Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Engar le Jeu 23 Fév 2012, 15:02

Revoir Ferliost avait été un vrai choc, car je pense que même si, comme moi, on avait pas mal bourlingué rare étaient les personnes qui pouvaient prétendre voir la personne qui les avait tué d'entre les morts et il était donc normal que je sois envahie par une réelle stupeur, même si cette dernière était réprimée pas ma furieuse envie d'ne découdre de manière générale...Et celle de prendre ma revanche sur mon meurtrier. Même si ce n'était pas réellement équitable, lui ayant perdu certaine de ses capacités, malgré des nouvelles "armes" bien plus dévastatrices, et moi ayant forci pendant ce temps. Toujours est il qu'il ne devait pas être sous estimé, d'autant plus que ses dernières barrières mentales et morales avaient été entièrement annihilé et qu’il n'avait nullement peur d'être blessé, même d'un point de vue "pratique". Les corps sans vies des infortunés monstres qui l'avaient croisés et n'avaient su l’esquiver comme moi en témoignait et je craignais fort que même si j'attirai son attention son style de combat sournois qui le faisait se mêler à la foule des non morts, qu'il n'hésitait pas à tuer si ces derniers l'entravaient, il en exécute d'autre qu'il rencontrerait au hasard de sa course visant à me déconcentrer. Malgré cela son regard était fixé sur moi et, étrangement, j'eus la conviction qu'il m'avait reconnu et ne me lâcherait pas, probablement son esprit rongé par la folie ne supportait il pas de me voir en vie alors qu'il avait succombé en pensant m’avoir emporté avec lui. Je me devais donc de l’attitrer plus loin pour protéger les autres qui avaient déjà fort à faire avec des zombies "normaux". D’une certaine manière j'avais honte de songer à quitter ainsi le combat, mais il était probable qu'à l'échelle individuel il s'agisse de la pire des menaces de cette horde, car s'il n'était pas le héros le pus puissant que ce donjon avait eu à repousser il restait en bonne position à ce sujet et n'avait pas subi contrairement aux autre trop de ravages de la part du temps et des vers. plongé dans mes réflexions ce fut par instinct que je déviais son premier assaut avec la hachette que j'avais récupérée, cette dernière se fendillant sous l'impact de ses griffes, et à peine eus je le temps de me retourner et de me défaire d'un revenant un peu trop porche qu'il avait de nouveau disparu dans la horde des morts. Il avait beau être zombie il n'était pas bête et son seul but ne serait pas de me dévorer, il était donc probable qu'il ne se laisse pas aisément attirer sur un territoire qui lui serait plus défavorable que ce cimetière où il pouvais aisément se dissimuler dans la masse, pourtant il fallait que je bouge, tant pour les raison cités plus haut que parce que j'étais loin d'être sur de le défaire si je devais rester statique à attendre ses assaut tout en repoussant les zombies qui me pressaient de plus en plus. Regardant autour de moi, un peu paniqué à la recherche d'une issue, mon regard plongea dans la forêt en contrebas du cimetière... Ce lieu serait idéal ! Ferliost considérera conservait son avantage, pouvant se cacher dans les frondaisons, nul personne pouvant être des "dommages collatéraux" n'y serait, et il ne devait y avoir aucun zombie pour limiter mes actions ! Par contre restait le fait que malgré son affaiblissement et mon entrainement j'étais loin d'être certain de pouvoir le vaincre, d’autant plus si comme quand j'avais menacé cet ange dans la salle inondé mon corps récemment opéré ne supporte pas un tel effort.

Tant pis... Mieux valait essayer qu'être certain d'échouer par contre si je pouvais compter sur quelque chose en particulier ce serait bien. tout en évitant un second assaut que j'esquivai un peu mieux cette fois ci tout en réussissant à lui entailler le ventre d'où sortit un liquide purulent d'on je préférai ignorer la provenance. je criai en direction de l'entré du cimetière qui devait être la zone que les monstres tenaient le mieux, que je localisait grâce à la direction que prenaient la plupart des zombies.

"PAR ICI ! J'AI BESOIN DE SOUTIEN ON A UN ZOMBIE BIEN PLUS DÉTERMINÉ QUE LES AUTRES A NE PAS RETOURNER DANS SA TOMBE ..."

...Si personne que je connaissais était présent il était fort peu probable que quelqu'un vienne aider un humain vu la situation de crise, d'autant plus vu la tunique ridicule, et légèrement trop petite, que je portai sur moi, même si les taches de sang qui la souillaient atténuaient un peu son allure grotesque. Sur ce sans m'assurer que quelqu’un regardait où j’allais ou tenter de me soutenir je profitai d'un moment ou Ferliost fut gêné par des zombies pour courir en direction de la grille séparant le cimetière et la forêt maudite en contrebas, égorgeant au début les zombies en travers d ma route, puis à l'aide d'un bond, marchant sur leur tête pour ne plus être ralenti et surtout avoir un point d'appui pour pouvoir aisément franchir la grille, même si avec la force du démon j'en aurai probablement été capable seul je préférai ne pas prendre de risque. Ainsi je sautai vivement au dessus de la barrière tombant ensuite en chute libre vers la cime des arbres qui, je l'espérais, amortirai ma chute. Seulement Ferliost n'avait clairement pas l'intention de me rejoindre gentiment et sautant à son tour au dessus de la grille il me surplomba en levant ses griffes au dessus de sa tête, les rayon du soleil jouant sur ses dernières m'aveuglant, heureusement la chute ne fut pas longue et bien que plus léger je percutai les feuillage avant qu'ils ne puisent me frapper alors que j'étais sans défense. Souplement, je me relevai et me décalai pour ne pas être sur le point de chute de mon opposant, me retrouvant ainsi sur une large branche où je ne dus pas faire trop d'effort pour me tenir en équilibre, malgré la secousse qui parcourut l'arbre quand le lourdaud qu'il était devenu le percuta. En garde, je me préparai au choc de notre confrontation, quand je sentis quelque chose saisir mon pied. MERDE ! Certains zombie avaient du chuter du cimetière et avaient survécus à l leur chute, ou bien certains des aventuriers morts dans la forêt avaient aussi "bénéficié" du sortilège qui avaient ramenés les morts en ce monde, toujours est il que je pouvais faire une croix sur l'avantage que m'aurait procuré l'absence de "voraces", me^me si celui ci, se tenant sur une branche juste en dessous de la mienne ne fut pas vraiment un problème, un simple brusque mouvement de jambe vint à bout de sa poigne et il chuta... Me restait à espérer que quelqu’un ait entendu mon appel.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Kumie Astara le Jeu 23 Fév 2012, 16:20

Ils n'en finissaient plus, des cadavres ambulants qui ne cessaient d'avancer en ma direction et celle des monstres qui comptaient ne pas les laisser dépasser les grilles du cimetière, je me battais contre plusieurs mort-vivants, jouant de la dague et de mon arc je défendais chèrement ma peau et celle du donjon par ailleurs, abaissant le taux d’assaillants faiblement mais sûrement a l'aide de quelques monstres venus me prêter main forte, un reptile et un beast qui se défendaient a l'aide d'hache et de bouclier, les Undeads continuaient pourtant d'avancer vers notre groupe de défense, sans doute parce qu'ils ne ressentent plus la douleur et animés par la faim ils avançaient vers d'éventuelles proies...
Beaucoup de monstres qui défendaient le donjons avaient déjà fuis ou bien périssaient dans d'atroces souffrances, servant de repas aux cadavres animés par la magie maléfique du nécromant. Je continuais de me battre, évitant de me faire attraper par des mains décharnées et de me faire mordre par des dents pourries, mes camarades avaient déjà fuis en laissant les armes et défense sur place, le cercle de morts-vivants se resserrait toujours autour de moi et je croyais déjà que mon heure allait arriver...Jusqu'à ce qu'un autre Undead plus costaud et plus...Dangereux vint balayer ce cercle, me laissant l'occasion d'éviter son attaque et de me mettre a distance de sécurité, ce mort-vivant n'était pas normal, il attaquait avec des griffes en acier mais il semblait que ce n'était pas moi qu'il voulait car il ne chercha pas a m'attaquer de nouveau et continua son chemin vers un autre habitant du donjon...


"PAR ICI ! J'AI BESOIN DE SOUTIEN ON A UN ZOMBIE BIEN PLUS DÉTERMINÉ QUE LES AUTRES A NE PAS RETOURNER DANS SA TOMBE ..."

Je me tourna vers la source de cette voix, je la connaissais bien même donc ni une ni deux je me précipitais vers la personne, sautant sur les zombies pour m'en servir comme tremplin jusqu'à ce qu'une main m'agrippe le pied en plein vol et me colle brutalement la face contre terre, m'arrachant un gémissement très audible de douleur, je tourna la tête pour voir que c'était un mort-vivant qui avait réussi a m'attraper et s’apprêtait a me planter dans la jambe ses dents ébréchées jusqu'à ce que sa tête vole en un sifflement et je vit que c'était un Beast-Rhino qui venait de ma sauver la mise puis il me regarda et me releva sans attendre...

-Tu compte aller aider cet humain face a ce zombie ?

-Je compte bien l'aider car c'est avant tout mon ami et il m'a déjà sauvé la vie donc je me dois de faire pareil, j'y met un point d'honneur a le faire.

Le Rhino me lança donc vers un zombie en gromellant puis je me servis a nouveau de ce zombie comme tremplin pour m'élancer hors du cimetière et poursuivre le zombie "spécial" aux griffes d'acier car j'avais vue l'humain aller dans cette direction poursuivi par ce zombie particulier aux allures d'assassin.
C'est ainsi donc que je me mit a la recherche jusqu'à ce que je vit Engar donc aux prises avec un zombie a...Ses basques...Et l'autre boursouflé au dessus et qui tentait de l'agripper et de le trancher avec ses griffes d'acier, j'arma mon arc et tira sur le plus embêtant et menaçant, c'est-a-dire Le zombie aux griffes d'acier, essayant de le viser au niveau du crâne mais je pu que toucher son ventre car il commençait a bouger...


-Engar ! Rejoint moi, je vais t'aider a tuer ce zombie, on y arrivera mieux a deux non ?
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Felina le Jeu 23 Fév 2012, 21:30

Les zombis tombaient un à un entre mes griffes et les armes des autres monstres. Mais ils semblaient revenir en surnombre, toujours et encore. Ne pas se décourager, se battre, jusqu’à épuisement s’il le fallait, jusqu’à la mort, mais ne rien lâcher, jamais… Lorsqu’une énième tête tomba de son corps, qui s’affala au sol, le nouvel angle de vision m’offrit une image des plus atroces. Je crus perdre l’équilibre, mon cœur s’emballa dans périlleux vertige. Ferliost. Du moins, l’horreur qu’il était devenu. Comment était-ce possible ? Un spasme glacé me tordit le ventre alors que mon sang battait à mes tempes dans un martèlement assourdissant. Le sang, les entrailles, la mort, les larmes... tout revint à mon esprit dans un douloureux souvenir. Le cauchemar, ainsi avais-je pris l’habitude de l’appeler dans mes pensées, poursuivait quelqu’un. Je ne pus m’empêcher de rugir de haine en reconnaissant Engar. Mon frère était en danger, encore une fois, Ferliost à ses trousses. Hors de question de laisse l’histoire se répéter, impossible. Je ne pouvais pas revivre ça une nouvelle fois.

M’élançant dans la foule telle une furie, je fauchais les corps des morts vivants avec sauvagerie. Mon sang bouillonnait, je sentais chacun de mes muscles bruler au fur et à mesure de ma course. Incontrôlable, ivre de rage, rien ne m’arrêterait. Engar courait, Ferliost à sa poursuite, ainsi qu’une efle que je ne connaissais pas. Ils passèrent la grille du cimetière menant vers la forêt. A toute vitesse je détalais, évitant sans peine les quelques zombis, paniquée d’arriver trop tard. Je ne tardais pas à sentir une odeur bien connue. Shkeil me suivait. Il avait dû lui aussi reconnaitre notre ennemi commun. L’elfe présente venait apporter son aide visiblement. Alors que je bondissais pour franchir la grille, je rugissais à son égard pour qu’elle me suive. Pas le temps de discuter, pas avec Ferliost dans les parages, il était trop rapide, trop dangereux pour perdre la moindre seconde.

Je fus surprise de tomber littéralement dans les arbres, pour finalement me réceptionner avec agilité sur une branche. Évidemment, je n’étais pas seule… Et le poids de la panthère que j’étais ne tarda pas à faire céder cette branche où se tenait déjà Ferliost. Dans la chute, nous écrasions deux zombis enragés. J’eus un frisson d’horreur en m’apercevant la présence d’Engar à quelque centimètres de nous. Il en aurait fallu de peu pour l’aplatir lui aussi. Ne prêtant garde aux zombis, mon regard et ma rage étant portés uniquement sur Ferliost, je ne voulu pas réfléchir, et me jetais à sa gorge comme une démente, plantant mes griffes dans son immonde ventre gras.


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Shkeil le Dim 26 Fév 2012, 16:01

Un éclair noir surgit à côté du garou. Il tourna un bref instant la tête pour constater que c'était Felina qui était passé ainsi. Il regarda rapidement sa destination avant de reprendre sa tuerie de morts-vivants décérébrés. Il lui fallut un autre instant de réflexion pour se rendre compte que le zombi qui était visiblement la cible de l'attention de sa panthère avait un air étrangement familier. Beaucoup trop familier...

*Ferliost???*

D'accord, il était mort, et ils combattaient justement des mots-vivants. D'accord, il était mort sur les terres du Donjon, donc devait être enterré ici. Et si on partait de là, c'était logique qu'il soit à nouveau ici.

*Lui, il m’intéresse.*

Shkeil partit derrière la panthère en tranchant toutes les têtes qui passaient à sa portée. Il n'était pas sur de les achever définitivement, mais au moins ils lui laissaient le champ libre. Repoussant un énième cadavre qui était sur son chemin, le pied du lycanthrope rencontra un instant le vide : le début de la pente. Surpris, il dut continuer sa course... à quatre pattes. Heureusement qu'il avait déjà du fuir comme ça, mais pour le coup c'était plus sa Bête qui était habituée à une telle posture. Il sauta et attrapa de ses crocs la gorge d'un zombi qui allait tomber sur Kumie, sans même prendre le temps d'être surpris de sa présence ici. Le garou réussit enfin à reprendre un bon contrôle sur sa direction pour repartir sur le zombi de Ferliost, qui se dégagea de l'attaque de Felina et se cacha dans les arbres avant qu'il n'arrive. Il se tourna alors vers l'homme en rose et reconnu non sans surprise l'homme qui portait cette tenue efféminée.

"Engar???"

Il ne put continuer qu'il dut se baisser pour éviter une griffe étrange qui menaçait sa tête. Ce n'était pas le moment pour s'étendre sur l'incongruité de cette tenue, même si elle ne manquait pas d'être voyante dans le noir de ces assaillants.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Engar le Lun 27 Fév 2012, 13:45

Moi qui avait souhaité un soutien j'étais servi ! Jamais je n'aurai crue que tout ceux que je considérai comme des amis, soient indemnes, m'entendent et puissent venir à mon aide, si la situation n'était pas aussi crucial j'en verserai même une larme de joie tiens ! Cependant je ne pouvais me permettre un seul instant de me laisser déconcentrer face à un adversaire tel que Ferliost, le scrutant pour trouver une faille dans sa garde. Au moins avais je u la chance que la flèche de Kumie l'interrompt un instant dans une course pesante dont je n'étais pas sur de parer l'impact et qui m'aurait, de toute manière fiat tomber de ma branche. Sans me retournais je faisais un signe de connivence à l'elfe pour la remercier de son intervention et commençait à m'élancer vers Ferliost pour reprendre l'initiative, quand deux zombies surgirent des épaisses fourrés pour essayer de m’attraper, bon dieu comment faisaient-ils en étant aussi bête pour réussir à tenir debout sur ces branches ? Toujours est il que cela me surprit au point que je ne dus la vie sauve qu'à l'intervention d'un éclair noir qui sembla les foudroyer sur le champ, le tout dans un hurlement sauvage... Quand bien même le sang qui m'éclaboussa à ce moment me força à admettre que la mort qu'ils venaient de subir sous le poids de la panthère était un peu plus morbide qu'un foudroiement...Et que j'avais bien failli la subir ! Reconnaissant seulement alors Felina, je m’apprêtais à reprendre ma charge quand elle m devança une nouvelle fois, la vitesse dont elle fit preuve s'était encore accrue depuis la dernière fois, bien supérieure à celle dont je pouvais faire preuve et il était probable qu'il en soit de même pour ses autres capacités physiques... Veut on bien me rappeler pourquoi elle me considère comme un grand frère et pense que je la protège ?

Je m'efforçai alors de la suivre tant bien que mal, me demandant si, puisqu'elle était là, Shkeil était dans les parages ne l'ayant ni entendu ni vu, ce qui était normal me dirait vous puisque toute mon attention était concentré sur mon défunt meurtrier, me refusant à vivre la même scène que par le passé. l'atteignant bien sûr avant moi elle lui bondit dessus, plantant ce qui lui servait d'armes,dont le poison ne servirait à rien sur un non-mort, dans son ventre obèse . mauvais choix, vu comment il avait enflé et sa lourdeur apparente il me paraissait évident qu'il ne s'agissait pas de son point faible, tout ce dont on l’avait "gavé" devant faire office de "bouclier" et il me paraissait surtout heureux qu'elle ait usé de ses griffes et non de ses crocs car m'approchant je pus apercevoir un liquide écœurant suintant des plaies de ce qui fut Ferliost. Je m’apprêtais d'ailleurs à profiter de la diversion de Felina pour le frapper à mon tour, mais à la tête, quand, sans hésiter une seule seconde, ne ressentant pas la douleur, il s'arracha des griffes de Felina dans un violent bond en arrière aggravant ainsi son étrange hémorragie, profitant par la même de tenter de la blesser en usant de l'allonge de ses griffes, bien supérieures à celle de ses faucilles, qui entaillèrent profondément la robuste branche sur laquelle nous étions qui si elle n'avais pas été un peu plus large aurait cédé sous notre poids. Bien évidemment je ratai mon assaut, manquant en même temps de peu de percuter une vive masse grise, Shkeil...Dont le visage qu'il eut en me regardant contrastait étrangement avec la situation, je ne prenais conscience que quelques instants après que c'était bien sûr la tenue grotesque dans laquelle je m'étais réveillé qui provoquait cette stupeur... Si je survivais à cela et que j'attrapais celui qui avait profité de mon ivresse pour que je porte cela il allait chèrement le payer. Cependant à peine ouvrais je la bouche pour lui répondre que le combat se rappela à nous le zombi manquant de peu de le décapiter je cirai alors afin que Kumie m'entende également, regardant par ailleurs dans sa direction afin de m'assurer qu'elle allait bien.

"Il faut rester en mouvement sinon il va à chaque fois se poster dans les fourrés et guettait la faille dans notre position. Malheureusement la finesse des branches nous empêchent d'avoir une formation adaptée, mais en aucun cas il faut que nous éloignons trop. cela vaut aussi pour toi Kumie, tu as beau être en retrait je crains que tu risques de faire bien plus que devoir nous couvrir..."

Et comme si c'était pour appuyer mes dires le râle de nombreux zombies se fit entendre autour de nous, ce derniers étaient encore invisible, dissimulé par l'environnement, mais il ne faisait aucun doute qu'il nous encerclait. Cela fut cependant sur l'instant le cadet de mes soucis car profitant de ma vigilance décrut afin de m'exprimer Ferliost était repassé à l'assaut, me prenant cette fois pour cible alors uqje 'avais espéré qu'il attendrait un pu avant son prochaine assaut. Ce qui se passa alors fut assez particulier, j'avais réussi à percevoir son assaut, mais je serait trop lent pour l'éviter je le savais et son coup, comme par le passé était effrayant de précision, trop vif pour que mes ami puissent réagir, quelque soit leur vitesse. Encore une fois je crus mon heure venue, voyant pendant un bref instant le monde en ralenti.... Quand une sorte de vagué d'électricité me parcourant tout le corps lui fit reprendre un cours normal alors que je me retournai faisant une attaque en ciseau, que mon aura noir suivit lui donnant une allure sinistre, qui dévia ses griffes et entailla profondément les mains qui les soutenait arrachant un gémissement au monstre....Merci Franken fran, on dirait que tes expériences commencent à porter leur fruit. Comme elle l'avait dit c'était face à une situation qui nécessitait l'intervention critique d’une de mes capacités que celle ci s'était brusquement accrue, mais en même temps je sentis le gout acre du sang me remontait dans la bouche, je n’avais pas été blessé, mais comme dans la salle inondée mon corps supportait mal un tel effort physique. Me retenant de le vomir, je l'expulsai néanmoins en un violent cri de rage,d’autant plus inquiétant par le liquide carmin qui accompagna le mouvement de tête que j'eus alors que profitant d'avoir ouvert sa garde je levai la hache que j'avais récupéré pour le frapper au violemment au crane, gardant l'épée près de moi au cas où. Quel ne fut pas ma surprise quand je sentis ma hache s'enfonçait un peu... Puis être brusquement stoppé, me renvoyant une onde douloureuse dans le bras qui manqua de me faire lâcher mon arme...Fichus nécromanciens, conscients du point faible des zombies et voulant le réanimer ils avaient rajouté de la céramique sur son crane, rendant ce dernier bien plus difficile à briser, ce serait loin d'être impossible, même pour moi, mais on devait de fait ne pas compter sur un coup fatal pour en finir. Damne soit ces mages noirs ! Je n'approuvai déjà pas leurs méthodes, mais si au moins ils avaient réussi à le ranimer pour soutenir le donjon au lieu de le traficoter pour vainement l'enterrer avec les autres ! toujours est il que ce oup fut loin de lui être mortel, fissurant jsute un peu le crane qui lui servait désormais de visage avant que de nouveau il se soustraie à l'arme le blessant et disparaisse dans les fourrés. Je reculai un peu encore sous le choc de ce qui venait de se passer, en particulier l'éveil d'une partie de l'opération de Franken Fran et le sang qui ne cessait de me venir à la bouche, même si cela commençait à s'apaiser... Bon dieu cela allait juste encore excité un peu ces zombies ! Cependant il semblait que je n'étais pas au bout de mes surprises car alors que je m'approchai de Félina et Shkeil à reculon, prêt à réagir au moidnre geste, une violente douleur me lança dans le bras tenant ma hache, ayant bien du mal à tenir cette dernière, le retour du choc avait du me froisser un os voir me fêler le bras, mais soudain cela sembla s'apaiser et je réussis à lever le bras pour me mettre en garde, alors que je m'adressai de nouveau à mes compagnons.

"Merci d'être venu... Mais je vous demanderai une chose... Faites moi le plaisir de ne pas me faire culpabiliser de vous avoir attiré ici."

A peine finissais je ma phrase que de nombreux zombies, mais pas Ferliost, surgirent des fourrés pour nous assaillir et une nouvelle fois je réussis à mouvoir efficacement mon bras, remarquant alors qu'inconsciemment une partie de l'aura noir qui m'entourait s'était enrouler autour, et devait le guider selon ma volonté ce qui souleva de suite une interrogation dans mon esprit et qui ne tarda pas à trouver réponse.

*Fais pas cette tête et combat ! C'est bientôt mon tour et j'ai pas envie de les passer en convalescence post-mortem !*

Je faisais ce qu'il me disait et décapité un zombie d'une main alors que de l'autre j'en embrochai un pour l'immobiliser.

*...C'est toi qui a formé l'aura pour qu'il soutienne mon bras ?*


*Bien sur qui d'autre banane ? ... Bon ok en fiat avec le pacte de Shiru notre lien s'est clairement renforcé et si je peut plus aisément profiter de ton corps toi tu profites plus facilement de mes dons c'est tout, même si là c'était inconsciemment ! Mais grouille toi à ta droite !*

*Merci...*


*Il y a pas de quoi...*

C'est alors que je remarquais un mouvement massif dans les hauteurs Ferliost...et il se précipitait à toute vitesse vers Kumie la membre la plus esseulée du groupe que je tentai d'avertir d'un cri, espérant qu'elle parvienne à m'entendre... Fichu assassin revenant, il était en plus trop loin pour que j’espère lui jeter une arme que je ne pourrai pas récupérer puisque contrairement à MES épées elle n'était pas reliées par une chine...foutu camelote !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Kumie Astara le Mar 28 Fév 2012, 03:32

A peine avais-je eue le temps d'arriver que déjà une beast panthère noire était sur les lieux, d'ailleurs je l'avais rencontrée en chemin et m'avait repérée puis elle m'avait adressée un grognement avant de se diriger vers ici, malheureusement je n'avais pas compris qu'elle voulait me montrer la voie mais enfin bref j'étais arrivée et commençait a me battre avec les zombies alentours en essayant entre temps de tirer sur le dénommé "Ferliost" mais je fus aussi sauvée par un lycanthrope des dents d'un zombie que je n'avais pas tuée sans doute et je vis que ce lycanthrope était Shkeil, ma première rencontre au donjon ainsi que celui qui m'avait tout expliqué...Je le remerciais d'un geste de la main en souriant puis je grimpa a un arbre puis me hissa a une branche pour ensuite me relever dessus en tirant sur les zombies gênant d'en dessous tout en gardant a l'oeil Ferliost qui semblait plus menaçant qu'un simple zombie résistant d'après les assauts concentrés d'Engar, de Shkeil et de la beast Panthère dont je ne connaissais pas le nom malheureusement...
Quand a moi cependant je me devais d'éliminer les plus gênants qui arrêtaient pas de pulluler a nos pieds, grognant et tendant les bras vers nous comme pour essayer de trouver un moyen pour nous attraper, on avait l'avantage de la logique mais eux avaient l'avantage de ne pas ressentir la douleur et du nombre...
Pourtant au bout de quelques attaques entre le trio et Ferliost, Engar décida de tous nous crier quelque chose...


"Il faut rester en mouvement sinon il va à chaque fois se poster dans les fourrés et guettait la faille dans notre position. Malheureusement la finesse des branches nous empêchent d'avoir une formation adaptée, mais en aucun cas il faut que nous éloignons trop. cela vaut aussi pour toi Kumie, tu as beau être en retrait je crains que tu risques de faire bien plus que devoir nous couvrir..."

Je les rejoins aussi vite après avoir entendu les conseils d'Engar, me postant pas très loin du petit groupe en ne voulant pas trop interférer dans leur combat au corps a corps, mais pendant ma réflexion les grognements de zombies se rapprochant m'empêcha de continuer et je dû me concentrer sur Ferliost désormais, je me devais de les aider si ils avaient besoin d'aide et non pas servir a rien dans mon coin a dégommer les zombies "communs"...
Puis Ferliost repartit a l'attaque contre nous et je me contenta de lui tirer des flèches qui ne semblaient pas avoir grand effet sur lui, n'ayant pas la puissance de deux bras comme une épée pour fendre un crâne mes flèches servaient juste a transpercer la peau et comme ce Zombie était rapide et ne se stoppait jamais, ca allait être difficile de le viser entre les deux yeux pour lui asséner le coup fatal jusqu'à ce que me recula pour les laisser mener bataille en continuant de tirer mes flèches sur Ferliost, cependant je me devais de le faire car un archer n'est guère fort au corps a corps et avec ma dague jamais je ne pourrais faire face aux griffes du zombie assassin...Cependant je le perdis de vue pendant un moment et je le cherchais en dégommant par moments des zombies normaux jusqu'à ce qu'un cri me parvienne et je vis une énorme masse me tomber dessus, Ferliost ! Je fis un saut sur le côté et me fit érafler faiblement le bras avant de me rapatrier vers les autres en pestant contre moi même...

-Désolée, c'est de ma faute je ne t'ai pas écoutée Engar...

J'étais vraiment désolée mais il était trop rapide...
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Felina le Lun 05 Mar 2012, 19:35

C’était avec une violence démesurée que mes griffes lacérèrent cet immonde ventre gras. Ferliost était mon cauchemar. Présent dans chacune de mes nuits, parasitant mes pensées, me faisant revivre la scène des remparts encore et encore. Mort ou vivant, le voir une nouvelle fois devant moi, menaçant ceux que j’aimais, était la pire des choses que je pouvais imaginer.
Un liquide visqueux dégageant une odeur infâme se mit à couler sous mes griffes. Bon sang mais que contenait son ventre ? Ma seconde d’inattention me couta cher. Ferliost se dégagea de mon emprise, m’envoyant valdinguer brutalement contre un tronc d’arbre. Une des branches fines et pointue m’arracha un rugissement de rage lorsqu’elle s’enfonça dans mon dos. Shkeil venait d’arriver, mais évidemment, Ferliost prit pour cible Engar. Il se jetait sur lui griffes en avant, avant que mon grand frère parvint à le blesser grâce à ses capacités nouvellement acquises. Encore avachie contre mon arbre, je soupirais de soulagement. Mais l’effort fut tel que je le vis cracher du sang ensuite… Le sentiment de soulagement s’envola très vite, laissant place à une inquiétude croissante. Cependant il ne s’arrêta pas là et soma la tête de Ferliost d’un énorme coup de hache. Espérant que ce fut le coup de grâce, je fus décontenancée de voir que son crane avait aussi été modifié. Le coup sur sa tête fut donc vain. Ferliost disparu dans les buissons.


"Merci d'être venu... Mais je vous demanderai une chose... Faites moi le plaisir de ne pas me faire culpabiliser de vous avoir attiré ici."

Je grognais sur Engar en guise de réponse. J’étais déjà suffisamment sous le choc pour ne pas à avoir encore à supporter les élans de culpabilité de mon frère. Je me relevai péniblement et sentis le sang couler dans mon dos. J’étais déjà blessée, je me maudissais.
Un cri se fit entendre non loin. L’efle. Alors qu’elle nous aidait de ses flèches à supprimer les zombis venant de toute part autour de nous, elle fut la nouvelle cible de Ferliost. Elle put l’esquiver à temps, se faisant légèrement blesser aux bras, avant de nous rejoindre.


" Désolée, c'est de ma faute je ne t'ai pas écoutée Engar..."


La pauvre, elle n’y pouvait rien… Ferliost était trop rapide, et Kumie, comme venait de l’appeler Engar, était la cible parfaite car éloignée de notre groupe. Mais maintenant Ferliost n’avait plus le choix. Nous étions groupé, ensemble, et il prendrait un gros risque en fonçant dans le tas. Effectivement, il fut plus intelligent… Le monstre grimpa sur un arbre suffisamment haut pour atteindre la grille du cimetière au-dessus de nous. Et à l’aide de ses griffes, il trancha une partie afin de créer une ouverture. Pourquoi faire ? Une bande de crétins de zombis avaient eu le temps de s’agglutiner contre la grille, nous observant en grognant, et étant trop débiles pour comprendre qu’il fallait passer au-dessus de la grille pour nous rejoindre. Mais maintenant, grâce à Ferliost, ils avaient un passage suffisamment logique. Ferliost ricana grassement en regardant la nouvelle masse de zombies tomber aux travers les branches, se dirigeant droit vers nous. Comme si ceux déjà présent ne nous suffisaient pas… Un grognement sinistre sortie de ma gueule, nous allions devoir gérer un nouvel assaut de zombis, sans compter Ferliost, et nous étions… quatre.


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Shkeil le Mar 06 Mar 2012, 23:18

Quoi qu'il puisse être de son vivant, le zombi qu'était devenu Ferliost était tout autre. Pas aussi rapide, certes, mais plus résistant, insensible à la douleur. Le coup de hache reçu sur le crâne ne semblait pas le déranger, et encore moins les profondes lacérations reçues dans son abdomen. Pire, il avait blessé indirectement Felina et avait touché Kumie avant de s'octroyer des renforts. Engar également semblait avoir subi des dégâts suite au contrecoup sur le crâne renforcé de l'assassin mort. Et malgré leurs efforts cumulés, la situation ne semblait pas sur le point de s'améliorer, même si les zombis autour d'eux n'étaient plus très nombreux suite aux coups de tous les vivants.

*Merde!*

*Fait pas cette tête, ça commence enfin à devenir intéressant.*

*T'en mêle pas.*

Lutter contre Ferliost tout en repoussant des zombis de plus en plus nombreux après la brèche qui s'était offerte à eux ressemblait à une forme d'inconscience. Il fallait trouver quelque chose pour empêcher le flux de nouveaux ennuis.
Avisant une branche épaisse encore longue de quelques mètres dans les arbres, le garou sauta sur deux zombis à côtés de lui pour atteindre cette dite-branche, lui assenant de gros coups de griffes pour commencer à la couper. Dos au tronc, il usa de ses muscles pour achever de la séparer de l'arbre. Tout cela ne lui avait pris que quelques secondes, mais c'était déjà beaucoup. Il était sur le point de lancer sa 'lance' improvisée sur la brèche déjà remplie de cadavres ambulants qu'il aperçut Ferliost foncer sur lui à sa droite. Pas le temps de l'esquiver dans sa position, et encore moins de le bloquer. Il envoya la branche dans la direction qu'il estimait la bonne, avant d'essayer de réduire l'impact avec le zombi purulent. Mais c'est tout juste s'il pu placer son bras droit pour prendre le coup de ces griffes étranges au lieu de ses côtes, avant de tomber en tentant de riposter de l'autre bras. Il toucha quelque chose du mort-vivant, mais n'avait pas eu l'occasion de voir quoi qu'il était déjà dans le vide.

En accrochant de justesse avec les griffes de son bras valide l'écorce de l'arbre, le garou arriva à atterrir du bon côté sur le sol. Lourdement certes, mais sur les jambes, même s'il s'écroula dans le mouvement. Tenant son bras droit contre lui, il s'appuya de la main gauche pour se remettre sur trois pattes. Il ne pouvait pas rester à terre, alors que son regard lui indiqua que ce qu'il avait lancé avait certes bien atteint la brèche, mais ne tiendrait pas. Tout juste avait-il balayé les premiers à s'avancer. Dans cette position, Shkeil n'avait plus grand chose de calme et civilisé. Sur trois appuis et sa queue de loup dressée, il ressemblait d'avantage à une bête. Bête qui n'était pas loin, excitée par le sang, le défi et la rage emmagasinée durant de longs mois.

"Occupez-vous de Ferliost, moi je me charge des nouveaux arrivants. Si personne n'y va, on succombera sous le nombre."

*Eh, t'es pas sérieux là. Tu me prive de ce combat?*

Sa voix était déjà un peu différente, un peu plus rauque, que celle normale. Le garou tourna la tête pour regarder ses compagnons d'infortune et les convaincre. Son regard était déterminé, avec les lueurs ambrées dans ses iris gris. Même si seule Felina pouvait comprendre ce que cela signifiait.

"Essayez de ne pas trop tarder, je ne sais pas combien de temps je pourrais le contenir."

*ARRÊTE CA!!!*

Et avant d'attendre la réponse, il partit vers la brèche qui s'était dégagée en poussant un hurlement de rage pure qui n'était pas de sa volonté, laissant derrière lui une mince trainée de sang qui ne pouvait pas échapper à un odorat fin. Il se redressa juste avant les cadavres pour les frapper de son bras valide en attendant que sa capacité de régénération ne soigne suffisamment son bras droit pour le permettre de s'en servir à nouveau.

Spoiler:
Oui, j'ai bien dit "le contenir", c'est pas un 's' qui n'est pas passé.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Engar le Sam 10 Mar 2012, 22:00

La situation devenait vraiment intenable... Comme au bon vieux temps, les scènes de nombres de mes traques et aventures qui paraissaient désespérés au premier abord me revenant à l'esprit, le sourire goguenard et inapproprié qui ornait mes lèvres s'agrandit encore un peu, accentuant mon allure malsaine, ce dont devait se réjouir mon démon alors que j’observais ce qu'avait commis Ferliost. Je ne savais pas ce que ces abrutis de mages noirs lui avaient fait, mais en plus d'avoir accentué ses capacités ils semblaient avoir appliqué un sortilège qui laissait une partie de ses capacités mentales au non-mort... Une belle bêtise, d'autant plus vu le revenant concerné ! Ce dernier avait réussi à rendre notre position plus complexe qu'elle ne l'était déjà car en plus de l'afflux en masse des zombies, qui était déjà un problème non négligeable en soi, il en profiterait pour se mêler parmi eux exactement de la même manière que dans le cimetière et dans ce cas il était évident que nous n'avions aucune chance, mais étrangement je ne paniquais pas, comme par le passé je ne voyais pas le problème, mais uniquement les solutions possibles, ce qui avait l'avantage de nullement me faire paniquer. Par exemple l'on pourrait concentrer nos assauts sur Ferliost en espérant l'abattre avant que les zombies soient sur nous, leur extermination ne serait plus qu'une formalité au vu de nos capacités, mais si l'on y parvenait pas sur le temps relativement court qui nous était alloué nous serions submergés tant par la masse que par les sournois assauts de Ferliost. Sinon quelqu'un pouvait "boucher" la brèche et endiguer le flots des "voraces", mais ce serait extrêmement risqué pour lui et nous nous retrouverions avec une personne en moins pour affronter l'assassin et ce dernier pourrait, dans un sprint, tenté de l'isoler...

Enfin... Toujour est il qu'avant que je ne puisse peser le pour et le contre de chacune de ces hypothèses Shkeil opta pour la seconde et se précipita vers la grille s'occuper de cette viande morte, au moins la question était réglé. Restait à espérer que la solution choisie soit la bonne, enfin on ne pouvait le savoir a l'avance et tout ce qu' on pouvait faire c'était se donner corps et âme à cet affrontement, ce qui me convenait parfaitement. Même si je dus m'avouer interloqué par sa dernière phrase qui, sans me faire songer son cas, emporté que j’étais par l'ivresse du combat, me rappela le fait que ce serait bientôt le tour du démon de prendre contrôle de ce corps et me rappelant son comportement à l’égard de Felina il valait mieux éviter qu'ils se rencontrent de nouveau, il me fallait de fait régler rapidement cette affaire, sous peine de la voir dégénérer. Je suppose que c’était une bonne occasion de faire ce que j'avais dit à Shkeil et Felina par le passé, à savoir, redevenir ce que je fus, le porte-haine, afin de les protéger. Pas de crainte. Pas de pitie. Juste le plaisir de voir couler le sang de son ennemi et de voir sa hargne apaisé pour un court laps de temps... Ceci dit il aurait déjà fallut pour cela que l'on trouve comment porter un coup décisif à l’assassin sans être interrompu par ces morts-vivants de pacotille, son crane renforcé et sa bedaine matelassée par les immondices le rendant presque invulnérable face à des attaques bénignes, cependant un idée me vint a l'esprit. Un zombie mourrait pour de bon si sa tête ne pouvait plus diriger son corps et il existait un endroit autre que le crane lui même qui s'il été endommagé permettait cela, mais le problème était que s'il était peu probable qu'elle est était modifiée elle serait assurément plus dure à toucher que la tête elle même, suivant des yeux l'assassin qui hésita visiblement entre poursuivre le loup ou se jeter sur notre trio qui à coup sur lui procurerait plus de résistance, mais aussi plus de satisfaction, je criai à mes deux comparses restantes.

"... Si vous pouvez, ne serait ce qu'un instant le forcer à relâcher sa garde, je devrai pouvoir en finir avec un simple assaut... Le plus tôt sera le mieux, je pene que tu sais particulierement pourquoi Felin..."

Coupé a la fin de ma phrase je fus brièvement parcouru d'un spasme qui me déconnecta du monde, avant que je ne reprenne concience pour repouser de justesse, par décapitation, un zombie un peu trop hardi. Qu'est ce que je disais ? Voila que le premiers signe de la transition de concience se manifestait, il ne devait me rester que quelque minutes. Songeant à cela en resserant ma prise sur mes armes, en particulier avec ma main qui etait soutenu par cette magie noire que je controlais desormais d'instinct, ce fut de justesse que je perçu Ferliost qui s'était enfin décidé en se jetant sur nous, mu par sa soif de sang et avec moi comme premier obstacle. Cette fois, plus que la vitesse, ce fut mon expérience qui me sauva la peau, j'avais deja affronté des zombies et je connaissais deux trois trucs comme... Se servir d'un des leur comme bouclier, ainsi je saisissai le zombie le plus proche de moi avec ma main auréolé d'ombre, lâchant pour cela ma hache ébréchée et enfoncant mes ongles dans sa chair putride pour une meilleur prise je le plaçai entre Ferliot et moi sans me soucier de l'haleine fétide qu'il me lanca au visage en poussant un cri rauque alors que les griffes d'acier s'enfoncaient dans son corps, dévoilant par la même une de leur propriété, chaque lame de métal se mettant à se mouvoir indépendamment des autres, tel un hideux parasites, afin de se défaire du corps du zombie et mordre ma chair. Bien entendu je ne le laissai pas faire et, toujours avec mon sourire, je poussais violemment mon fardeau sur la droite, emportant la griffe de l'assassin avec lui et déséquilibrant ce dernier, m'ouvrant une faille que je tentais d'exploiter, en partie en vain, car je ne sus atteindre sa gorge et ma lame, que je tenais à deux mains, et qui ne fit qu'ouvrir une large plaie sur sa bedaine purulente d'où, à l’odeur, semblait s'échapper un charnier. Enfin visuellement ce n'était pas tellement mieux un boyaux verdâtre s’échappant en arc de cercle de sa blessure entraînant avec lui un flot de de cette bile qui avait "juste" suinté jusqu'alors de ses plaies. Cela ne sembla nullement l'affecter car à peine avais je fini mon assaut et que lui se réceptionnait sur une branche en contrepoids qui grinça sous son poids qu'il s’élança sur la panthère tout en se mêlant à des zombies pour rendre son assaut moins prévisible. Cela n'échappa pas à ma vision et j'allais m'élancer à sa rencontre, un cri sur les lèvres, tellement banal "...C'est moi ton ennemi..." C'était faus et egoiste, c'était NOTRE ennemi. Que l'on me pardonne cet égcart mais je n'avias eu que peu de ocmpagnons dans mes combatsj suque là et si c'était le cas c'était souvent chacun pour soi.

Enfin pour être franc j'aurai bien été incapable de faire quoi que ce soit quelques zombies se révélant particulièrement tenaces et si je continuais de les ignorer je risquai fort d'être surpris, j'en tamai laors de larges moulinets, profitant de leur lenteur pour entamer des coups puissants qui brisaient sans difficulté leurs cranes, malgré le peu d'allonge que me procurait cette lame lognue par rapport à la manière dont je la maniais et la hache étant trop loin pour que je puisse de nouveau exercer mon style de combat de prédilection.

*Plus que vingt minutes...*

Merci de la précision... Qui me déstabilisa au point que je manquai de peu de me faire happer la main par une mâchoire vérolée. Rester concentré, mais en finir le plus vite possible... Un défi à la hauteur du porte-haine.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Felina le Dim 25 Mar 2012, 19:06

"Occupez-vous de Ferliost, moi je me charge des nouveaux arrivants. Si personne n'y va, on succombera sous le nombre."

A l’instant où mon regard croisa celui du loup, je me figeai. Impossible de bouger, tandis que la compréhension face aux lueurs d’ambre dans ses yeux me remontait au cerveau. La bête était toute proche, pire, elle était déjà là, s’apprêtait à prendre totalement le contrôle de son corps. Je déglutis face au danger qui me guettait… Comme si Ferliost et les zombis ne suffisaient pas à cette situation critique !
Shkeil s’élança vers la brèche pour contenir les zombis, les décimant un à un. Nous restions donc à trois pour contrer Ferliost, et le tuer, une bonne fois pour toute.


"... Si vous pouvez, ne serait ce qu'un instant le forcer à relâcher sa garde, je devrai pouvoir en finir avec un simple assaut... Le plus tôt sera le mieux, je pene que tu sais particulierement pourquoi Felin..."

Je déglutis de nouveau, comprenant le sens de sa phrase qui cependant ne fut achevée. Il fut pris d’un spasme étrange, mais pu de justesse éviter l’assaut de Ferliost à l’aide d’un zombi d’une extrême laideur. Il le blessa de nouveau à l’abdomen, et l’atroce créature se dégagea avant de me sauter dessus cette fois. Rugissant, je fis un bond sur le côté pour l’éviter, et me ruai à mon tour sur lui tandis qu’il était de dos. Il s’aplatit par terre sous mon poids, agitant ses bras pour que ses griffes m’atteignent. Peu importe, je plantais mes crocs dans sa nuque avec la ferme intention de séparer la tête du corps. A ma grande surprise, il arriva à se révéler, péniblement, tandis que j’effectuais un carnage dans sa chair. Hors de question de lâcher prise. Il était à présent debout, à peine vacillant, une panthère enragée accrochée sur son dos, crocs en action.
A moitié en transe tellement la rage était intense, j’entendais à peine le sifflement des flèches que lançait l’elfe pour garder la zone « dégagée ». Quelques seconde suffirent avant d’entendre un nouveau bruit abominable. Un craquement, m’informant que j’avais brisé, cassé quelque chose. La tête de Ferliost pencha sur la droite, révélant l’immense trou infligé. Il restait une partie de peau et de chair pour la maintenir. Je m’attendais alors à le voir s’effondrer, mais à la place il plaça ses bras dans son dos pour m’enfoncer ses immenses griffes de chaque côté. Elles entrèrent à peine, tandis que je lâchais prise rapidement pour me dégager en arrière. Mouvement qui évidement, m’offrit de douloureuses entailles de part et d’autre de mon buste animal.
Stupéfaite, je regardais Ferliost, vivant, malgré que sa tête soit plaquée sur son épaule droite, menaçant dangereusement de tomber. Un rugissement de frustration retenti. Mais achevez-le !! Il ricana sournoisement et me jeta le corps d’un zombi décharné dessus pour éviter que je bondisse de nouveau. Il fallait continuer, et j’entendais, non loin, les grognements sauvages d’un loup qui n’était pas le mien. Espérons que je ne me retrouve pas bientôt devant les deux démons de ceux que j’aimais le plus.


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Shkeil le Mar 27 Mar 2012, 21:05

Ne penser à rien, ni à la douleur persistante qui se faisait sentir dans son bras ni aux autres qui se battaient contre Ferliost. Non seulement pour le salut de son corps, bien que tant qu'il se servait de ses deux bras il ne craignait pas grand chose de simples zombis, mais surtout pour le salut de son esprit. La Bête et lui se livraient mutuellement une bataille qui était d'une violence plus grande encore que le monde réel. Les zombis tombaient autour du garou dont le regard était ailleurs...

*LAISSE MOI Y ALLER!*

*JE TE NE LAISSERAIS PAS LES METTRE EN DANGER!*

*EN LES ABANDONNANT??*

*LE DANGER, C'EST TOI!!*

L'amoncellement de cadavre commençait de lui-même à bloquer le chemin, mais le garou se mit à grimper sur le tas pour frapper toujours plus, occuper le corps pour tenir l'esprit. Mais un rugissement félin parvint à capter son attention. Il tourna la tête vers le groupe de vivants contre Ferliost.

"Felina..."

*ENFIN!!!*

Le lycanthrope se mit à genoux, la tête entre ses mains, mais tenir dans cette position sur une montagne de chair morte était plus que délicat, et lentement il bascula vers la marée grouillante. Il se retrouva rapidement encerclé avant qu'il ne fasse le moindre mouvement, puis se redressa en balayant tous les zombis autour de lui dans un rugissement bestial et féroce. Il déchiqueta tous les zombis proches d'un pas avant de sauter par-dessus la grille pour être à nouveau du côté de la forêt. Ses iris d'ambre légèrement grisés regardèrent un bref instant le tas de cadavres formant un semblant de bouchon avant de foncer vers Ferliost, ignorant la douleur qui persistait dans son bras et les quelques blessures qu'il venait de récupérer le temps qu'il s'est retrouvé au milieu de la masse grouillante. Toutefois, ces dernières le gênaient plus qu'il ne l'aurait souhaité, sans compter que cette transition brutale avait fatigué aussi bien le corps que les âmes qui l'habitaient.

*JE NE TE LAISSERAIS PAS LES BLESSER*

*Ferme-là et laisse moi savourer*

*Je t’empêcherais de faire quoi que ce soit contre eux!!!*

*Tu commence à devenir lourd. Je serais ravi d'être débarrassé de toi.*

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Engar le Mer 28 Mar 2012, 16:30

Profitant de la pluie de flèche de Kumie qui me permettait de ne pas avoir à trop me soucier des non morts qui se faisaient trop pressant je m'étais éloigné d'une roulade de la masse dont celui qui avait faillit me mordre avait jailli, je me stoppai un instant tête baissé afin de reprendre un respiration que je peinais à retrouver et dans l'espoir apparemment vain de retrouver une vision un peu moins flou et teintée de rouge. Bon dieu ! J’avais beau ne pas avoir le profil du héros fringant qu'on décrivait dans les livres et peut être m'étais un peu rouillé au donjon, mais je savais parfaitement, mes récents affrontement me le confirmant qui plus est, que je n'aurai pas déjà du atteindre cet état de fatigue extrême. Certes les raisons étaient évidentes entre les coups de boutoir du démon contre ma conscience et les séquelles de l'opération de Franken Fran, mais quand même ! J’avais ma fierté, bien que mal placée et je n’avais pas l'intention d'être un poids mort, de quelque manière que ce soit pour mes amis. De fait prenant une profonde inspiration, et mon inconscience à deux mains, tout en ravalant une nouvelle gorgée de sang je réussis à rétablir à peu près ma vue et à me relever, le sifflement d'une flèche à mes oreilles achevant de me dégriser... Cependant mon "éveil" ne s'arrêta pas là, car une fois de nouveau en possession de toutes mes facultés sensitives, je pus distinguer clairement l’œuvre de Felina, qui dépassait toutes mes espérances, car elle avait su atteindre le cou de Ferliost avec une efficacité tel que si elle ne le lui avait pas totalement arraché ou tranché elle le rendait bien plus aisé à atteindre, un morceau de corps se ballotant ainsi étant bien moins aisé à protéger qu'un partie fixe et mobile, mais je vis aussi le prix qu'elle avait payé pour cela. Ce n'était que des zébrures rougeâtres qui, bien que se détachant particulièrement et paraissant extrêmement vive sur le pelage de la panthère n’avait rien à voir avec des plaies bien plus grave qu'il m'avait été donné de voir ou de subir et pourtant... Je sentis cette colère que j'avais oubliée, si familière, mais qui pourtant ici m'apparaissait toute autre... Cela pourrait paraitre mesquin, mais je n'avais nullement ressenti la même quand un enfant lamia avait connu une fin atroce entre les mains de cet assassin, peut être était ce par ce que mon état ce jour là m'avait plongé dans une sorte de léthargie qui m’empêchait d’éprouver de réelle hargne. C'était plus que la simple joie du combat qui m'habitait déjà jusqu'alors, C'était... cette froide détermination que j'avais quand je traquais les démons, mais qui en ce jour était enflammé par le désir de protéger ceux qui m'était cher. Flamme qui n’était pas que moral et mental d'ailleurs...

Ahh... L’adrénaline... Je ne sias plus où j’avais lu ou entendu parler de ce terme, toujours est il que je savais que c'était cette chose qui m'avait déjà donné un coup de fouet losque je m'étais réveillé parmi ces non morts et qui m'ne donnai unnouveau, bien plu vivace à l'idée d'entamer une nouvelle passe d'arme contre Ferliost. Au point que je chargeais ce dernier derechef, prenant juste le temps de jeter un coup d'oei là Kumie pour voir si elle s'en sortait et de m'apercevoir que je ne faisais qu'imiter le loup, en retard sur lui de quelques secondes. Néanmoinsnous étions désormais, grâce à l'énergie du démon et à l’opération de Franken Fran de vitesse similaire et lui étant bien plus loin de notre adversaire que moi j’atteignais ce dernier, tout en grommelant que j'avais intérêt à en finir sinon vu que le lycan avait quitté la brèche on risquait d'être submergé selon le plan qu'avait prévu l'ancien meurtrier. Dépasant Felina je m'apprêtais à affronter de face notre opposant qui s'avançait également vers moi quand on m'offrit la brèche que j'avias demandé tantôt, une flèche de l'elfe des neiges transperça le boyau qui pendait du ventre de Ferliost et l planta dans le bois de l'arbre. ce qui eut pour effet, ne parvenant pas dans sa course à arracher son propre boyau de le faire tituber quand ce dernier se tendit brusquement l'empêchant de se protéger ou de contrer mon attaque, j'eus ainsi un magnifique angle d'assaut sur son cou et usant de l'épée qui me restait je tranchais le morceau de peau et de chair mêlé qui rattachait sa tête à son corps, faisant voler cette dernière dans les airs avant qu’elle ne tombe parmi les branchages un léger bruit d'ossements brisés se faisant entendre au bout de quelques secondes... Mais cela ne m'était pas suffisant il avait fait du mal à Felina, avait blessé Kumie et il n'avait pas assez payé pour cela ! Poussant alors un cri bestial sans plus me soucier de ce qui m'entourait je formais inconsciemment des sortes de griffes au bout de mes mains, tout en lâchant l'épée que je tenais, avec l'énergie du démon et usant de leur faible densité je me mis à labourer le ventre putride du revenant, je ne sais combien de temps cette instant dura tout ce qui m'importait était de lui faire mal même s'il ne ressentait plus rien et devait être mort pour de bon, ainsi je déchirais ses chairs avec mes armes improvisés, dont la difficulté à percer la chair me laissait supposer qu'en vérité leur efficacité serait bien réduite dans un vrai affrontement, et saisissais autant que possible avec mes mains ses organes pour les lui arracher brutalement seulement...

".... CRÈVE ORDURE ! Je vais te renvoyer dans l'enfer que tu n'aurais jamais dus quitter !"

Mais contrairement à ce qui aurait du être il ne s’effondra pas pour de bon et je ne ne pus que sentir le mouvement de ses griffe qu'il redressait pour se refermer sur moi... Bordel... Ces nécromants avaient décidément foiré leur expérience jusqu’au bout ! Ils avaient du changer de place le système nerveux de Ferliost ou lui en donner un deuxième... Alors vint l'ombre...



*...Encore un mensonge ?*

*Oui... Faut dire aussi que t'es naïf ça n'est pas le premier...*

*N'empêche... Parler de vingt minutes au lieux de cinq... Je ne t'aurais pas cru aussi bas*

*Je vais le prendre comme un compliment. En même temps tu n'as qu'à compter l temps pendant lequel tu restes éveillé !*


... L'énergie noir entourant le corps d'Engar se fit alors plus dense puis, comme si cette densité lui était insoutenable, s'éparpilla un bref instant avant de s'apaiser à nouveau, enveloppant son possesseur d'un macabre voile. cela réussit à faire marquer un temps de pause au non mort... Une pause fatale, le démon qui possédait le corps du jeune homme se montra bien plus vif que ce dernier et, sans hésiter un instant, il fait vneir ses mains à la rencontre des grifes du revenant et faisant glisse ses doigts entre les lames il pris à pleine main celle de son opposant qui hurla alors un horrible cri d’outre-tombe qui ne sembla pas plus gêner l'infernale que cela, ce dernier affichant son habituel sourire malsain et inhumain déformant le visage de son hôte.

"...J'avais donc vu juste ! Ce n'est pas gratuitement que l'on t'a greffé des griffes et non permis d'user d'armes ! Ces idiots de mages noirs ont mis tes centres nerveux dans tes mains, probablement voulaient ils les protéger... MAIS C'EST UN ÉCHEC !"


Et d'ans un éclat de rire trotinuant il referma sa poigne brisant aisément les ossements fragilisés du morts-vivant et disloquant au passage l'armature de métal qui articulait ses griffes faisant décrire des mouvements anarchiques à ces dernières, sans inquiéter plus que cela le démon qui observa avec une fascinations malsaine la substance spongieuse qui s'échappa des membres de sa victime avant de la relâcher et de lui donner une légère impulsion faisant tomber son corps pesant parmi les branchages qui sous son poids se brisèrent et perforèrent sa chair. Il observa quelques instants cette chute puis se retourna vers les deux damoiselle, un éclat de satisfaction malsaine dans les yeux...

"Tiens tiens les deux protégés de l'humain... Celle qu'il voit de manière irraisonnée comme une soeur et celle dont il n'a su profiter... Il me semble qu'il faut que quelqu'un répare ces torts fait à la raison non ?"

Il entendit alors une sorte de rugissement. Oh il le reconnaissait ce loup qu'il avait pu faire souffrir quelques instincts, seulement il discernait dans ce son un petit quelque chose qui le confortait dans ses amitions, comme s'il venait de se trouver un allié potentiel. cela accentua son sourire alors qu'il fixait ses proies, connaissant par ailleurs parfaitement les capacités d'une d'entre elle, mais confiant dans la peur qu'il lui inspirait... Ah les instants à venir s'avéraient prometteurs... Une belle journée pour inaugurer sa première sortie officielle !

Spoiler:
Désolé si la scène parait un peu Gb, si c'est le cas je la modifierais et je m'excuse auprès de Kumie de l'intervention, même minime de son personnage, en espérant qu'elle ne m'en tiendra pas rigueur ><
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Kumie Astara le Lun 16 Avr 2012, 01:11

Restant a ma place de semi-observatrice par rapport a ce combat entre Ferliost-Engar et Felina, je ne pouvais faire grand chose a part abattre les morts-vivants qui se ramenaient toujours en nombre quoi que de plus en plus faible sans doute grâce a l'intervention de Shkeil qui s'était porté volontaire pour s'occuper de ce problème majeur.
Quand a moi je restais sur ma branche a faire pleuvoir les flèches sur les non-morts pour qu'ils le deviennent enfin, laissant Engar et Felina s'occuper du gros de la troupe si j'osais dire, le combat semblait faire vraiment rage entre cet assassin et mes deux compères, malheureusement de là où j'étais je ne pouvais les aider avec mes pouvoirs de soin qui étaient bien faibles pour le moment...
Soudain, j'entendis un craquement bruyant et vit que Engar venait de briser les doigts de Ferliost qui n'avait déjà plus de tête, je ne comprenais pas vraiment pourquoi il venait de faire cela sachant que sans tête les non-morts ne pouvaient plus rien faire mais bon au moins l'assassin ne bougeait plus et comme il n'y avait plus de morts-vivants dans les parages, je rejoins Engar et Felina tout en espérant que Shkeil aie réussi a survivre aux assauts des autres morts-vivants...
J'alla aux côtés de Felina qui semblait s'être mise en retraite a cause de sa blessure mais non loin d'Engar quand même, j'inspecta des yeux la blessure de la panthère aux niveau de ses côtes et me rendait compte que je pouvais peut-être l'aider ou du moins faire mon maximum pour qu'elle ne ressente plus de douleur...
Donc je m'avança vers elle et m'accroupit pour la soigner aux niveau de ses côtes, ma magie agissant comme un anti-douleur et coagulant pour le moment puis je souffla doucement de satisfaction et me releva pour regarder Engar avant de faire un pas de recul, méfiante...
Mon esprit me disait de me méfier car il semblait changé au niveau de l'apparence...Jusqu'à ce que je voie son visage et une lueur malsaine dans ses yeux, son visage grimaçant en un sourire maléfique, ce n'était pas le Engar que je connaissais, jamais il serait aussi...Menaçant envers les gens, je ne savais pas si Felina le savait mais j'espérait qu'elle savait pourquoi il était dans cet état...
Folie meurtrière ? Extase du combat ? Adrénaline ? Je ne savais pas pourquoi il était ainsi...


"Tiens tiens les deux protégés de l'humain... Celle qu'il voit de manière irraisonnée comme une soeur et celle dont il n'a su profiter... Il me semble qu'il faut que quelqu'un répare ces torts fait à la raison non ?"

Sa voix..Sa manière de parler, on aurais dit une autre personne...Un démon...Je ressentais une grande menace peser sur Felina et moi puis je la regarda, paniquée puis je lui souffla.

"Que se passe-t'il ? Pourquoi Engar nous parle ainsi ? Il semble différent...Trop différent et menaçant..."

Je posais la main sur mon arc et puis chercha une flèche dans mon carquois, plus rien ?! Peut-être avais-je tout utilisé lors du dernier combat et mon taux de maîtrise a la magie ne me permettait pas de créer des flèches de mana pour le moment, je sortis donc ma dague de 20 cm et me mis en position de défense préventive a l'égard d'Engar.
Soudainement j'entendis Shkeil au loin qui semblait revenir, je fus rassurée et baissa ma garde en étant sûre qu'il pourrait nous protéger Felina et moi le temps qu'Engar reprenne ses esprits...Mais serait-ce vraiment le cas ?
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Felina le Lun 16 Avr 2012, 14:56

La sensation fut étrange. Comme si tout se passait dans la même seconde, mais au ralentit. Ses yeux étaient d’ambre. Je savais bien ce que cela signifiait. Shkeil n’était plus là. Il n’était plus aux commandes. Et cette fois ci, aucun barreau ne me séparerait de la bête. Une légère brise vint caresser ma fourrure, quelques frissons se firent ressentir au niveau de mes blessures. Je ne savais pas à quel point elles pouvaient être profondes, je ne les sentais même plus. Et puis quelques gouttes de sang. Sur mon visage. C’était celui de Ferliost, celui que faisait gicler mon frère tandis qu’il s’acharnait sur le corps sans tête de mon cauchemar. Je ne saisissais pas l’intérêt, trop préoccupée par les rugissements du canidé enragé. Mais je le regardais, interdite. Il n’était plus vraiment lui-même lui aussi.

".... CRÈVE ORDURE ! Je vais te renvoyer dans l'enfer que tu n'aurais jamais dus quitter !"

Un voile noir, étrange… Je compris rapidement. C’était tellement évident, comme si ce moment devait arriver depuis toujours. Le démon d’Engar avait repris sa place, c’était son tour, son temps. Une nouvelle brise fit danser les feuilles au-dessus de nos têtes. C’était comme si le temps se figeait. Ferliost était mort. A peine consciente de ce qui se passait, ma douleur aux côtes s’évapora doucement. Je sentis Kumie toute proche, elle m’avait soigné. Engar explosa d’un rire macabre, avant de tourner son regard malsain dans notre direction, Kumie et moi.

"Tiens tiens les deux protégés de l'humain... Celle qu'il voit de manière irraisonnée comme une soeur et celle dont il n'a su profiter... Il me semble qu'il faut que quelqu'un répare ces torts fait à la raison non ?"

Comme pour accompagner le démon, un grognement sinistre de satisfaction s’échappa de la gueule de Shkeil. Une courte seconde suffit pour que le vent soulève mes cheveux au lieu de ma fourrure. Humaine, mes yeux fixèrent les deux mâles tandis que je me plaçai devant Kumie. Je la poussais doucement en arrière pour qu’elle reste en retrait, ce qui me faciliterait sa protection. Réfléchir, réfléchir… Je pris une profonde inspiration.

"Que se passe-t'il ? Pourquoi Engar nous parle ainsi ? Il semble différent...Trop différent et menaçant..."

Ma gorge était bien trop nouée pour que je puisse lui dire la vérité. Une autre inspiration. Mes yeux se posèrent sur le démon et le loup.

" Je vous suffirai amplement. Aucun intérêt d’impliquer l’efle dans vos projets, quels qu’ils soient. "

J’aurais aimé que ma voix soit moins fébrile. Qu’aucun signe de faiblesse ne se fasse entendre. Mais j’étais terrifiée. J’avais conscience du danger. A présent, Ferliost semblait être l’ennemi le moins hostile, comparé aux deux êtres face à moi. Je savais bien que Kumie et moi ne pourrions les gérer eux ainsi que les zombis. Une devait s’enfuir, tandis que l’autre les ralentirait. Il n’y avait aucun autre moyen. J’espérais que ma forme humaine puisse jouer un rôle dans le contrôle d’Engar et Shkeil. Peut-être… Peut-être que ça aiderait. Je décidai d’user de ma télépathie pour m’adresser à l’elfe, qu’elle soit seule à m’entendre.

" Kumie. C’est maintenant que tu vas devoir me faire confiance. Je veux que tu coures. J’ai besoin que tu retournes au donjon chercher de l’aide. Soit rapide, ne te retourne pas. Je sais comment m’occuper d’eux. Go ! "

Je ne savais pas si elle croirait au mensonge, ni si elle serait assez rapide pour se mettre en sécurité. Je ne savais même pas comment s’en sortaient les habitants du donjon face aux zombis. Je me fis violence pour cesser de faire trembler mes mains. Échec cuisant, mais peu importe. Il fallait que je gagne du temps, en espérant que Kumie serait assez loin au moment où viendrait mon heure.

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Shkeil le Mar 17 Avr 2012, 11:12

Le garou arriva trop tard pour prendre part à la mort définitive de Ferliost, ce qui augmenta encore plus la rage de la Bête envers son âme opposée. Son regard d'ambre se posa sur le démon qui avait pris la place de l'humain, et il suivit son regard pour y voir les deux jeunes femmes, dont celle qui tenait tant au cœur de Shkeil et qui avait osé lui tenir tête lorsqu'elle ne courait aucun risque. Il fut ravi de voir que maintenant qu'elle lui faisait face sans obstacle, elle n'était plus aussi assurée que tantôt. L'elfe n'était pas une parfaite inconnue non plus, mais il n'y aurait pas le même plaisir.

" Je vous suffirai amplement. Aucun intérêt d’impliquer l’efle dans vos projets, quels qu’ils soient. "

Tiens? Elle essayait de la protéger? Alors s'en prendre à cet archère démunie la blesserait dans son être aussi surement que des blessures physiques.

*Le démon à tes côtés... Il t'a privé de ta proie.*

*J'en ai d'autres plus intéressantes à ma disposition, alors que ferais-je de lui?*

Étant en retrait, il se rapprocha du groupe. Il observa le démon, et plus il le regardait, plus il ressentait de l'animosité envers cet être. Celui qui semblait pourtant partager une souffrance commune d'être enfermé dans un corps trop longtemps. Ils se ressemblait, pourtant la Bête ne put s’empêcher de grogner contre lui, et de voir sa rage se diriger lentement vers lui. Rage alimentée par la privation d'un vrai combat contre l'assassin, contre ce démon qui semblait en vouloir également à SA panthère et qui s'était plus à le faire saigner à mort lors de leur première brève rencontre. Certes, c'était plus son autre âme qui avait souffert, mais il ressentait avec une égale intensité les douleurs physiques. Puis vient un autre éclair de compréhension: sa présence signifiait qu'il ne pouvait pas attaquer l'humain dont il partageait le corps. Et son souhait d'en vouloir à un de ces êtres primitif était au-dessus de tout.

Il s'adressa alors au démon, et sa voix exprimait clairement toute la rage contenue dans son corps.


"Toi! Tu va payer pour ce que tu m'as fait."

Sans attendre une quelconque réaction, le lycanthrope aux yeux d'ambre passa à l'attaque sur l'être qui remplaçait Engar.

"Et la panthère est MA proie!"

__________________________________________

Coincé dans son corps, Shkeil essayait de pas ressentir le soulagement du changement de situation. Il avait réussi à détourner la rage de la Bête vers une autre cible, mais ne pouvait pas la calmer pour l'instant afin de pouvoir revenir. Heureusement que la subtilité n'était pas son fort sinon elle aurait pu remarquer quelque chose.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Engar le Mar 17 Avr 2012, 17:01

Ayant longtemps "côtoyé" les humains le démon en était presque venu à oublier que ces êtres n’étaient pas les seuls capable de faire preuve d'une naïveté affligeante ou d'un sens de l'honneur hors de propos et entre cette stupide elfe qui ne comprenait pas ce qui se passait alors qu'Engar lui avait pourtant parlé, même s'il n'était plus sûr qu'il lui ait confié les détails, du parasite qui le rongeait et le rendait dangereux pour les autres et Felina qui cherchait à la protéger en se "sacrifiant" il était servi... Que c'était pathétique, et pourtant c'était toujours un plaisir de voir les gens commençaient à sombrer dans le désespoir face à une situation qui les dépassait. A peine Felina concluait elle ses propos qu'il fit un pas en avant alors qu'un frisson de plaisir et d'excitation lui parcourait l'échine, reprenant la parole d'une vois devenue plus gutturale.

"... As tu la moindre idée de ce que sont les démons petite ? Apparemment non. Car bien que mes projets à ton égard seront des plus... Satisfaisants, ils ne seront pas suffisant, ce ne sera jamais suffisant... Je peux juste essayer de calmer ma "faim" en profitant de toutes les proies à ma portée, qui plus es malgré ton apparente soumission quelque chose me dit que tu ne serras pas plus dociles qu’elles et enfin... Il y a des raisons que tu ignores qui feront que ça me sera bien plus délectable d'appliquer mes projets à elle, même si ce ne sera encore rien si je vous aies toutes les deu..."

Alors qu'il commençait lui même à se perdre dans ses explications alambiquées et guidées par sa seule démence il fut interrompu par l'arrivé, tardive à ses yeux, du dernier membre de la bande, vers qui il se tourna, indiquant cependant à ses proies qu'ils ne les perdaient pas de vu par les formes que prenaient son aura, qu'il maîtrisait mieux qu'Engar et prenait l'apparence de tentacules prêtes à s'élancer sur Kumie si celle ci tentait de fuir ou à intercepter Felina si elle lui bondissait dessus, certes en aucun cas ça ne serait une défense parfaite, mais ça pouvait dissuader ou tout du moins faire hésiter nombres de personnes. Lorsqu'il aperçut le loup son hypothèse comme quoi l'être qui habitait ce corps n'était pas le même que celui qui avait prit part en premier lieu au combat, par contre il semblait déterminer à l'empêcher de profiter de ses victimes en devenir et bien que ce ne soit pas pour les protéger le démon en fut profondément offusqué, cela se traduisant par les traits de son visage passant de la satisfaction malsaine à une indifférence parfaite alors qu'il saisissait d'un geste d'une rapidité inhumaine le crane d'un non-mort un peu audacieux qu'il broya impitoyablement, même si ces charognards n'étaient plus réellement une menace de par le nettoyage qu'avait fait l’elfe avec ses tirs. Quel idiot ! Il n'avait nul idée des tourments qu'ils auraient pu infliger à deux à ces êtres ! Et tout ça pour quoi ? Pour une altercation avec son autre part, qui avait peut failli le tué mais c'était un détail ça !

"Payer ? Pourquoi ? Au vu de ton allure et de tes propos je suis certain que tu aurais fait la même chose à ma place je me trompe ? Et honnêtement... Même si un affrontement ne serait pas pour me déplaire, je pense que nous y perdrions tout les deux au final ! Le vainqueur sera dans un piteux état et à cause de la magie des lieux le perdant ressusciterait de toute manière alors que La panthère et l'elfe seront loin... Non, mauvais calcul ! Si tu veux te venger avec plaisir, mais plus tard. Car au vu du terme de proie que tu as employés je me doute bien que tu compte avoir des projets à peu près similaires au miens pour elles alors pourquoi pas nous associer ? Au pire si tu tiens vraiment à l'avoir, laisse moi juste l'elfe. Je saurais m'en contenter..."

C'était frustrant... Mais prudent. Le démon savait parfaitement que le corps qui l'habité n'était pas en état d’endurer un second affrontement à cause de ces fichues opérations et il lui fallait donc lâcher un peu prise pour éviter autant que possible d'être le grand perdant... Tant pis si le loup souhaitait à tout prix garder la panthère, il se contenterait de ce qu'il pourrait avoir. Cependant il était évident dans son attitude qu'il s'apprêtait aussi bien à faire volte face au cas où le loup accepterait son offre qu'à se préparer au choc si le combat devait advenir.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Emprisonné dans un carcan d'ombre, Engar ne se sentait même plus capable de communiquer avec son démon il était pieds et poings liés, ne pouvaient rien faire pour protéger ceux qu'il aimait et pire il allait être la cause de leur mal si nul n'arrêtait l'entité infernale... Il avait tellement prévenu, pourquoi avait il fallu que l'on soit si tolérant avec lui ? Pourquoi fallait il que quand on lui tendait la main il se devait de la saisir pour mieux l'arracher ?
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Kumie Astara le Mar 17 Avr 2012, 17:47

Me rendant compte de la situation petit a petit et grâce aux antérieures explications d'Engar a propos de son démon je pus comprendre que c'était au tour du démon de prendre place dans l'enveloppe charnelle de l'humain, je ne pouvais cacher ma légère peur face a cette nouvelle entité jusqu'à que je vis Felina se mettre devant moi comme pour faire rempart face au démon tandis que Shkeil était revenu mais il semblait aussi changé qu'Engar, était-il également possédé par un démon ? Quoi qu'il en soit je ne pouvais laisser Felina seule fasse a nos deux compagnons malgré le fait que je vis que Shkeil allait s'en prendre a Engar même si je ne savais pas pourquoi...

Puis je sentis que Felina me parlait mais dans ma tête en me demandant de fuir et de trouver de l'aide au donjon pendant ce temps elle allait s'occuper des deux possédés, franchement j'en doutais énormément, même si je ne suis pas doctoresse je savais que ses blessures aux côtes étaient a peine soignées et si elle forçait trop elles allaient se ré-ouvrir pour se transformer en hémorragie donc je ne pouvais la laisser surtout qu'une ombre était apparue autour d'Engar pour se transformer en tentacules me laissant aucune chance de fuite si je devais le faire...
Je soupirais doucement et secouais la tête, me refusant la fuite puisque cela était impossible et je n'allais pas laisser la panthère affronter nos deux compagnons seule...
Sortant donc ma dague de 20 Cm je me rangea a ses côtés en lui souriant.


"Désolée mais je ne peux pas fuir, je voudrais bien aider mais Engar m'empêche de partir a cause de ses ombres et je ne vais pas te laisser seule car tes côtes sont vraiment mal en point je vais t'aider dans le combat donc et puis je ne vais pas laisser Engar dans cet état..."

Souriant toujours a la panthère je me sentais un peu désolée pour ne pas pouvoir chercher de l'aide au donjon mais je me devais de rester ici pour combattre et ramener les deux à la raison avec l'aide de Felina, une panthère et une elfe contre un démon et un lycanthrope cela pourrait être intéressant...
Je confia donc la tâche a Asmodeus de se changer en armure plus légère pour pouvoir attaquer aisément avec la dague puis je me mis en position pour fixer Engar et Shkeil...


"Dire qu'il peu encore nous étions alliés, on va tous faire, Felina et moi pour vous ramener a la raison, et pas question pour que je me laisse faire par un démon comme toi qui squatte chez Engar est-ce compris ? Il m'a sauvé la vie une fois donc je me dois de lui rendre la pareille pour le débarrasser définitivement de toi !"

Je me tournais ensuite vers Felina pour lui confier deux-trois mots...

"Tu veux te charger de Shkeil ? Je m'occupe d'Engar...Après tout je lui dois bien cela non ?"
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Felina le Mar 17 Avr 2012, 21:20

Alors que le démon d’Engar avait commencé son récit menaçant, je n’entendis pas les pas de Kumie courir derrière moi. Bon sang elle restait. Je sentais déjà la rage s’infiltrer jusqu’à dans mes veines, rejoignant la peur qui me pétrifiait. Je savais bien que même si nous mourrions, nous pourrions ressusciter au cercle d’invocation. Mais je n’avais absolument pas envie que Kumie connaisse cette douleur, ni Shkeil, et l’idée qu’Engar la subisse une deuxième fois m’était également insupportable. Comment diable pouvais-je éviter ce conflit…

"Désolée mais je ne peux pas fuir, je voudrais bien aider mais Engar m'empêche de partir a cause de ses ombres et je ne vais pas te laisser seule car tes côtes sont vraiment mal en point je vais t'aider dans le combat donc et puis je ne vais pas laisser Engar dans cet état..."

" Non mais c’est complètement stupi… "

"Toi! Tu va payer pour ce que tu m'as fait."

Je fus coupée par Shkeil qui visiblement pestait contre Engar.

"Et la panthère est MA proie!"


Un frisson d’horreur me fit déglutir. J’étais en plein cauchemar. Le loup risquait de blesser Engar. Mais le pire, c’était qu’Engar tenta d’argumenter pour s’associer avec la bête de Shkeil… L’aspect positif de la chose, c’est qu’ils ne se blesseraient pas entre eux. Mais encore fallait-il que le lycanthrope accepte le marché. Et ensuite il fallait toujours trouver un moyen de protéger Kumie. Ma tête me faisait mal à force de tourner toutes les solutions possibles, sans compter qu’aucune ne convenait.

"Tu veux te charger de Shkeil ? Je m'occupe d'Engar...Après tout je lui dois bien cela non ?"

J’ouvris les yeux en grand en la regardant, figée par la stupeur.

" Te charger de… Toute seule ?! Mais enfin Kumie c’est trop dang.. "

Je fermais les yeux pour respirer, doucement… Il fallait que je me calme.

" Écoute… Tu dois rester derrière moi. Et puisque tu ne veux ne pas partir, intervient seulement si j’échoue. Mais je t’en prie sois prudente, tire leur dans les jambes pour ne plus qu’ils avancent s’il le faut ! "

Je jetais un bref coup d’œil aux tentacules d’Engar. Saleté d’aura… Il faudrait être rapide…
Je fis quelque pas en direction des deux hommes pour m’approcher lentement, les mains devant. J’étais sous ma forme humaine, donc beaucoup moins apte à combattre si ce n’était même pas du tout. Mais j’espérai tellement au fond de moi qu’Engar et shkeil puissent me reconnaitre, et d’une manière ou d’une autre, trouvent le moyen de contrôler leur corps de nouveau...


" Je ne vais pas attaquer… Je ne pourrais jamais faire de mal à Shkeil ou Engar. Je veux seulement qu’on trouve une entente pour qu’il n’y ai pas de blessé. Dîtes moi juste ce que vous voulez, on peut trouver un accord j’en suis sure. "



________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Shkeil le Mer 18 Avr 2012, 18:36

"Payer ? Pourquoi ? Au vu de ton allure et de tes propos je suis certain que tu aurais fait la même chose à ma place je me trompe ? Et honnêtement... Même si un affrontement ne serait pas pour me déplaire, je pense que nous y perdrions tout les deux au final ! Le vainqueur sera dans un piteux état et à cause de la magie des lieux le perdant ressusciterait de toute manière alors que La panthère et l'elfe seront loin... Non, mauvais calcul ! Si tu veux te venger avec plaisir, mais plus tard. Car au vu du terme de proie que tu as employés je me doute bien que tu compte avoir des projets à peu près similaires au miens pour elles alors pourquoi pas nous associer ? Au pire si tu tiens vraiment à l'avoir, laisse moi juste l'elfe. Je saurais m'en contenter..."

Le garou grogna, mais exprima son accord. Il serait toujours temps plus tard, la prochaine fois. Il porta son regard sur Felina, décidément bien imprudente à s'approcher autant en étant désarmée et démunie.

" Je ne vais pas attaquer… Je ne pourrais jamais faire de mal à Shkeil ou Engar. Je veux seulement qu’on trouve une entente pour qu’il n’y ai pas de blessé. Dîtes moi juste ce que vous voulez, on peut trouver un accord j’en suis sure. "

Et naïve pour couronner le tout. Le lycanthrope passa ostensiblement sa langue sur les crocs découverts en un sourire carnassier. D'un bref geste, il frappa la tête d'un décharné à sa portée, l'envoyant faire un tour loin de son corps.

"Un accord? On fait moins la maligne quand il n'y a plus rien pour te protéger, hein?"

Sans ajouter d'autres mots, il délaissa l'apparence démoniaque de l'humain pour sauter sur Felina pour la mettre à terre brutalement. La Bête coinça les poignets de la jeune femme sous ses mains pour la maintenir immobile, et la fixa droit dans les yeux, à quelques centimètres à peine de distance.

"Pour quelqu'un qui se veut être ma pire ennemie, tu n'es pas à la hauteur de ta volonté."

Il ricana bruyamment, n'ayant que faire du démon qui était sans doute à présent sur Kumie, mais ne se rendit pas compte que ses yeux d'ambre venaient de laisser passer un éclat gris que ne pouvait pas avoir manqué Félina en revanche. Mais quand il voulu serrer davantage ses mains griffues, elles refusèrent de bouger.

*J'AI DIT: TU NE LA TOUCHE PAS!!!!*

*Rien à foutre de ce que tu pense!*

La gueule serrée, il s'approcha celle-ci de l'oreille de la panthère, soufflant l'air de son museau directement à l’intérieur de celle-ci.

"Aide..... Kumie... Vite..."

Sa voix était moins qu'un murmure, à peine un souffle que seule Felina pouvait entendre, tandis que l'étreinte sur ses poignets se desserra suffisamment pour qu'elle puisse partir.

*Tu ne gagnera pas cette fois.*

*Je ne combat plus à la loyale contre toi.*

La Bête grogna quand elle sentit son corps commencer à bruler. Elle ne permettrait pas à Shkeil de reprendre le contrôle, mais elle comprit ce qu'il était en train de faire.

*Tu n'oserais pas faire ça?*

*Trop tard*


Dernière édition par Shkeil le Ven 27 Avr 2012, 18:32, édité 1 fois

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Engar le Mer 18 Avr 2012, 20:55

Au moins son stratagème avait fonctionné et malgré le sacrifice qu'il avait du consentir il avait hâte que la situation atteigne son paroxysme de souffrance, ce qui n'allait pas tarder à advenir, même les proies facilitant cela, l'elfe croyant se montrer plus courageuse que sotte en ne tentant même pas de fuir afin de lui faire directement face et la panthère qui marchait vers son némésis, persistant dans sa volonté de s'offrir aux projets de ses détracteurs dans l'espoir vain de défendre autrui. Restant il savoura un peu cet instant, suivant brièvement du regard le lycan qui le dépassait sans plus se soucier de lui afin d'entièrement se dédier à sa part du contrat, s'en prenant de manière brutale à la panthère... Tsss quelle manque de manière, un rustre qui ne savais pas savourer les choses, quel gâchis, mais ce n'était pas on problème, qu'il fasse preuve de violence gratuite et non recherché était son problème, le démon avait le sien, à savoir cette elfe des neiges par trop audacieuse face aux mises en garde de l'humain se servant du fait qu'il lui avait sauvé la vie comme excuse... Ridicule, mais pas autant que ses affirmations auxquels le démon répondait néanmoins tout en s'avançait à pas confiants et mesurés vers elle, affichant un sourire étiré et tentant d'occuper toute son attention afin qu'elle ne se préoccupe pas de ce qu'il advenait à Felina.

"Nous... Ramener à la raison ? Fias tu au moins de quoi tu parles ? Ce que je fais n'est nullement folie je sais parfaitement ce que je veux et comment y parvenir ! Et si tu voulais signifier par là espérer que Engar reprenne le contrôle de ce corps désolé de te décevoir, toute sa volonté ne pourrait briser le pacte qu'à établi Shiru entre nous, instaurant un temps de domination égal pour chacun par équité. enfin... Ne fait pas comme s'il en t'avais pas prévenu, voila ce qui arrive quand on va à l'encontre des conseils des autres. Oh...Et désolé encore, mais cela fait plus de quinze ans que je suis mêlé à son âme, que je me suis ancré au fond d’elle, extirpe moi de lui... Et son âme est détruite, causant sa mort sans possibilité de résurrection. Alors quel est ton choix ?."


Déjà il avait parcouru la moitié du chemin, laissant trainer les lanières que constituait son aura trainées derrière lui, formant une sorte de cape élimée dans son dos ,atténuant un peu l'aspect grotesque de la tenu de pom pom boy qu'arborait l'humain, bien que le sang qui le recouvrait suffisait en soit amplement à cela. Sans cesser sa marche il leva sa main gauche, montrant ostensiblement l'anneau de glace que lui avait offert l'elfe.

"Oseras tu faire du mal à celui à qui tu as offert ce présent de par la sincérité de tes sentiments ? Ou bien tiendras tu la promesse que tu lui a fait que d'accepter de subir les pires outrages et souffrances qu'il pourrait t'infliger de par sa, et ma, nature, du moment qu'il puisse avoir le sourire à ton bras ? Ce sont tes propres mots non ? Sauras tu te montrer digne de tes propres mots ? Digne de lui ?"

L'ange avait su la briser aisément. Le démon y parviendrait à coup sur. Sans brusquer ses mots ni ses geste il devinait ce qui allait se passer. Il s'arrêterait devant elle, lui sourirait d'un air malsain sans être agressif puis tendrait le bras pour lui saisir la main qui tenait le poignard afin de la désarmer puis la maitriser pour en faire son jouet. Au pire peut être tenterait elle de se défendre sous le coup de la panique, mais elle avait déjà montré être plus une archère qu'une combattant au corps à corps et il n’avait aucun doute quant à sa capacité à lui tenir tête. Tout était déjà joué à ses yeux.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette noirceur... Je commençais à m'y habituer. un océan de silence où seuls mes cris ne trouvant aucun écho pouvaient être entendu et où la seule chose ayant de la valeur était l'espoir, car je savais ne rien pouvoir faire, ou au mieux je pouvais devenir spectateur si le démon était prit du désir malsain de lui faire partager ce qu'il ferait vivre à ses proches... Je ne voyais aucune échappatoire pour quiconque... Enfin si pour les autres la destruction, à nouveau de ce corps, pourrait empêcher des torts immondes d'être commis, mais auraient ils la force ? Je ne pouvais m'empêchais d'en douter les connaissant.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Kumie Astara le Mer 18 Avr 2012, 21:52

Je regardais Felina qui me conseillait de rester en arrière tandis qu'elle essaierait de négocier avec Engar et Shkeil pour qu'ils nous laissent tranquille, ce qui fut un échec, Shkeil lui sauta dessus avant de la maîtriser au sol tandis que je pouvais apercevoir Engar qui s'avançait vers moi...Que pouvais-je faire a cet instant ? Je n'avais plus de flèches donc pour lui tirer dans les jambes c'était fichu, je commençais donc a réfléchir a une solution jusqu'à ce qu'il me montre un objet qui me figea sur place littéralement...
La bague de glace...Présent que je lui avait offert après lui avoir dévoilé mes sentiments, d'un réflexe je regardais également la bague qu'il m'avait offert lors de cette soirée où nous nous sommes déclarés notre flamme...Quel monstre ! Se cacher derrière un objet pour pouvoir me manipuler a sa guise...
Puis il me rappela mot a mot ce que j'avais dit a Engar le même soir, accentuant sa pression psychologique sur moi, pouvais-je lutter et briser mes promesses envers lui ? Non...


Je lâchais ma dague sous le coup de l'émotion et la pression psychologique qu'il venait d'exercer sur moi, je ne pouvais décidément pas briser mes promesses envers l'homme que j'aime, ainsi donc je le laissais s'approcher de moi, lentement et sûr de lui...Je ne pus m'empêcher de me sentir faible en ce moment là, puis quand il arriva en face de moi je le regardais dans les yeux en fronçant les sourcils...

"Espèce de monstre...Tu est capable de tout utiliser en ta faveur...Je te promet qu'un jour on trouvera un moyen pour que plus jamais tu ne fasses surface entre Engar et moi et enfin il pourra jouir de sa vie pleinement sans une menace comme toi qui plane au dessus de sa tête !"

Les larmes me montaient aux yeux mais ce n'étaient pas des larmes de tristesse, mais des larmes de rage...
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Felina le Dim 29 Avr 2012, 14:43

Shkeil et Engar avaient trouvé un accord. Quelque part, j'étais soulagée, ils ne se blesseraient pas entre eux. Mais voir ensuite mon loup me regarder comme si je n'étais qu'une proie me pétrifia.

"Un accord? On fait moins la maligne quand il n'y a plus rien pour te protéger, hein?"

Je n’eus pas le temps de répondre pour essayer de le raisonner à nouveau qu'il sauta sur moi. La chute fut brutale et me coupa le souffle, et le temps que je me reprenne mes poignets étaient déjà coincés. L'étreinte dans laquelle j'étais coincée me faisait mal. Je ne pouvais pas m'échapper facilement, et je n'arrivais pas à voir ce que Kumie subissait.

"Pour quelqu'un qui se veut être ma pire ennemie, tu n'es pas à la hauteur de ta volonté."

Le rire qui suivit me fit frissonner une fois encore... Cela ne pouvait pas être vrai. Je ne laisserais pas cette bête immonde gagner, mais je ne voulais faire de mal à Shkeil... Il fallait que je réagisse, avant qu'il ne me frappe. D'ailleurs, qu'attendait-il? C'est à ce moment là que je vis les yeux d'ambre de la bête au dessus de moi, et surtout les éclats gris. Ce gris que je connaissais bien. Le garou s'approcha de moi, et je sentis son souffle dans mon oreille. C'était le moment de le repousser.

"Aide..... Kumie... Vite..."

Cette voix, c'était celle de Shkeil, de MON Shkeil. Mes poignets furent libérés, et je regardais le garou, comme bloqué. Ses yeux étaient toujours d'ambre, mais il semblait regarder ailleurs, comme quand il discutait avec sa bête. Il allait réussir, je voulais qu'il réussisse. J'envoyais toutes mes pensées vers lui, et uniquement lui, pas sa bête, en une simple phrase.

"Tu peux le faire."

Le laisser là me peinait, mais je ne pouvais pas oublier Kumie. Elle était toujours en danger. Je me dégageais de sous la bête, et je me relevais vers Engar. Il ne me voyait pas, mais je voyais l'elfe totalement désemparée. Il fallait que je trouve quelque chose pour détourner son attention. Je redevins panthère. Il fallait que le démon qui avait pris la place de mon frère reporte son attention sur moi, pour permettre à Kumie de partir. Je poussais un rugissement en sautant sur lui, en me retenant d'utiliser mes griffes. Je ne voulais pas, je ne pouvais pas le blesser. Mais je ne le laisserais pas attaquer Kumie pour autant.

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Shkeil le Lun 30 Avr 2012, 12:31

La Bête fulminait. Il y a quelques secondes, elle tenait la panthère à sa merci, et voilà qu'elle était contrainte de la voir s'échapper devant ses yeux. Ses griffes rentrèrent dans le sol, les mains crispées par la colère, mais le reste de son corps continuait de brûler de l'intérieur. Elle savait bien ce que cela signifiait, même si elle n'avait jamais imaginé le ressentir en étant à SA place.

".... peux.... faire...."

*Merci Felina*

*QUOI??!!?*

Non! La Bête avait patienté, lutté et frappé au bon moment pour arriver ici, elle ne partirait pas maintenant! Le garou commença à se relever, avant de tomber à nouveau sur ses genoux dépourvu de fourrure. Il regarda le bas de son corps, et grogna de plus belle : ses jambes étaient devenues humaines des pieds jusqu'au milieu des cuisses. Et la fourrure disparaissait petit à petit. C'était mauvais signe, très mauvais signe pour la Bête : contrairement à l'âme de Shkeil, elle n'avait aucun contrôle sur le corps humain du lycanthrope, et cela signifiait déjà qu'elle ne pouvait pas se servir de ses jambes.

*Tu te rend compte que ton ridicule corps humain ne te conduira qu'à la mort?*

*Je te l'ai déjà dit: tu ne la touchera plus jamais!!*

La Bête n'avait pas besoin de regarder son corps pour savoir que la situation lui échappait à nouveau : la douleur était plus intense à la jonction entre le corps garou et le corps humain, et celle-ci remontait.
Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus agi sur la transformation du corps, mais elle n'avait pas le choix si elle voulait rester présente. La magie à l'origine de son état recevait à présent des ordres contradictoires, et la douleur augmenta encore en intensité, mais se stabilisa au niveau des hanches. Elle commença à redescendre quand ses mains commencèrent à subir le même sort.


*LÂCHE!!!!*

*Tu ne m'a pas laissé le choix*

Le garou hurla sa rage. Son physique actuel laissait à désirer et pouvait faire sourire tant l'ensemble était disgracieux : son corps était majoritairement celui d'un homme-loup, mais ses mains et avant-bras, ainsi que des pieds jusqu'à mi-cuisse étaient ceux d'un humain ordinaire. Mais la volonté de la Bête semblait reprendre le dessus, et la fourrure ré-apparaissait petit à petit. Le garou sourit en voyant que son corps lui appartenait à nouveau, exposant ses yeux ambre aux observateurs, mais cela ne dura que quelques secondes avant que son crâne semble sur le point d'exploser.

*TU IGNORE CE QUI VA SE PASSER!! TU VEUX DONC MOURIR???*

*PARS D'ICI!!

*JE SUIS CHEZ MOI!!!

*Plus maintenant!

La tête du garou redevint humaine, et il sombra dans l'inconscience. Son corps lycanthropique continua la transformation jusqu'à ce que le corps entier de Shkeil soit celui de sa forme humaine, face contre terre et vêtu uniquement de ses protections de poignets. Le slime qui les composait de savait que faire, ne comprenant pas ce qu'il venait de se passer.

Spoiler:
HRP: L'inconscience ne va pas durer, je serais de retour au prochain tour.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Engar le Lun 30 Avr 2012, 14:03

... L'amusement qui possédait le démon atteignait son paroxysme, agrandissant encore son sourire déjà inhumain, comme un dernier signe avant-coureur du calme avant la tempête qui allait déferler sur l'elfe dans les instants qui allaient et dont son regard qui toisait sa future victime la prévenait déjà de ses futures supplices, mais ignorant ce qui se passait derrière lui il fit durer encore un peu le plaisir, répondant avec une voix amusée.

"Monstre ? Mais nous le sommes tous en ces lieux hormis peut être...Ah oui ton amant ! Dans ce cas quoi de plus normal que je le remplace de toute manière ? ... Tu parles également de faire en sorte que je parte...Mais ouvre les yeux je suis certain qu'il est du même avis même s'il no'se pas le reconnaître, s'il est ce qu''il est aujourd'hui c'est grâce à moi ! Imagine s'il n'avait pas été exclu des autres dans son village ! Il aurait été un de ces fanatiques qui vous traque ! Songe à si je n'avais pas alimenté sa rage contre mon espèce et ses opposants, peu importe lesquels, il serait mort ou devenu fou suite aux combats auxquels il a participé... Et si ce n'était que ça... Que tu l'admettes ou non nos âmes sont trop étroitement liés par des années de luttes interne ou jointes pour que tu puisses me détruire sans le blesser aussi...et qui sait ce qui peut advenir quand c'est son âme qui est blessé... Enfin je sais...Et je suis sur que tu n'as pas envie de voir cela arrive un jour... Alors suis je toujours une "simple" men..."

Il n'avait pas le temps d'achever son monologue qu'une masse sombre le fit rouler sur le sol, mais à sa propre surprise , nul douleur ne vint que celle par l'impact elle même alors qu'il était projeté sur le côté de la branche qui bien que suffisamment large pour accueillir trois hommes de sa carrure ne le fut pas suffisamment pour l'empêcher d'en chuter. Son esprit profita de cet instant de stase pour essayer d'assimiler ce qui s’était passé. Un zombie ? non... Même Ferliost n'aurait pas été aussi vif et cette couleur noire...Ce foutu chien avait échoué dans sa part du marché ! Il avait voulu s'accapare un trop gros morceau et voila que lui même voyait la sienne lui glisser en tr les doigts... Il ne pouvait l'admettre ! Ce n'.... La rencontre brutale de son dos avec une excroissance sylvestre l’interrompit dans ses pensées qui furent envahies par un flot de douleur, alors qu"un craquement sinistre se faisait entendre sous son dos.. Heureusement il s'agissait juste de la branche qui ne l’avait pas supporté et le laisser tout à sa descente, lui laissant l'occasion d'admirer les carcasses de non-morts maladroits qui avent réussi à chuter et à s’empaler sur le arbres comme si ces derniers prenaient également part à l'annihilation de cette souillure... Mais quand bien même ce serait le cas ils demeuraient impuissant face à celle qu’apportait le démon dont la douleur avait ranimé se sens. Ainsi il tendit toute sa volonté afin que son aura s'entoure autour d'une branche, s'y balance, entrainement avec lui et la relâche, lui permettant ainsi de bondir sur une surface stable plus en contrebas de son point de chute vers lequel il leva la tête alors qu'un gout acre qu'il connaissait fort bien lui envahissait la bouche. Il allait devoir abandonner pour cette fois. La panthère avait repris ses esprits, le loup avait peut être même repris le dessus sur sa partie ombre et lui même avait des choses à faire qui ne souffriraient pas risquer de passer ce trois jours immobilisés ou dans des geôles... Il Se permit néanmoins d'une ultime salutation qui ne permettait cependant pas de connaitre sa position grâce à l'écho que produisaient la forêt.

"...Bravo vous avez réussi à me survivre et ce indemne qui plus est ! mais le... MON jeu ne fait que commencer ! J'ai encore trois jours devant moi pour obtenir ce que je désire et après ces trois jours je recommencerai trois jours plus tard... Je me demande si vous saurez deviner le moment où je sortirai des ombres..."

... Il n'avait pas l'intention de recommencer pour cette fois, mais à un prochaine période de domination pourquoi pas ? Mais cela il s’abstenait bien de le préciser car pour ses ennemis la peur était une offrande pire que la mort... Néanmoins son discours perdit un peu de charisme quand il fut conclu bien que de manière discrète, par un bruit de déglutition, le démon recrachant une grande quantité de sang à cause de la fragilité actuelle de ce corps... C'était encore pire que ce que l'humain avait recraché lors de son affrontement et il était à croire que cela irait en empirant s'il essayait de trop s'amuser... S'essuyant le bouche souillé de carmin d'un revers négligeant de la main, le sang de son hôte étant bien le seul dont il ne se délectait pas, à moins qu'il ait été causé par une grande tristesse pour ce dernier. Il inspira profondément et se laissa glisser dans le fourrés pour espérer ne pas être rattrapé par les mais de ce mortel... Il avait délaisse li'idée de s'amuser avec, mais il ne les laisserait en aucun cas interférer avec ses plans...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

... Étrangement j’étais serein, car j’avais la certitude paisibles qu'Ils allaient bien, pour la simple raison car le démon ne m’avait pas montré par sadisme les sévices qu'ils leur faisaient subir, de fait c'est qu'il n’avait pu les faire...C'était certes naïf comme point de vue, mais c'était tout ce que j'avais pour me raccrocher à l'espoir de ne pas me réveiller dans un cauchemar.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Kumie Astara le Lun 30 Avr 2012, 20:09

Sentant que le démon avait gagné je ne savais que faire, prise de panique je ne pouvais plus prendre ma dague pour me défendre maintenant que je l'avais abandonnée sur la branche sur laquelle nous étions tous. Ecoutant le dialogue du démon en espérant pour moi qu'il ne finisse jamais car j'avais ma petite idée sur la suite dès qu'il aurait mit un point a ses derniers mots...

Soudain une ombre noire sauta sur le démon pour l'envoyer valser un peu plus loin, un zombie ? Non trop lents pour faire ce geste et puis Ferliost était mort donc impossible également que ce soit lui...Puis je remarquais que c'était Felina, elle avait donc réussie a se tirer de l'emprise de Shkeil et j'en fus rassurée du plus profond de mon coeur...Comment j'aurais fait si elle n'était pas venue ? ou bien si j'étais partie comme elle me l'avait demandée plus tôt ? Je préférais ne pas y penser sinon j'en aurais des frissons dans le dos...J'empoigna donc ma dague pour me mettre aux côtés de la panthère noire afin de ma re-soigner au cas où elle aurait été blessée puis je porta mon regard sur le démon qui était tombé plus bas tout en semblant mal en point, si ce n'aurait pas été le corps d'Engar j'aurais déjà lancée la dague pour lui retirer la vie ce qui avec mes yeux d'elfe n'aurait pas été tâche difficile malheureusement je ne pouvais lever la main sur le corps d'Engar sous crainte de lui faire mal et qu'il me rejette ensuite...

"Comment pourrait-on lui extraire ce démon de son corps ?"

Alors que je posais cette question je me tournais vers Felina ainsi que Shkeil que je vis écroulé au sol, avait-il perdu connaissance ou bien était-ce Felina qui l'avait assommé ? Je n'en savais rien mais je devais m'occuper d'Engar et le rendre inoffensif pour éviter qu'il attaque nos deux autres compagnons...

"Je vais m'occuper d'Engar, il faut que quelqu'un reste ici pour veiller sur Shkeil et je crois que tu est plus a même de t'occuper de lui plutôt que Engar ou bien moi..."

Je me dirigea donc vers Engar avant de sauter de branches en branches pour le rejoindre le plus rapidement possible, dague en main j'éliminais quelques zombies pour pouvoir éclaircir ma voie et me rendre au plus près du démon pour le défier du regard, il était clair que je ne faisais pas le poids mais autant qu'il s'en prenne a moi plutôt qu'a nos deux compagnons...
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnage champêtre. (Event+ Libre)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum