Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Captain Morgan le Jeu 08 Déc 2011, 22:06

Une nuit froide et lugubre, le genre de nuit dont les Undeads étaient friands : elles s'accordaient si bien avec leurs existences sombres et laides tout comme l'était la face vérolée de l'astre nocturne. Les pirates maudits du Norvégien volant ne fessaient pas exception : levant les yeux vers la lune, la plupart des zombis prisonnier de corps pourrissant se plaisaient à sentir le vent frais du soir sur leurs visages décharnés et à laisser l'astre lunaire baigner leurs âmes dans ses rayons argentés. Le commandant de cette étrange troupe préférait pour sa part se promener seul, ou peu s'en faut, sur les remparts qui défendaient l'asile de tout ces monstres. Le mort-vivant marchait d'un pas un peu lourd sur les grosses dalles de pierre qui constituait le chemin de garde : son esprit encore troublé par sa dernière rencontre avec un certain élémentaire de l'ombre. En fait, le terme ''troublé'' était un gentil euphémisme par rapport à la déception et à la colère qu'avait provoqué l'inutilité totale de cette journée : en plus d'avoir perdu un sabre de qualité, le forban n'était pas plus avancé qu'avant quand à la manière de retrouver une apparence plus normale. Oui, retrouver son visage humain, de beau jeune homme fringuant et charmeur dont les conquêtes féminines auraient sans mal réussies à remplir un livre entier ! Il se souvenait encore de certaines... Mais elles étaient toutes mortes ou décrépies à présent. Le visage de deux ou trois des meilleures femmes avec qui il avait partagé une aventure défilèrent sous ses yeux : Miranda, la jolie brune aussi sauvage qu'une lionne mais aussi belle qu'un rubis. Ensuite venait Cynthia, une noble qu'il avait courtisé avec grand plaisir mais dont la jalousie d'un autre noble avait fait que leurs relation tourne au vinaigre. La dernière et non des moindre avait été Melody, une chasseuse de prime qui avait d'abord été à ses trousses puis qui était devenu son amante au court d'un drôle de concours de circonstance... Concours qui lui avait coûté la vie dans un duel épique entre moi, un autre tuer et elle. Mais ses pensées mélancoliques furent dissipées par l'arrivée d'une dizaine de marins qui patrouillaient comme lui le haut mur de protection. Cachant ses pensées aux autres pirates sous ses ordres, il reconnu sans trop de plaisir Bart dans les rangs de la patrouille dirigée par Vigriss : l'autre gros barbare était malheureusement trop utile au groupe pour que Morgan puisse perdre mais sa désobéissance passée lui coûterait cher, vous pouvez en être certain !


Alors qu'il allait ouvrir la bouche, un trait lumineux déchira la nuit et alla se planter dans la gorge d'un marin situé à gauche du second en poste sur le Norvégien volant !Le squelette regarda stupidement le trait et tenta de l'enlever mais ce dernier vibra avant d'exploser ! Le flibustier et ses compères regardèrent, interdit, le corps sans vie (et vraiment cette fois!) Basculer sur le côté puis par delà le mur... Pour aller s'écraser mort en bas. Habitué à être invulnérable, les morts-vivants faillirent déguerpir sans demander leurs restes mais plusieurs aventuriers s'étaient déjà rués au contact ! Le sort aurait pût être scellé pour le pirate et ses hommes si jamais le capitaine Morgan n'aurait pas soudain dégainé son arme fine pour la planter dans le torse d'un ennemi humain recouvert d'un masque de cuir en hurlant de rage. Le geste revigora ses hommes qui se mirent en formation de combat : Vigriss se glissait comme une anguille entre les combattants en distribuant des coups vicieux avec ses deux sabres court tandis que Bart fessait un massacre avec une imposante hache d'abordage. La première vague pourtant bien entamée d'aventurier masqués fut renforcée par une puis deux autres accompagnée du maudit prêtre... La retraite était donc la seule option face à cet odieux personnage ! Criant pour rassembler ses hommes, Morgan entama un sprint jusqu'à son navire où ils seraient en position de force.
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Invité le Sam 10 Déc 2011, 20:27

Après sa rencontre avec le tas d'os, l'élémentaire était partie à la chasse aux infos sur son cas. Elle avait rencontré un sorcier, deux villages plus loin. Il était assez coopérant, peut être le serait-il encore? Bien que se n'était pas naturellement quelle retournait chez un tel homme, elle le fit comme même, se considérant redevable envers le capitaine, chose rare pour elle mais soit.
Elle voyagea de nuit en nuit, d'ombre en ombre comme à son habitude. Et c'est sans difficulté qu'elle retrouva la maison du magicien. Il l'avait sentit venir. Bizarre la première fois non. Il était assis a un bureau en train de lire un bouquin. Quand l'Ombre se rapprocha, il leva brusquement la tête et se jeta sur son bâton dans le coin de la pièce. Seulement, elle était plus rapide que lui et dans son élan, c'est elle qui se jeta sur lui. Elle l’immobilisa et lui fit subir un interrogatoire a ça manière, plus mouvementé que le précédant car l'homme s'était renseigné depuis la dernière fois sur les élémentaire en son genre, ce qui expliquer donc qu'il l'avait sentit venir. Mais peut importe, elle aussi avait changé grâce au pirates.
Après de longues minutes de torture ou l'élémentaire put mettre en pratique touts ses pouvoirs, elle réussis a lui tiré les vers du nez. Ce n'était pas un grand sorcier et ne savais que peut de chose, mais c'était déjà ça. Il lui avaler révélé, de force, comment lever partiellement la malédiction lancé par un mort. Cette petite partie de plaisir terminé, elle l'abandonna à moitié dans les vapes pour rebrousser chemin afin de tenir l'undead de sa découverte. Toujours parmi les siens, il lui fallut 5 jours de plus pour retourner au donjon.

A quelque pas de sa destination, des bruits de fer s'entrecroisant lui parvenaient. Le donjon se faisait attaqué. Elle n'était pas inquiète, il était plutôt bien garder avec ses occupants. Et puis se n'était pas une guerrière, c'est pourquoi elle préféra ne pas entrer dans la bataille. Elle s'accrocha a un arbre pour voir qui oser attaqué le bâtiment. Elle fut surprise de voir les hommes du capitaine battre en retraite! Elle chercha le dit capitaine. Lui aussi suivais ses hommes. Bizarre pour des zombie incapable de mourir. C'est alors qu'elle vit le pirate mort aux pieds du mur. Pas difficile de comprendre que les assaillant était des gens "bon"...Prêtre, exorciste ou autre. Seul eux avaient un véritable impacte sur les pirates et sur elle aussi par la même occasion avec leur sorts de lumière. Se tassant dans le recoin de l'écorce pour ne pas être repéré, quoi que ils étaient concentré sur l'assaut et non sur les environs, elle décida d'attendre que les prêtres suivent les pirates pour agir.
Alors qu'elle devina sans peine ou se diriger les protagonistes, elle bougea de sa cachette pour les rejoindre.
Elle avait vue juste, les pirates s'étaient relier vers leur navire. Bonne tactique, ils auraient l'avantage du terrain, surtout qu'ils étaient moins nombreux que les attaquants. Comment rentrer sur le bateau san se prendre des coups? Elle observa un peu la scène de loin avant de voir la grosse chaine de métal rouillé qui attaché le bateau au port. Elle glissa entre les ténèbres pour ne pas se faire repéré et grimpa sur les maillons jusqu'au bois du bateau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Captain Morgan le Sam 10 Déc 2011, 21:47

Pour la première fois depuis longtemps, Morgan était emplit d’anxiété : pas qu'il avait peur ça non mais l'idée que cette nuit soit peut-être la dernière avait quelque chose de... D'exaltant. Connaître le frisson d'un vrai combat où les deux camps risquaient la vie était une chose que les zombis n'avaient pas connu depuis des lustres. Par contre, pas question pour autant de se jeter comme ça dans la bataille telle un berserker nordique, la bataille se devait d'être tel un morceau de musique dans un opéra : parfaitement organisé et sans une fausse note. Repliant ses quelques hommes présent, le squelette réfléchissait avec un sourire mauvais sur le visage : cet air allait-il être une douce symphonie ou un concerto violent qui déchaînerait toutes les passions barbares ? Les orges de la mort allaient-elles tonner ou bien la harpe du destin allait-elle faire vibrer l'âme des morts et des vivants à l'unisson ? Le pirate, déjà un pied sur le navire maudit entendit l'esprit du Norvégien volant s'animer : en son sein, un long son se fit entendre avant d'augmenter... L'orge ! L'instrument de musique mystérieux qui occupait une partie sombre quasi inaccessible de la cale. Même le capitaine actuel n'avait presque jamais pu y pénétrer et encore moins faire marcher... Le navire était-il excité à l'idée d'un nouveau combat ? Probablement, même si jamais ce dernier ne semblait pas vouloir quitter le port ces derniers temps il fallait bien admettre que même le bateau si spécial devait s'ennuyer. A Présent sur le pont de son navire où ses hommes se mettaient tous en position, le mort-vivant se mit à chanter ou tout du moins à imiter en grognant le chant profond qui résonnait à présent dans l'esprit de tout les forbans présent sur le navire.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=zX34UBKrGIw (le son)


Bougeant les mains comme un chef d'orchestre, Morgan écouta Vigriss lui dire avec une voix toujours aussi calme :

- Capitaine, plusieurs aventuriers grimpent sur le navire par l'avant... Voulez vous activer les flammes de cerbère ?


Sans même dire un mot, le zombi hocha la tête en remuant cette fois comme si il était en transe : un appel d'air retentit suivit de cris d'agonie alors que des langues de flammes engloutissaient les quelques humains assez stupide pour passer devant l'arme la plus destructrice du navire pirate. Cela ne suffit pas à entamer le moral des assaillants qui envoyèrent un gros groupe de guerrier vers le ponton d'arrimage alors que des autres soldats continuèrent sur le front pour disperser les efforts des flibustiers. Sortant sa rapière et entamant la bataille, Morgan se sentait léger à l'idée de rencontrer la mort... Et d'entamer un tango terrifiant avec cette dernière : arriverait-il à satisfaire les pulsions sanguinaire de la noble dame à la faux ou bien se ferait-il mordre à son tour ? Emporté par un rythme qui lui seul entendait, le capitaine pirate égorgea un premier homme d'un rapide mouvement du poignet avant de se retourner pour bloquer en souplesse l'assaut d'un petit adversaire vicelard. Toujours emporté par le rythme (http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=uljVFbKgnJ0)
de ses coups, le flibustier mort-vivant remarqua à peine un trio de ses marins succomber définitivement à l'assaut de plusieurs lames enchantée par ce maudit prêtre qui était protégé par quatre chevaliers en armure. Le lance-flamme s’arrêta soudain de griller les impudents qui crapahutaient sur la coque du bateau si particulier. Profitant de la diversion, un gros groupe d'humain en colère chargea sur la quarantaine de pirate encore présent sur le navire. Toujours en transe, Morgan vit Bart arracher la tête d'un humain à main nue et s'en servir comme projectile pour faire basculer un archet humain du bateau : le jeune homme à peine pubère alla s'écraser sur le bord du quai et ne se releva pas... C'est quand on est pas un mort vivant mon petit !


Portant un coup d'estoc, le zombi se débarrassa d'un nouvel adversaire bien empoté avant de poignarder un autre soldat dans le dos... Un troisième se vit affuble d'un sourire rouge sur la gorge et cette vision fit sombrer la commandant dans un état plus sombre où il savait que seul la mort attendait au bout du chemin. Habitué à cet état, Morgan oublia un court moment que la mort pourrait bien cette fois s'emparer de sa propre main et pas de celle d'un autre ! Se retrouvant bien vite, après plusieurs passes d'armes de toutes beautés, adossé au mat avec un autre marin qui se nommait Ekart, le flibustier rit sans se douter de ce qui pouvait se tramer du côté où son oeil ne voyait plus...
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Invité le Lun 12 Déc 2011, 21:13

Le navire était atteint. Elle arrivais sur la rambarde quand une énorme secousse fit bouger le bateau. Deux lances flammes étaient sortie a l'avant et carboniser qui conque passer a par la. Ca sentait le cochon grillé. Un ou deux prêtres s'étaient surement fait avoir. Heureusement que l'élémentaire n'étais pas passer par la sinon...Elle ignorait que ce genre de chose était possible. Du coup, elle ferai plus attention la prochaine fois ou elle passerait, histoire d'éviter de se retrouver en mode élémentaire du chaos trop calciné. Sur le pont, la bataille avait déjà commencé aussi. Les hommes du capitaine se battait contre l'envahisseur. Au moins ils avaient l'avantage du terrain. Bien que une certaine peur se lisais dans certain regards. Après tant d'année d'errance, voir la mort, la vrai de près devais faire un choque. Elle n'étais pas sensible a cela, pas qu'elle ne connaissait pas se sentiment, juste qu'elle côtoyé chaque jour du levé du soleil a la tombé de la nuit. Finalement elle avait bien choisis son moment pour annoncer la nouvelle aux capitaine. D'ailleurs celui ci se battait avec une certaine...folie. Comme s'il savait ce qu'il l'attendait. Malheureusement, de son poste, elle ne pouvais l’atteindre, d'autant que celui ci bouger tel un chat entre ses adversaire les égorgeant sans retenue. Il s'avancer du mat central du bateau. Parfait.

Elle fila comme l'Ombre qu'elle était sur la balustrade. Un prêtre la repéra et lui jeta un couteau dessus. Une demi seconde de plus et elle se le recevais en pleine poire. Le prêtre le regretta aussi tot. Ayant relâché sa garde, il se fit embroché par derrière par le capitaine lui même. Décidément, il lui sauvait une fois de plus la vie, ou du moins de grave blessure.
Arriver au mat, elle grimpa en hauteur. Le pirates se rapprochant de plus en plus d'elle. Alors qu'il n'étais qu'a un pas d'elle, un humain s'approchant de lui par derrière. Ce coup la il ne pouvait le voir venir dans sa positon. D'une paroles les ombres du mat bougèrent pour attraper les pieds de l'homme et le déséquilibrant au passage. Sa chute fit retourner Morgan. C'est a ce moment précise que l'élémentaire se matérialisa juste a quelque centimètre de sa tête , a l'envers. C'est a dire la tête vers le bas a la hauteur de la tête du pirate




- Et bien Morgan Von Barthelomew, on dirait qu'on a trouvé son point faible. Mais vous connaissez le dicton. Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. Enfin la en l’occurrence, ça peut aussi vous tuer. Mais temps qu'il vous reste un souffle de vie, enfin quelque chose qui anime votre cervelle, vous n'êtes pas mort. Du moins en théorie. Ce qui signifie qu'on peut encore vous tuer. Et si j'étais vous, j'en tuerais plus d'un avant qu'il ne le fasse, ou inversement d'ailleurs.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Captain Morgan le Mar 13 Déc 2011, 14:37

tout à son massacre et à sa dance macabre, le capitaine ignorait tout de ce qui se passait sur le ponton du navire : le combat fessait rage entre les guerriers humains et les morts-vivants. Le combat, bien que brouillon et sanglant semblait petit à petit pencher en faveur des humains malgré l'ardeur de ceux qui se sont vu refuser l’accès au paradis mettaient à charcuter les aventuriers bien équipés. Esquivant les coups comme si il aurait s'agit d'une dance, Morgan tranchait dans le vif même des vétérans ennemis : un des quatre paladins en armure d'or et d'argent finit avec la pointe de sa rapière pointée directement dans l'oeil ! Cette transe de mort n'avait cependant pas que des bons avantages parce qu'il n'entendit pas Vigriss le mettre en garde contre le prêtre ennemi qui entonnait un nouveau sort. Évitant sans même s'en rendre compte un destin funeste, le capitaine pirate se retrouva en compagnie d'un autre zombi qui succomba bien vite en lui légant son sabre d'abordage de moins bonne qualité que le sien. Tranchant la gorge d'un idiot sans armure, le flibustier se mit à faire son rire digne d'un couple de perruches sous extasy avant de s'interrompre lorsqu'une chute retentit dans son dos ! Se retournant au cours d'une pirouette acrobatique, Morgan vit la silhouette d'Isil le maudit matou de l'enfer se profiler sur le mat puis devant lui :


Et bien Morgan Von Barthelomew, on dirait qu'on a trouvé son point faible. Mais vous connaissez le dicton. Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. Enfin la en l’occurrence, ça peut aussi vous tuer. Mais temps qu'il vous reste un souffle de vie, enfin quelque chose qui anime votre cervelle, vous n'êtes pas mort. Du moins en théorie. Ce qui signifie qu'on peut encore vous tuer. Et si j'étais vous, j'en tuerais plus d'un avant qu'il ne le fasse, ou inversement d'ailleurs.


Pas vraiment en état de poursuivre cette conversation, le flibustier tua simplement le prêtre tombé à terre et continua de se battre avant de prendre une blessure au bras qui le força à se replier dans sa cabine avec Vigriss qui le protégerait coûte que coûte ! Entendait une plainte profonde qui montait des entrailles même du navire, le pirate trembla de tous ses os : le navire, en ayant assez de tout ce boucan et du fait qu'on l'endommage sans cesse avec des tirs perdus et des sortilèges néfastes venait de se réveiller ! Le pont principal s'ouvrit, révélant une gueule bardée de crocs qui semblait donner sur les abysses elles-mêmes. Des tentacules d'un vert vaporeux jaillirent des coins de cette bouche terrifiante et se mirent à la recherche de nourriture... Qu’elle soit vivante ou non ! Tout être entrant en contact avec les appendices verdâtres se voyait gratifié d'une douloureuse étreinte acide qui faisait fondre un peu la chair (pour la rendre plus tendre pour la bouche ?) Avant de l'envoyer dans le gosier inhumain. Éructant des ordres dans sa barbe, Morgan repoussa une plus petite tentacule qui tentait de se frayer un chemin dans la cabine ; la chose molle et spongieuse fut coupée net par Bart qui passait par là et son commandant le remercia et dit comme si il parlait seul :


- La mort ne me fais pas peur, au contraire, je serais prêt à l’accueillir avec joie si elle venait en jupons de satins !

Le message probablement destinée à Isil fut à moitié couvert par les paroles d'une longue incantation, celle du prêtre humain !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Invité le Mer 14 Déc 2011, 23:05

Le capitaine fut a peine surpris de la voir. A croire qu'il s'y attendait...ou tout simplement qu'il était trop occupé pour se rendre compte de sa présente. Il tua l'homme, comme l'avait espéré Isil. Il ne s'attarda pas et elle non plus. Elle se refondit dans l'ombre et grimpa a l’abri dans les hauteurs du mat. En dessous d'elle, la bataille continué tranquillement.
Un vacarme sans non, surpassait celui des fers s'entre choquant. Le pont venait de s'ouvrir laissant apparaitre une espèce de monstre. Une bouche géante a tentacules visqueuses. Étonnés et légèrement écœuré, elle observa la bête. Les tentacules glissait le longs du plancher et attrapaient tout ce qui bouge pour le fourguait entre ses dents. La créature avait faim! D'un coup d’œil, elle repéra que le capitaine n'était pas très rassuré non plus. Pourtant c'était son navire. Ca voulais dire que le "poulpe" était plus puissant et féroce que lui? Elle reconcentra a temps son attention vers les tentacules. Heureusement, l'une d'elle se dirigé vers sa cachette. Horreur! Même si elle n'était pas de chaire et de sang, elle ne voulais pas tester si un tel mollusque pouvait la dévorer ou non. En vitesse, elle dévala le mat, se laissant tomber avec la force de la gravité puis elle alla dans les cordages.
Les hommes criaient dans tout les sens, courraient sans regardaient leur destination. Le chaos. Autant dire que cette ambiance ne lui déplaisait pas du tout. Elle rechercha le capitaine du regard. Cette alors qu'elle vit le prêtre, tout de blanc vêtue, juste devant elle. Le pirate fou était entre lui et elle. Presque en transe, il se préparait a lancé un sort. Ca ne sentais pas bon, pas bon du tout. L'ombre ne craignait pas grand chose, sa forme éthérée lui évitait bien des soucis mais avait des inconvénients. Et le principal était...la lumière. Et un homme d'église maitrisait ce genre de magie...
Elle cria mentalement a toute ombres autour d'elle de la protéger et vite. Surement le prêtre ne l'avait pas vue et visait le poule géant derrière elle, mais c'était sur elle allait être prise dans le rayon d'action e la lumière.


- Saleté de ...

Alors qu'un énorme rayon lumineux, aveuglant déferlait de ses mains, englobant presque tout sur son passage, la coque protectrice de l'élémentaire venait de se refermer. La dernière vision qu'elle eut était le pirate touché de pleins fouet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Captain Morgan le Ven 16 Déc 2011, 22:53

C'était le première fois que le Norvégien Volant se rebellait de manière si ouverte à une présence en son sein, parfois il était arrivé qu'il manifeste son mécontentement de temps à autre de manière facétieuse ou bien discrète : un hauban qui se mettait mal par ci, une corde qui venait fouetter le visage d'un marin par là mais rien d'aussi radical ni d'aussi mortel aussi bien pour les intrus humains que pour les zombis composant pourtant l'équipage depuis tant d'années ! Malgré cette constatation engageante, les faits étaient là : le bateau massacrait et dévorait tout insecte assez malchanceux pour tomber entre ses griffes ou plutôt ses tentacules dans ce cas ! Ni l'habilité, ni la chance, ni la force ne pouvait jouer dans la balance ici et seul comptait le fait que vous soyez assez agile ou rapide pour fuir du navire comme bon nombre d'humains tentèrent de le faire : un jeune homme tenta même de grimper au mat en espérant survivre à ce cauchemar éveillé mais une tentacule émeraude lui attrapa les jambes dont les chairs se mirent aussitôt à fondre comme du beurre dans une poêle trop chaude. Le jeune villageois qui regrettait à présent d'avoir accepté de participer à cette aventure, hurla de douleur et tenta de s'agripper de toutes ses forces à la longueur de bois comme un naufragé à sa bouée mais rien n'y fit : ses jambes se détachèrent du reste de son corps et le reste suivit à cause du choc et de la douleur. La seule consolation du jeune homme fut qu'il ne se rendit même pas compte qu'il plongeait vers la gueule infernale avant de mourir. Partout autour de lui alors qu'il sortait de sa cabine pour un élégant baroud d'honneur, Morgan voyait de telles scènes de massacre d'une violence inouïe : un marin avec une oreille en moins bondit par dessus bord mais se fit rattraper juste avant de toucher l'eau et mettre en pièce par les tentacules appartenant pourtant à l'endroit qui était comme un foyer pour lui il y a quelques heures à peine. Parvenir à éviter ses excroissance à l'étreinte si ''amicale'' était une chose déjà bien malaisée mais il fallait en plus que certains fanatiques humains refusent tout bonnement de stopper le combat dans le chaos ambiant. Un homme portant une côte de mailles dont l’éclat blessa les yeux du flibustier se présenta devant lui et commença, malgré le vacarme et les hurlements d'agonie à débiter une série de titres ronflants... Morgan fit vite taire l'inconscient d'une bonne botte avec ses deux sabres entrecroisés mais il se rendit tout à coup compte du piège : ce gars était juste là pour distraire le pirate le temps que le prêtre finisse un sort ! Un grand éclat de lumière illumina tout le pont et projeta Morgan contre une partie du bastingage : il eut mal, il sentit le gout du sang dans sa bouche... Attendez... Comment ça le gout du sang ? Se relevant tant bien que mal, le commandeur regarda autour de lui pour voir un spectacle des plus étonnant : lui et tout ses hommes étaient redevenu des êtres de chair et de sang ! Palpant son visage, il fut si heureux de redécouvrir une chair en pleine santé et dépourvue de tentacules sur le visage qu'il en pleura. Observant longuement son reflet dans une flaque de sang, il faillit bien se faire avoir comme une bleusaille par un de derniers chevaliers en armure constituant la garde personnelle du lanceur de sort ! Se redressant avec un sabre en main, Morgan réalisa que le fait d'être à présent mortel comportait toujours de sacré désavantages !

Spoiler:
(l'apparence de Morgan en être humain)
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Invité le Dim 18 Déc 2011, 17:51

Lorsque sa coquille se fissura, petit a petit, elle se retrouva a l'autre bout du pont. L'attaque avait été plus violente que prévue. D’ailleurs même le kraken géant s'était retiré dans un cris strident, surement trop touché. Une bonne chose de faite, elle n'aurai pas a s'en faire des tentacules. Les rares survivants s'étaient enfuis, laissant lâchement les cadavres de leur camarades sur place. Le danger était partis. Enfin c'est ce qu'elle pensait. Elle se matérialisé en femme chat et, sauta par dessus les corps inanimés rejoignait le point d’impacts du sort. Le capitaine devait être mort ou...
Un chevalier restait encore debout, aidant ce satané prêtre a se relever. Il avait vidé trop d'énergie pour faire fuir la bête. Tant mieux il serait un proie facile car elle compter bien se venger. Mais son attention fut attiré autre part. Le pirate était encore en vie, un seul morceau! Il venait de tallai der d'un geste l'un des deux chevaliers vivants. C'est alors qu'elle vit le pirate, en chaire et en os! Plus une face de poulpe affreuse, bien au contraire. C'était un jeune homme, assez séduisant au teint pale et au cheveux sombre, bien habillé. Le regard sombre cachait parfaitement sa cicatrice a l’œil. Elle avança lentement vers lui, n'apercevant même pas le prêtre et le dernier survivant passé a coté d'elle. Assez près de lui, elle vit une larme couler sur sa joue. Il pleurait. Ça pouvait se comprendre, elle l'aurai fait elle aussi si elle le pouvais quand un de ses artefact s'était brisé. Sa main droit voulu capturer cette larme bien étrange. Mais la peau blanche du capitaine reprenais la couleur verdâtre de l'Undead. Le prêtre en s'éloignant emportait avec lui le remède miraculeux. C'était injuste, mais logique, il ne l'avait pas tué...



- Le processus n'est pas achevé...


Elle éloigna sa main qui n'avait pas touché sa peau et la dirigea en arrière. Dos au capitaine, main tendu vers l'infinie devant elle, elle ordonna aux Ombres de récupérer le prêtre et de le lui amener vivant, par n'importe qu'elle moyen. Ordre simple. La plus part répondirent a son appel si bien qu'elle n'eut pas longtemps a attendre ainsi. Un cris informa que le protecteur venait de rendre l'âme et un second que le prêtre venait d'être capturer. Un nuage sombre flotta dans les air, a quelque mètre du navire, avancant lentement. Un asticot de chaire et de sang se débattait temps bien que mal entre les griffes de la créature. Arrivé au dessus de l'élémentaire, la masse sombre lacha le curé qui s'écrasa lourdement au sol et plusieurs de ses os venaient de se briser. Un sourir malsain apparue sur son visage. Son air hautain repris le dessus. Elle regarda le malheureux hommes a ses pieds, triomphante comme jamais. Une élémentaire de l'ombre allait tuer un haut prêtre, un etre sacré. Cette optique lui plaisait. Enfin ce n'est pas de ses mains qu'il allait périr. Elle s'enleva de devant le capitaine pour que celui ci puisse voir l'homme a terre sans défense. Se collant dans son dos, la froideur de son être lui donnant un frisson a sa nouvelle peau tiède, elle lui souffla a l'oreille, comme un ordre ou bien s'en était vraiment un:

- Tue le.

Puis elle se décolla de lui pour qu'il puisse lui donner le coup de grâce. Bien droite, les yeux dans le vide, les ombres s'activer autour d'elle. Un cercles ombre d'un demi mètre de diamètre se formait puis des formes complexe venait le remplir comme des serpents. Le cercle s'agrandit au fur et a mesure jusqu’à atteindre 3 mètre de diamètre, englobant le futur cadavre, le capitaine humain pour le moment et l'élémentaire. Des mots incompréhensible pour quiconque n'était pas de sa race sortaient de sa bouche. Une litanie funeste. Un mauvais présage... Ses yeux noirs, sans pupilles ne clignait pas et devant elle, un mini masse d'ombre se formait, pas plus grande qu'une pierre.
Elle se tu. Lorsque le prêtre rendit son dernier souffle, un mince filait d'ombre sortit de sa bouche pour venir enlacer la mini pierre noir. C'était ça, littéralement ça, le dernier souffle, et l'élémentaire venait de le sceller dans la pierre.


- Mes sources étaient justes. Un assez grand nombres d'hommes d'église tués pourra lever une partie de votre malédiction...Comme je te l'avais dit.

Le cercle doucement se dissipait. Sa voix redevenait normal ainsi que son regard. Elle n'était pas crispé pendant son sortilège, son visage était restait froid comme a son habitude. Il n'y avait plus de cercle a présent. Il ne restait plus que le bijoux et le pirate, toujours aussi beau qu'avant sous la lune.
Elle cligna des paupière et la fumée noir qui les recouvrait avant avait complètement disparu. D'une main elle attrapa la pierre de l'autre elle forma une chaine d'ombre passant dedans, avant d'avancer vers le capitaine. Elle lui tendit le pendentif.


- Garde ça avec toi. C'est la compensation du sabre.

Évidement cette excuse était une fausse.Pourquoi l'avait elle aidé? Ce n'étais pas dans sa nature. Elle n'appréciait que les élémentaire d'ombre et les golems. Tout le reste n'avait pas d'importance a ses yeux. Et surtout, elle avait récupéré des information comme le lui avait demander Morgan. Sa part du contrat était donc achevé, elle n'avait pas besoin de payer pour le sabre. Néanmoins elle était plus proche de lui qu'avant. Peut être qu'elle trouvait que son service n'était pas équivalent a ce qu'il avait fait... peut être pas...

- Tu comprends maintenant ce que c'est quand un fardeaux s'envole...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Captain Morgan le Lun 19 Déc 2011, 22:09

*Humain, humain, humain... Je suis humain... Je le suis redevenu ? Oui... Ou bien est-ce là une illusion crée par ce maudit prêtre ? Mais comment cette maudite larve de l’église avait-elle réussie à faire une chose pareille ? Tout avait... Disparu : le ''kraken'', plus là comme si il s'était volatilisé, les marins aussi enfin pour la plupart car certains sont encore debout et ils sont redevenu humain eux aussi. Morgan en passant une main tremblante dans ses cheveux pu à loisir regarder la mutation des 26 marins ayant survécu à l'assaut : Bart se tenait appuyé contre le bastingage essoufflé et ensanglanté mais ''vivant'', ses longs cheveux noirs et sa barbe broussailleuse le faisant ressembler à un ours trempé. Parcourant le pont dévasté et emplit de cadavres humains ou Undeads, le commandant sentit une larme rouler sur sa joue : joie d'être à nouveau présentable, tristesse causée par la perte de ses plus vieux amis, colère à l'encontre du navire ou des hommes qui les avaient attaqués ? Il y avait de tout et la somme de toutes ces puissantes émotions allait être une rage froide qui emporterait tout sur son passage avant de mourir, comme une vague s'échouant sur la plage pour ne plus laisser que tristesse. La joie dans tout cela n'était qu'une faible barrière qui fut balayée sans pitié par ses soeurs plus puissantes : la haine est mille fois plus forte que l'amour mais tout aussi incontrôlable et capricieuse. Remâchant ses amères pensées, il ne vit même pas la créature de l'ombre s'approcher de lui ni même Vigriss qui lui hurlait de faire attention au prêtre et à ses gardes. Ressentant soudain une douleur piquante comme de l'acide, le capitaine jeta un regard à ses mains qui devenaient à nouveaux celles squelettiques qui lui étaient familières. Un duel mental se livra dans son esprit : redevenir un mort-vivant immortel ou bien conserver son apparence plus fragile mais plus belle et désirable d'être humain ? Le choix fut difficile mais le regard de ses derniers amis, ses derniers ''frères'' immortels le conforta... Une vie sera prise, celle de l’homme saint ! Entendant les ombres siffler, Morgan le mortel se retourna pour voir le prêtre se faire projeter sans douceur sur le sol où il passa quelques secondes à geindre.



Le coup final fut rapide et sans appel : un coup de taille au niveau de la gorge qui ne laissa même pas couler du liquide rouge mais bien de pures ombres noires. La mort de l'homme ne le remplit pas de joie comme l'ancien Undead se serait espérer à attendre. Il ne ressentit au contraire qu'un froid dévorant, qu'allait-il devenir : un tueur de curé condamné à parcourir les terres pour rester humain ? Bon cela dit, il y aurait sans doute assez qui viendraient de leurs plein grès pour se faire charcuter mais ce n'étais pas une vie ! Ne comprenant goûte au discourt de l’élémentaire, il sourit cependant à le mention d'un fardeau qui s'envolait et le sourire se transforma vite en rire, en rire de dément :


- Un fardeau ? Il ne l'est que peu ma chère, redevenir humain nous apporte quoi en définitive ? Juste la possibilité de mettre fin à nos vies ! Car que voulez vous que nous fassions d'autres ? Le navire est détruit, l'équipage à moitié décimé et nous voilà seuls au milieu d'un donjon emplit de monstres qui ne voudront que notre mort... D’ailleurs les voilà déjà ! Au pire moment...


En effet, une horde de Beast et de petites créatures à la peau brunes menée par un grand guerrier à la peau bleu arrivaient en ''renforts'' : ils s’arrêtent stupéfias de voir des humains là où devaient se trouver Morgan et son équipage... Qu'allaient-ils faire ? Morgan ne prit pas le temps de le savoir et enleva doucement son collier pour que sa vrai silhouette se révèle, rassurant un peu les renforts du donjon. Se retournant vers la chatte de l'ombre, il soupira et ajouta d'une voix neutre :

- Bon, je ne voulais pas paraître ingrat mais je trouve que pour cette ''liberté" acquise, il la fallut payer bien cher et perdre beaucoup de bons éléments... Ainsi que mon tricorne !

En effet, soufflé par l'explosion de magie, le chapeau s'était envolé on ne sait où et Jack le rat zombi aussi. Entendant un petit squik, le flibustier regarde vers le sol où le dit chapeau se ballade... Tout seul ! Le reprenant en main, le pirate euh la surprise de découvrir son familier au sol :

- Bon sang Jack t'es encore plus laid que d'habitude et c'est peu dire !

Le rongeur lui adressa un regard noir puis partit se réfugier dans la manche de son maître... On ne change pas les bonnes vieilles habitudes. Rassemblant ses hommes qui semblaient s'adapter à l’apparence de leur maître, le forban éclata d'un rire de perruche droguée puis dit :

-Nous nous recroiserons peut-être dame Isil à moins que vous ne souhaitiez rester à mes côtés encore un peu mais... Chacun ayant remplit sa part du marché je ne vois pas ce qui vous lie encore à moi ? Devons nous nous dire adieu ?

Le pirate se surprit à penser qu'il aimerais que ce soit le contraire et que le matou de l'enfer l'accompagne un peu plus longtemps pour qu'il puisse la remercier pleinement...
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Invité le Mar 20 Déc 2011, 17:46

*Tu vois ce que je vois?*
*Oh oui...*
*Choppe le!*

Elle était ...vexée. Oui très vexée! Non seulement elle venait d'utiliser sa magie, son être pour faire un artefact lui permettant d'avoir l'apparence humaine, ce qui lui avait couter quand même pas mal d'énergie, mais en plus, ce con de pirate grogner encore alors que lui n'avait rien fait. Il voulait devenir humain, et voilà que maintenant, il ne le voulait plus. Elle s'était décarcasser - bon ok pas tant que ca- pour trouver un moyen d'apaiser sa malédiction, alors qu'elle aurai pu partir sans demander son reste... Tout ca pour quoi? Pour voir une pseudo face de poulpe se pavané devant elle comme un prince et a pleurnicher comme un enfant. Non elle ne comprenais pas. Elle avait un but et ferai tout pour l'avoir.
Elle s'approcha lentement du capitaine, d'un pas sensuelle et se colla contre lui...Avant que son visage ne devienne aussi dur et froid que la pierre:



- Je peux toujours garder mon collier si tu ne le veux pas. Si la vie te fais si peur.

Et d'un coup, elle arracha le pendentif d'une main. Aussi tôt, la peau du capitaine redevient verte. Son maudit rat lui mordit le bras, mais elle l'envoya balader dans les airs. Elle s'écarta d'un bond du pirate maudit, tout en enlevant son sabre de son fourreau. Agile comme un chat, le matou des enfers. Et sans même attendre sa réaction elle lui planta la lame entre ses cotes. Bien profondément. Elle avait alors repris une air enjoué, satisfaite de son acte. - Ou comment reporter l'attention sur quelque chose pour en faire une autre ni vue ni connu....-

- Mais si cela peut te rassurer, la vie ne coule pas encore en toi...A croire que le prix que tu as payer n'est pas encore suffisant...

Elle souffla une fois de plus sur la peau redevenus pale de l'undead, et lâcha l'artefact a ses pieds. Il avait le choix contrairement a elle. Il pouvait être un séduisant homme ou un affreux pirates mais juste en apparence, car il n'avait pas vraiment changer. Il se tordait de douleur devant ses yeux, mais aucune goutte de sang ne giclait quand elle retira le sabre. Son équipage, lui était a nouveaux comme avant sous les rayons de la lune. Elle n'avait pas fait de pendentif pour tout le monde. D'ailleurs, aux cris de leur capitaine, ils accouraient vers elle, prêts a en découdre. Dans un sourir, elle laissa le sabre encore entre les os du capitaine et toute en reculant vers la balustrade, commença a se transformer en éthérée.


- A dieu? Parce qu’un pirate crois en dieu?

Juste avant de sauter vers l'eau, elle fit une gracieuse révérence et s'enfuit laissant la lame d'un matelots couter de l'air.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de survivants ? Et comment les légendes se formeraient-elles dans ce cas ? PV ISIL

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum