Cercle de fées [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cercle de fées [Libre]

Message  Tunski le Dim 17 Mar 2013, 01:38

Le soir tombait, lentement, et la nuit engloutissait inexorablement la Forêt maudite. Rien de bien étrange en soi. Mais il arrivait parfois, de manière tout à fait imperceptible, que les énergies magiques -d'aucun dirait maudites- de ce bois se renforcent et fassent baigner ses frondaisons d'une aura de mystère, ajoutant une brume de ténèbres à l'obscurité de la nuit. Et c'était le cas cette nuit là.
Fée des Bois De partout, de petits êtres s'agitaient en tous sens. On les entendait courir dans l'humus, trop légers pour y laisser des empreintes. On apercevait leur ombre courant au coin du champ de vision, trop rapide pour être réellement vus. On saisissait leurs ricanements maléfiques, trop nombreux pour être localisés. Et on percevait leurs murmures amusés, trop ténus pour être différencié du vent leur ami. Fée Artiste

Dans une clairière au cœur de la forêt convergeait ainsi le peuple des fées, se réunissant comme à leur habitude en cette nuit magique. Pixie 2 Un vénérable leprechaun, désigné doyen des êtres féériques depuis des années et plus encore, s'avança au centre de la clairière. Son chapeau bien enfoncé sur sa tête rousse, tout de vert vêtu et pourvu d'une généreuse barbe, il correspondait parfaitement à l'image qu'on pouvait se faire de ceux de sa race. Ecartant les bras, regardant ses compagnons qui arrivaient encore et encore, il leva les yeux vers le ciel et vers le quartier parfait de lune à qui il lança ses mots:


"C'est une belle nuit que tu nous donne, Gealach, aussi vrai que je suis un leipreachán ! Et pour t'en remercier, nous danserons pour toi."

Pixie Fée Artiste
Et sitôt dit, sitôt fait. Le petit vieillard roux commença à trottiner dans la clairière, aussitôt suivi par d'autres qui lui prirent la main et se lancèrent dans cette ronde sans fin. Peu à peu la ronde s'élargit et d'autre rondes se formèrent autour de la première, de plus en plus large, comme on se joignait aux festivités. Fée des Bois Pixie
Tous, au passage, avait lancé un de leur trésor dans le large chaudron qui trônait au centre de toutes les rondes, apparu comme par magie dirons nous. Ce trésor des fées se remplissait peu à peu, qui y ajoutant une pièce d'or, qui un peigne d'ivoire. Pixie Bien sûr, Tunski y avait ajouté un merveilleux biscuit au miel, brillant comme de l'or pur, sans doute l'un de ses trésors les plus précieux, avant de rejoindre la danse endiablée aux côté d'une fée rose des souliers aux cheveux (pendant les rondes, même sa rancœur envers les donneuses de leçons disparaissait) et un alp, un elfe faiseur de cauchemars.

Fée Artiste Les gens du petit peuples continuaient d'affluer dans la clairière qui peu à peu se remplissait. Certains dansaient, d'autres buvaient à l'un des tonneaux de bières que quelques uns avait pu apporter, beaucoup encore chantaient. Elemental de Bois Et un bon nombre faisait les trois choses à la fois. D'ailleurs, il n'y avait plus que des fées: quelques autres êtres, animaux et autres monstres, s'étaient laissés emporter par le mouvement et se retrouvaient envoutés par les chants, les rires et la magie du lieu, obligés de suivre la danse et de s'engager dans le cercles aux côtés des fées, des korrigans, des elfes et autres lutins et nains. Pixie 2 Pixie
N'est-ce pas d'ailleurs votre cas présentement ? Si vous lisez ces mot, ne serait-ce pas parce que la danse vous a déjà porté jusque là ? Fée sucrée Allons, laissez vous aller: on ne peut s'échapper lorsque la joie de vivre nous emporte.
Fée des Bois Pixie

hrp:
Le chaudron au centre de la danse peut contenir quelques trésors intéressants. Qui sait, si vous vous laissez porter par la danse et que vous y survivez (avoir les pieds en sang n'a jamais tué personne... enfin presque personne), vous pourrez peut-être repartir avec quelques uns d'entre eux...
avatar
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Cirno le Dim 17 Mar 2013, 17:43

C'est en pleine activité réconfortante au seul bénéfice de d'améliorer son humeur et faire partager un vent de fraicheur dans le donjon, que la fée des glaces connue sous le nom de Cirno ou aussi appelé par certains Baka Baka sans aucune raison, reçu une petite lettre, contenant ces quelques mots, qui ne vous seront pas cité, mais simplement résumé : "Viens faire la fête ici", ici désignant ici (dieu que c'est moche) un emplacement forestier dans la foret maudite (captain obvious inside). Laissant donc sur ma place son camarade infortuné de jeu, dans une situation peu enviable comprenant immobilisation et fraicheur, la fée partie en direction de la foret, en passant pat la fenêtre la plus proche, car c'est super pratique d'avoir des ailes.

Un 6e sens la guidait vers un lieu ou d'après la lettre s'était rassemblé plusieurs de ses congénères... Ou alors c'était une odeur bizarre qui lui montait au nez, au choix.

Ce fut qu'un peu plus tard, ivre morte à cause de la surdose d'éthanol ambiante que la fée arriva sur les lieux de la fête, incapable de discerner quoi que soit, elle s'écrasa lamentablement sur le sol en un glorieux *hips*, se sentant bizarrement chaude (l'alcool, pas autre chose bande de pervers), mais fort heureusement, trop saoul pour ne serait-ce qu'essayer de penser qu'elle puisse avoir le talent inné de rafraichit une zone donné qu'elle aurai au préalable humidifié afin d'effectuer une solidification instantanée du l'eau afin de former de la glace, figeant ainsi les atomes d'H2O dans une matrice éloignant ces derniers les uns des autres, piégeant ainsi la zone sus nommé dans une prison glacial dans une température allant généralement de 260K à quelques Kelvin, si elle était en forme.

Nan, actuellement elle se faisait entrainer dans une danse qui avait la fâcheuse tendance à la faire tourner encore plus que d'habitude, mais comme l'éthanol avait inhibé son cerveau, elle ne se rendait même pas compte du mal de crâne qu'elle avait...
avatar
Cirno

Masculin
Messages : 305
Expérience : 674

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Engar le Lun 18 Mar 2013, 18:52

La soirée qui se déroulait ce soir était des plus vives au donjon, car bien que peu étaient les créatures affiliées au petit peuple cette date était restée un excellent prétexte pour les soiffards de toutes races d'écluser les godets en nombre déraisonnable... Et cette je n'y faisais nullement exception., passant la soirée en compagnie de plusieurs autres membre de la garde ayant fini leurs services, installant une ambiance chaleureuse, ponctuant de joyeuses disputes et de rots viriles. Même Shrivei accepta de boire une pinte de bière, c'était dire ! Cependant la nuit commençant à peine à être entamé qu'un malheur nous frappa tous et fut accueillie par de multiples exclamations désespérées. La taverne était en rupture de stock ! Et il en allait apparemment de même pour toutes celles du donjon, ne s'étant pas préparé à une telle affluence ! A vrai dire chacun était déjà bien imbibé, mais tous considérait ne pas l'être encore assez pour aller se coucher, d’autant plus au vu de l'heure qui n’était guère tardive. Quelques uns tentèrent leurs chances du côté de Crocs noirs que ce soit pour se fournir en alcool de contrebande ou bien compenser en se payant des filles de joies.

De mon côté je refusais de traiter avec cette vermine et me contentais d'errer sur le remparts en compagnie de deux autres gardes, ne cessant de grommeler contre le sort. Cela du au final agacer mes comparses puisque l'un d'entre eux me lança d'une voix un peu agacé.

"T'sais Engar... Y a le petit peuple qui s'hips réunit dans la forêt, et il paraît qu'ils ont autant d'alcool qu'on peut en rêver, même que parmi eux il y aurait les plus grands buveurs. Tu devrais sans doutes les rejoindre."

Je percevais un sorte de provocation dans sa voix, mais je ne la relevais pas, l'esprit un peu brouillé par l'alcool... Suffisamment en tout cas pour que faisant fi des histoires et des faits que je connaissais sur cette ronde évoquée je trouve que ce soit un bonne idée et qu'après un rot mal contenu je m'exclame d'une voix plein d'enthousiasme.

"C'est que c'est une bonne idée ! J'avais déjà croisée un leprechaun et si ce n'était son or rien ne lui était aussi précieux que sa bière, de qualité d'ailleurs ! Il sont sans doute mieux que ces incapables de taverniers ! Qui me suit ?!"

Étrangement à ma proposition ils regardèrent ailleurs... J'aurai dû sans doute me méfier à ce moment là, mais je me contentais de hausse les épaules en lâchant un méprisant soupir accompagné d'un faible, « lavette » avant de dévaler les marches afin de rejoindre la porte, se faisant je manquais plusieurs fois de me prendre les pieds dans ma cape ou de tout simplement tombe,r mais en prenant appuis je parvenais à éviter le pire. J’avais déjà perdu le sens exact de l’équilibre et plusieurs hoquets montaient dans ma gorge, mais ma vision étaient encore clair et bien que ma pensée étaient guillerette et insouciante je parvenais encore à réfléchir... J'étais à peine saoul, en pareil occasion il fallait vraiment que j'aille plus loin ! Cette idée me réaffirmer ma décision et ce fut sans criante que je m'enfonçais dans la forêt. Curieusement les bêtes sauvages qui y vivaient, plus ou moins dangereuses, semblaient l'avoir déserté et rien qu'en pénétrant les sous-bois je us envahies par une sorte de bien-être.. les arbres d'ordinaires inquiétant revêtaient des allures féeriques, des pixies luisant au travers de leurs feuillages et l'éclat des feux follets donnant lieu à des magnifiques jeux d'ombre de lumières.. Habitués à regarder autour de moi et en dépit de l'ivresse je me rendais compte de ce nouveau décor qui m'émerveillait tel un enfant. Cependant cette beauté n'était rien comparé à celle de la musique qui me parvenait aux oreilles et me guidait dans ma marche au travers les arbres.

Sans le savoir j'étais déjà pris au piège du petit peuple, et pire encore je ne m'en rendais pas compte, me contentant de savourer cette enthousiasme qui était mien. Je débouchais ainsi sur une clairière dan laquelle de nombreux farfadets, gnomes, leprechauns et êtres dont je ne connaissais même pas le nom formaient une ronde entourés par d'autre qui jouaient la musique qui m’avait attiré ici et encore par d'autres qui éclusaient de larges tonneaux dignes de ceux qu'on trouvait dans les tavernes naines... Bien entendu mon regard se posa sur ces derniers, mais ma volonté céda çà l’invitation de la danse et on me fit une place dans la danse, me retrouvant à tenir la main d'un homme-bête et d'un membre du petit peuple, ce qui faisait que tout en sautillant en rond j’étais obligé d'être quelque peu voûté afin de pouvoir tenir la main de mes deux partenaires de danses à cause de l'écart de taille qu'il y avait entre nous. Pour autant cela ne me dérangea nullement dans un premiers temps, joignant ma voix quelque peu discordante à la chanson guillerette chantée par le petit peuple, bien qu'à plusieurs reprises mon regard se tourna, un peu désespéré, vers les tonneaux qui renfermaient ce nectar pour lequel j'étais venu dans un premier temps... A vrai dire mon attention pour ces derniers étaient telle qu'il me fallut au moins hm... Une vingtaine de tours de danse, incapable que j’étais désormais de me situer dans le temps, avant de remarquer le chaudron qui trônait au centre du cercle, et les richesses qu'il renfermait. C'était assez impressionnait... mais n’étant nullement quelqu’un de particulièrement avide je continuais à prêter plus attention à l'alcool dont la danse m'éloignait péniblement, ce qui ironiquement me permettait de prendre peu à peu conscience de la situation délicate dans laquelle je me trouvais... Mais à vrai dire il me faudrait plusieurs heures sans doute avant que ma volonté parvienne à briser l'enchantement qui agissait sur mon esprit et que je me rende compte de la situation... Mais sans doute valait il mieux que cela cela n'advienne pas
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Ophyde le Mer 20 Mar 2013, 08:22

Malgré ma nouvelle collaboration avec le farfadet bleu dont j'avais oublié le nom - si je l'avais sut un jour - il fallait par moment me rendre dans la forêt maudite pour récolter des plantes spécifiques. Ainsi en ce jour banal pour quelqu'un comme moi qui ne connaissait les êtres du petit peuple que depuis son arrivé au donjon je me trouvais à errer dans la forêt en quête de simples. Cette fin de journée là, la forêt portait bien son nom. Il emmenait de l'humus une odeur à faire trembler le plus courageux des êtres. Les arbres semblaient plus vivants que jamais, comme dans les contes où les arbres arrivent à ce mouvoir sur le sol avec leur racines. Les ombres mouvaient sans aucun feu derrière pour les animer... Et ce silence pleins de bruits inconnus! Le pire fut quand des picotements bien particuliers me prirent, il y avait quelque chose de magique derrière tout ça. De la magie assez puissante pour la ressentir au plus profond de soi.

N'ayant rien trouver, mal à l'aise et la nuit tombante provoquèrent chez moi une envie soudaine de fuir ses bois. Cette maudite forêt en décida autrement. Suivant rarement les chemins qui n'accueillaient pas à leur bord ce que je voulais, j'avais appris à force de me perdre à adopter une technique de marquages comme des petits tas dès que je pensais à le faire. Cette technique était plus où moins efficace suivant mon attention. Pour une fois, fière de moi, j'avais pensé à déposer des signes assez souvent pour les retrouver! Ils furent même étrangement plus facile à suivre que d'habitude... Cette facilité aurait dû me mettre la puce à l'oreille. Mais non, trop heureuse de suivre le bon chemin et de rentré je continuai, insouciante. Jusqu'à qu'une musique lointaine et envoutante se fit entendre. Je n'avais jamais rien entendu de tel, comme si les éléments eux même s'étaient mis à chanter. Les picotements jusqu'alors désagréables comme face à un artefact trop dangereux devinrent plus qu'attrayants. J'en frémit d'une joie nouvelle. Les joues empourprées d'excitation, je laissai mon corps qui semblait savoir ce qu'il faisait me guider.

Au bout de quelques minutes de sinuments entre les arbres accueillants une clairière immense apparue sous mes yeux ébahit. Ma queue se mit alors à bouger au rythme des pas jusqu'à un chaudron placé au centre de ce lieux qui avait capté toute lumière et joie des bois. Poussée par cette magie ambiante je déposai un de mes plus beaux talismans protecteur de l'esprit. Un serpent en pierre de lave se mordant la queue et couvert de rune. Il n'avait jamais semblé aussi brillant dans toute sa noirceur faisant ressortir de milles éclats les veines blanches qui le parcourait. L'esprit étrangement joyeux et irréfléchis je m'ajoutai dans la ronde la plus proche. Ondulante au rythme des musiques, y ajoutant même ma voix par moment. D'étranges liquides qui brûlaient la bouche et la gorge jusqu'au ventre passaient de mains en mains. Dès qu'ils arrivaient aux miennes je les goûtaient de plus en plus animé par une autre entité que moi. Je n'avais jamais été aussi euphorique, je n'avais jamais eu aussi peu le contrôle de mon corps et de mon esprit. C'était nouveau s'en était que plus appréciable mais jusqu'à quand?
avatar
Ophyde

Féminin
Messages : 341
Expérience : 652
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
24/40  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Adélaïde le Mer 27 Mar 2013, 12:06

Adélaïde s’ennuyait un peu. Elle était venue se perdre dans la Forêt un peu par hasard. Quand elle entendit du bruit, elle se rappela de quel jour on était. Bien sûr, la fête des fées. Quand elle était encore humaine, elle se souvenait qu’une fois par an les fées et farfadets fêtaient quelque choses qu’elle n’avait jamais compris. Mais pour cette fête tout le monde buvait plus que de raison, et bien plus que d’habitude, ils dansaient et chantaient. Elle n’avait jamais pu participer à ces fêtes. Soit elle était trop jeune, soit elle était l’esclave de son oncle. Ces jours de fêtes n’étaient pas un très bon souvenir.

Jamais depuis qu’elle était devenue succube elle n’avait revu quelque part cette fête. Il fallait dire qu’elle avait toujours refuser de coucher avec un homme saoul au possible. Mais aujourd’hui… bon, elle ne coucherait sans doute avec personne, mais elle avait bien l’intention d’aller s’amuser avec les petits êtres, s’ils voulaient bien d’elle.

Quand elle arriva en vue de la clairière où ils s’étaient rassembler, elle s’aperçut qu’il n’y avait pas que des petits êtres qui étaient venus faire la fête. Elle reconnu des membres du donjon et fut donc soulagée de voir que tout le monde était accepté. Encore en marge, elle vit quelque personne déposer des choses dans le chaudron qui trônait fièrement au centre de la clairière. Elle hésita. Elle ne savait pas ce qu’elle pouvait bien donné. Elle n’avait rien sur elle, aucune possession, aucun bien… A moins que…

Elle se décida. Elle s’approcha du chaudron, et y déposa la couronne de roses rouge qui ornait sa chevelure, et qui la retenait. Se faisant, ses cheveux déjà très longs se déroulèrent encore plus et finirent par atteindre le sol. Qu’importe. Elle voyait les fées, les farfadets et les autres monstres du donjon s’amuser, elle s’amuserait aussi.

Elle alla d’abord vers le tonneau de bière où lui fut servi une pinte qu’elle vida d’un traite avant d’en redemander une deuxième qu’elle garda un peu plus longtemps dans son récipient, juste le temps d’essayer de comprendre s’il y avait des pas de danse à suivre. Une fois finie sa deuxième pinte, elle n’avait plus les idées aussi claires, même si elle n’était même pas encore vraiment pompette.

Elle s’inséra dans la ronde la plus proche, entre deux personnes du donjon qu’elle avait croisées à un moment sans jamais leur avoir parler. Et elle se mit à danser avec eux. Par ailleurs, craignant que ses pieds humains ne soient trop malmenés par la danse, de ce qu’elle savait ils danseraient jusqu’à l’aube, elle changea ses jambes pour que ce soit ses ergots démoniaques qui dansent. De fait, ses sabots étaient beaucoup plus solides et ils ne craignaient pas les ampoules, eux.

________________________________________________________________________________________________________
Et pour me connaître plus en profondeur... Mon thème(Youtube)
avatar
Adélaïde

Féminin
Messages : 220
Expérience : 257
Métier : Péripatéticienne

Feuille de personnage
Niveau:
18/40  (18/40)
Race: Ange
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://zephis-lexaelle.livejournal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Tunski le Sam 13 Avr 2013, 19:18

Dans la clairière baignée de milles lumières illusoires, la fête battait son plein. Fée Artiste Personne ne s'ennuyait, tous n'ayant plus l'esprit qu'à s'amuser. Même les plus sages et réservés, qu'on n'imaginaient pas un instant se joindre à une telle fête, était de la partie. C'est ainsi que les éclats de joie emplirent de plus belle les environs lorsqu'un vénérable parmi les vénérables posa un pied noueux dans la clairière. Elemental de Terre Un grand homme-arbre du nom long et farfelu de Bada-room-la-ladin (du moins c'est le nom qu'il donnait aux autres races) se présenta bientôt, portant de ses bras au feuillage éparse une grande dalle de roche qu'il déposa entre deux tonneaux. Elemental de Bois Et bien vite on repéra les connaisseurs, qui s'élancèrent choppe à la main pour se remplir le gosier. Parce qu'à y regarder de plus près, la roche était en réalité creusée, telle un gigantesque bol abritant une eau aux reflets verts et ors hypnotisants. Elfe Et l'ent de laisser exploser son rire tonitruant en voyant toutes ses créatures se jeter sur son présent si précieux. Fée des Bois

Au sein de ce fouillis de joyeux fêtard, un gai luron voletait en tous sens, alternant danse et beuveries sans cesser de chanter un instant. Après avoir échanger quelques pintes d'un délicieux whisky avec Trundy, un vieil ami troll (au sens -pas- propre lui) du farfadet, dont le jumeau congelé hantait le bosquet des neiges, le farfadet s'envola de nouveau. Fée sucrée Attrapant un morceau d'écorce en coupe qu'il remplit d'une bonne quantité d'eau des ents avant de repartir vers les danseurs. N'ayant guère envie de renverser sa précieuse boisson, il chercha du regard un endroit où se poser tout en joignant la danse. Fée des Bois
C'est ainsi qu'il se retrouva bientôt assis sur la poitrine opulente d'une succube, confortablement installé. Pas un instant il n'avait pu imaginer que cela pouvait déranger Adéalïde, aussi il n'avait pas non plus pensé à demander une quelconque autorisation de sa part. Non, à la place il se retourna vers son visage à quelques centimètres seulement du sien et lui présenta la coupe qu'il avait déjà amputé d'une bonne quantité de liquide.
Fée des Bois

"Tu en veux un peu Perchoir ? Pixie

Son sourire innocent témoignait de la joie qu'il éprouvait en ce moment. Le follet pouvait danser, chanter, jouer, boire et manger sans que personne ne lui reproche quoi que ce soit. Les cercles de fées étaient pour lui de véritables petits paradis.

---------------------------

Mais l'évènement n'était pas pour tous un évènement joyeux, loin s'en faut. Prenons l'exemple de ce petit gobelin qui dansait tout en laissant couler d'amère larmes.
Il s'était approché il y avait déjà un bon moment, ayant suivi un leprechaun aux bras chargés d'or depuis le pied du donjon. Son objectif de départ était simple: délester la créature de son or à la moindre occasion. Toutefois, en arrivant aux abords de la clairière, il avait aperçu les trésors du chaudron et avait reconsidéré ses priorités. Elemental de Vent
Sa soif d'or l'avait jusqu'alors protégé de la magie ambiante, mais dès lors qu'il tenta de se rapprocher discrètement du trésor qui trônait au centre de la danse, elle reprit le dessus. Un instant après, il était entraîné dans la farandole, ses pieds s'agitant gaiement sans que son esprits ne puisse plus raisonner.
Les larmes qu'il pleurait désormais était des larmes de douleur et de colère. Il s'en voulait de s'être laissé aveuglé. Et la souffrance venait de ses pieds, ensanglantés, qui peinaient désormais à le porter. Mais son esprit faible ne pouvait lutter. Un craquement sourd plus tard, il s'effondra lorsque sa cheville brisée refusa de le porter plus longtemps. Sa vie s'acheva là, foulé au pied par les autres danseurs, lorsqu'un troll joyeux lui marcha malencontreusement sur le crâne.

Parce que la magie de la fête n'est pas chez les fées une simple expression. C'est une réalité, et plus exactement une dure réalité. Pixie Le vrai pouvoir de cette danse était terrifiant à bien y penser: tous ceux qui tenteraient de résister à la danse se verraient contraint de continuer à tourner, encore et encore, dansant jusqu'au petit matin où jusqu'à ce que leurs jambes endolories ne cèdent.
Mais une autre alternative existait: celle de se joindre au petit peuple. Fée Artiste Car si ce terrible destin attendait ceux qui tentaient de résister, le sort était tout autres pour ceux qui se laissaient envahir par l'esprit de la fête. Fée Artiste Si, alors qu'ils se joignaient au cercle, ils laissaient l’insouciance des fées les pénétrer, alors le changement se répandrait jusqu'au plus profond de leur être. Fée des Bois Ils se changeraient purement et simplement en créature féérique, ce qui consistait le plus souvent à les faire rétrécir et parfois leur faire pousser des ailes, tant au sens propre que figuré.

Alors, vous dansez ?


Bonus !:
Et en musique en plus (merci Engar de l'avoir dénichée)


Dernière édition par Tunski le Sam 27 Avr 2013, 01:02, édité 1 fois
avatar
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Cirno le Lun 22 Avr 2013, 20:35

*Bulletin cérébrale de la fée des glaces*

*tuuut, tuuuuut, tuuuuut, tuuuuut*
Veuillez patientez, le temps que votre correspondant soit disponible
*tuuut, tuuuuut, tuuuuut, tuuuuut*
Votre correspondant est actuellement indisponible, veuillez réessayer ultérieurement.

Le cerveau absent, on pouvait le dire clairement : la fée était faite, saoule, bourrée, et tout les synonymes qui veulent dire la même chose. Dans un tel état il lui était tout bonnement impossible d'agir, et encore moins de réfléchir. Par conséquent elle se laissa emporter et porter par l'immense majorité des personnes ici présentes. Chose qui ne demandait aucun effort car même pétée elle se maintenant encore à peut près en l'air... En fait elle ne faisait que compenser la gravité, si on la poussait vers le haut elle s'envolerait, tandis qu'elle s'écraserait à la moindre pichenette vers le sol, mais dans le rythme endiablé imposé par les esprits de la nature, personne n'aurait l'idée de tester ceci en ce moment, et par conséquent on pouvoir voir une fée s'amuser comme tout le monde, et suivre comme tout le monde, en étant particulièrement ivre, comme tout le monde, même si elle avait un petit train d'avance.

La soirée avançait sans que l'état de la fée n'en soit amélioré, et son ivresse allait de pire en pire, si bien que le coma éthylique à 0.05 grammes était proche. Mais fort heureusement la magie féerique opérait, et comme elle en faisait déjà partie, cette dernière fut gentille à son égard en lui octroyant la capacité temporaire de supporter de manière normale l'alcool (en effet le budget de la magie ne lui permettait de la rendre insensible, c'était bien trop cher). Et par conséquent commençait à retrouver un peu de sa santé mentale...

Retentons le bulletin cérébral alors !

*tuuuut, tuuuuut, tuuuut, tuuuuut*

Tiens, toujours pas de tonalités...


Quoi qu'il en soit la fée reprenait calmement ses esprits, mais n'arrêta pas de danser pour autant, elle était tellement contente et joyeuse qu'elle ne voulait que profiter de la fête, et s'amuser en regardant les invités d'honneur se changer en fée... Après tout, cela était beaucoup plus fun que de congeler toute cette peuplade, car il fallait bien de temps en temps varier les plaisirs.
avatar
Cirno

Masculin
Messages : 305
Expérience : 674

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Engar le Ven 26 Avr 2013, 01:19

... Il était un fait que pareille ronde était généralement insupportable pour les humains tels que moi... Heureusement j’avais pour moi plusieurs avantages, comme le fait que je n’avais pas exactement des aptitudes physiques humaines ou que mes bottes se régénèrent d'elle même évite que ce soit mes pieds nus qui finissent par frapper avec intensité le sol... Et de cela j'en avais conscience, et ce en dépit de la grisante générale. Peut être aurais je du me laisser entraîner dans la danse, mais que ce soit par ma méfiance habituelle ou le sang que j’avais encore sur les mains de par mon passé qui m'en empêchait je m'en montrai incapable. Ce qui ne passa pas inaperçu aux yeux de certains membres du petit peuple qui me jetèrent des regards hostiles, du moins autant que leur aptitude présente leur permettait. D'une certaine manière je pouvais comprendre, par mon attitude j'étais un trouble fête, pourtant ce n'était pas faute d'avoir essayé de me laisser emporter, mais même lors des beuveries entre garde j'avais toujours une main près de mes épées, alors même si la magie des fées m'amenaient à baisser quelque peu ma garde il y avait dans un coin de mon esprit une part de ma pensée qui demeurait aiguë et refusait de se laisser emporter dans une danse peut être suicidaire... Pourtant il était trop tard pour s'en retirer et il allait me falloir danser ainsi jusqu'au bout de la nuit alors que déjà je ressentais, en dépits de mes atout, de légères douleurs aux jambes... La soirée s'annonçait bien moins agréable que prévu, si ce n'était le fait que'au moins la magie des farfadets amenait mon démon à se taire. CA, c'était une bonne chose...

Et à vira dire il y eut également une autre bonne surprise quant un de mes traits de caractère me tira d'affaire, celui auquel je m'étais personnellement le moins attendu, mais qui était le plus cohérent au vu des circonstances, à savoir mon penchant pour l'alcool. Ainsi un membre du petit peuple, un leprechaun je crois, me mit au défi de boire plus que lui. Défi accepté ! ... A vrai dire j'ignorais quel était l'aptitude de mon adversaire à ingéré de l'alcool, ni quel seraient ces derniers, mais premièrement j'avais pris la fâcheuse habitude à cause de mon démon de boire de l'alcool dès que j'en avais l'occasion et secondement cela me donna l'occasion d m'extraire de la ronde elle même afin de pouvoir mettre en place le face à face avec mon "opposant"... Mes pieds eux mêmes étaient à vrai dire toujours agités par des frémissements, comme une envie de continuer à danser, mais le fait que le leprechaun m'ait prit sous sa "protection" semblait en atténuer l'effet, même si à vrai dire je craignais que juste pour voir à quel point cela serait amusant de voir un humain boire tout en dansant je me retrouve de nouveau mêlé à la danse endiablée... Mais finalement je secouais la tête, m'efforçant de ne pas songer qu'en ce lieu il y avait la moindre menace. Nous étions près du donjon après tout et même si les humains n'étaient guère appréciés il n'était guère de coutume chez le petit peuple de faire réellement du mal à autrui sans raison, ou alors dans ce cas c'est que c'était une farce qui avait mal tourné...

Enfin quoi qu'il en soit je me retrouvais avec une ample choppe à la main, qui n'avait rien à envier au niveau de la contenance à celle des nains et, à ma grande surprise, on me banda les yeux, probablement pour rajouter un trait amusant à ce défi de boisson, afin qu'on ignore ce qu'on était sensé boire, ce qui ne fut pas sans me rappeler un écœurant sirop de thym que j'avais été forcé de boire suite à un pari perdu...Et bien que je frissonnais rien qu'à y penser je décidais de me laisser faire, ne pas aller à l’encontre du petit peuple et en dépit de ma méfiance, tenter de me plier à leur jeu, même si ainsi aveuglé j'étais une cible facile pour toutes les facéties imaginable, mais je tentais de détourner mon esprit de cette question, me focalisant bien plus sur la liqueur dont on commençait à remplir ma chope, ce que je devinais à l'augmentation du poids de cette dernière... puis ni une ni deux sans chercher à en sentir les arômes ou à chipoter je vidais cul sec ma choppe, craignant le pire avec ces êtes, mais pour autant j'étais prêt à boire à peu près n'importe quoi afin de démontrer que ces peuplades n'étaient pas les seules à avoir la descente raide !
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Ophyde le Jeu 09 Mai 2013, 18:08

La tête de plus en plus étourdie et légère je continuais de danser dans la ronde folle jusqu'à qu'un arbre mouvant apparaisse. Je cru d'abord à un effet d'une des boissons qui paissaient entre les mains des danseurs. Mais en voyant la ruée qui se mua dès qu'il posa un gros rocher parmi les tonneaux j'en conclus joyeusement que j'avais devant moi un gardien de la forêt. Comme ceux qui peuplaient les contes pour apprendre à respecter le bayou! Ceux qui, si on ne voulait pas manger la soupe de crocodile allait envoyer ses lianes interminables pour nous entraîner au plus profond des marais. Sauf que lui n’avait pas beaucoup de liane et avait l'air trop jovial pour vouloir emporter les enfants pas sages dans des labyrinthes marécageux. Quelqu'un avec un rire qui vous faisait rire ne pouvait pas être méchant envers les enfants! Oui parce que son rire profond provoqua chez moi une hilarité qui eux de mal à s'arrêter. Je ris tellement que mon corps fut coupé un instant de la magie ambiante et s'arrêta de danser. Bousculée par les danseurs je dû sortir de la ronde toujours tordue de rire avant de me reposer sur un bar pour éviter de chuter.

A peine le fou rire s'estompait que mon corps ce remettait à bouger au rythme de la musique endiablée. Je relevai doucement la tête de peur de faire revenir le rire pour tomber nez à nez avec une bolée remplie qui venait d'atterrir là. J'humais le liquide avant de le porter timidement à mes lèvres. C'est alors qu'une voix derrière moi me dit que je n'avais rien à craindre, le cercle des fées était fait pour se détendre et pour nous les sorcières de l'esprit nous permettre de goûter aux boissons qui nous étaient interdites le restant de l'année. Un rire s'en suivit avant de continuer sur une explication que je compris qu'à moitié. Mais en gros la magie ici était tellement puissante que même en ayant l'esprit embrumé par l'alcool je ne risquait aucune attaque de l'esprit, les êtres du petit peuple ne l'aurait jamais permis, surtout qu'ils semblaient apprécier les sorcières pour des raisons que je ne compris absolument pas. Au fur et à mesure de ses explications la femme s'était avancée pour se poser à mes côtés et demander la même chose. Intriguée je posai mes yeux sur elle et ne pu m'en décrocher, au point d'oublier de boire.

C'était une femme d'âge mûr au teint aussi pâle que le mien était mâte. Ces cheveux frisés semblaient s'enflammer à chaque nouveau jeu de lumière et ses yeux d'un bleu cristallin sondait jusqu'à vos plus sombres pensées. Sa voix profonde, douce avec sur le font légèrement rocailleuse comme celle d'une conteuse vous envoutait dès la première écoute. Il émanait de cette personne une prestance et un charisme qui la rendait plus impressionnante qu'elle ne l'était. C'était le genre de personne que l'imagination vous apporte quand vous pensez à l'être parfait pour régner, ou un être tellement sage que le problème du commun des mortels lui passait bien au dessus. D'ailleurs elle ne semblait nullement affectée par l'effet de la magie qui forçait les êtres non féériques à danser. Est-ce une fée? Non puisqu'elle avait laissé sous entendre de nombreuses fois qu'elle était une sorcière. Mais ce n'est pas tout ça qui m'intriguait chez elle... Il y avait quelque chose dans son regard que je connaissais. Des mimiques qui me rappelait quelqu'un. Le plus flagrant fut quand elle me fit un clin d'œil en réponse à une question que je n'avais posé que mentalement : à force de connaitre les cercles de fées on apprenait à contrer l'effet de la magie. Son clin d'œil ressemblait étrangement à ceux de ma première mère quand elle ne voulait me donner une astuce qu'elle estimait qu'il fallait découvrir par soi même.


"Tu viens danser?"

Sa voix fraiche et joyeuse comme un matin de printemps me sorti de ma rêverie. Son visage alors plein de prestance pris l'allure de celui d'une jeune femme tout juste amoureuse. Elle semblait pétiller de bonheur en me tendant une main délicate mais sûr pour m'entrainer dans la ronde. J'emportais avec la bolée à peine entamée pour la transmettre au premier danseur que je croisais après avoir pris une bonne gorgée. Sa joie était telle qu'elle me la transmit assez rapidement. Aidée par la boisson et la danse je me senti le cœur léger loin de tout les soucis. Léger au point d'emporter le corps pour qu'il se mette lui aussi à flotter quelques centimètres au dessus du sol. Je perdis vite de vue la sorcière rousse, mais peu importe. La fête battait son plein et je n'avais qu'une envie danser, chanter, rire jusqu'à la fin de la nuit.
avatar
Ophyde

Féminin
Messages : 341
Expérience : 652
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
24/40  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Adélaïde le Mar 14 Mai 2013, 11:33

Elle ne pouvait pas s’énerver. Pourtant, elle avait un petit être qui prenait sa poitrine pour un tabouret et qui… venait de l’appeler “Perchoir”. Nan mais le surnom quoi ! En plus, alors qu’elle avait encore beaucoup d’énergie pour conserver son apparence semi-démoniaque, elle sentit sa tête s’alourdir. Elle venait de reprendre sa forme totalement démoniaque, avec les cornes sur la tête, les oreilles pointues, les yeux de chèvre et la peau rougie comme si elle avait cramée méchamment au plus fort de l’été. C’était le pompon !
Elle essaya de sourire sans trop montrer tous ses crocs à la petite créature sur sa poitrine. Elle ne comprenait pas tout à fait pourquoi ça faisait ça, elle n’était plus très à l’aise, la dernière fois qu’elle avait eut cette forme ça avait durer quelques secondes et elle avait mordu quelqu’un. Là, elle ne se sentait pas mal, mais… ça la dérangeait un peu. Possiblement la raison pour laquelle elle réussi à sortir de la ronde.

— Je propose d’en prendre un peu plus… (Argh, même sa voix était devenue plus grave… elle n’était vraiment pas sexy sous cette forme.)

Disant cela, elle attrapa sa chope qu’elle avait préalablement accrochée à une de ses ailes. Eut-elle encore sa queue que ç’aurait été là qu’on l’aurait trouvé. Mais ses ailes, très abîmées, étaient parfaites. Son aile était passée dans la anse de la chope et elle l’avait légèrement repliée. La chope ne pouvait pas tomber. Ne demandez pas comment elle en était venue à trouver cette solution et à l’accomplir, juste pour garder sa chope. Elle ne le savait pas elle-même.

Elle se dirigea vers les tonneaux. Et elle vit celui qui était différent des autres. Elle regarda ce que lui avait proposer le petit être, et ce qui coulait dans les chope de ceux qui se servaient. Elle en déduisit que c’était le même liquide. Alors, elle se servit à son tour. Même si elle dû attendre un petit instant. Mais elle finit par avoir sa chope d’eau de vie des Ents.

Autour d’elle, il y avait des gens qui ne dansaient pas. Elle avait aperçu une femme-serpent. Elle ne savait pas ce que c’était, mais ça semblait exister. Et cette femme serpent était en train de rire. Non, Adélaïde n’avait pas entendu le rire tonitruant de l’Ent. Comment elle avait fait? Elle devait avoir les musiciens juste derrière elle à ce moment-là, sans doute. Mais ce serpent, elle ne comprenait pas qu’est-ce qui pouvait l’avoir fait rire à ce point. Du point de vue de la succube, elle semblait sur le point de s’étouffer de rire. Qu’importe.

Adélaïde bu simplement à sa chope, oubliant aussi vite la femme-serpent que tous ces amants de passage.

— Je sais pas ce que tu peux avaler, mais je t’en prie, sers-toi, petit être.

Elle sentait que ses pieds avaient envie de retourner danser. Ce n’était pas qu’elle résistât à l’envie, mais elle préférait finir sa chope avant d’y retourner. Elle n’avait pas envie de renverser la moindre goûte du si bon breuvage qu’elle tenait entre les mains.

________________________________________________________________________________________________________
Et pour me connaître plus en profondeur... Mon thème(Youtube)
avatar
Adélaïde

Féminin
Messages : 220
Expérience : 257
Métier : Péripatéticienne

Feuille de personnage
Niveau:
18/40  (18/40)
Race: Ange
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://zephis-lexaelle.livejournal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Tunski le Mer 28 Aoû 2013, 04:14

HRP:
Je tiens à vous demander pardon pour mon très long retard sur ce RP. J'ai eu pas mal de soucis irl et j'étais tout bonnement incapable, dans l'état dans lequel j'étais, de me remettre dans la peau de ce plaisantain de Tunski le temps d'un RP. Je sais que mon excuse ne vaut pas grand chose, et je tâcherai de répondre bien plus rapidement pour la suite.


Le petit être poussa un rot bruyant afin de célébrer comme il se devait sa victoire, la 3e consécutive, alors que le minotaure qui avait voulu l'affronter s'effondrait avec fracas. Minotaure Remettant sa petite veste rouge en place, Bruin'ir se leva théâtralement. Le leprechaun restait, depuis plusieurs cercles déjà, le champion invaincu du jeu du vide-réserve.Pixie 
Abandonnant sa place pour un autre duel, il trottina vers les danseurs, auxquels il se joint un moment, extériorisant toute l'énergie que lui avait apportée la boisson. Fée Artiste C'est là qu'il aperçu ce garde qui lui semblait familier. Il était certain de l'avoir déjà rencontré lors d'une soirée de beuverie à l'une des tavernes du donjon. Les vapeurs d'alcool de sa précédente victoire déjà dissipées, il décréta fermement pour lui même qu'il venait de trouver son nouvel adversaire, qu'il héla aussitôt.
Fée des Bois 

"Eh, là ! L'garde ! Euh... En-Garde, j'crois. Chiche d'voir qui qu'à la meilleure descente d'toi ou d'moi ?"

Bruin'ir entendit à peine sa réponse tant elle fut noyée par les exclamations des adeptes de ce jeu qui les entouraient. A peine étaient ils sortis du cercle que des tabourets (à 3 pieds, sinon c'est trop stable...)Fée sucrée  avaient été installés. Un ogre et le minotaure vaincu à la manche d'avant se présentèrent aussi, ainsi qu'une flopée de farfadets volants, pour aider au bon déroulement du jeu. Pixie Cependant, personne ne se donna la peine de rappeler des règles que les habitués connaissaient si bien. Mais clarifions cela tout de même, pour que d'éventuels néophytes de la boisson comprennent ce que faisaient là les 16 tonnelets rapportés pour le défi.
Le but du jeu ici n'est pas de savoir lequel tiendra le mieux la boisson. Du moins, pas seulement, puisqu'il est clair qu'un concurrent qui s'effondre est d'office disqualifié. En réalité, il faut surtout boire le plus vite pour gagner. Les 16 tonnelets étaient divisés en 2, soit 8 par concurrent: 5 contenaient un alcool dit "léger" (ici une bonne ale, et pas des moins fortes) et les 3 autres un spiritueux (on avait sorti pour l'occasion de l'anisette). Elemental de Terre Le minotaure et l'ogre tenaient, devant chaque concurrent les yeux bandés, un tonnelet de chacun des alcools. Les farfadets étaient chargés d'ouvrir les robinets pour remplir les chopes dès qu'elles se présentaient. L'objectif pour prétendre à la victoire était de finir tous ses tonnelets du léger ou du spiritueux: il y avait moins du second, mais il avait plus de risque de vous étaler. Le bandeau ajoutait en difficulté, comme il empêchait les buveurs de connaître le compte ou même d'être certain de ce qu'ils choisissaient de boire.
Le leprechaun tendit le bras aussitôt les yeux bandés, prêt à commencer dès que tous seraient parés.Fée des Bois  Et à peine reconnu-t-il au poids que sa choppe était pleine qu'il la porta à ses lèvres et en vida le contenu d'une traite. Il grimaça lorsqu'il reconnu l'arôme puissant de l'anisette, sentant qu'avec ce qu'il avait déjà bu, il avait peur de devoir se contenter du léger. Mais grimacer et penser n'avaient jamais empêché Bruin'ir de tendre le bras pour qu'on le resserve.
Fée sucrée 

---------------------------

Lorsque le camouflage de la démone prit fin, la faisant revenir soudainement à son apparence "naturelle", Tunski ne put s'empêcher de sursauter. Pixie Voletant juste devant Adélaïde, il observa tous ces changements qui venaient de s'opérer en elle. Et ses yeux se mirent à briller plus encore lors qu'ils se posèrent sur sa tête !Fée des Bois 2 

"WAAAOUH !!!Fée des Bois  Ils sont trop classes tes bois ! En plus ils sont pas tous bicsornus... Bicsor... Tous tordus comme ceux des têtes-d'cailloux. (NDT: Pour Tunski, ça veut plus ou moins dire "bouc, bouquetin et assimilés")Fée Artiste  Ils sont trop beauuuuux ! Pixie s’exclama le follet, tournant dans tous les sens autour des cornes de la succube.Pixie 

Il se posa sur la chevelure blonde lorsqu'Adélaïde se mit en route pour se servir elle aussi d'eau des ents, jouant avec ces proéminences qui étaient devenus ses nouvelles amies. Il jouait tant et si bien qu'il ne remarqua même pas qu'ils s'étaient déplacés ni où ils étaient à présent. Tout ce qui comptait, c'était qu'il s'amusait. Il entendit au loin un rire connu, faisant apparaître dans son esprit le souvenir fugitif d'une lamia d'ébène. Elfe Mais cette vision fut vite dissipée, déjà par l'esprit de moineau du farfadet, mais aussi par une choppe qui passa dans son champ de vision. Plongeant à moitié dedans, il se mit en devoir d'amputer le récipient d'une bonne partie de son contenu, comme le lui demandait si gentiment sa nouvelle amie. Une fois ressorti de la choppe, le farfadet semblait plus grand d'un centimètre ou deux et sa peau turquoise semblait presque briller de lueurs féériques.
Elemental de Vent 

"Au fait, j't'ai dit Rougecorne qu't'étais mieux en rouge qu'couleur dadais ?"
avatar
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Cirno le Mar 14 Oct 2014, 19:02

Avec l'effet de l'alcool qui commençait à se dissiper, Cirno retrouvait peu à peu ses sens, ce qui au final, ne changeait pas grand chose. En effet cette dernière était tellement entrainée par tous les autres participants qu'elle ne réfléchissait pas plus et n'était guère plus consciente de ce qui se passait autour d'elle... Enfin pour être exact : elle n'y prêtait pas attention : elle était tellement joyeuse qu'elle s'en moquait complètement.

Après plusieurs "danses", elle finit toutefois par avoir le tournis (quand on vole c'est super simple de faire des pirouettes, et de faire faire des pirouettes. Ayant des haut le cœur, elle s'éloigna de la piste de danse pour se poser près d'un bar (en même temps difficile de trouver autre chose). De part la bonté absolue des esprits de la fête, Cirno arrivait à ne pas finir sous la table, et pu voir de nombreuses personnes amassées autour d'une tablée où plusieurs personnes s'adonnaient visiblement à un jeu ou l'alcool semblait tenir une place majeure. Les bruits de rots et l'odeur de plus en plus forte firent partir la fée, qui essaya de trouver un coin plus calme.

Non loin de là se tenait un comptoir tenu par une personne en provenance visiblement d'un pays froid, un peu seul avec un stand bien vide. Y voyant l'occasion d'être un peu au calme, la fée s'y dirigea. Mais le tenancier, qui était visiblement un nain, remarqua immédiatement que Cirno était d'une manière ou d'une autre, capable de faire du froid, et, voulant saisir sa chance, lui adressa la parole.

-Excusez moi, pouvez vous le rendre un service jeune fée ?

Curieuse et de bonne humeur, la fée se rapprocha avec un air interrogateur.

-Je viens d'assez loin avec ma boisson mais celle-ci n'attire pas la foule. Comme je viens d'une région froide j'ai comme l'idée qu'un décor plus d'ambiance attirerai plus de monde... Constatant avec un petit désagrément que la fée n'avait absolument pas compris ce qu'il venait de sous entendre, il y alla plus directement : Pouvez vous recouvrir les meubles de glace et me faire des verres de glace s'il vous plait ?

Dans une incompréhension des plus totale, Cirno accéda à la demande du nain, qui se mit alors à jubiler et à crier à tout va pour attirer du monde. Face à ce nouveau décor, la curiosité fit ramener quelques fêtard, qui eux même attirèrent bien plus de monde, et ainsi tout le monde pu gouter à ce qu'il disait être de l'alcool de pomme de terre. Mais vu que le monde commençait à insupporter la fée, elle s'en alla avant qu'il ai pu dire le nom ou même comment il avait fait cette découverte. Mais vu qu'elle s'était assez reposée, elle retourna sur la piste de danse, ou plutôt au dessus, dansant avec d'autres fées de sa taille en l'air, produisant ainsi des pirouettes assez étrange que gracieuses qui attirèrent une grande partie des regards sur eux.
avatar
Cirno

Masculin
Messages : 305
Expérience : 674

Feuille de personnage
Niveau:
20/40  (20/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Engar le Dim 19 Oct 2014, 01:58

Mon adversaire était petit certes, et s’il était vrai que les individus de tailles réduites étaient bien souvent moins aptes à tenir l'alcool, rien n'était plus faux en ce qui concernait les nains, et à plus forte les leprechauns comme celui qui me faisait. Certes, j'étais plutôt confiant, ça ne serait pas le premier que je terrasserai grâce à cette résistance délirante à l'alcool qui me caractérisait. Pour autant, je n'étais pas assuré de ma victoire. Après tout le leprechaun était sur son territoire et il ne s'agissait pas là d'une vulgaire épreuve d'endurance de ce que j'avais compris, mais aussi de rapidité et de discernement. Soit vider d'abord l'alcool fort pour prendre l'adversaire de vitesse, soit être prudent et essayer d'achever les cinq tonneaux d'alcool plus légers. Mon choix était rapidement fait, jamais de demi-mesures en la matière, se portant alors sur l'alcool fort.

Mais encore fallait il le trouver car, les yeux bandés, la chose n'était guère aisée ! Ainsi, sans indication notre meilleur allié était encore le goût et l'odeur. En conséquence j'agis dès le signal, versant le contenu du premier tonneau dans mon verre, et dès que j'y goûtais, le finissant tout de même je tendais à nouveau mon verre vers le tonneau déjà testé s’il s'agissait bien de l'alcool fort, et vers un autre s'il s'agissait du faible ! Cependant je me doutais que la chose ne serait pas si simple et de fait je me concentrais sur mon ouïe, en plus de mon équilibré, afin d'entendre s'il il y avait un changement dans les tonneaux où lorsque j'en avais vidé, afin de parer au mieux aux fourberies.

Seulement... Cet alcool ce n'était tout de même pas rien. Au bout de la quatrième choppe d'alcool fort je commençais déjà tituber quelque peu, ce qui ne m'arrivait pas d'ordinaire avant une quantité plus importante... Mais je me ressaisissais brusquement, j'étais Engar bon sang ! L'écluseur de toutes les tavernes du donjon et qui les avait asséchés plus d'une fois ! Je n'allais pas être vaincu aussi facilement par un nabot soiffard et cousu d'or ! Me ravigotant à cette idée je repartais à l'assaut de ces damnés fûts, me resservant encore, tant et tant que petit en petit ce ne fut pas que ma vue qui était restreinte, mais tout mes sens. Le tintamarre de la fête, et à plus forte raison les vivants et encouragement que causaient le concours de boisson se mélangeait dans mon esprit, en une symphonie discordante et presque douloureuse, mais peu importait, seul comptait désormais le verre suivant ! Cependant je m'accordais un bref instant de pauvre pour lâcher d'une voix éraillée.

"Alors court jambe ? Ta tête repose contre l'herbe où elle se contente toujours de la raser ?"
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Ophyde le Sam 01 Nov 2014, 12:24

De plus en plus légère à chaque nouvelle ondulation, je sentais les personnes au sol s'éloigner de moi. Je grandissais ? Non, je me mettais à flottée, trop légère pour rester au sol. Mon corps montait de lui même, joyeux, jusqu'à rejoindre le cercle des fées volantes. Elles aussi dansaient mais à leur manière, légères et enchanteresses.

Arrivé à leur niveau, une espèce de farfadet m'attrapa la main pour m'entrainer dans leur ronde volatile. A peine rentrée dans ce cercle, que la poudre produite par la multitude d'ailes m'enveloppa. Dans un état de joie un peu folle je ne me rendit pas compte de l'effet de cette poudre sur moi. Mais peu à peu les fées prirent une taille proche de la mienne, et le poids de ma queue se fit de plus en plus légère. Consciente plus de la danse et de la gaieté ambiante, je ne savais trop pourquoi j'avais cette impression de changement. Une impression de fine membranes dans le dos et de petites jambes bougeant au rythme de la musique.

Le temps également se modifia, je ne savais plus trop ou j'étais ni depuis combien de temps. Mais peu importait, je dansait sans me fatiguer, riant avec les autres fées, buvant aux boissons sirupeuses qui passaient de temps en temps. Ma vision était brouillée tout comme ma perception de tout, seul contait la danse et la joie en émanant. J'étais acceptée dans le cercle de fée au point d'en être devenue une le temps d'une nuit. Il n'y avait rien de plus grisant. Allais-je me souvenir de toute cette soirée et toute ces sensations m'imprégnant?

HRP:
Ophyde est devenue une fée, elle va danser ainsi toute la nuit. Du coup, je laisse mon tour jusqu'à que la fête finisse.
avatar
Ophyde

Féminin
Messages : 341
Expérience : 652
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
24/40  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Adélaïde le Mer 26 Nov 2014, 19:09

Après avoir bu le reste de la chope d’eau des ents, Adélaïde sentit l’alcool faire de l’effet. Elle commençait à se sentir plus légère. Elle sentait vaguement le petit fé sur sa tête s’amuser avec ses cornes. D’ailleurs, sa réflexion la fit rire.

— Merci, petit. Être naturelle n’est pas héb… habé… normal pour moi.

Voilà qu’elle commençait même à avoir du mal à parler. Mais elle décida de n’en avoir rien à faire. Depuis qu’elle était démone, elle n’avait pas eu l’occasion de se retrouver pompette très souvent, elle métabolisait plus vite que quand elle était humaine, et les alcools humains n’étaient pas assez puissants pour la saouler bien vite.

Malgré tout, actuellement, elle se sentait de plus en plus légère. À mesure qu’elle buvait, et à mesure que le temps passait elle… ne sentait plus le sol sous ses sabots. Et, fait étrange, ça ne la choqua absolument pas. Non, non. Ce n’était pas grave. Elle flottait. Peut-être volait-elle, elle ne savait pas encore, de nouveau, d’une manière ou d’une autre. Mais ça ne la choquait pas plus que ça.

C’était pourtant la plus étrange des sensations. Enfin, pas si étrange, puisque ça ne faisait pas si longtemps qu’elle ne pouvait plus voler, elle s’en souvenait encore, même si elle ne le faisait pas souvent.

C’était comme une délivrance. Comme si elle se sentait tellement heureuse qu’elle en flottait de bonheur. Elle qui était un peu morose au début de la soirée avant d’arriver ici.

Elle faillit retomber en s’apercevant qu’elle ne flottait pas juste de bonheur, elle flottait pour de bon ! Mais rapidement, l’allégresse provoquée repris le dessus. Elle se laissa porter. Elle entra dans la ronde des fées. Étaient-ce les fées qui avaient grandis ou avait-elle rapetissé? Elle regarda autour d’elle. Elle était devenue plus petite !

Loin de s’en formaliser, elle se mit simplement à danser avec les autres.

________________________________________________________________________________________________________
Et pour me connaître plus en profondeur... Mon thème(Youtube)
avatar
Adélaïde

Féminin
Messages : 220
Expérience : 257
Métier : Péripatéticienne

Feuille de personnage
Niveau:
18/40  (18/40)
Race: Ange
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur http://zephis-lexaelle.livejournal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Tunski le Lun 26 Jan 2015, 19:14

Le concours de boisson Pixie 2 atteignait son paroxysme. Amazone Beaucoup s'était réuni autour des participants pour admirer la scène, causant un boucan tel que les paroles d'Engar se perdirent à Pixie quelques centimètres Mandragora de sa bouche. Cela n'aurait de toute manière pas causé grand chose car, après avoir éclusé un tonneau complet d'anisette, le Centaure grand champion Bruin'ir avait chancelé avant de finalement s'écrouler en arrière, vaincu. Le bruit avait couvert Abeille sa chute, si bien que l'humain ne s'était Fée Artiste pas rendu compte de sa victoire, au plus grand réjouissement des spectateurs: les organisateurs de la manche en avaient profité pour faire boire à l'humain les deux tonneaux que le leprechaun avait Wererabbit laissé emplis à ras bord. Lorsqu'on lui défit enfin son bandeau, c'était donc 5 pleins tonneaux de spiritueux qu'il avait dû vider et non 3. Autant dire que le monde lui semblait tout à coup bien mouvant...

La danse continua longtemps dans la nuit, la musique et les chants portant la gaieté dans le coeur de chacun, les rires et l'entrechoquement des pintes réchauffant les âmes. La lune, bienveillante, s'éclairait comme un sourire dans le ciel sombre. Mais avec les premières lueurs du jour elle disparût peu à peu, et la fête aussi.
Tous ceux qui, n'étant pas des êtres féériques, avaient été emportés dans l’allégresse de la fête eurent la surprise de s'éveiller peu à peu, les idées douloureusement dérangées, dans une clairière que léchait les premiers rayons de l'astre solaire, sans se souvenir s'être endormi. Les plus habitués des cercles étaient déjà debout, retournant à leurs domiciles (et à une poche de glace), tandis que les nouveaux venus émergeaient à peine. Il ne restait rien des évènements de la nuit, tout ceci pouvait tout aussi bien n'avoir été qu'un rêve.
Quelque part, dans les affaires de chacun d'entre eux, un souvenir avait cependant apparu qu'ils ne remarqueraient que bien plus tard.
Que s'était-il réellement passé cette nuit ?



Souvenirs, souvenirs...:

Ophyde reçoit la fiole de 100 points d'xp déposée par Tunski.
Adélaïde reçoit une boucle d'oreille brillant de la lumière des étoiles.
Cirno reçoit un éventail décoré.
Engar reçoit un yo-yo.
avatar
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
10/40  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cercle de fées [Libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum