Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Aller en bas

Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Message  Cirno le Lun 30 Juil 2012, 23:00

Le réveil fut dur, très dur pour la fée qui avait de la peine pour se lever. Même si elle avait réussi à bien dormir dans la caverne, elle s’était mise dans un état pas possible la veille en voulant sauver 2
enfants… Elle avait même réussi à les sauver ! Avec de l’aide bien sur, d’ailleurs elle aurait été tuée si jamais elle c’était retrouvée seule… Un frisson la parcourra, elle s’en était bien sorti mais on ne pouvait pas dire que c’était le cas de tout le monde, beaucoup avaient péris, mais pas les enfants qui ne pouvaient pas ressusciter. Ces derniers avaient été conduits au village voisin d’où ils venaient, par des gardes pas trop effrayant. Avec un peu de chance ce village attaquerait moins le donjon qui leur avait ramené leurs enfants sain et sauf… Enfin ça cela lui importait peu, d’autant plus qu’elle n’en était même pas au courant puisque qu’elle était déjà partie dormir lorsque cela c’était produit. Elle
en sera informée dans la journée, mais cela n’était plus du tout sa préoccupation première. Tout ce qu’elle souhaitait pour le moment, c’était s’assurer que sa sœur allait bien… Sa sœur adoptive Kumie bien sur. Elle lui avait permis de s’enfuir avec les deux enfants au début de la bataille, et n’avais pas eut de nouvelles depuis. Elle n’avait pas pu mourir et était même persuadé, c’est donc le cœur léger qu’elle quitta la caverne, et se dirigea vers le quartier commercial, ou travaillait Kumie.

Ce dernier était encore en beau désordre suite à l’attaque de la veille, mais les commerçants commençaient déjà le ménage, et les rues avaient été dégagés, ce qui de toute manière ne l’aurait aucunement gênée. Lorsqu’elle arriva devant la porte de la pâtisserie, celle-ci était fermée. En posant des questions aux passants, elle eut rapidement des réponses, la personne qui l’a renseigné s’enfuit même à vive allure après avoir répondu. En effet même si elle ne s’en souvenait plus, lui s’en souvenait bien, le vampire un peu audacieux de la veille… Sans y prêter la moindre attention supplémentaire, elle se rendit chez l’elfe. Elle commença à s’inquiéter lorsqu’elle ne reçut aucune
réponse en toquant chez elle. Inquiète elle questionna ses voisins qui tous affirmèrent qu’elle n’était pas rentrée la veille au soir…

A partir de ce moment là, elle commença à paniquer, tous les scénarios possibles s’échafaudaient dans son esprit, à présent tourmenté par le possible décès de sa sœur. Paniqué, elle fit les 100 pas, en volant bien sur… Un gnome lui conseilla d’aller voir à l’hôpital, puisque… Et ce fut tout ce qui
fut entendu par la fée, qui était déjà partie dans la section médicale du donjon, à une vitesse à en faire baver un élémentaire d’air. Telle une boule de neige dévalant une pente, elle fonça à la section médicale. Une fois arrivé, elle se calma un peu… Elle ne pouvait pas être morte, c’était pas possible,
elle était trop forte pour cela. Prenant une grande inspiration, elle se détendit un peu… Elle devait se renseigner. Elle demanda au premier patient si il savait où était les infirmières… Il n’eut même pas le temps de répondre que l’une d’entre elle entra dans la salle…

Minute de silence, pendant laquelle les fées se dévisagèrent… Cirno avait l’impression de se voir dans un miroir et ne comprenais pas, et l’infirmière ne comprenait pas pourquoi elle n’était pas bien habillée et ce qu’elle faisait ici, alors que c’était son poste ! Au bout d’un moment, Cirno, la vraie,
se rendit compte que sa… « jumelle » avaient les cheveux plus long, cette simple différence lui suffit pour assimiler le fait que ce n’était pas elle qu’elle avait en face d’elle, et du coup ouvrit la parole.

-Excuse moi, mais saurais tu ou ce trouve Kumie ? C’est une elfe qui aime bien le froid…

-Mais t’es bêtes ou quoi c’est à toi de t’en charger ! Pis reprend ton uniforme sinon Franken va se facher ! T’es bizarre aujourd’hui…

Cirno, la vraie, avait déjà fait un effort surféérique pour être polie, et ne pas vulgairement geler l’usurpatrice, mais là s’en était de trop ! Couplé à son inquiétude, elle reprit brutalement, coupant la parole.

-Ecoute, je ne sais pas pour qui tu me prends ! Mais si tu ne me dit pas tout de suite ou se trouve Kumie, je te congèle sur le champ !

Pliée en deux la copie s’esclaffa

-Tu peux pas me geler sotte ! On est…

Sa phrase fut brusquement interrompue par sa congélation soudaine et inattendu de l’ensemble
de son corps sauf de la tête.

-Alors on dit quoi maintenant ?

-euh…

A ce moment précis, la fée hésitait, elle n’avait certes pas envie de lui dire ou se trouvait l’elfe des neiges, car elle l’avait congelé, et que c’était pas gentil de sa part, mais en même temps elle se rendait compte que ce n’était pas une de ses « collègues », et que pour le coup, elle devait être gentille… Quelle plaie… Enfin la vraie raison c’est que la fée en face d’elle était bien plus puissante qu’elle.

-Sa chambre est un peu plus loin, on a aménagé un lit dans la chambre froide, c’est au bout du couloir sur la gauche, puis au fond à droite et c’est normalement la 3e porte à gauche…

A peine eut-elle fini que Cirno, l’originale, était partie. Fort heureusement pour l’hôpital, paniquée comme elle l’étais, sa magie perdit rapidement puissance et la copie pu se dégager rapidement. Pour sur cette rencontre l’avait marqué, mais elle se remit rapidement au travail, mais demandera forcément à Franken des explications : hors de question qu’il existe une de ses sœurs plus forte qu’elle… Ne s’étant pas rendue compte que ce n’était pas une de ses consœurs.

Cirno quand à elle, fonça à travers les couloirs, elle avait les larmes aux yeux, partagé entre la joie de la savoir en vie et la peur qu’elle soit gravement blessé. Elle fonça dans le premier couloir, arriva dans le 2e, pris son virage et se retrouva nez à nez avec sa sœur. Pleurant de joie de la
voir, elle ne se rendit pas compte tout de suite de la mine qu’elle avait.

-KUMIEEE !!! Tu vas bien, comme j’suis trop contente de te voir ! Comment… vas… tu ?...

Elle venait de se rendre compte de la mine que faisait sa sœur, on aurait dit un des zombie contre lesquelles elle avait du se défendre la veille… Des larmes de joies, elle était passé à des larmes de tristesse devant la détresse de sa sœur... Ce visage si amical hier semblait si loin aujourd'hui. Ne sachant que dire, elle éclata en sanglot sur Kumie, serrée contre elle.
avatar
Cirno

Masculin
Messages : 305
Expérience : 674

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Message  Kumie Astara le Mar 31 Juil 2012, 15:40

Errant dans les couloirs depuis qu'elle avait reprise conscience, l'elfe évitait toujours soigneusement de croiser des gens, quitte à passer par la morgue si il le fallait, seul endroit où la mort régnait en maîtresse absolue...Cependant Kumie continuait de marcher à un rythme lent, très lent, ne sachant où aller car elle était déboussolée mais surtout perdue dans ses pensées, repensant sans cesse à ce qu'il s'est passé dans la forêt...Comment un simple combat à-t'il pu tourner en une chose de ce genre ? L'elfe se posait cette question nombre de fois mais ce qui la traumatisait le plus après cela c'était le cauchemar qu'elle avait faite pendant son coma...Rien que de repenser à cela l'elfe en eue des frissons d'effroi, continuant de marcher vers une destination inconnue, hésitant à chaque pas, s'aidant du mur pour marcher...

Puis soudain une voix familière résonna dans le couloir où se trouvait Kumie, l'elfe ne se retourna pas, toujours perdue dans ses pensées elle ne vit pas qu'une fée vêtue de bleu la rejoignait...

-KUMIEEE !!! Tu vas bien, comme j’suis trop contente de te voir ! Comment… vas… tu ?...

L'elfe leva la tête vers la petite Cirno, sa petite soeur "adoptive" qu'elle avait rencontrée dans une grotte de glace au sous-sol par ailleurs elle l'avait sauvée la veille avant de partir à la poursuite d'Engar, le sentant en danger...Elle désirait lui répondre mais ses mots se perdirent avant même qu'elle ait pu les prononcer, ainsi donc pour seule réponse des larmes roulèrent sur ses joues et des sanglots emplirent le couloir de leur déchirante mélodie, la voix d'une jeune femme en plein désespoir et ne sachant que faire...

Tout ce qu'elle put faire c'était d'enlacer sa jeune soeur dans ses bras, cherchant réconfort et protection, elle n'avait plus confiance en elle-même et désormais elle avait peur de tout et de rien mais surtout des hommes...Par ailleurs en d'homme, un infirmier venait d'apparaître au coin du couloir...Quand Kumie l'aperçut elle hurla de terreur et s’enfuit tout vitesse, repoussant Cirno...

L'elfe alla se cacher dans sa chambre froide avant de se recroqueviller dans un coin de cette pièce gelée puis elle se mit à pleurer tout en grattant ses cheveux nerveusement comme si elle voulait effacer tout ces souvenirs de sa tête, voulant devenir amnésique pour ne plus vivre avec cette humiliation sur la conscience...Avoir été violée de la sorte l'avait traumatisée et blessée énormément...C'est donc ainsi que des murmures sortirent des lèvres de l'elfe des neiges...

-A l'aide...Je vous en supplie...Tuez-moi je ne veux plus vivre...S'il vous plait...Que quelqu'un vienne m'aider...
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Message  Cirno le Dim 05 Aoû 2012, 14:36

Mais que c'était-il passé? Pourquoi une telle mine? Pourquoi un tel visage? Qu'avait-elle raté? Qu'avait-elle fait?... C'est ce genre de questions qui en ce moment fusaient dans la tête de la pauvre fée, perdue, face au visage de Kumie, qui, au grand contrario de son habitude, reflétait le désespoir le plus total... Cherchant mutuellement le réconfort, elle cru un moment que cela allait mieux se passer, quand soudain... Le drame, l'incompréhension, en une seconde Kumie s'enfuit en la repoussant...

Sur le sol, sur les fesses, la pauvre fée pleurait d'incompréhension... Qu'avait-elle fait pour être ainsi rejeté? Était-ce à cause d'elle que sa sœur adoptive était dans cet état? Pour couronner le tout, le pauvre infirmier, presque victime dans cette situation, n'osa pas se montrer, car lui avait bien compris que c'était de sa faute si l'elfe était parti, même si il en ignorait la raison. A la place, il parti chercher une des fées infirmière de l’hôpital, au moins elles arriveraient à consoler l'une des leurs, même si il ne comprenait pas comment une infirmière pouvait être si fragile psychiquement.

Cirno resta assis comme ça pendant plusieurs minutes, essayant à maintes reprises de sécher ses larmes sans grand succès. Il était à se demander la question de qui était le plus désespéré entre Kumie et elle en cet instant précis. Ses yeux étaient encore humide lorsqu'une autre personne arriva dans son dos.

-Peut-on savoir ce qui se passe ici ? Et qu'est ce que...

En entendant une voix qui lui était étrangement familière, Cirno se retourna et se retrouva nez à nez avec une autre fée qui lui ressemblait... Sauf que cette fois-ci, bien plus qu'avec l'autre, elle avait vraiment l'impression d'avoir son sosie parfait en face d'elle, à la différence près que ses yeux étaient bien plus humides, mais cela n'était pas vraiment lié... C'est cette même ressemblance qui surpris énormément la clone et qui du coup resta muette. Dans un dernier sanglot, Cirno peina à assembler quelques mots compréhensible.

-Excuse *sob* moi... C'est bien *snif* toi qui t'es occupé de l'elfe c'est ça ?

-Euh... Oui... c'est bien ça pourquoi?

-Est ce que *sob*... Tu sais ce qu'elle a?...

Un peu décontenancé, l'infirmière arriva tout de même à lui expliquer qu'elle avait été amené ici dans le coma, et qu'elle venait d'apprendre qu'elle venait de se réveiller. Après beaucoup de temps perdu en explication pour lui faire comprendre qu'elle n'était certaine de rien de plus, elle arriva à émettre l'hypothèse qu'elle avait subi un gros choc émotionnel qui la mettait dans cet état, et qu'il avait du être causé par un homme, ou quelque chose de sexe masculin... Bien évidemment il fallu à la fée expliquer à Cirno ce qu'était un traumatisme... Mais à la fin de la discussion. L'infirmière convainquit Cirno qu'elle n'était en aucun cas responsable de la situation, et qu'elle était probablement la seule à pouvoir faire quelque chose?

-Qui ça? Moi? les yeux écarquillé.

-Elle accepte de te voir, et elle te connait, par conséquent elle aura plus de chance de se sentir mieux à tes cotés. J'ai d'autres patients à m'occuper, je reviens d'ici une demi heure et tu me fais ton bilan? A tout à l'heure.

Avant que Cirno ait pu répondre que que ce soit, elle était déjà partie... Ainsi elle avait une demi heure de tranquillité, qu'elle devait employer à essayer tant bien que mal à réconforter sa grande amie. Elle s'avança courageusement vers la pièce où s'était réfugié Kumie. Arrivant devant la porte, l'entendant murmurer sans comprendre les mots, Elle se posa à la porte et demanda timidement, cachant au mieux sa peine.

-Est ce que je peux entrer?...

________________________________

La clone, juste être partie, condamna l'accès à la zone de la chambre froide par un simple panneau indiquant "défense de passer sous peine de congélation instantanée". Le message était clair et peu de personnes allaient oser traverser de peur de la menace. Après tout, il y a un bon nombre de fée qui seraient capable d’exécuter une telle menace...
avatar
Cirno

Masculin
Messages : 305
Expérience : 674

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Message  Kumie Astara le Jeu 23 Aoû 2012, 17:23

L'elfe, sanglotant comme jamais et la tête dans ses mains murmurait des bribes de phrases incompréhensibles pour toute personne aux alentours, son désespoir était infini, son traumatisme était toujours présent, toujours menaçant pour sa santé mentale...Elle ne pouvait plus rencontrer un homme sans s'enfuir en hurlant de terreur...Son sourire...évanoui...Sa joie de vivre...Envolée...
Comment pourrait-elle oser se présenter à ses compagnons d'armes ainsi ? Donner l'image d'une elfe faible...Incapable de se protéger soi-même et même incapable de repousser son assaillant...Elle ne serait qu'un boulet ainsi que le maillon faible de l'équipe...Elle serait une éternelle repoussée désormais...Voilà comment pensait Kumie...Elle avait honte, honte d'elle même et de sa faiblesse, elle voudrait disparaître de la surface de cette terre inhospitalière pour elle...


Tellement elle était plongée dans ses pensées et son désespoir que l'elfe n'entendit pas la petite fée parler ni même ouvrir la porte de sa chambre froide, son unique bouclier contre toute agression du sexe opposé...Elle se remit à sangloter en se recroquevillant sur elle-même dans le coin où elle était...Plaquant ses mains sur ses oreilles en fermant les yeux, son cauchemar défilant encore devant ses yeux...

"P-Pourquoi ? Qu'ai-je fait de mal ? Ai-je été une mauvaise épouse ? Pourquoi ? Réponds moi Engar...Finalement est-tu comme cet ange qui a tenté de m'assassiner en me manipulant par les sentiments ?! Réponds moi !"

Elle parlait a voix haute et il était clair et net que la folie commençait a embrumer son esprit, ne sachant plus faire la distinction entre ses pensées et la réalité, le cauchemar prenait à nouveau forme devant ses yeux...Comme si le démon qui habitait le corps d'Engar avait voulu lui laisser ce "souvenir" après l'avoir souillée brutalement et malheureusement sa petite soeur adoptive Cirno devait plus reconnaître l'elfe qu'elle avait connue par le passé, elle avait sûrement devant ses yeux une jeune femme en proie à une détresse infinie et au désespoir le plus profond...

Kumie parlait désormais a voix basse, répétant toujours la même phrase toujours à voix basse, se grattant encore les cheveux nerveusement comme pour effacer les traces de cette humiliation causée par le démon...Ne remarquant toujours pas sa soeur...

"Désolée...Désolée...Désolée...Désolée...Désolée..."
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Message  Cirno le Lun 27 Aoû 2012, 14:39

Sa sœur… L’elfe qui était en face d’elle… Ne l’avait pas entendue… Elle marmonnait des choses incompréhensibles, et semblait perdue… La pauvre fée ne reconnaissait pas Kumie derrière ce visage abattu, détruit par quoi que ce soit… Elle s’approcha, des fois qu’elle puisse la voir, ou l’entendre… Ou quoi que ce soit… C’était très dur pour elle de voir sa sœur en proie au plus grand malheur, sans qu’elle ne puisse rien faire. La pauvre ne comprenait pas ce qui lui arrivait, et par conséquent savais encore moins comment faire quoi que ce soit pour l’aider.

La fée était juste à coté de l’elfe lorsque celle-ci prononça enfin quelque chose de d’audible… Malheureusement, elle n’y compris absolument rien du tout. Elle semblait parler d’un certain Engar… Et d’un ange assassin… Mais qui était ce "Engar" ? Ce même ange assassin ?... Puis elle ne chercha plus à comprendre ce qu’elle avait dit, déjà qu’en temps normal elle n’avait pas l’habitude de réfléchir, alors en cet instant précis, en face de sa sœur qui souffrait, elle ne pouvait pas…

Elle se retint de pleurer, car elle savait que cela ne servirait à rien du tout, sinon encore plus chagriner Kumie qui déjà se sentait coupable de pleins de choses… Auxquelles elle n’y comprenait rien ! L’elfe ne lui avait jamais vraiment parlé de ses ressentis, jugeant qu’elle n’avait pas à l’embêter avec ses propres problèmes… Cela ne l’avait dérangé mais là sur le coup ça l’aurait bien aidée… Et voilà que l’elfe repartait dans ses mots incompréhensibles…

La fée était au bord des larmes… Sur le point de pleurer son amie qui semblait avoir disparue… Elle chercha désespérément un moyen de ne pas pleurer, histoire ne pas encore plus chagriner son amie, ce qui l’aurait encore plus chagriné et ainsi en serait découlé une spirale infernale de désespoir et de tristesse… Elle allait craquer lorsque qu’elle se remémora sa rencontre avec l’elfe dans la caverne… Son sourire radieux et amical… Sa bonne humeur et sa joie de vivre… Et sa tendresse… Persuadée que tout était encore présent, mais obscurci par ce cruel mur, la fée, les yeux bien humides, se jura de tout faire pour les trouver, et cela même si elle devait congeler tout le donjon pour ça… Mais comment procéder ?...

Elle réfléchit un peu… Kumie l’avait réconforté… Mais comment avait-elle fait ?!? Raahhh ce qu’elle détestait sa mémoire dans ces moments !... Mais qu’avait-elle fait ???... Il se passa plusieurs minutes sans qu’elle ne se souvienne de quoi que ce soit… Puis elle reregarda Kumie, et, instinctivement, se jeta dans ses bras, sans pleurer...

-Je suis là Kumie, je suis là…

Il fallait qu’elle soit forte, il ne fallait pas qu’elle pleure… Même si elle était triste et qu’elle avait les larmes aux yeux, elle n’avait pas le droit de pleurer… Pas maintenant…
avatar
Cirno

Masculin
Messages : 305
Expérience : 674

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Message  Kumie Astara le Ven 28 Sep 2012, 18:18

La honte, la culpabilité, le regret... Quoi que pouvait ressentir l'esprit de l'elfe ce n'était désormais qu'un amalgame chaotique de sentiments mauvais qui la rongeait et qui n'étaient que renforcés par sa démence. Elle était incapable de se ressaisir elle même, ne serait ce qu'un tout petit peu, répétant encore et encore le même mot telle une litanie qui pourrait la purifier de l'acte dont elle avait été la victime et continuant de se gratter le crâne au point que ses ongles commençaient à écorcher sa peau, faisant perler un peu de sang...

Puis aussi brusquement qu'elle avait réagi elle s'interrompit, comme si une éclaircie avait soudainement traversé son esprit... Son regard demeurait tourmenté, mais reflétait aussi la surprise ainsi qu'une forme d'incompréhension quand la fée de glace vient se blottir contre ce qui restait de sa sœur. Cette dernière semblait être incapable de réagir face à ce nouvel évènement que sa conscience embrumée ne pouvait plus ignorer. Devait elle se calmer ou était ce une raison de plus pour sombrer dans une folie qui la protégerait des affres de la réalité ? Mais brusquement au travers du voile de souffrance qui couvrait ses songes transparut des sourires, des moments heureux...Et bien que la démence était toujours là elle prit un autre tournant, poussant cette fois l'elfe à enserrer Cirno de manière bien exagéré, s'y raccrochant comme si c’était la seule chose sur laquelle elle pouvait compter...Ce qui était probablement le cas aux yeux de sa folie.

Mais soudainement son emprise s'atténua alors que ses yeux se fermaient... Elle venait tout simplement de s'endormir, sans raison apparente. Probablement cela était il dû à son anémie, mais quoi qu'il en soit elle semblait en paix pour le moment....Et c’était la première fois que le médecin, un elfe des bois chargé de s'en occuper voyait cela, car même le sommeil de l'elfe était torturé. Le soigneur se racla alors la gorge à l'entrée de la salle. Une des infirmières avait fini par la prévenir de la disparition de l'elfe, qui était un des cas les plus graves qu'ils avaient sur les bras et après recoupement il avait réussi à savoir où elle était et avec qui... Une autre fée des glaces, comme s'il n'y en avait pas assez ici... Néanmoins pour celle là elle n'allait pas se plaindre de sa présence.

Car cela ne faisait aucun doute... C'était bien elle qui avait réussi à apaiser la conscience torturée de la patiente et personne n'en avait été capable jusqu'alors. Bien sûr étant un homme et connaissant la réaction de l'elfe vis à vis de ces derniers il savait que c’était risqué d'ainsi se manifester, mais il osait espérer que le sommeil qui venait de l'emporter serait assez profond pour qu'elle ne se rende pas compte de sa présence. Après avoir fait quelques pas dans leur direction, espérant ne pas être congelé sur place, il prit la parole d'une voix basse.

" … J'ignore qui vous êtes... Pour ma part je suis Aldrek, le médecin chargé de m’occuper de Kumie Astara. On m'a rapporté le désir que vous aviez de la voir, vous devez donc la connaître, de fait... Sachez donc que vous pourrait venir la voir tant que vous voulez en dehors des heures d'examens. Normalement ce n'est pas autorisés, mais jusqu’alors nous sommes impuissants face à ce cas et vous en à peine quelques minutes vous avez réussi à la calmer en pleine crise ! Ce serait donc un grand bien que vous continuiez vos visites. Sur ce... Permettez que pour son sommeil elle soit ramené à sa chambre ? Ensuite il y aura quelques tests qui suivront mais d'ici demain elle sera remise sur pieds. "

Il fit alors un signe à un des clones qui passait devant la pièce et en exécuta un second, lui signalant alors de manière muette d'amener un fauteuil roulant ici... Le temps que cela se fasse il aura le temps de finir de régler les détails restants avec cette curieuse fée, si ressemblante aux infirmières.

" Je considère par ailleurs que vous avez le droit de connaître les détails concernant ce qui lui est arrivé, puisqu'à notre connaissance hormis les autorités personne ne le sait... Alors à notre connaissance elle aurait hm...Subi le pire des outrages, au vu des traces de semences retrouvé lors de nos examens en son corps. Cependant au vu de leurs faibles quantité le coupable n'a pu finir son immonde œuvre, nous ignorons pourquoi et il se nommerait Engar, si on en croit les dires de Kumie lors de ses crises. Je me suis un peu renseigné à son sujet et il s'agit d'un humain, ancien chasseur de monstres qui aurait changé de camp pour des raisons qui nous sont inconnues. Il occupe aujourd'hui le poste de garde au sein du donjon, mais est sorti de ce dernier. Néanmoins ce qui est curieux c'est qu'un triton affirme qu'il l'aurait déjà sauvée dans la salle aquatique d'une agression et d'autres témoins affirment qu'il l'avait amené chez lui afin qu'elle se repose. Ce dernier point pourrait paraître roulant si la supérieure d'Engar, Shrivei, qui est digne de confiance je peux vous l'affirmer, ne disait pas qu'il n'y avait rien à craindre quand à ce qui s'y est passé et que Kumie avait même invité Engar à passer la soirée chez elle, ce qui laisse entendre une relation cordiale... Il y a probablement des détails que j'ignore, mais si j'en ai d'autres je vous les ferai parvenir... "

Alors qu'il achevait ses dires un lit-chariot arrivait soudainement , poussé par trois infirmières qui tentèrent alors de prendre Kumie afin de l'y installer et la ramener dans sa chambre, tentant pour cela d'amadouer Cirno. Le docteur restait pour sa part passablement stoïque bien q'u'il était visiblement révulsé à l'idée de ce qu'avait subi l'elfe.

" Maintenant s'il vous plait, laissez nous faire notre métier, cela vaudra mieux pour elle. "
avatar
Kumie Astara

Féminin
Messages : 247
Expérience : 409
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Elf
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite fée et grande elfe au delà des difficultés [Kumie]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum