My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -48%
Robot pâtissier Continental Edison – 8 L ...
Voir le deal
77.79 €

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

3 participants

Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Mar 21 Mai 2013, 23:32

Le froid... La neige... Une brise glaciale... Le monde semblait mort. Dans le ciel, d'épais nuages gris bloquaient au mieux les rayons de lumière qui tentaient vainement d'éclairer la surface du globe. Tout paraissait si terne. Les Nimbostratus s'étalaient sur toute la surface de la voute céleste et refusaient de d'avancer, comme s'ils semblaient eux même ralenties par le froid. Les petits animaux -écureuils, lapins,  souries, hérissons- brillaient par leur absence. En regardant tout autours de lui, Jarus pensa que la fin du monde pourrait ressembler à cela. La première fois qu'il avait foulé ce sol, les arbres, arbustes, et fleurs, rayonnaient et diffusaient une incroyable palette d'odeurs et de couleurs. Le chant des oiseaux emplissait l'atmosphère. Le sol vibrait très sensiblement sous les courses souterraines des rongeurs.

Mais depuis que l'hiver est revenus, armé de ses griffes de givre, plus rien ne chante, plus rien ne respire... Un calme froid.

Jarus baissa la tête, pour admirer l'eau sous sa forme cristalline qui recouvrait la terre mère. Il se tenait debout, seul au milieu des végétaux pétrifiés par la fine couche de glace qui les recouvrait. Lui aussi avait revêtit une sorte de houppelande de neige sur ses massives épaules. Il leva ensuite les yeux pour contempler ce qui paraissait être une éternelle chute de neige. Les éléments dans toute leur splendeur. Bienfaiteurs un jour, destructeur le suivant. Jarus ressentait la plainte du jardin qui souffrait de ce climat si intransigeant avec lui. Il ne pouvait rien pour eux et même s'il le pouvait, il n'en ferait rien. Ainsi va le monde.

Son regard revint à la hauteur  de l'horizon ou du moins, à l'endroit ou il devait se trouver. Il vit en face de le lui le rempart. Formidable édifice. Cependant, contrairement aux autres habitants du donjon, quand Jarus observait le mur, son intention ne se posait non pas sur la roche qui le composait, mais plutôt sur le flux qui le parcourait sur toute son étendue. Dans ces nuances de reflet de gris et de blanc qui constituaient l'essentiel du paysage, de sublimes veine d'or flamboyaient. En dessous du gigantesque manteau blanc qui recouvrait le monde, une force palpitait sans relâche, plus forte que tout. Le monde natale de Jarus. La puissance des esprits vibraient sans jamais faiblir. L'élémentaire ferma alors les yeux pour mieux entendre le chant de ses confrères en se remémorant tout les bon souvenirs qu'il gardait de l'époque ou il vivait avec eux. Ils communiquaient si gaiement... Il tenta alors de communiquer avec eux. Au début, il n'y eu aucun retour. Puis avec persévérance, il eu un résulta. Tout d'abords suspicieux, des échos parvinrent à l'élémentaire. Il répondit. Ainsi naquit sa première conversation tellurique depuis quatre ans. L'échange se fit de plus en plus intense, Jarus relata touts les évènements de sa vie à la surface aux esprits curieux. Il ressentit une joie profonde en pratiquant sa langue d'origine -si l'on pouvait appeler cela une "langue"-. Cette dernière se résumait à de puissantes vibrations spirituelles. A la surface, elle se rapprochait à de forts vrombissements. L'échange dura bien plusieurs heures ; trois ou quatre.

Quand soudain, une voix, extrêmement intense et puissante vint recouvrir toutes les autres. Cette force, Jarus l'avait déjà sentit auparavant. Il avait tenté de communiquer avec elle sans pourtant obtenir de réponse. Il fit demi-tour et fixa son regard sur les entrailles de la terre, au centre du jardin mort. Sous ce masque de dévastation, brulait une présence écrasante. La ou dans le ciel, manquait un soleil ; sous les pieds de Jarus en brillait un autre. Comment une telle entité était parvenu à se cacher de ses sens ? L'élémentaire éprouva un profond respect teinté de peur pour cette créature presque divine à ses yeux.

Plus intense cependant que la crainte qu'il ressentit, la curiosité le poussa à entrer en contacte avec lui. Une réponse immédiate se fit entendre :

- Qui es tu petit être égaré ? Que fais tu si loin des tiens. Celui qui s'adresse à toi se nomme Gaos Varpan, puissant Délite  de la forêt maudite. Je souhaite tout savoir de ces histoires que tu as raconté à mes enfants !


Dernière édition par Jarus Nirogh le Mer 04 Déc 2013, 09:55, édité 4 fois
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Akaracthe Ven 31 Mai 2013, 14:44

Le donjon abritait une multitude d'endroits, de toutes sortes. Chaque monstre, et même des humains, tous pouvaient trouver un lieu qui lui convenait parfaitement. Akaracthe aimait se balader, voguer partout où elle le pouvait, espionnant les monstres de diverses formes. C'était assez simple, pour elle, puisqu'elle pouvait devenir aussi discrète qu'une ombre... enfin, sauf pour les ombres elles-mêmes. Mais elle aussi, avait son endroit favoris. Dans le jardin, s'était enraciné un immense chène. Son tronc était imposant, et le plaisir d'akaracthe résultait de l'escalade de ce monstre d'arbre. Elle montait à la plus haute branche, et aussi la plus fine. De là, Akaracthe s'asseyait, toujours Kazui sur le crâne. A cette hauteur, on pouvait contempler le donjon vu du dessus, ou du moins la grande tour dans son intégralité, mais on apercevait aussi le village d'humains, et la forêt interdite. Il neigeait, ce jour-là. De minuscules flocons tombaient en perle sur les joues de la vampire. Elle adorait la neige, et le froid hivernal. Peu de monde appréciait sortir par un tel froid, la température étant proche de zéro. Les animaux tels les écureils ou les lapins restaient cachés, eux aussi. Un silence impénétrable régnait ainsi sur toute la zone... Un silence tant apprécié, un silence...

Elle pouvait réfléchir à sa guise, et elle ne risquait pas d'être dérangé par qui que se soit. Et puis de toute façon, le feuillage du chêne cachait sa silhouette fine. Seul un birdman ou un monstre ayant le pouvoir de detecter les formes a travers les objets pourrait deviner sa présence ici, mais vu le temps, on ne risquait pas apercevoir ce genre de créatures. Elle leva les yeux vers le ciel blanc. Elle ne put s'empêcher de lever la tête en fermant les yeux, et de tirer la langue. La chaleur émanant de sa bouche créa une légère fumée, s'envolant vers le ciel. La fraicheur des flocons sur sa langue chaude fit frémir la vampire de plaisir. Il lui en falait vraiment peu...

"Kazui?"

"mmmh?"


Il devait sortir d'un moment d'égarement, car sa voix reflétait un certain détachement.

"D'où viens-tu?"

"De ton..."

"Kazui!"

Elle prit son masque entre ses deux mains et lui cracha dessus, avant de prendre un bout de tissu de sa poche pour le frotter énergiquement, ce qui dans un même temps faillit lui faire perdre l'équilibre.

"Grrrrnfle. On peut savoir ce qui te prend ? Et tu pourrais un peu mieux t'habiller pour sortir avec un temps pareil!"

Akaracthe, surprise par le changement rapide de conversation jeta un oeil à ses vêtements. C'est vrai qu'elle n'avait pas une tenue très hivernale, elle était toujours vêtu de son débardeur à pierres noires, avec pantalon en côton tout aussi sombre. Ce n'était pas de sa faute, elle n'avait jamais froid. Peut-être était-ce une caractéristique propre à sa race ? Pourtant, elle avait le souvenir que sa soeur et son père était tout deux très sensibles aux changements de températures. Alors que sa mère...

"Moi je me trouve très bien! Et d'ailleurs tu n'as p..."

Elle arrêta toutes paroles et tout gestes, pour tendre l'oreille. Elle avait cru entendre un grondement, venu de plus bas. Elle grogna de mécontentement, elle qui n'avait pas envie , mais alors pas du tout d'être dérangé dans un moment de repos aussi serein. Sa curiosité l'emporta, comme toujours. Elle avait cru entendre une voix masculine, mais aussi familière. Ce qui la surpris, c'est qu'elle entendit une autre voix, plus grave. Mais la deuxième voix ne parlait pas avec des mots, et était incompréhensible. Elle n'arrivait qu'a entendre une multitude de sons, qui semblaient sortir... Du sol !

Elle fit un unique saut, dévalant à toute allure la hauteur de l'arbre, pour atterir pile devant une montagne de cailloux.

-Jar ... !

Elle s'arrêta, il semblait absent, dans la même position qu'a son arrivée. Elle s'accroupit devant lui et pencha la tête sur le côté. Ce n'était peut-être pas lui qu'elle avait entendu... Car il ne parlait plus. Enfin, elle entendait toujours des sons étranges, mais rien d'audible.

"Bouh ?..."
Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue15/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Mar 04 Juin 2013, 00:05

Une puissance rayonnante tel un soleil. Une présence écrasante comme si une montagne reposait sur ses épaules. Voici comment se manifestait un Délite ; maitre incontesté de la région. Ordonnateur de l'ensemble des esprits terrestres qui arpentaient son territoire. L'intense lumière doré qu'émanait du titan brulait presque la rétine de cristal de l'élémentaire. Pourtant cette image lui semblait familière. Oui, en y réfléchissant, Jarus se, souvint de cette époque ou lui même n'était qu'un flux tellurique anonyme, noyé dans un océan gigantesque dans lequel nageaient des millions d'êtres similaires à lui. En age terrestre, il avait atteint 300 ans environs. Trois centenaires qui semblaient être passé à une vitesse accéléré. Hors à la surface, tout paraissait si long. La preuve, en même pas deux ans, il avait déjà oublier ce qu'était l'essence véritable de ce monde.

Il fallut un moment pour que sa vison s'adapte à l'intensité lumineuse que seul lui -ou des adeptes de la magie terrestre- pouvait percevoir. Au début, il ne voyait qu'un immense soleil à l'éclat légèrement plus jaune que celui qui brulait dans le ciel. Puis petit à petit, son champ de vison s'élargit et il put voir les veines sismiques qui se dégageaient de l'immense sphère. A chaque pulsion, un afflux de puissance parcourait ces réseaux qui s'étendaient bien plus loin qu'il ne pouvait le voir. Jarus était sublimé par une telle entité. Mais il ne pouvait se laisser aller trop longtemps à son émerveillement, car qui sait comment le Délite pouvait réagir devant un manque de respect.

-Pourquoi nous as tu quitté, nous ta famille. Pour quelle raison es tu allé à la surface de notre génitrice à tous ?

-Je ne l'ai pas choisi. J'ai été invoqué par une humaine. Je suis encore bien jeune et je n'ai pas su résister à son appel. De plus, elle à fait qu'après son décès la formule se maintienne. A cause de cela je suis emprisonné dans ce monde sans moyen de retour.

L'échange se faisait entièrement en langue terrestre et ne se résumait qu'a des vibration sismiques. Cette langue était tellement plus simple à pratiquer. Jarus parla de son périple pendant ses deux dernières années pendant un moment. Il était tellement plongé dans cette conversation qu'il ne vit pas Akaracthe se placer devant lui.

-"Bouh ?..."

-Hm... Qui est donc ce petit être qui s'interpose dans notre conversation ? Hm... Il serait impoli de rester plus longtemps caché. Tu m'intrigues jeune élémentaire. Discutons à l'écart de toutes ces oreilles indiscrètes. Dit il pour parler des autres esprits qui avaient ralenti le rythme.

Le lien se coupa alors, ramenant Jarus à la réalité. Son corps fut parcouru d'un léger soubresaut. Il constata alors la jeune femme qui se tenait fièrement devant lui malgré la température suffisamment basse pour geler un être organique standard. Sur son visage était dessiner une expression d'étonnement.

-Il arrive ! Jarus leva la tête et pointa du doigt l'endroit là ou il vit l'énergie se concentrer.

A l'endroit désigner, une puissante force se cristallisa. Tout d'abords, il n'y eu que des vibrations. Puis très rapidement, des éclairs de force percèrent le manteau terrestre jusqu'à éclater la roche en mille morceaux. Cette dernière ne retomba pas au sol mais resta en suspension dans l'air. Dans un halo d'or intense, un être de roche sortit des entrailles du monde. Même s'il se composait d'éléments terrestre lui aussi, rien ne rapprochait son apparence à celle de Jarus. Tout paraissait si pur chez lui. De sa puissante voix vibrante d'autorité et de sagesse, il s'exprima :

-Voila bien longtemps que je ne me suis pas exprimé sous le grand ciel dans une langue organique ! Ce promet d'être une journée très intéressante !
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Akaracthe Mar 04 Juin 2013, 13:39

-Il arrive !

"Non mais on dit bonjour quand on est poli! BONJOUUUUUUUUR!"

A ces mots, la vampire bondit sur son ami de pierre, le jetant dans la neige. Une petite volée blanche leur retomba dessus, et la vampire fur momentanément aveuglée par cette douce caresse blanche, avant de rapidement secouer la tête, à la manière d'un chien. Elle en profita pour lui lécher l'intérieur du cou de cailloux, mais constata avec un léger dégoût qu'il était plein de poussière.

"Aka, tu n'as aucune tenue nom d'un chien!"

Celle-ci lança un regard noir envers son masque, lui aussi plein de neige : il s'était décroché de la tête d'Akaracthe et était tombé à même le sol. Elle lui tira odieusement la langue, pour bien lui faire comprendre qu'elle se fichait eperdumment de ses commentaires. Elle se retourna vers Jarus, qui s'exposait désormais à une furie entièrement atypique : une flambée de baiser sur sa joue de roc. Malgré ses efforts, Akaracthe finit par réaliser qu'il se passait quelque chose, tout d'abord, pendant qu'elle s'était littéralement jetée sur la montagne de pierre qu'était Jarus, elle avait sentit l'atmosphère et l'énergie qu'elle contenait très légèrement se modifier derrière elle. Un autre élément perturbateur, une vive lumière s'était échappée du même endroit. De plus, Kazui ne disait plus, signe d'un arrivant...
Un arrivant ?

Akaracthe aurait sentit l'approche d'un monstre, car après tout ce n'est pas avec ce froid que les êtres du donjon vont se balader, ça, elle l'avait bien compris.
La seule hypothèse plausible était donc qu'une entité inconnue venait d'apparaître derrière elle.

Elle repensa à la réaction de Jarus. Il n'avait pas eu l'air paniqué, donc la sois disante entité ne devait pas avoir de mauvaises intentions, autrement la vampire serait très certainement déjà en miette : enfin, avant cela, elle aurait flairé le danger, et Kazui de même.
Elle prit son temps, mais elle se releva et fit face à la source du problème : elle ne broncha pas en voyant apparaitre un superbe homme de pierre. Il avait beau être constitué de roches et d'autres matérieux du même genre que ceux de Jarus, les deux être ne se ressemblait pas du tout. D'abord, l'essence du nouvel arrivant était profondémment ancienne, Akaracthe pouvait la sentir ; toute l'âme de ce monstre était, presque pure, et d'une puissance effroyable. Elle allait ouvrir la bouche, lorsque deux choses vint à l'encontre de ce mouvement :


-Voila bien longtemps que je ne me suis pas exprimé sous le grand ciel dans une langue organique ! Ce promet d'être une journée très intéressante !

Il venait de parler. Langue organique ? Akaracthe était quasiment persuadée qu'il faisait allusion aux bruits sours qu'elle avait entendu. Donc jarus et ce truc venait d'avoir une discution, autre que celle qu'utilise communément les humains. De la télépathie ? Certains vampire arrivaient à communiquer ainsi, peut-être est-ce comme ça qu'Akaracthe est arrivée à percevoir des sons, sans pour autant les comprendre.
Enconre un sois-disant don de sa mère, visiblement.
La deuxième chose qui arrêta l'ombre pourpre, est la main sombre posée devant son épaule.
Kazui venait de reprendre sa forme originelle, sans permission ni sans aide! Est-ce la puissance de cette entité devant eux qui lui avait donné une telle énergie ?
Kazui, sous sa forme de pur démon, mesuré bien 2m10 ; c'était une fine silhouette de taille et de jambe, mais ces épaules étaient larges, et ses bras musclés. Au bout de ses deux bras s'allongeaint des griffes immenses... Tranchante. Son corps était à la fois matériel et immatériel, il ressemblait à une sorte de brume condensée, solidifieé. Lorsqu'on le regarde, on ne voit qu'un brouillard noir, prêt à exploser et à nous aveugler. De visible, deux immenses yeux lumineux, blanc, effrayant. Son sourire s'élargissant montrait des dents blanches et pointues, telles une suite de crocs acérés. Akaracthe adorée sa forme... Mais elle ne comprenait pas tout.


"Varpan. Délite du donjon, je n'aurai jamais pensé vous voir sous cette forme de mon vivant. Et pourtant, le deuxième millénaire me guette"

Akaracthe était évidemment surprise. Ebahit. Perdue. Mais elle montra une totale assurance, si ce Varpan était un délite, une entité très importante et surpuissante, il ne valait mieux pas montrer son désarroi avant de connaitre ses attentions. Avant de répondre, autre chose frappa la vampire : Jarus avait un lien avec cette entité, en avait-il avec Kazui ?

"Enchantée Délite, Je suis Akaracthe, Vampire vivant d'un millier d'années."

Elle exécuta une courbe grotesque, montrant une certaine moquerie, comme à son habitude.

" Mais, Ô grand Délite, que fou-tu dans un donjon de monstre en cette magnifique journée enneigée ?"

Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue15/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Jeu 06 Juin 2013, 18:04

Le voila ! Oui, il allait voir en face à face un esprit majeur de la terre, un Délite. Il allait vivre un privilège unique pour une créature si juvénile que lui. Tout aurait été parfait si seulement, une fébrile bestiole, chétive et surexcité ne s’était pas amusée à lui sauter dessus en le surprenant. Mal campé sur ses appuis, Jarus ne parvint pas à se maintenir debout et chuta lourdement sur le dos, l’impact très légèrement amortie par l’épaisseur de neige. Un nuage de poussière cristalline, couleur laiteuse se souleva dans les airs suite au choque causé par l’affaissement de l’élémentaire. Il fut premier lieu déboussolé, mais n’eu besoin que d’un infime moment pour qu’il constate dans quelle position embarrassante il se trouvait. Akaracthe se tenait à cheval sur ventre, poitrine contre son torse et pressait sa délicate bouche contre son épais cou de roc pour le lécher.

Depuis son arrivé au donjon –soit 3 semaines plus tôt-, la jeune vampire lui avait fait quelques coups pendables et prenait parfois plaisir à faire des choses dénuer de sens, comme vouloir dessiner sur sa tête. Certes, Jarus ne comprenait pas tout ce qui lui passait par l’esprit, et ne s’en souciait pas plus que ça, mais il fallait admettre qu’elle savait se pointer aux moments les plus importuns. Celui-ci était en l’occurrence l’exemple le plus flagrant après être le plus dérangeant !

« Mais pourquoi par la Pierre Initiale faut elle qu’elle vienne me faire ma toilette ? » Pensa Jarus. Plus d’une fois il avait aperçut des chats pratiquer ce genre de chose et le comprenait parfaitement. Contrairement à lui, les êtres organiques devaient régulièrement s’entretenir pour conserver la santé de leur corps. Alors forcément, il assimila ce que faisait Akaracthe à un toilettage. Seulement, il n’en n’avait ni besoin ni envi, et encore moins envi. Peut être que dans le donjon, il était préférable de se débarrasser de toute sa crasse pour ne pas l’étaler sur le sol à l’intérieur. Peut être était il aussi plus socialement préférable de sentir la rose. Cependant, ces concepts de vie en société n’intéressaient nullement l’élémentaire qui pour sa part, passait la majeure partie de son temps à l’extérieur dans le jardin. Et pour l’odeur de rose, les autres monstres pouvaient repasser, ce n’était plus la saison.
Très fortement agacé, Jarus voulu se redresser mais il s’arrêta dans son élan quand il entendit une voix très étrange répondre au Délite.

"Varpan. Délite de la forêt maudite, je n'aurai jamais pensé vous voir sous cette forme de mon vivant. Et pourtant, le deuxième millénaire me guette"

Fortement interloqué, Jarus redressa légèrement sa tête afin d’apercevoir la créature qui avait osé répondre de manière aussi familière. Une ombre. Cela ressemblait à une ombre. Ce monstre était bien plus grand qu’Akaracthe et lui (sans sa fusion). Il semblait difforme : ses membres étaient très fins tandis que son buste se révélait bien plus imposant que celui même de Jarus. Il paraissait maléfique avec ses longues griffes qui ornaient ses mains. Qui était donc cette folle créature, et quelle était sa nature.

"Enchantée Délite, Je suis Akaracthe, Vampire vivant d'un millier d'années. Elle le salua d’une courbe qui paraissait peu sincère. Mais, Ô grand Délite, que fou-tu dans un donjon de monstre en cette magnifique journée enneigée ?"

« Pauvre folle ! » Cria intérieurement Jarus. Il se mit à craindre pour la vie d’Akaracthe.

Mais contre toute attente, le puissant titan terrestre ne lui prêta pas la moindre intention et préféra plutôt répondre à ce que Jarus pensait être une ombre.

-Kazui. La surprise est partagée. Je n’aurais jamais cru que tu refoulerais de tes pieds ombreux mon territoire. Allons explique moi tout. Il est si rare pour moi de m’extérioriser. Et puis, ce jeune élémentaire avec qui je devais m’entretenir semble très occupé à s’accoupler avec cette Vampire. Il me semble donc avoir le temps pour m’entretenir avec toi. Sa voix vibrante trahissait une certaine joie.

« Accoupler ?! » Une image d’un lapin grimpant sur le dos d’un autre s matérialisa dans son esprit magique.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Akaracthe Mar 30 Juil 2013, 17:48

"Accoupler?" 

Akaracthe était faussement offusqué, à vrai dire, elle était moins interloqué par les dires du truc gigantesque sortant d'on ne sait où que par le fait que son ombre connaisse cette chose. Elle posa un regard interrogateur sur son ami, qui semblait loin d'elle, malgré la proximité physique. Il venait de se passer quoi là? 
Une autre question brûlait ses lèvres. Non, plusieurs en fait. C'est quoi "son" territoire ? Et qu'est-ce que c'est exactement cette entité qui sort nous dire bonjour ? 

        "A vrai dire, ce n'est pas moi exactement moi qui foule votre territoire, mais la jeune vampire avec laquelle je suis lié. L'époque où je voguait librement est révolu, mais, c'est pas plus mal : ainsi, je crains moins vos compères"

Compères, il y en avait d'autres ? Pourquoi Kazui devrait-il les craindre? Pire, pourquoi rattaché à la vampire il les craindrait moins ? Akaracthe sentait presque son cerveau bouillir bien qu'il fasse une température glaciale; plus elle essayait de comprendre, moins elle ... comprenait. Avec aussi peu d'éléments de toute façon, il était quasiment impossible d'avoir quelconque information, à moins d'être télépathe ou... 
Elle se détourna des deux être pour rejoindre son ami Jarus, qui n'avais pas beaucoup bougé depuis l'apparition de ce qui semblait être un vieux, trèèèès vieux cailloux. Elle s'assit en tailleur devant lui et croisa les bras, sembla réflechir quelques secondes, puis réouvrit les yeux et les leva vers jarus.

         "Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Ton papa cailloux ?"

Père peut-être pas, mais Aka savait très bien que son ami estimait énormément l'être discutant avec son ombre. Ca se sentait. Mais Jarus était certainement tout aussi surpris qu'elle de voir ces deux entités discuter comme de vieilles connaissances. A son avis, cela méritait plus amples explications ! 

        "D'ailleurs, pourquoi cette extériorisation? C'est un fait des plus rares pour un délite, et cela demande une raison valable... Ce que je ne comprends pas. Vous avez la capacité de vous entretenir avec vos élémentaire par une façon qui m'est inconnue, mais que je conçois. Pourquoi diable vous montreriez-vous pour une si petite créature ? Qu'a-t-il de spécial?" 

A ces mots, Akaracthe ne put s'empêcher de se lever rapidement et de sauter sur le dos de Kazui, qui resta de marbre, comme si une feuille venait tout juste de lui caresser le dos.

            "Bah, il m'a moi voyons!"

Elle sourit de toute ses dents comme une petite fée insouciante, un rôle qui lui allait plutot bien, mais qui paraissait si ridicule lorsqu'on la savait sanguinaire et aimant la tripe. Kazui secoua la tête, réfutant clairement une explication aussi infantine. Il n'était apparemment pas le seul intriguait : en fait, ils l'étaient tous. Quatre personnages des plus originaux était là, en pleine journée d'hiver par un froid de canard a discuter tranquillement, alors que pouvait potentiellement s'affronter deux monstruosité de quelques millénaires ! Ah l'insouciance...
Faisant donc fit de la vampirette sur son dos, qui fixait machinalement le délite, Kazui rajouta :


               "Un délite sortant, c'est déjà fabuleux, pour un élementaire, cela en devient extraordinaire... Soit il est bénit, soit il va se faire tuer dans peu de temps"

A ces mots l'ombre parut presque attristé pour Jarus planté comme un arbre derrière eux, mais attendait avec impatience la réponse du millénaire. 
Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue15/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Sam 10 Aoû 2013, 07:03

-Ta vie suit un cour que je ne puis comprendre Kazui. Sans doute ta nature qui m'échappe encore. Mais sois rassurer, tu n'as rien a craindre de mes semblables, tout du mois tant que toi ou ta maîtresse ne réitérez pas ce que toi tu as commis il y'a plus d'un millénaire. J'en profite d'ailleurs au passage pour te rappeler que si cela venait a se produire, je serai oblige de sévir même si l'intention n'est pas volontairement de nuire.

Il posa son regard sur l'élémentaire qui ne bougeait et ne disait plus rien depuis un moment. Jarus se tenait légèrement en retrait, un pas derrière la femme vampire (ou plutôt la femme zouave). Gaos-Varpan marcha vers lui et se campa sur sa droite, à une dizaine de centimètres de lui pour ensuite le fixer dans les yeux. Quand le Délite passa devant Akaracthe, il ne lui porta aucune intention comme si elle n'existait pas pour lui.

Les deux être de roc se plongèrent l'un l'autre dans les yeux pour tenter de sonder l'autre. Gaos-Varpan y parvint sans peine tandis que Jarus ne put tenir que quelques secondes avant d'abandonner, écrase par la présence de son ainé.

D'un point de vue externe comme en profitaient Akaracthe et son ombreux Kazui, les deux créatures de la terre ne paraissaient pas si différentes entre elles. Au mieux, le Délite semblait plus puissant par sa stature mais ça n'allait pas plus loin. Cependant le vrais fossé entre eux se faisait sur un plan intangible, invisible a ceux ne disposant pas des facultés nécessaire. Jarus vivait grâce a la magie qui pulsait en lui, et celle ci ne dépassait pas les barrières de son corps afin se perdre dans la nature. Avec le don terrestre, on pouvait au mieux voir une fine pellicule de magie recouvrir sa peau de roche . Du cote du Délite en revanche, on ne jouait pas du tout dans la même cours. Tout le paysage avoisinant était irradié par des vagues de magie pure jaillissant de son être. Celles ci restaient impalpables, inodores et invisibles, mais elles étaient malgré tout bien réelles. La comparaison valable que l'on pouvait faire de ces deux gardiens de la nature était celle de la flammèche d'une bougie et le brasier du four de forgeron. Même si la première émettait aussi de la chaleur, elle se retrouvait cependant entièrement effacée par le souffle crématoire du four.

Apres ce bref instant d'échange silencieux, le Délite tourna de nouveau la tête vers l'ombreux.

-Tu te trompes Kazui. Non seulement je ne souhaite aucunement le tuer. Je ne comprend pas pourquoi tu dis cela. De plus, cet enfant n'est pas plus spécial qu'un autre. A mes yeux, toi, cet enfant et cette femme avez la même valeur dans la nature de ce monde. Une valeur uniquement basée sur la de l'individu vie. Non si je me suis déplace, c'est uniquement par ce qu'il m'intéresse. Oui Jarus, ton histoire m'intrigue. J'aimerais beaucoup pouvoir converser avec toi, te prêter mon savoir, te dispenser mes conseils et écouter ton aventure sous le vaste ciel. Malheureusement, je n'ai que peu de temps a te consacrer. Aussi je souhaiterais le faire intelligemment.

Il tendit sa main et la posa au niveau de la pierre primaire, c'est à dire au niveau du plexus solaire (évidemment, Jarus ne possède pas d'organe, c'est une image).

-M'autorises tu a partager avec toi ? Demanda t-il avec douceur.

-Bien entendu Gaos-Varpan ; Jarus rebraqua ses yeux dans les siens ; rien ne pourrait plus me satisfaire que vous conter ma courte histoire.

Mëme si on en voyait rien physiquement (parce que le Délite n'avait aucun trait faciaux) Jarus lui percût le plaisir que ressenti le Délite à entendre ces mots. Aussitôt son approbation donné, des échos se perdirent dans l'air. Ces vibrassions n'étaient en faite que des mots clefs échangés en langue terrestre pour commencer un rituel. Celui-ci débuta et les deux personnes concernées s'entourèrent d'un halo laiteux doré généré par les deux corps. Gaos-Varpan projeta dans le tronc de Jarus un souffle de force qui passa par le biais de son bras. Il n'y eu aucune réaction excessive, juste un éclat jaillissant du tréfonds de l'âme de l'élémentaire. Le rite ne dura en tout pas plus d'une trentaine de seconde. A la fin, le halo se résorba sur lui même, laissant ainsi Jarus et Gaos-Varpan en face à face s'observer.

-Ce que j'ai vu... Qu'est ce que c'était ?

-Lors d'un échange entre deux êtres comme nous, il est très irrespectueux de profiter du récit d'un autre sans offrir le siens.


-Mais alors... L'élémentaire que j'ai vu...


-Moi, il y a précisément 321 000 000 renouvellements de cycle complet de cela.
 
Au plus profond de lui Jarus n'en revenait. Non pas à cause de l'âge énoncé, certe très impressionnant. Ce qui le troublait le plus, c'était que Gaos-Varpan, grand Délite et lui simple élémentaire égaré, partageaient des origines similaire. Dans sa tête, repassait en boucle ce moment ou ce mastodonte de roche jura fidélité à une créature humanoïde au teint olivâtre appartenant a une civilisation disparue depuis fort longtemps.


Dernière édition par Jarus Nirogh le Dim 01 Sep 2013, 22:48, édité 1 fois
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Akaracthe Sam 31 Aoû 2013, 10:02

...Akaracthe ne se gêna absolument pas pour bailler à plein poumons s'étirant dans un même temps. Ayant parfaitement compris que le doublons de son ami Jarus ne s'interessait pas à elle, elle décida de ne pas s'interesser à lui non plus. Aussi elle n'écouta la conversation que d'une oreille distraite, mais elle écoutait : recueillir des informations sur quelqu'un de notre connaissance, cela reste toujours interessant non ? Elle se mit à étudier un peu plus le physique des deux être :
Il n'y avait aucune différence au premier regard. Mais en analysant mieux, ils ne dégageaint pas la même... Aura. C'était comme un fil très faible les séparants, un écoulement étrange que Kazui ne ressentait peut-être pas... C'était peut-être ça qui la gênait depuis le début, pas le fait de voir débarquer un colosse du fin fond du trou de la terre, mais de ressentir une énergie à la fois différente mais similaire de celle de Jarus. C'était une fibre d'une puissance infinie, et c'était bien les premieres fois qu'elle ressentait ce genre de choses. Et pourtant, elle en avait vu des créatures différentes en plus de 1000 ans !
Hormis ces énergies, il y avait une petite différente de taille, mais peut-être aussi de composition. On voyait clairement que les deux blocs n'étaient pas fait de la même roche, le Déilte semblait plus...
plus...
Plus...
Lisse ?

Tiens, ce dernier parlait d'Akaracthe et de Kazui. Ha, c'était en réponse à son ombre, il racontait juste qu'ils n'avaient pas plus d'importance qu'un écureil. Il était parti pour beaucoup blablater, et la vampire commençait à regretter le fait d'être aussi curieuse. Elle était bien mieux perchée sur son arbre après tout... A contempler les flocons... D'ailleurs, il neigeait toujours, car depuis le début de la scène, Akaracthe était étrangement apaisée par ces petits flocons frôlant sa peau blanche, caressant ses joues telles des larmes...
En fait, le fait découter la discution d'une seule oreille par un temps si délicieux, ce n'était pas si terrible après tout... Bien au contraire.

En même temps dans ses rêveries et dans la réalité, elle regarda avec plus d'attention que précédemment le contact très étrange entre les deux semblables. Des centaines d'années qu'elle n'avait pas rencontrée de vampire... Existait-il une magie permettant un contact semblable ? En fait, il y en avait un, quand un vampire d'une même race qu'un autre le tuait, ce dernier récupéré ses souvenirs et aussi une grande partie de ses pouvoirs, sachant que chaque famille ou chaque clan possédait une magie différente, il y eut plusieurs grandes guerres... Malheureusement, peu en ont encore connaissance, car la plupart des enfants et des générations précédents celles d'Akaracthe eurent la mémoire supprimée. Heureusement, les livres de sa tante décrivait chaque détail de ces confrontations, dans le grand manoir de ses parents...
Un voile sombre se posa sur les yeux d'Aka. Il faudrait penser un jour à retrouver cette fichu maison d'ailleurs...
Mais parfois les souvenirs...
Voguent ..
Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue15/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Lun 02 Sep 2013, 01:01

Le sifflement strident du vent glacial d'hiver, chargé de cristaux glacés, balaya le petit groupe qui se tenait au beau milieu du jardin en faisant gémir les branches sèches des arbres dénudés. Pas une seule des personnes présentes ne grelotta. Le souffle se fit à plusieurs reprise plus fort mais n'eu pas plus d'effet sur l'assemblée insensible à ses caresses mortelles. Cette attitude presque insolente vexa l'esprit de l'hiver, qui peu habitué à se faire snober ainsi, partit ailleurs en quête d'autres rivières et animaux à geler. Pendant ce temps, Jarus fixait hébété son seigneur terrestre qui le toisait impassible et qui lui laissait le temps d'assimiler tout ce qu'il lui avait appris. Lui même prenait soin de graver au plus profond de lui ce précieux échange, si riche en émotion.

-Ton histoire m'émeut beaucoup jeune élémentaire. Ce qui t'es arrivé est fort bien triste, j'ai encore bien du mal à sonder toute la profondeur de la tristesse qui fût tienne. Je ne pense pas qu'il y ai pire façon de devenir indépendant... Pour une oreille non avisée, percevoir la sincérité dans ces mots se résumait à un véritable exploit, mais pour Jarus, ces échos lui firent le plus grand bien. Tu as eu jusqu'à présent une vie à la fois bien courte et aussi très intense. Ce qui me surprend cependant chez toi, ce sont ces essais à vouloir devenir quelqu'un d'autre avant même de te comprendre personnellement. 

-Je tente de m'intégrer à un monde qui appartient de nos jours aux humains.

Gaos-Varpan secoua la tête négativement

-Tu te trompes. Ce monde n'est pas plus aux hommes que la terre est l'unique moteur de ce monde. Ils sont certe très répandus et savent apparemment bien s'adapter à leur environnement mais ils n'en sont en aucun cas les maîtres incontestés. Les humains attaques les donjons, traques les êtres vivants qu'ils jugent dangereux tout simplement par ce qu'ils se savent égaux aux autres. Ces cette vérité qui les effraie, une vérité qui leur démontre qu'ils ne sont tout simplement pas à l’abri d'éventuels prédateurs. Avouer qu'ils sont les dépositaires légitimes du continent, c'est leur tracer un chemin tout fraîchement bâtit.

L'hiver tenta une fois de plus de faire trembler ces êtres stoïques, mais il se heurta de plus bel à un nouvel échec qui lui confirma qu'il n'avait plus rien à faire ici.

-Ne base pas tes actes sur de fausses vérités. Avant de vouloir connaitre un autre, commence par te comprendre toi avant tout. Comme toi à ton âge, mon âme était vierge. Il m'a fallut des années avant de saisir que ce que j'allait devenir se basait sur les rencontres que je faisais. Nos esprits sont le reflet de ceux que nous croisons, c'est l'une des caractéristique de la terre : nous nous adaptons à ce qui nous entoure. 

-Je deviendrais comme ceux qui m'entoure ?

-D'une certaine façon oui. Tu développeras des critères caractériels qui dépendrons en grande partit de tes expériences mais aussi des personnes qui t'accompagnerons, qui discuterons et qui collaborerons tout au long de tes voyages. J'aimerais tellement t'en dire plus mais le temps m'est malheureusement compté. Je vais devoir te laisser.

Aussitôt, un souvenir du Délite s'imposa dans l'esprit de Jarus qui sauta alors sur l'occasion.

-Attendez ! Je dois vous demandez une faveur !

-Dans ce cas fais donc vite je te pris.

Jarus adapta l'agitation de son flux d'énergie et après avoir bien réfléchi à ce qu'il allait dire, se lança le cœur à la fois plein d'espoir et d’appréhension.

-Vous me l'avez montré, vous aussi vous étiez un élémentaire comme moi avant, mais la rudesse de ce monde vous à contraint à vous soumettre à un rite. Ce rite... Je souhaiterais aussi le passer ! La détermination faisait écho dans ses paroles. J'aspire à devenir plus grand afin de mieux comprendre le monde qui m'entoure et aussi à devenir plus fort pour que d'autres ne soient plus victimes de ma faiblesses ! 

Le Délite fût prit de court par une telle demande. Alors que la terre avait commencé à ouvrir sa gueule béante pour l'avaler créant ainsi un fossé noir au milieu de la neige, il fit un geste et mit fin au processus.

-A tu bien consciences de ce que tu me demandes ? Je t'ai pourtant montré dans mes souvenirs ce qu'il se passerait si tu venais à échouer. Es-tu bien certain de ton choix ?

-Oui, je le suis.

Aucun doute ne venait perturber le flux d'énergie qui parcourait le corps de Jarus, le Délite le voyait et n'aimait pas cela.

-Ce serait injuste de ma part de te refuser une telle faveur et je comprend parfaitement ce qui te pousse à me la demander. Alors j'accepte de te faire passer le Rûl-Do ! Un éclat spontané jailli des yeux de Gaos ; Etant donné que je suis le premier Délite à te soumettre à ce test, je serais ton tuteur. Si tu survis, je te reconnaîtrais apte à commencer le voyage initiatique pour prétendre au titre de Délite. Si tu échoues, ton âme sera assimilée.

Cette fois-ci, ce fût toute son aura qui se mit à osciller de joie et de peur. Instinctivement, Jarus prit une posture des jambes défensive. Gaos se détourna alors pour s'adresser à la femme si longuement mise de cotée.

-Si tu le souhaite Vampire Akaracthe, tu peux participer à l'épreuve et apporter ton aide à ce jeune élémentaire avec lequel tu t'entends apparemment si bien. Si tu comptes y prendre part, sache que tu mets ta vie en péril. J'ajoute de plus que j'interdis Kazui à se joindre à l'épreuve. Il a causé par le passé trop de mal et je ne souhaite pas que cela se reproduise. Si tu ne comptes pas participer, je t'invite alors à aller te réfugier dans l'arbre ou tu étais.

Gaos-Varpan ayant finit d'énoncer toutes les conditions de l'épreuve, retourna devant le trou qu'il avait lui même invoqué et se plaça au dessus en lévitation. Il fit face une dernière fois à l'élémentaire. 

-J'annonce le commencement du Rûl-Do. Un halo d'or engloba le seigneur de terre et renforça son aura impérial ; Celui-ci ne prendra fin qu'avec la victoire ou bien le trépas de l'élémentaire. La terre vous surveille.

Sur ces mots, le Délite se dé consolida et disparu dans les entrailles de la terre, avalé par la gueule de roche et de terre gelée. Toujours en posture de défense, Jarus guettait le début du défi. C'est alors que le trou encore intacte se mit à luire comme si le soleil se cachait en dessous. Sans plus de mise en scène, un autre homme de roche en sortit saturé d'énergie tellurique. Pendant un très court instant, Jarus pensa que le Délite était juste parti chercher un objet ou autre, mais quand ses yeux parvinrent à lire les lignes de force du nouveau venu, il comprit aussitôt la teneur du défi.

-Je dois combattre un élémentaire ?! Qu'il en soit ainsi ! Jarus n'attendit pas que son adversaire prenne ses repères et opta pour une offensive rapide et brutale. Il prit appuis et s'élança à sa rencontre. Avant d'entrer en contact avec lui, le jeune élémentaire invoqua le métal présent en lui et le fit jaillir de ses deux poignets sous la forme de deux lames longues à double tranchant parfaitement aiguisé. Jarus tenta une estocade en direction du noyau de son opposant de la main droite. Ce dernier ouvrit ses yeux -deux cristaux semblables à de la citrine- rayonnants et sans plus attendre dévia l'attaque d'un puissant crochet qui déstabilisa Jarus. L'élémentaire anonyme en profita alors pour placer avec puissance et vitesse un uppercut  au visage, rejetant ainsi de quelque pas  en arrière son ennemie.

Jarus se campa de nouveau avec efficacité sur ses deux pieds de roc encore perturbé par la vitesse et la force du coup. Il fixa longuement son confrère qui en profita pour lui aussi adopter une posture de combat. A ce moment là, on pouvait apercevoir dans le jardin assommé par l'hiver sous un ciel noir déversant encore et toujours de fins flocons de neige, deux élémentaires quasiment identiques se faire face avec la même intention de gagner.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  L'overlord Dim 13 Oct 2013, 22:19

Un craquement sourd retentit d'abord, brisant la monotonie des lieux. Le bruit enfla soudain comme une avalanche avant de finalement éclater dans un coup de tonnerre magistral. Ce déchaînement de décibel fut lui même vite couvert, alors même que l'écho du bruit initial n'était pas totalement estompé, par un concerto de jurons exotiques prononcés tour à tout par une voix aigué et passablement agacée puis par une grosse voix grondante. Evidemment, personne n'était assez près pour voir de quoi il s'agissait dans l'immédiat mais quiconque aurait tendu l'oreille aurait reconnu la voix forte de l'Overlord. Car oui, notre démon de guerre était bel et bien responsable de ce tapage... Enfin techniquement, il s'agissait plus là d'une de ces inventions que de lui même mais on avait comprit le principe. La dite création était un assemblage de bois et de métal Ressemblant entre le croisement improbable d'un chariot de guerre et un trébuchet... Avec un peu de chaudron difforme glissé quelque part dans ce chaos. Enfin, c'est ce que quelqu'un d'imaginatif aurait dit en voyant les débris métalliques et les planches carbonisées éparpillées au milieu des membres déchiquetés de larbins dans ce coin du jardin. Non loin de ce carnage atroce se tenait notre colosse en armure qui s'époussetait rageusement les bras pour en chasser une poussière invisible. A côté de lui se tenait le pauvre biscornu dont les rares mèches de cheveux étaient tout ébouriffées à cause de l'explosion imprévue de l 'assemblage. Le dernier survivant de l'expérience était un larbin portant un tablier et un masque de soudure passablement abîmé : la créature proche du gobelin releva ce dernier et renifla dédaigneusement, peu impressionné par le carnage. Son maître en armure avança au milieu des débris fumants et ouvrit soudain la bouche :

-Que ce qui a mal tourné Biscornu ? J'attends une explication et vite... Tu peux aussi répondre Grumeaux...

La colère du maître de la horde était très perceptible dans son ton car c'était là le 6 eme échec quant à la conception d'une arme de siège mobile au pouvoir destructeur inimaginable. Le ''canon mobile'' était encore en phase de test et pourrait bien se voir compléter assez vite. Il manquait pourtant quelque chose, quelque chose qui empêchait le tir d'être dirigé et donc d'exploser au mauvais moment... Comme quand il était encore dans le canon. De plus, l'énergie du tir était souvent incontrôlable et soit déchiquetait le canon avant même la phase de tir... Trop de problème et si peu de solutions. Peut-être le fait de vouloir utiliser un procédé supprimant l'usage de munitions conventionnelles était la source du gros défaut de cette arme mais si il ne gardait pas cette caractéristique... Autant voler des canons aux humains avant qu'ils ne les montent sur leurs navires de guerre ou leurs fortifications plus évoluées et les modifier ce à quoi le colosse se refusait. Enragé par sa devienne, le démon finit par hausser les épaules en ignorant les discussions des deux larbins sur les problèmes de l'arme et s'éloigna du coin. Progressant rapidement sous la neige en ne prenant pas la peine d'invoquer un sbire ou l'autre, le colosse en armure secoua juste ses épaules massives quand elles se recouvrirent de neige. Continuant sa route, le démon sentit soudain sa nuque se hérisser : on se battait non loin ?

Pressant bien entendu le pas, Daggon parvint à une autre zone du jardin assez grande finalement et vit une scène qui lui fit hausser un sourcil. Deux élémentaires s'affrontant à armes égales était un spectacle rare et le guerrier sentit son sang bouillir instantanément. Voyant une ombre observer en retrait le combat, le démon grogna en la reconnaissant mais ignora ce détail et concentra son pouvoir dans sa voix. L'instant suivant, des tas de neige se mirent à voltiger tel un tourbillon d'énergie, du noir démoniaque au centre... Sa première botte secrète en gros. Cela dû distraire les deux combattant car ils s'arrêtèrent. Profitant du répit, Over avança au pas, sa hache sur l'épaule et, une fois à portée de combat dit en agitant deux doigts de manière provocatrice :

-Hey c'est pas bien d'organiser un ptit duel sans prévenir... Ça vous dérange si je m'en mêle ?

Toujours sa hache sur l'épaule, le colosse chargea sa main libre d'électricité et l'envoya dans le tas avec un rugissement de guerrier... Enfin un échappatoire à sa colère ! Que demander de plus ?
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue30/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Lun 14 Oct 2013, 15:04

Alors qu'il s'apprêtait à repasser à l'assaut, armé de ses deux lames sortant de ses poignets, un être colossal aux allure démoniaque arriva et développa une puissante onde d'énergie maléfique qui tétanisa sur place Jarus. Il fixa alors ce nouvel arrivant comme une proie fixant son chasseur. En revanche, pour ce qui en était de l'autre élémentaire invoqué par Gaos Varpan, il ne détourna même pas la tête, comme s'il n'était pas influencé par tant de violence. Il ajusta sa garde et attaqua Jarus encore déstabilisé, esquivant au passage l'éclair. Ce dernier n'eut pas le temps de se préparé à la confrontation. L'élémentaire "D" coupa la distance qui les séparaient et une fois à porté des lames de son adversaires, il fit jouer la terre afin de casser sa stabilité, ouvrant ainsi une faille dans sa défense. Jarus vit la magie de terre se répandre et agir sous ses pieds sans pouvoir la contrer assez rapidement. Il tomba de l'avant et se ramassa dans un chute un puissant uppercute dans le thorax. Même insensible à la douleur, Jarus sentit la roche se fracturer au niveau du point d'impact, pile poil au niveau de sa pierre primaire. Une grande frayeur le gagna : l'élémentaire "D" savait ou était son noyau vital et cherchait à le détruire. Il se rendit compte alors qu'il jouait vraiment sa survie dans cette épreuve.

Ne voulant par permettre à son adversaire de réagir, l'invocation tellurique lança, toujours au même endroit, une décharge cinétique afin de l'envoyer valdinguer plus loin. Jarus fut éjecté brutalement et plana sur une longueur de 1 mètre avant de mordre la poussière, quasiment au sens propre (Quasiment car il n'a pas de bouche). Le combat commençait fort bien mal pour lui. A peine quelques passes d'armes avaient été échangées qu'il se retrouvait déjà face contre sol avec une importante lésion au niveau de son point vital. Tout cela à cause de l'autre monstruosité. Le jeune élémentaire se releva cependant aussi vite qu'il le put afin de mieux pouvoir encaisser la prochaine attaque.

Mais contre toute attente, son adversaire se détourna de lui pour finalement charger droit sur l'immense humanoïde. Jarus perçut cependant que le niveau de concentration tellurique de l'élémentaire "D" avait subitement grimpé en flèche, un peu comme s'il s'était retenu jusqu'à présent. Et effectivement, il courut à une vitesse de très loin supérieur à ce qu'il aurait été capable juste avant. Il esquiva avec aisance les multiples projectiles magiques que lui balançait l'autre. Lorsqu'il se retrouvèrent au corps à corps, ils envoyèrent chacun une pluie d'attaques d'une brutalité sans nom. La hache du grand monstre ténébreux ne put cependant faire mieux qu'ébrécher la surface de la roche de l'élémentaire, qui de son coté, ne semblait guère apeuré par une arme à l'apparence aussi dangereuse. Au contraire, il en profita pour prendre de vitesse son adversaire du fait qu'il n'eut pas à supporter le poids d'une arme. Il enchaina une série de coups de poings rapides et précis à divers endroit du haut du corps auxquels son adversaire répliqua par d'habiles parades et ripostes. Au bout d'un moment, il ordonna d'un mouvement du pied discret, une attaque terrestre au niveau des jambe pendant qu'il occupait le haut. Deux pilonnes de roc jaillir du sol, de la taille d'un gros chien et buttèrent violemment sur le coté des genoux de manière à faire fléchir le géant.

Ce dernier ne put prévoir l'attaque et perdit lui aussi sa stabilité. L'élémentaire "D" en profita alors pour envoyé une puissante attaque en pleine tête. Il chargea une fois de plus une forte charge cinétique et l'envoya à l'aide de ses deux paumes, en puisant en même temps dans la force de ses jambes. Par chance, la sombre créature semblait être quelqu'un d'expérimenté dans l'art du combat car il pensa aussitôt à lever sa garde au niveau du point visé. Il y eu un impact très bruyant au contact de la hache et des poings de pierres saturés d'énergie. Le démon fut lui aussi projeté en arrière sur une distance à peu prêt équivalente à celle qu'avait franchit Jarus avant de toucher le sol, à la différence qu'il se réceptionna bien mieux.

Seul entre deux ennemies, l'élémentaire "D" réajusta sa garde toujours prêt à en découdre.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  L'overlord Mer 16 Oct 2013, 17:42

Over était surprit de se retrouver dans un combat égal : depuis quand un adversaire de ce niveau ce trouvait dans ce coin ? Il l’aurait déjà rencontré normalement non ? Enfin, ce n’était pas plus mal ainsi car Over se sentait rouillé, comme déjà vieux. Il préférait tout autant essayer de perdre son temps à créer des choses qu’à se ré entraîner à l’art de la guerre. On pouvait donc dire que la série de coup que lui envoya l’élémentaire de roche l’envoya dans les cordes et lui remit les idées en place ! Evidemment, l’habituelle fureur caractéristique aux démons et surtout ceux de son espèce vint vite emplir les veines de Daggon d’une énergie nouvelle et ce même quand il dû rouler sur le dos puis se redresser en plaquant la paume de sa main sur le sol pour ralentir son vol plané. Fixant avec une fureur sans borne son adversaire, le colosse en armure se redressa et fixa son arme et son armure : encore bon pour le service ! Il n’en fallait pas plus pour que le démon veuille repartir à l’attaque mais il ne le fit pas de suite.

En effet, Over était connut pour sa brutalité et son habituel manque de logique mais il savait reconnaître que l’adversaire en face de lui était différent tout comme l’était l’élémentaire blessé qui semblait l’auteur initial du duel. Regardant l’étendue des dégâts sur l’autre tas de roche animé, l’Overlord siffla : les dégâts semblaient quand même loin d’être bénin mais bon sur un élémentaire ça ne signifiait rien n’est-ce pas ? En tous cas, au même instant, Over convint qu’attaquer cet ennemi à coup d’éclairs ne servirait à rien : la roche et la foudre… Il en faudrait une attaque bien plus puissante que ce que le colosse pouvait offrir. Il fallait donc songer à une autre tactique plus… Coopérative. L’autre bestiole devait bien avoir des capacités utiles à ajouter à ce combat même si bon… Over à la base était venu pour les combattre tous les deux. Enfin, il fallait d’abord chercher à établir le contact avant de se relancer dans la bagarre et c’est là qu’Over se posa une question conne… L’élémentaire savait-il communiquer avec les organiques ? C’est vrai que le démon n’en comptait pas dans ses invocations, enfin pas au sens propre et qu’à part Karl qui était un golem animé, il n’avait jamais approché une création toute faite de pierre.  Faisant tourner sa hache dans ses mains, le démon finit par hausser la voix avec sa véhémence coutumière :

-Hey, le tas de cailloux, le moins moche des deux (*donc Jarus *) on l’attaque à deux tout de suite !

S’élançant en hurlant un cri de guerre, le colosse le relâcha en un cri et rua dans les brancards dés qu’il l’onde de choc atteignit sa cible et commença à frapper vers le plexus d'un coup de poing en préparant sa hache… Mon dieu qu’il aimerait avoir une nouvelle arme ! La hache c’était bien pour couper la chair mais la pierre ? Un marteau aurait été plus pratique mais Over n’en avait pas sur lui et ne pouvait pas non plus en invoquer un par magie. Aucune de ces créatures ne pouvait d’ailleurs remplir le rôle de ‘’marteau’’ car prendre un larbin pour taper dans les jambes de l’autre ne marcherait certainement pas et les élémentaires de pierre étant insensible à l’humour, sa technique n’aurait même pas le mérite de le faire rire. Bien entendu, juste détourner l’attention de l’ennemi avec un souffle d’air (puissant mais insuffisant sans aucun doute) pour enchaîner avec une attaque prévisible ne serait pas un mouvement très stratégique si il y avait quelque chose derrière. Sa main libre s’était en effet chargée d’énergie démoniaque mélangée à sa magie de l’air pour finalement frapper d’un plat de la main le torse de l’ennemi en visant la seconde d'après le genou droit du golem avec son arme… Et oui, le coup de hache était une feinte visant à ouvrir la garde pour exposer le torse, un point faible chez certains ennemis. Over doutait que le coup à lui seul soit efficace même si il pouvait faire s’écrouler des murs mais ça distrairait l’élémentaire D le temps que son allié vienne y mettre son grain de sel… Ils étaient deux dans ce combat. Evidemment, l’adversaire de Daggon pouvait avoir prévu le coup et avoir renforcé sa défense avant mais le pire de tout était que le colosse en armure ignorait que son ennemi s’adaptait sans problème à son niveau… Une surprise qui manquait d’être détonante. Enfin, le combat ne faisait que commencer alors mieux valait ne pas déjà parier sur la victoire… Ou la défaite.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue30/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Mer 16 Oct 2013, 20:49

Le démon fonça arme levée à la rencontre de l'élémentaire "D" avec la ferme intention de lui faire manger le pissenlit par la racine. Il propulsa préalablement une onde de force qui même puissante ne suffit pas à faire le faire broncher.  Il préserva quand même son élan et prépara une attaque visant le haut de son adversaire. Malgré son talent inné pour le combat, L'Overlord semblait avoir oublié certaines notions de combat car en se précipitant ainsi sur son adversaire, il se coupa de toutes possibilités d'esquives. Son ennemie à qui ce point n'avait pas échappé, mis à profit cet avantage et attendit le dernier moment afin d'effectuer une riposte surprise. Lorsqu'ils se retrouvèrent à seulement un mètres de distance, l'être de roche s'exécuta. Le poing qui lui avait été lancé en direction du visage faillit l'atteindre, mais c'était sans compter sur l'émergence d'un pilonne de roc sortant du sol. Sans même le voir venir, le démon reçut le contre en plein milieux de l'abdomen ce qui eu pour effet de stopper totalement sa charge. L'élémentaire "D" tenta aussitôt de profiter de l'opportunité mais il fut interrompu par un obus de roc qu'il reçut en plein tête.

Emporté par la violence du choc, il valdingua sur le coté sur une bonne distance avant de s'écraser comme une pauvre larve au sol. Pendant son bref affrontement contre le démon, il avait totalement négligé la présence de son homonyme terrestre qui en avait profité pour canaliser une attaque de type projectile. Une impulsion magnétique pour éjecter avec puissance un bloc de pierre taillé par magie. En plus de cela, Jarus s'était restauré le torse fêle en concentrant sa magie tellurique. Tout cela grâce au temps précieux que lui avait offert L'Overlord en arrivant comme une fleur empoisonnée. Le jeune élémentaire couru à la rencontre de ce dernier qui se tenait toujours au même endroit debout et qui à la plus grand surprise de Jarus, ne s'était pas retrouvé par terre malgré la violence du choc.

-Ne l'attaquez pas de front comme cela. Cela lui donne de trop bonne opportunité. La magie de terre est tout particulièrement efficace dans la stratégie de défense. Je suis en revanche d'accord, ils nous faut nous associer pour le vaincre. Car tant que vous ne saurez pas ou se trouve sa pierre primaire, il reviendra indéfiniment.

Comme pour confirmer les dires de Jarus, l'élémentaire "D" se releva... Sans tête. Il articula ses membres afin de voir si tous étaient en bon état. Lorsqu'il jugea que ce fut le cas, il s’affaira à recomposer sa tête en récupérant magiquement les morceaux de celle ci gisant au sol. Il fixa les deux combattants en prenant de nouveau sa posture de combat. Sauf que cette fois, un détail intrigua Jarus. L'énergie interne de l'être de roche se restabilisa une fois de plus mais cette fois ci à un niveau égale à celui de son semblable, plus précisément à un stade de puissance bien inférieur à celui qu'il avait utilisé pour affronté le démon en armure.

-Nous allons l'attaquer simultanément mais ne prenez pas de risque. Je souhaite le tester afin d'être sûr d'un point le concernant. Si ce que je pense s'avère vrai, alors je saurais comment le défaire grâce à votre aide. En premier lieu, je vais l'attaquer et après vous suivrez. D'accord ?

Sans même attendre une réponse, Jarus s'avança le premier, lames dégainées d'un pas tranquille mais sûr en direction de leur adversaire. Il adopta aussi une garde de combat. Pendant quelques secondes, ils s'observèrent, cherchant à s'évaluer mutuellement. Puis lorsqu'ils estimèrent en savoir suffisamment vu, ils se jetèrent l'un sur l'autre en jouant des armes, des poings, et des sorts terrestres.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  L'overlord Ven 18 Oct 2013, 19:17

Sa soif de sang devait être plus importante que prévu : en effet, un Overlord en pleine possession de ses moyens et avec les idées claires n’aurait pas foncé tel un taureau enragé dans la mêlée surtout en sachant que l’ennemi n’était pas un manche. Mais bon, ça faisait si longtemps qu’il n’avait pas eut véritablement une occasion de se dérouiller qu’il en perdait la boule ! Et il faillit d’ailleurs perdre autre chose grâce à son imprudence presque honteuse. Heureusement pour lui, son armure était résistante, sa peau plus encore et par-dessus tout… Et bien il l’était l’Overlord bordel ! Donc, même si il prit un contre joliment exécuté, le colosse n’en souffrit pas trop… Il ne recula même pas en fait. Pas contre, il fut assez vexé et frustré d’avoir été interrompu aussi aisément par un ‘’simple’’ piquet de roche : soufflant sous le coup mais parvenant à trouver le temps de changer ce simple souffle en rugissement de colère, le colosse stoppa son avance. Regardant vers le pilonne qui s’était déjà bien endommagé à l’impact, le maître de la horde se servit de l’énergie encore contenue dans son coup pour détruire le reste de la pierre et reculer d’un pas. Ceci dit, là encore l’Overlord commit une erreur de débutant car il ne garda plus l’autre élémentaire de pierre à l’œil. C’était assez grave mais il ne fallait pas oublier que l’Overlord était un démon dont la force était à la hauteur de son égo et de son arrogance… Inhumaine. Aussi, négliger son adversaire et refuser de se carrer dans la tête qu’il pourrait bine mourir dans le combat était presque ‘’normal’’ pour le colosse en armure.

Cependant, le mouvement de l’élémentaire ennemi et le boulet de canon envoyé pour contrer une possible attaque lui remirent un peu les idées en place : bon, mieux valait tendre l’oreille et mieux se battre si il ne voulait pas finir au tapis pour de bon ce qui aurait été plus qu’humiliant. Ecoutant son allié provisoire avec plus d’attention qu’il ne l’aurait fait juste avant, le démon hocha brièvement la tête : une attaque combinée était ce qu’il y avait de plus simple à faire en attendant car Over ne savait pas vraiment si invoquer ses hordes changerait grand-chose au combat. Analysant en une seconde le pour et le contre, Daggon finit par se dire qu’il ferait mieux de ne pas les mêler au combat. Bien sûr, le répertoire (qui commençait à devenir aussi épais qu’un vrai grimoire !) Du Daedra comptait bien quelques bestioles utiles pour aider à vaincre l’ennemi élémentaire mais pour les trouver, il devrait faire des tests… Et essayer ça en plein combat merci mais non ! Surtout que, si l’adversaire était aussi malin que prévu, il pourrait tout simplement contrer l’Overlord au moment où il serait distrait par la sélection de ses sbires et leur invocation. Enfin, tout cela n’eut plus vraiment d’importance quand Daggon et son allié foncèrent de concert ou presque sur l’ennemi récemment décapité et reconstitué.

Grommelant entre ses dents face à cette capacité impressionnante dont il était presque jaloux, le guerrier en armure attendit, guettant une ouverture dans la garde de son adversaire. Evidemment, trouver sa place dans le duel opposant l’élémentaire ‘’J’’ et l’élémentaire ‘’D’’ était assez compliqué mais pas impossible : leurs gestes étaient rapide et ils se battaient à mains nues (ou presque) ce qui n’avantageait pas le colosse peu versé dans cette discipline. Pourtant, l’occasion de porter un coup fatal au tas de pierre viendrait assez vite et on pouvait être sûr que Daggon interviendrait sur un mot de Jarus… A condition que ce dernier ne traîne pas trop pour donner l ‘ordre car Over sentait revenir la soif de sang qui lui avait fait commettre une erreur au premier assaut… Assez inquiétant.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue30/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Mar 22 Oct 2013, 17:37

L'art du combat emplissait les pensés de Jarus qui se félicitait d'avoir passé tant de temps à communier avec les siens afin qu'ils partagent avec lui leur connaissance dans de multiple domaine. Bien évidemment, pour un esprit primaire, survivre était un seconde nature mais il lui manquait encore certain réflexes d'analyse comme l'anticipation et le bluff. Dans le cas présent cela lui aurait épargné bien des peines. Les épées qu'il avait fait jaillir de ses bras lui conféraient un réel avantage sur la porté de ses coups et sur leur efficacité ; les estocades ayant à deux reprises bien blessé et déstabilisé l'adversaire. Malgré cela, Jarus n'avait pas pris en compte le fait qu'être ainsi armé réduirait considérablement sa maniabilité en combat rapproché. Ainsi, il se retrouvait régulièrement handicapé par les approches rapides de son ennemie qui en profitait pour tenter de frapper son point faible : sa pierre primaire.

L'affrontement se résumait alors à un jeu de déplacement qui rendait l'intervention du démon fortement compliquée et cela, Jarus en était bien conscient. Il tenta alors -sans perdre le file du combat- d'imaginer un tactique qui lui permettrai de se désengagé du combat tout en déstabilisant l'autre élémentaire qui, sans les les épées aux poignets, lui ressemblait comme  deux gouttes d'eau. Il pensa en premier lieu à invoquer sa maitrise de la terre pour perturbé l'ennemie mais il se souvint aussitôt que s'il en étaient réduits à se battre au corps à corps, c'est parce que leurs pouvoirs s'annulaient mutuellement. Il chercha alors une solution dans un registre plus martial mais fut bien vite interrompu dans ses pensés par un assaut subtile visant à contourné une attaque par un mouvement du torse vers le bas. L'instinct de Jarus se mit au rouge et lui intime de se préparer à un impact imminent. Pendant que ce dernier tentait de ramener ses bras contre son torse, l'élémentaire "D" balança un puissant crochet montant en plein dans le flanc. Le coup fit violemment mouche et projeta la cible plus loin en la décollant une fois de plus sol accompagné par des débris de pierre. Jarus insensible à la douleur put cependant  se reprendre efficacement en plantant ses doigts dans le sol afin de stoppé son élan. Il ne put sur le coup pas se remettre sur pieds. Il observa alors le point d'impact du coup et constata avec frustration que son flanc droit s'était fait réduire en miette, diminuant de moitié la largeur de son tronc et cassant au passage son équilibre. Il se retrouva alors cloué au sol  sur un genou tandis que son adversaire fonçait droit sur lui profitant de son handicap. Une idée lui vint alors à l'esprit.

-A toi ! Hurla Jarus le plus fort possible à l'intention du démon.

Il profita en même temps de l'élan de son semblable pour lancer une attaque surprise. Quand bien même il ne pouvait influencer la terre directement, rien lui empêchait de se servir de son propre corps de pierre. L'élémentaire coincé au sol canalisa sa force tellurique dans son épaule pour projeter son bras comme projectile. Celui ci s'envola à grande vitesse, à tel point que la cible ne put esquisser un geste de défense. Jarus commanda à distance à sa main de saisir la tête car bien évidemment, le but n'était pas de lui détruire encore le visage, mais de le déstabiliser temporairement afin de permettre à son coéquipier d'agir efficacement. Il le fixa et montra par des gestes brefs et rapides le lieu à frapper.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  L'overlord Ven 25 Oct 2013, 23:17

Comment l'Overlord arrivait-il à garder son calme dans situations et pas dans d'autres ? Ca, c'était une question que tout ceux ayant croisé ce tas de muscles doublé d'un maître de guerre se demandait. La solution la plus simple serait de dire : et bien c'est un démon donc c'est forcément brutal et incohérent... Ce ne serait pas tout à fait faux de juste se contenter de ça mais il y a quand même un petit quelque chose en plus. N'étant pas un démon pur jus, l'Overlord consiste plutôt en un paquet de différentes caractéristiques différentes et qui peuvent paraîtres incompatibles mais qui pourtant fonctionnent bien... La plupart du temps. Donc, vu que découvrir toutes les anomalies, les surprises et autres joyeusetés constituant le Daedra prendrait au bas mots des années... Contentons-nous de la version courte : c'est un démon et fermez vos orifices pour rester gentil !

Mais Daggon était loin de penser à ce genre de petits soucis alors qu'il observait toujours le combat : pour l'instant, le colosse en armure préférait essayer de déceler un point faible de l'adversaire constitué de roche auquel il était opposé : chacune de ses constructions avaient un point faible alors pourquoi pas ce truc ? Il était bien entendu impossible de demander directement à l'autre tas de roche où il fallait frapper pour faire mal... Aussi bien celui de son côté que l'ennemi n'allient répondre à cette question en s'envoyant des droites. D'ailleurs il commençait à vraiment détester ce genre de combat sans armes : il y avait des notions mais il n'avait pas suivit un entraînement intensif pour se battre sans se servir d'armes. Il savait se défendre mais il ne se basait alors que sur des mouvements basiques et un style se basant uniquement sur l'interjection de son poing avec la mâchoire de l'adversaire... Les positions de jambes, les esquives et tout ça... C'était au niveau minimum chez lui. Ressassant ce gros défaut chez lui (un de plus dans la longue liste le concernant), l'Overlord faillit ne pas voir l'opportunité de frappe royalement offerte par Jarus. Evidemment, le cri combiné au bruit de l'impact de la roche sur la roche le guida plus que tout autre chose et, saisissant sa hache à deux mains en la chargeant d'énergie électrique (un tour basique et qui, même si il servirait peu tel quel face à un élémentaire de roche, risquerait peut-être de perturber un faisceau d'énergie lui appartenant qui sait !) Il frappa comme un sourd. Le coup le fit vibrer mais pas assez pour qu'il ne retente pas la même attaque que tout à l'heure, quand le pilier l'avait bloqué : un coup de poing chargé d'énergie démoniaque vibrante de puissance. Envoyant ce coup juste après le premier impact du coup de hache, Over visa juste sous le point d'impact précédent, apparemment trop haut si il en jugeait par le geste de son allié temporaire toujours blessé.

Sans vraiment voir si l'impact avait fait pas mal de dégâts ou pas, le colosse chercha à reculer hors de portée d'un coup éclair d'un bond puis attendit en tenant bien sa garde de voir ce qui en découlait : la bataille était assez spéciale dans son genre mais Daggon savait pertinemment que si l'élémentaire passait de nouveau à l'attaque, il pourrait parer même de gros dégâts avec sa capacité bien nommée ''mastodonte''. Le géant tout recouvert de métal ne voyait pas trop quel autre moment serait plus opportun que celui ci car trop pousser l'attaque sans chercher à avoir un minimum de défense se serait retourné contre lui très vite. Fixant des yeux son ennemi élémentaire, l'Overlord regretté soudain de ne pas avoir une de ces armes de sièges déjà prête à l'emploi... Il aurait aimé voir la tronche de l'élémentaire quand il se serait prit un obus en pleine face ! Mais trêve de plaisanteries... Le combat n'était pas finit et c'était au tour de l'élémentaire ''D'' de venir chercher le contact !
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue30/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Dim 03 Nov 2013, 21:44

Par chance, l'allié de Jarus, le démon Overlord était un combattant aguerri au regard acéré toujours à la recherche d'un moment pour frapper à mort son adversaire. Ainsi, quand il lui avait annoncé et préparé la fenêtre d'action, ce dernier s'était jeté comme un dément à le rencontre de l'ennemie afin de lui faire gouter le tranchant de son immense hache aux airs d'arme maudite. malheureusement et malgré la force démentielle du géant, l'acier ne s'enfonça pas assez loin pour atteindre le noyau et se limita à trancher une partie du buste de roc. D'un coté, ce genre d'arme n'était guère destinée à ce genre de cible aussi robuste. En revanche, le poing chargé d'énergie fut bien plus efficace, d'autant plus que l'élémentaire ciblé n'avait pas eu suffisamment de temps pour réajusté entièrement son niveau à son nouvel opposant. La pierre explosa donc violemment au poing d'impact, projetant alors à terre ce dernier. Jarus crut que le combat allait se finir et que le géant allait l'achever, mais rien de cela. Il recula et adopta une posture défensive. Sur le coup, il jugea alors que son allié venait de rater une occasion en or, mais très rapidement, il constata que celui ci avait judicieusement agit. Alors qu'il se réceptionnait, l'élémentaire "D" planta ses doigts dans le sol et invoqua entre lui et ses adversaires des rangés de pics de roche acérés sur un large éventail bloquant ainsi tout assaut frontal.

Sans perdre plus de temps, les élémentaires se reconstituèrent leur corps. En raison de sa jeunesse et de l'importance de ses dégâts, Jarus mit plus de temps pour se reconstruire intégralement. Par chance, l'élémentaire "D" repartit à l'assaut du démon, lui laissant ainsi le temps de refaire ses batteries et d'élaborer une nouvelle stratégie.

"Mon plan n'a fonctionné qu'à moitié car mon allié ne possède pas une arme adéquate pour endommager suffisamment l'invocation. Je l'ai bien vu : lorsque le coup de hache a été portée, le niveau magique de l'élémentaire était le même que le mien et ce n'a pourtant pas suffit. Par contre le poing chargé de magie a été bien plus efficace. Le soucis, c'est qu'il lui faut du temps apparemment pour le préparé. Notre ennemie ne se refera pas avoir une seconde fois par une telle approche. Le réel soucis cependant, c'est qu'il est très prudent et comme moi il n'est pas victime d'une quelconque douleur. On ne peut donc pas imaginer le blesser progressivement car il prend bien garde à se donner les moyens de se reformer. Hm... Le battre en le forçant à pomper excessivement dans sa réserve de magie ? Non, il est contrôlé par un Délite, il n'en manquera jamais.

Pendant que Jarus se relevait et qu'il cherchait une solution viable pour mettre fin à ce Rul-Dö, l'élémentaire "D" et le démon exécutaient une danse mortelle ou chacun des coups pouvaient être fatal à l'autre. La vitesse, la technique, et la puissance des coups l'éblouissaient, lui faisant parfois miroité la possibilité d'être un jour lui aussi capable de telles prouesses. Seulement, pour espérer y parvenir, ils devaient vaincre l'invocation de roche du délite.

"Le vrais souci c'est que notre ennemie s'adapte à notre niveau automatiquement, on ne peut donc espérer pouvoir le vaincre en pouvoir frontal. Au mieux il faudrait pouvoir le bluffer ou quelque chose du..."

Une idée germa subitement dans l'esprit de Jarus qui s'étonna de ne pas avoir trouvé cette solution plutôt. Sans plus attendre, il posa un genoux au sol et planta ses épées dans la terre glacée par la neige. Son plan allait cependant dépendre entièrement du temps pendant lequel le démon allait occuper l'élémentaire "D". Il devait faire vite car son idée n'allait pas rester inaperçu bien longtemps aux sens de ce dernier.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  L'overlord Lun 04 Nov 2013, 20:20

La prudence du démon porta pour une fois ses fruits car elle lui permit d'éviter une contre attaque d'une rapidité démentielle. Evidemment, la riposte ne elle même n'était pas ce qui avait fait hésiter le colosse mais surtout le fait qu'il avait sentie son arme souffrir du coup peu opportun. Enfin, c'était logique après tout car une hache contre de la matière aussi solide que de la pierre n'était pas la meilleure idée du monde... Mais qu'avait-il d'autre ? Ah, il regrettait de ne pouvoir invoquer à tout moment une panoplie d'armes stockées dans une mini poche dimensionnelle ! Il avait déjà vu d'autres démons faire et c'était surtout très utile pour les démons assassins qui avaient donc toujours une réserve de dagues à portée de main. Enfin là, pas de masses d'armes à tête de dragons, pas de Morgenstern à pointes en argents ou d'autres armes contendantes si belles n'étaient dans l'inventaire du démon en armure... Cela allait amener Daggon à changer de tactique. Surtout qu'il se battait seul sans possibilité de soutien car son allié semblait encore incapable d'agir directement de manière plus efficace. Son arme vibrant toujours entre ses mains, le démon de guerre espéra secrètement qu'elle n'allait pas lui faire faux bon... Déjà qu'elle avait prit de sacrés coups depuis l'assaut du donjon, il ne voudrait pas qu'elle se brise net en deux !

D'ailleurs ça lui fit réfléchir à ses prochaines acquisitions : il avait entendu parler de cet artéfact qui s'apparentait à une hache faite d'obsidienne. L'arme nommée le fléau de Krell avait la particularité assez désagréable de se fragmenter en minuscule éclats à chaque coup. L'intérêt ? Et bien les fragments de taille vraiment minuscule se logeaient dans les chairs de la victime pour l'empoisonner de plus en plus au fil du temps. Evidemment, les fragments en eux même ne pouvaient pas tuer la personne mais elle pouvait l'handicaper assez bien même en plein cœur d'un combat. Enfin, cette arme de champion oubliée n'était que la première d'une longue liste car ensuite venait l'épée batarde ayant appartenue à un mage de combat. La particularité intéressante de cette arme bien précise était qu'elle pouvait par un procédé inconnu transformer le sang souillant sa lame en mana pure transmise alors à l'utilisateur. Avec un duo comme celui là... Le colosse aurait été sacrément plus puissant ! Mais soit, rien n'était pour l'instant entre ses mains gantées alors autant arrêter de rêvasser et d'aller les chercher ensuite ! Surtout qu'apparemment le copain élémentaire furibard lui en voulait à mort : repartant à l'assaut sans plus se soucier de son autre adversaire en train de se reconstituer, le tas de pierres fit pleuvoir un déluge de coups. Enfin, l'Overlord se savait assez solide pour encaisser des coups de front mais l'élémentaire n'allait pas se contenter de ça : comme il l'avait déjà prouvé à plusieurs reprises, l'adversaire savait se battre et déstabiliser les positions de l'adversaire.

D'ailleurs, l'élémentaire de pierre mit Daggon dans une position difficile assez rapidement et cela força le démon à utiliser une de ses dernières cartes. Sentant le froid digne du mercure l'envahir en un instant, l'Overlord devint soudain solide au possible, comme recouvert d'une armure d'argent liquide. Le coup de l'élémentaire ''D'' rebondit donc de manière totalement inefficace sur l'armure du colosse amélioré qui ricana intérieurement. Frappant avec sa main lire, Over finit par regagné le terrain que lui avait volé son ennemi et à conserver des positions stables. Enchaînant les coups sans plus penser à de la stratégie, sachant son temps limité, le démon en armure savait que les coups qu'il portait ne pouvaient être que déviés et plus bloqués... Un élément qui était autant un avantage qu'un inconvénient et surtout une donnée qui a elle seule ne renversait pas encore le duel... Il ne restait plus qu'à espérer que Jarus se bouge ce qui lui sert de fondement !

L'Overlord cru d'ailleurs que son souhait s'était réalisé quand il entendit un grondement suivit d'un sifflement qui s'acheva en une explosion bruyante retentit juste sur sa gauche. Des éclats de caillasses rebondirent partout surtout sur l'élémentaire qui afficha quelques dégâts au niveau de son flanc... Bon sang sur lui, ça l'aurait déchiqueté ! Entendant des voix hauts perchées s'exciter dans l'air froid de la zone, l'Overlord comprit sans même le voir ce qui s'était passé... Sa machine de guerre venait d'être utilisée ! Sauf que voilà, une seconde explosion retentit en plus étouffée suivit d'un cri se rapprochant... Que ce que ? Un larbin, ou plus précisément un trois quart de larbin, répondit à la question muette de Daggon en s'écrasant sur la tronche de l'élémentaire ennemi : sa machine très instable avait encore explosé ! L'artilleur devait d'ailleurs être le seul débris encore viable de ce nouveau fiasco. Quoi qu'il en soit, l'impact d'un sbire sur le coin du crâne de son ennemi aurait dû logiquement déconcerter ce dernier. Si ce n'était pas le cas, il restait à espérer qu'il mette une ou deux secondes à analyser la situation avant de repartir à l'assaut... Laissant ainsi le temps à Jarus de finir son idée pendant qu'Over s'escrimait à gagner du temps.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue30/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Mar 05 Nov 2013, 20:21

Voila un retournement de situation particulièrement inattendu ! Alors que le démon commençait à perdre du terrain et à faiblir sous les assauts incessant du monstre de roche, une violente explosion se fit sentir non loin de ce dernier. Des gravas de taille important pour certains volèrent dans la direction des combattants mais ne touchèrent par chance que l'attaquant en lui arrachant une bonne portion de son flanc. Celui ci fut stoppé net dans son élan et du faire un grand effort pour ne pas se retrouver projeté au sol par la violence du choc. La chance alla même plus loin car aussitôt après, une petite bête à l'apparence douteuse alla s'écraser sur son visage, le faisant ployer à cause de son manque de stabilité. Jarus remercia intérieurement la créature qui s'était sacrifiée pour eux, car oui, à percuter un bloc de pierre à une telle vitesse, le gobelin s'était brutalement fait broyer les os et quelques organe vitaux. L'élémentaire "D" n'y fit pas plus attention et jeta le corps déconfit plus loin. Il adopta une posture défensive -un genoux au sol et les bras en croix devant lui- afin de se reconstruire une fois de plus.

Jarus redoubla alors son effort afin de mettre en place son piège, afin de profiter de sans doute l'une des dernière chances pour eux de préparer un tel plan. Il ne lui fallait plus que quelques instants pour être fin prêt. Le démon, se reparti alors au combat presque comme s'il avait deviné l'idée de son compagnon. L'élémentaire "D" le reçut en dressant subitement une autre barrière de pic de roc qui n'eurent pour réelle effet de le ralentir très brièvement dans sa course folle. Quand ils recroisèrent le fer, la hanche endommagé ne fut pas entièrement refabriqué et le démon ne se gêna pas d'en profiter.

La violence de l'affrontement était inouï même si quelque peu moi virulent qu'au début. Le démon devait sans doute fatiguer ou bien avait il comprit qu'il ne parviendrait pas à tuer son adversaire dans un simple déchainement de colère. Alors que l'invocation peinait à se reformer entièrement sans se laisser déborder, ce qui se révélait être une tache hardie. Jarus craignait cependant qu'il s'agisse d'un subterfuge pour inciter son allié à commettre une erreur fatale.

"Si seulement nous pouvions profiter à nouveau d'un effet de surprise dans le genre de l'explosion. Plus le combat dure, plus les chances qu'il succombe à la fatigue augmente. Je ne supporterai pas qu'un innocent paye les frais de mon désir d'être plus puissant. Akaracthe... Si seulement elle était encore présente. Non ! Je ne dois pas me reposer que sur mes compagnons, je représente la terre, la robustesse, c'est donc à moi d'aider cet homme  !"

La détermination grandissante de Jarus accéléra soudainement le processus de canalisation magique qui arriva alors à son terme bien plus vite que prévu. Au moment ou il sortit les lames du sol, Overlord esquiva en reculant un coup venant du bas, un puissant pylône de roche bien plus gros que lui.

"Si j'échoue, je meurs"

Jarus invoqua dans sa paume un flux magnétique et canalisa par dessus une boule de pierre bien solide. Il ne lui fallu qu'une seconde et demi pour l'éjecter avec fureur droit sur son comparse de roc. Bien entendu, celui ci perçu l'attaque et n’eut aucun problème pour le briser d'un coup puissant coup de poing. Leur regard se croisèrent. Jarus fit un signe de la main à son coéquipier sans détourner les yeux pour lui faire comprendre de cesser le combat. Puis un autre invitant leur ennemie à venir en finir. L’intéressé toujours silencieux ne se fit pas prier et avança en marchant tranquillement vers lui en faisant crisser la neige sous ses pas lourds. Les deux se toisèrent alors à une distance de trois longueur de bras sans un mot, avec juste pour parole, la détermination dans leur regard. Le vent d'hiver siffla sur eux comme pour tenter de leur rappeler qu'il faisait suffisamment froid pour faire bleuir les mains d'un humain. Comme pour montrer qu'il n'en avait strictement rien à faire, ils se campèrent tout deux sur les positions, en garde. La brise... Le démon... La neige... Le ciel... Le donjon... Pendant un court instant tout disparu dans leur esprit pour ne rien laisser hormis leur adversaire respectif.

"Qui aboie le plus fort en peu souvent le moins" Se remémora Jarus. "Un flux apaisé, une énergie constante et un langage corporel inexpressif sont mes meilleurs armes. Croit moi fébrile, sur la défense et à court de solution et j'aurais atteint mon but".

L'élémentaire "D" analysa son confrère, cherchant une faille dans sa garde, un signe de faiblesse ou bien un quelconque avertissement qui lui révèlerait sa prochaine action. Malheureusement pour lui, il ne vit qu'un bloc de roche de forme humanoïde solidement campé. Il se décida alors à lancé un coup de poing prudent au niveau de la  tête afin de mieux lire en lui une fois en action. L'attaque toucha sa cible qui parti légèrement en arrière sans causé de réels dégâts, faute de puissance. Il relança alors une autre offensive plus téméraire cette fois ci, estimant que son semblable avait éventuellement jeté l'éponge.

"Éclat tellurique"

Jarus utilisa son sixième sens pour sentir la deuxième attaque arriver. Au moment ou le second coup de poing vola droit sur lui, un très bref éclat doré jailli de tout son être. Du plat de la main gauche, il bloqua le coup, se redressa, et du droit, il brisa son bras en libérant un forte charge d'énergie terrestre. L'élémentaire "D" voulu réagir mais il ne pu suivre ce qui arriva. Il tenta une autre attaque hasardeuse du bras intacte, encore déstabilise par la violence du coup précédent. Jarus stoppa l'offensive en l'attrapant par l'avant bras. En retour, il percuta brutalement le genou gauche de son  pied grâce à un chassé latéral tombant, placé de coté. La pierre vola en éclat. Instinctivement, l'invocation endommagée comprit qu'elle n'avait plus à faire à la même personne. Un crochet surmonté d'une épée partit vers sa tête qui vola en miettes aussitôt. Maintenu par le coude, il ne s’effondra pas. Alors, Jarus transforma sa lame et la fit prestement recouvrir de son métal les phalanges de son poing. Une pluie de coups s'abattit alors sur le buste de sa proie qui se mit à voler en éclat mais qui ne céda pas. Toujours un pied au sol, l'élémentaire "D" pouvait espérer drainer suffisamment efficacement la magie de la terre pour tenir jusqu'à la nouvelle puissance de son ennemie s'en aille. Mais aussitôt pensée, cette solution s'évapora quand sa dernière jambe se fit détruire d'un coup de balayette. L'assaut reprit aussitôt.

Sentant cependant ses forces le quitter brutalement, Jarus invoqua tout ce qui lui restait de puissance magique et la concentra dans son poing gauche métallisé. il projeta le corps démembré juste devant ses yeux et avant qu'il ne commence à redescendre, lança sa dernière attaque en plein sur sa pierre primaire. Le buste se fissura puis éclata dans une pluie de débris minéraux. Malgré tout ce qui le protégeait, le noyaux tellurique fut réduit en miette. L'élémentaire "D" venait de volé en morceau dans un élan de violence de la part de son confrère. Celui ne tarda cependant pas à subir un sort similaire. A peine les gravas avaient fini de rouler au sol que lui même s'effondra en monticule de morceau roche sans apparence distincte.

Le calme revenu, seul le démon subsistait debout.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  L'overlord Ven 08 Nov 2013, 17:54

Le combat, aux yeux du démon, ne pouvait qu'approcher de son dénouement : ce n'était pas parce qu'il était momentanément invulnérable que le guerrier se faisait des illusions. Autant l'autre créature momentanément alliée pouvait se régénérer avec un peu de temps et préparer des attaques puissantes, autant le démon n'était pas fait pour le combat de longue durée. Certes, l'Overlord était un guerrier brutal et virulent mais il n'était pas porté sur l'endurance et il détestait vraiment être sur la défensive, situation où il n'avait que peu de techniques utiles. Ayant toujours compté sur sa brutalité, le colosse ne pouvait pas faire grand chose quand cette dernière était retournée contre lui avec brio : peut-être qu'invoquer des hordes de créatures infernales aurait été plus utile mais alors où aurait été la beauté du combat ? Nulle part ! Cette petite pensée fit d'ailleurs réfléchir Daggon : pourquoi avait-il accepté de se prêter à ce jeu stupide et guerrier de prime abord ? Pour apaiser sa colère ? Pour se prouver quelque chose ou bien parce qu'il sentait que lui aussi avait besoin d'une épreuve dans ce genre ? Un bon combat presque aussi difficile que celui qu'il avait mené contre Rex lors de l'assaut Naviento ? Il aurait fort à parier que cette bataille épique qui l'avait poussé dans ses derniers retranchements avait encore un impact sur lui.

L'envie de sang n'était pas la seule en cause donc, la raison était plus profonde et mériterait d'être analysée puis réprimée pour permettre au colosse de redevenir juste une machine de guerre froide et efficace. Comme l'avait dit un autre sacré bon bagarreur qu'il connaissait, Over voulait ''peter son câble par choix non par contrainte'' et pour cela il ne fallait pas qu'il fonce à nouveau tête baisée dans un combat difficile. C'était évidemment plus facile à dire qu'à faire quand on connaissait la nature des démons violents et surtout des guerriers mais rien n'était impossible. Après tout, son retour à la vie était soit disant chose impossible mais n'était-il pas là ? Alors un élémentaire au stylez adaptatif ne devrait pas pouvoir le mettre dans tous ces états avec ses coups et ses feintes au corps à corps. Cherchant plus froidement et moins fébrilement la solution alors que son armure purement démoniaque commençait à se dissiper, Daggon risqua aussi un regard vers son allié pour savoir où il en était dans sa préparation. Ce fut au moment où ses yeux oranges quittèrent l'élémentaire ''D'' qu'il sentit la puissance de son allié momentané changer : ah ? Le revoilà donc au sommet de sa forme ?

La réponse fut un formidable oui envoyé en pleine face de l'autre tas de cailloux plus solide que l'autre et cela surprit le démon casqué autant que ça lui plut : ne pouvait-il pas faire ça avant ? Voyant l'ennemi disparaître en gravats, l'Overlord se retourna aussi vers Jarus mais eut une autre réponse à sa question que celle qu'il attendait... Et en fut d'ailleurs frustré. En effet, voir l'allié du démon se décomposer sous les yeux de ce dernier n'était pas une fin concluante à cette affaire et ça fit pousser un juron assez grossier au seul survivant du duel. Plissant soudain les yeux, Daggon se souvint que pour vaincre l'autre élémentaire, Jarus avait dû briser une sorte de pierre... Où était donc celle de son camarade ? Fouillant les débris de roche, le colosse la trouva mais au lieu de la saisir, se contenta de regarder. Grognant entre ses dents de manière positive, le géant en armure laissa tout en état pour le moment : il attendrait au plus une heure puis il se résignerait à déplacer cette pierre brillante car il se doutait que cette chose était importante pour Jarus même si il ne savait pas précisément sa fonction.

Ne voulant pas rester là à rien faire, le colosse alla rapidement examiner les débris de son arme de siège éclatée pour tenter de reconstituer la scène. Parcourant à peine un quart de la distance entre la zone de tir et les débris, l'Overlord trouva un de ses sbires encore en vie et lui demanda des explications... Le récit risquait de prendre tu temps donc peut-être que le golem allié au démon reprendrait forme entre temps...
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue30/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Ven 15 Nov 2013, 18:04

Pendant que l'imposant démon parlait avec sa petite créature chétive, encore bien secouée par les derniers événements, la neige se posait en douceur sur l'amas de pierre étalé par terre qui était cinq minutes plus tôt deux élémentaires de roche. Personne ne pouvait deviner sans l'avoir vu, qu'avant ce calme paisible à peine troublé par les bourrasques glaciales d'hiver, un vacarme assourdissant issue d'un terrible combat à mort avait eu lieu ici même. Mais finalement seul l'Overlord, fière montagne de muscle ténébreuse se tenait encore debout, toisant l'avorton qui tentait tant bien que mal de justifier l'explosion d'une des armes de siège actuellement en morceau. Un champ de gravats de tout genre éparpillés autour des deux derniers protagoniste, voila ce qu'il restait de la scène de la bataille. Et pourtant...

Sous les flocons qui s'amoncelaient progressivement sur la terre et la pierre givré, un esprit se démenait pour ne pas finir absorbé par l'étreinte mortelle de la mort. Au milieu des blocs de roches de tailles diverses, un caillou de petite dimension, ressemblant à un œuf émettait encore une faible aura tellurique qui empêchait les fins cristaux de glace de s'accumuler sur lui en les faisant fondre. Non, Jarus n'était pas encore éteint. Son esprit se démenait tant bien que mal pour drainer suffisamment de force pour ne pas disparaître, mais malheureusement, l'éclat tellurique lui avait pompé de manière bien trop brutale toutes ses forces, le mettant ainsi dans un état comparable à douloureuse asphyxie. Pour l'élémentaire, tout n'était plus que noir, sans son ni monde physique palpable. Tous ses sens dormaient afin de lui permettre de récupérer au mieux. Et pourtant à chaque seconde de plus, il s'enfonçait des les abysses sans fond du trépas et de l'oublie. Aussitôt, une image se concrétisa dans son esprit embrumé par la fatigue. Yfal, si petite mais toujours rayonnante de joie. Elle fut la seule à avoir su éveiller un réel sentiment de bonheur dans son corps de roche froide. Est ce qu'elle l'attendait là bas ? Dans ce vide noir insondable ? Est ce qu'elle allait être fière de lui ? Yfal...

"T'obéiras que pour une chose : tu t’appelleras Jarus, Jarus Nirogh en référence à cette légende de cet élémentaire de terre qui tomba amoureuse d'une humaine. Après tu fais comme tu veux. T'es mon ami d'accord ?"


"Yfal... J'ai échoué. J'arrive..."


Résigné à un sort qui lui semblait bien évident, Jarus cessa de se démener pour sa survit et se laissa finalement emporter par un étau glacial qui l’entraîna au plus profond de l'obscurité sans fin. Le petit œuf se recouvrit alors de léger flocon, refroidi jusqu'à dans son cœur.


"Yfal et Jarus, en voila une bien belle histoire. Ce serait tellement dommage de la gâcher par une fin aussi tragique et dénué de sens tu ne penses pas ?"  Raisonna une voix surpuissante qui semblait provenir des tréfonds de la mort. "Tu n'as rien à faire ici."


Dans cet univers noir opaque, une petite étoile scintilla au loin avant de se rapprocher de lui et de se dévoiler sous sa véritable forme. Un immense torrent d'énergie terrestre, virulent et sans fin emporta dans l'autre sens l'esprit de l'élémentaire qui ne put absolument rien faire hormis sourire en son fort intérieur, heureux de se ressentir revivre et d'entendre les voix de ses frères l'acclamer. Alors, le monde se redessina à la vue du sixième sens de l'élémentaire qui ne put que se sentir rassurer de revoir les contours de chacun des éléments l'entourant scintiller d'une magnifique lumière dorée. Il vit tout d'abord les reste de son corps en morceau et ceux de son ennemie dans le même état. Ensuite, il put ressentir le vent toujours aussi timide mais au froid acéré comme une lame d'acier. Un peu plus loin il discerna son compagnon de bataille qui discutait avec une fébrile créature. Et pour finir, le reste du donjon réapparu dans un concert de files d'or chassant au plus loin les ténèbres. Jarus ressuscitait !


En dessous de sa pierre primaire le sol se fissura pour finalement laisser jaillir une puissante fontaine d'énergie terrestre, se dispersant par la suite dans l'air comme une somptueuse nébuleuse aux couleurs chaudes contrastant fortement avec la teinte maussade du ciel gris. Ce nuage à la lumière chatoyante dégageait une étrange chaleur apaisante et revigorante à tout ceux qui s'y retrouvait baigné dedans. Jarus lui même se sentit se faire posséder par une puissance qu'il n'aurait jamais crus pouvoir disposer un jour. Lentement mais surement, sa pierre primaire s'éleva au dessus du manteau neigeux, toute mouillée mais en bon état. Puis presque aussitôt après, le reste de son corps en pièces détachées suivit en se dégageant des autres débris de l'élémentaire "D". Le tout stationna enfin en lévitation au dessus de la brèche crachant de manière inépuisable sa magie qui englobait toute la zone.


"Élémentaire de terre du donjon de Kanabo, moi Gaos Varpan atteste avoir ressentit en toi les qualités nécessaires pour continuer dans l'ascension du Rul-Do. En récompense, j'accepte de t'offrir une part de mon être afin que tu puisses poursuivre dans la voie que tu as choisi ! Reçoit avec fierté mon présent, tu l'as amplement mérité." Tonna la voix du délite enfouis sous la roche que seul Jarus pouvait entendre dans son esprit.


La nébuleuse d'or se mit aussitôt briller de plus bel avant de soudainement former une tornade d'énergie pur autour des pierres en suspension au dessus du sol. Progressivement, elle accéléra de plus en plus vite à telle point que certains arbustes du jardin se mirent à danser à cause des vents générer par le mouvement. La neige fondu éclaboussa les alentours ainsi que sur le démon et son larbin, le corps de Jarus lui même fut entraîné dans le mouvement en tournant sur l'axe qui représentait le petit œuf de roche. Le phénomène dura bien une vingtaine de secondes avant de s'achever sur une explosion de lumière et de chaleur non agressives. Quand tout fut fini, la nébuleuse avait disparu et la brèche s'était refermée. A la place, se tenait au dessus de cette emplacement, un élémentaire flambant neuf au regard vif et luisant d'un bel éclat citrine, dont pulsait une énergie nouvelle. Sur son torse, une longue veine de cristal doré s'étendait en se scindant en deux ramifications : l'une filant vers la tête et la deuxième ralliant son épaule gauche.


-Les ténèbres sont une expériences bien troublante ; lança Jarus à Overlord de sa voix magique.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  L'overlord Mar 19 Nov 2013, 14:46

Le sang du démon s'étant calmé progressivement à la fin du combat, ce dernier pouvait prêter une oreille attentive aux paroles de son sbire apparemment en mauvais état. Se souciant comme d'une guigne (n'étant de toute façon pas porté sur la magie de soin) de l'état de son larbin, le colosse l'écoutait sans bouger. Sachant aussi que la créature pouvait aisément survivre à des blessures graves, le colosse ne fit même pas un garrot à sa bestiole et l'écouta lui raconter qu'ils avaient eut la bonne idée de mettre un artilleur lui même dans le canon pour voir ce qui n'allait pas lors des tirs. Manquant de s'étrangler devant tant de stupidité ou de rire aux éclats, le guerrier trouva l'explication assez amusante pour ne pas achever le larbin et appela de sa voix puissante les quelques pleutres qui devaient avoir survécu au désastre. Comme il s'y attendait, quatre autres larbins avaient survécu : Biscornu à la longue cape roussie, Grumeau toujours plein de suie, Bistrot et Macdo. Saluant le premier et le second d'un court signe de tête, l'Overlord aboya sèchement aux deux derniers de porter secours au sbire blessé. Congédiant l'ingénieur, lui disant de continuer à travailler sur ce grand projet, Daggon porta son attention sur le dernier sbire d'importance... Le sage Biscornu. Ce dernier ne lui envoya pas d'excuses mais semblait tout aussi agacé que l'était le démon quand à l'échec du projet. Rejoignant son maître en claudicant comme d'habitude, le pseudo gobelin tout fripé prit la parole de sa voix grinçante :

-Il est difficile d'avoir des résultat probants avec de tels incapables maître mais n 'ayez crainte, nous réussirons un jour... Comme à chaque fois que nous nous donnons corps et âme à un projet de notre illustre seigneur.

Souriant sous son heaume, le colosse fit jouer les articulation de son poing gauche, les faisant craquer assez sourdement. Le petit larbin ouvrit de grands yeux, croyant que son maître était en colère mais ce dernier le rassura :

-N'aie pas peur Biscornu, je ne suis pas fâché : le dernier essais fut plus concluant que prévu et n'a échoué que grâce aux... Particularités de mes chers employés. Le chaos étant la nature profonde des larbins, les échecs sont prévisibles avec eux : cela me déçoit souvent mais rend aussi les triomphes plus délicieux. En attendant, il y a autre chose que j'aimerais savoir mon bon Biscornu : cet élémentaire à présent en miettes... Peut-il se régénérer ?

Avant que le larbin ne puisse répondre ou aller ausculter le ''cadavre'' de Jarus, ce dernier se reconstitua. Evidemment, ni Over ni Biscornu ne pouvaient le voir car le colosse bouchait la vue au sbire tout gris. Cependant, la voix fut une réponse plus que satisfaisante à l'interrogation de l'Overlord qui se retourna. Voyant de légers changements sur le corps de son allié provisoire, Daggon s'en méfia : avait-il gagné en force ? Peut-être serait-il bon de lui demander mais avant cela, le guerrier en armure tenait à répondre à la phrase prononcée par le golem. Prenant un ton amusé, car il l'était vraiment, le colosse dit :

-Les ténèbres ? Mon cher tu n'as fait expérience que d'une toute petite partie de ce qu'étaient les ténèbres et l'oubli, crois moi sur parole.

Evidemment, le guerrier faisait là référence à sa longue période de sommeil glacial : trois cents ans de froid et de vide, ce n'était pas une expérience qu'on oubliait de sitôt. Voulant dissiper la froideur de son commentaire même si il l'avait dissimulé sous un ton amusé, Daggon se frappa soudain la poitrine du poing et ajouta sur un ton plus martial :

-Néanmoins, je crois qu'il est en mon devoir de te féliciter pour ta réussite et de t'accueillir ''à nouveau'' sous cette forme plus splendide que l'ancienne.

Se remettant droit après une seconde, le colosse regarda son allié de plus près puis fit un signe discret de la main à Biscornu, lui signalant de partir devant. Jetant un dernier regard à Jarus, l'Overlord acheva son petit dialogue sur un ton plus détendu :

-Maintenant que tout ceci est enfin terminé, je vais repartir à l'intérieur du donjon, potasser mes expériences : libre à toi de m'accompagner, sauf si tu veux fêter ta victoire seul.

Tournant les talons sans attendre, le colosse ne partit pourtant pas à  grandes enjambés mais à pas mesurés pour que l'élémentaire le rattrape en cas de besoin : discuter de son expérience devait avoir de l'importance pour Jarus et Daggon tendrait l'oreille si besoin était mais il ne voulait pas non plus resté planté là dans la neige à l'écouter parler.

[HJ : désolé du temps d'attente, j'avais zappé ta rep]
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue30/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Jarus Nirogh Jeu 28 Nov 2013, 16:26

Et dire que seulement quelques secondes auparavant, il était encore en train de sombrer dans les ténèbres les plus sombres et les plus profonds, mais qu'au lieux d'y errer pour l'éternité, il se tenait là, debout, flambant neuf et se sentant dégager une nouvelle puissance dont il ne se serrait jamais sentit capable de posséder. Alors que les flocons recommençait à tomber sur le sol mouillé par la neige fondu, Jarus s'observait, fasciné par les effets des pouvoirs du délites qui avaient en un rien de temps restauré son corps de roche ébréché et reformé en lui insufflant une dose massive de force tellurique. Celui ci était encore chaud et les quelques cristaux blancs qui venaient s'y poser fondaient aussitôt pour ensuite couler le long d'une pierre propre et robuste. Quand bien même il s'était douté de l'étendu de la force de son maître en l'observant sous sa forme souterraine, il ne s'empêcher d'être époustouflé par de telles capacités. Jarus remarqua alors qu'il analysait ses mains l'air curieux, la longue veine de cristal qui s'étendait sur son buste et qui se divisait en deux embranchements. Il la toucha mais ne se passa absolument rien. C'était solide et même joli mais hormis ça, rien de plus.

Un peu plus long de lui, se tenait toujours toujours l'Overlord, fier et puissant qui pour sa part paraissait bien moins surpris de la résurrection de son compagnon de fortune. Il le regardait se détailler tranquillement sans le brusquer.

-Les ténèbres ? Mon cher tu n'as fait expérience que d'une toute petite partie de ce qu'étaient les ténèbres et l'oubli, crois moi sur parole.

Jarus releva la tête pour regarder en direction du démon. Il ne comprenait pas ce que ce qu'il voulait dire par là. Y avait t-il une mort encore plus profonde ? Existait t-il un noir encore plus sombre ? Le sens de cette phrase dite sur une ton de l'amusement lui échappait. Aussitôt, son esprit se remit à fonctionner normalement et il oublia bien vite qu'il venait de revenir à la vie pour se focaliser sur les quelques questions qu'il souhaitait poser à cette créature massive qui l'avait gracieusement aidé dans son épreuve sans même s'être fait promettre une quelconque récompense. De par son essence toute jeune et vierge en connaissance, l'élémentaire pouvait faire preuve d'une soif de savoir intarissable dans presque n'importe qu'elle situation. 

Il fut néanmoins stoppé dans son élan de curiosité par le compliment que venait de lui faire le démon. Celui ci l'avait félicité de sa réussite de son Rül-Do et tout particulièrement d'être revenue dans une apparence apparemment plus plaisante. Le ton et la gestuel cérémonial accompagnant la remarque, cela un sens tout particulier à ces mots qui firent étrangement plaisir à Jarus. Ne sachant quoi dire de plus, ce dernier se contenta de lui rendre le geste. Puis une fois ces choses faites, l'Overlord déclara qu'il était temps pour lui de rentrer au donjon afin d'accomplir de sois disant expériences.

-libre à toi de m'accompagner, sauf si tu veux fêter ta victoire seul.

Il n'attendit pas la réponse et commença à s'éloigner d'un pas posé en direction de la majestueuse tour en s'effaçant derrière un léger voile blanc constitué par des centaines et centaines de petits flocons blanc qui tombaient continuellement au sol pour dissimuler la trace de ses pas. Jarus se contenta de la fixer s'en aller sans dire un mot préférant plutôt penser à tout ce qu'il venait de vivre.

"Un Rül-Do ne se fête pas, il s'assume. Et tant que je que les émotions et autres ressentis similaires me seront étrangers, je ne pense pas pouvoir un jour fêter quoi que ce soit." Jarus se remémora alors les premières phrases que lui avait adressé son délite. Celles qui prétendaient qu'il ne pourrait réellement évoluer en lui qu'en fréquentant de vrais êtres vivants. "Peut être que les émotions peuvent s'apprendre. Peut être qu'elles ne sont pas qu'innées. Si c'est vraiment le cas, si grâce à elles je peux prétendre devenir complet, prétendre devenir moi même et même autre chose qu'un élémentaire externalisé, alors je dois essayer. Je veux ressentir de vrais émotions, puissante comme la joie et la tristesse. Seulement cela une fois fait, je comprendrai vraiment ce que veut dire réellement vivre. Peut être qu'en ressentant des émotions je pourrai donner sens à ce que je fait et à ce que je suis."

Alors que la silhouette du démon commençait à disparaître, Jarus avança décidé et le rejoignit en fendant le rideau blanchâtre et en se moquant des bourrasques hivernales qui se heurtèrent sur sa solide carapace de pierre. Sur son visage, aucune expression ne pouvait se lire, dans son cœur en revanche battait une puissante aura nouvelle, déterminé et sûre d'elle. Un nouvelle état d'esprit qui n'avait pas échappé à un être profondément ancré dans les lointaines profondeur de la terre. D'un œil bienveillant, cet esprit d'une puissance colossal observait de très loin son protégé s'engager sur une voix qu'il avait choisi il y fort longtemps, si longtemps que même le monde avait un autre visage, un monde ou bien des montagnes actuellement gigantesques n'étaient pas encore nées. Il le surveillait d'une attitude presque paternaliste. Le jeune élémentaire n'en savait rien. Il marchait courageusement en allant de l'avant, sans se douter qu'il était suivit de très près...

... Par une force sous la neige.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Left_bar_bleue20/40La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé) Empty Re: La force sous la neige [Pv Akaracthe et Overlord] [RP N°2] (Terminé)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum