Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  Theorem & Ishtar le Jeu 03 Juil 2014, 12:35

Dans cette histoire, il n'y avait pas de fautifs ou de décideurs. Il n'y avait pas non plus de sort ou de destin. Seules les décisions comptaient et leurs applications. Mais c'est pour cela que cette nuit, dans le calme de cette soirée chaude et tranquille, une silhouette s'approcha du campement d'une des bases de l'église. Ce QG partiellement souterrain et dissimulé dans une grotte des montagnes du Kimon, était connu de quelques monstres explorateurs... C'est pourquoi celui qui se présenta n'y était pas tombé par erreur ou par hasard. Non, il était parfaitement conscient de ce qui se produisait là-bas et il posa ses pieds juste devant les gardes à l'entrée qui sursautèrent de voir un individus s'approcher d'eux aussi sûrement. Ses attributs leur confirmèrent rapidement qu'il s'agissait d'un monstre et ils se mirent immédiatement en garde, lances levées et ordres vociférés de se mettre à terre. La personne en face n'en fit rien.

"Je ne viens pas en hostile... Mettez-moi aux arrêts, je vous pris."

Levant simplement les mains, une large cape noire qui avait caché leur interlocuteur pour le moment tomba au sol. Le guerrier en vêtements verts et noirs, masque de hyène sur le visage et longue chevelure rouge... Il ne fit rien comme gestes hostiles et avança vers eux calmement, passant les gardes qui commencèrent à le suivre avec interrogation. Theorem regardait autour de lui, passivement, calmement... Il ne faisait rien de mal et se contenta de marcher jusqu'aux cellules, n'ayant même pas besoin de menottes.

Theorem s'offrait en prisonnier aux soldats de l'église.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  La Sainte Église le Jeu 17 Juil 2014, 02:17

Les montagnes du Kimon était dangereusement proches de la tour Kanabo et les autorités de l'Eglise en avait parfaitement conscience. Pour autant il s'agissait d'un choix stratégique. Non seulement il était assez proche de forts et de villes pour pouvoir recevoir des renforts si besoin est, mais qui plus ils avaient besoin de prisonniers monstres et il était aisé de s’en procurer en ces montagnes. Bien sûr quelques incidents étaient survenus, comme ces assauts effectués par des halfelins, qui avaient néanmoins été éradiqués il y a de cela quelques mois en des circonstances pour le moins mystérieuse, mais qui impliquait assurément d'autres créatures... Néanmoins rien à ce jour n'avait perturbé le but visé par les individus œuvrant en ce lieu.

Néanmoins, il advenait parfois quelques incidents et ce fut le cas en ce jour. Theorem avait été repéré bien avant son arrivé, et son allure, quand il ne se dissimulait pas, avait fini par être connue des forces de l’Église, à commencer par sa jambe d'un noir profond que sa cape n'avait pu dissimuler... Chose qui lui sauva probablement la vie, car si un monstre errant, et dont la capture n'était pas prévue, s'approchait de ce territoire sa mise à mort devait être immédiate pour éviter qu'il puisse s'échapper et transmettre quelque info. Néanmoins alors que les gardes se préparaient à cela une fois l’information reçu ils reçurent un contre ordre qui leur intima de demeurer à la base et de capturer la créature en question dès son arrivée, car il ne faisait aucun doute qu'il se dirigeait vers eux... Theorem était un sujet bien trop précieux avec ses spécificités pour être sacrifiés, et quand bien même il était dangereux ce lieu était muni de quelques dispositifs qui les prémunirait de la chose.

Ainsi pour ne pas alarmer l'arrivant la garde à l'entrée demeura la même qu'à l’accoutumée, et s’ils réagirent avec surprise ce fut face à l’assurance de cette créature tandis qu'ils étaient rejoints par leurs frères d'armes... Et bien sûr le monstre leur faisant face ne suivit pas leurs injonctions et pourtant se rendit à eux tout en se dévoilant entièrement, ne laissant aplus aucun doute quant à son identité... Et là la surprisse fut réelle, les gardes s'étaient attendus à ce qu'il se présente pour assaillir ou infiltrer les lieux, s'étant tout de même préparé à se battre...Et non rien de cela. Ainsi, nul n'ayant de chaînes sur lui, ils encadrèrent Theorem, deux lances rabattues derrières lui, deux autres gardes devant lui pour le mener au cachot.

Là il put apercevoir qu'il n'était pas l seul prisonnier, de nombreuses créatures occupant également les geôles de ces lieux, la plupart atrocement mutilés ou ayant visiblement perdu la raison au vu des cris qu'ils poussaient sans raison apparente... Néanmoins il ne lui fut nullement laissé le loisir d'observer cela plus , étant poussé dans une cellule, où un homme en un longue habit blanc était accompagné de deux autres en de lourdes armures, probablement des officiers à première vu, mais le plus lourdement équipé apporté des symboles trahissant a nature de paladin. Alors que la porte se refermait derrière lui Theorem put ressentir les runes anti-magiques gravées profondément dans la pierre qui l’empêcherait d’user de ses pouvoirs, et les deux en armure vinrent le saisir sans ménagement pour le traîner vers ce qui semblait être un chevalet, l'officier grondant alors.

"Bon sang... Je vous répète que c'est un risque inutile, on ferait mieux d'en profiter pour le décapiter !"


L'homme en blanc ricanait alors qu'il saisissait une petite seringue avant de se tourner vers l'haïena

"Allons commandant, où est passé votre sens de la recherche ? Ce n'est pas tout les jours que nous avons un tel spécimen à disposition, il faut savoir en profiter..."

Et sans plus attendre il se servit de la seringue pour piquer Theorem au cou, avant même qu'il soit attaché, et récupérer une part de son précieux sang, fusse t-il une goule.


Dernière édition par La sainte église le Ven 18 Juil 2014, 13:03, édité 1 fois
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  Theorem & Ishtar le Ven 18 Juil 2014, 10:50

Theorem ne riposta pas quand on lui planta une seringue dans le cou. Au mieux il serra un peu les dents pour faire passer la douleur mais sans plus. Doucement, il se frotta le cou à l'emplacement de la piqûre plus tôt alors que le cylindre de verre remplit de son sang foncé s'éloigna de lui. Une perte de sang n'était pas gravissime. Il survivrait et visiblement on lui adressait des menaces de mort avant même de commencer la question. Quelle impatience ces humains. Comme il s'y attendait, les runes anti-magie de la pièce l'empêchait de faire ses magies élémentaires et son animisme. Il garda cette idée en tête avant de se faire attacher sur l'écarteleur qui avait sûrement connu plus d'une personne avant lui.

"Vous pourriez me décapiter ou m'étudier sous tous les angles. Mais ce que j'ai à vous offrir est bien meilleur qu'une brève mise à mort ou une étude minutieuse de ce que je suis. Un paladin comme un savant profiterait bien plus de ce que j'ai à dire et pour cela vous n'aurez besoin d'aucune méthode de questionnement ou de torture."

Il laissa planer un silence avant de rajouter une phrase toute simple, une phrase qui allait frapper de stupeur probablement les trois personnes présentes et qui causerait sa libération immédiate.

"Exploratum habeo ecclesie. Dico mandatum accepimus a Patre."

On formait chaque grand chevalier, chaque homme d'église influent à cette phrase en latin... Un espion de l'église, mandaté par le Pape en personne. Comme pour signifier sa dernière, il sortit une lettre de cachet de sa manche, montrant le sigle des clés croisés, avec les infinis détails concernant les espions. A l'intérieur, une écriture manuscrite en latin, sentant encore l'encens... Tout était authentique. Le temps qu'un coursier soit envoyé jusqu'au Pape pour la vérifier, il se passerait des semaines... Mais enfermer un espion, le torturer voir le tuer, c'était l’excommunions et la damnation assurée. Un risque énorme, surtout pour un Paladin. Un monstre espionnant pour l'église ? Rare mais pas impossible... En plus son père avait été un paladin et on lui prêtait des relations avec l'inquisition... Tout semblait véridique !

"Vous voulez bien me libérer désormais ? Je peux enfin faire mon rapport ? Mais j'ai faim et cette cellule est d'un inconfort affligeant."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  La Sainte Église le Ven 18 Juil 2014, 13:48

Une fois le sang récupéré, le savant déposa avec d'infinies précaution la seringue un peu à l'écart et il allait s'apprêter à effectuer d'autres ponctions quand l'haïena prit la parole. S'attendant à des récriminations ou autre il grommela alors qu'il aurait dû administrer des sédatifs au sujet avant, car ils étaient Toulouse des plus bruyants, et il s'apprêtait justement à le faire, quand les propos du prisonnier le stoppèrent en plein élan, stupéfait, tout comme l'officier, qui néanmoins n'apprécia guère d'être ainsi écarté des commentaires de la créature, et le paladin.

Le silence plana alors brièvement, et alors que l'officier allait déclarer qu'il ne s'agissait là que d'un coup de bluff leur interlocuteur forcé reprit la parole, et si ses mots n'émurent guère le commandant, qui n'appartenait à nul ordre religieux particulier, ils accrurent la surprise des deux autres humains, qui se concertèrent du regard. Cette formule, seul une poignée d’individus étaient autorisés à l'employer et en avait connaissance. Enfin rien n'empêchait non plus qu'il s'agisse d'un espion ennemi qui en ait eu connaissance... Mais ce doute furent dissipés par la lettre de cachet, qu'il put sortir de sa manche grâce à l'amplitude de ces dernières. Cela, seul un véritable espion mandaté par le pape pouvait en posséder une. Il n'existait qu'un seul sceau au monde qui pouvait former cette signature et le reproduire était imposable, quant à l'idée qu'elle soit dérobé à un autre espion un tel incident aurait été signalé sur le champs et le coupable traqué et éliminé sans la moindre bavure. Ils devaient se rendre à l'évidence cet... être était une de ces rares créatures que l’Église avait retourné contre leurs semblables. L'officier en fut informé, mais le paladin gronda brièvement face aux exigences de la créature.

"Tss, on ferait mieux de te tuer sur le champs, tu n'es qu'un raclure. On te connais un peu quand même, ils ne sont pas des dizaines à avoir des membres golémiques, et plusieurs fois tu as nui aux activités de l’Église. Un espion ne ferait pas ce genre de chose..."


Mais à peine finissait il ses propos que l'officier défaisait les liens de l'haïena, le libérant, et lançant un regard noir au Paladin.

"Je ne m'y connais guère dans vos intrigues religieuses, mais vous vous ne vous y connaissez pas mieux en manœuvre militaire. Un espion doit agir de la sorte obtenir davantage d'information... Et si vous pensez à ce trafic d'esclave qu'il aurait interrompu, dois je vous rappeler que tout le monde hormis le trafiquant s'en est sorti vivant ? Ce qui nous a permis d'ailleurs de reprendre son réseau en dépit de la part des marchandises qu'il avait à ce moment. Et puis... N'oubliez pas qui commande ici."

L'officier semblait avoir moins de préjugés sur les créatures que le paladin. C'était un homme d'action, efficace et pragmatique, agissant selon les ordres qui lui étaient donnés. Ainsi une fois l'haïena libéré, le savant s'éloigna, emportant avec lui l'échantillon de sang et son matériel et l'officier s'inclina légèrement l'invitant à sortir, avec le paladin.

"Theorem... Je vous invite à ma table, là bas vous pourrez nous... Dire ce que vous avez à nous offrir en vous priant de nous excuser ce désagrément. Au moins dans votre rapport pourrez vous citer l'efficacité de la garde."


Il eut un léger rire alors qu'il refermait la porte derrière lui et marchant aux côtés de la créature alors que le paladin ouvrait la marche, les sortant des cachots. En chemin ils croisèrent des garde, qui lancèrent des regards méfiants à l'haïena, mais ne firent rien, la présence du commandant et du paladin les rassurant. Ainsi ils arrivèrent dans le bureau du commandant avec une table où le repas avait déjà été servi. Même pour l'officier ce repas était sommaire, en partie parce qu'il n’était pas un homme au goût de luxe, mais aussi car il était difficile d'obtenir du ravitaillement en ces lieux. Néanmoins il y en avait assez pour trois, même en ayant un appétit de goule.

Le bureau lui même était ordonné, nul parchemin ou livres ne traînaient négligemment, rien qui pouvait laisser à Theorem la moindre miette d'information. Néanmoins durant le voyage il avait pu constater qu'étrange ces lieux... ressemblaient juste à une garnison fort mal placé, qui n'avait aucune raison d'être ici hormis la surveillance des montagnes, à moins de cacher autre chose qu'il n'avait pas encore vu. Mais l’officier reprit la parole en l'invitant à s'asseoir face à son plat de viande et de légumes.

"Voilà nous serons ainsi à l'aise pour parler et vous pourrez vous sustenter. Qui plus est j'ai certaines précaution pour que nul autre que nous nous entendent. Permettez juste qu'on attende... Ah le voilà !"

Et le scientifique revenait tout juste, toujours en sa blouse blanche ,s'étant simplement défait de ses outils et ne paraissant guère attiré par le repas. Maintenant qu'il était là les humains attendaient des explications de la part de Theorem...

Petite erreur:
Il y a trois hommes, le scientifique, l'officier et le paladin, pas deux, je me suis permis de corriger ça avec Engar sur ton post
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  Theorem & Ishtar le Lun 21 Juil 2014, 10:52

Ce n'est pas en quelques minutes que ça se fit, mais enfin Theorem fut relâché de sa table de torture pour être amené dans une salle plus coquette, bien que sommaire, pour un dîner au sommet. Il y avait là les même personnes présentent plus tôt, à savoir le paladin, le savant et un officier. Bien entendu, ses papiers furent acceptés vu la quasi impossibilité de les falsifier. Et comme pour signifier totalement sa nature et conforter les personnes présentes, Theorem prit la parole en regardant celui qui lui avait été le plus hostile.

"Soyons honnêtes. Je sais ce que vous faites dans ce complexe secret. Vos expériences et vos créations m'importent guère. En réalité, je peux même confirmer que l'existence de vos manipulations ne remonteront pas jusqu'au clergé. En échange d'une... compensation financière..."

Il frotta un peu ses doigts avant de croiser les bras sur son torse, restant mine de rien digne malgré les apparences. Il ne demandait pas une somme exorbitante, mais pas non plus de la menue-monnaie. Vu le service qu'il offrait en échange, c'était tout a fait profitable pour les deux parties. Theorem poursuivit donc ses explications.

"Bien entendu, vous pourriez me supprimer maintenant. Rien ne vous empêcherait de mettre fin à ma vie maintenant et dans ces murs, pour que personne ne sache ce qui se passe. Pourquoi pas... Mais j'ai personnellement mit en garde mon coéquipier, qui m'a vu entrer ici et qui partira au clergé dans quelques heures si elle ne me voit pas sortir de ce trou à rat. Je veux bien sûr parler de l'agente Sidus..."

La légende de l'agente Sidus avait de quoi donner le respect ou les sueurs froides. Le genre de personne qui rentre dans votre demeure la nuit et vous glisse un mamba noir dans les draps... Ou encore qui empoisonne votre nourriture avec un fluidifiant très puissant, vous faisant mourir quasiment de cause naturelle extérieurement mais très lentement... Ou encore qui passerait de longues heures à imprégner vos vêtements de poudre d'Ouraline pour que vous soyez altéré par sa magie rayonnante et qu'elle vous contamine. Vous verriez alors votre chute jusque dans un cachot puant. Une telle ennemie avait de quoi affecter le moral. S'installant à table, Theorem prit la bouteille de vin la plus proche.

"Château Haut-Brion... On ne se refuse rien." Il se servit un verre et à chacun des membres de la table. "J'ai put infiltrer jusqu'au donjon d'Inferis. Même la position du Czarina Tiamat m'est connue. Pour l'heure, aucun des deux ne semble prêt à une attaque. Kanabo perd de sa puissance après des luttes intestines. Si vous me faites confiance... Je pourrais vous indiquer les bons moments et les bons endroits pour attaquer certains donjons. Mais pour faire ça, j'ai besoin de savoir exactement de combien de forces vous disposez. Plus vous aurez de troupes et plus nous pourront faire d'attaques simultanées, avec chacune les couleurs d'un donjon supposé allié à l'autre..."

Déposant son verre, Theorem laissa quelques secondes à l'assemblée de réaliser ce qu'il proposait... Une attaque groupée, simultanée, une manigance qui pousserait les donjons à s'affronter entre eux et s'affaiblirent... Une fois quasiment sur le déclin, une attaque des humains éliminerait les donjons présent et... Avec eux... l'âge des monstre s'effondrerait.

"Je vous ait dévoilé jusqu'où se rend mes contacts chez les monstres... Si vous avez besoin d'une preuve suffisante..."

Il dévoila alors sa montre à gousset, la faisant tourner sur elle-même.

"Je peux même traquer Ishtar Naviento. Gagner sa confiance fut long et compliqué... Avec ceci, la victoire nous est quasiment acquise sur le Czarina Tiamat... Et ce navire en possession de l'église, vous auriez une réussite implacable sur les mers. Mais encore une fois... Il me faut les informations vous concernant. Plus je saurais pour vos forces, et plus nous pourront organiser des assauts efficaces."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  La Sainte Église le Lun 28 Juil 2014, 15:12

L'officier, encore plus que les deux autres écouta avec attention les propos de la créature, les mains jointes il 'écoutait avec attention, à aucun moment de son discours il ne l'interrompit au contraire du paladin qui se renfrognait et grommelait régulièrement... Quant Theorem servit le vin, il se contenta de poser le verre, tout comme le guerrier saint, tout deux ne buvant pas en ce genre de situation, au contraire du scientifique qui but son verre d'une traite... Mais alors que l'haïena finissait son discours, le masque de l'officier se fissura. Ses mains se posèrent sur la table et il se renfonça dans son fauteur. Son regard soutint celui de l'haïena... Et à la surprise de tous il éclata de rire

"Vous... Vous... Je me demande si vous le savez, mais vous êtes soit le pire espion et stratège que je n'ai jamais rencontré, et ce quelque soit votre camp, soit vous être le meilleur bouffon que j'ai jamais rencontré."

Les autres étaient encore plus interloqué par cette réaction que par les propos de l'haïena, néanmoins le paladin portait la main à sa lame, prêt à agir au cas où la créature s'emportait à ces mots... Mais quoi qu'il en soit l'officier poursuivit.

"Vous nous prenez pour des idiots, mais vous vous en êtes un ! Sérieusement... Déjà, le pape sait choisir ses hommes, s'il suffisait de quelques pièces d'or sonnantes et trébuchantes pour corrompre ses espions attitrés l’Église se serait déjà effondrée. Même moi j'utilise quelques précautions pour m'assurer de la loyauté de mes informateurs alors lui... Je n'ose pas l'imaginer, d'autant plus que Sidus est sensé être un de ses meilleurs éléments. Qui plus est si vous vous avez découvert ce secret rien en vous empêcherait ensuite de nous faire chanter ou qu'un autre espion plus loyal soit capable de le découvrir à son tour. Vous payer ne serait nullement une garantie, d'autant plus que le pape vous payerait bien plus pour cette information !"

Il se releva alors l'éloignant un peu de la table, sans jamais tourner le dos à son interlocuteur, soutenant son regard, clairement... Amusé.

"Quant à vos plans... Ils sont foireux ! Prendre possession du Czarina Tiamat ? En soit il n'est pas dur à trouver quand il est en des eaux connus, un navire aussi large ne passe pas inaperçu pour nos psychiques qui sondent les cotes, mais en prendre possession... Hormis vous je vois mal quiconque s'y infiltrer et vous ne pourriez pas neutraliser toutes ses batteries de canon quant à neutraliser Ishtar, elle est maligne elle ne se laisserait pas prendre à un pareil piège. Ensuite concernant le donjon Kanabo, votre aide n'est pas nécessaire, nous savons parfaitement les détails sur l'assaut de Focus et d'Elder et à deux reprises si nous avions déployé nos forces armées nous aurions balayés ce donjon. Qui plus est cela fait assez d'années et d'aventuriers et espions qui en revient pour qu'on en connaisse les points forts et faibles."

Il soupira alors se retournant...Et arrachant une carte du mur, une carte du monde où se voyaient les différentes nations humaines ,mais aussi les donjons tous séparés par de longues distances.

"Et votre plan de division... Absurde et dénué de sens commun. Déjà, à notre connaissance les différents donjon peuvent échanger rapidement entre eux, ne serait ce que par télépathie. Ensuite, nous ne pourrions déployer de véritables forces armées sans employer un grand nombre d’humains ce dont ils se rendraient compte, même avec des sorts d'illusions. Enfin comment cela pourrait il paraître crédible une seule seconde que des forces d'assauts venus d'un donjon puisse en rejoindre un autre sans être inquiété par les différentes nations humaines qu'ils devraient traverser ? Même Focus avec sa téléportation à travers les volcans aurait été arrêtés si nous ne savions pas pertinemment que son objectif était le donjon Kanabo et donc qu'il nous serait favorable. Enfin cela est irréalisable d'un point de vue logistique, et c'est là que vous vous trahissez. Les donjons sont tous séparés entre eux par de nombreux territoire et même si j'en référai à mon supérieur nous n'avons en charge que les terres aux alentours de Kanabo, assaillir les autres donjons nous prendraient trop de temps et attireraient l'attention des autres régions. La vérité est que si vous comptiez vraiment que votre plan marche vous vous seriez adressé au saint pontife lui même, et pas à nous."

Son sourire se fit sarcastique, alors qu'une lueur de triomphe se lisait dans ses yeux, visiblement ravi d'avoir pu acculer son interlocuteur qui s'était, à ses yeux, lui même trahi.

"Et enfin par votre méconnaissance de notre … Fonctionnement et de l'organisation du clergé vous nous montrez clairement que vous n'êtes pas notre espion, un espion d'un camp en sait toujours autant sur ce dernier que sur ceux qu'il espionne. Je me moque de votre sceau et de votre lettre, j'ignore comment vous avez pu les falsifier, mais une chose est certaine... Vous êtes perdu."

Mais alors son sourire s'effaça, son regard quittant la créature pour regarder derrière lui la bouche entrouverte, l'air stupéfait...Avant qu'il se mette au garde à vous, tout comme le paladin, tandis que le scientifique s'inclinait. Derrière l'haïena venait d'arriver un homme, d'une grande taille, élancé, arborant de long cheveux dorées et d'ample vêtement rouge caractéristique ne laissant aucun doute sur sa fonction, archevêque. Ce dernier regardait Theorem avec un sourire discret, son regard étant comme celui d'un prédateur alors qu'il poursuivait sur les dires de son sbire.

"Notre cher officier a raison, Theorem. Il est ignorant sur les forces exactes à notre disposition, mais vous venez de trouver l'interlocuteur approprié... Si telle était la position que je souhaite prendre, car vous vous êtes bien trahis en effet. Je me demande combien de temps l'agent Sidus interviendra, et dévoilera véritablement dans quel camp elle est..."

Cet homme dégageait une confiance et une sérénité perturbante... Mais grâce à son masque Theorem pouvait aussi ressentir la puissante énergie magique qu'il dégageait, mais que pourtant il ne pouvait reconnaître. C'était différent de la magie élémentaire ou divine, il ne pouvait la reconnaître et cela ne présageait visiblement rien de bon alors que les humains attendaient visiblement son prochain mouvement.
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  Theorem & Ishtar le Mar 29 Juil 2014, 09:39

On aurait put croire que tout ce qui déroulait maintenant était un échec cuisant, une maladresse colossale qui allait lui coûter la vie. Même à l'arrivée de l'Archevêque qui ne tarda pas à se présenter, Theorem resta parfaitement impassible et son masque renfonçait cette apparente détermination et cette lucidité exemplaire qui l'amena à croiser les bras sur sa poitrine, scrutant les réactions de certains. S'ils avaient eut la certitude de ce qui se déroulait maintenant dans ce bureau, ils auraient déjà exterminé Theorem, ou l'aurait mit aux arrêts sur le champ, sans pour autant révéler la présence de l'Archevêque présent dans leurs murs. La hyène s'adressa donc en ces termes.

"Vous ne faites rire que vous, monsieur."

La phrase avait été cinglante et efficace. Theorem avait scruté les réactions de chacun, leur visage, des informations prisent au vol entre leurs identités, leurs fonctions. Un bref sourire se présenta sur le facies de Theorem caché sous le masque. Il semblait plutôt satisfait des réponses qu'il avait eut ou même de ces sois-disant failles. Ces humains trahissait quelque chose d'encore plus énorme... Ils démontraient avec fascination à Theorem comment ils n'avaient ni les moyens ni les structures pour faire des attaques du genre. En clair, ce responsable et cet archevêque fort mal avisés confirmaient que ce groupuscule n'avait... rien ! Ils étaient parvenus à faire des monstres, certes... Mais si Kanabo et un autre donjon s'alliait maintenant pour s'occuper de cette position reculée et exempte de population, ils auraient rasés cette installation sans effort et en une nuit. Et dire que Theorem et la Cohorte avait craint qu'ils étaient une menace...

"J'ai rencontré de meilleurs bouffons en réalité, monsieur. Vous-même avez été de bons informateurs, je n'ai pas franchement eut besoin de demander plus, hahaha !"

Tirant soudainement la montre à gousset vers lui, il appuya sur le bouton en souriant. La fumée verte qui s'échappa de la montre enveloppa rapidement Theorem et ne laissa derrière qu'une vague odeur vaporeuse d'olive. A plusieurs mètres autour du complexe, le Haiena regarda Ishtar à sa droite qui scrutait doucement l'entrée empruntée par Theo plus tôt. Une quinzaine de soldats de sa garde, tout de noir vêtus, se tenaient derrière Ishtar. La dragonne se tourna vers son compagnon fraîchement réapparu.


"Alors, combien sont-ils ?"
"Beaucoup moins qu'on ne l'imaginait... En plus ils craignent sérieusement que la papauté apprenne pour leurs agissements. C'est à peine s'ils peuvent se payer du bon vin alors je pense sérieusement qu'ils ne seront jamais une menace sérieuse. Ils ont un archevêque avec pas mal de pouvoir en lui, c'est lui qui manigance tout. Ils m'ont révélé qu'ils n'avaient guère de bases secrètes ailleurs et... ils ne savaient même pas pour nous. Par contre tu leur fout la frousse. La seule mention du Czarina Tiamat et ils se sont mit sur la défensive."
"Huhuhu... De vrais petits gamins. Incompétents, mais avec des armes dangereuses... Avec de la chance ils perdront le contrôle de leurs expériences et se détruiront. Partons, il n'y a rien de plus à faire."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  La Sainte Église le Lun 03 Nov 2014, 23:49

La disparition de l'haïena prit tout les individus présents au dépourvus, l'officier et le paladin tirant d'ores et déjà leurs lames, le scientifique reculant... Mais une personne ne bougea pas, ne cilla même pas alors que s'échappait sournoisement le banneret. Il se contentait de fixer ce masque sans expression, comme s'il essayait d'en percer une à jour et sans paraître le moins du monde déranger par la fumée qui enveloppa la créature avant qu'elle ne disparaisse... Et ce ne fut qu'une fois qu'il ne fut plus présent, qu'un léger sourire se dessina sur ses lèvres et qu'il partit d'un grand éclat de rire, accroissant l’étonnement de ses pairs, qui le fixaient, incertains, l'officier étant le premier à prendre la parole.

"Je prends l'entière responsabilité de la faute, seigneur, mais doit on lancer la traque ? La piste magique laissée par le devrait..."

Un brusque geste du prélat le fit taire, une main tendue verticalement, paume ouverte, lui intimant le silence, alors que le sourire sur ses lèvres ne faisaient que s'agrandir.

"Quelle erreur ? Vous n'avez fait que suivre les ordres que je vous ai donné au cas d'arrivée d'un agent papal, fusse t-il faux... Quant à le suivre cela ne servirait à rien, inutile de sacrifier vos hommes face à la dragonne noire dont l'énergie est des plus perceptibles. Elle ne doit pas être loin, mais peu importe."

Mais sa satisfaction apparente troublait ses sbires, qui se regardaient en coin, sans comprendre, avant qu'enfin le scientifique ne prenne la parole.

"Mais, nous devrions prendre des mesures maintenant qu'ils savent et..."

"Ils savent déjà depuis longtemps ! Depuis l'incident d'Auran, cette petite incursion ne change rien pour nous, mais pour eux... Il nous en a montré plus qu'il ne le pense. Il n'avait pas peur et au vu de sa puissance cela ne peut signifier que deux choses. Soit c'est un sot... Soit il se fait une idée erronée de notre puissance, ce qui sert nos dessins. La désinformation, une arme précieuse pour décourager l'ennemi de nous attaquer, car il nous considère négligeable, ou au contraire le pousser à agir, mais pour son plus grand tort. Cette journée fut très intéressante en bien des domaines... D'ailleurs j'aimerai que vous me confiez l'échantillon que vous avez prélevé de cet intrus..."

Le scientifique s'en chargea... Et fut des plus confus lorsque dans son éprouvette ne se trouvait plus qu'une masse informe et noire, du slime, mais que les précautions prises avaient empêchés de disparaître. a nouveau, l'inquisiteur fit preuve d'un grand flegme, en saisissant l'éprouvette, la contemplant avec un sourire.

"C'était à prévoir... Mais rien que cela sera assez pour faire avancer nos recherches, empreinte magique, études des substances. Bref, je ne vous apprends rien je crois ! Sur ce, je m'en retourne, des affaire urgentes me pressent... Ah, et un régiment de garde clérical vous rejoindra d'ici une semaine."

Ce qui constituait amplement assez d'homme pour repousser tout assaut éclair porté sur cette base... Puis sur cette dernière phrase il disparut ,se téléportant de la même façon dont il était venu en ces lieux. Se faisant il revint à son bureau où l'attendait un homme à la tenue caractéristique, un autre scientifique, mais particulier, puisqu'il s'agissait du meneur des opérations, sous le commandement direct de l'inquisiteur. Un livre et une plume en main il paraissait s'être brusquement interrompu dans son écriture...

"Où en étions nous ? Ah, oui, les sujets potentiel 3547 et 3548. Ils ne représentent toujours pas une menace direct, mais leur capture est prioritaire, afin d'éviter toute complication et procéder au plus vite aux expériences."

A ces mots le chef de projet reprit sa rédaction, et le regard de l'archevêque se perdit sur la carte étalé sur son bureau. Contrôlant tout les territoire autour de Kanabo c'était un pays qu'il avait sous sa coupelle ! Il n'était pas un de ces archevêque d'Amessa, sans responsabilité autre que conseiller le pape, ils avait d'autres responsabilités, mais surtout il avait les moyens et la puissance d'accomplir son devoir...
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la gueule de la hyène [PV Sainte Eglise]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum