Dîner aux chandelles, plus ou moins ? [Pv: Felina~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dîner aux chandelles, plus ou moins ? [Pv: Felina~]

Message  Invité le Jeu 11 Déc 2014, 19:11

La vie changeait du tout au tout lorsqu'on changeait de lieux, voir de continent. Alors que Starseer avait l'habitude de garder un œil ouvert sur chaque petit détail, par simple sécurité dans la jungle profonde de Kunpaetka ... Et bien ici, ne disons pas que c'était camp de vacance mais les dangers auquel il faut faire face sont bien plus calme et prévisible. Certes, il fallait faire attentions aux humains, à la fameuse Eglise mais mise à part ça, les bêtes de son pays natale étaient bien plus féroce que par ici. Rien d'insurmontable. Et c'est peut-être pour ça qu'il aimait tant ces nouvelles contrée. Le calme et la tranquillité en forêt, un endroit chaleureux et animé au donjon... Ce qui était au début une simple halte devint alors son chez-lui, avec son lot de joie et, espérons le, très peu de tristesse. Vrai qu'il était là que depuis quelques semaines, quelques mois à tout casser et il n'avait pas encore pu expérimenter les raid de l'Eglise ou toute autre catastrophe d'ailleurs. Peut-être parce que le saurien ne cherchait pas les problèmes ? Ou qu'il était ... assez peu actif dans la vie de tout les jours, aussi, opportuniste et profitant de ce nouveau paysage pour se détendre, faire ce qu'il n'a jamais pu faire depuis tant d'année.

C'est pourquoi on peut souvent voir Starseer, comme aujourd'hui, en train de lézarder sur une branche, à prendre un bain de soleil entre les feuillages, jambes croisée et se tenant l'arrière de la tête, la plupart du temps assoupit ou juste rêveur. Le temps était long mais ce n'était pas forcement une mauvaise chose car les personnes comme lui, ayant souffert de trop de pression dans leur jeunesse, pouvaient apprécier les petits moments de la vie et se satisfaire de quasi rien. Par exemple, le soleil, la chaleur réchauffant ses veines, lui permettant d'imaginer tout et rien. Des scènes de toute sorte, un bon repas, une grande aventure ou juste parcourir les bons moments de ses souvenirs, rare mais on ne peut plus précieux. Mais cette flemmardise intégrale fut finalement déranger par une petite voix qui résonnait au loin dans l'esprit du lézard, une voix qu'il comprenait à peine mais au combien familière. Il avait beau voir les âmes en peines et les entendre, il n'y avait qu'une seule chose qui pouvait le déranger ainsi ... La Fameuse Elesh Norn, sorcière grincheuse enfermée dans son livre, à sa ceinture. Toujours les yeux clos et abordant un léger rictus, il finit par décrocher son grimoire pour l'ouvrir. Il soupira en voyant les pages vierge sous son nez, gribouillant dedans de la pointe de sa griffe pour faire réagir l'esprit emprisonner dedans.
 
Des mots apparurent pour communiquer avec le chaman: *Est-ce comme ça que tu compte trouver ta place ici ?*. D'un geste las, Star' lui répondit en écrivant, l'encre se formant magiquement sous ses doigts avant de se dissoudre lorsqu'il n'était plus en contacte avec la feuille. *Je suis spiritualiste, un chaman pour le donjon. J'ai ma place alors laisse moi profiter de mon nouveau monde.* Et à ça, la sorcière lui répondit *Il y a un juste milieu à tout. Personne ne veut prendre en charge un poids mort*. Agacé, Star ferma le livre violemment avant d'essayer de retourner à ses songes. Manque de bol, les paroles de son "amie" le torturait à présent, presque culpabilisant de ne rien faire. Elle avait réussit. Elle réussissait toujours, ou presque. Subitement de mauvais poil, le reptile aborda son air dur en se laissant tomber de sa branche avant de prendre la route vers le donjon. Pour y faire quoi exactement ? Lui-même avait des doutes, mais il ne pouvait plus rester là à rien faire désormais, ce qui est bien dommage.
Sur la route, il finit par redresser le regard en entendant quelqu'un ou quelque chose arriver. Comme un réflexe, il posa une de ses griffe sur la garde de son épée, prêt à dégainer. Au final, il se relaxa un peu après la surprise de voir une biche sauter devant lui et le contourner, un brin en panique. Comme il l'avait constaté, pas de bête réellement sauvage, même pas un simple loup ou un tigre comme il pouvait en avoir en son pays ... ou une panthère ! Ahah, une panthère ... Une ... Une panthère ! Il écarquilla les yeux et dégaina finalement son arme en voyant une panthère courir dans sa direction avant de se stopper face à cet inconnu. La lame pointée vers le bas, son autre main appuyé sur le plat de son épée pour contrôler ses mouvements, prudent, il fixa le fauve d'un air assuré mais calme après la surprise. Comme pour se rassurer lui-même et comme si la panthère pouvait le comprendre, il dit à voix haute "Tout doux, chaton ..."
 
Et là, quelques secondes après, quel fut sa surprise de voir la bête commencer à se métamorphoser pour peu à peu prendre les formes d'une bien mignonne jeune femme. L'air du Lézard changea du tout au tout, plantant son épée dans le sol pour s'appuyer dessus, passant une jambe par dessus l'autre, souriant d'un air charmeur en s'exclamant.
 
"Ooh~ Salut princesse. Tu m'as fait une peur bleue avec ton numéro de grande prédatrice, ça ne se fait pas ce genre de chose ~"
 
Son ton était taquin et familier, comme si elle la connaissait depuis toujours alors qu'en réalité, bien sûr que non. Il faisait toujours la même chose lorsqu'il rencontrait une belle femme, à l'aise dans ce genre de situation. Et puis, sa réaction lui montrerait déjà si elle est abordable ou si c'était l'une de ses femme fermée, stricte et trop digne pour s'abaisser à jouer son jeu. Toujours aussi souriant, il regarda derrière lui un court instant.
 
"Je suis sur la route de ton casse-croute, peut-être ? C'est dommage, elle avait l'air sympa, cette biche ... Hehe ~"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner aux chandelles, plus ou moins ? [Pv: Felina~]

Message  Felina le Mar 16 Déc 2014, 00:07

Ces derniers temps, mon appétit avait tout simplement doublé. S'en était affolant, et je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Peut-être étaient-ce tous les entrainements intensifs avec Engar, ou bien toute l'énergie que je déployais pour l'Ordre et les recrues... Après tout, je n'avais jamais été aussi active et sollicitée ! Mais il pouvait y avoir plusieurs raisons, et je n'avais pas spécialement le temps d'y réfléchir. Tout ce dont j'avais besoin, là, maintenant... C'était de chasser !

Je m'engouffrais dans les bois à grande vitesse, cherchant d'abord à m'éloigner des zones où je chassais habituellement, histoire de trouver plus rapidement du gibier. Mes pas se faisaient légers malgré mon poids, et les buissons et sentiers défilaient devant mes yeux au fur et à mesure que je m'enfonçais dans la forêt. Suffisamment éloignée, je ralentissais pour me concentrer sur les odeurs et les bruits de la nature, tous mes sens en alerte, cherchant activement ma prochaine proie. Rapidement je sentis l'odeur familière d'un ruminant, et j'espérais de tout cœur tomber sur quelque chose de gros. Suivant alors sa direction sans un bruit, cachée dans hautes herbes dont la densité ne pouvait trahir mon pelage, je fus assez vite déçue... Une simple petite biche broutait tranquillement son repas, ne se doutant nullement de ma présence. La faim me tiraillant, j'hésitais un instant à laisser tomber pour aller chercher de quoi me rassasier réellement, mais il m'était difficile de lutter face à sa délicieuse odeur...

N'y tenant plus, je bondissais brusquement de ma cachette sur la bête, qui après un sursaut vif, se mit à détaler dans la direction opposée, les yeux exorbités de terreur. Soudain emprise par l'adrénaline de la chasse, j'accélérais ma course et me rapprochais de ma proie, avant de ressentir la pire des sensations dans un moment pareil... De la fatigue ! Stupéfaite, je me demandais alors ce qu'il m'arrivait, mais ce n'était rien de bien spécial mis à part une légère difficulté à sprinter comme je le faisais habituellement. Non mais ça alors... C'était le pompon !  Trop énervée, mais surtout trop affamée, je ne lâchais cependant pas l'affaire et poursuivais tant bien que mal cette satanée biche. Ce n'était tout de même pas une petite bête comme elle qui allait me semer ! Si ? ...

Mais alors je sentais une nouvelle odeur inconnue. La biche semblait d'ailleurs foncer dans cette direction puisque je m'en rapprochais, et j'espérais vivement que ce ne soit pas une nouvelle perturbation dans ma chasse ! Mais rapidement j’aperçus au travers des feuillages un gros lézard humanoïde qui se tenait visiblement prêt à dégainer.  Alors là non, pas ma biche ! Mais celle-ci fila devant lui sans aucun problème, alors que moi, désespérée, je ralentissais en arrivant au niveau de l'inconnu. Mais puisque je n'inspirais pas la même peur qu'une biche, celui-ci sortit cette fois-ci son épée, la pointant sur moi. Je pouvais aisément sentir la pointe de peur mélangé à la surprise de la créature, cependant, je fus étonnée d'un tel sang froid. Et d'une telle audace, pour me traiter de chaton...

Je comprenais qu'il n'était ni agressif, et ne semblait pas étranger des lieux. Il était d'ailleurs, probablement, un habitant du donjon. Grognant de frustration, je ne perdis pas de temps et pris rapidement ma forme garou, bien moins imposante et vaillante d'un seul coup... Posant mes mains sur mes hanches, je lui lançais alors un regard plein de reproches, le tenant tout à fait responsable de mon échec !  L'attitude du reptile changea ainsi du tout au tout, bien plus à l'aise et confiant, voir même taquin ! Je fronçai les sourcils et m'approchai, pointant mon doigt sur lui jusqu'à l'appuyer sur le haut de son torse, accusatrice.

" Oui, elle avait l'air sympa comme tu dis. Et c'est de ta faute si je l'ai perdu, tu as lui fait peur et elle a déguerpi comme une gazelle ! "

Agrippant mes cheveux de mes deux mains en grognant, je me laissais tomber par terre pour m'assoir contre le tronc d'un arbre, dépitée de ce qui venait d'arriver. Non seulement, je crevais de faim, mais en plus, j'étais apparemment trop fatiguée pour chasser une simple biche ! Je soupirais de nouveau, puis mon regard glissa sur le reptile pour l'observer plus en détail. Grand, robuste... Il mériterait que je le mange lui.

" Et puis qu'est-ce que tu fais là d'ailleurs, avec ton épée ? Hein ? Tu comptes me voler d'autres proies ? "


Bon... J'étais de mauvaise foi, et un shouya agressive. Ça ne me ressemblait pas d'ailleurs, et j'avais déjà envie de m'excuser. En réalité, j'étais surtout en colère contre moi... Mais tout de même ! Un gros lézard, en plein dans mon chemin, qui m'avait traité de chaton, j'avais le droit de bouder un peu !


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum