My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-21%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
33.71 € 42.41 €
Voir le deal

Sacro sauvetage

4 participants

Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Sacro sauvetage

Message  Theorem & Ishtar Jeu 22 Aoû 2013, 11:02

Le lien du sang qui existe entre son prédateur et sa proie avait toujours fonctionné entre la goule et l'humain. Il avait fallut qu'une goutte de sang ramassé sur sa joue ensanglantée ne pénètre son organisme et le motive alors à rechercher Seraphin. Une quasi imperceptible odeur de peur et de stress avait envahit les naseaux de Theorem. Dès l'instant où il avait mit son masque de hyène, le skedelhyne l'avait mit en mesure de ressentir un appel tacite, une demande d'aide en suspend qui l'avait alors tiré hors du donjon. Seraphin avait des problèmes. Voila ce qu'il avait ressentit. La Cohorte du Dualisme Eternel commença une enquête sur les quelques caches de l'église qui étaient connue des monstres. Selon la puissance de l'appel que Theorem ressentait, il suivit ses pas jusque dans la forêt avoisinante, arrivant enfin devant une ancienne chapelle dans un triste état. Caché dans les branchages d'un arbre, Theorem observa le passage de plusieurs individus. Des hommes d'église qui visiblement faisaient le plein d'eau et de vivres, une carriole arrêtée devant et deux chevaux tirant cette dernière.

*Hmmm... Ils ne prendraient pas autant de vivres et d'eau pour une si petite construction en ruine... Je pense sérieusement à un réseau de galeries souterraines là-dessous. Et vu le nombre de rations, ils doivent êtres nombreux... Les galeries doivent avoir des puis de ventilation, ce sera un meilleur moyen d'y rentrer.*

Theorem suivit alors les alentours, recherchant un courant d'air plus froid qui lui indiquerait une entrée de caverne. Ses pas le conduisirent jusqu'à un puis couvert de végétation qui donna vers le sous-sol. Une faible odeur humaine dégageant du puis l'indiqua qu'il y avait beaucoup de monde là dessous. Des échos lointains lui révélèrent des conversations et enfin... l'odeur de Seraphin ! Aucun doute, il était là dessous. Descendant l'échelle en bois avec souplesse jusqu'au fond du puis, il trouva une porte faite en grille. Posant sa patte de hyène sur le verrou, un violent coup de patte brisa le métal, ouvrant la porte sans aucun problème... Le labyrinthe de galerie s'ouvrit devant Theorem, uniquement guidé par l'odeur du jeune Seraphin.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue32/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  La Sainte Église Mer 04 Sep 2013, 23:59

Suite à la destruction d'une de leurs cachette par un puissant démon répondant au nom d'Overlord les mesures de sécurité qu'avaient adoptés l'église s'en trouvaient multipliées. Le nombre de garde était ainsi passé d'une vingtaine de guerrier a plus d'une cinquantaine pour un même lieu et surtout il ne s'agissait plus de simples soldats dévoyés, mais de véritables guerrier de l’église, plus habiles et surtout plus à même à faire face aux créatures. Une tâche d'autant plus cruciales qu’après la découverte d'une d'entres elles dans les soubassements d'un chapelle abandonnée il était probable que ces dernières soient la proie d'investigation de la part des monstres. Il aurait été dès lors plus sage de déplacer tout les centres se trouvant dans les sous sols de lieux religieux, mais non seulement un clerc avait évoqué le caractère indépendant de l'Overlord qui ne partagerait probablement pas cette information, mais surtout le fait que de toute manière cela était impossible, du moins sur le court terme. En effet, non seulement ils ne bénéficiaient pas d cachettes en nombre suffisantes pour remplacer celles qui risquaient d'être percées à jour ,mais qui plus est déplacé une seule d'entre elle serait non seulement par trop coûteuse en ressource et demanderait bien trop de temps, et enfin le déplacement compromettrait sans doute bon nombre des expériences qui atteignaient presque leurs résolutions ! L'équation enfin était d'autant plus complexe que le laboratoire principal, situé jusqu'à récemment sous la cathédrale de la proche ville d'Auran avait été décidé au prix de nombreuses ressources, même à l'échelle des richesses de l'église.

Cependant il ne coûtait rien à cette dernière d'engager des hommes féroces dont la loyauté lui était acquise afin de protéger ses biens et des objectifs. Une garde qui s'avérait d'autant plus accrues dans le lieu où se trouvait Theorem de par le fait qu'il avait un usage bien spécifique. En effet ici nul monstre torturé ou expérience menée sur les créatures... Cela ressemblait en fait plus à une gigantesque prison, et ainsi après un léger boyau de terre après l’escalier à peine dissimulé sous l'autel c'était presque un seul et unique couloir composé uniquement de grilles. Exception faite de certaines portes de bois encadrées de murs des pierres d'où venaient les voix qu'entendaient Theorem, trahissant la présence de garde, le but de ces lieux de permettre aux soldats de signaler un assaut et de pouvoir se réunir rapidement, même s'ils étaient dispersés dans tout le complexe. Ce dernier ressemblait ainsi à une prison, mais pourtant contrairement à ces dernières il n'y avait nul odeur acre, qu'il s'agisse de celle du sang ou de l'urine, non rien de tout cela et ce n'était pas comme si les puis d'aération,comme celui par lequel était passé l'haiena, évacuait ces senteurs, ces dernières étaient tout simplement absente. Les cages avaient pourtant des prisonnier, mais pourtant leurs habits étaient juste usés sans être des loques, et ils semblaient bien nourris. De leurs plaintes ne montaient nul plaintes, nul gémissement, et leur regard semblait à chaque fois perdu sur un ouvrage que les ténèbres de la cellule empêchait d'apercevoir...Et s'ils percevaient Theorem ils semblaient en faire bien peu de cas.

la chance était par ailleurs avec l'haiena. En effet l'attention des gardes avaient été monopolisée par le chargement. En effet ce dernier constituait un de leurs points faibles, car si les autres complexes pouvaient s’approvisionner discrètement en vivres, il n'en allait pas de même pour eux, car en plus de nourri convenablement la garnison il fallait aussi nourrir les humains dans les cages. Dès lors il était impossible d'imaginer un ravitaillement discret. D'autan plus que la nourriture n'était pas la seule chose apportée par la calèche , le poids de certaines caisses étant plus conséquents que s'il y était contenue des fruits, des pains, ou de la viande. Pour autant une cinquantaine d'hommes étaient bien trop pour décharger ces vivres et de fait il demeuraient des gardes dans les salles de garde et justement pour compenser la diminution d'effectifs certains entamaient des patrouilles, bien que se montrant distrait car s'il y avait un assaillant, leurs camarades à l'entrée, au nombre d'une dizaine, le leur signalerait.

Ainsi tout semblait, se déroulait en faveur, de l'haiena. Néanmoins il n'était pas le seul à bénéficier de ces atouts, une autre présence s'étant infiltré dan le complexe de l'église. Restait ainsi à savoir si cette présence serait néfaste ou avantageuse à ses dessins.
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Akaracthe Mer 15 Jan 2014, 21:12

-IL FAUT LES RATRAPPER !

-TU CROIS QUE JE LE SAIS PAS ?!

Elle hurlait maintenant sans plus faire attention au reste du monde. La vampire était en chasse, mais pas d'une proie traditionnelle : un garde de l'Eglise l'avait débusqué lors de ses recherches, enfin... Deux gardes. Mais heureusement elle fut plus rapide que le premier humain, et put ainsi lui trancher la gorge à l'aide de Kazui. Cependant, elle n'eût pas le temps d'achever ce dernier que le second filait à toute allure... Vers ce qui devait être leur refuge. Sa première réaction, durant une fraction de secondes, fut d'être ravie : il allait tout droit les mener vers le lieu qu'elle convoitait. Cependant elle se mit rapidement à sa poursuite... Car si elle ne le tuait pas... Il allait mettre en alerte peut-être un millier d'hommes prêts à servir l'Eglise !

Elle était plus rapide que lui, elle finirait donc par lui lancer kazui dans le dos histoire de l'immobilisait. Avant de se faire remarquer, elle réussit à pecher quelques informations : aujourd'hui était le jour des ravitaillements, et pas des moindres. Ces humains en étaient tellement préoccupés qu'il était facile de s'infltrer parmis eux... Enfin, sauf quand vous vous faites repérer par des eclaireurs, évidemment.


-Il va s'enf...

-LA FERME !

Elle ne l'atteindrait pas. Plus le choix, elle reflechissait déjà à un plan de secours. Il allait prévenir tout le monde qu'une foutue vampire qui resistait au soleil et possédant une ombre d'une sauvagerie sans nom se préparait à les attaquer. Durant sa course, elle ne remarqua pas immédiatement cette odeur, cette odeur familière.

-Une goule ?

Elle se stoppa nette devant ce puit, qui visiblement avait été emprunté à peine quelques secondes avant. Sans reflechir, elle sauta à l'intérieur, malgré les pestements de Kazui. Il fallait agir, et très rapidement. Bientot des hordes allaient se jeter à sa poursuite, et elle devait...

-Aouch !

Elle s'écrasa non pas sur le sol comme elle s'y attendait, mais sur quelque chose de plus moue. Avec des cheveux... pourpres.

-Theorem ?C'est toi?

Un joli mélange de soulagement et d'excitation s'était emparé d'elle. Mais d'un bond elle reprit conscience de la situation, se releva, et releva dans un même temps la goule Haeina.

-J'étais à la poursuite d'un garde, mais je n'ai pas pu le tuer, il va alerter toutes les galeries d'ici quelques minutes, je l'avais bessé alors il a été ralentit, mais ce n'était pas suffisant.

D'un coup, elle regarda la grille quelque peu déformée, et haussa les épaules en regardant son compatriote.

-Bon, on y va ?
Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue15/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Theorem & Ishtar Mar 28 Jan 2014, 09:57

La chute inattendu d'un individus sur ses épaules fit tomber Theorem sur le ventre à moitié étalé dans l'entrée du tunnel et la personne sur ses fesses et ses cuisses. La hyène se redressa un peu de quoi voir qui lui était tombé sur le râble comme ça. Une ténébreuse vampire de sang pur qu'il commençait à connaître. A ce moment il n'avait aucune animosité contre elle, mais Akaracthe était plutôt du style à être discrète. Cette entrée avait été un peu brouillonne et précipité. Une main tendue chercha à le relever alors qu'il replaça son masque sur son visage.

"Un jour à sauter dans des trous pareils, tu vas finir embrochée dans un piège sournois des humains..."

Ce n'était pas entièrement faux. Ils s’enfoncèrent dans le dédale de ces galeries souterraines pour y libérer Séraphin. Les combats seraient inévitables, lui qui avait joué la carte de la discrétion, c'était foiré. Les quelques équipes de gardes passèrent alors que la goule surveillait les angles de couloir à chacun des croisements. Focalisé sur la seule odeur de Séraphin, il poursuivit sa progression avec la vampire. A un passage plus calme, il s'arrêta brièvement.

"Tu t'es bien remise des évènements de la Lune Rousse. Je craignais que tu ne sois définitivement mise à mal."

Se concentrant sur son seul odorat amplifié par le masque, il sentit la présence de son ami mais aussi d'une vingtaine d'autres êtres humains. Il y allait avoir des affrontements en perspective. Sortant son long sabre de son étuis de bois, il se mit en garde, faisant signe à Aka de se tenir prête. Au détour de ce couloir, ça allait bastonner.

"Ils sont vingt... On doit en laisser filer le moins possible."

Theorem se précipita alors avec une certaine discrétion. Ses pas légers uniquement remarqué par le faible bruit de ses geta dans la terre l'amena au détour de ce couloir en provoquant la surprise. Les gardes de la prison se tournèrent machinalement vers leur adversaires alors que le Haiena entra avec fracas, donnant des coups de sabre pour assommer les ennemis du plat de son épée. Virevoltant d'un ennemi à l'autre, il amplifia ses attaques avant de voir l'un d'eux s'échapper. Tendant la main vers lui, un long tentacule de slime noir sembla émerger du sol, frappant ce dernier violemment contre le mur et le laissa s'écrouler au sol comme une poupée.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue32/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  La Sainte Église Mar 28 Jan 2014, 18:49

Dans un premier temps la gigantesque prison souterraine sembla conserver son calme d’église, l'alarme n'avait pas encore été donnée, mais plus étrange encore était le calme des prisonniers qui ne se manifestaient guère que ce soit pour gémir se plaindre ou même simplement se rendre compte de la présence des créatures. Ils demeuraient au fond de leurs cellules où il était difficile de les apercevoir. Cependant l'éclaireur finit par rejoindre ses camarades et expliqua ce qui s’était passé. Alors fut donné l'ordre aux gardes à l’intérieur de la prison de se regrouper pour ensuite se diviser en deux groupes. Une vingtaine serait affectée à une patrouille visant à quadriller la prison, tandis que la seconde moitié s'assurerait que la créature qui avait éliminé un des leurs n'aurait pas l'occasion de raconter ce qu'elle avait peut être vu à l'entrée de cette chapelle en ruine. Enfin il restait une dizaine d'hommes près du convoi, mais le déchargement était interrompu car trop risqué. Il n’était pas impossible que cette agression ne soit qu'une diversion de fait il fallait aussi bien protéger le chargement que l'entrée de la chapelle, qu'il s'agisse d'éviter que des individus y pénètre ou en sorte.

La patrouille s'effectuait avec une relative insouciance, les gardes ne croyant pas à une possible infiltration. De fait leur surprise fut à leur comble quand ils furent agressés par une goule haïena qui dans les premiers secondes du combat ne mit pas moins de trois des leurs hors d'état de nuire, dont celui qui avait tenté de rebrousser chemin... Cependant ce dernier ne l'avait pas fait par lâcheté, mais pour tenter d'avertir les gardes de l'entrée, car ce n'était pas des miliciens impressionnables ou des mercenaires de bas étages auxquels Theorem et Akarackthe avaient à affronter. Il s'agissait d’individus bien plus dangereux. Ces combattants, sans être des individus de la trempe des paladins ou des inquisiteurs, étaient des soldats cléricaux. Membre d’une sorte de garde privée de l'Eglise dont les actions étaient bien souvent plus obscures que ceux de leurs pairs du clergé. Il s'agissait de combattants aussi fidèles et disciplinés que des soldats, plus habile que ces derniers et certains d'eux se payaient même le luxe de maîtriser un peu la magie sacrée. Détail qui était intéressant néanmoins était que leur nombre était limité et de fait que tant d’entre eux soient déployés en un point trahissait l’importance de ce lieu pour certaines autorités. Et pour obéir aux ordres qu’ils avaient reçus, les hommes se réorganisèrent rapidement face à cet assaut formant deux rangées, une composé des armes courtes et la seconde d'arme d'hast orientées vers les créatures, alors que derrière ces rangées se faisaient entendre trois voix distinctes commençant à incanter des sorts qui n'auguraient rien de bon pour les créatures de la nuit.

Néanmoins la garde avait prise position de manière à bloquer le chemin de la sortie aux créatures, mais il s'avérait que la source de l'odeur de Séraphin provenait de la voie qu'il laissait ouverte mais qui s'avèrerait apparemment sans issue. Mais plus préoccupant était cette odeur douçâtre qu'ils devaient commencer à percevoir, une odeur sainte qui devait leur être déplaisante, accompagné d'un bruit de rouages s'égrenant en continu et d'un faible chuintement qui semblait provenir de plusieurs endroits. C'était difficilement perceptible mais l'odeur irait en s'accroissant, pour devenir de plus en plus violentes jusqu'à leur être néfaste.

Mais Séraphin n'était pas loin et la grille derrière laquelle il était ne résisterait guère longtemps aux assauts des créatures. Le jeune homme était d'ailleurs visible à travers le seuil de son cachot. Il semblait assis sur un tabouret de piètre qualité, s'affairant nerveusement sur un ouvrage que son dos dissimulé. Son teint était hâve, et il avait été défait de la majorité de ses habits, seul lui étant laissé son pantalon, ainsi pieds et torse nu il laissait apercevoir les marques des flagellations qu'il s'était infligé à lui-même par le passé. Néanmoins, des entailles, plus petites et récentes, semblaient s'être ajoutées aux autres, ses mains et ses avant-bras ayant néanmoins été visiblement épargnés. Son corps semblait également un peu plus maigre, mais pourtant il ne paraissait pas affaibli, ses gestes demeurant fluide et précis, sans le moindre tremblement. A vrai dire il ne semblait même pas se préoccuper de ce qui se passait, aucun bruit ne semblant être à même de le détourner de son ouvrage.

Dernier détail étrange, son pistolet lui avait été laissé, posé sur le bord d'une table, cela aurait pu être considéré comme une moquerie de la part de ses geôliers, l'arme étant inoffensive sans munition, mais la lame qu'il y avait ajouté y était demeurée fixée, permettant toujours à l'objet d'accompli sa fonction première...Et lorsque que quelqu'un s'avança dans sa cellule il y porta une main, toujours avec cette même précision imperturbable, presque inhumaine.
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Akaracthe Mar 28 Jan 2014, 22:17

"Ils sont vingt... On doit en laisser filer le moins possible."

A cet instant la vampire se figea. Il était hors de question d'en laisser filer. C'était clair et net. Elle s'immobilisa dans l'ombre, sachant pertinemment qu'elle ne se ferait detecter que beaucoup plus tard. Il fallait mieux évaluer la situation, Theorem eu l'air de le comprendre, et se jeta sur les ennemis espérant les prendre par surprise : ce qui marcha, car il prit rapidement l'avantage sur le combat. Mais ça n'allait pas durer longtemps, elle lui porterait son aide dans une poignée de minutes.

         "Des cléricaux hein... Certains ne sont dangeureux que par leur foie en cette conne d'Eglise, d'autres..."


          "Sont dangeureux par leurs armes et leurs magies. Des géants fidèles et ultra chiant en somme. Que du bonheur !"

Il fallait se dépecher, la suprises de ces foutus guerriers s'estompait, ils étaient extrêmement nombreux par rapport aux créatures, leur surnombre allait dépasser la goule. Mais une dernière chose l'intriguait.

            "Je dois le localiser... avec précision."

Quelque chose clochait. Les "gardes" semblaient avoir tout fait pour empêcher les monstres de partir, comme si ils n'avaient pas compris ce qu'ils étaient venu chercher... En effet e lieu où l'odeur de Séraphin s'avançait était quasiment vide, dont la voie était aussi libre que les lisières du Donjon Kanabo. Elle ferma les yeux, quitte à être une vampire, autant de temps à autres utiliser ses sens... Elle se sentit mouvoir... Ce qu'elle pensait être un cul de sac était bel et bien la geôle de l'humain.
Elle ouvrit les yeux au moment où une lance sacrée lui frola la joue. Elle n'eut qu'a décaler sa tête de quelques millimètres pour l'esquiver.


            "Bon, je suis repérée".

Elle décrocha le masque de son visage, et Kazui prit l'apparence du Katana. Elle se jeta sur le pauvre lancier qui se fit égorger d'un coup de main habile. La masse du groupe semblait se concentrer vers la goule, cependant la vampire se retrouva très rapidement encerclée.
2 épéistes, l'un possédait une longue arme, le second deux plus courtes.
1 lancier debout, son armure était lourde, il devait être lent mais serait plus difficile à éliminer.
Un géant avec un masse, qui se précipita sans préavis sur Aka.
Sa masse s'arrêta net devant le visage d'akaracthe. Dans ses mains elle tenait un petit bijou scintillant.


                 "J'adooooore cette magie!"

Capturer les ombres était si simple lorsque son assaillant était une brute... Elle continua le tour de son assemblée, en plus des 4 premiers protagonistes autour d'elle, elle repéré... une femme ?

              "Qu'est-ce que c'est que ce..."

La massue bougea. La vampire transperça en pleine poitrine le colosse, qui s'effondra le regard vite à ses pieds. Elle rechercha l'être qu'elle venait de voir, mais se figea en constatant qu'elle avait disparus.

              "AKARACTHE"

Elle eut tout juste le temps d'esquiver une deuxième lance. Décidemment ces humains adorait jeter leurs armes de manière complètement aléatoire, mais elle en profita pour glisser Kazui au creu de la gorge du lancier. Plus que 2 .
Malheureusement ces deux bougres étaient beaucoup plus rapides, agiles, et surtout ils avaient l'air d'avoir développé des capacités spécifiques : leurs armes étaient puissantes, mais de cette puissance disparue, comme habitée... Plus les lames s'entrechoquaient, plus Akaracthe.. faiblissait. Il lui fallait du sang, et rapidement.
D'un coup de botte solide elle repoussa deux combattants. Jetant un oeil à Theorem, elle lacha Kazui.


                  "Je deteste ces manières de sauvages, mais à quoi bon jouer proprement avec l'Eglise..."
Ses pupilles se rétrécirent, et le jaune de ses yeux devint subitement pourpre. Ce n'était pas uniquement une question de propreté, juste que malgré son âge, elle risquait de ne pas réussir à se maitriser ...
Elle se rua vers un homme, lui inséra ses crocs dans son cou si pâle, et le vida rapidement de son sang. Elle  fit de même avec un deuxième, puis un troisième, puis...
Le quatrième se jeta sur elle, au lieu du contraire.
Comme réveillée d'un long songe, elle hésita avant de mordre, puis se recula.
Le contact avec la peau du guerrier brûla les mains du buveur de sang.

           "Merde!"

Ils n'étaient plus qu'une dizaine debout, la vampire récupéra son ombre, et se mit en tête de rejoindre la goule.
L'image de ce qui ressemblait plus à un esprit qu'a une femme la stoppa.
Malgré le sang qu'elle avait bu, elle constata que plusieurs parties de son corps était meurtri. Son bras arborait d'une longue blessure verticale, se devait être un coup d'épée. Heureusement pour elle rien de bien profond. Elle se sonda et fut soulagée de voir qu'aucun os n'avait pris de coups.
Il n'en restait plus que 10. Mais 10 foutrement tenace... Et enduit d'une espèce de substance qui faisait que la vampire ne pouvait avoir aucun contact physique.


                "C'est mal barré pour se régénérer avec ces conneries".
Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue15/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Theorem & Ishtar Dim 02 Fév 2014, 17:40

Le combat s'annonçait aussi dur qu'épuisant, mais il fallait bien faire de son mieux pour vaincre et libérer Séraphin. Ils devaient certainement s'imaginer que ces monstres n'étaient là que pour mettre un terme à leurs attaques ou a leurs expériences, mais il en était tout autre. Ces monstres venaient pour un tout autre but, celui de libérer un de leur camarade. Akarachte se faisait plaisir à attaquer ses ennemis, mais Theorem faisait bien attention à ne pas tuer inutilement ceux qui avaient l'air d'être de réelles menaces. Il croisa le fer, masque sur le visage pour s'isoler d'une sorte d'air saint qui aurait affaiblis grandement les undead. Heureusement que cet air néfaste ne pénétrait pas son organisme. Le combat allait suivre avec une certaine intensité alors que le nombre de gardes mit hors combat par Theorem s'accumulait. Cependant, la quantité d'adversaires à seul était quand même élevée.

*il y a quand même pas mal de clercs et leurs niveaux sont très élevés... J'ai besoin de renforts.*

Plaquant sa main sur le coeur slime, Theorem se concentra en formant autour de lui plusieurs cercles d'invocations. Les slimes n'étaient pas des créatures impies alors cet encens ne leur ferait aucun effet. Les cercles d'invocations se précisèrent d'avantage alors que des formes commencèrent à en émerger.


Sacro sauvetage Pouvoiranimisme


Theorem fit se dresser trois silhouettes ténébreuses et luisantes alors que les gardes déjà hors combat virent leurs épées récupérées, l'un d'entre eux très androgyne leva une grosse épée à deux mains d'origine elfe noire. Theorem se mit instinctivement en duo avec son alter ego, Adin. Depuis plusieurs mois, le slime noir voulait en découdre et sortir de son hôte. Ca allait être le cas.

"Prêt Theo-gifu sama ?"
"Prêt A'din !"

L'un contre l'autre, ils commencèrent à attaquer avec comme accompagnateur deux autres slimes qui combattaient avec ce qu'ils trouvaient. Le combat avec les derniers gardes cléricaux allait devenir plus intense encore alors que la goule montrait tout son talent dans la maîtrise du sabre et des slimes qui partageaient la même science par leur hôte.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue32/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  La Sainte Église Dim 02 Fév 2014, 18:51

Les soldats ne semblaient nullement effrayé par les morts de leurs camarades, fussent elles atroces, sous les crocs de la vampire ou la lame de la goule. Ils avaient connu et vu bien pire lors de leur entrainement, et ainsi les  laies qu'avait subie la vampire les influençait bien plus, les galvanisant. De fait ils ne firent que resserrer leurs rangs prou combler leurs pertes avançant à pas lents et ordonnés pour acculer les créatures. Ces dernières bénéficièrent cependant d'un renfort des plus efficaces, des slimes... Ces créatures, des plus délicates à tuer, entamèrent le combat avec les soldats du clergé qui, bien qu'assez habiles pour les repousser sans mal ne parvenaient pas à leur infliger de réels dégâts, n'ayant pas l'équipement pour cela. Néanmoins, il aurait été ridicule qu'un sanctuaire de l’Église ne se soit pas tenue prêt à affronter n'importe quel type de créature, et ce fut justement à cet instant que les incantations des prêtres s'achevèrent, des traits de lumière jaillissant des mains du plus prompts pour venir frapper de plein fouet un slime, qui se décomposa rapidement, ce sort n’affectant pas seulement les créatures de la nuit. Un second visa Theorem, le ratant de peu, mais se faisant il permettait au troisième et dernier clerc de viser l'haïena...

Mais alors une explosion se fit entendre suivi d’un nuage de fumée qui envahit la pièce, faisant crachoter et tousser les combattants, les empêchant de lutter plus longtemps, et le sortilèges du mage venant frapper en vain un mur. La victoire était ainsi acquise pour la goule et la vampire... Mais elles n'eurent rien de plus à faire, de nouvelles silhouettes se découpant dans la fumée, bientôt suivis des cri et râles des ceux qui périssaient. Les formes étaient confuses une des nouvelles silhouettes semblant sinuer d'un soldat à l'autre avec une efficacité meurtrière. Un instant un chakram jaillit du nuage de fumée avant d'y replonger, mû par une étrange force. En une poignée de seconde c'était finie, et le nuage se dissipa peu après, laissant apercevoir ces renforts impromptus. Des humains, au nombre de cinq, mais atypiques. Dans leurs rangs se comptaient trois hommes. L'un, aux cheveux d'un blond sale était vêtu de haillons et curieusement maigre comme s'il ne s'alimentait guère, récupérer une carte de jet plantée dans la gorge d'un des gardes. un autre, aux cheveux aussi blond mais plus court, paraissait bien jeune, à peine la vingtaine, et avait un large sourire aux lèvres, contractant étrangement avec la lame ensanglantés qu'il avait en main, et qui avait appartenu à un des gardes tué, qu'il fixa avec ravissement avant de jeter au sol, sans pourtant se défaire de son sourire. Quant au dernier il arborait de longs cheveux bruns et était armé d'un longue lance, il adressait un sourire charmeur aux deux créatures, semblant faire peu de cas des cadavres à ses pieds.

Quant aux femmes, L'une, plutôt jeune et ayant la chevelure rousse arborait deux sangles auxquelles étaient accrochées des flasques et des sacoches, emplie de substances explosives et fixait l'androgyne et la vampire avec défi, semblant les jauger du regard. L'autre paraissait plus âgée, dans la quarantaine, et arborait un chakram ensanglanté à la main, elle paraissait fatiguée. Pourtant ce fut elle qui prit la parole.

"Eh bien... Encore des créatures,  il faut croire que vous êtes à chaque fois sur les mêmes affaires que nous... enfin je pense que c'est normal quand on a un ennemi commun. Dites moi par curiosité...Qu'est ce que vous faites ici ?"

A peine avait elle posée sa question que des ordres furent donnés à la va vite. Ils avaient éliminés ceux qui gardaient l'entrée, mais les gardes lancés à la poursuite d'Akaracthe avaient trouvé le passage par lequel les créatures  étaient entrées et s'avançait afin de prêter soutiens aux leurs dont ils ignoraient le trépas, ce qui amena à une exclamation de la part de la femme mûre, qui se détourna des monstres.

"Sans l’effet de surprise on va pas pouvoir s'en défaire aussi facilement. "Orgueil", va faire ce pourquoi on est là avec "Avarice" ! Quant à vous les créatures. Je suppose que vous êtes là pour sauver un des vôtres, comme vos camarades de la dernière fois, agissez, mas vite. Disons que la situation va rapidement devenir... Explosive."


La rousse et l'homme maigre s’éloignèrent alors s’enfonçant par une voie les menant au cœur de la prison, alors que les trois autres se regroupaient, se tenant prêt à profiter de l'étroitesse du passage pour ralentir l'avancé des gardes... La meneuse prit cependant encore la parole, fixant encore les monstres.

"Ah... Et gardez vos questions pour plus tard ! Je suis trop fatigué pour les entendre."

Le jeune homme rit alors, tandis que les gardes devenaient visibles, et s'arrêtaient brusquement en se rendant compte de la situation.

"Ah quel dommage que "Haine" ne soit pas encore là, il adorerait !"
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Akaracthe Mer 19 Mar 2014, 16:43

-Ils se seraient appelés taré1 et taré2 je crois que ça m'aurait fait exactement le même effet.

Akaracthe explosa de rire à l'écoute de Kazui qui semblait loin d'être enchanté par cette... interruption de combat assez étrange. En y reflechissant, les ombres telles que lui étaient réputés bons assassins, la vampire aussi mais... elle appréciait les éfusions de sang, à l'inverse de son compère. Il avait du trouver ces 5 personnes "explosives" peu à son goût, mais après tout, qu'importe ?

"Camarades de la dernière fois".
Elle eut un instant de reflexion. Ils étaient visiblement loin d'être les premiers à être entré ici : peut-être ce qui, du coup, expliquerait le renforcement des gardes extérieurs.
Le mot camarde la gênait.
Non pire.
Elle était véxé.
Fichée comme différente même pour sa race, elle avait toujours sur arboré ce ton et ce comportement hautain et suffisant; différente, plus intelligente, plus meurtrière... mais depuis quelque temps la vampire avait l'impression de se faire englober dans une sorte de généralité ou de groupe. Elle ne le supportait pas, et comme pour répondre à une provocation elle baissa les yeux et sourit de toutes ses dents, dévoilant des crocs pleins de sang et réclamant compensation.


            -Nous ? Des questions? Sur de pauvres gens s'attaquant à l'Eglise ? Je ne savais pas qu'il fallait se justifier d'acte d'agression envers ces saletés d'humains. Désolée, nous valons visiblement mieux que "ça".

Elle toisa les protagonistes, leur lançant un défi du regard. Fit un signe à Theorem, et fonça là où elle pensait sentir la présence de Seraphin.
Elle était vexée.
Mais pas stupide.
Elle savait pourquoi elle était venue, et il était strictement hors de question de se détourner du but premier.
Enfin...

Pour le moment ?
Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue15/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Theorem & Ishtar Mar 25 Mar 2014, 10:47

Cette arrivée en fanfare fracassante agaçait également Theorem qui voyait malheureusement ce qu'il détestait voir : des mercenaires humains tuer d'autres humains. C'est dans ces moments que la goules haiena se répétaient cette vieille fable que sa mère lui racontait. Elle disait que si les humains n'avaient pas la peur des monstres, ils devaient nourrir leur soif de sang dans celle des leurs. Comme pour s'assurer qu'Aka était d'accord avec le plan de laisser Orgueil, Avarice et compagnie se débrouiller avec les soldats de l'église, il la regarda et son signe fut suffisant. Le conflit perdurerait sans eux et il décida donc de foncer avec elle là où l'odeur de Séraphin se fit plus forte.

"Haine... J'ai connus un humain qui se faisait nommer le Porte-Haine. Je me demande s'il est lié à cette bande de mercenaires humains."

Une information à vérifier avec ses services de renseignement. Rappelant Adin et ses soldats slimes à lui, Theorem s'arrêta avec précipitation devant un couloir qui dégageait un courant d'air de l'extérieur. Sûrement un autre puis de ventilation plus loin. Voila qui leur ferait une sortie rapide et immédiate. Le Haiena regarda autour avant de rejoindre Aka déjà devant la cellule de Séraphin. Plaçant sa main sur la serrure de la porte, du slime rentra dans le mécanisme et épousa la forme de la clé pour ouvrir cette dernière avec rapidité, comme s'ils avaient eut la clé.

"Séraphin ! On vient d'extrader, en route !"

Le Haiena lançait des coups d’œils inquiets vers le couloir ayant de l'air frais, le son des combats plus loin leur revenant en échos. La bataille viendrait jusque là certainement. Theorem savait que leur ouverture ne tiendrait pas éternellement, il fallait s'enfuir maintenant !
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue32/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Seraphin Mar 25 Mar 2014, 18:21

"Paresse" Eut un faible rire face à la remarque de la vampire, ne s'en offusquant guère, alors que cette dernière tournait les talons, se dirigeant sans doute avec son compagnon vers ce qui les amenait en ces lieux. Elle se demandait par ailleurs de quoi il s'agissait, mais cela pouvait attendre, ils avaient des affaires plus urgentes à régler, comme les gardes qui s'avançaient vers eux, et tant pis pour les questions auxquels ils n'avaient pas répondu. Ainsi elle eut un dernier sourire avant de se retourner, adressant un regard las aux soldats qui s'avançait vers eux, et les pointant d'un geste du doigt des plus lents, qui fut rapidement suivit par son chakram qui ouvrit la voie, rapidement suivi de "Envie" et "Luxure" qui profitèrent du goulot d’étranglement que formait le couloir pour affronter leurs ennemis sans se retrouver submerger par le nombre, les gardes adoptant cette fois une stratégie offensive, car ils savaient que d'autres intrus se rendaient en d'autres points du complexe. Mais leur progression se heurtait à une forte résistance qui assurait une relative tranquillité aux autres étrangers.

Ainsi Theorem et Akaracthe ne furent guère plus inquiétés durant leur marche vers la cellule de Séraphin, mais ce dernier ne se retournant même pas à leurs interpellations, continuant son ouvrage sans même paraître le moindre du monde perturbé. Néanmoins il parut brusquement s'interrompre quand la porte s'ouvrit, tout son corps se tendant brièvement avant de se relâcher, et sans se lever de son tabouret il se releva, fixant brièvement les deux inconnus, sans sembler les reconnaître. Ses yeux étaient étrangement vides et ses pupilles dilaté. Il était évident qu'il était drogué, mais alors qu'il paraissait être simplement privé de sa volonté, il tendit brusquement le bras sur l’atelier, puis vers Theorem et Akaracthe, tenant qui lui avait curieusement été laissé, et en un cri bestial il le pointa sur le crâne de l'haiena. Ses traits trahissaient une rage intense comme si les créatures lui avaient causé un grand tort... Mais à peine avait-il fait ce geste, que son regard se posaient vraiment sur celui de ses amis qu'un bref tremblement le parcourut, et que le pistolet retomba sur le meuble, tandis que l'humain tremblait doucement, se prenant le crâne entre ses mains et de faibles murmures lui échappant, presque étouffés.

"Theorem, Akaracthe... Je dois... Tuer... Partir... Mais... Projet… Drogue..."

il se relâcha alors la tête, son regard fixant à nouveau ses amis. Ce dernier, empli de désespoir, Theorem l'avait déjà vu lorsqu'il avait manqué de se suicider, mais il était évident que Séraphin paraissait lutté intérieurement et que cela lui en coutait. Puis brusquement une détonation retentit dans l’air, le tir du pistolet…pointé sur la machinerie sur laquelle il était en train de travailler encore quelques secondes avant, soufflant alors avec un sourire un peu perdu, et se tournant vers la sortie, titubant vers elle, sa précieuse arme en main et désormais déchargée.

"Libre… "
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue21/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Akaracthe Lun 28 Juil 2014, 22:27

Qu'est-ce que c'était... de la compassion? Oui certainement de la compassion... Etrange, mais s'en était. Ils retrouvaient Seraphin dans un sale état... désespéré ? Frustré ? Angoissé ? Impossible de le determiner, mais il était probablement en train de mourir, ou juste drogué. L'humain baragouinait des mots avec un souffle saccadé, irrégulier, comme en transe, ou une connerie du genre.

Akaracthe voulait s'approcher, peut-être pour le prendre dans ses bras, peut-être pour lui souffler un "tout va bien" , mais rien à y faire... seul un sentiment de médiocrité s'était attaché à son coeur. Autre chose, la vampire se rendit compte rapidement qu'elle devait vite reculer hors de la serrure, les yeux ecarquillés. Le cou de Seraphin ne faisait pas que l'attirer, il l'obsédait. Contre-coup du combat précédent ? Ses pupilles étaient toujours aussi rouge, elle se sentit partir dans une douce frénésie, qu'elle n'avait connu depuis longtemps. Discrètement, elle se trancha légèrement la cuisse droite avec son sabre, espérant que la douleur lui serve de focus.


Ca avait l'air de marcher. Elle put articuler machinalement quelques mots.

-Si on se dépeche on devrait pouvoir sortir d'ici assez aisément, évidemment si tout le monde tient debout...

Pas la peine de relater ce que l'on venait de croiser à Seraphin. Il avait l'air déjà bien assez destabilisé, pas la peine d'en rajouter une couche.
Aka repensa à cette femme. Une femme d'Eglise ? Non, elle n'en avait pas l'air. En tentant de se remettre en mémoire les traits fins de cette femelle, la vampire fut prise de vertiges violents.
Etrange.
Très étrange.
Sa frénésie. C'est le problème, avec un vampire pseudo-assassin qui perd l'habitude des éfusions de sang. Ca allait rapidement passé, ou du moins... si rien de plus dramatique ne se passait.

-Theorem, j'ai pu voir que tu ne m'as pas suivis immédiatement, tu as trouvé une voie plus sûre que le premier chemin que nous avons emprunté ? On a encore quelques minutes, si vous voulez débattre...


Des mots, non. Un dégueulis de mots. Elle ne pensait pas vraiment à fuir, au contraire. Il fallait eclaircir quelques points ici. Cette femme, elle ne doit pas être très loin, et puis l'intrusion de "Haine" ou je ne sais quels humains, n'était pas naturelle non plus. Cependant, il ne fallait VRAIMENT pas alarmer les deux compagnons de voyage d'Akaracthe.

... ou en tout cas, pas immédiatement.
Akaracthe
Akaracthe

Féminin
Messages : 114
Expérience : 153
Métier : Assassin

Feuille de personnage
Niveau:
Sacro sauvetage Left_bar_bleue15/40Sacro sauvetage Empty_bar_bleue  (15/40)
Race: Non-mort
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Sacro sauvetage Empty Re: Sacro sauvetage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum