La fée et la couleuvre [Malachite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fée et la couleuvre [Malachite]

Message  Tunski le Lun 27 Juin 2016, 13:09

En cette belle période estivale, l'agitation régnait dans les bois dès le petit matin. La flore s'ouvrait à la chaleureuse lumière solaire et la faune allait et venait avec force énergie dans ce joyeux tableau. C'était l'un de ces beaux jours où tous dans la Forêt maudite se réjouissaient, rien ne pouvant vraisemblablement entamer leur bonne humeur. Pourtant, il en était quelques uns qui ne partageaient pas cet enthousiasme. Les nocturnes, nombreux, s'irritaient de toute cette agitation qui perturbait leur sommeil. Eux avaient la décence de respecter le silence de la nuit, pourquoi ceux qui s'agitaient sous le soleil ne pouvaient-ils pas avoir un peu de compassion et calmer leur tintamarre ?
Dans son coin, Tunski aussi maugréait. Ce n'est pas un être nocturne pourtant. Du moins il ne semblait pas. A vrai dire, personne n'a jamais rapporté jusqu'ici l'avoir vu dormir... Mais la cause de ses ronchonnements était tout autre... Les gens autour de lui s'amusaient ! Et ils s'amusaient sans lui (c'est qu'ils commençaient à le connaître et à s'en méfier...), ignorant ses tentatives de les rejoindre ou de les embêter. Même les membres du petit peuple ne pouvaient lui tenir compagnie, la Dame verte les ayant convoqués à sa cour (et bien sûr, Tunski avait oublié qu'il était invité aussi...).

Que faire alors quand il n'y a plus personne à embêter ? C'était là la question que se posait le petit être, voletant sans but entre les arbres. Il arriva, sans même s'en rendre compte, à la lisière de la forêt, tout près de la massive porte. Les gardes étaient visiblement rentrés dans le poste aménagé dans la tour, observant la route par les ouvertures, aussi n'y avait-il personne à embêter ici non plus. Las de toute cette non-agitation, le follet vint se poser sur la statue qui se tenait tout à côté de la porte, comme pour surveiller la route. Profitant de ce perchoir ensoleillé, il s'installa afin de faire une sieste. Les yeux fermés et perdu dans ses pensées, il ne sentit pas la statue bouger. Ce n'était qu'un gros serpent sculpté dans la pierre après tout, pourquoi bougerait-il ?...
avatar
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fée et la couleuvre [Malachite]

Message  Malachite le Lun 27 Juin 2016, 13:49

C'était une très belle journée ensoleillée, aujourd'hui. Les oiseaux chantent, les fleurs s'épanouissent... En de tels jours, les gardes préfèrent rentrer pour observer la route depuis l'intérieur, malgré la beauté du paysage. Cependant, un de ces gardes ne fit pas de même, et resta à l'extérieur. Ce garde, le serpent de pierre nommé Malachite, ou parfois Mally par certains collègues, préférait avoir une vue complète de l'extérieur. Il prend son devoir très à cœur, après tout, c'est sa raison de vivre, ce pourquoi il a été créé, il y a 70 ans, même s'il fut mit en état de veille pendant plusieurs décennies. Ceci a d'ailleurs désactivé certaines de ses capacités, et il faudra attendre pour pouvoir les regagner.

Le serpent de pierre gardait toujours l'entrée, le regard droit, immobile, tel une statue. A l'horizon, la forêt, lieu d'habitat de plein d'autres créatures encore, aussi différentes les unes que les autres. Une forêt pleine de vie, contrairement au serpent, qui ne respirait pas, ne mangeait pas, ne se reproduisait pas. Et tout cela l'intéressait. Mais il n'a pas été créé pour poser des questions inutiles. Il protège et garde. Mais aucun danger n'apparaissait à l'horizon. Malachite décida donc de passer un court moment en mode veille, cela lui permettrait-il d'accélérer la récupération de ses capacités.

En plein dans son mode veille, cependant, il fut réveillé. Quelque chose le touchait, même était sur lui. Ce n'était qu'un moment d'inattention, pourtant, et il n'a même pas remarqué ce qui venait de s'installer sur lui. Il se mit alors à se secouer un peu, pour faire partir la créature qui le touchait, ou au moins pour lui faire comprendre qu'il n'était pas qu'une simple statue de pierre. Il voulait également voir ce qui venait de se mettre sur lui, car qui sait, les dangers sont partout.
avatar
Malachite

Masculin
Messages : 7
Expérience : 20
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Golem
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fée et la couleuvre [Malachite]

Message  Tunski le Mer 06 Juil 2016, 03:08

HRP:
Tout d'abord, je te demande pardon pour ce délai. Je pensais naïvement avoir le temps de te répondre, mais j'ai eu énormément de travail IRL cette dernière semaine. Je devrais pouvoir reprendre un rythme de réponse normal à partir de maintenant.

A peine se fut-il confortablement installé, les yeux fermés sur son lit de pierre, que le monde du farfadet s'agita tout à coup. Après un court passage de turbulence, il lui sembla que sa couche se fit moins dure, plus légère. Loin dans ses rêveries, il se sentit dériver par delà les nuages de son imagination, flottant sur le vent. Puis il réalisa que le courant d'air qu'il sentait dans son dos n'était pas réellement imaginaire: ses ailes s'agitaient inconsciemment en tous sens. Le follet ouvrit les yeux pour se voir voleter sur le dos, sans s'en être rendu compte, plus d'un mètre au dessus de l'endroit où il s'était allongé. D'ailleurs son ancien lit de pierre s'agitait en dessous de lui d'une curieuse manière.
Reprenant la posture verticale et ses esprits, Tunski redescendit voir ce qui causait ce tremblement de pierres si localisé. Ce n'est qu'alors qu'il se rappela que des êtres appelés golems existaient, sorte d'élémentaires de pierre qui se seraient battu contre un marteau et un burin. Se déplaçant jusqu'à la "tête" du rocher, il y donna un petit coup du bout du doigt.


"C'est toi qui bouge comme ça ? Mais c'est pas vrai, on ne peut pas croiser un caillou de nos jours sans qu'il se mette à bouger et râler !"

Le farfadet soupira, déçu que toutes ses tentatives de s'occuper aujourd'hui aient tourné au vinaigre. Mais ne se démontant pas, il demanda:

"Tu peux arrêter de bouger ? J'essayais de dormir..."
avatar
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fée et la couleuvre [Malachite]

Message  Malachite le Lun 11 Juil 2016, 21:15

HRP:
Je m'excuse également pour mon absence imprévue, mon PC a étrangement décidé d'être TRES TRES LENT pendant quelques jours (Pour des raisons qui m'échappent), me rendant inapte à répondre. ^^"

Se secouer semble avoir aidé le golem, car il ne ressent plus rien sur son dos de pierre légèrement parcouru de mousse. Au moins, ce qui s'était posé sur lui est maintenant conscient qu'il n'est pas un lit de bonne fortune, du moins, tant qu'on ne lui demande pas poliment d'en être un. Enfin, la politesse peut manquer, mais il faudrait au moins prévenir : une réaction violente pourrait suivre, si l'on surprend Malachite. Heureusement pour la chose qui le chevauchait qu'il ne soit pas encore hyper-réactif. En parlant de cette dernière, depuis qu'elle n'est plus sur son dos, un très léger bruit d'ailes se fait entendre. Un insecte ? Un gros, alors, peut-être un insectoïde. Mais il put rapidement l'apercevoir, car la petite créature alla devant sa tête, le regardant, et lui donnant un petit coup du doigt. Tentative d'aggression ? Après tout, il n'a pas l'air heureux.

"C'est toi qui bouge comme ça ? Mais c'est pas vrai, on ne peut pas croiser un caillou de nos jours sans qu'il se mette à bouger et râler !"

Voilà un petit être bien vulgaire. D'ailleurs, est-ce bien un insectoïde ? Des êtres comme lui pourraient également faire partie du Petit Peuple. Et il râle bien plus que Malachite, en plus, donc ses propos sont plutôt ironiques.

"Tu peux arrêter de bouger ? J'essayais de dormir..."

Une demande ? C'est le travail de Malachite, d'obéir au demande. Il se serait mit immédiatement à la tâche... Mais il doit avant faire entendre sa voix rocailleuse et adresser sa parole au petit râleur en agitant lentement sa queue de roche.

"Mon but, monsieur, est d'obéir aux demandes, et j'exécuterais la vôtre. Cependant, j'aimerais vous échanger d'abord quelques mots. Pour commencer, veuillez ne pas exécuter d'action m'impliquant sans m'avertir. Je pourrais être surpris et me montrer violent en votre égard, par réflexe. De plus, le terme "caillou" n'est pas approprié à ma personne. Veuillez me nommer "golem", ou "Malachite", ainsi que tout les surnoms non péjoratifs se découlant de ce dernier nom."

Voilà un petit discours que l'être de pierre et de végétation prononce. Cela pourrait même ennuyer le petit râleur ailé, mais Malachite ne s'en rend pas compte : il ne possède pas la même vision du monde que la plupart des autres êtres. Après tout, il ne "vit" pas, il est simplement animé et doué de conscience. Et il ne se rend pas non plus compte que tout le monde ne sait pas différencier une statue d'un golem, surtout si ce dernier reste immobile. Peu après la fin de ses paroles, d'autres émergent.

"J'espère que vous comprenez. Vous pouvez désormais vous reposer sur moi si vous le souhaitez."

Dormir, voilà quelque chose que Malachite n'a pas besoin de faire. Il peut bien sûr passer en veille pour mieux emmagasiner son énergie, mais il n'en perd pas à rester debout une semaine entière. Regardant le petit être de son visage inaltérable, et sifflant légèrement de sa langue végétale, il attendait donc que le petit être agisse.
avatar
Malachite

Masculin
Messages : 7
Expérience : 20
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
1/40  (1/40)
Race: Golem
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fée et la couleuvre [Malachite]

Message  Tunski le Dim 28 Aoû 2016, 05:51

Qu'un pierre roule n'était pas très étonnant en soit. Mais dans ce cas, il est de tradition qu'elle n'amasse pas mousse, c'est à dire qu'elle laisse aux autres roches plus calmes la compagnie des végétaux. Cette pierre ci était déjà plus étonnant comme elle n'était ni calme, ni partageuse. Sérieusement, une pierre moussue qui roule et s'agite, voilà qu'on frisait l'indécence ! En en plus, le minéral indélicat se permettait de parler ? Mais qu'était-ce donc que cette journée de fous ?!
Cela ne fit rien pour arranger l'humeur du petit être qui, bien planté sur ses appuis aériens -comprendre "suspendu dans le vide, mais avec détermination"- regarda Malachite les yeux dans les... Pierres.


"Oh, tu vas me parler autrement, gros plein d'silice ! Mon but, môsieur serpent-caillou, est de faire ce qu'il me plaît ! Donc je demande si je veux, je t'appelle "mal-assis" si je veux et je me repose si je veux. D'abord !"

Le farfadet fit un volte-face en l'air, les bras croisés sur sa poitrine, l'air boudeur. Il s'éloigna de quelques pouces avant de renchérir, comme s'il se rendait finalement compte qu'il aurait pu en rajouter.

"Et là, je ne veux pas !"

Sur ces mots, il fila en vitesse, toujours boudant... Pour aller s'asseoir sur le bord du rempart, à peine deux mètres plus loin. Et il resta là, maugréant, oubliant bien vite la présence du garde.
avatar
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fée et la couleuvre [Malachite]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum