Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Aller en bas

Qui gagnera ? Qui sera élu le meilleur buveur ?

10% 10% 
[ 1 ]
90% 90% 
[ 9 ]
 
Total des votes : 10

Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Aryuu' le Jeu 19 Juin 2014, 02:55

Aaah , après la rencontre avec Sargaru qui s'était passée avec, admettons-le, des hauts et des bas, Aryuu' voulait prendre du repos. Oui, cela ne faisait que quelques jours, voir des heures qu'il avait commencé à travailler et, déjà, il voulait du repos. Il posa donc une petite soirée pour aller se détendre. Et quoi de mieux pour se détendre que d'aller dans une taverne ? La boisson devait être bonne et les serveuses charmantes, de quoi plaire au jeune métamorphose en quête de... Détente. Oui, c'est ça, se détendre.

Il trouva rapidement la taverne de deuxième étage -il suffisait du suivre la piste de l'endroit le plus bruyant, ce qui était aisé- et alla s'installer -en grimpant le long de la barre du tabouret, oh yeaaah- directement au bar. Il fit un large sourire -pour être large, il l'etait- au barman et commanda une petite bière.
Pendant que celui-ci remplissait le verre, Aryuu' observait la pièce au tour de lui. Et surtout les attributs des serveuses qui allaient et venaient devant ses petits yeux noirs. Il fit cela jusqu'à ce que le barman ne le sorte de sa torpeur, tapotant rapidement du doigt sur le bois du bar. Le metamorphe se retourna vers celui-ci, désolé et remercia le serveur, déposant l'argents encore toute huileuse de son corps gélatineux à coté du verre. Monnaie que s'empressa de prendre l'homme face à lui, après l'avoir essuyée soigneusement avec un torchon.

Cela fait, la gelée rose prit la chopine de bière avec une sorte de bras gélatineux avant de l'avaler d'une traite dans son corps. Il souria, tout en regardant le barman ébahit devant lui.
'' Eh bien, je crois que vous êtes bon pour être un de nos champions !
Un champion ?
-Ouais, du concours de buveurs. Le gagnant se fait payé les verres et obtient un mois de consommations gratuites. Le record est a douzes chopes et est détenu par Abraham le troll.
Oh.


Aryuu' réfléchit un instant, pesant le pour et le contre sous le regard insistant du barman. Un mois de consommations gratuites pour treize verres , c'était alléchant. Mais est-ce qu'il tiendrait vraiment ? Son organisme pouvait tenir un minimum de quarres bières, mais est-ce qu'il tiendrait un nombre supérieur ? Il n'y avait qu'un moyen de savoir.

'' J'accepte le défi.
- Trèèès bien. Est-ce qu'il y aurait un autre concurrent, par hasard ? Une personne tentée par un mois de consommations gratuits ? Que cette personne se prononce maintenant !


Dernière édition par Aryuu' le Mar 24 Juin 2014, 11:40, édité 1 fois
avatar
Aryuu'

Masculin
Messages : 46
Expérience : 77
Métier : Goelier

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Slime
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Engar le Ven 20 Juin 2014, 11:13

Douze choppes ? Et bien...Voilà qui était un record plutôt pathétique !

Venu dans cette taverne après un nouvel entraînement avec Mistral, j'avais prévu d'y rencontrer Shrivei afin de lui parler quelque peu de mon projet, de ce nouvel ordre. Pour être honnête je ne comptais pas l'y enrôler, elle avait déjà assez à faire avec sa tâche de capitaine de la garde, ainsi que le travail de nourrice qu'elle avait dû accepter récemment, et dégarnir les défenses du donjon n'était certainement pas notre but ! Cependant, bien que cet ordre serait dissocié en tout points du donjon afin d'éviter de lui attirer quelques animosités , il serait bien de conserver quelques lien avec les autorités de ce dernier, et c’était justement pour renforcer ces attache que j’étais allé à la rencontre de la harpie.

Et... Je fus un peu surpris de sa réaction. Même si elle approuvait généralement ma position, selon laquelle le donjon était trop passif, je craignais à ce qu'elle me fustige pour avoir attiré Felina dans ce projet, ou à cause du lien que je tissais entre cet ordre et le mimic. Mais il n'en fut rien. En fait elle s'était contenté de m'écouter calmement et de me donner son avis au mieux, m'apportant quelques précieux conseils, en particulier sur la façon dont la garde du donjon pourrait réagir face à notre ingérence si nous ne prenions pas quelques précautions.

La discussion se déroula ainsi fluidement sans interruption, et s'acheva bien plus rapidement que je n'avais osé l'escompter ! Ayant fait le tour du sujet nous avions décidé de tout de même nous détendre un peu, mettant de côté la question de l'ordre pour évoquer d'autres points, tel que mes enfants ou comment se passait son travail de gardes...et c'est alors que j'avais entendu la chose, l'évocation de ce tournoi d'alcool, et celui qui l’avait évoqué s'était attiré un regard des plus sombres de ma part !

Non pas que je méconnaissais ou méprisait ces championnats, au contraire je les connaissais bien ,et is m'avaient été utiles pour ne pas dépenser trop d'argent dans les breuvages qui m'étaient nécessaire pour inhiber mon démon. Cependant maintenant que ce dernier avait été scellé, je n'en avais plus eu besoin, et en plus de réduire ma consommation globale d'alcool je n'avais plus participé à ces défis. Cela faisait à peine quelques mois, mais par les dieux... Ce record bon sang ! Mais quelle décadence avait il pu y avoir lieu ? Seulement douze choppes ! quoi !

Shirivei saisit alors son verre et rit doucement, secouant sa tête avant d'ajouter.

"Pas la peine de faire cette tête ! Je te rappelle que tu étais un monstre dans le domaine !"


J'essayais de me calmer en disant que le breuvage qu'ils servaient étaient un peu plus fort que de la bière...mais justement finissant ma propre choppe je ne pouvais m’empêcher de grommeler.

"N'importe quel nordique tiendrait plus que cela avant de rouler sur la table...Et bon sang c'était un troll pourtant ! Le truc massif et tout ça, il devrait mieux tenir que ça quand même !"


Et mon regard revint vers le bar, alors qu'apparemment u nouveau champion se présentait. Un slime... j'étais un peu surpris, car contrairement à ce qu'on pourrait penser ces êtres n'étaient pas des buveurs d'exceptions. Certes ils pouvaient assimiler tout les liquides, comme ils n'étaient fait que de ça. Ainsi si les effets de l'alcool mettaient du temps à se manifester ils avaient tout de même un seuil de saturation ,et de sobre il s passaient à complètement ivre, du moins à ma connaissance ! Enfin ce n'était plus mon problème, l'alcool nuisait au sens , et avant que j'en ai besoin je n'en buvais que rarement et j'étais bien décidé à reprendre mes habitudes...

"Dis Engar, je veux bien te rendre les services que tu me demandes, mais j'en aurai un à te réclamer en échange... remporte moi ce fichu tournoi. Ce troll j'en ai entendu parler, et s'il est pas méchant, i la l'alcool mauvais, alors j'aimerai éviter à ce que mes gars et moi on se tape un surplus de travail pour un concours comme ça !"

"C'est une farce ? Tu m'invites à boire ! Je te rappelle que je suis père de famille maintenant et s'il y a un assaut..."

"Arrête de dires des sottises va, tes gosses je m'en occuperai comme d'habitudes, et je sais très bien qu même bourré t'es redoutable en combat, voir encore pire car parfaitement imprévisible !"

Je lâchais un soupir, mais j’étais forcé de me rendre à sa raison. Me saouler à nouveau n’était pas une perspective qui m'enthousiasmait, mais après tout j’avais fini par apprécier la saveur de l'alcool en lui même et puis, elle l'avait dit elle même ! Elle assumerait la totalité de la chose! Sans compter le fait que je lui devais bien ça ! Néanmoins je me permis de préciser.

"D'accord, mais à une condition. Peu importe comment finit cette soirée il est hors de question qu'elle soit raconté un jour aux jumeaux, hm ?"


Elle acquiesça avec un sourire légèrement amusé, me regardant m'éloigner. Décidément je ne la comprendrai jamais, quand je songeais qu'elle me tapait sur les doigts quand j'approchais de la moindre choppe d'alcool alors que j'étais sous ses ordres... Mais quoi qu'il en soit je m'avançais ainsi vers le bar, me plaçant à côté de l'espèce de slime rosâtre et répondant à la question que le barman venait de poser, d'une voix sèche.

"Moi."

Ce seul mot suffisait amplement, alors que quelques regards se tournaient vers moi. tout comme ma fréquentation des bars avait été célèbre, le frein que j’avais mis à ma consommation l'était tout autant et me voir participer à ce défi devait susciter quelques rumeurs, sans même prendre en compte la réputation quelque peu sulfureuse que j’avais en d'autres domaines. Pour ma part je souriais, d'un sourire confiant et plein d'assurance, comme si j'avais prévu cela alors que tout n'avait été au final décider que sur un coup de tête. Le barman quant à lui me rendit son sourire. il avait fini par me connaître, et me voir participer à ce tournoi, lui promettait un bon nombre de paris qui lui rapporteraient, et ce d'autant plus qu'avec mon retrait il y allait en avoir pas mal qui allaient penser que je m'étais rouillé.

Et j'exultais déjà à l'idée de leurs déceptions... Et je me tournais alors vers celui qui serait mon rival direct, alors que les chopes étaient posés sur le comptoir, le barman commençant à prendre les paris bruyamment je m'adressais à lui.

"Je ne t'ai jamais vu ici avant... Première fois que tu participes à ce concours ? Bah quoi qu'il en soit, bonne chance et surtout n’oublie pas le plus important : Plus qu'obtenir la victoire il faut savoir savourer ce que l'on boit !"

Surtout que j'étais bien déterminé à l'emporter ! Maintenant que j’étais assis au comptoir face à une choppe, les mots de Shrivei n'était plus qu’un lointain écho. Comme on le disait si bien ce n'était pas si simple de se défaire de ses habitudes !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Aryuu' le Sam 21 Juin 2014, 20:19

Avant que le barman ne lâche l'affaire et ne laisse Aryuu' tenter le record, un homme était venu s'asseoir à coté de lui, se proposant pour battre ce record. Boarf, ce n'était pas si grave, ce n'était pas cela qui allait l'entraver. Mais c'était qu'il avait l'air connu, ici, l'humain ! Et le barman profitait de cette notoriété pour prendre un maximum de paris. Aryuu' soupira doucement en voyant cela, avant de sourire en entendant son adversaire.
Oui, mais c'est encore mieux de savourer ET de gagner, mon vieux. D'ailleurs, tant que tu peux t'en souvenir, tu t'appelles comment ?
Il eut à peine fini de parler qu'il s'étira dans tout les sens, triplant presque sa taille. Dans cette forme, l'intérieur de son corps devenait une sorte de gourde géante. Oh, bien sûr, il n'allait pas recracher l'alcool après, il allait tout avaler d'un seul coup après. Oui oui. Il espérait ne pas tomber raide mort après ça.... Enfin, y'avait le point de respawn pour ça, ahah. Il prit donc une choppe qui traînait sur le bar avant de l'avaler.
Au fait, j'aimerais savoir... On compte les choppes déjà bues ou non ?
avatar
Aryuu'

Masculin
Messages : 46
Expérience : 77
Métier : Goelier

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Slime
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Engar le Dim 22 Juin 2014, 19:02

J'eus un léger sourire à sa remarque, il était ambitieux ! Déjà que douze choppe ne serait pas une quantité négligeable pour un néophyte, il devait avoir confiance en ses capacités! A moins qu'il ne me prenne simplement pour un humain prétentieux en dépit d l'attention que j'attirais. Enfin je mettais ça sur le compte de fait qu'il ne me connaissait probablement pas et sachant cela mon prénom ne lui dirait sûrement rien. Pour autant il me le demanda, ce qui me parut d'autant plus amusant que s'il prenait une cuite il ne s’en souviendrait probablement pas ! Enfin, autant faire preuve de politesse, hein ?

"Je me nomme Engar, et crois moi, slime, quoi qu'il arrive je me souviens toujours de mon nom ! Ce n'est pas quelques choppes qui me le feront oublier. Pour autant ,je me permets de te retourner la question, j'aimerai avoir à t'appeler autrement que la flaque rose une fois que tu seras étalé au sol !"

J'eus un léger rire, alors que je l’observai du coin de l’œil se transformer. Adoptant ainsi une forme humanoïde, je dus m'avouer étonné par l'ingéniosité dont il sut faire preuve dans son apparence. En formant ainsi une zone de vide dans son propre corps, il allait pouvoir en contenir une quantité non négligeable avant de céder ! Néanmoins, s'il la recrachait, cela serait triché et il serait disqualifié. Donc il n'aurait pas d'autres choix que de finir par l'ingérer, sans bénéficier d'une accoutumance progressive. En somme quand il atteindrait ses limites il subirait un sacré choc ! A priori il fallait donc que je tienne jusque là... Et en fait c'était plutôt une bonne chose, car avec cet outre j'allais pouvoir jauger la quantité d'alcool qu'il me faudrait encore ingérer avant de voir mon adversaire s'effondrer. Là, à vide, c'était difficile à estimer, mais dès la première choppe je saurai quelle limite atteindre.

Et la première choppe s'avérait déjà là ! Ainsi je la pris brusquement et après y avoir goûté du bout des lèvres, me confirmant qu'il s'agissait bien là de simple bière, je la bus d'une traite, rapidement. ce n’était pas la meilleure façon de se ménager, mais y aller lentement, en douceur, retirait tout l'amusement de ce genre de compétition, et ceux qui étaient considérés comme timorés étaient bien souvent disqualifiés...Et en parlant de cela la question de mon interlocuteur m’arracha un faible rire, tandis que je reposais mon bock, afin qu'il soit à nouveau rempli, ce que fit le barman sur le champ, alors que je répondais à mon adversaire.

"Désolé pour toi si ça t'as bu avant , mais c'est ton problème, on ne compte que les chopes qui ont été bue après le début du tournoi, sinon ça serait bien trop facile de tricher... Mais tu peux me dire combien t'en a déjà bue, pour que je sache si tu seras fichu de tenir convenablement."

Nouveau rire de ma part alors que je regardais en coin mon adversaire. Je pouvais paraître méchant, mais la raillerie et la provocation était une part intégrante de ce jeu d'alcool, car quelqu'un qui s'emportait maîtrisait aussi bien moins son corps et risquait de rouler bien plus rapidement sur la table ! Enfin il s'agissait là que de menus détails par rapport au véritable but de c jeu, et alors qu'on me resservait, j'attendais que mon opposant boive son premier verre avant de continuer. Les clients autour de nous étaient encore calmes, car tout le monde pouvait boire un verre ou deux, l'excitation ne venait bien souvent qu'après le sixième, où les participants commençaient à trembler et à tituber... Et surtout ç divaguer, pour le plus grand plaisir de l’assistance qui n''hésitait pas à se gausser d'eux !

Et je ne fus nullement surpris en constatant du coin de l’œil que Shrivei faisait partie des parieur, et qu’elle avait tout misé sur moi. elle devait me faire une sacrée confiance pour faire cela alors qu'elle avait déjà perdue sa solde suite à ce qu'elle avait misé lors de mon affrontement avec les gardes de Mistral ! Mais il était vrai aussi que les circonstances étaient différentes. Là j'étais sous ma véritable forme et qui plus est un concours de beuverie comportais honnêtement moins de paramètre aléatoire qu'un combat, pas de risques que l'adversaire soit celui qui maîtrise un style contrant le votre, pas de soleil dans les yeux, ni de coups de vents malencontreux. Non seulement l'habilité et l'endurance des deux participants.

Et je comptais bien faire une fois de plus mes preuves dans ces deux domaines.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Aryuu' le Mar 24 Juin 2014, 11:08

Ah ? Il se souviendrait toujours de son nom ? Engar ? Il avait vaguement connu un Edgard de son village, un boucher, mais jamais d'Engar. Boarf, il y a une première fois à tout ! Et il posait la même question à la gelée en retour. Le Metamorph ne se souvenait plus de qui lui avait donné ce nom -même si c'était très probablement le chef de la colonie -Ou un Rpiste qui aime bien les mots japonais--, mais il se souvenait très bien de comment il se nommait. Il répondit tout simplement par son nom avant que la compétition ne commence et qu'ils ne prennent leurs premières choppes. Une fois celle d'Engar finie -moins rapidement qu'Aryuu', Ahah !- l'homme répondit à la question du slime. Alors comme ça on ne comptait pas les bières déjà bues ? Dommage. Mais ça parraissait logique. Aryuu' ria légèrement, cherchant quelque chose du regard, pendant que le barman remplissait les nouveaux verres.

«  C'était surtout pour toi que je demandait ça, mon vieux ! Je n'aurais aucun mal à boire un vingtaine de bières, grâce à ça ! »


Et pour illustré ses propos, il commença à grossir de nouveau, prenant l'apparence d'un des gros hommes qui buvaient dans le bar. C'était cela qu'il cherchait ! Il était devenu chauve, avec la chemise prête à péter, mais il faisait au moins une centaine de kilos... Ce qui s’avérait être une bonne chose en soit : ça ferait plus de vide dans le corps du slime. Mais la métamorphose serait d'autant plus courte.

L'homme qui fut copié ne retint pas sa surprise mais, étant déjà imbibé, ne fut rien d'autre qu'observer son double avant de regarder son verre de nouveau sous toutes les coutures. Pendant ce temps, le Metamorph avait saisi sa seconde choppe de la compétition, l'avalant d'une traite. Pour cela, il lui avait suffit d'étirer sa bouche dans un diamètre assez grand pour avaler d'un coup tout le liquide qui alla se loger directement dans son bassin. L'endurance était, certes, un paramètre important de ce genre de compétition, mais il avait aussi la tactique et le fait de connaître ses propres caractéristiques. Aryuu' pouvait boire assez de bières pour réduire ce record à l'état de minuscule fourmis, mais il était surtout pressé par le temps. Si sa Metamorphose se rompait, il devrait assimiler toute la dose d'alcool qu'il avait ingéré d'un seul coup, ce qui ferait plutôt mal. Il tapa du plat de la main sur la table, les yeux rivés sur le barman qui remplissaient une nouvelle choppe. Il se fichait bien mal du nombre que faisait Engar. C'était le sien qu'il devait faire évoluer. Il prit la choppe à peine posée sur la table pour l'avaler de la même façon que la précédente. Et de trois.

HRP:
Tu peux élipser un peu, si tu veux. On ne va pas faire un post pour chaque choppe, si ? xD Si ?
Au fait, j'ai mis un petit sondage :3 Une sorte de pari sans rien perdre, pour le plaisir de jouer :3
avatar
Aryuu'

Masculin
Messages : 46
Expérience : 77
Métier : Goelier

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Slime
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Engar le Mer 25 Juin 2014, 00:43

Face à sa remarque je levais rapidement les yeux au ciel, ahlala pourquoi diable tout le monde me disait il la même chose avant de me voir à l’œuvre ? C'en était presque déprimant ! Enfin, il ne tenait qu'à moi de leur montrer à quel point il se trompait. Pour autant je ne me laissais pas emporter par l'enthousiasme et l'observa attentivement, quand il m'annonça qu'il n'aurait aucun mal à boire une grande quantité de bière grâce à une chose. Que diable pouvait il faire de plus qu'adapter son corps en la forme d’une outre ? J'en eus rapidement la réponse, le slime adoptant l'apparence d'un des clients de la taverne. Enfin, s'il se contentait de l’imiter je savais pouvoir le battre aisément , mais quelque chose me disait qu ça ne serait pas si simple.

Si je devais former une explication dans mon esprit, cette dernière serait que non seulement il bénéficierait de son atout de slime, mais que qui plus est il ne se contentait pas d'imiter la forme du corps de cet individu, mais aussi une partie de ses caractéristiques, qui lui permettraient de mieux tenir sur le long terme. C'était une idée qui me paraissait des plus valables, mais qu'il m'était ne même temps impossible de vérifier. Donc, je ne pouvais compter que sur des spéculations, ce qui ne me plaisait guère. Néanmoins, je ne pouvais pas m'attarder là dessus, car mon adversaire buvait à un rythme alarmant ses choppes de bière et bien que je n'étais pas tenu de l'imiter , le moindre temps mort ne serait pas toléré ! Ainsi, je m'efforçais de boire verre sur verre, cul sec, sans pour autant y parvenir d'une traite contrairement à Aryuu. C'était tout de même pas ma faute si je n’étais pas né avec un corps élastique hein !

Ainsi il arriva à sa douzième choppe, le pallier pour vaincre le troll, alors que je n'étais qu'à ma neuvième, néanmoins je remarquais que sa forme commença à se troubler quelque peu... Moi même à vria dire je commençais à ressentir les premiers effets de l'alcool, mais pas de façon plus précipité qu'avant, il en faudrait encore une certaine quantité pour que mon état s'aggrave réellement. Quant à lui je ne saurai dire, mais ce petit trouble dans sa forme me laissait à penser qu'il commençait à peiner à maintenir cette forme, et dès qu'il céderait... Je gagnerai face àl ui, il me suffirait dès lors juste de franchir la barre des douze choppes !

Et justement lui était un peu bloqué après cette dite douzième choppe, cari l fallait laisser le temps au barman de mettre en perce un nouveau tonneau, et la chose pouvait bien mettre quelques minutes le temps qu'il aille le chercher à la cave et le remonte ! Or ce contretemps faisait pleinement partie du jeu, forçant les concurrents à se concentrer sur autre chose que leur verre, et laisser le temps l'alcool d'agir, ce qui était souvent une étape fatale, ce qui avait été le cas pour l'actuel champion de ce que j’avais entendu durant ma dégustation... Enfin pour ma part ce n’était pas un problème car au vu de mon retard par rapport à Aryuu j'avais encore trois choppes de retard qui m'attendait en face de moins et je me mis à toutes les vider, cul sec, mais sans empressement, avant de lâcher d'une provocatrice.

"Alors, la gelée rose... Qu'est ce que t'attends pour retrouver une étreinte avec le sol ? Vu comment tu trembles on dirait que tes séparation avec lui te sont déchirantes !"


J'eus un léger rire moqueur puis je m'enfournais ma onzième bière, alors que la foule riait aux éclats de ma pique. Cette dernière n'avait pas cessé d'être de plus en plus excité au fur de l'évolution du concours, de nouveaux paris s'ouvrant, des gens grognant car ayant parié que nous ne franchirions pas tel nom de choppes et ceux qui nous encourageaient ou nous fustigeaient en fonction de l'individu sur lequel ils avaient pariés.

Puis le serveur arrivait enfin avec le nouveau tonneau afin de servir de nouveau Aryuu, enfin à condition qu'il puisse toujours lever sa choppe !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Aryuu' le Sam 28 Juin 2014, 02:08

Et voilà que Aryuu' avalait sa douzième choppe. Et voilà qu'il avait l'avantage face à cet humain qui s'y croyait un peu trop et n'avait bu moins de dix de ces verres agrandis. Mais surtout, voilà le moment où l'effet du temps commençait à se faire sentir, contrairement aux effets de cet alcool contenu dans son corps-gourde, alors que le barman préparait là prochaine tournée. Il jura, avant de remarquer l'homme à coté de lui lui jeter encore une pique, en rapport avec ces tremblements. Le Metamorphe,, ayant lui toute sa conscience, ne s'énerva pas. Au contraire, il restait calme pour répondre à l'humain.
''Je vais te conter une petite histoire, mon vieux. Un chêne qui prend pitié d'un pauvre roseau forcé de plier sous le vent. Mais le roseau ne se débinait pas. Humhum..
- Votre compassion, lui répondit l'Arbuste,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. "Comme il disait ces mots,
Du bout de l'horizon accourt avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'Empire des Morts.
Tout cela pour vous dire que j'ai beau trembler et vous tenir en apparence... Vous serrez sûrement le premier à être déraciné. ''

Mouais, il n'était pas sûr de tenir, mais bon. Il avait réussi à placer un poème dans un concours de poivrots et ainsi prouver son intégrité mentale... Pour peu que les gens dans le bar aient un minimum d'esprit pour apprécier cet extrait de poème. Enfin, le barman revint rapidement avec là seconde tournée, préparant une nouvelle choppe qui fit engloutie d'un geste vif par Aryuu''. Après cela, il reposa dans un bruit sourd sa choppe, souriant au barman.
On peut passer à là vitesse supérieur ? On s'ennuie, n'est-ce pas ?
Il pointa là foule du nez et celle-ci -ses supporters- acquiesça dans un grand cri à l'unisson. Il espérait au moins que sa petite ruse pour accélérer le jeu avait fonctionnée. Enfin, il trouvera autre chose, sinon.
avatar
Aryuu'

Masculin
Messages : 46
Expérience : 77
Métier : Goelier

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Slime
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Engar le Lun 30 Juin 2014, 13:31

Sang diable mais qu'est ce qu'il me sortait l'autre tas de gelée rose ?

On était à un concours de beuverie et ce dernier me débitait des vers tout droit sorti de l'escarcelle du dernier du troubadour, un de ces contes métaphoriques tout simplement inapplicable dans la vraie vie... Et j'avais beau commencer à être ivre je n'avais pas besoin d'avoir toute ma conscience pour me rendre compte qu'il employait ce conte à bien mauvais escient ! Non seulement ce genre de récit avait plutôt tendance à ennuyer l'assistance qui le hua quelque peu et se moquait de lui et il ne faisait en fait que mettre de l'eau à mon moulin, ou plutôt de la bière au vu de la situation. Enfin pendant qu'il parlait j'avais pu rattraper mon retard, arrivant sans grande difficulté à ma douzième choppe alors qu'il arrivait à la fin de son récit...Que j’accueillis avec un rot sonore alors qu'enfin le tavernier arrivait avec le tonneau, finalement je préférais quand il buvait que quand il causait. Ainsi le tenancier nous servit à nouveau et d'un bref mouvement je bus ma choppe. Mon adversaire fit alors le fanfaron, mais le tavernier ne put que hausser les épaules, au final ce fut moi qui lui répondit dans un rire.

"Tu ne peux pas lui demander de servir plus vite qu'il ne le fait... D'autant plus que tu m'as déjà l'air bien fait !"


Un petit rire éraillé m'échappa alors, le sol tanguait quelque peu sous mes pieds, mais je parvenais encore à aligner correctement les mots ! Et ainsi je pris un malin plaisir à l'humilier, en lui renvoyant l'absurdité de son poème.

"Et à ton avis Aryuu qui entre moi qui supporte chacun des verres d'alcool que je bois et toi qui les accumule jusqu'à ta limite et le jonc qui plie et supporte tout du long ? Et qui est le chêne qui craquera alors que sa limite sera atteinte et que le jonc tiendra encore ? La réponse me parait plus qu'évidente !"

Et mon rire se fit tonitruant alors que je vidais ma treizième choppe et tendait le verre pour un quatorzième service, autour de moi quelques sifflement et acclamation répondirent à ma remarque, et je poursuivis sur ma lancée, m'achetant du temps et continuant à rabaisser mon adversaire !

"Et voilà ce qu'est une véritable chanson à boire !"


Je levais soudainement ma choppe, et entamais quelques pas de danses saugrenues et maladroit, mais accordé avec mon chant, connu de tous ici et qui fut repris en chœur, faisant oublié le fiat que je ne buvais pas mon nouveau verre.

"Lève donc encore ta choppe !
Sans le moindre remord !
Lève donc ta choppe !
Jusqu'à ce que vienne l'aurore !

Aux enfants aux dames et aux femmes
laissons leur cette eau infâme
Et tous uni en chœur
reprenons un peu de cette liqueur !"

Et je poursuivis le chants paillard, l’accompagnant toujours de mes pas presque comiques avant d'enfin boire cette nouvelle choppe dans un grand éclat de rire précédé par les applaudissement des spectateurs. Mais alors pris dans ma danse je manquais de tomber ! Des vivats, des lamentations, se firent entendre, mais fidèle à moi même je me ressaisis avant d'embrasser le sol, et même, fanfaron grâce à l’alcool reprit le chant de plus belle !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Aryuu' le Ven 04 Juil 2014, 17:20

Et bien, la réaction était prévisible : les poivrots de la taverne le huait ainsi que son concurent. Enfin, ce n'était pas bien grave. Il n'écouta que d'une oreille les mots de l'humain et se contenta de boire pendant que celui-ci parlait. En plus de cela, il commençait un chant que tout les les autres dans la taverne reprenaient, sans boire pour autant la choppe qu'il avait en main... C'était la chance d'Aryuu' ! Il ignora royalement les paroles alcoolisées de la chanson et se contenta de boire, encore et encore, enchainant les choppes aussi vite qu'elles venaient. Et bien oui : si Engar chantait, il ne buvait pas ! Et s'il ne buvait pas, il n'était pas reservit ! Et enfin, s'il n'était pas servit, la bière était toute offerte à Aryuu'. CQFD.

Il était tellement concentré dans son enchainement de verres qu'il ne remarquait même pas si l'humain avait recommencé à boire. Enfin, il allait bien voir cela lorsqu'ils annonceront les résultats.


~~~~


Aryuu' arriva ainsi à sa dix-huitième bière, et alors qu'il la reposait sur la table, il sentit son bras rester collé sur la table. Lorsqu'il le releva, il restait quelques morceaux de slime rose sur celle-ci. C'était mauvais signe, ça. Il serra des dents, se disant qu'il ne pouvait pas se permettre de tomber là. Au moins une vingtaine, qu'il lui fallait, pour s'assurer la victoire, bon sang ! Il sentait déjà que le liquide s'infiltrait dans son corps... C'était mal parti. Il prit sa dix-neuvième choppe, moins rapidement que les précédentes et l'avala. Bon sang... Il n'allait plus tenir longtemps.
avatar
Aryuu'

Masculin
Messages : 46
Expérience : 77
Métier : Goelier

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Slime
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Engar le Ven 11 Juil 2014, 16:54

Pris dans ma chanson, je n'oubliais néanmoins pas mon opposant, et en l'observant du coin de l’œil je pus voir à quel rythme il vidait ses choppes. Pour autant, je ne m'inquiétais pas à ce sujet. Il ne faisait que suivre la stratégie qu'il suivait de puis le début, en inspirer la plus grande quantité possible en un court laps de temps, et même en lui faisant la causette je ne voyais pas comment le forcer à ralentir. Alors autant laisser les choses suivre leurs cours, tout comme le flot de bière et l e chant qui était repris en chœur par les autres. Se faisant je pouvais ainsi moi même me retourner vers la boisson, et à nouveau adonner à son ingestion avec ardeur, mon esprit s'embrumant de plus en plus. Je tenais néanmoins bon, et persistais à ralentir la prise d'avance effectuée par mon adversaire.

Sous moi je pouvais sentir le sol qui commençait dangereusement à tanguer, mes pieds me semblait comme traîtres et je savais qu'à la moindre perte d'équilibre je me rétamerai pathétiquement au sol...Comme quoi je commençais à me rouiller, j'en était qu'à ma seizième bière ! Néanmoins ça n'en était pas fini, on e était encore loin... Enfin pour ma part en tout cas car du coin de l’œil je pus bien voir l’affaiblissent de mon adversaire. Il peinait déjà à maintenir cette forme factice et sa véritable nature refaisait surface, ce qui signifiait que sous peu il céderait et ne pourrais pas boire davantage. Déjà une bonne chose pour moi, mais encore fallait il que je le rattrape, et ce même s'il venait à céder avant moi !

Pour autant j'éprouvais quand même une certaine satisfaction à voir ces petits fragments roses et gélatineux s'accrocher à la table et s'y étaler petit à petit, me donnant un aperçu de l'état du slime ! Bientôt son corps entier aurait cette apparence. En fait à le voir on pouvait deviner que l'alcool filtrait déjà dans son être, il était à son point de rupture alors qu'il buvait cette vingt-deuxième choppe, et pur ma part j'en arrivais à ma vingtième. Cela pouvait paraître ridicule, très orgueilleux, mais même si j’avais arrêté de boire je n'avais pas l’intention de faire oublier les ravages que je causais dans les réserves d'une taverne !

Et ainsi petit à petit je remontais la pente et dépassais même mon opposant qui s’amollissait de plus en plus, perdant de sa consistance au fil des secondes. J'en arrivais ainsi à ma vingt cinquième, et je savais alors que j'approchais de ma limite, une main tenant le bord du comptoir pour m’accouder, je n'avais plus les idées très clair et le cœur au bord des lèvres, mais cela ne m’empêchait pas de lever mon autre main, en un signe de triomphe... Avant qu'un coup en plein visage me projette au sol, et me dégrise quelque peu pour le compte.

"Bon sang je t'ai juste demandé de faire en sorte que ça soit pas Abraham qui gagne, à partir du moment où le slime l'avait battu tu n'avais pas besoin de te saouler ! Bon sang t'es encore pire que pendant tes gardes et dire que t'as des gosses !"

Bon sang pourquoi elle venait me saouler encore davantage elle, et sans la douceur de la bonne bibine ! Chancelant je me relevait, pointant du doigt mon adversaire.

"Pas ma faute ! Plus coriace que prévu...Et puis t'es pas blanc-bleu, je t'ai bien vu parié. Allez sois honnête, t'es contente que j'ai gagné, à moins que t'adore faire passer ton argent à Mistral! Quant aux gosses...Eyh, tu le sais mieux que moi, t'es plus souvent avec eux chez Kumie que moi même."

Ma voix était éraille, pas très agréable à entendre, mais je m'en moquais, cette harpie, dans tout les sens du terme, se devait d'entendre ses vérités ! Enfin apparemment elle ne voulait pas les entendre car elle essaya de nouveau de me frapper, et pas avec la paume de ses serres, non, avec les griffes ! Heureusement l'alcool aidant je basculais en arrière et ce fut un autre qui se prit le coup, un orc qui se vit dotée d'une belle estafilade...

Et alors débuta ce qui suivait invariablement tout concours de beuverie une fois les gains des paris empochés! La bagarre générale !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit coup, deux p'tits coups, trois p'tits coups *hic* [Engar]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum