Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Aller en bas

Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Vinz Stragen le Mer 05 Nov 2014, 17:58

Les deux squelettes  étaient partis du donjon quelques jours plus tôt. Ils avaient trouvé leurs deux chevaux, avaient emporté le strict minimum, et étaient directement partis en direction des Ruines Antiques. Ils n’avaient que peu dormi, pendant que les chevaux se reposaient, et avançaient assez vite. Normalement, ils devraient bientôt arriver en vue de leur objectif. Sargasu n’était pas quelqu’un de bavard : ils n’avaient que peu parlé durant le trajet. Cela ne dérangeait pas Vinz. Et puis, il devait sûrement être en train de se préparer à ce qui allait se passer, ce qui était doublement logique : leur combat allait être difficile, quoi de plus normal que de vouloir s’y préparer. Et puis, il allait retrouver deux membres de sa famille, sa femme et son fils qui plus est. Son comportement était tout à fait normal.

Vinz  repensa rapidement à la fin de leur conversation juste avant d’arriver aux écuries. Sargasu, toujours avec son ton neutre, comme s’il ne pouvait être altéré par ce qui l’entoure, lui avait demandé de quelle manière il en était venu à travailler pour Crocs Noirs, et s’il avait déjà tué quelqu’un. Il avait raconté son arrivée au donjon, le passage à l’arène, la convocation, la discussion avec Crocs Noirs, le contrat, et sa première mission. Il n’était pas entré dans les détails pour ne pas perdre Sargasu, mais il avait été assez complet pour que son interlocuteur comprenne bien. Puis, pour répondre à la deuxième question, il se contenta de dire qu’il avait déjà dû à quelques reprises ôter la vie, et ne rementionna pas le fait qu’il ne tuait qu’en cas de nécessité.

Il reposa son attention sur les évènements présents. Il commençait à apercevoir quelques indices laissant deviner qu’ils touchaient à leur but. Ils n’avaient pas encore échafaudé de plan à proprement parlé. Ils avaient surtout discuté de leurs compétences respectives. D’ailleurs, pour l’instant, Vinz ne savait pas vraiment s’il fairait le poids, ou même s’il arriverait à suivre celui qu’il escortait, mais il écarta vite cette pensée de son esprit. Il n’avait aucune chance de réussir s’il commençait à douter.

Sargasu était toujours aussi silencieux et concentré. Vinz profitait de cette situation pour l’étudier. Il n’avait pas tous les jours eu la chance de croiser un autre non-mort. En réalité, il n’avait croisé que peu d’entre eux, et c’était le premier squelette avec qui il faisait connaissance. Il aimait la compagnie d’autres non-morts, surtout ceux qui avaient conservé leur humanité. Il avait appris beaucoup de choses avec eux, même si cela ne se passait pas toujours comme il voulait. Il avait entendu dire qu’il y avait une bibliothèque au donjon, peut-être pourrait-il y passer en revenant. Il pourrait en savoir plus sur les non-morts. Au moins, il allait en croiser deux autres dans très peu de temps.


D’ailleurs, si Sargasu lui avait révélé l’identité de leurs deux futurs adversaires, il n’avait pas mentionné de quel type était sa femme. Et le fait que son fils soit un esprit n’était pas vraiment rassurant. Selon ce qu’il savait, ils pouvaient se rendre immatériels à volonté, et le seul moyen de les combattre était de les forcer à se rendre solides, ou bien de les frapper avec de la magie. Est-ce-que le feu qui brûle en permanence sur sa tête lui permettrait-il de pouvoir attaquer l’esprit ? Il n’en avait aucune idée, n’en ayant jamais combattu plus tôt. Mais il ne tarderait pas à le savoir.

Il fut sorti de ses pensées lorsque Sargasu, qui était à quelques mètres devant Vinz, s’arrêta, et regarda devant lui. Vinz en fit de même. A quelques centaines de mètres devant eux se dressaient les ruines antiques. Il contempla la vue. Bien que totalement délabrés, les monuments, ce qu’il en restait, étaient toujours majestueux, et l’ensemble rendait plutôt bien. Encore quelques centaines de mètres et ils devraient se battre contre les deux non-morts. Vinz se plaça à droite de Sargasu, et tourna la tête vers lui.

« -Bon, on est arrivés. Je pense que c’est le bon moment pour réfléchir à un plan solide. Pour commencer, avez-vous une carte détaillée, un dessin, ou quoi que ce soit qui puisse nous être utile pour éviter de nous faire piéger ?  A défaut de connaître leur manière de se battre, nous pourrions au moins profiter de l’environnement. »
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Sargasu Mortis le Jeu 20 Nov 2014, 16:58

Combien de temps? Un jour? Deux jours? Une semaine? Sargasu était resté prostré dans son esprit durant tout le trajet; se contentant de suivre machinalement le chemin qui lui était tracé; il appréhendait cet affrontement, ou ce massacre tout dépend de comment on se situe. Plongé dans son esprit, Sargasu avait découvert un nouveau problème; au delà de sa haine inflexible ou de cette sensation qu'il s'agissait la d'une mission qu'il devait a tout prix réussir, il y'avait une part de résignation en lui; quelqu'un ou quelque chose qui ne voulait pas de ça.

Qui ne voulait pas de la mort de sa femme et son fils, qui voulait laisser tomber et partir; mais sa part de haine était bien plus forte, bien plus grande, Sargasu en était persuadé, ce serait son dernier combat.

Toutefois il fut sortit de sa torpeur lorsqu'ils arrivèrent a destination, au moment même ou Vinz lui adressa la parole. Sargasu le regarda alors dans les yeux.


"Je ne sais pas, déjà je ne suis même pas sure qu'ils sachent que je vienne; mais bon si il faut les trouver cela peut se faire. Après tout la nuit est tombée et les ténèbres sont mon domaine."

Sargasu descendit de son cheval, il fit quelques pas; il prit une poignée de sable et la laissa retomber entre ses doigts. Après ça, son aura noir commença a se propager, s'enfonçant dans le sable; cherchant dans des ruines souterraines et les ruines alentour.

"Les localiser serait déjà une bonne chose, toutefois je ne trouverai que mon épouse, Vitrio n'étant pas physique je ne pourrait le localiser. D'ailleurs je vais pas vous le cacher, je compte sur vos flammes pour le vaincre; après tout je ne me suis jamais frotté a un esprit, que ce soit de mon vivant ou dans cette vie. Quant a la question du piège, ils ne sont que deux je doute qu'ils puissent nous piéger; le terrain sera notre seul piège."

Puis Sargasu se tut, son aura se fit plus virulente; plus puissante; plus sombre! Ses yeux se mirent a luirent tandis que les ténèbres revenait a lui et se concentraient sur son armure, il l'avait trouvé; la catin! Sans même dire quoique ce soit a Vinz Sargasu s'avança droit devant lui; il sauta puis frappa dans le sable, passant la main sous une dalle souterraine il l'a souleva et s'engouffra dans l'ouverture ou le sable commença a se déverser.

Les ruines souterraines allaient être le théâtre de sa rage!
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Vinz Stragen le Dim 23 Nov 2014, 18:06

Selon Sargasu, il était possible que sa femme et son fils ne soient pas au courant de la venue des deux squelettes. C’était une assez bonne nouvelle, mais Vinz se demandait pourquoi il n’avait pas posé plus tôt cette question, pourtant si évidente. N’importe qui ne se serait pas occupé de cela, mais lui si. Il avait couramment de légers manques d’attention ces temps-ci. Mais il chassa cette pensée de sa tête. Ce n’était pas le moment, il fallait se concentrer sur son objectif. Au moins, ils auraient peut-être l’avantage de la surprise, ce qui, dans le cadre d’un assassinat, était presque primordial.

Il écouta ensuite Sargasu sans dire mot. Il ne pourrait pas localiser Vitrio. C’était une moins bonne nouvelle. Et la nouvelle d’après fut, paradoxalement, à la fois réconfortante, à la fois peu rassurante. D’un côté, maintenant, il était sûr que le feu, même sans être magique, permettait de toucher un immatériel. Ou alors ils se trompaient tous les deux. Presque sûr. Mais d’un autre côté, cela signifiait que se battre contre Vitrio allait être le travail de Vinz. Lui non plus n’avait jamais combattu d’esprit. Enfin bon, il y a un début à tout.


C’est lorsque Sargasu termina sa phrase que Vinz remarqua l’aura ténébreuse qui l’entourait, et qui se condensa pour revenir à lui. Sans un mot, il regarda le grand squelette, lui aussi silencieux, s’avancer et donner un coup dans le sable. Ce n’était qu’un simple coup, mais Vinz sentait le changement radical dans l’humeur de l’ancien roi, qui retira une dalle du sol, et qui, après s’en être débarrassé, entra prestement dans l’ouverture ainsi faite. Vinz jeta un bref coup d’œil aux montures, et se hâta de suivre Sargasu avant que le sable ne devienne gênant.
Il ne tomba pas de très haut, et après s’être relevé, il inspecta les lieux. Il était dans un couloir, peu spacieux, mais pas non plus étroit. Il ne voyait pas de torche, ou n’importe quel objet lumineux, mais il n’en avait pas besoin. Il voyait assez bien dans le noir, et sa tête leur apportait déjà suffisamment de lumière. D’ailleurs, où était Sargasu. Il se retourna, à temps pour le voir s’engouffrer rapidement dans un autre couloir. Il se dépêcha, pour éviter de le perdre de vue trop longtemps, et quelques secondes plus tard, il était juste derrière lui.

Il hésita à demander quelle magie le squelette avait utilisé plus tôt pour localiser sa femme, mais il ne le fit pas. Sargasu avait l’air totalement captivé par son objectif, et Vinz n’était pas sûr qu’il l’écouterait. Ils s’enfoncèrent à travers les ruines souterraines, bifurquant quelques fois, et Vinz se demandait si Sargasu avançait au pifomètre ou bien s’il savait déjà quel chemin prendre. Là aussi, il se retint. Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent dans une salle plus grande, qui devait sûrement faire office de carrefour entre les quatres voies qui en partaient.
Cette fois, Vinz ne se retint pas, et il se plaça devant Sargasu.

« -Excusez-moi, mais il y a une question qui me trotte en tête depuis tout à l’heure. Lorsque vous avez utilisé ces… ombres pour localiser votre femme, avez-vous aussi trouvé un chemin qui nous mènera à elle ? Sinon, avez-vous une idée d’à quel endroit nous pourrions descendre aux niveaux inférieurs ? »
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Sargasu Mortis le Lun 01 Déc 2014, 15:37

"Ah...Vitrio; même dans la mort tu me comble de bonheur, bien que nous ne soyons pas au paradis, je préfère cette non-mort plutôt qu'a une existence loin de toi."

"Et c'est tout naturel; mère même si je désirerais ardemment un corps physique..."

"Quel intérêt nous pouvons nous toucher n'Est-ce pas?"

"Uniquement parce que je le désire mère autrement il me faudrait un substitut."

"Comme cette chère Hania."


Dans l'antre de la folie ils rirent ensemble; amusaient par leur manipulation et par leur complot, oui un petit nid douillet pour un amour interdit voila ce qui résidait aux niveaux inférieurs et Sargasu le savait; et il connaissait la route, les ombres le guidaient, il connaissait les recoins de chaque niveau grâce a ses dons; toutefois il ne fut guère enchanté de voir son compagnon ne pas avoir confiance en lui; surtout que sa voix et ses paroles résonnèrent dans le dédale.

Et un certains esprit l'entendit de très loin; tirant une grimace agacé il lâcha Scyllis.


"Excusez-moi mère; nous avons des intrus."

"Je te laisse donc me rapporter leur tête Vitrio."


Vitrio le fils impie commença a traverser la matière alors pour voir de quoi il en retournait, traversant le sol et les murs; il sortit derrière Vinz, faisant face aux deux squelettes. A sa vue, Sargasu explosa de rage; ses yeux se mirent a luirent intensément et son aura se répandit; tellement opaque que seul le crâne de Vinz et le corps lumineux de Vitrio étaient visibles.

"TOI......!"

La voix de Sargasu était devenu sombre; complétement emplis de rage; d'une indicible noirceur, l'esprit frappeur qui pensait en finir rapidement avec de potentiel intrus mineur se retrouva encore plus surpris. Presque tétanisé pour le coup.

"Cette....cette voix! Même dans la mort tu viendras nous tourmenter démon!"

"SILENCE!"


Sargasu s'élança abattant sa hallebarde sur Vitrio; le coupant en deux, toutefois un esprit ne peux être tuer par ce qui est matériel, du moins...pas de cette façon, c'est donc naturellement que Vitrio put se reconstituer et fuir tout droit; cherchant une grande salle avant de pouvoir descendre au niveau inférieur; remplit de carcasse d'armure, Sargasu commença a le poursuivre d'un pas lent toutefois.

"Maudit....Sois-tu! Comment puis-je abattre un esprit?!"

Il se retourna vers Vinz, son aura se rétractant dans son corps.

"Sache pour ta gouverne; que je sais exactement ou nous nous dirigeons, mon pouvoir permet de connaître les surface a distance; je sais ou nous pouvons descendre, toutefois je doute que ce cancrelat de Vitrio nous laisse faire; je compte sur toi pour me débarrassera de lui."
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Vinz Stragen le Lun 29 Déc 2014, 14:31

Vinz ne vit pas tout de suite l’esprit qui s’était faufilé dans la salle, mais se retourna vite pour lui faire face. Cette apparition ne plut pas du tout à Sargasu, car les ombres qui lui avaient permis de trouver l’entrée des ruines souterraines et de localiser sa femme se mirent à envelopper la salle, si bien que Vinz et Vitrio ne furent plus que les seules sources de lumière de la salle. Le squelette put d’ailleurs constater que l’esprit émettait une lumière lui aussi, plus faible que ses flammes, mais une lumière tout de même.

Le seul mot qui sortit de la bouche de Sargasu figea l’esprit immatériel. Il semblait à la fois surpris et apeuré. Au vu de la rage du grand squelette à la prononciation de ce mot, il nourrissait vraiment une haine profonde pour son fils. Une haine qui semblait réciproque, bien que la différence se posait là. Sargasu n’avait aucunement peur de Vitrio, qui lui était tétanisé par la voix.

Dans un mouvement très bref, dû à l’emportement passager sans doute, Sargasu fit une découpe bien nette dans la silhouette de son fils à l’aide de son arme. Mais ce mouvement fut totalement inutile. On ne coupe pas un être immatériel comme cela. Vitrio se rassembla vite, et, chose étrange, s’enfuit. Il devait lui aussi s’être laissé emporté, car cette fois il ne se servit pas tout de suite de ses pouvoirs pour traverser le sol comme il l’avait fait précédemment, mais préféra s’éloigner un peu, sûrement pour s’écarter du danger potentiel. Peut-être qu’il ne contrôlait pas totalement  son immatérialité lorsqu’il était soumis à une telle excitation.


Sargasu le suivit, mais sans empressement, et tandis que ses ombres revenaient à lui, il se retourna et s’adressa à Vinz. Il savait parfaitement où aller. La formule qu’il utilisa pour débuter sa phrase lui fit comprendre qu’il n’avait pas aimé le manque de confiance de Vinz. Ce n’était que de la prudence, mais il ne chercha pas à s’expliquer. Ils devaient rattraper l’esprit, et le tuer. Au moins, Vinz aurait tout le temps de vérifier son hypothèse, puisque la tâche lui revenait.

Il emboîta la pas au grand squelette, qui descendit le premier. La salle était remplie d’armures plus ou moins complètes, dans un état de décrépitude prononcé. Elles devaient sûrement appartenir aux précédents intrus qui avaient pénétré ces ruines. Quoi qu’il en soit, il rattrapa Sargasu, qui suivait déjà le chemin qu’avait emprunté l’esprit.

Vinz ne posa pas de question, et le suivit à travers quelques salles et couloirs. Il y avait toujours autant d’armures adossées aux murs ou qui traînaient par terre, mais elles semblaient en meilleur état que les précédentes. Au bout d’un moment, Vinz eut un doute. Sargasu lui avait expliqué que son pouvoir ne lui permettait de localiser que sa femme, et Vitrio étant un esprit, il pouvait se déplacer librement n'importe où. Il se pouvait même qu'il soit en ce moment en train de les épier à travers les différentes carcasses qui jonchaient le sol. A cette idée, Vinz resserra son étreinte sur le manche de son arme. Ce lieu le mettait sur les nerfs, façon de parler.


«- Dites-moi, vous m'avez expliqué que Vitrio comptait nous mettre des bâtons dans les roues. Mais pour nous battre, il faudra bien qu'il se matérialise, ou bien qu'il utilise une quelconque sorte de magie. Savez-vous quelles sont ses compétences? Quelles armes il utilise, son style de combat général, ou bien quelque information qui puisse nous aider ? Je préférerais éviter de l’apprendre à mes dépends, donc mieux vaut être préparé le plus possible. »
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Sargasu Mortis le Sam 27 Juin 2015, 14:42

Sargasu continuait a avancer dans les ruines, suivit de Vinz, ils passaient de couloir en couloir, évitant les quelconques pièges créer naturellement, on pose le pied la ou il ne faut pas et la structure s'écroule sur vous et vous voila enterré sous le sable.

Toutefois leur progression rapidement les amenés vers l'étage inférieur, bien qu'il fallait d'abord traverser une immense salle pleine d'armure vide, surement le théâtre d'une ancienne bataille il y a de cela quelques siècles.
Sargasu avançait avec la rage au cœur, il ne savait pas d'où elle venait mais elle était la, il devait éliminer Vitrio et Scyllis, leur existence même le gênait; il ne pourraient jamais co exister dans le même monde, c'était sa mission sacrée. Toutefois le squelette n'oubliait pas d'avoir ses moments de lucidité, et bien qu'ils étaient déjà au milieu des armures Sargasu prit le temps de s'arrêter pour répondre a Vinz.


"Bien sur qu'il compte s'opposer a ma volonté; je veux tuer son amante et mère, dans sa situation n'importe qui voudrait nous en empêcher c'est logique, mais je lui ferait payer ses pêchés. Quant a ses compétences; ce n'est qu'un fils de noble, l'escrime il ne connait que ça, et encore; c'était un échec, ce fils raté n'était la que pour enfourner la catin qui lui servait de mère."

"Comment osez-vous...."


Cette voix sombre venait de s'élever d'une armure, une lueur verdâtres l'anima alors qu'elle se relevait armes aux poings.

"Comment osez-vous vociférer a mon encontre de la sorte alors que vous avez plongé trois royaume dans la ruine et la tourmente; vos crimes sont aussi impardonnable que mon amour."

"Si tu le reconnais c'est déjà bien, laisse nous donc te tuer."

"Non! La non-mort m'offre une deuxième chance d'être avec la seule femme de ma vie; laissez nous tranquille en quoi notre amour vous dérange tant? Vous n'avez rien a voir avec tout ça monstre."

"Pfff; tu t'écoute parler vermine? Un amour incestueux et aussi ignoble que le votre n'a pas lieux d'être; toute ma vie je me suis battu pour toi FILS et voila la récompense que j'acquiert?! Impardonnable...IMPARDONNABLE!"

"Vous n'êtes pas mon père!"


L'armure voulu se jeter sur Sargasu mais il l'a réduisit en morceaux, la lueur verdâtre migra immédiatement dans une autre armure qui se jeta a son tour sur lui pour l'entraver, la lueur continua de vagabonder d'armure en armure ainsi afin de bloquer complétement Sargasu pour l'attaquer ensuite de part en part, bien sur Vitrio n'avait pas oublié Vinz, et si les armures s'occupaient avant tout de Sargasu il n'en allait pas de même pour les armes qui lévitez alors tenu par une main fantomatique pour être ensuite jeté sur Vinz.

"Vitrio!!!!"
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Vinz Stragen le Sam 27 Juin 2015, 18:23

Sans tenir compte de l’insulte gratuite à l’encontre de Vitrio, la réponse de Sargasu avait été utile. C’était un escrimeur, et pas très talentueux apparemment. Il avait peut-être appris un tour ou deux depuis qu’il était revenu à la vie, enfin, qu’il était un esprit, mais c’était déjà mieux que rien de savoir ce qu’il savait faire avant.

Les mots de l’imposant squelette n’avaient pas résonné que dans le vide des interminables couloirs de la structure souterraine : une voix s’éleva de l’une des carcasses d’armure, qui se releva lentement. Il semblait que l’esprit était susceptible, car il compromit sa discrétion pour répondre à Sargasu. Cela confirma les craintes de Vinz : il était bien en train de les épier via l’une des innombrables armures qui jonchaient le sol. Et il semblait aussi capable de la faire se mouvoir. Les deux squelettes marchaient en plein cœur de l’arsenal de l’être éthéré.

Etant préoccupé par ce constat quelque peu inquiétant pour la réussite de la mission, Vinz ne prêta pas attention à la querelle verbale que tinrent les deux autres non-morts à coté de lui. L’esprit avait un nombre élevé d’armes potentielles à sa disposition, il serait trop long de tenter de l’empêcher de s’en servir. Il faudrait donc attaquer directement le fantôme. Pour contrôler les armures, il fallait bien qu’il se rende matériel, à moins qu’il ne possède quelque pouvoir télékinétique. Il espérait vivement qu’il s’agisse de la première option, car cela représenterait une ouverture potentielle.

Le vase avait fini par déborder, et Vitrio passa aux hostilités, en attaquant Sargasu via les armures qu’il projetait sur lui frénétiquement, semblant presque faire abstraction de la présence de Vinz. Il s’en serait presque senti vexé. Il avait sûrement pensé trop fort, car tandis que les armures pleuvaient sur le premier des squelettes, une arme se dirigea quant à elle sur celui qui était resté en retrait. Heureusement pour lui, il avait déjà son sabre dans la main, et il réussit à parer le coup qui lui était porté. L’arme tomba dans un bruit métallique, mais Vinz n’avait pas le temps de féliciter ses réflexes : quelques autres armes suivirent la première, et Vinz eut à se servir de son agilité pour plus ou moins les esquiver ou les parer. Pas de dégât majeur, uniquement quelques éraflures. Rien de bien sanglant. Oh, il n’avait pas de sang, c’est vrai.

Pendant un instant, l’esprit se concentra plus sur le combat qui l’opposait au père qu’il ne considérait pas comme tel, et cela laissa un peu plus de champ libre à Vinz. Il s’approcha rapidement, et dès que Vitrio intégra à nouveau une armure pour attaquer Sargasu, il donna un large coup. L’armure devait être très ancienne, car elle n’opposa que peu de résistance à la lame noire du squelette. L’armure se fendit au niveau du torse, et la lueur en sortit une fois de plus. Cependant, Vinz n’eut pas le temps de vérifier la réussite ou non de son action, car une nouvelle arme fondit sur lui. Il dévia tant bien que mal sa course, ce qui lui évita de perdre son bras droit, mais l’arme frôla l’os de son épaule. Il ne devait surtout pas se déconcentrer. Cependant, de ses orbites vides, il jeta un vif coup d’œil à l’armure dorée, pour voir s’il se débrouillait mieux que lui avec les consécutives salves d’attaque qu’il avait probablement essuyées.
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Sargasu Mortis le Ven 03 Juil 2015, 15:11

Un combat acharnée, une pur barbarie voila ce a quoi s'adonner Sargasu de son côté, laissant sa rage parler; il donner des coups de poings et des coups de pied majoritairement, son arme étant inutilisable vu la façon dont il était entraver. Au bout d'un moment les armures continuèrent de s'accumuler, elles le submergèrent totalement créant une boule de fer compact qui le maintenaient au niveau de tout ses membres, Vitrio jubilais de son côté, en riant a gorge déployée; pouvant mieux se concentrer sur Vinz tandis que Sargasu était neutralisé dans l'actuel. Sargasu prit quelques instant alors pour se calmer, sa nature mort vivante l'empêcher de manquer d'oxygène ou de mourir compresser par ces armures, il se calma un peu; il n'avait visiblement pas vraiment d'échappatoire, écrasé par le poids du nombre.


Les voix revinrent alors dans sa tête.


Mon roi vous ne pouvez abandonner!

Ils sont plus nombreux que nous!

Ne vacillez pas; la victoire ou la mort voila ce qui nous attend!

Oui!

Il faut combattre; peut importe qu'ils soit 10 fois plus nombreux, notre colère est sans mesure.

Des bribes, des souvenirs perdus; un mélange flou de paroles et de sensation, une sensation familière toutefois; une haine incommensurable, qui refit alors surface, répondant a son pouvoir, un flot de ténèbres se dégagea alors de son corps, enveloppant les armures, se formant tel des tentacule et les jetant contre les murs avec force, le métal se brisa a quelques endroit du fait de leur âge, devenant inutilisable lorsqu'elles retombaient; Vitrio fut prit au dépourvu, prit dans son combat contre Vinz il fut tellement surpris de ce retournement de situation qu'il redevint visible et tangible, Sargasu le saisit immédiatement avec un tentacule, laissant une fenêtre d'attaque pour Vinz.
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Vinz Stragen le Dim 05 Juil 2015, 20:55

Grâce au pouvoir de Sargasu, Vitrio laissait clairement une ouverture, et Vinz comptait bien saisir cette occasion. Il serra son sabre, et s’élança sur l’esprit, puis entama une rotation du bras destinée à le trancher. Mais l’esprit reprit vite ses esprits (ah ah), et réussit tant bien que mal à esquiver le coup. Vinz lança une nouvelle attaque, profitant du peu de temps disponible avant que sa cible ne se dématérialise à nouveau. Une lame fusa. Un éclair gris. La lame noire du squelette n’avait touché aucun être. En revanche, une autre lame avait volé, et celle-ci avait bien atteint son but. Vinz ne se demanda pas où Vitrio avait trouvé cette épée, mais elle venait de couper son bras au niveau du coude.

Vinz eut malgré lui un léger moment d’absence en constatant la perte de son avant-bras, mais cela suffit à l’esprit pour se rendre immatériel et hors de toute attaque physique. Le squelette revint vite à lui lorsque Vitrio attaqua à nouveau ses deux ennemis. Vinz ramassa son bras, puis sauta en arrière, tentant de le remettre en place sans se faire couper un autre membre. Il avait eu de la chance, la lame avait tranché au niveau de l’articulation, donc n’avait causé aucun dégât à Vinz, mais il pourrait se faire casser un os, ce qui serait beaucoup plus problématique.


Il se remit vite en place, juste à temps pour pouvoir parer une autre arme jetée par l’esprit. Il fallait bien admettre que celui-ci n’était pas mauvais, pour réussir à tenir tête à deux ennemis à la fois, même si le terrain l’avantageait. Cependant, Vinz avait auparavant porté un coup, au moment où Vitrio intégrait une armure. Il examina celui-ci. Là où le squelette avait attaqué, il semblait en effet avoir une petite coupure. Il ne savait pas s’il devait se réjouir de l’avoir touché ou bien se maudire ne ne lui avoir causé qu’une légère blessure dont il pouvait ne pas s’être rendu compte.

A ce rythme, le combat durerait trop longtemps, et les deux squelettes n’avaient pas d’énormes chances de gagner. Maintenant que Vinz avait gâché la fenêtre que Sargasu lui avait ouverte, Vitrio ferait bien plus attention. Il n’aimait pas jouer au hasard, mais il allait devoir tenter une autre approche. Il réfléchit un court instant, puis s’élança vers Sargasu, esquivant les différents projectiles métalliques qui leur étaient adressés. Arrivé à ses côtés, il lui murmura rapidement, avant de s’éloigner à nouveau.

« -Je vais avoir besoin de votre aide. J’ai une chance de le toucher, mais il va me falloir un léger temps de préparation. Essayez de le monopoliser quelques secondes. »
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Sargasu Mortis le Mer 15 Juil 2015, 17:12

"Zut!" Voila la seul mot qui vint a l'esprit du seigneur mort-vivant, la fenêtre d'attaque était certes petite mais ce fourbe de Vitrio avait réussit à y échapper grâce a une attaque sournoise, Vinz avait perdu un bras dans cette affaire; mais il se remit vite de ce petit handicap, alors que Vitrio leur échapper encore en passant dans le sol. les armes fusaient encore de part et d'autre, Sargasu les balayaient grâce a sa hallebarde, Vinz vint le rejoindre; visiblement il avait un plan, mais le monarque se doutait que leur ennemi aussi.

Alors qu'il était entrain de réfléchir a comment capté l'attention de Vitrio, le sol se mit a trembler, Sargasu regarda Vinz un court instant pour lui faire comprendre que le nouveau danger venait de dessous eux, le sol commença alors a se lézarder, Sargasu savait qu'il y avait encore une immense salle en dessous d'eux a l'étage inférieur, mais il ne savait pas exactement ce qu'elle renfermait; et ce fut d'ailleurs la surprise totale, les armes tombèrent au sol, et le sol fut secoué par à-coup. Comme si quelque chose frappait en dessous d'eux, et cela cessa au bout de quelques coups.


"Ne me dites pas que cette petite vermine a trouvé un nouveau jouet. Cela serait fort a notre désavantage. Mon cher Vinz, tout ce que nous devons espérer c'est que le sol ne soit pas trop bas haha."

Bien mal lui en prit de faire de l'humour, car un coup se fit sentir de nouveau, le sol commença a se soulever de part et d'autre de la salle; deux immense mains métallique venait de les faire sauter, le sol en son centre commença a chuter comme dans un entonnoir, emportant tout ce qu'il s'y trouvait; la salle entière s'effondra pour laissait chuter nos deux squelettes, ne laissant voir que les ténèbres, Sargasu usa de son pouvoir d'ombre pour ralentir leur chute au maximum; il percuta le sol dans un choc certes mais toujours moindres que si ils avait chuté complétement, donc pas de casse.

Seul les ténèbres les accompagnées, Sargasu usa encore de son pouvoir pour déterminer ou ils étaient il semblait qu'il s'agissait d'une ville souterraine en ruine; alors que les pilliers et les armes de la salle du dessus continuer a s'écraser dans un énorme fracas, la lueur verte de Vitrio leur apparut au sein d'une armure géante, dans un grondement comme pour annoncer qu'il venait de s'éveiller; l'armure était bien trop grande pour pouvoir déterminer sa taille, sa largeur prenait toute la salle, et sa hauteur.....n'en parlons pas, d'un acier gris et usé dont s'échappé la lueur de Vitrio; ses deux bras étaient semblables aux humains, seules ses épaulières ressemblaient a deux immense cheminées, et sa tête était parsemée de trous en segment vertical, la pointe de cette derniére fusant vers l'avant, la partie supérieur du casque semblait ne plus exister, le plastron du torse étaient parsemés de plaque de métal qui semblait avoir était rajouté, certaines créant des renfoncements vers l'avant, des sortes de plateformes sur lesquelles des troupes devaient pouvoir se poser a la base.

Toutefois il n y avait que la partie supérieur de l'armure, la partie inférieur semblant ne plus existait elle non plus.


"Le scélérat...."

"Vous avez bien failli m'avoir tout a l'heure, dorénavant je sorts les grand moyens; je vais vous écraser tout les deux! Cette abomination créer par les hommes sera votre bourreau et le bras armée de ma vengeance! Vous auriez du restez sous terre!"


Le bras de l'armure se leva, dans un long grincement; avant de venir s'abattre en se focalisant surtout sur Sargasu, mais vu la taille de la chose il valait mieux que Vinz bouge aussi; le roi mort-vivant se jeta sur sa droite en enfonçant une vielle porte délabrée d'une des bâtisses en ruines.

"Je doute qu'il voit dans le noir! Vinz profitons du terrain pour nous mettre a l'abri!"

"Vous cachez ne servira a rien! Je raserais ces ruines si il le faut!"


Le choc de sa main sur le sol était d'une telle puissance que toute la salle entière se mit a trembler, les maisons en ruines perdait des pierres par ci par la, même le plafond de la salle du dessus menaçait de s'écrouler; il ne serait pas bon de faire durer ce combat, et Sargasu le savait.
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Vinz Stragen le Jeu 23 Juil 2015, 13:58

Dommage, il n’allait pas pouvoir mettre son plan à exécution maintenant que Vitrio était hors de portée. Mais cela n’était pas son plus gros problème. Alors que l’esprit avait disparu du champ de vision des deux squelettes, le sol commençait à s’ébranler sous leurs pieds. Jusqu’à ce qu’il s’écroule, les emportant dans sa chute. Grâce à Sargasu, ils avaient évité d’y laisser leurs os, mais un danger bien plus grand les attendait. Grand, c’était le mot. Vinz avait du mal à voir jusqu’au casque de l’immense guerrier de fer. Comment Vitrio pouvait-il contrôler une masse aussi importante ? Il était bien loin du bon à rien qu’avait dépeint Sargasu.

Maintenant, Vinz comprenait mieux pourquoi il s’était retranché dans ces ruines peu accueillantes. Il devait avoir prévu une possible attaque, et il avait un excellent système de défense sous la main. Enfin, en ce moment, c’étaient ses assaillants qui risquaient de se faire écraser par le colosse. Lorsqu’il abattit son bras sur Sargasu, il prit quand même l’initiative de s’écarter, c’était bien plus prudent.

Dans le fracas du métal heurtant le sol, il entendit Sargasu lui crier quelque chose. Se cacher dans le noir ? Il n’aurait sans doute aucun mal à se cacher, mais ses flammes révèleraient probablement sa position à son assaillant. Et puis, avec le plafond qui menaçait de s’effondrer, rester immobile en jouant au chat et à la souris n’était clairement pas la meilleure chose à faire. Il réfléchit un instant. Vitrio était focalisé sur son père, mais s’il avait un autre squelette à tuer, il tenterait probablement sa chance. Vinz allait essayer d’attirer son attention, et il espérait que l’esprit morde à l’hameçon, laissant ainsi une mince ouverture pour le squelette en armure.

Il jeta un œil à travers un trou du mur derrière lequel il s’était retranché. Vitrio semblait avoir oublié le terme de finesse, et était apparemment sérieux lorsqu’il avait prétendu raser cet étage. Manquant de temps pour réfléchir à un meilleur plan, Vinz s’en tint à ce qu’il avait prévu. Il se mit à découvert, et courut plus ou moins en direction de l’énorme armure. Avec tous les obstacles sur sa route auxquels s’ajoutaient les débris de la voûte et les secousses frénétiques dues à l’acharnement de l’être éthéré, son agilité fut mise à rude épreuve, mais il arriva tant bien que mal à capter l’attention de Vitrio, et celui-ci sembla changer de cible, comme l’espérait le squelette. Son brasier permanent empêcherait son ennemi de le perdre de vue, alors il ne restait plus à Sargasu qu’à saisir la chance que lui-même n’avait pu prendre plus tôt.
avatar
Vinz Stragen

Masculin
Messages : 24
Expérience : 35
Métier : Homme de main de Crocs Noirs

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Sargasu Mortis le Dim 02 Aoû 2015, 18:31

"Sortez donc de votre trou! Je finirais bien par vous trouver tôt ou tard et vous le savez! Inutile de retarder l'inévitable!"

Vitrio avait annoncé cela en balayant une autre maison du revers de la main, a ce rythme il finirait bien par détruire celle ou Sargasu s'était réfugié; se demandant ou était le squelette au crâne enflammé du nom de Vinz, Sargasu décida de continuer a se cacher; toutefois il comptait répondre à son ennemi, histoire de le garder perdu et conserver un avantage sur le terrain et le mental.

"Vitrio laisse moi juste voir ta mère; et toute cette histoire sera terminé une bonne fois pour toute."

"Oh ça non! Laissez nous tranquille; vous nous avez assez tourmenter dans notre vie passé! Disparaissez c'est tout ce que je demande!"

"Je n'aurais de repos tant que je vous saurez en vie."

"Je n'ai cure de votre repos! seul votre tête m'intéresse! D'ailleurs qu'Est-ce que ça fait de se retrouver en situation d'infériorité cette fois hein?!"


Vitrio perdait de plus en plus son sang froid, continuant de détruire des maison de manière hasardeuse, l'étage supérieur menaçait de s'écrouler a tout instant, le seigneur mort-vivant chercher surtout une sorte de point faible sur cette armure, il en avait remarqué un mais cela était plus un désavantage qu'une réel façon de l'emporter. Lorsque Vitrio frappait, l'attaque venait toujours d'un seul bras, il ne pouvait se permettre de porter de coup avec les deux bras en même temps de manière précise; sous peine de perdre son équilibre et de tomber par terre, donc il devait toujours maintenir son équilibre lorsqu'il comptait frapper au delà de 90 degrés.

Sargasu espérait que Vinz l'ait remarqué, surtout que ce dernier se lançait sur Vitrio qui semblait l'avoir remarqué dés que sa flamme fut visible.


"Enfin l'une de ces vermines montre le bout de son nez! Tu n'es pas celui que je veux mais je saurais me contenter de ton cadavre!"

Vitrio leva les deux bras au dessus de sa tête et frappa droit devant lui, faisant trembler tout l'édifice, beaucoup de maison s'écroulèrent sous l'effet de l'onde de choc, et Sargasu espérait bien que Vinz ait échappé a cette attaque, une petite flamme visible lui démontra que oui; Vitrio se redressa lentement, Sargasu en profita pour monter sur l'imposante armure en se servant de son pouvoir d'ombre, cherchant alors une faille quelque part Vitrio poursuivait son assaut sur Vinz sans interruption, fou de rage il prit même des roche dans sa main pour les jeter sur Vinz.

Sargasu quant a lui montait encore sur l'armure jusqu'à arriver a son sommet, a savoir le casque a moitié ouvert, posant un pied sur une surface solide transparente qui se situé juste au dessus de la lumière Verte clair qui démontrait la présence de Vitrio.


"Vitrio! Viens m'affronter!"

L'armure s'arrêta soudain de bouger, se dressant sur ses deux bras; restant immobile, la lumière verte se fit plus forte, le spectre de Vitrio sortit a moitié de la surface pour se dresser contre Sargasu.

"Vous ne mourrez donc jamais hein? Bien, sachez que moi non plus; tant que je suis dans cette armure il ne pourra jamais rien m'arriver, vous pourrez tenter aussi fort que vous le pouvez vous n'arriverez a rien."

"Alors pourquoi suis-je toujours entier?"


Cette seule interrogation suffit pour faire repartir Vitrio dans sa cachette, reprenant le contrôle de l'armure il se secoua dans tout les sens pour faire tomber Sargasu, ce dernier dégaina sa hallebarde et la planta; passant a travers la surface comme du verre, l'armure se tordit de douleur alors, dans un grand cri de la part de Vitrio, Sargasu avait vu juste, il ne pouvait contrôler une aussi grosse chose sans avoir un potentiel point faible; seulement la surface transparente s'accumula autour de la hallebarde de Sargasu et de ce dernier, l'empêchant totalement de bouger.

"Si vous croyez que je vais vous laissez faire impunément! Vous allez devenir une partie de cette chose vous aussi!"

"Je ne crois pas non. MESSIRE VINZ! SA TETE EST SON POINT FAIBLE; VOS FLAMMES IL NE PEUT LES ARRETER ALLEZ-Y!"


L'ordre avait était donné et Vitrio commençait déjà a se mettre en action pour tout faire s'écrouler sur tout le monde, seulement Sargasu usa de son pouvoir d'ombre; le poussant jusqu'à son paroxysme pour entraver au maximum les mouvements de Vitrio, la victoire se trouvait désormais dans les mains de Vinz.
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un contrat peu banal [suite, pv Sargasu Mortis]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum