Ensemble pour la fin des temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ensemble pour la fin des temps

Message  Theorem & Ishtar le Mer 17 Sep 2014, 12:47

Le grand hall du Czarina Tiamat avait été mit à l'honneur de l'instant alors que les bois avaient été huilés, les chromes polis et la moquette shampouinée dans tous les coins. La pièce rutilante éclairée par des centaines de chandelles alors qu'il y avait déjà du monde. Bon, sans compter les membres d'équipage présents pour le service, il y avait quand même déjà des invités. Mais comparé à l'opulence présent dans la pièce, le nombre était quand même bien réduit. Les banquets étaient déjà placés sur les bords de la salle circulaire alors que l'autel du prêtre avait été installé légèrement en hauteur, sur l'escalier intermédiaire pour arriver aux niveaux supérieurs, face à une horloge gigantesque qui faisait l'embellissement majeur de cette pièce. Ishtar ajusta sa grande cape d'apparât et ses manches alors que la mariée, autrement dit Theorem, terminait de lisser sa robe blanche que lui avait confectionné une habitante de ce bateau gigantesque. Leur mode de vie, leur relation et même la sexualité des deux étant ambiguë et étrange, ils avaient décidés de tirer la carte de la provocation encore une fois en inversant leurs tenues. De toutes façons Theorem n'aurait pas été des plus crédibles en costard cravate. Lorsque tout le monde fut placé et debout derrière les mariés, le tapis rouge laissé vide qui menait directement à l'autel sur-élevé, ce fut au tour d'Ishtar d'avancer.

Contre toutes attentes, Ishtar avait choisi Adélaïde pour l'accompagner à l'autel, comme le voulait la tradition de choisir un témoin et accompagnateur. Normalement ce rôle aurait incombé à son père, mais vu sa rancœur personnelle... Il restait aussi sa mère mais qui était bien occupée à régner et suivait de toutes façons en direct depuis un Gazer qui observait la scène calmement de ses multiples yeux. Ishtar monta les quelques marches sur fond de l'orgue qui jouait, bien que l'hymne était loin du mariage standard religieux. C'était plus une mélodie dounce et agréable plutôt que le cliché. Puis ce fut au tour de Theorem de traverser la pièce. La personne qui l'accompagnait était tout simplement Felina vu qu'ils se connaissait depuis bien longtemps et que s'il avait choisit sa mère... Elle ne l'aurait pas lâché de toute la cérémonie ! Là elle le regardait de loin avec son père golem, les yeux pleins de larmes et des cookies plein les poches ! Tous les deux faces à Séraphin, la cérémonie pouvait débuter...

Puis ce serait la fête, bien entendu !


-HRP- C'est à Séraphin désormais -HRP-
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Seraphin le Ven 19 Sep 2014, 23:09

Séraphin ayant été celui qui avait organisé tout les détails logistique de la cérémonie, de la décoration au buffet, et en tant que prêtre allant officier il était normal qu'il soit le premier présent sur les lieux. Conformément à ses instructions un autel, créer pour l'occasion et réunissant des signes liés aux dragons et aux hyènes se trouvait au fondu hall, de telle sorte à ce qu'un maximum d'espace soit dégagé afin de pouvoir profiter de la fête qui suivrait la cérémonie. La cérémonie étant tout de même d'ordre royal les bancs n'avaient nullement été aligné de façon à ce que les spectateurs puisent s'y asseoir durant la cérémonie, où ils allaient devoir rester debout, mais par contre il y en avait certains sur les côtés, qui permettraient à ceux le désirant par la suite de se détendre un peu. Le long des murs également étaient des tables où étaient d'ores et déjà dressés le buffet ainsi que les alcools, pour l'instant préserver des possibles rapaces par des membre de l'équipage du navire. Après tout la cérémonie ne saurait souffrir de mâchonnement ou de rot bruyants !

Ainsi il était arrivé environ trois heures avant la cérémonie. Ayant dû se lever tôt pour cela, i lavait logé avec Bea sur le navire afin d'être certains de pouvoir se mettre au travail sans problème et sans retard, et ainsi il avait quitté la chambre avant que son aimée, dans un lit à part au vu de la timidité encore présente entre eux, ne se réveille... Il avait fini de tout préparer une heure avant la cérémonie elle même, mais déjà les premiers invités arrivait et il se chargeait de les accueillir. Bien sûr parmi les monstres il y en eut toujours quelques un pour considérer l'humain avec scepticisme, et encore plus à l'égard du fait qu'il préside la cérémonie, mais il avait passé outre, les accueillant chacun avec un sourire. Pour rien au monde il n'aurait risqué de gâcher cet événement si précieux pour son ami.

Ainsi tout était en place, le lustre resplendissait de mille bougies dont les flammes chatoyaient sur les cristaux, les murs étaient couverts de teintures aux couleurs violettes et olivâtres, lui même arborait son ancienne tenue d'inquisiteur, défait de ses symboles religieux, et enfin la masse de la foule commençant à s'amasser donner à cet événement toute la solennité qui lui était dû ! Fier de ce résultat, Séraphin n'attendait plus que le couple, qui finit par s'avancer, en des tenus qui, bien que le surprenant, ne le décontenancèrent guère, chacun guidé par ses témoins. Ces derniers il ne les connaissait guère que de ce que Theorem lui avait racontée. Ainsi la succube, qui le mettait pour être honnête un peu mal à l'aise, guidant Istar avait été une sorte de mentor pour lui en un domaine précis et se nommait Adélaïde, quant à la jeune femme menant Theorem, il la savait être une de ses amies de longues dates, avec une histoire tragique, mais sans en savoir plus.

Toujours était il que tout deux s'acquittèrent parfaitement de leur tâche, les menant à l'autel. Un coup d’œil dans l'assemblée lui permit alors d'entrapercevoir un éclat rouge, celle d'une robe, celle de Bea... Avec un sourire son regard revint sur le couple puis, après avoir écarté les bras il prononça les paroles rituels, qu'il avait dû créer au vu des exigences païennes du groupe.

"Nous sommes réunis en ce jour pour célébrer l'union éternelle de deux être qui se feront ici même vœu, afin de tisser les liens indissociable du mariage qui les uniront à jamais, aux regards de toute être vivants et des forces de ce monde. Par ce lien la famille noble des Stanov et la dynastie royale des Naviento s'unissent pour ne faire plus qu'un !"


Ainsi il avait effacé la formule des dieux qui déplaisaient au dit couple, et par ces dernier qu'est ce qu'il avait dû répéter pour vaincre ce blocage... Mais sans s'y attarder il poursuivit son discours.

"A ces deux âmes je demande le serment de veilleur sur l'autre, de l'aimer plus qu'eux même et de tout faire pour en assurer le bonheur. A leurs témoins je leur demande maintenant de se manifester pour confirmer la profondeur des liens qui les unissent."

Son regard se posa alors sur la femme panthère et la démone guettant leurs propos et leur accord, une fois ce dernier formulé, et quand bien même cela n'aurait pas été le cas, il aurait poursuivi, car au final ces formalités n'étaient là que pour les apparences.

"Ishtar, prêtez vous serment, au vu de tous, de partager votre vie avec Theorem ici présent ? De le protéger de tout maux et d'être sa compagne face à toutes les épreuves ? D'unir vos deux maisons pour n'en former plus qu'un devant le regard des âges ?"


Sa réponse serait rapide, à n'en pas douter, et une fois prononcez il réitérerait la même question à son ami . Alors serait posé la question rituelle de « si quelqu'un s'oppose à cette union, qu'il se lève ou se taise à jamais » et enfin il les inviterait à s'embrasser.

Et alors... Les véritables festivités commenceraient et son rôle serait terminé.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Décidément Theorem ne changerait jamais, pas plus que sa compagne... Tout ce luxe et ce décorum ce n'était guère ma tasse de thé, malgré mes tensions avec eux ils m'avaient invités et les voilà qui apparaissaient en une tenue des plus provocantes au regard des usages ordinaires. Mais... Ce bateau était le leur leur, cette cérémonie était leur cérémonie et ce jour était leur jour ,alors formuler la moindre critique aurait été fort malvenu de ma part, et finalement, au contraire je me comportais en spectateur modèle, regardant la scène avec un sourire...

D'autant plus que je devais y admettre certains points positifs, tout d’abord la présence de Felina, bien que choisis en tant que témoin et donc loi de moi, et me préoccupant un peu au vu de sa relation passée avec Theorem, me confortait dans l'idée que je ne serai pas seul, et, en plus, ils semblaient avoir purgé le lien religieux de la cérémonie. Or si nous étions en désaccord avec bien des principes il semblait que le mépris de la religion était un point que moi et le couple avions en commun... C'était drôle d'ailleurs de voir à quel point une cérémonie de mariage, sans toutes les formules religieuses, les prières et autres salamalecs différant de l'essentiel semblait se raccourcir.

Enfin pour ne rien gâcher je pouvais enfin apercevoir les parents de Theorem que je n'avais jamais vu...Et oui, les, car apparemment suite à une histoire dont je n’avais guère suivi tout les tenants et aboutissants son père était revenu, mais sous une une autre forme, ce qui n'était pas sans me perturber en soit, mais bon, au moins ma curiosité à leur sujet était elle assouvie.

Tout irait donc presque pour le mieux en soit... Si seulement je ne sentais pas les regards pesants de deux gardes de la cérémonie. Je savais pourquoi ils me fixaient ainsi, ce n'était pas pour ma tenue paraissant bien pauvre par rapport à d'autres, ce n'était même pas pour mes origines... Et finalement je me retournais vers eux, soufflant exaspéré, d’une voix assez basse pour ne pas perturber la cérémonie.

"Arrêtez de me fixer comme ça ! Je ne vais pas le siffler votre ponch, bon sang !"


Et me retournant je me renfrognais un peu en assistant à la cérémonie.

*Eh bien, eh bien, le petit capitaine a fait du chemin depuis... Et puis bon, je sais ce que tu penses d'elle, mais tu reconnaîtras qu'il vaut mieux avoir la souveraine d'Inferis comme alliée que comme ennemie, son père en était la preuve !*
avatar
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
21/40  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Felina le Sam 20 Sep 2014, 01:56

Malgré les années, j'avais encore un peu de mal à m'y faire. J'étais en train d'habiller en robe de marié mon ancien petit copain, dont j'étais le témoin de son union avec Ishtar, dragonne avec qui j'avais également partagé un petit moment ambigu. Whoua… Et bien on pouvait dire que j'étais proche des mariés ! Aujourd'hui, ils étaient des amis précieux. Et je ne pouvais me sentir plus heureuse pour eux qu'en cet instant… Aidant Theo à ajuster sa robe magnifique, je le rassurais tant bien que mal pour atténuer son stress.

" Tu es… Resplendissant Theo ! Ishtar ne va pas en revenir. Et puis ce lieu, le buffet, la décoration… Tout est réuni pour rendre cette cérémonie magique. Tu verras, ce sera parfait. "

Ce qui l'était un peu moins en revanche, c'était la tenue qu'Ishtar m'avait exigé de porter. Je découvrais alors une petite robe violette ornée de fines dentelles, et un petit peu trop courte à mon gout… Mais au vu des tenues des mariés, ce n'était pas un peu d'excentricité qui allait effrayer la dragonne, bien au contraire. Mais ce qui me faisait le plus de soucis, c'était les escarpins aux hauts talons déposés à côté de la robe. Je devais vraiment mettre… ça ? Theo acquiesça devant mon air abruti, et je me posais alors mille et une questions sur la façon dont j'allais bien pouvoir marcher sans me vautrer sur l'autel.

Et finalement, les invités étant tous présents, la cérémonie débuta… Mon regard resta scotché sur la majestueuse Ishtar et la sublime démone à ses côtés. En rythme avec la mélodie de l'orgue, les deux merveilleuses créatures s'avancèrent sensuellement jusqu'à l'autel, dans une démarche bien trop parfaite pour que moi et ma gaucherie puissent passer derrière. Mais  n'ayant guerre le choix, j'accompagnais à mon tour Theorem jusqu'à sa promise, frisant de près le ridicule en m'accrochant maladroitement à son bras. Le parcours du combattant se terminant, j'étais heureuse d'être enfin immobile, et presque stable devant la foule d'invités. Puis l'angoisse s'envola, laissant place à l'émotion de voir mes deux amis sur le point de s'unir.

L'inquisiteur Séraphin qui pour l'événement, s'était heureusement défait de tout symbole religieux, débuta un beau discours parfaitement adapté à la cérémonie. Mon sourire était tout simplement incontrôlable, tellement j'étais heureuse et émue. C'était bien la première fois que j'assistais à une telle cérémonie, et j'avais une place de choix ! Theorem et Ishtar allaient bientôt devenir une vraie famille, officiellement et aux yeux de tous. C'était juste… merveilleux. Séraphin nous invita, les témoins, à prendre la parole comme le voulait la tradition. Émue au possible, je pris une grande inspiration.

" Je suis ici pour célébrer et être témoin de l'union de mes deux amis, Theorem et Ishtar. Que votre passion et votre amour demeurent forts et solides, et qu'ensemble vous puissiez affronter tous les défis qui vous attendent. Prenez soin l'un de l'autre, et sachez profiter de chaque moment de bonheur… Puisse votre amour être éternel. "

Je finissais avec une voix brisée par l'émotion. J'étais non seulement submergée par la mienne, mais aussi par toutes celles de l'assemblée que je pouvais ressentir avec intensité. La foule était détendue, et les personnes ne pensaient pas à fermer leur esprit. Ainsi, je captais les différentes joies et excitations dues à cette célébration, mais aussi une certaine irritation dont la source n'était autre que mon frère. Plissant les yeux, je le fusillais de tout mon courroux pour qu'il se tienne tranquille. J’aperçus dans le même temps les parents de Theorem, Bea, puis d'autres amis auxquels je souris joyeusement.  J'avais tout de même hâte de faire la fête !


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Adélaïde le Mar 23 Sep 2014, 14:47

Ah, c’était enfin le jour. Elle était presque aussi excitée que si c’était elle qui se mariait. Quelle idée saugrenue d’imaginer qu’elle puisse se marier par ailleurs. Elle avait attendu se moment avec impatience. Après s’être occupée du dressage de Theo, voilà qu’elle assistait à son union avec sa patronne terrestre. Du côté de la patronne. Bah ouais. Rho, aller, c’était pas tous les jours qu’elle pouvait assister à ce genre de cérémonie. Et encore moins aux côtés d’un des intéressés.

Encore mieux. Elle avait aidé Ishtar à s’habiller. Et Ishtar l’avait aidée à trouver une tenue convenable. Convenable pour une succube, entendons-nous bien. Son illusion était parfaite, sa robe hyper cintrée, très courte, très échancrée dans le dos comme sur la poitrine, était magnifique. Ses cheveux étaient finement relevés en un chignon élaboré d’où tombaient quelques mèches. Heureusement que personne ne verrait les marques que la dragonne avait laissé sur sa peau pendant qu’elles s’habillaient…

Adélaïde était donc magnifique. On l’avait aidé à l’être encore plus que d’habitude, mais celle qu’elle trouvait encore plus belle qu’elle, et c’était rare, c’était Ishtar. Elle avait beau lui dire qu’elle n’était pas un homme, elle trouvait quand même le moyen de défier les conventions et d’apparaître en costume masculin. Mais elle était magnifique dans ce costume. Elle avait même aperçut Theorem dans sa robe de mariée, et il était sublime également. C’était amusant comme leurs tenues leur allaient bien.

Accompagnant Ishtar jusqu’à l’autel, elle eut tout le loisir de scruter les invités. Elle en reconnu la plupart, car ils venaient du donjon. Certains, elle ne les avaient jamais vu. Et elle se dit que si elle pouvait se faire trousser une ou deux fois dans la soirée elle serait comblée. Lâchant la mariée devant l’autel avec un léger baiser, elle alla se placer à côté. Elle vit arriver Theorem et Felina. Elle ne connaissait que peu la jeune femme. Si elle se souvenait bien, c’était la compagne perdue, vite retrouvée, de Shkeil dont elle s’était occupé pendant sa convalescence.

Seraphin qui officiait ne tourna pas les yeux vers elle de toute la cérémonie. Grand bien lui en pris, il aurait vu dans son regard qu’elle savait certaines choses à son sujet, et nul doute qu’elle aurait jubilé de le voir rougir à toute force. Il eut des mots sobres, mais néanmoins puissants de signification. Elle prononça ses propres voeux de bonheurs aux mariés à la suite de Felina. Elle n’était pas moins émue, mais sa nature ne lui permettait pas d’exprimer certains sentiments. Car elle savait que si elle avait pu elle aurait pleuré comme une véritable fontaine et aurait été incapable de faire son petit discours.

Elle était tout de même toute chamboulée, même si elle ne pouvait pas le montrer. Elle tenait son contrôle sur son corps autant qu’elle le pouvait, et elle espérait que son illusion et ses phéromones n’échappent pas à son contrôle, sinon ce ne serait plus un mariage mais une orgie. C’était d’ailleurs une des raisons pour lesquelles elle ne pouvait montrer ce qu’elle ressentait. Aller, tout allait bien aller, tu ne perdras pas le contrôle, et tout se passera bien, tu pourras avoir un jouet ou deux dans la soirée pour te calmer et tout ira bien.

Elle applaudit avec la même vigueur que les autres quand les nouveaux mariés s’embrassèrent, le sourire au lèvre. Elle se prit même de siffler avec ses doigts ce joli moment.

________________________________________________________________________________________________________
Et pour me connaître plus en profondeur... Mon thème(Youtube)
avatar
Adélaïde

Féminin
Messages : 220
Expérience : 257
Métier : Péripatéticienne

Feuille de personnage
Niveau:
18/40  (18/40)
Race: Ange
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://zephis-lexaelle.livejournal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Serenos Sombrechant le Mar 23 Sep 2014, 19:28

« Tu vas vraiment porter ça au mariage?
- Et pourquoi pas?
- Parce qu’on dirait plutôt que tu vas enterrer quelqu’un. »

La petite fée, Ariane, lui avait posé cette question aussi innocemment que possible, mais ce commentaire restait encore figé dans la mémoire du magicien alors que celui-ci s’admirait dans la glace. La fée avait été embauchée un peu plus tôt la même semaine car elle possédait de bonnes capacités de guérison et sa poudre faisait office de très puissant anesthésiant, ce qui lui évitait beaucoup de déplacement à la chasse aux herbes pour les chirurgiens du Donjon. Oh, la mort n’avait aucun effet dramatique, au donjon, mais pour ceux qui donnaient une valeur singulière à leur vie, cela facilitait beaucoup le travail des guérisseurs pour leur éviter un passage au respawn point.

Revenant à la tenue de Serenos, qui avait suscité le commentaire de la demoiselle, il aurait pu être vexé de celui-ci, bien qu’il ne le fut pas, car il avait dessiné le vêtement lui-même, à partir d’une information de son cerveau, et l’avait instinctivement nommée sa tenue d’apparat, et l’avait fait confectionné par un professionnel. Très similaire à son manteau habituel sans lequel il ne se sentait jamais confortable, il y avait quelques notables différences, à savoir que celui-ci était clairement plus travaillé par les nombreuses fresques dorés qui parcouraient les manches et les marges du vêtement. Le vêtement n’avait aucune poche, à l’exception d’une petite ouverture à l’intérieur, où il conservait le présent qu’il comptait offrir aux nouveaux mariés. À sa hanche se trouvait sa nouvelle épée, qu’il avait scellé avec des chaines solides pour rassurer la sécurité; inutile de leur préciser que si quelque chose se passait, il lui suffisait de relâcher une dose d’énergie portant sa signature magique pour que les chaines relâchent leur étreinte sur son arme. Il n’avait aucune raison de s’inquiéter qu’une personne cherche à saboter le mariage, mais autant était-il paranoïaque qu’il aimait bien exposer sa nouvelle possession. Aussi, un rassemblement de monstres sur un bateau de l’océan, il ne pouvait croire que personne n’allait s’en rendre compte, et si la Marine du Sacré-Ordre débarquait, il préférait ne pas leur offrir sa tête sur un plateau d’argent.

Monter à bord du navire d’Ishtar n’avait pas été foncièrement difficile, d’autant plus qu’il avait une invitation officielle. Pourquoi avait-il été invité? Peut-être parce qu’il avait fait très forte impression sur le couple, ou alors c’était parce qu’ils manquaient d’invités. Il eut cependant un peu de mal à s’accoutumer au navire; le ballotement dérangeait son estomac, mais il avait un très bon contrôle de ses réflexes corporels, lorsqu’il ne se sentait pas en danger, du coup, il ne sembla pas plus dérangé que cela par les mouvements du bateau. Et lorsqu’on lui assigna sa place pour assister à la cérémonie, Serenos montra une nouvelle fois son inaptitude à se conformer, et le Corbeau des Ombres confirma son surnom en s’installant plutôt dans une zone d’ombre du bateau, la capuche sur la tête et une coupe de vin rouge entre les doigts.

Croyait-il au mariage? Oui. Il croyait que les liens sacrés pouvaient encore lier des personnes jusqu’à la fin des temps. Le monde cherchait souvent à prouver le contraire, mais lorsqu’un couple savait qu’ils étaient prêts à se consacrer uniquement à la seule personne qui pouvait les faire vibrer, il ne pouvait croire que le mariage n’était qu’un état civil, et rien d’autre. Il avait capté le lien entre Ishtar et Theorem, et au-delà du lien qui alimentait le corps de la Goule Haiena, il sentait quelque chose de spécial entre eux, un lien inexplicable, tout comme leur affection l’un pour l’autre; ils étaient deux hémisphères, qui n’avaient rien de bien remarquable en commun que leur amour sincère ‘un pour l’autre. Ce lien, il ne l’expliquait que par une chose, aussi aveuglément que les humains croyaient aux dieux; il l’appelait la Volonté de la Magie. La Magie Vivante était une théorie qu’il n’était pas le seul à considérer, mais beaucoup préféraient voir la magie comme un outil plutôt qu’une entité, puisqu’il était moins effrayant de se servir de quelque chose qui ne pense pas qu’un être conscient, omniprésent et très puissant, mais comme Serenos avait une certaine expérience personnelle de la Magie Vivante, partiellement à cause de l’ambiguïté de sa propre condition, qui lui laissait penser que quelque chose le maintenait en vie malgré qu’il ne soit ni mort ni vivant, sans pour autant avoir été le sujet d’un nécromancien, puisqu’il ne nécessitait pas de se nourrir de sa force vitale, que ce soit au travers de son sang uniquement ou de son essence.

Il fut rapidement tiré de sa contemplation de sa propre situation lorsque l’organiste commença à faire raisonner son instrument. Serenos leva alors la tête, calmement, pour regarder Ishtar, droite devant l’autel, alors que Theorem s’approchait, en tenue de mariée. L’homme en noir fut aussi frappé et confus que le jour où il avait pour la première fois vu sa petite frimousse, mais il s’y rajouta à cela un nouveau symptôme; un frisson, partant du haut de sa nuque et se rependant dans tout son corps. Il grommela discrètement et secoua la tête pour s’éclaircir l’esprit, quoi qu’en fait, rien n’y fait. Il se gratta la tête et se contenta de regarder la cérémonie se dérouler. Après la petite phrase du célébrant, Serenos leva légèrement son verre, fit tourner le vin dedans avant de le lever vers Ishtar et Theorem, les englobant du verre dans son champ de vision.

« Et puisse votre amour perdurer jusqu’à ce que vienne le dernier moment, murmura-t-il doucement. Car l’amour est la magie du cœur, et où il y a magie, il y a  l’éternel, l’inexplicable et le miraculeux. Et nous combattrons ensemble dans l’autre monde contre Celui qui Est Corrompu, lorsque nous serons de ceux qui protègent la Barrière. Asheri vhas entea mortagar, Theorem, rhaya Istharivosh, Isthar, rhaya Theoremivysh. »

Spoiler:
Traduction (Langue des Anciens Ashanshi) :  Vous voilà enfin mariés, Theorem, mari d’Ishtar, Ishtar, épouse de Theorem.

Une fois son petit sermon personnel ajouté à voix très basse, l’homme avala une bonne gorgée de vin, ignorant accessoirement les quelques chuchotements que soulevaient son comportement. Il se contenta de leur faire une grimace, transformant les chuchotements en sourires amusés, et les commères ramenèrent leur attention sur le mariage, ainsi que lui-même. Il attendait comme tout le monde la fin de la cérémonie pour aller féliciter les nouveaux époux, mais en même temps, il ne savait pas s’il allait avoir le courage de les approcher; il restait encore en lui des troubles laissés par sa rencontre avec les deux amoureux, et il n’avait pas encore complètement fait la paix avec ce qu’ils avaient provoqués chez lui. Ishtar et Theorem étaient entourés de mystère, et ce qui avait du mystère pour lui le titillait comme une épine dans la nuque; il ne ressentirait de paix que lorsqu’il l’aura analysé, testé et compris.

Il fut ensuite intéressé par les deux personnes qui accompagnaient les mariés. Deux femmes. La principale différence entre eux était que la plus plantureuse des deux sentait la magie illusoire de très loin. Serenos captait un trouble dans son sortilège, et fut même étonné de se rendre compte qu’elle cherchait à contrôler quelque chose. La magie était encryptée par des procédés qu’il ne comprenait pas, faute d’avoir le temps de l’examiner en profondeur, mais cette protection semblait vaciller dès qu’elle relâchait sa concentration. La seconde se démarquait par sa taille plus petite, et un corps beaucoup moins mature, comme entre deux âges. Il nota le fait qu’elle manquait d’équilibre sur ses chaussures, quoi que sa démarche restait plutôt agile; lorsqu’on manquait d’habileté, c’était l’agilité qui déterminait le succès, après tout.

Il se frotta la tête au travers de son capuchon, et lorsque les mariés s’embrassèrent, il le rabaissa de sa tête, dévoilant son visage et un sourire ravi. Il entreprit alors d’applaudir avec les autres, sifflant et les encourageant à vive voix. Il aurait bien fait quelques feux d’artifices magiques, mais comme son contrôle sur ses flammes était encore plutôt basique, il craignait de mettre le feu à quelque chose.
avatar
Serenos Sombrechant

Masculin
Messages : 59
Expérience : 30
Métier : Roi de Meisa et Héritier des Ashanshi

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Shkeil le Jeu 25 Sep 2014, 00:04

Un mariage sur un bateau... L'un comme l'autre n'était pas dans ses habitudes. Si le premier ne lui était pas totalement inconnu avec ses très vagues souvenirs de la première partie de sa vie, puis des cérémonies qu'il observait de loin, il n'était jamais monté sur un bateau. Si le tangage de ce dernier n'était pas aussi fort que ce qu'il craignait, il le ressentait quand même. Mais cela aurait pu être pire, s'il avait été vêtu d'une tenue coincée comme on lui avait proposé. Fort heureusement à son gout, aucune n'était correctement à sa taille, mais il avait quand même subi un nettoyage en règle et sa fourrure n'avait jamais été aussi propre et soyeuse. Il avait même eu droit à une eau de toilette qui camouflait son odeur personnelle, et il ne se sentait pas à l'aise.

Il attendait devant la foule, assez proche de l'autel, puis il assista à l'entrée d'Ishtar, dans une tenue masculine qu lui allait pourtant parfaitement, accompagnée par quelqu'un qu'il reconnu comme étant Adélaïde, la démone qui l'avait aidé à se remettre sur pied au réveil de son coma. Il se souvenait parfaitement de la façon dont il avait été sec quand lors de leur dernière entrevue, et il s'en voulait. Si l'occasion lui permettait, il irait s'excuser. Mais il n'avait pas le temps d'y penser d'avantage que Theorem entrait à son tour, avec à son bras Felina. Elle avait du le quitter pour aller aider le marié à leur entrée sur le bateau, et malgré tout le malaise qu'il ressentait, ce n'était rien comparé à celui que semblait vivre Felina, dans une robe qu'elle n'avait pas l'habitude de porter et des chaussures à talons. Autant Adélaïde les portait avec une certaine grâce et de manière naturelle, autant sa compagne semblait devoir tomber quasiment à chaque pas. Il se retint de rire, et se contenta de sourire quand les deux futurs époux se rapprochèrent, et que les sentiments l'un pour l'autre devenait parfaitement visible aux yeux de tous.

Vint ensuite le temps de la cérémonie proprement dite, avec les discours du prêtre, des témoins, et enfin la consécration de l'union. Le garou resta silencieux, baissant simplement la tête à un moment comme pour reconnaître cette union, puis applaudit avec les autres au moment du baiser final.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Bea Boombolt le Jeu 25 Sep 2014, 05:07

C’était déjà le matin du mariage on dirait. Enfin, je dis ça, c’est ce que je pensais lorsque je me suis réveillée dans mon lit. Malgré les meilleures précautions, c’est le bruit de la porte qui avait troublée mon sommeil. C’était quelque chose qui me réveillait, question d’instinct probablement. Dans tous les cas, c’était une bonne chose, je devais m’occuper des feux d’artifices ainsi que de tout le reste ce matin! Et comme je ne désirais pas travailler avec une belle robe en prenant le risque de la déchirer!

Bien que les feux d’artifices étaient prêts, le montage devait être vérifié. L’ordre de chaque feu devait être parfait et je ne désirais pas mettre le feu ici! Je sautais rapidement hors du lit pour faire les préparations, courant dans les différents corridors sans la moindre gène. J’aurais bien grimpée aux murs si j’en avais eu la capacité, mais ce n’était pas bien poli. Heureusement que j’avais l’aide de quelques individus pour m’aider à transporter la machine que Seraphin avait créé. Ensuite, je voulais voir que l’ordre serait bien respecter, numérotant les feux d’artifices au cas où je serais indisposée. Le spectacle devait continuer même si j’étais attaquée par un nain! Les cieux s’illumineraient des feux d’artifices, c’était une certitude!

Et puis, après tout ça, je suis repassée en vitesse vers mes cabines pour me préparer. C’était un peu ça, la grande difficulté que je rencontrais. Préparer tout ce qui est travail et être présentable par la suite! Enfin, j’étais une gobeline, c’était évident que je ne pourrais pas être jolie comparé à tous ses monstres qui seraient présent, mais je ferais au moins l’effort!  Je ne pouvais pas me permettre de me mettre beaucoup de produits esthétiques puisque je n’étais pas très calme et qu’avec la chaleur qui règnerait près des feux d’artifices, c’était simplement une perte de temps!

Je me regardais dans le miroir une fois que tout était terminé. Je n’avais rien de vraiment spéciale je pense. Je portais une robe zwify qui pouvait être tout à fait banale pour certains, mais je considérais que c’était pour cette raison qu’elle me plaisait. Elle était toute simple, rien de plus! Mes oreilles avaient quelques bijoux plus élégants, je portais même des souliers. Bon sang, j’aurais préféré ne rien porter aux pieds! La seule chose qui me semblait normale était la boucle qui attachait mes cheveux, toujours de couleur hazto. J'espérais simplement ne pas être trop visible durant le mariage!

Une fois fin prête, je me dirigeais dans la pièce pour la grande cérémonie, tentant de me faire une place. J'étais arrivée presque en retard, la majorité des places étaient déjà prises. Je regardais un peu autour, ne reconnaissant que très peu d'individus. Enfin, à l'exception de Seraphin que je voyais sur la scène, je reconnaissait aussi Felina avec l'époux. En robe? Je n'avais pas rien contre, mais ça me surprenait. C'est vrai que l'on avait tous nos traditions après tout! Mais ça restait néanmoins un moment chargé d'émotion, ça se sentait dans l'air! J'essuyais une larme qui tentait de s'enfuir sur le coin de mon oeil... Je comprenais maintenant pourquoi Seraphin m'avait dit désirer se marier un jour. Ce n'était pas comparable, c'était un moment unique, tout simplement!
avatar
Bea Boombolt

Féminin
Messages : 159
Expérience : 200
Métier : Ingénieure

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Demi-Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Usolia & Cronix le Ven 26 Sep 2014, 10:36

Un mariage, un mariage! Et pas des moindres, je vous le dis! Un de plus grand que le donjon n'ai jamais vue, certainement. Grâce a quelques contactes amicaux - et autres... - avec les mariés, Usolia et son frère s'étaient vue invitée pour se grand jour. Oh, et c'était aujourd'hui!

Cronix décida de suivre les traditions du donjon, comme toujours, alors que sa sœur elle restait très fidèle a la culture de leur peuple. En fait, il s'agissait du premier vrai mariage qu'ils voyaient.. Il existait une cérémonie un peu similaire pour leur peuple, mais au fond, rien de comparable.

Cronix avait enfiler un jolie costard, fait sur mesure, avec des souliers en cuir assortie, des gants blanc, un chapeau noire, des gants blanc, une cravate, et une jolie écharpe... On aurait dit un gangster. Enfin, si les gangster avait exister dans cet univers, bien sur! Il était sexy comme tout, et comptait bien conclure se soir. Après tout, s'était normal dans un mariage, d'après ce qu'on lui avait raconté. Il était convaincu de beaucoup s'amuser se soir.

Usolia elle quitta leur tanière, allant se baigner dans un petit bassin d'eau glaciale juste a coté de leur tanière. Elle purifia ainsi son corps, se nettoyant soigneusement partout, même derrière les oreilles. Elle se débarrassa ainsi de tout ce qui aurait pu influencer en mal sa futur vie ou celle du couple allant se mariée. Une fois soigneusement lavée, elle dessina sur sa peau différent symbole avec une étrange peinture rouge qui sentait incroyablement bon. Les tribaux rouge décorèrent bien vite sa fourrure et son visage. Cela lui prit facilement deux heures tout faire seule. Apres un petit casse-croûte pendant que Cronix la coiffait, elle enfila des gants en peau et des souliers sur mesure. Enfin prêt, ils purent se rendre sur le bateau.

Il y avait du métal partout, bien malheureusement pour eux, mais heureusement, ils avaient prévue le coup et enfilés les protections nécessaires. Repérant la pile de cadeaux pour les mariés, ils allèrent déposés 3 cadeaux. Usolia avait fabriquer une sorte de petit totem en os. Os de dragon et os de hyène. Il s'agissait d'un dragon noir, tenant contre son ventre une hyène rouge. Il n'y avait pas beaucoup de détail, cela ressemblait a un totem que l'on pouvait trouver sur les territoires Wendigowak. Il s'agissait d'une sorte de porte bonheur : Tant que les deux êtres en os étaient réunis, rien n'y personne ne pourraient briser leur union. Elle avait aussi cacher, dans un petit interstice entre les deux morceau de la statuette, une mèche de cheveux de Theorem et d'Ishtar - non mais, vous vous imaginez vous, le niveau de difficulté extrême pour prendre une mèche de cheveux d'Ishtar sans qu'elle s'en rende compte!? -. Ces cheveux devaient permettre au charme de fonctionner.

Cronix lui n'avait jamais été très douer en cadeau... Ainsi, il offrit pour Ishtar un tabac de tout première qualité, d’après lui le meilleur du monde, un véritable tabac Wendigowak - l'un des deux seuls produits qu'ils vendent avec les autres monstres - et pour Theorem, une merveilleuse bouteille de Bronzini d'olive, la meilleur cuvée qu'il avait pu trouver.

Alors qu'ils allèrent s’asseoir a leur place, Usolia continua de disputer son frère en lui disant que non seulement son cadeau était moche, mais pas romantique du tout! Ils continuèrent jusqu'au silence complet de la salle, et le début de la cérémonie. Même si ils n'avaient jamais assister a un mariage, ils devinèrent que celui ci étaient sublime, et très touchant. Theo était tellement mignon dans sa longue robe, et Ishtar, si belle, dans son costard...

Un baiser, puis une ovation. Comme tout le monde, le couple de Wendigowak se mirent a applaudirent. Cronix siffla bruyament, alors qu'Usolia elle s'écria :


- " Vive les mariés! "

Ils n'étaient pas très discret, mais bon, que voulez vous, ils vivent la vie pleinement et ils étaient fou de joie pour le tout nouveau couple de mariés.
avatar
Usolia & Cronix

Féminin
Messages : 117
Expérience : 89
Métier : Coureurs des Bois

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Theorem & Ishtar le Mar 30 Sep 2014, 09:44

C'était leur journée, leur soir, leur instant. Tous les regards étaient rivés sur eux alors qu'ils s'échangeaient des regards en écoutant les paroles de Séraphin. Un message d'amour et de lien éternel, païen et dénudé de préceptes éphémères telles la religion moderne. Là ils étaient comme entre eux et Ishtar comme Theorem avaient le coeur battant. Plus rien n'existait, à part la voix du prêtre dans le fond qui déclarait ses paroles. Ishtar avait été si stressée que l'aide de son amie succube fut la bienvenue ! Quant à Theorem c'était les paroles réconfortantes de son amie qui l'avait apaisé. La dragonne fut la première à dire oui, puis la hyène fut le second. Leurs voeux étaient échangés et enfin, un lien supplémentaire liait leurs êtres. Petit signe d'appartenance l'un à l'autre, un échange de bague qui symbolisait extérieurement à qui l'un était à l'autre. Par convention cependant, les bagues furent glissés sous les gants de chacun. Theo ne pouvant le mettre à sa main gauche en forme de patte, c'est sa main droite golémique qui reçut le dit anneau. Ils étaient désormais unis par les liens du mariage...


Puis enfin, ils s'embrassèrent ! Un baiser plein d'amour et universel, face à la foule pour signifier leurs attachements définitifs. Ils étaient pourtant si différents... Races totalement différentes, tailles différentes, différents, mais complémentaires. Ils s'équilibraient parfaitement et même si certains dans l'assemblée les prendraient pour un couple homosexuel, ils s'aimaient. Puis ce fut le jeté de bouquet de fleur ! Des fleurs sauvages, entre Edelweiss, roses des montagnes épépinées, et autres genre de fleurs plus méconnues mais très sympathique au visuel. Qui donc attraperait ce bouquet ? Il serait le prochain marié normalement. Le feu d'artifice de Bea tiré fut de toutes beautés alors que la fête continua sur le pont. Le climat sembla un peu tendu cependant parmi le staff. Les membres d'équipage scrutaient l'océan à la recherches de barques cachées d'humains attirés par ce feu d'artifice. Mais Ishtar et Theo apprécièrent le feu d'artifice. Ils ne regardèrent même pas les invités tout de suite. Le banquet leur permit de se familiariser d'avantage avec les gens présents en évitant soigneusement ceux qui ne faisaient pas l'unanimité dans le couple, comme Engar. Mais les amis des deux membres du couple seraient plus facilement contactés, bien qu'au bout d'un moment, l'inséparable couple allait chacun de leur côté pour manger un peu au banquet.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Seraphin le Mar 30 Sep 2014, 13:56

Voilà la cérémonie d’union était achevée, et avec elle le rôle de Séraphin, du moins l'officiel. En effet il avait encore autre chose pour aider la fête à être un succès. Néanmoins cela ne devait pas se faire sur le champs et il prit le temps d'assister au résultat d'un usage qu'il connaissait bien, mais dont il ne s'était pas attendu à voir la mise en œuvre par le couple qu'il venait d'unir ! Voyant ainsi le bouquet de fleur lancer haut dans les airs à l'aveugle, il suivit sa trajectoire pour essayer de deviner quel individu aurait à son tour une telle cérémonie à célébrer. Secrètement il espérait, quelque part, que ce serait Bea qui récupère le bouquet. Cependant, le sort en décida autrement, et le bouquet de fleur échut à un individu encapuchonné... Ou plutôt lui tomba dessus ! Peu importait le hasard en avait décidé ainsi, mais le prêtre continua à fixer cette personne. Non pas que la perspective d'officier une nouvelle cérémonie le dérangeait profondément, seulement... Son allure l'interloquait.

Que certains veuillent être discrets, très bien, mais tout de même, arborer une telle capuche pour une cérémonie comme celle-ci voilà qui était étrange ! De fait l'humain venait de se décider décidé à obtenir le fin mot de l'affaire, mais pas maintenant. La réception du bouquet avait attirer l'attention de la quasi totalité des invités, ainsi que leurs applaudissement, et cet inconnu allait être le centre d'attention dans les minutes à venir. L'approcher et s'entretenir avec lui s'avérerait en conséquence difficile. Bah, il aurait dû mal à s’éclipser depuis un bateau, à moins d'user de magie, alors rien ne pressait en soit. Au contraire de ce qu'il allait devoir faire désormais !

Ainsi, une fois les festivités commencées il s'éclipsa en toute discrétion de la fête, se rendant dans une salle où il put se changer, il troqua sa tenue d’inquisiteur quelque peu arrangé avec ses équipements d'ingénieur, car au vu du travail qui l'attendait ces derniers seraient bien plus adaptés que des étoffes trop amples ! Se faisant il conserva néanmoins ses bandages à sa jambe et au bras, continuant à dissimuler ces derniers coûte que coûte. Enfin il s'empara de quelques outils, et une fois prêt il monta sur le pont. Là, comme convenu Bea était déjà présente, et s'affairait déjà à mettre en place ses feux d'artifices, dont les préparatifs avaient déjà été en partie fait par les hommes d'Ishtar, à l'exception des parts délicates. Après tout il aurait été dommage de gâcher la cérémonie avec un accident d'entrée de jeu, non ?

Quoi qu'il en soit, c'était avec plaisir qu'il était remonté pour aider son aimé avec ses explosifs et les machineries qu'il avait inventé pour elle. A vrai dire, il se sentait bien mieux dehors, à profiter de la brise marine, les mains à s'affairer et auprès de son amour qu'au cœur d'une foule compacte... Et surtout en y considérant la présence d'Usolia qu'il avait entraperçu et dont il ne se souvenait que trop bien de la façon dont elle l'avait traité, mais pour autant le remémorer devant autrui aurait des résultats désastreux et c'était justement cela qu'il souhaitait éviter...D'autant plus qu'en agissant ainsi il évitait lui même d'y penser.

Puis enfin, une fois que les feux d'artifices furent prêt pour leurs mises à feu il chargea un des hommes d'Ishtar d'annoncer la nouvelle aux invités et de leur proposer de rejoindre le pont afin de profiter au mieux du spectacle qui allait s'offrir à eux... Puis une fois que tout les intéressé, tout de même nombreux, furent montés, les éclairs de couleur commentèrent à fuser parmi les étoiles, éclatant en de puissante détonations et d'intenses chatoiement de couleur. Bien qu'y contribuant, Séraphin ne se lassait pas de ce genre de spectacle, et encore moins des petits cris de surprise ou d'émerveillement qu'il entendait parmi les foules, en particulier parmi ceux qui voyaient de telles choses pour la première fois. Enfin, même au vu de la puissance de feu du Czarina Tiamat, il était tout de même heureux qu'ils soient éloignés des côtes sous influence humaine, au vu de la façon dont ils signalaient leur position.

Quand ce spectacle se finit, la plupart des invités redescendirent dans le grand hall, afin de profiter du buffet ainsi que du reste des festivités, mais pour sa part Séraphin demeurait aux côtés de Bea, l'aidant à ranger ce qui devait l'être. Le visage couvert de cendre et de traces de suie il finit par annoncer d'une voix assez joyeuse.

"Eh bien, je crois que ça a été un succès, je pense qu'Ishtar n'aura aucun motif pour rechigner à te payer vu la satisfaction de ses invités... Mais n'oublie pas que tu en es une toi aussi. Une fois qu'on en a fini, que dirais tu de profiter de la fête ?"

Les mains chargés de caisses il lui adressait un sourire complice... Après tout il s'attendait lui même à pouvoir danser avec elle comme ils l'avaient fait chez eux !

Quand bien même il allait falloir avant cela se rendre de nouveau un peu présentable.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Soupirant quand je sentis le regard de Felina peser sur moi, je sus qu'il était vain de protester, même par pensée. Il allait me falloir supporter toute la soirée durant les préjugés qui pesaient sur ma personne et ma race. Enfin, au moins de par la réputation et la puissance du couple je n'aurai probablement pas à craindre de véritables ennuis, à moins de m'éloigner un peu trop des festivités, ce qui au final pourrait être une bonne façon de me détendre, mais en même temps je doutais que Theorem et Ishtar approuve cela, même si je n'étais pas le responsable de la chose !

De fait, pour éviter certains malentendus je m'éloignais d'ores t déjà du service d'alcool une fois les vœux finis, et se faisant je m'approchais sciemment de Shkeil que j'avais repéré, un des rares visages amicaux en ces lieux ! Qui plus est en demeurant avec lui je pourrai retrouver avec aisance Felina, qui viendrait sans doute dès que possible voir son aimé, ce que je ne pouvais que comprendre. Mais alors que je m’exécutais je vis un bouquet de fleur fendre les airs, mais bien loin de ma position, ce qui m’arrangeait, au moins peut être que les gens se dirigeraient vers lui et me laissaient un peu plus de liberté pour me mouvoir, car je devais reconnaître qu'avec la foule il m'était difficile d'avancer. Malgré ce dernier point je finis par rejoindre le loup-garou, commentant alors avec un sourire taquin.

"Ah dommage que tu n’ai pas eu le bouquet ! Vous seriez mignons toi et Felina devant l'autel."

Me moquant gentiment de lui, je ne tournais par contre nullement ne dérision ses sentiments, ou ceux de Felina, qui me paraissaient sincères... Surtout que je n'avais clairement aucune leçon à donner en ce domaine ! La fête commençait à battre son plein par ailleurs, mais alors que l’atmosphère montait et que moi je restais au même niveau fut faite l'annonce d'un spectacle. Poussé alors par la curiosité je me séparais un peu du couple pour leur laisser un peu d'intimité et assister au mieux à la scène... Et de toute façon avec les bracelets et la télépathie de Felina le principe d'être séparé était quelque peu relatifs...

Mais rapidement je n'y songeais plus, mon esprit capté par les feux d'artifices. Nous sachant trop profondément engagé dans la mer pour risquer d'attirer une flotte je m'efforçais de ne pas penser à l'aspect dangereux de la chose, pour me concentrer sur sa beauté. Ce genre de système ne m'était pas inconnu, après la guerre de l'arcane l'usage de la poudre s'était diablement répandu et ce genre de système était utilisé souvent pour signaler une position ou donner un signal pour agir. Pour autant c'était la première fois que je le voyais employer dans un contexte purement pacifique, et si cela me perturbait un peu cela 'en retirait rien à sa qualité.

Cela me parut même trop court, et tout comme la majorité de la foule j'applaudis le spectacle avant de retourner dans le hall. Sauf que cette fois ci je demeurais près de la sortie de ce dernier, scrutant la foule pour essayer d'y repérer quelque chose, n'importe quoi, qui susciterait mon intérêt.

*... Je te hais... On a une splendide fête à portée de main, et pour une fois on ne doit tuer personne ni traquer l'information, et monsieur n'en profite pas.*

Peut être pour la simple et bonne raison que je n'avais strictement AUCUNE idée de comment en profiter...
avatar
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
21/40  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Felina le Mar 30 Sep 2014, 21:48

Le regard émerveillé, j'applaudissais joyeusement le baiser du couple qui semblait s'être isolé dans une bulle d'amour. Pourtant, les invités riaient, s'exclamaient, sifflaient, dans une clameur enthousiaste et pleine d'émotions. Puis alors, le célèbre bouquet de fleurs s'élança dans les airs, dans un intense suspens où la foule retînt sa respiration. Quelques demoiselles dont le stress était palpable se bousculèrent brusquement pour s'approcher de sa trajectoire, comme si l'enjeu en était vital. Puis d'autres, comme mon frère, fixèrent un point opposé et s'y dirigèrent aussi discrètement que possible. Étant toujours aux côtés des mariés, je pus voir l'homme sur qui le sort tomba. Je ne le connaissais pas, mais n'hésitais pas à applaudir de nouveau pour jouer le jeu. Après tout… Peut-être rencontrerait-il l'âme sœur ce soir si ce n'était pas déjà fait ? Mon regard glissa alors sur Shkeil. Je haussais les épaules en lui souriant malicieusement.

La cérémonie terminée, je laissais les invités se disperser progressivement. La plupart s'avancèrent avec entrain vers le buffet, d'autres sur l'immense bar pour profiter des délicieuses et exotiques boissons qu'avaient préparé les traiteurs pour l'occasion.  Je saisissais cette opportunité pour quitter mes escarpins, et bondissais gaiment en rejoignant mon loup. Lui sautant dans les bras tout en m'accrochant à son cou, je déposai un doux baiser sur le bord de son museau.

" Belle cérémonie n'est-ce pas ? C'est le premier mariage auquel j'assiste, et je dois dire que c'est… grandiose. Theo et Ishtar ont l'air heureux… La puissance de leurs émotions m'a presque épuisée ! Ho, c'est l'heure des feux ! Viens, faut pas rater ça ! "

Cette cérémonie m'avait forcément fait penser à mon propre couple. Mon amour pour Shkeil était sans limite, et ça, le loup en avait conscience depuis longtemps. Cependant, nous avions prit notre temps pour franchir certaines étapes. Cela n'avait pas toujours était de notre choix, mais les épreuves avaient renforcé nos liens comme jamais. Même si aujourd'hui l'Ordre occupait une grande partie de notre temps et de notre énergie, nous étions enfin libres. J'en vins alors à me demander si Shkeil me ferait un jour sa demande. Mais j'étais bien trop timide dans ce domaine pour oser lui demander. Et puis se serait bien ridicule, sinon comment savoir s'il demanderai par envie ou bien sous la pression !

Lâchant ma prise autour de son cou, je lui prenais la main pour monter sur le pont du bateau. Et puis le spectacle commença… Les feux multicolores fusèrent  vers le ciel pour exploser en des milliers d'étoiles scintillantes. La première détonation me fit d'abord sursauter, puis la beauté du spectacle m'enivra totalement. Me lovant contre la fourrure de Shkeil, nous profitions alors de ce superbe moment. Bea avait fait un excellent travail… Ce qui n'était guère étonnant vu la réputation de l'artificière. Les feux terminés, je laissais Shkeil un instant pour rejoindre Bea. La retrouvant à son poste, je constatais la présence de Seraphin à ses côtés. Bon sang, il semblait que mon amie m'avait caché quelques informations ! Le sourire taquin, je m'approchais de cette dernière.

" Félicitations Bea. Tes feux étaient superbes. Les invités ont adoré ! Je ne vais pas t'embêter d'avantage, je te retrouve tout à l'heure. Après tout, toi aussi, tu dois profiter… "

Je lâchais un petit gloussement alors que mon regard avait glissé sur Seraphin. Car je me rappelais très bien de la petite conversation quelques semaines plus tôt avec la gobeline. Finalement, il semblait que j'avais vu juste… Et j'en étais des plus heureuses pour elle. Retrouvant ensuite Shkeil, nous redescendîmes pour découvrir le buffet. J'en profitais pour saluer certains amis avec qui nous échangions nos impressions sur la fête. Nous goutions ensuite aux différents plats dont les origines et saveurs étaient variés. Je ne pouvais que reconnaitre la volonté des mariés à vouloir satisfaire le plus grand nombre. Car il y avait de tout, et pour tout le monde. Un véritable régal.

Mais alors que je faisais gouter mon dessert à Shkeil en riant, mon bracelet se mit à briller légèrement. Je sentais naitre un certain ennui… Et celui-ci ne venait ni de moi ni du loup. Je soupirais alors, regardant Shkeil d'un air désolé.

" Tu veux bien m'excuser, je crois qu'un invité a besoin d'être secoué… "

Disais-je en lui faisant un petit clin d'œil. Il savait très bien de qui je parlais. Laissant Shkeil, je me dirigeais rapidement vers la sortie du grand hall. Engar trônait là, seul et déconfit, scrutant la foule comme s'il avait été engagé en tant que garde… J'étais consternée. Mais prenant un air soudain affolé, je m'élançais vers lui en courant.

" Engar, Engar ! Tu ne vas pas croire ça… Viens je t'en pris, c'est important on a besoin de toi ! "

Lui saisissant la main, je le tirais brusquement vers la foule comme si notre vie en dépendait. Une musique un peu plus entrainante venait tout juste de retentir comme pour marquer le début de la fête. La vraie ! Ne relâchant en rien mon emprise, je l'entrainais au centre du hall, soit en plein milieu de ce qui allait devenir la piste de danse. Celle-ci était encore vide de monde, les invités ne s'y étant pas encore aventuré. Je me retournai alors pour faire face à mon frère, et lui saisissais les bras, un sourire sournois aux lèvres. Doucement, je me mis à danser sur le rythme, agitant ma queue féline dans tous les sens.

" Je ne voudrais surtout pas que tu prives la foule de ton légendaire déhanché… Alors maintenant, fais un effort… Et fais danser ta sœur ! "

Ho oui, j'étais très fière de ma subtile entourloupe !

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Adélaïde le Mar 14 Oct 2014, 22:01

Elle était vraiment contente pour Theorem et Ishtar après les épreuves que la vie leur avait imposés à chacun. Parfois elle le regrettait, pensant qu’elle aurait pu être heureuse comme eux si elle avait été encore humaine, mais elle se sermonnait et se rappelait que maintenant elle était éternelle — mais pas immortelle, malheureusement — et qu’elle exerçait le plus beau métier du monde avec passion.

Elle regarda le feu d’artifice avec méfiance. Elle était peut-être une créature adoptée par l’Enfer, elle n’avait pas confiance en ces machins qui explosait. Même si elle reconnaissait volontiers que ce fut beau, encore qu’elle ne savait pas sur quelle base s’appuyer pour définir la beauté du feu d’artifice. Elle se demanda vaguement si ça pouvait attirer des gens, sachant de son expérience en piraterie qu’on voyait plus facilement quelque chose qui était haut dans le ciel avant d’en voir le bas, mais elle ne s’attarda pas dessus.

Vint le moment du banquet, et elle ne se fit pas prier pour se remplir, délicatement, la panse. Après tout, ce n’était pas comme si elle avait vraiment besoin de manger, mais elle faisait comme tout le monde, et elle savait apprécier les saveurs des aliments à leur juste valeur. Mais elle ne mangea ni ne bu pas trop car elle réservait une surprise aux mariés, et il ne faudrait pas qu’elle soit en mauvais état.

Puis arriva le moment de danser. Elle s’éclipsa un instant, juste le temps de changer de tenue — soit une seconde chrono — vérifier qu’elle n’avait pas fait de faute de goût et fureter vers les musiciens. Elle avait couché avec la moitié d’entre eux pour acompte et elle couchera avec l’autre moitié pour finaliser le paiement, juste pour avoir le droit de chanter avec eux comme musiciens, ce qui ne la dérangeait pas outre mesure, elle y trouvait sa part, et eux la leur.

Elle s’était procuré tout ce qu’il fallait pour que tout le monde puisse comprendre ce qu’elle allait chanter. Elle ne savait pas comment ça fonctionnait, mais elle savait que ça fonctionnait. [TGCM]

Elle commença avec une chanson assez courte, des notes jazzy qui ne semblèrent pas déranger les convives, et puis sa voix. Suave et douce à la fois, naïve et tellement sensuelle. Elle se déhancha pendant tout le show, poses sensuelles et regards flamboyants. Il n’y avait pas vraiment de destinataire à cette chanson, elle ne la chantait pas vraiment pour correspondre à elle-même — quoique — ou à Ishtar. Juste pour attirer l’attention.

But I am a Good Girl
Spoiler:


The dress is Chanel
The shoes YSL
The bag is Dior
Agent Provocateur
My address today, LA by the way
Above Sunset Strip, the hills all the way

My rings are by Webster
It makes the heads twirl
They all say, "Darling, what did you do for those pearls?"
"What"?! I am a good girl

The age I adore, the day oh no more
Breakfast Polo Launch and pools at the shore
The Chateau for cocktails
The Courtyard at night
Downtown is for dinner
The hell is divine
You know I have found the words goin' round
They all say my feet never do touch the ground
"What"?! I am a good girl..
La robe est Chanel
Les chaussures YSL
Le sac est Dior
Agent Provocateur
Au fait, mon adresse d'aujourd'hui est à Los Angeles,
Au-dessus de Sunset Strip, les collines tout le long du chemin.

Mes bagues sont par Webster
Elles font tournoyer les têtes
Ils disent tous : "Chérie, qu'est-ce que t'as fait pour ces perles?"
"Quoi ?! " Je suis une gentille fille

L'époque que j'adore, le jour oh non plus maintenant
Petit-déjeuner Polo Launch, et les piscines sur la rive
Le Château pour les cocktails
La cour de nuit
Le centre ville est pour le dîner
L'enfer est divin
Vous savez que j'ai trouvé les mots qui circulent
Ils disent tous que mes pieds ne touchent jamais le sol
"Quoi "?! Je suis une gentille fille ...

Elle continua avec une chanson d’amours adolescentes. Quelque chose de mignon. À partir de cette chanson, elle chantait pour les mariés. Pour les amoureux qui l’écoutaient. Pour tout le monde.

Teenage Dream
Spoiler:



You think I'm pretty
without any make-up on
You think I'm funny when I tell the
punch line wrong
I know you get me
So I'll let the walls come down, down

Before you met me I was alright
But things were kinda heavy
You brought me to life
Now every February
You'll be my valentine, valentine

Let's go all the way tonight
No regrets, just love
We can dance until we die
You and I, we'll be young forever

You make me
Feel like I'm living a
Teenage Dream
The way you turn me on
I can't sleep
Let's run away
And don't ever look back
Don't ever look back

My heart stops
When you look at me
Just one touch
Now baby I believe
This is real
So take a chance
And don't ever look back
Don't ever look back

We drove to Cali and got drunk on the beach
Got a motel and built a fort out of sheets
I finally found you,
My missing puzzle piece
I'm complete

Let's go all the way tonight
No regrets, just love
We can dance until we die
You and I, we'll be young forever

You make me
Feel like I'm living a
Teenage dream
The way you turn me on
I can't sleep
Let's run away
And don't ever look back
Don't ever look back

My heart stops
When you look at me
Just one touch
Now baby I believe
This is real
So take a chance
And don't ever look back
Don't ever look back

I might get your heart racing
In my skin-tight jeans
Be your teenage dream tonight
Let you put your hands on me
In my skin-tight jeans
Be your teenage dream tonight

You make me
Feel like I'm living a
Teenage Dream
The way you turn me on
I can't sleep
Let's run away
And don't ever look back
Don't ever look back
No

My heart stops
When you look at me
Just one touch
Now baby I believe
This is real
So take a chance
And don't ever look back
Don't ever look back

I might get your heart racing
In my skin-tight jeans
Be your teenage dream tonight
Let you put your hands on me
In my skin-tight jeans
Be your teenage dream
Tonight.
Tu me trouves jolie
Sans aucun maquillage
Tu me trouves drôle
Quand je ne comprends pas les blagues
Je sais que je t’appartiens
Donc je détruis mes murs

Avant que tu ne me rencontres j’étais une épave,
Mais les choses étaient un peu lourdes
Tu m’as ramenée à la vie
Maintenant chaque Février
Tu seras mon Valentin, mon Valentin

Ce soir on va jusqu’au bout
Sans regrets, juste de l’amour
On peut danser jusqu’à la mort
Toi et moi, on sera jeune pour toujours.

Tu me donnes l’impression
De vivre un
Rêve d’ado
La façon dont tu m’excites
Je n’arrive pas à dormir
Allons nous-en sans
Jamais regarder en arrière,
Jamais regarder en arrière

Mon coeur s’arrête
Quand tu me regardes
Un simple toucher
Maintenant bébé je crois
Que c’est réel
Donc tentons notre chance sans
Jamais regarder en arrière,
Jamais regarder en arrière

On a roulé jusqu’en Californie et on s’est saoulé sur la plage
Pris un hotel et construit un château avec des draps
Je t’ai enfin trouvé
la pièce manquante de mon puzzle
Je suis complète

Ce soir on va jusqu’au bout
Sans regrets, juste de l’amour
On peut danser jusqu’à la mort
Toi et moi, on sera jeune pour toujours.

Tu me donnes l’impression
De vivre un
Rêve d’ado
La façon dont tu m’excites
Je n’arrive pas à dormir
Allons nous-en sans
Jamais regarder en arrière,
Jamais regarder en arrière

Mon coeur s’arrête
Quand tu me regardes
Un simple toucher
Maintenant bébé je crois
Que c’est réel
Donc tentons notre chance sans
Jamais regarder en arrière,
Jamais regarder en arrière

Je vais faire ton cœur battre fort
Dans mon jeans serré
Être ton rêve d’ado ce soir
Te laisser poser tes mains sur moi
Dans mon jeans serré
Être ton rêve d’ado ce soir

Tu me donnes l’impression
De vivre un
Rêve d’ado
La façon dont tu m’excites
Je n’arrive pas à dormir
Allons nous-en sans
Jamais regarder en arrière,
Jamais regarder en arrière
Non

Mon coeur s’arrête
Quand tu me regardes
Un simple toucher
Maintenant bébé je crois
Que c’est réel
Donc tentons notre chance sans
Jamais regarder en arrière,
Jamais regarder en arrière

Je vais faire ton cœur battre fort
Dans mon jeans serré
Être ton rêve d’ado ce soir
Te laisser poser tes mains sur moi
Dans mon jeans serré
Être ton rêve d’ado
Ce soir

Elle avait bien sûr fait en sorte que les musiciens sachent chacune des chansons qu’elle allait chanter. Que les choeurs sachent exactement où se placer. Ils avaient longuement répétés. Tout cela en cachette de sa patronne. C’était son boulot de témoin, un peu.

My life would sucks without you
Spoiler:



Guess this means you're sorry
You're standing at my door
Guess this means you take back
All you said before
Like how much you wanted
Anyone but me
Said you'd never come back
But here you are again

'Cause we belong together now, yeah
Forever united here somehow, yeah
You got a piece of me
And honestly
My life (my life) would suck (would suck) without you

Maybe I was stupid
For telling you goodbye
Maybe I was wrong
For tryin' to pick a fight
I know that I've got issues
But you're pretty messed up too
Either way I found out I'm nothing without you

'Cause we belong together now, (yeah)
Forever united here somehow, (yeah)
You got a piece of me
And honestly
My life (my life) would suck (would suck) without you

Being with you is so dysfunctional
I really shouldn't miss you,
But I can't let you go,
Oh yeah

'Cause we belong (yeah) together now (yeah yeah)
Forever united here somehow, (yeah)
You got a piece of me
And honestly
My life (my life) would suck (would suck) without you

'Cause we belong (yeah) together now (together now), (yeah)
Forever united here somehow, (yeah)
You got a piece of me
And honestly
My life (my life) would suck (would suck) without you
Je suppose que ça veut dire que tu es désolé
Tu es debout à ma porte
Je suppose que ça veut dire que tu retires
Tout ce que tu as dit auparavant
Comme combien tu voulais
N'importe qui sauf moi.
Tu as dit que tu ne reviendrais jamais,
Mais tu es encore là.

Parce que nous nous appartenons maintenant (ouais)
Pour toujours, unis ici d'une façon ou d'une autre (ouais)
Tu as une partie de moi
Et honnêtement
Ma vie (ma vie) craindrait (craindrait) sans toi

Peut-être que j'ai été stupide
De te dire au revoir
Peut-être que j'avais tort
De piquer une crise
Je sais que j'ai des problèmes
Mais tu as joliment foiré aussi,
D'une façon ou d'une autre, j'ai découvert que je ne suis rien sans toi

Parce que nous nous appartenons maintenant (ouais)
Pour toujours, unis ici d'une façon ou d'une autre (ouais)
Tu as une partie de moi
Et honnêtement
Ma vie (ma vie) craint (craint) sans toi

Être avec toi est si dysfonctionel
Tu ne devrais vraiment pas me manquer
Mais je ne peux pas te laisser partir
Oh ouais

Parce que nous nous appartenons maintenant (ouais)
Pour toujours, unis ici d'une façon ou d'une autre (ouais)
Tu as une partie de moi
Et honnêtement
Ma vie (ma vie) craindrait (craindrait) sans toi

Parce que nous nous appartenons maintenant (ouais)
Pour toujours, unis ici d'une façon ou d'une autre (ouais)
Tu as une partie de moi
Et honnêtement
Ma vie (ma vie) craindrait (craindrait) sans toi

Elle ne voulait pas que son public s’ennuie, aussi avait-elle choisis des chansons entraînantes et dansantes. Elle chantait avec son coeur, quoique ça puisse vouloir dire d’une créature sensée être maléfique.

Don't Rain on my Parade
Spoiler:



Don't tell me not to live,
Just sit and putter,
Life's candy and the sun's
A ball of butter.
Don't bring around a cloud
To rain on my parade!

Don't tell me not to fly
I've simply got to.
If someone takes a spill,
It's me and not you.
Who told you you're allowed
To rain on my parade!

I'll march my band out,
I'll beat my drum,
And if I'm fanned out,
Your turn at bat, sir.
At least I didn't fake it.
Hat, sir, I guess I didn't make it!
But whether I'm the rose
Of sheer perfection,
Or freckle on the nose
Of life's complexion,
The cinder or the shiny apple of its eye,

I gotta fly once,
I gotta try once,
Only can die once, right, sir?
Ooh, life is juicy,
Juicy, and you see
I gotta have my bite, sir!

Get ready for me, love,
cause I'm a commer,
I simply gotta march,
My heart's a drummer.
Don't bring around a cloud
To rain on my parade!

I'm gonna live and live now,
Get what I want, I know how,
One roll for the whole show bang,
One throw, that bell will go clang,
Eye on the target and wham
One shot, one gun shot, and BAM
Hey, Mister Arnstein,
Here I am!

I'll march my band out,
I'll beat my drum,
And if I'm fanned out,
Your turn at bat, sir,
At least I didn't fake it.
Hat, sir, I guess I didn't make it.
Get ready for me, love,
'cause I'm a commer,
I simply gotta march,
My heart's a drummer.
Nobody, no, nobody
Is gonna rain on my parade!
Ne me dites pas de ne pas vivre,
Juste m'asseoir et m'occuper,
La vie est une sucrerie et le soleil est
Une boule de beurre.
Ne viens pas pour ruiner mes plans!

Ne me dites pas de ne pas voler
Je dois simplement y arriver.
Si quelqu'un prend un coup,
C'est moi et pas toi.
Qui t'as dit que tu étais autorisé
A ruiner mes plans!

Je ferais défiler mon groupe (de musique),
Je jouerais de mon tambour,
Et si je me plante,
Ce sera votre tour, monsieur,
Au final, je n’aurai pas fait semblant,
Chapeau, monsieur, Je suppose que je ne l'ai pas fait!
Mais, si je suis la rose
De la pure perfection,
Ou les tâches de rousseurs sur le nez
Du teint de la vie,
La cendre de la prunelle brillante de ses yeux,

Je dois voler une fois,
Je dois essayer une fois,
On peut seulement mourir une fois, pas vrai monsieur ?
Ooh, la vie est juteuse,
Juteuse, et vous voyez
Je dois avoir ma part, monsieur!

Prépares-toi pour moi, l'amour,
Parce que je suis une arrivante (une vedette en puissance),
Je dois simplement défiler,
Mon cœur est un tambour.
Ne viens pas pour ruiner mes plans!

Je vais vivre et vivre maintenant,
Avoir ce que je veux, je sais comment,
Un rôle pour le show et bang,
Un tir, cette cloche va sonner,
L’œil sur la cible et vlan,
Un coup, un coup de feu et PAF
Hey Monsieur Arnstein,
Me voilà!

Je ferai défiler mon groupe (de musique),
Je jouerais de mon tambour,
Et si je me plante,
Ce sera votre tour, monsieur,
Au final, je n'aurai pas fait semblant,
Chapeau, monsieur, je suppose que je ne l'ai pas fait
Prépares-toi pour moi, l'amour,
Parce que je suis une arrivante (une vedette en puissance),
Je dois simplement défiler,
Mon cœur est un tambour.
Personne, non, personne
Va venir ruiner mes plans!

Que personne ne vienne gâcher ce moment, où elle ferait un malheur. Ça ne se savait pas, mais elle s’était démenée pour rendre le couple heureux, avec les maigres compétences qu’elle possédait.

Firework
Spoiler:



Do you ever feel
Like a plastic bag
Drifting through the wind
Wanting to start again
Do you ever feel
Feel so paper-thin
Like a house of cards
One blow from caving in
Do you ever feel
Already buried deep
Six feet under
Screams but no one seems to hear
a thing
Do you know that there's
Still a chance for you
'Cause there's a spark in you

You just gotta
Ignite the light
And let it shine
Just own the night
Like the Fourth of July

'Cause baby, you're a firework
Come on show 'em what you're worth
Make 'em go, "Aah, aah, aah"
As you shoot across the sky
Baby, you're a firework
Come on let your colors burst
Make 'em go, "Aah, aah, aah"
You're gonna leave them all in awe,
awe, awe

You don't have to feel
Like a wasted space
You're original
Cannot be replaced
If you only knew
What the future holds
After a hurricane
Comes a rainbow
Maybe a reason why
All the doors were closed
So you could open one
That leads you to the perfect road
Like a lightning bolt
Your heart will glow
And when it's time you'll know

You just gonna
Ignite the light
And let it shine
Just own the night
Like the Fourth of July

'Cause baby, you're a firework
Come on show 'em what you're worth
Make 'em go, "Aah, aah, aah"
As you shoot across the sky
Baby, you're a firework
Come on let your colors burst
Make 'em go, "Aah, aah, aah"
You're gonna leave them all in awe,
awe, awe

Boom, boom, boom
Even brighter than the moon,
moon, moon
It's always been inside of you,
you, you
And now it's time to let it through

'Cause baby, you're a firework
Come on show 'em what you're worth
Make 'em go, "Aah, aah, aah"
As you shoot across the sky
Baby, you're a firework
Come on let your colors burst
Make 'em go, "Aah, aah, aah"
You're gonna leave them all in awe,
awe, awe

Boom, boom, boom
Even brighter than the moon,
moon, moon
It's always then inside you, you, you
And now it's time to let it trough, ough, ough

'Cause baby you're a firework
Come on show 'em what you're worth
Make 'em go "Aah, aah, aah"
As you shoot across the sky
Baby you're a firework
Come on let your colors burst
Make 'em go "Aah, aah, aah"
You're gonna leave them all in awe, awe, awe

Boom boom boom
Even brighter than the moon, moon, moon
Boom boom boom
Even brighter than the moon, moon, moon
T'es-tu déjà senti(e) comme un sac plastique
Dérivant aux vents
Voulant tout recommencer ?
T'es-tu déjà senti(e), senti(e) fin(e) tel du papier
Comme un château de cartes
à un souffle de s'effondrer ?

T'es-tu déjà senti(e) comme profondément enterré(e)
Criant six pieds sous terre, mais personne ne semble entendre ?
Sais-tu qu'il y a encore une chance pour toi
Car il y a une étincelle en toi

Tu dois juste allumer la lumière
Et la laisser briller
Possède la nuit comme le 4 Juillet

Parce que bébé t'es un feu d'artifices
Allez, montre-leur ce que tu vaux
Fais-les faire des "oh oh oh"
Pendant que tu tires dans le ciel-el-el

Bébé, t'es un feu d'artifices
Allez, laisse éclater tes couleurs
Fais-leur faire des "oh oh oh"
Tu vas les faire tomber en admiration-tion-tion

T'as pas à te sentir comme encombrant
Tu es unique, ne pouvant pas être remplacé(e)
Si seulement tu savais ce que le futur te réserve
Après l'ouragan vient l'arc-en-ciel

Peut-être es-tu la raison pour laquelle toutes les portes sont fermées
Alors tu pourrais en ouvrir une qui t'emmène sur la bonne voie
Comme un coup de foudre, ton cœur va exploser
Et le moment venu, tu le sauras

Tu dois juste à allumer la lumière
Et la laisser briller
Possède la nuit comme le 4 Juillet

Parce que bébé t'es un feu d'artifices
Allez, montre-leur ce que tu vaux
Fais-les faire des "oh oh oh"
Pendant que tu tires dans le ciel-el-el

Bébé, t'es un feu d'artifices
Allez, laisse éclater tes couleurs
Fais-leur faire des "oh oh oh"
Tu vas les faire tomber en admiration-tion-tion

Boum, boum, boum
Même plus brillant que la lune, lune, lune
Ça à toujours été en toi, toi, toi
Et maintenant il est temps de le laisser sortir-tir-tir

Parce que bébé t'es un feu d'artifices
Allez, montre-leur ce que tu vaux
Fais-les faire des "oh oh oh"
Pendant que tu tires dans le ciel-el-el

Bébé, t'es un feu d'artifices
Allez, laisse éclater tes couleurs
Fais-leur faire des "oh oh oh"
Tu vas les faire tomber en admiration-tion-tion

Boum, boum, boum
Même plus brillant que la lune, lune, lune
Boum, boum, boum
Même plus brillant que la lune, lune, lune

Elle avait choisi cette chanson évidemment en ne sachant pas la surprise de la damoiselle gobeline. Mais elle avait beaucoup aimé ce qu’elle disait.

Elle avait mis du temps à choisir toutes ces chansons. Sauf la première. Mais comme elle avait voulu que ses chansons parlent du couple qu’ils fêtaient aujourd’hui, elle avait longuement chercher celles qui conviendraient.

Elle espérait vraiment que sa surprise avait fait plaisir. À Theo et Ishtar. Aux invités. À tout le monde. Elle salua son public et s’éclipsa de nouveau pour reprendre son apparence d’avant.

De retour sur la piste en tant que danseuse, elle reçu quelques compliments, qu’elle écarta toujours en disant que c’était juste un cadeau. Et puis elle essaya de se trouver un cavalier. Elle repéra plusieurs jeunes hommes tous plus séduisant les uns que les autres. Mais son regard s’arrêta sur un qu’il lui semblait être Serenos, bien qu’elle ne le connaisse pas personnellement.

Elle s’approcha doucement, de sorte qu’il la verrait arriver. Et son sourire voulait dire mille et une choses. Mais il ne faudrait pas qu’il soit trop entreprenant, elle avait d’autres projets pour la nuit.

________________________________________________________________________________________________________
Et pour me connaître plus en profondeur... Mon thème(Youtube)
avatar
Adélaïde

Féminin
Messages : 220
Expérience : 257
Métier : Péripatéticienne

Feuille de personnage
Niveau:
18/40  (18/40)
Race: Ange
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://zephis-lexaelle.livejournal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Serenos Sombrechant le Sam 18 Oct 2014, 06:49

Comme tout le monde, Serenos s’était joint aux applaudissements, et lorsque les feux d’artifices éclatèrent, il fut également l’un de ceux qui leva les yeux, juste à temps pour en fait voir que Theorem avait lancé le bouquet. Serenos aurait eu tout juste le temps de reculer d’un pas, levant la main pour attraper l’objet volant, pour s’empêtrer dans sa cape et tomber sur le dos, le bouquet lui atterrissant sur le visage. Ceux qui avaient remarqué la scène se turent un instant, peut-être inquiet pour le magicien ou pour le bouquet, mais les rires suivirent ce silence, tout comme une longue série d’applaudissements, alors que l’étranger agrippait la tige des fleurs et les enlevait de son visage. Heureusement pour lui, pas d’épines. Plus fier qu’orgueilleux, il ne se sentit point le moins du monde embarrassé par sa situation, donc, plutôt que de se vexer, il joigna son rire à ceux des spectateurs, puis il se releva avec l’aide d’un autre invité, qui le félicita pour ses talents incontestables de receveur avant de l’aider à réajuster son capuchon sur sa tête, masquant ses cheveux noirs en dessous avant de lui souhaiter la bonne soirée et partir un peu plus loin rejoindre ce qui semblait être son rencard du soir. Le sourire récupéré, Serenos regarda le bouquet de fleurs et posa son nez un peu plus près pour en détecter le parfum, fermant les yeux pour mieux se concentrer sur son odorat. Une migraine soudaine lui traversa le crâne et il éloigna le bouquet de son visage pour se prendre la tempe droite dans la main, exerçant un peu de pression dessus comme si cela pouvait réduire la douleur. Cette souffrance, aussi intense soit-elle, fut quand même de très courte durée, mais fut remplacé par un sentiment de profond regret, et de nostalgie. Il ne pouvait en identifier la source, mais il était déjà convaincu que cette douleur provenait de son passé, ce qui voulait dire qu’il avait été blessé autrefois, et que la blessure était encore douloureuse.

Il remarqua alors que de jeunes femmes s’étaient approchées de lui pour lui souhaiter de bientôt trouver l’amour grâce à la chance du bouquet. Suave comme toujours malgré son trouble, il s’approcha d’une d’entre elle. Dès qu’il fut à un mètre, elle rougit et détourna le regard. Il considéra cela comme une preuve qu’il l’intimidait, mais pas nécessairement dans le mauvais sens du terme, aussi se pencha-t-il pour poser un baiser contre la tempe de la jeune monstre, dont les joues virèrent à la couleur d’une tomate. Il glissa alors entre ses doigts le bouquet de Theorem et lui fit un clin d’œil avant de s’éloigner simplement, alors que la demoiselle se cacha derrière ses ailes de libellules. Très vite, ses amies se réunirent près d’elle pour la taquiner et l’interroger sur l’inconnu, et allaient justement interroger celui-ci, mais l’homme au manteau noir s’était déjà volatilisé dans la foule, les laissant dans la plus grande consternation. Serenos se fondait naturellement dans la foule, un instinct qu’il ne semblait pas avoir perdu avec ses souvenirs. Parfois, il se demandait même s’il n’avait pas été un assassin, dans sa vie précédente, pour être aussi habile à se faufiler hors de la vue d’autrui.

Ou du moins l’aurait-il cru s’il ne s’était pas égaré dans ce ramassis d’étrangers pour atterrir tout près des mariés sur la piste de danse.

De ses multiples talents, autre celui de se retrouver dans des situations impossibles, dangereuses ou même embarrassantes, figurait celui de pouvoir s’adapter à la situation. Aussi rapidement que ses capacités le lui permettaient, Serenos profita de sa proximité avec les époux pour glisser subtilement dans les cheveux de Theorem une petite barrette en or enchâssée d’un rubis et de deux émeraudes. Il aurait bien donné le cadeau d’Ishtar, mais il doutait pouvoir faire preuve d’assez de finesse pour s’emparer de sa queue et y enfiler l’anneau qu’il lui avait fait faire. Après l’acte, il se volatilisa à nouveau derrière un couple de danseurs, passant à nouveau entre une demoiselle et ses deux soupirants. Il s’apprêta à regagner un emplacement tranquille pour éviter d’être mêlé davantage aux festivités, mais une voix commença à raisonner dans l’air, attirant immédiatement son attention, et il leva les yeux vers la scène; son regard croisa l’espace d’un très bref instant celui d’Adelaïde, qui avait entrepris d’attirer l’attention des participants au mariage de sa voix. Le mort-vivant sourit, puis s’éclipsa un peu plus loin pour pouvoir profiter de la musique sans être importuné; à bonne distance des mariés. Une fois en paix, il s’assit au pied d’un mur et écouta, en paix, les chansons qu’Adelaïde chantait. Pas que les chansons populaires lui évoquent quoi que ce soit, étant davantage sollicité par la voix de l’artiste et les instruments des musiciens que par la signification des paroles, mais il y trouva un certain plaisir à rester là, tranquille, pour profiter de la musique. Oh, il attirait les regards, mais pourquoi s’en soucier? Les gens jasent, car ils ne savent souvent que faire cela. Il ferma simplement les yeux et s’abandonna aux chansons, jusqu’à ce qu’elles s’arrêtent enfin. Il aurait pu simplement somnoler si un tout petit détail dérangeant ne l’avait pas arraché à sa rêverie; quelqu’un le regardait, et attentivement avec cela. Il ouvrit alors les yeux et remarqua ceux d’Adelaide posés sur lui. Elle souriait, donc, il lui sourit aussi. Alors qu’elle s’approchait, il en profita pour se redresser. Il fut debout lorsqu’elle fut devant lui, et il croisa plus franchement son regard.

« Je pensais que vous alliez être la chanteuse désignée pour la soirée, dit-il avec chaleur. Vous avez une voix magnifique. »

Évidemment, il n’était pas dupe; ses talents étaient rouillés, certes, mais il savait remarquer une illusion lorsqu’il la regardait assez longtemps, donc il ne pouvait pas ignorer le fait que son pouvoir pouvait aussi affecter sa perception sonore. Mais comme Ishtar l’avait choisie comme dame d’honneur, il ne se sentit guère négligeant de baisser un peu ses défenses.

« Mais pouvez-vous, à tout hasard, vous défendre sur la piste de danse aussi bien que sur une scène, madame? »

De son sourire amusé, il serait bien entendu entre eux qu’il l’invitait à danser, et si son manque complet de subtilité trahissaient son inexpérience dans l’art de s’adresser à la gente féminine, on pouvait saluer son audace et son courage. Il déplorait parmi ses talents l’absence de son sens du rythme, mais dans son esprit de compétition, il pouvait s’avérer être un excellent partenaire de danse; il était normalement à la hauteur de sa partenaire. Au-delà de la musique et du rythme, il y avait plusieurs façons pour un homme comme lui de se démarquer dans un champ aussi demandant que la danse; par exemple, il était très observateur de nature, et il parvenait avec plus ou moins de facilité à s’accorder avec sa partenaire de la même manière qu’il s’ajustait au rythme d’un adversaire lors d’un duel. Les mouvements de muscles et les signaux corporels étaient de très bons guides pour lui.

Il avait omis de se présenter, non pas par souci de conserver le mystère, mais il se disait que si son identité intéressait la succube, elle lui aurait demandé son nom sur-le-champ. Autrement dit, ils passeraient probablement une bonne soirée, sous l'identité de l'étrange jeune homme au manteau noir et la belle dame à l'aura particulière. Et honnêtement, il aimait bien cette idée; ainsi, ils ne s'engageaient qu'à partager une danse, et peut-être un verre, quelques blagues et des anecdotes après cette danse
avatar
Serenos Sombrechant

Masculin
Messages : 59
Expérience : 30
Métier : Roi de Meisa et Héritier des Ashanshi

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Shkeil le Mer 29 Oct 2014, 00:04

Peu après le baiser d'union finale, le bouquet que tenait Theorem fut lancé dans la foule. Après avoir constaté qu'il ne se dirigeait pas vers lui, Shkeil reporta son attention sur Felina qui elle suivait la course des fleurs jusqu'à sa réception, puis le regarda en souriant avec malice. Elle avait une idée derrière la tête, mais le moment était mal choisi pour lui demander quoi. Engar arriva peu après, délivrant un message que Shkeil ne comprit pas. La symbolique du bouquet lui était inconnue, et il était sur le point de demander des explications quand le début de la fête fut sonné à ce moment là, et après un bref instant où elle disparu, Felina arriva sur lui et s'accrocha autour de son cou, s'attirant par la même occasion les bras du lycan autour de son corps et déposant un baiser sur son museau. Engar choisit ce moment-là pour s'éloigner et leur laisser un peu de temps ensemble lors de cette soirée.

" Belle cérémonie n'est-ce pas ? C'est le premier mariage auquel j'assiste, et je dois dire que c'est… grandiose. Theo et Ishtar ont l'air heureux… La puissance de leurs émotions m'a presque épuisée ! Ho, c'est l'heure des feux ! Viens, faut pas rater ça ! "

Ne laissant pas le temps à Shkeil de répondre, elle l'entraina sur le pont du bateau pour assister au spectacle, le feu d'artifice, illuminant le ciel de ses couleurs somptueuses. Et tandis que Felina allait féliciter l'artificière responsable de décor éphémère, le garou en profita pour regarder autour de lui. A l'image du couple, tous les invités étaient d'horizons divers et variés. Si deux personnes se ressemblaient, c'est qu'elle étaient venus ensemble. Autant de diversité ne pouvait signifier qu'une seule chose: malgré les réticences que Shkeil pouvait ressentir à l'encontre de cette union, principalement dus à Ishtar et à ses rapports avec le donjon Inferis, il devait se l'avouer, elle et Theorem étaient parvenus à rassembler les peuples de tous horizons autour d'eux. Même les humains étaient présents, à l'image du prêtre et d'Engar. C'était lors de ces moments que la fin du danger semblait possible, et que le rêve de vivre sans avoir à craindre pour sa vie ne semblait pas n'être qu'un rêve inaccessible.

La foule commença à se diriger vers le banquet où lui et Felina se mêlèrent aux autres invités, dégustant les plats à disposition et parlant avec tous ceux qu'ils croisèrent. Shkeil serait bien en peine de reconnaître par la suite ceux avec qui il avait parlé tant les discussions étaient brèves, et les odeurs mélangées quand elles n'étaient pas camouflées par du parfum. Toutefois, un bref scintillement de leurs bracelets les interrompit, et le garou crut sentir une émotion en parvenir, sans parvenir à la déterminer. Cela n'était pas le cas de Felina qui réagit immédiatement, et partit rejoint le responsable. Il fallait encore qu'il s'y habitue...

Prévoyant la suite, le lycan se dirigea vers les abords de la piste de danse et y vit sa compagne tirer Engar au beau milieu puis l'entrainer dans une danse à laquelle l'humain n'avait pas été préparé. Le garou se retint de se moquer et se contenta de hausser les épaules à destination du "maltraité" pendant que sa compagne lui tournait le dos.

Une voix se fit entendre alors venant de la scène, se joignant à la musique. Comme tout le monde, Shkeil tourna alors la tête et vit la chanteuse, qu'il mit un certain temps à reconnaître. Elle avait changé d'apparence, mais c'était indéniablement la succube qui l'avait soignée. Adélaïde, si il se souvenait bien. Cela lui rappela les circonstances de son aide, et les derniers mots qu'ils ont échangé. Il devait la retrouver plus tard pour lui présenter des excuses, mais il la laissa terminer. A la place, durant la seconde chanson, il se fraya un chemin parmi la foule des danseurs, maintenant plus nombreux, pour venir au secours d'Engar.


"Puis-je?"

Engar lui laissa la place, et il dansa avec Felina. Si ces mouvements n'égalaient pas en grâce ceux de sa compagne... Non, soyons franc: de grâce sur la danse, le lycan n'en avait aucune. Et de ce fait, il n'était pas loin de se sentir totalement ridicule et déplacé. Mais il tenait à faire un effort pour sa compagne. Il lui glissa toutefois à l'oreille:

"Je ne te promet pas de pouvoir faire ça toute la soirée, et encore moins tous les jours."

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Bea Boombolt le Ven 31 Oct 2014, 13:43

C'était simplement un moment unique, c'était tout nouveau pour moi. La salle était pleine et chaque monstres y mettaient du sien. Applaudissements, sifflements, paroles d'encouragement. Tout y était! J'applaudissais timidement de mon côté, ayant essuyée la larme qui y coulait, voyant un assemblement devant le couple. Je ne comprenais pas pourquoi il y avait un bouquet lancé dans les airs ni la raison que tous tentaient de l'obtenir. Une tradition? Je n'avais pas pensée de demander à Seraphin pour ça! Tant pis alors... Dans tout les cas, l'individu qui l'avait attrapé semblait être le centre d'attention pendant quelques secondes. Je le lui laisse, son bouquet! Je ne désirais pas que tous me regarde!

Néanmoins, mon travail commençait suite à tout ceci, les feux d'artifices devaient être préparés pour la suite de la soirée. Je m'éclipsais furtivement, enfin le plus discrètement au vu de ma robe, vers la sortie. Les machines pour lancer les feux d'artifices étaient placés pour être au dessus du pont, ce qui permettrait aux invités de les observés plus facilement. L'air était agréable, je n'avais pas l'habitude d'être en mer. Cependant, au vu de la hauteur, j'avais un peu froid. Mais ça ne m'empêchais pas de faire le reste du travail!

Ou du moins une partie de travail... J'étais heureuse que Seraphin soit avec moi à ce moment pour faire les ''tâches ingrates'' car, si j'étais habituée de me salir les mains normalement, je n'avais pas apporter de vêtements chics de rechange. Je laissais les réglages des machines à Seraphin tandis que je vérifiais pour une énième fois les feux d'artifices. Pas uniquement pour vérifier que l'air marin ne les avaient pas endommagé, mais aussi pour la présentation de ses derniers! Mais ce n'était pas le moment! Une fois que l'ingénieur me dit que tout était prêt et que les invités étaient rassemblés, le spectacle commença!

Pour être franche, c'était la première fois que j'avais fait un spectacle de cet ampleur! Même si tout ceci ne fût que de ''courte durée'', il y avait au moins une bonne quarantaine de mes artifices. Et j'avais eue le temps d'expérimenter avec les couleurs aussi! Zwify, Hazto, Histawy... Sans parler des explosions en elles-mêmes. J'avais tenter de leur fournir des formes lors de l'explosion, mais mes testes n'étaient pas concluant. Alors j'ai fait quelques trucs de base: spirales, explosions en trois temps, modèles d'étoiles tombantes... Je n'avais pas à rougir de ma présentation! Le feu final avait été tiré à l'horizon, le plus loin du bateau, alors que le feu d'artifice détonna pour donner l'impression d'un soleil en artifice.

Et je vais être honnête envers moi-même: je pense que même si on m'avait dit que mes feux avaient été ratés, moi je m'étais amusée comme une folle! Une fois que c'était terminé, Seraphin continuait de m'aider à tout ranger. J'avais mis des gants pour travailler, ne le laissant pas seul.


-C'était un plaisir pour moi de faire tout ça! Et avec le coup de pub, je devrais être celle qui paie Ishtar! Je ne me plaint pas de l'être par contre!

Je m'approchais de Seraphin, qui avait les mains pleines, avant de déposer un léger bisous sur sa joue. J'évitais trop de contact physique au vu de mes vêtements. Décidément, c'était une plaie! J'aurais été intelligente d'apporter quelque chose à me mettre, mais c'était un bête oublis... Je lui dis ensuite en riant légèrement, avec un beau sourire:

-Et je compte bien le faire en ta compagnie! Je te réserve ma première danse. Je me suis pratiquée entre-temps!

En disant ça, j'entendis des bruits de pas derrière nous et je retournais ma tête doucement. C'était Felina! ... Et elle avait tout vue, pas vrai? Je me souvenais encore d'il y a plusieurs semaines quand nous avions parler. Je n'étais pas encore avec Seraphin, c'est vrai, mais je ne lui en avait pas glissée un mot non plus! Enfin, je tentais d'accepter le compliment alors que je devenais zwify comme une pivoine! Avec un peu d'efforts, j'ai réussi à lui dire merci avant qu'elle ne retrouve son propre cavalier. C'était un loup-garou à ce que je voyais. Étrangement, je le verrais bien avec un nœud papillon présentement... Alors que nous finissions de tout ranger, je dis à mon amour, un peu gênée par cette rencontre:

-C'était Felina. Je pense qu'elle est plutôt contente que l'on soit ensemble! Enfin, je te raconterais une fois que l'on sera sur la piste! Je t'attendrais près du buffet. Comme je n'ai pas encore manger depuis ce matin, je pense que c'est une excellente idée pour que tu ne soit pas obliger de danser seul.

Bien que je le disais avec un petit sourire en coin, j'avais un petit creux. Toutes ses émotions m'avaient ouvert l'appétit! Avant de partir, je donnais un doux baisé à mon amour, un petit instant de tendresse parmi tant d'autres lors de ce mariage. Une fois près de la piste de danse, il y avait une rangé de table avec une très grande quantité de nourriture. Il y avait tant de choses ici, tant de plats que je n'avais jamais vue! Je regardais les plats, armée de ma petite assiette et d'une petite fourchette, avant de faire mon choix sur des mets que je ne connaissais pas le moins du monde! À bien y réfléchir, je vais commencer par ce truc là! C'est orange, ça doit être excellent! Je piquais ma fourchette dans ce petit gâteau et...

Et c'est ainsi que je suis devenue accro au goût de la citrouille!
avatar
Bea Boombolt

Féminin
Messages : 159
Expérience : 200
Métier : Ingénieure

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Demi-Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Usolia & Cronix le Ven 28 Nov 2014, 15:41

C'est ça l'amour, hmhm hm hm, le grand amour...(l)

Quoi de plus beau, de plus merveilleux, que des couples heureux? Quand on les regarde, notre coeur se rempli de joie, et a notre tour, nous voulons éprouver un amour, au moins aussi grand. Les couples commencèrent à valser sur la piste de danse, en rythme avec la musique, et tous semblait heureux d'être là, et de partager ce merveilleux moment. Tous? En fait, pas exactement...

Une fois l'échange des anneaux effectuer, le buffet fut ouvert, et Usolia ne pu s’empêcher d'y aller, voulant goutter tout ces merveilleux petit plats, n'étant pas un Glouton pour rien. Et c'est donc, les bras charger de quelques petites assiettes, toutes rempli de petits plats, qu'elle pu voir les feu d'artifices. Ils étaient magnifique, il est vrai, mais c'était la première fois qu'elle voyait quelque chose de semblable, et cela lui fit un peu peur. Beaucoup de magies et de technologies étaient inconnues aux Wendigowak, et considérer comme maléfique. Ne se sentent donc pas tout à fait à l'aise, elle avait chercher son frère du regard, dans la foule. Et elle n'avait pu venir qu'a une seule évidence : Cronix avait disparut! Il n'était nul part, elle ne le voyait pas. Zigzagant entre les foules de gens, elle chercha, presque désespérer, son frère aîné, se sentant toute seule.

C'et alors qu'elle cherchait son frère qu'elle tomba sur Theorem. Ahlala, ce qu'il était mignon, dans cette belle robe. Il était devenu, en très peu de temps, son meilleur ami. Même plus puisque, entre temps, ils s'étaient découvert un lien de famille! Comme quoi, le monde est petit. Elle ne vit pas Ishtar dans les parages. Il n'est pas rare que les mariés soit séparer par la foule, a remercier tout leurs amis de leur présence. Ayant été invité par Theorem, elle décida d'aller le voir, pour lui souhaiter tout ces vœux de bonheur. Elle l’enlaça avec beaucoup d'affection, complimentant sa superbe robe, et sa superbe femme. Elle était si contente pour lui, qu'il ai trouver l'amour de sa vie... Il en avait, de la chance!

Quelques instant plus tard, elle repéra l'imposante dragonne, qui approchait. Désirant laisser le couple ensemble, elle s'esquiva discrètement, sans toute fois revoir son frère... Déprimer de ce retrouver seule, elle quitta la salle des fêtes, allant sur le pont. Là, elle pouvait admirer un peu les étoiles, et se perdre dans ces pensées... Elle rentrerait bientot chez elle, et tempis pour cronix. Il pouvait bien se perdre, où qu'il soit!
avatar
Usolia & Cronix

Féminin
Messages : 117
Expérience : 89
Métier : Coureurs des Bois

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Theorem & Ishtar le Ven 05 Déc 2014, 09:54

Le mariage était bien entamé et il ne restait plus que les longues discussions entre invités, entre mariés et surtout avec le personnel histoire de bien organiser la distribution au buffet, que les coupes ne soient jamais vides et que le tout soit de plus en plus pharaonique. Tout se passait très bien. Ishtar eut une longue conversation avec Cronix, un peu en retrait, avant de revenir auprès de son compagnon qui venait tout juste de quitter la compagnie d'Usolia. La dragonne ajusta son képi et sa cape, portée uniquement en cette occasion et qui gênait pas mal ses ailes.

"Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que le buffet sois autant attaqué."
"Une bande de barracuda en rut, mais nous avons fait le maximum. Il est temps que je m'occupe de nous deux plutôt que des invités. Le personnel saura très bien géré ça."

S'abaissant pour murmurer quelque chose dans l'oreille de Theorem, ce dernier se mit à rougir furieusement. Dur de savoir ce que venais de raconter la dragonne à sa Hyène de Guerre, mais il semblait avoir le coeur qui battait bien vite ! Doucement elle le tira vers lui en l'amenant vers la succube qui avait chanté pour eux. Ishtar fit une bise à celle qui avait fait l'éducation de son compagnon avant de calmement le pousser dans les griffes de cette prédatrice sensuelle. Ishtar avait ses appartements pas loin et il était temps de s'éclipser discrètement.

"Adélaïde, Theorem... Quittons cette fête discrètement... Cette porte nous mènera à notre chambre à bord du Czarina Tiamat. Tout a été préparé..."

Theorem rougissait encore plus, alors qu'il fut lentement poussé vers cette dernière. Ishtar ne se priva pas pour reluquer la robe de la succube et surtout restait dans l'expectative de ce qui allait se passer une fois dans l'intimité d'une chambre. Ca allait être divin... Absolument parfait.


-HJ- Pour moi c'est bon, amusez-vous bien et essayez de ne pas trop foutre le bordel, sinon on vous balance par dessus bord ! -HJ-
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Seraphin le Lun 08 Déc 2014, 13:11

Riant à la réponse de son amour, Séraphin n'en espérait pas moins de sa part et dans le fond il avait hâte en vérité de pouvoir la guider sur la piste de danse, pouvoir réellement se comporter en amoureux et non pas en simple collègue de travail, même si cela ne devait être que pendant quelques instants... Mais quand quelqu'un d'autre arriva il ne put s'empêcher de se crisper, comme s'il venait d'être pris sur le fait, avant de tourner légèrement la tête pour apercevoir brièvement une féline et un homme-loup. Des deux, ce fut la jeune femme qui prit la parole, s'adressant visiblement à Bea... Et si la chose l'intéressait il s'efforça de se ressaisir et de poursuivre le rangement, histoire de reprendre un peu de contenance. C'était ridicule, il se voulait prêt à danser devant tout le monde son aimée, montrer à chacun quels étaient ses sentiments à l'égard de la gobeline, mais il sursautait encore lorsqu'on le surprenait de la sorte avec elle alors qu'ils ne faisaient que parler !

Il n'en écouta pas moins ce qui fut dit à Bea et ne put retenir un léger sourire. C'était tout simplement une maie de la gobeline, et maintenant qu'il y repensait il était vraiment que cette dernière lui en avait déjà parlé. Cette dernière par ailleurs ne faisait "que" féliciter l'artificière, du moins dans un premier temps, parce qu'il ne put retenir un léger rire de sa part lorsque cette nouvelle venue invita son aimée à profiter de la fête comme il l'avait fait l'instant d'avant, ce qui réduisait encore les possibilités de l’intéressée d'y échapper ! Puis quand l'étrange couple s'éloigna, seulement alors Séraphin revint vers Bea, lui annonçant d'une voix amusée, alors qu'elle lui expliquait un peu ce qui venait de se passer.

"Il semblerait que mêmes tes connaissances aient hâte de voir tes talents sur la piste de danse, alors vas y... Je te rejoins, je vais juste prendre le temps de me changer, tu peux manger tant que tu veux pour te remettre de tes émotions, mais pas trop hein ! Il faut encore que tu sois assez légère pour danser ! Et concernant ton paiement, ne t'en fais pas il était amplement mérité, et fais attention à ce que tu dis, les dragons sont tellement avares que tu pourrais bien donner à Ishtar de mauvaises idées ! "

Sur cette remarque taquine, il s'éloigna alors se rendant à nouveau dans ses appartement, pour troquer sa tenue de travail contre la troisième et dernière tenue qu'il avait amené, une tenue de fête, bien plus légère et élégante que les deux précédentes. Il ne sentait pas vraiment à l'aise dans cette dernière cela dit, bien plus habitué qu'il était aux tenues protocolaire ou à celles qui étaient efficientes, mais aucune des deux autres n'était adapté pour danser... Alors il fit de son mieux pour prendre sur lui et il revint à la fête ou bien peu de personnes lui prêtèrent attention, n'attirant guère l'attention malgré qu'il soit un des rares humains présents ou les bandages de son bras que sa tenue trahissait. Se faufilant ainsi difficilement dans la foule il finit par rejoindre le buffet surprenant la gobeline avec une part de gâteau entamée en main, lui arrachant un nouveau sourire alors qu'il venait lui faire face, s'inclinant avec obligeance.

"Est ce que mademoiselle voudrait bien délaisser son partenaire gustatif pour me rejoindre ?"

Riant alors, le jeune homme lui laissa néanmoins le loisir de finir son plat, mais dès que cela fut fait il saisit avec douceur ses mains pour l'attirer vers la piste, alors qu'une voix cristalline commençait à s'élever chantant divers chansons aux rythmes variées, et pour chacune desquelles Seraphin adapta ses mouvements et ses pas afin d'en suivre la cadence, entraînant avec lui son aimée, bien qu'encore maladroite, surtout dans cette tenue, ce qui ne l'empêcha pas pour autant de commenter amoureusement.

"Ça se vois que tu as pratiqué, mes pieds souffrent beaucoup moins."

A nouveau il rit avec amusement, mais dans le même temps il se rendait compte que son aimée commençait à se fatiguer, l'heure de se retirer était peut être venue...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette fête ne me plaisait décidément guère, je voyais les gens s'agiter, discuter entre eux de futilités, danser sur la piste entre amoureux ou encore piller le buffet... Enfin ce dernier point était encore le plus distrayant, car je ne pouvait m'empêcher d'éprouver une certaine satisfaction à voir l'individu qui m'avait considéré avec méfiance quand je me tenais près du ponch être débordé et assailli par des rapiats bien pire que moi. Riant alors légèrement dans mon coin je posais finalement mon regard sur ce charmant spectacle, jusqu'à ce qu'à ma grande surprise Felina m'accoste de façon brusque. Elle paraissait paniquée, ce qui me surprit au plus haut point. Pourtant à travers nos bracelets je n'avais senti aucune menace pesant sur elle ou Shkeil !

*Oh... Je sens que ça va être intéressant.*

Son intonation était moqueuse, mais je passais outre, me concentrant plutôt sur ce qui nous attendait probablement, cherchant à travers la foule du regard afin de voir la première trace de violence, la moindre attitude suspecte, en vain, si ce n'était quelques individus déjà saouls... Mais alors que j'arrivais à cette conclusion je me retrouvais en plein milieu d'une piste de danse presque déserte, à ma grande surprise. Stupéfait je regardais Felina avec de grand yeux ronds, cherchant à comprendre... Avant de le faire en voyant son sourire mesquin, détournant le regard en grondant, alors que je me prêtais de mauvaise fois à son jeu, me laissant porter par ses mouvements en une danse pour le moins disgracieuse, alors que je grommelais.

"Tu aurais pu tout simplement me le demander... Bon d'accord, j'aurai refusé, mais quand même ! Je suis ridicule..."


Déjà que je trouvais ne pas avoir ma place dans ce genre d'événement voilà qui n'arrangeait pas les choses. Cependant, j'avais conscience qu'il fallait faire contre mauvaise fortune bon cœur et, finalement, après les premiers pas où je m'étais simplement laissé porté j'y prenais part à mon tour, tenant galamment une de ses mains et son épaule je commençais à danser avec elle, essayant de m'adapter au rythme de la musique, mais de façon plutôt maladroite. Javais plutôt l'habitude danses de comptoir ou autour d'un feu de camp, alors autant dire qu'en terme de déhanché ou d'élégance cela était plutôt limité ! Pour autant je fis de mon mieux, et de par les quelques danses que j'avais offerte à Kumie je finis par réussir à récupérer certains automatismes, tout en m'assurant ne jamais être in convenant en se faisant... Puis finalement je lâchais un soupir, rendant pour de bon les armes...Et lâchait Felina pour me contenter de danser comme je le sentais au rythme de la musique, des gestes pour la plupart fluides et dynamique, mais en aucun cas élégant et bien souvent ridicule, mais là était le but, puisque je me laissais au final aller à un léger rire.

Mais pour autant l'intervention de Shkeil n'en fut pas moins bienvenue, et lâchant alors un soupir d'aise, je me reculais un peu alors qu'il venait doucement saisir Felina pour l'entraîner dans une danse, alors que je m'éloignais un peu, les laissant seul à seul... Tout d'abord parce que je doutais que Shkeil ait envie que je les fixe et qu'il devait être tout aussi mal à l'aise que moi, mais aussi car même si cette soirée était celle d'Ishtar et Theorem, elle était également et avant tout celle des amoureux... Une catégorie don j'étais exclu ! Seulement alors que j'errais dans la foule, me mêlant à elle pour éviter que Felina me retrouve et me réserve une autre surprise à sa façon, je surprenait Ishtar, Theorem, ainsi qu'une dame des plus jolies s'éloigner, alors que la soirée était à peine entamée. Étonné, j'en haussais cependant les épaules, avec un léger soupir, c'était leur problème je n'avais pas à m'en mêler.

*Ouais enfin...C'est facile à deviner quand on sait que la dame est une succube !*


Je me demandais s'il plaisantait alors, moi même n'ayant rien ressenti de ce genre... Mais en même temps cela m'aurait été difficile, il y avait plusieurs infernaux ici, en plus du brouhaha et des odeurs des plats il était des plus difficile de percer un démon qui serait dissimulé par une illusion, hormis pour un de ses congénères, comme celui dans mon esprit, qui insista... Et me laissant persuader je soupirais à nouveau, je savais qu'il y avait la nuit de noce, mais tout de même... C'était bien tôt et inconsidéré que de laisser les invités livrés à eux mêmes sur un tel navire... Mais alors mon regard s'attarda vers un individu aux traits humains aussi esseulé que moi. Plus que ce détail, ce fut son apparente appartenance à la race humaine qui attira mon attention, et m'amena à m'approcher de lui jusqu'à pouvoir lui parler, commentant d'une voix amusée.

"Moi, le prêtre et maintenant vous... Si je ne m'abuse sur vos origines je trouve qu'il y a bien des humains sur le navire d'une créature qui pourtant déteste notre espèce."

Avant de poursuivre plus avant je me contentais d'afficher un léger sourire, attendant sa réponse, et prêt à couper court à la conversation si je m'étais fourvoyé... Mais il était vrai que j'étais sincèrement curieux de savoir ce qu'il avait fait pour être invité, car il me paraissait que les critères d'invitation de la dragonne étaient des plus étranges, après tout elle avait encore plus de raison de me détester que n'importe quel autre humain et ça ne l'avait pas empêché de me faire venir, à tel point que je m'étais demandé s'il ne s'agissait pas là d'un piège... Mais alors mon regard s'attarda sur sa tenue, la reconnaissant, et je n pus retenir alors un léger rire.

"Et en plus vous avez récupéré le bouquet, faut il y voir un signe favorable à une future entente entre les races ?"

J'étais bien plus cynique dans ces propos que je ne l'avais voulu, mais en même temps ce n'était pas totalement ma faute si je savais que pour un tel évènement il ne fallait pas se reposer sur ce genre de festivités, qui étaient au mieux une accalmie au cœur de la tourmente.
avatar
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
21/40  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Felina le Mar 09 Déc 2014, 18:33

Entendant Engar gronder, j'éclatais de rire en l'entrainant de plus belle dans la danse, ne lui laissant pas vraiment le choix...

" Mais non tu n'es pas ridicule voyons, amuse toi un peu ! "

Ainsi il fit tout de même un effort, et se prêta au jeu malgré sa maladresse. Heureusement, j'étais assez rapide pour éviter de me faire marcher sur les pieds ! Puis je fus vite libérer quand mon frère se laissa emporter la musique, au point de complètement se lâcher, dansant avec énergie et entrain, parfois même avec de grands gestes dont l'origine était parfaitement inconnue. Riant avec lui, je l'imitais alors, tout en profitant des superbes musiques, chantées merveilleusement bien par la beauté qui avait accompagné Ishtar lors de la cérémonie.

Je vis alors Shkeil s'approcher à son tour, avant de demander à Engar de prendre le relais. Celui-ci sembla soulagé, m'arrachant un nouveau rire, alors que je me réfugiais sans plus tarder dans les bras du loup. Nous entamions alors une danse plutôt douce comparée au rythme de la musique, mais c'était d'autant plus romantique, surtout lors d'un tel évènement. Je savais que Shkeil n'avait pas pour habitude de danser, moi non plus d'ailleurs, et j'appréciais d'autant plus l'effort, puisque ces moments étaient vraiment rares. Ainsi nous nous laissions aller, dansant parmi la foule, et je profitais de chacune de ces secondes de paix, d'amusement, où tout n'était que détente pour une fois.

Aux mots de Shkeil, je lui adressais un sourire malicieux et m'approchais de son oreille pour lui répondre.

" Cette danse était amplement suffisante... Je crois qu'on en a bien profité. Allons-nous-en ! "


Je lui prenais alors la main pour quitter la piste, avant de chercher du regard Theorem et Ishtar. Il se faisait tard, et je voulais les remercier pour la fête avant de partir. Seulement, je ne vis aucun d'entre eux, je ne les sentais même plus. Étaient-ils déjà partis ? Connaissant la dragonne, ce n'était finalement pas si surprenant, et je ne manquais pas de chuchoter ma petite théorie à Shkeil quant à leur absence... !

Je pris cependant le temps de dire au revoir à certains amis, notamment Bea et Séraphin à qui j'adressais un signe de la main alors qu'eux aussi semblaient bien profiter de la musique. Quant à Engar, je n'allais surtout pas le déranger, pour une fois qu'il se faisait un copain ! Shkeil et moi quittions alors la soirée pour retrouver la chambre qui nous était réservée dans le navire. Bien plus somptueuse que notre appartement coquet au donjon, autant en profiter !


[HRP : Terminé pour moi également !]

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble pour la fin des temps

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum