La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Felina le Dim 27 Nov 2011, 20:16

Je ne sentais quasiment plus mes pattes. Mes muscles endoloris faisaient leurs derniers efforts. J’y étais presque… Le Donjon était tout proche à présent, le cauchemar de la journée allait peut-être prendre fin. Je repensais rapidement aux derniers événements, les habitants de mon village perçant le mystère de notre famille, l’horreur sur leurs visages, la panique, la fuite, les cris, la course. C’était il y a plusieurs heures et la nuit était finalement tombée, accompagnée de sa lune magique, me laissant dans mon corps de panthère.
J’avançais péniblement, j’étais affamée. C’était bien la première fois que je me retrouvais seule ainsi, livrée à moi-même, devant chasser sans l’aide de personne.
Une odeur familière chatouilla mes narines. La jolie biche innocente se trouvant à quelques mètres allait être chanceuse, je ne trouvais aucune force en moi pour lui bondir dessus. Ce fut un supplice d’imaginer mes crocs pénétrer sa chaire et mon palais se délecter de la viande chaude. Mais non, mon ventre resterait vide et douloureux. Je grognais de rage, en observant la biche détaler.
Je prenais sur moi, et continuais ma route vers le Donjon. Peut-être que ma famille m’y attendais déjà.

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Invité le Dim 27 Nov 2011, 23:30

J'étais assise sur une branche, admirant la Lune et les étoiles, profitant du calme et de la sérénité de la forêt. Faire une pause dans la nuit sombre était si agréable. Ca me rappelait un peu mon chez moi...mais seulement un peu. Juste pour la couleur enfaite. Il faut dire que je n'ai pas beaucoup trouvé d’équivalent a mon royaume ici. Peut être les champs de bataille oui. Mais c'était trop dangereux, je risquais de me faire blesser dans toute cette pagaille. L’appelle de l'agonie est cependant le plus fort. Je n'aime peut être pas la guerre et les bains de sang, mais il faut l'avouer, ca a un certain charme...Je vais y prendre gout a force.
J'étais toujours assise sur ma branche, rêvant d'un monde meilleur quand en dessous de moi, un bruit retena mon attention. Le feuilles et le buisson bougeaient. Quelqu'un approchait. Je me tapis, me colla le plus possible a l’écorce pour ne pas être repéré. Une tache noire fila droit devant, vers le donjon.


*Tiens voilà qui est intéressant....*
*Si on allait voir?*
*Oui, si on allait voir*

Elle laissa la tâche passer, puis sauta à terre. A ce moment, un animal décampait pas très loin,A cause de la tache ou bien d'elle? si c'est de sa faute, la tache l'avait peut être repérer. Elle se laissa donc tomber au sol, littéralement, reprenant sa forme d’élémentaire. Prudemment, elle glissa. Des pattes de chat...de gros chat avait été laissé par la tâche. C'était donc un félin. Pourquoi aurait-il laissé passer un repas potentiel?
Il ne fallut pas de temps pour le savoir. La panthère noir était affaler contre un arbre, complètement épuisé, légèrement tremblante de fatigue surement.


*Humpf! C'est quoi ce débris?*
*Aucune importance. Il sera plus facile de le manipuler.*
*Pourquoi faire?*
*Réfléchit avoir une panthère à nos côté peut nous être utile.*
*C'est que des fois tu penses vraiment. Maintenant il faut qu'elle te comprenne sinon...*

Parfait. Elle se plaça dans son ombre, juste derrière elle. Puis commença a parler avec une voix d'outre tombe.


"Tu n'es pas très bon chasseur. Tu vas mourir de faim si tu laisses toutes tes proies filer ainsi tu sais. Mais vue ton état...je dirai que c'est plutôt toi la proie maintenant, je me trompe?"



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Felina le Lun 28 Nov 2011, 11:52

Je m’arrêtais quelques secondes pour reprendre mon souffle. Mon museau humide me faisait souffrir et je fermais les yeux le temps que la douleur passe. La biche était déjà loin, tout comme l'espoir de manger quelque chose ce soir.

"Tu n'es pas très bon chasseur. Tu vas mourir de faim si tu laisses toutes tes proies filer ainsi tu sais. Mais vue ton état...je dirai que c'est plutôt toi la proie maintenant, je me trompe?"

J’oubliais instantanément la douleur et me relevais rapidement, tous mes sens en alerte. Je fixais la pénombre en face de moi, suspectant chaque ombre d’être à l’origine de la voix. Mais celle-ci était trop proche, elle avait sifflé dans mes oreilles dans un souffle glacial. Etais-je possédée ? Ou devenue assez folle pour entendre des voix dans ma tête ? Ou peut-être que… serait-ce un avertissement de mon père, ou d’un de mes frères ? Non ils ne voudraient pas me faire peur ainsi. Il y avait tant de monstres et de créatures diverses en ce monde. Seule l’une d’entre elles était capable de cette mystérieuse approche. Un humain aurait été immédiatement repéré avec sa terrible maladresse et sa stupide tendance à être constamment bruyant.

* Ce ne peut-être un humain, c’est autre chose… *

Je retroussais les babines, laissant mes crocs apparaitre accompagnés qu’un grognement menaçant. Visiblement je n’étais pas seule, et après tout le chemin parcouru, toute la souffrance endurée, je ne comptais pas mourir maintenant, pas si proche du but.
Dans l’impossibilité de répondre à voix haute sous ma forme féline, je m’immobilisais. Prête à bondir sur la cible invisible avec mes toutes dernières forces s’il le fallait. J’attendis, aplatie au raz du sol.


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Invité le Lun 28 Nov 2011, 19:27

La panthère se redressa d'un coup, me surprenant quelque peu. Mais heureusement, elle n'avait pas compris que la voix venait de derrière elle. Je suivait donc son ombre, pour ne pas me faire repérer.

*Elle a encore du répondant.*
*On va pouvoir s'amuser!*
*Oui!*

La rendre folle, pour mieux l'asservir ensuite, voilà le plan. Elle était déjà assez épuisée, la tromper sera simple. Un esprit faible dans un corps faible. Certes ce n'étais pas très glorieux, mais après tout je m'en fiche totalement de la moral ou autre ou plutôt je ne comprend absolument pas ce concept et c'est mieux ainsi. Une force brute, voilà ce que je voulais. Seule, je pouvais toujours agir dans l'ombre mais en combat, mieux vaut avoir un appât pour les divertir avant que je ne frappe. Silencieuse, j'observais, j'attendais, histoire de laisser le temps a son esprit d'imaginer tout et n'importe quoi. Toute les créatures pouvant la tuer, tapis la dans la nuit...Les minutes passèrent, goutte a goutte. Ses nerfs allaient lâcher forcement a un moment, mais ca je ne le voulais pas, pas maintenant. Il fallait encore un peu la torturer avant ca. Elle était étalée comme une crêpe au sol. Je repris ma voix de fantôme pour lui murmurer ses douces paroles, me préparant déjà a bougeait en vitesse dans l'ombre de l’arbre a coté de moi.

"Qui crois tu chasser?"

D'un coup, je glissa vers le conifère, ne regardant même pas le félin réagir. Un coup de griffe ca fait mal quand même, je préférerai éviter . Je grimper dans les branches, m'assurant d'avoir une bonne hauteur pour être hors d'atteinte d'un éventuelle bond de la panthère.

"Et pas la peine de t’aplatir comme une crêpe. T'es trop grosse, on pourrais te voir les yeux fermer!"

Ce petit jeu m'amuser fortement je dois dire. La voir ainsi déboussolé dans la nuit êtes fort bien agréable. Je riais intérieurement en pensant à la suite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Felina le Lun 28 Nov 2011, 19:57

Les minutes passèrent lentement. Je n’entendais plus la voix. Cependant je ne relâchais pas l’attention, il était hors de question de se faire attaquer par derrière.

"Qui crois tu chasser?"

La voix était là. Tout près de moi. Bien trop proche d’ailleurs pour que je ne puisse pas distinguer l’origine.
* Qui croirais-je chasser ? Un fantôme on dirait… * Me répondis-je à moi-même avec agacement.
Un furtif bruit de souffle se déplaça vers l’arbre à côté de moi. Je ne voulais pas regarder dans cette direction, je ne voulais pas que la chose qui m’observait sache que j’avais déterminé sa trajectoire. Je ne bougeais toujours pas, apaisée de savoir que l’enquiquineur n’étais plus aussi proche de moi qu’avant.

"Et pas la peine de t’aplatir comme une crêpe. T'es trop grosse, on pourrais te voir les yeux fermer!"

Effectivement, la voix était à présent plus éloignée. La remarque qu’elle venait de me faire me surpris. Elle usait d’un langage familier et me faisait une stupide critique, comme mon frère aurait pu le faire lors des parties de chasse. Il adorait me taquiner en se moquant de moi. La remarque enfantine était plus amusante qu’effrayante. En plus elle parlait de crêpe. Et j’avais faim. Et j’adore les crêpes.

Je me relevais doucement, les oreilles rivées vers l’arbre où s’était dirigé le bruit. Je m’assaillais directement face à lui, et le fixa avec aplomb de mes iris brillantes. Ainsi j’espérais faire clairement comprendre au mystérieux fantôme qu’il n’était pas si discret que ça.


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Invité le Lun 28 Nov 2011, 23:54

Le félin ne mis pas longtemps a comprendre. Il s'assit en dessous de moi sous l'arbre.

"Héhé tu n'es pas si bête. Quoi que...tu écoutes les voix d'un fantôme."

Zut, elle l'avait repéré. Comment? Elle 'navais pas des yeux derrière le dos. Je n'avait pas d'odeur donc impossible qu'elle utilise son odora. L'ouïe? Zut de zut...

*Elle a l'ouïe fine*
*Ca c'est sur.*

Même en forme élémentaire, je déplace une infime partie de poussière. Le félin a du l'entendre. Ou est ce autre chose. Tant pis, continuons notre plan. Oui. Je devais savoir ce qui la perturbé tant pour pouvoir l'utiliser contre elle. Hum qu'est ce qui pouvais faire autant peur a un félin comme ca?

*La mort fais peur a tout le monde*
*Oui mais la se serai trop simple*
*Essais*
*Un gros vilain chat qui a peur de la mort. Décidément j'aurai tout vu.*

Je montais sur la branche au dessus de moi, puis me décala vers la droite pour atteindre l'autre arbre. Je décidais de continuer sur ce jeux la. Si la panthère a eu si peur c'est peu être a cause d'un drame. Autant tester. Ma voix se fi plus fine, plus froide.

"Ne serais tu pas folle petite panthère? Les morts ne parlent pas."

Si cela ne marcherai pas, j'invoquerai les Ombres. Voir un chat perdre la tête je ne veux pas rater ca!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Felina le Mar 29 Nov 2011, 13:57

Je restais planté devant l’arbre, informant ce maudit fantôme que je l’avais repéré.

"Héhé tu n'es pas si bête. Quoi que...tu écoutes les voix d'un fantôme."

La voix était donc toujours là, et même si j’étais épuisée, je n’étais pas folle, elle ne sortait pas de ma tête. Immobile, je fixais toujours l’arbre, en me concentrant sur les moindres mouvements que je pourrais percevoir. Je ne me sentais pas spécialement en danger, d’où ma curiosité à chercher l’intrus. Après tout si j’avais peur, j’utiliserais mes dernières forces à fuir en direction du donjon.

"Ne serais tu pas folle petite panthère? Les morts ne parlent pas."

Cette fois ci un frisson d’effroi m’hérissa les poils. La voix avait changé de ton, et je ne saisissais pas le sens de la phrase, du moins je ne voulais pas le saisir. Non, personne n’était mort, aucune raison d’aborder le sujet, et la chose qui me parlait ne connaissait rien de moi.
Le petit jeu commençait à m’agacer. Je plissais les yeux nerveusement, avec l’envie brusque de sauter sur l’arbre en griffant les branches. Mais je n’étais pas bête au point de gâcher le reste d’énergie qui subsistait dans mes muscles.
J’avais un but, rejoindre le Donjon, retrouver ma famille là-bas. Rien ni personne n’allait m’en empêcher, et encore moins une stupide chose invisible. Je me relevais péniblement, adressa un regard de dédain à l’arbre et tourna les talons pour continuer ma route.
Je respirais lentement, afin d’économiser mon souffle et mon cœur. Si la chose comptait encore me suivre, je la trouverais et en ferais ma barre énergétique.



________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Invité le Mar 29 Nov 2011, 23:51

*Pour un débris, c'est un débris.*

La panthère n'allait pas se laisser faire si facilement. Néanmoins, ma deuxième phrase la fit réagir. Même si elle semble vouloir se convaincre du contraire et continua sa route. J'avais trouvé son talon d’Achille du moment. Finalement, ce serai presque ennuyeux d'en terminer maintenant. Autant continuer un peu.Je repris donc ma voix froide et la fixa toujours de ma branche.

"Ooooh! Tu veux donc mourir d'épuisement? La bas, seulement la mort t'attend."

Je sauta du conifère pour me fondre dans son ombre, histoire de la suivre à la trace. Puis, je la laissais ruminer. Le Silence est tellement plus pesant des fois. Cela me permis d'invoquer mes amies. J'attendrai un endroit dégagé sans encombre visible sur le chemin pour leur demander de saisir une des pattes arrière du félin afin de la faire tomber. Les Ombres étaient d'accord. Elles me suivirent. La route était bien monotone, je dois avouer. Les arbres se ressemblaient tous et la végétation était bien dense pour voir loin. A bien y réfléchir, cette forêt n'était pas naturelle. Je me le disais depuis que j’étais rentrée dedans. C'est pour ca aussi qu'elle m'attire et qu'elle m'intrigue, après tout je n'étais pas ce qu'on pourrais appeler quelqu'un de naturel ou quelque chose. Ou bien au contraire, j'étais la chose la plus naturel possible. J'étais un élémentaire pur, la base de tout. Oui en réalité c'était moi qui était saine ici. Et peut être cette foret, je ne savais pas. Je suivais le félin, sans rien dire, faisant bien attention de suivre sa propre Ombre. Le chemin se dégageait un peu, pas autant que je ne l'espérai mais assez pour ne pas avoir de racines ou autres élément gênant.
Mon signal fut lancé. Elles, les Ombres, se fondèrent ensemble derrière un arbre , et se rapprochèrent de la panthère avant de lui saisir la patte arrière droite. N'importe quel félin aurait pu se débattre et enlever la prise mais celui ci était fatigué ,beaucoup trop fatigué et s'étala à nouveau à terre. Je m'éloignais évidement en prévision d'un coup éventuel et lui lança a nouveau un petit pic.


"Regarde tu ne tiens même plus sur tes pattes."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Felina le Mer 30 Nov 2011, 13:39

"Ooooh! Tu veux donc mourir d'épuisement? La bas, seulement la mort t'attend."

Je n’avais pas fait 5 mètres que l’emmerdeuse revenait à la charge. Elle n’avait donc rien à faire d’autre de sa nuit ? S’en prendre à un animal à bout de force ne lui semblait pas lâche ? Non, cette chose ne devait pas connaitre cette notion. Elle me rappelait les humains, eux aussi ne connaissaient rien de rien, et prenaient un malin plaisir à torturer autrui gratuitement. Finalement ce fantôme était bien plus pathétique que moi.
Heureusement je n’entendis plus rien durant un certain temps. Les formes du donjon se dessinaient devant moi, et la foret se transformait petit à petit en grand sentier. J’allais enfin en sortir.
Mais visiblement l'abrutie invisible en avait décidé autrement, je sentis soudain sa froide présence me coller au train.

* Mais qu’est-ce que… *

Avec horreur je sentis quelque chose m’attraper une patte, me faisant lamentablement trébucher sans même que je puisse voir de quoi il s’agissait. Hors de moi, j’étais néanmoins ravie de constater que la chose avait une consistance. Sa voix me siffla dans les oreilles.

"Regarde tu ne tiens même plus sur tes pattes."

Je me concentrais sur le bruit. Le même souffle à peine audible qu’auparavant s’éloigna vers la gauche. La chose s’était donc collée à moi, invisible, puis s’était éloignée au moment de ma chute. Je pouvais sentir sa présence à mes côtés. Il faisait nuit, il n’y avait aucun bruit alentour, je pouvais donc parfaitement me concentrer dessus. Dans un ultime espoir, je me relevais d’un bond, usant des mes pauvres dernières forces je sautais dans sa direction et déchirais de mes griffes la pénombre, dans l’endroit le plus sombre. J’avais fendu l’air, mais les formes surnaturelles qui s’agitèrent devant moi me confirmèrent que j’avais touché ma cible. Mes yeux s’illuminèrent de satisfaction. Je me serais bien acharnée encore un peu sur les ombres mouvantes frénétiques qui stagnaient au même endroit, mais mon énergie ne me le permettait pas. Puis de toute manière, ça ne semblait absolument pas comestible. Je rugissais férocement à l’encontre des ombres paniquées, puis repris ma marche lente vers le donjon. J’arrivais enfin, dans l’espoir de m’être définitivement débarrassée du boulet de service.





________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Invité le Mer 30 Nov 2011, 20:39

Le félin m'avait repéré encore une fois. Décidément, je ne sais toujours pas comment il a pu faire ca. Quoi qu'il en soit, il tomba a terre comme prévue. Et comme prévue, il attaqua a coup de griffe. Ce qui n'étais pas prévue en revanche c'est qu'il saute sur moi. Comme avait il pu.

Je hurlais intérieurement de douleur. Ce cris bestiale, me rappela soudain mon monde, celui d’où je venais. Mais il y avait autre chose. Comme une impression de déjà vue. Une impression vraiment étrange. Mon cris n'était pas naturel, ou plutôt l'était trop. La réaction de mon corps. Il ne m'obéissais plus. Il ne bougea pas. Je restais la sous les griffes de la panthère, hurlant a l'agonie.Les secondes s'écoulèrent, ou les minutes, je ne savais plus, quand enfin je fut libérer de ce - supplice ?-.

Elle enleva sa grosse patte de sur moi. Si j'avais eu du sang, il aurai giclais dans l'instant. J'aurai un bonne partis de ma chaire entailler aussi. Mais rien de tout cela. Un élémentaire n'avait pas de sang, et ne connaissais les plaisirs et les souffrances de la chair à proprement parler.
Le fauve s'en allait pendant que je ruminer ma vengeance cette fois ci. Il allait vers le donjon. Parfait. Nous nous retrouverons la bas le moment venue.



[Fin du RP
Felina: 1
Isil: 0
XD]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du trajet, début d'une nouvelle vie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum