Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Aller en bas

Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  L'overlord le Sam 26 Mai 2012, 21:05

La nuit était tombée et rependait sa fraîcheur et ses bruits partout, enfin presque partout, à l’extérieur et à l’intérieur du donjon. c'est dans cette atmosphère que certains monstres aimaient à se promener en profitant de la fraîcheur du soir. Il n'était pas rare de voir un petit couple d'amoureux filer dans le noir vers les jardins pour y faire de petites choses romantiques dont il n'était ici pas question d'en parler. En effet, Over avait autre chose en tête actuellement : il voulait présenter sa demeure à Umbrella qui le suivait depuis son entrée dans le donjon. En temps normal, le démon aurait dû aller faire une demande auprès de la boss du donjon voir même de son fondateur, Oni. Mais il se faisait tard et le démon guerrier n'avait pas envie de réveiller tout le monde pour une affaire d'appartement alors que son antre était vide et possédait plein de place. Daggon en avait donc rapidement conclut qu'il hébergerait Umbrella pour aussi longtemps que cela s’avérerait nécessaire. Bien entendu, au vu de l'état habituel de sa maison, mieux aurait-il valut la faire attendre dehors le temps qu'il range un peu le bazar qu'il avait fait le dernière fois qu'il avait séjourné chez lui. Prit d'une rage folle, le guerrier avait passé une partie de sa frustration sur deux ou trois de ses sbires malchanceux et sur le mobilier de l'antre. Il pouvait cependant compter sur l'aide de son fidèle larbin : le vieux Biscornu (image : http://www.kinginyellow.net/jpg/overlord3.jpg) et sa non moins fidèle lieutenante Shilae qui le secondait toujours dans ses tâches guerrières. Pressant le pas en reconnaissant la porte de son antre, Daggon se demanda comment allait réagir sa horde à la présence d'une nouvelle femme et surtout comment allait réagir cette femme : elle ne connaissait pas son univers ni sa vie, elle risquait peut-être de ressentir un peu de surprise. Le démon y repensant, il ne l'avait que rarement vu sourire aussi il se dit que peut-être n'allait rien se passer sur son visage si surprenant.


Les portes de son petit ''royaume'' s'ouvrirent et, fidèle ua poste, Biscornu l'attendait. L'expression sur le petit visage fripé de la créature tordue ressemblait à s'y méprendre à l’agacement que pouvait ressentir une bibliothécaire quand on dérangerait ses chers rayonnages. Souriant sous son heaume, le démon entendit la créature prendre la parole de son habituelle voix grinçante :


-Maître ! Enfin de retour ! Votre petite vadrouille a été agréable ? Je l'espère bien car vous avez fichu un sacré bordel ici et êtes partit sans prévenir ! Et tout ça pour quoi je vous prie ?!? Et par dessus le marché, vous vous permettez de revenir avec une femelle ??? Attendez, laissez moi voir ça...

Boitant jusqu'à l'étrange duo, le petit larbin d'un âge avancé se pencha en avant, accentuant sa ressemblance avec un vautour émacié. Il se frotta le menton d'un air pensif puis montra à Umbrella une bouche garnie de crocs jaunis par le temps. Revenant devant son maître légitime, le vieux bras droit et conseiller de l'Overlord s’exclama :

-En voilà enfin une à votre mesure maître ! Elle a bien plus de prestance que l'autre pimbêche vampire !

Et sur cette réplique assassine sur Mina, le petit larbin s'en alla houspiller ses congénères pour qu'ils remettent de l'ordre dans l'antre du démon. Ce dernier fit quelques pas puis désigna une pièce sur la gauche :

-Là, ta chambre est par là et la mienne est juste en face, tu n'as qu'à traverser la salle du trône pour venir me rejoindre si l'envie te dit.

Posant les yeux sur le trône situé au centre de la pièce à côté de son homologue, il se rappela avec un sourire qu'Umbrella devait apprécié les serpent et que justement le trône possédait des accoudoirs à l'effigie de deux énormes reptiles malfaisants.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  Invité le Sam 26 Mai 2012, 21:53

La jeune femme suivant toujours le démon se posa alors divers questions sur ce qu'elle allait voire ou est-ce qu'il essayera quelques approches dans la nuit.. Mais elle se dit aussitôt qu'elle se fit des idées.Umbrella glissa alors ses mains dans ses poches d'un air comme blasé,si soudainement.Elle en profita alors pour "décortiquée" les endroits si beaux et ornées de magnifiques architectures murales.Cet endroit lui plaisait réellement que son serpent en profita aussitôt pour les laisser seuls afin de se trouver une sorte de "cachette" pour dormir et y faire sa "vie".Bref,Umbrella suivit le démon puis posa son regard toujours autant magnifiques un instant sur ce dernier,le trouvant assez distrait et pensif.Elle éternua un peu avant de renifler,ayant prit froid à cause de tout à l'heure,et cacha son visage dans les couloirs grâce à sa capuche,tout en observant les couples avec dégoûts de ces anciennes conquêtes.Depuis qu'elle fut traitée comme objet de plaisirs pour les hommes.L'amour la rendait encore plus dégoutée et triste qu'auparavant.
Arrivée à l'antre de la demeure de L'overlord.Elle observa le vieux larbins et lui fit un doux sourire de charmante demoiselle à en tomber par terre.Après cette présentation elle fit un "oui" en signe de tête pour L'overlord.Mais elle préféra aller dans sa chambre afin de s'installer.Observant quelques larbins y squatter elle en prit un et s'endormit avec contre elle dans son lit.Quelques instants après elle se déplaça pour voire L'overlord n'arrivant plus à dormir cette dernière fut terriblement mignonne et jolie en chemise de nuit assez légère,qui la rend très attirante de plus avec ce petit larbins tout mignonnement serré contre sa jolie poitrine.La jeune hybride le regarda et lui dit d'un petit ton pas fatigué mais assez gênée.

_ " L'over' j'arrive plus à m'endormir,t'as pas une astuces pour m'aider à m'endormir ou tu peux pas m'occuper en me présentant les différentes pièces de ta demeure ou les larbins,ou encore un jeux que l'on pourrait faire ? .."

Elle le regarda de ses yeux tout mignon,légèrement décoiffée ce qui lui donne un petit air sauvage.La jeune hybride attendit une réponse de ce dernier afin d'en déduire la suite,si elle allait s'amuser ou simplement s'ennuyer dans le siège qu'elle aperçus en coin d'oeil.Elle alla s'assoir dessus en attendant sa réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  L'overlord le Sam 26 Mai 2012, 22:44

La jeune femme à présent installée chez lui, l'Overlord se demanda qu’elle serait la prochaine étape : si il continuait comme ça, il allait commencer à lui apporter le petit-déjeuner au lit ! Secouant la tête et manquant de rire, il vérifia par acquis de conscience qu'Umbrella ne manquerait de rien : le lit était bien fait et aéré ce qui pouvait surprendre sachant qu'à part Over, il n'y avait que des larbins ici. Pourtant à chaque fois, tout était impeccable ce qui laissait supposer que soit Biscornu ou Shilae s'y connaisse en ménage. S'imaginant déjà la scène d'une jeune démone en tenue de soubrette avec un plumeau à la main, Daggon pouffa discrètement de rire. Il vérifia une nouvelle fois les lieux de fond en comble, ne trouvant pourtant pas le serpent qui accompagnait Umbrella et préféra vaquer à d'autres occupations. Une fois certain qu'Umbrella était dans sa chambre : il l'avait vu s'emparer d'un petit larbin comme d'un nounours en peluche et filer vers sa chambre, il se glissa ailleurs dans son antre. Descendant quelques escaliers, il pencha la tête pour passer sous une petite arche et les flammes se mirent aussitôt à laisser danser des reflets sanguins sur les zones métalliques de son armure. S'arrêtant près d'une enclume cernée par des outils divers, il baissa la tête sur un autre de ses larbins. Rognon, le forgeron du démon guerrier redressa à peine son nez écrasé de son travail pour saluer son maître. Il était en train de travailler apparemment sur une arme de qualité, une épée assez robuste pour être maniée par un seigneur démon comme lui sans crainte de se briser. Après tout, i lavait perdu son épée longue il y a peu et se battre avec une seule et unique arme n'était pas dans le genre du démon. Tapotant la tête du sbire plus qu'appliqué, Over quitta sa petite forge coincée dans une pièce à l'écart pour remonter dans la salle du trône, pièce maîtresse des lieux. Sachant qu'il était tard dans la nuit, Daggon décida d'aller se coucher dans son grand lit si vide et froid. Cela ne le gênait pas trop mais tout de même ressentait-il un petit pincement au coeur à chaque fois qu'il voyait la place où Mina s'allongeait avant.


Entendant rapidement de petits bruits de pas, l'Overlord prit ces bruits pour un larbin en maraude et se prépara à le foudroyer d'un éclair. Se retournant au son de la voix d'Umbrella, le démon guerrier en resta stupéfait et cela dû se voir sur son visage vu qu'il n'avait plus son heaume. Il resta là à la regarder un petit moment avant qu'elle ne s'avance vers elle. Elle lui avoua ne pas arriver à s'endormir et le démon le comprenait assez bien. Se levant, il la guida en dehors et lui présenta tour les pièces de sa demeure. Le tour fut assez vite fait mais il s'attarda encore une fois à la forge jusqu'à ce que Rognon les en chasse en agitant ses bras trapus en signe de mécontentement : on ne dérangeait pas un artiste en plein travail après tout. Revenant à leur point de départ, le duo étrange resta un instant à se regarder sans rien dire. A vrai dire, le démon avait plusieurs idées mais il choisit de lui montrer une pièce spéciale de son antre : il y avait amassé tout ce qu'il avait trouvé lors de ces sorties ou qui avaient été amenées ici sans qu'il sache vraiment comment. Il y avait des babioles en tout genre certes mais au milieu de cette pièce à peine plus grande qu'une salle d'armes se tenait une ombre noire. Allumant les globes de lumière magique (certaines espèces étant très très sensible au feu, mieux valait éviter) il désigna à Umbrella la chose, un piano de bois noir laqué :

-il n'a pas servit et franchement, je ne sais pas ce que c'est ni comment ça marche... Tu veux qu'on essaye ?

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  Invité le Sam 26 Mai 2012, 23:03

La jeune femme suivit Le démon,serrant toujours contre elle le larbins qui semblait apprécier d'être entre la poitrine confortable de cette dernière.Elle le suivit dans chaque recoins de la pièce en admirant chacun de ses lieux les yeux comme émerveillés par toutes ces choses si précieuses et si bien sculptées.Umbrella tenta alors de prendre la mains de L'overlord dans la sienne afin de continuer la visite.Elle fut assez gênée de rester avec un homme aussi robuste que lui et si beau,qu'elle se sentit comme ridicule et une simple créature pathétique pour lui.Elle secoua alors sa tête reportant son attention sur le décors toujours autant magnifiques.Elle rigola alors doucement à la réaction de "l'artiste forgeron" en personne,tout en le laissant travailler.Arrivée a cette grande salle où s'y trouvais quelques centaines d'objets ramassés et trouvés,elle les observa et admira tous les uns des autres tout en citant leurs noms que L'overlord ne connaissait point.Puis elle se stoppa net devant ce piano si magnifique et sculptés précisément à la main.Assez poussiéreux par le temps elle prit un bout de tissus et le nettoya doucement.Elle prit place alors sur une sorte de petit tabouret déposé à côté du piano.Elle ouvrit alors le couvercle où s'y trouvait quelques inscriptions afin de décoré le piano.Elle observa alors ensuite les touches en ivoire,ornées de symboles signifiant les touches mélodiques.Ce spectacle fut extraordinaire pour la jeune hybride qu'elle en sourit même.

_ " Ce piano est d'une beauté incroyable .. Il doit en valoir des millions et des millions ... Comment cela peux arriver ici,c'est si rare.Je vais en jouer un peu si cela ne te dérange pas,cela est d'une merveille incroyable .. Il donne encore plus envie d'en jouer. "


Umbrella disposa doucement ses doigts sur les touches habilement,caressant presque les touches tellement elle voulu en prendre soin.Elle commença à jouer un morceau tout à fais magnifiques qu'elle jouait étant enfant pour gagner sa vie dans les rues. ( Song : https://www.youtube.com/watch?v=ex0mDiJU7Ms ) Celui-ci lui rapellait ses étapes assez dure qu'elle eut parcourus dans sa vie.. Elle admirai ce morceau,le vénèrait ce fut comme sa propre berceuse,pour trouver le sommeil,pour lui remonter le morale,pour la rendre heureuse.Cette réaction chez la jeune hybride paraissait assez étrange mais aussi assez mignon.Umbrella finit le morceau,et laissa une fine larme couler le long de sa joue pour tomber sur le clavier du piano.Cet instant lui rapellait simplement de bon souvenirs ... Elle essuya sa larme avec son doigt,le sourire aux lèvres.Puis resta silencieuse,attendant une réaction de la part du démon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  L'overlord le Dim 27 Mai 2012, 14:14

Le démon s'était souvenu de cette pièce rare un peu par hasard : il y avait tant de choses inutiles dans cette pièce : des globes de verres précieux à des décorations en or massif en passant par des armes de cérémonies plus élégantes qu'efficaces. Cette caverne d'Ali-Baba avait cependant un grand défaut : tout objet entré dans cette salle ne pouvait plus quitter le donjon ni même l'enceinte intérieur de ce dernier (les jardins étaient donc inaccessible !) à cause du sortilège sous peine de repartir en poussière. Cette chose était à la fois une défense contre les voleurs et aussi une assurance qu'Over n'aille pas faire du marché noir ou équiper certaines mauvaises personnes. L'Overlord avait accepter cette contrainte sans trop sourciller : l'or et les joyaux ne lui servaient plus à rien car il n'avait plus d'empire à administrer et puis, les objets les plus importants pour le démon n'étaient tout simplement pas situé dans cette pièce ensorcelée. De toute manière, en cas d’extrême urgence, il serait sans doute possible de faire appel à Shiru pour qu'elle lève le sortilège. Pour cela cependant, encore aurait-il fallut trouver un objet ayant une quelconque utilité pour la communauté. La seule babiole d'importance aux yeux du démon était l'étrange meuble noir qui se situait au milieu de la pièce, au milieu des poussières et des autres objets rares. Lui même ne savait pas en jouer et ne connaissait même pas le nom de cette chose mais il avait vu une fois une succube se mettre à en tirer des sons qui avait charmé même son oreille de rustre guerrier. Présentant l'objet à son invitée du moment, il la vit rester en admiration devant cet objet sombre et aux formes harmonieuses... Peut-être cet objet avait de la valeur après tout. Restant patiemment à l'écart, il laissa Umbrella nettoyer l'instrument qui semblait, selon ses dires, s'appeler un ''piano". Inscrivant ce nom en mémoire, il lui fit signe d'un bref hochement de tête qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait avec. Avec un fin sourire, la jeune femme se mit à observer en détail le piano, admirant une nouvelle fois ses formes et sa qualité. Pendant qu'elle se préparait, le démon fouilla sa mémoire pour se souvenir de la manière dont il avait obtenu cette chose...



Les souvenirs lui revinrent soudain en mémoire comme un éclair foudroyant : il avait profité d'une relâche dans les assauts sur le donjon pour organiser une expédition assez loin du donjon, vers des ruines réputées maudites et hantées. Accompagné de ses plus fidèles soldats, il avait gravi les ruines qui ne cachaient rien d'autres que quelques monstres sauvages pas bien dangereux. La portion de ruines qu'il avait exploré (une peccadille par rapport à la vraie surface des ruines) lui avait révélé ce qui semblait être les cendres d'un autre donjon détruit en grande partie par les humains. Au cours de son petit voyage, il était tombé sur ce ''piano'', le spectre d'une jeune elfe veillant dessus. Cela ne l'avait pas stoppé : l'Overlord avait prit le piano et la spectre était partit pleurer dans les limbes on ne sait où sans que Daggon ne s'en soucie. Revenant au présent au moment où le morceau jouée par la jeune femme s'achevait, il la fixa longuement. Se rapprochant d'elle à pas feutrés, il lui caressa la nuque avant de voir la larme qui avait coulée le long de sa joue. D'humeur soudain très protectrice et câline, le démon l'enlaça avec tendresse en soufflant un air chaud dans son oreille sans le vouloir. La scène avait de quoi faire sourire car le démon, bien plus grand qu'Umbrella donnait l'impression qu'un ours en armure câlinait un petit être tout mignon et vulnérable...

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  Invité le Dim 27 Mai 2012, 14:46

La jeune femme regarda le démon droit dans les yeux,assez surprise de l'enlacement,trouvant cette tenue assez ressemblante à un couple.Umbrella posa alors doucement sa tête sur l'épaule du démon,ne refusant point non plus cette tendresse.Elle déposa un tout petit baiser dans le cou de ce dernier,frémissant doucement à la chaleur du souffle de L'overlord.Elle se mit à enrouler ses bras autour du torse du grand guerrier,faisant penser à une sorte d'ours,oui un "nounours" en peluche ! Elle ferma alors ses yeux,et s'endormit contre celui-ci.Ses rêves étaient assez bousculer après ce morceau jouer au piano,ce piano lui rapellait longuement son passer douloureux,qu'elle en "pleurait" en dormant.Tout commençait lors de son enfermement en cage lorsqu'elle fut petite,qu'elle fut maltraitée,violée par certains hommes masquer qui la forcèrent pour qu'elle survive aux frappes des autres.Umbrella n'avait pas la vie facile c'est sûre.Mais elle garda aussi en mémoire sa rencontre avec son boa qui changea tout,elle le défendit et il la défendit en gobant tout ceux qui osait s'approcher d'elle.La jeune hybride bougea par moment alors dans son sommeil tout en murmurant quelques mots insensé et totalement hors sujet.

_ " Je t'aime ... qui êtes vous .. ne me faites pas mal,s'il vous plait ... aidez-moi.. "


Umbrella fut très agitée dans ces moments là,elle bougea assez contre le démon,tremblotent faiblement.Puis elle ouvrit violament ses yeux,se trouvant nez à nez avec le démon,leurs lèvres pas très distante.Elle le regarda tremblotant ne savant pas du tout quoi faire dans ces genres de situation.Elle le serra plantant presque ses "ongles" dans la carcasse en métal de ce dernier.Umbrella était éperdue mais reprit vite ses esprit,se giflant mentalement.Elle toussota et s'excusa de son comportement,lui expliquant pourquoi elle fut comme ça.Puis elle souffla un bon coups,baissant sa tête honteuse.Umbrella resta ainsi un long instant tout en silence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  L'overlord le Dim 27 Mai 2012, 22:15

Prit par une humeur beaucoup plus amicale que tout ce que le démon avait déjà montré auparavant : même avec Mina, sa précédente mante, il ne s'était jamais montré si... Proche. Peut-être était-ce parce qu'Over avait toujours eu l'impression que toucher trop brutalement la petite jeune femme l'aurait brisé. Tandis qu'ici, avec cette créature nommée Umbrella, cette étrange jeune femme aux yeux si magnifique, il sentait que tout pourrait être différent. Résistant à l'impulsion qui dictait à Overlord de se secouer et d'agir comme le démon qu'il était, il préféra prolonger l'étreinte douce qui faisait tache sur l'armure de froideur que dégageait habituellement le guerrier. Mais après tout, vu qu'il n'y avait personne, était-ce un mal ? Pas aux yeux du démon et sans doute pas non plus aux yeux de la jeune femme qui ne le repoussa pas et au contraire l'enlaça. Sentir le corps de on invité contre lui, sentir sa chaleur et les pulsations de son coeur qu'il entendait faiblement détendit le grand démon guerrier qui se laissa aller à lui caresser le dos. La jeune femme alla vite se réfugier dans les bras musclés et puissant de l'Overlord : acceptait-elle déjà sa présence et peut-être même sa tendresse ? Bien qu'elle soit du genre froide et distante, Umbrella avait à plusieurs reprises montré un côté plus faible et plus féminin qui aurait excité bien des hommes. Lui même était attiré par cette attitude comme un papillon vers une flamme... Mais... Allait-il se brûler les ailes à trop vouloir se rapprocher d'Umbrella ou bien le démon allait-il juste profiter d'une douce chaleur qui comblerait le vide qu'il ressentait depuis un moment.



Se laissant aller à la douce étreinte et à l’atmosphère tranquille qu'avait prit la scène, Over fut assez surprit de la voir se réveiller en sursaut dans un état de grande anxiété. Il la guida sans doute contre son grès dans sa chambre et l'écouta attentivement. Le récit de ce qui avait été sa vie ne fit que renforcer l'envie qu'avait le démon à protéger son invité de ce soir. Lui caressant les cheveux d'un geste doux, étant posé comme un proche au chevet d'un malade, il l'écouta encore puis lui souffla :

-Ne t'en fais pas, ici tu es en sécurité et je te protégerais tant que tu seras ici... Et même ailleurs en fait...

Se penchant, l'Overlord embrassa soudain Umbrella toujours avec douceur : qu'était-il en train de faire ? Pourquoi se montrait-il si attentionné à l'égard de cette femme qu'il ne connaissait pourtant que peu ? Et bien l'avenir nous le révélera peut-être...

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  Invité le Dim 27 Mai 2012, 22:39

La jeune femme fit soudainement assez surprise.Elle écarquilla ses yeux,pensant que cet instant n'arriverai jamais,elle posa alors les mains sur les joues du démon afin de prolonger ce bonheur incarné.Après avoir savourée les lèvres de ce dernier,Umbrella se mit à le regarder rougir.Ses instants avec les hommes qu'elle eut passer n'était pas du tout les même,le démon était comme "différent' pour elle,elle sentait qu'elle pouvait construire sa vie avec.Mais est-ce que le démon aurai juste fait ça pour profiter d'elle,comme tous les autres hommes,ou pour simplement lui mettre les pensées ailleurs ? Pourquoi,avait-il fait ça.Elle déposa doucement ses mains sur le torse du démon très muscler,puis se mit à caresser les sculptures du torse de ce dernier,ses petites taches rouges qu'elle eut s'agrandissait.Umbrella le fixa droit dans les yeux,continuant de balader ses mains sur le torse du démon,puis elle hésita un long moment à lui poser la fameuse question "Pourquoi avait-il fait ça ?" Mais comment allait-il réagir ? Allait-il rire,se foutre d'elle ou encore simplement,lui sauter dessus et l'attaquer de plaisir.Elle joua alors avec le feu,se fichant complétement de la réaction de ce dernier,elle voulait simplement savoir pourquoi avait-il fait cela.

_"E-Eu .. Pourquoi as-tu fait cela ? Essayerais-tu de m'amadouer,de profiter de moi ou encore de me manipuler ? Serais-tu fidèle à moi si jamais je te donnais mon coeur ? .. Je suis perdue,explique-moi.."

Umbrella,le fixait droit dans les yeux,avant de déposer un dernier baiser sur les lèvres du démons.Elle le serra doucement attendant une réponse simple et formelle du démon.Elle sentit alors les pulsions du coeur de L'overlord,elle murmura dans sa tête quelques "je t'aime",espérant qu'il ne se fiche pas d'elle.Tel une pré-adolescente espérant que son sois disant prince charmant arrive,et qu'elle lui écrivit des mots.Mais elle fit alors sa petite diva capricieuse et prit un air assez sérieux et boudeur,pour ne pas non être humilier de ce dernier.Elle agita doucement sa "crinière" blanche si splendide,qui dégagea un parfum attirant tous hommes,tellement il dégageait une odeur halechante.Elle plissa ses yeux alors,le regardant.Attendant des explications.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  L'overlord le Lun 28 Mai 2012, 12:36

Laissant ses envies prendre le dessus, voilà ce que venait de faire l'Overlord et ce dernier se dit que ce n'était peut-être pas une très bonne chose à faire : en général, c'était signe soit d'un massacre prochain ou bien d'actions que Over regrettait après. Pourtant ici, le contact des lèvres du démon sur celles de la jeune femme le galvanisa : il se sentait détendu et en voulait plus, son esprit était un peu engourdit comme après un retour de cuite, avant que la migraine ne vienne. Il s'était fait doux comme un agneau lors de ce petit échange entre eux deux et il espérait que cela ait plu à la jeune femme car pour lui, cela avait été très plaisant. Ne se sachant pas romantique dans l'âme (c'est quand même un démon que diable !) Alors tant de douceur lui semblait étrange. Pourtant, il agissait envers Umbrella comme si il avait goûté à une friandise : la douceur du baiser et de la peau de la jeune femme l'ayant rendu accroc en peu de temps. Il voulait la toucher, l'embrasser encore et faire d'elle quelque chose dont il n'avait jamais effleuré l'idée après le départ de Mina : sa concubine, sa femme ou ce qu'il y avait du plus approchant dans le langage démoniaque. Parce que, bien que ce ne soit sans doute pas le moment d'en débattre, l'Overlord n'avait jamais entendu parler d'un mariage officiel entre deux démons ni même entre un démon et une autre créature : une pratique impliquant un amour sincère et éternel devant être impossible pour une créature infernale. Cela étant, ce n'est pas comme si un démon ne pouvait pas tomber amoureux mais les chichis et les froufrous d'une cérémonie avec les fleurs, les alliances et tout le tintouin... Très peu pour eux !


Chassant enfin cette pensée avec un sourire, il enlaça encore la jeune femme qui avait répondu à son baiser comme une noyée qui mettait enfin la main sur une bouée : en avait-elle tant envie elle aussi ? Cela n'avait plus rien d'un ''jeu'' à présent, c'était clair. Il suffisait de voir le rouge qui montait aux joues de la jolie jeune femme aux yeux cyan, la façon qu'elle avait de la caresser doucement : si jamais elle ne ressentait rien pour lui comme lui pour elle... C'est qu'elle était sacrément bonne actrice. l'Overlord chassa ses doutes stupides dictés par la partie de son esprit qui enrageait toujours contre son ex qui était partie bien vite sans trop lui donner d'explications et préféra se concentrer sur le visage d'Umbrella. Cette dernière hésitait mais en même temps, le démon pouvait voir à son expression qu'elle avait adoré le baiser et hésitait à en demander plus. Elle sembla soudain très sérieuse et demanda à Daggon pourquoi... Et le démon faillit bien être en peine de lui donner une réponse. Pourtant, elle finit par venir, sans même que l'Overlord aie a y réfléchir en faisant tourner ses derniers neurones valides. Attirant la tête de la jeune femme contre son torse où son coeur battait un peu plus fort, le démon dit à voix basse, comme si il avait peur d'entendre sa propre voix :

- Pourquoi je fais cela ? Hum, j'ai envie de te répondre pleins de choses : plus que le simple ''je t'aime'' qui ne serrait pas assez. J'ai envie de dire que je veux te voir sourire, voir ton visage quitter cette expression neutre : j'ai envie de te découvrir entièrement car tu es une femme à part Umbrella Uirusu et que cela... Je pense bien que ça m'a charmé. J'ai envie de tenter l'expérience que serait un couple entre nous deux : veux-tu essayer, veux-tu voir si l'amour que j'aurais à te donner serait fort comme un roc ?

C'était une déclaration, aussi incroyable que cela puisse paraître et, pour en ponctuer la fin, le démon alla chercher une nouvelle fois les lèvres de la jeune femme.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  Invité le Lun 28 Mai 2012, 15:58

Umbrella avait le coeur battant assez violament,elle répétait les phrases de se derniers une par une dans la tête essayant de réfléchir de plus en plus vite,afin de comprendre l'instant qu'elle vivait.Sa tête se calait doucement contre se dernier,le serrant tout en continuant de passer ses doigts le longs des "sculptures" des muscles de son torse.Elle avait une envie irrésistible de l'embrasser,de lui prouver son amour si intense.Elle se contenta alors de rester en silence un long moment,les yeux clos,tremblotant sous la décision difficile à prendre.. Allait-elle souffrir comme auparavant avec ce dernier ? Elle serra alors ses poings,griffant alors sans le vouloir le dos du démon.Elle le regarda alors.Avant de donner sa réponse qu'il fallut la meilleur pour elle.

_ " Je ne sais pas .. Pour être avec moi,former un couple,il ne faut jamais me laisser seule.Toi,démon d'où tu peux avoir toutes les femmes les plus splendides à ta porter grâce à ton charme irrésistible,toutes les femmes t'envie qui sait aurais-je toujours peur de te perdre pour l'une d'entre elle ? Que faire .. Je ne sais pas.Je veux certes te donner mon coeur,mais seras-tu capable d'en prendre soin comme il le faudra ? J'attends de toi la plus grande attention qu'un homme puisse donner à une femme.. "

Umbrella se mit à le serrer,position sa tête dans le creux du cou de démon.Elle se mit à le serrer plissant ses yeux d'un bleu magnifiques,ses pupiles reptiliennes commencèrent à se dilater.Pourquoi cette réaction face à ses pupils ? A croire la jeune hybride cachait encore beaucoup de secret en son corps..La réaction de ses pupils prouvait qu'elle fut réellement triste et perdu au fond d'elle.Elle en tremblota doucement,tout en déposant quelques baisers dans le cou du démon,afin de partager tout de même un peu d'amour.Serait-elle en couple ? Que ce passera-t-il donc ce fameux soir ? Le reste dépendra seulement du vaillant démon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  L'overlord le Lun 28 Mai 2012, 19:36

Le démon était à présent prisonnier d'un piège d'un genre tout nouveau pour lui : ici point de guerre ou d'adversaires, juste lui même et la jeune femme. Que devait-il faire exactement ? Il n'en savait rien lui ! Il n'était pas du genre à tomber amoureux et ne l'avait plus été depuis Mina et il n'avait pas prit la peine à ce moment là de faire un foutu manuel. De plus, les histoires qui disaient ''laisse parler ton coeur"... C'étaient des conneries ! Ou tout du moins, il n'était pas dit que votre coeur dise les bonnes choses. Et surtout qu'en connaissant le Over, il était fort probable que ce dernier ne se mette à bégayer ou à dires des conneries sans pareilles ! Alors c'est pour cela qu'il préféra rester silencieux, ne parlant que le strict nécessaire en espérant ne pas avoir l'air ridicule. Pourtant, les actions de la jeune femme qui lui caressait le torse n'arrangeait pas l'état du démon bien désemparé. Il en avait affronté des adversaires : des vaillants qui se battaient face à face en guerrier, des vils et des fourbes qui se battaient à l'aide de techniques peu orthodoxes ou de magies mais jamais il n'avait affronté des ennemis qui s'attaquaient à son coeur. Bien entendu, il aurait été difficile de voir Umbrella comme un ennemi mais elle était parvenue à frapper là où Overlord n'avait aucune défense et cela était très troublant. Après un petit moment de silence où chaque parti revisitait les gestes et les avances qui avaient été faites depuis que le couple étrange était entré dans la pièce, le démon formula dans sa tête une idée folle : il voulait vraiment se lier à Umbrella. Comme si cette dernière avait lu les pensées tordues du démon, la jeune femme s'exprima d'une manière qui surprit Daggon :


-_ " Je ne sais pas .. Pour être avec moi,former un couple,il ne faut jamais me laisser seule.Toi,démon d'où tu peux avoir toutes les femmes les plus splendides à ta porter grâce à ton charme irrésistible,toutes les femmes t'envie qui sait aurais-je toujours peur de te perdre pour l'une d'entre elle ? Que faire .. Je ne sais pas.Je veux certes te donner mon coeur,mais seras-tu capable d'en prendre soin comme il le faudra ? J'attends de toi la plus grande attention qu'un homme puisse donner à une femme.. "


Sans le vouloir, le démon pouffa : lui ? Avoir toutes les femmes qu'il désirait ? Et bien non, rien de tout cela : d'habitude, le guerrier voyait les femmes autrement et ne préférait pas s'en approcher plus que nécessaire. Il suffisait de voir comment il se comportait avec sa seconde, Shilae : si jamais, à cet instant précis, Over aurait dû parler d'elle et bien il aurait juste dit que c'était une bonne officier et qu'elle le satisfaisait dans son travail mais rien de plus. Et oui, notre démon n'est pas du tout un homme à femmes mais comment l'expliquer à Umbrella... En disant la vérité tout simplement :


- Hum, je pense que tu t'es un peu trompée sur mon compte : je ne suis pas un homme à femmes sache le bien enfin pas depuis plusieurs siècles (depuis sa ''mort", le démon n'avait même pas penser à se faire un harem alors...) Donc n'aie crainte à ce sujet là. J'ai beaucoup de mal à éprouver des sentiments envers la gente féminine que je trouve d'un compliqué... Comprends bien, Umbrella, que je ne me serais pas donné du mal pour toi si jamais il n'y aurait pas eu de sentiments...

Parcqu'en effet, le démon ne pouvait se voiler le face : il voulait faire d'Umbrella sa femme et pas une conquête comme elle semblait le croire. Pour appuyer ses propos, le démon la coucha avec douceur sur le dos et l'embrassa avec douceur, une chose qu'il ne maîtrisait pas mais avait hâte d'apprendre...

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  Invité le Sam 02 Juin 2012, 14:45

La jeune hybride ne savait pas quoi faire et commença à rougir tout doucement.. Ses sentiments à ces paroles ? Ils étaient confus,très confus .. Elle ne savait quoi faire face à cet allongement sur ce lit si splendide.L'amour .. voila ce qu'elle se disait,elle se disait que cela allait finir en couchette,et rompre par la suite au plus profond d'elle même mais réfléchit alors sur cette suggestion .. Son regard était fixé sur celui du démon,ses mains disposées sur sa nuque,sa bouche collées contre celle de L'overlord.Ce baiser dura un moment,juste le temps de sa réflexion.Elle décida alors de se mentir sur cette suggestion et commença à embrasser délicatement le cou de l'homme voulant lui montrer son amour si fort pour lui,et qu'elle ne le décevrait jamais,oui jamais au monde.Son bassin caressa doucement celui du démon avec une douceur absolue capable d'exciter un humain en une fraction de seconde.Umbrella commença a passer ses mains sous la "carapace" du démon caressa avidement son torse musclés,qu'elle admirait d'ailleurs.Après avoir "bisouillé" son cou elle remonta sur les lèvres de l'Overlord et murmura contre ces dernières..

_ " Je crois que je t'aime,et jamais je ne te décevrai jamais .. Je ne te veux pas comme simple compagnon mais je te veux tout simplement comme mon homme,celui qui saura s'occuper de moi,celui a qui je cèderai jusqu'au dernière de mes fortunes.. Mon corps,et mon coeur sont à toi,je te les confis et compte sur toi pour en prendre soin."

Après ces paroles si douces elle commença à enrouler ses jambes au bassins du démon,tout en intensifiant la chaleur corporelle des deux êtres.Ce moment se transforma petit à petit en une sorte de noce lorsque deux mariés furent ce qu'ils avaient et désiraient faire ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  L'overlord le Sam 02 Juin 2012, 20:34

Les lumières tamisées de la chambre à coucher du seigneur démon semblaient vraiment vouloir d'elle même rendre la scène entre lui et Umbrella plus intime. Franchement, ça, en plus des joues rouges de la jeune femme aux yeux de serpent, faisait s'installer un cadre étrangement romantique à une scène qui aurait pourtant dû être anodine pour un démon comme l'Overlord. Après tout, il était logiquement de coutume qu'un monstre de son calibre, lorsqu'il régnait sur terre, ce crée un petit harem ou un cercle de maîtresse humaines pour s'amuser lorsqu'il ne guerroyait pas. Dans cette optique, l'Overlord n'aurait pas eu à se montrer si prévenant envers une femelle : il l'aurait fait sienne et tans pis si ce n'était pas à son goût. Il l'avait déjà fait bien entendu mais il n'avait réussit à "égaler" ses semblables moins scrupuleux que lui. Après tout, là où la plupart des Daedras se régalaient du corps de leurs maîtresses sous diverses faveurs sexuelles assez extrêmes parfois, Daggon au contraire préférait les traiter comme de vraies femmes et non comme des objets. C'était ce genre d'attitude qui avait mené à sa perte malgré tout : à force de ne pas surveiller ou enchaîner ses femmes, le démon s'était fait trahir par l'une d'elle qui l'avait précipité vers le gouffre qui l'avait mené à affronter l'ordre du poing d’argent et sir Wallace Windhowl.



Malgré cela, malgré qu'il se disse qu'aller aussi loin avec cette femme ne lui apporterait peut-être rien de bon, l'Overlord répondit à chacun de ses baisers, chacune de ses caresses avec la même force et la même passion qu'un amoureux fou. Il ne savait pas en lui même si jamais il simulait actuellement ce qu'il disait ressentir pour Umbrella ou si jamais au fond de son coeur lacéré à la fois par la guerre, le meurtre, la violence et la trahison, se mettait à développer des sentiments bien incongrus envers la créature aux yeux bleus. Ne sachant pas comment réagir, les vieilles blessures tout comme celles plus récentes, qu'avaient causées les femmes de sa vie, de nouveaux à vif, Over hésita. Pourtant, la déclaration d'amour total que lui fit la créature très charmante, fit chavirer la résolution du démon à ne plus accepter de personnes d'autres sexes dans sa vie. L'exception causée par Shilae était déjà de trop pour lui alors une seconde femme... Il ne savait pas si il en aurait été capable. Pourtant, le langage corporel de la jeune femme fit flancher encore plus sa volonté de ne pas céder et de tomber amoureux d'elle. La lumière baissa encore d'elle même et les deux nouveaux amants : ils avaient devinés ce que l'autre pensait. Le démon surit et enleva rapidement son plastron et ses protections ainsi que sa tunique pour se retrouver torse nu et tête nue. Embrassant la jeune femme, le grand guerrier lui souffla de se détendre alors qu'il la déshabillait. Le reste, mes chers amis... Vous le devinez aisément je pense.

________________________________________________________________________________________________________
Tremblez mortels ! (fiche)
Compagnons du démons
Techniques principales.
avatar
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
30/40  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ombres turquoise et un miroir de métal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum