My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-42%
Le deal à ne pas rater :
Lit cabane enfant ELIAH – 90 x 190 cm – Bois pin massif
69.99 € 119.99 €
Voir le deal

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  Invité Mer 27 Mar 2013, 23:15

*Des murs. Un donjon. De l’air humide. D’autres présences. Mais je me sens bien ici. Je vais pouvoir bien m’amuser.*

C’est ce que Shanor s’était dit après s’être téléporté en incantant son sort « Abri » dans sa contrée natale.

Effectivement, après son sort énoncé l’endroit où il se trouvait était bien humide. Et assez peu éclairé. Juste assez. Et pas que. Très sale aussi. Et ça sentait le rat mort mélangé au parfum d’eau stagnante. Il se demanda aussi si les êtres qu’il pressentait n’étaient pas justes de simples animaux. Un abri, ça ? Shanor s’est demandé un moment s’il n’avait pas raté quelque chose dans l’incantation de son sort ous’ il n’avait simplement pas eu de chance, qui sait, il aurait bien pu se retrouver sur une Terre Promise où la nourriture, l’eau et les divertissements ne manqueraient pas ! Toujours est-il qu’il n’y avait rien à manger ici, en tout cas rien d’appétissant et même si Shanor pouvait passer quelques mois sans manger, il fallait en trouver un jour ou l’autre. Donc il fallait remonter, pas seulement pour trouver de quoi se nourrir, mais aussi pour trouver la lumière du soleil. Un instant, Shanor eu peur de ne plus jamais la revoir. Ce qui l’inquiétait vraiment, au final, s’était de se retrouver seul. Se retrouver seul impliquait l’ennui. Et Dieu que Shanor détestait s’ennuyer. Cela fit frissonner Shanor. Le lézard arpentait les couloirs, les pattes dans l’eau et après avoir revu une dizaine de fois les même couloirs, les mêmes rats, les mêmes grilles, il se dit qu’il devait tourner en rond. Il n’avait pas un si mauvais sens de l’orientation pourtant …. Et ses tours de passe-passe ne marchaient pas ici, comme si les murs retenaient ou absorbaient la magie.


« Les murs… se déplacent ? C’est étrange. Bizarre. Surréaliste. Intéressant. Mais ça ne me rend pas beaucoup service. Je crois que je vais m’assoir et attendre ici un peu. Je pourrais me contenter de rats un instant je crois… »

*Un donjon magique ? C’est passionnant, intrigant, grisant*

Son rire se propagea dans les ténèbres…



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  La Sainte Église Mer 10 Avr 2013, 15:32

Les lames de fonds avaient reçus pour ordre de s'aventurer dans le donjon afin de châtier plusieurs monstres qui se seraient rendus coupables de crimes plus concrets que le simple fait d'exister, comme le leur reprochait l'Eglise... A en croire leurs supérieurs, les pontes des gardiens de l'équilibre, les criminels étaient divers, tortionnaire, meurtriers, violeurs... Bref il s'agissait de rendre la monnaie de leur pièce à plusieurs individus qui s'étaient rendus rendues coupables des pires exactions, en se moquant de leur naissance ou de leur nature. Dans cette optique le meneur de les mages de Fond Resnard Kenril était parti avec Worrag Demun faire des repérages autour du donjon afin de se préparer efficacement à faire face aux criminels tout en évitant d'impliquer des habitants paisibles de ces lieux, tout en donnant aux deux autres membres, Justin Konder et Renan Khadji L'ordre de demeurer à la taverne du village où ils s'étaient établis... Un ordre respecté à la lettre car bien que les lames de fonds étaient composés d'individus aux personnalités hétéroclites et un peu instables ils savaient se montrer efficace. Ainsi Justin Konder et Renan restaient dans la chambre qui leur été alloué à l'auberge. Le jeune enfant tnetiat de passer le temps en regardant les âmes des habitants du village, sa vision passant aisément au travers des murs et les villageois n'étant pas assez nombreux, ou tout du moins suffisamment éloigné les uns des autres, pour que percevoir leur esprit ne le fassent guère souffrir, quant au sabreur il profitait du vaste espace de la pièce afin de s'exercer, comme à son habitude, au maniement du sabre. La journée s'écoulait lentement et de manière quelque peu fastidieuse, mais ils demeuraient fidèles aux ordres, ne sortant même pas, car un duo d'aveugles comme eux, bien que Justin ne l'était pas réellement attirerait l'attention, bien plus qu'il ne l'était souhaitable... Mais brusquement Renan posa son sabre et s'exclama.

"Quelque chose ne va pas..."

Justin releva la tête, avec un sourire un peu naïf en regardant celui qui était devenu son mentor et son protecteur, lâchant d'une voix enjouée.

"Un mouvement que tu ne parviens pas à éxécuter ?"

Cette remarque moqueuse lui valut un coup avec le plat du sabre de son interlocuteur sur le crâne, guère violent, une simple vengeance de la part de Renan, à hauteur de la pique verbale qu'il avait essuyé.

"Non, idiot, tu sais bien que ça n'est pas un problème... Mais réfléchit, le donjon Kanabo est connu pour être particulièrement paisible et si effectivement nous avons eu écho de quelques créatures se dirigeant vers ce dernier aucune d'entre elle n'avait commis d'actes atroces de manières concrètes. J’en viens à douter de la fiabilité des informations que nous avons reçus."

L'enfant, étendu sur le lit posa sa tête sur ses bras repliés, réfléchissant quelques secondes avant de répondre.

"Mais dans ce cas Resnard aurait dû voir que quelque chose n'allait pas, puisque ça nous concerne directement, non ?"

"Le don de Rensnard n'est pas absolument fiable, lui-même le sait, et moi je préfère me fier à mes sens... Et ces derniers me disent que quelque chose n'est pas clair dans cette affaire. Il faut que nous allions vérifier en dépit des ordres de Resnard..."

"Il ne va pas apprécier ça."

Disant cela il tourna sur lui-même, se retrouvant sur le dos, de telle manière que sa tête basculait sur le bord du lit, "regardant" Renan à l'envers.

"Faire le tour du donjon lui prendra du temps, mais nous, nous pouvons l'atteindre rapidement. Alors soit je me suis trompé et il ne le saura pas, soit j'ai raison et il oubliera notre petite incartade..."

"Et comment on va rentrer ? C'est un peu dangereux non ?"

"Hm si je me souviens bien Resnard avait évoqué un passage souterrain, ainsi que des égouts. Il est peu probable qu'il y ait de nombreuses créatures, qui plus est le donjon récemment essuyé un assaut et même si ça va amener à un renforcement de leur protection il me parait peu probable qu'ils aient pris le temps de sécuriser cet accès. De là tu devrais pouvoir voir les âmes du premier et deuxième étage et dire si tu y vois des âmes "coupables"..."

L'enfant hocha doucement la tête et se leva alors, remettant en place sa tenue, de prêtre, adaptée à sa taille, et saisissant une besace, sans la voir, mais dont il se rappelait de l'emplacement.

"Au vu des assauts qu’a subit le donjon il est probable que je voie beaucoup d'âme qui ont tués, ça va être problématique. Qui plus est comment on va retrouver l'entrée du passage souterrain ? Je n'ai pas besoin de te rappeler notre... Problème. Moi qui ne peut voir le monde physique et toi qui ne voit rien, on ne va pas pouvoir se repérer."

Renan sembla y réfléchir quelques secondes, mais rangeant son sabre dans son fourreau et se dirigeant vers la porte, suivie de l'enfant, il ne faisait aucun doute que leur décision était déjà prise.

"Pour les âmes il s'agira surtout de sonder leur comportement général... Worrag aussi a tué et tu différencies son âme de celle des meurtriers. Quant à rejoindre le passage souterrain... Et bien tu n'as pas tort, nous allons avoir besoin d'un guide... Mais avec ta vision tu devrais bien pouvoir trouver quelqu'un qui ferait l'affaire non ?"

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'hypothèse de Renan s'avéra exact, après voir interrogé deux individus dont l'âme trahissait un désir important d'argent, mais qui se désistèrent face à la peur que leur inspirait le donjon Kanabo ils trouvèrent un aventurier qui en était revenu il y a de cela trois jours. Ce dernier s'y était rendu seul par orgueil et ovulant profiter de l'assaut récent du donjon Naviento, empruntant le même passage souterrain que celui que comptaient emprunter les deux membres des lames de fonds, mais à peine avait il rejoint le niveau des salles de tortures qu'il s'était fait attaquer par un gobelin surexcité, il l'aurait sans doute défait sans trop de mal, de son point de vue, s'il n'avait pas malencontreusement trébuché et s'était assommé contre le mur... Il s'était alors réveillé, dépouillé de tout ce qu'il possédait et même de ses habits et s'étaient enfuis sans demander son reste. Il avait désormais besoin de refaire son pécule et de fait sans se soucier du sort qui attendait ces deux aveugles, qu'il percevait comme des fous, il accepta de les guider jusqu'à l'entrée du passage souterrain.

Pour se rendre à ce dernier ils empruntèrent deux chevaux, payant une prime au vu de leurs destinations, en usant de la large somme que les lames de fond avaient à leur disposition. L'ancien aventurier ouvrit la marche et Justin monta ainsi en croupe de Renan indiquant à ce dernier la position de l'âme de leur guide afin que l'aveugle puisse guider leur cheval de manière à le suivre. Le voyage dura deux longues heures, sans interruption, durant lesquelles ils alternèrent galop et trot et fut ponctué par les commentaires du guide au sujet du donjon ou de leur situation. Il évoqua ainsi, alors le fait que lors de son passage il y avait les cadavres de plusieurs créatures, aujourd’hui disparus, ainsi que la sorcellerie qui faisait que la brèche ouverte dans les remparts se régénérait d'elle-même ,ainsi que la chance que cela était ,car au moins, alors qu'ils l'empruntaient avec leurs montures, ils n'avaient pas à craindre l'intervention de monstres qui le réparerait... Mais Justin sut que c'était un mensonge, au contraire il y avait au moins une dizaine d'âmes autour d'eux, mais dont l'apparence physique devait être caché. Cependant comme il ne ressentait en elles qu'une forme d'amusement et nulle trace de crime il se tut, se contentant de continuer à donner les indications à Renan Ils parvinrent finalement à l'orée de la forêt maudite, où ils laissèrent leurs montures, et l'aventurier les interrogea par un sursaut de culpabilité ou de lucidité.

"Vous êtes sur de vouloir vous y ren..."

Il fut interrompu par un grognement derrière lui... Mais il n'eut même pas le temps de se retourner que Renan l'avait dépassé et était allé au-devant de l’être, une sorte de sanglier déformé par la magie en vérité, et le frappa dans le même mouvement qu'il dégainait, tranchant ainsi profondément la tête de l'animal avant même que ce dernier ne commence à charger.

"Oui..."

Il essuya le sang couvrant son arme sur l'herbe et rengaina cette dernière, juste avant que Justin ne s'empresse de lui saisir la main, guère perturbé par ce qui venait de se passer, contrairement à l'aventurier qui comprenait que, tout aveugles qu'ils soient, ses commanditaires, tout du moins le sabreur, étaient bien plus redoutables qu'ils ne l'avaient été,, ce qui au passage clama toute tentation de tenter de profiter de la situation pour s'en prendre à eux pour leur prendre leur argent... Ce fut ainsi sans plus un mot, et sans d'autres incidents, qu'il les mena à travers la forêt maudite jusqu'au pied de la tour où s'ouvrait un tunnel qui s'engouffrait dans les profondeurs de la terre.

"Voilà, vous n'avez plus qu'à avancer tout droit et vous arriverez aux égouts de ce lieu maudit... Je ne vous accompagnerai pas plus loin."

Il reçut en un premier temps pour toute réponse la somme qui lui avait été promise, en une petite bourse qu'il réceptionna de peu.

"Cela sera amplement suffisant, merci... Par contre si vous pouviez rejoindre les chevaux et les garder jusqu'à notre retour... Nous ne serons pas trop longs et votre paiement en sera… Hm... Trois fois plus conséquent..."

... La cupidité se disputa un instant à la prudence chez l'homme...mais il finit par accepter, du moins par parole, et se dirigea là où il avait laissé les montures, laissant Justin et Renan à l'entrée du passage.

"Tu es certain de vouloir y aller ?"

"Oui Justin...Et n'oublie pas je suis là pour te protéger..."

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ainsi ils pénétrèrent dans les égouts du donjon et y errèrent durant une dizaine de minutes... On aurait pu penser que de par leur infirmité ils se seraient perdus aisément, mais ils savaient quelles précautions prendre, et ainsi Renan Laissaient régulièrement des marques sur les murs, qu'ils repéraient facilement par instinct en gardant une main caressant la pierre. Ils tâtonnaient ainsi un peu, mais de toute manière ils n'étaient pas pressés par le temps, il leur fallait juste s'enfoncer un peu dans le donjon afin que Justin puisse percevoir le plus d'âmes possibles Qui plus est les égouts étaient un endroit avec très peu de lumière, et par conséquent beaucoup d'ombre, que Renan avait appris à manipuler. Ainsi il s'en servit pour dissimuler sa présence, pour prendre au dépourvu toute présence hostile qui s'en prendrait à l'enfant, qui marchait à première vue à découvert, ce qui fut cependant vain, puisque pendant cette dizaine de minutes Justin ne perçut aucune âme aux alentours. Mais au terme de cette dernière et alors que le jeune adolescent n'avait qu'à lever la tête pour apercevoir une nuée d'âmes, plusieurs dizaines qui étaient suffisantes pour lui faire mal s'ils n se concentrait, il perçut une présence, toute proche. Qui venait juste d'apparaitre à cause d'un sortilège de téléportation. L'être était par ailleurs si proche qu'ils purent entendre, en grande partie parce qu'en tant qu’aveugles leur autres sens, dont l'ouïe, étaient plus aiguisés, des clapotis. Ce qui provoqua une réaction claire de Renan, qui dégaina sans bruit son arme.

"Je m'en occupe..."

Mais en vérité à peine sortit-il des ombres que Justin saisit son bras pour le retenir.

"... Non... je vois son âme et elle est...Curieusement pure, je ne saurai même pas dire si c'est un humain ou un monstre. Au vu de comment il m'est apparu je crois qu'il vient juste de se téléporter dans le donjon. Peut-être même que ce n'est pas une créature... Mais en tout cas ce n'est pas un criminel et vu comment son esprit est vierge il ne semble pas avoir participé au récent conflit qu'il y a eu lieu ici. J'y perçois juste une sorte de relent de luxure… Mais rien de comparable à l'esprit d'un violeur. Laisse-moi faire Renan, d'accord ? Même si c'est un créature..."

Le sabreur sembla hésiter, puis hocha doucement la tête en rengainant son arme... Il fallait bien que Justin s'aguerrisse, en quelque domaine que ce soit, et s'il était toujours à ses côtés il n'évoluerait pas. Lui-même avait toujours été seul dans son apprentissage. Cependant, ce ne fut pas sans condition.

"D'accord. Même si c'est une créature je n'interviens pas, mais je te suis, juste à distance suffisante pour ne pas que mon odeur puisse être sentie, et au moindre geste agressif ou un peu trop...Rapproché, au vu de la luxure que tu as perçu en lui, je m'en charge compris ? De toute façon tu me connais... Je ne tue pas."

... En vérité il faisait d'une certaine manière pire, laissant vivre ses victimes avec des infirmités des plus graves, mais Justin se retint de le faire remarquer, déjà trop content d'avoir l'occasion de gérer par lui-même une situation, quel qu’elle soit... Ainsi il s'avança à pas prudent vers cette âme apparue brusquement, gardant une main posée sur le mur le plus proche... Et quand finalement sa paume se posa sur un angle, laissant deviner un visage et qu’en tournant il fit face à cette âme, il devina être désormais visible pour cette dernière. L’adolescent releva alors la tête par habitude, doutant que son interlocuteur fasse la même taille que lui, et fixant Shanor de ses grands yeux clairs, qui laissaient deviner le fiat qu'il était "techniquement" aveugle, sans pour autant trahir son don, il demanda, avec une voix, rendue un peu ténue de par un mélange d'excitation et de crainte.

"Bonjour..."

Sa main quitta le mur et il s'avança d'un pas vers l'être, ignorant même s'il s'agissait d'un humain ou d'une créature et, tentant de prendre l'initiative de la conversation, Resnard lui ayant que cela était souvent bien mieux, il ajouta.

"... Qu’est-ce que vous venez faire ici ?"

Sa voix avait pris un peu plus d'assurance, et bien qu'il se doutait que sa question n'était pas des plus habiles qui soient... Qui plus est la "virginité" de l'âme en face de lui le perturbait. D'ordinaire il pouvait facilement orienter une conversation e se basant sur ce qu'il devinait du caractère de son interlocuteur, mais ici il n'avait aucun indice et s'avançait en terrain inconnu. Cependant ses dires n’étaient pas non plus fortuits, tout simplement parce que si son interlocuteur se montrait sincère il apprendrait forcément s’il était un résident du donjon ou si, comme sa brusque « apparition » laisse le présager, il était un nouveau venu, après s’il lui mentait… Il était possible que Justin le perçoive en son âme... Renan qui observait la scène d'un peu plus loin le devinait clairement et se demandait comment son protégé allait s'en tirer par la suite... tout en guettant le moindre son qui pourrait trahir un acte brutal de la part de l'ingénu sur Justin... enfin brutal était relatif au vu de ce que lui réservait Renan s’il s’en prenait au jeune humain...
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  Invité Jeu 18 Avr 2013, 20:39

"... Qu’est-ce que vous venez faire ici ?"

La voix qui prononça ces mots réveillèrent Shanor de son hibernation dont lui-même ne pouvait estimer sa durée. Au fur et à mesure que le temps passait, il s'ennuyait de plus en plus seul dans un donjon qui semblait infini et qui paraissait voilé d'un rideau opaque. Alors il s'était dit qu'en s’endormant profondément, un jour quelqu'un ou quelque chose viendrait le réveiller. Le son qui perça son sommeil le fit légèrement sursauter.

"Que...qu'est-ce que c'est ?"

Le reptile se retourna. Shanor n'avait jamais vu d'humain dans sa vie. Il en avait juste entendu parler, et savait qu'ils existaient. De ce fait, l'enfant qui se tenait devant lui surprit Shanor encore plus.

*Un.. enfant ? C'est si petit... minuscule... sans défense. Et il serait entré ici, comme ça, avec des rats qui rôdent autour et d'autres nuisibles ?*

Le lézard pensa alors qu'ils n'étaient pas seuls. Il se devait d'éviter tout mouvement brusque ou qui pourrait s'y apparenter. En regardant l'enfant plus précisément, on aurait dit que son regard se perdait dans le vide.

*Il serait aveugle ? Alors comment serait-il parvenu jusqu'ici ? Oui, il doit avoir un guide...*

Toutefois, il était le seul espoir du lézard pour sortir des ténèbres. Enfin, si lui-même ne s'était pas perdu dans ce labyrinthe. Qui sait, peut-être était-il une âme perdue lui aussi ? Qui ne tente rien n'a rien, Shanor saisit donc sa chance...

"Bonjour, moi c'est Shanor. Je suis ici parce qu'un de mes sortilèges m'a amené ici. J'ai tourné en rond pendant bien longtemps et je crois avoir besoin d'assistance pour retrouver un peu de lumière. Non pas que je ne vois pas dans le noir, mais la chaleur me manque. Oh, et si vous pouvez de quelque manière que ce soit m'aider à ne plus m'ennuyer. J'ai plein de choses à raconter si vous voulez les entendre. Mais j'aime le silence aussi. Oui oui, je vous laisserai le choix. Et vous M. l'enfant, qui vous êtes ?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  La Sainte Église Mer 24 Avr 2013, 01:14

Bien entendu Justin ne put voir le lézard se tourner vers lui, mais par contre il l'entendit, un geste brusque, oui, mais juste marqué par la surprise et sans le moindre désir d’agresser l’adolescent. Qui plus est il était un peu éloigné... Le jeune homme décida alors de s'approcher, s'avançant sur un des couloirs de pierre surplombant les canaux d'eaux nauséabondes et s'aidant pour cela du mur à a sa gauche sur lequel il prenait régulièrement appui avec une de ses mains, confiant... Il ne percevait aucune perturbation dans l'âme q'il avait en face de lui et les mots qu'il entendit lui confirmèrent la nature paisible de son interlocuteur. Ce dernier se présentait poliment, aimablement et demander même l'aide du jeune homme ne dépit de ses origines... le donjon Kanabo n'usurpait décidément rien à sa réputation de lieu abritant des êtres pacifiques à la vue de ce spécimen, ce qui fit doucement sourire Justin, qui hocha un moment la tête, et s'arrêta finalement une fois qu'il fut juste en face de l'homme lézard. Plus petit que ce dernier la tête du jeune clerc arrivait au niveau de son ventre, cela il s'en doutait et de fait il releva sa tête de manière à ce que son regard fasse à peu près face à celui de son interlocuteur.

"Je m'appelle Justin... Justin Konder... C'est amusant que vous demandiez à un aveugle comment faire pour sortir d'ici... Et à vrai dire je ne viens pas de ce lieu, mais je devrai pouvoir vous aider. Vous semblez gentil... Mais je veux bien entendre ce que vous avez à raconter et... Moi même j'aurai une requête à vous faire."

Le jeune adolescent s'exprimait assez paisiblement, en dépit de sa position à première vue vulnérable, si on ignorait la présence de Renak qui valait bien à lui seul la protection procurée par un groupe de miliciens , mais même sans cela il était tout simplement... Tranquille.... Son don lui permettait d'avoir la certitude de pouvoir faire confiance à cet inconnu suffisamment même pour qu'il tende sa main vers lui, effleurant presque la peau écailleuse de son interlocuteur.

"Vous...Vous savez que je suis un humain, mais moi j'ignore ce que vous êtes... Je peux voir ?"

C’était une curieuse formulation, mais pour un individu souffrant de la même tare que lui le toucher était encore la meilleure manière de reconnaître quelque chose, la manière des aveugles de les voir et de les identifier, d'où le fait qu'il tendait la main vers Shanor, n’attendant que son accord pour le touchait, même brièvement, et savoir ce qu'il était... Cela Renan ne l’approuvait pas trop, c'était s'exposer à ses yeux et reconnaître trop facilement sa propre faiblesse, mais l’enfant marquait des points sur d'autres tableaux, premièrement il n’avait pas commis l’erreur de dévoiler son, ce qui aurait pu effrayer son interlocuteur ou tout du moins le rendre méfiant à l'égard de l'enfant... Or ici il ne'en était rien il semblait clair que l'homme lézard ne ferait ps de mal, du moins dans un premier temps, au clerc...Et oui Renan savait qu'il s'agissait d'un homme lézard, de par les intonations bien particulières de sa voix, ce léger sifflement si distinct qui trahissait son ascendance... De cela Justin en était incapable, d'où sa requête, mais comme tout il finirait par l'apprendre... Et l’épéiste veillait personnellement à ce qu'il en ait le temps....
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  Invité Mer 24 Avr 2013, 17:52

"Je m'appelle Justin... Justin Konder... C'est amusant que vous demandiez à un aveugle comment faire pour sortir d'ici... Et à vrai dire je ne viens pas de ce lieu, mais je devrai pouvoir vous aider. Vous semblez gentil... Mais je veux bien entendre ce que vous avez à raconter et... Moi même j'aurai une requête à vous faire."


Oui, Shanor y avait pensé. Mais si l'enfant était devant lui à ce moment, c'est qu'il est venu de quelque part. Bien entendu, il aurait pu aussi se retrouver ici sous le coup d'un tour de magie, si celui-ci n'était pas accompagné. Le lézard songea à d'autres possibilités expliquant sa présence ici, et aussi à quels moyens l'enfant pourrait le sortir d'ici. Et puis, des choses à raconter, il en avait plein, mais ça viendrait un tout petit peu plus tard.

* J'ai lu que les autres sens des aveugles peuvent compenser la perte de la vue en s'étoffant. C'est donc pas impossible qu'il sache comment sortir de là s'il vient de l'extérieur*

Sortir d'ici... Ses pensées poussèrent sa langue à siffler. Il y a de quoi angoisser depuis que Shanor se trouvait sous-terre. Tout du moins, il pensait qu'il se terrait en-dessous du sol, mais rien ne permettait de le vérifier. Était-ce vrai ou faux ? Vu la situation de Shanor, il s'en fichait finalement. Il avait rencontré quelqu'un, c'était assez pour le réconforter un peu. Ce quelqu'un, d'ailleurs, failli lui effleurer les écailles...

"Vous...Vous savez que je suis un humain, mais moi j'ignore ce que vous êtes... Je peux voir ?"


Le clerc était là, lui tendant la main. Shanor bondit en arrière et retomba à quatre pattes sur le sol. Shanor était à peu près au même niveau que Justin. Et puis "Voir" ? "Voir" quoi ?

* Il ne peut pas savoir. A peine arrivé ici, j'ai failli tuer la première personne que je croise. Pas de ma faute, non, mais quand même...*

" Je... excuse-moi. Mais je préfère éviter qu'un humain me touche. Je n'en suis pas sûr mais... peut-être que le venin secrété par ça...
Shanor s'assit et montra son avant-bras, puisse vous... comment dire...faire du mal"

Un rat couina et attira l'attention du reptile qui le prit par la queue, puis Shanor se griffa violemment en laissant échapper un cri aigu et avala le liquide vert qui suintait de sa peau et mordit le rat. Après quelques courtes minutes, Shanor posa le rongeur raide et probablement mort sur le sol.

"Vous voyez ?"

Mais Shanor se rappela que l'enfant était aveugle. Tout se qu'il a voulu montrer... il n'y avait que lui qui l'avait vu.

"Le rat, tu ne l'entends plus, hm ? Je n'ai pas envie de risquer la même chose pour toi. Le venin de ma peau.. est toxique. Peut-être pas pour toi, mais je ne veux pas être un meurtrier".


Puis Shanor réfléchit à un quelconque moyen de rendre possible le contact physique entre les deux êtres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  La Sainte Église Sam 27 Avr 2013, 23:39

...Justin fut surpris par le recul du lézard, mais éclata pourtant de rire en entendant clairement le vif recul de l'inconnu. S'il s'agissait bien d'une créature elle ne devait décidément pas être bien terrible pour être inquiété par un enfant humain. Son rire clair et juvénile résonna entre les parois de pierre des égouts, égayant quelque peu ces lieux lugubres... Mais cela ne plaisait guère à Renan qui voyait surtout dans ce bruyant écho le meilleur moyen de se faire repérer par une présence bien moins paisible que l’homme lézard... Pour autant il continua à laisser le jeune clerc s'adresse au saurien, de se manifester maintenant ne ferait qu'aggraver les chose et éliminerait l'effet de surprise dont il pourrait bénéficier. Heureusement le jeune humain cessa rapidement de rire, interloqué alors par les dires graves du lézard, en réponse desquels il hocha paisiblement la tête... Avant de tressaillir violemment en entendant le cri de son interlocuteur.

"Ça va ?"

... Il n'eut pas de réponse, si ce n’était un couinement qui n'était nullement dû à son interlocuteur, mais un animal, probablement un rat, dont il percevait également l'âme... Et au terme de longues minutes de silence cette âme disparut soudainement, ce qui...D'une certaine manière choqua l'humain, après tout pouvant percevoir les âmes pour lui chaque vie, quel qu'elle soit, était précieuse. Cependant il n'en fit pas la remarque à la créature, dans son âme il n'avait vu aucune intention de faire du mal, peut être était il d'une peuplade chasseresse pour laquelle de tels actes était ordinaire...et à vrai dire les explications du lézard fut plus que nécessaire pour lui permettre de comprendre de quoi il en retournait ! Ce rat était mort par un contact avec son interlocuteur et peut être que cela aurait été son sort s'il avait effleuré l'inconnu comme il en avait manifesté le désir... Et bien qu'il ne pouvait s'empêcher d'être attristé par la mort de l'animal il éprouvait également une certaine reconnaissance à l'égard de la créature qui avait fait preuve d'une certaine bienveillance à son égard... Ce qu'il lui rendit en répondant doucement.

"Je comprends, ma curiosité se contentera donc de cela... Mais vous aviez manifesté le désir de partir d'ici, mais...Savez vous où vous êtes au moins ? Le nom de donjon Kanabo vous dit il quelque chose ? Pardonnez si vous avez l'impression que je remets en doute vos connaissance, mais...Il me parait surprenant que vous vouliez partir d'ici alors qu'il s'agit d'un lieu idéal pour un individu comme vous..."


Dernière édition par La sainte église le Ven 10 Mai 2013, 14:10, édité 1 fois
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  Invité Jeu 02 Mai 2013, 20:39

"Je comprends, ma curiosité se contentera donc de cela... Mais vous aviez manifesté le désir de partir d'ici, mais...Savez vous où vous êtes au moins ? Le nom de donjon Kanabo vous dit il quelque chose ? Pardonnez si vous avez l'impression que je remets en doute vos connaissance, mais...Il me parait surprenant que vous vouliez partir d'ici alors qu'il s'agit d'un lieu idéal pour un individu comme vous..."

"Non, je ne sais pas où je suis. Ça fait un bon moment que je ne sais pas où je suis, et si on peut me le dire ce ne serait pas de refus. Shanor leva les yeux au plafond. en fait, j'aimerais savoir s'il est possible de monter, si ce lieu est vraiment un donjon. Il redirige son regard vers le prêtre. Et je n'ai jamais entendu ce nom, même dans les livres."

Un autre monde, peut-être. Oui, c'était peut-être cela. Shanor n'est plus «Chez lui», dans son continent natal. Il y aurait donc d'autres choses à explorer, d'autres livres à lire, d'autres mystères à résoudre ?

"Ne t'excuse pas. Je ne suis pas d'ici, je crois. Donc je ne sais rien d'ici. Mais il y aurait d'autres êtres «comme moi» ici ? Shanor sourit. Ça peut être... intéressant. Shanor se tourna vers l'obscurité. Donc... tu sais où aller ? Il pivota et regarda le garçon. On y va ? Oh, et puis si tu veux continuer à bavarder, c'est avec plaizzzzir."

*Avec un peu de chance, je pourrais trouver des ingrédients pour faire un peu d'alchimie dans ce monde-ci. Peut-être que je pourrais rendre mon venin inoffensif, un moment au moins. Le contact, ça doit être important pour ce garçon. Mais... ce n'est pas impossible qu'il ne soit plus là, plus tard. Je lui ai juste demandé de m'aider à respirer un peu d'air frais...*

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  La Sainte Église Dim 05 Mai 2013, 14:02

...En plus d'être apparu brusquement aux "yeux" de Justin l'inconnu ne savait seulement pas où il s’était téléporté et maintenant que le jeune homme le lui avait dit il n'était guère plus avancé ce qui était d'une certaine manière assez amusant. En effet généralement les monstres arrivaient sciemment en ce lieu pour s'y mettre à l'abri et s'il fallait que ce soit le hasard qui ait guidé leurs pas il était certain qu’ils aient au moins entendu parler de cette tour. Bien entendu cette dernière n’était pas le seul lieu qui offrait un asile au monstre, mais il devait être le plus réputé, non seulement parce que contrairement à de nombreux refuges monstrueux il n’était pas dans un territoire spécifiquement reculé et à l'abri des humains, mais également, et sans doute surtout, parce que son dirigeant était parmi les plus prestigieux qui soit. Bien sûr chacun des donjons pouvaient se targuer d'avoir un dirigeant plus ou moins prestigieux et dans tout les cas puissants, qu'il s'agissent d'une entité infernal, du'n ancestral dragon ou d'une inconnue créature abyssale, mais parmi eux nul ne pouvait se targuer d'avoir autant de pouvoir et de renommée qu'une archange dont la puissance tutoyait, selon la légende, celle des dieux et qui était même parvenu à tuer, à son époque, le pape !

Enfin néanmoins cette ignorance pouvait s'expliquer par l'apparente innocence de l'homme-lézard et également le fait que s'étant téléporté il pouvait venir de très loin ! Peut être même d'un autre pays, voir d'un autre continent. Ce qui à vrai dire aviva la curiosité du garçon, avides d’apprendre des choses, son éducation étant par ailleurs grandement compliqué et limité à l'écoute orale puisque la lecture lui était interdite de par sa condition, il y avait ainsi toujours eu un regret que les lettres n'aient pas d'âmes. Par conséquent il acquiesça vivement quand le lézard lui proposa de converser tout en cherchant le moyen de sortir d'ici... Mais justement ce dernier point posait un problème, car il s'agissait de rejoindre le niveau supérieur du donjon maintenant et non de sortir... Cependant la compagnie de cette créature pourrait être une manière de passer au travers de la vigilance d’éventuelle gardes présents en ces lieux, bien qu'à vrai dire le monstre l'accompagnant trouverait dans ce cas des guides bien plus appropriés que le clerc...Qui cependant songea à un moyen de trouver l’escalier le plus proche, et d'également accomplir sa mission et alors leva brusquement les yeux, les ouvrant aussi grands que possible.

Etant encore assez éloigné du centre il ne pouvait pas voir la totalité des âmes présentes, ce qui était le but de la chose, mais il en apercevait déjà plusieurs dizaines, les habitants du donjon n'étant pas, qui plus est, excessivement nombreux. Parmi elle il en entrapercevait de différents types, des avaricieux, des altruistes, des bienfaisants, des brutaux et des criminels, ceux qu'ils cherchaient peut être... Mais dans le fond de ce qu'il voyait là le donjon Kanabo méritait bien sa réputation la majorité de ces êtres semblaient pacifiques, en dépit d'une animosité général envers le genre humain... Mais surtout il tente de se focaliser sur leurs déplacements,jusqu'à en percevoir qui semblait descendre pour rejoindre leur niveau, il devait y avoir un escalier là bas, la sortie... Et probablement le centre du donjon, ou tout du moins il s'en approcherait. C'était après tout cohérent, dans un édifice en hauteur l'escalier se situait souvent au centre de ce dernier, à moins qu'il yen ait plusieurs. Il rabaissa alors brusquement la tête, avec une légère grimace, ses yeux était embué de larmes, l'effort lui ayant été douloureux, mais il se ressaisit rapidement "regardant" à nouveau l'inconnu avec un ample sourire.

"Hm je crois savoir où nous devons aller ! Suivez moi... Mais restez près s'il vous plait, certaines créatures n'apprécient pas les humains... Enfin si vous avec pas entendu parler du donjon Kanabo c'est que vous devez venir de loin ? D'où ? A quoi ressemblait votre pays ? Quelle est votre culture ? Et vos animaux ?"

Marchant alors d'un pas un peu rapide sur les rebords des pierres, veillant bien à ne pas tomber à l'eau, mais e montrant clairement émoustillé par ses propres questions et attendant les réponses de Shanor avec une certain excitation, ayant par ailleurs bien d'autres questions à poser à l'homme-lézard.... Et Renan n'aimait pas cela. En agissant aussi directement l’enfant se laissait distraire et en plus si son interlocuteur était assez malin il avait deviner au vu de l'attitude de Justin que le regard de ce dernier cachait quelque chose... Sa méfiance n'en était donc qu’accru, mais puisque l'inconnu semblait décider à être amical il continua à les suivre furtivement ,continuant à demeurer dans les ombres qui l'entourait à la perfection et dissimulait le moindre de ses mouvements.


Dernière édition par La sainte église le Ven 10 Mai 2013, 14:10, édité 1 fois
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  Invité Jeu 09 Mai 2013, 16:19

Shanor suivit les pas de son nouveau guide. Il avait l'impression de progresser, ce qui était rassurant. Peu à peu, le voile d'ombre se levait... En marchant, le prêtre questionna Shanor.

"Hm je crois savoir où nous devons aller ! Suivez moi... Mais restez près s'il vous plait, certaines créatures n'apprécient pas les humains... Enfin si vous avec pas entendu parler du donjon Kanabo c'est que vous devez venir de loin ? D'où ? A quoi ressemblait votre pays ? Quelle est votre culture ? Et vos animaux ?"

"Oui, je pense venir de loin. De loin, très loin. Jusqu'au bout du monde même, peut-être, si bout du monde il existe. Le continent sur lequel je vivais s’appelle Tamriel, et j'habitais en Argonie. Les non-argoniens l'appelaient aussi Le Marais Noir. Comme son nom l'indique, ce pays était couvert en très grande partie de marais avec tout ce qui va avec : monstres difformes et affreux, des choses que moi-même je n'aurais pas imaginé ; il y en avait des dangereuses et d'autres moins, comme partout, je pense. Mais c'était sympa pour l'alchimie, il y avait de quoi tout faire. Mais c'était la jungle elle-même qui faisait le plus peur, j'ai entendu de nombreuses fois que même des individus comme moi seraient morts étouffés par des végétaux ou empoisonnés par simple contact avec une plante ou un champignon. Le ciel était très souvent couvert, il arrivait qu'il pleuve des torrents et que les vents arrachaient les habitants de la Terre. Mais il pouvait faire très sec aussi. Mais sur les côtes, quelquefois, le soleil réchauffait et clarifiait l'eau. Il était si radieux..."

Shanor s'arrêta. Son regard se perdit dans le vide. Il reprit :

"Mais ce que je raconte là, je ne l'ai jamais vu. Ce sont les livres qui me l'ont appris. Je n'ai vu que les enceintes du palais illusoire de mon maître. Les fleurs des jardins royaux cependant étaient identiques à celles qu'on trouve en Argonie. Le temps était identique, aussi. Le soleil je l'ai vu, mais jamais la plage. Ce que je sais de moi ou de ma culture, je ne sais pas si c'est vrai. Mais je crois que ce que j'ai appris, n'était pas faux. C'est juste que j'ai été emprisonné dans un rêve. Et que je suis là physiquement uniquement par hasard..."

Une dernière fois fois, Shanor se figea.

*Un hasard ? Ou peut-être pas, en fait. Tu me manques, maître. J’honorerais tes pouvoirs quand ils auront muri en moi. Et je préparerais une nouvelle liqueur spécialement pour toi !*

Un sourire se dessina sur son visage.

"Repartons, maintenant. Je ne sais même pas si je suis un vrai argonien en fait. Dans le monde d'où je viens, nous naissons de la volonté d'arbres aussi vieux que le monde que l'on appelle Hists. C'est pour ça que je suis là. Parce qu'au départ, je ne suis qu'un phantasme de mon charmant mentor fou. J'ai atterri ici parce que je me sentais mal dans mon pays natal, à cause de ma nature. De ce fait, je n'ai pas d'histoire. En fait, je ne sais même pas si j'ai eu d'enfance ou de parents. Il rit. Mais je tiens la plume et je peux choisir d'écrire mon histoire maintenant, non? C'est pour ça que je suis là. "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  La Sainte Église Ven 10 Mai 2013, 14:09

Justin s'avéra tout bonnement fasciné par le récit de l'homme-lézard. Un continent inconnu de tous, mais avec des territoires similaires... Effectivement le jeune homme avait appris aux côtés de Resnard la géographie et il savait que sur leur continent il existait des lieux similaires à celui dont Shanor faisait la description. Des lieux humides et mortels, mais qui pour les monstre à même d'y survivre offrait une protection de choix face au fanatisme religieux des humains. Néanmoins il aurait été stupide de considérer la chose en fonction de ce qui advenait sur les terres d'origine de Justin, peut être après tout que sur cette terre, que cet être appelait Tamriel, les créatures n'étaient pas raqués par les humains comme ici... Par ailleurs la dénomination d'argonien ne lui dit tout simplement rien, si ce n'était que Justin avait la certitude qu'il ne s'agissait du noms d'aucune créature existant sur ce confinant. Une nouvelle preuve de la nature d'étranger de son interlocuteur en somme... Par contre Justin dut s'avérer un peu désappointé sur l'histoire d'illusion expliquée par la créature. Quel intérêt d'emprisonner une personne aussi innocente dans un rêve ? Cela avait il servi justement à altérer sa mémoire ? Ou bien... Était il né de ce rêve ? Cela pouvait paraître cohérent au vu de sa dernière phrase, puisqu’il évoquait le fait d’être physiquement là par hasard... Sauf que c’était également complètement absurde ! On n'était pas là physiquement par hasard ! Soit on était conçu soit un processus de reproduction qui pouvait varier d'une espèce à l'autre, soit on était invoqué sur ce plan d'existence et dans ce cas l'apparence de l'entité ainsi appelé était bien souvent éthérée ou alors son temps d'existence sur cette terre était éphémère, en dehors des très rares cas. Mais on ne survenait pas là par hasard... Et de fait il allait sans dire que cette histoire intrigua non seulement le jeune clerc, mais aussi son protecteur qui se demandait bien quel crédit pouvait réellement être accordé aux dires de l'homme-lézard...

Mais ce qui fascina encore plus le jeune homme ce fut l'histoire en lien avec les Hists et qui donnait une sorte de liaison avec le fait d'être "apparu" par hasard... En effet on aurait pu comparer l'action de l'arbre à celle qu'on donnait aux dieu lors des premiers jours du monde, quand ils donnèrent naissance à toutes les espèces, avant de le laisser se multiplier, se reproduire, voir se modifier au fil des millénaires pour mieux survivre. une chose extrêmement en lien avec l'éducation qui avait été donné au jeune homme. Ce dernier tentait par ailleurs d'établir un lien logique entre les divinités et ces arbres quand le saurien lui posa une question singulière... Mais pleine de bon sens et pleinement justifié et à laquelle, bien qu'elle semblait rhétorique, Justin répondit de manière enthousiaste tout en reprenant la marche interrompu brièvement par l'argonien.

"Tout le monde, à condition d'en avoir la volonté peut écrire son destin, quel que soit sa position, du plus pauvre des gueux au plus riche des rois... D'autant plus quand comme vous il est offert la possibilité d'un nouveau départ. Moi même un enfant aveugle dont les parents ont été assassinés on pourrait penser que je n'ai aucune chance de survivre dans ce monde non ? Et pourtant... Je continue d'avancer, de tracer ma propre histoire. Alors si un enfant le peut, pourquoi pas vous ? J'avoue que l'idée que vous soyez juste le fruit de l'imagination d'un individu est au passage surprenant...Ce serait je crois une première dans l’histoire de la magie, qu'un être soit entièrement conçu par la force de l'esprit, ce qui justifierait votre méconnaissance quant à votre passé, votre enfance, puisque vous n'en auriez pas... Enfin après il ne s'agit que de spéculations... D’ailleurs puisque vous venez d'un autre continent je suppose que je me dois d'expliquer comment fonctionne celui ci... Alors pour faire court l'église a pris le pouvoir il y a de cela des siècles et depuis les humains ont déclaré une guerre ouvertes aux monstres, qui ont pris refuge en des lieux comme ce donjon, mais rassurez vous je ne fais pas partie malgré ma tenue de clerc de ces fanatiques, pourtant majoritaire. Et donc il vous saura sans doute difficile de quitter, sans risques du moins, ce donjon. Enfin je suppose que ça ne devrait pas trop vous déranger puisque vous avez déjà vécu la quasi-totalité de votre dans un palais, fut il illusoire. Je me trompe ? Enfin quoi qu'il en soit j'avoue être fasciné par l'hist que vous avez évoqué et... "

Il s'interrompit dans ses propos quand son pied butta contre un rebord en pierre et qu'il fallut qu'il se maintienne au mur pour ne pas tomber... Ils étaient arrivé au niveau de l'escalier, ils avaient atteint leur but, ce qui arracha un sourire au jeune homme, bien qu'il ne pouvait pas voir la volée de marche.

"... Bien je crois que nous avons atteint notre destinations... Je ne peux pas vous accompagner dans les étages supérieurs sans risques et j'ai encore quelques chose à faire ici. Je pense donc que nos routes se séparent... Et soyez rassurés sur ce que je cherche à faire, je ne veux pas de mal à ce lieu..."

Et comme peu avant il leva la tête, ouvrant grand les yeux afin de percevoir les âmes des habitants du donjon...Au centre de ce dernier sa vision était aussi efficiente que possible et en plus de revoir la quasi-totalité des âmes qu'il avait déjà perçu il put en apercevoir de nombreux autres, mais il allait lui falloir un peu de temps pour tous les "analyser" en fonction de ce que sa vision bien particulièrement lui renvoyait, ce qui ne l'empêcherait cependant pas pour autant d'éventuellement écouter ou répondre à Shanor... Néanmoins cela l'empêchait de percevoir si une créature devait approcher et de fait le rendait vulnérable, ce qui ne fit que rendre Renan plus prudent... D’autant plus qu'il percevait bien autour d’eux des sons d'éclaboussures, des êtres s'approchaient... Il fallait que Justin en finisse au plus vite où ils risquaient d'avoir des problèmes. Heureusement le sabreur avait mémorisé le chemin emprunté et de fait sortir d'ici serait plus aisé que d'y parvenir... Mais si pour survivre il fallait blesser plusieurs monstres il était évident qu'il n'hésiterait pas un instant.

Spoiler:
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre] Empty Re: La bonne (ou mauvaise) fortune d'un lézard [Libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum