Ne nous enflammons pas !

Aller en bas

Ne nous enflammons pas !

Message  Crocs noirs le Sam 06 Sep 2014, 01:26

L'arène...

Si la salle d'arme était là pour s'entraîner avec ses alliés ou même régler certains différents à travers le maniement des armes c'était bien dans cet espace entouré de gradins que les véritables affrontement au sein du donjon. Qu'il s'agisse des créatures qui refusaient se battre s'il n'y avait pas l'enjeu du sang ou d'individu qui se refusaient à toute restrictions quant au déchaînement de leurs pouvoirs destructeurs, de relus armements ou de leurs talents martiaux, c'était en ce lieu qu'ils se rendaient pour s'affronter, que ce soit pour l'honneur, le plaisir ou même, de façon plus veule, l'argent. Car en effet si dans l'enceinte de la salle d'arme il advenait qu'il y ait des spectateurs et même des paris, un certain calme était de mise pour ne pas perturber les exercices. Ici il s'agissait de combat bruts et personne ne se souciait de déranger les combattants par leurs encouragements et leurs huées, depuis des places dont i lavaient payés l'entrée, d'autant plus cher s'ils avaient pariés sur le mauvais combattant. Et il allait sans dire que les enjeux étaient autrement plus importants que dans la salle d'entraînement.

Après il y avait des contre-parties, comme le fait qu'il n'était pas rare que de graves blessures soient infligés aux combattants, le public étant heureusement épargné par des barrières magiques, et il advenait même que certains mourraient, même si cela n'était qu'un désagrément mineur au sein du donjon. Par contre il fallait bien que quelqu'un s'occupe de soigner les blessures, de centraliser les paris, de s'assurer que le public n'interfère pas avec le combat et en même temps lui offrir de quoi se sustenter. Du pain et des jeux les clés es contrôles des foules. Or si mistral avait parmi les combattants récurrents de l'arène certains des chiens à sa botte, si l Triumvirat recevait une part des profits des paris, il était un fait que le véritable maître de la place, celui qui organisait tout cela était Crocs-noirs, l'humain.

L'arène n'avait en soit rien d'illégal, mais elle lui servait en sous main pour plusieurs objectifs, soit pour procéder discrètement à des échanges importants, soit obtenir remboursement de ses dettes de la part d'une créature fauchée en la faisant combattre dans la fosse, ou encore en écoulant auprès des participants et du public ses drogues et ses armes. Bref, ce lieu, parmi tant d'autres, était une part de son territoire, et en tant que tel il s'assurait que tout se déroulait bien. Après sa ... "punition" par le Triumvirat ce lieu avait été un des premiers touchés, et les conséquences s'y était rapidement fait ressentir. De fait Crocs-noirs lui prêtait une attention toute particulière afin de rétablir l'ordre relatif de ce lieu et le profit qui en découlait.

Lui même n'était pas très friand de ce spectacle, car s'il lui arrivait d'apprécier à sa juste valeur de bon talents martial et que peu avaient son pareil pour analyser la façon de se battre d'autrui, en voir les forces et les faiblesses, il ne laissait jamais emporter par la soif de sang et de violence de la foule. Ce lieu, il s'en servait pour manipuler les gens, la foule, parmi tant d'autres moyens, mais il devait veiller à ne pas se laisser asservir par ce même plaisir...

Et ce d'autant plus qu'il avait des raisons particulières d'être là aujourd'hui. Il n'y avait pas de troubles particulier et les combats n'avaient rien d'exceptionnels. Cependant lors de son retour il avait dû procédé...A une purge de ses rangs, supprimer des éléments qui s'étaient arrogés plus de droits qu'il ne leu avait concédé s'il devait arriver malheur. Oh il ne les avait pas tué ou estropié, cela lui aurait été préjudiciable. non il les avais juste exclu, après leur avoir effacé la mémoire concernant toute activité auxquelles ils avaient pu prendre part. Cela avait été radicale, efficace, et avait servi d'exemple, mais toujours était il qu'il manquait de personnel et ce lieu était idéal pour en trouver, entre certains combattants qui pourraient l'affaire et des spectateurs se démarquant du lot il y avait toujours de quoi faire son choix. Il repéra ainsi un guerrier fauve qui semblait plutôt bien manier les poisons, un petit coupe bourse qui, une fois appréhendé par ses hommes préférerait largement travaillé pour lui que de finir entre les mains de la garde et enfin un spectateur... Pour le moins immanquable. L'arène était plutôt sombre, seulement éclairé par des torches, alors il fallait dire qu'une créature dont la tête était un véritable phare on ne pouvait pas la rater... Mais c'était plus son attitude, mesuré, bien plus calme que les autres spectateurs qui avait attiré Crocs noirs, ainsi que le fait que le squelette embrasé l'avait plus regardé que le combat. Il voulait clairement quelque chose...Et Crocs noir aussi.

Faisant ainsi la pair il lui fit transmettre une missive qui l'invitait à le rejoindre dans les coulisses, où Crocs noirs lui même, adossé nonchalamment à un mur attendait sa visite. Il semblait que peu précautionneux, mais bon, il était peu probable qu'une personne au faciès si remarquable essaye de le prendre par surprise.
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Vinz Stragen le Sam 06 Sep 2014, 11:22

Il était arrivé au donjon. Cela faisait quelques temps qu’il le cherchait, et maintenant qu’il l’avait trouvé, il comptait bien y rester. Evidemment, il y avait quelques formalités à remplir, et il s’en était occupé le plus rapidement possible. Il avait d’ailleurs appris que chaque monstre du donjon devait avoir un travail. Cependant, il avait décidé de visiter le donjon, pour mieux s’y retrouver, et qui sait, peut-être trouverait-il quoi que ce soit qui attirerait son attention, ou bien quelqu’un qui lui offrirait un job. Comme on dit, l’espoir fait vivre, même pour les non-morts.


Il était retourné au rez-de-chaussée, et puisqu’il y a un début à tout, il décida que ce serait ici. Il marcha donc, sans direction précise, à travers les couloirs et autres salles de l’étage. C’est d’ailleurs par hasard que ses pas le menèrent dans la direction de l’une des principales destinations du niveau. Un terrain rectangulaire au milieu d’un grand trou circulaire, ou plutôt elliptique, avec des gradins tout autour pour former ce que l’on appelle communément une arène. A en juger par le bruit qui s’en échappait, le lieu n’était pas extrêmement prisé, mais réunnissait tout de même une communauté assez consistante. Arrivé juste devant, ne savant pas s’il y avait besoin d’inscriptions, de demande en duel officielle, ou quoi que ce soit d’autre, il décida de se contenter d’aller dans les gradins et d’observer les combats qui y avaient lieu.

Il trouva rapidement un coin, façon de parler, relativement vide, et décida d’en faire sa place. Il alla donc y poser son postérieur squelettique, et porta son attention sur les combats. Il comprit rapidement que ce lieu était en quelque sorte réservé aux combats plutôt… violents. En effet, les adversaires se battaient comme en condition réelle, sans réellement de retenue, et le public semblait encourager cette attitude. Les combattants étaient d’un niveau assez élevé, mais semblaient manquer un peu de souplesse, le combat se déroulant plutôt sous la forme d’un duel de force brute. A croire qu’ils ne savaient pas réellement se servir d’une arme, et qu’elle ne leur servait que de décoration. Heureusement, certains sortaient du lot.


En jetant de brefs coups d’œil autour de lui, il constata que l’endroit était en réalité peu éclairé, et que sa présence avait apporté un peu de clarté à ses alentours. En regardant les gradins, il remarqua une personne en particulier. Un humain, moyennement âgé, qui se démarquait du reste du public par son calme, son aspect réfléchi, et on sentait rien qu’à le voir qu’il inspirait le respect autour de lui. Voilà un personnage pour le moins intéressant. L’homme en question sembla d’ailleurs remarquer l’intérêt que lui portait le squelette, et il semblait le lui rendre.

Il reporta son attention sur le combat, mais malheureusement, les deux combattants les plus expérimentés, n’étaient plus dans l’arène, sans doute en avaient-ils eu assez des amateurs qui les entouraient, et qui ne savaient même pas qu’une épée a deux tranchants. Il tenta de cacher son étonnement lorsqu’un homme vint le voir, lui transmettant un message, l’invitant à venir rejoindre l’homme de tout à l’heure dans les coulisses. Il n’avait rien à perdre, et sentait que c’était une occasion à ne pas laisser passer.


Cependant, il se devait d’être méfiant, et avait sa main sur la poignée de son sabre, prêt à l’enlever de sa ceinture si le besoin en était. Il avança donc, lorsqu’il arriva au niveau de l’humain, adossé contre un mur, qui semblait l’attendre. Il examina plus précisément l’individu, qui le regardait aussi, et décida de parler le premier, pensant que cela briserait le verre entre l’homme et lui.

« - Je me présente, mon nom est Vinz Stragen, squelette. »

Et il s’arrêta là, jugeant qu’il était inutile d’en rajouter tant qu’il n’en saurait pas plus sur son interlocuteur et l’objet de ce rendez-vous improvisé.
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Crocs noirs le Dim 07 Sep 2014, 00:58

Comme il l'avait escompté le revenant répondit à son invitation, ce qui l'air de rien était déjà un premier pas, puisque s'il n'était pas venu l'échange aurait pu être bien compliqué. Cependant, l'avantage de ces couloirs était qu'ils étaient long et n’offrait que peu de cachette, ce qui de fait permis au ruffian de s'assurer que l'individu qui s'approchait était bien seul ,ainsi que de pouvoir l'observer pleinement, étudier son équipement, son allure. Main sur la garde de son arme, c'était un individu prudent et méfiant, vu sa prise il avait une certaine expérience, deux bonnes aptitudes pour faire parti des rangs du criminel. Cependant il y avait aussi bien d'autres aptitudes que Crocs noirs aimaient évaluer avant d'avoir à enrôler ses hommes de mains, ne serait ce que pour savoir quelle tâche assigné à chacun.

Enfin lorsqu'il arriva à sa hauteur il se décala du mur afin de lui faire face, les bras croisé.s L’instant d'après la tête de feu se présenta, arrachant se faisant un rictus à Crocs noirs, qui lui répondit néanmoins, non sans une certaine touche d'amusement.

"Oh, un squelette vraiment ? Je croyais que tu étais un gobelin ! Bon certes il y a ces flammes, mais je préfère de perdre mon temps en évidence, alors allons droit au but Vinz. Je suis Crocs-noirs, et je dirige la majorité des activités souterraines du donjon. Tu veux une drogue ? Du plaisir ? De l'alcool ? Des armes ? Je saurai te procurer tout cela, peu importe ta race en échange des rémunérations nécessaires. Ah, et détail important, cela ne te servira à rien de le répéter à la garde, ils le savent pertinemment, mais ne peuvent lever la main sur moi. Je préfère le dire à chaque nouveau venu ans ton genre, ça évite de l'agacement pour tout le monde !"

Négligemment il dégaina un petit poignard de sa ceinture et commença à le faire tourner entre ses doigts. Un geste qui pouvait passer pour menaçant, mais justement il reprit promptement.

"Et relâche ton arme, si je voulais ta peau, ou plutôt tes os, tu ne te serais jamais autant approcher de moi. Je ne t'ai pas non plus fait venir pour simplement te mettre en garde. Non si tu es là c'est que j'ai une offre à te faire. Je manque sérieusement de personnel ces derniers temps, et tu m'as l'air d'un individu plutôt capable, et comme tu viens d'arriver tu n'as pas un boulot qui t'accapare."

Lançant sa dague en l'air, il la rattrapa en plein vol avant de la rengainer et d'un habile mouvement extirpa de ses bourses un parchemin calligraphié qu'il tenait à Vinz.

"J'ignore si tu sais lire, mais fais en tout cas attention à pas brûler ce contrat... Ce que je te propose à travers ce dernier c'est de devenir un de mes hommes de main. Pour quelle tâche ? Rien de précis, mais j'ai pas mal de postes vacants alors tu pourras choisir parmi les tâches que je te proposerai ce qui te conviendrait le mieux, faire passer des marchandises, aller voir des mauvais payeurs, apaiser les ardeurs de la garde. Tu seras  payé en fonction de ton implication et tu auras même le droit à une ristourne concernant les produits dont nous nous occupons. En plus si quelqu'un venait à te chercher des ennuis, cela ne durerait guère longtemps, crois moi."

Refermant le parchemin, n'ayant rien pour signer sur lui de toute façon il croisa les bras, et fit craquer brièvement sa nuque, poursuivant.

"De toute façon, si tu es venue ici sans passer par l'A.E.M. c'est que les jobs qu'ils te proposent te conviennent pas, et je peux te comprendre. A mes côtés tu pourras probablement faire ce qui te plais, à seul condition bien sûr de ne jamais essayer de me double et de ne jamais nuire directement à tes camarades. Des rivalités, des filouteries, c'est le jeu, mais pas de meurtre, pas de violence gratuites et pas de destruction de bien, et cela vaut aussi pour ceux qui ne sont pas à mon service. Alors, ça te conviens ?"
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Vinz Stragen le Dim 07 Sep 2014, 10:33

Vinz écouta ce que son interlocuteur lui dit, sans relever.  L’homme se présenta comme le maître des activités plus ou moins légales du donjon. Le dealer en chef quoi… Et apparemment, ce poste était très influent, car la garde le laissait tranquille. Mais puisque les autorités du donjon cautionnent ces activités, elles ne sont plus réellement illicites, non ? Cependant, Vinz préféra ne pas poser cette question et se contenta d’écouter. La suite de la conversation fut plus intéressante. Apparemment, il était en phase de recrutement, et il avait Vinz dans sa ligne de mire.

Lorsque Crocs Noirs, Vinz se demandait bien qui lui avait donné ce surnom, lui présenta les activités auxquelles il participerait s’il acceptait de travailler pour lui, le squelette montra son intérêt d’un signe de tête. De plus, selon son futur patron,  il aurait droit à des réductions sur les produits du marché noir. Cependant, la fin de la phrase suscita d’autres pensées dans le crâne de Vinz. Si quelqu’un vient lui chercher des crosses, il est capable de se débrouiller seul. Mais bon, là n’était pas l’important. Ensuite, Crocs Noirs lui donna oralement ce que le squelette pensait comme étant une partie du règlement : ne pas le doubler, pas de meurtre ou de grosse violence entre subordonnés, les règles de base quoi.


« -Et bien, ce que tu m’as proposé m’a l’air de bien valoir le coup. Cependant, il n’y a pas forcément que des points positifs à s’engager pour toi. Laisse-moi deux minutes pour y réfléchir. »


Vinz se repassa la discussion dans la tête. C’est vrai qu’il y avait beaucoup d’avantages à travailler pour lui, mais le fait de travailler pour le boss du marché noir pourrait compromettre certains projets qu’il avait maintenant qu’il était dans le donjon. D’un autre coté, il serait plutôt bien entouré, et en acceptant l’offre de Crocs Noirs, il s’assurerait de ne pas trop s’ennuyer. Et l’homme avait soulevé un point sur lequel  il avait bien raison : Vinz n’avait pas trouvé à l’A.E.M. de travail qui lui convenait vraiment, alors que ce que lui proposait la personne en face de lui relevait plus de ses compétences et lui plaisait plus. Il réfléchit encore quelques instants, puis prit sa décision. Il releva la tête, et regarda Crocs Noirs dans les yeux.

« -C’est vrai que je n’ai pas trouvé bonheur à l’A.E.M., et ce que tu me propose m’a l’air plutôt alléchant. Alors j’accepte ton offre, et je m’engage à travailler pour toi. Et bien sûr, j’accepte aussi tes conditions, cela va de soi. »

Vinz avait terminé de parler, et Crocs Noir semblait plutôt satisfait de la réaction du squelette. Apparemment, il avait choisi la bonne réponse. Maintenant qu’il s’était prononcé, il allait devoir bosser pour lui. Mais en soi, le fait d’avoir un travail illicite plaisait au squelette. Cela allait sûrement être intéressant.
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Crocs noirs le Dim 07 Sep 2014, 19:28

Choisir vite, mais choisir bien, c'était une règle de base, parmi tant d'autres, qui se devait d'être appliqué si l'on voulait être un tant soit peu efficace ! De fait ce fut par un hochement de tête que Crocs noirs signifia son accord à Vinz pour qu'il réfléchisse, mais ce dernier allait apprendre qu'il ne fallait pas choisir ses mots à la légère, car comme il lui avait demandé deux minutes, il les lui donnerait, mais pas une seconde de plus ! C'était peut être un peu abrupte, mais le plus tôt les bases lui seront rentrés dans le crane le mieux cela sera pour tout le monde !

Et puis il n'y avait pas tant que ça à réfléchir, il était déjà généreux avec deux minutes. Pas que des points positifs ? Bah tiens ! Oh certes une bonne partie du donjon allait le craindre et la garde allait se montrer un peu pénible à son égard, mais en même temps il serait au dessus de cela. Si un individu lui causait des ennuis il aurait à sa disposition de multiples moyens pour le lui rendre, et ce en toute légalité, quant à la garde... Ça en serait qu'une action de façade, car techniquement il n'y avait rien d'illégal dans ce que faisait Crocs-noirs, tout était délégué à des pions ainsi qu'assuré par divers contrats signés par ses propres victimes, avec leurs consentements. Dans le fond il était juste un marchand des plus retors qui savait très bien jouer avec les règles...Et avec les poignards aussi, mais cela était un autre problème.

Et son interlocuteur fut ponctuelle, et même en avance, d'une dizaine de seconde s'il ne s'était pas trompé dans son décompte, ce qui était peu probable au vu de l'habitude qu'il avait de la chose. Cerise sur le gâteau le squelette semblait assez motivé pour servir sa cause, acceptant tant l'offre ne elle même que les conditions. Après restait à voir s'il saurait s'y tenir, certes il avait l'air de savoir ce qui était le mieux pour lui, mais ça avait été aussi le cas de ceux qu'il remplaçait... Claquant finalement dans ses mains, Crocs noirs afficha un léger sourire

"Très bien, ceci dit avant de faire partie de mes rangs j'aimerai que tu signes un contrat. Oh, nulle magie ou pacte démoniaque à signer avec du sang. Un simple bout de papier, pour éviter les ennuis et qui ne font que stipuler ce que je t'ai proposé. Suis moi."

Car s'il avait le contralto sur lui il manquait le nécessaire pour signer, de fait il se dirigea, suivi de Vinz, en direction d'un de ses nombreux bureaux, ici tout près puisque situé parmi les coulisses de l'arène ! Avoir plusieurs lieux de rencontre possible était la moindre des choses pour un homme comme lui, car au vu de la superficie du donjon ses interlocuteurs risqueraient fort d'être par trop lassé de la marche pour être encore intéressés par ses offres... Ou bien il en usait des fois comme un avantage, les menant sciemment à un bureau distant afin de perturber leur esprit, les rendre moins vigilant et ainsi asseoir sa position de supériorité. Cependant, le squelette en flamme n'était pas dans ce cas de figure. Pour autant le trajet fut assez long pour que Crocs noirs se permette une autre question

"D'ailleurs, avant de signe le contrat, j'aimerai savoir quelles sont tes aptitudes exactes. D'ordinaire j'évalue toujours mes recrues avant, mais là je n'en ai pas le loisir et si je t'ai choisi c'est parce qu'on m'a déjà transmis certaines informations à ton égard, comme le fait que rien à l'A.E.M. ne semblait te satisfaire, que je t'ai contacté. Je vois à ta démarche et ton arme que tu es un sabreur, mais quel est ton niveau selon toi ? Comment l'utilises tu au mieux ? Pour tuer ? Pour protéger ? Sais tu lire ? Écrire ? Je veux tout savoir à ce sujet et cela vaut mieux pour nous deux. Après si tu te sur estime tu en subiras les conséquences en cas d'échec et si tu te sous estimes tu seras moins récompensé que tu ne le devrais. Ce serait bête de passer à côté de cela."

Ils arrivèrent devant son bureau, mais rien ne le démarquait des autres portes qu'ils avaient franchi, et il était situé de telle sorte qu'il s'avérerait très difficile pour le squelette de le retrouver sans guide... Et de toute façon cela n'aurait que peu d’intérêt car alors que la porte s’ouvrit après que Crocs noirs usa d'une clé ce ne fut réellement que pour ouvrir sur une pièce toute simple. Dotée de nombreuses étagères emplies de parchemins, de deux bancs et d'un bureau avec le nécessaire pour écrire, il n'y avait tout simplement rien de valeur dedans. Pas de bois précieux, du matériel de scribe mauvaise qualité et nul information à rafler. Une précaution nécessaire pour Crocs noirs qui n'était de toute façon pas homme à gâcher ses ressources.

Il vint pour sa part s'installer derrière le meuble d'écriture et fit signe à Vinz de s’asseoir, tandis qu'il préparait sa plume et ressortait de sa besace le parchemin qu'il avait exhibé tout à l’heure. Mais alors qu'il humectait la pointe de la plume il souleva un autre point, non négligeable.

"Ah... Et comment veux tu être payé ? En or ? En alcool ? En drogue ? En matériel ? Ou bien encore en... Service ?"


D'ordinaire ses hommes préféraient être payés en matériel ou alcool, Crocs noirs repoussant de toute façon tout ceux réclamant de la drogue, c’était là un test secret, bien que probablement inutile pour le squelette vu sa condition, il ne voulait pas de déchet accro dans ses rangs. Quant à l'or ils se servaient souvent au passage alors à quoi bon être encore plus payé... Enfin pour les services, la chose était particulière, car après tout le ruffian n'allait pas tendre la main à chacun de ses hommes à chaque fois qu'ils en avaient besoin, avant qu'ils ne daigne le faire il fallait justement lui avoir rendu des services au moins équivalent à ceux qu'on pouvait lui demander. Et bien sûr il fallait que ces servies demandé soient une minimum particulier, retrouver une famille, un objet, assurer un ascension.

Il n'était tout de même pas du genre à aller récupérer un chat perdu dans un arbre, il ne fallait pas pousser !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Vinz Stragen le Lun 08 Sep 2014, 18:38

Un contrat ? Il n’avait pas de stylo sur lui. Et Crocs Noirs non plus, puisqu’il le conduisit jusqu’à un bureau, toujours dans les coulisses. C’était quelqu’un de prévoyant, mais aussi qui savait ce qu’il voulait. Il faut avouer qu’il avait été convaincant, formulée autrement, sa demande aurait pu être refusée. En chemin, Crocs Noirs lui posa une autre question. En bref, il voulait un résumé de ses capacités, au sens large. Il ouvrit la bouche pour répondre, mais décida qu’il le ferait plus tard, au cas où son patron aurait autre chose à lui demander. Après tout, il semblait aimer les économies de temps.

Les couloirs étaient plutôt longs, et se ressemblaient beaucoup. Le squelette avoua qu’il aurait pu s’y perdre si son futur patron ne l’avait pas guidé à travers ce labyrinthe. D’ailleurs, il semblait avoir remarqué les petits problèmes d'orientation de Vinz, mais cela ne semblait pas l'importuner outre mesure.

Ils arrivèrent dans le bureau, et Vinz put constater que Crocs Noirs était très précautionneux. Il y avait ici tout le nécéssaire, sans pour autant qu’il y ait quoi que ce soit dont la perte aurait de l’intérêt. Il savait placer l’essentiel sans pour autant se laisser aller au superflu. Une bonne qualité pour quelqu’un d’aussi haut placé que lui. Il avait déjà préparé sa plume, mais il posa une autre question à Vinz. Comment voulait-il être payé ? Une question pertinente.


Déjà, il pouvait éliminer la drogue. Non seulement il n’en voyait pas l’intérêt, mais en plus s’il devait se battre alors qu’il venait d’en consommer, cela risquerait de mal tourner. Sans oublier que n’ayant pas vraiment de sang ou de système nerveux, il n’était pas sûr que cela aurait de l’effet. Quand aux services, il s’en passerait. Il n’avait aucune idée de ce que Crocs Noirs appellait services, et ne savait pas non plus quelles limites il plaçait. Et puis, le squelette n’était pas un assisté, il écarta aussi cette possibilité. Il répondit alors aux deux questions que l’homme lui avait posé.

« -Pour répondre à ta première question, je suis en effet sabreur. Je n’ai pas un niveau très élevé, mais j’apprends assez vite, et je pense qu’ici je vais avoir pas mal d’occasions de pratiquer, en entraînement comme en circonstance réelle.  A moins d’un évènement exceptionnel, je ne me bats pas pour tuer, et je n’ai pas grand-chose à protéger. Quand à la paye, je préfère en or et en matériel, les autres moyens étant superflus. Cependant, comme je ne connais pas encore mes besoins futurs, j’aimerais que cela soit négocié sur l’instant, ou bien quelques jours à l’avance, a moins que cela soit impossible ou trop gênant dû à ton organisation. »

Vinz espérait avoir correctement répondu, sans avoir oublié de point important ou litigieux ni trop en avoir dit, et avoir satisfait les attentes de celui qui dans peu de temps allait devenir son parton pendant une durée indéterminée.

[HRP]Désolé de la réponse méga-courte, obligations, horaires et tout le tralala[/HRP]
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Crocs noirs le Mar 09 Sep 2014, 23:23

Les réponses du squelette arrachèrent un léger sourire au ruffian. En dépit de certains aspects négatifs, comme ce niveau médiocre que lui même, il avait amplement de quoi pallier cela, en particulier aux yeux du ruffian. Tout d'abord il ne doutait pas une seule seconde qu'il soit à même d'apprendre plus rapidement que la moyenne. Après tout en tant que mort-vivant il n'était pas assujetti aux contraintes des vivant qu'étaient la faim et la fatigue et c'était là d'autant plus de temps libre pour se dédier à ses entraînement, d'autant plus qu'il ne se trompât pas en évoquant ces nombreuses possibilités d'entraînement. Quand bien même son talent d’épéiste était à ce jour médiocre le ruffian ne manquait pas de travail pour un individu de cet acabit. Après tout il était bien des situation où la simple vue d'une lame suffisait à tout apaiser, et quand bien même cela venait à dégénérer ,un peu de talent c'était déjà plus que pas de talent du tout !

Mais même en dehors de ces talents tout de ce qu'il disait plaisait à Crocs noirs, le fait qu'il ne tue qu'en dernière nécessité était déjà en soit un grand atout. En effet contrairement à ce que pensait la populace les hommes de main de Crocs noirs n'étaient pas choisis parmi des tueurs sanguinaires prêt à tuer par simple plaisir, bien au contraire. La garde avait beau ne pas pouvoir lever la main sur lui, elle pouvait toujours atteindre ses sbires et ça faisait toujours du grabuge quand ces derniers étaient responsable d'un dérapage sanglant... Après il était vrai qu'il avait des meurtriers à ses ordre,s mais ces derniers étaient des professionnels, bien loin du profil de Vinz, et qui n’œuvraient qu'à l'extérieur du donjon alors... Enfin pour sa paie, l'or et le matériel convenait très bien à son nouvel employeur. Oh certes, ceux qui le servaient pour cela étaient moins fidèles qui attendaient des faveurs de sa part, mais au moins ne se saoulaient ils que peu jusqu'à en être ivre. Qui plus est le dit or et le matériel les rendaient souvent bien plus à même d'accomplir leur tâche, quant à ces négociations il n'était pas le seul de ses sbires que Crocs noirs payait à la performance et ainsi après lui avoir tendu le contrat dûment rempli pour qu'il le signe et la plume, les mains jointes, il prit la parole.

"Non, ton exigence ne pose pas de problèmes, cependant cela ajoute de nouvelles conditions. Tout d'abord tu ne seras payé pour un travail qu'une fois ce dernier achevé, tu ne recevras jamais d'avance. Ensuite il t'es interdit de louer tes services à une autre personne, si tu veux quitter mes ordres prends contact avec un de mes hommes avant et le préalable sera fait... Enfin, mais tu te le doutes peut être déjà, mais ça ne sera pas moi qui te transmettra directement tes assignations, alors pas la peine de venir me chercher dès que tu as fini un travail ou en souhaite un, je le saurai et ta paie comme tes ordres te seront transmis par un tiers, avec qui tu négocieras tes émoluments... Sauf pour cette fois."


Concernant le "préalable" il ne s'agissait simplement de se débarrasser de témoignages gênant...Non pas en éliminant le témoin ,mais en altérant sa mémoire de façon qu'il oublie que tout ce qu'il a pu faire ait été sous les instances de Crocs-noirs et qu'il ne sache plus qu'il ait servi un temps ce dernier. Une simple précaution pour éviter les espions, et il allait sans dire que ce serait la sanction s'il venait à travailler pour autrui... Mais il fallait déjà voir ce qu'il valait à son service !

"Après que tu ais signé le contrat j'aurai une tâche pour toi. J'ai un petit soucis avec un petit malin qui croit pouvoir écouler de la drogue qu'il fabrique lui même. Je sais qui c'est, mais je n'ai pas eu le temps et les hommes nécessaire pour m'en occuper. Trouve le et fais le arrêter son commerce ou, mieux encore, fais en sorte qu'il me cède son stock ou se mette à mon service. C'est un kobold, un beau trouillard, tu ne devrais pas avoir de mal à obtenir ce que je te demande. Enfin ton paiement ne sera pas négociable cette fois, puisqu'il consistera au droit que tu auras d'accéder à l'équipement que je réserve à mes hommes, ainsi qu'aux informations. Cela me parait raisonnable..."


Et après cela il lui fit une description détaillé de al cible, ainsi que des endroits où il le trouverait le plus probablement, cependant, tandis qu'il parlait, son regard ne quittait pas la main du squelette, guettant l'instant où ces dernier signerait le contrat.
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Vinz Stragen le Jeu 11 Sep 2014, 18:03

Être payé une fois accompli ne le gênait pas du tout, il trouvait même cela plus honnête. Cette pensée l’aurait peut-être fait sourire s’il avait été capable de se départir de celui que sa condition de squelette le faisait arborer en permanence. Ensuite, il n’a pas le droit de servir quelqu’un d’autre que Crocs Noirs. En général, Vinz n’était pas d’une nature serviable, généreuse, ou quelque autre intention de ce genre, cela ne lui posait donc aucun problème. En écoutant Crocs Noirs parler, il put constater à nouveau qu’il pensait à tout, et qu’il était le genre d’homme qui se complaisait dans la précision. Il n’omettait aucun détail, et semblait réfléchir en même temps qu’il parlait.

Lorsque Crocs Noirs finit sa phrase par « Sauf pour cette fois », le squelette reporta son attention sur les paroles en elle-mêmes, et non sur le degré de détails que leur auteur apportait. Une tâche pour lui ? Il s’agissait d’un dealer indépendant, et qui apparemment vendait “de la bonne”,puisque il était assez celèbre pour que sa réputation arrive aux oreilles du maitre du deal du donjon, et cela semblait gêner l’homme, qui voulait mettre fin à cela de plusieurs manières, la meilleure étant d’engager ce dealer. Vinz comprenait cela, trouvant assez logique en soi de vouloir avoir le monopole du marché de drogue du donjon, ce qui est  bon pour les affaires. Et c’est au squelette incendiaire qu’incombait cette tâche.

Le dealer en question était un Kobold, ce qui était déjà assez prometteur sur le niveau de difficulté de cette première mission. Et sa récompense sera d’intégrer officiellement les troupes de Crocs Noirs, et d’avoir donc droit à équipements spécifiques et informations diverses. En soi, pour le travail qu’il avait à accomplir, Vinz n’allait pas se plaindre. C’était cher payé pour aller recruter un peureux. Cependant, en ayant cette pensée, le squelette eut un doute. C’était en effet assez gros pour ce qu’il avait à faire, il supposa donc que son travail était plus compliqué qu’il n’en avait l’air.Ca ne sera peut-être pas si facile d’engager ce kobold.


Il reporta son attention sur sur l’homme qui bientôt sera son patron, qui lui donna quelques informations sur la cible : sa description physique et ses planques habituelles. Il se contenta d’aquiescer, et, remarquant que le regard de Crocs Noirs était fixé sur sa main droite, il constata qu’il avait le stylo dans la main, et qu’il était sur le point de signer le contrat. Il pensa qu’il avait assez fait attendre son interlocuteur, et signa. Sa signature était simple et rapide à effectuer, et dès qu’il releva la plume de la feuille, il fut sous les ordres de l’homme qui se tenait en face de lui. Il rendit la plume et le contrat à l’homme, et s’apprêtait à sortir de la pièce, pour aller effectuer sa première mission, lorsqu’il se retourna encore une fois, et prit la parole.

« -Autre chose ou je peux aller rendre visite à ce dealer ? »
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Crocs noirs le Ven 12 Sep 2014, 18:43

Ce fut avec un sourire que Crocs noirs observa le revenant signer le papier qu'il lui tendait, c'était tout ce qu'il demandait. Maintenant quoi qu'il arrivait il serait à son service... Du moins autant que le désirait le ruffian, ni plus ni moins, sans pour autant avoir droit de vie, ou plutôt de non-vie, et de mort sur lui, Vinz serait désormais des plus dépendant de ses directives, et ceux en toute légalité, comme le prouvait le contrat qu'il venait de signer, mais bon, si tout se passait bien il n'y aurait pas besoin d'y avoir recours, mais la vie de ruffian était faite de ce genre de précaution, sans quoi il ne serait justement plus en vie.

Roulant alors promptement le parchemin il rangea le matériel d'écriture puis glisse le vélin à une de ses besaces, afin de le stocker plus tard dans un lieu mieux sécurisé afin que ni Vinz, ni que que ce soit d'autre que lui puisse se l’approprier, sans quoi cela aurait de fâcheuses conséquences pour tout le monde. Mais alors qu'il s’exécutait, et que son nouvel homme de main était sur le pas de la porte ce dernier se retourna vers lui afin de s'assurer que rien n'était à rajouter. Sage précaution qui lui servirait sans doute à l'avenir, mais avec Crocs noirs cela était inutile. Il était assez rodé à la chose, et ce sans être du genre à se laisser aller, pour pertinemment savoir qu'il avait déjà tout réglé.

"Rien d'autre, trouve ce dealer et il te seras transmis ton référent, ta demeure et tout le nécessaire... Enfin si tu échoues tu n'auras rien de tout cela, mais je crois que c'était évident non ?"


Il eut un léger rire, assez peu rassurant en soit, puis il laissa le squelette partir. Lui même ne tarda guère, quittant promptement la pièce et la verrouillant par devers lui, avant de s'en aller d'un pas léger. Il n'était pas homme à perdre son temps... Et puis après tout il y avait d'autres recrutements qui l'attendaient !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne nous enflammons pas !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum