Un cercle de quoi ? D'invoc...a..ti on [PV Brimsgard Vent-Fuyant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un cercle de quoi ? D'invoc...a..ti on [PV Brimsgard Vent-Fuyant]

Message  Fulmeno le Ven 08 Avr 2016, 23:43

Arrivé dans ce donjon, Fulmeno était quelque peu déboussolé. Ayant vécu tout son temps dans la campagne, voyant toutes ces briques. Ces constructions lui paraissaient quelque peu, contre-nature. Enfin, il a vécu avec un golem de pierre, ce n'est franchement pas non plus comme s'il n'avait jamais vu de la pierre.
D'ailleurs en pensant à lui, il se demandait si il pouvait exister des golems ici, ne serait-ce, *Est-ce habité ?* pourrait lui passer par la tête.

Quand tout à coup, il vit une sorte de dessin au sol, cela formait un grand cercle, c'était très lumineux. Il y avait beaucoup de détails, des symboles en tout genres, avec des segments qui partaient un peu dans tous les sens, Fulmeno s'embrouillait la tête comme pas possible, avec ces tonnes de traits insignifiant à son égard. 
*Mais qu'est-ce que cela peut être ? Cela ressemble à ce que les humains appellent "magie" je crois...
Mais qu'est-ce que fait cette "magie" ici ? Il y a des humains ici ? Je dois absolument partir ! Sinon il vont tenter de me faire la même chose qu'à Astrak, et je mettrais des centaines d'années à le retrouver !*
Ainsi Fulmeno se dirigeait vers le fenêtre pour pouvoir s'envoler.


Dernière édition par Fulmeno le Lun 11 Avr 2016, 11:25, édité 1 fois (Raison : [PV] Brimsgard V-F)
avatar
Fulmeno

Masculin
Messages : 43
Expérience : 130
Métier : Esprit (Chômage)

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cercle de quoi ? D'invoc...a..ti on [PV Brimsgard Vent-Fuyant]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Mer 13 Avr 2016, 17:14

  J'ai peur ! Très peur ! Pourquoi ? Comment ? A cause de ce que j'ai trouvé en me baladant sur le marché situé sur la grande place ! Ces cheveux et leur odeur ; quelqu'un aurait pu se les foutre en extension sur le crane que j'aurai quand même pu les sentir à des lieux. Enfin à des lieux... J'exagère forcément sans quoi sa présence n'aurait pas été une telle surprise pour moi, si proche du donjon en tout cas. Le soucis dans tout ça, c'est qu'avec autant d'espèces différentes promenant leur flagrance un peu partout, impossible de pister quoi que ce soit. Autant dire qu'elle peut surgir de nul part sans se faire repérer par mon flair. Mon ouïe infaillible ? Je peux rêver. Entre les conversations incessantes des badauds, le bruit des charrettes dont les roues de bois tapent durement le sol et les hurlements des vendeurs -affirmant que leurs merdes sont assurément moins de la merde que celle de leurs voisins-, je suis ainsi donc totalement vulnérable. Me pinçant songeur le menton, me tapotant le front du poing à l'image de ces prétentieux penseurs d'humains, je cherche à deviner sa position actuelle. Est elle en train de fureter dans les cieux comme lors de nos chasses ? Non, trop visible. Arpente t'elle le marché dissimulée sous un aspect plus approprié ? Peut probable car moi même il m'a fallut du temps pour m’accommoder d'un telle activité étouffante. Peut être est t'elle partie quérir de précieux renseignement sur son compte auprès des autorités... Peut être  !

  Sur ma gauche à deux largeur d'épaules, une bête de trait défèque alors. Tu sais quoi gros cul ? Tu as parfaitement raison : je suis dans la merde jusqu'au cou. 

  L'instant questions/réponses est pour moi finit. Sans trop de discrétion je décide de déployer mes ailes d'ébènes. La seconde d'après je fais mes adieux au sol et touts ses dangers. Si en plus de la poussière mon geste soulève quelques protestation de la part des passants, je m'en contrefiche. Ma vie est en jeu. En prenant mes distances en direction des nuages je me souviens. Avec la renarde, puis ensuite avec cette femme porcelaine. Ha ! Et avec la folle de nana au petit dragon. A chacune de ces fois je me suis coltiné un sermons de la part des gardes. Le cas de Demie étant sans conteste le pire d'entre tous. A cause de cette pimbêche velue j'ai finis en cage. Autant dire que si ma Némésis est partie se renseigner sur moi elle va être servie. Je dois partir de ce lieu pour un temps. J'ai enfin dépassé la cime de ces épaisses battisses qui fourmillent sur ces terres. J'exécute alors une torsion du torse pour me diriger vers la forêt. "Avec sa taille, elle ne pourra pas me suivre. Elle sera obligée de marcher pour me traquer. Si elle parvient à me débusquer. Les senteurs de la forêt devraient, je pense, limiter ses sens olfactifs."  Pense-je sure moi. Mais trois battement d'ailes accomplis que je frémis de terreur. Un bruit qui gronde, l'air qui souffle, mon regard qui suit pour finir par croiser le siens. J'ai peur ! L’adrénaline ne tarde pas à parcourir tout mon système sanguin. Alors qu'une immense mâchoire bardée de crocs vient claquer bruyamment à quelques centimètres de ma couenne, je gémis de peur et m'envole dans l'autre sens. La forêt on oublie !

-Brimsgard !! Hurle t'elle, sa rage déchirant l'espace pour aller résonner jusque dans chacune des fibres de mon corps. Il est plus que temps d'honorer mon surnom. Tire toi Vent-fuyant, tire toi !!

  Je me décide soudainement d'inverser ma trajectoire et de repartir d'ou je viens à savoir au sol. Plus précisément entre les bâtiments. Comme pour la forêt, je pourrai y voler là ou elle devra se contenter de courir. Sauf si elle se fout des passant et des infrastructures auquel cas je suis mal, encore plus que maintenant. Je m’exécute prestement. Mais la encore elle s'interpose. Je l'entends parfaitement, inspirer fortement pour ensuite expirer de plus belle avec en prime cette chaleur si caractéristique de notre espèce. Un habile coup d'aile pour m’éjecter plus haut me sauve alors d'une imposante langue de feu (dont la chaleur ne me trompe pas sur le sort qui m'attend si elle m'attrape). 

-Brimsgard, ou vas tu ? Je ne souhaite que discuter avec toi. Tu m'as manqué après tout ce temps. Ne ressens-tu pas la même chose à mon égard ? 
-Je te jure que je ne pensais pas à mal ! J'ai juste... Juste... Wouah ! Une tour d'évitée ainsi qu'une large griffe raclant celle-ci.
-Juste ? 
-J'ai... Négligemment oublié de ce qui était prévus ce jour-ci. Si j'avais su... Un torrent ardent de feu vient aussitôt me couper dans ma phrase (et dans mon élan), omettant de me cuir le jambon uniquement grâce une superbe embardée de ma part.
-Oublier ! Tu as oublié ?! Sale chiure d'écureuil ! Je vais venir te marquer le cuir de ce que j'ai ressentie quand j'ai appris que tu as fui notre union. Peut être qu'alors tu t'en souviendras jusque dans ta tombe. 

  Pleurant à l'aide, j'observe soudainement sur ma droite -à seulement quelques mètres- une fenêtre située sur le versant d'une des plus grandes flèches de briques, justement placée à ma hauteur. Ni une, ni deux, ni trois. Je croise les doigts, supplie le dieux des bouffeurs de noisettes de me pardonner du crime de ses fils puis me propulse vers mon issue de secoure. Je m'enveloppe de mes ailes avant de pénétrer avec fracas dans l'édifice. Pour résumer mes pensées à ce moment précis : aïe et ouille. Puis tout cela suivit de quelques tonneaux  jusqu'à finir ma course sur le sol. Même ainsi emmitouflé de mes membranes draconiques bardées d'éclats de verre, je peux sentir le feu qui lèche la tour et son crie de frustration.

-C'est pas l'heure de grignoter Ambre. Je n'ai pour seule réponse que le tonnerre de son corps dansant dans les airs et s'éloignant. Pour mieux revenir à la charge je présume. Le silence peut enfin tomber et la douleur se faire sentir. En ouvrant mes ailes je le dis : Bobo... Aïe !

Merci bien captain Pléona.
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cercle de quoi ? D'invoc...a..ti on [PV Brimsgard Vent-Fuyant]

Message  Fulmeno le Mer 13 Avr 2016, 18:16

Ainsi Fulmeno se dirigeait vers la fenêtre pour s'envoler... quand tout à coup, un humain se fracassa dans le donjon, Fulmeno fût surpris, très surpris. Il se disait : Un humain, un humain, faut que le retarde, que je le tue ? Non, surtout pas, sauf qu'il était seul, il avait la supériorité avec ses pouvoirs de foudre il pouvait envisager de lui parler de le questionner sur tout ce raffut qu'ils font, eux, humains.

Mais que pouvait il bien faire là ? Qu'est ce que c'est que ces trucs qui avait dans le dos on dirait des ailes et une queue à proportions géantes ! Il n'avait clairement pas vu d'humain comme celui-çi mais il était persuadé qu'il en était un.

Fulmeno, par mesure de sécurité, se chargeait. Il demanda à ce cher humain avec ailes et queue : Qui est-tu ? Qu'est-ce que tu fais là ? Qu'est ce que c'est que ce raffut que vous faites autre humains, à attaquer n'importe quel "monstre" sous prétexte que vos Dieux l'ont ordonné ?!


Dernière édition par Fulmeno le Mer 13 Avr 2016, 19:10, édité 2 fois (Raison : Ah ben si c'est dans la fenêtre ou j'étais c'est pas pareil)
avatar
Fulmeno

Masculin
Messages : 43
Expérience : 130
Métier : Esprit (Chômage)

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cercle de quoi ? D'invoc...a..ti on [PV Brimsgard Vent-Fuyant]

Message  Brimsgard Vent-fuyant le Mar 19 Avr 2016, 17:14

  Ou est ce que j'ai bien pu atterrir ? Dans une tour, oui je le sais bien. Dans quelle partie de cet immense domaine je veux dire. Pas dans une section ou l'on s'amuse à disséquer ce qui ose s'aventurer dans la zone par mégarde j'espère. Un  très bref coup d’œil sur les motifs architecturaux de la pièce m'apporte la rassurante confiance que je ne suis pas en zone hostile. Il s'agit d'une large pièce circulaire modestement décorée par d'imposants piliers soutenant l'édifice, encadrant de leur présence de grands et beaux vitraux (sauf un, je vous laisse deviner pourquoi). Je suis habituellement de nature curieuse. Aussi je me serais bien permis, en d'autres occasion de les observer plus longuement pour savoir quelles histoire y sont représentées. Sauf que dans l'immédiat j'ai mal et que la proximité d'une imminente menace n'est pas genre à me mettre en joie. Plus tard peut être.

  Alors que je me relève difficilement avec un rictus de douleur se dessinant sur le visage -la faute à mes nouvelles décoration en verre plantées dans la chaire-, une étrange voix se fait entendre derrière moi.

-Qui est-tu ? Qu'est-ce que tu fais là ? Qu'est ce que c'est que ce raffut que vous faites autre humains, à attaquer n'importe quel "monstre" sous prétexte que vos Dieux l'ont ordonné ?!

  Et je dis une voix parce que ça articule des mots compréhensible. Pour mieux me faire comprendre disons plutôt qu'un simili grincement résonne dans mon dos, et pas du genre amicale. "Meeerrrde... A croire qu'une file d'attente pour les ennuis s'est formée dès lors que je me suis réveillé." Dans d'autres circonstance je me serais probablement levé dans le seconde suivante pour repartir aussitôt. Là non. Peu importe ce que cela peut être, peut importe ce qu'il me veut : si la mort est l'unique plat qu'il me propose, jamais elle ne serait aussi amer et épicée que celle que je viens de fuir. J'en suis si lassé que mes épaules s'affaissent et que j'en soupire de frustration. Fatidique, je me lève doucement et regarde dans la dite direction. 
  Quelle surprise ! Moi qui m'attendais à faire face à une saloperie immense à la dégaine abstraite, voila que je fais face à.... à... A quoi franchement ? Une guirlande brillante ? Tu parles d'une menace. J'en suis tellement sans-voix je ne prend même pas la peine de le cacher (le genre de tronche que tu tires devant une soupe dont la composition t'échappe). Ce truc me menace alors qu'il ne fait même pas quoi... Dix centimètres de diamètre. Et il a pas de queue.
  Je suis finalement rassuré. De plus je constate la présence de ce qu'il me parait être une arcane magique tracée à même le sol. Celle-ci est imposante tant par son apparente complexité que par ses dimensions. J'en ai déjà aperçu lors de mes voyages ces derniers temps. Par contre je n'ai aucune idée de son utilité. Peut être est ce la source de la boule de décoration flottante devant moi. Qu'importe ? Cette chose n'est surement pas la menace tant redoutée quelques secondes plus tôt. Si ce n'est que ce truc est en revanche vexant.

-Je ne sais pas ce qui t'as créé mais il a pas de quoi être fier de son travail. Confondre un draconide comme moi avec un banal humain : il faut vraiment être un tâcheron. Dis-je sans dissimuler ma frustration et ébrouant mes ailes pour retirer les quelques éclats encore fichés dessus. Si les humains avaient le dons de voler ça se saurait. Sans compter l'absence de queue qui leur donne un coté par finis en plus de n'être pas fino.
Je tends l'oreille pour entendre un éventuel remous de l'extérieur. Rien. Ambre est probablement partit pour réfléchir à une meilleur approche. Comme je l'ai précisé précédemment je suis curieux. Aussi je m'approche du truc flottant et m'accroupis dans l'idée d'en savoir plus à son propos. J'ai finalement le temps de souffler. Et toi ? T'es quoi ? Une fée, une luciole ou bien le fruit de créations magiques douteuses ? Je suis tellement curieux que j'en approche négligemment une griffe. Est ce que même c'est solide ?
avatar
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cercle de quoi ? D'invoc...a..ti on [PV Brimsgard Vent-Fuyant]

Message  Fulmeno le Mar 19 Avr 2016, 17:48

-Je ne sais pas ce qui t'as créé mais il a pas de quoi être fier de son travail. Confondre un draconide comme moi avec un banal humain : il faut vraiment être un tâcheron.
Si les humains avaient le dons de voler ça se saurait. Sans compter l'absence de queue qui leur donne un coté par finis en plus de n'être pas fino.

Alors là deux seconde, il a dit que j'ai été créé par quelqu'un, et qu'il était incompétent ? Quoi ??? Il a dit un autre mot draconide, cela semble être un nom de race car il y a -nide, ensuite draco-, ben c'est un dragon. Fulmeno comprenait petit à petit qu'il n'était pas totalement humain, donc un monstre selon les "vrais" humains. Tâcheron ? Composé de Tache- et -ron comme un moucheron, quelque chose de petit. IL VIENT DE M'INSULTER ? L'aura de Fulmeno s'intensifie un peu, quand il se met à se raisonner. C'est pas parce qu'il est un peu méchant que je dois me mettre à l'attaquer.
Une queue et des ailes ? La queue, ça doit être le truc derrière lui, qui long et de taille normale, je dis ça par élimination, "les ailes", il y en a plusieurs donc minimum deux, les deux trucs derrière lui légèrement en haut du corps, qu'il agite un peu, il a vu des animaux qui en avaient et qui volaient avec.

Il se met à s'approcher en disant : Et toi ? T'es quoi ? Une fée, une luciole ou bien le fruit de créations magiques douteuses ?
Je me met à me présenter, je suis un élémentaire de foudre nommée Fulmeno
Il a dit Fée ? Luciole ? J'en sais rien de ce que cela peut dire ce coup çi... Mais c'est qu'il veut me toucher ! AAAHH ! hurlai-je en reculant, Me touche pas où je "meurt", c'est comme ça qu'on dit non ? Mourir, oui c'est ça désolé. ME TOUCHE PAS OU JE MEURT ! Ouf, t'a failli me tuer, sale fou de draconide, mais dit moi quel est ton nom ?
avatar
Fulmeno

Masculin
Messages : 43
Expérience : 130
Métier : Esprit (Chômage)

Feuille de personnage
Niveau:
5/40  (5/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cercle de quoi ? D'invoc...a..ti on [PV Brimsgard Vent-Fuyant]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum