Un funeste message

Aller en bas

Un funeste message

Message  Engar le Dim 17 Mai 2015, 17:40

Cela faisait désormais plusieurs semaines qu'Engar avait quitté le donjon, ainsi que le continent, afin de se rendre à Illiomad et ce afin d'en apprendre davantage sur les projets de l'église quant à son implantation sur ces terres nouvelles, et éventuellement les contrecarrer. L'affaire était d'autant plus importante que le clergé semblait, assez étrangement, s'être allié à un nécromancien, un indice laissé par le fait que des êtres ressemblant aux aberrations auxquels avaient été confrontés à plusieurs reprises les représentants du donjon, avaient été aperçus sur ces terres. Quoi qu'il en soit, les bracelets de Shkeil et de Felina avaient plusieurs fois chauffés sur leurs poignets, indiquant les dangers auxquels était confronté l'humain à travers sa mission, mais cette sensation s'avéra toujours éphémère et le lien qui les unissait demeurait, prouvant qu'Engar était encore en vie et en possession du bracelet. Néanmoins, il n'était malheureusement pas possible de communiquer avec lui pour savoir s'il avait progressé ou tout simplement s'il allait, enfin la télépathie aurait pu être employé, mais aurait demandé de grands efforts de par la distance les séparant et le risque était que leur échange soit intercepté  et perçu par quelques indésirables.

Cependant, au vu du temps, à savoir plusieurs jours, qui s'était écoulé depuis la dernière fois que les bracelets avaient réagis face à un danger auquel était confronté l'humain, il était probable que ce dernier soit dans une situation ne l'exposant guère à quelques menaces que ce soit... Mais le couple d'homme-bêtes furent réveillés en plein milieu de la nuit,et ce de par leur bracelets, devenus soudainement brulant, et ce de façon persistante, laissant craindre le pire... Mais ce dernier était encore à venir, puisque si les bracelets refroidirent brusquement, ce fut pour mieux laisser percevoir une terrible sensation, désormais connu de Shkeil depuis que Felina avait été confronté au meurtrier de sa famille, à savoir la rupture brusque et soudaine du lien qui les unissait à travers leurs bracelets. Une rupture qui ne pouvait être dû qu'à deux choses, le retrait au bracelet du poignet de son porteur, ou le trépas de ce dernier.

Mais avant même que quoi que ce soit ne puisse être fait, les ombres les entourant parurent se mouvoir, se concentrant en un point, s'entremêlant, s'amoncelant, jusqu'à former une silhouette familière, celle d'Engar... Mais la nature de cette silhouette, et les deux points rouges qui en crevaient les ténèbres au niveaux des yeux trahissaient l'identité de la conscience derrière cela. une identité d'autant plus évidente quand les ombres se mouvèrent en une parodie de mouvement de lèvres et qu'une voix pernicieuse se fit entendre.

"Cela commençait à faire longtemps depuis notre dernière rencontre... Shkeil... Felina... Oh ne me regardez pas comme cela ! Et songez encore moins à m'atteindre, cela serait vain et, qui plus, est ne dit on pas qu'il ne faut pas menacer le messager ? Car oui je suis porteur d'une excellente nouvelle, à savoir le trépas du honni porte-haine, et de ma liberté enfin acquise !"

Il paraissait exulté à cette annonce, et affichait par ailleurs une gestuelle des plus naturelles, par des mouvements de mains et de bras accompagnants ses propos, marchant même de long en large devant le couple....Or pour transmettre ainsi ce message malgré la magie propre au donjon il fallait user d'une grande puissance! Cependant, malgré le fait qu'il semblait en avoir terminé, le démon reprit la parole, se moquant bien des réactions du couple, l'air songeur.

"Ah et aussi autre chose... On ne saurait refuser une dernière volonté à une âme avant son trépas, quand bien même elle est vouée par la suite à tant de tourments. De fait, je me dois de vous apprendre qu'Engar a souhaité vous léguer quelque chose, un dernier cadeau. Ce dernier est dissimulé dans une cavité, derrière une pierre descellée cachée par son bureau, une cachette misérable à l'image de sa vie... Enfin elle est désormais achevée, tout comme mon message. Alors au plaisir de vous rencontrer sous ma vraie forme pour ce qui sera sans doute notre dernière rencontre."


Ces menaces implicites furent suivies d'un rire cruel, avant que les ombres ne se dispersent et reprennent leurs places initiales. La présence du démon avait disparu, seul en demeurer l'odeur, ténue, du souffre, caractéristiques aux manifestations infernales. Tout dans la voix et l'attitude rappelait celle qu'avait le démon d'Engar avant qu'il n'adopte un brusque changement de comportement, adoptant une certaine bonhomie et une attitude contrite quant à ses exactions, une image à laquelle Engar lui même avait cru,malgré son expérience des démons, et qui venait sans nul doute d'être détruite. Après tout les infernaux étaient passés maître dans l'art de la duperie, et malgré tout les soupçons manifestés à son égard, celle du démon d'Engar devait avoir porté ses fruits pour qu'il la détruise ainsi...


Dernière édition par Engar le Sam 11 Juin 2016, 01:19, édité 2 fois
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Felina le Dim 17 Mai 2015, 20:09

La plus belle des aventures nous attendait. Et nous la méritions. Malgré la lutte que nous menions au sein de l'Ordre, nous allions enfin connaitre le bonheur d'être parents. Rien n'avait été calculé ni prévu, mais c'était une surprise merveilleuse. Skheil et moi n'avions cessé de préparer leur arrivée depuis plusieurs semaines, sans pour autant délaisser l'Ordre et ses membres, assurant les entrainements quotidiens des recrues et les réunions. Nous avions même aménagé un espace pour les enfants dans la chapelle, même si au départ, il était évident qu'ils restent au donjon. Je communiquais chaque jour avec eux, et découvraient leurs émotions, leurs sensations qui étaient aussi les miennes… C'était une expérience unique que je faisais partager à Shkeil du mieux que je pouvais. Mon ventre avait commencé à légèrement s'arrondir, mais pas tout le monde ne voyais ma grossesse, il y avait des yeux plus avertis que d'autres.

Cette nuit là, nous la passion dans nos appartements du donjon. Lovée contre Shkeil, je m'endormais tout en chantant une berceuse dans mon esprit, laissant mes trésors trouver le sommeil avec nous. Hélas celui-ci fut de courte durée. Mon poignet s'embrasa, m'arrachant du sommeil dans un cri alors que je saisissais immédiatement le problème. Shkeil le sentait aussi, il s'était réveillé. Je lui lançais alors un regard paniqué, car il n'y avait besoin de nul mot pour comprendre qu'Engar était en danger, en souffrance, sans pour autant pouvoir communiquer avec nous. Il était si loin… Impossible de communiquer si ce n'était par nos bracelets… Et ceux là s'arrêtèrent brusquement de chauffer. Le lien n'était plus. Cette sensation de vide me coupa la respiration un court instant, tandis que j'arrivais à ma propre conclusion.


" Il a enlevé son bracelet. Pourquoi a-t-il enlevé son bracelet ? "

Demandais-je faiblement à Shkeil, ne pouvant m'autoriser à penser à la seconde théorie possible. Mais alors que nous étions toujours relevés dans notre lit, mon regard fut attiré par la silhouette qui se formait devant nous. Des ombres. J'attrapais le bras de Shkeil par réflexe, me préparant à me transformer. Quand soudain je reconnus Engar. Mais ses iris rouges ne purent me tromper. Ni l'aura démoniaque qui envahit la pièce, me faisant rapidement comprendre que son démon se tenait juste en face de nous. Dans notre propre chambre. Une partie de moi espérait qu'il vienne nous rassurer quant à Engar, mais l'autre partie, bien plus vive d'esprit, avait comprit qu'il était l'ennemi. Depuis le début, depuis toujours.

Nous n'avions pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il se mit à parler. Je restais alors sidérée devant ses paroles, comme paralysée, tentant d'analyser chacun de ses mots pour y voir une faille. Engar mort, la liberté du démon… Cela prenait tout son sens, pourtant je n'en voyais aucun, je ne voulais pas, ce n'était pas possible. L'arrogance et la joie du démon me faisait fulminer, et ne pas pouvoir l'atteindre pour lui arracher les yeux me frustrait au plus haut point. Cette ordure était venue pavaner devant nous, se moquer de nous, se délecter de notre réaction. Comment Engar avait-il pu croire, une seule seconde, qu'il était son allié ! Pourquoi ne m'avait-il pas écouté !

Il finit par nous donner une information sur un cadeau qu'Engar avait caché pour nous, avant de bien sur nous menacer si nous tentions de le retrouver. Et il disparu, rendant aux ombres leur place initiale. Un lourd silence s'installa dans la pièce, le temps pour Shkeil et moi de réfléchir très rapidement à la situation, de bien tout comprendre. Je comprenais. Je ne fus même pas surprise de me voir paniquer, mon souffle s'accéléra tandis que je sautai du lit et commençai à m'habiller dans la précipitation.


" Il faut trouver Engar. On doit aller le chercher, le ramener, le sauver, peu importe mais il faut y aller !! "

Mon esprit bouillonnait et réfléchissait à grande vitesse, je prenais sur moi pour ne pas me laisser emporter par la rage, mais c'était une tâche difficile dès que l'image du démon me revenait…

" Il a trahi Engar ! Il n'aurait jamais du lui faire confiance ! Il était beaucoup moins vigilant ! Où est-il maintenant ! Qu'est-ce qu'on est supposé faire ! "

Je hurlais ma rage, ne faisant même plus attention à ce que je mettais dans le sac que je m'étais mis à préparer. Mais pour aller où ? Comment ? A Illiomad ? Avec les membres de l'Ordre ? Sans le moindre indice sur sa position ou son état ? C'était insensé. Je ne comprenais pas pourquoi cela devait encore nous arriver, je devenais folle. Un indice… Un indice… Oui…

" La cachette d'Engar, dans son bureau. Il faut aller voir, il nous a peut-être laissé un message ! "

C'était la seule chose à laquelle je pouvais me raccrocher, nous n'avions rien d'autre. Et puis je devais agir prudemment, faire les bons choix… Car si je voulais aider Engar, il allait falloir convaincre Shkeil que j'en étais capable malgré mon état, et le loup était dur en affaire quant il s'agissait de la sécurité de nos futurs bébés…

Je stoppais alors mes gestes confus, fermai les yeux et pris une grande inspiration pour me calmer. Une image me revînt alors soudainement… Ou plutôt un souvenir. J'étais aux côtés de Sargasu, dans un plan infernal qui n'était pas notre monde, et me tenais face au démon.


*…. Sache qu’à la moindre émotion, au moindre regard ou au moindre mouvement suspect, je prendrais un plaisir fou à te tuer moi-même, juste histoire de mourir avec cette dernière satisfaction. Et crois-moi démon, tu ne veux pas prendre ce risque. *

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Shkeil le Lun 18 Mai 2015, 15:38

La découverte de Felina de sa condition avait changé beaucoup de choses dans la façon d'agir et de penser du couple. Shkeil ne pouvait pas s'empêcher de garder surveiller sa compagne, de s'assurer qu'elle n'en fasse pas trop, mais elle se montrait raisonnable. Même si lui-même ne l'est pas dans son propre entraînement, allant jusqu'au bout de son endurance à chaque fois. Il estimait avoir repris ses capacités d'avant son sommeil, mais cela ne suffirait pas face à d'autres dangers. Toutefois, cette préoccupation était bien loin dans son esprit à cet instant précis. Le couple était dans sa chambre, blottis l'un contre l'autre pour dormir.

Sommeil interrompu lorsque que les bracelets semblèrent s'embraser, provoquant une douleur dans le poignet de Shkeil encore plus vive que lorsque que Felina s'était retrouvée en danger, suivi d'un calme angoissant. Un vide soudain, et presque froid. La chaleur n'était plus qu'un souvenir vivace, mais qui signifiait beaucoup, et rien d'heureux. Felina émit doucement une hypothèse, mais Shkeil craignait le pire.

Mais avant qu'ils puissent réagir, le démon se manifesta devant eux, et annonça sa nouvelle, confirmant le pire. Il annonça aussi qu'Engar avait une dernière volonté, un cadeau à léguer dans une cachette. Il y avait aussi autre chose qui troublait le garou dans les propos du démon, mais il ne parvint pas à saisir quoi avant que le démon ne parte. Felina réagit la première en se levant brusquement et en commençant à s'habiller, mélangeant ses gestes. Shkeil se leva à son tour, et s'efforça de calmer les gestes de sa compagne. Mais il la laissa crier sa rage et son désespoir envers le démon.

Quand elle se calma enfin par elle-même, il l'enserra dans ses bras, la ramenant contre elle.


"Il est hors de question de rester inactif, mais attendons de voir le message qu'il nous a confié. Et prévenir sa famille après."

Le garou libéra la panthère après quelques secondes, pour la laisser finir de s'habiller. Engar avait aidé le garou à se reprendre quand il avait atteint le début de son énorme conflit avec sa Bête, et il n'avait pas eu l'occasion de lui rendre la pareille. Il faudrait faire quelque chose, et même si rien ne pouvait être fait pour sauver l'homme, il fallait au moins essayer de sauver son âme. Et c'est là qu'il comprit ce qui l'avait perturbé dans les propos du démon: d'après lui, son âme n'était pas libre. Et donc, il y avait peut-être encore un espoir.

Il ignorait si Felina s'en était rendu compte, mais elle n'avait pas besoin de ça pour avoir l'espoir. Et tant qu'il y avait cet espoir, elle voudra faire tout ce qui est possible. Le regard de Shkeil se posa sur le ventre de sa compagne. Et les prochains mots qu'il prononça lui coûta beaucoup.


"A moins de t'enfermer, je sais que tu me suivra pour aider Engar. Et je ne veux pas le faire. Alors si tu te décide à me suivre, je veux que tu m'écoute à chaque instant. Pas de risques inutiles. Encore plus qu'avant, il n'y a pas que ta vie que tu mettra en danger. Alors si tu peux, tu me laisse prendre les gros risques."

C'était probablement la seule solution, en tout cas la plus rapide. Le garou avait la main sur la poignée de la porte et il n'avait pas l'intention de l'ouvrir avant que Felina n'ait donné son accord.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Engar le Mar 19 Mai 2015, 00:48

Les décisions du couple d'homme-bêtes les menèrent jusqu'à la demeure d'Engar, dont la porte de bois vermoulue jurait toujours avec les façades proprettes des autres demeures. Depuis son arrivée, l'humain n'avait rien fait pour arranger cela, tant en apparence que dans le fond, la porte paraissant bien fragile, et son verrou bien simple, une chose surprenante venant d'un homme aussi prudent... Mais il s'en était déjà expliqué auprès de ses amis lors de conversation amicale. La raison de cette négligence était tout simplement qu'au vu de la pléthore de créature vivat dans le donjon et de leur faculté, il ne comptait nullement déployer une débauche de moyens pour les empêcher d'entrer chez lui. Après tout, la meilleure des serrures n'empêcherait pas un slime d'adopter la forme de la clé l'ouvrant, et la plus solide des portes n'empêcherait pas un fantôme de la franchir. Bien sûr, il y avait des méthodes pour s'en prémunir, mais cela était une perte de temps aux yeux de l'humain. Après tout il n'y avait rien d'intéressant à voler chez lui, et si un assassin entrer dans sa demeure afin de s'en prendre à lui, il avait des méthodes bien moins épuisantes et bien plus personnelles pour en venir à bout, sans compter le fait qu'il préférait affronter l'assassin sur son terrain...

De fait, il aurait été des plus aisés pour les hommes bêtes d’entrer de force dans cette demeure, mais cela ne fut pas nécessaire, Felina possédant un double des clés qu'Engar lui avait confié depuis longtemps, une précaution plus symbolique qu'autre chose. Une fois le battant ouvert, la vision qui s'offrait à eux n'avait rien d'étonnant. La demeure d'Engar était toujours aussi sobre, composé de seulement deux salles, une à vivre et une d'eau, toutes deux sommaires. Il n'y avait pas la moindre décoration, le moindre document, ou encore un quelconque objet de valeur. Quant au bibelot et couverts ils étaient plus ou moins rangés, certains renversé, mais ce n'était là rien de très surprenant venant de l'humain. Il y avait cependant deux détails quelque peu surprenants. Tout d'abord l'état du lit, qui bien que toujours aussi confortable avait été mis en ordre, comme ne le faisait jamais Engar d'ordinaire, et ce n'était pas le fait de partir loin qui aurait changé cela. Ensuite était la position de son tabouret, placé étrangement près du lit...

Cependant il ne s'agissait que d'éléments sans importance au vu de la situation, et leur nouvelle visite de la demeure d'Engar ne tarda pas à les mener jusqu'à son bureau, évoqué par le démon, derrière lequel une fois développé se voyait, en dehors d'une certaine couche de poussière, la suite du mur de pierre... Est très nettement se voyait une pierre différente des autre, entouré d'une jointure noirâtre aisé à reconnaître... Du slime, tout comme celui dont Felina était vêtu, mais réduit à l'état de simple substance et non d'être conscient, et quand la pierre fut ôtée, sans la moindre résistance, il y resta accroché. La raison de ce revêtement était évident quand on connaissait la structure du donjon, à savoir que la magie d'Oni Ni Kanabo réparait la moindre des imperfections dans la structure, de faire une pierre simple disjointes n'aurait pas tardé à être remplacé, alors ce slime avait permis d'éviter cela, en maintenant la structure de la pierre, sans pour autant empêché qu'elle soit retirée. Une fois cela fait se dévoila une cavité et dans cette dernière était un parchemin, qui une fois déroulée dévoila un texte écrit en langage commun, mais qui n'était clairement pas de la main d'Engar, la calligraphie étant bien plus élégante que la sienne, quant à l'identité de son auteur, elle était évidente au vu de son contenu...

« Aux proches d'Engar.

J'ignore quelles relations moi, Kelan, entretiendrai avec vous, ni même à qui je m'adresse exactement à travers cette missive. Toujours est il que si vous l'avez découvert c'est que vous avez  l'entière confiance de mon hôte, et que tout s'est déroulé comme je l'ai prévu, et que pour cela je vous ai délivré un message, probablement des plus rudes, mais je m'explique ici.

Pour faire court, je fais partie d'une lignée d'infernaux qui voit d'un très mauvais œil mon séjour au sein du corps d'Engar et qui souhaite me rendre mon corps, et cela fait des années qu'ils sont à sa recherche, seulement j'ai un contentieux à régler avec eux. Lui même l'ignore, et si je n'ai rien dit à ce sujet à ce jour cela est pour deux raisons. La première était pour éviter une confrontation directe, ils sont trop puissants, et une telle rencontre aurait eu des conséquences désastreuses, et sans doute en leur faveur. La seconde est que j'ai élaboré un plan depuis mon arrivée au donjon, pour lequel je ne pouvais risquer de me trahir, les miens ont des oreilles et des yeux aiguisés...

Mais si vous avez trouvé cette lettre, c'est que le plan est sur le point d'aboutir, seulement sa mise en marche implique la mise en jeu de la vie d'Engar. Il est dans mon intérêt qu'il survive, ainsi que dans celui de ma famille, après tout le lien me rattachant à lui demeure puissant, mais certains éléments de ma famille sont assez incontrôlables. Quoi qu'il en soit, sachez que si je vous ai annoncé qu'il subirait moult torture, ne conservez aucun espoir, il est en vérité mort. Au contraire, si je vous ai annoncé son trépas, oubliez ces propos, si j'ai dis cela c'est qu'au moment où je me suis adressé à vous il était encore en vie, et qu'il était probable que cela dure. Ce mensonge ou cette révélation sur son trépas vous ont été ou sont sans doute douloureux pour vous, mais ils étaient nécessaire pour conserver la confiance des miens, en avivant par le mensonge la souffrance des proches de leur proie.

Cependant que ce soit son corps vivant ou son âme défunte il est au moment où ovus lisez ces lignes aux mains des miens et vous vous doutez qu'il est des sorts plus enviables que cela, mais je ne pourrai mener à bien mon pla net le libérer seul. Si vous lisez cette lettre c'est que je suis certain que vous agirez, mais se pose alors la question du comment.

Plus loin dans ce parchemin je vous donne les indications pour ouvrir un portail stable vers le plan infernal où moi et Engar serons et les préparatifs que j'ai effectué en amont, vous permettront de l'ouvrir même si vous n'être pas magicien. Une fois le portail franchi, je le sentirai et mettrait alors en œuvre une diversion pour que la majeure partie des miens soient désintéressés, mais resteront sans doute les plus anciens, les plus puissants... Et leur élimination est mon but, et Engar ne saurait être libéré tant qu'ils vivent encore. Ils sont au nombre de 5, et chacun d'entre eux est très puissant, particulièrement spécialisé dans un domaine physique ou magique, mais je ne peux vous en dire plus, cela fait des années que je n'ai pas vécu parmi eux et les lieux comme les personnes ont sans doute changé...

Bien sûr cela ressemble à un piège grossier, et il est probable que vos soupçons à mon égard soient pleinement justifiés.

Je m'engage de fait à respecter les propos tenus dans ce parchemin, sans quoi je paierai le prix de la rupture du pacte et le pentacle ci dessous se consumera.»

Le dernier paragraphe de ce texte rédigé en langue commune avait vraisemblablement été écrite avec du sang, tout comme les lignes suivantes, écrit en un alphabet qui devait vaguement être familier à Felina et Shkeil pour avoir vu Engar en user dans ses pentagrammes, le langage démoniaque, et en dessous duquel était une signature stipulant "Kelan"  entouré du pentacle évoqué par le démon. Cela semblait faire foi avec ce qu'il disait, mais pouvait également être un leurre grossier, visant à duper les proches d'Engar...

Quoi qu'il en soit, cela était suivi par un nouveau texte en commun, détaillant avec une grande précision quelle était le rituel à effectuer et mettant particulièrement en garde contre les dangers qu'une imperfection pourrait produire. Ces indications quant à l'ouverture du portail évoqué était alors suivi d'une description des 5 démons évoqués. Après tout si l'infernal était de bonne fois il aurait été idiot de sa part que de laisser ceux dont il demandait l'aide désarmé face à leur adversaire...

«Ergosh est une montagne de muscle et rien, littéralement, ne peut rivaliser avec sa force. Il vous faudra être prudent, car il est loin d'être aussi sot qu'il en l'air, et quoi qu'on en dise, une solide musculature permet de posséder une certaine vitesse tout imposant qu'on est, sans parler de la solidité des muscles. Cependant sa carrure l'empêche de se battre efficacement quand on est trop près de lui, et les muscles ne couvrent pas toutes les parties du corps et il est particulièrement sensible à ces endroits là.

Kesselet a pour atout vitesse, mais dégingandé et dépourvu de force, ses assauts manquent de puissance et il est relativement fragile. Acculé le et il sera sans doute le moins dangereux de tous.

Eris n'est pas un danger en elle même, mais si vous connaissez les charmes d'une succube, vous savez quelle est la menace qu'elle peut représenter... Mais même la plus belle démone du donjon ne lui arrive sans doute pas à la cheville. Si vous y êtes confrontés, fermez les yeux, bouchez vous les oreilles et même le nez pour échapper à ses atours, quant à la tuer alors... Je ne peux que vous souhaitez bonne chance, mais en aucun cas ne l'affronter en présence d'Ilasos.

Ilasos est le maître des illusions, dès lors que vous doutez de sa présence ne vous fiez à rien de ce que vous pourrez percevoir à travers vos sens, ou même par vos sentiments, il est fort probable que ce soit quelque chose qu'il ait créer de toute pièce. Le plus inquiétant dans ce pouvoir est qu'il parvient à agir tout en maintenant son illusion et que le moyen le plus sûr pour en venir à bout est de le prendre par surprise avant qu'il ne puisse imaginer ce qu'il vous fera voir.

Enfin Nacris et à vrai dire je ne sais comment vous devrez vous y prendre pour y faire face. la mort suit littéralement ses pas et tout ce qui s'approche trop d'elle finit par dépérir. Cependant, son pouvoir ne semble n'avoir d'effet que sur ce qui est vivant, ce qui est sans doute votre meilleure chance, mais en aucun vous ne devez la laisser s'approcher de vous !»


Et le parchemin s'achevait alors abruptement sur ces descriptions, laissant ses lecteurs assimiler ce qu'ils avaient à apprendre sans plus de cérémonie, tout comme il leur était laissé le choix quant à agir. Quel que soit son véritablement camp, le démon effectuait là un pari, restait à savoir s'il l'emportait...


Dernière édition par Engar le Mar 23 Juin 2015, 11:26, édité 2 fois
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Felina le Dim 24 Mai 2015, 16:19

Shkeil n'avait pas bronché. Il me connaissait assez pour savoir qu'il devait me laisser évacuer ma colère avant de discuter calmement d'un plan. Je sentais son angoisse, mais il était bien plus raisonnable que moi dans ces situations. Il gardait son sang froid pour deux, et heureusement qu'il avait cette qualité… Je sentis ses bras m'entourer et me calmer peu à peu, respirant profondément, écoutant ses paroles. "Sa famille". Bon sang… Je ne voulais pas la prévenir, je ne voulais pas les faire paniquer ou faire peur aux enfants. Pourtant il serait injuste de les laisser dans l'ignorance.

Je finissais alors de m'habiller quand Shkeil me relâcha, prenant sur moi pour ne pas céder de nouveau à la panique et réfléchir correctement. Une fois prête, nous nous apprêtions à partir, mais le loup s'arrêta soudainement avant d'ouvrir la porte, me lançant un de ses regards très sérieux que je connaissais bien. Je me doutais bien de ce qu'il allait dire, c'était évident, et logique… Rien ne devait mettre en péril les vies que je portais. Laisser Shkeil prendre les plus gros risques était difficile à promettre, mais je devais admettre qu'il avait raison. Qu'il s'agisse d'Engar ou de n'importe qui, il me fallait me montrer raisonnable, je ne pouvais pas le contredire.


" Très bien. Je t'écouterais, je ne ferais rien de stupide. C'est promis Shkeil. "


****************************************************************


J'ouvrais la porte de l'appartement d'Engar grâce au double des clés que je possédais. Alerte, je ne vis rien de spécialement inhabituel si ce n'est un certain ordre qui ne ressemblait pas spécialement à mon frère. Mais ce n'était pas ce détail là qui allait m'alarmer. Et puis si quelque chose n'allait pas, Shkeil le verrait très certainement, il était bien plus doué que moi dans ce domaine, sans compter qu'il s'agissait de son métier au sein de l'Ordre. Je me dirigeais donc rapidement vers le bureau et ôtais la pierre très facilement reconnaissable avec le slime, dévoilant ainsi la cachette d'Engar ainsi que le parchemin laissé à l'intérieur. Déroulant le message, je me figeai d'effroi en découvrant l'écriture. Ce n'était pas celle d'Engar, et certains paragraphes avaient été écrits au sang. Je craignais de découvrir une nouvelle moquerie du démon pour nous rendre fou, mais j'allais vite découvrir que non.

Face à Shkeil, je commençais alors à lire le parchemin à voix haute. Au fur et à mesure de la lecture, ma voix tremblait parfois, puis reprenait sur un ton déterminé, en fonction de ce que je lisais… Une fois terminé, je déposais le parchemin sur le bureau et m'asseyais doucement sur la chaise pour reprendre mes esprits. Je fixais Shkeil, interdite, ne sachant trop s'il s'agissait là d'un immonde piège ou alors d'un espoir pour récupérer mon frère. Il ne s'agissait que d'une lettre, je ne pouvais pas sonder l'esprit de son auteur pour y trouver des indices…

Mon regard se perdit alors dans le vide. Je repensais au démon, à ses mots, à toutes ces indications précieuses qu'il nous fournissait… D'une voix faible et à peine audible, j'énumérais les menaces et les potentielles solutions, comme si nous y étions déjà, puisque de toute manière, nous n'avions pas le choix…

" Ergosh et Kesselet ne devraient pas être un problème si on s'y met à nous deux… Je pourrais peut-être utiliser mes ombres pour Eris, et détourner ton attention d'elle avec quelques images… Ilasos est certainement plus puissant que moi, il faudra trouver autre chose… Et Nacris… Je n'en sais rien… "

Je regardais Shkeil de nouveau, espérant qu'il ait de meilleures idées… Je sentais la colère revenir...

" Kelan se sert d'Engar pour ses propres intérêts, depuis le début, pour une satanée vengeance qui ne nous concerne pas. Il met à tous nos vies en danger pour un combat qui n'est même pas le nôtre ! "

" Mais maintenant ça l'est, pas vrai ? "

Je me relevais brusquement en voyant Lexi devant la porte. Sentant son angoisse et sa peur, je comprenais qu'elle avait du m'entendre hurler dans notre chambre. Après tout, seul un mur séparait nos deux logements. Et puis il n'était pas compliqué pour elle de nous suivre jusqu'ici sans se faire repérer, et écouter le contenu de la lettre avant de se manifester. A moitié surprise, je soupirais et l'invitais à entrer d'un geste de la main. De toute évidence, elle n'était pas étrangère à cet endroit… Mais je m'en fichais pas mal pour le moment. Je ne pouvais pas lui en vouloir de s'inquiéter pour Engar et de vouloir aider, car au vue de sa bouille contrariée, c'était bien son intention.

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Shkeil le Mer 10 Juin 2015, 01:21

Felina l'avait écouté et accédé à sa demande. Est-ce qu'elle tiendrait sa parole le moment venu? Impossible de le savoir, mais de toute manière, le temps était compté. Il fallait agir et vite.


Le garou suivit sa compagne jusque dans les appartements d'Engar et la laissa se diriger vers la cachette qu'elle connaissait. A l'intérieur, un parchemin qui sentait l'énergie démoniaque. Incapable de lire le texte, il laissa Felina lui faire la lecture et tandis qu'il comprenait ce que ce message signifiait, il tenta d'établir un plan d'action. Suivre Engar ne serait donc pas compliqué dans un premier temps. Dans un second temps en revanche, c'est là que les difficultés seront les plus importantes. Il réfléchissait encore quand Felina lui annonça ses propres conclusions, avant que sa colère la reprenne.

L'irruption de Lexi changea la donne. Shkeil la regarda s'installer avant d'essayer d'exprimer ce qu'il pensait.


"Nous allons avoir probablement besoin d'aide... Même si ce démon est sincère dans cette lettre, nous devrons quand même affronter cinq démons anciens dans leur propre élément, avec l'avantage du terrain et nous n'aurons probablement même pas l'avantage de la surprise s'ils sont au courant de notre intrusion. Soyons sérieux, si nous partons ainsi, nous sommes que 3, et pas les mieux armés pour affronter une autre dimension. On ne peut même pas espérer passer inaperçus bien longtemps, même s'il faudra tenter de le rester aussi longtemps que possible."

Shkeil soupira. De l'aide, oui, mais où la trouver? Même si Engar n'était plus aussi haï qu'il y a quelques temps, il n'était pas pour autant des plus appréciés et il y aurait très peu de personnes qui accepteraient de risquer sa vie pour un plan aussi peu fiable.

"Le père d'Engar doit être mis au courant. Il pourra peut-être nous en dire plus sur le plan de.. Kelan, c'est ça? Bref... Il pourra peut-être nous dire s'il est digne de confiance ou même nous assurer que ce pentagramme est bien censé faire l'effet indiqué. Ça sera ça de gagné. Et peut-être même qu'il souhaitera venir. Il a de l'expérience et de la force, on ne peut pas se permettre de refuser son aide s'il souhaite venir.

Pour les démons à affronter, en effet les deux premiers ne devraient pas poser de problème si on s'y attaque de manière organisée. Pour Eris et Ilasos, si on peut les avoir par surprise, on devrait pouvoir s'en sortir. Mais Nacris.... Là, ainsi, le seul moyen que je vois de pouvoir l'affronter, ce serait d'avoir en allié un golem ou un mort-vivant, quelqu'un qui ne subira pas l'influence de son pouvoir."


Shkeil s'approcha alors de la table et il posa la main sur le parchemin.

"Et tout ça, c'est uniquement si ce qu'il dit est vrai. Même ainsi, il l'a dit lui-même il n'est pas sûr de ces informations, elles ont pu évoluer. Avec de la chance, ils auront peut-être commencé à s'entre-tuer, mais hélas, je parierais plutôt qu'ils se sont renforcés. Ou peut-être même qu'il y aura encore un autre adversaire dont on ne sait rien. Même si tout se passe comme annoncé, c'est un énorme risque que d'y aller. Nous avons sans doute plus de chance de mourir ou de partager le sort d'Engar que de réussir."

Shkeil ferma les yeux pour éviter le regard peut-être réprobateur de sa compagne et s'assit sur une chaise proche. Il reprit la parole avant qu'elle n'ait pu dire quoi que ce soit.

"Mais ce risque, nous allons le prendre, n'est-ce pas? Je n'ai pas encore remercié Engar comme il se doit de m'avoir aidé alors que le conflit avec ma Bête était au plus haut. Sans parler d'autres aides. Et nous ne pouvons pas forcer quiconque à venir risquer sa vie non plus... Idéalement, il nous faudrait au moins quelqu'un qui soit à l'aise avec ce plan démoniaque. En admettant que ce soit vrai, le démon d'Engar serait de notre côté, mais on ne peut pas savoir quand il viendrait à notre aide. Il va falloir compter sans lui. Et il va falloir énormément s'adapter sur place."

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Engar le Mer 10 Juin 2015, 10:59

Après que le couple d'homme-bêtes ait prit connaissance de la lettre et que Lexi se soit dévoilé il s'avéra bien rapidement qu'il n'y avait rien d'autre à apprendre au sein de la demeure de l'humain, et qu'il ne leur restait plus qu'à se préparer au vu de la tâche qui les attendait, aussi amère soit elle. Cependant de par les relations de l'humain au sein du donjon les ressources dont ils disposaient seraient bien maigres. Certes, ils pourraient essayer de déployer les ressources de l'ordre, mais au vu des dangers cela aurait été risqué de l'affaiblir par la suite, quant au reste du donjon il était en grande partie préférable de ne pas compter dessus. La passivité du Triumvirat ne laisserait a priori aucun doute quant à leur volonté d'intervenir dans une affaire extérieur au donjon, surtout pour aider un élément aussi turbulent qu'Engar... Et quand bien même ils accepteraient, tous savaient bien que cette intervention n'aurait sans doute pas lieu sans contrepartie que refuserait sans doute l'humain, même s'il ne s'agissait que de reconnaissance à leur égard. Quant aux autres habitants du donjon, nombre d'entre eux seraient de toute façon plus encombrant qu'autre chose, et plus encore n'aurait aucune motivation à risquer leur vie pour sauver un humain, et encore moins un tel que lui. Il restait la garde, mais là encore essayer d'y recourir serait s'exposer à d'autres dangers, et en dépit des relations étroites que Felina et Shkeil avec elle cela ne suffirait pas pour faire fi de la pression hiérarchique dans une affaire aussi importante, à moins peut être de faire directement appel à Shrivei, mais cela était assez incertain, elle pourrait aussi bien les soutenir en personne avec certains de ses hommes que décliner au nom de son devoir.

Il demeurait cependant d'autres possibilités, demander le soutien de son père étant en cela une évidence, l'humain s'étant après tout fait connaître par quelques personnes autrement que par sa réputation. Ainsi le seigneur infernal Overlord s'était il déjà allié à lui, et l'humain ne s'en cachait pas, lors des événements d'Elder, et en dépit d'une trahison au dernier instant peut être que le démon accepterait de l'aider à nouveau, ce qui serait une aide précieuse pour surmonter les difficultés posées par le changement de plan, sans même parler de sa puissance. Il n'était pas impossible non plus que le capitaine revenant Morgan puisse être intéressé, après tout, malgré un manque d'échange par la suite et l'irritation qu'avait eu Engar à son encontre pour avoir manqué de discrétion lors de leur passage à Auran, ils avaient tout deux combattus ensemble et il serait un atout précieux contre Nacris. A ce sujet, l'aide du souverain mort-vivant du nom de Sargasu au côté duquel Felina et l'humain avaient déjà voyagé et combattu pourrait se révéler une aide précieuse. Enfin peut être qu'une aide serait possible de la part du mimic Mistral, qu'Engar formait encore avant son départ à l'art du combat. Il avait après tout déjà accepté d'aider l'ordre, en échange de quelques compensations, peut être serait il possible de le convaincre que ce marché pouvait aller au delà de l'aide matériel, aussi déplaisante que puisse l'être le fait de demander de l'aide à un ruffian.

Par ailleurs l'aide de Franken Fran serait un plus. C'était une idée curieuse a priori au vu de la personne du médecin, mais elle connaissait mieux que quiconque le corps de l'humain pour avoir "œuvré" dessus et elle était donc la mieux placée pour agir s'il fallait lui administrer des soins, aussi étranges soient ils. L'humain avait aussi parlé à Felina d'une certaine forgeronne, un peu mercenaire et folle sur les bords, qui au vu de la description qu'il lui avait fait ne serait probablement pas contre une bonne aventure, quand bien même elle ne se souvenait probablement plus de l'humain.

Enfin... Une autre possibilité était de compter sur le caractère aventureux et l'ambition de certains membres du donjon, parmi ceux qui passaient leur journée à guetter la stèle des quêtes afin de trouver un prétexte pour partir à l'aventure... Cependant parmi eux nombreux sont les individus inexpérimentés, et malheureusement ces derniers seraient plus que malvenus à leurs côtés, puisqu'ils gêneraient probablement plus qu'ils n'aideraient. Cependant il leur faudrait être prudent sur les personnes auxquelles ils s'adresseraient, entre celles qui souhaiteraient davantage de bien que de mal à leur causes et celles qui refuseraient et leur feraient perdre du temps.

Sans doute y avaient ils d'autres choses à faire et c'était à eux de décider comment agir, à qui s'adresser et pour quelles raisons, et le temps leur étant compté il leur fallait œuvrer rapidement... Mais surtout au mieux, car si leur expéditions devait être bâclée l'échec serait assuré, cela étant par ailleurs un des propos qu'Engar n'avait cessé par le passé de leur rabâcher quant aux méthodes de l'ordre, avec une simple phrase...

"Quelque soit la situation, Choisissez vite, mais choisissez bien !"
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Felina le Mar 16 Juin 2015, 18:40

Mes griffes me démangeaient. Shkeil avait tellement raison… Nous ne pouvions tout simplement pas partir au combat à trois. Même avec la petite expérience de Lexi, et nos deux forces d'hybrides entrainés, nous ne ferions jamais le poids contre 5 puissants démons sur leur propre terrain, et qui surement, nous attendaient déjà. C'était du suicide. Lexi nous écoutait sagement, tout aussi angoissée, ses ailes ayant prit une lueur terne. Je finissais par me lever de ma chaise, agacée, peinant à rester immobile.

" Je sais, je sais… Tu as raison ! Mais on va trouver de l'aide, rapidement. Nous allons prendre toutes les précautions nécessaires. Et nous allons faire ça bien… Nous avons suffisamment d'alliés pour ça… "

Contrairement à mon frère, j'avais la chance d'être appréciée au donjon. Et ce n'était pas la première fois que je me servais de ma "popularité" pour l'aider ou rallier des créatures à notre cause. Après tout, c'était bien pour ça qu'Engar m'avait choisit pour représenter l'Ordre… Il savait que c'était un atout considérable. Et Shkeil avait aussi bonne réputation, personne ne voulait ou n'osait nous contrarier. Après tout nous avions aidé et protégé bon nombres de personnes, et assurions la Garde des remparts depuis des années. Il était temps de demander de l'aide à notre tour…

" Prévenir son père, oui… Il voudra certainement nous aider en effet, et puis ce serait trop injuste de le laisser dans l'ignorance. Sa force et sa masse seront la bienvenue… Quant à Nacris… Je connais un mort vivant pour qui il sera difficile de refuser après l'aide qu'Engar et moi lui avons apporté. Sargasu… Malgré ses crises de démence, il est courageux… "

Je repensais à l'aventure périlleuse que nous avions vécue avec le squelette en armure.  J'avais bon espoir qu'il accepte, il pourrait être notre unique solution face à Nacris. Mais je ne pouvais pas non plus supplier chacun de mes amis ou chacune de mes connaissances de risquer leur vie pour mon frère. Il nous fallait des volontaires. Des personnes utiles et déterminées, qui n'auraient pas peur de combattre dans un plan infernal.

" Une quête… C'est une quête…. Il nous faut l'annoncer, nous pourrions être surpris et avoir plus de volontaires que ce que nous pensons. Après tout, Engar n'est peut être pas aimé de tous, mais nous, on a beaucoup plus de chance de convaincre. D'autant plus que l'Ordre est connu des habitants à présent, ils savent que nous sommes fiables, qu'on pourra peut-être un jour les aider en retour. Ça peut marcher… "

Mais il fallait faire vite. Nous n'avions pas plus que quelques jours, je ne pourrais pas patienter d'avantage. Kelan ne pouvait pas mentir… Il ne devait pas… Car si tout ça n'était qu'un piège, j'allais probablement tous nous condamner. Mais je refusais d'y penser pour l'instant, Engar restait la priorité, nous devions garder espoir, nous n'avions pas le choix.

" Bien… A présent nous savons ce que nous devons faire. Dans un premier temps, prévenir le père d'Engar et lui montrer le parchemin. Trouver Sargasu et le convaincre de venir avec nous. Puis… Annoncer la mission à la stèle des quêtes du donjon. Première réunions dans 24h à notre appartement, d'ici là on devrait au moins avoir quelques réponses… "

*****************************************************

Les parents d'Engar furent mis au courant la même nuit. Je les laissais décider d'eux même s'ils voulaient prévenir son jeune frère, et espérais qu'ils soient suffisamment bienveillants pour épargner ses enfants d'une telle angoisse. Je prenais soin d'avertir également Erena, lui conseillant de ne pas inquiéter son fils pour le moment, même si le petit Engar était à présent un jeune garçon qui comprenait beaucoup de choses… Il restait fragile malgré tout.

Mon esprit s'étant déjà lié avec celui de Sargasu, il ne me fut pas compliqué de le trouver rapidement afin de lui expliquer la situation et de lui annoncer clairement ce que j'attendais de lui. Mais je n'eus finalement pas besoin d'argumenter pendant trop longtemps… Le seigneur squelette accepta la mission, qui finalement semblait tomber à pic pour lui…

Tous les proches étant prévenus, la quête fut affichée dès l'aube, et déjà certains ricanaient à l'annonce, presque contents qu'Engar puisse disparaitre pour de bon. Mais d'autres y prêtaient une plus grande attention, réfléchissaient, en parlaient avec leurs camarades comme s'ils devaient peser le pour et le contre. Je me faisais violence pour ne pas trop sonder les esprits autour de moi, mais il était clair que cette mission faisait débat et restait au cœur des discussions, beaucoup se demandant quelle serait l'équipe assez folle pour nous suivre. Mais je gardais espoir… Il y avait forcément parmi eux, des personnes suffisamment courageuses et talentueuses, qui nous aideraient à sortir Engar des enfers où il se trouvait…


*****************************************************


Les 24h passèrent à une vitesse folle. Pourtant je comptais chaque nouvelle heure qui passait, me demandant où était Engar à ce moment là, que subissait-il, que pensait-il ? Avait-il au moins espoir ? Le lien des bracelets me manquait terriblement, un immense vide s'était installé, comme si une partie de moi, une partie de notre famille, était manquante.

Impatiente, j'attendais dans notre appartement avec Lexi pour notre première réunion nocturne. J'espérais qu'elle soit aussi la dernière avant de partir, que nous n'aurions pas à attendre d'avantage. Shkeil, Sargasu et le père d'Engar ne devaient plus tarder, tous comme  les autres volontaires. Nos espoirs reposaient sur eux… Si tant est qu'il y en ait au moins un…



Dernière édition par Felina le Dim 21 Juin 2015, 20:57, édité 1 fois

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Shkeil le Dim 21 Juin 2015, 18:19

Shkeil acquiesça à l'idée de la quête. Après tout, ce système existait pour demander des services, et même si la plupart des demandes qui y avait figuré étaient à la portée de beaucoup, rien n'empêchait d'y faire figurer des demandes incluant un danger mortel. Il serait toujours temps de leur préciser à nouveau le caractère extrêmement dangereux de ce voyage avant de partir.

"D'accord, ne perdons pas de temps. Nous ne pouvons pas nous le permettre."

*******************

La visite chez les parents d'Engar se passa mieux que ne le craignait le garou. Pas de crises de colère destructrices, mais un accueil d'une certaine fatalité. Hélas, il n'avait pas d'informations supplémentaires et quand le loup lui montra la rune, tout ce que Thorkell put dire c'était que la rune était activé sans connaître son effet. Shkeil ne put s'empêcher de grogner. Certes, c'était logique si l'effet indiqué par le démon était réel, mais cela pouvait tout aussi bien être quelque chose de nocif pour eux. Le garou n'était toujours pas tranquille à ce sujet, et il demanda à sa compagne de lui prêter le parchemin pour qu'il puisse en savoir plus.

Au matin, alors que la quête avait été affiché, le lycan se présenta à l'école, non pas pour suivre un cours, mais pour y trouver quelqu'un qui pourrait les aider au sujet de la rune démoniaque. Il ne trouva pas Umbriel, mais quelqu'un le redirigea vers un autre professeur installé récemment, spécialiste des runes. Appelé Taconix, ce professeur semblait très jeune, mais une très rapide discussion avec lui apprit rapidement au garou que ce n'était qu'une apparence. Outre ses connaissances en runes, il semblait être très réfléchi. Malheureusement, le temps pressait, et après une rapide présentation de la situation, Shkeil montra le parchemin au jeune professeur.

Après une brève réflexion, Taconix lui indiqua que les runes démoniaques avaient effectivement l'effet indiqué par le démon, ce qui surprit le garou. Le démon d'Engar était donc réellement digne de confiance sur ce coup là. Le lycan s'excusa ensuite et du partir pour son tour de garde. Peu concentré sur sa tâche, il ne parvint pas à convaincre d'autres gardes de participer à cette opération de sauvetage. Certains, parmi les plus rancuniers à l'égard d'Engar, tentèrent même de le convaincre de ne pas y aller, mais bien évidemment sans succès.


************************

A la fin de la journée, Shkeil arriva à son appartement dans lequel Felina et Lexi attendaient. D'autres devaient venir, mais pour l'heure, il était le premier. Le garou les salua puis rendit le message de Kelan à sa compagne.

"Je suis allé voir un jeune professeur spécialiste des runes qui a été capable de me décrire l'effet de celle-ci. Et curieusement, c'est bien l'effet indiqué. Quoi que puisse être les plans du démon d'Engar, tout ce qu'il a écrit est donc vrai. C'est déjà une bonne nouvelle."

Après une brève embrassade, il s'assit à côté de Felina.

"Penses-tu que nous aurons beaucoup de volontaires?"

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Engar le Mar 23 Juin 2015, 12:37

Ce fut une longue nuit pour les parents d'Engar... Certes, ils avaient fait preuve d'un certain stoïcisme à l'annonce de la nouvelle. Après tout ils avaient passés des années à entendre parler des frasques de leurs enfants sans savoir s'il y avait survécu, et aucun des deux n'était dupe des risques qu'il prenait en agissant pour l'ordre de l'aube. C'était son choix de vie et ils ne pouvaient que le respecter... Mais il était évident que si Thorkell se contenait, c'était probablement de par la seule proximité de sa famille et des enfant d'Engar. En effet, étant lui même un guerrier il connaissait bien les risques qu'encourrait Engar, mais il restait un nordique avant tout, et la lâcheté et la trahison d'un camarade, étaient des choses abjectes à ses yeux, or le démon s'en était rendu coupable selon lui. Et cela, c'était sans même parler du contentieux qu'il avait à l'égard de Kelan, dont il entendait le nom pour la première fois, ce démon qu'il avait chassé, il y a de cela presque vingt ans, et manquait de tuer après y avoir perdu un œil. Cette entité, puissante, qu'il haïssait, non seulement pour avoir fuit le combat, mais aussi pour s'en être prit à son fils et avoir fait de son enfance un enfer, sans même parler de la nuisance qu'il avait dû lui être par la suite. Combien de fois avait il voulu le tuer ? Le détruire définitivement ? Des dizaines, des centaines de fois, mais il n'avait jamais pu se résoudre à le faire, car cela aurait été aussi tué son enfant.

Et c'était à cela qu'il pensa durant le reste de la nuit, le regard rivée vers le plafond, et de cela sa femme n'en était pas dupe... Pour la simple raison que ce désir meurtrier était aussi partagé par Erya, elle le manifestait juste moins que son époux, et accordait bien moins d'importance au fait de le tuer de ses propres mains. Cet être avait toujours été un nuisance pour leur famille, et le détruire était une chose chère à leur coeur. De fait, quand bien même elle était la plus pondérée d'eux deux elle ne fit rien pour apaiser ou retenir Thorkell, s'accordant même avec lui pour qu'il parte avec Felina et Shkeil, qui les avaient prévenus de la chose et allaient tenter de sauver leur fils aîné, alors qu'elle resterait avec le cadet et leurs petits enfants... Mais elle ne fit aucun mystère sur le fait qu'elle serait également venu s'il n'y avait pas eu ces derniers...

Quant à Erena elle fut bien sûre quelque peu inquiète, principalement parce qu'elle savait l'affection que son fils avait pour le porte-haine, mais aussi pour Shkeil et Felina... Si ce dont lui avait parlé le couple d'hommes-bêtes devait mal tourner, elle craignait le pire pour son enfant. Cependant, elle ne pouvait rien faire de plus que continuer de sourire ,de rester calme, afin de ne pas inquiéter son petit plus que nécessaire, tout en sachant très bien qu'elle lui faudra bien un jour lui dire la vérité si les choses se passaient mal...

Le lendemain fut ainsi dédié aux préparatifs, ceux du voyage pour ceux qui partaient, et ceux de l'attente pour ceux qui restaient. Ainsi Thorkell s'équipa tel qu'il ne l'avait pas fait depuis longtemps. Il s'arma non seulement de son imposant marteau, qu'il avait récupéré depuis son arrivée, mais aussi d'un large coutelas à sa ceinture. A cela s'ajoutait une chemise de maille qui ne couvrait que son torse, mais qui de fait ne gênait pas ses mouvements, ainsi qu'un minimum de vivre, des herbes analgésiques et un cor pendant à sa ceinture. Ce dernier était un ajout étrange, sachant le minimum de discrétion que demanderait la mission, mais il préférait parer à toute éventualité. Ce fut ainsi préparé qu'une fois la nuit tombée il rejoignit Shkeil et Felina à leur appartement, comme convenu, détaillant brièvement les alentours, après de brèves salutations. Il s'était efforcé d'arriver un peu en avance sur l'horaire convenu, mais il n'était visiblement pas le premier arrivé, la fée connu sous le nom de Lexi, qu'il avait déjà pu voir étant déjà présente. Sa présence d'ailleurs l'interloqua. Il la respectait, mais il ne lui connaissait aucun talent martial, et de fait il se demandait à quoi elle pourrait leur être utile... Enfin, il faisait confiance aux meneurs de l'ordre ,et si elle était là c'était qu'il y avait une raison.

Quoi qu'il en soit il s'adossa peu après son arrivée au chambranle de la porte, de telle façon que quiconque arriverait dans la pièce passerait forcément à côté de lui, et enfin il prit la parole, presque joyeux.

"Alors quel est le plan ? Et sur quel gaillard on peut compter ?!"

Son attitude pouvait paraître déplacé, sachant que c'était son fils qui avait été enlevé, mais il avait assez eu de la nuit pour ruminer sa rancœur, et il était d'un tempérament bien plus jovial qu'Engar, et ce même quand la situation était grave. Cependant ce n'était pas pour autant qu'il prenait les choses à la légère, simplement... Il n'aimait pas s’apitoyer plus que nécessaire, surtout au cœur de l'action !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Demie-coeur le Jeu 25 Juin 2015, 14:06

Demie-coeur avait finit par admettre que Meredith et elle n'avaient pas la même conception du danger. Néanmoins, elle n'avait toujours pas réalisé jusqu'où cela pouvait aller, pas avant de passer devant une stèle de quête, de remarquer un vilain trou dans la brique du mur (qui osait ENCORE dégrader son précieux donjon ?!!), et de remarquer la senteur métallique et alcoolisée que la forgeronne semblait dégager en permanence. C'est alors que l'idée lui était venue de jeter un oeil à la plaque la plus proche, elle n'était pas là depuis longtemps, cela se voyait à son état encore neuf. mais le vrai problème c'était ce qu'elle promettait, une joyeuse mise à mort de quelques démons, mais trois fois rien ils étaient seulement majeurs. Il fallait aussi sauver un humain dans le tas, et puis les risques se trouvaient juste être "importants". POURQUOI MEREDITH NE L'AVAIT ELLE PAS PRÉVENUE !!!


La renarde grinça des crocs, les yeux fixés tour à tour sur la plaque puis sur la trace de phalanges imprimée dans le mur. Elle savait que cela ne pouvait avoir qu'une seule signification, ce qui était écrit là avait mit Meredith en colère, la forgeronne n'avait déjà pas un grand sens commun en temps normal, sauf pour certaines choses comme les attentions qu'elle lui portait mais bref. Si elle en était venue à se mettre en colère la renarde pouvait être certaine que sa mie serait déjà en train de faire son paquetage, à base de viande et d'alcools, pour emboîter le pas aux fous qui allaient se suicider chez les démons. Sentant l'hyperventilation arriver la bleutée s'adossa contre le mur, quelque chose remuant alors dans son esprit. Ce fut presque comme si elle voyait le rictus qui se dessinait sur le visage de l'être habitant ses pensées avant qu'il lui susurre d'une voix ronronnante de la joie malsaine qui l'avait éveillé.


-Houuuuu... On dirait que ta très chère va avoir quelques soucis... Je connais bien les démons, même de bas étages ils sont sournois, vils et ignobles avec ceux qui tombent entre leurs pattes... Je vais y aller. -le ton était décidé, elle avait prit sa décision, mais l'autre reprit à nouveau la parole.- Vraiment ? Oh, je crois que tu as omis un détail. Tout petit détail, mais qui, pleutre comme tu es, a son importance. Les festivités ne se passeront pas au donjon abrutie ! -la détermination quitta soudain les traits de la renarde, celle ci blêmit sous son poil et ne répondit pas.- Tu vois, j'avais raison, tu n'es qu'une misérable lavette, tout juste capable de se traîner lamentablement d'un bout à l'autre de ce pathétique donjon, gâchant ton temps en tâches inutiles pendant que ta Meredith se fera mutiler. -face à de telles idées la truffe de la canidé frémit d'horreur, et de tristesse aussi, mais encore plus, de rage. Jamais elle ne laisserait qui que ce soit toucher à la forgeronne, elle se battrait griffes et crocs pour cela s'il le fallait. Essuyant ses yeux qui se remplissaient de larmes elle partit d'un pas rageur dans le couloir, manquant presque de bousculer un slime sur son passage.- Jamais. J'y vais avec elle ! -cette fois ce fut au tour de la créature de déchanter, il avait dit ça uniquement pour la faire souffrir, pour sentir sa détresses et s'en repaître, ne se doutant pas un instant qu'elle braverait son plus grand interdit, qu'elle serait prête à sortir des murs protecteurs du donjon. Il fut si surpris qu'il en resta muet, du moins jusqu'à ce qu'elle commence à prendre un sac, arrivée chez elle, pour y fourrer ses diverses affaires de voyage.- Tu n'es pas sérieuse hein, tu ne vas pas y aller. -pas de réponse- Tu sais que tu vas très probablement y laisser ta peau au moins ? Non en fait c'est même certain... -elle passa devant le placard à vêtements de sa chambre, attrapant au passage une tenue de cuir qui traînait par terre et fourra tout dans le sac- Tu m'écoutes là ? Hé ! Je te parle ! Tais toi ! Je vais y aller et je me fiche de ce que tu dis ! Mais... mais tu vas y passer bordel !!! Meredith aussi si je la laisse, elle est complètement folle mais je l'aime. Oh non pitié... pas de romance à la guimauve je déteste quand tu laisse ton esprit se faire envahir par ce genre de choses...


Mais la renarde ne l'écoutait plus, elle se demandait déjà comment retrouver Meredith avant que celle ci parte, histoire de lui coller au train comme une tâche de sève. Le plus intelligent semblait d'aller directement chez ceux ayant demandé de l'aide, ainsi si la forgeronne était déjà en route elle ne pourrait pas la rater. C'était du moins ce qu'elle pensait tout en grappillant un peu partout dans son garde manger pour fourrer ce qu'elle pouvait dans son adorable sac. Puis elle repassa dans sa chambre, jetant un coup d'oeil pour voir si elle n'avait rien oublié. Le renarde se saisit alors vivement de son bâton et partant vers sa salle dite "pharmacie" contenant toutes ses substances, de quoi ouvrir un super marché de l'alchimie, et mit un maximum dans le dit sac, le passant ensuite dans son dos en se dirigeant vers la sortie. Sans accorder la moindre attention aux paroles de sa créature elle ferma les multiples verrous et partit en courant vers ce qui, dans ses souvenirs, correspondait le plus au logement de Félina.
C'est ainsi que, quelques minutes plus tard, le souffle court et la fourrure un peu en bataille, elle défonça presque la porte au lieu de simplement y toquer. Sous le regard surpris de l'hybride et de son compagnons elle resta appuyée au chambranle, tentant de reprendre son souffle qui lui manquait après un tel sprint. Elle ne parvint qu'à dire de la façon la plus hachée qui soit.


-Je... je v... viens...
avatar
Demie-coeur
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 392
Expérience : 80
Métier : contrôleuse des conditions de vie et du maintient de l'équipement

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Ange
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-horizon.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Meredith le Dim 28 Juin 2015, 20:51

La forge étant de toute façon déjà fermée pour cause de travaux, Meredith n'eut pas à faire grand chose pour finir de se préparer. Elle avait tendance à voyager léger, tuant au fur et à mesure ce qui devenait automatiquement ses repas. Le vin doux faisant office de boisson, se conservant bien mieux que de l'eau. C'était quand elle ferma la clé de la porte de son logement qu'elle se rendit compte qu'elle ignorait à quoi ressemble un plan infernal. Un recoin de son cerveau l'informa qu'il y avait peu de chance de chopper un lapin avec un collet dans ce genre de coin. Et que le démon, ça devait être un peu filandreux et dur à avaler, même avec de la moutarde. Enfin, il y avait quelqu'un qui avait dit qu'elle recrutait, non! Elle espérait quelques détails sur place!


Tout le long de la marche en direction du point de rendez-vous, quelque chose tarabusta l'esprit forgefollien peu habitué à de la gymnastique cérébrale. Elle avait oublié quelque chose... Epée? Check Fringues? Check! Bouffe? Check! Boisson? Check! Pognes? Check! Mais alors quoi bordel! Elle ne le sut qu'en voyant le bout de queue bleue à un croisement : Demie-Coeur! Crotte, elle ne l'avait pas prévenue! Les tendances territoriales version possessives de la renarde qui pourtant clamait son évolution par rapport au stade animal avaient cela de gênant que la charmante bleutée paniquait pour un rien, comme quand elle allait boire un coup au club du Lys. Se penchant au croisement, elle vit sa moitié entrer presque de force dans l'endroit que la forgeronne visait. Et entendit s'élever la petite voix qui lui faisait des petits chatouillis dans le dos chaque fois qu'elle l'entendait mais prononcer des mots lourds de sens.


Le moral dans la stratosphère, Meredith marcha gaiement vers la porte, s'encadrant derrière la bleutée, un grand sourire sur les lèvres.


"C'est ici qu'on embauche d'la chair à démon? J'suis partante. Engar est parti avec une ardoise chez moi et il a des putains d'interêts qui se sont empilés dessus!"


Gros rire, petite tape sur le dos de la bleutée puis un air bien plus sérieux.


"Nan, sérieux, il s'est foutu dans quelle merde encore? Il bossait pour moi puis Y s'est évaporé. J'suis costaude et question environnement vachement hostile, j'connais."
avatar
Meredith

Messages : 192
Expérience : 50
Métier : Forgeron

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Semi-humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Sargasu Mortis le Mar 30 Juin 2015, 02:41

Ou...Ou suis-je?....Je ne me souviens de rien...Il y'avait cet humain avec une épée...c'était...épuisant....Ou...Ou suis-je encore tombé?

Est-ce...l'enfer?

Et pourtant non; Sargasu s'éveillait, en dehors du donjon, bien loin de ce dernier; reconnaissant une voix familiére qui l'appelait, Felina était venu le trouvait, il se souvenait d'elle bien sur, mais c'était des bribes, d'une autre personne....une autre personne qui semblait vouloir revenir, pour l'instant il était lucide et il voulait le rester; il allait lui demander un service mais c'était elle qui venait lui en demander un la première.

Le roi ne put qu'écouter et garder sa demande pour lui, toutefois dés que la garou entra dans les détails, il se sentit désemparé, Engar était l'une des personnes qu'il voulait a ses côtés pour l'aider, tout comme Felina; pour lui ils allaient de pair et il ne pouvait faire sans l'un et l'autre. C'est donc déterminé qu'il accepta, bien qu'il ne montra pas a Felina que son esprit avait changé, bien qu'il soit toujours fragmenté; il attendit qu'elle parte pour maudire encore une fois son esprit; sentant cette présence dérangeante se faire toujours de plus en plus présente, tellement présente qu'a la nuit tombé une forme se créa dans les ombres, un grand colosse en armure, le même qu'a Basnet mais bien plus net, détaillé; un combat féroce dans son esprit s'engagea.

Combat qui dura quelque heure avant que le mort vivant, ne subisse une certaine fatigue mentale; se tenant le crâne pour rester lui-même, il ne pouvait que maudire sa faiblesse; comment pourrait-il aider Engar dans cet état? Une question qui revenait inlassablement jusqu'à ce qu'il entend une voix rauque derrière lui.


"Moi je sais comment."

Un petit ricanement s'en était suivit, Sargasu se retourna; un grand démon aux cornes noirs comme l'ébène et a la peau beige lui faisait face, le mort-vivant se saisit de sa hallebarde et se mit en garde.

"Tu lis dans les pensées démons?! Qui es tu? As-tu quelque chose a voir avec l'enlèvement d'Engar?"

"Hum....Non, cet humain m'intéresse trop justement pour le laisser mourir aussi facilement, vu l'espoir que tu fonde en lui, je l'estime nécessaire a ton destin."

"Je ne comprend pas vraiment en quoi un démon a un quelconque intérêt en moi."

"Oh oh...il semblerait que sa majesté ait oublié, héhé; Sargasu...Mortis."

"Je ne porte pas le nom de...."


Une douleur, fulgurante, puissante, dévastatrice; voici ce qui résidait dans la tête de Sargasu a l'annonce de ce nom, il sentait son crâne bouillir tellement qu'il pensait qu'il allait exploser l'espace d'un instant; les tourments ne semblait jamais vouloir cesser, le démon s'avança alors jusqu'à lui; Sargasu se saisit de son arme et le planta au niveau du coup.

"Que m'as-tu fait!"

"....Rien...héhéhé.... "


Le démon retira lentement la lame de son coup qui se referma aussi sec et toisa Sargasu du regard qui retomba a genoux, le mal était toujours présent dans son crâne mais il était trop surpris de la survie du démon pour y penser.

"Bon écoute....si tu as finis de faire l'idiot...Que tu veux sauver Engar, moi je peux t'aider, je pourrais faire grandir tes pouvoirs, te rendre ta lucidité; mais attention uniquement pendant cette mission, a et aussi comment tuer un démon; ce serait pratique de savoir cela non? Vous ne pensez pas mon roi?"

Sargasu hocha la tête de manière affirmative, le démon lui tendit la main et le roi mort-vivant dans un élan de détresse l'attrapa. Voici comment Sargasu disparu cette nuit la, en compagnie d'un démon pour une petite session dans un plan alternatif. Renforçant son pouvoir des ombres, apprenant une nouvelle magie et revenant avec plusieurs connaissance, ce n'est que le lendemain au lieu de rendez-vous que Sargasu réapparu, un vortex d'ombre se créa face a la demeure ou était Felina et Shkeil, lorsque celui-ci fut complet Sargasu en sortit, tombant sur ses deux jambes, sans vaciller, le vortex disparut juste après, et le mort-vivant ne put qu'arqué un sourcil en voyant le petit monde déjà présent.

"Et bien; moi qui pensais être ponctuel...."
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Taconix le Sam 04 Juil 2015, 18:17

Taconix regarda sa clepsydre de son bureau pour la troisième fois, quand il vit que l'heure du rendez-vous approchait à grand pas.
La petite tique avait, un peu plus tôt cet après midi, fait l'inventaire de tout ces grimoires les plus important pour la mission. Il avait recensé environ une bonne dizaine d'ouvrages pouvant être utile pour celle-ci. Cependant bien que leur nombre n'était pas si excessif, leurs poids eux en l'occurrence l'était. Sachant que le jeune lutin à lui tout seul pesait environ dans les 5 kilos et que les livres ensemble faisaient environ le double de son poids, il était un peu difficile de les apporter.
Il avait le matin même après sa rencontre avec Shkeil, fait son sac de fournitures basique mais pour le moins indispensable, de l'eau des rations sèches et de quoi pour dormir. En plus de cela il prit également son livre de note et de quoi écrire. Son seule grand dilemme était quant au choix des manuel à prendre pour le voyage.


Il prit par réflexe son grimoire de runes et celui sur les Connaissances en démonologie et ses plans infernaux. Après quelques interrogations Taconix prit également son manuel sur Les relations entre démons supérieur. Il en était déjà à trois quand il vit que son sac était déjà plein à raz bord. Cependant beaucoup des autres manuel était important pour leur mission et ne pu s'empêcher de revoir les grimoire en question afin d'être sur de son choix.

Le jeune lutin regarda de nouveau sa clepsydre et vit qu'il était en retard de quelques minutes. Il était encore en retard pour ne pas changer.

«  Quoi déjà? » hurla-t-il.

La tique courra enfiler ces vêtements les plus confortable pour la mission prit son sac qu'il porta difficilement sur son dos et alla vers la porte.
Quand il arriva près de son bureau il revit tout les manuels qui avait laisser de côté et après une bref réflexion prit de nouveau trois autres grimoire à emporter. Il attacha par une ceinture, le manuel sur les Dialectes démoniaques avec celui qui traite de La faune et la flore des plans infernaux. Il prit aussi par automatisme le troisième grimoire qu'il mit sous son bras gauche, qui n'est autre que le tome 11 des Remèdes et potions parlant de ceux utilisable dans les plans démoniaques.
Le petit lutin prit donc tout ses livres sous les bras et referma délicatement par le pied la porte de sa chambre avant de se diriger difficilement vers la chambre de Félina.

Taconix couru tant bien que mal vers celle-ci, tout en prenant par moment le temps de réajuster les grimoires qu'il portait, afin que ceux-ci ne tombent pas. C'est arriver exténué devant la fameuse chambre que celui-ci se prit malencontreusement le chambranle de la porte d'entrée et qui s'écrasa au sol avec tout ce qu'il avait.
La jeune tique se releva aussitôt et rassembla ces fournitures au sol, rouge de honte. Quand celui-ci fit son rangement, le petit blondinet s'inclina devant tout le monde.

« Je me présente, Taconix, professeur runique et paré pour la mission! »
avatar
Taconix

Masculin
Messages : 186
Expérience : 110
Métier : Professeur Runique et Archiviste

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Insectoïde
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Felina le Lun 13 Juil 2015, 20:39

"Felina… Et si personne ne venait ? "

Je ne prenais même pas la peine de répondre à la fée. Elle m'agaçait. Et puis quel était le but de la question ? De toute manière, on allait y aller, avec ou sans aide, on ne laisserait pas Engar. J'ignorais ainsi Lexi, et affichais un maigre sourire en voyant entrer Shkeil. Celui-ci était allé vérifier les runes indiquées par Kelan auprès d'un spécialiste, qui avait bien confirmé leur usage. Soulagée je soupirais en me laissant aller sur mon siège… C'était déjà ça de gagné. A sa question, je lui pris la main pour la serrer légèrement.

" Je l'espère… Je m'en fiche s'il n'y en a pas beaucoup, tant que ceux qu'on aura seront efficace… "

Ce fut sans surprise que je sentis Thorkell arriver dans le couloir. Le père d'Engar débarquait en avance, et bien équipé. Il avait beau s'armer de son attitude de guerrier et de son eternel sang froid, je pouvais aisément sentir son angoisse pour son fils. Je la ressentais chez chacune des personnes présentes, elle embaumait toute la pièce, m'oppressait. Je levais un sourcil à sa question avant de lui répondre.  

" Le plan ? Se téléporter en enfer pour dégommer cinq démons… Et si nous sommes toujours en vie après ça, ramener Engar à la maison. Simple non ? Quant aux gaillards… Ils ne devraient plus tarder… Logiquement… "

Ma pointe d'humour n'avait fait rire personne, même pas moi. Mais avant que je puisse ajouter quoi que ce soit, la porte s'ouvrit brusquement et une grande renarde bleue s'engouffra dans la pièce. Essoufflée, elle ne perdit pas de temps pour nous dire l'objet de sa présence. Elle venait ! Je ne la connaissais pas, je ne savais pas ce qu'elle valait, ni quelles étaient ses motivations. Je me levais immédiatement pour venir vers elle, et lui demander de se présenter. Mais alors une tête blonde se pointa derrière la renarde. Celle-là je connaissais, Engar et Shkeil m'en avaient déjà parlé. Meredith, probablement la meilleure forgeronne du donjon. Un léger sourire de satisfaction se dessina sur mes lèvres à son annonce. Sa motivation et sa volonté étaient évidente.  

Mais encore une fois, pas le temps de placer un mot. Un étrange vortex s'ouvrit subitement et disparut aussi vite, laissant tout juste le temps à Sargasu de sauter dans la pièce. Plus rien ne me surprenait venant de lui… Bien que quelque chose avait changé. Cette fois-ci, il avait toute sa tête, dans tous les sens du terme, mais surtout, je pouvais sentir une nouvelle confiance en lui, si précieuse pour la quête que nous devions accomplir. Je l'accueillais d'un nouveau sourire, avant de voir s'affaler au sol une nouvelle tête blonde, toute petite cette fois. Etonnée, je compris rapidement de qui il s'agissait, puisque Shkeil m'en avait parlé quelques minutes plus tôt.

Quelle équipe… Ils étaient tous venus en même temps. Avec leurs équipements, leur courage et leur détermination. Je pouvais les sentir en chacun d'eux, et je ne m'en privais pas. Mon soulagement se mêlait avec celui de Lexi, Shkeil et Thorkell, car nous n'étions pas seuls, nous aurions de l'aide, nous pouvions réussir ! Inspirant une grande bouffée d'air, je m'avançais vers eux pour me présenter.

" Bonjour à vous tous, et merci d'être venu… Certains me connaissent déjà, d'autres non. Je suis Felina, et voici Shkeil, Lexi et Thorkell, le père d'Engar. Comme indiquée sur la quête, mon frère a été enlevé par la famille du propre démon qui possédait son corps depuis des années. Et nous allons partir le récupérer… Pour cette mission, j'ai besoin que chacun d'entre vous soit prêt à affronter le pire. Nous allons risquer nos vies pour Engar, et vous devez en être conscient. Nous ne reviendrons peut-être pas tous de ce voyage… "

J'observais attentivement les réactions de chacun, écoutant discrètement leurs émotions pour évaluer leur sérieux. L'adrénaline, l'appréhension, l'impatience, l'amour...

" Notre objectif, c'est de ramener Engar, à tout prix. Ce n'est pas de découvrir de nouveaux horizons, d'en apprendre d'avantage sur les démons, de tester sa force et ses compétences en combat, de protéger une personne qu'on aime… Vous devrez rester concentrés sur la mission. Une erreur de votre part, et c'est tout le groupe que vous mettrez en danger. Alors j'espère que vous êtes sur de vous, car nous partons maintenant. Si l'un de vous hésite, inutile de rester. Et je le saurais. "

Malgré toute ma reconnaissance envers eux, cette petite mise au point était nécessaire. Il ne fallait pas que tout s'effondre à cause d'une bêtise, il y avait trop en jeu… Ainsi je décidais de taire le fait que j'étais enceinte, je n'avais pas besoin qu'on tente de veiller sur moi d'avantage, Shkeil assurant déjà ce rôle. Je pris ensuite le temps de présenter les cinq démons que nous allions combattre, leurs points forts, et leurs points faibles, à l'aide de la description que nous avait laissé Kelan.

Ayant préparé à l'avance l'espace nécessaire dans le séjour, je demandais à Shkeil et Taconix de préparer le rituel en traçant les pentagrammes indiqués dans le parchemin. Ceux-ci ne devant contenir aucune erreur, nous avions une chance exceptionnelle d'avoir un spécialiste avec nous. En attendant, j'invitais chaque personne à former un cercle autour d'eux, à vérifier leurs équipements, et à présenter à tour de rôle leurs compétences et talents, afin qu'on puisse s'organiser rapidement et efficacement. Je me lançais la première, et en profitais pour m'exprimer directement dans leurs esprits, afin d'établir une connexion avec chacun d'entre eux.

* J'utiliserai ma force et mon virus sous forme animale, le pouvoir des ombres, ainsi que ma télépathie et ma télékinésie. Je serais donc en première ligne contre les démons Ergosh et Kesselet. Je pourrais aider à contrer les pouvoirs télépathiques d'Ilasos, mais je serais probablement inutile contre Eris et Nacril. *

Lexi enchaina derrière moi.

" J'utiliserai ma magie et ma lumière pour éclairer notre route dans les endroits les plus sombres. Je resterais surement en permanence en hauteur, volant au-dessus des combats, bien que je puisse devenir invisible pour vous venir en aide.  Je pourrais aussi vous fournir  en potions à la demande : Affaiblissement, pour aveugler et déstabiliser l'ennemi. "

La fée ouvrit son sac pour montrer ses fioles remplis de poudre rougeoyante, directement sécrétée de ses ailes. Je fis alors un signe à Shkeil pour qu'il enchaine derrière elle, et ainsi de suite. A la fin des présentations, tout était prêt… Il était temps de partir. Il était temps de passer ce portail qui s'ouvrirait grâce aux incantations, et de retrouver mon frère…  

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Shkeil le Sam 18 Juil 2015, 16:01

Comme on pouvait s'y attendre, le père d'Engar fut le premier à arriver et alla tout de suite au vif du sujet. La réponse de Felina fut sinistre, même si les paroles se voulaient faire preuve d'un certain humour qui ne passa pas. Le reste de l'attente ne fut pas bien longue, puisqu'une renarde bleue se présenta peu après, totalement essoufflé. Elle fut suivit rapidement par un visage que Shkeil reconnut: Meredith, la forgeronne et aventurière. Si le garou ne l'avait pas vu à l’œuvre dans sa seconde activité, si elle était au moins à moitié aussi bonne que dans son travail du métal, elle serait un atout précieux.

Après les premiers arrivants, la suite se déroula rapidement. Un vortex ténébreux se forma pour laisser la place à un squelette en armure que le lycan identifia comme étant Sargasu, celui que Felina avait contacté après leur visite chez la famille d'Engar la nuit dernière. Shkeil ne put s'empêcher de pousser un soupir de soulagement: sa simple présence pouvait leur fournir un avantage considérable face à Nacris, sans doute pas habitué à faire face à quelqu'un d'insensible à son aura nécrotique. Vint ensuite Taconix, qui sut faire une entrée remarquée malgré sa petite taille, attirant un sourire sur le visage du garou. Hélas, le moment ne se prêtait pas à une humeur légère.

Après quelques instants supplémentaires et ayant estimé que le temps imparti pour se présenter était terminé, Felina s'avança et présenta brièvement la mission, en rappelant que le risque de mourir était réel. Et même plus que réel, important. Et elle insista en rappelant à chacun qu'il était important de rester concentré. Cette précaution était sans doute superflue pour la plupart mais elle ne l'était pas pour le garou. Pourtant, il savait qu'en dehors des combats dans lequel il se retrouverait, il ne pourrait pas s'empêcher de surveiller Felina. Et même pendant, il pourrait ne pas être pleinement concentré.

Le détail de la mission et la présentation des principaux démons à combattre fut un moment de préparation pour le garou. Tout ça était déjà connu, et il essaya de prévoir différentes méthodes pour s'attaquer à leurs adversaires et se déplacer, mais il s'arrêta quand il comprit qu'il tournait en rond sans savoir de quoi tout le monde était capable.

La fin de la présentation des démons sembla tarder à arriver, et se fut comme une délivrance quand elle se termina et que Felina lui dit de commencer à tracer le rituel, profitant de la place qui avait été faite. Suivant les schémas fournis par le démon et avec l'aide de Taconix, les préparatifs commencèrent quand Felina présenta télépathiquement ses capacités, suivi de Lexi. La femme panthère fit ensuite un bref signe de tête au garou pour l'inviter à se présenter à son tour. Le garou nota qu'elle n'a rien dit concernant son état. Ce qui n'était pas étonnant, mais cela l'agaça tout de même quand elle annonça son intention d'aller au devant du danger.


"Contrairement à Felina ou Lexi, je n'ai rien de particulier à offrir. Je n'ai que ma force et mon entrainement acquis à la chasse et en tant que garde à offrir pour cette mission. Comme tous les miens, je guéris rapidement des blessures ordinaires, mais je n'ai jamais eu l'occasion de vérifier si je me soignais aussi bien face à des blessures faites par des démons ou dans un autre plan que le notre.

J'aimerais juste rajouter un point sur ce que Felina a dit concernant les démons que nous allons affronter: si les informations que nous avons sont exactes, elles ne sont apparemment pas récentes. Il est possible qu'il y ait des changements par rapport à ce que l'on vous a dit."


Il fit un bref signe de tête pour indiquer qu'il avait fini sa présentation, mais garda un dernier message à l'intention de Felina seule.

*N'oublie pas ce que tu m'as promis: tu ne prends pas de risques supplémentaires. Je ne veux pas que tu attire l'attention des démons. D'autant plus qu'ils sentiront peut-être que tu es enceinte.*

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Engar le Dim 19 Juil 2015, 00:15

La réaction de Thorkell face à la réponse de Felina fut fidèle à l'attitude qu'il affichait. Si quelqu'un d'autre aurait pu s'emporter face à la simplicité du plan et au manque de détails en ce qui concernait les individus les accompagnant, il ne fit pour sa part qu'y répondre par un éclat de rire, comme si cela était la chose la plus naturelle du monde, basculant légèrement sa tête en arrière ,les bras croisés, avant d'ajouter, hilare.

"En somme on charge, on tue ce qui est en travers de notre chemin et on prend la seule chose qui a un tant soit peu d'importance sur place... Ca me plait comme méthode ! Quand aux compagnons... Bah, comme on dit on ne peut juger la valeur d'un homme qu'au cœur de l'action !"

Même si c'était avec un sourire qu'il annonçait cela, il n'en pensait pas moins. Ce n'était pas pour rien que le combat était littéralement une des facettes de la culture nordique, puisqu'à leurs yeux il était aisé de passer pour ce qu'on est pas en temps de paix, alors que c'est face à l'adversité que l'on montre qui on est vraiment, sans plus de place pour les masques et l'hypocrisie ! Mais tout aussi vrai que soit la chose à leurs yeux, il était vrai que cela avait la fâcheuses conséquences que les hommes de ces terres ne se reposaient jamais sur ceux aux côtés desquels ils n'avaient pas déjà combattu, et Thorkell n'y faisait pas exception.

Et à ce propos le premier d'entre eux arriva enfin de façon plutôt fracassante, une sorte d'espèce d'homme-bêtes à la fourrure bleutée, couleur qui aurait pu laisser penser qu'elle venait du nord, mais le père d'Engar était bien placé pour savoir qu'il ne se trouvait pas de telles créatures à Svartfald, celles s'en approchant le plus étant ces planqués de wendigowaks ! Cependant la façon qu'elle avait eu d'entrée, en faisant vivement claquer la porte, l'avait tout de suite rassuré quant à sa détermination, même s'il fut par la suite visiblement préoccupé par le fait qu'elle semblait à bout de souffle. Pourtant pour venir elle n'avait probablement fait que courir, alors dans quelle était serait elle à l'issue d'un combat... Sans compter que son ample queue et son frêle corps ne semblait pas très adapté à la chose... Cependant il finit par voir son bâton, et fini par faire un hochement de tête approbateur. Lui même n'appréciait pas trop la magie, mais surtout quand il devait y faire face, car contrairement à certains nordiques, qui avaient oublié leur histoire puisque c'est la magie qui leur a permis de triomphe à Glace-Sang (?), il n'était assez idiot pour la mésestimer quand elle était à ses côtés, surtout face à des démons ! Surtout qu'avec lui et Shkeil ils avaient déjà de quoi donner du fil à retordre aux infernaux en matière de capacité physique.

Pour autant, il n'en fut pas moins ravi à l'arrivée d'un autre donzelle suivant de près la renarde, mais qui était bien différente. Visiblement humaine, elle paraissait fine à première vue, mais il en fallait plus pour tromper un homme aguerri tel que lui. Il vit ainsi rapidement que son corps était celui d'une guerrière, et l'odeur qu'il sentit quand elle passa lui laissa deviner qu'elle affectionnait les travaux de la forge... Et enfin son langage n'étant pas sans lui rappeler le sien propre, il sourit, quand bien même il était fait moquerie de son fils...

Mais à peine avait il sourit qu'il se crispa en voyant s'ouvrir un portail d'énergie sombre. Il s'ne fallut de peu pour qu'il saisisse son arme d'ailleurs, avant de se calmer en reconnaissant la silhouette qui en émanait. Il ne la reconnaissait pas en tant que tel, mais il avait assez entendu son fils lui parler de Sargasu Mortis pour savoir qui était ce mort-vivant ainsi que ses talents... Mais pour être honnête à le voir arriver de telle façon Thorkell ne fut guère tenté de l'apprécier.

Ils semblaient a priori tous arriver, et il fut sur le point de s'avancer pour écouter ce qu'avait à dire Felina, quand soudainement entra, en s'effondrant, une toute petite silhouette... Il prit tout d'abord cette dernière pour un enfant qui se serait trompé de porte, mais à sa tenue et son attitude il en fut bien vite détrompé... Et ce fut à vrai dire celui qu'il observa avec le plus de circonspection. Certes être petit n'était pas forcément un défaut, Lexi en était une preuve mais tout de même. Cependant, son attitude changea du tout au tout quand il parla de son domaine de maîtrise, les runes étant après tout la magie de prédilection des nordiques...

En somme il était satisfait par les individus répondant à l'appel, même s'il était vrai qu'il était certain qu'il ne compterait pas vraiment sur certains d'entre eux. Enfin, au moins avait il fait l'effort de ne pas parler davantage que pour les saluer, non pas que l'envie lui en manquait, mais il savait que sa langue ne lui faisait pas que des amis et c'était une mauvaise idée que de se fâcher avec ceux qui se battraient à vos côtés...

Et de toute façon il n'en aurait pas eu le temps concernant le dernier arrivé, Felina ne perdant plus un instant pour expliquer la situation à ceux qui l'ignoreraient, ce qui était loin d'être sot en tant que précaution. Qui plus est, elle maniait bien mieux les mots que ne l'avait pensé Thorkell en la voyant la première fois. elle savait s'adresser aux hommes selon lui, leur exposant la situation sans mensonge ni détour, et imposant sa volonté avec fermeté sans chercher à les rabaisser. Le seul défaut qu'il y trouva était peut être un manque de harangue et une pointe de défaitisme, mais en même temps, il ne s'agirait pas uniquement de se battre, et ça ne serait certainement pour la gloire...

Une fois cela clarifié les préparatifs commencèrent à être mis en place, Thorkell traçant comme les autres son cercle autour de lui, alors que Felina commença à se présenter elle et ses talents, rapidement imité en cela par la fée et son compagnon, une chose qui ne surpris pas le nordique. Eux mêmes lors des missions importantes se présentaient à leurs compagnons en énonçant leur haut-fait et ceux de leurs ancêtres. Il s'agissait cependant ici de quelque chose de bien plus terre à terre et il fit donc de son mieux pour s'y conformer, parlant d'une voix déterminée et amicale, avec une pointe d’esbroufe.

"Je suis Thorkell, père d'Engar et le premier à me traiter de vieillard s'en mordra les doigts ! J'ai déjà affronté l'engeance démoniaque qui habite mon fils, et si j'y ai perdu mon œil je ne l'en ai pas moins vaincu, le forçant à fuir, je ne laisserai pas cette chance à ses semblables ! Tout comme Shkeil, je ne suis qu'un guerrier, mais un sacrément bon vous pouvez me croire !"

Sur ce, il avait finit, laissant alors la parole à celle étant arrivée la première parmi ceux restant, à savoir la renarde.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quand chacun aura fait sa présentation, le portail serait ouvert et il serait trous projeté ensemble vers le plan infernal désigné, et un point précis de ce dernier. Le voyage fut cependant perturbant, même pour ceux qui étaient habitués à ce genre d'escapade, comme s'il y avait une résistance, quelque chose sensé les empêcher d'atteindre leur but, mais qui fut dissipé par les glyphes particulières dont ils avaient usés... Cela fut cependant assez éprouvant pour que même ceux habitués par de tels déplacements soient troublés et se sentent brièvement mal à l'arrivée.

Mais une fois remis de ce choc ils pourront se rendre compte que le chaos résonnant dans leurs oreilles n'étaient pas qu'un effet de leur déplacement planaire. en effet un vacarme se faisait entendre, lointain, mais intense. Il s'agissait des bruits d'une bataille, les cris, le tintements des armes et les explosions de magie parvenant jusqu'à eux alors même que, peu importait où se portait leur regards ils ne voyaient rien qui puisse causer cela. Se faisant ils pouvaient constater qu'il étaient sur un long pont de pierre surplombant une rivière rouge, que cernaient, placés de façon régulière, les cotes de quelques titanesques bêtes. Par devers eux s'étendait une plaine rocailleuse des plus irrégulières, des pointes jaillissant du sol plus ou moins grandes, comme si on avait eu de cesse de torturer la terre... Et face à eux se tenaient une forteresse enclavée au sein d'une véritable montagne uniquement composé de ces pointes de roche. Cette dernière constituait par ailleurs le matériaux même du bâtiment, qui était étrangement travaillé et en bon état pour une fabrication démoniaque !

A bien y regarder, la symétrie, et les symboles n'était pas sans évoquer un lieu rituel, une sensations renforcée quand, en baissant le visage, on pouvait voir des cascades d'un liquide rougeâtre,évoquant du sang, venant alimenter une rivière en contre-bas. Mais... Le détail le plus surprenant était sans doute que la porte était grande ouverte, et que nul garde ne leur faisait face. Pourtant les lieux n'étaient clairement pas abandonnés, nulle poussière ou signe d'abandon n'étant visible...

Image de la forteresse:
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Demie-coeur le Lun 20 Juil 2015, 15:01

Demie-coeur sursauta lorsqu'elle sentit une présence dans son dos, et surtout vit une tête aux cheveux d'or jaillir sur son flanc. Reconnaissant en un instant celle pour laquelle elle était prête à risquer sa vie elle ne put retenir ses sentiments et l'enlaça rapidement, se blottissant contre la forgeronne.
Soudain un point sombre s'élargit, révélant un portail d'un noir d'encre duquel sortit un squelette aux épaules larges. La renarde ne le connaissait personnellement mais il lui semblait en avoir entendu parler par les gardes de la prison les rares fois où elle passait à celle ci. Puis ce fut une tête blonde qui apparu au milieu du groupe, sur le sol au milieu de groupe plus exactement, la faisant presque sursauter.
Il allait vraiment falloir qu'elle se contrôle au niveau de ses réactions…


Relevant le museau du sol car la jeune femme qu'elle avait vu en arrivant, l'une de ceux qui semblaient maîtres des lieux, se rapprocha d'eux. Le regard droit elle passa ce dernier sur chaque membre du groupe, faisant courir un petit frisson d'appréhension le long de l'échine de Demie. Elle avait peur qu'on la juge, surtout qu'on la juge mal. Ne désirant pas donner une mauvaise impression d'elle la jeune femme soutint le regard de la garde, le détournant juste après, terriblement gênée.


Commença ensuite une présentation au groupe qui venait de se former. Visiblement chacun devait avoir un domaine d’excellence. Demie pensa que le sien serait la magie, c'était certes un vaste domaine mais elle faisait tout pour être au meilleur niveau possible dans bien des magies, elle ne pouvait en choisir une seule.
Écoutant avec attention les membres du groupe qui se présentaient un à un avant de commencer à tracer une large cercle au milieux de la pièce elle décida de les classer dans sa pensée. Si elle ne se débrouillait pas bien en combat, enfin du moins le pensait-elle car elle n'avait jamais combattu, la renarde avait tout de même lut assez de récits guerriers pour savoir qui serait important où. Elle pensa donc que, si elle n'était pas trop faible pour ce rôle, elle pourrait s'insérer au centre du groupe, ainsi ses sorts ne tarderaient pas à atteindre qui que ce soit.
A son tour elle dut se présenter et frémit un moment, resserrant sa prise sur Meredith alors que les derniers mots de l'humain se faisaient entendre. Lâchant sa compagne pour ne pas donner l'impression qu'elle étreignait une peluche comme une enfant la renarde se redressa.


-Hrm. Je suis Demie-coeur, enfin du moins est-ce ainsi que l'on me nomme. Je ne suis pas une combattante mais je pense pourvoir vous aider par mes connaissances. Les mondes démoniaques ne sont pas ceux que je connais le mieux mais je devrais pouvoir vous expliquer deux ou trois choses dessus.
°Tu y crois hein… Tu ne sais même pas à quoi ça ressemble avoue.°
°Chut ! Ce n'est pas le moment ! Et puis si, je ne sais pas grand-chose mais c'est mieux que rien.°
°Huehuehue… tu vas être une petite fille perdue dans un monde trop grand et trop inconnu pour elle. Je ne serai pas étonné si la ruine du groupe devait venir de toi.° L'être dans l'esprit de Demie ajouta d'un ton douceâtre. °Tu es si inutile et incapable de quoi que ce soit que je ne vous voit pas faire deux pas sans que tu déclenches une catastrophe.° Il espérait ainsi la faire changer d'avis mais un effet totalement différent se produisit. Piquée au vif la renarde fronça le museau.
-Je dois aussi vous avertir que je suis possédée depuis peu mais je ne sais pas vraiment par quoi. Il est extrêmement impolis et désagréable mais ne peut me contrôler, enfin je crois. Dans le doute assommez moi si je fais quelque chose de bizarre !
°Que-que, QUOI?!°
°Je t'avais dit de te taire, maintenant tu es dans la même galère que moi. Na.°
-Sinon je devrais tout de même pouvoir vous aidez par mes talents magiques. Je suis certes de faible constitution mais j'ai de la mana à revendre. Je manipule les illusions, pouvant les rendre plus ou moins solides. Je suis aussi arcaniste, monsieur Taconix je pourrais vous épaulez dans le tracé des runes et l'élaboration des formules. Comme dernière magie je peux aussi user de transmutation. J'ai de bonnes connaissances en mécaniques, si l'un d'entre vous possède un objet ayant besoin de réparations je me ferrai fort de m'en occuper. Enfin j'emporte avec moi de quoi subvenir aux nombreux besoins que nous pourrions rencontrer.
Montrant tour à tour sa sacoche et son sac, posant ce dernier au sol devant elle.
-Ces objets sont enchantés, ma sacoche peut contenir de tout, j'ai d'ailleurs un bon nombre de potions dedans au cas où ainsi que la totalité de me outils. Pour ce qui est du sac il ne possède pas de fond, du moment que les objets passent par l'ouverture il peut stoker une quantité infinie, aussi si quelqu'un désire emporter quelque chose en plus de ce qu'il avait prévu je me propose pour le porter.
Sa tirade finie la petite bleutée se sentit mal à l'aise sous les regards. Ceux ci lui donnait l'impression que sa fourrure s'embrasait, la gêne commença à poindre et un ricanement résonna doucement dans son crâne. Ce fut ce qui la rappela à l'ordre. Elle était venue pour une quête de sauvetage. De ses capacités dépendaient la vie d'un homme, mais aussi d'un groupe, un groupe dans lequel figurait sa bien aimée qui plus est. Elle n'avait pas le droit à l'erreur.
-Je tiens à ajouter une dernière chose. Meredith est celle que j'aime et je viens pour la protéger, mais je sais que si le groupe ne possède pas de cohésion nous périrons tous. Je suis prête à risquer ma vie pour chacun d'entre vous… même si je préfère rester en vie.


Sur ce elle se tut et se blottit à nouveau contre le flanc de la forgeronne, relevant son museau pour regarder son visage au teint buriné. Elle lui sourit et resta ainsi en attendant les réactions s'il devait en avoir, ainsi que la suite des événements.






Une fois les présentations achevées, et le portail par la même occasion, ils furent transportés dans le monde démoniaque où était retenu leur cible. Soucieuse de ne pas vomir ses tripes à l'arrivée la renarde avait tracé de plus petits cercles, ils n’empêchaient pas totalement le malaise (on change quand même de dimension) mais le réduisait à un simple tournis pour quelques secondes.
Remise des effets du transport la renarde dressa ses oreilles sur son crâne. Elle entendait les bruits d'une bataille qui faisait rage, mais visiblement cela ne se passait pas ici, pourtant les sons semblaient provenir de partout autour d'eux.
Avec appréhension elle jeta un regard circulaire sur l'endroit où ils avaient atterrit. Rien de bien engageant et elle faillit tourner de l'oeil par cette simple vision. S'agrippant à la forgeronne comme un enfant terrifié, elle détailla ce qui semblait être leur prochaine destination, aucune autre bâtisse ne se profilant sur l'horizon désolé.
Le style n'était pas charmant et même bien peu engageant mais de toute façon l'endroit appartenait à des démons alors elle ne s'était pas attendue à des parterres de fleurs.
Reprenant son souffle qui menaçait de s'emballer la bleutée finit par retrouver un calme tout relatif. Si son apparence faisait croire qu'elle était plus ou moins paisible une véritable tempête de peurs, d'angoisses et de mauvais pressentiments faisait rage dans son crâne. Lâchant la forgeronne la renarde chercha à se rassurer en prenant son bâton dans ses mains, serrant le bois au point que celui lui marqua la peau sous la fourrure.


-Je… je n'aime pas tout ce sang… Mon flair risque de ne pas être utile si son odeur est omniprésente…
°Prépare toi gourdasse parce que du sang tu vas en voir un paquet par ici...°



Ce furent là les seules paroles qu'elle prononça avant de commencer à tracer doucement à tracer les runes d'une formule pour éliminer les odeurs parasites. Si un de ses camarades saignait elle ne le sentirait pas, mais ainsi elle pourrait au moins savoir si quelqu'un approchait sous le vent ou se cachait dans un pièce. Soucieuse de bien faire elle traça aussi une formule pour Shkeil et félina, ceux ci ayant dit avoir des formes animales elle jugea que ce pourrait être utile et leur présenta les mots magiques. De petites barres de symboles flottant dans l'air qu'il leur suffisait de se mettre quelque part sur le corps pour qu'elles fonctionnent.
avatar
Demie-coeur
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 392
Expérience : 80
Métier : contrôleuse des conditions de vie et du maintient de l'équipement

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Ange
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-horizon.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Sargasu Mortis le Mar 28 Juil 2015, 19:21

Sargasu s'adossa a un mur, observant les gens qui étaient déjà présents; une forgeronne aux airs de garçon manqué, un grand guerrier nordique, d'ailleurs la personne que le roi mort-vivant devait le plus estimer parmi les nouvelles têtes; une renarde bleue, et un petit blondinet qui venait de se vautrer dés son entrée. Le squelette soupira, sérieusement? Était-ce la le groupe pour sauver Engar? Non pas que shkeil et felina fasse tâche; la forgeronne et le guerrier nordique non plus d'ailleurs. Mais le reste.....

Enfin toujours est-il qu'ils pourraient servir de chair a canon pensa Sargasu. D'ailleurs il fut coupé dans ses pensées par Felina qui expliqua la situation, et les ennemis qu'ils auraient à affronter. Sargasu buvait ses paroles et retint bien le tout, car cela était vitale pour la mission et pour ce qu'ils allaient traverser, il commençait déjà a appréhender la suite des événements quand il fut assez vite coupé.


*Tu sais qu'elle lit dans tes pensées?*

*Que...Qu'Est-ce que tu fais la?*

*Oh rien, je m'amuse a t'observer; a voir si cette quête sera un franc succès ou non.*

*Tout cela n'est qu'un jeu donc?*

*Exactement. D'ailleurs prend bien en compte ce qu'elle dit, tu n'es pas la pour tester tes compétences; monsieur le guerrier.*

*Je le sais ça; je n'ai qu'une personne a vaincre, Nacris; et après la mission sera un franc succés.*

*Oh, tu fais à ce point confiance aux autres?*

*Non mais c'est mon seul obstacle entre moi et Engar.*

*Héhé, amuse toi bien; oh d'ailleurs tu savais que notre chère Garou n'est pas toute seule dans son petit corps? héhéhé enfin après tu fais ce que tu veux, je vais te laisser tranquille; on se rappelle.*

*Quoi?! Hey! Merde!*

Sargasu fixa alors Felina, sérieusement? Elle attendait un enfant? Ce n'était pas une blague? "Ridicule" pensa le squelette; quel idée stupide.....de toute façon c'était son choix elle faisait ce qu'elle voulait, mais du coup il commençait a craindre qu'elle les ralentissent, mais bon; quand il voyait de quoi le monde était fait Sargasu se disait qu'il valait peut-être mieux que ce petit ne naisse pas; Felina avait choisit si conséquence il y a elle en paierait le prix tout simplement.

Le squelette se détendit alors, écoutant Shkeil et Thorkell; puis Demie. Il se dit alors que ça devait être son tour et se décrocha du mur pour parler bien fort et distinctement, d'une voix calme, avec un timbre bien plus léger que celui qu'on lui connaît; comme c'était un homme dans la fleur de l'âge qui parlait et non un vieux.


"Déjà; je ne vais pas y aller par quatre chemins, a l'exception de Felina; si l'un de vous est en danger et qu'il vaut mieux le laisser mourir pour ne pas compromettre la mission, sachez que je n'hésiterais pas une seconde. Je préférerais vous voir mourir plutôt que de voir Engar mourir a cause de votre incompétence."

La c'est sur il venait de poser l'ambiance; du moins c'est ce qu'il pensait, cela pouvait paraître froid mais c'était la vérité, il était prêt a les sacrifier pour le sauver lui c'est tout.

"Pour la suite; vous pouvez m'appeler Némésis; je n'ai que mes compétences de guerrier et la rage qui habite mon cœur pour vous aider, les ténèbres sont mes alliés donc ne vous inquiétez pas pour moi; de plus j'ai la chance d'être mort-vivant cela sera utile contre Nacris. Sachez que si je dois me le farcir en soliste, je le ferais, ça ne me gêne nullement, je préfère ça plutôt que d'avoir des gêneurs dans les pattes."

Trop de gens étaient mort parce qu'ils l'avaient suivis, et Sargasu n'en voulait pas d'avantage; lorsqu'il avait commencé cette tirade il avait adressé un regard a Felina, le genre de regard insistant avant de le porter sur Lexi et Taconix; le roi mort-vivant passait certes pour un gros connard antipathique mais c'était pleinement assumé; il voulait sauver Engar, et si il fallait que cela échoue il préféré que ce soit de sa faute exclusive plutôt que de devoir s'acharner sur un boulet.

Après quoi les présentations s'achevèrent et le portail aussi; les transportant dans un autre monde, Sargasu sentit un haut le cœur; une sensation étrange de rejet; bien sur sa nature de squelette l'aida a encaissé cette sensation; mais il ce demanda comment il l'aurait subit de son vivant, se redressant rapidement il constata qu'il était sur un pont donnant vers une grand forteresse, le squelette ne fit même pas attention au bruit de guerre qu'on entendait au loin; les démons après tout étaient connus pour ça. Le squelette tendit la main vers la forteresse et serra son poing.


*Il est temps de te rendre la pareille.*
avatar
Sargasu Mortis

Masculin
Messages : 158
Expérience : 435
Métier : Geôlier

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Taconix le Jeu 30 Juil 2015, 16:27


Taconix était le dernier arrivé. Bien qu'il fut très essoufflé, il prit le temps tout de même de regarder  les personnes présentes qui feront la route avec lui dans les enfers. Il vit que le groupe était composé d'une forgeronne, d'un guerrier aguerri, de trois homme-bêtes dont Félina et Shkeil qu'il connaissait déjà, d'une fée et d'un squelette. Le jeune lutin était surpris de voir un squelette ici. Il se demandait quel était le lien qui l'unissait lui et le le fameux Engar qu'ils devaient secourir. N'étant pas très a l'aise avec les morts vivants puisqu'ils étaient tout le contraire de ça race féerique, Taconix essaya tout de même de rester le plus naturel possible. Il était vrai quand général ce qui était rapporter dans les grimoire concernant cette race n’était jamais très joyeux, voir carrément sombre et mauvais, mais la jeune tique restait tolérante et devait se douter que celui-ci devait jouer un rôle important dans cette quête. Il envisagea même que le squelette devait sûrement connaître personnellement la victime.

Taconix ne pu poursuivre sa réflexion sur l'étrange mort-vivant car Félina avait commencé à expliquer le but de la mission et enchaîna sur la présentation des démons qu'ils auraient à affronter. Taconix savait déjà à peu près tout sur celle-ci, sachant que Shkeil était venue le voir un peu plus tôt pour qu'il puisse déchiffrer un parchemin ou se trouvait le rituel de téléportation dans les plans infernaux. Il profita d'ailleurs de ces explications pour suivre le garou afin de préparer le fameux rituel en question.

La préparation était rigoureuse et les runes assez délicates à faire vu leur complexité et leur langage assez bestial. Mais pour Taconix ce ne fut pas un problème. Même si ces runes étaient à l’opposé de de sa nature féerique, la jeune tique avait étudié quand même pendant des années leur nature démoniaque afin de mieux connaître leur mode de fonctionnement et ses conséquences. Le rituel fut donc facile à reproduire pour la jeune tique.

Cependant un élément le chagrinait pendant que Félina présentait ces capacités. Non pas le rituel lui posait quelques petit problème, mais plutôt la santé de la demoiselle en question. Son instinct de tique s'était réveillé et avait détecté une anormalité chez elle. Enfin plutôt un changement d'ailleurs. Celle-ci était enceinte depuis peu. Les phéromones qu'elle dégageait était celle d'une femme après ces chaleurs et l'odeur du sang qui coulait chez elle était plus propre, plus sucré, plus neuf. Un nectar pour une tique classique. Cependant pour Taconix qui était aussi à moitié lutin, cela n’avait aucun effet sur lui. Il n'avait aucune envie de goûter à son sang, bien au contraire. Le blondinet était plutôt inquiet du danger qu'elle et son bébé allait devoir affronter avec eux.

Quand il entendit que celle-ci n'avait pas fait allusion à son nouvel état, celui-ci se demanda s'il elle l'avait fait exprès ou qu'elle était juste totalement inconsciente. Il attendit gentiment que celle-ci finissent de se présenter, pour lui faire ensuite utiliser son pouvoir de télépathie afin d'avoir une discussion sur le sujet en aparté. Il se doutait quand pensant très fort à elle, cela déclencherait son pouvoir comme une alarme magique le ferais dans un donjon. Du moins c'était la théorie qu'il avait pu lire dans certains de ses grimoires.

* Mademoiselle Félina, veuillez excuser mon intrusion forcé dans votre esprit mais j'aimerais donner mon avis quand à votre état actuel. Je sais de part ma nature d'insecte qu vous êtes enceinte et au vu de votre début de grossesse, je peux vous confirmer que ce que nous nous apprêtions a faire n'est pas sain pour vous et votre futur bébé. Il est même certain à 98% que même si vous vous en sortez lors ce voyage dans les plans infernaux, le bébé lui n'y arrivera pas. Votre bébé n’étant qu'au début de son évolution, il ou elle aura du mal à encaisser les attaques de nos adversaires aussi bien que vous. Je ne sais pas pourquoi vous n'en avez mentionné aucun mot alors que nous nous apprêtions a partir pour l'enfer, cependant je vous ai prévenue du risque que vous prenez. De plus je vous prévient également que je m’opposerait à vous s'il le faut pour le bien de vous et l'enfant. Même si pour cela je doit le dire à tout le monde ici présent. Vous êtes une roue motrice de cette expéditions et chacun compte les uns sur les autres et donc sur vous. Je ne vous empêcherais pas d'aller sauver votre frère, mais je pense qu'il est nécessaire que tout le monde est mention de votre état afin d'éviter tout imprévu. Je sais que je reste un inconnu pour vous, cependant votre santé et celle de votre enfant passe avant tout. D'ailleurs le père est-il conscient du risque que vous prenez ? Ne croyez-vous pas qu'il serait préférable d'écouter ce que votre conjoint a à dire sur vous et l'avenir de votre descendance ? Et ne serait-ce pas mieux de minimiser les risques dans tout ça ? Merci encore de m'avoir écouté et veuillez encore m'excuser pour mon intrusion dans votre esprit et mon manque de tact sur le sujet. Je tenais tout de même à vous transmettre mes sincères félicitations pour votre nouvel enfant *

Après ces quelques pensées envoyées, Taconix vit que le rituel était terminé depuis quelques minutes et que celui-ci le fixait bêtement pendant tout ce temps. Il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour traiter ce qu'il avait entendu des autres membres de l’escouade pendant son monologue. Alors que la jeune tique remettait tranquillement les informations et les capacités de chacun à leur place au fond de son cerveau, elle se rendit compte en se relevant que toute l'assemblé attendait qu'il se présente à son tour également.

« Je m'appelle donc Taconix, ma spécialité est la magie runique. Je suis une race un peu spécial appelé Canwins. Je suis en fait un lutin insecte et j'ai la particularité de maîtriser l’électricité depuis ma naissance. Étant un sage parmi les miens, j'ai énormément appris pendant ma longue vie, ce qui pourra nous être du grande aide pendant ce périple. Je suis également très rapide. »


Taconix pensa tout à coup à son problème avec le sucre. Il se souvenait de l'attitude qu'il avait eu chez son ami Séraphin et il ne pouvait supporter de se retrouver encore une fois dans cette situation. Le lutin était nerveux quand à l'idée de parler de ce fameux problème. Mais le fait de ne pas le dire pouvait avoir des répercussions désastreuses, et en aucun cas il n'aimerait que la bête chez lui ne se réveille à nouveau.

« Je... je tenais à... signaler que j'ai un petit problème avec le sucre. Je sais que ça peu paraître ridicule dit comme ça, mais quand je vois ou sens du sucre, mon instinct animal refait surface. Je deviens alors incontrôlable. Cependant ce n'est rien à côté de la bête que je deviens si je l'avale. Je deviens sans pitié avec amis ou ennemis et utilise mes capacités avec une dextérité étonnante afin d'arriver a mes fins pour assouvir ce besoin de sucre. Vous avez sûrement entendu parler du grabuges qu'il y a eu chez Séraphins avec ces machines il y a quelques temps... et bien c'était moi la cause. C'est hélas un effet secondaire de ma double race. En tant que lutin j’affectionne le sucre, mais mon côté de tique transforme cette envie comme d'une nécessitée afin de survivre, comme le sang l'est pour une tique classique. Voilà maintenant que vous êtes au courant, et vous seriez aimable s'il vous plaît de cacher vos sucrerie. Surtout vous, mademoiselle Demie-Coeur. Je sais que votre sac regorge d'objet sucré. Merci de bien les surveillé et les gardé loin de ma porté. »

Le blondinet ricana quelques instants histoire de détendre l'atmosphère et reprit avec entrain la parole.

« Une fois arrivé sur place j'aimerais que chacun vienne me voir afin que je puisse lui apposé des runes sur lui en fonction de ces compétences. Quand a vous mademoiselle Demie-Coeur vous serez ma pièce maîtresse sur le terrain. Je vous expliquerais plus en détail se que j’attends de vous tout à l'heure. Maintenant place au rituel qui va nous faire voyager en enfer ! »

Après ces quelques échanges Taconix fit un signe de la main pour que chacun s'avance devant le rituel. Le blondinet s'approcha de Demi lui donna deux manuel qu'elle devait conserver dans son sac et pris celui sur les dialectes démoniaques qu'il garda ouvert. Grâce à son manuel celui-ci pu déchiffrer l'incantation du parchemins afin de le lire sans se trompé dans la prononciation. La langue en elle même était immonde et horrible à prononcé, surtout pour un lutin comme lui. Mais ce fut pas difficile pour la tique qui connaissait déjà pas mal de langues. Il était heureux que ce rituel ne demandait pas de magie démoniaque pour l'utiliser car sinon il en aurait été incapable. Seul une bonne lecture placé sur de bon glyphe dessiné et le tour était joué. Enfin dans la pratique surtout vu que dans la théorie faut tout de même comprendre leur fonctionnement et sa lecture.

Une fois les mots lu dans ce dialecte des plus moches, une noirceur envahit la salle et une fumé rougeâtre sortie des glyphes démoniaques afin de se rassemblé au centre du cercle. Une fois la fumé bien en son centre, elle commença a tournoyé rapidement tout en s’élargissant jusqu’à hauteur d'homme. Arrivé à la bonne taille, celle-ci se stagna tout en laissant apparaître un vortex de fumé qui laissa sortir quelques vapeur nauséabonde venant des enfers.

« Bon avant de commencé je vais tous vous apposer une rune spéciale et ancienne que j'ai trouvé pour l’occasion. C'est une runes qui me connectera à vous et me qui permettra d'interagir avec les runes que je vous poserait un peu plus tard. Seulement celle-ci est a usage unique, si vous l'effacer, elle ne sera plus utilisable par la suite et je ne pourrais plus vous aider. Par contre monsieur Némésis je suis désolé de vous dire ça, mais vu nos natures contraire, ma magie ne fonctionnera pas sur vous. Donc je ne pourrais pas vous aidez. Sur ce, en avant ! »

Après ces petites explications, Taconix posa sur la nuque de chacun d'entre eux une rune de Transfert divines qui se connecta aussitôt sur celle qui s'était faites. Après les avoir marqué les uns après les autres, ces camarades prirent le portail direction les plans infernaux.
Quand la jeune tique eu fini avec tout le monde il emprunta également celui-ci.

L'arrivé fut des plus simple pour la tique. Étant un habituer des métamorphoses avec sa propre race, le corps du petit lutin avait atterrit sans problème sur le sol et sans les effets secondaires du voyage.
Quand il scruta ou il se trouvait Taconix pu confirmer sans hésitation, qu'ils étaient arriver à bon port. Les odeur nauséabonde du sang infecté et la vu au loin de la forteresse, lui rappelais bien qu'ils étaient en territoire ennemis. Et ce fut les cris de guerre et les claquements métallique qui se trouvait de l'autre côté du pont et du bâtiment qui lui firent comprendre que le combat serait des plus violent. L'enjeu était certes de taille, mais un membre du donjon était là-bas emprisonner et il se devait avec ces camarades de le sauver coûte que coûte.
avatar
Taconix

Masculin
Messages : 186
Expérience : 110
Métier : Professeur Runique et Archiviste

Feuille de personnage
Niveau:
15/40  (15/40)
Race: Insectoïde
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Felina le Sam 08 Aoû 2015, 23:47

J'avais bien sentie l'agacement de Shkeil alors que je n'avais pas parlé de mon état aux autres. Je l'écoutais se présenter à son tour, et acquiesçais discrètement au dernier message qu'il m'adressa télépathiquement. De plus en plus, je me demandais comment j'allais réellement pouvoir faire...  Mes pouvoirs pourraient certainement aider, mais ma force était mon atout principal, et il me faudrait bien l'utiliser, je devrais bien me battre ! Mais j'étais résistante... Et je savais comment protéger les trésors qui sommeillaient en moi. Je devrais simplement redoubler de prudence, et écouter Shkeil. De toute manière, reculer n'était plus possible, et j'avais pris ma décision.

Thorkell pris la parole à son tour, suivi de la renarde Demie-cœur. Elle n'avait pas confiance en elle, se sentait gênée, et s'agrippait désespérément à la forgeronne. Son amour pour elle était évident, il me submergeait presque, et m'inquiétait tout autant pour la mission à venir. Je la laissais néanmoins s'exprimer afin d'en apprendre plus sur ses capacités. Mais rapidement je compris que quelque chose n'allait pas. Elle n'était pas toute seule dans sa tête ! Je levais les yeux au ciel... Bon sang, encore une... J'en avais ma claque des possédés ! Mais au moins fut-elle honnête, en nous avouant d'elle-même sa condition, bien qu'elle ne semblait pas en connaitre tous les détails. Super..! Mais elle maitrisait un peu la magie, et ça pourrait surement nous être utile.

Toujours silencieuse, je me tournais vers le squelette pour écouter quelques bribes de sa conversation intérieure. Oui, parce lui aussi n'était pas seul. Évidemment. D'ailleurs, l'esprit intrus avait senti quelque chose, et étant donné la surprise et le regard insistant de Sargasu, je comprenais qu'il savait pour moi... Information confirmée lorsqu'il se présenta à son tour, me laissant perplexe tant par sa déclaration que par sa détermination et son assurance. Ce nouveau Sargasu, ce Nemesis, me plaisait bien plus que sa version précédente !

Ce fut alors au tour de Taconix, le lutin qui venait de terminer la préparation du rituel avec Shkeil. Mais avant de se présenter, ce petit malin formula clairement ses pensées dans son esprit. Impossible alors que celles-ci ne m'échappent, d'autant plus qu'elles m'étaient directement adressées. Intriguée, mais surtout surprise, je l'écoutais patiemment me mettre en garde contre les dangers de la mission pour ma grossesse. Quelle audace... Cela partait d'une bonne intention, je le savais bien, mais c'était tout de même se mêler d'une décision qui ne le regardait pas. Je le laissais finir sa présentation avant de lui adresser un sourire taquin.

* Rassure toi, tu ne fais pas intrusion dans mon esprit, j'ai le choix de lire tes pensées ou non. Merci de ton inquiétude quant à ma condition, mais Shkeil et moi avons pris ensemble notre décision. Nos enfants iront bien... Oui, ils sont trois. *

Je terminais par un clin d'œil amusé, espérant l'avoir suffisamment rassuré pour l'instant. S'il n'était pas stupide, il devrait bien se douter que pour avoir survécu jusque là, Shkeil et moi ne faisions pas les choses n'importe comment. Je jetais un rapide coup d'œil à Lexi qui s’affairait derrière moi. La petite fée venait de retirer discrètement les cookies de son sac l'air de rien, adressant un sourire gêné au lutin.

Le rituel commença alors, et après que Taconix nous ai apposé à chacun notre rune, à l'exception de Sargasu pour des raisons évidentes, il était temps de s'engouffrer dans le portail... Inutile de prendre ma forme animale pour le voyage, je savais que ma forme garou prenait le dessus sans que je puisse la contrôler quand je prenais un portail. Alors autant ne pas trop bousculer les enfants. Ceux-ci furent quand même secoués... Tout comme moi, qui fut éjectée comme une vieille chaussette à l'extérieur, me rétamant par terre. Je me relevais très rapidement pour ne pas inquiéter Shkeil, et ne perdis pas une seconde de plus pour me transformer.

Une fois panthère, mes sens s'aiguisèrent et j'inspectais l'environnement. L'odeur d'Engar n'était présente nulle part, aucune trace de son esprit, de sa présence, rien… En même temps il ne fallait pas rêver, ça ne pouvait pas être si simple… L’odeur du sang, elle, était bien présente. Les alentours tout comme le paysage nous rappelaient parfaitement où nous nous trouvions… Dans un plan infernal. Une sorte d’enfer duquel j’avais hâte de sortir tout le monde. Les cris et les tintements des armes au loin m’angoissèrent immédiatement. J’imaginais déjà Engar livrer bataille ou se faire torturer par ses kidnappeurs. Je pouvais sentir les ténèbres, la noirceur des lieux… Rien n’était bon, ni pure, tout n’était que souffrance et désolation. Il fallait faire vite, nous n’avions pas le luxe de prendre notre temps.

Je sentis la détresse de Lexi qui s’écroula par terre en arrivant. Nous avions prévu cela, elle était un être de lumière et de par sa nature féérique elle n’avait rien à faire là. Mais s’il y avait bien une mission impossible pour moi, c’était de faire changer d’avis cette chipie. Je l’aidais donc à se relever et tentais de l’apaiser du mieux que je pouvais par l’esprit. Elle allait avoir besoin d’un peu de temps pour s’acclimater, tout comme ceux dont les lieux étaient en contradiction avec leur nature. Je sentis également la bouffée d’angoisse que la renarde tentait de camoufler en apparence. Me concentrant sur elle, je tentais de la calmer elle aussi. M’assurant que tout le monde était bien arrivé, et que chacun avait pris le temps de se sentir un peu mieux et d’observer rapidement les environs, je levais les yeux vers l’immense forteresse en roche qui nous faisait face. Sous forme animale, je m’adressais à tout le monde par télépathie.


*  C'est évident... Kelan nous a fait venir chez lui… Directement chez les démons que nous devrons combattre… *

C’était une bonne nouvelle, ainsi nous n’avions pas à les chercher et risquer de se perdre dans ce chaos. Mais je ne voulais pas écarter l’hypothèse du piège néanmoins. Les grandes portes ouvertes et sans aucune protection de la forteresse n’avaient rien de rassurant. Je prenais volontiers la rune flottante que Demie nous offrait afin d’atténuer l’odeur du sang, et la remerciais d’un frottement de tête sur son bras.

* Nous devons entrer dans leur demeure et relever tous les indices possibles. Soyons discret et rapide. Si l’un de vous a un problème, il peut directement communiquer avec moi en formulant clairement ses pensées. Taconix, Lexi et Demie, vous restez bien derrière nous. Une fois à l’intérieur, nous repérerons les chemins et les issues possibles. Il faudra peut-être se séparer pour couvrir le terrain. La forteresse semble prête à nous accueillir alors… Allons-y ! *

A la fin de mes paroles, des ombres noires sortirent de ma fourrure et se déployèrent autour de nous jusqu’à nous envelopper complètement. Seule Lexi ne fut pas camouflée étant donné la hauteur qu’elle avait prise, mais elle se rendit invisible d’elle-même juste au-dessus de nous. Nous pouvions ainsi avancer ensemble, telle une ombre, jusqu’à l’entrée de la forteresse. Je pressais alors le pas, prêtant attention aux émotions de chacun ainsi qu’au sol que nous foulions de nos enjambés, prête à parer un éventuel piège. Mais nous arrivions enfin à l’entrée, sans aucun problème ni obstacle. J’espérais que nous n’avions pas encore été remarqués, ou pire, que nous n'étions pas carrément attendus ! Quoi qu’il en soit, il était temps de découvrir l’intérieur et d’organiser notre progression en fonction de la configuration des lieux…



________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Shkeil le Mar 18 Aoû 2015, 22:37

La présentation des autres fut rapide. Si Shkeil avait l'avantage de connaître Thorkell, Meredith et dans une moindre mesure Taconix, il fut plus attentif à la présentation des autres, et tout particulièrement de Sargasu. Il avait beau savoir qu'il avait aidé Engar et pouvait donc être considéré comme un allié, sa nature même de mort-vivant le mettait particulièrement mal à l'aise. Tout particulièrement quand il eu un regard inattendu envers sa compagne, mais il ne pouvait pas déterminer la réaction à l'origine de son regard. Quelque part en lui, un instinct continuait de lui dire que c'était contre-nature. Il tiqua aussi sur la notification que fit la renarde, Demie, sur la présence d'un esprit parasite en elle. Il se promit brièvement de lui en parler une fois que tout serait fini. A condition qu'ils reviennent en vie.

A ce propos, le portail était prêt, et après l'apposition de la rune par Taconix, il se prépara au saut. Et ce fut pour le moins ambigu. Alors certes, il supporta mieux le voyage que Lexie ou même Felina qu'il vit se relever rapidement. Mais le passage dans une autre dimension fut quand même tourmenté et déboussolant. Et il lui fallut plusieurs secondes pour pouvoir se remettre sur ses gardes. Tout comme les autres, une des choses qu'il remarqua le plus rapidement fut l'odeur omniprésente du sang. Mais même si cette odeur était entêtante, il n'en était pas gêné pour autant. Après tout, il s'était déjà retrouvé le nez dans des tripes animales ou même humaines. Cela dit, le sang qu'il pouvait sentir ici était différent. Une odeur démoniaque s'y mêlait en permanence et transpirait le danger mortel et la guerre que voudrait mener l'ensemble du territoire contre les intrus qu'ils étaient.


* C'est évident... Kelan nous a fait venir chez lui… Directement chez les démons que nous devrons combattre… *

Effectivement, la forteresse devant eux ne laissait aucun doute sur le sujet. Certes, les propos de Kelan laissaient comprendre qu'ils seraient au bon endroit, mais pas à ce point là. Au moins, si jamais il y avait eu des défenses autour du territoire démoniaque, elles étaient franchies. Contrairement à sa compagne toutefois, il repoussa poliment la rune flottante de la renarde. Son odorat était son meilleur moyen de ne pas être surpris et même s'il se frottait là à des adversaires d'un genre totalement nouveau, il se sentirait encore moins à l'aise s'il était privé, même en partie, de son sens majeur.

Vint ensuite le moment d'avancer. Felina fit son globe d'obscurité autour d'eux pour se dissimuler, et Shkeil se plaça devant sa compagne sans lui laisser le temps de protester. Toutefois, alors même qu'ils s'engageaient sur le pont, une idée traversa l'esprit du garou et il contacta la panthère.


*Tu es sûre que les démons ne vont pas pouvoir détecter ta bulle d'ombre? Et qu'elle ne gêne pas les autres? Par les bracelets, je sais que cela ne me dérange pas, mais nous ne savons pas s'il en est de même pour les autres. Et j'espère que cela n'agit pas non plus comme une balise, sans quoi tous nos efforts de discrétion seraient vain.*

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste message

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum