Rhum et pogrome

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Dim 27 Nov 2011, 10:51

Vous avez déjà essayé de contenir des marins sur terre alors que leurs passions étaient l'océan, les grands espaces livrés à la merci des nuages et la navigation en haute mer ? Non ? Et bien laissez donc le capitaine Morgan vous donnez un conseil primordial : assurez vous d'avoir une bonne taverne pas chère à portée de main ! Ainsi que du rhum, seule chose que nous autres pirates morts-vivants aimions encore pour on ne sait qu'elle raison. Donc, vous l'aurez je l'espère compris bande de moussaillons du dimanche, il est extrêmement compliqué de garder calme des hommes de cette trempe toute particulière : ce n'est pas parce qu'ils sont des non-morts qu'ils ne peuvent pas ressentir une émotion tel que la joie, la haine ou pire encore... L'ennui ! Oui, l'ennui peut être pire que la haine car la haine s'efface parfois grâce à une bonne pinte de bière autour d'une table ou d'une bonne action qui changera l'état d'esprit des deux partis mais l'ennui : il est aussi collant qu'une sangsue et aussi tenace ou puissant qu'un dragon ! Et c'est donc à cause de cela que je me vois contraint, moi le fringant (duh ?) Capitaine Morgan de donner une bonne leçon à un de mes matelots maudit comme moi par mon ancien Capitaine qui repose à présent sous les flots.


Dégainant mon sabre courbe, j'effectuai ce qui ressemblait à un pas de dance sur la gauche pour éviter le sombre crétin nommé Bart qui chargeait comme un buffle avec ces deux haches pour me découper en rondelle : emporté par son élan, le grand zombi bien charpenté se vautra sur la table derrière moi en arrosant les clients avec leurs propre chopine de bière ce qui me fit rire de manière sardonique. Riant toujours, je lui bottai le train pour le faire valser de l'autre côté de la table ou il s'effondra comme une masse mais il en faudrait plus pour calmer le grand homme au visage bleuit par la mort. Les gardes et videurs de la tavernes choisirent ce moment pour intervenir et la bagarre faillit devenir général avant que je ne me hisse sur un tonneau emplit d'alcool au rabais pour crier d'une voix autoritaire à mes marins pour qu'ils rassemblent leurs effets et quittent la taverne comme des petits soldats bien organisés. Les autres clients ainsi que les gardes soupirèrent de soulagement et se remirent à festoyer alors que nous autres non-morts se rassemblaient dans l'ombre près de la taverne : un silence et une tension désagréable s'installa entre mes hommes et moi alors je repris ma lame et dessina une nouvelle balafre sur le torse déjà bien marqué de Bart. L'homme rugit tel un ours et se remit en position de combat : ses coups filaient à une vitesse impressionnante mais j'étais encore plus rapide et surtout beaucoup plus malin que la cervelle de petit poids qui me fessait face ! Chacun de ses coups ne rencontraient que du vide alors que moi je lui dessinais sans peine une petite toile de blessure qui ne saignaient pas... Quand est-ce que cette brute sans cervelle allait abandonner, à moins que quelque chose d’inattendue ne se joigne à ce combat qui devenait déjà lassant ?
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Dim 27 Nov 2011, 20:46

Cela faisait plusieurs heures que j'étais tranquille dans mon coin, bien a l’abri, sous un toi, dans l'ombre de la gouttière. Je ruminais. Les dernières informations que j'avais eu ne me menaient nulle part, ou partout. Mes recherches se montraient plus difficile que je ne l'avais imaginer. Au lieu de parcourir des kilomètres attendant un miracle pour trouver un quelconque renseignement, je préférai me poser quelque temps pour assembler les pièces du puzzle encore une fois, même si je savais d'avance que cela ne donnerais rien. Après tout, je ne ,n'étais pas pressée. Je savais que je retournerai chez moi, bientôt, un jour...
Des bruits sourds me parvenaient de temps en temps. Je devais être accrochée à une taverne ou un auberge. Ca s’agitait la dedans. Beaucoup trop même.

*Mais quel est tout ce bruit? C'est infernal!*
*On ne s'entend même plus réfléchir! Fait quelque chose!*

Je descendais de ma cachette, glissant le long du mur sale et cramoisie de la taverne. Ombre parmi les ombres, je m'étalais en pleins milieu de la parois pour mieux voir. Deux squelettes étaient sortis et tâtaient de l'épée. L'un était bien moins agile que l'autre et se faisait entailler le torse. Voici donc la source de mes ennuis.

*Qu'est ce que tu attends?!*

J’ordonnais les Ombres formées par un amas de tonneaux, de se rassembler et de foncer vers un des deux pirates pour l'étrangler. Je n'avais absolument aucune idée de comment tuer un squelette . Je n'en n'avait pas souvenir .Mais au moins ils arrêteront de faire tout ce boucan, ca c'est sur. Une masse sombre se forma à mes côté. Les Ombres bougeaient lentement pour se réunir en un espèce de cercle imparfait. Je désigna le combat en face de moi. La masse bougea puis, passa par les ombres des autres pirates déjà présents. Elle manqua de peut de se faire piétiner par une botte ou deux! Heureusement, elle arriva à son but sans trop peiner. Il faut dire que personne ne faisait attention à ce qui se passé en dessous, tout les yeux étaient rivés vers l'action généré par les deux tas d'os. Je me décalais vers une arrête du mur, restant à bonne distance pour ne pas recevoir un coup d'épée perdu, -on ne sait jamais si le combat aller se déplacer ou non-, mais pas trop loin non plus pour toujours avoir le contrôle sur l'ombre. Heureusement, elle arriva à son but sans trop peiner pour remonter le long de la jambe de la grosse brute qui se faisait taillader. Doucement, un filet noir s'enroula autour de ce qui restait de son coup, tel un fin serpent étrangleur puis se serra tout autour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Lun 28 Nov 2011, 19:31

ferraillant toujours contre son marin a la cervelle probablement atrophiée, le capitaine Morgan se mit a sentir une autre présence bien différentes de celles de ses hommes un peu revêches : peu semblable a la présence quasiment vide d'énergie caractéristique d'un Undead, le ou la nouvelle venue respirait ''(l'ombre'' et le chaos par tout les ports de sa peau. Bien que ne sentant pas exactement d'ou provenait la présence, le mort-vivant vêtu de beaux atouts rouge et or se surprit à regarder frénétiquement à droite et à gauche comme si il était nerveux... Ce qui était assez rare chez lui étant donné qu'il était mort et qu'il ne craignait donc plus trop de mourir ! Secouant la tête, il recentra ses esprits sur Bart au cas où ce dernier tenterait un dernier coup d'éclat. Soudain, alors que le capitaine mort vivant relevait son épée de pirate, Jack son rat squelettique commença à devenir frénétique et à couiner bruyamment en regardant les ombres qui s'étendaient de manières anormale autour du félon et de ses hommes : ce rongeur maudit avait une telle sensibilité aux divers dangers que le pirate avait une confiance presque aveugle en sa créature et siffla à ses compagnons morts-vivants :
- nous ne sommes pas seuls prenez gardes bandes de larves ! Il y a quelque chose de... Différent par rapport à ses flibustiers de pacotilles qui arpentent le donjon !

Soudain sur leurs gardes, les marins aux visages squelettiques et bleuis par la mort jetèrent des regards attentif autours deux sauf ce gros idiot de Bart qui fixait toujours son chef d'un regard emplit de haine : sa propre bêtise lui cacha jusqu'au dernier moment son ''funeste destin'' qui lui causa plus de surprise que de véritable douleur. Grognant de frustration, le gros lourdaud se débattit sans comprendre que ce qui lui enserrait la gorge n'était pas une corde ou une laisse mais de l'ombre pure... Plutôt problématique tout ça ! Riant aux éclat, le capitaine lança par dessus son épaule :

-Merci bien gentilles ombres d'avoir cloué le bec à ce sombre abruti : il a toujours eu du mal à intégrer quoi que ce soit, têtu comme un âne je vous le jure ! Mais bon, l'étrangler ne sert pas à grand chose alors laissez moi le soin de lui fournir une punition adéquate en temps voulu ! Pour l'instant, il serait préférable de sortir de votre ''cachette'' que nous puissions discuter en toute tranquillité. Si mes marins vous dérange par leurs nombres et leur manque de classe dites le moi et je les renvoient sur le Norvégien volant mon charmant navire.

Ponctuant son petit discourt encourageant d'un sourire avenant ou il manquait une dent, le pirate zombi se retourna cette fois pour voir le tas d'ombre formant un cercle qui devait être la cause de l'emprisonnement de Bart, étrange créature à n'en pas douter ! Sans lâcher son épée serrée dans sa main droite, l'homme victime de la terrible malédiction lancée par son ancien capitaine fit une révérence en enlevant son tricorne de capitaine pour mettre en confiance la créature des plus singulière avant de dire à voix plus basse :

Il faudrait aussi m'expliquer pourquoi vous avez attaqué sans prévenir que je sache quels griefs vous avez contre nous et comment y remédier !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Lun 28 Nov 2011, 23:33

Elle se délectait du spectacle. Le vacarme avait brusquement cessé. Tant mieux. Ses oreilles n'en pouvaient plus. Mais...Mais...Mais...C'est quoi ca. Non! Un espèce de rat mutant zombie avait repéré l'Ombre. C'est pour ca que les squelettes s'était tu.Ils avaient été prévenu. Mais elle inspirer la crainte. Ils étaient tendus.

*Merci pour l'information. La prochaine fois je dézingue le rat tout de suite.*
*Saleté de bestiole*

Un rire, strident, insupportable, vient percer les doux tympans de l'éthérée. Elle se les boucha instantanément. Mais qui pouvais faire cela? Elle détourna son regard du rat. Le capitaine visiblement était très amusé de la situation.

-Merci bien gentilles ombres d'avoir cloué le bec à ce sombre abruti : il a toujours eu du mal à intégrer quoi que ce soit, têtu comme un âne je vous le jure ! Mais bon, l'étrangler ne sert pas à grand chose alors laissez moi le soin de lui fournir une punition adéquate en temps voulu ! Pour l'instant, il serait préférable de sortir de votre ''cachette'' que nous puissions discuter en toute tranquillité. Si mes marins vous dérange par leurs nombres et leur manque de classe dites le moi et je les renvoient sur le Norvégien volant mon charmant navire.

Elle écoutais attentivement, mais un doute persisté. Jouait il la comédie ou était il sérieux? Il faut dire qu'elle n'avait pas vraiment eut l'occasion de côtoyer des zombies...Encore moins des pirates. Son ancien maître ne lui en avais pas parlé non plus.

*Hum...Que fait on? Ils savent peut être quelque chose?*
*Oui, allons y*

Elle bougea lentement de l’arrête où elle était pour descendre vers le sol afin de se matérialiser. Elle allait lui faire confiance. Après tout, il n'a pas l'air bien dangereux et puis elle sait se défendre. Un squelette doit pouvoir se battre.
Elle arriva au sol quand soudain elle remarqua qu'il avait encore son épée. Le fourbe il ne l'avait pas lâcher. Elle se cacha à nouveau sur le mur en vitesse.


-Il faudrait aussi m'expliquer pourquoi vous avez attaqué sans prévenir que je sache quels griefs vous avez contre nous et comment y remédier !


Mais bien sur. Elle ne se montrerait pas avant qu'il ne sois désarmé. D'une "parole" elle ordonna aux Ombres de desserrer le coup de la grosse brute pour aller directement sur le capitaine. A la vitesse de l'éclair, l'Ombre obéit et se retrouva sur la main et le coup du capitaine.


*Lâche ton arme ou je t’étrangle comme l'autre. Assez clair comme message non?
*Arraches lui le peu de dents qu'il lui reste, il sera moins ridicule comme ca.*
*Après, voyons ne sois pas si pressé. Je le ferai s'il ne se la ferme pas.*
*Restons sur nos gardes quand même.Il ne m'inspirent pas confiance.*

Bien a l’abri, elle restait dans les Ombres du mur, observant tout mouvement du capitaine. Au cas ou...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Mar 29 Nov 2011, 14:35

Donc, l'attaquante sournoise du groupe de matelots aux caractères bouillonnant ne semblait pas être une créature très commune : capable d'attaquer et de se déplacer depuis les ombres était à la portée de n'importe quel assassin un tant soit peu doué mais en revanche être capable de commander aux ombres et d'en ''être'' une au sens plus ou moins propre en était une autre ça oui ! Et bien entendu, quand on est ombre on est sournois, on est discret et on sait quand entrer en scène ou à l'inverse, le bon moment pour rester dans les coulisses. L'assaillant de l'équipage de pirates squelettiques ne fessait pas exception à ces qualités et se cachait donc toujours hors de vue du Capitaine Morgan et de ses zombis. Triturant la garde de leurs armes, l'équipage maudit refusa dans un premier temps de bouger jusqu'à ce que leur chef les fixent de son oeil unique où luisait une lumière malfaisante : l'homme vaniteux détestait qu'on lui désobéisse ou qu'on le prenne de haut et c'était exactement ce que fessait les marins non morts en restant plantés là comme des concombres de mer dans le sable des fonds marins. Pestant contre la cervelle ramollie de ses hommes, il dut carrément pointer la pointe de son sabre dans un direction à l'écart pour que ses hommes comprennent enfin qu'ils leurs fallait s'en aller... Bon, même de leurs vivants ces imbéciles auraient mit du temps à comprendre. Ce que Morgan semblait avoir oublié, c'est que ce geste dévoila son arme à son assaillante et à peine eu il levé sa fine lame incurvée que déjà les ombres s'en prirent à sa personne ! Se déroulant à la vitesse d'un serpent, les ''langues sombres'' s'enroulèrent autour de son coup et de sa main armée... Sans lui faire le moindre mal vu qu'il était déjà mort ! Souriant encore plus, il ne fut pas aussi stupide que Bart à tenter comme un idiot de l'ombre à main nue : appelant un de ses hommes encore présent de sa main libre, il lui fit signe d'apporter une torche au plus près possible de son capitaine. L'ombre ne pouvant pas rester dans tant de lumière, elle se dissipa juste assez pour que le mort-vivant au tricorne de pirate se libère ! Frottant ses vêtements en peignant une grimace agacée sur son visage, le capitaine Morgan se retourna pour aviser le coin le plus sombre des lieu pour y diriger son flambeau... Son ennemi qu'il ne connaissait pas allait il enfin se montrer ?


HR : je sais c'est nul et c'est court excuse moi ^^"
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Mar 29 Nov 2011, 23:28

[HR: Mais non pourquoi tu dis ca? En même temps je ne m'attendais aps a un long texte non plus ^^Je voulais juste savoir si aller te désarmer ou non; mais tu a eu plus d'idée que moi ^^ Et "c'est pas la taille qui compte" :p]

Les zombis s'en allèrent les uns après les autres. Ils n'étaient pas très vif d'esprit. Comprendre les subtilités des paroles de leur capitaine était un exercice plutôt mal appris. Il lui fallut leur montrer le chemin de la sortie, dévoilant une bonne prise pour Ses Ombres. Son poignet était dégagé à présent. Parfait. Elles s'accrochèrent comme des sangsues sur un animal aussi bien autour de son coup que de son arme.
Elle se réjouis. Ils allaient donc partir et elle pourrait enfin reprendre le cours de ses recherches. Et ca sans même se montrer ni les tuer...bien qu'elle se l'avouait, tuer des squelettes aurait été un pur miracle. Elle se détendis un peu, quand soudain, elle entendit les Ombres hurler! Son regard se posa sur le capitaine.

*Il lui reste encore un bout de cervelle dans son crane pourris...*

Il avait pris un flambeau pour obliger les Ombres à se dissiper pour ne pas disparaitre a leur tour. Non! Pas de doute, c'était bien lui le capitaine! Il avait réfléchit plus vite que les autres. Et visiblement il n'était pas du tout de bonne humeur. Elle avait raté son coup, elle le savais. Le capitaine n'aimerait certainement pas ce qu'elle venait de faire. Il se retourna brusquement toujours son 'arme' à la main et se dirigea vers le mur.

*ET MERDE*
*Mais qu'est ce que tu fais? Reste ici ça va être drôle! HAHAHA*

Il l'avait repéré c'est sur. Hors de question qu'elle se fasse blesser par ce pauvre tas d'os! Il était a présent devant elle, tout prés. Que faire? Elle n'avait pas beaucoup de temps pour réagir. Elle sauta littéralement du mur, se matérialisa en chat aux yeux d'or. Sous cette forme, elle craignait moins la lumière. Deux pattes noirs apparaissaient devant l'unique œil du capitaine puis en un instant le reste du corps suivit. Même à cette hauteur elle savait qu'elle allait retomber sur ses pattes et elle profiterait de l'effet de surprise pour filer, si, bien sur le pirate n'avait pas assez de reflex pour l'attraper au vol, ce qu'elle espérait...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Mer 30 Nov 2011, 21:53

Balayant ses environs avec la torche maintenue à bout de bras, le capitaine zombi fessait aussi effectuer de petits cercles fluides à la pointe de son sabre à la garde incrustée d'arabesques plus décoratives qu'autre chose.

Gardant une pose de combat légère et discrète : le pied légèrement en retrait pour pouvoir prendre appui dessus au cas où il serait nécessaire de se fendre d'un estoc ou de reculer d'un petit saut en arrière. Inclinant un peu en avant le sommet de la torche au risque de bruler les manches de ses atouts , le mort-vivant aux commandes du navire maudit, le Norvégien volant, réussit à distinguer de son oeil non recouvert par un bandeau un forme qui se précisa très vite pour adapter une silhouette féline aux yeux dorés. La silhouette n'avait pas juste une ressemblance à un noble félin mais en était d'ailleurs carrément un ! Cette drôle d'apparition faillit lui faire pousser un cri de stupeur mais il se retint en laissant plutôt agir l'instinct : sa lame fila et effleura le félin entre les deux oreilles juste au dessus du crâne... Un ou deux centimètres plus bas et Morgan aurait embroché ce matou du diable sur le fil de son épée ! Cependant, le chat sortant du mur semblait posséder une chance hors du commun car aucun de deux ou trois matelots trainards ne purent ne serait- ce que l'effleurer de leurs longs bras qui s'emmêlèrent lamentablement : deux marins se rentrèrent d'ailleurs dedans avant de tomber sur le cul dans un spectacle drôle mais honteux pour des êtres de cette trempe. Hurlant des imprécations en ayant retrouvé son habituel ton autoritaire, le commandeur des zombis des mers sentit plus qu'il ne le vit une petite forme quitter l'abri relatif des manches de son maître pour partir à l'assaut sans se soucier le moins du monde de la nature de son adversaire. Morgan n'avait pas trop peur pour son rat dénommé Jack car il était aussi '' résistant'' qu'eux grâce à la malédiction mais ce chat n'était pas un chat ordinaire alors qui sait ce qui pourrait se produire. Entendant des sifflements et des couinements retentir un peu plus loin, le pirate accéléra le pas pour apercevoir son familier dans une position un peu hilarante : s'accrochant avec ses dents pointue à la patte arrière gauche du félin de l'ombre, Jack avait refermé ses dents autour de la patte de manière à ne pas la blesser mais à entourer le membre du chat d'un étau d'émail si puissant que même les outils d'un arracheur de dents aurait eu du mal à desserrer. Pour faire plus simple, Jack ressemblait à un boulet relié à la patte arrière de l'anima étrange et qui plantait ses griffes dans le sol pour ne pas laisser sa ''proie'' bouger d'un centimètre !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Mer 30 Nov 2011, 22:57

Elle sauta du mur. Le capitaine mis une seconde avant de réagir. De la pointe de son épée, il essaye de lui couper la tête. Raté! sa lame n'avait touché que des poils. Bien que cela l'énervais , ben oui elle y tenait a ses poils, elle décida de ne pas répliquer et de partir au plus vite. Des que se s pattes touchèrent le sol, elle lança sa course, droit devant afin d'éviter le combat. gracieusement elle évita quelques larbins qui trainer encore. Ceux ci d'ailleurs se ramassèrent en beauté. Si elle avait eu le temps, elle se serai arrêter pour rire. Mais elle continua d'avancer. Slalomant entre des débris de tonneaux et autres déchets, elle pensais être en sécurité. C'était sans compter ce maudit rat. Il l'avait suivit , sans peur visiblement. Étrange. Elle s'était bien transformer en chat. Un rat...normalement constitué aurai fuit. Normalement constitué...Elle s'arrêta un instant pour vérifier ses dires. Le rat en question était a l'image de son maître. Certes hideux mais aussi mort. C'est pour ça qu'il l'avait suivis sans crainte.


*Je rêve...La c'est sur je rêve*
*Ca m'étonnerais tu dors pas*
*Toi je t'ai pas...HAAAAAAAAAAAA*

Cette saleté l'avais mordu à la jambe, enfin a la patte. Il l’empêchais d'avancer, croyant être de taille contre un chat. Elle bougea frénétiquement la patte mais rien a faire. Il restait accroché corps et âme. Maudit rat! Et le capitaine les avait rattrapé maintenant. D’instinct elle arrêta de bouger pour ne pas être repéré, chose stupide c'est vrai. Le rat en a profiter pour replanter ses griffes dans le sol. Voyons que de toute facon elle était vue, elle décida de jouer franc jeu.
Son coprs entier changea.

"Sale rat!Je vais te dézinguer en mille morceaux!!!

Ce n'étais plus un chat que le capitaine avait sous les yeux, au sol, mais une magnifique jeune femme à la peau bleu nuit et aux cheveux roses qui se dessinais juste devant lui. Ses yeux eux n'avait pas changé. Elle donna un violent coup de pieds pour faire valser le rat dans les airs. Il attéris quelque mètre plus loin et retourna dans le manteau de son maître. Elle avait finis sa transformation et pesta contre la bestiole. avant de regarder le capitaine, une grimace au visage.

"Retire moi cette lumière veux tu! Sinon tu vas prendre feu aussi"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Jeu 01 Déc 2011, 20:40

D'abord surpris par l’apparition féline, le Capitaine mort-vivant était à présent assez agacé qu'elle aie réussit à s'enfuir de si peu : Morgan avait vraiment été à deux doigts de liquider l'étrange être qui avait osé lui faire du mal à lui et à ses hommes... Enfin tenté de lui faire du mal car de par sa nature d'Undead condamné à la non vie éternelle, le tuer ou lui faire du mal était extrêmement difficile : seul un puissant exorciste ou un maître de la magie blanche comme un paladin avait la chance de détruire cet homme maudit. Poursuivant le chat étrange, son fidèle compagnon squelettique s'était élancé sans crainte car il était aussi in tuable que n'importe lequel d'entre nous. Après avoir rabroué ses homme plus empotés les uns que les autres (défaut qu'il possédait déjà de leurs vivants !) Le pirate partit sur la piste de Jack qui l'amena devant la sombre silhouette du chat aux yeux d'or. Le matou de l'enfer se transforma sous le regard étonné du capitaine dont quatre hommes arrivaient en renfort (le reste s'étant déjà retiré)... En une jeune femme ! La présence de Bart déplut au commandant de cette petite troupe de flibustier mal élevés mais on ne crache pas sur une paire de bras en plus. Au moins rassuré sur le fait de ne plus être seul devant un être apparemment pleins de surprise, il détailla plus en avant la nouvelle venue : une humanoïde avec une grande parties des caractéristiques communes aux félins. Laissant son sabre pendre le long de sa hanche, l'être au faciès pourrissant jeta sa torche au loin quand on le lui en fit la demande puis enleva son tricorne pour effectuer une révérence. Cachant son sourire où il manquait des dents pour ne pas paraître repoussant, le capitaine déclara d'une voix nettement plus douce malgré le ''attention je ne l'aime pas'' mental de Jack :


-Bien le bonjour étrange chat des ombres, maintenant que tu es dans une forme qui permet une communication, permets moi de te demander une chose : pourquoi m'avoir attaqué hum ?

Voyant ses marins se déplacer en formation d'attaque, le flibustier fit claquer sa languie et les hommes reculèrent. Reportant son attention sur la jeune femme étrange, le zombi poursuivit sur le même ton un peu mielleux :

-Puis-je savoir votre nom Mademoiselle ? Je ne vais quand même pas continuer à vous appeler le ''maudit matou'' tout le temps !

Une manière banale d'avoir une information mais c'était déjà mieux que de croiser le fer avec cette drôle de chose...
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Jeu 01 Déc 2011, 22:28

Quelques homme de mains du capitaine, Bruce compris, l'avait suivit. Ils étaient a présent 5 en face d'elle. Elle était en mauvaise posture. Mais visiblement le squelette n'était pas insensible a ses charme. Tant mieux, il sera plus simple de s'en sortir sans blessure. Il lança sa torche aux loin ce qui lui permet de ne plus détourner le regard. C'était un véritable squelette, au sens littérale du terme. C'était assez drôle, surtout qu'il parlais de façon vraiment ...bizarre. Elle se demanda si tout les squelette était comme ca. Après tout il n'avait plus de cervelle alors bon ça ne devait pas être étonnant.


*Prend lui son tricorne! Prend lui son tricorne!*
*A mon avis il vaut mieux rentrer dans son jeu pour s'en sortir*
*Mais prend lui son tricorne!*
*Hahaha*

Elle étouffa un fou rire. La perspective de lui piquer son tricorne et de filer a l'anglaise ensuite , avec un tas d'os ambulant qui lui cours après en agitant des bras et brayant des ordres étant assez ridicule en effet. Mais elle se contrôla et releva la tête juste a tant pour voir le pirate finir sa révérence

- Maudit matou? Haha oui, ça me va. Ou vous pouvez m’appeler comme on m'a nommé, Isil. Et je suppose que je ne vais pas non plus vous appeler tas d'os...

Toujours allongé au sol, elle souris d'un air malicieux et évitant de regarder ses dents ou son tricorne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Ven 02 Déc 2011, 19:22

HJ : Bruce ? C'est pas Bart ? Enfin soit ^^"


De son vivant, l'homme dénommé Barthelomew Morgan avait tout pour faire un séducteur : Un sourire facile et charmeur, le timbre de voix chaud et juste assez grave pour lui donner un ton d'homme viril. Mais il n'y avait pas que le voix : les muscles bien développés sans pour autant créer une musculature outrancière, les cheveux soigneusement peignés et les yeux pétillants lorsqu'il était en face d'une jolie fille... Tout pour faire de Morgan un séducteur né. Malheureusement, de nos jours toutes ces jolies choses s'étaient envolées : finit les beaux cheveux remplacés par quelques mèches fillasses, finit les beaux yeux charmant qui à présent étaient remplacés par un globe vitreux jetant un regard morne sur les environs. En parlant de regard, quelle ne fut pas la surprise qui dû s'y lire quand le mort-vivant fut témoin de la transformation de ce qu'il croyait être un chant en une créature bien plus humanoïde bien que non humaine. Une fois sa révérence de Gentleman (réflexe de son vivant en présence de la gente féminine !) Le squelette sourit une fois de plus Et faillit tendre la main pour aider la demoiselle sombre à se relever sauf que Jack son rat maudit lui cria un ''non !'' Mental qui le fit se rétracter... La nouvelle venue était sans aucun doute une menace à prendre très au sérieux. Pour ne pas paraître ridicule, le capitaine pirate transforma sa main tendue en une révérence théâtrale et déclara dans un ton imitant très bien un noble condescendant (de façon ironique bien sûr) :


- Je me présente, Morgan Von Barthelomew, pirate maudit de son état et capitaine du merveilleux navire le Norvégien volant. Un bien étrange nom que le votre damoiselle Isil mais il vous sied bien ! Vous êtes par contre la première femme que je vois avec une si singulière apparence : pouvez vous me dires si cela ne vous dérange pas ce que vous êtes exactement ? N'y voyez nulle offense ou curiosité malsaine mais j'ai pas mal roulé ma bosse sur mer ou sur terre et c'est pourtant la première fois que je vois une créature telle que vous !

Face à une telle avalanche de bon mots et de flatteries, le zombie espérait que la créature si particulière puisse enfin se montrer sous un jour plus ''amical'' et ainsi accepter de partager une discussion avec le Undead si flatteur.
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Ven 02 Déc 2011, 21:41

Le pirate enchainait les courbettes et usait de belles paroles pour essayer d'amadouer l’élémentaire. Soit, après tout si c'est ce qu'il veut.
Elle attendit donc une main pour l'aider à se relever, elle était rester exprès au sol pour ca. Le pirate lui tendit, mais il se ravisa, elle ne sait pourquoi.

*Étrange, tu ne trouves pas?*
*Son tricorne*
*Toi tu vas m'être d'une grande aide...*

- Je me présente, Morgan Von Barthelomew, pirate maudit de son état et capitaine du merveilleux navire le Norvégien volant. Un bien étrange nom que le votre damoiselle Isil mais il vous sied bien ! Vous êtes par contre la première femme que je vois avec une si singulière apparence : pouvez vous me dires si cela ne vous dérange pas ce que vous êtes exactement ? N'y voyez nulle offense ou curiosité malsaine mais j'ai pas mal roulé ma bosse sur mer ou sur terre et c'est pourtant la première fois que je vois une créature telle que vous !

Elle n'avait pas vue de tel bateau au port. Peut être avait il amarré après qu'elle ne soit passée. Elle ne se rappelait pas non plus avoir entendu ce nom la quelque part. Après tout elle n'avait pas beaucoup de connaissances à ce sujet, peut être mentait il? Néanmoins elle restait flatté de telles paroles. Il savait bien parler. Elle poussa un petit soupire, las.

" Enfin je ne connais pas tout les uses et coutumes des êtres de chairs et de sang mais..."

Elle se releva avec une grâce féline. Puis sans même le regarder, balança ses cheveux en arrière, faisant ainsi cliqueter ses bijoux. Elle marqua une pause avant de s’épousseter un peu les jambes.

"Un vrai gentleman aurai aider une jeune demoiselle à se relever... Pas la peine de faire autant de révérence ça ne prend pas avec moi!"

Elle envoya un sourire entendu au capitaine, et un regard noir a ses matelots. Autant dire qu'elle ne les avait pas oublié non plus. Elle refixa ses yeux sur son tricorne, un peu contre son grès avant de regarder d'un air malicieux le pirate. Elle arriverai peut être a s'en sortir...plus même a récupérer des infos!



[HR: Comment ca je charme un undead? XD]



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Ven 02 Déc 2011, 22:39

Le silence de courte durée qui sépara sa tirade et le moment où la jeune ''femme'' se redressa sans l' aide du capitaine lui permit de mieux détailler cette étrangère : une peau sombre semblable à la fourrure du chat que mon épée avait effleuré quelques minutes plus tôt et les yeux d'ors plantés au milieu d'un fort joli minois. Une apparence assez attirante rehaussée par des longs cheveux de couleur roses et une grâce naturelles dans ses moindres faits et gestes qui fessait apparaître cette créature assez ''belle'' même aux yeux du mort-vivant pourtant peu porté sur les plaisirs de la chair depuis la nuit où la malédiction l'avait cruellement défiguré pour le rendre aussi hideux qu'un poulpe. Enfin, sans vouloir se moquer d'un céphalopode innocent bien sûr car malgré qu'il le démente avec la pointe de son épée... Le capitaine Morgan avait vraiment quelque chose de repoussant. Mais arrêtons de nous acharnez sur cette pauvre âme torturée, il ne le mérite pas (oh si peu !) Pour nous re concentrer sur la scène actuelle. Le capitaine zombi venait de subir une réplique assez cinglante malgré le ton plutôt posé avec lequel elle avait été prononcée : pinçant ses lèvres décharnée, le flibustier ne dit rien mais grava dans son esprit cet élément pour une prochaine rencontre féminine. Malgré que l'invitation consistait sans doute en une autre malice regrettable, il aurait été impensable que le Morgan humain ne porte pas secours à une demoiselle en détresse même une si particulière !



Continuant de serre les lèvres, le pirate suivit de son oeil non recouvert d'un bandeau de cuir chaque mouvement de l'humaine/ la chatte au cas où elle voudrait encore user d'une quelconque malice à son égard... Pourquoi l'aurait-elle fait me direz vous ? Aucune idée mais on ne survit pas longtemps dans la piraterie si on ne développe pas un minimum de méfiance ! Comme pour venir confirmer mes dires, Dagetti, un des quelques marins encore présent se glissa à mes côtés dans un mouvement fluide pour me glisser à l'oreille :

- Commandant, on dirait bien que cette ''chose'' a encore deux ou trois surprises à nous réserver : dés que mon faux oeil s'est posé sur ses bracelets, il a détecté une grande source de magie... Que devons nous faire de cette information ?


Sifflant de colère, Jack tourna ses yeux rubis en direction d'Isil : tout comme son maître, le rat détestait toute forme de magie car elle était un peu leurs seul points faibles à lui et au reste de l'équipage maudit ! Un exorciste ou un prêtre étaient les seules choses vraiment à même de détruire totalement Morgan et ses hommes alors il est compréhensible qu'il tue sans distinction tout enchanteur un peu trop proche ! Prenant la parole d'un ton plus sec alors que ses quatre ailiers prenaient positions, le Undead proclama :

- Il me se que vous m'ayez caché des choses à propos de vous dame Isil, j'ai une sainte horreur des enchanteurs et mon camarade ici présent semble croire que vous en êtes une ! Qu'avez vous à dire pour votre défense ? Prenez garde qu'il n'y a pas assez d'ombre pour vous abritez trop longtemps cette fois ! Et nous sommes de plus à cinq contre un !

Bien que Morgan n'y croyait pas vraiment, il espérait secrètement qu'en réalité Isil soit tout comme lui victime d’une malédiction. Si c'était le cas, le forban ferait tout ce qui est en son pouvoir dans cette vie ou dans une autre pour ''sauver'' la créature aux yeux d'ors !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Ven 02 Déc 2011, 23:15

Visiblement, les matelots du capitaine étaient pleins de surprise aussi. Ils savaient détecté la magie. Pas forcement toutes mais la magie blanche c'était sur. Peut être est ce a cause de leur condition.Un des bandits remarqua ses bijoux et fit une réflexion dessus. Quoi qu'il en sois, à cette remarque, elle se tendit visiblement. Reprenant ses traits froid et distant. Une pulsion meurtrière l'envahie une fois de plus. Mais cela ne dura une seconde. Le temps de se raisonner, même si cela semblais invraisemblable.Un petit sourire se redessina encore sur son visage.

- Pour ma défense? Mais de quoi m’accuse t'on véritablement? Et franchement, même sans ombre et a 5 contre un, je m'en sortirai quand même.

Elle ria d'un petit rire niais en lui envoyant un clin d’œil. Mais visiblement le pirate ne rigolais plus. Ses forban eux aussi. La partie changeait de cape. Elle aurait pu, faire comme a son habitude, mais si effectivement il parcours l'univers depuis longtemps, il serai possible qu'il puisse l'aider. Même si cette idée la répugner, ne pas pouvoir torturer quelqu'un qui parle de ses bracelets, de ses maudits bijoux, était un supplice pour elle même; Heureusement, elle était calme. Elle se posa sa main droite sur sa hanche et prenant un air pure et innocente. - Oui elle adore jouer la comédie-.

"Et bien, capitaine, il semblerait que nous ayons une chose en commun. Bien que non violente

Elle marqua volontairement une pause pour que sa phrase percute le crane vide du squelette. Si effectivement elle était non violente, pour qu'elle raison es avait elle attaqué? C'était surement la faute du zombie, pas de la sienne. Elle continua sur un ton monotone, montrant qu'elle ne voulais pas trop s'étaler sur le sujet.

- J'ai aussi beaucoup de mal a garder mon calme contre un quelconque sorcier. Surement pas pour les mêmes raisons que vous, mais le dernier sorcier a avoir croisé ma route, s'en mord les doigts encore aujourd'hui ca, je peux vous l'assurer.

Elle tendis l'oreille pour entendre le doux son de la voie de l'agonie. Celle qui pendait a son coup depuis plusieurs décennies déjà. Ce supplice ne s'arrêtera pas encore, pas temps qu'elle ne l'aurai décider.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Sam 03 Déc 2011, 14:55

Soudain tendu comme un arc, le corps du zombi semblait à deux doigts de foncer par lui-même dans la bataille sans prendre en compte ce que son esprit plus logique lui commandait. Toujours en proie à une rage folle dés que le moindre misérable sorcier de pacotille aux mages quelconques était dans les parages, le squelette avait une grande tendance au massacre unilatéral jusqu’à ce que sa colère retombe. De telle périodes étaient très rares et c’est pourquoi chacune d’entre avait son petit effet terrifiant mais encore fallait il voir si Morgan et ses acolytes allaient se jeter sur Isil pour la tailler en pièce. Ses matelots, sensible à l’humeur de leur capitaine se mirent en position tout autour de la jeune créature de l’ombre et préparèrent leurs sabres ou leurs haches : Bart lui-même semblait momentanément avoir oublié sa rancœur contre son commandant à la vue de la boucherie qui était à deux doigts de commencer. En parlant de la ‘’victime’’, Morgan remarqua sans peine que le changement radical d’humeur ne lui fessait presque aucune effet : bravade stupide ou simple assurance à propos de ses propres forces ? Pue importe quel cas soit le bon, le squelette au tricorne sentit sa main raffermir sa prise sur son épée au moment où la créature prit la parole :

- Pour ma défense? Mais de quoi m’accuse-t-on véritablement? Et franchement, même sans ombre et a 5 contre un, je m'en sortirai quand même.

Devant cette réplique pleine d’assurance, le capitaine maudit siffla entre ses dents dont plusieurs manquaient : la jeune femme croyait donc pouvoir s’en sortir, les vaincre ? Et comment ? Ils étaient virtuellement impossible de détruire des êtres tels que Morgan et ses subordonnés donc qu’avait donc en tête la femme à l’allure féline ? Sa seconde réplique contredit plutôt cette apparente ‘’supériorité’’ arrogante qu’elle avait montrée un très court moment peu de temps auparavant : veut elle dire qu’elle m’est plus semblable que ce qu’elle prétend ? Est-elle aussi victime d’une malédiction ou d’un sort ? Cela aurait sans nul doute apaisé la colère du squelette qui était très sensible à l’égard d’autres gens maudit. Laissant la pointe de son épée descendre dans un position moins menaçante, le zombi soupira puis jeta un regard peiné à la créature avant de lui dire d’une voix lasse :

-Je vois, désolé de m’être emporté Dame Isil, j’ai crû durant un instant que vous étiez vous aussi une magicienne. J’espère que le mage qui vous a fait du mal en souffre encore terriblement… Quel sort vous a-t-il jeté ? JE possède une belle série d’artéfacts dans ma cabine alors il se pourrait par le plus grand des hasards qu’ils puissent plus vous aider qu’ils ne l’ont fait pour moi !


De tout ce qui lui restait de cœur, Morgan espérait qu’il aie entre les mains une chose capable de libérer la sombre femme des stigmates que lui avait causé sa rencontre avec ces saletés de jeteurs de sorts : on voyait bien qu’Isil n’était pas ‘’entière’’ et donc le zombi supposait que cela était dû à un mage…
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Sam 03 Déc 2011, 18:32

A son propre changement d’humeur, les zombis réagirent, se tendant eux aussi. D2cidement, elle devait se la jouer plus fine.

*Ils m’épient beaucoup trop. Je dois rester transparente.*
* Son tri*
*Ha,tais toi!!!*

Et décidément, elle ne lui servirai a rien -__-".

Elle écouta attentivement le capitaine, qui avait soudainement changeait d'air et de voix. Jouait-il également la comédie? Ca paraissait logique. Peut être voulait-il simplement la faire venir sur son bateau et l'enfermer comme elle le savais. Ou était-il sincère? Les pirates n'avaient pas une très bonne réputation. Elle continua son le même ton que sa précédente réplique, c'est a dire monocorde et sérieux.

- Vous n'avez pas tord. Je suis une mage.

Elle balança le mot comme ça, marquant une pause pour voir la réaction des pirates. Mais elle continua très vite. Même si elle aimait jouer avec le feu, la piste qu'elle tenait était trop importante pour la laisser filer.

- Mais pas dans le sens ou vous l'entendez. Comme vous l'avez dit vous même, vous n'avez jamais rencontrer une créature telle que moi.

Elle se laissa encore une fois admirer, fière d’être une créature rare et précieuse dans ce monde. Mais c'est aussi a cause de cette condition qu'elle avait vécu comme une esclave. Puis elle continua essayant de détendre quelque peu l'atmosphère et le capitaine.

- Et une fois de plus, vous avez vue juste. Décidément vous avez un bon flair, capitaine. Encore aujourd'hui je décide du sort du sorcier. Très ironique n'est ce pas?


Voyant que cela n'avais pas vraiment d'effet sur lui. Elle changea de tactique. Il fallait qu'elle voit sa collection dans sa cabine. Vu son état de non-mort, ça se pourrait qu'il avait rassemblé une jolie petite quantité d'objet magique, depuis de longues et nombreuses année. Elle pris un air mélancolique et abattus détournant légèrement le regard du capitaine.

- Mais,... ne vous peinez pas ainsi. J'erre sur cette terre depuis assez longtemps pour ne plus m’apitoyer moi même.

Une fois ce petit numéro joué, elle lui fit son plus beau sourire, comme si de rien n'était, le regardant a nouveau de face. Elle hésita a prendre une voix mielleuse, mais la c'était sur jouer.

-En revanche, j'accepte de vous suivre. Si effectivement vous avez des artéfacts efficaces, il se pourrait qu'un des miens se brise. Ce que j'avoue, m'arrangerais grandement. Même si je ne vois pas ce que je pourrais faire en échange de se service.

Elle ne proposa pas son bras, sachant qu'il ne le prendrait pas. Elle soupçonnait le rat zombie de ne pas trop l'aimer, allez savoir pourquoi. Et puis on ne sais jamais les réactions des matelots si elle touchais leur capitaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Sam 03 Déc 2011, 23:19

La rencontre du jour semblait vraiment être d’une rare extravagance et posséder une assez impressionnante proportion au changement : d’une simple journée de beuverie, elle s’était transformé en un petit combat suivit d’une série de révélations qui ne fessaient qu’empirer l’humeur du capitaine Morgan. Ses hommes dont les esprits étaient presque une ‘’partie’’ de celui du capitaine qui les guidaient depuis longtemps, se mirent tous en garde avec une lueur meurtrière dans les yeux. Une telle connexion était pratique dans de nombreux domaine mais il arrivait que dans certaines situations bien délicates, elle soit plus un boulet qu’autre chose. Sentant que la situation risquait fort de dégénérer, le mort-vivant dissuada ses hommes d’attaquer par une simple impulsion mentale. Cependant, le zombi à la tête du groupe de marins maudits faillit se raviser quand la créature originaire des ombres lui déclara presque comme une blague qu’elle était magicienne en effet ! Il faillit lui planter sans plus réfléchir son épée dans le ventre quand le chat venu de l’enfer précisa sa pensée d’une voix précipitée. Sans même frémir face à sa plaisanterie, le squelette fixa son œil mort de manière indécise sur la créature : être magicienne mais pas vraiment ? Quelle diablerie était-ce là ?

Puis, après une réplique où on sentait poindre de l’intérêt, le monstre étrange accepta l’invitation du capitaine qui fut heureux de pouvoir enfin montrer son navire maudit à quelqu’un qui ne s’enfuirait pas en courant. Lissant une de ses tentacules faciales avec ses doigts, Morgan jeta un coup d’œil distrait à la fenêtre : il fessait encore sombre, l’aube ne pointant pas avant plusieurs heures… Ils auraient largement le temps ! Se tournant à présent vers un autre matelot au visage couvert de tatouages complexes, le zombi lui dit par la pensée d’aller préparer ses objets magiques ainsi qu’un repas royal dans sa cabine. Le surplus d’attention que délivrait le capitaine envers une inconnue lui parut un instant suspect et c’est à ce moment précis que Jack réitéra sa mise en garde en précisant que, vu que s’était une magicienne, elle était tout à fait à même de me manipuler. Sans un mot, le non-mort sourit : une fois à bord de son navire, entouré de ses hommes et de ses effets magiques, Isil pourrait tenter ce qu’elle voudrait ça ne servirait qu’à la précipiter vers la mort ! Inclinant du buste dans une courte révérence, le pirate maudit indiqua de la main la direction à suivre.
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Sam 03 Déc 2011, 23:42

Finalement elle avait bien fait d’interrompre le combat. Elle s’amusait comme un folle -c'est le cas de le dire- avec ses tas d'os. Elle testait leurs limites et elle avait déjà trouver leur point faible.Les zombie avaient plus de nerfs que prévue. Le capitaine ne l'avait pas encore embroché avec la pointe de son épée, bien qu'il en mourrai (hahaha) d'envie a ce moment précis. Ça la fit sourire encore plus.
L'équipage suivrait son chef quoi qu'il arrive par contre. Sur le navire, il lui faudra être encore plus prudente.
Le pirate lui indiqua le chemin d'une main. Elle lui passa devant sans même regarder les matelots et avança d'un pas lent pour que le maudit puisse la rattraper. D'un coup d’œil elle vérifia dehors ou en était la nuit. Ils avaient encore le temps. Au pire, elle se cacherai dans une ombre du bateau.

Le port n'était pas très loin du donjon. Il ne leur fallut que quelques minutes a travers le dédale pour sortir du bâtiment et quelques une de plus pour atteindre le port. Il se trouvait après une mini foret. Elle n'avait jamais remarqué qu'il y avait la mer près d'ici. Entre temps, elle n'avait pas encore fais le tour des environs. Tant mieux, elle en profita pour visiter un peu.
Il n'y avait pas beaucoup de navires dans le port et la plus part était abandonné depuis bien longtemps, surement par des humains qui était venue attaquer le donjon. Elle se laissa guider par le capitaine jusqu’à son navire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Dim 04 Déc 2011, 17:09

La girouette du destin ayant encore changée de sens, voilà que le capitaine Morgan acceptait à présent d’escorter la créature dans son antre alors qu’à peine une minute plus tôt il voulait la mort de cette étrange chose venue du néant. Soucieux quand au fait qu’Isil puisse utiliser un charme quelconque sur lui : se connectant à l’esprit de son matelot à l’œil artificiel, Vigriss, il ‘’vit’’ le auras magiques à travers l’œil spécial et ne constata rien d’étrange autour de lui. Remerciant sans un mot l’autre squelette, l’homme maudit rattrapa sans trop se presser sa nouvelle ‘’invitée’’ mais resta un peu en retrait pour la garder à l’œil tout le temps. Sortant du donjon à la lueur de la lune, le zombi sourit de manière apaisées : bien que l’astre céleste n’aie pas le même effet que dans certains comptes à leurs rendre leurs véritables apparence, l’équipage du Norvégien volant appréciait le contact de l’orbe argentée. Traversant un petit bois en à peine une poignée de minutes, l’être mort et celui qui ne l’était pas débouchèrent dans le vieux port miteux qui accueillaient à peine quelques bateaux dont aucun ne ressemblait à son navire. Niché au milieu d’une petite nappe de brume surnaturelle qui le masquait en partie à la vue d’autrui, le galion avait de quoi impressionné malgré son état relativement abimé. Commençons par la figure de proue : une gueule bardée de crocs, des yeux jaunes qui vous jetaient un regard mauvais et le corps puissant d’un reptile mythique : le nidhogg ! Ensuite venait le navire en lui-même, un puissant Galion aux nombreuses pièces d’artillerie meurtrière capable d’inspirer la peur au plus fier des marins. Ses canons déjà puissant étaient doublés d’un système révolutionnaires situé à l’avant du navire juste dans la gueule et aux pattes du ‘’Nidhogg’’ : ces armes étaient capables de cracher une langue de flammes infernales qui ne laissaient que des cendres après leurs passages. Sentant la présence de leur chef, les sentinelles abaissèrent le ponton et accueillirent Morgan en silence. Vigriss guida le zombi et l’autre créature dans la cabine où un banquet avait été dressé. Plusieurs plats étaient disposés sur une table en acajou recouverte d’une nappe de soie (le pillage mes amis ! Le pillage !) Mais cela n’intéressait pas trop le mort-vivant qui n’avait que faire du luxe des vivants : il s’assit dans une chaise digne d’un notable et un autre pirate (qui soulignait la présence d’une garde nombreuse dans la pièce !) Tira celle en face du capitaine pour Isil. Sans attendre que cette dernière prenne place, il lui dit d’une voix un peu lasse :


-Si vous tenez à diner ne vous gênez pas, si vous désirez plutôt voir ma collection de suite il vous suffit d’un mot…

Sur cette simple déclaration, le capitaine pirate déboucha une bouteille d’un vin de qualité et versa deux verres : un pour lui et un autre pour l’étrange matou de l’enfer.
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Dim 04 Déc 2011, 19:43

Bien que miteux; le bâtiment tenais encore la route. Étrange ça. Mais elle ne d'y connaissais absolument pas en bateau. Elle ne faisait que supposer. Il y avait des matelots a bords. Elle reconnaissait certaine fasse de poulpe qu'elle avait vue lors du combat. Ils étaient rentrés directement a la fin. Ils arrivèrent devant le navire. Le voyage c'était passer sans échange de paroles, dans le calme, ce qui ne dérangeai pas l’élémentaire a vrai dire. Elle était habitué a la solitude.
Les gardes du bâtiment les laissa passé sans encombre. Elle en profita pour repéré les sorties au cas ou cela tournerai mal. Le bateau n'était pas loin de la terre ferme, temps mieux. Elle n'avait pas l'habitude de se retrouver en mer et préférer avoir accès au sol le plus rapidement possible. Après tout, elle n'était pas un élémentaire de l'eau.
Ils entrèrent dans une pièce, assez décoré. Une table avait été dressé avec plusieurs plats. Elle ria intérieurement. Non seulement, elle n'avais pas de tissus a entretenir, donc manger ne lui servais a rien, et aussi parce qu’elle se demandait ,si elle était capable de manger, si elle mangerai quand même cette nourriture. Préparer par des squelette...Elle ne craignait de retrouver un bout d'os .
Un pirate lui tira une chaise pour qu'elle puisse s'assoir.

-Si vous tenez à diner ne vous gênez pas, si vous désirez plutôt voir ma collection de suite il vous suffit d’un mot...

Ha tant mieux! Autant éviter cette scène ridicule et ne pas perdre de temps. Aussi, alors que son postérieur n'avait même pas touché encore la chaise elle se redressa.

-Hum hum... C'est bien aimable.

Elle sortie de table donc et se dirigea vers le capitaine, d'un air nonchalant.

-Mais a vrai dire, je préfèrerai voir la collection de suite,qu'on puisse tout tester avant le lever du jour. Et que je retourne au donjon avant qu'il n'y ai trop de soleil. Si bien sur ça vous convient. Et puis s'il reste du temps, nous pouvons toujours manger par la suite.


Elle n'ajouta rien. Si ce n'est un sourire. Au obtiens beaucoup de chose en souriant. Surtout quand c'est une jolie femme qui le fait. Elle posa ses fesses sur la table, en attendant le capitaine, ce qu'une grande dame n'aurait pas fait mais elle n'en était pas une !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Dim 04 Déc 2011, 21:10

Revenir sur son navire adoré semblait avoir redonné un peu de vigueur au capitaine Mort-vivant mais pas autant qu’un véritable pillage comme il en effectuait il y a quelques semaines à peine. Son navire à présent accosté sur les berges à proximités du donjon, le capitaine et son équipage semblaient pouvoir reprendre la mer à tout instant mais il n’en était rein : comme si le navire possédait une volonté propre, ni ses gréements, ni ses voiles ni même son gouvernail ne bougeait sous l’impulsion des zombis. Les forbans sans fois ni lois, malgré tout leurs efforts, ne parvinrent pas à reprendre le contrôle du Norvégien qui semblait les inviter à se rendre au donjon : l’étrange navire savait il quelque chose que les morts-vivants ignoraient ? Comme un remède à leur malédiction ? C’était certes un doux rêve quand on voit le nombre de déceptions qu’à traversé Morgan mais il avait l’espoir tenace ! Malgré qu’il se soit fait à son statut de non mort, la vanité de l’homme fessait qu’il désirait un peu retrouver sa beauté d’avant la nuit fatidique où il avait précipité son ancien chef dans les profondeurs abyssales… Il s’en souvenait comme si c’était hier : la corde, la planche, les cris d’allégresse, le regard haineux de celui qui considérait Morgan comme son ‘’fils’’. Tant de souvenirs qui défilaient derrière ses os et dans son cerveau encore relativement intact (par rapport au reste des flibustiers sous ses ordres !) Mais que valent ces souvenirs à présent ? Rien, pas un pet de lapin ! Voyant son ‘’invitée’’ se lever, le capitaine faillit en faire de même mais se retint dans un premier temps : la créature au visage félin se fendit d’un sourire et demanda à voir la collection d’artefact que possédait le capitaine pirate. Se redressant en écoutant ses articulations et ses os craquer, le undead conduisit Isil jusqu’à sa cabine. En y entrant, Morgan sourit sans joie : c’était là que dormait son ex commandant et qu’il y conduisait les filles de joie pour y faire l’amour… Cette pièce semblait souillée par la présence néfaste de l’autre larve de mer qu’il avait balancée par-dessus bord ! Tirant à lui un grand coffre d’argent et de métal, le zombi caressa un long moment son familier avec lequel il tenait une petite conversation mentale : le rat poussa plusieurs ’’skuik’’ et partit dans un coin sombre d’où il revint avec une petite clé. Morgan remercia son rongeur avec un ‘’merci du fon du cœur Jack !’’ Qui attira l’attention d’un pirate. Se retournant à peine, le commandant siffla ‘’pas toi, c’est le rat qu’on a appelé Jack !’’ Puis introduisit la clé quelconque dans l’orifice prévu à cet effet. Le conteneur scellé s’ouvrit en grinçant un peu révélant un tas d’objet de la bague au marteau ouvragé en passant par une étrange clé qui se tortillait comme un serpent. Le mort-vivant ramassa le petit marteau ouvragé puis une espèce de crochet en or avant de les poser sur une petite table de nuit. Le reste comprenait des bagues ou des colliers qui avaient plus une valeur monétaire que magique. Il n’avait pas tout montré à la créature venue du néant car un bon joueur de poker ne dévoile pas tout ses atouts du premier coup mais on va d’abord voir ce que donne les deux premiers objets non ?
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Dim 04 Déc 2011, 23:29

Elle se laissa conduire dans sa cabine sans ronchonner. L'endroit puait légèrement la mort, elle retroussa son petit nez dans une magnifique grimace. A première vue, la cabine était aussi vieille que le navire et manquais cruellement de gout enfin...Le capitaine ramena un coffre remplis d'or et de diamant. Autant dire que le visage de l'élémentaire s'illumina en même temps que le pirate ouvrit le couvercle. Même si elle n'était pas intéressé par ses trésors ci, une ou deux pierres ne lui manquerais pas. enfin elle se reconcentra sur son objectif premier.Le tas d'os sortis deux objets et les posa sur la table de chevet. Elle le suivit et les observa de loin.
Relevant la tête elle annonça haut et fort ses intentions, pour que tout le monde sois au courant.

- Autant vous prévenir, pour les activer, hé bien il me faut utiliser la magie. Pas la peine de vous émoustiller donc.

Puis elle ajouta, plus bas en se penchant vers le capitaine.

-Et tenez jack. Je n'ai pas envie de me faire mordre a nouveau.

D'un geste, elle ordonna aux Ombre sur le mur a côté d'elle de se décoller et de venir la protéger . Les Ombres obéirent et doucement elle se soulevèrent du mur pour flotter vers l'élémentaire. Se concentrant d'abord sur le petit crochet, elle le pris délicatement entre ses doigts. Ne savant comment aller réagir l'objet, elle fit bien attention, en fixant une ou deux protection d'Ombre autour de sa main. Déjà le crochet ne réagissait pas. Ne savant comment faire, elle essaya de le questionner mentalement. Mais visiblement , il n'avait pas de conscience. D'instinct, elle commença a le titiller avec ses pouvoirs. Mais rien a faire, le crochet restais de marbre et ses bijoux aussi. Elle décida de passer au stade supérieur et de lui rentrer directement dedans , l'entourant entièrement de ténèbres pur. Une partie de sa main se détacha en fumé noir avant d'engloutir l'objet. Après quelque minutes de manipulation, elle arrêta. Debout, devant le lit, elle était rester statique du début a la fin, murmurant des fois des incantations dans une langues inconnue. Elle déposa le crochet pour prendre le marteau. elle fit le même procédé mais rien a faire. Ces artefacts ne changer rien a sa situation. Un peu déçue et énervé, elle le reposa a coté du capitaine.


- Il semblerait qu'ils ne réagissent pas.


Elle jeta un rapide coup d’œil au coffre. Il lui semblais bien petit et elle savait qu'il avait une collection plus importante que ça. Mais visiblement il n'étais pas près a tous les montrer de suite. Elle remis ses cheveux en places dans un geste gracieux puis pris une pause légèrement aguicheuse.

- Je suis sur que vous en avez encore. Un grand pirate comme vous, traversant les mers et le temps depuis tant d'années doit avoir plus d'un tour dans son sac?

Il ne lâcherai pas ses objets si facilement. Ou se moquait-il simplement d'elle?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Lun 05 Déc 2011, 21:10

ressentir ses vieux souvenirs morbides fit remonter un petit zeste de mélancolie dans l'âme du zombi quand il promena son regard mort sur la petite cabine qui sentait le renfermé. Caressant d'un geste limite distrait son rongeur de compagnie, le commandant présenta sans perdre de temps quelques éléments possédants peu de valeurs réels à son invitée dans le but de la titiller un peu avant de se délecter du spectacle de sombres manipulations d'une magie qui le rassura : point de lumière ou de chants angéliques mais plutôt ombre et terreur. Même si cela n'était sans doute que le fruit d'une drôle d'imagination possédée par Morgan, le forban crû entendre une douce mélopée de mort et de douleur retentir durant un court instant. Son familier, Jacky le rat hardi, siffla de contrariété devant toutes ces diableries et partit se réfugier dans la ''barbe'' de son maître en plantant ses deux yeux rouges sur le visage félin de Isil... Pas vraiment super comme ambiance. Après un moment, il fut évident que ni le marteau ni le crochet ne fonctionnaient donc Morgan ressortit de sa collection un dernier objet ''mineur'' : un puissant sabre absorbeur de magie qu'il confia sans y penser à la créature de l'ombre. L'arme n'était pas assez puissante pour briser tout les limiteurs du matou de l'enfer mais au moins un sans doute... Quand à savoir si il n'affaiblirait pas plus l'élémentaire que ses liens, toute la question était là !


Testant le fil grossier de l'épée, le capitaine maudit s'entailla volontairement la chair du pouce qui ne saigna même pas une petite goûte de liquide vital... Coagulé comme il l'était dans les veines du mort-vivant aussi ! Arrêtant de s'amuser avec l'arme enchantée, il se fendit sans prévenir sur son invitée d'un soir et visa directement son oreille ! Lors de l'impact, une puissante vibration naquit à la pointe de l'arme avant de s'emparer de toute la longueur de la lame qui explosa en milliers de petits morceaux ! Pestant contre un éclat métallique figé dans son bandeau, le non-mort enleva l’accessoire de cuir sans aucun gène quand à son orbite complètement vide et le jeta par terre avant de se diriger en une grande enjambée vers une commode. L'ouvrant sans ménagement, le pirate écarta une autre épée, un sceptre de magicien et tout un tas de vêtement de grande qualité pour s'emparer d'une petite lanterne aux faces ouvragées avec un petit ''aaaah, te voilà ma mignonne'' ravi. Posant la lanterne contre son ventre et la tenant fermement, Morgan ouvrit sans prévenir le petit bâtant et une déferlante de magie sembla être un court instant aspiré dedans. Refermant l'orifice d'une main un peu malhabile, le mort-vivant jeta un coup d'oeil dans la direction de son invitée : elle avait les cheveux ébouriffés et semblait bien pâle mais Morgan constata avec plaisir que l'une de ses boucles d'oreilles s'étaient brisée ! Un petit pas vers la victoire comme on dit !


Souriant de tout ce qui lui restait de dents, le flibustier déclama :

- une bien étrange aventure que celle de ce soir, désolé de ne pas avoir pu vous être plus utile mais au moins l'un de vos bijoux de malheur s'est brisé... Et si on parlait de ma récompense ? Vous ne croyiez tout de même pas que j'allais vous laissez repartir comme une fleur ?



avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Invité le Lun 05 Déc 2011, 23:15

Elle avait sa réponse. Le capitaine se foutait bien d'elle. Il était juste affalé à ses cotés et ne perdait pas une miette de ses manipulations maléfiques. Si bien qu'au bout d'un moment, elle ne tripotait les objets que pour l'amuser, sachant très bien que ça ne fonctionnerai pas. Il se décida à bouger enfin et chercha un sabre qu'il lança à l'élémentaire.De suite, elle sentit une partie de son être aspirer.

*Il est fou!*
*C'est toi qui dit ca?*
*Il aurai pu nous tuer*

Elle ordonna a d'autre ombre de venir en renfort pour une meilleure protection. Si un sabre était capable d'une telle chose, il pourrait très bien briser un de ses anneaux. Mais rien a faire. Elle lui redonna l'épée. Un peu dépité, elle regarda de plus près la pièce, voir si un objet pourrait être intéressant. Elle ne vit pas le coup venir. Elle n’aperçut qu'un trait d'argent passer a 1 cm de son œil gauche. La lame se brisa en mille morceaux. Heureusement, elle n'en reçue pas un seul, par miracle - merci les Ombres surtout-. Elle voulu protester mais déjà le capitaine cherchait un nouvel objet. Ne voulant le couper dans son élan, elle le laissa faire.
Il sortis une étrange lanterne et l'ouv...
...
Un petit bruit pour les gens présents mais un énorme pour l'élémentaire se fit entendre. D'instinct, elle commença a se transformer en éthérée, mais elle s’arrêta de suite. Sa peau s'éclaircit.Ses jambes avaient fléchi sur le coup, faisant lourdement tomber ses genoux au sol, comme un pantin désarticulé. Elle voulu crier mais rien. Elle était chez elle. Une seule petite fraction de seconde...elle était revenu chez elle. Devant ses yeux mis clos, la tête penchée vers le bas, des petits points brillante tombaient lentement au sol. Elle n’entendit pas le cliquetis qu'ils auraient du faire en heurtant le plancher. Mais en arrière plan, quelqu'un parlait. Elle ne comprenait pas mais quelqu'un parlait. Elle n'osait toucher son oreille féline pour vérifier si cela était vrai.


*Je veux lui parler!*
*...*
*JE VEUX LUI PARLER!!*

Mais elle resta de marbre. Sa peau ne reprenait pas sa couleur habituelle. Les yeux toujours rivés au sol, les derniers fragments de sa boucle partirent en une fumée noire. Un de ses limiteurs était brisé. C'était réel maintenant. Elle le compris quand elle hurla plus fort dans sa tête. Quand les Ombres devant ses yeux s’éclaircirent (ou en réalité s’assombrirent, mais pour elle c'était l'inverse, les ombres étaient devenu plus claires, limpides). Oui, son anneaux s'était brisé. si elle avait pu pleurer, elle l'aurai fait. Un tel sentiment de liberté si soudain...Un sentiment qu'elle n'avait pas ressentis depuis longtemps. Depuis ce jour fatidique. Elle se rapprochait de son royaume...
Mais ce sentiment de liberté - quoi que spécial pour une créature comme elle- ne dura pas. Bien vite le poids des 6 autres bijoux pesa a nouveau. Elle continua d'hurler à la mort dans sa boite crânienne mais elle ne l'écoutait plus. Toujours à genoux , elle se reconnecta a la réalité. Sa peau s'assombrissait a vue d’œil. D'une voie basse, comme celle d'un cadavre qui reprenait doucement vie (? hein XD?) elle répondit au capitaine.

- Morgan Von Barthelomew, vous venez de vous acheter un de mes services. Quel qu'il soit, je le réaliserai...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Captain Morgan le Mar 06 Déc 2011, 21:57

Le pirate resta un instant interdit devant toutes les complications causées par l'élémentaire de l'ombre qui avait bien choisit son jour pour apparaître avec violence dans la non vie du capitaine : non contente de l'agresser, voilà qu'elle trifouillais dans sa collection et brisait un de ses artéfacts ! Si jamais il aurait s'agit de qui que ce soit d'autre, le forban l'aurait sans attendre attaché à une corde et hop ! Sur la planche puis sous le navire non mais ! Mais comme le fin limier de Morgan venait tout juste de le penser, l'intruse était dame Isil et elle méritait donc de la ''compassion'' : pourquoi ? Le mort-vivant lui même n'était pas certain de le savoir : il ne s'agissait pas de magie sinon Jack lui aurait fait une scène de ménage mental, pas non plus d'attirance physique car le commandant s'en fichait à présent... Alors quoi donc ? La vérité frappa le zombi comme une massue en pleine face : le fait qu'il se sente aussi ''proche'' que sa propre mentalité d'égoïste lui permette était tout simplement que lui comme elle était un paria dans un univers qui ne les accepteraient jamais vraiment. Le pire de tout c'était que Morgan, même à travers la ''mort'', n'avait pas été pardonné : pirate de son vivant et donc considéré comme parasite par les humains, la situation n'avait en rien changé quand il s'était transformé en mort-vivant. Cependant, le fruit de ses effort, bien que maigre, soulagea étrangement le flibustier d'un poids dont il ignorait jusqu'à ce moment l'existence : son rat lui jeta un regard plein de mépris et lui siffla mentalement ''tu te ramollis'' avant de couiner de douleur quand son maître le fit brutalement taire par une onde de violence mentale. Par contre, il fallait avouer que si jamais Morgan ne se reprenait pas et n'exigeait sa ''récompense"", il risquait bien d'effectivement se ramollir ! Isil le devança cependant en déclarant après une semi plaisanterie, elle redressa de manière infime la tête aux cheveux roses et souffla d'une voix étrange :

- Morgan Von Barthelomew, vous venez de vous acheter un de mes services. Quel qu'il soit, je le réaliserai...

Quelque peu estomaqué par cette révélation, le capitaine squelette réfléchit furieusement pendant un long moment. Laissant le silence s'épaissir un court instant, Morgan finit par reprendre la parole :

- Je ne suis pas en droit d'exiger grand chose de vous dame Isil alors considérer mes premiers mots comme une requête : étant apte à posséder un ''savoir'' que je ne puis atteindre, je vous demanderais de bien vouloir chercher un remède à ma condition de mort-vivant, de maudit. Je sais que ça peut paraitre surprenant mais nous ne sommes pas entièrement d'accord sur le fait que la malédiction soit une bonne chose : certains veulent accéder au... Repos... Qu'ils ont quand même foutrement mérité après tant de torture ! Si cela vous est impossible... Payez moi juste un autre sabre magique et on sera quitte yar yar yar !

Partant d'un petit rire, le capitaine claqua des doigts et son second, Vigriss le borgne, apparut avec un encrier et une feuille qui ressemblait à un contrat. Prenant la plume, il la tendit à Isil avant de dire avec un grand sourire :

- alors, on signe ça dans le sang ? Je veux dire... Dans l'encre !

Riant à nouveau, le pirate se dit qu'elle était bien bonne vu que l'élémentaire n'avait pas une goutte de vrai sang à lui donner !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhum et pogrome

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum