My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

2 participants

Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Felina Sam 11 Jan 2014, 01:50

.
[HRP : Action se déroulant le jour même de la victoire contre les forces de Focus Naviento. Je m'excuse encore pour mon absence et remercie Shkeil et Engar pour leur patience =).]


J’ouvris péniblement les yeux sur mon lit d’hôpital. J’étais dans un couloir, et non dans une chambre. Il y avait de l’agitation, beaucoup de blessés surement, et plus beaucoup de places disponibles. Mais je pouvais lire une lueur de soulagement dans les yeux des infirmières et docteurs autour de moi.

" On a gagné ? "

Une infirmière blonde occupée à soigner un elfe inconscient se retourna vers moi avec un sourire. Ho, on avait donc gagné ! Je voulu me relever et sauter de mon lit, mais une soudaine et vive douleur dans tout mon corps m'en dissuada immédiatement. Le sourire de l'infirmière s'effaça et elle s'approcha de moi d'un air mécontent.

" Vous ne comptiez tout de même pas vous levez ainsi ? Mademoiselle, considérez vous heureuse d'être restée sous votre forme animale après vos blessures, et d'avoir été amené ici rapidement par Engar, parce que ce n'est pas ce corps frêle qui aurait pu supporter ces horribles traumatismes. Regardez-vous donc ! "

Je la regardai un court instant avec mon air stupide - chose qui sembla lui déplaire - avant d'obliger mon cerveau à rassembler mes derniers souvenirs. L'onde de choc du démon m'avait propulsée contre un mur. Des os s'étaient brisés, des parcelles de peau s'étaient déchirées. Je levai le drap de mon lit pour constater les dégâts…

" Vous avez été soigné avant d'arriver ici, il va s'en dire, sinon vous seriez probablement morte et revenue au cercle. Reposez-vous une petite heure avant de partir s'il vous plait. Autrement je vous attache à votre lit. "

Essaie donc… Pensais-je, amère. Mais je me résignais à l'écouter, à la vue des dizaines de plaies encore trop fraiches sur mon corps. Je pouvais tenir une heure. Oui, une heure ça allait.
Kumie ! C'était elle qui m'avait guérie durant le combat. Étrangement, je le savais. Et Engar… mon frère m'avait sauvé une nouvelle fois. Je frémis de rage en l'imaginant prendre d'énormes risques pour moi. J'espérais de tout mon cœur que Shkeil était resté sagement dans notre chambre, à l'abri de toute cette folie. Il était si faible… Son combat final approchait. C'était imminent.

Une pensée sinistre traversa mon esprit sans que je puisse la retenir, ravivant une douleur aigüe et trop familière dans mon ventre. Ma famille morte. Shkeil si faible pendant que mes crocs se plantent dans sa chair. Ces flashs étaient insupportables. Une remontée acide me lacéra la gorge et mon estomac se retourna. Je me penchai sur le côté pour rendre mon repas du matin… par terre. Je relevai les yeux sur l'infirmière plus que furieuse.

" Cessez de vous agiter ! "

Comme si vomir était une passion…
Un gobelin apparut dans le couloir, au pas de course il arriva devant moi en prenant bien soin de contourner mon "repas".  Il me tendit une lettre avant d'ajouter :


" Je m'excuse du retard, comme vous le comprendrez, une attaque d'envergure a retardé ma course ! Bon rétablissement Felina. "

Le coursier repartit aussitôt. Qui pouvait bien m'écrire ? J'ouvris l'enveloppe  et déplia la lettre. Elle était d'Engar, quand il était en prison. Je ne l'avais pas vu depuis, jusqu'au aujourd'hui, avant d'être assommée.

Lettre d'Engar:

Il me fut évidement impossible de retenir mes larmes. Je ne lui en voulais pas, même si la façon de m'annoncer la mort de ma famille avait été atroce. Je le voulais simplement heureux. Avec Kumie, et leur enfant. Mon futur neveu… Tout ça était merveilleux. Sa lettre me toucha au point que je me mis à sangloter sur mon lit, sous le regard désapprobateur de mon infirmière. Je m'empressai alors de lui répondre après avoir demandé du papier et un stylo. J'avais tant de choses à lui dire moi aussi. Puis L'infirmière qui s'était absentée un long moment revint me voir, j'avais terminé ma lettre, et je me sentais mieux. Plus pour longtemps.

" Felina, vous allez pouvoir partir maintenant, mais ménagez-vous. On m'a chargé de vous dire que Shkeil est mort pendant la bataille. Il est à présent au cercle de résurrection. "

Ce fut comme une bombe qui explosa dans ma tête, envoyant des charges électriques dans tout mon système nerveux.  J'ouvris la bouche pour lui crier dessus, mais mon corps changea d'avis et sauta de mon lit pour sortir de l'hôpital. J'étais faible, mais ça n'avait pas d'importance. Shkeil ne devait pas mourir, son état ne le permettait pas, sa bête était là, prête à surgir à la moindre occasion. Je grimpai les escaliers comme une démente, satisfaite de n'avoir à monter qu'un seul étage. Mon épaule heurta brutalement les portes de la salle de résurrection qui s'ouvrirent bruyamment. Mon loup était là. Faible comme jamais, ne tenant même plus debout. La fatigue sur son visage me brisa le cœur. Puis autre chose attira mon attention. Comme une terrible évidence. Une horrible menace. La pleine lune ! C'était ce soir, maintenant, nous n'avions plus une minute à perdre.

Je me précipitai sur Shkeil et passa son bras autour de mes épaules pour le relever et l'aider à marcher. Mes propres blessures me lancèrent, mais c'était le dernier de mes problèmes. Son odeur était rassurante, le contact de sa peau brulante un peu moins.

* Bon sang, Shkeil... Je ne sais pas ce que tu fiches ici, mais tu as intérêt à survivre à cette nuit ! *
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue34/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Shkeil Sam 11 Jan 2014, 14:54

L'impression de devoir lutter à chaque seconde face à quelqu'un, devoir pousser pour être le premier à franchir la porte. La porte de la vie, de la résurrection. Celui qui franchirait cette porte aurait le corps à son réveil. La lutte était sans merci, mais il ne pouvait y avoir qu'un seul vainqueur... Et ce fut lui.

Au moment où le corps du lycan reprit forme au cercle de résurrection, il semblait hésiter entre ses deux apparences, puis finalement ce fut sa forme humaine qui prit toute sa consistance. Shkeil était faible. Il avait du mal à bouger, mais avec la guerre, il y avait eu beaucoup de morts, et le cercle devait être libéré. Les gardes associés à cet endroit l'aidèrent à se mettre à côté pour que les autres victimes puissent revenir à la vie, et s'occupèrent de ces dernières quand ils virent que le loup-garou restait conscient et une fois qu'ils l'eurent informé du résultat de la guerre. Ils avaient gagné.


*Pas grâce à toi.*

*Ni à toi.*

La salle commençait à se vider quand les portes furent ouvertes avec fracas pour laisser une panthère noire qui semblait furieuse, puis qui se dirigea immédiatement vers lui. Il ne pouvait y avoir qu'un seul être qui pouvait agir ainsi, et de sa part, il s'attendait à des remontrances immédiates. Felina l'aida à se relever en lui permettant de s'appuyer sur elle.[/i]

* Bon sang, Shkeil... Je ne sais pas ce que tu fiches ici, mais tu as intérêt à survivre à cette nuit ! *

Le lycan ne put s'empêcher de sourire. Elle avait été à peine plus longue à faire ce sermon que ce qu'il aurait pu penser.

"Il n'y avait pas d'abri... Des troupes sont passé par les fenêtre de la zone des résidences, j'ai simplement eu le malheur de tomber sur Focus lui-même."

Le lycan grimaça, puis passa sa main là où la lame du saurien était passé. Ce n'était pas lui qui était à la dominance du corps à ce moment-là, mais il avait ressenti également la souffrance infligée, et elle restait en souvenir.

*C'est moi qui aurait du revenir, pas toi!*

*La ferme...*

Félina et lui commencèrent à marcher vers leur chambre. La Pleine Lune approchait, il le sentait au fond de son être. C'était pour cela que sa Bête était calme, étrangement calme. Elle se préparait à revenir, et elle savait bien qu'il ne pourrait pas la retenir... Sauf en la battant avant. Tout le matériel qu'il avait réuni le mois passé était dans leur chambre, y compris ses menottes qui avaient été remise ici après la bataille. La poudre d'herbes qui lui avait été vendue par la lamia Ophyde était dans un tiroir bien à l'abri. C'était sur cette poudre que leur espoir reposait.

Shkeil fut déposé sur le lit pendant que Felina partait lui chercher de l'eau et cette fameuse poudre.


"Tu te souviens de comment tu peux m'aider? Ta télépathie devrait te permettre de pouvoir me parler quand je serais dans cette transe. Mais je ne sais pas si je pourrais te répondre, ni même si j'en aurais le temps. Je ne sais pas comment cela va être. Mais je ferais tout pour que la Bête disparaisse et que je revienne, libre."

*Tu ne sais pas ce qui t'attends*

*Tu n'en sais rien non plus.*

*Tu va perdre et cela me suffit*


Dernière édition par Shkeil le Sam 11 Jan 2014, 21:17, édité 1 fois
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue25/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Felina Sam 11 Jan 2014, 19:00

Malgré la situation je surpris Shkeil sourire suite à ma remarque. Ce sourire avait le pouvoir de m'apaiser, comme si tout devenait plus simple en une seconde, comme si nous étions en sécurité.

"Il n'y avait pas d'abri... Des troupes sont passé par les fenêtre de la zone des résidences, j'ai simplement eu le malheur de tomber sur Focus lui-même."


Je marquai un temps d'arrêt pour digérer cette information sans exploser de rage, inspirai un grand coup en fermant les yeux, puis continuai de marcher vers la chambre. Il était inutile d'en parler maintenant, j'étais suffisamment angoissée, et je ne voyais pas l'intérêt de le réprimander si il n'avait pas eu d'autre choix. Une fois arrivés je m'empressai de le déposer sur le lit, et allai chercher la poudre d'Ophyde dans le tiroir où elle était rangée.

"Tu te souviens de comment tu peux m'aider? Ta télépathie devrait te permettre de pouvoir me parler quand je serais dans cette transe. Mais je ne sais pas si je pourrais te répondre, ni même si j'en aurais le temps. Je ne sais pas comment cela va être. Mais je ferais tout pour que la Bête disparaisse et que je revienne, libre."


Libre. Je sentis les larmes me remplirent les yeux. On y était. La situation devenait soudain si réelle. Je pouvais perdre Shkeil ce soir, c'était ça, la réalité. Je me souvins alors de ma première rencontre avec la bête, de ma main cherchant celle de Shkeil au travers les barreaux de son cachot. Du temps était passé depuis, et même si nous savions tous deux que ce moment viendrait, je redoutais le pire. Je ravalais mes larmes avant de me retourner vers lui. Je devais être forte, maintenant plus que jamais, pour lui.

" Oui, je vais essayer de ne pas trop te déconcentrer au début. Ensuite je serais là. N'essaie pas de me répondre si c'est trop dur, concentre toi sur l'ennemie. Je te tiendrai la main jusqu'à la fin. J'ai confiance en toi, tu vas réussir. Il le faut. "

Je m'occupais de placer quelques coussins derrière lui, puis alluma les bougies de notre chambre. Ca aurait pu être une soirée romantique, dans cette ambiance tamisée… Mais non, pas ce soir. Je versai la poudre dans le verre d'eau fraiche et posa la potion sur la table de chevet. Puis je vins m'assoir aux côté de Shkeil, en posant une main sur sa joue. Je savais que nous n'avions plus beaucoup de temps, mais rien ne pouvait m'empêcher de l'embrasser à ce moment là. Mes lèvres trouvèrent les siennes en un baiser plein d'espoir.

" Reviens-moi vite, Shkeil… " Murmurai-je.

Sans décoller mon front du sien j'allai chercher la potion pour la mettre dans sa main. Les menottes étaient dans un sac près de l'entrée, je n'étais pas impatiente d'aller les chercher celles là…
Je plongeai mes yeux dans les siens, m'imprégnant de ce regard gris que j'aimais tant.
La pleine lune arrivait.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue34/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Shkeil Dim 12 Jan 2014, 23:51

HRP:

Shkeil prit la potion d'une main et de l'autre caressa la joue de Felina.

"Une heure, pas plus. C'est ce que m'as dit Ophyde. Je ne la laisserais pas gagner."

Mais avant de prendre la potion, il devait être aussi calme que possible. Il apaisa sa respiration et essaya de ne penser à rien, de vider son esprit. La méditation n'était pas son point fort, mais il s'était entrainé depuis qu'il savait qu'il devrait le faire et parvenait à atteindre l'état qu'il pensait le bon. Certes, sachant que cette fois-ci était la bonne, l'excitation était un peu plus importante, et il mis plus de temps que d'ordinaire pour arriver à l'état de méditation souhaité. Quand il se sentit prêt, il but à longue gorgée le verre d'eau, puis le posa à côté de lui, là où il le pouvait. Il devait rester calme en attendant que les herbes faisaient effet. Il n'eut pas à attendre longtemps, et il se sentit partir. Il bascula en arrière et tomba de tout son long sur le lit.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Quand il rouvrit les yeux, Shkeil ne vit rien autour de lui. Tout était gris, plafond comme sol. Y avait-il les deux d'ailleurs? Il ne parvenait pas à faire la différence entre les deux. Il regarda ensuite ses mains: elle n'étaient pas humaine, ni garou. C'était comme un curieux mélange entre les deux, comme des mains humaines mais qui se terminaient par des griffes. Pas aussi longues que celles qu'il avait sous sa forme garou, mais indéniablement des griffes et pas des ongles longs. De plus, un début de fourrure les recouvraient.

Il regarda le reste de son corps, qui était dans un état similaire. Il avait une apparence proche d'un humain ordinaire, mais avec une fourrure clairsemée. La plus grande différence était sur ses pieds : ses orteils étaient plus longs que ceux d'un humain et également terminés par des griffes. Son visage était proche de l'humain, mais ses oreilles partaient en pointes courtes et ses canines s'étaient allongés en des crocs, et l'ensemble de ses dents étaient pointues, comme si ses dents garous se retrouvaient à leur place sur sa mâchoire humaine.

"Nous voici enfin face à face."

Shkeil se retourna pour observer celui qui venait de lui parler. Mais un seul autre être pouvait être ici, et c'était lui qu'il venait voir. Sa Bête. Celle qui lui avait donné comme premier souvenir garou le massacre de sa famille. Celle qui avait ruiné sa vie, et qui continuait de le détruire à petit feu. Et elle se tenait devant lui, dans une apparence qui devait être celle qu'il devait affronter.

Alors que Shkeil, dans ce monde, ressemblait à un intermédiaire entre un garou et un humain, sa Bête ressemblait à un croisement entre un garou et un loup. Un loup monstrueux, avec des griffes sur-développées et deux fois plus gros qu'un animal ordinaire. Dans son regard d'ambre brillait une intelligence malveillante et cruelle, et le sourire de sa gueule montrait sa joie de pouvoir enfin refermer les crocs sur la gorge de son geôlier.


"Je vais enfin pouvoir te faire payer ce que tu as fait!"

"Gamin présomptueux."

Ils se mirent en position d'attaque. Ce n'était pas un combat pour leur vie. C'était un combat pour leur existence: le perdant deviendrait une âme sans corps, moins qu'un fantôme, à peine une idée passée.

Il n'y avait pas de retour possible.

Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue25/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Felina Lun 13 Jan 2014, 15:39

Il allait boire la potion, mais avant il me caressa la joue. Un contact chaud et rassurant, de mon loup bien vivant...

"Une heure, pas plus. C'est ce que m'as dit Ophyde. Je ne la laisserais pas gagner."

Je jetai un coup d’œil furtif à l’horloge accrochée sur le mur. Il avait intérêt à être à l’heure. Je lui offris mon sourire le plus bienveillant possible, ignorant les rugissements dans mon ventre. Je n’avais plus envie qu’il le fasse, j’avais peur, je voulais tout abandonner, tout laisser tomber. Je voulais trouver quelque chose de moins dangereux. De moins douloureux. J’étais prise d’une panique grandissante. Mais je n’ai rien dit. Je suis restée immobile, le souffle coupé, pendant que lui se détendait progressivement, avant d’avaler la potion… Quelques secondes passèrent, par la fenêtre je voyais la pleine lune me narguer. Puis soudain, je sentis Shkeil partir en arrière et s’affaisser entièrement sur le lit. J’étouffai un cri de surprise. Il était là, étendu, peut-être déjà en train de livrer un combat sans merci avec sa bête intérieure, sa partie infernale, son colocataire de malheur. Et moi, j’étais juste à ses côtés, à le regarder, impuissante.
Il fallait absolument que je calme mes nerfs, mon cœur n’allait pas pouvoir tenir ce rythme-là pendant toute l’heure. Il avait beaucoup encaissé ces derniers temps, et j’avais bien cru qu’il lâcherai après la mort des miens. Donc je devais me ménager.
 
Je prenais le verre d’eau que Shkeil avait laissé sur le bord du lit et le reposait sur la table de chevet. Enfin, je venais m’allonger doucement près de lui, le plus calmement possible pour ne pas le faire bouger. Mes yeux ne quittaient pas son visage, je voulais être témoin du moindre mouvement. Je respirai profondément pendant une minute pour faire disparaitre les tremblements de ma main, puis lui pris la sienne. Il semblait calme, les battements de son cœur étaient réguliers. Puis ils accélérèrent. Mon ventre et ma mâchoire se crispèrent. Que faisait-il ? Que se passait-il ? Ma télépathie ne me permettait pas de voir dans son esprit, mais seulement de lui parler. Mais si je le déconcentrais à un moment crucial ? S’il perdait à cause de moi ? Ma tête bouillonnait d’hypothèses plus dramatiques les unes que les autres, si bien que je ne me rendis pas immédiatement compte que ma main serrait la sienne comme si sa vie en dépendait. Je relâchai la pression immédiatement, angoissée comme jamais. Mon regard se posa sur l’horloge. Quoi ? Quatre minutes ? Je plissais les yeux de dédain en la regardant, en concluant fermement pour moi-même, que c’était de la torture.
 
Allé Shkeil… Tiens bon. Mon autre main vint caresser les mèches de cheveux sur son front, qui me sembla d’ailleurs un peu chaud. J’espérais que sa température arrête d’augmenter. Son cœur continuait de battre comme s’il courait. Deux minutes de plus s’était écoulées. Je sentais toujours mon ventre rugir de colère tellement j’étais impuissante !
 
* Tu es plus fort que lui ! Tu vas le battre ! *
 
Ho ! C’était sorti tout seul. Je le regardai fixement, le souffle coupé, attendant une réaction, quelque chose. Il ne bougea pas. Houlala, j’espérais tellement n’avoir rien fait de mal ! Pénétrer ainsi son esprit alors qu’il était en pleine transe et combat contre sa bête, c’était peut-être une intrusion malvenue. On avait beau en avoir parlé ensemble, j’étais terrifiée à l'idée de faire quelque chose de mal. Sept minutes au total. Je décidais de compter cette horloge murale parmi mes ennemies.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue34/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Shkeil Lun 13 Jan 2014, 23:39

Le premier choc fut brutal et bref. Cela ne dura que quelques secondes, mais les deux adversaires ressortirent avec des coupures sur le museau, la gorge et les membres avants. Ils se séparèrent et se tournèrent l'un autour de l'autre en attendant que les coupures guérissent, mais tous deux finirent par se rendre compte qu'ici, les blessures restaient telles quelles.

"On dirait bien que nous allons devoir changer nos méthodes."

Shkeil ne répondit pas, et gardait son regard fixé sur sa Bête. Il prenait en compte ce constat et force lui était de constater qu'elle avait raison sur un point: si ils continuaient ainsi, leurs blessures continueraient d'augmenter. Mais ce serait le cas pour les deux, lui comme la Bête. Finalement, ils pouvaient bel et bien continuer comme ça, l'essentiel serait de mieux résister qu'elle. Pouvait-il le faire? Seul, il aurait eu un doute. Mais il n'était pas seul.

Le semi-humain repassa à l'attaque, surprenant brièvement sa Bête qui parvint quand même à éviter en partie l'attaque et à riposter. Cependant, Shkeil continua d'attaquer, sans négliger pour autant sa défense et finit par réussir lui infliger quelques blessures sans en recevoir en retour. Il avait l'intention de continuer ainsi plusieurs minutes jusqu'à ce que la Bête fasse un mouvement qui le surprit : au lieu d'éviter une des attaque, elle bondit sur lui, aggravant la blessure qu'elle reçut à ce moment-là derrière l'oreille, mais atterrit sur Shkeil et le renversa. Le souffle court, il la repoussa de ses jambes pour l'éloigner de lui non sans sacrifier deux profondes séries d'entailles sur le torse, et ils se retrouvèrent à nouveau en position d'attente.

Le sang commençait à couler sur la fourrure des deux adversaire, mais aucune marque ne restait sur le sol: sitôt que le liquide vital l’atteignait, il semblait comme disparaître dans le sol. D'ailleurs, était-ce réellement du sang? Cela en avait la couleur et la texture, mais les corps qui s'affrontaient n'était pas physiques, juste des esprits. Comment des esprits pouvaient saigner? La question effleura brièvement l'esprit de Shkeil avant qu'il ne se concentre à nouveau sur le combat.

Pour le moment, aucun n'avait pris de réel avantage sur l'autre. Les blessures reçues de part et d'autres étaient équivalentes et sans réelle gravité. Shkeil souffrait lors de sa respiration ou de chaque mouvement de bras, mais un faux pas de la Bête lui montra que la blessure qu'il avait pu infliger lui avait légèrement perturbé l'équilibre. Combien de temps s'était-il écoulé depuis le début? Aucun des deux n'était en mesure de le dire, et ils n'en avaient cure. Ils ignoraient si leur perception du temps s'écoulait de la même manière. Ils savaient juste qu'ils avaient une même limite de temps, et s’apprêtaient à lutter de toutes leurs forces pour avoir leur victoire indiscutable et finale.


* Tu es plus fort que lui ! Tu vas le battre ! *

La voix de Felina résonna tout autour d'eux, immanquable. Des encouragements sortit fond de l'âme.

"Elle y croît vraiment. Autant que toi. J'ai hâte de la tenir à ma merci."

"Tant que je serais là, tu ne la touchera pas."

"C'était ce que j'avais prévu."

La Bête partit à l'assaut malgré ses blessures et la bataille reprit de plus belle. Un nouveau corps-à-corps brutal où les blessures se firent plus grave dans un camp comme dans l'autre. La Bête parvint à arracher un morceau de l'oreille droite et à blesser sérieusement la jambe gauche de Shkeil. Dans l'autre sens, ce dernier entailla l'os de la patte avant gauche et l'arrière train. Si la deuxième blessure n'était pas réellement importante, la première donnait à Shkeil un avantage certain dû au boitillement qu'elle générait.

Pour autant, la rage des deux ne faisait que s'enflammer au fur et à mesure.



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

A plusieurs reprises, le corps de Shkeil se tendit brutalement avant de reprendre sa décontraction calme. A travers la fenêtre, la lumière de la pleine Lune illumina le plafond de la chambre et touchait le haut du mur et descendait lentement.

Cela faisait à présent un quart d'heure que la transe avait commencé.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue25/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Felina Mar 14 Jan 2014, 18:07

Les minutes passèrent lentement. J’avais beau être épuisée, pas une seconde le sommeil ne m’emporta. Je restais alerte, examinant chacun des mouvements de Shkeil. Je vérifiai sa température chaque minute, désespérée qu’elle ne retombe pas. Je me décidais à aller chercher un linge que je passai sous l’eau froide, puis revenais auprès du loup, le disposant soigneusement sur son front après avoir mis ses cheveux en arrière.

Un coup d’œil sur l’horloge. Dix minutes. Plus que cinquante. J’avais envie de hurler.
Quand soudain tous les muscles du garou se contractèrent brutalement, son corps devint rigide et le linge tomba suite au mouvement brusque. J’avançais instinctivement mes mains au dessus de lui sans oser le toucher.

“ Ho… tout doux… Calme-toi… “

Je savais très bien qu’il ne m’entendait pas. Et qu’il ne pouvait pas vraiment se calmer. Je me le disais surtout pour moi, totalement paniquée par ce qui venait de se passer. Il était redevenu calme et immobile. Devais-je encore entrer dans son esprit pour l’encourager ? Son corps se tendit brusquement une nouvelle fois, et cette fois ci j’agrippais ses bras comme pour le tenir. Non non non, stop. Je ne supportais pas ça. J’étais complètement impuissante, paniquée, ne sachant plus comment contrôler ma respiration. La lumière de la pleine lune commençait à envahir totalement la pièce. Mon cœur s’emballa.

Les poils de ses bras se mirent à pousser, enveloppant progressivement son corps d’une fourrure grise soyeuse. Ses musclent contractés grossirent sous mes yeux en transformant et déformant sa silhouette. Son visage d’humain disparu pour laisser place à son museau humide. Je bondis sur le sac près de l’entrée et m’emparai des menottes. L’idée de l’enchainer me donnait la nausée, mais je n’avais pas le choix. J’ouvrai alors cette objet de torture et passai un à un ses membres avant, arrière, puis refermai les cercles argentés. Retenir mes larmes devenait de plus en plus compliqué, Shkeil était en pleine souffrance. Il était à présent transformé et menotté, illuminé par la pleine lune. Je me décidais à lui parler à nouveau, en mettant un maximum d’espoir dans ma voix :

* Tu t’en sorts très bien ! Courage, c’est bientôt fini. Renvoie cette bête en enfer… *

C’était un peu osé, ne sachant même pas comment se déroulait l’action dans son esprit. Etait-il seulement en combat déjà ? S’en sortait-il si bien ?  Soudain une idée me frappa. Et si sa bête m’entendait elle aussi ? Mon cœur s’accéléra d’angoisse puis s’apaisa… Finalement ce n’était pas un mal si elle m’entendait.
35 minutes.

Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue34/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Shkeil Mar 14 Jan 2014, 23:26

Plus aucun mot n'était échangé entre les deux parties tandis que les blessures continuaient d'être infligées de part et d'autre. Les deux boitaient à chacun de leurs pas et les fourrures étaient devenues plus rouges que grises dans ce monde confiné. Mais n'ayant aucun point de repère, ils ne sauraient dire si ils étaient à leur emplacement d'origine ou non.

Un oeil fermé, ce dernier ayant été frôlé par une profonde entaille, la Bête grognait en permanence, semblant attendre une quelconque ouverture. Mais face à elle, malgré son bras le long du corps suite à une lacération de l'épaule jusqu'au coup, Shkeil ne voulait par lui laisser la moindre chance et guettait également le moindre signe. L'un comme l'autre ne pouvait plus lancer d'attaques à l'aveugle pour forcer sa chance. Cependant, les ouvertures ne manquaient pas: les faux-pas et trébuchements étaient fréquents suite à leurs blessures et chacun d'eux résultat en une tentative de frapper.

Lorsque la Bête rata un autre de ses pas, Shkeil attaqua, prêt à repartir en arrière si cela ne s'avérait n'être qu'une feinte. Cela ne devait pas être le cas, le loup monstrueux devant même rater sa tentative pour se remettre. Le semi-humain pu ainsi se coucher totalement sur son adversaire, entaillant de ses mains le ventre de la Bête sans que celle-ci ne puisse contre-attaquer. En désespoir, elle se roula pour écraser l'opportun, mais Shkeil pu éviter le choc non sans avoir senti une de es griffes passer sous une des côtes de l'ennemi. Il recula précipitamment pour éviter la riposte, mais ne put éviter totalement les crocs qui se refermèrent sur sa jambe. Il n'eut qu'à frapper violemment du pied sur la blessure toute fraîche pour que la Bête desserre suffisamment sa mâchoire. Toutefois, le mal était fait: Shkeil ne pouvait plus s'appuyer sur son pied gauche.

Toutefois, il savait bien qu'il venait de prendre un bon avantage: même s'il ne pouvait plus marcher correctement, sa Bête elle pouvait à peine respirer. Sans baisser un seul instant sa garde, il déclara:


"Tu ne peux plus gagner."

Malgré sa blessure, la Bête ricana.

"Pauvre fou présomptueux. N'est-ce pas toi-même qui affirmait que tant que tu étais en vie, tu te battrais? Je ne suis pas différent!"

A cet instant, le décor gris vira brutalement au bleu nuit, et un choc parcourut les âmes des deux combattants suivi d'une chaleur qui se répandit dans tout leur être. Shkeil sentit ses blessures commencer à se refermer, à commencer par les plus légères. Mais même les plus graves semblait trouver un chemin vers la guérison.

"La Pleine Lune. Enfin..."

Le demi-humain observa son adversaire et constata avec dépit mais sans surprise qu'il subissait le même phénomène de guérison. Son boitillement avait cessé et la Bête semblait d'aplomb. Mais il y avait quelque chose d'autre, et Shkeil mit quelques instants à s'en rendre compte: son adversaire avait grossi, et là où auparavant, les épaules de la Bête n'atteignaient pas ses coudes, à présent elle était presque aussi grande que lui.

* Tu t’en sorts très bien ! Courage, c’est bientôt fini. Renvoie cette bête en enfer… *

La Bête rit ouvertement.

"Nous venons à peine de commencer. Et je lui ferais connaître l'enfer qu'elle veut me faire découvrir."

A ces mots, Shkeil serra la mâchoire et ses poings. Il était hors de question que la Bête s'en prenne à Felina, et il lui sauta dessus encore une fois. Mais la Bête put esquiver et poussa sans ménagement son adversaire qui se remit immédiatement debout, juste à temps pour lui-même pouvoir esquiver l'assaut du loup gigantesque.

"Tu n'as jamais pleinement accepté ce que tu étais. C'est pourquoi tu ne peux pas gagner."

"C'est ce qu'on va voir!!!"


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Dans sa position incommodante, le corps de Shkeil respirait plus rapidement afin de pouvoir contrevenir au fait qu'il ne pouvait pas respirer aussi fortement. Mais alors que son pouls accélérait encore, comme pour réagir à l'augmentation de la violence du combat qui se déroulait dans son esprit, sa température baissa un peu et reprit un niveau plus ordinaire. Toutefois, son corps émettait une tension qui était presque palpable. En temps normal, on aurait pu croire qu'il était simplement aux aguets et sur ses gardes malgré ses yeux fermés. Mais la transe devait encore durer 20 minutes si tout se passait bien.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue25/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Felina Mer 15 Jan 2014, 11:58

Chaque minute semblait des heures, cette transe était interminable, et je sentais tout mon corps engourdi à force d’en contracter chaque partie. Shkeil était aussi tendu, sa respiration était rapide, mais j’éprouvai un grand soulagement à sentir sa température retomber.
J’attendis patiemment.

Et je me suis réveillée. J’ouvris doucement les yeux, et hoquetai d’horreur en apercevant l’horloge. 3 heures s’étaient écoulées. Impossible, comment avais-je pu dormir si longtemps ? Shkeil toujours inconscient, était complètement détendu. Il semblait dormir paisiblement. Mais quelque chose n’allait pas… Mon ventre se souleva dangereusement lorsque je compris quoi. Son cœur… Je ne l’entendais plus. Je décidais d’ignorer cette information et secouai Shkeil énergiquement.

" Shkeil, réveille-toi, c’est fini. Shkeil… SHKEIL ! "


* Shkeil, je t’en pris, reviens ! *

Prise de panique je ne remarquais pas tout de suite le sang sur ses poignets et ses chevilles. Mais je m’empressais de lui enlever les quatre menottes, comme si c’étaient à cause d’elles qu’il ne se réveillait pas. Mais rien. Il ne bougea pas. Je ne comprenais rien. La transe était terminée, le combat avait pris fin, et soit Shkeil soit la bête aurait du revenir. Bon sang, ils ne pouvaient pas s’entre tuer !
Je poussais un rugissement de colère en  me levant brusquement du lit. Mes yeux cherchèrent activement, quelque chose, une solution, dans la pièce. Ma main tremblante se saisit soudain de la carafe d’eau que je vidai d’une traite sur le visage de Shkeil.

* Shkeil ! *


Dans ma crise de panique, j’avais entendu un ou deux battements de cœur. Son rythme cardiaque n’avait rien de normal, au contraire, il ne pourrait pas se réveiller ainsi. Son cœur n’apportait pas suffisamment de sang et d’oxygène à son organisme. Il n’était pas mort, mais je ne pouvais pas considérer son état comme vivant non plus.

Je restais là, stupide, plantée devant le lit à le regarder. Les gouttes sur son visage coulèrent et s’évaporèrent. Ma panique s’était dissipée, laissant place à un profond sentiment d’impuissance, et je me mis à pleurer.
J’ai laissé passer 3 heures de plus, abattue de ne voir aucune réaction de sa part malgré mes appels mentaux désespérés. Puis une idée me vînt enfin, m’arrachant le cœur au passage. Si je le tuais, il reviendrait au cercle… Guéri et libre. Je n’avais pas le droit, j’avais prêté serment, mais je ne voyais pas d’autre solution. La lumière de l’aube se diffusa dans la chambre.

Je grimpai en douceur au dessus de lui, à quatre pattes, puis vins l’embrasser tendrement en fermant les yeux. Quand ils se rouvrirent, j’étais panthère. Ma gueule laissa apparaitre des crocs aiguisés, qui en une fraction de seconde se plantèrent avec force dans la gorge du garou.


Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue34/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Shkeil Mer 15 Jan 2014, 18:51

Le combat avait totalement changé de forme. Fort de sa force supérieure, la Bête attaquait sans cesse et sans craindre des blessures qui à présent se soignaient. Elles guérissaient pour Shkeil également, mais lui n'avait pas gagné de force sous l'éclat de la Pleine Lune, et malgré avoir réussi à infliger des marques profondes qui ne guériraient pas rapidement, il se retrouva rapidement coincé sous les pattes de la Bête sans parvenir à se dégager.

"C'est la fin. Quel dommage que tu n'ai jamais accepté ta nature, tu aurais peut-être pu rivaliser avec moi."

Le demi-humain ne répondit pas. Sa poitrine était écrasée et il finit par renoncer à tenter de griffer suffisamment fort les pattes qui l'oppressaient pour les faire partir.

"Tu as enfin compris... A présent, disparait."

La Bête pencha sa tête pour déchiqueter celle de Shkeil, mais se dernier n'avait pas dit son dernier mot. Il planta ses griffes sous la gorge à présent à portée et repoussa les crocs qui le menaçait, laissant les mâchoires claquer dans le vide. De rage, la Bête se redressa et utilisa ses griffes pour déchirer la chair qui se tenait sous elle, faisant hurler de douleur le semi-humain.

"Puisque c'est ainsi, disparaît en souffrant."

Le loup monstrueux libéra sa proie et recula, avant de pousser un long hurlement. Le plafond, ou ce qui devait être le plafond, se fissura. D'un point central, les lignes noires se propagèrent tout autour de l'horizon, et les morceaux furent comme aspiré par ce qu'il y avait derrière, un noir profond et absolu.

Tandis que les fissures se propagèrent sur tout ce qui était visible, y compris le sol, la Bête se tourna, semblant apprécier ce qu'elle voyait. Et dans son dos, péniblement, Shkeil se releva. Ses côtes visibles se soulevaient avec peine, mais il se tenait debout. Et alors que le sol commençait à se briser sous lui, d'abord lentement puis en courant pour ne pas tomber, il se jeta sur une des pattes arrière de la Bête au moment où elle commençait à quitter ses appuis. Avant qu'elle ne puisse réagir, il planta ses griffes avec ce qu'il lui restait de force dans la chair et les os, et s'agrippa.


"Je ne peux plus gagner, mais tu ne la touchera pas!!"

"LACHE MOI!!"

La Bête se plia pour mordre l'opportun, mais dans cette position elle manquait de force pour pouvoir le déloger suite aux dernières blessures qu'elle avait au niveau du cou, et Shkeil ne semblait pas en démordre. Il se sentait partir, mais gardait tout son esprit.

"Nous allons disparaître tous les deux."

"Puisqu'il le faut..."

Les dernières traces de solide disparurent et inexorablement, Shkeil fut comme aspiré par ce vide. Mais avec lui, il entrainait sa Bête. Elle se débattait de toute ses forces, mais elle ne put pas se libérer. Peu importe où cela était, elle irait avec lui. Il cru entendre un dernier cri résonner autour d'eux.

"Pardonne moi... Felina... Je n'ai pas réussi à tenir ma promesse..."

Le néant s'installa tout autour d'eux, et plus aucune pensée ne put rester cohérente. Il s'immisça entre les deux adversaire et les sépara, les emportant loin l'un de l'autre.


*-*-*-*-*-*-*-*-*

Après s'être arque-bouté de toute les forces qu'il possédait, tirant sur les menottes et faisant sortir les griffes cachées, le corps de Shkeil libéra tous ses muscles. Sa respiration se fit lente, très lente, et les battements de son cœur ralentirent en fréquence et en intensité, jusqu'à devenir presque inaudible.

C'est dans cet état que Felina le trouva. Son corps n'eut aucune réaction à l'eau qu'il reçut sur le visage, et à peine un simple frémissement au niveau du cou quand les crocs de la panthère traversèrent la peau.

Il ré-apparut, humain, au cercle, mais son état demeurait le même. Le corps était aux portes de la mort, refusant de les franchir, mais les âmes qui le faisait vivre étaient perdues, quelque part où la magie du cercle ne pouvait pas les atteindre.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue25/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Felina Jeu 16 Jan 2014, 21:21

Je n’osais plus ouvrir les yeux. Je ne voulais pas le voir. Je sentais seulement son sang dans mon palais, et n’entendais plus son cœur du tout. Le temps que le corps de Shkeil disparaisse me sembla une éternité. Le sang était parti, pourtant ce terrible gout ne quittait pas ma bouche. J’avais tué Shkeil… Et pas dans la plus grande douceur. Mais ça avait été immédiat.

Sous le choc, il me fallut un peu de temps pour rassembler mes esprits et foncer au cercle d’invocation pour récupérer l’homme que j’aimais. Mais, une fois là-bas je laissais mes jambes se dérober, puis tombais à genoux devant son corps allongé au sol. La pièce était déserte. Son rythme cardiaque n’avait pas changé. Je recevais une lance en pleine poitrine.

" Non… Non… Ne me fais pas ça. "

Ça n’avait pas marché ! Je ne pouvais plus réfléchir, ni demander de l’aide, j’étais complètement perdue. Tout ça ne pouvait pas être réel. Non, pas lui, pas après ma famille, non, je ne l’acceptais pas. Désespérée, je me transformais pour hisser le corps de Shkeil sur mon dos et le ramener dans notre lit.

Les heures sont passées. Je pleurais à n’en plus pouvoir, je n’avais plus la notion du temps, j’étais épuisée, seule, traumatisée. Pourquoi devais-je encore vivre une telle tragédie ? De quoi le ciel pouvait-il bien me punir ? Je savais que je ne pourrais pas encaisser ça.

Toutes mes forces m’avaient quitté. Mes yeux me brulaient, je devais les fermer. Je n’entendais même plus son cœur, je ne voulais plus l’entendre, tellement le temps entre chaque battement était insupportable. Comme s’il on me tuait à chaque coup. Je devais peut-être vraiment mourir, pour le rejoindre. Et rejoindre les miens. La vie était peut-être plus douce “là-bas”. De toute manière, je n’avais pas la force de vivre ici. J’étais trop faible, trop émotive. Ce monde n’était pas pour moi. Mais pour mourir, il fallait sortir du donjon, je ne devais pas revenir au cercle, je devais disparaitre. Alors je partirai demain.

Je m’allongeais à ses côtés, encore une fois, comme depuis ce soir de pleine lune…
"Je ne la laisserais pas gagner.” Le dernier souvenir de sa voix me déchira. Mais je ne pouvais plus pleurer, mes forces s’étaient envolées et perdues dans la douleur. Je resterais cette nuit, ma dernière nuit dans ce monde, à ses côtés.

"Je suis désolée, mon amou…" Ma voix inaudible se brisa, incendiant ma gorge.
Je sombrai alors dans un sommeil obscur.

C’était un sommeil agité. Un sommeil qui épuise d’avantage qu’il repose. Il m’imposa des images que je ne voulais plus voir. Il fit défiler ma vie comme pour me préparer à la mort… Cette vie volée, le Donjon, Shiru et le pacte, l'attente de revoir les miens, Engar mourant des mains de Ferliost, le petit lamia éviscéré, Crocs Noirs, Kumie violée avant que je n’arrive à temps, la prière avec l'ange Seridan, Serenna errante dans la forêt, les corps morts de ma famille, Yeager tuant Engar sous mes yeux, les cadavres brulés lors de l'attaque de Naviento, la détresse dans les yeux de Shkeil. Mon Shkeil… perdu dans un endroit où je ne pouvais aller le chercher. Perdu à jamais. A jamais.

Je suis venue vers moi. J’étais en face de moi, Felina. Je me suis regardée, esquissant un sourire. Je me suis dit d’oublier, de faire disparaitre la douleur. J’ai éclaté de rire. C’était d’une telle évidence ! Je n’avais plus besoin de ces souvenirs douloureux, ils étaient encombrants, lourds. Ils allaient à l’encontre de mon bonheur. Je ne les voulais plus. Je m’en suis débarrassée. Libre.

J’étais dans le noir. Un filet de lumière vaporeux se mit à percer le néant devant moi, et à ma grande surprise, je commençais à percevoir des formes. Des silhouettes. Oui, elles défilaient devant moi, elles me parlaient. Si je reconnaissais certaines d’entre elles, d’autres m’étaient seulement familières, jusqu’à devenir inconnues. Je ne savais plus si je les avais déjà vu ou croisé finalement. Pourtant, j’avais l’impression d’avoir déjà entendu ce qu’elles me disaient. Ou peut-être pas, je ne savais plus vraiment…

Une magnifique dragonne noire aux yeux violets me fixait avec intensité. Elle ajusta son monocle et tendit sa main gantée vers moi.
” Lorsque tu chasses, ton regard ne quitte pas la proie, se rapproche lentement de sa cible... C'est exactement la même chose, ma belle Felina. Ce n'est pas une question de vouloir, c'est une question de pouvoir. “
Je regardai cette hybride, intriguée. Était-ce une énigme ? Mais avant que je puisse comprendre, c’est une lamia qui vint prendre sa place. Ses yeux d’enfant sauvage me souriaient.
"Par cet échange, nous sommes donc désormais liées."
Concentrée, je tentais de rassembler mes souvenirs pour me rappeler. Mais en vain. Ils étaient trop loin, ils ne m’appartenaient plus.
"Ne jamais relâcher l'effort, toujours harceler. C'est là clé."
Je sursautai en entendant cette voie sévère et sombre derrière moi. C’était une louve grise qui rodait dans l’ombre, me guettant, me toisant. Elle disparue elle aussi, remplacée par un démon qui releva sa mèche bleu en avançant vers moi. Ses yeux, également bleus me provoquaient délibérément.
“ Tu es forte Felina et tu peux l'être encore plus. Ne perds jamais de vu ce qui est important "
Je plaquai mes mains sur mes oreilles et fermai les yeux. Non, j’en avais marre, c’était n’importe quoi, je ne voulais plus entendre ces voix. Je devenais folle ! Qui étaient ces personnes !
“ Tu ne comprends donc pas? Il n'y a pas de véritable enseignement sans sacrifices.
Tu es obligée de sacrifier ta naïveté... Cette ignorance qui te berçait si délicatement... Je suis désolé Felina. N'oublie jamais que tu auras des choix à faire qui te seront déchirant.”

Je hurlai pour faire taire la voix du démon. C’était insupportable. Mais aucun son ne sortait de ma bouche, non, seulement les autres voix résonnaient dans ma tête. Lancinante torture. J’étais tourmentée, hantée. J’oubliais mon prénom.
"Et permettez-moi de me présenter avant que vous risquiez d’oublier le nom de votre serviteur… Je m’appelle Engar… "
Ce visage humain me souriait. Il était à la fois tout et rien pour moi.

“ Je voudrais juste revoir ton si doux sourire.”
 Mon esprit luttait. Je ne savais plus contre quoi. Contre ma mémoire ? Mes souvenirs ? Moi ?
" Je m'appelle Shkeil. Est-il possible de savoir à qui je viens de souhaiter la bienvenue?"
Les yeux gris du loup face à moi me brulèrent toute entière. Je me figeai de panique. 

"La Bête... Celle dont il parle... elle vit en moi…”
Mes jambes flanchèrent. Je me sentais faible. L’image du loup n’était plus nette.
"Je resterais toujours auprès de toi."
Je fixais ce garou, cet étranger, les yeux pleins d’espoir. Plus je le voulais, plus il s’éloignait, se dissipait dans la brume, m’abandonnait. Sa voix n’était plus qu’un souffle.
"Je ne veux pas te perdre... Je t'aime Felina."
 Il emporta avec lui le filet de lumière, me plongeant dans un monde totalement noir, sourd et muet.
Il était parti. Felina aussi.
 
Je me suis levée avec le soleil, dans un endroit inconnu, auprès d’un corps inerte. Paniquée, je me suis immédiatement transformée et je suis partie sans un regard. J’ai quitté cet étrange donjon, et me suis enfoncée dans la forêt, jusqu’à atteindre des contrées nouvelles.
Ma conscience me regardait en souriant, je crois qu’elle était fière de moi.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Left_bar_bleue34/40L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime combat du loup [PV Shkeil] Empty Re: L'ultime combat du loup [PV Shkeil]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum