La coupe est pleine [Karl]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La coupe est pleine [Karl]

Message  Invité le Ven 20 Juil 2012, 05:33

La lamia semblait pensive pendant un bon moment. Est-ce qu'il avait été trop complexe dans ses informations? Est-ce qu'il avait tenter d'expliquer quelque chose de plus grand que sa propre compréhension? Dans tout les cas, il en avait bel et bien l'impression pour le moment. Il n'était pas le meilleur pour fournir des explications simples. Le golem se sentait légèrement angoisé que la lamia ne se désintéresse complètement à cette conversation.

Mettenant, Ophyde commençait a se creuser la tête à cause de ses explications. Pour le golem, il n'avait pas été assez précis ou bien trop... Donner trop d'information ou bien trop peu... Il ne savait plus vraiment où il avait raté ses explications, mais il avai le sentiment que c'était un peu sa faute. Karl regrettait presque d'avoir commencer ses explications uniquement parce qu'il ne pouvait expliquer clairement comment il était... Ou plutôt qui il était. Quel monstre ou être vivant ne pouvait dire qui il était? C'était a la limite du risible selon lui...

"Donc, si j'ai bien compris, le magicien n'as pas mis de rune pour que tu sentes quoi que ce soit dans la bouche?"

''On peut dire ça comme ça. La théorie est simple, mais la pratique est autre. Mais pour faire simple, il manque les runes pour le goût.''

Passant a un autre sujet, la lamia semblait plus dans son élément qu'auparavant. Expliquant qu'une odeur harmonieuse donnerais un mélange harmonieux et qu'une odeur plus forte signifiait qu'un ingrédient était trop présent. Ce qui est logique après tout si on y pense bien. Cependant, quelque chose qui demande de la subtilité en cuisine est très complexe pour le golem. Comme ce n'était pas nécessaire pour sa survie, la statue moqueuse n'avait jamais fait de véritable effort. Mais en mixant odeur et cuisine, il pourrait se forcer pour apprendre.

"Si tu veux je pourrais t'apprendre les recettes de thé que je fait. Ou t'aider à en fabriqué en te disant ce qui ne va pas."

''Avec grand plaisir. Enfin, quand j'aurais les ingrédients et un peu de temps si ça ne dérenge pas. Je suppose que vous avez autre chose de prévu durant les journées. Sauf si vous avez les ingrédients présentement.''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La coupe est pleine [Karl]

Message  Ophyde le Mar 24 Juil 2012, 18:52

''On peut dire ça comme ça. La théorie est simple, mais la pratique est autre. Mais pour faire simple, il manque les runes pour le goût.''

Sa phrase me fit doucement rire, la théorie était simple et je n'y comprenais rien?! Je n'osais pas imaginer la pratique... Les esprits et leur mentalité de tordus me suffisaient amplement comme complexité. Enfin, j'étais contente de moi, même en n'y saisissant pas grand-chose, voir rien du tout, j'étais tombée juste sur la raison de l'absence de goût chez la statue. Enfin à peu près, mais ça me suffisait comme explication, je n'avais plus rien à redire... Ou plutôt, je n'osais plus rien renchérir de peur qu'il ne reparte dans une science qui m'était inconnue et difficile à assimiler.

Bref, changer de sujet pour parler de choses plus concrètes de ce qui se passait à notre insu dans notre corps m'allait très bien. Mais à peine m'avait-il répondu que je réalisais ce que je venais de lui dire... Je lui avais proposé de l'aide sans vraiment réfléchir à ce que je disais et maintenant tout en me maudissant je me demandai comment allais-je bien pouvoir l'aider. Car apprendre bêtement des recettes n'était pas une façon de comprendre. La meilleure façon de savoir était de découvrir par soi-même, là on était sûr de ce souvenir. Non parce que c'était nous qui nous l'aillons appris, bien que ça aidât, mais car le chemin pour le savoir était souvent long et compliqué ce qui avait tendance à plus marquer l'esprit.
Et je lui avais proposé d'apprendre des recettes de thé... Mais je ne prenais jamais note de ce que je faisais! Je créais tout au ressenti, donc pas de recettes précises... Je haussai les épaules intérieurement, peut être que sur le coup trouverais-je un moyen de lui inculpé les subtilités de la confection de thés maison. Mais avant tout, comme il l'avait si bien précisé, il faudrait des ingrédients... Ainsi, je posais sur un coin de table tout ce qui était accroché à la ceinture, pour ne rien manquer : le couteau en os, de la sphaigne, des onguents, des potions, des herbes pour des potion trouvées le matin même, du thé, du piment d'Espelette en poudre, des petits bout de parchemin tout froissés, un morceau de fusain déjà bien entamé, une clef - tient, elle était là, celle-là? - et trois graines de Ka'ariss. Je ne pus empêcher mes yeux de pétiller de joie et un sourire se dessiner sur mes lèvres : il me restait trois précieuses graines, offertes par quelqu'un qui m'étais cher, alors que je pensais ne plus en avoir. En plus d'être un trésor sur ces terres où la plante ne poussait pas, elles avaient une valeur sentimentale très grande. Ma joie s'envola bien vite que je réalisais que je n'avais qu'une épice sur moi, je relevais une tête désolée vers Karl en poussant le sac contenant le piment vers lui.

"Je n'ai hélasse que du piment d'Espelette... On ne va pas aller bien loin avec ça... Nous allons devoir reporter cet échange de connaissance à plus tard..."

D'un côté ça m'embêtait de ne pouvoir effectuer ma proposition tout de suite, d'un autre ça me donnerait un délai pour réfléchir comment je lui apprendrais ce que je savais au niveau culinaire.

"Je passe souvent mes journées dans mon logement en se moment. Comme je suis mon propre patron, je décide de mes horaires, donc si tu veux, dès que tu as le temps passe chez moi et nous verrons bien. Le numéro de la porte est le même que celui qui est sur cette clef, je lui tendis la clef au milieu des objets posés en vrac, mais je crois qu'il ne se voit plus... Il faut dire que j'ai repeint la porte pour la repérer, c'est simple c'est la seule porte qui est en bois brute dans le quartier des résidences... Ou alors... Si tu sais où elle habite... Mon logement est en face d'une mygale du nom d'Yngryglidnissdr. Il doit avoir plus de crs au milieu de son nom... Ba, de toute façon toute le monde l'appel Yngry. Et si tu viens que pour parler devant un thé, ce sera toujours avec plaisir que je ferais chauffer de l'eau. Mais dans ce cas-là, viens plutôt en fin de journée."
avatar
Ophyde

Féminin
Messages : 345
Expérience : 672
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
24/40  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La coupe est pleine [Karl]

Message  Invité le Jeu 26 Juil 2012, 02:35

La lamia comemnça donc à sortir sur la table plusieurs objets dont le golem ne connaissait aucunement l'utilité. Ophyde sortit plusieurs objets qui semblait annodins pour la majorité, mais certains objets qui contenaient poudres, potions et autres substances étranges. Le golem se demanda pendant une seconde qui était la lamia exactement. Après tout, il ne connaissait pas grand chose de cette personne, c'était intriguant. Ça pouvait être perçu comme de l'alchimie après tout... Mais est-ce que le sang de poulet était souvent utilisé dans les formules alchimiques? Enfin, ça ne le regardait que très peu... Peut-être est-ce que c'était simplement son alimentation ou pour des rituels... Les organiques sont étranges parfois, mais lui même l'était...

Dévoilant un sourire devant la vue de trois minuscule graine, le golem regarda son corbeau, encore occupé à boire sa tasse de thé. Espérant que cette dernière ne les rangent rapidement pour éviter d'être dévoré par le corbeau. C'était un coup de chance que ce dernier n'ai pas sauté sur celles-ci dès leur arrivé sur la table par ailleur...

"Je n'ai hélas que du piment d'Espelette... On ne va pas aller bien loin avec ça... Nous allons devoir reporter cet échange de connaissance à plus tard..."

Regardant dans ses objets, elle saissi une petite clé qui se retrouvait dans ses effets qu'elle venait de déposer. La tendant ensuite vers le golem, elle lui expliqua comment se rendre à son domicile ainsi qu'une excuse pour le numéro effacer de la clé. Prenant la clé dans ses mains, il passa discrètement un doigt sur le numéro, sentant que ce dernier avait été mis légèrement en relief. Un coup de fusain et un morceau de papier ferrait très bien le travail pour le révélé en cas de besoin.

Prononçant ensuite un nom à peine compréhensible, Karl compris qu'une mygale nommé Yngry habittait devant l'endroit indiqué. Alors, ce serait un point de repère supplémentaire en cas de besoin. La lamia lui dit également qu'elle était surtout disponible le soir, alors le golem prit note de ne pas passer avant cette heure ou bien de s'attendre a patienter en cas échéant.

''Je tenterais de me souvenir de tout ça. D'ailleur, je pourrais transporter la commande en même temps lorsqu'elle sera terminé. Je devrais prendre entre deux et trois jours je pense. J'aimerais dire que je passerais plus tôt, mais avec mes autres travaux, je suis un peu restraint. Cependant, je peux travailler plus rapidement si vous en avez besoin dans l'immédiat.''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La coupe est pleine [Karl]

Message  Ophyde le Jeu 02 Aoû 2012, 19:32

Une fois la clef et les informations données je commençai à remettre les objets en place. Je prenais mon temps mais en même temps je n'avais pas trop envie de partir. Oui j'avais d'autres choses à faire comme préparer des potions qui c'étaient mieux vendues que d'autres ou chercher comment répondre à une future nouvelle clientèle. Mais ici je me sentais bien, il ne me regardait pas comme la plus part des mâles qui essayaient de deviner mes formes sous mes cheveux. Il avait un raisonnement intéressant sur la vie qui me permettait d'avoir un autre point de vue. A certain moment il me faisait penser à un assassin qui m'avait offert les trois graines que je remis dans une tête réduite. Ce genre de conversation autour d'un thé m'avait manqué. Mais le devoir m’appelait, ainsi que d'autres plaisirs. C'était dans ces heures là que je trouvais un partenaire de nuitée, voir retrouvait... Mais ce dernier point n'était valable que pour un humain qui, si j'arrivais à le mettre assez sous ma coupe, serait un avantage notable pour m'approvisionner plus ou moins gratuitement en plantes rares.

Pendant que je rangeais avec minutie chaque objet sorti il m'expliqua qu'il ne pensait venir qu'une fois la commande terminée... Deux ou trois jours... Et il en était désolé?! S'il connaissait les délais pour fabriquer une potion nouvelle ou une en rupture de stock. En même temps il fallait par fois respecter la lune ou d'autres choses plus étranges et le clients devaient alors prendre leur mal en patience... Même si bien souvent j'arrivais difficilement à leur faire entrer dans leur petit crâne que je ne pouvais aller plus vite que la nature. Heureusement l'accord avec le farfadet bleu m'aidait beaucoup à réduire le temps de préparation d'une potion. C'est pourquoi un délais si court de création d'une petite baignoire d'obsidienne - avec système d'évacuation, s'il vous plaît! - m'étonna et me fascina. Bon il n'avait sûrement pas à attendre la lune noire ou pleine, la vue de l'étoile rouge dans le ciel mais je trouvais que c'était rapide. Oui, je n'avais pas d'élément de comparaison, en même temps ce n'est pas tous les jours qu'on demande ce genre de meuble. Ok! J'avoue! C'était le premier meuble que je me faisais fabriquer... En même temps c'était la première fois que je n'étais pas gentiment hébergé par quelqu'un qui me prenait sous son aile. En y repensant bien sur que si j'avais un élément de comparaison : la salle que j'avais graver de partout de rune d'appel aux esprits et de protection. Je n'était pas paranoïaque mais on n'est jamais assez protéger surtout l'esprit... Je tenais à l'intégralité et la liberté de mon âme, zut! Mais graver des runes dans la roche et le bois ne devait pas être la même chose que dans du verre de dragon. Peut être que le fait qu'il soit golem lui permettait un lien avec la roche que je n'avais pas... Ou peut être pas...

"Je ne suis pas pressé, surtout que je ne compte pas l'utiliser dans l'immédiat."

C'est vrai que je préférais un temps plus long de fabrication et une bonne qualité du produit... S'il arrivait à mêler vitesse et qualité tant mieux après tout. Je fini mon thé qui acheva de me réchauffer le buste puis lui tendis la main avec un sourire.

"Merci pour ce petit moment fort agréable et pour avoir accepter ma commande. Mais je dois prendre congé, j'ai moi aussi des commandes à assurer..."

Ce dernier point ne me plaisait guère mais il fallait bien passer par là pour gagner ma vie autrement quand vendant mon corps. Une fois les aux revoir donnés je repris la direction de mon foyer qui allait bientôt chauffer toute la nuit les chaudrons qu'il contenait.
avatar
Ophyde

Féminin
Messages : 345
Expérience : 672
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
24/40  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La coupe est pleine [Karl]

Message  Invité le Jeu 02 Aoû 2012, 22:10

"Je ne suis pas pressé, surtout que je ne compte pas l'utiliser dans l'immédiat."

Il était vrai que le temps que le glem utilisait pour travailler semblait plutôt court pour plusieurs personnes. Cependant, il n'était pas à oublier qu'un golem pouvait travailler 24 heures par jours, 7 jours par semaine. Le sommeil ne pouvait pas affecter le travail ni la faim ou tout autre contre-temps que les organiques ont. Ce qui créer souvent des problèmes aux artistes organiques car, s'ils créent des oeuvres, peuvent se laisser mourrir de faim ou de sommeil pour complèter leurs oeuvres. Ce qui, en soit, était admirable, mais un peu triste selon le golem... Enfin, il n'avait pas se problème et la statue moqueuse pouvait travailler rapidement et efficacement après tout.

''Très bien. Dans ce cas, je devrais avoir fini dans les temps très rapidement. C'est plutôt le fait que je n'aime pas faire attendre pour mes services. Et puis, quand on y pense, le fait de ne pas être obliger d'arrêter de travailler pour dormir ou manger est très utile dans ma situation. Je ne saccrifie aucnement la qualité des oeuvres, mais j'utilise le temps de manière efficace je suppose.''

La lamia fini sa tasse de thé et commençait lentement à se lever. Peut-être que cette conversation lui avait fait beaucoup plus de bien que le golem pouvait voir, qui sais? Elle semblait être bien plus calme maintenant qu'à son arrivé... Ce qui était quand même rare ici après tout!

"Merci pour ce petit moment fort agréable et pour avoir accepter ma commande. Mais je dois prendre congé, j'ai moi aussi des commandes à assurer..."

''Oui, bien entendu. Je comprend. Je ne vous retiendrait pas plus longtemps dans ce cas. J'irais vous voir lorsque tout sera près, ne soyez pas inquiète. Au plaisir de vous revoir donc.''

Ophyde était maintenant partie, laissant l'atelier aussi silentieux qu'il était auparavant. Enfin, avec le croissement joyeux du compagnon ailé de Karl. Laissant ce dernier finir le thé, le golem passa la tasse sous un peu d'eau avant de la ranger quelque part dans son désordre.

La nuit était jeune, mais le travail n'attendait pas lui. Ou du moins, ceux qui voulaient que le travail soit fait. De plus que s'était sa propre création qui lui demandait que cette arme soit réparer au plus vite! La patience est une vertue que même certains golems ne dévellopent pas... C'est un peu paradoxal, non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La coupe est pleine [Karl]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum