Un petit entretien.

Aller en bas

Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Mar 01 Sep 2015, 17:27

Il y avait de nombreuses tavernes au sein du donjon, et la plupart d'entre elles étaient d'une qualité satisfaisante.  certes elles étaient plus ou moins plaisante au regard de l'argent qu'on était prêt à dépenser pour s'y délasser, mais toutes avaient une clientèle suffisante pour maintenir un service décent, et ce même pour celles qui avait été bâti afin de satisfaire les besoins d'une race bien spécifique, même s'il était vrai que les plus florissantes étaient, dans le fond, celle qui permettaient à la majorité des races de se rencontrer et d'échanger autour d'une pinte.

Ainsi, l'ambiance à l'intérieur même de ces tavernes n'avait rien de sordide, au contraire les clients parlaient forts, chantaient, et parfois même se bagarraient, de façon plus ou moins tolérés selon le tenancier, certains organisant même un coin de la salle pour que les différents s'y règlent par le combat, et si cela dégénérait la garde ne tardait généralement pas à intervenir ! Dans une telle atmosphère, et au milieu de tant de personne, Gray n'eut aucune difficulté à se fondre dans la masse et à arriver au comptoir sans se faire particulièrement remarqué. Oh, en tant que humain il eut bien quelques regards quelque peu agressifs qui lui furent adressés, mais son visage n'était connu de personne et il n'arborait pas d'arme, sans même parler de sa carrure la faisant paraître inoffensif, de fait la méfiance à son encontre était des plus faibles, et ce fut donc sans le moindre ennui qu'il put commander une pinte de bière au tenancier, un minotaure, qui malgré son ample carrure se montrait des plus amical !

De par et d'autre de Gray au niveau du comptoir étaient un homme lézard et un halfelin, le second était installé sur une chaise adaptée à sa taille. Le premier, était adossé au comptoir, semblant observer la scène qu'offrait la salle, tout en sirotant négligemment une bière, tandis que le second faisait face au tenancier, bien que regardant fréquemment vers la porte, comme s'il attendait quelqu'un... Mais le reptile finit par attarder son regard sur l'humain à côté de lui, et avec un sourire se dessinant sur son visage écailleux, tandis que sa langue bifide dardait de sa gueule dépourvu de lèvres, il se pencha sur le côté, se mettant ainsi à hauteur de son voisin.

"Et bien qu'est ce qu'on a là ? Un humain seul... Et nouveau je crois ! Vous n'êtes pas très nombreux au donjon, j'aurai reconnu ton visage. As tu seulement passé le pacte ?"

Sa voix n'avait rien d'agressive, tout au plus était elle un peu moqueuse, et en tout cas empreinte de curiosité... Mais le minotaure, occupé à nettoyer un verre, l'interpella, d'une voix visiblement énervé.

"Arrête de provoquer la clientèle Salec ! Je n'ai pas envie que la garde débarque de nouveau car tu auras de nouveau déclenché une bagarre !"

"Ah mais calme toi Morak ! Je veux juste l'aider moi cet humain ! J'ai rien contre eux, moi, et contrairement à d'autres je vois pas des espions partout. L'Eglise est vicieuse mais de là à envoyer des petiots, je crois pas !"

Et sur ces mots il tandis sa main vers la tête de Gray, ayant visiblement l'intention de lui ébouriffer les cheveux, comme il l'aurait fait avec un enfant... Le lézard ne paraissait pas particulièrement méchant, mais il avait l'intonation et l'attitude de l'individu trop bavard, affichant un large sourire à l'égard du minotaure qui retourna à sa tâche avec un grondement mécontent.


Dernière édition par Crocs noirs le Mer 02 Sep 2015, 16:14, édité 1 fois
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Mar 01 Sep 2015, 20:17

Gray n'avait plus que ses vêtements sur le dos et quelques piécettes. Apparemment, sa chance qui lui avait permis de vivoter au cours des deux années où il avait quitté son village venait de disparaître... le jeune homme soupirait alors qu'il marchait dans la plaine, sans réel but. Avec un peu de chance il pourrait trouver un job qui lui permettrait de se faire un petit peu d'argent. Ou des bandits de grand chemin. Sa gueule les amenait toujours à le sous-estimer... Pratiquer pour placer une bonne attaque surprise maison. Puis, leur piquer LEUR bourse. Les armes également, vu que cela pouvait se revendre à bon prix dans certains coins...

Mais apparemment, et malheureusement pour lui, les plaines semblaient sûrs. Même pas une petite bête dans le coin qu'il pourrait éventuellement chasser... Et ses derniers morceaux de boeuf n'allaient pas réellement le mener bien loin...

Quand soudain, il la vit. La grande tour.

"Wow. Ca c'est de la baraque."

S'exclama-t-il, avant de voir que cela devenait de plus en plus vivant en s'approchant de la tour...
Cela le mit de bonne humeur... Sans compter qu'il vit bientôt que l'endroit était plein de monstre. Comme à la maison en somme, sauf que là c'était plein d'autres espèces ! Pas que des Slimes ou des Centaures ! Là il y avait de tout...

Et cela n'allait pas en s'arrangeant en entrant dans la tour. Etrangement, les gardes et les gens le regardaient comme si il s'était perdu et cherchait sa maman. Derrière le sourire poli de Gray se cachait une profonde envie de gueuler son âge, mais bon. Physique de merde oblige... Toutefois, usant de son "charme"... Il put obtenir une bonne adresse. Second étage... Au fond.

La bas, il soupira de soulagement. Voilà un endroit qui sentait bon comme la maison. De la bière, de la sueur et une bagarre dans un coin... Réservé à la castagne ? Il faudrait qu'il vérifie s'il ne pourrait pas obtenir quelques piécettes...

Regardant les quelques piécettes qui lui restait, le jeune homme soupira. A peine de quoi boire une pinte... M'enfin, vu qu'il n'en avait pas bu depuis un bail, le goût serait toujours sympa.

Malgré tout cela, il vit effectivement que pas mal de personnes présents dans la salle le regardait mal. En même temps, il comprenait, vu le traitement que les humains réservaient habituellement aux monstres... Lui-même avait du courir plusieurs fois après avoir baffé un prêtre voulant brûler un monstre... Gray lui jugeait plutôt sur l'individu plutôt que sur la race. C'était mieux.
Le jeune homme eu du mal à se hisser sur sa chaise, mais il y arriva et commanda une pinte, sans doute à la surprise de ses camarades de boisson au vu de son faciès enfantin. Au moins cela ferait des proies faciles au bras de fer.

Puis... Puis le lézard se mit à parler à Gray. Probablement l'alcool sympa... Mais il lui parlait de chose qu'il ne pigeait pas réellement.

"En fait je viens d'arriver. Ca fait pratiquement que je voyage et c'est le premier signe de civilisation que je voie... Et la première bière depuis deux semaines... Probablement la dernière d'une longue période également... Alors votre pacte je sais pas de quoi ça parle. Si c'est pas embêter les monstres, je suis pas raciste. J'ai grandi avec des Slimes et des Centaures dans un ptit village en hauteur dans les hauteurs. Il aurait été trop difficile à l'Eglise de venir nous déloger donc ils nous ignorent. "

Dit le jeune homme en soupirant... Le village lui manquait par moment... Mais pas question d'y retourner maintenant ! Il avait tant à voir, à commencer par cette tour sympa comme tout ! Puis le lézard commit l'erreur...
Gray tiqua légèrement, et repoussa la main du lézard avec fermeté, sans être brutal.

"Je suis désolé, mais je crois qu'il y a méprise. Malgré ma taille et ma tête je suis bien adulte hein... J'ai 18 ans... Depuis quelques jours je crois. Ca dépend on est le combien. Et pour l'Eglise, je peux pas les sentir. J'ai du fuir le dernier village où j'étais pour avoir fait sauter les molaires d'un prêtre."

Gray continua de boire sa bière... Avant de la reposer. La chope vide.

"Mais si vous me croyez pas on peut faire un ptit pari. Ce qui reste de ma bourse que je vous bat au bras de fer. C'est pas grand chose, mais vous verrez que c'est pas la force d'un môme..."

Un petit éclair de provocation pétillait dans l'oeil de Gray. Avec un peu de chance le lézard allait accepter, pensant que c'était l'alcool qui parlait... Manque de bol, Gray y était insensible. Plusieurs théories dans son village à ce sujet, dont une disant qu'il était tombé dans du frotis étant petit. Ca avait jamais été vérifié.
Ca ou le fait que Papa ait remplacé les biberons par de la bibine du village.... Mais pour l'instant le jeune homme attendait des réactions.... Ca pouvait être amusant.
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Mer 02 Sep 2015, 16:15

La réponse de Gray face aux propos de son interlocuteur ne fut pas sans provoquer quelques réactions. Ainsi l'homme-lézard parut des plus surpris, alors que le minotaure haussait un sourcil, visiblement quelques peu sceptique, face à son évocation d'un village au cœur des montagnes que l’Église n'aurait pas assailli. Après tout ils savaient l’Église pugnace, et ce même à l'encontre de la plus infime ou dangereuse des présences de monstres ! Néanmoins, l'homme lézard se ressaisit bien vite, affichant un léger sourire, visiblement satisfait de ne pas s'être trompé quant au fait que l'humain était un nouveau venu au sein de la tour dont la population ne cessait de s’accroître ! Il semblait d'ailleurs sur le point de parler à nouveau quand son bras fut sèchement repoussé, en même temps que l’intéressé reprenait la parole, rectifiant les dires du saurien à son égard, et laissant ce dernier perplexe. Il croisa les bras dans un léger sifflement, le détaillant une fois de plus, avant de le boire achever sa choppe... Et il tourna alors brusquement la tête vers le tenancier, qui s'était éloigné pour servir un autre client.

"Tu lui as vraiment donné de la bière à boire ?! Je sais que t'aimes faire des affaires, mais quand même ! Si l'alcool l'assomme tu va avoir des ennuis... Et je suis sûr que c'est encore moi qu'on accusera."

Ce fut à peine si le minotaure le regarda, se contentant de répondre d'une voix quelque peu irritée, tout en saisissant un verre à nettoyer.

"Au vu du nombre de race dans le donjon, entre les nains, les leprechauns et autres choses, tu crois vraiment que je fais attention à l'âge ou à la taille de mes clients avant de les servir ? Je leur donne ce qu'il demande, ils me payent, point. Je peux même pas me fier au poil avec ceux qui sont imberbes ! Et puis tu parles trop, sans regarde, ni écouter ça, car au vu de la descente dont il a fait preuve, quelque chose me dit que ce n'est pas son premier verre !"

Le reptile s'assombrit un peu face à ce reproche, laissant échapper un sifflement énervé avant de s'intéresser de nouveau à l'humain qui se proposa de prouver ses dires d'une façon... Intéressante, qui arracha un sourire à l'homme lézard.

"Et bien pourquoi pas ! Je ne risque de toute façon pas grand chose... Surtout d'un humain aussi malingre... Ne le prend pas mal, mais il y a une raison pour laquelle tes congénères se mettent toujours à plusieurs pour abattre un des nôtres !"

Son intonation tenait clairement de la fanfaronnade plus qu'autre chose, et il ne s'en cachait pas tant cela était évident. Après tout s'il était vrai que les créatures avaient souvent des avantages physiques sur les humains, il était lui même trop gracile pour que ce soit la force son atout majeur ! Néanmoins, que ce soit par jeu, ou par appait du gain, aussi maigre que soit ce dernier, l'homme-lézard avait accepté le défi, et écartait déjà les verres du comptoir, afin d'avoir assez d'espace pour poser son coude et pouvoir faire le bras de fer sans risquer d'être blessé plus que nécessaire ! Cependant avant que le duel ne commence, il jugea nécessaire de préciser une chose que le petit humain avait visiblement mal compris.

"Quant au pacte... Non, ce dont tu parles c'est une condition nécessaire pour rester ici, le Pacte... C'est autre chose. Tu peux passer au donjon sans l'effectuer, et même y rester, mais il vaut mieux le faire... Pour faire court cela te lie à la tour et à l'essence de sa créatrice, Oni Ni Kanabo, et, je ne sais pas comment ça marche, mais si tu meurs à l'intérieur de la tour, ou du moins dans la zone formée par les remparts l'entourant, tu seras ramené à la vie au sein de la tour ! Bon... Bien sûr c'est toujours mieux d'éviter de mourir, mais tu comprends les avantages qu'il y a, hm ?"

Riant doucement suite à ces explications, il attendit que l'humain place sa main dans la sienne, et il s'avérait que leur petit affrontement avait attiré quelques regards, certains individus pariant entre eux pour déterminer le vainqueur, et la quasi-totalité d'entre eux misaient sur reptile... Mais le jeune homme put alors constater que l'individu qu'avait attendu l'halfelin à côté de lui était arrivé, visiblement, puisque le semi-homme conversait à voix basse, mais avec fébrilité, avec un humain lui faisant face. Ce dernier étit vêtu d'habit d'un gris sombre, simples, mais de bonne facture, même légèrement luxueux, arborant  une barbe et de courts cheveux noir, ainsi qu'un cache oeil de la même couleur. Ce dernier semblait surtout écouter ce qu'avait à lui dire son interlocuteur, mais observait la scène qui s'offrait à lui par dessus sa tête... Et ainsi, d'un simple geste de la main, amical, bien que soudain, il interrompit les propos de son interlocuteur, et, de son autre main, prit une petite bourse, qu'il jeta sur le comptoir.

"Tout sur l'humain..."

La bourse était loin d'être négligeable, contenant au bas mot une vingtaine de pièces, et quand le tenancier, qui avait d'office prit la responsabilité de centrer les paris, l'ouvrit, tous purent voir qu'il s'agissait d'or. Cela pouvait semblait ridicule, une telle somme... Mais si certains parieurs en rirent, ce ne fut pas le cas du minotaure, qui se contenta de hocher gravement la tête, jetant des regards en coin à cet homme, avant d'annoncer, d'une voix autoritaire.

"Les paris sont finis... Le duel peut commencer !"
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Mer 02 Sep 2015, 18:11

Gray commença à avoir l'un des plus grands sourires de sa vie. En effet, il allait enfin pouvoir se refaire... Et l'autre pensait effectivement que c'était l'alcool qui avait parlé à sa place.
Rapidement, quelques curieux commençèrent à parier sur eux... Enfin, surtout sur le lézard. Après tout, comment un monstre pourrait perdre contre un enfant humain qui est à moitié bourré et qui se prend pour un adulte ? Cela était absolument inconcevable, au grand bonheur de Gray...
Sa tête aurait du avertir son adversaire, mais non. C'est alors que le jeune homme remonta ses manches... Laissant apparaître des muscles d'acier.
Avant que le lézard n'eut pu se dédire de sa parole Gray lui saisit la main, avec une poigne d'acier qui ne collait pas avec son visage.

"Pour vous remercier de m'informer du pacte, j'essaierais de ne pas vous déboiter l'épaule."

Le barman annonça alors la fin des paris. Un autre humain, ou du moins un être qui semblait humain avait toutefois réussi à parier juste avant sur sa victoire avec une bourse d'or.
Gray l'étudia rapidement du regard. Grand et élégant. Pas un noble prétentieux puisqu'il avait percé à jour la comédie de Gray...
Le montagnard soupira... Et au top du Minotaure, il ajusta sa force au lézard. Le but afin de se faire un maximum d'argent était d'aligner sa force avec celle de l'autre afin d'attirer ensuite d'autres participants... Et gagner plus d'argent. Quand il n'y avait pas de ruines à explorer ou de bêtes sauvages à exterminer, cela restait une excellente manière de gagner sa vie.
Force fut de constater pour Gray qu'effectivement le lézard avait une bonne poigne. Malheureusement pour lui, la vie de Gray lui avait donné un corps étrange. Et fort.
Au bout d'une brève lutte, Gray décida de mettre fin à l'échange et plaqua la main de son adversaire sur la planche.
Il avait gagné, et sur son visage trônait son petit sourire.

"J'vous avais dit que j'étais plus costaud que j'en avais l'air. Ca c'est à force de me bagarrer avec les centaures de mon âge. J'ai pas souvent gagné, mais ca m'est arrivé."

Dit-il en frictionnant son poignet, et en commençant à récolter ses gains... Puis de regarder la salle. Ok il n'avait pas fait d'étude. Mais il était loin d'etre idiot, et les autres monstres dans la salle était beaucoup trop costaud pour lui...
Toutefois, Gray était bon gagnant.

"Allez, c'était sympa ! Je vous paie votre pinte !"

Dit-il au lézard. Autant garder un maximum de relations amicales, c'était toujours sympa d'avoir des amis à chaque endroit... Puis Gray jeta un coup d'oeil à l'homme qui avait tant miser sur lui.

"Et vous aussi. Z'avez un sacré coup d'oeil monsieur."

Il fallait dire que l'homme intriguait Gray. L'alcool permettrait de le faire passer pour un simple humain un peu costaud qui était un peu saoul également... Le genre avec qui pas mal de gens dans les bars aiment discuter...
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Jeu 03 Sep 2015, 12:45

Le commentaire menaçant, bien qu'amical dans le fond, de l'humain fut suivi par des éclats de rire de la part de l'audience, qui le trouvait bien présomptueux... Mais étrangement son adversaire parut clairement quelque peu inquiet face à l'assurance dont il faisait preuve, son sourire s'effaçant peu à peu alors que le jeune homme exhibait sa musculature discrète, chose que ne pouvait pas voir les parieurs quelque peu à l'écart.

Pour autant il n'abandonna pas ,et tenta de prendre son adversaire au dépourvu en déployant toute la force dont il était capable dès le début, espérant le prendre au dépourvu... Mais ce fut en vain son adversaire résistant à sa poussé, verouillant son bras et son poignet de façon à ne pas bouger, et ce malgré tout les efforts du saurien pour le faire se mouvoir. Ce fut alors un statut quo qui s'instaura, durant assez longtemps pour que le tenancier rouvre brièvement les paris afin de prendre de nouvelles mises, de nouveau placés sur le saurien. Après tout il avait pris l'initaitive, l'humain allait bien finir par céder. Seulement, ce qu'ils ne voyaient pas, c'est que l'homme lézard s'épuisait en déployant ainsi ses forces, tandis que son adversaire, gardait la totalité de ses forces... Qu'il déploya une fois que les paris fut achevé pour de bon, battant en un instant l'homme léard qui, sous le coup de la surprise et de la douleur, lâcha un grondement avant de regarder son adversaire avec une certaine déception, lui qui s'était attendu à une victoire facile... Mais la surprise était surtout du côté de l'audience, au sein de laquelle de nombreuses personnes ne parvenaient pas à croire qu'ils venaient de perdre leur argent, dont une partie venait d'être reversé à Gray, en plus de l'argent que lui devait son adversiaire,u ne autre étant conservée par le tenancier, et enfin la dernière reveant à ceux ayant parié sur 'humain, et donc en grande partie pour l'individu ayant énormément misé sur lui.

Mais l'homme lézard, aussi bravache et vantard qu'il s'était montré, s'avéra bon perdant, riant face aux explications de l'humain et le récit de ses bagarres avec les centaures. Voilà en effet qui pourrait expliquer sa force au vu de la combativité habituelle de cette race ! Et puis, cela aurait éé idiot de sa part que de refuser une pinte aussi généreusement offerte, quand bien même c'était quelque part avec son propre argent qu'elle était payée.

"Ah, si seulement tout tes congénères pouvait être comme ça ! Boire un peu , se taper gentiment dessus, et boire de nouveau ! Le monde serait bien mieux... Bon un paradis pour nain, certes, mais déjà ça !"


Il rit alors doucement, mais s'interrompit quand le petit homme alpagua son congénère, ce qui amena l'homme-lézard à s'intéresser à ce dernier... Et si ce n'était ses écailles, il aurait été évident qu'il en aurait blêmi, son visage affichant une crainte évidente, à la vue de cet homme, qui s'était retourné vers le halfelin, commentant.

"Tu vois ? Ce n'est pourtant pas si dur de se faire de l'argent ! Mais si cela t'es si difficile, tu sais très bien ce que tu peux me donner en contrepartie..."

Ces propos n'étaient nullement prononcés de façon menaçante, au contraire même, la diction de l'individu était parfaite et élégante, comme si au final ce n'était qu'une offre qu'il faisait à son interlocuteur... Avant de finalement se retourner vers son congénère, sa bourse de nouveau à sa ceinture, et ses gains dans sa main. Il afficha un léger sourire face à l'offre et au compliment qui lui furent fait, et ne tarda pas à y répondre d'une voix amusée, désignant d'un doigt son bandeau.

"Il ne m'en reste plus qu'un, alors encore heureux que ce soit le bon, non ?"

Riant doucement il ne tarda pas à s'installer à côté de l'humain, écartant sans ménagement le haut banc sur lequel était le halfelin afin de dégager de la place, avant de s'adosser négligeamment au comptoir. Il tourna alors le regard vers l'homme-lézard qui paraissait catastrophé et essayant de disparaître dans sa bière.

"Eyh... Salec, ne fais pas cette tête... Oh je suppose que c'est l'argent que tu me devais que t'as dilapidé, là, mais ne t'en fais pas, vu les gains que je viens d'avoir, ta dette est largement remboursée. Alors savoure ta bière, et ne panique pas, va."

Le saurien parut alors se rassurer un peu face aux ropos confiant de l'humain, qui, s'il avait été discret jusque là, semblait avoir une certaine notoriété au vu des réactions des gens à son égard, tout en ne se faisant remarquer que s'il semblait le vouloir. En même temps, tout dans son attitude le faisait se fondre dans la masse, jusqu'à la négligeance légèrement teinté de satisfaction avec laquelle il saisit la pinte que lui fut servi, et ce malgré une remarque étrange.

"Mais ne te dérange pas pour moi, mon gaillard, après tout pourquoi je paierai pour ce qui est à moi, hm ?"

Sur ces mots, son regard glissa vers le minotaure, avec un sourire discret. Ce dernier paraissait bien moins paniqué que le saurien, regardant l'humain en coin, avec de hoche la tête, comme s'il acquiesçait... Et l'instant d'après, le borgne claqua sèchement sa main sur le comptoir, juste devant Gray, avant de la retirer, dévoilant un petit tas de pièce d'argents et de cuivre, ses propres gains, quelques peu dérisoires au vu de ce qu'il avait misé, mais qui pour le jeune humain représentait une somme assurément non négligeable. Le borgne commença l'instant d'après à siroter sa boisson, ne commentant son geste qu'après l'avoir savouré.

"Tu as amplement mérité de gagner cet argent, et tes petits talents pourraient te permettre d'en avoir bien plus, mais encore faut il t'adresser à la bonne personne. Est ce que l'idée t'intéresse, de gagner de l'argent, tout en exploitant tes talents ?"

Tout en prononçant ses mots il avait un léger sourire, accompagnant ses sous-entendus, au final assez peu subtiles, mais il était probable que ça soit sa volonté que de ne pas cacher ses intentions...
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Jeu 03 Sep 2015, 16:12

"Ca c'est pas faux !"

Fit le jeune homme en trinquant sa chopine contre celle du lézard. Le vieux coup de faire croire qu'on est en difficulté, afin de faire augmenter les paris avait encore marché, et Gray était très content. Au début de la journée, sa bourse était vide et n'avait plus de vivre. Là, il avait un toit, de l'argent et de la bière. Bref, tout ce qu'il aimait. Et maintenant, il faisait étrangement moins de doute sur son histoire. C'est vrai qu'un humain qui avait vécu dans un village s'entendant bien avec les monstres, ca ne courait pas les rues. Mais bon. Gray commençait à se dire que le coin ferait une bonne base d'opération pour ses prochaines explorations. Avec un peu de chance il y avait des ruines sympa à explorer dans le coin.

Puis, le jeune homme commença à observer le borgne... qui devait effectivement le sous-estimer un peu. En même temps c'était logique. L'homme semblait important dans le coin... Tandis que Gray était juste un type de passage. Il faisait peur à la plupart des gens dans le coin apparemment et était pété de thunes. Autrement dit, il y avait de fortes chances qu'il soit une haute pointure de la pègre du coin. Non pas que cela dérange Gray. Autant que possible, il préférait rester du bon côté de la loi, mais de temps à autre, il fallait bien remplir la bourse.
De plus, il semblerait que le type était réglo vu qu'il donna une part de ses gains à Gray, qui fit sembler d'avoir du mal à les prendre. Continuer la comédie. Un type saoul et petit n'est jamais dangereux. Sauf s'il a une barbe, auquel cas c'est probablement un nain et la douleur dans le genou, sa hache. Ou si c'était Gray auquel cas on pouvait perdre des molaires...
Sans compter qu'il était apparemment en affaire avec le barman, possédait des créances partout... Définitivement un type louche. Mais qui plaisait à Gray. Surtout quand il lui parla de se faire plus d'argent.

"Je vous avoue que je suis plutôt à sec et que j'avais pensé rester un moment ici. Ca fait un bail que je ne me suis pas posé dans un coin peinard..."

Puis Gray regarda les alentours. Il était clair qu'il ne trouverait pas de places semblables aussi facilement ailleurs. Une qui rappelait autant la maison...

"Pis y a la même ambiance qu'à la maison... Donc ouais, faudra que je me dégote un job si je veux rester un peu ici..."

Gray regarda alors l'encapuchonné, la bouche en o. Le but était bien sûr de faire parler son interlocuteur.

"Vous z'auriez pas une idée par hasard ?"
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Ven 04 Sep 2015, 00:25

Dès les premières paroles de son interlocuteur, le borgne ne dissimula pas le sourire que cela éveillait en lui ! Il paraissait des plus satisfaits par ces propos qui laissait présager d'une opinion plutôt favorable à l'égard de l'offre qu'il lui avait fait à demi mot. Ce sourire persista d'ailleurs, quand bien même son regard se fit un peu interrogateur quand le jeune homme parla de sa "maison", mais il se reprit bien vite, adoptant une attitude confiante lorsque fut enfin abordé le vif du sujet, à savoir l'idée que, lui, pouvait en avoir.

"Une idée... J'en ai même plein pour être honnête. Après tout, il y a toujours du travail pour les personnes dotées d'une certaine force, tout comme ceux sachant se faire discret peuvent en dénicher, or tu cumules ces deux talents, alors trouver de quoi t'occuper ne devrait pas être bien compliqué. Après, reste t-il encore à savoir ce dont tu es capable, hm ?"


Il regarda cependant brièvement aux alentours. Les gens s'étaient globalement intéressé de la situation, mais maintenant qu'il s'était manifesté, quelques regards en coin se devinaient, certains parfois un peu trop insistant. Cela arracha une moue mécontente au borgne, l'amenant à poursuivre d'une voix un peu sèche.

"Cela dit, discret, il faut savoir le rester, et certains pourraient en savoir trop sur le travail que tu vas avoir, et essayer de te le prendre par jalousie ! De fait... Morak, ouvre nous le salon privé !"

Le minotaure prit alors tout juste le temps de finir de servir les derniers clients venus avant d'acquiescer à cette demande. Ainsi il leur fit signe de le suivre et ouvra une porte, sur une des murs latéraux de la salle, qui donnait sur une pièce au calme, et plus richement décoré. Même sans y entrer, Gray pouvait voir que la pièce était orné de quelques décorations, et que le bois qui recouvrait la pierre du donjon y était de bien meilleur facture, gravée et sculpté par endroit. Enfin il ne s'y trouvait qu'une seule table, couverte d'une nappe pourpre et sur laquelle était posée des verres gravés. Elle était par contre entouré de fauteuils visiblement des plus confortables, qui n'avaient rien à voir avec les chaises de la salle principale... Mais avant de s'y diriger, l'humain glissa un nouveau regard à son congénère, lui demandant alors.

"Mais avant d'aller plus loin, je pense qu'il serait judicieux, que tu me fasses part de ton nom, hm ? Après tout,  on ne sait jamais ce qui peut arriver quand on traite avec un inconnu."

Il rit alors doucement, et commença enfin à se diriger vers la pièce dont il avait demandé l'ouverture. A cet instant le saurien sembla vouloir dire quelque chose, mais se ravisé, et de toute façon l'humain ne se retourna que pour attendre Gray, au cas où ce dernier ferait montre de quelques réticences à s'avancer... Et de toute façon il ne pénétra pas dans la pièce avant que son interlocuteur ne s'y avance. Il attendait sur le côté de la porte, où le minotaure lui avait confié la clé avant de retourner au travail, visiblement bien pressé, à moins que ce ne soit tout bonnement par hâte de s'éloigner de l'humain, malgré le stoïcisme dont il faisait preuve.
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Ven 04 Sep 2015, 14:12

Gagné ! Pensa le jeune homme. Son interlocuteur voulait bel et bien lui proposer un travail... Mais qui le mettrait en concurrence avec autrui ? Etrange, mais cela ne faisait qu'attiser la curiosité du jeune homme.

"C'est avec plaisir monsieur que je vous suis."

Dit-il en sautant du tabouret où il était assis. Gray, même debout de payait pas réellement de mine. Toutefois, on savait désormais que lui marcher sur les pieds avait un prix... Et comme Gray le pensait, l'homme étrange était sans aucun doute le véritable propriétaire du lieu. La preuve, le minotaure dédaigna un instant des clients pour lui ouvrir ce luxueux salon. Gray y entra, impressionné par un tel signe de richesse. Jamais il n'avait vu quelque chose suintant un tel luxe... Selon ses critères, c'en était presque indécent !

"Oh la vache."

Une correction se fit dans sa tête. L'homme n'était pas une grosse pointure du crime dans le coin. Il était LA pointure. Sinon, comment expliquer qu'il ait un salon ayant pignon sur la rue ? Cela signifiait qu'il n'y avait aucune concurrence réelle ou capable de le désarçonner.
Puis Gray qui avait été étonné par la splendeur de l'endroit, n'avait pas remarqué l'attitude du saurien, et ne percuta que quelques instants plus tard la question de son interlocuteur. Gray eu un grand sourire.

"Gray Ashura msieur. Et je peux savoir votre pseudo ? J'ai beau venir d'un coin paumé, j'ai roulé ma bosse et je sais reconnaître quelqu'un qui a pas envie qu'on sache son nom."

Gray avait parlé avec une voix assez basse. Du fait de l'isolement de la salle, il doutait qu'on l'ait entendu.

"Toutefois, moi aussi j'aime mettre un nom sur la tête des gens. Y a pas plus désagréables sinon."

Gray s'assit donc sur une chaise, et apprécia le contact. C'était super bizarre ! Tout doux et tout... Gray se demanda si le bar plutôt bien fourni n'avait de l'alcool de chez lui, mais il n'osait pas demander... Ou mieux du frotis. [Alcool très puissant et dangereux, contenant de la pomme. Doit être préservé dans un fut en fer.]
M'enfin, en attendant son interlocuteur avait l'intention totale et indivisée de Gray.
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Dim 06 Sep 2015, 14:30

Une fois que Gray fut entré dans la pièce, le borgne referma la porte, y tournant un tour de clé, et ne retint nullement un léger rire face à la remarque de stupeur de Gray quand ce dernier vit la salle auxquels ils avaient accès... Certes, il était vrai qu'exposer cette richesse était mal perçue par certaine personnes, mais ces personnes étaient souvent des gens avides d'argent, qui supportaient simplement mal le fait qu'autrui en ait davantage qu'eux, or le jeune homme qui l'accompagnait avait largement prouvé qu'il ne faisait pas partie de cette frange d'individu. Oh, l'argent l'intéressait, c'était une évidence qu'il avait lui même reconnu, mais ce n'était pas là, mais c'était une avidité différente de celle qui s'offusquait de l'étalage de richesse, et il n'était pas non plus assez miséreux pour que ça soit une insulte.

Et s'il le prenait mal, il le cachait sacrément bien au vu du sourire qu'il affichait en détaillant la pièce et de la bonne volonté qu'il montra quand il s'agit de se présenter, pendant qu'à cet instant son interlocuteur s'approchait du bar propre à cette salle, et laissé en libre service. Se faisant il tourna brièvement le dos à son interlocuteur, mais ne l'en écouta pas moins, comme il ne tarda pas à le prouver en lui répondant avec un certain amusement.

"Mon pseudo, comme tu le dis si bien, est Crocs-Noirs. Je ne fais de toute façon pas de secret dessus, le simple fait que tu l'ignores, trahissant le fait que tu es un nouveau venu ici ! Qui plus est, il serait des plus inconvenant de ma part que de ne pas me présenter après que tu l'ais fait. Tu me diras, que ça l'est de toute façon que je ne te donne pas mon vrai nom, mais de toute façon personne ne le connait en ces murs."

Il eut un léger sourire énigmatique en prononçant ses propos, qui par ailleurs n'était pas le moins du monde discret...Et c'est justement alors qu'il désigna la porte, sur laquelle se devinait une glyphe magique.

"Et ne te gêne pas pour parler comme tu l'entends, pas la peine de faire le discret. Disons que j'aime bien avoir mes entretiens en privé, et je fais tout pour m'assurer qu'il le reste. Même l’ouïe la plus fine du donjon collée à la porte ne t'entendrait pas si tu venais à crier !"

Il y avait assurément de la magie derrière cela... Pourtant son interlocuteur ne paraissait pas être un magicien pour le moins du monde. Peut être était ce tout simplement quelque chose qu'avait fait instauré le tenancier pour assurer la tranquillités des clients fortunés qui réservaient cette salle, mais en tout cas l'interlocuteur de Gray paraissait des plus confiants quant à l'efficacité de la chose...Et alors que le jeune homme s'installait, il revint vers lui avec deux grands, mais amples verres, remplies d'un alcool fort, une sorte de mélange de Rhum et de liqueur naine au vu de l'odeur... Le borgne prit alors le temps de s’installer, savourant visiblement le confort ds sièges et jouant négligemment avec son verre, sans y goûter...Et prenant enfin de nouveau la parole, un sourire aux lèvres.

"Il peut tout de même y avoir un avantage à ce que les gens ne puissent pas mettre de noms sur un visage... Mais il est déjà appréciable, quand ils ne savent rien d'autre, et c'est bien ce qui m'intéresse chez toi. A t'entendre, tu ne viens de nul part, n'a jamais rien fait de particulier. Tu ne possèdes aucun passé ici, aucune attache, rien dont on puisse user pour exercer une pression sur toi, et, crois moi, ce genre d'individu se fait rare, et précieux, au vu des ennemis que je me fais..."

Il but un peu de son alcool, avec parcimonie, comme un homme le savourant, ou bien se montrant prudent quant à sa consommation... Cependant l'aisance avec laquelle il le supporta trahissait tout de même une certaine habitude. Puis, une fois cela fait, il joignit ses mains sur le verre, légèrement penché sur son siège, vers son interlocuteur, qu'il ne cessait de fixer.

"De fait, j'aurai bien besoin d'un homme de main, à qui je pourrai confier des tâches qui diffèrent un peu de celles qu'accomplissent mes sbires habituels, des tâches qu'ils... Seraient trop délicates de confier à une personne qui aurait certaines choses à perdre, mais tu ne les a pas... Bien sûr tu seras payé en conséquence !"


Voilà des promesses à la fois belle, et inquiétante, mais qui en même temps ne disait pas grand chose sur le travail qu'il allait faire... Mais le borgne sembla écarter tout simplement le sujet, lui adressant une autre question alors qu'il recalait son dos sur le fauteuil, une jambes reposant sur l'autre.

"Mais nous avons tout notre temps pour discuter de la chose... Et je me demandais par ailleurs, c'est la première fois que j'entends parler d'une village de monstre qui ne serait pas trop loin et que l'Eglise laisserait en paix, que peux tu me dire sur ce dernier ? Après tout, j'aime bien en savoir un minimum sur mes employés... Je sais, un peu contradictoire, avec le fait que j'apprécie la discrétion, mais ce n'est pas non plus comme si c'était particulièrement à ta vie que je m'intéressais. Seulement... Les nouveaux débouchés sont souvent la chose la plus délicate à trouver, tu n'es pas d'accord ?"

Sa voix était amicale, quelque peu négligente, comme s'ils étaient deux amis qui échangeraient des banalités, même si en vérité, il était des plus attentifs aux propos de son interlocuteur !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Lun 07 Sep 2015, 21:13

[Tu peux remercier Blizzard pour m'avoir filer une musique qui motive >w<]

Crocs noirs... Non ce nom ne disait rien à Gray du tout. M'enfin, comme le dénommé Crocs noirs lui avait dit, c'était sans doute parce qu'il était nouveau....
Mais pour l'interrogation de Gray, non ils n'avaient pas de Frotis. Par contre, ils avaient un truc appelé la fée verte. Gray avait entendu dire que c'était bon. En plus de l'alcool vert, c'est drôle. Le guerrier saisit donc la bouteille pour s'en verser un verre, toute race de sa pseudo-ivresse ayant disparu. L'homme semblait apte à garder les secrets et nul ne pouvait les écouter.

"Vous inquiétez pas de ma consommation. L'alcool me fait rien, demandez pas pourquoi, personne ne sait pourquoi. Certains disent que c'est parce que je suis tombé dans un tonneau de la bibine du village quand j'étais môme..."

Alors que Gray eu alors peur de soûler son interlocuteur, le jeune insouciant commença alors à raconter un peu sa vie.

"Alors où dans la montage... Je dirais dans un plateau bien peaumé. L'ascension est galère, le chemin ardu et y a pas de gibier. En plus il est inacessible en dehors de l'été... En prime, faut être du coin pour connaître tout les sentiers. C'est pour cela que l'Eglise a sans doute jamais voulu nous emmerder. Faudrait trop de ressources pour nous déloger, et ils seraient épuisés. A l'inverse, on serait trois tribus : Des Slimes, des Centaures qui sont aussi bûcherons, je vous laisse deviner les muscles, et les humains qui sont mineurs et agriculteurs. Et brasseur."

Gray se gratta ensuite un peu la tête.

"Pis... Pourquoi on ferait du mal aux monstres ? Les Centaures nous sont nécessaires pour certaines charges comme traîner les troncs des maisons, et ils font l'école. Tout nos mômes sont accouchés par des Slimes sages femmes. En plus ils empêchent les mômes de se noyer. La relation est symbiotique entre nous tous..."

Gray avala alors un verre entier d'absinthe. [Pour les mineurs : N'essayez JAMAIS. JAMAIS. C'est pire que de la vodka ce machin. Deux verres et t'es KO] Bon goût le machin.

"Mais bon. On sait que le monde extérieur existe. On largue de temps en temps des tonneaux en métal de la bibine, et on envoie un gars descendre discretos pour récupérer la monnaie auprès des aubergistes. On fabrique un alcool puissant d'après eux... Frotis que cela s'appelle. Là vous pouvez par contre revez pour que je vous dise ce qu'on met à par la pomme. Entre autre car je sais pas... Mais si jamais on vous en propose, prenez en qu'un dé à coudre. Littéralement. Même chez nous on boit pas plus que ça, et moi pas plus de deux verres vrais."

Puis le monsieur borgne voulut en savoir plus sur sa vie...

"Bin moi, j'ai voulu voir le monde justement. J'ai donc descendu le sentier il y a deux ans... Et depuis je vivote. Tantôt j'explore des ruines, en collant des mandales aux araignées et autres et je revend le butin. Au pire j'ai eu des embrouilles avec l'Eglise, car je pense pas comme ces cons... Et j'ai vivoté en faisant un peu partout le coup du bras de fer, ou du concours de boisson. Faudra que j'essaie d'aller chez les nains d'ailleurs.."

Et là dessus, Gray se resservit un verre, attendant la réaction de son compagnon.
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Mar 08 Sep 2015, 23:34

Le dénommé Crocs-Noirs parut quelque peu surpris par les propos de son interlocuteur, quand bien même il était difficile de savoir exactement ce qu'il pouvait y trouver d'étonnant, après tout ce n'était que les réponses à la question qu'il avait formulé ! Enfin, au moins semblait il des plus attentifs au propos de son interlocuteur, aussi banaux pouvaient ils paraître ! Cependant, il était tout de même difficile de savoir ce qu'il pensait de tout cela dans le fond, souriant par moment ou haussant le sourcil, comme lorsqu'il évoqua des slimes sage-femme, il ne laissait cependant transparaître que des bribes d'émotions et ne commentait même pas les propos de son interlocuteur, le laissant parler tant qu'il voulait.  Se faisant il se resservait parfois d'alcool quand son verre se vidait, mais il se montrait de même quelque peu précautionneux quant à sa consommation, s'avérant bien moins excessifs que son interlocuteur !

Et quand enfin ce dernier en eut finit il joignit ses mains, ses index tendus, l'un contre l'autre devant ses lèvres...Avant d'afficher un large sourire. prenant appui sur les accoudoirs de son fauteuil, il se releva alors, prenant son verre au passage, et commença à marcher distraitement autour du jeune homme, semblant distrait... Mais ses propos trahissaient l'intense réflexion qui avait été la sienne, et qui se poursuivait.

"Le fait qu'il y ait une assez faible variété de créatures dans ton village doit aussi les motiver à ne pas vous éradiquer tout de suite. Après tout ils savent ce qu'ils sont sensés trouver, de fait ils peuvent affiner leurs méthodes pour dénicher les monstres, et ils sont donc à peu près certains d'attraper tout slime ou centaure qui viendrait de la montagne... Mais au vu de ce que tu dis ils doivent aussi faire preuve d'une certaine...Conciliation avec les humains. C'est intéressant... Pourtant ils devraient vous traiter comme des hérétiques, et les dieux savent le sort qui attend ces derniers ! Surtout au vu de votre coopération... Même si je dois avouer, que bien que je vois en quoi les slimes peuvent doués en ce domaine, je trouve ça étrange que des créatures qui ne donnent pas naissance à proprement pas parler exercent la profession de sage-femme !"

Il eut un léger rire à cette idée, et, s'il tenait d'une main son verre ,l'autre semblait fouiller dans une de ses bourses afin d'y trouver quelque chose. Tout en se faisant il ne cessait de marcher nonchalamment, tournant vaguement autour de Gray, tendant parfois le verre dans sa direction, tandis qu'il continuait de parler.

"Quant à ton alcool...Cela m'a l'air être une boisson prometteuse... oh ne t'en fais pas, je ne vais pas t'extorquer la recette. Certes, j'aurai sans doute de quoi le fabriquer, mais cela ne serait pas des plus profitables tant pour moi, que pour ton village. J'ai une idée... Bien plus avantageuse pour les deux parties. Tu as sans doute remarqué que le donjon était empli d'amateur d'alcool... Nous n'en manquons jamais grâce aux nains et autre individus productif en la matière, mais certains aiment en découvrir davantage, et le premier à offrir une nouvelle boisson d'ivresse est certain de produire des bénéfices intéressant...D'autant plus que les seuls alcools que nous possédons sont ceux que nous produisons nous même, ou bien que je parviens à faire importer ! Donc...Tu comprends où je veux en venir ? Pour faire simple, je pense que si je pouvais me procurer un peu de ton alcool et payer ton village en échange, de quelques façon que ce soit, cela nous serait grandement profitable...Et puis ça ne vous changerait pas trop de vos échanges avec les tavernes environnantes, non ?"


L'idée était assez clair, en étant le premier à proposer ce produit, Crocs-Noirs en dégagerait assurément un grand bénéfice, et ce encore plus s'il bénéficiait du monopole de cette boisson au sein du donjon... Mais ce n'était pas là seule chose qui intéressait le borgne chez son interlocuteur, ce qu'il lui fit comprendre par la suite.

"Tu pourrais m'aider à établir le contact avec ton village... Mais bien sûr je pourrai te faire accomplir d'autres tâches aussi. Tu sembles avoir un profil d'aventurier, et il s'avère que malheureusement ceux qui entrent sont soit rapidement jeté dehors, soit des créatures qui prennent bien des risques inutiles en dehors du donjon... Bon, toi même tu sembles avoir des ennuis avec l'Eglise, mais je ne pense pas que tu ais ta tête mise à prix non ? Enfin quoi qu'il en soit, tu m'intéresses, mais ça tu le savais déjà, je pense, non ?"


Il lui adressa un sourire complice... Puis revint finalement se rasseoir devant lui, finissant son verre ,en le reposant...avant de sortir un parchemin avec une plume qu'il posa sur la table, ajoutant alors.

"Et si jamais tu penses qu’œuvrer avec moi nous sera bénéfique à tout deux, je t'invite à signer le contrat..."


Il avait particulièrement insister pour le "nous deux", quand bien même il restait des plus cordiales... Quant au contrat, si Gray prenait le temps de lire, il stipulait simplement que Gray suivrait les directives de Crocs-Noirs, mais serrait libre de travailler à côté de la façon qu'il souhaitait, du moment que cela n'allait pas à l'encontre des directives sus-dites. Quant au paiement... Il n'était précisé nul part, mais le contrat stipulait qu'il serait payer à la hauteur du travail accompli, c'était vague, mais en même temps au vu des largesses dont avait fait preuve Crocs noirs cela était de bonne augure.

Le plus curieux dans le fond étant sans doute l'absence d'encrier... Mais Gray pouvait aisément voir que la plume n'était pas ordinaire, des glyphes en parcourant la tige et sa pointe paraissant en permanence humide et noir, sans doute pouvait on écrire avec sans l'avoir abreuvée en encre. En somme, la décision lui incombait désormais, et d'un geste aimable de la main le borgne l'invita à la prendre !
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Sam 12 Sep 2015, 11:21

Gray ne prit même pas le temps de réfléchir.

"Des outils en fer. On en manque beaucoup. Fin, y a un filon, mais la qualité est mauvaise. Si vous me procurez quelques outils en fer de qualité bonne ou moyenne, je peux vous obtenir un ou deux tonneaux... Ce qui vous permet une sacré plus-value, vu qu'on le sert dans des dés à coudre."

Dit-il en terminant la bouteille. Ouaip, c'était vraiment pas mauvais ce ptit truc.

"Surtout que j'aurais du mal à en ramener plus de 2, mais en prime, ce qui est mieux que d'avoir le monopole... C'est encore de contrôler l'offre non ? Si la demande est supérieure à l'offre, vous contrôlez mieux les prix et vous vous faîtes des bénéfices encore plus importants. Si en prime vous rajoutez le fait que l'alcool est rare et fait à partir d'une recette secrète, vous pouvez justifiez un prix important. Je pense que vous pouvez littéralement rattraper votre mise de départ en à peine 3 dés à coudre."

Ajouta le petit humain, en se grattant le menton... Avant de voir l'air de son interlocuteur. Ah oui, cela devait être le contraste par rapport à tout à l'heure.

"Soyez pas surpris. Le numéro de tout à l'heure, c'est pour faire tomber les pigeons dans mon piège. Bien sûr que je suis cérébré quand même... Et en deux ans à essayer de ne pas me faire rouler par les marchands, l'a bien fallu que je me démerde. Les lois du marché et tout..."

Le jeune homme ne prit toutefois pas tout de suite la plume... croisant les bras avec un grand sourire.

"J'ai envie que l'on détermine d'abord le prix. Je ne suis pas contre le contrat magique, ca permet d'éviter les coups en pute. Mais je préfère que tout les termes soient définis avant."

Puis le jeune homme soupira avant de demander...

"En prime, excusez moi de le demander, mais vous croyez vraiment que c'est une bonne idée de déjà vouloir faire avec moi ? Vous ne me connaissez pas et avait presque aucun moyen de vérifier si je dis la vérité. Certes le contrat magique me forcera à tenir parole, et j'ai pas peur de le signer, mais essayer de prendre quelques précautions quand même..."
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Mer 16 Sep 2015, 12:46

Crocs noirs ne dissimula nullement son sourire lorsque Gray lui fit part du prix à verser pour quelques uns de ces tonneaux, qui s'avérait bien faible au regard du bénéficie qu'il pouvait faire... Mais cette satisfaction laissa rapidement place à une légère surprise qu'il ne dissimula pas, dévisageant son interlocuteur avec curiosité. Non pas tant parce que le jeune homme venait de finir une bouteille qui à elle seule aurait pu rendre un nain ivre, que par les notions dont il commençait à user dans ses propos, des termes qu'un néophyte, même vif d'esprit ne connaissait pas forcément... Bon par contre, il se ressaisit rapidement et afficha clairement son... Ennui lorsque son interlocuteur se décida à lui faire une sorte de cours quant à la façon dont il devrait gérer la vente en fonction de la situation, une leçon dont il connaissait déjà les enseignements, et qu'il avait déjà appliqué par soi même. Cela dit, si cela lui était ennuyeux, il saisit rapidement tout l'intérêt qu'il y avait à ce que son interlocuteur ait ce savoir, tout comme les ennuis que cela pourrait engendrer... Car si Crocs-noirs s'estimait doué pour cerner les gens, ce n'était pas parce qu'il pouvait deviner d'un coup d’œil leur passif ou leur attitude, cela personne ne le pouvait de toute façon, mais parce qu'au fur et à mesure qu'il les observait ou les découvrait il pouvait anticiper leurs actions, leurs potentiels comportements, et à ce petit jeu il s'était rarement trompé.

Et il s'était justement attendu quelque part à ce que le jeune homme lui réserve ces surprises, bien que cela n’ôtait rien à l'étonnement causé par ces dernières... Après tout ce n'était pas pour rien qu'il avait tant misé sur lui, ce qu'il précisa avec un léger rire.

"Pour ton petit numéro de tout à l'heure, je m'en étais douté. T'es pas le premier à le faire et ce n'est pas par simple complicité raciale que j'ai tant misé sur toi ! Par contre je ne m'étais pas attendu à ce que tu en saches tant sur comment fonctionne le commerce... Car ce qui te semble naturel après avoir chercher à éviter les magouilles des marchands pendant deux ans... Bah il y a justement certains d'entre eux qui n'en ont pas conscience jusqu'à leur mort. Cela dit, ce n'est pas mon cas, et il te reste encore à approfondir un peu tes leçons."

Cependant, avant de poursuivre sur la question, il le laissa finir ses propos, concluant au sujet du contrat, et de la défiance dont devait faire preuve son interlocuteur à son égard, ce qui lui arracha une nouvelle moue ennuyée. Ça en devenait presque lassant... Enfin quitte à entendre cela, autant dissiper tout de suite les potentiels malentendus... Et ainsi, tout en jouant négligemment avec un court poignard qu'il avait extirpé de sa ceinture il reprit la parole, d'une voix presque songeuse, alors qu'il faisait part de ses réflexions sur la situation.

"Pour en revenir sur le monopole...Ton idée est vrai, mais tu omet que ton alcool, aussi exceptionnel soit il, n'est pas la seule boisson alcoolisée du donjon, et en tant que tel il faut aussi prendre en compte l'offre qu'il y a sur les autres alcools, le prix de ces derniers, pour ne pas que tout les acheteurs potentiels préfèrent une qualité moindre à un prix exorbitant. En somme il ne faut pas être trop gourmand tout de même, car mon monopole demeure relatif. Oh, certes, je contrôle aussi une part de l'offre des autres alcools, mais je n'en ai pas la totalité... Je pourrai essayer, certes, mais cela m'attirerait plus d'ennuis qu'autre chose, et puis un peu de concurrence est, selon moi, nécessaire pour ne pas se laisser aller à l'oisiveté !"

La confrontation... Cela pouvait sembler idiot, mais en même temps il était aisé d'en voir l'intérêt. Le fait d'avoir un rival, quand bien même négligeable, empêchait quiconque de se reposer sur ses lauriers par contre d'être un jour dépassé par celui qu'il aurait négligé. Du moins c'était la façon de penser de Crocs-Noirs visiblement, qui poursuivit, se curant les ongles avec sa lame.

"Quant à ton paiement et celui de ton village... Le prix que tu estimes pour les tonneaux de leur part me semble raisonnable. Il est en effet fâcheux qu'un village montagnard ne puisse pas compter sur du matériel en métal... D'autant plus que sans ces derniers, leur productivité doit s'en trouver amoindri, alors si tu dois discuter avec eux, précise leur bien que les outils que je leur procurerai seront d'excellentes qualité, probablement même en acier plutôt qu'en fer... Ce n'est pas vraiment le coût supplémentaire que cela me représente qui va me déranger."

De toute façon le processus à effectuer pour opérer à ce changement, cette amélioration du matériau leur était bien connu et de fait ne serait pas des plus compliquées à réaliser... Et le village en serait probablement satisfait, car bien qu'il existait des métaux de meilleur qualité ou aux propriétés plus intéressantes on usait rarement de ces derniers pour de simples atouts, à moins qu'on ne soit un grand maître artisan, de fait, c'était sans doute le mieux qu'il pourrait escompter, du moins pour le moment... Mais maintenant il était temps de revenir à Gray, Crocs noirs posant alors sa dague, près du contrat, avec un léger sourire.

"Le prix que je te verserai sera de deux pièces d'or par semaine, avec des primes potentielles, dont une déjà de cinq pièces d'argent pour chaque tonneau que tu me rapporteras, plus une autre de cinq pièces d'or quand l'accord aura été conclu avec ton village... Largement assez pour manger, boire, et te permettre quelques petits à côtés je pense... Je crois ne pas me tromper en affirmant que ce salaire est des plus raisonnable, non ? Et concernant le fait que ça soir raisonnable de ma part de t'embaucher, et bien je ne suis pas le genre d'homme à repousser une opportunité, au risque de ne plus pouvoir la saisir, par simple prudence... Mais sois certain que je ne laisse rien au hasard, et qu'en tant que tel tu peux être certains que si tu m'as caché quoi que ce soit de compromettant la sanction tombera inévitablement. Pour ces mêmes motifs, je pense qu'il serait judicieux que tu sois accompagné pour aller à ton village, ne serait ce que pour transporter davantage de tonneaux... Cela étant dit, ces contrats magiques ne sont pas non plus des pactes infernaux. Ils n'entravent nullement tes actes, même après l'avoir signe tu pourrais très bien tenter de me poignarder, aucune magie ne t'en empêchera ! Leur usage est quelque peu... Différents."

Il eut un léger rire alors qu'il lui faisait ses révélations, lui révélant une faiblesse apparente du contrat magique... mais il paraissait en même temps des plus confiants, comme si cela faisait partie de ce qu'il avait planifié... Et à bien y réfléchir son poignard près du contrat était presque comme une marque de confiance, après tut, ainsi isolé, Gray pourrait aisément en profiter pour se débarrasser de son interlocuteur, si tel était son intention, et ce dernier le savait sans doute... et pourtant il ne paraissait nullement inquiet, attendant juste que le jeune humain fasse son choix, quel qu'il soit.
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Lun 21 Sep 2015, 18:00

Gray se contenta d'hocher la tête aux réflexions de Crocs Noirs. Yup, le type était malin, et réglo... Enfin autant qu'on pouvait l'être dans cette branche.

"Ma foi, maintenant que tout est mis au clair... Je veux bien signer. Juste, pour mon compagnon de route... J'aimerais juste que vous preniez quelqu'un qui obéisse rapidement aux consignes sans discuter. Je dis cela pour son propre bien. Même pour moi qui connaît parfaitement le chemin, je prends un risque. Si l'autre est du genre à discuter mes ordres ou à vouloir des explications à tout bout de champ, on risque de se prendre un éboulement dans la tête."

M'enfin, vu comment était Crocs Noirs, cette précaution semblait inutile...

"M'enfin vu que vous êtes malin, patron, j'imagine que vous l'aviez déjà pigé... Prévenez moi quand vous aurez rassembler les outils, et votre homme. On partira quand ils le seront... C'est pas comme si j'avais énormément d'affaires."

Gray termina la bouteille d'absinthe... Et alla se chercher une autre bouteille.

"J'aurais juste une dernière question .... Vous me conseilleriez quelle auberge ?"

Dit l'humain avec un mince sourire alors qu'il signait le contrat... Gray Ashura. Un nom qui ne disait rien à personne, mais que le jeune homme avait bien l'intention de porter jusqu'au bout, quoiqu'il lui en coûte ou qu'il fasse.
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Crocs noirs le Mar 22 Sep 2015, 13:41

Crocs noirs aurait pu s'offusquer que Gray puisse penser que ses hommes puissent poser de telle difficultés... Mais ce fut avec un sourire qu'il répondit à sa remarque, alors qu'il détaillait en quoi le choix d'un individu fiable était une nécessité... Mais de toute façon le choix de son compagnon reviendrait à son interlocuteur, auquel il était bien contraint de faire confiance, sur ce point en tout cas, chose qu'il manifesta peu après, tout en désignant le borgne par un terme qui anticipait la signature du contrat... Qui ne tarda pas à survenir, une fois qu'il eut fini la bouteille d'absinthe comme s'il s'agissait d'un verre d'eau, alors même que cet alcool n'était réservé qu'à certaines races, les autres, dont les humains d'ordinaire, étant à même d'être affecté par de déplaisants effets secondaires, tel que la cécité, mais Crocs noirs semblait ne pas s'en faire pour Gray

Par ailleurs, une fois que ce dernier eut signé le contrat avec son nom, le borgne saisit le parchemin et le glissa dans une de ses besaces avec la plume. Se faisant il l'avait observé brièvement ,s'étant probablement attardé sur la signature de celui qui était désormais son employé, comme pour s'assurer qu'il n'y avait nul tromperie, à moins tout simplement qu'il soit surpris du fait qu'il sache écrire alors qu'il venait d'un village perdu en haut des montagnes !  Mais quoi qu'il en soit,il parut ne plus y penser l'instant d'après, répondant à la question de Gray.

"Si c'est pour boire, celle où nous sommes est pas mal, je l'approvisionne régulièrement. Pour ce qui est de dormir, je te conseillerai plutôt les établissements situé près des quartiers résidentiels...Tu peux aussi essaye de demander à avoir ton propre logement, et il te sera donné, mais, de façon étrange, ceux qui sont accordés aux humains sont souvent de piètre qualité ! D'ailleurs on te proposera sans doute de passer un pacte en même temps. Je ne t'interdis pas de le passer, après tout je comprends les avantages qu'il y a à ressusciter si on meurt entre les murs du donjon..."

Une fois cela dit, il commença à se diriger vers la sortie, n'ayant plus rien à faire ici, et les choses dont il devait encore traiter en lien avec Gray devant s'opérer en d'autres lieux... Mais il se permit de préciser à leur sujet, avant d'ouvrir la porte, y tournant la clé.

"Quant à ton expédition... Elle aura lieu dans quelques jours. On pourrait l'organiser dès ce soir, mais un humain qui arrive au donjon et qui repart le jour même ça fait des plus suspects... Et puis ça me permettra de peaufiner les détails et le paiement, tandis que toi tu pourras prendre tes marques ici, et crois moi tu vas en avoir besoin ! Quant à l'individu qui va t'accompagner... Sois tranquille, il sera bien présent, mais tu le remarqueras à peine !"

Cette remarque arracha un léger rire à Crocs-noirs, comme s'il s'agissait d'une blague qu'il était le seul à comprendre... Un rire qui fut submergé par les exclamations et les voix quand la porte s'ouvrit, laissant rentrer le bruit de la salle principale dans le salon privé, le ruffian attendant, adossé au chambranle, que Gray sorte avant de refermer la pièce, qui peu après leur départ ne conserverait aucune trace de leur venue ou de leur discussion... Une nouvelle précaution parmi tant d'autre en somme.
avatar
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Gray Ashura le Jeu 24 Sep 2015, 22:17

Gray rigola un instant à l'idée d'avoir son propre logement, aussi rapidement à son arrivée.

"Sans façon pour le logement. J'attends de voir encore un peu avant de décider... Pis mon vrai foyer, c'est encore pour l'instant la maison familiale, peinarde au creux des montagnes. L'auberge m'ira parfaitement."

Dit le jeune homme, expliquant son bref éclat... Avant que le parrain ne fasse une sorte de blague sur son futur partenaire de route... Qui intrigua Gray, mais qui ne chercha pas à en savoir plus. Le contrat était signé, et il le découvrirait assez tôt.
Le jeune homme sortit donc dans la salle, non sans embarqué la bouteille qu'il avait commencé. On ne gâche pas une boisson gratuite.

La salle avait retrouvé son bruyant et sa joie. Gray regarda brièvement la pendule... Et il n'était pas encore l'heure de se coucher. Sans compter qu'il avait maintenant quelques sous en poche.
Il se dirigea donc vers le minotaure Barman pour régler ses verres et en commander un autre. La bouteille d'absinthe serait pour plus tard, en privé !
Pour l'instant, Geffray, remet nous des glaçons !


Fin du RP
avatar
Gray Ashura

Masculin
Messages : 45
Expérience : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit entretien.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum