Huatu, l'enfant sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Huatu, l'enfant sauvage

Message  Huatu le Sam 08 Aoû 2015, 00:57

Nom : Feraleaf

Prénom : Huatu

Surnom : P'tit loup ?

Âge : 15 ans

Sexe : Mâle

Race : Beastman (Loup)

Métier : Coursier

Histoire : 
Tout commença dans un petit village nordique ou mon père et deux amis à lui s'installèrent ensemble dans un coin un peu isolé à l'est où ils purent prospérer en paix, mon père en chassant, et les deux autre en minant et forgeant.

Il rencontrèrent beaucoup de succès et ce qui était leur pauvre campement à leur début devint tout un petit village en l'espace de quelques mois, et ces trois-ci trouvèrent moyens de s'enrichir avec leur talent et passion. Le mineur devenant maire, le forgeron devenant un armurier de renom et mon père étant un héros de la chasse. Et leur village attirait toutes sortes de voyageurs, marchands et aventuriers.

Et il fit la rencontre d'une femme-loup. C'était la première fois qu'il rencontrait un "monstre" comme ça, pour lui ce n'était que des histoires de pays lointains qui ne le concernaient pas, mais là, c'était bien réel et devant lui.

Après un combat éprouvant, difficile et hargneux, mon père réussit à fatiguer cette "bête" mais il préféra l'épargner et la laisser partir...

Et une semaine plus tard, c'est sous des vêtements d'aventurière nomade qu'elle revint à lui à sa grande surprise.


Puis après diverses manœuvres spéciales, ma grande sœur et moi naquîmes.

On aidait alors un peu nos parents en s'amusant entre nous et en ayant une assez bonne éducation. On portait des foulard pour cacher nos oreilles, et on dissimulait notre queue sous notre haut. Les amis de mon père avaient peut-être parfois un peu peur de nous mais il lui faisait confiance et personne ne nous suspectait. On était vu que part des voyageurs, un foulard n'allait pas leur poser problème.


Et ensuite l'Eglise...

Leurs nombreuses enquêtes dans le pays arrivèrent jusqu'à notre paisible village. Ma mère disparut lors d'une simple chasse-cueillette, et une troupe de croisés frappèrent à notre porte...

J'étais dans ma chambre lorsque j'entendis le fracas de leur entrée. Il dévastait toute la maison et trouvèrent ma sœur. Par réflexe je sautai par la fenêtre et la refermai derrière moi pour m'enfuir loin.

Depuis notre jardin, je pouvais voir mon père et ma sœur agenouillés, dépités mais qui reprirent très vite le sourire en me voyant sain et sauf en train de m'échapper. Dans un dernier élan d'espoir, mon père se jeta au milieu des soldats pour encore les ralentir et c'est les joues inondées de larmes que je fuis, en empoignant avec conviction la targe de mon père et serrant contre mon cœur l'écharpe de ma sœur...


Je passai les 17 mois qui suivirent à mener une vie de petit vagabond sans trop de problème. Je n'étais qu'un enfant perdu avec un foulard, qu'est-ce qui pouvait faire de moi un "monstre" aux yeux des passants ? Rien, parce que j'étais sensé être humain... "sensé"...

C'était d'autant plus dur pour moi que de plus en plus de gens commençait à considérer mes semblables comme d'immondes choses sauvages. Je savais que je ne serais jamais le petit garçon que j'avais toujours voulu être.

Et un jour, je réussis à embarquer dans un bateau pour le continent. Je ne savais pas vraiment où j'allais et j'étais bien trop ignorant pour ne serait-ce que me douter de à quoi ressemblait notre destination mais je fus accepté comme "assistant général" sur ce navire. Ce qui correspondait en fait à nettoyer le pont et les quartiers du vaisseau la moitié de la journée et parfois à aider en cuisine ou à transporter diverses fournitures. Et du fait que j'étais jeune j'étais bien moins vorace en nourriture et en eau que les autres.



Puis le sous-capitaine découvrit la vérité.


Ce soir là, dans l'armurerie, il m'avait surpris sans mon bandeau. Il venait chercher une de ses nombreuses armes alors que moi je terminais à peine le rangement de la pièce. Il resta un long moment stupéfait à l'entrée en me voyant avec ces... "choses" sur la tête.
A ce moment-là je m'imaginais déjà tout ce qu'on allait me faire : lynchage en public, égorgement, pendaison, le supplice de la planche. Ou encore des trucs où on allait m’accrocher vivant à la coque pour me laisser mourir lentement. Ou même me brûler vif une fois sur terre !


Mais non, le sous-capitaine me jura de garder le secret à la condition que je lui obéisse au doigt et à l’œil. Un peu forcé d'accepter, il ne se servit de moi que pour l'aider dans l'administration du navire et pour le faire gagner dans des parties de cartes. Et c'était même un peu amusant.


Mais une fois arrivé à bon port, il se précipita hors de la ville avec moi pour m'expliquer qu'il fallait à tout prix que je m'enfuis et vite. Parce que là où on était, c'était l'Eglise qui était aux commandes, la même organisation qui avait arrêté mon père et ma sœur, et peut-être aussi tué ma mère.
Il me donna un peu à manger et à boire et mes affaires et me dit de continuer tout droit. Il disait que les hommes ne m'accepterait jamais tel que je suis et que je ne serais jamais un garçon normal. Et après une courte embrassade, il m'abandonna.



Trois jours me suffirent pour tomber sur un étrange bâtiment sombre et imposant. J'étais bien trop triste et confus pour hésiter à entrer, je n'avais plus rien à perdre.


Mais maintenant, une nouvelle vie qui m'attend !

Caractère :
Huatu est assez timide et réservé avec les inconnus, parfois même méfiants, ils détestent qu'on abusé de lui ou qu'on le prenne par surprise et restera toujours sur ses gardes.

Mais une fois cela passé, il est très gentil, bienveillant et altruiste et adore rendre service et faire sourire les autres. C'est pourquoi il tient tant à se rendre utile dans le donjon, ça et la culpabilité de pas avoir à "payer" sa chambre. Il est aussi très friand de câlins et ne saura que rarement y résister, c'était quelque chose qu'il partageait beaucoup avec sa grande sœur...

Huatu aime les plats sucrés, les endroits confortables, la musique, la nature, les choses douces, les peluches, les histoires, l'espoir, les bonnes odeurs et les fleurs.
Et il n'aime pas la cruauté, les plats amers, qu'on le traite de monstre, les araignées, transpirer et se déshabiller (même un peu) devant d'autres personnes.

Et il a des pulsions animales parfois. Rien de bien grave c'est simplement des envies de manger de le viande ou de se rouler sur son lit comme un loup mais ça peut parfois être plus gênant, dans la mesure où c'est l'approche de l'adolescence qui a fait apparaître cela.

Apparence : 
Huatu ressemble à un jeune garçon lamba à qui on aurait ajouter des oreilles et une queue de loup. Il a les yeux mauves qui tentent vers le rose et le violet respectivement à la lumière et à l'ombre. Il a les cheveux bruns et des canines pointues qui débordent parfois sur sa lèvre inférieur lorsqu'il ne fait pas attention. Il aime bien avoir les cheveux longs avoir un style androgyne et gardera ainsi des attitudes et mimiques assez féminines.

Il est adorable.

Compétences : 
- Endurance
- Combat de rue

Inventaire : 
 
 - Vieille cape : Anciennement une cape en fourrure, elle a hélas traversée bien des épreuves et arpentée moult lieux insalubres. Elle reste pour Huatu un souvenir précieux.

 
 - Targe noire : Un bouclier en bois et en métal qui a vieilli. On peut y trouver quelques décorations nordiques ça et là au milieu des entailles.


 - Bottes de valkyries : Pièce d'armure à la fois résistante et légère, brillant de part sa qualité de protection et sa praticité en combat.


 - Armure des valkyries : Pièce d'armure à la fois résistante et légère, brillant de part sa qualité de protection et sa praticité en combat.

Bottes secrètes : 


- Espoir tenace : Lorsque la situation devient critique pour lui ou pour un allié, Huatu garde espoir et redouble d'efforts pour se battre et protéger ses amis, même s'il est gravement blessé, sa volonté passera au dessus et il continuera avec une énergie nouvelle. Cela peut aussi agir progressivement et c'est probablement un peu par naïveté qu'il est ainsi, mais qui sait, ça peut être utile.


- Instinct survivant : Après avoir passé 17 mois à se débrouiller seul dans la nature et en ville, Huatu a appris à anticiper les attaques surprises et autre pièges à force d'en être victime. Ce qui lui a valu d'être plus tolérant aux coups mais surtout d'être plus vigilant et d'avoir un certain sens du danger. C'est notamment plutôt utile lorsqu'il doit s'aventurer seul ou si un allié se fait avoir.


- Réflexe sanglant (futur) : Entre son désir de protéger, ses réflexes animaux et ses émotions un peu sauvages, Huatu à développé un don qui le rendra très violent et agressif lorsqu'il verra un de ses alliés être blessé gravement ou lors d'une situation très critique du même genre. Il perdra cependant tout côté humain dans le processus et aura du mal à se calmer sans causer de problèmes.


Traits raciaux :
 
Sens animaux : Huatu a un odorat et une ouïe un peu plus sensible. Mais il a surtout de très bons réflexes dus en partie à son instinct animal qui le prévient du danger à travers de très vague ressentis, parfois plus gênant qu'autre chose. Cependant à cause de son jeune âge, le tout n'est pas encore bien développé et maîtrisé.


Dernière édition par Huatu le Lun 27 Juin 2016, 23:06, édité 6 fois
avatar
Huatu

Masculin
Messages : 10
Expérience : 0
Métier : Coursier

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huatu, l'enfant sauvage

Message  Umbriel Celeboer le Dim 09 Aoû 2015, 17:28

C'est une fiche très agréable que voilà. Il y a quelques fautes de français, mais rien de dramatique.
Je n'ai rien à redire sur les capacités et l'équipement. Pour les bottes secrètes en revanche, je pense que tu peux retirer Débrouillardise: c'est plus une façon pour toi de jouer le personnage (i.e. penser à des techniques non conventionnelles dans tes RPs) qu'une réelle capacité, d'autant que le personnage a déjà Combat de rue qui prend déjà un peu ça en compte.

L'histoire est très bien (Engar étant le référent pour le continent Svartfald, il aura peut être d'autres remarques à faire, mais à mon sens c'est bon), si ce n'est la fin qui me chiffonne un peu. Des humains, à moins qu'ils ne soient pas aussi ennemis des monstres que le commun, tueront plus volontiers l'un d'eux plutôt que de l'amener à un refuge. Surtout en mer, comme dans ton cas, où il suffisait de le faire passer par dessus bord. En particulier, peu d'humains, exceptés les amis des monstres et des aventuriers ou guerriers de l'Eglise, osent s'approcher du Donjon.
avatar
Umbriel Celeboer
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 652
Expérience : 485
Métier : Lhimlug: gardien, prêtre et théologien

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://dungeonkeeper.forum-canada.com/t1083-carnets-de-voyage-du

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huatu, l'enfant sauvage

Message  Engar le Lun 10 Aoû 2015, 10:08

Alors en ce qui me concerne, toute la partie sur Svartfald est correcte. Après tout les nordique sont plus dans une "mentalité" de guerre que d'extermination à l'encontre des monstres, il suffit de voir leur alliance avec les valkyries et les hommes-bêtes ne font pas partie de leurs adversaires ouverts, de fait les villageois, même si certains ont eu des soupçons ont pu ne pas trop s'y intéresser.

Quant à l'Eglise, elle est certes établie dans le nord depuis plus de 30 ans désormais, mais son emprise ne s'est pas étendu en tout en droit, en particulier les lieux les plus reculés, donc l'idée d'une troupe arrivant dans le village et menant l'enquête est plausible. Par contre laisse moi te dire une chose, une intervention aussi musclée dans le village, et donc une ingérence dans les affaires des nordiques, ne sera pas sans conséquence, donc je te réserve deux trois surprise si tu veux un jour rentrer chez toi xp

Par contre je rejoins l'avis d'Umbriel en ce qui concerne le navire. Des nordiques ordinaires auraient pu ne pas te tuer (certains l'auraient fait, hein, tous n'ont pas un code de l'honneur, mais leur tradition veut qu'on ne tue pas un adversaire sans défense et encore plus un enfant en dehors de certains cadres tel le pillage ou les batailles.), mais ils ne t'auraient pas déposés au donjon. Quant à des hommes d'Amessa ils l'auraient fait sans hésiter. Une possibilité par contre est que ton personnage ait pu avoir la chance de "tomber" sur des individus s'opposant à la complicité qu'entretient le chef nordique avec l'Eglise, et qui justement ont été un peu brusque pour avoir une "couverture" au cas où on les interrogeait, mais ait eu dès le début l'intention de te mettre à l'abri. D'autant plus que ces opposants comptent dans leurs rangs les anciens skalds qui sont des spécialistes pour ce genre de déplacement/opérations... Mais t'en fais pas dans le "donjon maudit" tu risques rien :3
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huatu, l'enfant sauvage

Message  Huatu le Sam 15 Aoû 2015, 01:32

Du coup j'ai modifié la fin de l'histoire pour obtenir quelque chose de plus correcte et j'ai aussi changé de botte secrète deux.
Et j'en ai profité pour les ajouter en images sur la fiche.
avatar
Huatu

Masculin
Messages : 10
Expérience : 0
Métier : Coursier

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huatu, l'enfant sauvage

Message  Umbriel Celeboer le Dim 16 Aoû 2015, 16:19

Voilà qui est bien mieux. Eh bien tu as bien fait de ne pas hésiter à entrer, tu es le bienvenu sur le domaine Kanabo.

avatar
Umbriel Celeboer
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 652
Expérience : 485
Métier : Lhimlug: gardien, prêtre et théologien

Feuille de personnage
Niveau:
17/40  (17/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://dungeonkeeper.forum-canada.com/t1083-carnets-de-voyage-du

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huatu, l'enfant sauvage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum