalement les comparaisons avec moi-même et, à l'oral, ma foule de questions. Bizarrement, au fond de moi je me sens être ravi de ne pas avoir de cornes. Allez comprendre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Ven 06 Juin 2014, 13:12

Poings sur les hanches, Je fixait médusé l'imposant plafond qui me surplombait d'une hauteur d'au moins vingts mètres de haut. Si tout dans ce donjon n'était guère à mon gout, je dois bien admettre que cette salle en revanche me faisait pétiller de magnifique petites étoiles dans mon regard. Grand, large, vaste, cette pièce était obligatoirement conçu pour moi. Peut importe qu'il vente, qu'il pleuve ou que l'orage gronde, ici je pouvais m'adonner à mon grand plaisir quand bon me semblait. Bon, j'admet que la décoration ne m'intéressait pas trop... En fait je m'en branlais royalement. Mais cette taille ! Ces dimensions titanesques ! Le rêve. Je ne comprenais pas pourquoi je ne voyais aucun être ailé profiter de cadeau. A la place, il n'y avait que des gens qui discutaient tranquillement de tout et de rien en faisant le tour de la pièce comme des hamsters.

Mon cerveau obnubilé par ce théâtre aérien se mit à créer pour mon plus grand bonheur une vision de moi en train de surfer sur l'air tout en offrant à d'innombrable spectateur  un gracieux ballet fait à base de pirouettes habiles, de saltos et de looping à ne plus savoir quoi en faire. Le tout sur un fond nébuleux orange flamboyant. Ha le pied ! Je ne m'en rendis même pas compte sur le coup mais ma queue battait de gauche à droite mue par l'excitation d'une telle pensée. Je sentis même mon dos me démangé, pressé de libérer mes ailes pour aller embrasser la voûte peinturluré qui me narguait d'en haut. Alors je me préparai à m'envoler je fus accosté par une étrange personne. A première vue humain, je ne me rendis compte de mon erreur que lorsque je vis ses serres de volaille et ses grandes ailes dans son dos. 

« Salut oh, bel étranger que je ne connais pas ! Je suis Ronan. Et j'admire la manière dont tu es pourvu... Ou monté... Enfin... Construit ! Tu as compris l'idée ? Es-tu une forme de dragon ? D'hybride ? Ou plutôt une espèce que je ne connais pas encore ? Quelle est la matière de tes cornes ? Elles poussent ? Et tes mains sont puissantes ? »

-...

Je le fixai, mon visage délaissé de toutes formes d'émotions. *j'admire la manière dont tu es pourvu... Ou monté... Enfin... Construit ! Tu as compris l'idée.* Cette phrase se répéta en boucle dans mon esprit causant au passage chez moi un affreux frisson qui me remonta le dos et m'arracha un bruit de dégoût explicite.  Mes mains se crispèrent et les griffes de mes pieds crisèrent contre le carrelage.

-Deux seconde histoire que je me remette de mes émotions... Je viens quand même de me faire draguer par un vieillard d'homme poulet qui vient de me complimenter sur mes dotations génitales... Brrr il fait froid soudainement.

Je tentai de me détendre en expirant doucement et étirant mes membres plus rigide qu'un rondin de bois, encore affligé par l'affreuse surprise. Une... Deux... Une... Deux. Un semblant de calme se réinstalla en moi. Je me sentis donc d'attaque à reprendre la conversation.

-Donc, tu disais, qui es tu et que v...

*Bel étranger*

Cette réminiscence causa chez moi un abominable sursaut qui me défigura momentanément, offrant ainsi au poulet une expression caricaturale d'un type mal dans ses bottes ce qui était pourtant clairement le cas ! Dépité et écœuré, je portai mes mains sur mon visage comme pour me protéger de l'horreur de la situation. Quand mon visage refit surface, son apparence n'était guère arrangé toujours déformé par le chaos qui régnait dans mon esprit.

-Mais putain mais mec !! C'est quoi cette façon d'accosté ?? Tu salut souvent les gens en prétendant qu'ils ont une grosse verge et en montrant clairement que tu veux te les faire. ? T'es un poulet ! Je suis un dragon ! Tu as un peu de respect pour mon amour propre ? Eurk... Je me sens sale maintenant... Putain sérieux... Tu viens carrément de foutre en l'air mon délire. S'il te plait refait ton introduction parce que je sens sinon que je ne vais pas m'en remettre hormis si je te flambe...

Et pour cause, dans ce délire de sensations bordélique, germa une étrange question qui remonta jusqu’à mon cerveau torturé : Est ce que si je le croquais, ça aurait le gout de poulet ?
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Invité le Ven 06 Juin 2014, 15:07

Ha... super... Un mec carrément agressif... Il va falloir faire preuve de tact pour rattraper tout ça... Mais ce qu'il dit me surprend tellement que j'en tombe... des nues ! Qu'est-ce que j'ai encore fait pour qu'il se mette dans cet état ? Il me faut un petit moment pour comprendre l’ambiguïté de mes paroles. Évidemment, je ne pensais pas à mal, mais qui sait ce qu'il se passe dans un esprit tordu.
Bien, étape numéro une : répondre poliment...

« Pardon pardon ! Mon cher... Heu... M'enfin je n'suis pas vieux ! Je suis même plus jeune que vous ! Je pensais vous parler avec respect et.... Me faire.. Vous ?... De quoi ?! »

Ça y est, je ne sais plus ce que je dis. Je sens un frisson parcourir mon échine alors que mon esprit s'embrouille. Vraiment, je ne voulais pas qu'il se sente mal à l'aise. Déjà, je commence par arrêter de le reluquer comme on matte une œuvre d'art. Vu son langage, il n'en vaut clairement pas la peine. Et puis il se dégage alors de lui comme une aura de violence. Un sentiment d'agression m'envahit. Et pas seulement parce qu'il menace de me flamber. Finalement, un mécanisme courant se met en route chez moi. L'humour. Le plus sournois, le plus noir... Le plus piquant qu'il peut y avoir, car piquer son adversaire par les mots est une de mes attaques favorites.
Et puis au fond, peut-être que celui-ci aime les combats verbaux... On va tester...

« Ne vous inquiétez pas, je ne vous aurais jamais dit que vous avez une grosse verge. Comprenez, je ne voudrais pas vous mettre mal à l'aise dès notre première rencontre.... »

Le ton est badin, léger, mais il sous-entend tellement, que l'autre devrait mal le prendre. Allez, s'teu-plaît ! Mets-toi en colère ! Peut-être que ses cornes vont s'enflammer, que son énorme appendice qui gigote partout va se mettre à luire et qu'on va entrer dans une vraie scène de combat de coqs ! Ça pourrait être drôle...


Il m'a traité de poulet. De.... Poulet !! Il me tutoie, et en plus, il ne m'a même pas dit son prénom. Quel ingrat. Impoli. Et il se prend pour un dragon. La bonne blague.

« Mais... Pardonne-moi, petit lézard, je vais essayer de faire une nouvelle entrée en matière... »


Reculant d'un pas en me tournant à moitié – ne jamais tourner le dos à son adversaire – Je reviens vers lui, le sourire affable, une patte négligemment posée sur la hanche, l'autre me frottant doucement le menton je recommence, comme lord d'une première rencontre, le ton haut et clair :

« Hey ! Bonjour mon Brave ! Je cherche à visiter le donjon, vous le connaissez bien ?
Oh ! Faites attention, vous avez un énorme asticot qui vous... Suce le derrière... Ça doit faire atrocement mal ! Avez-vous besoin d'aide ? En plus il gigote ! Faites gaffe ! »


Serait-ce le fait de la joie ou de l'énervement ? Mais cet énorme morceau de dragon, s'il faut le croire, est en train de battre furieusement l'air. E j'ai tellement envie de rire que mes ailes frissonnent bruyamment alors que je me retiens, affichant une fausse inquiétude pour le sort du personnage face à moi. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Mer 11 Juin 2014, 12:32

Je compris à travers son attitude dubitative que le message perçu n'était pas celui souhaité à l'origine. D'un coté, il ne donnait pas l'impression d'être un mauvais gars avec sa ptite frimousse et sa dégaine de gentil vieux jeune. Je lui laissai alors la possibilité de retenter sa chance. Il aurait été dommage de mettre un vent à un type sympathique dans un monde ou les ennemies ne pouvaient qu'êtres légion. Il tenta d'abords de s'excuser vis à vis du quiproquo qu'il y avait eu avec ma queue (la grosse qui pend à la vue de tout le monde). D'ailleurs j'admets que cette confusion sur ma queue me fit glousser intérieurement. On ne me l'avait jamais fait celle là. En revanche ce que j'appréciai beaucoup Beaucoup BEAUCOUP moins, ce fut le surnom de "petit lézard"... Pauvre abruti, tu n'as pas pensé à réviser ta chaîne alimentaire avant de venir hein ? Tu vas le regretter.

Très poli, je le laissai finir son blabla ou plutôt ce qu'il appela sa nouvelle entrée en matière. Et finalement je me dis que je n'aurais pas dut lui donner une seconde chance... Juste pour lui. Je me retins cependant de lui faire part de ma remarque même si en fin de compte j'avais raison, "con comme une poule". Le ton qu'il employa me crispa les membres supérieurs qui rêvaient déjà de l'étrangler. D'ailleurs, le point final de sa phrase sonna à me oreilles comme le gong du déjeuné. Je me rapprocha de lui, à petit pas et le fixa droit dans les yeux avec un regard à la fois joueur et carnassier (très pratique d'être exactement de la même taille). Le son de ma voix était teinté par une douce note d'amusement malsain.

-Alors mon ami la volaille, déjà, oui je suis un dragon. Un hybride pour être exacte. Ensuite pour ta gouverne la verge c'est ce qu'on appelle communément une queue. Celle ci se leva au niveau de nos visage et le pointa furieusement. En fait, si le bout avait été fait à base de piques au lieux de poils rouges, je l'aurais déjà embroché. Mais c'est pas grave car moi aussi j'ai une question qui va sans doute te sembler étrange. De mon dos surgirent  soudainement deux immenses ailes draconiques d'un noir ténébreux. A ce même moment, je délaissai mon masque de fausse amitié pour finalement arborer celui de prédateur. De petites langues de flammes surgirent du coins de mes lèvres et de mes narines. Est ce que si je te flambe, tu auras un gout de poulet grillé ?
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Invité le Jeu 12 Juin 2014, 14:16

c'est ce qu'on appelle communément une queue.

« Oh ! Une queue poilue !! Pour faire des chatouilles ?! »

Ça sort tout seul tandis que je tends la main pour essayer de toucher le bout des poils qui ont failli m'effrayer en me fonçant dessus. Mais j'évite d'y attarder mes mains, vu l'esprit torturé de l'animal, autant ne pas en rajouter. C'est alors que son dos se met à frémir pour laisser sortir... Deux immense ailes ténébreuses qui...


On va a déjà fait un cadeau ? Le genre de cadeau que vraiment, vous ne soupçonniez pas le moins du monde ! Genre vous rentrez chez vous, vous avez oublié qu'aujourd'hui, vous vieillissez, et là, en allumant la bougie, tout le monde se met à hurler, à vous lancer des boules de couleurs, des serpentins affreux qu'il faudra nettoyer... Tout ça... Vous faites semblant d'être heureux, de les remercier, vous serrez les dents... Et là, vous découvrez derrière eux LE Cadeau dont vous n'osiez rêver ! Celui que vous envisagiez de vous offrir pour le noël de vos 170 ans tellement il est hors de prix et pas pour vous. Et bien, c'est à peu près ce genre de sentiment là que j'ai eu en voyant ces ailes.


Alors forcément, je prends un air détaché, pour éviter de l'inonder de joie, mais voilà, ça grouille en moi, ça fait des bulles, ça saute, ça a envie de sortir...
Sur mon visage, une grimace qui sous-entend ''hé allez, encore un qui cherche à m'impressionner avec son super joujou de la mort qui tue. Même pas mal, je préfère les miennes.'' Mais au fond, j'entends ma tête qui crie ''Waw !!!! Un copain d'jeu ! P'être qu'il vole aussi vite que moi ! Youhou !!!'' Alors tout s'exprime par une pirouette énorme de mon corps dans les airs. Comme une invitation à me suivre. Il veut jouer au chat et à la souris, mon jeu préféré. On va s'marrer.

Est ce que si je te flambe, tu auras un gout de poulet grillé ?

« Faudra que tu me le dise ! Si t'arrive à m'attraper ! Asticot ! »



Et je pars, à toute allure, vers le plafond, dans un rire sonore qui ne manque pas de se répercuter dans l'immensité vide du lieu. Tout excité de la course qui se prépare, il me faut quand même me concentrer un minimum pour éviter les flammes. Il a un avantage, le traître ! Je vais voler en zig-zag pour plus de sécurité, et aussi pour tester sa rapidité. Mais il semble bien énervé l'Hybride. Je crois que mon bonheur est complet. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Mar 17 Juin 2014, 14:13

-Asticot ?! Précédemment écœuré, dorénavant fulminant ! Okay la dinde, toi tu passes par la case cuisson à feu doux après t'avoir doucement déplumé avec une pince chauffée à blanc !

Je poussai un rugissement souligné par de sublimes flammèches  avant de m'envoler comme une fusée le regard remplir de feu bourdonnant de rage. On va voir qui du dragon ou de la volaille dompte le mieux les airs ! L'air dégagé par le mouvement de mes puissantes ailes arracha aux gens environnant des cris de surprises et pour certains quelques jurons biens pensés. Mais peu importe, ma proie filait et il n'était pas question qu'elle réchappe à sa sentence. Je suivis le vieux qui devant moi atteignait déjà le large plafond de la salle. Je mis alors à profit mes trente ans d'expérience aérienne pour accélérer encore plus vite afin de lui sauter au cou le plus rapidement possible, mes griffes frémissant d'envie de le ratatiner. Sauf que... Car oui je n'ai pas pensé à un point important... Contrairement au vaste ciel ou les limites semblent inexistantes, ici la distance peut devenir très vite dérisoire une fois à grande vitesse. Et contrairement au cieux, ici il faut faire gaffe à sa vitesse. Mais ça je n'y ai pas pensé plus tôt. Je me retrouvai donc très vite dans un situation ou le pigeon fit une embardée élégante, tandis que moi, je me retrouvai à tenter de changer de cap sans aucun courant aérien pour m'aider dans ma tache. Résulta : Je parvins à changer un peu de trajectoire ce qui m'évita de manger le plafond en pleine face, mais pas de me heurter sur le coté pour ricocher plus loin sur le mur nord de la pièce.

Je me stabilisa bien vite mais la douleur elle persista m'arrachant au passage un rictus mauvais. Je rougis de honte pour avoir fait une bourde aussi absurde. Habitué à volé dans les airs en haute altitude, j'ai été stupide de croire qu'il en serait de même ici pour les conditions atmosphériques. En fin de compte, l'oiseau riant aux éclat devait se sentir plus à son aise que moi. Non seulement, il n'y avait aucun courant d'air spécifique pour m'aider, mais en plus, je devais faire attention à ma vitesse si je ne souhaitais pas manger le béton à chaque battement d'aile. Putain, ce dindon allait sévèrement le regretter si je parvenait à mettre la main sur son râble ! Énervé comme jamais, je décidai d'y aller plus franco. Je pris un grande inspiration, gonfla ma bouche de flammes ardentes puis relâcha tout en une énorme boule ignée. Celle ci ne fit pas mouche car l'autre imbécile l'évita sans trop de soucis apparent. En revanche, elle fit de sérieux dégâts au murs.

-Et merde... Dis je blasé en entendant les civils appeler les gardes.
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Invité le Mer 30 Juil 2014, 17:39

Je ris. 
A m'en tordre les boyaux. Cette espèce d'embardée loupée n'a pas échappée à mon regard perçant et à mon humour noir. A peine ai-je eu le temps de me demander quelles forces mon poursuivant utilisait le plus dans les airs qu'il m'en fit une démonstration parfaite. Les courants d'air qu'il n'y a pas du tout à l'intérieur d'un donjon. J'aime les utiliser aussi car ils permettent de moins user d’énergie, mais je pense m'être suffisamment entraîné pour supporter une mini course poursuite dans un lieu clos sans avoir à souffrir de fatigue. Ne sous-estimant pas mon adversaire, je devine qu'il est aussi capable de retrouver l'équilibre rapidement. Par contre, son état de nerfs ne semble qu'empirer. Orgueilleux avec ça, l'asticot. Je suis au bord de l'extase alors que la course ne fait que commencer.

Mais si la colère est un élément parfait pour rater son coup – la preuve, demi-saurien – l'hilarité n'en est pas moins dangereuse pour se faire déstabiliser. Hé oui, c'est ma faiblesse. Je perds ma concentration quand je ris trop, trop sûr de moi. Et les flammes crachées à telle puissance me frôlent de justesse. Projectile facile à éviter. Beaucoup moins les yeux remplis de larmes de joie. Heureusement que la dose d'adrénaline est toujours là, elle.
Et au moment où je regarde les dégâts sur le mur, je me mets à rire de plus belle.

Bon, un peu moins fort, sinon l'autre risque de devenir une bombe anti-aérienne à lui tout seul tellement il semble furieux. Faudrait pas qu'il fasse décoller le plafond du donjon juste parce que j'ai un peu titillé son amour propre.

-Et merde...

Ha ouais.... Oups.
On va pas passer pour les gentils si on continue comme ça. Je profite que l'attention du serpent soit occupé à regarder au sol pour me rapprocher un peu, en signe apparent de paix. Mes ailes frottent bruyamment l'air, histoire qu'il ne m'explose pas la figure s'il ne me sent pas arriver et je lâche d'un air sérieux :

« J'vois plus que deux solutions là... Soit on se rend, comme les gentils pacifistes que nous sommes, prêts à réparer les dégâts ou en payer le prix fort.... Soit on va continuer à jouer dehors. »

Et j'accompagne mon dernier mot d'un geste simple. En plus d'un sourire narquois que j'affiche fièrement, mon bras se tend de tout son long vers l'immense fenêtre qui monte au plafond, tout au fond de la salle, donnant l'impression que le soleil est à l'intérieur de la pièce tellement son accès est illimité à travers le verre. Décide-toi vite, dragon, avant que ce petit jeu ne m'amuse plus. Et puis comme tu as l'air d'être du genre à montrer celui qui a la plus longue... Distance de vol, bien sûr ! C'est l'occasion de s'évaluer, AVEC courants aériens à disposition. Hé oui. Je suis fair-play.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Sam 16 Aoû 2014, 16:28

"Suicidaire" Me dis-je quand il me lança son défit. Pour ma part, les gardes je m'en branlais sec. Je lui répondis du tac au tac en déployant au maximum les membranes de mes puissantes ailes. Puis jee m'élançai subitement et l'attrapai par le col lorsque je dépassai pour me diriger vers le trou béant que j'avais préalablement creuser par inadvertance avec mon souffle igné. Je m'y engouffrai avec élégance en exécutant une cabriole purement gratuite avant de jeter comme un vieux sac d'ordure le futur poulet qui avait osé me provoquer. Qu'il se soit rattrapé ou bien ratatiné les miches sur le gazon à l'extérieur je m'en fichais complètement. Pour ma part je me posai sur une branche se dégageant du reste de la masse feuillu d'un arbre pour guetter comme le ferait un bon prédateur avec son prochain repas.

-J'accepte ton défit l'emplumé de seconde zone. Cependant j'espère pour toi que tu es bon pour te défiler car tu viens de te jeter dans la cage au crocodile.


Pour démonstration, je m'éjectai dans les airs en poussant fortement sur mes jambes et en m'aidant de mes ailes draconiques. Quelques battement me suffirent pour me donner l'élan nécessaire pour produire ce son si agréable à mes esgourdes... Le sifflement de la chasse. A l'aide des courants aériens dorénavant exploitables, je gagnai de la vitesse jusqu'à devenir l'équivalent d'une flèche vivante, tranchant le ciel de son corps. Plusieurs passant ayant vu l'explosion du mur s'inquiétèrent quand ils captèrent ce cris strident venant du ciel, alors qu'ils ne voyaient absolument rien. Le Seigneur des cieux allait frapper un bon dindon.

Mais en bon chasseur, il est essentiel de s'amuser pendant une chasse. Aussi, je ne me lançai pas immédiatement en piquer pour lui briser la nuque grâce à l'aide de mes pétons acérés. Ma bouche se gonfla de nouveau de flammes ardentes puis les lui crachèrent dessus... Bon j'admet que même si mon idée était de le rater volontairement, je m'appliquai à viser comme pour me faire croire que j'étais peut être capable de tirer droit. Mais non, malgré tout, aucunes boules de feu ne le touchèrent de prêt ou de loin. Seule la pelouse soufra de ma tentative. Quelle déchéance ; sans tenter d'esquiver, la volaille s'en était sortie sans un seul bobo et sa mine réjouie et moqueuse en disait long sur la peur qu'il n'avait probablement pas ressentit.

0-2 pour la barbaque...

Je redescendis sur ma branche vexé, même si cette fois ci plus à cause mon propre échec que de sa face d'abrutit.

-Ouai, non par contre (même mes phrases sont bancales !) je veux bien jouer au prédateur mais au moins, juste, fait un effort. C'est pas cool si tu me fous la honte devant tout le monde en te moquant ainsi de mes attaques.

Mes parents pleureraient probablement de cette chasse...
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Ver et un Poulet [vs Brimsgard]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum