La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Dim 20 Juil 2014, 17:07

Il était assis, les jambes croisées comme il avait vu faire par d'autres tant de fois. Ses mais posées sur les cotés caressaient la peau rugueuse de la terre. Son esprit errait sous celle ci, errant au gré des courants telluriques et guidé par la voix des siens, tandis qu'il laissait derrière lui son corps dont la pierre nue était chauffée par les rayons du soleil situé bien haut dans ciel, à son zénith. Ainsi, cette masse imposante de roc se fondait à merveille dans le décors, tel un simple bloc de pierre que la nature aurait laissé à l'abandon cerné par les arbres et leurs longues racines. Jarus le savait, il n'avait rien à craindre car dans le cas présent, ses sens sondaient les alentours sans un moment de relâche.

Ainsi, il profitait comme à son habitude d'un long instant de détente psychique pendant lequel, il se contentait de contempler le monde qu'il côtoyait sous ses angles les plus intimes et les plus inaccessibles. Non pas qu'il en tirait un quelconque plaisir, cette notion lui étant étrangère, mais de cette façon il avait l'impression de faire à nouveau partit d'un tout plus grand et plus vaste que n'importe quel raison formé par des êtres vivants. Il sentait chez lui.

Affranchit de ses restrictions physiques, il pouvait faire voyager sa vision à une vitesse prodigieuse, lui donnait alors l'impression de filer plus vite que le vent. Il traversait la pierre, la boue, se faufilait au milieux de la végétation avec plus d'agilité qu'un serpent. Il sentait également la vie qui régnait dans cette forêt faussement maudite. Lapin, renard, loup, écureuil, tous vivaient sans se douter d'être observer par un oeil invisible qui pouvait les guetter ou qu'ils aillent. Jarus pouvait sans aucun doute se définir comme étant "la terre dans son état le plus pur.

Et tandis qu'il profitait de ce moment de liberté quasi total, il sentit non loin de sa position spirituel une entité à la fois familière et inconnue. A la fois élégante et subtile, elle avançait telle un fantôme sans se faire remarquer par le monde qui l'entourait. Intrigué, Jarus se déplaça jusqu'à elle souhaitant en savoir plus sur sa nature. Il ne fit pas surprit par ce qu'il découvrit mais ou il l'a découvrit. Jamais il ne se serait douter un jour de croiser une si belle panthère noir rodant dans les alentours du donjon. Il l'observa longtemps, en train de marcher silencieusement, la puissante musculature se mouvant sous son sublime pelage. Intéressé par ce spécimen, Jarus estima qu'il lui sera plus favorable de l'aborder sur le même plan.

En un instant il réintégra son corps de pierre qu'il avait laissé sur place quelques heures plus tôt et ou des oiseau était venu faire leurs besoins (détail qu'il ne releva pas bien entendu). Puis après s'être relevé, remonta le même chemin mais cette fois ci à pied. En s'aidant de sa vision tellurique, il put retrouver en un rien de temps la trace du félin qu'il recherchait... Ou plutôt féline. Oui car des qu'il se fut suffisamment rapproché de sa cible en essayant d'être un maximum discret (en rendant le sol plus spongieux) sa vision du corps du félin se précisa et pu distinguer avec netteté son sexe. En soit cela ne changeait rien.

Après plusieurs longue minutes à marcher pour la rejoindre, il tomba sur elle, toujours avec une certaine distance pour ne pas la faire fuir. Jarus n'avait pas souhaité se cacher pour l'observer car il estimait qu'il s'agissait d'un manque de respect à son encontre et qu'elle méritait plutôt de savoir ce qui la suivait ainsi. Bien entendu, la panthère le remarqua avant qu'il soit dans son champ de vision et il s'en doutait.

Enfin il pouvait la contempler en face à face, sur le même plan physique avec seulement une dizaine de mètres entre eux avec pour témoins une faune silencieuse, et une flore impassible.
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Dim 20 Juil 2014, 18:19

L'Ordre me prenait de plus en plus de temps. Mais avec l'aide d'Engar et Shkeil, nous avions déjà bien avancé. Le recrutement se passait bien, même si j'avais hâte que nos rangs se renforcent encore plus. Certaines missions déjà prévues ne nécessitaient pas une foule de combattants, mais d'autres plus ambitieuses, devaient être mises de côté pour le moment. J'avais fini par quitter la Garde du donjon, du moins mon poste quotidien sur les remparts. Je restais bien sur disponible en cas d'attaque ou de besoins urgents, c'était une évidence.

La matinée avait été longue, pour essayer de former Lexi. Cette fée n'était pas facile, et ne connaissait strictement rien en stratégie de combat. Nous avions donc décidé qu'elle serait une sorte… d'informatrice, si elle parvenait seulement à maitriser un minimum l'art de l'espionnage. Son entrainement serait long, et il allait falloir s'armer de patience avec elle.

Quant à moi, je prenais enfin le temps d'aller chasser. J'étais affamée, et je ne tardais pas à trouver un jeune daim qui fit parfaitement l'affaire. Trop impatiente, je ne pris même pas le temps de savourer le jeu de la chasse. Une fois m'être empiffrée des parties les plus tendres de l'animal, je laissais la carcasse pour les autres charognards.  Je pouvais presque les sentir m'observer, impatients que je termine, pour enfin se restaurer eux aussi.

Bien lourde, je marchais doucement dans cette forêt que je connaissais presque par cœur, profitant du soleil dont les rayons faisaient délicieusement bruler ma fourrure. Je ne pensais plus qu'à une seule chose… Ma sieste, sur une solide branche, à l'ombre. Mais avant je devais savoir quelle était la chose sans odeur qui me suivait. Ses lourds pas dans le sol ne cherchaient pas tellement à se cacher, et je décidais alors d'attendre sur place.

Quelques instants plus tard, surprise... Un énorme élémentaire de roche sortit enfin des feuillages, me faisant face. J'aurais peut-être du me cacher au lieu d'attendre stupidement comme une statue… Le voyant ainsi silencieux et immobile, j'interprétais son comportement comme potentiellement dangereux. Que me voulait-il celui là, à me suivre et me regarder comme ça ?

Je m'aplatis instinctivement au sol, oreilles couchées. Ma gueule s’entrouvrit légèrement pour montrer les crocs, aux travers desquels s'echappa un sombre grognement d'avertissement, faisant taire les oiseaux. S'il décidait de me charger, étant donné sa taille, j'allais devoir déguerpir rapidement.  Mais tant qu'il ne bougeait pas, je n'avais pas besoin de trop m'inquiéter. Néanmoins je restais sur mes gardes. Car même à proximité du donjon, il n'y avait pas toujours que les humains dont il fallait se méfier.

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Sam 26 Juil 2014, 18:42

Si Jarus était clairement fasciné par cette sombre, majestueuse et immense créature, celle ci à l'inverse n'appréciait guère la présence de l'élémentaire qu'elle jugeait représenter une éventuelle menace. Son attitude soudaine combiné à au blanc ivoire de ses croc suffisait à l'intéressé pour comprendre qu'il ne fallait pas qu'il ose un pas de plus s'il ne souhaitait pas avoir quelques trous sur sa cuirasse. Et vu la taille de la bête, nul doute que sa mâchoire devait avoir suffisamment de puissance pour passer outre la solidité de son corps. Jarus prit donc bien soin de ne pas contrarier plus que nécessaire l'imposant félin. Et même afin de souligner ses intentions non-hostiles, il esquissa un pas en arrière ce qui ne suffit pas pour calmer l'animal.

En y réfléchissant, sa taille et l'allure massive de son corps devait jouer dans l'image que devait se faire la panthère de lui. Logique somme toute car il était de nature instinctive de croire que plus la chose et plus elle pouvait être dangereuse. Ce cas valait aussi pour Jarus même s'il savait que cela ne justifiait pas en réalité la dangerosité de l'individu -petite pensée pour l'homme lézard qu'il avait proprement emmuré-. Il imagina alors de rapetisser avant de réaliser qu'il serait risquer de perdre un avantage face à une créature hostile à sa présence. Il n'allait pas non plus tenter de communiquer car il s'agissait selon lui d'un animal tout à fait ordinaire et non d'une femme-féline du donjon. Comment faire se demanda t'il. Il réfléchit à la question durant une courte minute qui sembla lui durer des minutes. Pendant ce temps, son radar naturel eu tout le temps pour récolter et mémoriser les moindres forme du félin. Il put même définir ses possibilités de mouvement en fonction de la disposition de ses os. Quelques secondes de plus fut nécessaire pour graver dans sa mémoire le corps d'une panthère telle qu'il la voyait jusqu'à l'intérieur de son corps.

Une idée émergea alors du néant.

Quoi de mieux pour signifier à un individu d'innocentes intentions qu'en mimant son apparence pour ainsi traduire l'idée par un langage corporel  qu'il pourrait comprendre. L'idée parut sensée pour Jarus mais à condition d'en être capable. Hors jamais il n'a tenté auparavant de mimer la forme d'une créature différente de son schéma spirituel étant celui d'un homme. Il en fallait cependant plus pour démotiver un élémentaire de pierre.

Afin de ne pas effrayer le félin, il fit encore quelques pas en arrière puis se mit à quatre patte, les jambes arrières bien droite levant ainsi son postérieur de façon bien ridicule. Mais bien vite, son corps désolidarisa et se fragmenta en un nué de rocailles flottantes autour d'un élément scintillant tel un soleil miniature. En premier lieu, la métamorphose se fit lente et surtout incohérente tant parce qu'il s'agissait d'une première fois que parce qu'il était difficile pour Jarus de se persuader au plus profond de lui même qu'il était une panthère. Un coup, la forme de ses membres fut mal modelée, une autre, les éléments ne s'assemblèrent pas correctement ou pire il implanta la tête sur son fessier. A force de tentative infructueuse, Jarus commença par croire qu'il était impossible pour lui de mettre en pratique son idée. Puis, l'esprit toujours calme et posé comme le voulait son affiliation élémentaire, il se dit qu'il était sans doute pas assez concentré son objectif. Il prit alors un gros risque et coupa son être pensant du monde. Son corps s'écroula sur place en un tas informe de pierre.

Le silence inonda la scène. Seul le vent troubla le calme en moquant à sa façon l'échec cuisant de Jarus qui ne ressemblait finalement plus à grand chose hormis un tas de caillou. Le temps s'écoula, faisant passer quelques minutes durant lesquelles rien ne se passa hormis pour la panthère qui dut se demander si tout ce bazars était enfin terminé. Beaucoup de chose lui aurait donné raison, mais cela aurait été mal connaitre le caractère borné de la race des esprits de terre.

Sans crier gare, la vie se-manifesta soudainement dans le noyau de Jarus. Un flot de lumière s'échappa de sa carcasse qui à son tour, se réanima dans un ballet de pierre et de poussière. A l'image de sa conscient qui reprit ses droits sur son corps, les blocs se mirent à leur places le plus naturellement possible pour au bout du compte donner forme un fidèle corps de panthère de roc. Alors seulement le flot doré d'énergie s'estompa. 
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Dim 27 Juil 2014, 18:52

Suite à mon grognement, l'élémentaire s'avéra raisonnable, et recula d'un pas. J'en profitais alors pour en faire un en avant, instinct animal pour signifier que je prenais le contrôle de la situation en intimidant l'adversaire. Il ne bougea plus. Tout comme moi. Je pouvais patienter très longtemps ainsi, à guetter  le moindre mouvement. Si cette créature m'avait suivi jusqu'ici, et restait malgré mes avertissements physiques et sonores,  sans dire le moindre mot, c'est qu'elle avait quelque chose derrière la tête. Et vu de l'extérieur, ça ne ressemblait pas à de bonnes intentions.

Lorsque l'élémentaire se décida enfin de bouger et se mit à quatre pattes, je grondai de nouveau. M'apprêtant à charger, car il était hors de question de lui laisser l'avantage. Mais au lieu d'avancer, celui-ci se désolidarisa, faisant léviter un nuage de pierres autour d'un noyau lumineux.  Stupéfaite, je concentrais mon regard sur quelques pierres, prête à les stopper si nécessaire, par la force de mon esprit. Mais je fus quelque peu déboussolée de voir toutes ces pierres s'assembler de façon très chaotique, à plusieurs reprises. Essayait-il de m'imiter ? Parce que j'avais plutôt l'impression qu'il se moquait de moi ! En me caricaturant de façon très grotesque !

Mais ces transformations finirent par enfin cesser. Comme s'il était épuisé, l'élémentaire se laissa retomber au sol, son corps dispersé en un tas de rocailles inanimées. J'observai et attendis une minute avant de m'approcher doucement, et venir renifler les pierres. Aucune odeur particulière. Rien qui ne pouvait m'indiquer ce qui s'était passé, et si l'élémentaire allait revenir. Il semblait plutôt… Mort, comme ça. Ce qui ne m'enchantait guère… Mais je n'étais pas sure de ma conclusion. Je ne comprenais pas comment la créature avait pu mourir. Je tentais de faire rouler quelques cailloux avec ma patte, animant quelques instincts joueurs que je refrénais aussitôt.

Soudain, les pierres se mirent à trembler, et la lumière revînt. Je n'étais pas si surprise, je ne croyais pas à sa mort… Je reculais de quelques pas, mais me tenais bien plus près de lui que lorsqu'il était encore animé. Deux mètres environ. Ainsi, je vis de nouveau le corps de l'élémentaire se rassembler en une forme qui cette fois… était totalement comme la mienne. La réplique parfaite. Même taille, mêmes muscles, même museau… Tout était identique.

Face à cette panthère de roche, j'hésitais entre la peur et la joie. Je savais bien, qu'il ne s'agissait pas d'une vraie panthère… Il avait simplement imité mon corps. Mais ça faisait des lustres que je n'avais pas vu un semblable, alors c'était très déroutant. J'étais confuse, presque émue. J'avais envie qu'il reste comme ça. Je n'avais même plus peur qu'il m'attaque.

Instinctivement, ma queue se leva, droite au-dessus de moi, pour délivrer un message de bienvenu. Mes oreilles revinrent droites également, en signe de tranquillité. Puis, alors que mon regard ne quittait pas le sien, j'émis un ronronnement grave pour lui communiquer ma joie. J'étais apaisée, et je voulais qu'il le soit aussi. Même si j'avais conscience qu'il n'était pas un félin, j'espérais que le fait d'imiter mon corps lui permettre aussi de comprendre les signes de communication de mon espèce.

J'attendis quelques minutes, et fis quelques pas sur le côté tout en m'avançant. Je lui tournais autour, un peu triste de ne sentir aucune odeur. Sans le quitter du regard, je frottais ma tête et mon museau contre l'écorce d'un arbre. Une tentative surement vaine, pour qu'il sente mes phéromones, et comprenne qu'il s'agissait d'un message d'amitié.

Ne constatant aucun résultat probant, je décidais de passer à quelque chose d'un peu  plus commun. J'entrais alors tout en douceur dans son esprit.

* Je m'appelle Felina *

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Dim 27 Juil 2014, 23:25

L'effort nécessaire pour parvenir à ce résultat était conséquent mais il en valait finalement la peine. Car immédiatement, l'attitude belliqueuse de la panthère se mua en une satisfaction bien apparente. Bien sur, Jarus ne connaissait pas le langage de cette espèce, mais son attitude et la proximité dont elle fit preuve suffit à le convaincre de son succès. Finit dorénavant les grognement contrariés ou bien le besoin de prouver sa maîtrise de la situation. Tout cela fit place à un flot de joie qui se concrétisa sous la forme de caresses et de ronronnements ô combien explicites pour quelqu'un sachant de quoi il en retournait.

* Je m'appelle Felina *

Toujours calme comme à son habitude, Jarus ne fit pas cas d'une éventuelle surprise. Au contraire, il prit au lieu de cela le temps d'analyser la situation pour comprendre par quelle miracle il venait d'entendre une voix résonner "dans" son esprit. Il sut très vite qu'il avait à faire à une créature manifestant des dons de télépathe. En plus d'être un félin de toute beauté, celui si se caractérisait par des dons exceptionnels pour sa race. Jarus ne voulu en aucun cas rater une telle occasion pour nouer un lien avec lui.

-Je me nomme Jarus Nirogh, esprit de la terre ; se présenta t-il formellement en faisant jaillir le son de sa voix par le sol comme à son habitude. Tu es un très beau spécimen.

Jarus observa une fois de plus avec beaucoup d'intérêt les déplacements souple et gracieux de Félina relevant chaque détail dans sa démarche. Tout semblait fait pour hypnotiser quiconque oserait poser le regard sur elle. Et d'une certaine façon, cela fit son effet sur Jarus qui voulu pousser plus loin sa faculté de mime. Comme pour sa première métamorphose, il se heurta à une difficulté comme il ne s'en saurait jamais douté. Au lieu d'offrir le même spectacle, Jarus servie à son modèle, une démarche extrêmement cadencée soulignée par une raideur digne d'un automate défectueux.  La queue se plia en des angles improbables alors qu'il souhaitait la faire onduler avec grâce. A l'instar de faire rouler ses pattes sur le sol, il écrasa celui à tel point qu'il en laissa une profonde trace. Mais le pire se situait à niveau de la tête dont les mouvements suivait le principe d'un membre fixé sur un unique axe. Sa figure ne pouvait que soit pivoter sur elle même, soit se plier à la perpendiculaire pour guetter sur les cotés.

-C'est... Difficile d'être une panthère...

Jarus n'abandonna pas pour autant, exécutant à plusieurs reprises des mouvements préalablement vus chez sa voisine. Mais il ne parvint pas à s'améliorer. Pourquoi, se demanda t'il. Pourtant son schéma spirituel avait changé et il avait su mémoriser à la perfection le modèle souhaité. Que manquait t'il donc ? Était-ce parce que la matière de son corps ne s'y prêtait pas ? Pourquoi pas ? Une telle explication n'étant absurde, Jarus puisa dans son don tellurique pour réunir petit à petit le métal présent de sol jusqu'à lui. Il est vrai que la pierre ne pouvait se targuer d'avoir une malléabilité impressionnante à moins d'être sous forme sablonneuse, ce qui n'intéressait en aucun cas l'élémentaire de pierre.

-Je vais y parvenir.

Le métal nécessaire s'étant enfin aggloméré sous ses pieds, Jarus le fit jaillir du sol sous forme liquide et le mélangea avec celui qui habitait déjà son corps. Puis il renonça à ce dernier en pierre pour s'en façonner un nouveau entièrement métallique. Les propriétés de cette substance soumise au pouvoir de la terre minérale s’accommodèrent parfaitement bien aux besoin de Jarus qui enfin, parvint à atteindre l'objectif souhaité. Comme la peau de Félina, la sienne se mise à onduler avec style. Les muscles se dessinèrent avec précision, et les mouvements se firent avec le plus grand naturel. Jarus était enfin devenue une véritable panthère... De ksinérite. (métal comme l'acier sauf que celui ci ne s'obtient pas en combinant différent métaux mais en procédant à une mutation du métal par essence terrestre.)
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Lun 28 Juil 2014, 17:31


L’étrange panthère me répondit enfin. Sa voix était calme et profonde, mais je ne parvenais pas à déterminer d’où le son provenait. Il semblait venir de… la terre. Ce qui n’était pas si étrange, puisque la créature était liée à celle-ci. Il se présenta d’ailleurs comme étant un esprit de la terre. Jarus… Je ne pouvais le quitter du regard, toujours si fascinée d’avoir ma copie conforme en face de moi. Et puis… Il me complimenta. Entendre que j’étais un beau spécimen me flatta beaucoup. J’avais l’habitude des regards, mais généralement, on n’osait même pas me parler. Sauf quand je reprenais ma forme garou, qui évidement, en imposait bien moins…

* Je vois avouer que tu n’es pas mal non plus, comme ça. * Dis-je sur le ton d’humour, puisqu’il s’agissait justement de ma copie.

Je le vis m’observer intensément. Examinant ma façon de me déplacer, détaillant les mouvements de mes pattes, des muscles du dos, l’ondulation régulière de mes épaules. Je devinais qu’il souhaiter m’imiter de nouveau. C’était avec plaisir que je lui servais de modèle, continuant de marcher devant lui, et observant ses tentatives pour reproduire mes mouvements. C’était assez drôle, les premières fois, tant il était raide. Je ne pus réprimer un léger rire intérieur, quand il m’avoua la difficulté d’être une panthère.

* Je ne pense pas être capable de faire la moitié de ce que tu as déjà fait, si j’essayai d’imiter un élémentaire de pierre. *

La capacité de pouvoir changer de forme par imitation était assez exceptionnel. S’il développait ses capacités, il pourrait exploiter ce talent rare et n’avoir presque aucune limite. Mais un nouveau phénomène me fit sortir de mes pensées. Heu… Que faisait-il à présent ?
Un étrange liquide gris s’échappa du sol pour venir… recomposer Jarus. Je craignais qu’il perde sa forme panthère, mais au lieu de ça, il la perfectionna. Il semblait désormais tout aussi souple, léger et agile que moi. C’était tellement fascinant que je restais quelques instants sans pouvoir parler. Seul mon ronronnement trahissait ma joie.

* C’est… parfait. Tu as parfaitement su reproduire mon corps… Dis-moi, comment te sens-tu ? *

L’observant avec admiration, je m’approchai et levai une patte vers lui, venant toucher cette étrange peau du bout de mes coussinets, et prenant bien soin de rétracter mes griffes. Je ne connaissais pas cette matière. Il n’avait pas la douceur ni la chaleur de mon pelage, au contraire, il était dur et froid. Je le laissais alors marcher un peu, il devait surement vouloir s’habituer à ce nouveau mode de déplacement, qui à présent devait lui sembler bien plus facile. Du moins c’était mon opinion, en comparaison à ma forme garou. J’avais envie de pousser ses limites, de voir ce dont il était capable.

* Tu penses que tu peux courir ? Grimper aux arbres ? Tu veux qu’on essaie ensemble ? *


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Dim 10 Aoû 2014, 15:16

Entendre cette voix dans son esprit était une expérience assez étrange pour l'esprit de terre, mais cela lui convenait car ainsi, il était certain d'avoir nouer un dialogue bien plus efficace que s'il avait été fait uniquement par la voix.

-C'est une expérience inédite. Le Ksinérite me facilite bien plus la copie de tes mouvements que la pierre. Sa malléabilité est somme toute assez pauvre à contrario des composants métalliques.

Jarus curieux des facultés de son nouveaux schéma spirituel se mit à essayer différents mouvement tout en se concentrant le plus pour reproduire cette souplesse et cette force qui le fascinait. Bien entendu, le métal lui même n'était pas devenu aussi souple que l'épiderme de la panthère. Il se contentait juste de répondre aux ordres émis par Jarus qui le commandait à l'aide de la magie de terre. Ce qui fit ressortir par moment des aspects factices dans ses gestes. Parfois sa queue cessait de remuer soudainement, ou bien, sa patte conservait une forme tendue. Il fallut plusieurs minutes pour que le calibrage se fasse dans sa quasi intégralité.

-Peux tu s'il te plais te mouvoir afin que je puisse mémoriser au mieux ta gestuelle ? Le processus de calque est bien plus complexe que je n'aurai jamais pu le penser. 

Très serviable, Félina se mit à marcher tout autour de lui, en mettant ainsi en action sa gracile mécanique que Jarus analysa avec le plus grand soin. Progressivement, ses gestes se firent plus fluide, plus naturels. Amusé par ce jeu, la panthère tenta également quelques gestes gratuits telle que se cambrer avec souplesse. L'élémentaire de son coté se contenta de mémoriser et de reproduire. Puis quand il estima avoir comprit les mouvements de base, il se mit à en essayer certain de par sa propre initiative telle tendre la patte comme pour donner un coup de griffe. Il dut au passage s'y reprendre plusieurs fois pour donner la bonne longueur à ces dernières.  En fin d'exercice, Jarus avait fini par graver en lui une fidèle nature de panthère qu'il pourrait dorénavant utiliser à n'importe qu'elle moment. Et finalement, la seule différences persistantes entres les deux félins se trouvait dans le poids. Là ou Félina se contentait de casser des feuilles mortes sous ses coussinets, Jarus lui, enfonçait profondément la terre ou bien aplatissait les pauvres racines sur lesquelles il avait le malheur de poser sa patte.

* Tu penses que tu peux courir ? Grimper aux arbres ? Tu veux qu’on essaie ensemble ? *

-Je veux bien tenter de prendre de l'élan mais je m'abstiendrai de me hisser sur les troncs des arbres. Contrairement à toi, je risque de les marquer profondément en arrachant leur écorce. Mon poids dans l'immédiat dépasse facilement la tonne. Je pense d'ailleurs que si course il y a, il serait sage de nous tenir à distance de sécurité. Je ne tiens pas à te rouler dessus avec pour unique faute de mettre emmêlé les pattes.

Jarus, fit une dernière vérification de son plein contrôle sur ses nouveaux sens avant d'adopter une position repliée tel un prédateur sur le point de bondir.

-Je te suis. 
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Lun 11 Aoû 2014, 11:01

Jarus semblait assez fière de son expérience, et il pouvait ! Pour ma part, c’était bien la première fois que je voyais ça. Il me parla de la ksinérite… c’était donc ça, ce liquide qui avait surgit pour venir se solidifier en panthère, et qui offrait un rendu beaucoup plus réaliste.
J’observais donc ma copie conforme se mouvoir afin de reproduire chacun de mes mouvements.

Bien sur, tout ne pouvait être parfait. Il n’avait pas ces infimes mouvements d’oreilles qui repéraient les moindres sons aux alentours, ou bien les frémissements de mes vibrisses, qui captaient chaque variation de l’air autour nous, véritable détecteur de mouvement. Il n’avait ni ma vue, ni mon odorat, ni mon ouïe, ni mes reflexes, et ne possédait pas mes instincts de chasseuse. Et il n’avait aucune odeur…  Mais pourtant… J’avais l’impression d’avoir l’un des miens en face de moi. Ou plutôt, je voulais qu’il le soit.

C’était bien pour cette raison que je voulais voir de quoi il était capable, et courir ensemble serait un premier test ! Il était d’accord, mais me mit en garde sur son poids. Effectivement, il était très lourd, et je doutais qu’il puisse monter aux arbres… Du moins, je risquais d’attendre un certains temps avant qu’il ne grimpe jusqu’en haut ! Il craignait également de m’écraser s’il venait à s’emmêler les pattes. Je riais intérieurement.


* Très bien, tu vas essayer de me suivre alors… Quand à la distance, ne t’inquiète pas ! Je doute que tu atteignes ma vitesse, et même si c’est le cas, je serais assez rapide pour t’éviter. *

L’image de la panthère en train de rouler sur plusieurs mètres était assez comique. Mais ce n’était pas là l’objectif. Moi, je désirais qu’il s’en sorte le mieux possible afin d’exploiter au maximum ses capacités sous cette forme à l’avenir. Mais aussi, je devais l’avouer, pour avoir l’impression de ne pas être la seule panthère sur ce territoire…

Une fois qu’il fut en position et qu’il me donna son feu vert, je fis un bond pour m’élancer dans les hautes herbes. Le terrain ici était facile. Plat, sans trop d’obstacles, même s’il y avait certains serpents à éviter… A cette vitesse, je pouvais facilement les repérer. Pour Jarus, je ne savais pas si tous ses sens étaient aussi efficaces que sous sa forme humanoïde. Il aurait peut-être besoin d’encore un peu de temps pour s’habituer. Partant de ce principe, j’évitais au maximum les divers animaux, grosses pierres, trous… afin de l’orienter sur une trajectoire plus sécurisée. 

J’avais pris un peu d’avance sans m’en rendre compte. Ne voulant pas le semer, ni qu’il perde ma trace dans son champ de vision, je ralentissais pour lui laisser le temps de me rattraper. Le voyant arriver, je reprenais ma course en empruntant un de mes chemins favoris… Il amenait  sur un joli ruisseau, qui lui débouchait sur une grande cascade. J’adorais sauter de là-bas. L’eau du lac en bas était suffisamment profonde pour accueillir un poids comme celui de Jarus. Mais tout ce que j’espérais, c’était qu’il puisse remonter à la surface ensuite ! Je voulais quand même tenter l’expérience… Mais pour ne pas avoir de mauvaise surprise, je prenais soin de le prévenir.


* Jarus, tout va bien ? Si tu formules clairement ta réponse dans ton esprit, sache que je pourrais l'entendre. Nous allons arriver sur une cascade. Libre à toi de sauter ! L’eau du lac est assez profonde en bas… Tu ne vas pas t’écraser, fais moi confiance. Je te promets que les sensations sont extraordinaires ! Mais si tu n’as pas envie de le faire, dis le moi, tu n’es bien sur pas obligé ! *


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Lun 08 Sep 2014, 13:14

-Je te suis. Lâcha Jarus avant de s'élancer à la poursuite de son amie qui était déjà bien loin devant lui.

Il mit alors en action sa force motrice et se propulsa en avant à l'aide de ses quatre pattes qui soulevèrent derrière lui un panache de poussière parsemé de morceau de terre. S'ensuivit une course poursuite serte inégale, Félina étant bien plus rapide et agile malgré la force brute de l'élémentaire, mais diablement captivante pour ce dernier qui s'étonnait de sa réactivité de son esprit malgré un corps nouveau. Son schéma spirituelle appliquait à la perfection chacun des gestes appris quelques secondes plus tôt, lui permettant ainsi d'avaler la distance avec une efficacité prodigieuse pour un néophyte comme lui. Si Jarus ne possédait pas les multiples capteurs sensoriels de l'autre panthère, son oeil tellurique suffisait de très loin pour connaitre et prévoir les moindres recoins et pièges du terrain sur lequel touts deux évoluaient.

Ainsi, il échappa aux bras charnus des arbres qui glissèrent vainement sur sa cuirasse de Ksinérite, se faufila tel le vent entre les arbustes qui se dressèrent inutilement sur son chemin, ou bien survola très brièvement les nids de poule et crevasse qui le ne purent le ralentir si ce n'est qu'un peu. En fin de compte, si Félina profitait d'une réactivité quasi éclair, Jarus de son coté prévoyait les multiples obstacles afin de se créer un itinéraire optimal et sans danger. Malgré cela, il ne put rattraper son amie de jeu qui en raison de sa légèreté et de son expérience conservait -voir gagnait- une bonne distance sur lui. Il s'y attendait.

Finalement, Félina se campa plus loin en haut d'un ravin surplombant un lac en contre-bas.

* Jarus, tout va bien ? Si tu formules clairement ta réponse dans ton esprit, sache que je pourrais l'entendre. Nous allons arriver sur une cascade. Libre à toi de sauter ! L’eau du lac est assez profonde en bas… Tu ne vas pas t’écraser, fais moi confiance. Je te promets que les sensations sont extraordinaires ! Mais si tu n’as pas envie de le faire, dis le moi, tu n’es bien sur pas obligé ! *

*J'accepte de te faire confiance*

Aussitôt la panthère noire s'élança gaiement de son poste d'observation pour aller faire le grand plouf plus bas. Pour sa part, Jarus la perdit de vue dès qu'elle décolla son corps du sol. Il continua cependant à courir juqu' à l'endroit cité sans jamais ressentir un quelconque effet de fatigue. Plus il sentit le bord se rapprocher de lui, plus il s'imagina sauter directement pour rejoindre au plus vite sa camarade. Sauf qu'au lieu de cela, il se retrouva à s'immobiliser à quelques millimètre du vide. Sans rien pouvoir faire. Une vaine tentative d'avancer se conclu sur un pathétique mouvement de patte hésitante. Il ne l'avait ni prévue ni jamais vécue mais dans les faits, mais la part d'instinct de Jarus se refusait à essayer de se jeter dans se qui apparaissait pour son esprit un éternel abîme sans fond ni fin. Pour lui, seul ce qu'il touchait ou bien touchait la terre étaient visibles. Le reste n'était en fait que noir et néant. Se propulser comme son amie s'apparentait pour lui comme une forme de suicide.

Ne pouvant ni se résigner à faire demi tour ni à sauté, il jugea préférable d'invoquer le sytème "D" aussi dit "Direct à l'eau".  Posant doucement mais surement ses pattes antérieures contre la falaise en dessous de lui, suivit de ses membres postérieurs, il se retrouva ainsi à marcher le long de la parois la tête la première en direction du lac. Il procéda ainsi jusqu'à atteindre la surface du lac. Mais là encore, Jarus ne put se contraindre de se séparer de sa terre nourricière. Alors, il prolongea sa route jusqu'au fond du plans d'eau ou là il stationna.

*Souhaites tu me rejoindre ? Ou bien devons nous retourner à l'air sec ?*
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Mer 10 Sep 2014, 15:41

Jarus qui avait pris soin de formuler clairement sa pensée dans son esprit, accepta de me faire confiance. Folle de joie, je tournai la tête pour regarder la cascade s’écouler dans un vacarme enchanteur. Puis je pris de l’élan pour enfin bondir dans le vide. Je sentis les vives caresses de l’air sur mon pelage tandis que je chutais les deux pattes avant en premières. Puis enfin ce fut l’eau fraiche du lac qui m’accueillit dans une certaine profondeur, avant que ne je puisse remonter à la surface. Mes pattes nagèrent jusqu’à atteindre un gros rocher dépassant des eaux, sur lequel je me hissais. M’ébrouant joyeusement, je levai alors la tête et cherchai Jarus du regard.

Je le vis alors en haut de la cascade, immobile, en train de regarder le vide. Il fallait surement lui laisser un peu de temps… Après tout, la première fois, c’était normal d’être hésitant ! Je le vis lever une de ses pattes, avant de la reposer doucement au sol. Non, visiblement, il n’était pas décidé… Je restais néanmoins silencieuse, lui laissant le temps de se concentrer et de trouver le courage de sauter. Même si dans ces conditions, il valait mieux ne pas réfléchir et se lancer une bonne fois pour toute, il en était surement beaucoup plus compliqué lorsqu’on se trouvait dans un tout nouveau corps !

Quand il se décida enfin à bouger, j’eus un peu peur de la manière dont il s’apprêtait à sauter. Il avança dangereusement ses pattes au bord de la falaise. Bon sang, il allait dégringoler n’importe comment ! Voulant éviter la catastrophe, je m’apprêtais de nouveau à rentrer dans son esprit pour le prévenir du danger. Mais avant que je puisse formuler quoi que ce soit, voilà qu’il se mit, tout naturellement, à marcher le long de la falaise ! Une marche complètement verticale, son corps formant ainsi une espèce de petite masse sombre entourée des torrents d’eau ! Perplexe, je penchais la tête de côté en le regardant progresser ainsi. Ce n’était pas bête du tout en fait… Etant un élémentaire de roche, il pouvait en effet marcher sur la terre peu importe la disposition de celle-ci. Mais tout de même, il ratait toutes les sensations que procurait la chute dans le vide !
Le voir descendre ainsi était tout de même assez drôle.

Quand il arriva en bas de la cascade, je le vis disparaitre dans le lac. Je comprenais alors… Mon ami ne nageait pas, et se contentait tout simplement de marcher sur la terre ferme… Soit tout au fond du lac. Une fois arrêté, il reformula sa pensée dans son esprit afin que je puisse l’entendre, me demandant si je venais le rejoindre. J’éclatais de rire intérieurement.

* Mais enfin Jarus, comment veux-tu que je respire sous l’eau ? J'ai des poumons tu sais ! Lève les yeux et regarde-moi nager au-dessus de toi. Tu peux le faire aussi, agite tes quatre pattes chacune leur tour pour remonter à la surface et avancer. Regarde… *

S’il avait pu se transformer en panthère et se mouvoir comme moi, juste en me regardant, je supposais qu’il pouvait également copier mes mouvements pour la nage. Certes, je ne pouvais pas plonger le rejoindre, je n’en étais pas capable, à moins de reprendre ma forme garou. En revanche, nager la tête hors de l’eau était un véritable plaisir depuis toujours… Je voulais que Jarus tente l’expérience. A moins qu’il ne me réserve une nouvelle surprise comme pour cette descente improvisée !

Alors je sautais du rocher pour me replonger dans l’eau, et nageais comme je savais si bien le faire… Bon, il s’agissait d’avantage de barbotage plutôt qu’une véritable nage… Mais qu’importe, j’avançais ! J’espérais alors que mon nouvel ami félin me rejoigne à la surface…

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Mar 16 Sep 2014, 19:46

Comme il s'y attendait, Félina avoua à Jarus qu'il était impossible pour elle d'aller si profond et d'y rester comme lui, faute de ne pouvoir respirer. En retour, la panthère lui demanda elle aussi de son coté de réaliser l'impossible. S'il possédait le même aspect qu'elle, l'élémentaire en revanche n'était pas vraiment fait dans la même matière. Pouvoir battre des pattes comme elle, il pouvait le faire, mais soulever plus d'une tonne du sol, c'était bien au delà de ses facultés.

*Je ne peux hélas pas le faire. Comme je te l'ai précisé avant de courir, je pèse très lourd. Déjà qu'à la base, la mobilité en milieu aquatique n'est pas mon fort, je ne possède point de caractéristiques physique pouvant m'aider à te rejoindre. D'ailleurs, je vais être obliger de marcher jusqu'à la berge pour sortir d'ici. Nage si tu le souhaites, je vais t'attendre la bas.* lui répondit t-il par par télépathie, incapable de lui répondre autrement.

Ainsi, tandis que Félina barbotait gaiement à la surface du lac, dans une eau à température convenable, Jarus lui se mit en marche pour aller rejoindre la terre sec, car celle ferme il y était déjà. Serte la vase n'étant guère stable, il lui fallu un peu de temps pour émerger, mais il connaissait déjà bien le terrain pour l'avoir déjà "visité" à plusieurs occasions. Lorsqu'il rencontra de nouveau l'air libre, il en informa sa compagne de jeu pour qu'elle puisse le rejoindre si elle le souhaitait.

De son coté, Jarus espérait qu'il allait enfin pouvoir communiquer un peu plus sérieusement avec elle, tout ce temps passé jusqu'à présent n'ayant servit qu'à fabriquer une ébauche de relation. Et quand bien même ce fut un succès, il souhaitait en savoir plus sur elle. Bien entendu, par pur curiosité et rien d'autre car il connaissait déjà bien son espèce. A l'exception peut être de ses dons télépathique qui de mémoire n'était pas très répandu chez cette espèce de félin. Ainsi, Jarus s'allongea et attendit patiemment figé comme l'aurait été une véritable statue d'argent.
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Jeu 25 Sep 2014, 22:56

Profitant de la fraicheur de l'eau en attendant Jarus, je me sentis bien bête en entendant sa réponse. Mais quelle idiote… J'étais tellement emportée dans ma joie, prétendant être avec un de mes semblables, que j'en avais presque oublié qui était réellement Jarus. De la roche, de la pierre… Lourde, qui ne pouvait pas nager comme je le faisais. Il devait rejoindre la berge en marchant sous l'eau, toujours en connexion avec ta terre ferme.

* Ho bien sur, je suis bête ! Je te rejoins sur la berge *

J'observais alors son ombre floue progresser sous l'eau, jusqu'à enfin remonter à la surface. Amusée, je le laissais remonter tant bien que mal à travers les algues pour finalement sortir totalement son corps de l'eau. Une fois chose faite, je fis de même pour me retrouver à ses côtés.

Je m'ébrouais vigoureusement pour cesser de dégouliner et permettre à mon pelage de mieux sécher par la suite. Le temps était doux, la brise du vent agréable… Nous étions dans une parfaite tranquillité, avec pour seule musique, la cascade s'écrasant sur le lac, mêlée aux chants des oiseaux et aux légers bruissements des arbres. Je me laissais lourdement tomber pour m'allonger sur le flan, ouvrant grand les naseaux pour respirer l'air pur de la forêt environnante. J'adorais cet endroit.


* Pardonne-moi de t'avoir proposé de sauter. Je ne pensais plus à… Ta façon de faire, de fonctionner. Je préférais me dire que tu étais vraiment une panthère, juste pour quelques instants. Je sais… C'est stupide. Je comprends si cette sensation t'échappe, mais pour moi, avoir cette impression était… vraiment agréable. *

Je ne m'attendais pas à ce qu'il comprenne exactement ce que je voulais dire. Mais au moins, j'avais tenté de lui expliquer un petit peu, sans pour autant entrer dans les détails. A présent, j'étais curieuse d'en savoir un peu plus sur lui.

* Dis-moi Jarus, pourquoi as-tu voulu m'imiter, et prendre la forme de mon corps ? *

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Jeu 16 Oct 2014, 19:29

-Agréable... Je connais le sens de ce mot sans pour autant le comprendre. Lâcha t'il spontanément, probablement par habitude de rappeler aux gens qu'ils était différent en ce qui concernait les émotions et le ressentit des choses.

Tout deux allongés par terre, lui par simple soucis d'imitation tel un sphinx, elle sur le flanc par pur plaisir de se prélasser ainsi, profitèrent de la tranquillité de ce lieu idyllique pour mieux se connaitre en dehors de leur facultés physiques. Ce fut Félina qui engagea la conversation en demandant au golem la raison de sa métamorphose si soudaine devant elle.

-J'ai connaissance des attitudes globales des êtres vivants ayants conservé une méthode de vie plus primitive, à l'inverse des humains pour exemples qui eux se complaisent dans un mode de relation très élaboré, au point même de se flouer eux même. Quand je t'ai vu réagir comme tu l'as fait précédemment à savoir : adopter une attitude défensive en te campant sur tes positions, j'ai comprit que ma visite était importune. Rien chez moi ne sait traduire une quelconque intention, sans compter qu'un être surplombant un autre de taille peut donner le sentiment de s'imposer, peu importe que l'idée de base soit belliqueuse ou non. J'ai donc naturellement déduis que mes meilleurs chances de te faire comprendre mon pacifisme était de prendre une apparence plus similaire afin d'établir un langage corporelle simple et compréhensible.

D'une certaine façon, le stoïcisme inhérente à sa nature d'élémentaire minéral détonnait complètement avec son discourt en donnant très clairement -par l’absence de mouvement de la queue ou bien du diaphragme- d'être très clairement une statue d'argent faite dans un moule dénuée de vie et bien différente de ce qu'il avouait tenter d’imiter. Pas dupe cependant, il fit part de cet aspect plutôt ennuyeux.

-Je pense cependant que je suis allé trop vite en besogne. Malgré ma ressemblance, je ne parviens pas à reproduire l'essence même d'une entité organique. Tout chez moi est trop calculé. Je n'arrive pas à imiter ces tics que tu as tel le mouvement de tes oreilles ou bien le haussement de ton museau. Si tu n'avais pas été télépathe -ce qui m'étonne beaucoup au passage- je ne pense pas que j'aurais réussit à établir un contact. Mais à l'inverse créé un sentiment de malaise chez un autre spécimen autre que toi.

Jarus pensa malgré ses dires à ajouter une expression corporelle en penchant maladroitement sa tête de biais lorsqu'il posa sa question.

- D'où te vient à ce propos ces dons télépathiques. Je ne crois pas qu'il s'agisse là d'un trait très répandu chez les félidés dans ton genre.
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Dim 19 Oct 2014, 13:38

Pour répondre à ma question, Jarus m'expliqua alors les raisons de sa transformation. C'était si simple... Il avait tout simplement prit ma forme pour ne pas m'effrayer et me faire comprendre que ses intentions n'étaient pas mauvaises. Il était clair qu'en le voyant, après m'avoir suivi, je ne pouvais pas m'en douter... Il aurait tout simplement pu me parler pour m'expliquer, mais comment aurait-pu savoir ma nature ? A part ma taille, il était impossible de me distinguer d'un "simple" animal.

J'étais à la fois surprise et amusée de la neutralité de sa voix alors qu'il m'expliquait tout ça. On aurait pu croire qu'il me parlait de la météo d'aujourd'hui, alors que le sujet était bien plus intéressant que ça. Mais j'étais la seule de nous deux à ressentir des émotions, alors j'étais également seule à m'en rendre compte... 

Jarus ne semblait pas totalement satisfait de son imitation. Même si celle-ci était une parfaite reproduction de mon corps, je comprenais ce qu'il voulait dire...


" C'est assez normal... Tu n'es pas une panthère,  tu n'as pas toutes ces instincts, toutes ces sensations et émotions qui font vivre chacune parcelle de mon corps. Et ces choses là ne sont pas calculables, tu ne peux pas les imiter à moins de savoir les ressentir. "

L'élémentaire me demanda alors d'où venait ma télépathie, presque certain que ce n'était pas un trait racial que partageaient ceux de mon espèce... Souriant intérieurement, je lui expliquais alors;


" En effet, les félins ne naissent pas doté de télépathie. C'est moi qui ai fait le choix de l'apprendre. J'ai été aidé par des sorciers du Donjon, qui m'ont permis de comprendre le fonctionnement et l'évolution de ce don. Je peux sonder les esprits afin de leur parler, mais aussi de leur faire voir certaines choses... Des images, des illusions, jusqu'à mes propres souvenirs. Je peux aussi sentir leurs émotions, et leur en faire ressentir d'autres. Certains esprits entrainés peuvent se fermer à moi, mais en règle générale, je ne force jamais personne. Je me permets d'entrer que lorsqu'on s'ouvre à moi. Ainsi je peux établir une connexion, et parler à cette personne même si elle se trouve à des kilomètres. Par exemple, si tu me laisses ton esprit ouvert, je pourrais communiquer avec toi-même si nous ne sommes pas ensemble. Et pour me parler, il te suffit de formuler clairement tes phrases dans ton esprit... Je les entendrais, et pourrais te répondre. "


Je lui lançais un regard joyeux et bienveillant, et tentais de lui faire découvrir une nouvelle chose... Délicatement, les gouttes d'eau tombées de nos corps se décolèrent du sol pour venir léviter autour de nous, laissant passer les rayons de soleil aux travers d'elles pour nous offrir une pluie scintillante et inversée. Les gouttes étaient légères, il ne m'était pas difficile de les maintenir ainsi.


" Lorsqu'on commence à comprendre les mécanismes de notre cerveau, on se rend compte qu'il est capable de bien des choses... "

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Lun 27 Oct 2014, 19:53

-Le cerveau. Est ce qu'il est aussi puissant chez touts les organiques ? Quels sont ses... !

Jarus ne termina pas sa phrase. Au lieu de cela, il se dressa immédiatement sur ses quatre pattes avec une certaine raideur, signe qu'il maîtrisait pas encore à la perfection cette forme. Il fit volte face et copia la position qu'avait précédemment utilisé Félina pour mettre en garde Jarus lors de leur rencontre. Serte, ses poils ne se hérissèrent pas et ses oreilles ne se plaquèrent pas comme pour avertir de sa férocité mais le message était très facilement compréhensible.

-Deux... Non quatre. Cinq, six, Sept. Sept Humains approche de notre position. Déclara t'il surprit de ne pas avoir pu les avoir sentit plus tôt ainsi que de constater que les gardes officiant sur le rempart eux non plus ne semblait rien savoir de leur présence. Au lieux de cela, un groupe de voyageur bien trop équipé pour être là par inadvertance sortirent de la lisière de la forêt maudite, quatre étant équipés d'armes blanches en tout genre tandis que les trois autres portaient sur eux divers accessoires magique tel des tomes de combat ou bien des baguettes magiques en plus de diverses potions. Le groupe avança nonchalamment jusqu'à constater que le lieux n'était pas totalement abandonné. 

-Ce parchemin est vraiment efficace. Aucun des types sur le mur ne nous a vu. Il est évidant que lorsque nos employeurs sauront l'efficacité de leur babiole, ils s'empresseront de lancer leur...

-Merde ! Jura la seule femme du groupe, au visage furieux et couvert de cicatrices. Marlique, tu avais dis que ce lieu était désert ! C'est quoi alors ces deux choses  ?! Putain... L'un est immense et l'autre est... En argent ??

Le groupe s'arrêta d'un bloc et regarda dans la direction deux deux félidés. L'un des types en tunique de voyage, bien trop gras pour être un habitué de ce genre de randonné pesta.

-J'étais pourtant certain de ne rien avoir sentit dans ce coin. Mince mince mince !! On ne peut pas les laisser en vie. Ce sont surement des vigiles qui rodent dans l'enceinte. Tuez les !

-Enfin de l'action. J'en avait plein le cul de me contenter de branches pour me défouler. Il dégaina de sa ceinture une hache dans sa main droite et une masse d'arme dans l'autre. Venez les mecs, on va s'marrer. Trapos, prépare le second parchemin, il ne faut surtout pas que qu'on se fasse chopper sinon tout ce qu'on aura fait n'aura servit à peau de balle. On charcute ces trucs et on se tire.

Tandis que les quatre guerrier se mirent en place pour attaquer sur touts les flanc, Jarus communiqua avec Félina pour établir la stratégie à appliquer face à ce problème épineux. 

"C'est un groupe bien organisé comme j'en ai déjà eu à mes trousses avant que je n'arrive ici. De tout évidence, les membres en arrière sont là au cas ou s'il sont confronté à divers créatures magiques contre lesquels les armes conventionnelles sont inefficaces. Plusieurs choix s'offre à nous. Soit on passe à l'assaut, soit on les sème pour avertirent les autorités du donjon. J'opte pour ma part pour le premier choix. S'ils ont réussi à se dissimuler aussi bien, on risque alors de ne pas les retrouver par la suite."
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Mar 28 Oct 2014, 15:50

Alors que les gouttes lévitaient autour de nous, une odeur familière s’infiltra dans mes naseaux  grands ouverts. Des humains. Facilement identifiables par leur odeur, ils l’étaient aussi par le boucan qu’ils faisaient. Attentive, Jarus me ramena à autre chose en me demandant si le cerveau avait la même puissance chez tous les êtres organiques. Puis il se coupa net puisqu’il semblait avoir également repéré les humains.

Alerte, l’élémentaire se releva et tenta d’adopter une posture défensive, celle qu’il avait probablement déjà observé sur moi. Détendue, je souriais intérieurement. Il compta les humains, du nombre de sept, ce qui m’étonna sur le moment. Je n’en avais pas senti autant, et je devais avouer trouver étrange le fait de les sentir seulement maintenant étant donné leur position. Mais j’eus rapidement ma réponse, alors que le groupe d’aventurier se mit enfin à découvert.

Ainsi ils utilisaient un sortilège de camouflage pour progresser. Ingénieux. A condition de rester camoufler… Je regardais le groupe d’humains d’un air un peu dépitée, me posant encore et toujours la même question… Pourquoi tant de stupidité ? Mais le plus pathétique fut l’ordre lancé par l’un deux, ainsi que l’enthousiasme exagéré d’un autre à l’idée de nous tuer.

Me relevant sans précipitation, je pris même le temps de m’étirer en baillant. Bon, je devais l’avouer… C’était une simple provocation. J’écoutais alors Jarus me proposer les deux options que nous avions. Le fixant d’un air perplexe, j’entrais de nouveau dans son esprit sur un ton très enjoué.

* Avertir la garde du donjon… Tu plaisantes ? Je suis la garde ! On va leur faire leur fête. *

J’espérais que Jarus se sente suffisamment à l’aise avec ce corps pour se battre… Autrement, qu’il puisse se transformer rapidement. Après avoir choisis ma première cible, je tournais doucement la tête vers l’un des hommes me faisant face, et avançais vers lui d’un pas lent.  Le groupe nous avait progressivement encerclé, mais je ne comptais pas les laisser agir en premier. Je penchais alors la tête de côté, soudainement très curieuse.

* Je me demande les effets de…Celle-ci ! *

Mon regard vrilla soudainement vers la droite et s’empara d’une potion accrochée à la ceinture de l’homme à côté de ma cible. Celle-ci s’envola pour venir s’exploser sur le crane de l’humain me faisant face. Un frisson d’adrénaline me parcourut… Ca faisait depuis un petit moment que je n’avais pas combattu d’adversaire à mon niveau… Et en plus, ils avaient pleins de joujous ! Profitant de la surprise des hommes, mon regard retrouva Jarus.

* Je te laisse le choix de ta proie, Jarus. Parce qu’aujourd’hui, tu es un prédateur… *

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Lun 10 Nov 2014, 13:43

Un prédateur. Il n'aimait pas cette réalité. Bien qu'il ai saisit depuis un moment déjà qu'en étant dans ce monde, les règles de celui-ci s'imposait à lui, il répugnait à se mêler de ce genre de choses, surtout si cela consistait à arracher la vie aux enfants de la terre. Il n'appréciait pas non plus cet entrain qu'avait certain comme Félina actuellement à s'adonner à cette pratique. Peut être parce qu'il n'était encore qu'un néophyte dans le domaine des émotions et que probablement plus tard il saisirait le sens de plaisir. Il ne l'espérait pas.

Hélas pour lui, le moment de la réflexion était belle et bien passé d'autant plus que les mercenaires avaient déjà opté pour une formation en éventail pour éviter les dégâts de masse. Astucieux. De toute évidence, bien que les magiciens en arrière soient de vrais épine pour Jarus, les véritables combattants étaient ceux équipés pour la confrontation au corps à corps, en témoigne le choix d'armes contondantes pouvant réellement abîmer son corps en métal. Même lorsque le gros se mit à geindre, paniqué d'avoir reçut le contenu d'un de ses flacons sur sa tête, ils ne firent même pas mine de s'intéresser à lui car il le savaient : le danger se tenait devant eux. En parlant du gros d'ailleurs... Presque burlesque.

-HIIIiIIIIii !!! A l'aide je fond, je vais mourir !! HAaaaa... Ha non ce n'est pas celle d'acide ouf...

-Pauvre clown !! Tu es recouvert d'anti-magie !! Et le parchemin aussi ! On va faire comment pour se tirer fissa maintenant sans devoir régler nos compte avec les vigiles ?!

-Mais ce n'est pas ma faute c'est...

-Marlique tu la boucle ! Cesse de crier comme une goret et bouge ta graisse pour trouver une solution peut importe comment. Satané abominations, que le grand créateur détruise vos âmes impie. Vestlas occupe toi de cette foutue boule de poil géante.

Le mage qui venait de calmer en quelque mots son camarade ne perdit pas une seconde de plus, armé de son bâton, il invoqua un puissant arc de foudre qui sur un simple mot déchira l'espace pour filer droit sur Jarus. Ce dernier pour sa part ayant bien sentit sa gestuel et ayant bien remarqué que son attention était porté sur lui, il n'eu aucun mal à anticiper l'attaque et à la bloquer à l'aide d'un simple mur de terre. Bien sur celui-ci explosa avec l'impact, mais il avait très bien remplit son devoir. Toujours calme comme à son habitude, Jarus sut évaluer la situation efficacement et comprit qu'une attaque franche au corps à corps était très risquée. Il opta donc pour une méthode fourbe mais efficace. Il imposa son contrôle tellurique sur les multiples éclats de terre qui volaient dans les airs pour que d'une simple pensé, ceux ci s'en allèrent souiller la face des quatre guerrier féroces. Si la femme du tas esquiva les débris avec une étonnante souplesse, ses compagnons se retrouvèrent le visage recouvert de débris obstruant leur vision.

-Raclure aberrante ! Elle retourne mes attaques contre...

Les éclats de terre brûlés par l'éclair ne manquant pas, Jarus en avait redirigé quelques un contre la formation arrière du groupe. Et par chance, ce mage fut celui qui reçut le projectile en pleine face. Le groupe d'humain se retrouva donc en un instant en position désavantageuse. Idéal pour laisser le temps à l'élémentaire de désarmer l'intégralité du groupe de touts ses outils métalliques en les transformant en limaille.

-RAAHHH.

Conscient du danger, la femme guerrière s'élança furieuse contre le duo avec ce qu'il restait de ses haches à savoir les manches en bois. Il fallait qu'elle donne suffisamment de temps à son groupe pour qu'il puisse se reformer sans quoi elle ne donnait pas cher de leur peau. Héla pour elle, Jarus n'y alla pas par quatre chemin : sans crier gare, une lame de roche émergea sur son chemin et la trancha net verticalement répandant ainsi sur le sol ses intestins réduits en purée, barbotant dans une imposante mare de sang. Quand ils purent voir à nouveaux correctement, qu'elle ne fut pas leur surprise quand les trois autres guerrier retrouvèrent ainsi leur collègue à même pas deux mètres des créatures félines qui, elles pour le coup, n'avaient pas bougé d'un iota.

-Attitude précipitée, résulta brouillon. lâcha Jarus ironiquement.
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Dim 23 Nov 2014, 14:16

Assez amusée de voir l'homme hurler comme un goret, j'étais en revanche plutôt déçue de ne pas le voir se liquéfier sous l'acide ou se mettre à bruler vif. Mais je compris qu'il s'agissait en réalité d'une potion anti-magie, ce qui n'était pas plus mal puisqu'elle avait imbibé leur parchemin, et les autres hommes semblaient fous de rage.

Mais ça ne suffisait pas pour les faire partir... Car soudain un craquement se fit entendre, et un éclair fut jeté dans notre direction. M'apprêtant à bondir pour l'esquiver, je fus stupéfaite de voir un grand mur de terre jaillir du sol pour bloquer l'attaque. Jarus n'avait en effet pas les mêmes réflexes et instincts que moi, ni les mêmes pouvoirs, et j'étais agréablement surprise de découvrir ses talents.

Alors qu'il usa une nouvelle fois de ses capacités pour leur balancer en pleine tête des nuées de débris de terre, et détruire leurs armes métalliques, je profitais de leur confusion pour avancer de quelques pas... Mais mon attention fut détournée pas le cri enragé d'une femme qui se rua sur nous, de simples et ridicules bâtons en main. Déconcertée, je la dévisageais alors qu'elle se jetait dans la gueule du loup comme une démente, un choix tellement idiot qu'il me laissa perplexe.  La pauvre fut tranchée en deux parties égales avant de se répandre au sol, autour du pic de roche de Jarus. Je pouffais intérieurement en entendant la réflexion de l'élémentaire, qui cela dit était très pertinente ! Il réagissait vite et bien, nous débarrassant d'un ennemi alors que les autres perdaient progressivement leur air assuré en découvrant le massacre.

Profitant de la confusion générale, je bondissais alors sur un des hommes complètement désarmé, comptant sur Jarus pour me couvrir quand les autres tenteraient de le défendre. Je finissais par percuter ma cible et la plaquais au sol, avant d'asséner un coup de patte brutal en pleine figure, injectant mon poison au travers de mes griffes. La bouche déformée, son cri se mua en un râle difficile, tandis que je me retournais vivement pour attraper entre mes crocs le bras d'un autre homme qui s'était approché pour tenter une attaque. Mais j'étais vive, bien plus rapide qu'eux, sans compter la deuxième panthère métallique qui ne devait pas leur laisser le moindre répit.

Mais maintenant que les hommes connaissaient nos pouvoirs, ils pouvaient trouver les moyens de les contrer. C'était maintenant que nous devions en finir, sans perdre de temps. Agrippée à ma nouvelle proie, je jetais un rapide coup d'œil à Jarus.


* Peux-tu en finir avec ces mages à l'arrière ? Ils ne doivent pas nous surprendre !  *

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Dim 30 Nov 2014, 16:57

Jarus comprit l'idée de sa camarade. Les trois individus formant l'arrière ligne constituaient pour eux deux le plus grand danger. Avec un œil attentif, déterminer les facultés ennemies pour mieux les contrer était primordial afin d'obtenir une victoire écrasante. Finalement, les combattants que lui et Félina venaient de défaire n'étaient en fin de compte que des appâts ayant peu de valeur aux yeux de leurs compagnons. Ils venaient de leur donner suffisamment de temps pour jouer de mauvais tours aux deux créatures magiques.

-Je m'occupe de l'élémentaire de métal. Vestlas, fait quelque chose pour ralentir l'énorme félin. Puis ensuite, utilise le. Ha, et ne te préoccupe pas d'inutiles détails... Tu as le champs libre. Un éclat mauvais brilla dans son regard.

-Enfin ! J'aime quand tu t'exprimes ainsi. Hahaha. Marlique, il est temps pour toi d'être utile. Tu vas pouvoir racheter ta profonde bêtise.

-Tout... Tout ce que vous voudrez mais par pitié ne dites rien à... Irk !

Sa parole fut coupée aussi promptement que sa trachée, lacérée par le fil de la dague que son collègue venait de faire jaillir de sa manche avec une joie apparente.

-Alors pour commencer tu vas gentiment la fermer pour l'éternité. Ta voix d'infâme goret m'a toujours irrité les esgourdes. Ensuite, tu vas me prêter un instant ton corps.

Le mage nommé Vestlas plongea brutalement ses doigts dans la blessure béante de son camarade agonisant avant de lancer une psaume qui donna à ce dernier un ultime frisson d'horreur. Une aura écarlate les entoura tout deux avant de converger intégralement sur le mage défunt.

-Appréciez l'effort abjectes choses. Nir-Zilas : Transcendance par la mort !

Le corps sanguinolent tel une carcasse se vidant dans un abattoir fut prit soudainement de violents spasmes avant de se gonfler à une vitesse affolante. La chair se tordit, s'étira, se contracta jusqu'à sa tolérance maximale. Puis vint le carnage : le corps explosa en direction de la panthère encore occupée avec les combattants. Celui encore debout tentant de venir en aide à ses compagnons se faisant massacrer reçut en premier un flot de sang en plein milieux de son dos. Il poussa un cri de douleur comme peu pouvait en entendre dans une vie de combat toute entière. Il se roula vigoureusement au sol avec l'espoir de se défaire de se mal. Hélas, le sang écarlate eu raison de son corps bien avant. Ce qui fut un corps humain quelques secondes auparavant disparu dissous, ne laissant à la place qu'un tas d'os poisseux. Le fluide vorace ne s'y attarda pas plus longtemps et se jeta aussitôt sur sa prochaine victime, l'ennemie de son créateur : Félina.

Témoin de l'agressivité de ce sort, Jarus voulut se porter au secoure de son amie craignant qu'elle ne soit dépassé par le nombre d'ennemies. Il voulut ordonner l'apparition d'un mur protecteur, avant de se retrouver soudainement vidé de ses forts et ressentant au plus profond de lui une indicible douleur. A tel point qu'il en perdit le contrôle de son corps, devenant ainsi une simple statue métallique. Quelque chose le rongeait en plus profond de son être. Jarus tenta de se défaire de cette emprise infernale sans pour autant y parvenir. Il se sentait de plus en plus faible, au point de perdre l'intégralité de ses sens.

-J'en était sûr. Ce n'est qu'une simple invocation. Un peu de magie de révocation et le tour est joué. A propos de jouer ne tarde pas trop Vestlas à tenter de tout dissoudre avec les restes du porc. Notre priorité est de faire notre rapport.

-Je sais bien. Quel dommage, pour une fois qu'il nous était utile.

-Je suis bien d'accords avec toi.
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Lun 08 Déc 2014, 19:20

Tenant fermement le bras de l'homme entre mes crocs, m'apprêtant à l'empiler sur son défunt ami pour lui réserver le même sort, je n'entendis pas l'intégralité du discours derrière nous. Seulement, je restais perplexe devant ma proie qui soudain se tendit brusquement, avant de hurler de douleur, quelque chose l'ayant visiblement atteint par derrière. Je ne comprenais pas... Est-ce que ces hommes s'entre tuaient ? C'était d'un stupide ! Mais plutôt digne de ce genre de meurtrier. Finalement, la vie n'avait guère de valeur à leurs yeux, qu'il s'agisse de créature ou bien de leur propre race... Je lâchais alors le bras du pauvre homme, celui-ci se roula au sol, hurlant son agonie, avant de... de... Se dissoudre !

Horrifiée, je reculais un peu, ne sachant pas ce qui avait causé un tel phénomène, avant de voir la giclée de sang visiblement animée d'un sortilège fondre sur moi ! Je sautais d'un bond sur le côté pour l'éviter, mais celle-ci me suivit, bien déterminer à me faire disparaitre tout comme l'autre. Je me ruais alors vers un des mages, celui qui semblait avoir lancé ce dangereux sortilège, le fameux... Vestlas. Dans mon élan, je saisissais une grosse pierre à quelques mètres, avant de la balancer de toute ma force psychique sur son crane. S'il n'était pas mort, ce dont je doutais étant donné la violence du choc, il était au moins inconscient... Puisque la giclée ensorcelée se laissa retomber d'un seul coup sur le sol, cessant alors de me poursuivre.

Puis alors je reportais mon attention à Jarus, et me figeais d'inquiétude en le voyant immobile, comme prisonnier de son corps, sans pouvoir rien faire. Grognant sombrement, je pivotais la tête pour observer le dernier mage, et fis quelques pas vers lui. Et toujours dans un grondement, ma voix vînt raisonner dans son esprit, sans la moindre précaution dont je faisais habituellement preuve pour ne pas paraitre intrusive.


* Espèce de crétins. Vous pensiez vraiment pouvoir nous abattre avec vos petits tours ? Bande d'amateurs... Vous ne semblez pas vraiment connaitre le territoire Kanabo. Tu vas libérer mon ami sur le champ, autrement ta mort sera bien plus douloureuse que tes congénères, je t'en fais la promesse. Et puis... Regarde un peu ce qu'il reste de tes troupes, ce n'est pas glorieux hein ? Tu n'as pas beaucoup de choix qui s'offrent à toi, alors tu ferais mieux d'être raisonnable. *

Au fur et à mesure de mes paroles, une liane avait rampé jusqu'à ses pieds, s'était mise à glisser le long de ses jambes, son corps, jusqu'à venir s'enrouler autour de son cou. Mon esprit la fit alors se serrer d'avantage autour de celui-ci, sans pour autant l'empêcher de parler. Inquiète pour Jarus, je n'en laissais cependant rien paraitre, et pénétrais d'avantage l'esprit du mage. Je lui insufflais alors un sentiment de peur, d'angoisse profonde, rien que pour effacer cet excès de confiance sur son visage ! Je ne pouvais pas le tuer sans qu'il libère Jarus de ce qu'il lui avait fait... Et je n'aimais pas non plus torturer. Cependant, je n'hésiterais pas longtemps si l'homme faisait le mauvais choix...

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Jeu 11 Déc 2014, 20:34

L'unique homme restant regardait le fiasco dont son équipe venait de faire les frais. De toute évidence, cette immense panthère aux mystérieux pouvoir télépathique avait raison. Cependant, ce n'était pas suffisant pour accabler l'âme retord de cet humain qui visiblement lui réservait encore quelques tours dans son sac. Bien que le cou ligoté par une liane, et son trépas probablement très proche, il ne changea pas d'attitude et fit plutôt le contraire en se montrant moqueur pour ne pas dire insolent.

-Tes petits tours sont intéressants petite chatte. Je pense cependant que pour les saletés comme toi, il est préférable de se limiter à des tours plus limités comme se tenir sur ses pattes arrières. La magie est un art sacré. Te voir ainsi en faire usage est une insulte à son encontre. Ho n'essaie pas de te faire plus moche que tu ne l'es déjà. Ce sera dommage qu'accidentellement l'âme de ton ami soit brisée. J'ai la main leste parfois, on me le reproche souvent.

Mais bien que pensant sincèrement être supérieur à ces créatures qu'il qualifiait de déchets, il comprit que sa priorité dans l'immédiat était de s'échapper d'ici afin de faire un rapport comme prévu à son employeur. Il était temps pour lui de jouer son vas-tout. D'une simple volonté, il emmura solidement son esprit afin de cacher ses pensées. Puis il frappa de deux coups secs le sol du bout de son bâton. Les bibelots se trouvant sur le bout de ce dernier émirent alors une intense lumière blanche qui se jeta sur l'humain pour l'entourer d'un dôme de force. Là ou la limite de son champs d'action se trouvait, la liane fut sectionnée nette brisant ainsi l'étreinte qui pesait sur sa gorge.

-Il est hélas déjà venu le moment de nous dire adieux. Je pris pour que votre trépas prochain soit le moins clément possible. Un geste de sa main droite fit flotter devant lui le parchemin qu'il venait d'extraire de sa sacoche de voyage. Celui-ci ce déplia et le mage se mit alors à incanter à haute voix dans une langue magique.  Puis il disparu soudainement comme happé par une main invisible venue tout droit d'une autre dimension, laissant Jarus et Félina au milieux d'une scène de carnage. Le silence tomba sur la scène du combat. De son coté, l'élémentaire se retrouvait enfin libéré de l'emprise du sort de révocation qui avait insidieusement rongé tel un rat ses réserves de magie. A bout de force, il ne put que donner à son corps de métal une forme sphérique afin de mieux protéger son noyaux. 

-La douleur... Je ne souhaite plus en faire l'expérience. Jamais. Se contenta t'il de dire, déjà bien satisfait d'avoir reprit le contrôle de son être.
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Jeu 11 Déc 2014, 22:48

Je n'étais pas rassurée. Sur le visage du mage, aucune trace d'angoisse ni de peur, au contraire, il gardait cet air supérieur et hautain, très sur de lui, comme s'il ne me pensait pas capable de l'étrangler sur le champ. Et quand il se décida à prendre la parole pour me répondre, je restais perplexe devant son arrogance et ses insultes. Celui là n'avait pas peur de m'énerver d'avantage ! Mais il fallait que je me calme, je ne voulais pas faire de bêtise alors que Jarus étaient ainsi entravé. S'il restait dans cet état par ma faute, je ne pourrais jamais me le pardonner...

Mais les paroles de l'humain ne m'atteignirent pas d'avantage... Elles n'étaient que le fruit d'une haine démente et tout aussi stupide que sa vision de la magie ! Mais alors il bloqua soudainement son esprit, m'empêchant de ressentir ses sombres émotions ou de lire certaines de ses pensées. J'aurais du me douter qu'un mage comme lui fasse usage d'une volonté solide, suffisamment pour bloquer mes dons. Mais alors je craignais qu'il ne fasse cela pour agir sur Jarus sans que je puisse le prévoir et agir en conséquence...

Par réflexe je me rapprochais de l'élémentaire, me plaçant devant lui pour le protéger, même si c'était probablement vain face à une telle magie. Je grognais de surprise quand il frappa son bâton au sol, et fus un instant aveuglée par l'intense lumière dont il s'enveloppa, comme un dôme protecteur. Je sentis ma pression sur la liane s'éteindre alors que celle-ci se brisa, me privant alors du faible avantage que j'avais sur lui !

Je me doutais bien qu'il était inutile de lui bondir dessus à présent... Et je n'avais pas très envie de me frotter à ce bouclier de lumière... Aucun de mes pouvoirs ne faisait à présent effet sur lui, ni ma télépathie, ni ma télékinésie, il s'était protégé de toute force psychique à son encontre, et il était évident qu'il en soit de même pour les forces physiques. Je n'étais donc pas de taille, pas dans cette situation en tous cas. Mais je repris espoir à l'écoute de ses adieux, même si j'étais curieuse de savoir comment il comptait s'échapper... La réponse fut rapide, quand suite à ses incantations incompréhensibles, il disparu tout simplement de sous nos yeux. Stupéfaite, je restais sur mes gardes, observant les alentours, à l'affut du moindre mouvement. Mais tout ce que nous pouvions sentir à présent, c'était le sang des cadavres encore chaud gisant tout autour de nous, dans un parfait silence, bientôt brisé par la voix de Jarus.

Emplie de soulagement, je me retournais immédiatement sur lui, et fus soudain peinée de le voir dans un tel état, comme replié sur lui-même, protégeant ce qu'il y avait de plus précieux en lui. Abandonnant ma forme animale, je pris alors ma forme garou pour venir m'agenouiller près de lui, posant doucement mes mains sur cette carapace de pierre.

" Je sais... Je suis désolée de n'avoir rien pu faire... Mais c'est terminé maintenant, ils sont morts, le mage est parti. Nous sommes tranquille... Comment te sens-tu ? "

Je me doutais bien qu'il ne pétait pas la forme, mais tout de même, j'espérais qu'il se sente apaisé. Je ne savais pas quelle était la douleur qu'on avait pu lui faire subir, mais celle-ci avait du être intense étant donné l'état du pauvre élémentaire. J'étais tout de même inquiète que cet individu revienne, avec une plus grande armée cette fois, et qui sait quelles seraient ces cibles ? J'allais devoir en informer au plus vite la Garde du donjon, mais également l'Ordre, qui devra rester sur ses gardes, voir même de rechercher activement cet homme...


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Sam 10 Jan 2015, 17:08

Combien de temps s'était il écoulé depuis sa soumission par le mage ? Il n'en savait rien. Combien de temps avait t-il eu besoin pour reprendre les rennes de son corps ? Là encore son esprit embrumé n'aurait sut le dire. De toute sa courte vie d'élémentaire dans le plan des vivants, aucune attaque n'avait causé en lui autant de dégât. Reconstruire son apparence d'humanoïde ou de félin n'était pas quelque chose de bien compliqué, mais pour ce qu'il en était de se remettre d'une si puissante attaque magique agissant sur sa psyché, c'était une tout autre chose. Aussi il ne se rendit pas compte d'exprimer à voix haute l'étendue de sa douleur. Dans ce tourbillon de souffrance, tout paraissait masqué par une fine toile rendant ainsi sa perception des choses floue.

Il se mit alors à agir par pur instinct. Tout d'abord : qu'était t-il donc ? Un élémentaire d'aspect humain pensa t-il en se basant sur la forme sous laquelle il était apparu devant Yfal. Il adapta donc son schéma spirituel en fonction. Quel était son nom ? Jarus Nirogh, ainsi l'avait t-on nommé. Quel était son devoir présentement ? De protéger l'équilibre du monde au péril de sa vie. Comment donc y parvenir dans un tel état de faiblesse ? Un seul don pour cela :

"L'éclat Tellurique"

Invisible aux yeux des mortels, palpable par ceux dotés d'un sixième sens, l'énergie contenue dans les lignes de force de la terre se mit à converger soudainement sous la lourde sphère de Ksinérite gisant sur le sol inerte. Tel un vide sans fond, cette masse métallique se mit à l'absorber goulûment sans donner l'impression d'être rassasiée. Les flux de force coururent sur sa surface pour finalement l'englober et la rendre luisante d'un sublime éclat doré. Les secondes passèrent et la force de cette lumière s'intensifia pour finalement, ayant atteint son paroxysme, attirer avec elle l'élémentaire dans les entrailles du monde ne laissant à la place qu'une trace infime trace de sa récente présence, délaissant au passage Félina pourtant inquiète du sort de son compère. Pas pour longtemps heureusement. Une voix traversa la matière pour résonner dans l'air ambiant.

-Je revis.

Là ou le sol s'était ouverte pour avaler la boule, un élémentaire flambant neuf et ressorti, grand et imposant de par sa masse rocailleuse. Des jointures de son être émergeaient encore des filaments de magie primaire donnant un petit coté majestueux à cette résurrection. En fin de compte, Jarus avait retrouvé son amie comme s'il ne s'était rien passé... En apparence bien évidemment. La trace brûlante de son agression magique pulsait encore fortement en lui, même si bien moindre au point de la négliger pour faire le bilant de la situation.

-Que s'est t-il passé ? Ou son passé ces humains ? Sa vision terrestre étant devenue de nouveau clair, il découvrit des restes de corps ainsi que d'autres éléments organiques qu'il ne souvenait pas d'avoir répandu ainsi au sol. Il ne demanda pas à son Félina si elle allait bien. Il voyait très bien que rien ne lui était arrivé entre temps. Aussi gracieuse dans sa gestuelle que dangereuse.
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Felina le Lun 19 Jan 2015, 20:01

Même si je m'efforçais de ne pas paniquer, j'étais assez inquiète. Il ne se passait rien, Jarus ne revenait pas. Il ne me répondait pas, ne parlait plus du tout. La seule chose qui m'empêchait de céder à la panique, était cette infime présence que je sentais toujours, preuve qu'il n'avait pas cessé d'exister, que son esprit était toujours en vie. Mais c'était bien la seule information que j'avais, et je me retrouvais impuissante face à la situation...  

Mais soudain quelque chose se passa... Je regardais autour de moi, cherchant l'origine de cette énergie qui semblait magique, et que je ne pouvais pas complètement comprendre. Impossible d'en définir l'origine, jusqu'à ce que Jarus, ou du moins la sphère de pierre se mette à briller faiblement. Je retenais alors mon souffle, toujours penchée sur la pierre sans la quitter des yeux.

" Allé Jarus... Reviens bon sang ! "

Je m'impatientais. La lumière dorée s'intensifia jusqu'à presque m'éblouir, m'obligeant à plisser les paupières pour continuer de l'observer. Et puis elle disparut, tout comme Jarus, engloutie par la terre, comme si celle-ci avait décidé de le reprendre. La présence de son esprit s'envola avec la matière, me laissant seule et paralysée. Je ne comprenais pas... Comment ceci était-il arrivé ? Comment n'avais-je pas pu empêcher la mort de cette créature que je venais de rencontrer... Je voulais hurler, mais restait muette, abasourdie, et en colère. Mais soudain la voix de l'élémentaire retentit autour de moi, me faisant soupirer de soulagement... Il n'était pas mort, mais jouait à un espèce de cache-cache vraiment dérangeant !

Le sol se mit à trembler, et je me relevais aussitôt, les yeux rivés vers le trou noir dont l'énorme masse de l'élémentaire semblait se construire pour enfin surgir fièrement devant moi. Cette résurrection avait le mérite d'être impressionnante, tout comme ces vives lumières qui parcouraient son corps flambant neuf. Je soupirais de nouveau, calmant mes nerfs et ma respiration, puisque le pire n'était finalement pas arrivé. Nerveusement, je riais presque à sa question.  

" Et bien... Ils sont là, et... là aussi. "

Lui répondis-je en haussant les épaules, pointant du doigt les corps sans vie et bien éparpillés tout autour de nous.

" Nous les avons tué Jarus, nous n'avons pas eu le choix. Seul le mage s'est enfuit. J'ai bien cru qu'il t'avait rendu à la terre pour de bon.. J'ai eu une peur bleue ! Mais... L'important est que tu sois sain et sauf. Solide comme un roc hein ?! "

M'exclamais-je d'une voix un peu trop joyeuse comparée à ce que je ressentais vraiment, me rendant à l'évidence que ma tentative pour détendre l'atmosphère était pathétique. De toute manière, le moment n'était pas le meilleur pour blaguer, et ça ne servait plus à rien de trainer ici. Je me dirigeais vers les cadavres afin de prendre quelques effets qui pourraient nous être utile afin d'en savoir plus sur eux. Nous n'étions pas à l'abri que le mage refasse surface un jour, avec une meilleure équipe, et ne tombe sur plus faible que nous. Cela ne devait pas se reproduire.

" Inutile de trainer, il faut rentrer au donjon. Je dois informer la Garde, une enquête sera probablement ouverte afin d'en savoir plus sur ce groupe... Dis, ça va aller ? "


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Jarus Nirogh le Lun 26 Jan 2015, 17:25

Jarus ne releva pas le jeu de mot de Félina concernant sa robustesse, trop focalisé sur le carnage laissé par les humains dorénavant soit réduits en purée ou bien volatilisé. Ou étaient t-ils passé  se demanda t'il surpris de ne déceler aucun signe de passage sur le sol. Comment avaient t'ils réussi à venir puis repartir sans que même ses frères n'en sache quoi que ce soit ? Un mystère épais qui ne cessait de croître à chaque seconde. Hélas, comme l'avait soulevé son amie félidé, l'heure n'était plus aux question mais bien à l'action. Un groupe d'humains particulièrement belliqueux venait de s'introduire sans grand soucis dans le domaine de Kanabo et ce sans éveiller un soupçon chez les gardes pourtant très fiables.   

-Je vais mieux même si je n'ai pas encore recouvré touts mes moyens. C'est cependant bien suffisant dans l'immédiat. Partons informer la garde comme tu l'as proposé. Nous parlerons en chemin. Je pars devant au cas ou si tombons de nouveau sur ces individus.

Se rappelant son exercice précédemment pratiqué, Jarus se libéra de son enveloppe rocheuse pour recouvrir son apparence de panthère métallique bien plus pratique pour courir. Une petite vérification de ses réflexes et il s'élança avec puissance dans la direction de la réserve des gardes, Félina sur les talons. Ils coupèrent ainsi à travers la forêt maudite. Sauf que cette fois-ci en raison de l'urgence, Jarus fut moins soucieux de l'environnement et ne se gêna pas pour briser quelques branche ou bien écraser sans vergogne quelques massif floral. Cela le dérangea  bien évidemment mais certaines priorité prévalaient sur les autres. Jarus profita du temps de trajet pour interroger sa compagne de mésaventure sur ce qu'il s'était passé durant sa soumission par le mage.

-Je n'arrive toujours pas à savoir ce que ce mage m'a lancé comme sort pour me plonger dans une telle cécité sensorielle. Je compte donc me renseigner après à la bibliothèque. En revanche, est ce que tu peux me détailler ce qu'il s'est passé pour qu'il y ai autant de matière organique répandu sur le sol ? Je n'ai pas souvenir d'avoir répandu autant de sang en tuant cette guerrière. 
avatar
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La transmission féline. (Pv Félina) [Rp N°3.5]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum