My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-48%
Le deal à ne pas rater :
Robot pâtissier Continental Edison – 8 L – 1200W
77.79 € 149.99 €
Voir le deal

Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell]

Aller en bas

Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell]

Message  Manigoldo Estocado Lun 11 Nov 2013, 21:56

*Manigoldo, tu es un imbécile : courir tête baisée et sans armes dans les oubliettes juste parce qu’un pécore t’as dit avoir vu une femme magnifique utiliser de la magie dans le coin, c’est on ne peut plus stupide ! Enfin, maintenant qu’on y est… autant explorer à fond.*

Franchissant une arche pleine de toiles d’araignées, le jeune homme secoua la tête car malgré ses précautions, des toiles s’étaient attachées dans ses cheveux. Il attrapa même une petite saleté à huit pattes qu’il jeta au loin derrière lui… Erk, ces sales bestioles ! Regrettant la présence familière de sa lance même si elle aurait constitué un désavantage certain dans un environnement si restreint, l’ex chevalier progressa encore. Heureusement, la zone était bien éclairée par des torches et quelques signes de passages convainquaient l’explorateur désarmé que quelques habitants passaient encore par ici. Maintenant, rien ne permettait de prouver que rien d’hostile ne s’était installé dans le coin et un humain sans arme et sans pouvoirs ne pouvait espérer grand-chose dans un tel lieu surtout si il se trouvait en combat. Vraiment dérangé par ce point là, Manigoldo chercha de ses yeux lavande un objet du décor qui pourrait lui être utile. A part un vieux candélabre rouillé abandonné là et habitée par une bonne demi-douzaine d’araignées de toutes tailles, il n’y avait rien à prendre.

Sentant un fourmillement familier sur son torse, le jeune humain baissa les yeux sur son plastron : les tatouages avaient encore changés de forme et d’intensité mais pour dire quoi exactement… Il n’en savait rien. Manquant de soupirer, l’ex chevalier à l’âme scindée en deux finit par mettre la main sur une pierre bien ronde et apparemment assez lourde pour bien amocher une cible humaine qui serait touchée en pleine tête. Evidemment, il y avait pas mal de chances qu’il tombe sur tout autre chose que des humains dans un endroit tel que ça : des morts-vivants, des squelettes et d’autres bêtes pas sympa comme il était écrit dans les livres. Manigoldo n’avait jamais été très friand des livres racontant ce genre d’histoires car elles étaient toujours enjolivées pour montrer les humains comme les plus forts malgré les traitrises et l’adversité. Lui il n’était pas un de ses héros en armure brillante et maniant l’espadon bénit par on ne sait quel cureton au nom de saint : il était seul et ne pouvait compter que sur lui-même et l’aide d’un habitant bien luné. Pour le deuxième point, Manigoldo espérait bien en trouver un vite car il lui semblait tourner en rond dans ces fichus souterrain et il n’y avait toujours aucun signe de Zira… C’était on ne peu plus frustrant.

Entrant dans une nouvelle zone plus large et au plafond plus haut, l’humain pesta intérieurement… Ca ne lui semblait pas bon mais alors pas bon du tout. Avançant malgré tout en baladant ses yeux lavande sur les recoins d’ombre, l’ex chevalier regretta de ne pas avoir prit une torche quand il en avait vu. Bien entendu, il lui suffisait de reculer de quelques mètres pour pouvoir le faire mais son instinct lui dicta que c’était trop tard. Reculant le pied, le jeune homme sentit sa botte coller à quelque chose de gluant… Une toile d’araignée ? Et bien plus épaisse que celle qu’il avait vue jusqu’à présent. Il n’y avait pas trente-six solutions : soit il était tombé sur une véritable araignée géante… Soit la préposé au ménage n’était plus passée par ici pendant des siècles ! Il ne restait plus qu’à espérer que la bête ne soit pas en embuscade, attendant de lui sauter dessus à la moindre occasion !
Manigoldo Estocado
Manigoldo Estocado

Masculin
Messages : 16
Expérience : 209

Feuille de personnage
Niveau:
Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Left_bar_bleue1/40Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty Re: Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell]

Message  Invité Sam 16 Nov 2013, 22:17

Les oubliettes d'un donjon ... elles ne constituent probablement surement pas le coin le plus agréable dont on puisse rêver pour une brève balade en solitaire, ni l'endroit le plus sûr pour une sieste. Néanmoins, elles bénéficient d'un calme quasi-constant et d'une obscurité appréciable. Enfin, il faut compter quelques exceptions à ce calme, troublé de temps à autres par les quelques animaux égarés et les aventuriers à la bourse vide qui tentent leur chance en passant par la porte de derrière.
Leur cauchemar somme toute. Et par extension, le quotidien de Celianne.

C'est dans ce genre de milieu qu'elle a toujours vécu, depuis aussi longtemps qu'elle se souvienne. Que ce fut-ce dans les montagnes de Zipangu ou dans le Donjon Tsuki, à présent conquis par l'Église, elle n'a jamais quitté les lieux cloitrés et peu éclairés. Dans ce genre de lieux, elle n'avait pas à se soucier quant au fait de se faire surprendre par un quelconque être qui aurait eut l'envie soudaine de la poignarder dans l'abdomen. Quelques toiles aux murs, deux ou trois cocons, une poignée de fils qui trainent et la voilà tranquille, avertie du moindre danger dans les environs. Il faut dire qu'elle ne lésinait pas question travail (si par travail on s'accorde à sous-entendre le fait de tisser de la soie à tout va), surtout lorsque ce dernier la prévenait de la moindre intrusion. Même si d'habitude, il ne s'agissait que d'un marcassin errant ou d'un paysan au cœur vaillant et aux muscles mous.
Mais nous avons tous notre lot d'exceptions. Surprise, cette journée-là en fut une.

Celianne s'occupait bien sagement dans cet antre de solitude, à peaufiner une batterie de cocons dans un recoin des souterrains. Au vu de la pièce, surement une ancienne cellule usée par le temps. Une grande toile, grisée par la poussière, se tenait dans un coin du plafond, en diagonale. Elle pensait qu'une fois ses cocons terminés, elle pourrait les accrocher là-haut pour venir en siroter le contenu de temps à autres, en cas de petite fringale.
Jusqu'au moment où un petit fil, noué sur un quelconque objet, vint à remuer de façon surnaturelle. Un fil déclencheur ... tendu par quelqu'un (ou quelque chose ... après tout, regardez dans quelle monde Celianne vit!). Dans ce genre de situation, la marche à suivre devait être claire et nette : remonter rapidement le fil et trouver la source du dérangement.



"Surement un porcelet égaré ... ma foi, ça fera l'affaire."
se disait-elle à voix basse


D'un pas pressé, avec ses cliquetis frappant sur le sol, l'exotique créature pénétra les nombreux passages des souterrains, tout aussi étroits que sinueux. Éventuellement, elle voulu changer de façon de faire un moment et grimpa au plafond. Bien qu'habituellement bas, certaines salles offraient des hauteurs plus adaptées à la grande taille de la bête. Et c'est exactement dans une de ces salles que se situait l'extrémité du fil déclencheur. Elle se souvenait de ce coin ... une énorme pièce, sombre et assez peu empruntée. Recouvrir la quasi-totalité de la pièce de toile lui avait pris une éternité. Mais, visiblement, ça avait payé ! Et puis, sur ses toiles, ses cliquetis frappant le sol disparaissaient, ne laissant place qu'à un silence.

La tête en bas et les cheveux pendouillant dans le vide, Celianne aperçu depuis ses hauteurs une silhouette assez familière. Un humain ... un AUTRE humain. Certes plus appréciable qu'un porc en terme de compagnie, elle n'avait pas spécialement envie de se battre avec un autre pécore sans avenir.
Enfin ... non ? Pas totalement comme les autres. Elle avait l'impression que celui-là revêtait une couche supplémentaire sur le torse. Une armure, peut-être ? Un pourpoint ?
Surement pas une tenue d'apparat.

Qu'importe ! Elle souriait déjà, laissant pendre une partie de son abdomen vers le bas, braquant presque l'insouciant empêtré. Elle n'avait plus qu'à attendre que ce dernier s'immobilise tout seul, comme un grand, dans le vaste réseau de toile. AU pire, s'il parvenait à les briser, elle n'avait qu'à lui "tirer" dessus, de quoi l'engluer définitivement au sol.
Mais bon. Elle ne croyait pas à ce genre de choses. Par de ce type de personne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty Re: Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell]

Message  Manigoldo Estocado Dim 17 Nov 2013, 10:22

Manigoldo avait raison d’avoir un mauvais pressentiment : après tout, un tas de toile d’araignée, une grande salle puant la mort et le renfermé (avec une pointe d’odeur de marcassin)… C’était suspect, il ne manquerait plus qu’un puits, un squelette et la venue d’un hobbit et le tour était joué ! Les muscles tendus à l’extrême, essayant de se dégager par quelques mouvements habiles des toiles qui empêtraient doucement mais surement ses vêtements, le jeune homme en fuite se maudit encore une fois de ne pas avoir insisté pour garder ses armes. Armé d’une misérable caillasse, il ne pourrait que ralentir brièvement l’adversaire en lui lançant dans l’œil ou en lui bouchant l’abdomen par un lancé douteux : même si ce serait très drôle de voir l’orifice secrétant de la toile appartenant à la maîtresse des lieux se voir bouché par un caillou, elle en revanche ne risquait pas de rire bien au contraire. Enlevant sa botte d’un fil gluant avec un geste sec, l’ex garde humain chercha des yeux une échappatoire : revenir sur ses pas ? Ce serait le plus logique surtout que le passage, plus étroit et mieux éclairé, lui serait sans doute salvateur. Ceci dit, il aurait tout le temps de se faire frapper dans le dos… Ou en pleine face car peut-être que son ennemi arachnéen se cachait dans le passage qu’il venait d’emprunter !

D’ailleurs, elle était où la sale bête ? Manigoldo avait fait du bruit et avait dû agiter un fil déclencheur pour attirer le propriétaire mais il n’avait capté aucune réaction. En plissant ses yeux lavande, le jeune homme la vit enfin… Et bon dieu il ne pu s’empêcher de lâcher un juron : une monster girl ! En un sens, c’était mieux que ce qu’il espérait mais c’était quand même un problème de taille. Pourquoi cela ? Et bien une bête sauvage est dominée par l’instinct donc elle reste dangereuse mais peut tomber dans un piège même simpliste si elle est affamée. Avec une créature pensante, c’était autre chose surtout si elle c’était une araignée géante : retorse et cruelle, les monster girl araignées n’étaient pas toujours bien vues. Est-ce que celle-ci se laisserait dominer par la faim elle aussi ? En tous cas, son abdomen pointant dans sa direction lui confirma cette désagréable impression. Constatant qu’heureusement il n’était pas tout à fait dans sa ligne de tir, Manigoldo s’en écarta d’un bond, malgré les risques qu’une telle manœuvre comportait (il y avait des toiles partout ou presque ici !) Pour retomber enfin sur un petit carré vierge de toile (un oubli sans doute). Regardant son adversaire en sortant son caillou discrètement, l’humain aux yeux violets dit dans un souffle :

-Salut toi… Hey, ranges moi cet abdomen à sa place : je suis un membre du donjon tout comme toi. Même si je suis humain, j’ai le droit d’être ici (*théoriquement tout du moins, on ne lui avait pas dit qu’il pouvait explorer toutes les zones du donjon mais soit*) donc t’as pas le droit de me bouffer.

Reculant un peu sa botte, Manigoldo heurta quelque chose et pensa au manche d’une hache ou bien à la hampe d’une lance : le deuxième choit serait parfait vu l’allonge de l’arme et l’expérience assez satisfaisante qu’il avait avec ce type d’arme. Enfin, peut-être n’aurait-il pas besoin de combattre si les mots qu’il venait de prononcer se frayaient un chemin dans la cervelle de l’habitante des lieux mais… Si ce n’était pas le cas, Manigoldo prévoyait d’envoyer le caillou dans la face de son adversaire puis se démener pour prendre l’arme derrière lui des doigts du mort et vendre chèrement sa peau !
Manigoldo Estocado
Manigoldo Estocado

Masculin
Messages : 16
Expérience : 209

Feuille de personnage
Niveau:
Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Left_bar_bleue1/40Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty Re: Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell]

Message  Invité Dim 24 Nov 2013, 17:46

Celianne jubilait presque déjà intérieurement, tant la tâche lui semblait être du déjà-vu. Pénétrant dans une de ses salles, l'impétueux voyageur pense d'abord à la raisonner avec de belles paroles. Ce après quoi, il tente lamentablement de fuir à toutes jambes ou alors prie tous les saints pour le sortir de cet endroit maudit. Ici bas, les choses avaient tendance à se répéter. Que ce soit de ses propres mains ou bien de ses toiles de l'épaisseur d'un doigt, on en finissait presque toujours au même résultat. En cocon.

M'enfin, cet étranger là avait l'air un chouilla différent. D'habitude, ceux pénétrant dans les sous-sols de la tour Kanabo étaient armés d'au moins une fourche, si ce n'est une épée, en plus d'une côte de maille ou de ce genre de choses. Mais non, celui-là gardait tranquillement les mains dans le dos et semblait vouloir éviter de faire face à la créature de Zipangu.
Dommage, car Celianne avait envie de s'amuser pour une fois. Encore collée au plafond haut, la tête en bas et les cheveux pendouillant dans le vide qui la séparait du sol, elle redressa son abdomen à sa posture d'origine. C'est avec un petit sourire en coin qu'elle se lia à la surface haute à l'aide d'une épaisse toile, la faisant descendre lentement jusqu'au sol. Deux de ses pattes arrière étiraient le fil pendant qu'elle, sûre de son coup, croisait déjà les bras.

Quelques secondes plus tard, la voilà les pattes au sol, le fil rompu derrière elle, à presque une bonne dizaine de mètres du voyageur. Celianne pris une voix très calme, comme si tout ce qui se passait était parfaitement normal.



"De un, humain, tu es ici chez moi. Loin de la terre ferme et probablement de ceux que tu connais. Et ce n'est pas très poli de s'inviter ainsi chez les gens. De deux ..."
dit-elle, avant de reprendre son souffle, ponctué d'un petit rire.

Rien de ce qui se passera ici ne sera entendu depuis l'extérieur. Je ne sais pas ce qu'y t'as amené en ces lieux, mais j'espère que tu as une bonne raison. Tu n'as pas envie que je te mordre pour le savoir."


Visiblement peu impressionné par la carrure de la créature, cet humain semblait de par sa posture avoir déjà affronté des êtres peu charmants. Peut-être avait-il de l'expérience ... ?
En tout cas, s'il voulait fuir, c'était maintenant ou jamais. À condition bien sur qu'il ait envie de tenter sa chance auprès des fils épais qui le séparaient à présent de la sortie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty Re: Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell]

Message  Manigoldo Estocado Mar 26 Nov 2013, 19:47

Soufflant lentement l’air de ses poumons pour calmer son cœur assez excité qui battait dans sa poitrine aussi vite que celui d’un lapin prit entre les crocs d’un loup, Manigoldo pensa à un autre plan d’action. Apparemment, le premier visant à appeler à la raison de la bête n’avait eut que peu de succès car l’araignée géante n’était pas si cruche que ce que sa nature le laissait à penser. Quoique, après tout, une araignée n’était-elle pas censée être fourbe de nature et plus intelligente que la moyenne ? Tout un casse-tête n’est-ce pas ? Et surtout, c’était une énigme que le jeune chevalier en fuite n’avait pas le temps de résoudre avec l’autre qui le regardait en se disant à quelle sauce elle allait le bouffer ! Même si le destin de repas pour araignée pouvait paraître effrayant, il n’en avait pas trop peur : même si elle était sur son terrain, la bête était loin d’atteindre le niveau martial de Zyra… Parce que mon dieu cette espèce de folle pourrait bien mettre la pâtée à une demi-douzaine de gars bien entraînées à mains nues ! S’arrêtant sur ce détail assez insolite, Manigoldo se dit qu’il n’avait jamais vu sa ‘’Némésis’’ utiliser des armes autres que ses poings et ses pieds pour se battre… Une chose qui rendait notre petit chevalier en fuite presque jaloux !

Enfin bref, si il voulait un jour pouvoir devenir aussi fort que la succube très douée avec son corps, il fallait tout d’abord qu’il ne finisse pas dans l’estomac de l’autre ! Et pour cela, mieux faudrait faire en sorte de dissuader Celianne de faire quoi que ce soit de néfaste à sa santé. Prenant une petite inspiration en verrouillant bien la position du manche d’arme dans son dos, le jeune homme plissa ses beaux yeux violets et dit d’une voix toujours posée mais plus mordante :

-Je m’excuse de m’être introduit sur ton territoire grande araignée du Zipangu mais je suis à la recherche de quelqu’un sinon quoi je n’aurais pas mit les pieds ici sans m’annoncer à l’avance. Vois-tu, cette personne est très importante pour moi et m’a même mit ce tatouage sur le torse que tu vois sur mon armure pour savoir où j’étais à tout moment. En gros, si tu me fais du mal, cette personne saura instantanément ce qui se passera.

Peignant un petit sourire sur son visage, conscient qu’il bluffait à moitié, Manigoldo poursuivit son petit exposé :

-Cette personne est sacrément plus puissante que tout ce que toi ou moins pourrions avoir vu de toute notre existence et autant dire que si elle vient ici si je suis blessé, tu n’auras aucune chance de survie : pour éviter ça donc, mieux vaut que tu m’excuses et me laisse gentiment repartir de mon côté avec mes plus plates excuses je le répète.

Prenant enfin l’arme dans son dos pour la ramener devant lui, constatant avec plaisir qu’il s’agissait d’une hallebarde tranchante en bon état (voir post boutique), Manigoldo la fit tourner devant lui avec agilité puis la posa sur son épaule d’un geste souple. Finissant enfin de parler :

-Si par contre tout ce que je viens de te dire ne t’intéresse pas et que tu ne veuilles pas me laisser partir qu’il en soit ainsi mais ça ne se passera pas comme ça : l’idée de me faire bouffer me plais pas trop…

Gardant une main dans sa poche où se trouvait toujours son caillou, le jeune homme utilisa l’autre pour faire tourbillonner son arme d’hast tout en gardant un œil sur Celianne : un lancé vers son visage la forcerait à se défendre et lui laisserait le temps de combler la distance pour un coup au torse, logiquement vulnérable même chez un monstre de ce genre. Evidemment, Manigoldo espérait toujours une issue pacifique mais il doutait avoir été assez convaincant pour calmer l’araignée géante. Enfin qu’aurait-il pu faire d’autre ? Pas offrir quelqu’un d’autre en contrepartie ce serait déshonorable et quant à l’option de juste tourner les talons en fuyant… Ce serait signer son arrêt de mort ! Au moins, au combat, il aurait encore une chance.
Manigoldo Estocado
Manigoldo Estocado

Masculin
Messages : 16
Expérience : 209

Feuille de personnage
Niveau:
Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Left_bar_bleue1/40Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell] Empty Re: Arachnophobes, s'abstenir ! [pv Celianne Dwell]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum