Canonnades, rigolades et exploration (libre)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Canonnades, rigolades et exploration (libre)

Message  Umbriel Celeboer le Mar 31 Mar 2015, 02:00

HRP:
Je vous prie de tous m'excuser pour ce retard dans ce RP, j'ai eu un passage difficile.

L’embarras qui s'était emparé de la féline fit sourire le triton, d'autant qu'elle ne cessait d'en rajouter, ce qui aurait pu empirer sa situation s'il avait été sérieux. Ce n'était qu'une farce de sa part, et qui avait admirablement bien fonctionné. Ce sourire toutefois était teinté d'une pointe de déception: c'était là encore la preuve que les terrestres ne connaissaient pour la plupart rien des créatures aquatiques, la plupart s'en désintéressant totalement.

¤ N'aie crainte, ce n'était là que plaisanterie. Aussi imposante sois-tu d'un point de vue d'humanoïde, tu es bien loin de posséder le gabarit de ce que mes semblables et moi-même considérons comme des prédateurs. Les poissons qui forment tes repas sont pour bien des aquatiques ce que lagomorphes et gallinacés sont à certains peuples terrestres. ¤

Bien sûr, la confirmation que l'équipage dirigé par le capitaine Morgan avait pénétré le temple, bien qu'elle rassurait Umbriel sur l’identité des profanateurs, ne le réjouissait pas. Ne pouvait-on donc jamais mettre en ceux qui sont ou furent humains sa confiance ? Soupirant, il déposa précautionneusement le parchemin dans sa besace avant d'aller accueillir les contrevenants, tentant mentalement de dissiper l'inquiétude qu'il sentait percer dans la voix de la panthère, visiblement plus emplie de respect que ceux qui faisaient route avec elle.

¤ Il n'y a qu'un unique temple sur cet îlot, aussi est-ce bien le même bâtiment dont j'ai fait mention plus tôt. N'avancez pas plus avant, je vous rejoins. ¤

Le lhimlug escalada péniblement l'escalier et parvint à son sommet juste pour saisir le discours du pirate irrévérencieux. A peine avaient-ils franchi le seuil sacré de ce lieu, initialement consacré au silence et au recueillement, que pirates et touristes l'avaient empli de bruit et d'agitation. Malgré le calme qu'il imposait à ses sentiments, Umbriel sentit la colère monter en lui en observant la profanation que commettaient ces terrestres.
Se redressant sur sa queue, atteignant ainsi une hauteur de près de trois mètres lui permettant de toiser même le plus massif des pirates, Umbriel s'apprêtait à manifester son ire au capitaine lorsqu'il assista, impuissant, à la chute de la panthère. Se précipitant instinctivement, il fila à vive allure jusqu'au bord de l'obscurité, bousculant sans ménagement quelques uns des visiteurs indésirables au passage. Du fait de sa parenté anguillaire, le triton était souvent maladroit sur la terre ferme lorsqu'il s'agissait de se déplacer lentement, mais il pouvait atteindre des pointes de vitesses comparables à ce que faisaient les lamias, ces rapides ondulations étant similaires à celles de sa nage. L'habitude des eaux profondes lui permit de percer l'ombre et de distinguer, quelques mètres en dessous, Felina et le rat qui ne semblaient pas avoir été trop blessés par la chute. Il reconnut cependant la pièce dans laquelle ils étaient désormais, et l'inquiétude s'empara de lui. La salle d'embaumement où se tenait la panthère était dans les souterrains, de l'autre côté des protections magiques, une zone où dormaient d'antiques dangers.

¤ Felina ! N'es-tu point blessée ? Par pitié, reste où tu es, je viens au plus vite t'ouvrir une voie jusqu'à l'extérieur. Ne sors pas de cette pièce tant que je ne t'aurai rejointe, ces tunnels sont plus périlleux qu'ils n'y paraissent. Je serai là aussi rapidement que le temple me le permettra. ¤ lui souffla-t-il mentalement, sans cacher son inquiétude. Occupé dans la bibliothèque, il n'avait guère pris le temps de lever la magie du lieu.

Le triton tourna alors son regard et sa colère, nourrie par l'appréhension qu'il éprouvait pour la seule personne qui lui avait semblé sage dans ce groupe.

¤ Vous ! Comment osez-vous ? Je ne daignerai pas m'attarder sur les insultes que vous avez proférées à l'égard de ma race, mais êtes vous sot au point que ces pierres n'étaient suffisantes à vous indiquer les limites de ce temple ? Vous aviez été avertis et aviez donné votre parole d'éviter ce lieu. Si je n'avais déjà rencontré d'humains dont le verbe était fiable, je rejoindrais sans doute par votre faute l'avis commun au sein du domaine Kanabo que ceux de votre espèce n'y ont pas leur place et ne méritent que mépris et lames.
Vous avez assez violé ce lieu, et je n'ai qu'une envie, celle de vous ordonner de quitter ce rocher sur l'instant. Mais l'un des votres est en bas avec Dame Felina et je puis comprendre que vous ne souhaitiez partir sans lui. Je m'en vais les chercher, suivez moi et restez, vous et votre équipée, toujours à ma vue. Les tunnels sont dangereux, je vous en ai déjà averti, et trop de sacrilèges ont déjà été perpétrés. ¤


Sans rien ajouter de plus, ni sans communiquer le moindre mot aux autres personnes présentes, il fit volte-face sans attendre un quelconque retour de la part du maudit. Il se dirigea d'une ondulation décidée vers les escaliers menant à la bibliothèque où il se trouvait quelques minutes auparavant et où il devrait à la fois ouvrir les catacombes et en lever les protections d'origine magique pour porter secours à Felina.
avatar
Umbriel Celeboer
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 652
Expérience : 485
Métier : Lhimlug: gardien, prêtre et théologien

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://dungeonkeeper.forum-canada.com/t1083-carnets-de-voyage-du

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canonnades, rigolades et exploration (libre)

Message  Sargasu Mortis le Ven 01 Mai 2015, 03:23

Et bien et bien; cette expédition s'annoncer moins calme qu'au départ, bon un temple et des trésor est synonyme d'aventure (et accessoirement de chapeau et de fouet mais ça c'est une autre histoire). Le roi mort-vivant ne daignait pas vouloir bouger, non parce qu'il craignait quelque chose; mais pour simplement vérifier quelque chose de simple, si il y avait des pièges; laissons mourir les imbéciles puis avançons, tel était le plan.


Tout se passait bien; bien sur certains pirates s'autorisaient des libertés pour "piller" le temple; mais ils étaient vite réprimandé par leur capitaine, heureusement pour l'un d'eux car a peine avait-il approché de Sargasu avec son masque de marabout que ce dernier s'apprêtait a tirer son épée de son fourreau pour lui coupé la tête. (En même temps venir jouer le vaudou auprès d'un non-mort qui refusait sa condition; c'était pas une idée de génie.) La panthère avançait en tête, le squelette en armure ne la quittait pas des yeux, et il tendit juste une main lorsqu'il vit le sol se dérober sous ses pattes.


Voila donc le premier piège du temple; et malheureusement ce fut le meilleur élément qui fut séparé du groupe, Sargasu était assez sceptique quant a la suite, il entendit juste un choc plus bas; le capitaine se pressa de demander comment elle allait, et son absence de réponse laissait présager le pire; mais ce n'est pas ce qui inquiété le plus notre mort-vivant avait son épée en main, inquiété par l'attitude menaçante de l'aquatique du nom d'Umbriel.



"Ventre sain gris! Cette créature nous est hostile a présent! cha..."


Le changement d'attitude rapide de la créature le laissa alors perplexe, et bien seul sans sa tirade; ce dernier était partit se rapprocher du trou dans lequel Felina était tombé, et vu le nombre de personnes importante penchaient vers ce trou, Sargasu prit la liberté de venir voir aussi. Ses yeux percèrent rapidement le noir et il put constater que la panthère n'était pas si blessé que ça finalement, toutefois la salle dans laquelle elle était tombé n'était peut-être pas totalement sans danger.


"Hum elle m'a l'air d'aller bien, toutefois je ne dispose pas de corde pour tenter de la faire remonter. Messieurs donnez moi un coup de main, je vais lui servir de plate forme afin qu'elle remonte."


Sargasu commença a descendre; espérant que quelqu'un le tienne par la cape, autrement il risquait fort de finir plus bas lui aussi, et disons qu'avec ses 2 mètres 15 ils pourraient combler la distance entre lui et Felina, ajoutons a cela qu'il était un squelette, et la panthère pouvait facilement l'escalader sans le lacérer.


Problème?
Solution. (enfin....peut-être...)
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canonnades, rigolades et exploration (libre)

Message  Felina le Mer 24 Juin 2015, 14:50

Je n’étais pas rassurée… Je me sentais même bien plus à l’aise dans la jungle que dans cet édifice froid dont nous ne connaissions rien. Avait-on au moins le droit d’être ici ? Visiblement personne ne s’en inquiétait, encore moins les turbulents pirates, capables de s’amuser d’un rien ! Leur vacarme me stressait… Qu’allait-on réveillé avec ça… Qu’allait-on déclencher ? J’avançais alors très prudemment, tous mes sens en alerte, essayant d’identifier d’autres odeurs que celle de la poussière et de l’humidité. Mais en entendant le capitaine vociférer auprès de ses hommes,  je comprenais qu’il était bien au courant… Umbriel l’avait déjà averti, nous étions effectivement dans son temple !

Et bien sur, l’aquatique m’apporta sa confirmation rapidement, me demandant au passage de ne plus avancer dans le temple jusqu’à ce qu’il nous rejoigne. Pour le coup, je comptais bien obéir ! Je m’arrêtais sagement, jetant alors un coup d’œil sur l’horrible petit rat qui me collait un peu trop. Mais alors un très léger bruit se fit entendre, une sorte de claquement, accompagné d’une toute aussi légère vibration sous mes coussinets. Intriguée, je n’eus même pas le temps de m’inquiéter que la trappe s'ouvrit brusquement sous mes pattes, m’emportant dans un vide noir dont la limite m’était inconnue.    

Mon corps heurta lourdement le sol dans un nuage de poussière. Réalisant la hauteur de la chute ainsi que le choc, je me félicitais d’être restée sous ma forme résistante d’animale, sachant pertinemment que mon corps garou ne s’en serait pas sorti indemne. Je pris tout de même quelques instants avant de me relever, prenant conscience que le rat était avec moi, et que nous semblions, heureusement, être seuls dans... Mais où étions-nous cette fois-ci ! Agacée, je relevais la tête pour apercevoir au loin les têtes inquiètes de l’équipage. Le capitaine me demanda de ne pas bouger avant qu’il arrive. Mais où diable pouvais-je bien aller de toute manière ? Une ballade dans ces galeries souterraines ne m’attirait absolument pas !

Énervée, je m’asseyais tout en enroulant ma queue atour de mes pattes. Je ne devais pas bouger ? Très bien ! Je restais donc ainsi, prostrée, immobile tel un sphinx en fixant le rat. Au moins, il y avait un casse croute. Je n’osais pas prendre contact avec Umbriel… Qu’allait-il dire ? Ou penser de nous ? Je n’avais pas du tout prévu ou voulu ça moi ! Je n’avais rien fait ! Alors que je pestais intérieurement contre le monde mais surtout contre moi-même,  la voix de l’aquatique retentit soudain. Je levais de nouveau la tête et le vit en haut du piège, visiblement très inquiet mais surtout en colère. Je fus tout de même soulagée de le voir… Jusqu’à ce que lui aussi, m’ordonne de ne pas bouger, puisque les tunnels étaient " plus périlleux que ce qu’ils n’y paraissent ! ". Comment ça ? C’est-à-dire ? Pourquoi ? Seule dans mon trou, je tendis l’oreille et saisis quelques mots très déplaisants. : Violer ce lieu. Dangereux. Sacrilèges.



* Sortez-moi de là ! *


Un horrible grincement me glaça le sang. Quelque chose avait bougé. Tout près. Mais je ne pouvais rien voir malgré ma vision nocturne. Je n’étais pas seule… Du moins, mon casse croute et moi n’étions pas seuls. Un deuxième grincement me fit me lever pour de bon cette fois, prête à m’enfuir dans la direction opposée, même si cela signifiait ignorer les demandes d’Umbriel et de Morgan. Que pouvait-il bien y avoir dans ces souterrains… Des poissons morts géants ? Genre des ancêtres super énervés qu’on soit venu les déranger ? Alors pourquoi mettre des pièges dans le hall d’entrée !

Un nouveau boucan là-haut se fit entendre. Je relevais la tête encore une fois, pour comprendre avec horreur que ces bruits métalliques n’étaient que l’armure de Sargasu en train de racler contre la pierre. Il voulait faire office de corde pour me remonter ? Avait-il seulement conscience de… mon poids ? Sans compter qu’il fallait que je saute sur lui et que mes griffes s’accrochent à ses os pour supporter tout mon corps ! L’idée me semblait catastrophique mais… Les grincements hérissaient mes poils et je détestais ignorer ce qui cachait dans les ombres…

J’incitais donc mon casse croute à me monter dessus, et me préparais à sauter tout en fixant le corps pendant du mort vivant pour convenir du meilleur moment. J’attendis quelques secondes que son balancement se calme, et sautai brusquement le plus haut possible contre la paroi. Mes griffes  lacérèrent la pierre  qui me donna l’élan supplémentaire pour me hisser vers le squelette, jusqu’à ce qu’enfin je puisse m’accrocher à l’extrémité de ses bras. Je ne savais pas trop quels étaient les os qui me retenaient, mais il ne me fut pas difficile de comprendre que tout ça n’allait pas tenir longtemps… Voir même, pas longtemps du tout ! L’humidité de la pierre n’aidait pas Sargasu à rester en place, et il n’y avait plus personne pour l’aider à me remonter puisque l’équipage avait suivi Umbriel. Comment lui seul allait-il pouvoir remonter nos deux poids ? L’évidence était là… Nous allions tous deux retomber comme deux idiots…


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canonnades, rigolades et exploration (libre)

Message  Captain Morgan le Jeu 25 Juin 2015, 18:50

La situation avait échappé à tout contrôle en si peu de temps... Certes le capitaine ne comptait en rien obéir bien sagement à Umbriel jamais il n'avait pensé que ses avertissements étaient sérieux à ce point. Bon de toute façon il n'avait pas parlé d'étages supérieures le triton visqueux là ? Et là ils étaient où ? Dans les étages supérieures en toute logique. Bon aussi il manquait un plan à l'entrée de ce lieu sentant le renfermé et la mer. Amusé, le capitaine s'imagina la scène avec une hôtesse sirène trempant dans son bassin sur roulettes qui commentait chaque pas des ''visiteurs'' : ''alors si votre droite, l'antre de l'anguille des mers et sur votre gauche, la chambre de la quatrième fille de Poséidon, engendrée avec une licorne... Dis bonjour Megane !''
Cette scène frisant le ridicule faillit faire s'esclaffer le pirate mais il se retint de justesse : vu la situation, se bidonner aurait été mal vu. Observant doucement le plan du squelette en armure dorée, l'homme au chapeau de flibustier sourit doucement... Ouais, c'était fait pour foirer ce plan à la con ah ah ah! Egrenant les secondes en se mordant la langue, le mort-vivant se pencha au dessus du trou et glissa doucement à un de ses hommes :

-5 pièces d'or qu'ils s'écrasent en bas !

Un matelot plutôt baraqué et portant des tatouages ricana et souffla ''pari tenu'' alors qu'un autre sortait une dague de sa botte. Regardant ce petit coup de triche avec un regard réprobateur, le capitaine mit juste la main à son arme en secouant la tête... Pas besoin de piper les dés allons, soyons honnête pour une fois !
C'était tellement étrange de dire ça qu'il faillit rire une fois de plus mais il s'abstint lorsque des craquements et des grincements retentirent en bas... Il savait bien que le plan allait foirer. Se creusant un peu la cervelle , le non mort convint que sa capacité à invoquer des hordes de rats dociles depuis les coins les plus sombres de la création risquait de servir aussi dans cette situation : si il parvenait à créer une assez grosse horde de rongeurs, elle soulèverait sans doute le duo assez haut pour les sauver de ce mauvais pas.

Sauf qu'il n'eut pas le temps d'y penser qu'un petit ''clac'' retentit, suivit par un cri rauque, un cri d'homme : ah bah merde, il venait de perdre cinq pièces d'or. Posant cinq pièces rutilante dans la main d'un marin hilare, le capitaine grommela des mots peu amènes envers la paire de fesses (pourtant bien mignonnes) de l'hybride et se plaqua la main sur le front avec violence. Regardant le spectacle ridicule d'un tas d'os en armure et d'une panthère emmêlés dans un tas de corde sectionné, le mort-vivant cracha :

-Okay okay arrêtez de bouger on va trouver autre chose... Bon on a pas le temps d'aller chercher une longue échelle ou une autre corde, on doit trouver un point d'accès. Ceci dit, rien qu'à deux ils risquent d'avoir quelques soucis... Un instant.

Se déplaçant dans le dos d'un de ses lieutenants, il poussa ce dernier dans le dos avant d'invoquer un épais tapis de rats là où il devrait atterrir en théorie. Un sacré bordel de couinements retentit au moment de la chute mais Grant était bel et bien atterrit sur la cible. Se redressant, le flibustier insulta copieusement son capitaine et essaya même de lui envoyer un caillou mais manqua sa cible qui rebondit en faisant des bruits tristes... Pauvre cailloux injustement maltraité.

Se retournant, Morgan ordonna qu'on lève le camp pour retrouver au plus vite les petits malchanceux... Avant qu'autre chose ne s'en charge à leur place !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canonnades, rigolades et exploration (libre)

Message  Umbriel Celeboer le Mar 14 Juil 2015, 12:15

Le triton ne prêta pas la moindre attention à l'agitation derrière lui. Peut lui importait d'ailleurs que les forbans le suivent ou non, sa principale préoccupation allait désormais vers Felina. L'aura du temple portait en elle une teinte étrange qui, sans qu'il sache pourquoi, le mettait mal à l'aise. Il savait les souterrains dangereux, pour sûr, mais il percevait quelque chose de plus inquiétant encore.
Il descendit à la hâte les quelques marches pour se retrouver bientôt, son cristal étincelant d'une faible lueur dans sa main, face au bas relief de la bibliothèque.
Il connaissait bien ces illustrations, les ayant étudié des décennies plus tôt, et il n'avait nul difficulté à voir par delà la fresque. En effet, pour le commun ce n'était là qu'une illustration de l'histoire de ce lieu, de la découverte de la source sacrée au sommet de la pointe rocheuse à la fondation de ce temple. Mais l'initié pouvait déceler que ces tracés en dissimulaient d'autres, plus ésotériques. Un petit bassin occupait une place d'honneur au centre de la sculpture, l'eau filtrant à travers la roche et le remplissant au goutte à goutte. C'était là, Umbriel le savait, la clé de cette mystérieuse énigme.

Quelques mots de l'antique langage de sa race firent se transmettre la lumière du cristal à l'eau du bassin, celle-ci brillant désormais comme si elle reflétait la lune. D'un geste ample et lent, tel ceux de quelques pratiquants d'arts martiaux qui semblaient parfois danser dans le soleil matinal, il fit s'élever un mince filet du liquide lunaire et lui fit décrire, dans les sillons du bas relief, un parcours complexe. Partout où l'eau enchantée était passée restait cette douce lumière sur la pierre qui, bientôt, traçait sur le mur un motif complexe, que l'on aurait pu comparer à quelque dentelle.
Le motif resta là, illuminé dans la roche, un cours instant après que le lhimlug ait relâché son contrôle sur le bassin et que celui-ci ait perdu toute magie. Puis, enfin, le mur absorba la lumière et, après une courte hésitation, s'enfonça dans le sol, laissant le lindar et les forbans qui l'avaient rejoint face à un couloir s'enfonçant dans l'obscurité.

¤ Ces souterrains sont quelque peu labyrinthiques. Dites à vos hommes de ne pas s'éloigner. Et vous même, restez à ma vue. ¤ lança-t-il mentalement au capitaine avant de s'avancer à la lumière de son cristal. ¤ Ce sera là mon ultime avertissement. ¤

Il s'engagea donc sans hésitation dans le couloir étroit, le faible halo de lumière autour de lui éclairant les fresques élégantes, bien que délavées, de ses murs. Ils donnaient l'impression d'évoluer dans ces lieux comme en suivant un cours d'eau, algues et poissons entourant le voyageur. Après un cours instant de marche et avoir évité un piège grossier, une fosse peu profondes mais hérissée d'épine qui, le temps faisant son oeuvre, s'était ouverte bien avant leur passage, il arriva enfin à un croisement. Maintenant commençait la tâche délicate de s'orienter dans ce dédale.

¤ Dame Felina ? ¤ interrogea-t-il en étendant son esprit jusqu'à celui, peu assuré, de la panthère. ¤ Pourriez vous me décrire la salle où vous vous trouvez plus en détail, que nous puissions vous rejoindre sans détour ? ¤


-----------------------------------------------

Plus loin, dans une salle obscure, Felina et Sargasu, accompagné du rat de compagnie de Morgan, étaient encerclés d'yeux mauvais. Des rongeurs étaient parvenus, au fil des décennies, à se glisser par quelques interstices dans ces souterrains mais ces même passages ne leur avaient permis de ressortir. Celà faisait donc des années qu'une colonie survivait ici, sans autre nourriture que leurs propres congénères. Seuls les plus forts et hargneux survivaient, atteignant des tailles telles qu'ils pouvaient passer dans l'obscurité pour de gros chats. Et voilà qu'aujourd'hui tombait juste sous leurs dents un copieux dîner.
Ils attendaient toutefois, tapis dans l'ombre, tous quatres prêts à bondir avant leurs concurrents. Alors qu'au dessus la dalle piégée reprenait doucement sa place d'origine, scellant à nouveau l'endroit. Qui sait ce qu'il adviendrait des trois malheureux une fois plongés dans les ténèbres.
avatar
Umbriel Celeboer
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 652
Expérience : 485
Métier : Lhimlug: gardien, prêtre et théologien

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://dungeonkeeper.forum-canada.com/t1083-carnets-de-voyage-du

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canonnades, rigolades et exploration (libre)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum