Des négociations tendues.

Aller en bas

Des négociations tendues.

Message  Crocs noirs le Mar 23 Juin 2015, 00:35

Le savoir c'est le pouvoir... Et si Crocs-noirs étaient connus pour être des plus fournis en matière d'information issues de la rue ou de la rumeur, qu'il achetait ou extorquait avec son réseau, bien moins de personnes le savaient aussi intéressés par le savoir contenus dans les livres, au moins autant qu'un vieil érudit... Seulement comme toute chose avec lui ça n'avait rien de gratuit. En effet l'étude de ces ouvrages lui avaient permis d'apprendre nombres de faiblesses des monstres, comment certains réagissaient à certaines drogues ou sous l'effet de l'alcool, et surtout c'était souvent le meilleur des points de départs quand il souhaitait se mettre en chasse d'un de ces artefacts qu'il collectionnait. Seulement s'il pouvait trouver nombre d'ouvrages dans la bibliothèque du donjon, ce lieu était des plus sécurisés et fréquentés, ce qui ne lui convenait guère, sans même parler du risque qu'il avait d'y attirer l'attention de la garde... Quand à en piller le contenu, c'était hors de question, car il s'agissait de la propriété du donjon même et cela apporterait bien trop de complication. Mais à vrai dire ce serait une chose qu'il ferait s'il n'avait pas de palliatif, mais c'était le ca,s et ce dernier était bien moins risqué. il s'agissait des diverses boutiques de livres du donjon, tenus par des créatures qui, si traités comme il le fallait ne gênait nullement le ruffian lorsqu'il s'intéressait à leurs ouvrages ou en "empruntait" pour une durée indéterminée.

Malheureusement, de telles boutiques ont une réserve limitée de livres, ce qui fait que chacun d'entre eux est précieux...Et de fait le ruffian s'intéressait à chacune d'elle, les visitant au moins une fois par mois, relativement discrètement... Et ainsi aujourd'hui il était dans une de ces boutiques , une des rares avec laquelle il n'avait pas encore passé d'accord, en dépit du fait qu'elle était en place depuis plus d'un an, pour la simple raison qu'il n'y avait trouvé ouvrage intéressant ,ou tout du moins qui nécessite d'être emmené avec des méthodes discutables, d'autant plus que la plupart étaient mise en vente. Seulement ce jour là fut un peu différent. Il avait trouvé un ouvrage parmi ceux pouvant être consultés, mais nullement acheté, et alors qu'il le compulsait par simple curiosité, il y trouva des informations précieuses. Ces derniers n'étaient d'aucune utilité pour un néophyte, mais en les recoupant avec ce qu'il avait pu apprendre par ses recherches ce qu'il lisait lui apportait une part des pièces qu'il lui manquait, et peut être que le reste s'y trouvait aussi... Seulement il était des informations qu'il lui faudrait vérifier avec ce qu'il avait déjà étudié, et recopier complexe, telle des fragments de cartes ou des hypothèses incertaines. De fait il lui était nécessaire d'emmener cet ouvrage et de le conserver, jusqu'à avoir mis la main sur cet artefact.

De fait, il attendit, simplement, que les heures s'écoulent, à la même place, le livre posé sur une table, et sur lequel reposait son bras. Ainsi, les autres clients devinrent de moins en moins nombreux, jusqu'à l'heure de la fermeture... Mais le ruffian ne bougea pas, il attendait que le propriétaire se manifeste et s'adresse à lui, de telle façon qu'il pourrait lui soumettre son offre sans que nul autre ne l'entende. Ainsi, que le draconide finit par venir, visiblement pour lui demander de partir, le ruffian l'accueillit avec stoïcisme, désignant d'un geste de la main, la chaise de bois qui lui faisait face.

"Installez vous... Je me dois d'entretenir de certaines choses avec vous, plus ou moins déplaisantes, mais c'est de vous seul qu'il dépendra que ce soit à votre avantage ou non."

A ses yeux ce n'était pas une menace, il clarifiait juste la situation... S'il avait voulu lui voler le livre ou le lui arracher d'une autre façon, il aurait aisément pu le faire, mais il préférait éviter les remous quand ils pouvaient l'être, et il n'était jamais sage de se brouiller avec une personne... Même si cette extrémité ne le gênait en cas de nécessité, comme dans le cas d'une trop forte tête incapable de comprendre son intérêt !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Relyath Vessariah le Mar 23 Juin 2015, 19:19

Relyath passait de rayon en rayon, rangeait minutieusement, lisait et prenait de temps à autres  l'occasion d'aider un client. Mikhail profitait tranquillement du spectacle du petit peuple qui circulait sous ces pattes pendant qu'elle  profitait de sa place sur le lustre et de la chaleur que celui-ci produisait.

Depuis l'arrivée de Mikhail une petite routine c'était installé. Chaque jour, il était réveillé par la dragonne qui s'était entouré autour de sa queue ou de l'une de ses jambes. Il se lavait et en profitait pour détacher la jeune emm*******, comme on le ferait d'un shewing gum d'un trottoir. Celle-ci en profitait et prenait tranquillement sa toilette pendant que Relyath leurs préparait alors le repas, qu'elle dévorait d'ailleurs sans retenue, ni remerciement, mais il avait de temps à autre l'occasion de la voir sous son apparence "presque humaine" lors de ses repas. Elle était ....*tousse tousse... bon reprenons.

De son perchoir où elle alternait entre face de sommeil et de conscience avec profonde léthargie. Elle finit tout de même par le remarquer. Faut dire que passé plusieurs heures à rien faire sur une chaise, même le plus grand des idiots l'aurais vu. Enfin Relyath ne l'avait pourtant même pas aperçu rentrer, mais il faut dire qu'il était suffisamment occupé avec un petit groupe de jeunes. Quand l'heure de fermer la boutique sonna celle-ci était déjà vide, enfin sauf de cet étrange énergumène. A cause de sa capuche, il ne voyait pas son visage. Il songea d'abord qu'il s'était endormie et s'engagea pour le réveiller, mais il semblait avoir choisie ce moment pour agir.


"Installez vous... Je me dois d'entretenir de certaines choses avec vous, plus ou moins déplaisantes, mais c'est de vous seul qu'il dépendra que ce soit à votre avantage ou non."

Relyath leva un sourcil, intrigué par les propos de son interlocuteur, Relyath quant à elle. Elle prenait soin de tendre son oreille et sortait légèrement de sa léthargie plutôt intéresser par le phénomène.

"Si c'est pour de l'argent j'ai laissé la porte ouverte, sortez vous n'aurez rien. Mais..."

Relyath prit l'une des chaises et se posa à côté de son interlocuteur.

" Je doute que ce soit aussi simple, n'est-ce pas ?" Relyath d'un air curieux et attentif. "Alors, en quoi puis-je aider une personne telle que vous êtes quels sont donc ces choses à mon avantage ?"
avatar
Relyath Vessariah

Masculin
Messages : 41
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Crocs noirs le Ven 26 Juin 2015, 15:33

Un léger sourire se devina sous le capuchon du ruffian lorsque son interlocuteur fit preuve d'une certaine rudesse à son égard, précisant qu'il refuserait de lui donner de l'argent. Le bibliothécaire était prudent, et c'était tout à son honneur, mais l'humain ne faisait que s'en amuser, et lui fit comprendre sans un mot qu'il n'était pas là pour ça, tout simplement en ne prenant pas la porte comme il l'y avait convié, et en attendant qu'il s'installe. Se faisant, il le suivit du regard, tout en jetant régulièrement en coup d’œil en direction de la jeune femme qui les observait de loin. Certes, elle ne paraissait pas être une menace, mais le criminel avait l'habitude d'être sur ses gardes et d'évaluer les dangers. Cependant, ils lui semblaient minimes. A sa connaissance son interlocuteur n'était pas un combattant, tout draconide qu'il soit, juste un mage dont la puissance était minime et il n'arborait même pas d'arme, alors que pour sa part, si une de ses mains étaient en évidence sur le livre, la seconde ne relâchait pas le manche d'une dague, dissimulée sous sa cape. Cependant, il ne laissait rien paraître de cela, affichant un sourire avenant alors que le bibliothécaire paraissait ouvert à ses propositions, et de fait il n'attendit guère pour lui répondre, tapotant d'un doigt la couverture du livre.

"Si je voulais de l'argent de votre part, croyez moi, je m'y serai pris autrement... Mais vous pouvez en effet m'aider, tout simplement en me cédant cet ouvrage qui fait partie de ceux que vous laissez consulter, mais que vous refusez de vendre. Or, il s'avère qu'il me serait des plus utiles, et que je ne connais personne d'autres qui pourraient en avoir l'usage. De fait je vous demande de me le céder, tout simplement. Après, j'ai bien compris ce que signifiait l'écriteau "pas à vendre", mais il s'agit ici d'un cas un peu particulier, surtout qu'en parlant de vendre vous ne pensiez sans doute qu'à l'argent, or j'ai bien d'autres choses à vous offrir, dont certaines que vous ne pourriez pas trouver autrement ! Qu'il s'agisse d'un matériau rare, de personnel doté de certains talents, ou de services divers et variés, je pourrai vous le procurer, mais à hauteur bien sûr de la valeur de ce livre."

Il ouvrit distraitement ce dernier, laissant son regard glisser le long des pages, avant de finalement rabaisser son capuchon, laissant apercevoir de courts cheveux noirs et le bandeau qui lui couvrait un des yeux, n'en laissant qu'un seul de visible, noir également, et fixant son interlocuteur, vers lequel il finit par tendre la main, telle une invitation, alors que l'autre tenait toujours son arme.

"Alors... Donner moi votre prix et nous verrons si on peut s'arranger... Et ne me dites pas que ce livre n'en a pas, toute chose à un prix, plus ou moins aisé à payer..."

La fin de sa phrase sonnait presque comme une menace au vu de son intonation. Ce n'était certes pas très engageant, mais il ne fallait pas non plus que Relyath croit pouvoir faire ce que bon lui plaisait, et puis... Crocs-Noirs restait un marchand avant tout, et il était de fait implacable en affaire !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Relyath Vessariah le Dim 28 Juin 2015, 01:24

L'homme était pour le moins étrange, un petit sourire... presque narquois se laissait deviner sous sa capuche. Celle-ci lui rappela ces jeunes années et se mit aussi à le faire sourire un peu en repensant à quelques anecdotes de l'époque. Il regarda rapidement l'apparence de son interlocuteur, il était curieux. On aurait dit un mendiant, ou peut-être un vieillard et qui sait, un moine peut être... Le jeune homme retenu un rire non dissimulé en repensant à une telle absurdité. En tout cas, il s'accrochait bien à son livre et il n'avait clairement pas l'intention de le laisser filer. Malgré son ton, plutôt menaçant et une espèce d'aura assez troublante. Son interlocuteur n'avait pas l'air bien dangereux. De toute manière ses propos étaient bien plus intéressants que son apparence, surtout la partie, je cite : "vous ne pensiez sans doute qu'à l'argent, or j'ai bien d'autres choses à vous offrir".

"Un bien long discourt dite moi et vous me semblez bien déterminer. Un matériaux rare, vous me faite bien rire. Et qu'est-ce que j'en ferais ? Je l'exposerais en vitrine peut être. Pour ce qui est des services et du personnel aux pratiques "particulière". Et bien, disons que je tien à la vie." Dit-il en désignant l'observatrice d'un signe faussement discret. "Enfin, il est effectivement vrai que l'or n'est qu'une valeur ajoutée pour moi." prononça-t-il en haussant les épaules.

Pu en voir un peu plus sur son interlocuteur durant un court instant et ce qui le marqua le plus fut probablement le bandeau sur l'œil, l'empêchant de regarder plus attentivement le reste. Il pensa, finalement pas si vieux et pas si moine que ça. Puis laissa  se dessiner à nouveau se petit sourire à cette pensée.

"Effectivement, tout à un prix  dans notre monde et ça nous le savons très bien tous les deux... Hé bien.. si vous voulez tant ce livre. En échange, j'accepterais tout simplement ce que vous souhaitez obtenir avec son aide."

Il laissa s'afficher un grand sourire satisfait, c'était un intellectuel. Et rien n'avais plus de valeur pour lui que la connaissance. Et quand on s'intéresse à ce genre ouvrage presque unique qu'il avait ramené d'une de ces balades longues durées. Le butin ne pouvait n'être que conséquent.
avatar
Relyath Vessariah

Masculin
Messages : 41
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Crocs noirs le Lun 29 Juin 2015, 00:03

Bien que cela soit fâcheux qu'il ne soit pas intéressé par d'éventuel matériaux, par des services ou du personnel, Crocs-Noirs ne put s'empêcher de rire doucement face au commentaire du draconide, jetant un regard discret à celle qui semblait être sa compagne, et celle qui risquait de le tuer en cas d'écart ! Cependant, plutôt que de proposer autre chose, il écouta, car son interlocuteur semblait vouloir en venir quelque part, et de fait il attendit patiemment qu'il y arrive...

Mais quand il y arriva une grimace traversa le visage de l'humain, mais ce n'était pas une grimace de dégoût, ou de colère, simplement celle que l'on faisait spontanément quand quelque chose de.. Fâcheux survenait, or la requête de Relyath l'était assurément. Cependant ce fut sans agressivité qu'il lui répondit, quand bien même sa réponse était déjà clair au vu de son mouvement négatif de la tête.

"Bien sûr... Vous me prêteriez un livre et en échange je vous donnerai le fruit des efforts déployés pour effectuer les recherches au sein de ce dernier, puis pour les exploiter, rien que ça ? En tant que commerçant, vous devez vous rendre compte que votre offre est déraisonnable. C'est comme si un bûcheron échangeait son bois avec un menuisier en échange de ce que ce dernier fabrique avec, ce qui laisse le bûcheron avec tout et le menuisier avec rien ! "

Oh bien sûr, il aurait aisément pu le duper, accepter son offre et tout simplement lui donner au final tout autre chose que ce qu'il avait trouvé avec l'aide de l'ouvrage. Seulement le simple fait d'accepter cette offre, tant elle était saugrenue, sans négocier aurait été suspect, et de fait il poursuivit.

"Sans compter que vous ne pourrez sans doute pas, vous, atteindre ce que je vise à l'aide de cet ouvrage, tout simplement parce que vous n'en avez pas les moyens matériels, mais aussi car ce que contient cet ouvrage se résume à des bribes, des bribes précieuses, mais qui doivent être complétées, avec des choses que vous n'avez pas."

Il poussa un léger soupir alors, semblant réfléchir... Avant de reprendre rapidement, tapotant toujours calmement la couverture du livre, le son ainsi produit ponctuant ses propos.

"Et je tiens à rappeler que le personnel et les services que je propose ne se limitent pas au domaine de la perversion, je ne m'appelle pas Ishtar Naviento, moi... Certains de ceux que je peux vous proposer plairait certainement à un intellectuel tel que vous, entre l'accès à certains ouvrages historiques ou de précieux témoignage et l'aide que vous offrirait dans votre travail un individu un tant soit peu capable je pense qu'il y a moyen de nous entendre autrement qu'en me prenant pour un idiot, hm ?"

Il afficha un léger sourire amusé, espérant tout de même que le draconide n'insisterait pas sur sa requête utopiste et vouée à l'échec. Il espérait après tout encore régler le problème à peu près légalement !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Relyath Vessariah le Mar 30 Juin 2015, 11:36

Un refus, rien de bien étonnant. Mais tout de même décevant, il aurait été trop beau qu'il lui cède ainsi et si vite. Il semblait plutôt contrarier de la demande de Relyath, non... disons plutôt agacé. Cette capuche était des plus agaçantes, difficile de savoir ce que voulait et pensait vraiment cet homme. Ainsi que se qu'il pouvait faire pour l'obtenir. Il ne semblait, toutefois pas vraiment être agressif. Mais sa proposition n'avait pas servis à rien, il était probable que ce qu'il cherche était quelque chose de concret, qui puisse être possédé. Et surement pas d'étude "traditionnel", comme lui avait pu avoir l'occasion de faire.

"Héee.... bien. J'ai l'impression que vous me parliez de poésie. Vous recherchez quoi exactement ? Un bidule comme cherchait ma chère..." Ils furent interrompue par celle-ci au moment.

"Un peut de respect, rappelle toi à qui tu t'adresse. Sais-tu combien valait l'artefact que tu as détruis. Je ne pensais pas que le premier venus serait capable d'en venir à bouts si facilement. Tâche déjà de me remboursé." Lançant un regard noir aux deux hommes, elle s'écarta un peu de leurs discussions. Plus ou moins énervé par le comportement moqueur de la jeune femme. .

"Bien bien, inutile de t'énervé. Haaa, les femmes." dit-il d'un ton faussement agacé, l'ayant provoqué  volontairement. "Bon, nous disions... "

Le draconide écouta à nouveau l'encapuchonné, qui dilapidait son grand discours plutôt bien rôder et semblait vouloir l'enrouler dans drap de politesse et de jolie tournure de phrase. Il nomma un nom, dans toute sa frivolité "Ishtar Naviento". Rien de concret pour le jeune homme qui passait peut de temps dans le dédale du donjon. Il tenta également de l'appâte avec l'accès à une possible source de connaissance. Mais de toute manière l'homme ne lui revenait déjà plus et sa décision était prise et être appliqué.

"Je pense que de toute manière, je tiens trop à mes ouvrages pour les dilapidés au premier venus. Ce n'est pas pour rien que je ne le vend pas. Et la connaissance n'appartenant à personne, je préfère garder mon bien. Partez donc vous en trouvez un autre."

Relyath se releva et posa sa main sur le livre dans l'objectif de le récupérer.

"Je pense, que les négociations soient malheureusement finies. Et au vu de votre attachement et je pense que ce livre sera plus à l'abri à l'écart d'énergumènes tels que vous."
avatar
Relyath Vessariah

Masculin
Messages : 41
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Crocs noirs le Mar 07 Juil 2015, 22:54

Crocs-Noirs fut quelque peu interloqué par la réponse première du dragon, et de la discussion qui s'ensuivit avec sa compagne. Certes, il était déjà assez vif d'esprit pour avoir une idée de l'objectif du ruffian, mais surtout ce dernier était on ne peut plus intéressé par l'anecdote qu'ils évoquaient entre eux. Le fait que la dragonne ait possédé un artefact amenait en effet leur interlocuteur à se dire qu'en apprendre un peu plus sur ces discrets bibliothécaire pourrait être quelque peu intéressant... Et certes la destruction d'un tel objet était fâcheux, mais aussi assez courant dans le fond, certains d'entre eux ayant été affecté par le temps et leur propre magie. Enfin, s'il s'agissait vraiment d'un objet de puissance méritant le titre d’artefact, il doutait quelque peu que le dénommé Relyath puisse un jour rembourser sa créancière comme elle le réclamait !

Enfin au final, cela n'était qu'un détail au vu du sujet principal de leur conversation, et le draconide finit par revenir à ce dernier, mais ce afin de reformuler son refus... En des termes polis certes, mais qui ne formaient pas moins un soufflet à l'encontre du ruffian, qui se crispa à l'écoute de ces propos, et se faisant sa prise se raffermit sur la poignée de son arme... Mais il la laissa en place, se contentant de renforcer sa saisie sur l'ouvrage afin d'empêcher le bibliothécaire, qui s'était relevé et y avait aussi posé sa main, de le lui ôter. Le hors-la loi était bien loin d'en avoir fini, et ainsi il reprit la parole, sur une intonation calme, mais sèche.

"Avez vous seulement compris ce que je vous demandais ? Il s'agit simplement d'un emprunt, de longue durée certes, mais toujours était il que j'aurai fini pour vous ramener votre bien, et le savoir qu'il contenait, quand bien même ce dernier aurait perdu un peu de sa valeur matérielle... Et c'est justement bien parce que la connaissance n'appartient à personne que vous n'avez aucun droit à vous accaparer seul le savoir contenu par un ouvrage unique au monde."

Mais malgré ses propos il finit par relâcher sa prise du livre, ainsi que celle sur son arme, laissant ainsi le draconide récupérer l'objet s'il le souhaitait, avant de se relever à son tour, toisant son interlocuteur. Dans ses yeux nul trace d'agacement ou d'irritation, seulement peut être une légère... Déception... Mai il n'avait de toute façon pas lieu d'être plus énervé qu'il ne l'avait déjà été, il lui suffisait maintenant de mettre à profit la toile qu'il avait patiemment tissé au travers du donjon. Certes, cela prendrait du temps, mais après des années de recherches, quelques jours de plus ne feraient pas la différence.

"Enfin, vous arracher l'ouvrage m'attirerait de fâcheux ennuis que je ne souhaite pas. Je vous laisse donc le garder... Et vous dis à plus tard... Vous finissez toujours par revenir me voir... Si jamais l'envie vous en prenez, parlez en au tavernier le plus proche, je vous retrouverai."

Et sur ces mots il se dirigea vers la sortie, d'une démarche nonchalante, sans craindre grand chose de la part des commerçants. La clochette de l'entrée tinta, puis il avait disparu, sans plus laisser de trace, pas même une odeur...

Puis la vie reprit son cours, les jours se suivirent... Mais une évolution déplaisante eut lieu dans les affaires du draconide. En effet, les clients se raréfièrent, et ceux qui venaient étaient de plus en plus agité, adoptant une attitude bien peu propice au lieu concerné, une chose qui nuisait au commerce, et si rien d'irrémédiable n'était encore advenu, la sécurité des ouvrages était remises en cause.

La toile commençait à s'agiter sous l'ordre de son maître, qui attendait patiemment que le draconide vienne à lui, comme il l'y invitait... et si cela ne suffisait pas, il s'agissait ici des premières vibrations de la toile, et donc des moins violentes...
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Relyath Vessariah le Lun 13 Juil 2015, 12:12

Cet homme désagréable, nonchalant. Cette façon de parler reposé, mais cachant une certaine agressivité. Il l'avait énervé et encore plus sur la fin. Pour qui se prenait-il pour ainsi lui faire la leçon, le pire c'est qu'il l'invitait à le retrouver. Une bonne blague et puis quoi encore, il avait mieux à faire que de parler à ce ... à ce... Peut importe, le plus agréable était de le savoir loin et que la tranquillité était déjà de retour dans sa précieuse boutique, on peut facilement dire que le draconide était plus vexer par ces derniers propos que réellement en colère.

"Enfin, débarrassé de cet énergumène."

Mais la jeune dragonne, elle, était toujours là.

"Dis-moi, tu es quelque peu en colère, non ?"

"Tu as bien vue..." Elle fit signe de se taire à son compagnon et s'assit nonchalamment sur la chaise à côté du jeune homme.

"Oui, mais il a été calme tout le long lui. De plus, il a voulu agir... honnêtement et tu lui as refusé de manière clairement brutal et inapproprié. Pour compléter, comme il l'a dit, la connaissance appartient a tous. Hoo..." Elle esquissa un sourire mesquin. "C'est de toi désolé. Mais ne te méprend pas, je trouve juste amusant que nous ne soyons pas si différent finalement."

Relyath grimaça... elle n'avait pas tort et le masqué non plus, c'est bien ce qui l'énervait. Dès le lendemain, le jeune homme laissa la boutique à Mikhail durant quelques jours, elle devait ainsi s'occuper de gérer la populace de la boutique, elle-même "surveiller" par les enfants dont il devait normalement s'occuper le jeune homme. Il eut bien un peu agitation et l'un des clients avait même traversé la vitrine. Mais il mit ça sur le sang chaud de la dragonne, heureusement les enfants étaient parvenus à limiter quelque peu son tempérament lunatique. La bibliothèque n'avait probablement jamais été aussi vivante... surement trop.

Un soir des jours qui suivit, il quitta la librairie sans un mot et se rendit dans une taverne voisine. Il rejoignit le tavernier pour "engager" la conversation.

"Il est ou l’encapuchonné casse pied qui veut de la lecture?"


Dernière édition par Relyath Vessariah le Ven 17 Juil 2015, 01:51, édité 1 fois
avatar
Relyath Vessariah

Masculin
Messages : 41
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Crocs noirs le Ven 17 Juil 2015, 00:37

Lorsque Relyath arriva dans la taverne, il lui fut aisé de se rendre compte que cette dernière était étrangement vide, et que les individus présents l'observaient, avec plus ou moins de discrétion. Certes le silence ne s'était pas fait, comme on l'entendait dans les chansons de certains bardes, pas plus que la salle n'avait cessé de manger... Mais il n'en était pas moins un fait que la plupart des regards convergeaient vers lui, et à plus forte raison celui de l'aubergiste, à savoir un minotaure qui ne paraissait pas tout à fait à l'aise. Une tension qui ne fit visiblement que s’accroître quand Relyath s'approcha du comptoir, la main du tenancier tapotant nerveusement le bar.

L'établissement lui même paraissait pourtant dans un état plus que correct. Qu'il s'agisse de la qualité du mobilier, des décorations, du fumet des aliments, ou même du personnel, allant de l'accorte serveuse, au barde habile en passant par le vétéran en guise de pilier de comptoir, tout trahissait l'opulence et la prospérité, alors pourquoi une telle inquiétude à l'entrée d'un simple client ? Peut être parce que ce client n'était pas si simple, une possibilité d'autant plus convainquant, face au mouvement de tête silencieux du tavernier, qui acquiesça doucement, avant d'interpeller une serveuse pour qu'elle le remplace, et de fait signe à Relyath de le suivre.

Il quitta ainsi le comptoir sans plus un mot, et une lampe en verre, contenant une bougie, en main il grimpa les escaliers, passa devant les chambres pour finalement arriver au milieu du couloir, devant une porte qui ressemblait à toutes les autres. Rien ne la différenciait des autres, si ce n'était un chiffre en métal cloué au bois, différent de celui sur les autres portes, mais quand le minotaure, une voix familière se fit entendre.

"Qu'il entre, seul..."

A l'écoute de la voix de Crocs-Noirs l'aubergiste obéit sans la moindre hésitation, quand bien même il s'agissait de son propre établissement, et sans même regarder à l'intérieur il invite Relyath à entrer.

Se faisant, ce dernier put alors voir s'ouvrir à lui une chambre comme une autre, si ce n'était qu'elle avait été aménagé un minimum, cela signifiant la mise en place de deux sièges, dont l'un était occupé par le ruffian, et d'une table couvert de quelques papiers... En somme il s'agissait là d'un bureau temporaire, discret, et qu'il serait des plus aisés à faire disparaître sans laisser la moindre trace. Quant au ruffian lui même, il était vêtu comme la veille, la cape en moins, laissant deviner plus aisément son cache-œil ainsi que de courts cheveux noirs. Il paraissait des plus calmes, les coudes posés sur la table, les mains jointes devant son visage. Certes, son opération avait valu à un de ses contact de finir à l’hôpital suite à la rouste que lui avait infligé la compagne du bibliothécaire, mais son but était atteint. Le dragon lui faisait maintenant face, et serait sans doute bien plus disposé à répondre à ses exigences !  Et si ce n'était pas le cas, il avait de quoi réagir... Mais en attendant ce fut d'une voix affable qu'il l'invita à s'asseoir, désigné la chaise d'une main.

"Installez vous, il semblerait que nous devons converser...Avez vous donc réfléchi à mon offre, et êtes vous prêt à formuler des exigences plus... Raisonnables ?"

C'était après tout dans ce seul objectif qu'il avait organisé tout cela, tout en se montrant assez prudent pour rendre la rencontre aussi confidentielle que possible, les hommes en bas étant là au caso ù son interlocuteur aurait eu la mauvaise idée de demander l'aide de la garde... Cela n'était pas le cas selon ses sources, mais on était jamais trop prudent.
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Relyath Vessariah le Sam 18 Juil 2015, 02:41

Tapez ou collez votre texte en français ici et cliquez le bouton "VérLorsqu'il était entré dans l'auberge il avait senti comme un malaise. Une ambiance pesante qui se confirma lorsqu'il rejoignit le bar, de petits regards se perdant sur Relyath. Ce qui étonna le jeune homme fut surtout le fait que malgré la taille et la grande quantité de place, une bonne partie semblait vide. La petite taverne ne semblait pas des plus populaire. Il se demanda si les non-initiés n'était pas apprécié ou si c'était  juste la raison de sa  présence qui suscitait tant intérêt, une pensée bien égocentrique.

Il ne savait rien de l'endroit, mais il finit très vite par comprendre qu'il était attendu. En effet, le barman ne fit signe d'aucun étonnement, ni même de remarque sur son entrée plus que désagréable ou encore signe d'incompréhension. Il ne fit d'ailleurs aucun commentaire et se contenta de lui faire signe de le suivre, n'avait-il point de langue. Mais il pensait surtout que le minotaure suivait une routine habituel et sans un mot il indiqua  à une serveuse de le remplacer et trimbala Relyath.

Munie d'une petite lampe, ils montèrent à l'étage. Sauf que de la manière dont c'était parti, il aurait plus eu l'impression de se rendre dans une cave ou un dongeon. Ils parcoururent un couloir jusqu'à une des portes sur lesquelles il donnait. La voix qui sonnait à son oreille comme un violon mal accordé se fit entendre sans même que le minotaure ne toque. Il faut dire qu'on entend ce genre de bestiole arrivé plutôt aisément. Le grand minotaure semblait obéir comme un petit toutou, invita le jeune draconide à rentrer. Il abaissa la poignée et le laissa prendre place dans la pièce.

La pièce ne présentait rien de particulier. A part peut être que le bureau semblait posée un peu à la va vite en plein milieux de la pièce. Deux chaises s'y faisait face avec l'encapuchonné occupant l'une d'entre elle. La table quant à elle était couverte en bonne partie de papier, il était surement le meilleur amis de la fée du logis. D'ailleurs, parlons donc du borgne qui posé sur la table avec un semblait un air, que je pense, aurait pue être considéré comme satisfait. Il invita le draconide à s'asseoir et ressortie son blabla toujours aussi bien rodé.

"J'ai des choses plus importantes à faire que de m'asseoir et perdre mon temps à parler à un borgne, dont la seule qualité est probablement celle d'être insupportable."

Il s'avança jusqu'au bureau et posa l'objet de convoitise sur le bureau avec une certaine délicatesse, il aurait aimé lui jeté a la figure, mais pour un ancien ouvrage tels que celui-ci. Il valait mieux évité.


"J'en ai fait une copie pour la boutique, comme je dis et comme vous me l'avez rappelé la connaissance n'appartient à personne. Donc voilà le problème arrangé, je vous aurais bien apporter la copie, mais je suis sûr que vous m'auriez importuné pour cela."

Relyath commença déjà à se diriger vers la porte, mais se retourna à quelques pas de la poignée.

"Vous remercierez Mikhail, sans elle je vous aurais sûrement oublié."



Du côté de Mikhail.

La Dragonne avait discrètement suivie Relyath et ce, sans grande difficulté. Il faut dire qu'avec sa petite forme de dragonne. Elle n'était rien de plus qu'un gros lézard. Elle profita de l’intérêt porté à Kuro pour passé la porte en toute discrétion avant qu'elle ne se referme. Elle se cacha dans un coin de la pièce avant de rattrapé le minotaure et le draconide. En utilisant ces griffes, elle s'agrippa au plafond et resta immobile attendant que Relyath ne ressorte dans le couloir.


Dernière édition par Relyath Vessariah le Dim 19 Juil 2015, 16:54, édité 1 fois
avatar
Relyath Vessariah

Masculin
Messages : 41
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Crocs noirs le Dim 19 Juil 2015, 15:41

Crocs-Noirs eut un sourire face à la diatribe du draconide. Certes elle n'avait rien d’amical ou même de conciliant à l'encontre de sa personne. Cependant, s'il avait pris la peine de venir ce n'était pas pour simplement l'invectiver, et le fait qu'il le fasse n'était pas sans le laisser supposer que ses manœuvres avaient portés leurs fruits, et que cela avait irrité son interlocuteur. Ainsi, si ce dernier ne s'assit pas tel qu'il le lui avait invité, il s'approcha du bureau. Prudent, Crocs-Noirs se tenait prêt à dégainer une lame, au cas où lui était réservé un mauvais tour ! Enfin, cela ne fut pas le cas, et un léger sourire apparut sur les lèvres du ruffian quand il vit l'ouvrage lui être donné, même si le geste de Relyath pour se faire fut empreint d'un certain agacement. l'important était de toute façon que l'ouvrage soit à lui.

Peu après il sortit ce qui semblait être de petits outils, tout en écoutant attentivement les explications du draconide, et il lui fut aisé de se rendre compte de sa bonne foi. Nul sort d'illusion ne semblait  à l'oeuvre et l'ouvrage en face de lui était conforme à ce qu'il avait tenu entre ses mains, et un faussaire ne pourrait pas accomplir un tel travail en si peu de temps ! Il était donc confiant quant à la franchise de son interlocuteur, auquel il répondit alors qu'il se retournait.

"Et vous avez bien fait... Vous savez mieux que quiconque que les informations peuvent être sensibles et facile à modifier... Mais j'aurai fini par m'en rendre compte, et tout ce que vous auriez gagné serait du temps, pour au final tout perdre. Enfin, vous voyez que nous pouvons nous entendre, hm ?"

Puis avec un sourire il commença à ouvrir l'ouvrage, usant de ses outils, en partie magique, afin d'éviter d'être affecté par un potentiel piège, qu'il soit mécanique ou magique. Le dragon semblant vouloir prendre congé, il n'avait aucune raison de le retenir, ayant obtenu ce qu'il souhaitait... Mais il eut des dernières paroles, quant à qui revenait le mérite de cette sage initiative, ce à quoi le ruffian acquiesça.

"Malheureusement je ne la connais pas assez pour la récompenser convenablement de cette initiative... mais soyez certains que malgré ces quelques difficultés votre bonne volonté aura droit à un retour !"

Certes, le draconide ne l'appréciait guère, et dans le fond ça avait été une agréable surprise qu'il accepte de satisfaire sa demande sans rien réclamer, même si cette attitude justifiait aussi les précautions du ruffian au cas où ce cadeau se serait avéré empoisonné... Mais le ruffian restait un commerçant, et peu importait que son partenaire ne l'appréciait guère, il méritait d'être "payé", ce qui permettait souvent d'éviter que la rancœur dure excessivement... Mais alors qu'il aurait pu le laisser partir, il lui sembla bon de soulever un dernier point, qui ne lui avait pas échappé en homme prudent.

"Ah et emmener votre bestiole avec vous... Elle semble vous apprécier, mais ça serait une mauvaise idée de la laisser seule avec moi, ce genre de choses se vend bien auprès des bonnes personnes."


A l'intonation qu'il avait, il était difficile de savoir s'il savait qu'il s'agissait de Mikhail ou s'il pensait qu'il s'agissait d'un simple dragonnet... Mais quoi qu'il en soit il paraissait cordial, et ne fit rien pour retenir davantage son interlocuteur.
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Relyath Vessariah le Mer 22 Juil 2015, 19:08

Avant que Relyath ne prenne congé l'encapuchonné commençait déjà bidouiller le bouquin avec  divers outils et engin qu'il ne connaissait que de nom ou pas du tout. Cet homme était méfiant, trop méfiant même. Falsifié, modifié... un outrage, jamais il n'aurait recours a telle pitrerie et encore plus sur un de ses précieux livres... presque unique puisqu'il possédait maintenant une copie. Il semblait si fier de lui. Il  ignorait ce qu'il voulait faire du bouquin, mais il y tenait suffisamment pour que cela le satisfasse à se point.

"Ne me prenez pas pour être aussi sournois, c'est plus qu'offensant. Jamais je ferais une telle tromperie, la seule chose sur laquelle nous nous sommes entendu, ce sont mes propos."

Offusqué par ces propos le draconide lui aurait bien sauté dessus, mais il n'était pas aussi impulsif. Et le caractère de son interlocuteur lui était bien connue. Il en regretta même de ne pas lui avoir confié la copie, si il avait protesté... il l'aurait surement laissé seul, lui et ses diverses élucubrations.

"Prenez le temps qu'il vous faudra, je ne suis pas pressé de recevoir la moindre récompense de votre part."

La bestiole ? elle l'avait suivie ? Quelle créature invivable et curieuse qu'espérait-elle faire ici. Il regarda dans la pièce... pas vraiment de trace d'elle. Il ouvrit la porte et regarda à gauche et à droite aucune trace. Du moins jusqu'à se qu'il entende un petit crack au-dessus de la tête. La dragonne était juste au dessus la queue pendant vers le bas. C'est surement de cette manière qu'il l'avait repéré, d'ailleurs il l'attrapa et commença à la traîné. En parlant un peu  fort pour que le vieux crouton l'eAntendent.

"La vendre ? Si tu souhaites la mort de ton acheteur, je t'en prie.... je ne donnerais pas cher de sa peau, ni de la tienne d’ailleurs."

Mikhail reprit forme humaine toujours tiré pas la queue de la part de Relyath.

"Mais je passais juste par là. Lâche-moi !!"

"Ni compte, même pas."

"Je voulais juste le saluer !!"

"A coup de lancer dans la vitrine?"

"C'était un malheureux accident et il l'avait cherché. "

Ils descendirent les escaliers et quittèrent la taverne tout en ce crêpant le chignon tout du long, se faisant remarqué sans la moindre retenue.
avatar
Relyath Vessariah

Masculin
Messages : 41
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Crocs noirs le Dim 02 Aoû 2015, 11:50

Crocs noires releva à peine les yeux vers son interlocuteur lorsque ce dernier sembla protester quant à sa méfiance, se défendant et vantant son honnêteté, ce face à quoi le ruffian répondit avec un soupir distrait, avant de replonger son regard dans l'ouvrage qu'il était en train d'étudier.

"Le monde ne tourne pas autour de vous, il n'est pas impossible que quelqu'un d'autre ait pu enchanter cet ouvrage de façon à me nuire à moi seul sachant qu'il pourrait m'intéresser... Sans doute de la paranoïa à vos yeux, mais il est des affaires où cela est une qualité. Quant à votre honnêteté, croyez moi, je la connais bien au vu de ce que j'ai appris sur vous, mais j'ai aussi appris qu'il ne fallait pas forcément se fier à ce que montrait un individu, surtout lorsqu'on a pu seulement l'observer au calme et qu'il se retrouvait soudainement dans une situation difficile."

Ce qu'il garda bien de préciser, c'est qu'il avait été ainsi piégé une fois, au sein même de ce donjon, et qu'il ne comptait pas laisser cela se reproduire par excès de confiance, comme il en avait fait montre alors... Quant au refus de Reylath de recevoir la moindre récompense, qu'il fasse comme lui plaise, mais le ruffian précisa tout de même.

"Comme vous voudrez, mais lorsque vous aurez besoin de quelque chose que moi seul serait à même de vous procurer ne venez pas prétendre que j'ai une dette à votre égard."

Il releva de nouveau la tête pour distraitement l'observer alors qu'il récupérait la bestiole l'accompagnant, avec un commentaire qui eut le mérite de lui arracher un sourire, rétorquant d'une voix amusée.

"Et bien j'y songerai la prochaine fois qu'il me faudra prendre soin d'un mauvais payeur ! Quant à ma peau, croyez moi, elle est assez dure à avoir, pour que je n'ai pas peur d'une petite lézarde."

L'emploi du féminin trahissait le fait qu'il n'avait aucun doute quant à la véritable identité de la créature, et s'il avait pu en avoir ils étaient dissipés par l'échange bruyant entre le bibliothécaire et sa compagne. les laissant partir sans un mot il referma l'ouvrage et commença à ranger son bureau temporaire. Ce qu'il venait d'acquérir était bien trop précieux pour qu'il reste ici, il lui fallait de fait rejoindre une de ses cachettes personnelles bien mieux dissimulées et sécurisées. néanmoins il allait lui falloir attendre un peu, déjà que le duo de draconide quitte la taverne. Chose qu'il pourrait faire sas encombre, puisque les hommes de Crocs-Noirs n'avaient aucune raison de s'en prendre à eux et avaient même reçu pour indication d'éviter qu'un quelconque ivrogne ou pilier de comptoir s'en prenne à eux ! Une fois cela fait, ses sbire partiraient un à un, de la façon la plus naturelle qui soit, et lui même partirait alors, seul, afin de ne pas attirer l'attention. Cela prendrait un peu de temps, mais il n'avait aucune raison d'être pressé maintenant qu'il avait toutes les cartes en main !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des négociations tendues.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum