Et pour un partenariat ?

Aller en bas

Et pour un partenariat ?

Message  Engar le Lun 11 Aoû 2014, 01:03

Felina m'avait tout raconté.

Sa rencontre avec Mistral, l'échec qu'elle avait essuyé et le refus qu'elle avait reçue. Tout cela je le savais dans les moindres détails. Ma sœur ne savait pas me cacher grand chose, et quand il s'agissait de choses aussi importantes que pour l'ordre elle savait qu'il était préférable de tout me dire de toute façon. Oh, ça n'avait pas été vraiment simple. Elle était un peu confuse par ce qui était advenue, elle ne semblait pas être préparé à faire face à ce genre de chose, mais ça n’était pas grave. Il fallait bien qu'elle apprenne après tout ! Néanmoins je commençais à comprendre d'où venait le problème, qu'est ce qui c'était mal passé entre eux, ainsi que ce qui pourrait l'arranger... Après, soyons franc j'estimais aussi que le mimi était d'extrêmement mauvaise foi et qu'il avait en vérité parfaitement lu autre travers des propos de Felina, tout en se permettant de faire comme s’il ne comprenait pas... Ou bien il s'était montré encore plus vif d'esprit que ce à quoi je m'étais attendu et avait deviné quelle était le véritable rôle de Felina, du moins pour l'instant.

Leur caractère de toute façon par trop opposé, la laissait mener la discussion avait été une erreur, mais rien n'était irrattrapable...Et puis comme le disait le proverbe, seuls les idiots ne changeaient jamais d'avis et je savais pertinemment que Mistral était loin d’en être un. Cependant, il fallait attendre l'instant propice. Si j'étais venu vers lui, en faisant claquer mes bottes sur le pavé et juste après qu'il ait repoussé Felina il se serait senti oppressé, ou tout du moins m’aurait ignoré. Au lieu de cela j'attendais donc notre prochaine rencontre à la salle d'arme, afin de lui prodiguer l'entraînement que nous avions initié, suite à  la mise en place de notre complot contre Elder et le Triumvirat. Néanmoins, je savais que rien n'était gagné. C'était Mitral après tout et, qui plus, il m’avait déjà suivi une fois et cela avait été un échec, est ce qu'il daignerait seulement m'écoute une seconde fois... C'était ce que nous allions voir !

Ainsi vin le jour de notre entraînement. Comme à son habitude il était accompagné de son garde maîtrisant la téléportation, afin d'y recevoir des leçons en plus du travail des armes et du corps... Et l'air de rien il effectuait des progrès. Les plus visibles étaient ceux concernant l’application pratique de stratagèmes, qu'il ne connaissait jusque là que par la théorie et qu'il utilisait à mauvais escient. pour autant le travail de son corps n'était pas non plus négligeable. Bien que cela allait lentement il gagnait un peu en force et en endurance, et une fois qu'il aurait un niveau normal, la suite suivrait bien plus naturellement. En somme le tout s'avérait de plus en plus encourageant et j'étai à vrai dire mo il même étonné des talents de professeurs que je me découvrais au contact de cet élève peu banale, qui n’hésitait pas à me poser des questions,  à essayer parfois de me contredire en s'appuyant sur ses connaissances, et surtout doté d'une volonté étonnante. Bien que ce dernier point n'allait pas m'aider pour ce qui allait suivre.

Ainsi, une fois que notre entraînement touché à sa fin je me décidais enfin à évoquer l'ordre et sa rencontre avec Felina. Ainsi, l'esprit détendu par l'affrontement et m’épongeant le front avec un chiffon, je pris la parole d’une voix assez grave, sans être sévère.

"J'ai entendu dire que tu avais eu une discussion avec Felina et que ça c'était mal passée. Elle t'as, à ma connaissance, parlait de l'ordre ainsi que de mon appartenance...Et surtout de l'offre que nous avions à te faire, offre que tu as refusé... Mais qu'elle a je pense mal présenté. Cependant avant de m'avancer j'aimerai que tu me dises toi même, qu'est ce qui te rebutes tellement à l'idée de nous aider ?"

Je me montrai aussi diplomate que j'en étais capable, évitant de le submerger avec mes arguments, j'attendais qu'il me soumette de lui même les problèmes, afin de les balayer avec des solutions simples... et ce quel qu’en soit les raisons.

Et j'étais certains qu'il y en avait, car Mistral n'agissait jamais pour rien...
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Mistral de Sade le Mar 19 Aoû 2014, 23:05

Malgré le fait que j'ai exprimé mon refus à Félina, je me doute que ils ne vont pas me lâcher avec leurs ordre. Et tant mieux d'ailleurs, pour eux, mais aussi d'un côté pour moi, si ils sont ce que je pense qu'ils peuvent être et pas de que ils m'ont montré jusqu'à présent.

Vous allez sûrement vous demandez pourquoi je n'ai pas accepter comme ça leurs demande, si je pense que ça pourrait nous être positif. Et bien, simplement parce que accepter serai illogique en vertu de ce qu'ils m'ont montré de l'organisation jusqu'ici. Donc ce que Félina m'a montrée. C'est à dire une organisation utopiste, sans objectif vraiment réalisable, avec une chef, ou du moins ce que ils auraient pu me faire croire être la chef, qui a tendance à prendre les gens pour aussi stupide qu'elle, qui pense que parler par télépathie fait plus sincère, et qui se vante sans vraiment avoir de quoi le faire. Bref, une personne que je n'apprécie pas. Comme toute les personnes, certes, mais elle ne me semble pas être digne d'investir dessus, et donc encore moins de lui accorder quelque chose et de lui donner une victoire alors que elle s'y est prise comme un manche. Je vais donc espérer que elle a mal expliquée, et que quelqu'un va me montrer ce que vaut vraiment cette idée.

Évidemment, je pars du principe que Félina est la chef, mais elle pourrait aussi bien être la fausse chef, voir juste un pantin qui se prend pour le chef. Vu l'attachement de Engar à sa "famille", je doute à première vu que il le sache ou que il l'ai décidé, mais on ne sait jamais... Les  gens peuvent toujours être surprenant. Le vrai chef de l'organisation serait donc quelqu'un d'extérieur au donjon, car Engar ne pense pas être un leader, sinon il ne m'aurait pas proposer son ancien plan, et qui connaîtrait Engar depuis longtemps ou qui aurait embobiner Félina et que son "frère" l'a rejoint, et le chef par la même occasion. Le problème du premier est que dans ce cas, Engar ne m'aurais pas proposer son plan si il était en contact avec lui depuis longtemps, sauf si je n'étais que un pion pour lui permettre de s'installer, ce qui pose probleme car Engar n'est pas du genre à se faire manipuler comme ça, du moins à ce que j'en sais. Et pour la seconde hypothèse... Et bien, Engar aurait juste protéger Félina, et ne se serait pas fait embobiner. Donc au final, l'hypothèse la plus réaliste, malheureusement, est que Félina est la chef, ou du moins la mascotte représentative qui dirige. Et je me demande si c'est vraiment mieux que les autres idées.

En bref, je pensais à ça de temps à autres, et l'idée me rentra en tête en arrivant à la salle d'arme pour l'entraînement, pour s'enlever le temps de l'entraînement de Engar, qui n'est pas du genre à pardonner grand chose. Et tant mieux, sinon je ne progresserai pas.

Il n'y a pas à dire, l'entraînement n'est pas facile. Mais au moins, ça met les idées au clair. J'étais donc assis, sous le regard de mon garde, qui restait comme d'habitude ici, et attendant que il parle de l'ordre, ce qui m'était revenu à l'esprit en croisant son regard, qui semblait juger si l'instant était propice. Et je pense que oui. En effet, je suis détendu, c'est pas trop tôt comme au début de l'entraînement, ou j'avais les idée aussi prises par mes récentes transactions, ou encore juste après Félina, ou je me serai senti un brin harcelé. Et plus tard serait juste remettre les choses inutilement tard. Voyons donc voir si il saura déterminé le bon moment...

Et sa voix grave résonna, d'un ton plus posé, sans agacement, contrairement à l'entraînement. Il me dit que il avait eut vent, sans surprise, de la discutions que j'ai eu avec Félina, et que ça c'était pas passé comme prévu. Il me dit donc que il savait que elle m'avait parler de l'ordre, et de l'offre que j'ai d'ailleurs refusé. Il me dit que il pense que elle a mal présentée, et me demanda en premier ce qui me rebutait dans l'ordre. Pas de problème.

"En effet, la discutions s'est mal passée pour vous, car si j' ai refusé, c'est que ce n'étais pas dans mon intérêt. Malgré tout, je veux bien te croire quand tu dis que ça présentation laisse à désirer... Et il n'y a pas que la présentation. Parce que ce qui me dérange pour le moment, c'est en partie elle. En effet, je n'approuve pas le fais d'avoir comme chef une gamine capricieuse, si elle est vraiment la chef. Je la classifie de gamine capricieuse car elle a montrer un manque remarquable de diplomatie, de préparation et d'information, et je pense que tu en es aussi en partie responsable, car tu te doute bien que je ne suis pas la cible la plus facile à convaincre, et pourtant, tu ne l'a visiblement pas aidée. Ensuite, je la trouve vantarde et bien trop sur d'elle, du moins dans ce que j'ai vu, pour faire un personnage véritablement charismatique. En effet, même si le peuple moyen peut se contenter d'une tête de chat, d'une histoire triste et d'une fille sympathique avec lui, les gens plus rusés ne lui feront pas confiance. Et accepter aurait été donner raison à cette méthode qui ne marche pas, ce qui aurait été contre son intérêt et celui de votre ordre, et plus d'être contre le mien, car une chef sans compétences véritablement utile n'est pas une valeur certaine, bien au contraire. Après, il y a aussi toi. En effet, je t'ai déjà donner mon soutien une fois, et le résultat a été lamentable. Par la faute de quoi ? Du facteur humain, qui a fait que les gens n'étaient pas capable de penser à autre chose que le système actuel. Et maintenant, que fait tu ? Un autre plan avec une chef à ma connaissance moins à l'aise avec la gestion, et en maximisant le facteur humain avec un public plus difficile à convaincre. Clairement, ça me laisse un goût de déjà vu. Pour finir,.. Les objectifs de l'organisation sont un résumé de ce que j'ai dis avant: utopiste, gamin, et qui maximise le facteur humain en essayant de leurs donner une autre voie. Autant dire que ce n'est pas convaincant pour le moment, car tu propose des choses sans que j'aille la moindre preuve de leurs efficacité, même au contraire. Mais je n'attend que ça, que tu me donne tort. Et j'espère que tu y arrivera."

Et je resta assis, le fixent dans les yeux. Je peux certes paraître moins diplomate que lui a ce moment précis, mais c'est simplement parce que je n'en ai pas besoin, simplement parce que je suis la personne qu'il faut convaincre. C'est facile d'être le client...

Et le client demande à ce que on lui donne tort.
  
avatar
Mistral de Sade

Masculin
Messages : 54
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Mimic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Engar le Ven 22 Aoû 2014, 00:20

Décidément, une fois sa brume de mystère percée, Mistral s'avérait bien prévisible; ses critiques, sur Felina, ma personne notre plan, tout cela n'était guère plus que ce que j'avais prévu. Pourtant je fus tout de même déçu, car se faisant il se montrait plus borné et idiot que je ne l'escomptais, et ça, ça n'allait pas le rendre plus facile à convaincre ! Enfin, malgré cette prévisibilité je le laissais poursuivre jusqu'au bout, exposer chacune de ses idées afin de pouvoir mieux les dépecer. C'était comme un combat, si l'adversaire faisait le beau ou passer à l'attaque il fallait préparer sa riposte en cherchant chacune de ses failles. Oh c'était plus compliqué pour moi de le faire dans un dialogue que dans un duel, mais tout comme il m'arrivait d'anticiper des actions j'avais anticipé ses mots et cela me donnait une longueur d'avance. Tandis qu'il débitait ses mots je savais déjà quels seraient les miens et je commençais à tourner autour de lui, alors qu'il était assis, en position de faiblesse. Je n’étais pas sot, je savais que ce genre de mouvement ne l'impressionnerait guère, mais moi, ça m'aidait à me concentrer et puis, je devais me préparer, mes mains s'affairant rapidement trop discrètement pour qu'il puisse voir pourquoi faire, si c n'était qu'il ne s'agissait nullement d'une geste agressif.

Enfin quand il eut fini je me campais de nouveau face à lui, bras croisés. Il pouvait alors voir que j'avais changé un de mes gants, l'autre n'étant plus une mitaine, mais intégrale, et couverte de quelques runes magiques, mais cela n'avait pas vraiment d'importance pour le moment. Je me contentais pour le moment de soutenir os regard qui, sans vaciller, montrait qu'il était certains de ses dires et y croyait dur comme fer. Néanmoins il paraissait toujours aussi à même de m'écouter, comme lors de nos entraînement. Parfait, puisque après tout j'allais continuer à lui apprendre certaines choses !

"Le facteur humain... Le terme est mal choisi au sein de ce donjon, mais je comprends. Néanmoins, je ne crois pas que nous désignons la même chose par ces mots ! A mes yeux le... Facteur humain est ce qui ne peut être quantifié, c'est l'opinion d'une masse d'individus qu'il est impossible de prévoir en sa globalité ! La logique ne s'y applique plus, du moins pas seul, toi même tu le sais, pour l'influencer c'est bien souvent sur les sentiments des autres que tu t'appuies... Mais justement, ce même facteur amène au fait que le meilleur dirigeant ne sera pas le plus aimé, nous le voyons avec le Triumvirat, or pour notre plan le chef doit être aimé par l'opinion et que tu l'acceptes ou non comme chef Felina est la figure de proue parfaite pour cela ! Quant à notre échec mutuel la dernière fois... Ce n'est pas ce facteur de la masse qui nous a causé du tort, mais l'obstination du Triumvirat. Des supers puissance, qui voient tout à travers leur petite lunette, et il en va de même pour Overlord et sa défection, pas vraiment du domaine du "facteur humain", non ? Enfin, quoi qu'il en soit je te rappelle les termes de mon plan ? Te mettre au pouvoir si le Triumvirat ne se réveillait pas, ou imposer nos conditions à ce dernier, car si nous l'avions voulu ils auraient été détruit. Il s'est réveillé, ton ascension était donc exclue, mais ils ont aussi été borné et refusé de changer quoi que ce soit après leur évidente défaite... Mais elle n'est pas la notre, du moins pas la mienne, car après les démêlés que j'ai eu avec eux je ne suis guère surpris."

Je m'approchais alors à pas rapide, un fin sourire pouvait se voir sur mes lèvres, ainsi qu'une lueur de malice, alors que je m'asseyais finalement aux côtés de Mistral, les bras en travers de mes genoux.

"Mais de fait tu dois te douter que je n'ai pas été assez sot pour ne pas prévoir un plan dans ce cas là. Ce plan... Était prévu depuis longtemps. Tu es bien placé pour le savoir, une armée n'est pas forcément le plus grand des atouts, surtout pour une minorité, car son armée se ferait écraser. Ce qui donne de meilleurs résultats ce sont les ordres ou les guildes. Plus flexibles, moins engagés politiquement et souvent plus efficace. Une telle chose est la meilleure chance du donjon. Or avec toi à ses commandes le donjon aurait eut une structure favorable à cela, et avec assez d’Influence pour s'imposer diplomatiquement et avec le soutien du Triumvirat on aurait gagné du temps et des ressources... Mais même sans toi à la tête du donjon et sans leur soutien cet ordre que nous avons fondé était dans le fond mon but depuis le départ. Cela doit te paraître pathétique puisque cela s'apparente à la pire issue possible, mais ... Pas tant que ça. Les gens sont peut être sots mais pas aveugles, la pénétration du Triumvirat leur a fait prendre confiance de la fragilité de ce dernier, et dès que le nom de l'ordre se fera entendre ainsi que le fait que les dirigeants ne nous soutiennent pas... Que va t-il se produire à ton avis ? Des défections ! Peu nombreuses d'abord, puis de plus en plus car le donjon restera probablement dans cette position statique !"

Alors je tendais brusquement ma main gantée devant moi...Et le gant mémoriel agissant je puisais dans les images présentes dans ma mémoire afin de reconstituer devant nous, telle une illusion, la représentation d'une carte du monde. Les limites des pays, les villes les plus importantes y étaient, le reste était un peu flou, la faute à une mémoire imparfaite, mais ça suffirait.

"Et tu blâmes Felina... Mais si je reconnais une certaine inexpérience de sa part, elle n'est pas exactement ce que tu dis. Elle a manqué de diplomatie avec toi... Et alors ? L'ordre na pas vocation à traité énormément avec des individus de ton genre et s'il doit le faire ce sera par d'autres biais que Felina. Au contraire, sa position déterminée et conciliante, sera un atout dans nos objectifs. Vois tu certaines nations et villes ont des relations assez peu... Solides avec l’Église."

Du doigt j'en désignais quelques une, le nord d'où j'étais issues, ou encore Astran qui malgré l'aide de l’Église lors de la guerre de l'arcane et sa présence sur le territoire d'Amessa, nation religieuse, essayait de prendre ses propres marques.

"Et alors ce qu'il faut ce n'est pas se nouer avec les puissants, déjà acquis à la cause de notre ennemi, mais avec le petit peuple et en cela, Felina excellera, tu peux me croire. Tu la trouves trop sûre d'elle ? Les gens ont besoin d'avoir quelqu'un qui a confiance en lui. Tu la trouves trop naïve ? une façade, avoir sa famille massacrée ça vous fait avoir des piques de maturité ! Enfin concernant ses aptitudes... En matière de combat elle te dépasse de loin et en commandement elle montre des prédispositions du même niveau, bien qu'avec des approches différente, mais qui sont bien plus adaptées à l'ordre."

Je me relevais, la main toujours tendue et l'esprit concentrée afin de maintenir l’illusion. Du doigt je faisais mine de tapoter le donjon, ne faisant bien sûr qu'effleurer l'image pour ne pas la rompre.

"Chantage, maîtrise du marché noir. Tout cela, c'était parfait pour contrôler un lieu aussi restreint que la tour, mais tu ne peux pas faire chanter des dizaines de milliers de personne, tu ne peux pas les effrayer sans en avoir les moyens. Par contre tu peux les charmer et les conquérir, être présent à leurs côtés sans jamais être là et c'est pour cela que j'ai choisi Felina pour cheffe... Contrairement à ce que tu pourrais penser ça n'a que peu à voir avec le fait que je la considère comme ma sœur. Ce peu que j'évoque est simplement que ce lien entre nous amènera à deux choses. Premièrement qu'elle ne s'offusquera pas si elle fait plus office dans les faits de porte-parole que de cheffe si elle se montre définitivement inapte quant à ce rôle et secondement... Elle ne s'offusquera pas quand j'agirai en marge des idéaux de l'ordre pour le bien de ce dernier, elle m'a d'ores et déjà donnée son accord en la matière."

Même dans le meilleur des ordres il fallait toujours des personnes prêtes à se salir ls mains et cela devrait rassurer un peu Mistral de savoir que quelqu'un s'en occuperait, et plus particulièrement moi ! Après tout malgré notre "échec" j'avais fais mes preuves en ce domaine.

"Et puisqu'on les évoque... Les idéaux de l'ordre te paraissent simplistes et naïfs... Mais pas plus que ceux de l’Église et pourtant ça a plutôt bien marché pour eux ! Et plus sérieusement, dis moi en quoi ils te paraissent sots. Rallier des humains ? Faisables, après tout je suis là. Neutraliser les expériences de l’Église tant que possible ? Aussi, ils ne pourront pas faire appel aux armées des seigneurs pour nous contrer sans se compromettre. Fédérer les donjons ? Rien de plus facile. Et surtout... Ses objectifs sont tellement vastes que s'il y aura des échecs ces derniers ne signifieront pas la fin. Ce combat ne s'achèvera pas en un coup en somme."

Ma main glissa alors du donjon pour descendre jusqu'au frontières... Car dans le fond ces idéaux Mistral s'en moquait, c'était un individu plus terre à terre, plus pragmatique, et j'allais essayer de le satisfaire en la matière.

"Et à chacun des coups portés, fut il dans l'eau tu y gagneras. La guerre stimule le commerce, non ? Seulement ce n'est pas le cas dans le donjon, or des actions extérieures t'offriront de nouvelles possibilités d'échange et des quasi monopoles, quant aux ouvertures extérieures.. Eh bien, en cas de fédération d'un village tu auras le contrôle sur le réseau commercial qui se tissera avec le donjon, si nous détruisons un labo tu entrerais en possession de la majorité du matériel et tu serais le premier aussi à entrer en relation marchande avec les autres donjons. En somme, des investissements à long et courts termes, et les seuls risques réels seraient ceux concernant les villages, mais là encore tu pourrais en tirer parti. Un village qui est menacé achètera plus d'arme, de vivre, et tu pourrais même demander que l'argent te soit transféré, comme ça si le village survit tu le gères pour eux et s'il disparait... Pour toi, et en plus on prive nos ennemis de ce bénéfice ! Et je ne parle même pas du réseau que tu tisserai... Tu es ambitieux Mistral, tu me l'as prouvé, à toi de saisir ta chance."

Je dissipais alors l'illusion, mais une autre apparut bientôt, deux images, l'une d'une chapelle en ruine et l'autre une succession de visages plus ou moins nettes.

"Et si tu t'inquiètes pour le début...Eh bien sache déjà que nous allons probablement pouvoir aménager une base assez aisément ! Des rapports ont évoqués d'anciennes chapelles de l’Église avec des réseaux souterrains déjà en place qui ont servis pour leurs expériences. Avec cela, il serait aisé d'en aménagé une pour en faire une base de l'ordre avec les atouts suivants. Proximité du donjon sans lui être inféodé, et l’Église ne reviendra pas sur un de ses lieu qui a déjà été détruit ! Et j'ai également fait des recherches pour savoir quels individus pourrait nous aider... Et cela n'est pas moins d'une vingtaine, ce qui est énorme vu la population du donjon, et avec des talents variés, combattant, bâtisseur, espion... Cependant les choses seront bien plus lentes si on a pas d'apport logistiques, bien qu'elles resteraient possibles."

Je n'étais pas un homme de parole, mais l'expérience faisait qu'on finissait par savoir quoi dire et de quoi parler... Je serrai alors la main et l'illusion se dissipa brusquement, je restais songeur quelques instants. J'avais tout dit à première vue, et je le croyais, mais j’avais un fait encore quelque chose à rajouté.. Et me retournant ainsi vers Mistral je repris.

"Sois conscient d'ailleurs d'une chose Mistral. tu es comme un joueur d'échec avec ses pions, ce facteur humain tu crois le maîtriser, mais sans prétention je suis un de ceux qui y suis le moins inféodés. Si je le voulais je pourrai me débarrasser de ton garde puis de toi, pour faire en sorte que Crocs-noirs reprenne tes affaires et s'en serve pour nous aider. Ce n'est pas une menace, mais sache que l'idée m'a traversée l'esprit. Elle n'y est pas restée, car je te fais davantage confiance et de fait est potentiellement plus utile."

Finalement je ne pus retenir un petit rire.

"Et j'ai bien l'intention de te voir courir sur cent mètres un jour !"
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Mistral de Sade le Dim 07 Sep 2014, 18:06

Il me tournait autour tandis que j'étais assis, ne train de parler. Certains auraient dit que j'étais en position de faiblesse, mais ça ne change rien: je ne serais pas impressionné, qu'il soit plus ou moins haut que moi. De plus, certes, en cas de combat, je serais désavantagé, mais c'est Engar. Même avec les mains dans le dos, en tailleur et ligoté, il me battrait. Alors que je sois assis ou non... 

Il fini par se mettre devant moi, les bras croisés, me laissant apercevoir son gant qu'il avait changé, dont il me semblait connaître l'utilité. En effet, j'ai appris que Engar avait acheté un gant avec des propriétés magiques, pour faire apparaître des images depuis les souvenirs de la personne. Donc rien de dangereux, si c'est bien le gant auquel je pense ou si on ne m'a pas mentit sur les capacités du gant. Je leva ensuite mon regard du gant pour le regarder dans les yeux, tandis qu'il faisait de même. Et il en profita pour reprendre la parole.

Il commença par critiquer mon usage du terme "facteur humain", bien que il est pourtant, de mon point de vue, pertinent, car la majorité de ce que nous allons devoir recruter est humain. Alors certes, pour parler du donjon, il n'est pas forcément approprier, mais il m'a visiblement compris de toute manière. Ensuite, il est possible de le prévoir dans sa totalité. Possible, mais extrêmement difficile. Certaines personnes diront que c'est proche, et que dans les temps, c'est impossible... Mais je pense qu'il est possible de prévoir relativement ce que le peuple va penser, et de le manipuler. Et la logique s'y applique toujours, simplement que il faut comprendre que elle peut être modifiée, car le comportement des personnes change en publique, et que certaines choses sont plus difficiles à prévoir.  Ensuite  il me dit que si Félina était choisi, c'est que nous avions besoin d'un chef populaire, et pas forcément un chef efficace. Ça, je m'en doutais un peu. Et Félina est apprécier par le donjon, et donc ne le sera pas forcément par l'extérieur. Et ensuite, certes, le triumvirat a une grande part de responsabilité dans notre échecs, mais si le peuple nous avait suivit, nous aurions pu faire des changements... Et pour L'Overlord... C'est du facteur humain. Car malgré sa puissance, c'est sa part de facteur humain qui l'a fais nous trahir. Quand à leurs refus de changer... Leurs égocentrisme. Et ça fais parti pour moi du facteur humain. Ensuite, il me rappela que malgré le fait que c'est lui qui a proposer, il n'a eu aucun prix à payer, alors que j'en ai peux être eux. Pas très intelligent de le rappeler, mais il doit savoir que je suis au dessus de ça.

Il s'approcha alors de moi à pas rapides, un léger sourire aux lèvres, tandis qu'il s'asseyait près de moi, les bras en travers de ses genoux. Tiens, il abandonne sa position de supériorité. Il tient à se mettre à égal avec moi. Il va essayer de me convaincre d'un chose.

Il commença en disant que je ne dois pas être stupide au point de croire qu'il n'avait pas de plan en cas de refus du triumvirat, et en effet, je me doutais qu'il n'allait pas abandonner, et avait prévu que la défaite était loin de être impossible. Ensuite, il me dit que son plan était prévu depuis longtemps. Je suppose alors que il a eut le temps de peaufiner les détails, ce que je m'empresserais de vérifier. Il continua en m'expliquant, même si je le sais déjà en parti, pourquoi préféré une guilde ou un ordre à une armée, et me dit que ceci était la meilleur chance du donjon. Du moins, de son point de vue. 

Et il m'expliqua ensuite que si j'étais chef du donjon ou que il y avait un système plus ouvert, il aurait pu gagner du temps et des ressources. Et donc, cette ordre était son objectif depuis le départ, et explique que l'ordre risque de provoquer des crises de conscience. ça serait pas mal mais... C'est difficile de dire si ça va marcher ou non. Car il faut que ça commence quelque par, et ça dépendra beaucoup du facteur humain. Car il ne faut pas oublier que ça va marcher pour les deux camps, et que comme la plupart des gens ont plus confiance en le triumvirat que en nous... On va avoir du mal à en obtenir, mais aussi à en garder !

Il tendit alors son gant devant lui, montrant une carte du monde, un peu floue, certes, mais representant le plus important, qui doit donc être sûrement les choses dont Engar se souvient le mieux.
Et il me parla d'une chose sans aucun rapport direct: Félina.

Si elle a manqué de diplomatie avec moi, et que ce n'est pas son boulot...  Alors pourquoi l'avoir envoyée ? Si il le sait, alors quel est la raison de l'envoyer pour me recruter ?  De plus, refuser de traiter avec les individus de mon genre n'est pas ce que je recommanderais, car ça pourrait faire des alliés de choix, avec de l'influence et qui n'apprécie pas l'église qui pourrait se mettre au travers de leurs business. Quand au fait que elle est déterminée et conciliante... Beaucoup de gens le sont ou peuvent paraître l'être. Et quelqu'un de vraiment déterminé ne sera pas conciliant, et quelqu'un de vraiment conciliant ne sera pas déterminé. Elle est donc entre les deux, comme beaucoup de gens. Pas un caractère de quelqu'un de mémorable. Et pour que l'ordre arrive à son objectif, il nous faudra être mémorable... Et en bien. Il finit par montrer du doigt les nations et villes avec des relations assez peu solide avec l'église. Au moins, il y a de la recherche derrière. 

Par contre, je ne suis pas d'accord avec lui quand il dit que les puissants sont déjà acquis à la cause de notre ennemi. En effet, les puissants veulent plus d'argent, plus de terres, bref:  plus de pouvoir. Et en leurs promettant mieux que ce qu'il ont déjà, on peux les avoir en alliés, surtout que les puissants sont souvent mieux éduqué que les pauvres, et ont de meilleurs notions politique et économique, ce qui pourrait les aider à comprendre que nous sommes mieux que l'église  normalement. Et pour le petit peuple, je doute que elle excelle tant que ça. Quelqu'un qui a trop confiance en lui ne fera que rappeler au petit peuple la noblesse qui l'exploite. Pour sa naïveté, avoir sa famille massacrée rend surtout obligatoire d'avoir plus de maturité, ou une autre famille. Sinon, on devient fou. Ou on crève. Et en voyant Félina, j'ai quelques doutes. Certes, elle a réussi à plutôt bien se sortir de sa haine pour les humains, d'ailleurs grâce à Engar, mais... Elle reste encore marqué par ça, et je ne peux m'empêcher de me dire que elle pourrait redevenir violente, dans le meilleur des cas, parce que pour le moment, je la juge incapable de faire des sacrifices, et je ne pense pas que elle sache que des familles vont être brisées par sa faute, et je crains qu'elle ne finisse choquer par ce que elle a fait, et donc totalement désemparée. Et dans ce cas, elle ne serait pas la première chose que j'ai envie de mettre au pouvoir. Et pour finir, je ne juge pas que combattre soi quelque chose de primordial, surtout que ça risque de rappeler aux personnes qui la voit se battre comment leurs familles ont pût être massacrées de la même manière. Et pour le commandement... Je ne demande que à voir.

Il tapota l'image du donjon du doigt, avant de continuer son discours.

Il me dit que mes compétences ne sont bonnes que dans les lieux restreint, et que je ne peux faire chanter des milliers de personnes, que je ne peux les effrayer sans les moyens, mais que nous pouvons seulement les charmer et les conquérir, et être présent à leurs côtés mentalement, et c'est pour ça que il a choisit Félina en chef. Ensuite, il évoqua le fait que si elle était incompétente dans son rôle, elle deviendra porte parole, et que il sera près à se salir les mains. Au moins, il a prévu les pire. Après, je ne suis pas convaincu que avoir une jeune fille gentille à ses côtés va beaucoup motivé un guerrier, surtout si la jeune fille peut faire partie de la race qui ont tué des gens de leurs familles. 

Il continua sur les idéaux de l'ordre. Son exemple pour les humains est stupide, et je ne pense même pas à avoir à expliquer pourquoi, même si je le dirais sûrement plus tard. Pour les expériences de l'église, certes mais... Le but des expériences est JUSTEMENT d'être dangereuse. C'est comme si nous attaquions une base de soldats: certes, si on réussi, ça fera que les ennemis seront plus faible, et on évitera beaucoup de morts dans notre camp mais... On fera juste le contraire de ce que ils ont prévu: ils n'auront pas besoin de bouger les expériences pour nous tuer, on ira nous même les nourrir.  Fédérer les donjons ? C'est vrai que c'est tellement facile... Ce qui explique pourquoi il n'a pas réussi pour le moment. Et si il y a des échecs, on affaiblira tout ce qui est dans notre ordre, et attisera la colère de l'église, qui risque donc de vouloir prendre les territoires affaiblis, et donc de prendre ce qui ne leurs appartient pas déjà, en plus de risquer de nous tuer. C'est vrai, aucun risque que ça s'achève en un coup.

Et sa main descendu jusqu'aux frontières, tandis qu'il entrait dans le domaine du business. Enfin.

Pour commencer, la guerre stimule le commerce seulement si les marchés d'arme et de montures sont bon, ainsi que tout ce qui est en rapport. Pour le reste, il a raison, donc rien à redire.

L'image changea, pour montrer une chapelle en ruine et des villages.

Donc pour la base, c'est bon, même si il faudra faire attention. Et pour les personnes convenable pour l'ordre, je pense que ça va aller, surtout qu'il y a des chances que je les connaisse bien... Comme une bonne partie du donjon. Et il finit par un petit compliment dissimulé.

Il dissipa l'illusion et se retourna vers moi, et fit quelques menaces inutiles, avant de dire que me fait d'avantage confiance et que je suis potentiellement plus utile. J'espère bien. Et évidemment, il finit sur une pique. Maintenant, à moi.

"Le facteur humain concerne tout le monde, même si c'est à des degrés différents. De plus, tu admet que Félina serait un chef plus apprécié que réellement efficace. De plus, c'est parfait... Pour un donjon. Mais, comme ma maîtrise du marché noir, ça ne servira pas à grand chose en dehors du donjon, et pourrait même être un obstacle, pour divers raisons, que j'expliquerai après."

Je le regarda alors dans les yeux, continuant de mon air habituel.

"Certes, il va y avoir des gens qui nous rejoindrons en quittant le triumvirat, mais... Le contraire peut aussi arriver. Des gens, en voyant leurs amis et familles refuser de changer d'avis, vont revenir du coté du triumvirat. De plus, ça dépend beaucoup du facteur humain. Mais de toute manière, ça risque d'être une de nos principale source de membres dans le donjon..."

Je me releva, l'observant toujours.

"L'ordre devrait pourtant traiter avec des gens dans mon genre, car les gens ambitieux savent saisir les occasions, et donc en les surveillants bien, on pourrait avoir de l'influence et des ressources, ce qui nous faciliterai la tâche et éviterai de les avoir en ennemis. Et si Félina n'est pas adapte pour parler aux personnes comme moi... Pourquoi l'envoyer pour me recruter ? Ah, et les personnes déterminés et conciliantes ne sont ni vraiment l'un, ni vraiment l'autre. Et sans trait de caractère particulièrement remarquable, elle ne fera pas une bonne figure publique. Pour les puissants ... Ils recherchent plus de pouvoir, et nous pouvons leurs en promettre plus que l'église, surtout que comme mieux éduqués, ils seront plus à même de voir les défauts de l'église et les avantages de l'ordre. Quand à Félina... Sa confiance en elle peut la faire passer pour arrogante, surtout que des gens peuvent avoir de la famille tuer par sa race, ce qui fera donc que sa confiance en elle la fera passe pour le petit peuple pour un des monstre manipulateur et sournois, qui veule en les détourner du droit chemin, et son apparence risque de aussi les faire pencher vers cette idée, même si ils sont en conflit avec l'église. Pour sa naïveté... Je pense que elle a surtout gagner un instinct protecteur envers les familles, et que ça risque de nous porter préjudice, car on ne va pas se mentir, des familles risques d'être brisées par notre faute, que ce soit du coté de l'église ou du notre... Et je ne pense pas que elle va le supporter, malgré sa confiance en toi. "

Je repris mon souffle

"Tu évoque ensuite un point intéressant. En effet, je pense que Félina serait meilleure porte parole chez les monstres, et une "fausse" chef, qui ne ferai que faire passer les ordres donnés en privé, des plus convenable. De plus, en lui expliquant les pourquoi, les tenant et les aboutissement, elle pourrait gagner en expérience, jusqu'à ce qu'elle puisse faire une chef convenable, même si elle sera populaire surtout chez les monstres. En effet, pour les humains, il nous faut d'autres humains, qui leurs montre que c'est possible, et obtiendrai leurs confiances bien plus facilement. Je pense donc que Félina serait une porte parole et une image de chef parfaite chez les monstres, ainsi que un excellent exemple pour les humains du fait que les monstres ne sont pas comme ils pensent. Pour autant, les humains auraient besoin d'une autre image de chef, quelqu'un de plus proche d'eux, du moins en apparence, en inventant une histoire plus proche de celle d'un chef pour eux. Quand au fait que tu te salisse les mains... Ça ne me surprend pas de toi. J'espère juste que vous avez vraiment des liens soudés, car je doute que ce que tu va faire va lui plaire..."

Je repris, encore, ma respiration.

"Pour les idéaux de l'ordre, tes exemple ne sont pas convainquant. Je ne pense pas que tu sois venu ici de ton plein gré, mais à causes des autres humain, et car tu n'avais pas d'autres endroits ou aller. Tu n'es pas entrer ici en tant qu'humain, mais que possédé. Rallier des gens qui ont étés rejeter ou du moins qui ne sont pas dans la civilisation humaine n'ai pas difficile. Pour les expériences... Je pense que c'est justement la grosse part d'inconnu chez l'église. Et j'ai peur que nous libérions ce qui n'aurait pas du être délivré, ou simplement que nous tombions face à une arme imprévue, même si ça pourrait nous rapporter beaucoup. Pour fédérer les donjons... Je ne demande qu'à voir. Et si nous somme trop affaibli, si. L'église ne ratera pas une occasion comme ça. Pour l'économie, je n'ai rien à dire, cette partie est déjà bonne, et je suis un peu rassuré pour le début. Donc je ne demande qu'à voir si tu arrivera au niveau de mes attentes, car si je pensais que tu ne pourrais me convaincre, nous n'aurions pas eu cette discutions."

Et je fini par laisser échapper un extrêmement léger sourire, presque une ombre, en le regardant dans les yeux

"Je me doute bien que tu as déjà pensé à me tuer, et j'ai d'ailleurs aussi envisager cette possibilité. Mais si je peux me permettre... Je te déconseille fortement de me tuer. Car même mort, je peux faire des dégâts... "

Et je fini par une pointe d'ironie

"C'est sur que si tu tente de me tuer, j'vais rapidement faire les cents mètres ! Après, reste à voir si ça sera à pied, ou par la fenêtre."
avatar
Mistral de Sade

Masculin
Messages : 54
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Mimic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Engar le Mar 09 Sep 2014, 10:56

Là... Je devais avouer qu'il me fatiguait. Oh ses arguments étaient toujours cohérents d'une certaine façon, mais malgré cela il fallait aussi reconnaître qu'il faisait preuve d'une bonne dose de mauvaise fi et de mauvais jugement volontaire,cela crevait les yeux ! Et c'était encore sans compter le fait qu'il paraisse sciemment n’entendre ce qu'il voulait car il était certains des détails qui le dérangeait que j'avais déjà balayé à travers mes propos précédents. Je commençais à vrai dire à faire plus que comprendre pourquoi Felina s'était emporté contre lui. Ah qu'il m'adresse tout les sourires moqueurs ou ironiques qu'il veuille, cela je m'en moquais. Seulement alors que je lui faisais face, tout deux debout, une brève lueur d'irritation put se lire dans mon regard. Si je l'avais apprécié malgré tout ses défauts, c'était principalement de par sa vivacité d'esprit, mais là il me paraissait aussi lent que le dernier des abrutis, et j'avais beau essayer de me convaincre que c'était un test ou que c'était ce qu'il voulait pou que je le sous estime, cette idée faisait de plus en plus son chemin.

Ainsi ma voix claquait finalement comme un fouet, afin de répondre à ses remarques acerbes, le doigt tendu vers lui. J'en avais fini avec les belles paroles et la rhétorique, les démonstrations et les illusions, maintenant j'allais le mettre face aux faits et s’il continuait son petit jeu il serait le seul à y jouer !

"Écoute moi bien Mistral ! Tu crois que tout ce que tu sais est dit est vérité parce que tu l'as appris, bien sagement tel un enfant sur les bancs de l'école, mais tu affiches les mêmes tares pour observer la situation du point de vue du monde que pour diriger une bataille. Tes connaissances se limitent aux livres et au donjon, ce qui est bien maigre pour appréhender chacune des facettes de la réalité ! Ah et enfin, cesse de jouer avec les mots, tu sais bien qu'avec moi cela ne te mènera à rien !"

Je faisais alors un geste sec de la main comme pour balayer ses propos, et je repris ma marche de long en large, évacuant ma tension à travers de brusques gestes, dont je me servais aussi de façon à appuyer mes dires, les arrêtant pour souligner les points importants.

"Tout d'abord concernant les individus qui rejoindraient l'ordre. J'ai parlé de défection, mais en même temps le donjon et notre projet ne sont pas entièrement opposés. Même si nous aurons une base à part, ceux qui nous rejoindraient pourraient très bien continuer à loger dans le donjon, de fait ils n'auraient pas à craindre d'être séparés de leurs amis et de leurs familles pour des différences d'opinions. Certes, le Triumvirat n'appuiera pas notre action, mais cette dernière n'est pas illégale pour autant et de toute façon il est stipulé dans ses règles qu'un individu peut partir et revenir au donjon comme il le souhaite sans en avoir à se justifier ! Enfin, concernant les possibles défections, ça fait justement partie de ce cher facteur humain, mais même en le prenant en considération il est peu probable que tous abandonnent ce projet, à moins d'essuyer échec sur échec, et nous n'avons pas besoin d'être une horde. Seulement une poignée d'individu déterminé et d'une organisation solide."


Mon geste alors s’arrêtait alors que je le pointais du doigts ,car justement il serait un maillon important de cette organisation, s'il le voulait bien.

"Et justement, c'est une autre raison pour laquelle j'ai désigne Felina comme chef. Un groupe qui se repose trop sur un seul individu s'effondre si ce dernier disparaît, et c'est dans cette perspective que plusieurs de tes propos s'avèrent erronés. J'ai dit que l'ordre n'avait pas vocation de traiter avec de nombreux individus de ton genre... Mais je n'ai jamais dit que nous ne le ferons pas, simplement une poignée de personne précise sera désignée pour traiter ces affaires, et Felina n'en fera pas partie... Au contraire ce serait une part de ton rôle, centraliser le soutien de ces activités de l'ombre à l'ordre, afin d'éviter qu'elles n'entrent en concurrence, puisque ces organisations nous seront davantage utile à plusieurs coordonnées par une au dessus, la tienne, qu'avec une seule surpuissante... Ou pire encore qu'elles s’entre-déchirent de par leurs nombres, pour la même raison pour laquelle Crocs noirs et toi êtes intouchables et dangereux après votre mort, car sans vous vos sbires feraient connaître une période sanglante au donjon avec leur conflits pour s’approprier vos activités, qui seraient par ailleurs compromises, avec les conséquences qui en découleraient."


Voilà qui en était fini concernant les activités de l'ombre, et j'avais aussi pu à ce moment lui faire comprendre que je n'étais pas assez idiot pour ignorer en quoi il serait encore dangereux après sa mort. Mais pour continuer sur cette lancé, venait le tour du sujet des "chefs"...

"Et cette division est justement le ciment de l'ordre.. Contrairement à ce que tu dis, la réputation aura plus d'importance pour un meneur que tes petits jeux de marché noir, car quand bien même c'est un monstre, les gens verront quels genre de monstres c'est... Et cela sera déjà un atout pour fédérer le plus de créatures possibles à notre cause. Ensuite pour les humains, tu crois que je n'y ai pas pensé ? C'est justement pour cela que ce n'est pas directement à tout les individus que nous nous adresserions, mais à leurs meneurs, des doyens des bourgmestres, que eux, ils suivraient, quand bine même il s'avère qu'il suit un monstre, et surtout si ce dernier, ou un de ses alliés les aura aidé... Nos cibles premières seront des villages, des villes, les fédérer auprès d'un seul chef serait risqué justement une défection massive si quelque chose allait mal, alors qu'en cas de trahison nous ne perdions qu'une quantité plus ou moins négligeable ! Enfin, concernant Felina elle même... Tu la juges mal. Sa confiance, ce n'est pas en elle qu’elle la place, mais dans ses idéaux et ses alliés, en ceux qui vont la suivre et c'est pour ça que ces derniers vont l’aimer. Quant à son instinct protecteur, elle en possède un en effet et elle fera tout pour protéger une famille... Sauf si cela amène à en briser deux, ce qui est précisément ce qui importe. Enfin nous ne devons pas avoir la même définition de déterminée et conciliant, car justement quelqu'un prêt à tout pour atteindre sera aussi à même d'écouter les exigences d'autrui et de les lui accorder si besoin est...Et si cela ne nuit pas à son but premier, c'est ce dont Felina est capable ! Enfin... Laisse moi t'assurer qu'elle me laissera agir comme je le jugerai nécessaire. Après tout j'ai tué son frère et elle me l'a pardonné, que ne pourrait elle pas me permettre de le faire après ?"


C'était très cruel de le dire comme ça,e t très minimaliste, car de toute façon elle comprenait surtout pourquoi j’agissais ainsi et si elle même peinerait à faire de même elle savait pertinemment qu'il fallait alors me laisser faire comme je l'entendais, pour atteindre notre but... Et c'était là une autre preuve de sa détermination. Maintenant il était temps d'en finir.

"D'ailleurs penses tu sérieusement une seule seconde à t'adresser aux puissants ? Certes il est des royaumes qui sont las de l’Église, comme les terres du nord d'où je viens, mais nous n'avons pas les moyens de les amener à se soulever. Si nous faisions d'un d'entre eux notre allié, nos ressources sont tellement réduites qu'il aurait plus à gagner à nous trahir vu comment le récompenserait l’Église ! Enfin, même s’il nous demeurait loyal, un tel allié ne nous aiderait que peu, car leurs vassaux, pourraient profiter de cela pour se retourner contre eux et leur peuple et bien souvent des plus sensibles à la parole de l’Église. Un simple exemple ! Le pays d'où je viens ,s'il se soulevait maintenant se retrouverait rapidement affamé à cause des changements qu'y a introduit l’Église. Qui plus est nous, nos alliés les plus probables ce sont les villages à l'écart des royaumes et les villes indépendantes, qui ne souffrent pas d'autorité, mais qui doivent pourtant payer des taxes et supporter la loi de l’Église sans avoir de contreparties en retour, et où le peuple à la foi bien moins ancrée que dans les royaumes et donc l'économie survivrait puisqu'ils sont souvent autonomes. Des soulèvements il y en a déjà eu, j'ai même pris part d'une certaine manière à un d’entre eux et c'est toujours en ces cités qu'ils ont débutés. Après je te concède qu'on peut considérer un bourgmestre comme un "puissant", mais nous n'avons, en tout cas à nos débuts, aucun moyen d'obtenir la loyauté de la noblesse... "

Voilà ce qu'il en était concernant nos alliances possibles avec les humains. Honnêtement je devais avouer que l'idée de bénéficier d'alliés noble et de territoires était une perspective alléchante. Seulement, en l'état, ça ne serait que trop nous exposer et nous n'aurions pas les moyens de profiter d'une telle alliance ! Enfin je concluais sur le plus important, nos idéaux, et alors ma voix se fit des plus déterminées.

"Enfin, je peux te dire que pour ma part c'est bien étant qu'humain que je suis venu ! J'ai bien survécu dix sept ans parmi les mins en étant possédé, et si je suis venu au donjon c'est par motivation, et nous pourrons en trouver d'autre dans ce cas, pas que des exclus...Et leur importance sera d'autant plus conséquente... Quand aux expériences ta position est comme celle du Triumvirat et elle est idiote ! Si je comprends bien tes dires, il faudrait justement laisser l’Église procéder comme elle l'entend ? Faire ses expériences sans interférer ? Ce serait justement lui permettre de levé cette armée que tu crains tant alors que ma motivation est de l'arrêter en cela ! J'ai déjà affronter une de ces aberrations et si j'en crois les rapports trois sont entrés dans le donjon pendant les événements d'Elder et ont commis un véritable massacre ! Ce n'est même pas comme un rituel où interférer risquerait de donner un résultat encore pire que son but ! Il est justement nécessaire que nous évitions que leur nombre s'accroissent trop, et surtout que nous en sachions davantage ! Enfin pour les donjons, ce sera la partie la plus délicate je pense, mais c'est largement faisable, après tout Focus est bien arrivé jusqu'ici, et sa fille arrive encore à voyager entre son territoire et le notre..."


J'en avais fini...Et finalement ce fut un sourire, un peu narquois qui vint à mes lèvres alors que je m'arrêtais dans mes gestes et lui faisait à nouveau face, les bras croisés.

"Et de toute façon quand bien même cela échouerait, tu l'as dis toi même, sur un plan économique cela irait et te connaissant tu sauras retirer tes pions du jeu à temps... Quant à causer la chute du donjon nous ne ferions qu'accélérer ce qui adviendra tôt ou tard si rien n'est fait, alors j'estime qu'on a pas trop à perdre. Maintenant Mistral, j'attends une réponse définitive, j'ai répondu à toutes tes questions et j'estime avoir balayé toutes tes réticences, alors maintenant je ne veux rien d'autre que ta décision !"


Et alors je tendais ma main vers lui, qu'il la saisisse s'il acceptait mon plan... Sinon j'aurai autre chose à faire que de supporter ses sournoiseries.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Mistral de Sade le Dim 05 Oct 2014, 18:31

Il a commencé à perdre son calme, et ça ne me surprend pas vraiment. C'est justement ce que j'attendais, en réalité. En effet, si je peux continuer mon petit jeu du moment qu'il garde son calme, une fois qu'il commence a le perdre... Je ne préfère pas prendre de risques. Et puis, je pense que continuer petit jeu n'a maintenant plus d'intérêt. Alors pourquoi le continuer, si ce n'ai pour prendre des risques inutiles ? Je connais un peu Engar, et je sais que une fois qu'il est énervé, il est plus dangereux et moins... Je ne dirais pas utile, bien au contraire mais... Bavard. C'est ça, moins bavard. 

Sa voix claqua tandis qu'il me fit quelques remarques qui ne me firent nul effet. Je sais très bien les limites de mes connaissances, alors que lui visiblement n'a pas compris, à ce qu'il montre, et ça pourrait très bien être du bluff, que si jouer avec les mots ne menaient à rien avec lui, alors il ne serait pas en train de me faire ces remarques. Mais bon, je ne peux que comprendre sa réaction. C'est celle que la plupart des personnes sensés auraient eu à sa place. Il me semble.

Il fit alors un geste brusque de la main, et si j'étais psy je dirais que c'est pour balayer mentalement  mes propos, et repris sa marche brusquement, semblant vouloir se calmer, tandis qu'il faisait des grands gestes... Hum... Il est colérique, certes, mais je me demande si c'est pas un piège et dans ce cas, il en fait un peu trop. Mais bon, attendons et regardons. Et écoutons, éventuellement.

Il me dit donc des choses que je savais, en grande partie déjà, mais qui reste intéressante sur la vision de Engar de l'ordre et de ses membres. En effet, Engar pense que les gens ne verront pas de problèmes à faires des choses contraires aux principes que on leurs a apprit depuis longtemps, car ce n'est pas interdit à l'extérieur. Mais après, je ne pense pas que ceux vraiment contre cette idée rejoindront l'ordre, et ça me semble logique. Bref, des choses que je savais déjà, même si j'observerai avec intérêt l'évolution précise des choses.

Et il me pointa du doigt. Je dirais bien que c'est impoli, mais on s'en fiche autant l'un que l'autre. Et il est déjà énervé, alors...

Il enchaîna en m'expliquant que Félina n'allait pas traiter avec les gens comme moi. J'espère bien, le contraire aurait été aussi stupide que suicidaire. Et il me précisa une partie de mon travail, qui me convient très bien. Son raisonnement est logique, comme prévu, et il sait très bien que ma mort ou celle de croc noir serait une mauvaise nouvelle pour le donjon. Je ne m'éterniser pas, car je n'ai pas envie de m'éterniser sur les détails sans importances, juste sur les points qui m'apprennent de choses.

Ensuite, il me parla de la division, et son raisonnement se montra toujours logique. Bien sur que je sais qu'il y a penser, sinon il n'aurait même pas pu commencer cette discutions, et se serait fait remballer directement. Son plan est donc comme je l'attendais, logique et pouvant parfaitement marcher. Pas d'autre commentaires sur cette parties.

Pour Félina... Évidemment, je doutais encore d'elle. Mais c'est et ça restera un doute préventif. Ce n'est pas que je suis convaincu que elle se débrouillera mal, c'est juste que je ne suis pas certain de son efficacité, car les informations que Engar me donnent viennent beaucoup d'interprétationS qui peuvent être justes comme fausses. Alors certes elles ont plus de chances d'êtres vraies... Mais ça ne change rien au fait que il faut se préparer si elles sont fausses. Simple question de sûreté. Et pour le sacrifice... Il y a une différence entre sacrifier une chose en rapport avec soi, et une chose d'un ami ou d'un inconnu. Mais je pense que Engar ne l'a pas choisie sans raison, et c'est d'ailleurs pour ça que je lui laisse quand même une chance, même si sans Engar j'aurai eu un peu de mal à l'accepter, car je la connais moins bien que Engar, ce qui est normal.

Quand aux puissant, sur lesquels il enchaîna... Et bien, ce qu'il dit est en grande partie vrai, et je ne peux donc pas le contredire, mais il n'empêche que... J'ai peux être une idée... Mais il faut que j'y réfléchisse. Mais cette idée venant d'une information qu'il n'a pas, je ne peux lui en vouloir. Il expose bien ses idées, et de manière logique et concrète. Un bon point, encore une fois.

Ensuite, pour la partie humaine, je me doutais qu'il avait une réponse, car c'était trop facile comme remarque. Mais c'était une information que je n'avais pas, et je la retiens donc. C'est un peu pour ça que j'avais posé la question quand même ... Quand au laboratoire... J'ai dis que nous ne devrions pas y aller comme ça en essayant de les neutraliser, pas de les laisser faire. Car je pense qu'il y a autre chose à faire que les faires disparaître... Après tout, il existe des abominations moins néfaste et plus humaines et intelligentes que d'autres, et certaines pourraient être utilisés pour notre cause... C'est donc une sujet à débattre, mais il reste que je suis d'accord avec lui, et ce, depuis le début: les dangers, ils ne faut pas les laisser empirer, comme une plaie qu'il faut guérir avant qu'elle s'infecte. 

Pour les donjons.... Il passe de "la plus facile" à "la plus délicate" des tâches... La seule chose pour laquelle les deux adjectifs sont compatible, c'est pour une fille, et je pense que c'est pas le sujet. Donc il se contredit, mais ça ne me dérange pas, surtout que seul les idiots ne changent pas d'avis, et qu'il doit avoir une réponse pour si je lui faisais la remarque. Et comme je ne tiens plus a m'éterniser, je ne vais pas poser cette question. Mais ça doit bien être possible, je suis d'accord avec lui. Possible, mais extrêmement difficile.

Et il finit par un sourire et s'arrêta, me faisant face, les bras croisés.

Il finit en disant que je même si ça se passais mal, et chaqu'un de ses arguments me convenait, comme prévu. Et il finit par une phrase qui m'arracha un léger sourire, tandis que il me tandis la main.

Main que je pris aussitôt, sans ignorer sa valeur symbolique, tout en me tenant malgré tout près a une téléportation rapide. Toujours paranoïaque... Et je pris enfin la parole.

"En doutais tu sérieusement ? Évidement que je vous rejoins.  Je pense même que tu t'en doutais, vu le nombre d'informations que tu m'a donné. Mais bon, malgré ce que tu pense peut être, je ne me suis jamais opposé à l'idée de vous rejoindre, et j'aurai pu le faire depuis le moment où Félina est venue, car les idées proposés étaient intéressantes et je me doutais que tu n'allais pas envoyer quelqu'un me recruter sans avoir peaufiner les détails. Pour les raisons pour lesquels je ne l'ai pas fais...  Et bien, premièrement, même si je pensais sincèrement que tu avais déjà tout prévu, il n'empêche que je dois vérifier. C'est obligatoire, même si tout m'indique que il n'y a aucune raison de le faire. Et pour le reste... Je fais mon travail, et même si je n'en dirais pas plus, ce n'est nullement pour vous nuire, ni pour gagner quelque chose. C'est juste pour moi. "

Une fois debout, j'observa sa réaction et continua

"Ensuite, pour les abominations, je ne pensais pas rester passif, mais peut-être à ne pas simplement tous les supprimer sans distinctions. Et pour la noblesse... J'ai une idée. Mais je ne pense que ce n'est ni le moment ni le lieu pour aborder ça, mais si ça peut te rassurer, mon idée en ait une vraie, pas un foutage de gueule une bonne partie de ce que je t'ai dis, même si ce routage de gueule était pour la bonne cause, c'est à dire la mienne".

Et je finI par une remarque qui pouvait paraître surprenante de moi, et sûrement inutile, mais on ne sait jamais...

"Ah, et désolé pour t'avoir embêter avec ça. Mais ça ne sera pas inutile, ne t'inquiète pas."

Ah, et...

"Et non, je sais ce que tu pense, ce n'est pas une vengeance pour l'entraînement et la comparaison avec l'endive !"   
avatar
Mistral de Sade

Masculin
Messages : 54
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Mimic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Engar le Mer 08 Oct 2014, 17:00

C'était tout ? Après toutes ces manœuvres, ces arguments, ces réfutations, ces fourberies... Il se contentait d'accepter, comme ça, sans plus un mot, venant saisir ma main pour sceller oralement l'accord que je lui proposais... Au delà de la surprise c'était presque de la déception, j’avais l'impression de m'être bien plus emballé que nécessaire. Tout ma hargne et mon irritation retombèrent brusquement alors que sa main se logeait dans la mienne.

Pour autant je me ressaisis vite et ce ne fut pas pour autant que ma poigne fut molle, bien au contraire, ma prise se faisant des plus franches je serrais fermement la main, pour la serrer sèchement ,avec détermination. Cela pouvait paraître un peu idiot, mais la façon dont un individu réagissait à une poignée de main en disait long sur lui. Si c'était un faible d'esprit ou quelqu'un de déterminé, un trouillard ou un brave...Et celle que j'échangeais en cet instant, malgré sa source troublante, me paraissait être sous les meilleurs augures !

Ce ne fut qu'une fois nos mains séparés qu'il commença à s'expliquer, ce qui n'était clairement pas de trop ! Bien sûr que j'avais douté du fait qu'il vienne, il était si retors qu'il aurait très bien pu refuser notre offre, mais pour autant ne pas se priver pour en tirer parti d'une façon ou d'une autre, que ça soit pour imposer une sorte de blocus auprès de notre ordre, pour ensuite nous vendre ce dont on avait besoin à des prix exorbitants, sans pour autant être notre allié. un bénéfice moindre certes, mais qui aurait été moins risqué à première vue, puisqu'il n'y avait aucun risque de perte... Même si pour être honnête il aurait aussi eu fort peu e chance d'en voir les bénéficies un jour, car les ressources pécuniaires de l'ordre étaient des plus réduites à ce jour !

Enfin bref, ses explications se résumèrent à une volonté de vouloir tout savoir... Et je ne pouvais m'empêcher de me sentir un peu insulté. En effet je comprenais sa précaution, puisqu'avant de signer un contrat il valait mieux toujours en connaître toutes les clause,s mais je n'étais pas un vulgaire marchant ou un de ces ruffians avec lesquels il avait l'habitude de traiter. Au lieu de rendre Felina dingue et de même parvenir à m'énerver il aurait pu tout simplement accepter et on aurait alors répondu à toutes ses questions, sans pour autant qu'il ait à les cacher derrières des critiques ! Lui même reconnaissait que ce qu'il venait de faire n'était rien d'autre qu'un immense foutage de gueule, enfin cela n me fit pas pour autant oublier ce qu'il précisa concernant les aberrations et les nobles...

"Pour la noblesse tu me transmettras ton idée en temps voulu, de toute façon nous n'allons pas en contacter avant un certain temps... Et pour les aberrations, je n'en ai vu qu'une à ce jour, mais rien qu'avec cela et ce que j'ai entendu concernant les trois qui se sont infiltrés ici lors des événements d'Elder je pense qu'elle peuvent être difficilement autre chose qu'une menace pour nous. Après si tu trouves une autre piste ou que certains font preuve de conscience, comme mon petit homonyme je serai d'accord quant à changer d’attitude... Mais en attendant la priorité sera surtout de limiter leur création, au vu des souffrances que cela engendre."

Je grimaçais un peu en me remémorant les visages défigurés, les corps torturés, de celles vouées à porter ces aberration en elles. J'en avais vu des choses atroces, avec les démons c'étaient courant... Seulement ce n'était pas fait à un aussi grand échelle, et sûrement pas avec un but aussi précis et inquiétant ! Après tout , les ravages qu'ils avaient fait nous avait montré que ces aberrations étaient bien plus dangereuses que les monstres dont ils étaient issus en matière de tueries et de destructions. Qu'en serait il lorsque leur nombre augmentera, peut être même jusqu'à dépasser la populations du donjon ? La réponse était facile à trouver, mais le triumvirat refusait de l'écouter... Et pour être honnête au delà de l'utopie de paix c'était ce but, bien plus accessible, qui m'avait finalement décider à créer l'ordre.

Mais alors, comme s'il ne m'avait pas assez surpris, Mistral fit la chose que j'attendais le moins de sa part. Il s'excusa ! Certes en s'expliquant que ça ne serait pas vain ,mais tout de même. Lui, le maître chanteur,le criminel, le fourbe qui s'excusait pour m'avoir entourloupé. En dix ans d'aventure c'était la première fois qu'un tel individu m'adressait sincèrement de telles excuses, comme quoi javais visiblement encore bien des choses à voir, ce dont je ne me plaignais nullement, je n'en avais que plus de raison à continuer à vivre ! Puis finalement sa dernière phrase m'arrache un large sourire amusé. L'idée d'un vengeance m'avait traversé l'esprit...Et quoi qu'il en dise cela lui ressemblait bien, mais quoi qu'il en soit...

"Oh... Ce n'était peut être pas une vengeance pour toi, mais ne crois pas que je serai aussi clément, moi, pour ton prochain entraînement..."


Un sourire cruel, ne mentant nullement au vu de ce que jel ui réservais je tournais alors les talons avant qu'il ne commence à protester ou à menacer de rompre notre accord.

"N'oublie jamais que c'est toi qui l'a voulu... Allez ! A la revoyure, endive ! "

Riant aux éclats avant d'enfin quitter la salle d'arme je m'en allais annoncer la bonne nouvelle à Felina. Nous avions la détermination, nous avions la capacité d'agir... Désormais nous en avions les moyens !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Mistral de Sade le Mar 27 Jan 2015, 16:55

Engar semble... Déçu. Pourtant, j'ai accepté. Peut être voulait-il plus de défi ? Ou simplement que j'accepte comme ça, après toute mes remarques, mes manœuvres, et ainsi de suite... C'est étrange. Pourtant, c'est ce qu'il voulait, non ? Que j'accepte. Et maintenant, il semble déçu. Il n'y a pas a dire, sa logique semble assez particulière... Mais peu importe. Disons juste que j'aime ménager mes effets, et que ça donne des réactions assez... Intéressante. Il se contenta donc de faire une poignée de main tandis que l'irritation, la hargne même, sur son visage disparaissait. Évidemment, malgré l'éventuelle surprise, la poignée de main de Engar était... Et bien, comme on peut s'y attendre. Sèche, ferme, avec détermination. Personnellement, je serre la main de manière neutre. Déformation professionnel: j'essaye de ne rien laisser paraître. Et à priori, je réussi.
 
Il sembla soudain soulagé, quand je lui donna des explications, ce qui se comprend aisément, mon comportement d'avant ayant surement été surprenant pour lui. D'un autre côté, de quoi doutait il ? C'était la solution la plus rentable pour moi, car permettant un developpement plus important que d'en prendre simplement l'argent. Les pertes ne risquant pas d'être énorme, car après vérification, leurs plan semble être solide. Et je vis d'ailleurs un léger énervement venant d'Engar. Rien de surprenant. Il est vrai que je les ai bien emmerdé, surtout Félina. Mais bon, c'est mon travail. Et je ne pouvais pas accepter la moindre chose avant d'aller avoir tout vérifié. Mais bon... Engar est au dessus de ça, maintenant. Je suppose. J'espère.
 
Il n'oublia pas pour autant mes remarques, disant qu'il leurs accorderaient plus de temps quand il en aura, et quand nous aurons plus d'information. Bref, rien de surprenant. La réponse que j'attendais, simplement. Ce qui suffit à en faire une bonne réponse, d'ailleurs. Il grimaça malgré tout en parlant de leurs créations. Ça se comprend. Ça ne dois pas être marrant à voir, et encore moins à supporter. Pas besoin d'être un génie pour savoir ça. Et limiter leurs productions ne peut être qu'une bonne idée, car... Et bien, si ils sont en même nombre que les habitants, voir supérieur... On est dans de beaux draps. Surtout vu l'implication extraordinaire du triumvirat, cette même implication que nous voyons dans leurs non-actes. Et je ne peux qu'encourager des gens qui veulent empêcher que on se fasse butter. Mais bon... Si on arrive à en avoir de notre côté, notre force de frappe n'en sera que plus forte. Et ça pourrait faire changer pas mal de choses, pour tout le monde.
 
Je répondis donc d'un mouvement de tête afin de montrer que j'avais compris et que j'approuvais, ainsi que de quelques mots
 
"Très bien. Évidement, je ne veux pas qu'ils fassent plus d'abominations, mais jusque, si parmi ceux existant, ils y en a qui pourrait nous servir... Il serait dommage de ne pas en profiter. Il ne faut pas oublier que le message sur l'égalité entre les races et tout aura un peu plus de mal à passer si on tue les abominations, qui en sont une, même si je n'ignore pas pourquoi il faut le faire pour la majorité, à vue."
 
Ensuite vinrent les excuses... Et là, surprise. Pas la mienne, hein. Celle d'Engar. En effet, il peut paraître très surprenant que je m'excuse, et pourtant... Il ne faut pas oublier que je sais faire preuve de diplomatie. Sinon, je ne serais surement pas là. Car mon boulot demande des négociations par la diplomatie, et non pas seulement par la menace ou les dons. Et ensuite... Je déteste que on le fasse perdre mon temps. C'est vraiment quelque chose que je trouve très gênant quand on pourrait faire vite. Alors ce n'est que la moindre des choses que de m'excuser quand je le fais à une autre personne, surtout pour un contrat.
 
Quand à ma dernière phrase, et bien, elle lui arracha un large sourire. Certes, c'était mon genre, mais pensait il vraiment que j'allais embêter Félina pour me venger de lui ? Allons, ce n'est pas mon gen... Bon, un peu, je l'admet. Ce qui ne veut pas dire que je l'ai fais. Et il me répondit avec un grand sourire un brin effrayant pour une personne normal qu'il ne serait pas aussi clément durant le prochain entraînement. Ouf, j'ai eu peur a un moment. J'ai cru qu'il avait compris la notions de répit.
 
Bon, je fais un peu ma mauvaise langue, vu que c'est moi qui lui ait demandé, mais bon, au nom du nombre de fois qu'il m'a appelé "endive", ce qui en passant est assez méchant sur ma condition d'albinos, je juge avoir le droit de me plaindre un peu. Je me permis donc une dernière remarque
 
"Ne t'inquiète pas pour ça. Je ne serais pas non plus clément, sur ton prochain payement. À plus, l'ivrogne."
 

La dernière insulte était gratuite, mais bon, pas plus que le reste. Et il quitta la salle d'arme, surement pour vaquer à d'autres occupation. En attendant, c'est bien beau de faire des partenariats, mais çette argent, il faut d'abord le gagner. Et je repartis donc faire mon travail, consacrant mon esprit à autre chose. 
avatar
Mistral de Sade

Masculin
Messages : 54
Expérience : 126

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Mimic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et pour un partenariat ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum