Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Aller en bas

Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Invité le Dim 03 Juin 2012, 03:36

L'astre lunaire commençait sa longue monté dans le ciel qui avait été couvert. Une fine pluie avait tombé durant la journée et, dans une ironie météorologique, avait cesser avec la monté d'une lune qui souffla les nuages vers d'autres horizons. Et qui dit pluie dit journée parfaite pour le magasinage et les différents achats. Pour une raison des plus étranges, ce fût la journée la plus occupé de la vie du jeune golem qui travailla presque sans relâche. Il avait fait plusieurs retouches à des peintures qui commencaient à se ternir avec le temps, réparer des statues ayant été reversés ou brissés accidentelement et même une demande pour rénover le mur d'une maison.

C'était un travail impossible à faire pour un organique puisque toute ses tâches étaient fatiguante et également presque impossible à remplir en une journée. Ayant avec lui l'aide de ses golems, il leurs demandaient de transporter les objets restaurés à leurs propriétaires ainsi que de collecter le paiement pour son travail. Il était rare que Karl demande une grande somme d'argent à ses clients. Il ne demandait que le prix des matériaux, tout simplement. Après tout, ce qu'il adorait de son travail était de voir les oeuvres et de les admirer. La création et l'admiration de l'art était un don qui était des plus présent chez la statue moqueuse.

Par ailleur, il avait profiter de la fin de cette journée pour installer son nouveau panneau à l'extérieur de son atelier. Décidant de l'appeler ''La statue moqueuse'', il espérait que le nom ne déplaisse pas à sa clientèle. Après tout, il espérait ne pas perdre de commerce à cause d'un nom. Accrochant l'enseigne fièrement, il avait fait fait chauffer les pièces de métal avant de les appliqués sur la pièce de bois. La brûlure sur le bois créait un effet original selon le golem et se fit donc un plaisir d'installer cette oeuvre comme enseigne.

Pourtant, malgré cette journée fatiguante, Karl était heureux de tout ce qu'il avait fait. Il se sentait utile et c'était le plus important. C'était une chose étrange pour lui puisque, en tant que golem, il avait été obliger de suivre les ordres... Maintenant, il cherchait à plaire en travaillant comme il entendait. Ce n'était pas un ordre, mais une demande... Ce qui rendait la tâche beaucoup plus intéressante selon lui.

Raven, le compagnon animal de la statue animé, observait encore le miroir qui passait des drôles d'images. Voyant une sorte de flacon, le corbeau tentait de comprendre la relation entre ce dernier et le coucher de soleil qui était derrière le produit. Assis à une table se trouvait Mirabilis et Kyzyl, présentement en train de jouer aux cartes. Malgré l'apparence de cette scène, la réalité était qu'aucun des deux golems ne savaient vraiment jouer... Cependant, ils discutaient entre deux travaux durant cette journée. Maintenant que la nuit était tombé, c'était devenu une discution sans fin. Regardant la scène de l'extérieur, il trouvait que c'était presque... Normal. Les golems devenaient de plus en plus indépendant à son grand bonheur.

Prenant un grande respiration, Karl s'étira tout en levant ses bras dans les airs. Se grattant ensuite la tête, il décida de rentrer dans son antre. Malgré sa réticence à dire à ses créations qu'il était temps de dormir, Karl se devait de le faire pour le moment. Ils ne pouvaient pas encore amassé une quantité de mana comme lui encore, alors ils devaient se repossé souvent. Alors que ses deux créations s'instalèrent auprès des autres golems, ils s'endormirent paisiblement et se figèrent, devenant des statues pour le moment.

En ramassant les cartes ainsi qu'en se demandant ce qu'on pouvait trouvé d'extraordinaire à regarder des images bouger sans raison, le golem cru entendre quelqu'un ouvrir sa porte. Étant dans une pièce séparer de la boutique officiellement, il ne voulait pas laisser croire qu'il n'y avait personne dans l'atelier. Il ne prit pas de temps avant de dire:

''Veuiller m'excusez... Je suis à vous dans quelques instants! Le temps de ranger un peu se bazar... Ne soyez pas gêné, mais faite attention à la table de chevet... Cette dernière a tendance à se cogner contre les pieds de tout ceux et celles qui marchent trop près...''

Cette salle bien modeste comportait un lit de fortune dans lequel Karl ''dormait'' lorsqu'il en avait le loisir. Le confort n'était pas sa réel préoccupation, mais l'apparence d'être plus ou moins normal lui était important. Plançant le paquet de carte dans une étagère, il revint dans son atelier assez rapidement.

''Me voilà, me voilà... Bienvenue dans mon atelier! Je suis Karl Grim, statue à tout faire. Mais bon, vous pouvez m'appelez Karl, ce sera plus simple...''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Dim 03 Juin 2012, 21:47

Du fait que Theorem vivait avec Mina et qu'elle était une vampire, il s'était adapté à son horloge biologique. C'est pourquoi, le jeune Inu véhiculait dans les couloirs de la section des boutiques la nuit tombée. La plupart étaient fermés, mais il en restait des ouvertes. C'était le cas de cette boutique de sculpture et de rénovations. C'était justement là qu'il souhaitait aller. Doucement il passa la porte, voyant le golem qui s'occupait de la boutique. Du moins pas tout de suite, car il s'annonça dans une pièce voisine avant d'arriver enfin. Il fit mention d'une table basse dans laquelle il risquait de se prendre les pieds. Mais le jeune Inu fit bien attention à son environnement. Il lui répondit donc par un sourire à cette précision.

"Bonsoir Karl. Désolé de venir de nuit, mais je suis de nuit exclusivement maintenant. Je suis Banneret au donjon."

La présentation faite, il se rapprocha de Karl. Un authentique golem qui avait prit son indépendance... Ca lui semblait évident car son maître n'était pas là. Comme il s'était introduit, il passa à la description de sa demande. Après tout, on ne vient pas demander de la maçonnerie sans expliquer de quoi on avait besoin. Il s'installa, se mettant assis dans la chaise la plus proche avant de regarder Karl.

"Je recherche quelqu'un capable d'affiner mes jambes..."

Il releva doucement son kilt noir, détachant ses jarretelles et baissant le bas de slime noir qui glissa le long de sa jambe. Il révéla une jambes en pierre et métal, bleutée par endroit. Plusieurs runes semblaient permettre les pouvoirs liés à Theorem, ainsi que des circuits magiques. Les jambes avaient un gabarit courant. Le jeune Inu fit de même pour sa jambe gauche, retirant aussi ses bottes. Il montrait rarement ses jambes comme ça.

"Vous pourriez les affiner un peu ?..."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Invité le Lun 04 Juin 2012, 03:23

"Bonsoir Karl. Désolé de venir de nuit, mais je suis de nuit exclusivement maintenant. Je suis Banneret au donjon."

N'ayant aucune réele connaissance des hauts-gradés du donjon, Karl savait par contre que le titre de banneret était quelque chose qui était très spécial. Ou du moins, une place de pouvoir et respecté à l'intérieur du donjon. Enfin, dans les royaumes humains également puisque c'étaient eux qui avaient commencer le concepte de chevalerie... Ou du moins, c'est ce qu'il pensait puisqu'il était loin d'être un professionnel dans le domaine. Il s'excusait de l'heure à laquel il se présentait à lui. Cependant, le golem lui répondit rapidement que ses craintes n'étaient pas fondés.

''Ne vous en faite pas, je ne suis pas quelqu'un qui est vraiment concerné par le temps. Que ce soit le matin ou le soir, la réele difficulté est de me trouver à mon atelier... Quoi que ce n'est pas très difficile puisque je passe mon plus clair de mon temps ici...''

Prenant place sur une des chaises qui étaient autour de la table, il indiqua rapidement la raison de sa venu. Cherchant quelqu'un qui puisse modifier l'apparence de ses jambes pour les rendres plus délicats. Dévoilant ses deux jambes artificielles, Karl pouvait voir les quelques runes qui rattachaient les jambes à cette personne. Il ne pouvait cependant pas manquez l'occasion de regarder de tels oeuvres. C'était un travail bien soigné et qui laissait légèrement songeur le golem. C'était possible que de tel greffes soient opérationnels? Le golem devait admettre être impressionné et aussi très curieux de cette rencontre.

"Vous pourriez les affiner un peu ?..."

Observant un peu plus longement Theorem, puis retournant son regard vers les jambes de son client. Prenant un air plus professionel, il commençait à se gratter le menton comme s'il aurait eu une barbe à cet endroit. Puis, il marmonna sa réponse.

''Hum... Ce devrait être possible... Il faut simplement que je sache quelques petits détails avant de commencer...'' Tout en reprennant une voix plus audible et plus enjoué pour continuer ses questions. ''Je suppose que ses jambes vous sont greffés et ne peuvent être retirer. Ceci devrait compliquer légèrement l'opération... Mais rien d'insurmontable... Simplement moins agréable je suppose... Est-ce que vous ressentez de la douleur ou n'importe quel sensation avec vos jambes?''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Mer 06 Juin 2012, 11:56

Le jeune Inu replia doucement ses bas, laissant Karl observer ses membres artificiels. Il marmonna un peu de façons incompréhensibles. Etant un inu et possédant des sens plus aiguisés, il avait put saisir sa phrase. Il avait tout simplement envie d'en apprendre plus. Theo ne savait pas s'il devait en dire d'avantage ou garder ça pour lui. Après tout, c'est Oni elle même qui avait façonné ses membres avec sa mana. Elle avait directement conçus et réalisé ces membres afin qu'il puisse remarcher à nouveau et vivre. Pour le ramener à la vie bien sûr, elle dût en faire autre chose qu'un être vivant. C'est pourquoi il devint une goule. Certes, extérieurement on ne pouvait pas deviner ça chez lui, mais il était bel et bien une goule. Ses instincts sombres étant réfrénés, il ne sautait pas sauvagement sur la viande. Karl eut tout le loisir d'admirer ses jambes avant de lui dire que c'était possible. Etant donnés qu'elles n'étaient pas amovibles, en effet ça devait un peu compliquer les choses.

"En effet, elles ne se retirent pas. Je n'ai pas de rune de la douleur et je n'ai jamais désiré qu'on m'en mette. Je ressent la chaleur, sa présence... Et dommage pour certain mais je ne ressent pas les chatouilles."

Le jeune Inu souria, voulant faire un peu d'esprit et dédramatiser son angoisse de montrer enfin ses jambes à quelqu'un autre que sa mère ou sa compagne. Pour combattre un complexe, il fallait justement le montrer sans avoir peur... C'est justement ce que Theorem essayait de faire. Et puis s'il ne le faisait pas, il allait continuer à avoir des jambes plus lourdes que ce dont il avait besoin.

"J'espère que vous y parviendrez."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Invité le Jeu 07 Juin 2012, 02:55

"En effet, elles ne se retirent pas. Je n'ai pas de rune de la douleur et je n'ai jamais désiré qu'on m'en mette. Je ressent la chaleur, sa présence... Et dommage pour certain mais je ne ressent pas les chatouilles."

''Bien, bien, je vois, je vois... Comme pour la majorité des golems. Je n'en connais aucun qui peut ressentir la douleur par ailleur. Ça doit être la matériaux qui n'est pas propice... Après tout, les organiques sont plus complexe de ce côté que les golems.''

Se penchant vers la dite jambe, Karl tentait de découvrir de quels matériaux les prothèses golemiques avaient été construite. Donnant quelques petits coups, il entendait le bruit spécifique du métal ainsi que sa consistance. Ayant manipuler plusieurs matériaux depuis sa longue existence, il savait que c'était du wolframite en grande majorité. Cepedant, ce détail n'était pas bien important puisqu'il n'y avait pas plusieurs solutions à ce problème. La solution la plus simple était bien évidament de refaire une nouvelle prothèse golemique... Cependant, il ne pouvait pas le faire dans ce cas. Une autre solution était de donner la nouvelle forme a la jambe tout en enlevant des morceaux pour ensuite raffiner la forme. Le plus grand désavantage était possiblement de causer une faiblesse dans la prothèse et possiblement la destruction de ce dernier...

"J'espère que vous y parviendrez."

''En fait, le processus est plus long que difficile... Pour enlever du poid, il me suffirais de ''creuser'' dans la jambe et retirer l'excèdant de métal. Cependant, je pense que ça pourrait ruiner la soliditer et donner une mauvaise finition... Quelque chose que je pense que nous voulons tout les deux éviter, n'est-ce pas? La solution restante est simplement de râper l'excèdent... J'espère que vous avez un peu de temps devant vous...''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Mer 20 Juin 2012, 10:25

Theorem avait confiance. Il sentait bien qu'il était avec un expert dans le domaine et un connaisseur. Il allait donc certainement faire du bon boulot et c'est pourquoi il se laissa faire, malgré qu'il montrait là ses vilaines jambes artificielles qu'il avait bien du mal à montrer. Pourtant, ça faisait un moment qu'il les avait, mais c'est comme ça, il vivait mal cette situation. Calmement, il tendit sa jambe pour laisser faire Karl.

"J'ai confiance et j'ai du temps devant moi. C'est le résultat qui compte après tout et on a rien sans rien."

Ce n'est pas quelques heures de perdues qui allaient faire un préjudice. Karl commençait son travail et Theo regarda autre part, distraitement. Le circuit magique qui alimentait ses prothèses était protégé par une gaine en un métal beaucoup plus résistant, donc Karl ne pouvait pas l'endommager. Il y avait une structure mécanique dedans, au centre, mais pareil une couche la protégeait. En réalité, le cobalt autour était principalement pour donner corps à la prothèse et ne pas en faire un bête squelette décharné. Alors que le temps passait et que déjà Karl eut terminé une jambe, Theorem observa celle terminée. Elle était bien plus fine, bien plus jolie au regard.

"J'aime beaucoup votre travail... Moi qui suit un peu golem, avec la magie de l'animisme, on se comprend assez. C'est agréable. Maintenant que je suis de nuit, je croise beaucoup moins de monde qu'avant."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Invité le Mer 20 Juin 2012, 23:56

Lui ayant donner son consentement ainsi que lui avoir dit que le temps ne serait pas un problème, la statue moqueuse acquiesa silentieusement avec un mouvement de la tête. Prenant ensuite ses outils, il se mit rapidement à la tâche pour ne pas gaspiller de temps. Il avait eu le feu vert, mais s'était un travail plutôt long et répétitif également.

Ayant un modèle de jambe plus fine en tête, il commença les différents procédés pour taillé la jambe. C'était presque similaire à la sculpture sur un bloc de pierre. Par contre, le matériel était différent et ce n'était pas tout les être organiques qui pouvaient appliquer une telle force nécessairement. Utilisant une lime pour bien paufiner, le golem soufflait souvent pour enlever la fine poudre de métal. Agissant rapidement et d'un précision plutôt incroyable, il était clair que Karl agissait presque comme une machine. Un organique n'aurait pu le rythme acharné sans en gâcher la qualité. Restant silentieux, Karl ne savait pas si son client désirait lui parler. Il était habitué que certains clients ne désire pas lui parler (que ce soit par politesse ou bien à cause qu'il était un golem) et ne commençait que rarement une conversation dans son atelier. Cependant, ce dernier semblait vouloir lui parler, alors il ne s'en priva aucunement.

"J'aime beaucoup votre travail... Moi qui suit un peu golem, avec la magie de l'animisme, on se comprend assez. C'est agréable. Maintenant que je suis de nuit, je croise beaucoup moins de monde qu'avant."

''C'est vrai que ce n'est pas facile d'être confiner à un seul emploi du temps. Moi je peux vivre aussi bien de jour et de nuit et ce pendant plusieurs semaines sans m'arrêter... Ce qui rend parfois plus compliquer de rencontrer des gens qui resteront en contacte avec moi. J'ai croisé plusieurs personnes depuis mon arrivé, mais très peu m'ont reparler depuis... Être un golem n'est pas un don lorsque l'on veut être social si vous voulez mon avis...''

Continuant de travailler sur la seconde jambe à présent, il avait ralentit légèrement le rythme. S'il voulait parler, le golem était présent pour écouter. De plus, lui aussi aimais bien parler...

''Je suppose que c'est plutôt récent ce changement de vie de votre part. Puis-je en savoir la raison si ce n'est pas trop indiscret?''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Theorem & Ishtar le Ven 20 Juil 2012, 10:23

Le jeune Inu laissa faire le golem tranquillement. Déposant ses deux mains gantées de noir, les deux amples manches retombant sur les côtés, il observa le golem faire. Il se contentait de retirer l'excédent pour le moment et les runes magiques de Theorem se replaçait naturellement sur le nouveau gabarit fait. Les symboles elfiques, étant donné que l'animisme qui avait été employé par Oni ni Kanabo afin de lui rendre des jambes et un bras droit était de la meilleure qualité, et donc de nature elfe, se replacèrent d'eux même, comme repoussant sur la surface lisse. Le golem entretenait la conversation avec lui et sembla sociable. D'habitude, les golems étaient un peu vides... Lui était spécial.

"Ce changement ?... Et bien je me suis mit en couple avec une vampire. Je ne voulais pas me lever le matin quand elle se coucherait, et comme elle ne peut pas faire le changement pour sa part... J'ai décidé de changer. Je suis devenu garde de nuit et je travail à la taverne pour les services du soir. Je vois le soleil quand j'ai le temps, ce n'est pas vital pour moi tant que j'ai ma belle."

Il lissa un peu sa jupe plissée noire avant de regarder ses jambes quand le travail fut terminé. Il se redressa et se regarda dans la glace. Ses jambes étaient bien plus féminines, plus fines et agréables au regard. Finit les grosses cuisses et les mollets disgracieux. Il avait là ce qui pouvait se faire de mieux en gabarit féminin de jambe, sans rentrée dans l'excès "jambe de girafe" très à la mode ces derniers temps... Il souria à Karl avant de s'asseoir et de glisser ses jambes dans les bas noirs brillants faiblement sous la lumière, ces dernier se resserrant pour s'ajuster. L'avantage des vêtements slime, c'est qu'ils n'avaient pas de taille définie. Adin corrigeait l'écart de lui-même. Replaçant ses bottes, il mit plusieurs minutes à se regarder dans la glace.

"... C'est magnifique... C'est exactement ce que je voulais. Qu'est-ce que je vous doit ?"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Invité le Ven 20 Juil 2012, 16:57

Theorem était très calme pour ce genre d'opération. Les organiques qui auraient été dans la même situation auraient pu avoir peur ou avoir quelques doutes sur l'artisant. Cependant, ce n'était pas le cas pour lui. Peut-être que le premier résultat avait fait fuir ses craintes et ses peurs si elles avaient subsistés. Dans tout les cas, le golem était plutôt content que tout se passe bien. Il avait souvent fait des sculptures, mais ce travail ne laissait aucunement place à l'erreur. Si une statue est manqué, il n'y a que deux solutions: recommencer à zéro ou bien tenter de cacher ses imperfections. Mais dans l'esprit de la statue moqueuse, il devait être parfait. Il n'aurait pas aimer de quelque chose de seconde qualité après tout...

"Ce changement ?... Et bien je me suis mit en couple avec une vampire. Je ne voulais pas me lever le matin quand elle se coucherait, et comme elle ne peut pas faire le changement pour sa part... J'ai décidé de changer. Je suis devenu garde de nuit et je travail à la taverne pour les services du soir. Je vois le soleil quand j'ai le temps, ce n'est pas vital pour moi tant que j'ai ma belle."

Changer pour ceux que l'on aime et apprécie, c'était définitivement un beau geste. Pour le golem, même s'il s'imaginait que ce sentiment était réservé aux organiques uniquement, savait que ça représentait beaucoup à leurs yeux. Des guerres et des conflits avaient été commencer par amour d'une personne ou d'une nation. Le contraire était également vrai selon certains.

''C'est un beau geste selon moi. Ce n'est pas la majorité des gens qui auraient agit ainsi si on me demande mon avis. Enfin, lorsque l'on fait des choix et des sacrifices pour les gens que l'on aime, je suis d'avis que ce n'est pas quelque chose qu'il faut regretter.''

Puis, après ses mots, il fini le travail. Karl en était plutôt satisfait, ne voyant pas d'imperfection dans son oeuvre. Les runes n'avaient pas été abîmés, donc on pouvait comprendre que l'opération avait été un succès. Observant ses nouvelles jambes, Theorem semblait tout à fait satisfait du résultat. Souriant à la statue, il commença à remettre ses bas et ses bottes. Le golem prit le temps de déposer ses outils un peu plus loin pour avoir les mains libres.

"... C'est magnifique... C'est exactement ce que je voulais. Qu'est-ce que je vous doit ?"

''Je suis bien content que mon travail soit comme vous l'avez désiré. Sinon, je n'aurais pas été capable d'apprécier un travail bien fait.''

Puis, il annonça son prix à son client. Karl ne travaillait pas vraiment pour l'argent, mais surtout pour créer de l'art. De plus, a l'exception de ses dépenses pour les outils et matériaux, il ne demandait que très peu. Après tout, il n'avait pas vraiment besoin de vivre avec l'argent, il n'en avait pas vraiment besoin. Le prix était donc très bas, comme à son habitude. Juste assez pour le temps qu'il avait fournis, rien de plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que le temps ne peut pas modifier [Theorem]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum