My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

Retrouvailles inespérées [privé]

3 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Dim 06 Avr 2014, 23:39

Felina était vivante! Même s'il le savait parce qu'il ne pouvait pas l'imaginer mourir, Shkeil n'aurait jamais pu partir à sa recherche, sans avoir la moindre idée de l'endroit où elle avait pu partir. Mais l'ange lui avait montré la voie. Et après de très brefs messages pour annoncer son absence temporaire, il était parti en courant de toute la vitesse dont il était capable. Il chasserait en route pour manger, et encore, il ne se fit cette remarque que lorsqu'il était trop tard pour faire demi-tour. Lui qui ne voulait pas s'éloigner du donjon pour des raisons de sécurité n'hésita pas à dépasser la zone d'influence de ce dernier et il n'avait pas peur de se retrouver dans une région où il n'était même pas connu. Il avait perdu sa première famille, il avait cru perdre la seconde, il allait tout faire pour la retrouver.

Il lui fallut plusieurs jours pour rejoindre le lieu où Gaëlle lui avait affirmé la présence de la panthère. Une forêt qu'on affirmait dangereuse, à la lisière du monde connu. Plus qu'une forêt, c'était même une jungle, qu'on prétendait infranchissable qui plus est. Mais Shkeil n'avait cure de ces racontars. Si c'était la seule chance qu'il avait de retrouver celle qu'il avait blessé, il la prendrait.

Le garou se redressa au moment de franchir la limite des arbres. Il était dans sa forme qui lui convenait le mieux, celle qu'il avait du lutter pour l'acquérir totalement. Il s'avança sans peur, essayant de chercher le moindre signe de la présence de la panthère. Une odeur, un bruit, des restes de proies... Mais ce que cette jungle prenait, elle cachait tout. Difficile de déceler la moindre odeur précise dans cet univers inconnu. Il décelait bien par moments quelques effluves familières mais communes, mais les fleurs et arbres produisaient le principal parfum de cette jungle, et il en connaissait aucun. Continuant d'avancer, il commença à crier pour se faire entendre.


"FELINAAAAA!"

Oui, bien sûr, s'il y avait un prédateur dans les parages et qu'il était sur son territoire, il ne se cachait pas. Ce qui était soit un avantage, car cela voulait dire qu'il ne cherchait pas à rentrer en douce pour y prendre ses ressources, mais cela pouvait être aussi un grand danger si il se retrouvait à être considéré comme une menace et un défi pour le territoire en lui-même.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Mer 09 Avr 2014, 14:52

Les jours passaient et le petit Engar grandissait toujours autant. Il était spécial, je pouvais le sentir. Et il m’appelait grande sœur. Il ne m’avait pourtant jamais vu sous forme humaine, mais ma façon d’être avec lui devait lui faire penser à sa mère peut-être… Ou à l’amour que nous lui donnions. Erena se débrouillait de mieux en mieux dans la jungle, il ne lui avait pas fallu beaucoup de temps. Mais je ne la quittais jamais trop longtemps des yeux, et m’assurais de toujours suivre son odeur. Cette famille était à la fois un second souffle, mais aussi une source d’angoisse permanente. Rien ne devait leur arriver dans cet endroit paradisiaque mais hostile.

Les jours étaient doux, mais les nuits restaient agitées, le sommeil rare. Mes démons intérieurs se battaient sans cesse pour refaire surface, tandis que ma conscience avait bâti de solides remparts infranchissables. Et même si la lune était sublime, une peur étrange me serrait l’estomac lorsque je la regardais. Comme si celle-ci me surveillait, m’espionnait. Comme si elle voulait me raconter quelques secrets du passé… Oui, je détournais toujours mon regard de la lune.

Ce matin-là je pensais que comme chaque jour, la vision d’Engar et d’Erena adoucirait mes pensées. La journée serait chaude, la chasse serait bonne. Tout irait bien jusqu’au coucher du soleil. Mais ce matin-là fût différent. Un gout amer me restait collé au palais même après avoir mangé. Une sensation désagréable ne voulait pas partir, c’était pesant, installant un malaise tout autour de moi. Je ne comprenais pas vraiment. Avais-je peur que les humains reviennent chercher Erena et son fils ? Était-ce une sorte de prémonition ?

Je demandais à l’elfe et son enfant de ne pas quitter l’abri aujourd’hui. Pas pour le moment. Je n’avais pas confiance. L’atmosphère me semblait lourde. J’étais mal. Agacée et alerte. Pourtant Erena et Engar ne sentaient strictement rien. Ils semblaient bien, et très étonnés de mon attitude qui n’avait aucune justification.

Pourtant, au fond de moi, je savais que quelque chose allait se produire.
Quelque chose allait tout changer.

Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Jeu 10 Avr 2014, 07:12

Après avoir réglé mes quelques affaires urgentes suites aux incidents avec Elder je ne perdais plus une seconde avec celle qui me paraissait la plus urgente de toute mais que je n'avais pas eu le choix quant à me préoccuper que maintenant entre les soucis à régler avec Theorem et les blâmes de cette archange... Mais j'avais tout prévu et ainsi une fois libéré de ces obligations je 'avais pas perdu une seconde, montant sur une montures d'ores et déjà sellées et m'élançant en direction de la jungle au sud du donjon, où selon des informations fiable Felina s'était enfuie et vivait encore, et vers laquelle Shkeil était déjà en route. Autant dire que j’avais déjà du retard, mais tout lycanthrope qu'il était il ne pourrait pas se déplacer sur le long terme aussi rapidement qu'un homme à cheval, du moins tant que nous serions dans les plaines car une fois arrivée dans la forêt sauvage je ne me faisais pas d'illusions.Je m’étais déjà aventuré à sa bordure et nulle monture ne pourrait y pénétrer sans qu’elle ne devienne un désavantage pour son possesseur.

durant la chevauchée je puisais à peine dans mes vivres que j'avais pris en quantité amplement suffisante, mais que je souhaitais conserver pour ma sœur, au cas où cette dernière serait trop faible pour chasser elle même, d’où le fait que je ne faisais presque que grignoter, mangeant juste assez pour conserver mes forces à mon propre insu. Ainsi au terme de mon voyage qui dura plusieurs jours j’avais encore amplement assez de vivre pour faire le voyage retour pour trois personnes, mais plus important, ma monture écumante me prouvait que je m'étais déplacé aussi prestement que possible, plus encore et j'aurai tué l’animal, ce qui n’était pas dans mon intention puisque j’en aurai peut être besoin pour mon retour.

Néanmoins je ne m'enfonçais pas directement dans la foret, mais me rendit dans un des postes de gardes longeant la jungle, habité par quelques gardes frontières chargés d'éliminer les créatures qui tenteraient de trouver refuge en ces fourrés. Avant de foncer tête baissée il me fallait quelques informations, et j'étais prêt à les entendre même si c'était pour Ouïr que ma sœur était mrote. Les visiteurs étant rares dans les environs je fus accueilli avec joie par les gardes-frontières qui étaient trop heureux de pouvoir faire leur rapport autrement que par lettres et en des termes bien moins formels. Une chance pour moi car bien que je riais et grommelais avec eux comme l'aurait fait n'importe qui j'importai une attention exacerbée à leurs dires, et je me dus me forcer pour dissimuler mon sourire alors qu'il parlait d'une bête établi dans la jungle depuis quelques mois, féroce et intelligente à la fois. Voilà qui ressemblait bien à Felina. Par contre quelque chose me troubla, il s lui imputèrent certains meurtres ,ce qui n'était guère surprenant en soit vu sa haine des humains, mais la description de quelques uns des corps différait grandement de la manière de faire de Felina. Elle était une chasseresse pas une bouchère or le spectacle qui m'était décrit me rappelait trop ce que moi même pouvais faire. La chose devint particulièrement intéressante quand un des gardes frontières protesta contre cette version, évoquant le fait qu'une autre créature qu'il avait entraperçue était apparue et qu'elle était responsable de ses massacres

Cela me rassurait et m’inquiétait à la fois, car une telle bête pourrait très bien causer du tort à ma sœur bien aimée... Mais je ne laissais pas l'angoisse me rogner et tout en laissant ma monture à la garde de mes congénères, j'emportais quelques vivres et de quoi dormir, sans que cela me soit trop inconfortable, et me dirigeais à pieds vers une piste non loin, la plus fraîche qui soit. Il avait été établie avec certitude qu'un groupe de cinq hommes, dont un garde-frontière et un noble, avait été tué par l’animal et c'était son exploit, dont je pouvais aisément trouver la pite, la plus récente que je connaisse suite aux récits que j'avais entendu. Sans grande surprise je n'y découvris aucun corps, ces derniers ayant été décemment enterrés, si ce n'était celui du noble qui avait disparu, et ce fut à peine si je pus apercevoir des traces de combat, trop de temps s'était écoulé depuis, tout le sang avait disparue, et seul demeuraient des traces qui avait marquées la terre.

Néanmoins je n'abandonnais pas et usant de mes talents de traqueur j'usais de mes dons, progressant le long de traces laissés par une paire de bottes, je progressais jusqu'à une clairière dégagée...Et alors je découvre un spectacle inquiétant...un exemple de ces massacres évoqués par les garde-jungle. Trois félins de la jungle, des charognards à ma connaissances, jonchés la clairière, mais démembrés et éviscérés, peut être y avait il en vérité eu davantage de victimes, mais cela importait peu. Ce qui comptait c'était les caractéristiques du responsable...Et je pouvais d'ores et déjà savoir que c'était un être qui ne tuaient pas pour se nourrir ou pour se défendre, car de tels charognards n'en se serait pas pris à un être aussi dangereux, même en nombre, d'autant plus s'il était déjà établi dans la foret depuis un certain temps.

Néanmoins il y avaot un avantage à ce carnage, la bête avait laissé une trace derrière lui, non pas des pas, qui n'étaient pas des plus visibles, mais une traînée de sang, peut être le sien ,ou bien une des bêtes qu'il avait tué. En tout cas il était encore relativement frais, il avait été versé il y a moins d'une journée, et probablement moins encore sans quoi la jungle l'aurait déjà fait disparaître... Et tout en m'assurant ne pas être manipulé et pris à revers par la bête je progressais le long de cette piste, qui n'avait beau être pas celle de Felina, me mènerait bien quelque part... Je marchais ainsi plusieurs heures, remontant une piste non plus constituée de sang, mais de branches brisées et autres traces plus ou moins subtiles, et ce jusqu'à  arriver au bord d'un promontoire, idéal pour l'observation. Sa position était telle que peu importe où soufflait le vent ce dernier n'emportait jamais notre odeur à autrui et le feuillage était suffisamment conséquent pour ne pas être visible ,enfin il était assez éloigné pour que même une créature à l’ouïe aiguisée ne puisse pas entendre celui qui y était s'il commettait une maladresse. Un poste d'observation, et je me penchais pour observe ce qu'on pouvait y voir.

Quelle ne fut pas ma stupeur alors d'apercevoir une sorte de cabane, avec une femme et un enfant, en train de tresser des feuillages au dehors. J'ignorais qu'il y avait des êtres civilisés vivants ici et je doutais qu'il s'agisse du responsable du carnage. Ce dernier les observait avec attention sans pour autant les atteindre, du moins c'était mon opinion...mais cela me préoccupa. Les garde-jungles avaient parlées d'une elfe que pourchassaient le groupe de cinq hommes qui avaient péri...Et si c'était cette femme ? Elle aurait dès lors sûrement vu Felina et je ne pouvais laisser passer une telle opportunité ! Ainsi, tentant de dominer mon enthousiasme je commençais à descendre de mon poste d’observation, m'obligeant néanmoins d'effectuer un large détour pour se faire qui prendrait au moins jusqu’à la tombée de la nuit si je n'accélérais pas le pas....Ce que je fis.

Un peu par soucis d'efficacité. Beaucoup par envie de retrouver ma tendre sœur...Et horriblement car je venais de distinguer d'autres traces de sang qui se dirigeant vers la cabane, et ce sang n'avait été versé que depuis quelques minutes.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il avait attendu si longtemps une faille les observant...Et aujourd'hui était le jour. Un autre prédateur était entré dans la jungle et l'angoisse de la panthère ne lui avait pas échappé. Il y aurait confrontation, ou tout du moins leur rencontre prendrait du temps. Assez pour qu'il puisse agir... Lui qui n'avait fait qu'observer, se contentant de tuer lorsque ses pulsions devenaient trop conséquentes et effaçant toujours ses traces... mais il n’était plus temps pour cela, il se montrait négligeant mais parce qu'il n'y avait plus besoin d'être si vigilant alors qu'il était si près du but, si près de l'enfant...
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Ven 11 Avr 2014, 20:11

Shkeil continuait d'avancer sans se cacher, tout en observant autour de lui. En tant que chasseur présentement, il était d'une efficacité plus que limitée. Pour être exact, ses chances d'avoir une proie étaient nulles. Mais il n'était pas là pour ça et par conséquent, ce n'était pas un mal. Tout ce qu'il lui importait, c'était de trouver des signes d'un prédateur, d'un chasseur. Les marques d'un territoire, des restes de chasse, des traces de fuite des proies... Il était lui-même un chasseur, alors trouver ces signes étaient simple: c'était autant de pistes qui servent à faire fuir la concurrence. Enfin.. Ce serait le cas pour un chasseur de proies ordinaires. Si la proie est lui-même un prédateur... L'absence de marques était le meilleur moyen de les leurrer.

Toutefois, cela ne devait pas être le cas: au pied d'un arbre, le lycan repéra des griffures. Ce n'était pas un accident, mais bel et bien un avertissement. Il entrait sur le territoire du chasseur local. Et c'était un grand prédateur, et son odeur était plutôt féline. Et c'était imposant et puissant. Peut-être une panthère. C'était plus l'espoir qui le faisait penser ainsi, mais ce qui était sûr, c'est qu'il était sur une piste. Sans peur, il s'engagea sur le territoire et recommença son appel. Il fit plusieurs pas avant de s'arrêter brutalement, le regard et le nez attiré par quelque chose. Il se détourna de son chemin et observa une proie éviscérée.

Quelque chose clochait avec ceci: elle n'a pas été mangée, pas même un peu. C'était une victime gratuite. Ce n'était pas le genre d'un chasseur. Quelque chose d'autre était dans les parages, à moins que le chasseur ne soit qu'un monstre tueur. Il allait se relever quand, prit d'une intuition, il regarda de plus près les blessures. Elles étaient nets et propres, mais uniques. Ce n'était pas des griffes qui avaient fait ça, mais des lames. Ce n'était pas le propriétaire du territoire, et il est possible que celui qui a fait ça soit présent pour chasser la menace.

Ce qui devait être des retrouvailles ordinaires semblait devoir se transformer en une chasse contre le temps et un adversaire inconnu. Il devait retrouver Felina et vaincre cette menace, avec elle.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Sam 12 Avr 2014, 00:06

Une odeur vint frapper mes narines comme un avertissement. Celle du sang. Cette fois je n'avais plus doute. Nous n'étions pas seuls. Pire, nous étions observés. Je connaissais les créatures de la jungle, et les créatures me connaissaient. Ce territoire m'appartenais, je l'avais gagné, et personne n'était encore venu le revendiquer.

Mon intuition était bonne, ce n'était pas de la paranoïa. Quelqu'un ou quelque chose rodait, observant, attendant une erreur ou une inattention de ma part… C'était un affront assumé, et il devenait évident que j'allais devoir me battre.


Cependant, je réalisais que mon inquiétude était d'avantage dirigée vers Erena et Engar, plutôt que sur mon territoire. Mais ces terres étaient aussi une sécurité pour eux…. Tant que j'en étais le plus gros prédateur.


Après avoir fixé les alentours pour tenter d'apercevoir l'ennemi, je fonçais à côté de l'arbre où étaient abrités mes protégés.  Mon esprit se saisit des immenses feuilles de la cabane en hauteur pour les rabattre légèrement sur Engar. Je voulais qu'Erena garde une parfaite vision des environs.
* Une créature est ici. Et elle compte attaquer. Prends ton arc et sois attentive ! *

Je me sentais plus faible que lorsque j'étais seule. Ils étaient ma responsabilité, donc un handicape. Mais je comptais sur l'aide d'Erena au cas où…
Nous n'avions pas l'avantage. Aucune information sur l'ennemi, sa taille, sa puissance, son origine, et le plus inquiétant… son intelligence.

D'autres bruits m'alertèrent. Au loin les fourrés s'agitaient. Je connaissais les sons de la jungle par cœur, et l'évidence me frappa comme une masse en pleine tête : D'autres venaient. Il n'y aurait pas qu'un seul ennemi.

Entre rage et panique, je poussais un rugissement retentissant. Les oiseaux se turent et s'envolèrent immédiatement. L'avertissement était alors clair pour tout le monde.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Dim 13 Avr 2014, 11:35

Erena avait déjà été inquiétée par les premiers avertissements de Felina, craignant que la journée ne trouble définitivement leur quotidien. Crainte qui ne fit que s’accroître alors qu'elle dut reprendre son arc, un qu'elle s'était fabriqué ici même et non plus celui du garde jungle, et déjà encochait une flèche, restant prêt de la cachette de son fils, afin de le protéger alors que devant elle la panthère toisait la jungle, comme s'attendant à ce qu'un ennemi à en jaillisse... et l'elfe visait droit dans la direction que fixait Farhuine, vers laquelle elle avait rugie, prête à agir dès que la menace en jaillirait, et elle le fit, une silhouette bien trop familière, à son goût, celle d'un humain, armé et aux allures de mercenaire. Elle n'eut aucun hésitation, son projectile s'élança filant dans l'air, meurtrier, à condition de toucher sa cible, qui n'avait visiblement pas l'intention de se laisser faire , pivotant sur le côté pour éviter le projectile, qui se ficha dans l'arbre derrière lui. Elle eut un léger grognement avant d'encocher u nouveau projectile, et d'entendre un autre son rauque sur sa droite, se retournant alors brusquement.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'avais suivi la trace  de la créature jusqu'à la clairière et je m'attendais d'ores et déjà à voir le début d'un combat, le rugissement que j’avais entendu me laissant penser que l'affrontement avait déjà commencé. Quelle ne fut donc pas ma surprise alors en sortant enfin de l'entrelacs des bois de constater que la clairière était calme,  l'enfant que j'avais vu avait disparu, de fait il n'y avait nulle autre créature qu'une panthère que je n'avais pas vu  et... Une elfe visiblement remontée, car j e n'eus pas le temps de détailler davantage la situation qu'elle m'avait tirée dessus, heureusement la distance et la visiblement mauvaise qualité de son équipement me permirent de prévoir la trajectoire de sa flèche et donc de l’esquiver avec aisance, avant de m'avancer à nouveau d'une pas toujours, mes lames en mains, mais pointées vers le bas alors que je fixais la panthère, ne sachant quoi dire.

Je n’avais aucun doute quant au fait qu'il s'agisse de Felina, même excellemment bien domptée un tel animal n'aurait pas cette attitude, mais surtout il y avait son regard, qui bien que fauve et bestial, trahissait aussi son intelligence... Alors à moins qu'il y ait un autre métamorphe de la  panthère dans cette jungle ça ne pouvait être qu'elle. Un grand soulagement et un grand plaisir envahirent alors mon cœur, mais aussi la crainte et le doute. A son attitude je ne pouvais penser qu'une chose. J'avais espéré que malgré mon départ elle m'ait pardonnée de par les larmes qu'elle avait versé à ma mort, mais était ce vraiment le cas au vu de la hargne que je voyais dans ce regard ?  De toute manière je ne savais quoi dire. j'y avais pourtant réfléchi depuis sa disparition... Mais à vrai dire ce n'était pas comme les autres fois. Lorsqu'il s'agissait d'une simple confrontation verbale j'étais en mon territoire à mes aises, mais ici rien de tel, et les mots restaient coincés dans ma gorge, je ne pu au final que chuchoter doucement.

"Felina..."


Un murmure, un souffle, qui fut rapidement balayé par la tempête qui survint. Tout à mon émotion de voir Felina j'avais complètement oublié le fait qu’étrangement la piste que j’avais suivi ne m’avait pas menée à la bête que je suivais, et cette dernière se manifesta. Humain au corps ravagé et aux excroissances de métal, dont de longues griffes en métal  sur certaines parties de son corps sa chair, voir ses os, étaient apparents. Malgré cela il ne me fit pas penser à une aberration de l’Église, sa physionomie était trop humaine, davantage à ce qu'était Ferliost en tant que zombie... Et alors me revinrent les dires des nécromants que j'avais tenus pour responsable de cette mutation. Selon ils n'y avaient été pour rien, le corps était encore dans un état humain lors de son inhumation... Et cela me faisait fortement penser au corps qui n'avait pas été retrouvé. Ses massacres ne  m’étonnaient plus alors qu'il agissait tel un second Ferliost. Et il venait de jaillir de la jungle, à la droite de la cabane, se précipitant droit sur cette dernière, en poussant un long grognement rauque et audible. L'elfe l’avait mis en joue, mais ne tira pas...

Or en dépit du fiat qu'elle ait tenté de me tuer je n’oubliais pas ce dont ces bêtes étaient capable et de fait je m'élançais brusquement vers elle, mais se faisant je chargeais aussi sur l'elfe, et passeraient on loin de Felina dont je m'approchais rapidement les lames levées, soutenant son regard, craignant tout autant qu'elle me bondisse dessus qu’espérant qu'elle se retourne vers cette nouvelle menace... Mais quoi qu'il advienne je ne perdrai pas mon objectif majeur en vue...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'elfe était tétanisée, elle savait qu'elle devait tirer, mais elle en était incapable , cela avait déjà été miraculeux quand elle était parvenu à tirer sur le noble...mais elle était incapable de le faire une seconde fois, car oui ,elle le reconnaissait c’était bien, lui, malgré ce corps abject il avait conservé ses traits...et c'était comme si son corps s'était adapté à son âme abjecte. A celui de l'homme qui l'avait gardé dans ses cachots durant de s mois la torturant et abusant d'elle tour à tour avant de la laisser entre les mains des expériences de l’Église, son tortionnaire le père d'Engar, et celui qui lui faisait face maintenant, dont la simple vue lui rappelait ces horreurs, brisant l'équilibre fragile qu'elle  s'était bâtie . Un bref sursaut néanmoins la prit, elle devait sauver son fils, mais ses mains tremblaient trop et la flèche rata sa cible, elle n'aurait pas le temps d’encocher à nouveau qu'il serait sur elle. Elle dégaina alors un dérisoire couteau constitué de pierre aiguisée, se mettant dans une garde mal assurée alors que son regard glissa doucement sur Farhuine, qui faisait face à cet autre humain. Qui était il ? Un émissaire de l’Église ? Celui qui avait donné cette forme au noble ? elle l'ignorait, mais elle espérait que la panthère en finirait rapidement avec lui. il le fallait... Et comme si cela ne suffisait pas son ouïe aiguisée lui permit de savoir qu'un troisième individu arrivé...
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Dim 13 Avr 2014, 23:40

Alors qu'il continuait d'avancer, un rugissement sauvage retentit. Shkeil reconnu ce rugissement, à la fois de l'avertissement d'un prédateur qui garde son territoire, et surtout la voix qui l'avait poussé. Felina. Remontée et en colère, certes, mais c'était bien elle. Maintenant, il n'y avais plus besoin de rien d'autre pour parvenir jusqu'à elle. Il reprit alors sa course et bifurqua vers l'origine du rugissement. Apparemment, il était parti dans la mauvaise direction, mais ceci le remit sur le droit chemin. Mais en arrivant sur une clairière, ce qu'il vit le surprit quelques instants: une panthère qu'il reconnu comme étant Felina, SA Felina, aux côtés d'une elfe qui rangeait un arc pointé vers... une sorte de créature ressemblant à la version nécromantique de Ferliost, et Engar de l'autre côté. Tous à proximité d'une cabane en bois, un abri simple contre les éléments. Lui-même arrivant de profil, il possédait l'avantage d'avoir une vue d'ensemble, et il comprit très rapidement la situation.

Profitant de l'élan qu'il avait, le lycanthrope fonça sur l'espèce d'apparition nécrotique et intercepta sa charge. En observant ses armes, il fût clair que c'était bel et bien l'être qui avait dépecé sans scrupules ni vergognes la proie dans la forêt, sans la moindre considération pour un quelconque respect du chasseur. Il lui fit face, tournant le dos à l'elfe et à Felina. Ce n'était pas ses ennemis, mais celui en face si.


"Fait encore le moindre pas vers ma compagne, et tu regrettera de ne pas être déjà mort pour de bon."

Jamais le ton du lycan avait été aussi dur. Il était parfaitement calme, mais n'importe quel combattant un tant soi peu aguerri pouvait déterminer que c'était le calme d'une rage encore contenue. Et maintenant qu'il était totalement libre de son esprit, il pouvait totalement donner libre cours à sa rage et à sa fureur. Et il n'allait pas s'en priver.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Lun 14 Avr 2014, 01:02

Un humain sorti de la végétation, droit devant moi. Erena le vit aussi, mais il esquiva sa flèche. Je m'aplatis au sol en grognant, avec pour seules envies de bondir et tuer. Mais mon corps ne bougea pas. Mes pattes restèrent clouer au sol. Je regardais cet homme s'avancer, et je comprenais que le simple fait de l'avoir dans mon champ de vision devenait une torture. Etait-ce un sort ? Soudain l'image de cet homme tranché en deux parties bien distinctes me gifla dans un flash douloureux. Je secouais la tête.
L'humain était déjà trop proche, et je pris conscience trop tard qu'une autre créature était là, menaçant Erena. Je ne pourrais jamais les défendre si  je ne bougeais pas… Je nageais en plein cauchemar.

Une troisième créature venait aussi d'arriver, son odeur dans mes narines fut un supplice. Mais le pire fut sa voix, qui en une petite seconde, brisa tous mes repères. Mes souvenirs, si longtemps enfermés, prenaient l'avantage sur ma conscience. Je les sentais grimper l'immense mur qui aurait du être infranchissable. Ma mémoire se débattait à grand coup de lames dans chaque paroi de mon crane.  Cet humain, ces odeurs, la voix derrière moi… La terrible évidence était là : Ils appartenaient à mon passé. Mais je continuais de me battre, ralentissant la progression de ma mémoire en espérant l'arrêter. C'était un pur mécanisme de défense, une habitude prise depuis des mois.
Je n'avais alors pas la moindre idée, de si ces intrus étaient des ennemis ou des alliés.
Reprenant mes esprits et le contrôle de mon corps, je me décidais enfin à bondir. Sur la bête la plus menaçante, celle tout près d'Erena… L'énorme loup qui, me semblait-il, prenait l'elfe pour sa compagne. Je savais bien qu'il mentait !
 Je heurtais son corps de toute ma puissance pour le renverser brutalement. Cette fourrure… Ma main glissa doucement à l'intérieur dans un nouveau flash insupportable.
Mes griffes voulurent s'enfoncer dans son ventre, mais de nouveau mon corps décida d'aller contre ma volonté ! J'avais cette horrible sensation, qu'une partie de moi ne voulait pas le blesser. C'était insensé !
Rugissant de colère, je me retournais alors vers l'espèce d'aberration qui semblait chercher quelque chose. Le bébé ? Cette idée me foudroya, mais Engar était toujours  caché par les grandes feuilles. Heureusement, il ne bougeait pas, et ne pleurait pas.  Dans un bruit sinistre ma patte vînt griffer le visage du monstre pour le faire regarder ailleurs. Enfin ! Peut-être n'étais-je pas devenue totalement inoffensive ! J'espérais que mon poison ait un peu d'effet dans cette chair qui semblait déjà bien morte. Quand soudain son allure générale me frappa. Le noble ? Comment était-ce possible ?

Erena était bouleversée. D'un bond je me mis devant elle, afin de faire face à tous les autres. Je n'osais pas regarder l'humain ni ne loup, de peur de reperdre le contrôle. Mais en attendant, je n'avais aucune idée de comment nous sortir de là.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Lun 14 Avr 2014, 15:50

A mon grand soulagement, Shkeil arriva peu après, venant se placer à face à l'aberration, la menaçant d'une voix féroce, telle que je ne pus m’empêcher de me demander si ce n’était pas le bête qui parlait...mais au vu du raison de sa hargne qu'il évoquait j'en doutais profondément, ce que j'avais entendu d'Elder avant les duels était donc vrai il était parvenu à neutraliser la bête en lui, suffisamment en tout cas pour ne plus avoir à se tempérer quand son cœur lui hurlait de se laisser aller à sa colère, et ce n'était pas moi qui allait l'en blâmer, mais il fallait qu'il en use comme une force et non que cela l'aveugle. Sa présence maintenant était un grand atout ,car avec Felina qui me faisait face je ne savais pas si je pourrai faire quoi que ce soit à l'égard de l'immonde être qui venait d'arriver et menacer l'elfe, mais par contre j'étais certains que le lycanthrope serait à même de lui faire face. Après tout nous avions tous fait d'énormes progrès depuis notre affrontement avec Ferliost ! Pour autant je n'interrompais pas ma cours,e m'approchant de plus en plus de la panthère par la même. cette dernière paraissait par ailleurs quelque peu troublée par ce qui advenait, regardant autour d'elle, mais brusquement je pus voir ses muscles se tendre moi même m'arrêtant, me tenant prêt à encaisser le choc de son assaut... Qui ne survint pas puisqu'elle se précipita droit vers Shkeil !

Le choc entre les deux bêtes fut féroces et toutes deux tombèrent au sol sous l’impact, or notre adversaire commun lui continuait sa progression vers l'elfe, et le tas de feuille derrière elle, et il allait me falloir du temps pour couvrir la distance... J’étais étonné par l'attitude Felina, commençant à songer qu'elle avait perdu la raison pour s'en prendre aussi à Shkeil. Néanmoins je ne perdis pas une seconde pour reprendre mon élan, espérant que Shkeil saurait gérer la situation de son côté et courant heureusement plus rapidement que par le passé je me rapprochais prestement de l'aberration, trop lentement néanmoins, elle allait finir par attendre l'elfe qui demeurait tétanisé, ne faisant que tenir son couteau droit devant elle. Mais malgré la distance je pouvais encore faire quelque chose, et faisant tournoyer ma chaîne je lui lançais une de mes lames. Nous étions trop loin l'un de l'autre et ma lame était trop lente pour qu'il ne la voie pas venir, la déviant aisément d'une de ses griffes de métal, mais au moins, alors que je la ramenais vers moi, j'avais attiré son attention, il s'était arrêté dans sa progression...Et l'instant d'après Felina l'atteint, constatant pour ma part avec soulagement que ni elle ni Shkeil n'était blessé lui griffant profondément le visage. C'était un joli coup, et avec le poison dont elle usait d'ordinaire il aurait été fatal à n'importe quel humain, mais pour l'éliminer ces choses il fallait détruire leurs centres nerveux, notre affrontement avec son prédécesseur nous l'avait prouvé et je doutais que le venin l'affecte. Néanmoins la force du coup eut le mérite de le faire reculer, mais ce fut tout, il ne porta pas ce qui restait de ses mains à sa plaie, et même força ma "sœur" à faire de même avec un ample coup de griffe qui l'aurait éviscéré si elle avait été à portée.

Et tout en adoptant une posture plus agressive il poussa un cri strident...interrompu en plein milieu car j'avais fini de courir ! En plein milieu de son cri bestial, avec des intonations humaines des plus dérangeantes, je percutais son bras avec mon épaule gauche , le déséquilibrant et ayant positionné une de mes lames de telle sorte qu'elle s’enfonça profondément dans son aine, un coup qui n'infligerait rien de concret à cette horreur ,hormis peut être de la souffrance vu le nouveau cri qu'il poussa. Bien sûr il riposta, mais mon autre lame intercepta ses griffes, son acier crissant sur les ossements dont était composés mes nouvelles armes, une petite sphère de couleur grisâtre apparaissant près de la garde, persévérance commençait à agir... Mais je me demandais si égalisatrice pourrait déceler et utiliser la moindre faiblesse contre cet adversaire. Cependant, je ne me reposais pas sur les qualités magiques de mes lames, et ma manœuvre avait un tout autre intérêt. Ainsi après avoir dévié ses griffes d'un brusque mouvement de poignet, je fis tourner l'arme enfoncée dans ses chairs, afin de l'y bloquer, et me reculer brusquement avant qu'il n'agisse à nouveau ,tirant alors sur la chaîne pour essayer de le déstabiliser, d'ouvrir une ouverture tant pour Felina que pour Shkeil, mais il fallait qu'ils en profitent rapidement, certes pendant mes propres mouvements ils n’avaient pas dû rester inactifs, mais dans cette situation je m'exposais grandement, n'ayant plus qu'une de mes lames pour me défendre et ma mobilité étant réduite, sans même compter le fait qu'au vu de son attitude Felina pourrait aussi bien se jeter sur moi. Mais bon j'avais déjà pris des paris plus risqués, ça n'allait pas être celui là qui m'effraierait !

Mais dans le même temps je me rendis compte qu'un cri persistait, et s'était dès le début mêlé à celui de l'aberration, un cri de douleur, celui d’un enfant...Et justement celui que j'avais vu, un jeune elfe, probablement le fils de celui qui m’avait tiré dessus, sortit d'une cachette de feuillage, cirant à la mort, les mains posés sur un bandage qui lui couvrait la moitié du visage... Et bien qu'il titubait je me rendis clairement compte d'une chose, il se dirigeait vers la créature. A sa place j'imaginais Hiromi ou Elundiviel, et un rictus de colère déforma mes traits alors que je renforçais ma prise sur la chaîne, tirant une nouvelle fois sur ma chaîne pour déstabiliser encore l'aberration, je grognais alors à moi même, bien que mes propos s'adressaient quelque part à Felina et Shkeil...

"Faites moi plaisir...Faites lui rendre gorge !"


Je n’avais qu'un « regret » en cet instant, c'était que je n'aurai probablement pas l'occasion de faire souffrir cette saleté

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il l'entendait...C'était atroce son esprit le torturait et cette partie de son visage lui brûlait tel des charbons ardents, il ne s'entendait même pas crier, mais il savait qu'il le faisait. Au fond de lui il avait conscience de ce qui se passait. I l'appelait son Père l'appelait... Il ne savait pas à quoi ça correspondait ni pourquoi il le faisait, mais il s’exécutait malgré lui, sachant, malgré ses yeux fermés, se diriger vers son but... Puis soudain une étreinte tendre, qui chassa la douleur et son trouble atténuant l'appel qui néanmoins persista le faisant se débattre dans cette étreinte pourtant si agréable, celle des bras de sa Mère... Il était torturé déchiré entre des pulsions qui n'étaient pas siennes, et qui pourtant il savait sommeiller au fond de lui, simplement endormi, attendant l'heure de cet appel, enfin advenu.

Mais lui même ne le voulait pas, il voulait rester avec sa Mère, avec sa «sœur», mais il commençait à penser ne plus avoir le choix.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Mar 15 Avr 2014, 21:20

Alors qu'il s'était préparé à devoir se défendre face à l'adversaire devant lui, l'attaque vint de derrière. Le loup-garou se retourna par réflexe et vit le regard de Felina. Ce qu'il vit le cloua plus violemment encore que le poids de la panthère sur lui: son regard était habité par la colère, la crainte, mais aussi crût-il déceler de l'incompréhension... Quelque chose la tourmentait, et c'était lié à ça. C'était comme si elle ne voulait pas, ou ne pouvait pas le reconnaître. Sa patte sembla vouloir labourer la chair de son ventre, mais les griffes attendues ne sortirent pas. Quelque part, l'instinct de Felina sembla le reconnaître, ou tout du moins reconnaître en lui un allié.

Shkeil laissa partir la panthère sans chercher à la retenir. Si sa mémoire était bloquée d'une quelconque manière, il serait toujours temps plus tard de la libérer. Ce cadavre trop vivant au gout du garou était sa cible prioritaire. Malgré le coup de griffe que Felina venait de lui donner, cela ne l'empêcha pas de riposter en une frappe dangereuse, qui ne rencontra heureusement que le vide. Le lycan se releva au moment où Engar le percuta de plein fouet et lui planta une de ses lames avant de reculer. Les mouvements de cette aberration seraient ralentis. Un cri derrière Engar survint, et Shkeil reconnu celui d'un enfant. Et le mort qui sembla avoir son attention attirée par ce dernier.

C'est alors que le lycan comprit. Cette créature d'outre-tombe n'en avait jamais eu après sa compagne, mais uniquement envers l'enfant. Et probablement envers l'elfe qui devait être sa mère. La rage déjà présente dans le cœur du garou redoubla d'intensité: les enfants de toute espèce étaient innocents. Il grogna, un avertissement mortel uniquement dirigé envers l'être qu'il regardait. Shkeil attendit le bon moment pour lancer une attaque synchronisée avec Felina, et elle arriva quand Engar tira sur la chaîne encore une fois. Tandis que la panthère recommençait en griffant le torse et les bras en profitant d'une charge violente, le lycan l'empêcha de se rétablir en bloquant ses jambes et en déchiquetant les chairs nécrosés de ces dernières. Ce dernier chuta et les deux bêtes durent s'éloigner pour ne pas être entrainées dans sa chute.


"S'en prendre aux protégés de ma compagne, c'est s'en prendre à elle. Et s'en prendre à un enfant, c'est aggraver ta situation."

Ses prochaines paroles furent adressés à Felina, les premiers mots qu'il lui disait depuis leurs retrouvailles, depuis son réveil.

"Si tu ne me reconnais pas... Dis-toi juste que pour le moment, nous souhaitons uniquement détruire cette créature. Je ne te ferais jamais de mal, ni à toi ni à ceux que tu as choisi de protéger. Crois-moi, je t'en prie."

Quand le lycan parla à la panthère, sa voix s'était calmée. Toute trace de colère était évanouie dans ses paroles. Elle ne lui était pas adressée, elle ne lui serait jamais adressée.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Mer 16 Avr 2014, 00:58

L'humain arriva tel un boulet de canon. Sortant les crocs et m'apprêtant à bondir, mon corps resta de nouveau cloué au sol. Non pas parce qu'il luttait contre ma volonté, mais par surprise. L'homme avait chargé sur la monstruosité, et l'attaquait même avec vigueur ! Une image remonta brutalement… Ce même homme violant une elfe. Je hoquetais d'horreur en pensant à ce qu'il pourrait faire à Erena.

Puis un bruit familier me sortie de ce visuel éprouvant. Engar était sorti des feuillages en pleurant. Il semblait vouloir retourner auprès du monstre. Auprès de…  son père. Profitant du fait que l'humain la bloquait, je  bondis avec fureur sur l'aberration, martelant l'ensemble du thorax de violents et puissants coups de griffes.  La seconde d'après le loup se jetait sur les jambes de la chose. J'étais très étonnée de leur comportement et de leur efficacité. Et je me demandais ce que donnerait une attaque synchronisée de ces deux là sur moi, lorsqu'ils en auraient terminé avec la chose…

Fortement déséquilibrée et assaillie de toute  part, l'aberration tomba en arrière. Je reculais alors, par précaution, au cas où l'humain et le loup souhaiteraient s'occuper de mon cas, tout en m'assurant qu'Erena et Engar restaient bien derrière moi.

"S'en prendre aux protégés de ma compagne, c'est s'en prendre à elle. Et s'en prendre à un enfant, c'est aggraver ta situation."

Un grognement furieux sorti de ma gueule par réflexe. Le ton employé était menaçant, et je ne compris pas immédiatement que le loup ne s'adressait pas à moi. Puis de façon plus calme cette fois ci il ajouta :


"Si tu ne me reconnais pas... Dis-toi juste que pour le moment, nous souhaitons uniquement détruire cette créature. Je ne te ferais jamais de mal, ni à toi ni à ceux que tu as choisi de protéger. Crois-moi, je t'en prie."

C'était comme un rayon de soleil à travers mon corps. Une sensation intense où chaque muscle se décrispe doucement. Il pouvait très bien mentir, mais mon cœur savait que ce n'était pas le cas. Mon cœur connaissait cette voix. Un nouveau flash désagréable s'imposa dans mon palais… Le gout du sang, celui du loup, je l'avais gouté. Ces bribes de souvenirs me tourmentaient. Ils donnaient l'impression que je m'étais déjà battu contre cet humain et ce loup. Et pourtant… Ce n'était pas des ennemis. Non, ce n'était pas des ennemis. Ce n'était pas des ennemis…

* Ce ne sont pas nos ennemis * M'empressais-je d'informer Erena, dont j'entendais le cœur battre à tout rompre.

Elle l'avait surement déjà compris, mais j'avais besoin de lui dire. La créature ne pourrait pas gagner face à nous quatre. Erena et Engar allaient rester en vie. C'était l'essentiel, le plus important. Leur survie. Moi qui pensais les perdre aujourd'hui, j'avais envie d'hurler mon soulagement.

* On doit tuer cette chose *
Répondis-je un peu sèchement au loup malgré moi.

Je m'adressais également à l'humain dans cette réponse télépathique. Mon regard se posa alors sur l'ennemi. Sa première mort n'avait visiblement pas suffit, il fallait donc que la deuxième soit plus radicale. Un filet de sang coulait le long de mon flan, de façon un peu trop franc à mon gout. Je ne savais pas ce qui l'avait causé, ni la profondeur de la blessure. Mais pour le moment ça ne m'importait pas, toute mon attention était pour la bête…
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Mer 16 Avr 2014, 22:01

Comme je l'avais escompté Shkeil et Felina se jetèrent contre l'aberration, et ce fut avec une telle force que, le torse et les jambes profondément lacérés, un sang noirâtre s'écoulant lentement de ses plaies, il tomba en arrière dans un râle. Cependant il était encore en vie, même s'il ne pouvait plus se lever vu l'état auquel ses jambes avaient été réduites, il continuait de grogner regardante encore l'enfant, que sa mère avait pris en ses bras, semblant quelque peu l'apaiser. Peut être qu'il mourrait pas de ses plaies, mais pour autant il ne pouvait braver les limites de son corps, malgré les supports de métal et avec autant de muscles labourés il ne représentait guère une menace. Néanmoins, par simple prudence, j'enfonçais mes lames dans ses deux poignets, l'empêchant de bouger ses bras, e m'accroupissant je saisissais brusquement sa mâchoire, l'empêchant tant de mordre que de grogner, tout en détournant son regard de l'enfant.

Ce faisant je ne perdais pas une miette des dires de Shkeil ni de la remarque que Felina me transmis par télépathie, sans pour autant quitter un seul instant l'horreur du regard. Le lycanthrope était des plus diplomates dans ses dires, peut être trop à mon goût, mais il était vrai que la dernière fois que j'avais fais preuve de toute ma franchise ça c'était plutôt mal passé de fait je préférais garder le silence à ce sujet pour l’instant, d'autant plus que j'étais plutôt concentré sur un autre, la créature continuant à s'agiter à côté de moi, je répondis alors à ma sœur d'une voix grave.

"On a déjà affronté un truc comme ça, et quand je dis on, c'est nous trois... Ces trucs ne peuvent pas être tué par hémorragie, même si on les éventre ils survivent, faut toucher leur centre nerveux, et contrairement à nous ce n’est plus la tête. La dernière fois c'était les mains, mais il semble que ce soit pas le cas là, sinon mes deux lames l'auraient tué... Il va falloir que je le dépèce, pour être certains de le tuer, je vous préviens ça va pas être très prop..."

Je fus alors interrompu par un hoquet de surprise, je me détournais alors brusquement de ma proie, continuant néanmoins à lui tenir la mâchoire, et alors je vis la femme elfe, éberluée. Cette dernière ne semblait pas avoir été repoussée brusquement, simplement son fils s'était défait de son étreinte et s’avançait maintenant vers moi. Je remarquais par ailleurs qu'il avait le poignard de sa mère à la main, s'avançant vers moi. Ma première pensée fut de demander aux autres de l'arrêter, mais je vis alors son regard, ce seul œil laissé visible par le bandage couvrant partiellement son visage. Il ne s'agissait plus de ce regard dément qu'il avait eu en jaillissant de sa cachette. Dedans pas la moindre trace de frayeur ou de hargne, simplement une détermination sans borne, un regard froid de prédateur... Mais il n’était pas dirigé vers moi. a vrai dire il semblait avoir oublié le monde autour de lui, si ce n'était la créature que je maîtrisais. Face aux gestes inquiets de sa mère qui voulut le rattraper, et ne prévision de ceux de Shkeil et Felina je levais ma main qui ne tenait pas la mâchoire de la bête et dit d’une voix sèche.

"Laissez le, il pourrait bien nous simplifier grandement la tâche..."

Je prenais aussi un certain risque. Après tout, peut être allait il tenter de me tuer ou de libérer la créature, mais dans les deux cas j'avais tout de même assez confiance en moi pour pouvoir maîtriser un enfant fusse t-il aussi étrange que ce dernier. Ainsi l'enfant me rejoignit, et de la gorge de la créature monta un grognement, mais ténue de par ma prise sur sa mâchoire. A aucun moment il quitta l'elfe du regard, mais au fur et à mesure que ce dernier approcher il se débattit plus vivement, et il me fallut d'autant plus de force pour le maintenir, m'assurer que ses longues griffes de métal ne blesse personne, et enfin 'enfant se tint au dessus de lui...

Il demeura ainsi une poignée de seconde, puis il fondit sur lui ,se laissant tomber le poignard en avant, droit dans les entrailles de l'ancien humain... Mais d'un bras je le retins dans sa chute, et le repoussais, sans brusquerie mais suffisamment fortement pour l'éloigner et qu'il fasse tomber son arme. Ma réaction parut surprenante et de la gorge de l'enfant monta un grognement semblable à celui de la créature, je net m'en souciais guère, récupérant le poignard et frappant à l’endroit qu'il avait visé d'un coup sec. Je ne sentis rien de particulier alors que la peau et la chair cédaient sous mon assaut, mais l’instant d'après notre opposant cessa de s'agiter brusquement, et ce qui ressemblait fortement à un dernier soupir s'échappa de ses lèvres. Il pouvait être à craindre qu'il feinte de faire le mort, après tout il n’avait peut être pas besoin de respirer et son cœur ne battait, plus, mais une telle intelligence de la part d’un tel être me paraissait improbable et de fait je me redressais un peu, le poignard ensanglanté en main, mais laissant mes lames enfoncées dans ses poignets par précaution.

Je regardais lors le jeune garçon, pour voir brusquement son regard comme s’éteindre, et j'eus juste le temps de me pencher sur lui pour le retenir de tomber, il venait tout bonnement de sombrer dans l’inconscience...Et alors que son visage était si près de moi je pus mieux voir son bandage ainsi que la peau l'entourant...Et le bandage n’était pas parfait il laissait voir ce qu'il dissimulait. une chair comme à vif ,semblant bouillonner de vie, ressemblant un peu à celle des grands brûles, mais en plus dérangeants...Exactement comme la chose que j'avais affronté dans les soubassements de la cathédrale d'Auran. Je fus alors malgré moi parcourus d'un tressaillement, mais j e e fis rien le gardant dans mes bras, regardant l'elfe qui ne savait comment réagir.

"Vous avez été entre les mains de l'Eglise..."

Je n’avais aucun moyen de savoir si elle était sa mère, mais cela me semblait probable. Apparemment surprise elle hocha craintivement la tête...mon regard revint alors sur l'enfant alors que je me relevais, le portant toujours dans mes bras, puis je regardai Felina puis Shkeil.

"Je te laisse la parole Shkeil, je suis pas très doué pour ça..."


Puis je soupirais. Cet enfant, certes ne s'était pas comporté comme une bête, mais peut être était ce le cas de tout les "Élus" de l’Église, peut être naissaient ils à peu près normaux et devenaient difforme par la suite, comment le savoir ? Comment savoir que cet enfant était une menace ? Comment savoir s'il devait vivre ou mourir ? Je n'aimais pas cette situation, ce choix, il me rappelait trop de précédentes décisions similaires, et je repensais à la promesse que je m'étais faites en partant. Cette fois ci tout le monde, moi y compris, reviendrait vivant...Et cela incluais cet enfant et l'elfe, cette dernière sembla lire dans mes pensées d'ailleurs, s’avançant vers moi et disant d'une voix cassée, au bord des larmes.

"Laissez le... Il est normal, ne faites rien à mon petit Engar."

Face à ma crispation elle se tut et un brusque silence tomba alors que je regardais l'enfant incrédule, puis, après un hoquet de surprise, je m'exclamais d’une voix plus forte que je ne l'aurai voulue.

"Nom d'une croix brisée... Qui lui a donné mon nom ?"

Et bien entendu le silence qui survit fut encore plus pesant que le précédent. Si elle l'avait pu je crois bien que la mâchoire de l'elfe se serait décrochée et serait tombé au sol !
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Jeu 17 Avr 2014, 00:02

Shkeil ne commença à se détendre que lorsqu'Engar acheva de maîtriser totalement la créature, mais il n'était pas relâché pour autant. Certes, Felina les avait reconnu en tant qu'alliés visiblement, et c'était déjà une bonne chose. Mais le fait qu'il ne la reconnaisse pas lui faisait mal au cœur. Il espérait réellement qu'ils parviendront à débloquer sa mémoire.

Toutefois, il n'avait pas le temps de s'occuper de cela pour le moment. Il fallait achever totalement cette créature, et Engar leur annonça la méthode à suivre. Il fut toutefois interrompu par l'elfe, la mère de l'enfant, et tous les regards se portèrent sur ce dernier, tout jeune, mais avec un regard... étrange. Et qu'est ce qu'il allait faire avec ce poignard? Le lycan se tendit à nouveau, prêt à agir, à lui enlever son arme des mains pour qu'il ne se fasse pas mal. Mais la réaction de la panthère fut pire encore, elle ne le quitta pas des yeux. Shkeil ne comprit pas tout d'abord pourquoi il comptait le laisser faire, mais il décida, contre son instinct, à lui faire confiance.

Ce qui se passa après fut très rapide. L'enfant voulu frapper le cadavre en un point bien précis, mais Engar le retint et frappa à sa place, et après un dernier soubresaut, ce dernier se détendit totalement, définitivement vaincu. Shkeil détendit enfin ses muscles et laissa sa colère retomber. La joie de retrouver Felina était teintée par la tristesse de sa mémoire disparue. Mais il avait fait tout ce chemin pour elle, il n'allait pas renoncer maintenant. La panthère émit un grognement, mais Shkeil remarqua qu'elle regardait toujours l'enfant. Elle le protégeait. Elle ne le laisserait jamais en danger.

Engar sembla décider de laisser le garou parler à Felina, mais celle-ci sembla se bloquer à l'écoute du nom du lycan. Et ce dernier remarqua qu'il n'avait pas dit son nom depuis son arrivée ici. C'était peut-être ça le déclic qui allait réveiller la mémoire de la panthère.

Laissant le guerrier humain parler avec la mère de l'enfant, Shkeil se prépara à essayer de raviver la mémoire de Felina, mais l'annonce du prénom de l'enfant provoqua un silence. Engar. Ce n'était pas un hasard. Et Engar expliqua notre silence avec sa réaction, ce qui sembla couper la respiration de l'elfe et de la panthère. Shkeil fut le premier à se reprendre.


"On dirait bien que tout n'a pas été oublié."

Le lycan s'accroupit pour se retrouver au niveau des yeux de la panthère, et lui parla face à face, d'une voix douce.

"Oui, nous te connaissons... J'ai compris que tu n'avais plus ta mémoire, tu ne pouvais pas nous oublier comme ça. Nous étions proche, très proche. Lui, il s'appelle réellement Engar. C'est de lui que vient le nom que tu as choisis pour ce petit. Engar a eu une vie difficile, mais pour laquelle il s'en sort à merveille. Je suis sûr que tu as choisis ce nom pour de bonnes raisons. Tu avais adopté Engar comme ton grand frère, et vous vous êtes protégés plusieurs fois, et il s'était mis en danger pour toi."

Shkeil s'éclaircit la gorge. La suite allait être plus difficile pour lui.

"J'ai vu que tu avais réagi à mon nom. Shkeil... C'est moi qui t'ai accueillie chez nous quand tu es arrivée, très affaiblie. Par la suite, nous sommes devenus de plus en plus proches. Et finalement, après un rude combat... Nous nous sommes mis ensemble. Ma compagne... C'est toi."

Des pointes de larmes lui montèrent aux yeux.

"Nous n'avons pas d'enfants... A l'époque, j'étais habité par une bête violente, et je ne voulais pas qu'elle ne te détruise. Avant que tu ne partes, elle était de plus en plus forte, et la dernière fois que je t'ai vue, je m'apprêtais à la vaincre. Tout ne s'est pas passé comme prévu, et je crois que je suis tombé dans une sorte de coma. A mon réveil, tu étais partie. Je n'ai appris que depuis peu où tu étais, et j'ai tout quitté pour te retrouver."

Shkeil avala sa salive.

"Aujourd'hui comme hier, je t'aime. Nous pourrons assurer la sécurité de tout le monde là où nous vivions. Mais si tu choisis de rester ici, je resterais. Je t'ai perdue une fois, je ne te perdrais pas une seconde fois. Et je ne te laisserais pas te perdre non plus... Felina."
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Jeu 17 Avr 2014, 01:06

L'humain bloqua la bête au sol avec ses lames. Efficace. Néanmoins je ne les quittais pas des yeux. 

"On a déjà affronté un truc comme ça, et quand je dis on, c'est nous trois..."

Je restais perplexe face à cette information.  Je n'en avais pas le moindre souvenir. J'aurais presque pu dire qu'il mentait. Mais l'humain s'arrêta de parler sous la surprise, tout comme moi en voyant Engar s'avancer, couteau à la main, vers l'aberration. Son regard me glaça. Mon esprit se saisit doucement de son petit corps pour le ramener à sa mère, mais l'homme leva la main en nous demandant de rien faire. Je lâchais alors mon étreinte. J'étais encore plus stupéfaite de ma soudaine confiance envers l'homme. Pourquoi l'écoutais-je ? Déboussolée, je restais tout de même concentrée sur ses moindres mouvements, prête à réagir si quelque chose allait mal.
 
Arrivé devant le monstre, Engar tenta de le blesser. J'étais stupéfaite. Un si petit bout, mon petit Engar que j'avais vu naitre… Cette situation me rendit triste. Mais l'homme l'en empêcha, ce qui sembla déplaire à l'enfant, pour poignarder lui-même l'aberration. Quelques secondes passèrent, la chose semblait enfin morte, puis je vis Engar sombrer dans l'inconscience. Mon esprit s'empressa de le retenir mais l'humain fut plus rapide et le pris dans ses bras. Un sombre grognement s'échappa d'entre mes crocs. Comment osait-il ! Cependant je ne fis rien…
Décidément, mon comportement stupide et contradictoire commençait à m'agacer sérieusement.

Après avoir observé Engar, l'humain demanda à Erena si l'Eglise s'en était pris à elle. Ce qui avait malheureusement été le cas. Puis il ajouta :


"Je te laisse la parole Shkeil, je suis pas très doué pour ça..."

Ma respiration se coupa brutalement. Un tremblement terre venait de secouer tous mes organes et l'onde de choc s'en prenait à mon système nerveux. De l'extérieur, personne ne pouvait voir ni imaginer mon état intérieur. Je sentais mes souvenirs, tel un essaim d'abeilles en furie, bourdonnant, se débattant, voulant franchir le mur de ma conscience de plus en plus fragile.
L'humain avait réveillé quelque chose d'intense, quelque chose d'important… Shkeil.

Ma respiration revînt enfin, j'étais essoufflée. Ce nom… Shkeil… Il me rendait triste, je devais l'oublier. Ne pas y penser. Heureusement Erena récupéra mon attention en implorant l'homme.

"Laissez le... Il est normal, ne faites rien à mon petit Engar."

Le regard de l'homme ne me rassura pas du tout, d'autant plus qu'Engar était dans ses bras…

"Nom d'une croix brisée... Qui lui a donné mon nom ?"

Son nom ? Engar. Engar. Mon regard se posa sur l'enfant, puis sur lui. Engar… Nouveau tremblement de terre. Une douleur aigue me fendit le crane, laissant alors filtrer des images que je ne reconnaissais pas mais qui étaient bien en moi… Des flashs rapides qui fusaient, se mélangeaient, heurtant chaque paroi de mon crane.

"On dirait bien que tout n'a pas été oublié."

Je réalisais que le loup s'était accroupi juste devant moi. La tendresse dans ses yeux gris soulagea la douleur, et je repris doucement une respiration normale. Il se mit à parler, à m'expliquer. Une partie de moi était terriblement angoissée d'entendre ce qu'il avait à dire. Si j'avais refoulé ma mémoire, je devais avoir mes raisons ! J'avais tellement luté ! Et pourtant, une autre partie buvait ses paroles, ma conscience baissa les armes, laissa le mur se détruire, l'écouta avec attention.

Engar… Je compris… Mon ami, mon protecteur, mon frère… Mes yeux s'embuèrent et brouillèrent ma vision. L'émotion était trop forte pour que je puisse faire le moindre geste ou dire le moindre mot. Le loup continuait de parler, je m'accrochais à sa voie comme à une branche me sauvant du vide. Je pouvais sentir les larmes couler sur mes joues, Cette odeur, ces yeux, cette voix, ce loup….

"Aujourd'hui comme hier, je t'aime. ... Felina."

Mon loup.

Tout est revenu comme une immense vague frappant les rochets. Je m'appelais Felina Black. Et Shkeil n'était pas mort. Secouée d'émotions, mon corps se transforma. Le temps m'avait aussi fait oublier cette forme humaine et fragile, mes genoux se dérobèrent et je glissais par terre.

" Tu… Tu étais comme mort…." J'éclatai en sanglots, tremblante, prise d'une affreuse et intense culpabilité. Je ne pouvais même pas finir ma phrase.

Je l'avais abandonné. Lui et Engar. J'avais tout abandonné. J'étais partie ! Je les avais oubliés ! Effacé comme s'ils n'avaient jamais existé ! Mon regard se posa sur Engar qui portait toujours le petit…

" Je suis désolée… " M'exclamais-je d'une voix brisée dans mes sanglots, déchirée par mes choix, ma faiblesse.

Je les avais forcé à quitter le donjon et se mettre en danger. Pire ! Je ne les avais pas reconnu dès le premier regard ! Je pleurais comme une enfant, mais il y avait aussi des larmes de joie. D'intense joie. Shkeil était en vie ! Je ne l'avais pas perdu pour toujours… Et il était libre. Enfin libre.

" Tu es libre… " Chuchotais-je en baissant les yeux.

C'était ce dont je rêvais le plus avant de le perdre…
Doucement, je prenais appuis sur mes genoux pour me relever légèrement et enlacer Shkeil. Puis je tendis une main impatiente, vers Engar.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Jeu 17 Avr 2014, 15:57

La première phrase de Shkeil  après mon exclamation, brisant le silence, parut après coup telle une prémonition, car alors qu'il exprimait, bien plus habilement que je l'aurai fait ,notre passé commun, même si je n'étais pas tout à fait d'accord sur le fait que je m'en sortais « merveilleusement bien » face à mes soucis,  et Felina y réagit de plus en plus  Tout d'abord elle reprit son apparence humanoïde, à la grande surprise de l'elfe qui n’avait dû la voir, au vu de son étonnement, que sous sa forme animale, alors que moi même je souriais, ravie de revoir la jeune femme qu'elle était, même s'il y manquait encore quelque chose puis elle  s'excusa en un cri déchirant, pleura sous le regard paniqué de l'elfe. En cela le lycanthrope l'imita, ses yeux s'embuant alors qu'il abordait un point qui m'était inconnue dans toute cette histoire. L’événement qui avait précédé le départ de Felina, et ne effet je comprenais un peu mieux... Entre la mort de son véritable frère puis après avoir cru son amour perdu plus d'une personne aurait cédé à la folie. De fiat je ne pouvais pas la blâmer, de toute manier quel qu’auraient été les circonstances j'en aurai été incapable.

Pour être honnête moi même fut profondément ému par la scène qui se jouait alors et les aurait sans doute rejoint dans leur pleurs de joie et d'amertume mêlée si mon esprit n'était pas préoccupé par autre chose... J’avais beau écouté et regardé Shkeil un coin de mon esprit persistait à réfléchir quant à l'enfant que je tenais dans mes bras. En dépit de ma première réaction à la vision de la trace de ses origines je ne songeais plus à lever la main sur lui, car si sa mère disait vrai il ne serait nullement une menace, peut être même un précieux atout si grâce à lui nous pouvions en apprendre plus sur les plans de l'Eglise dont il avait faillit être un des engrenages  et au pire des cas, si elle devait se fourvoyer, il n'était jamais trop tard pour régler le problème. Cependant cette perspective ne me plaisait guère et je ne pouvais m'empêcher de songer aussi à son intégration au donjon... Déjà les « Élus » avaient laissés leurs marques avec les meurtres qu'ils avaient commis durant l'incident avec Elder, et de fait il risquait d'en payer le prix si ses origines s'apprenaient, mais en plus, au vu de l'ombre que j'y laissais, le prénom d'Engar était un des moins recommandable au donjon, d'autant plus qu'il s'agissait typiquement d'un nom humain.

Une idée me vint bien à l'esprit... Mais cet enfant n'était pas le mien, ce n'était pas à moi de décider et lors du retour, qui au vu de la compagnie que nous avions serait sans doute plus lent que l'aller, nous arions tout le temps d'y réfléchir... En conséquence je m'avançais vers l’elfe qui était partagée entre l'attitude de la panthère et le fils que je tenais dans mes bras...Et que je lui rendis, l’enfant étant assez léger pour qu'elle puisse le porter sans peine je lui soufflais doucement, alors que Shkeil et Felina s'enlaçaient.

"Je vais être honnête. Son nom lui sera probablement un fardeau et j'en suis le seul responsable. Néanmoins je l'assume, et de fait si vous ou lui a un jour besoin de mon aide je vous l'apporterai."

Elle prit ainsi son fils dans ses bras le serrant doucement contre lui, lui caressant avec tendresse le front tout en le couvant d'un regard inquiet avant de reporter son regard sur Felina, qui tendait alors sa main vers moi. Ainsi, alors que je répondais à l'appel de ma sœur, sa voix cassée par la peur qu'elle venait de vivre et l'incompréhension se fit entendre dans un murmure, prononçant une question qu'elle n'avait tue seulement parce qu'elle était jusqu'alors incapable de la prononcer.

"Qu'est... Qu'est ce qui se passe Farhuine ?"

Était ce le nom que s'était donné Felina pendant son absence et, selon Shkeil, son amnésie ? Je l'ignorais et cela m'importait alors que je m'approchais d'elle  et une fois à sa hauteur je passais doucement une main autour de son épaule, un sourire attendri aux lèvres alors que je me joignais à cette étreinte... Quelque part je m'y sentais un peu mal venu, j'étais certes son frère, mais Shkeil était son aimé, ils auraient pu profiter de cet instant pour eux deux, mais le fait qu'elle m'y ait malgré tout invité me rassurait quelque part, et m'amena finalement à pleurer à mon tour. Elle m'avait pleinement pardonné... Pendant un bref instant j'oubliais le monde extérieur, la jungle féroce devint un écrin pour cet instant magique, puis je soufflais alors doucement, en réponse à l'excuse qu'elle avait clamée quelques instants plus tôt

'Tu m'as manqué petite sœur... Mais je crois avoir bien avoir plus de raison de m'excuser, pour ne pas avoir su être là quand tu en as eu le plus besoin."

Je pouvais paraître un peu égocentrique, et j'avais parfaitement conscience que je n'étais pas le seul facteur de son départ... Mais ce n'était sûrement pas la faute de Shkeil si elle avait fui, il n'avait pas choisi de sombrer dans le coma, alors que pour ma part j'avais choisi de tuer son frère, j'avais choisi de m'éloigner d'elle pour ne pas raviver la douleur de la perte des siens. A tort... Et j'en avais conscience. Je n’avais pas de regret car j'avais fais ce qui me semblait juste, mais tout comme lorsque j'avais chassé les démons cela avait été une erreur. Je me reculais alors un peu, toujours souriant faiblement, avant de rire avec douceur en les regardant.

"Vous faites vraiment un joli couple... Peu importe les douleurs que vous traversez ou les combats que vous menez vous êtes toujours aussi innocent l'un que l'autre. Je vous envie !"

Néanmoins mon esprit revient rapidement aux questions pratiques. Je songeais aux vivres que j'avais emmené, suffisant pour trois, mais pas assez pour cinq... Mais je chassais rapidement ce problème de mon esprit, Felina et Shkeil pouvant très bien chasser par eux mêmes au final et puis,  le lycanthrope avait évoqué la possibilité de rester ici. Je dis alors d'une voix posée.

"Il est temps de rentrer à la maison je crois, à moins que cette dernière soit devenue cette jungle... Quel que soit ton choix je retournerai au donjon. J'aimerai rester avec toi, mais mes enfants sont nés, et puis il faut bien que quelqu'un fasse un rapport sur ce qui s'est passé. Quoi qu'il en soit je reviendrai, d'autant plus que j'ai certaines que tu as oublié que je me dois de te ramener.

Je riais alors faiblement, me demandant cependant bien comment je ferai plus expliquer la disparition de Shkeil sans que j'en sois encore présumé responsable, je me tournais cependant vers l'elfe.

"Et vous ? Vous resterez ici ou irez au donjon ?"

Elle devait connaître au moins de réputation le donjon...mais ce fut d'une voix assurée qu'elle me répondit, paraissant s'être quelque peu ressaisi de sa peur et de son étonnement.

"J'irais ou se rendra Farhuine...ou Felina comme vous l'appelez."


Je hochais gravement la tête attendant donc la réponse de la principale intéressée, tout en espérant que ce que le sort du petit Engar  dans le donjon ne serait pas aussi pénible que je le craignais.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Jeu 17 Avr 2014, 20:27

A la fin du discours du lycan, Felina reprit sa forme quasi-humaine, et elle s'effondra. Shkeil resta à ses côtés, et son coeur bondit avec ses premières paroles. Malgré la détresse des mots, cela voulait dire qu'elle l'avait reconnu. Il répondit immédiatement à son étreinte.

"Je suis là, et seul en moi."

Felina fit un signe vers Engar, et le lycan s'écarta un peu pour qu'il puisse profiter aussi du réveil de sa mémoire. Lui aussi était visiblement profondément ému, et c'était sans doute bien la première fois que le loup-garou vit le guerrier pleurer. Mais la situation était quand même particulière, et personne ne lui en tiendrait rigueur. Le garou serait d'ailleurs bien mal placé, lui qui pleurait déjà depuis plusieurs minutes.

Après quelques minutes d'allégresses avec les retrouvailles, il était à présent temps de penser au retour. Enfin, si retour il y avait, mais ça devrait être le cas.


"Si nous décidons de rester ici, je devrais quand même repasser au donjon pour annoncer correctement mon départ. Dans tous les cas, nous ferons le voyage de retour ensemble. Nous pourrons prendre plus de temps que ce qu'on a pris à l'aller."

Le lycan se tourna ensuite vers l'elfe, qu'il avait à peine regardé durant tout ce temps. Felina avait choisi de la protéger, elle et son enfant. Enfant qui portait le nom d'Engar, donc la panthère avait du assister à sa naissance. Cela créait forcément un lien entre elles, et Shkeil ne put s'empêcher de penser ce qu'il lui serait arrivé si Felina n'était pas partie. Elle serait probablement morte. Quelque part, c'était une chance pour elle... Le destin était vraiment capricieux parfois, pour ceux qui y croyaient.

"Je tiens à m'excuser si notre arrivée vous a fait peur... La créature qui vous as attaqué à du profiter de notre arrivée et du trouble que cela a provoqué pour Felina afin de vous attaquer. J'espère qu'on a su prouver à vos yeux que nous ne vous voulions pas de mal."
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Sam 19 Avr 2014, 00:56

Ma mémoire était revenue, avec son flot de souvenirs, mais aussi d'émotions. J'essayais de me calmer tant bien que mal, et même si le plus éprouvant était passé, mes mains continuaient de trembler.  Mon corps se remettait doucement. Beaucoup de choses me traversaient alors l'esprit… Que s'était-il passé au donjon durant mon absence ? Comment allaient mes neveux ? Qu'avait fait Shkeil durant ce temps là ? J'avais soif de réponse, mais ce n'était pas le moment.

"Qu'est... Qu'est ce qui se passe Farhuine ?"


Je me retournais vers Erena, et lui adressais mon sourire le plus apaisant pour réponse. C'était tellement étrange d'entendre ce prénom  à présent. Tout comme ça devait être étrange pour elle de me voir ainsi. Engar s'approcha et je saisis sa main fermement. Je pris alors conscience du temps passé sans eux. Oui, ils m'avaient manqué, je le sentais à présent. Les retrouver était un merveilleux cadeau.

Engar trouva encore le moyen de s'excuser auprès de moi. Je ne fus pas surprise, c'était presque une habitude chez lui. Pourtant il savait très bien que ce n'était pas sa faute,  et que je ne lui en voulais jamais de rien. Je ne pouvais pas. Je me demandais alors s'il avait bien reçue ma lettre que j'avais laissé dans sa chambre...  Puis il fit quelques compliments sur mon couple avec Shkeil, disant qu'il nous enviait. Je fus étonnée, lui qui avait Kumie et leurs deux adorables enfants, que pouvait-il nous envier ?

Puis arriva une question dont la réponse était évidente pour moi. Engar voulait savoir si je souhaitais rester ici, ou rentrer au Donjon. Erena suivrait mon choix, tout comme Shkeil.
Je pris un instant pour tous les regarder, un grand sourire aux lèvres. Toujours sous l'émotion, j'étais submergée de joie, et cette sensation m'avait manqué. Je leur serais à jamais reconnaissante pour être venue me chercher. Pour avoir gardé la foi, quand moi je l'avais perdue. Après toutes ces épreuves, Shkeil et Engar étaient toujours aussi fort, ils n'avaient rien perdu de leurs principes, de leurs espoirs et de leur amour. Je leur devais tout.


" Cette jungle est un endroit magique où je me sens libre et heureuse. Elle a été mon refuge et sans elle je serais probablement morte. Mais plus jamais je ne vous quitterai. Le donjon est notre maison, et il est l'heure de rentrer. Merci... Dis-je dans un souffle chargé d'émotions.
Erena, ce sera l'endroit parfait pour élever ton fils, et plus jamais l'Eglise ne vous fera du mal. "

Après cette brève réponse, j'entrepris de faire les présentations entre Erena, Shkeil et Engar, même si tous les trois avaient déjà bien situé qui était qui pour chacun d'entre nous. Ensuite nous commencions à préparer le départ. Celui-ci allait être simple, nous n'avions rien d'important à emporter avec nous. Je rassurai Erena pour le trajet, lui indiquant que je pourrais les porter elle et "bébé Engar" dès qu'elle se sentirait fatiguée. Pour la suite, je ne savais pas trop... Tout ce dont j'étais sur, c'est que les personnes qui comptaient le plus étaient en vie, en bonne santé, et que mes souvenirs étaient intacts. Grâce à eux… 


J'étais revenue.
***************************************************
Sur le trajet du retour, je questionnais Shkeil sur ce qui c'était passé d'important au donjon, et sur sa nouvelle vie, enfin seul et libre dans son corps. Je me demandais où était sa bête à présent… Et j'espérais qu'elle pourrisse en enfer.
Puis je profitais d'un moment seule avec Engar pour lui demander des nouvelles de Kumie et leurs enfants. Sa remarque plus tôt concernant Shkeil et moi m'inquiétait un peu… Avaient-ils eu des problèmes?
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Lun 21 Avr 2014, 21:34

Pour être honnête la déclaration de Felina quant à revenir au donjon me soulagea plus que je ne voulais bien l'admettre. Cela avait déjà été un plaisir que de la retrouver, mais l'idée de pouvoir à nouveau rester à ses côtés achevait de me réconforter. Ce dernier point éclairci des présentations un peu plus poussées furent effectués avec l'elfe et son enfant, me confirmant par là la nature particulière de ce dernier. Une fois ce bref entretien achevé nous récupérâmes ce qui importait un tant soit peu, avant de ressortir de la jungle. Cette dernière fut étrangement accueillante. Certes je n’avais pas été inquiété lors de ma venue, mais cela n'était dû que de par les horreurs perpétrées par l'aberration qui avait effrayée la faune locale, mais cette dernière sembla persister dans sa discrétion, la présence de Felina m'y semblant sans doute pour quelque chose.

Néanmoins quelque chose continuait à me tracasser, je ne l’avais pas fait pour éviter de perdre davantage de temps et inquiéter plus que nécessaire les autres, mais j'aurai apprécié brûler la carcasse de cette chose ,éviter qu’elle puisse encore servir à quoi que ce soit. Il ne me restait dès lors qu'à espérer que son cadavre finisse par être dévoré par les animaux ,et qu'un tel régime ne nuirait pas à ces derniers, quoi que je doutais d’une telle possibilité au vu de comment les carcasses de ses victimes avaient été dédaignées par ses charognards... Je me défaisais néanmoins de ces craintes car il n'en était plus temps et les oubliait pour de bon une fois que nous fumes sortis de la jungle. A cet instant je me séparais brièvement de la troupe, en me justifiant, afin d'aller récupérer ma monture laissés aux gardes frontières. Il n'échappa pas à ces derniers que je m'étais battu, ce qui ne les surpris guère, mais je les rassurais en leur informant que les deux créatures apparues récemment et qui les effrayaient tant n'était plus, ce qui allait détourner l'attention de l’Église de la jungle et évita qu'il ne me pose trop de questions, me laissant partir avec mon monture et mes effets.

A l'aide de la vitesse de mon cheval et du rythme de marche que la présence de l'elfe imposait à Shkeil et Felina, qui auraient pu se déplacer plus rapidement sous leurs formes bestiales. D'ailleurs grâce à leurs sens mon arrivé ne suscita nulle inquiétude et je progressais à leurs côtés juché sur ma monture, bien que je me tenais prêt à en descendre au cas où quelqu'un en aurait besoin. Je regardais d'ailleurs fréquemment l'elfe, mais souvent son enfant, qui demeurait dan l’inconscience, bien que ce dernier s'apparentait davantage à un paisible sommeil. Comment allait il réagir à ce déménagement et à ce nouvel environnement ? Je l'ignorais, mais j'escomptais bien garder un oeil sur lui.

A plusieurs reprises durant le trajet je m’éloignais du groupe afin de partir en éclaireur pour m'assurer de ne pas crosier une patrouille humaine, cela étant en vérité un prétexte pour laisser régulièrement Shkeil et ma sœur seuls pour qu'ils puissent se dire tout ce qu'avaient besoin d'échanger des amoureux après une si longue absence. Ces déplacements furent en vérité un peu vain car nous empruntions déjà une voie assez peu fréquentés par les soldats du clergé. En effet les chasseurs de monstres ne s'attendaient guère à en voir venir depuis la jungle et si certains y fuyaient c'était la tâche des gardes jungles de les arrêter alors de fait les effectifs déployés étaient des plus maigres.

Au final en l'absence totale de menace pour l’instant je fus bien obligé de rester auprès du groupe, me contentant de me déplacer un peu à l'écart pour pouvoir partir au galop dès que cela pourrait être nécessaire, mais à ma grande surprise ma "sœur" vint à ma rencontre et m'interrogea... A vrai dire c'était logique, moi aussi j'avais des choses à lui dire depuis le temps, en particulier à ce sujet. Néanmoins je ne pus aborder ce dernier avec joie, une grimace ornant mes traits alors que je songeais à ces événements et que je lui répondais d'une voix morne sur ce qui m'était devenu un amer sujet.

"Nos... Enfants sont nés, c'étaient des jumeaux, deux petits elfes charmants, un garçon et une fille, nomme Hiromi et Elundiviel, comme attendu ils ressemblent à leur mère, ce qui est logique vu le fait que le patrimoine du parent humai nest toujours réduits, mais elle et moi avons... Comment dire ? Rompus."

Pour le lui montrer je achalasie d'une main les rênes pour lui montrer ma main, où à une époque fut une bague de glace créer par Kumie, symbolisant ses sentiments.

"Ce n'est pas de mon fait, même si j'y ai ma part de responsabilité, c'est elle qui en a décidé ainsi, et pourquoi ? Eh bien pendant ton absence le donjon a failli s'effondrer le triumvirat avait été pétrifiée et un individu nommé Elder qui venait d'arriver avait prit le pouvoir, de nombreux habitants le suivant, inquiets à l'idée d'une attaque de grande envergure de la part des humains. Malgré cela des personnes se sont opposés à lui, mené par l'archange Gaëlle elle aussi arrivée récemment, et pour ma part je n'ai été dans aucun des deux camps. Elder arrivait et le triumvirat était pétrifié, un peu suspect non ? Sans ocmpter le fait que sans Oni l'énergie de la tour déclinait grandement quant à Gaëlle, eh bien j'aurai pu la suivre. Mais plusieurs choses m'ont convaincus de prendre une autre voie."

Je soupirai alors, afin de lui laisser le temps d'assimiler ce que je venais de dire mais aussi trouver mes propres mots je ne m'étais pas attendu à devoir répondre aussi rapidement que cela à une telle question...

"Premièrement il me paraissait évident que des individus comme Overlord ou Crocs noirs profiterait du chaos en en se joignant à aucun camps... Et de fait j'ai justement créer un groupe que je les ai fait rejoindre par certaines manœuvres. En tant qu'humain je ne pouvais pas avoir de réel influence menaçantes, mais en créant une faction disant j'empêchais l'apparition d’une autre plus dangereuse. Qui plus est je voulais tout de même mettre le triumvirat tant que possible au bord du gouffre pour leur aire voir leur faiblesse et qu'ils y remédient. A vrai dire si Gaëlle n’était pas venue au bon moment le donjon n'existerait probablement plus désormais et on ne peut pas se reposer sur le hasard !"

Je baissais alors le regard me voûtant un peu sur ma monture...Avant d'en descendre souplement la guidant par les rênes pour marcher directement aux côtés de Felina, toujours aussi dépité.

"Ce faisant je me suis opposé ne partie à Shkeil mais surtout j'ai dû affronter tour à tour Theorem et Kumie, que Gaëlle avait ralliés, et en mentant sur mon compte dans le cas de Kumie, ou tout du moins en lui disant ce qu'elle croyait être la vérité mais ne l'était pas sur un ...Certain point de mon passé"


Je n'osais pas évoquer un détail encore toute cette histoire à propos de Kalet et de cette porte. De toute manière ce n'était pas le sujet et j'en venais au fait.

"Et l’affronter a été la dernière la chose qu'elle a supporté de moi. Elle n'a même pas hésite un instant avant de dégainer une lame maudite qui ne peut être rengainée sans avoir tué. J'ai conscience qu'elle avait ses raisons, mais elle m'avait promis... Elle m’avait promis de ne pas considérer mon passé et de me pardonner tout ce que je ferai car tout ce que j'ai fais c'était pour la protéger, elle, nos enfants, et toi."

Une maigre sourire traversa mes traits à cette dernière précision tandis que je redressais le visage pour la regarder. Je ne pleurais pas, j’avais largement eu le temps pour cela déjà, mais cela se voyait malgré moi que je souffrais...

"Tsss... Et de toute manière j'avais échoué, même sans penser à ce qu'elle a subi de par mon démon je... Si je suis ainsi, que je commets ces horreurs, c'est pour que personne d'autres n'ait à les commettre et Kumie avait beau être une guerrière j'ai tout fait pour ne pas qu'elle emprunte la même voie que moi, mais l'acquisition de cette lame maudite que j'ai déjà évoqué, et le fait qu'elle a... A accepté d'être corrompu par l'Overlord, devenant en partie démone, pour ne plus souffrir d'anémie être plus forte, suffisent à prouver que j'ai échoué, peut être qu'alors je le mérite."

Cependant il y avait une idée à laquelle je n'arrivais toujours pas à me faire, et l'abattement laissa la place à un mélange de tristesse et de colère intense alors que je serrais mes poings.

"Et tout cela pour rien en plus car le Triumvirat ne m'a pas écouté...Et j'ai peur Felina... Peur d'être seul... Et peur pour mes enfants, car après ce que j'ai fais il est possible qu'on ne me laisse même pas les élever..."

Un tremblement me parcourut alors, mais pourtant je tournais mon visage vers Felina et lui sourit. J'avais besoin d'elle plus que jamais.

"Mais au moins je t'ai retrouvé. Toi, ma soeur"
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Mar 22 Avr 2014, 23:14

Farhuine... Ainsi, c'était bien le nom que Felina avait durant ce temps. Etait-ce l'elfe, Erena, qui lui avait donné? Ou était-ce la panthère qui avait préféré se nommer ainsi? Peu lui importait finalement... Elle était revenu, et ils allaient tous vivre au donjon à présent. C'était le choix de tous. La vie allait pouvoir redevenir comme avant. Non, mieux qu'avant, puisque la Bête n'était plus présente.

**************************************

Le voyage du retour fut bien plus long qu'à l'aller. Felina le questionna sur sa vie depuis son réveil.

"Cela ne fait que peu de temps que mon esprit est revenu dans son corps... Du moins, c'est l'impression que j'en ai. Le Triumvirat était menacé lors de mon réveil, et avec lui le donjon tout entier. Un usurpateur du nom d'Elder... Mais je crois qu'Engar pourra mieux t'en parler. Après tout, il a vécu ceci dans son intégralité, contrairement à moi."

"Quand je me suis réveillé sans ma Bête, je me sentais vide. Ma tête était silencieuse, pour la première fois depuis longtemps. Mais tu n'étais plus là, et plus rien ne comptait alors que la mission que je m'étais donné. Mis à part que j'étais en paix avec moi-même, j'étais brisé. Mais maintenant, je vais enfin pouvoir réellement profiter de ça. Et j'ai hâte de le vivre à tes côtés."

Il parla de choses et d'autres, et le couple chassa pour nourrir le groupe. Erena ne restais jamais sans surveillance, soit sous la garde d'Engar quand Shkeil et Felina n'étaient pas là, soit sous la protection du couple quand Engar partait devant. Lorsque que la panthère le rejoignit à un moment pour pouvoir parler avec lui, le garou resta alors seul avec Erena.

"Vous vous demandez peut-être de quand date ma relation avec Felina. Je l'ai connue à son arrivée au donjon vers lequel nous nous dirigeons. Elle était affaiblie d'un long voyage de fuite, et c'est moi qui était de garde à ce moment là. Après, nos relations restèrent liées à notre travail, jusqu'au jour où, à cause de la Bête qui vivait en moi à ce moment là, je fus mis au cachot pour protéger les autres. Felina fut la seule à me rendre visite. A ma sortie, je dû défendre le donjon contre un ennemi puissant, et elle fut choquée de ce qu'il était capable de faire, et moi-même fut gravement blessé. C'est à ce moment là que nous nous sommes mis ensemble. C'est elle qui m'a donné la force de me battre contre ma Bête, et je l'ai aidé à supporter l'annonce du décès de sa famille."

Shkeil soupira.

"Ni elle ni moi avons eu la vie facile, mais le donjon avait amélioré bien des choses. Mais la Bête en moi était sur le point de tout briser. J'ai voulu lutter en employant des moyens drastiques, mais tout ne s'est pas déroulé comme prévu... J'imagine que vous avez compris la suite: elle m'a cru mort et elle ne l'a pas supporté... J'ignore ce qu'il s'est passé, mais le résultat était là. A présent, tout est terminé. Le donjon nous offre foyer, nourriture et protection à tous ceux qui en font la demande. Vous et votre enfant serez sous notre protection particulière, si cela peut vous rassurer."
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Sam 26 Avr 2014, 17:12

Au fur et à mesure que nous quittions la jungle une partie de moi réalisait que je ne la verrais peut-être plus. Quelque part la tristesse était là, mais c'était un sentiment lointain. Le bonheur d'être auprès de Shkeil et Engar, lui, était total. Avec eux je me sentais entière. Je me sentais moi.
Je n'étais pas trop inquiète des obstacles que nous pouvions éventuellement croiser sur le trajet. L'euphorie que je tentais de contenir devait y être pour quelque chose, sans compter le sentiment de sécurité auprès de mes deux guerriers.


Shkeil m'expliqua ce qu'avait été sa nouvelle vie depuis son réveil. Réveil qui en fait était plutôt récent. J'étais partagée entre la culpabilité de l'avoir abandonné, et l'angoisse de ce que j'aurais pu faire si j'étais resté auprès de son corps inanimé tout ce temps. Je n'aurais surement pas tenu le choc, j'en étais presque sure… Puis je me suis forcée à me mettre à sa place, à son réveil, libre mais seul. Je compris le sens de ses mots, quand il me raconta avoir été brisé. Je ravalais un sanglot, ne voulant pas gâcher ces retrouvailles qui se devaient d'être joyeuses et pleines de promesses.

" A présent tu es libre, et tu m'as retrouvé. Le destin nous a donné une seconde chance. A nous d'en faire quelque chose de vrai, de beau. Je ne veux plus perdre de temps, je ne veux plus craindre pour nos vies, je veux simplement notre bonheur… Je pense que nous l'avons amplement mérité, ce bonheur. "

Ce lien unique entre Shkeil et moi n'avait pas disparu, il ne s'était pas atténué non plus. Il était intact, plus fort que jamais, brillant dans nos yeux lorsque nos regards se croisaient. Le lien d'une vie, indestructible face au temps ou aux obstacles. Il n'y avait aucun mot capable de décrire cet amour.

Ma main alla caresser son bras, passant mes doigts dans sa fourrure jusqu'à lui prendre la main. Retrouver sa douceur était divin, ces sensations humaines m'avaient tellement manqué. Cette forme humaine m'avait manqué aussi… Le vent sur ma peau, les cheveux dans mon dos. Je souriais de plaisir sans même m'en apercevoir.

Plus tard, je me retrouvais intentionnellement seule avec Engar, tandis que Shkeil discutait avec Erena. Ma question était justifiée, rien que l'expression sur son visage me le confirma. Il me parla d'abord de ses enfants, que je me réjouissais tant de revoir. Mais l'annonce qu'il me confia fit s'envoler toute trace de joie. Kumie et lui n'étaient plus ensemble. Je levais la tête pour le regarder,  exprimant un mélange de surprise et d'agacement. Alors Engar m'expliqua réellement ce qui s'était passé au donjon, avec le Triumvirat, Elder, et Gaëlle. J'étais stupéfaite. J'assimilais péniblement l'histoire qu'il me racontait, culpabilisant d'avantage de ne pas avoir été là pour aider, pour les soutenir.

Engar descendit de son cheval et poursuivit son récit. J'appris alors qu'il s'était opposé à Shkeil, Theorem, Kumie ! Je peinais presque à le croire. L'elfe n'avait donc pas pu supporter plus après cet affrontement, malgré sa promesse. Mon frère ne méritait pas ça. Il souffrait. C'était insupportable.

Je m'approchais de lui et pris son visage entre mes mains, arrêtant notre marche.

" Écoute-moi bien. Tu n'as échoué en rien Engar. Tu n'as plus le droit de t'en vouloir et de te faire souffrir. Kumie a fait ses choix et tu n'y peux rien. Tu ne peux pas sauver tout le monde. "

D'une main je saisis son poing crispé pour le serrer à mon tour. Si j'avais pu lui ôter sa souffrance pour la supporter à sa place, je l'aurais fait. Je continuais sur un ton plus doux.


" Tu ne mérites pas de souffrir. Tu as tellement prouvé ta valeur. Combien de fois m'as-tu sauvé ? Je te suis redevable à vie mon frère, et je me battrai à tes côtés même si le monde est contre nous. Je me battrai aussi pour tes enfants, tu ne seras pas seul, jamais. Ho, Engar, je t'en pris crois moi. "


Finissais-je en le prenant dans mes bras. Il était si grand que je devais me hisser sur la pointe des pieds. Difficile de lui prouver que je pouvais le protéger et me tenir à ses côtés, alors que j'avais disparu si longtemps. J'espérai qu'Engar me fasse confiance comme avant. Il avait tellement tendance à s'isoler dans ses convictions et ses principes. Mais je savais qu'il avait besoin d'alliés, besoin qu'on l'aime et qu'on le soutienne. Et j'allais tenir ce rôle jusqu'à mon dernier souffle.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Dim 27 Avr 2014, 13:27

Je fus pris au dépourvu par le geste de ma sœur alors que ses douces mains se posaient sur mon visage... Je ne savais trop que ressentir, ni comment interpréter l'agréable sensation que j'éprouvais. Du réconfort ? Peut être bien. Quoi qu'il en soit je ne me souciais pas du fait que notre marche s'en retrouvait interrompu, et il en fallut même peu pour que je ne lâche la bride de ma monture afin de pouvoir prendre une fois encore Felina dans mes bras, comme pour m’assurer qu'elle était bien là et n’était pas juste un simple songe. Après tout ce qu'on venait de traverser cette simple peur était idiote, mais j'avais juste si peur d'être bercé à nouveau dans des illusions. Ainsi bien que toujours souriant je baissais doucement la tête et mon regard alors qu'elle me parait de sa douce voix. Ses mots, comme par le passé, parvenaient toujours à m'apaiser, peut être parce que j'étais tout simplement incapable de la contredire, même si je ne pouvais pas m'empêcher de penser le contraire de ce qu'elle disait... mais je ne savais quoi lui répondre et ainsi, alors que sa main venait saisir la mienne, elle continua de parler. A son contact ma crispation s'atténua, mes doigts se desserrant, comme pour pouvoir lui rendre cette prise rassurante.

Mais au delà de ses contacts étaient ses mots qui se suivaient, réitérant ces promesses que nous nous étions faites...Et que je n'avais jamais, oh, grand jamais, oublié, et qui serait resté dans mon cœur tant que j'aurai eu le moindre espoir de revoir ma sœur, des promesses qui prenaient à nouveau tout leur sens. Mais pourtant je pouvais voir sa peur, la criante qu'elle avait que j'ai perdu mon affection pour elle, que je cesse de la croire. alors je relevais la tête, le regard empli de gratitude et de joie, un instant avant qu'elle ne m e prenne dans ses bras, relâchant finalement les rênes pour ma part afin de l'enlacer avec tendresse, tout en me penchant un pue pour lui faciliter l'étreinte. Et alors que mon visage reposait sur une de ses épaules, mes lèvres commencèrent à bouger. Les mots dans un premier temps restèrent coincés dans ma gorge, étranglés, puis finalement ils sortirent bien plus clair, à peine altéré par l’émotion. Un chant, tout du moins une partie, celui que je lui avais dédié.

"Si un malheur un jour te faisais souffrir, et que tes larmes n'attendrissaient pas les cieux, de mon plein gré je subirai le pire afin qu'à jamais tu ailles au mieux... car Je suis ton grand frère et que tu es ma petite sœur."

Je relâchais alors mon étreinte  et me reculais d'un pas tendant le bras pour lui effleurer avec affection le visage, la regardant, l'air songeur, avant d'ajouter de cette voix fraternelle que je n’avais que pour elle.

"Je te remercie ma sœur pour tes mots, mais quand je dis cela ce n'est pas la tristesse qui parle, je suis simplement pragmatique. J'ai échoué plusieurs fois, tout bonnement car de plusieurs de mes actes n'a découlé que de la souffrance. Je sais que je ne peux sauver tout le monde, cela seuls les héros le peuvent et je n'en suis pas un, mais j'espérais au moins pouvoir protéger ceux qui m'étaient chers... Et un moment j'ai bien cru en être incapable, jusqu'à ce que je te retrouves."


A ce moment là je ne pus retenir une poignée de l'armes de joie et de soulagement mêlée, prenant une profonde inspiration avant de continuer, cessant de la caresser affectueusement, pour joindre mes mains.

"Et je te remercie pour tes mots, mais je te rassure et je te le rappelle, je ne suis pas homme à avoir des regrets ou sombrer dans la souffrance. Sinon comment pourrai je sauver les autres ? Mais je ne veux pas que tu te fasses d'illusions Felina, je ne veux pas que tu ais la même déception que Kumie. Ma valeur que tu évoques est réelle, mais tâchée par mes horreurs, même si elles étaient nécessaire et bien que pour rien au monde je ne reviendrai sur mes actes je sais que je ne suis pas quelqu'un de bien. A travers les guerres j'ai su protéger mon esprit, mais dans le même temps ça me rend coupable de bien des aberration. Je ne me fais pas d'illusion. Quand je mourrai mon âme ira aux enfers."

J'avais conscience que ce que je disais était horrible, je n'avais décidément pas fait de progrès depuis la dernière annonce que je lui avais faite... Et pourtant je ris peu après, lui adressant un visage amusé.

"Mais alors je donnerai à nouveau du fil à retordre aux démons ! Et jusqu'à ce jour que je repousserai sans cesse je serai à tes côtés comme tu seras aux miens Felina ainsi qu'à ceux de mes enfants... Et je l'espère des tiens un jour. Ensembles, même si c'est contre le monde, les dieux, ou tout les plans infernaux réunis. Même si un jour tu devais me haïr et me trahir, je serai toujours à tes côtés Felina !"

Malgré l'attitude un peu fanfaronne que j'adoptais pour dérider un peu l’atmosphère, et ne partie car je me drapais avec joie dans mon rôle de frère, j'étais des plus sérieux. Encore plus que Kumie je la croyais quand elle me disait qu'elle ne m'abandonnerait pas, car le lien qui nous unissait n'avait nul autre pareil. Puis avec un sourire taquin mon regard glissa vers Shkeil.

"Et justement puisque j'ai évoqué tes possibles enfants... Vous avez prévu quelque chose à ce sujet Shkeil et toi ?"


Je savais être indiscret et elle pouvait très bien ne pas me répondre sans m'offusquer, mais je crois que tout le frères étaient un peu curieux quant aux frasques de leurs sœurs à ce sujet, et malheureusement je n'échappais pas à la règle !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Erena, qui portait toujours le petit Engar contre elle, fut un peu surprise par la prise de parole du lycanthrope, mais elle l'écouta avec attention. A vrai dire son compagnon de voyage avait vu juste, par ses propos il répondait à nombre de questions qu'elle s'était posé au sujet de Farhuine et de ses compagnons, hochant pensivement la tête à chacune de ses phrases, sans savoir quoi y répondre. Elle en apprit ainsi plus sur celle qui l'avait protégée ainsi que sur le donjon lui même...Et au final elle sourit à Shkeil rassurée, presque malgré elle, par sa promesse à son égard et celui de son enfant.

"J'ai entendu bien des histoire sur les lycanthropes...Et j'en ai aidée. J'étais une des gardiennes de ma foret et je comprends ce que tu nommes la bête. J'ai rencontré plusieurs de tes semblables qui souffrait de cela et souhaiter s'en défaire. moi et les miens les y avons aidés ,bien que ce fut toujours douloureux et que certains échouaient. Nous n'avions alors pas le choix que de mettre un terme à leur vie. Alors je suis ravies que vous ayez réussie cela par vous même et je comprends ce que vous avez vécu, enfin du moins en partie."

Elle eut un petit sourire amusé le regard en coin.

"Car je m'y connais mal en histoire d'amour, ceux accomplissant notre charge n'étant pas sensé avoir ce genre de relation et le seul aspect que j'en ai connu fut le charnel et de façon bien déplaisante. Mais la votre me parait magnifique. Vous avez traversé bien des épreuves et n'avez jamais cessé de vous soutenir mutuellement, il y a quelque chose de magique dedans...et comme on le dit c'est à travers les épreuves que se forment les plus belles relations. Pour autant j'espère que vous n'en aurez guère plus à traverser car vous me semblez avoir eu plus que votre compte."

Elle eut un léger sourie en regardant le visage de son enfant, sourire qui s'atténua alors qu’elle s'attarda sur son bandage.

"Et ce que vous dites sur le donjon me donne espoir, mais pourtant... Je continue d'avoir peur pour Engar. Ce n'est pas un humain et pas totalement un monstre. Je ne doute pas de votre bonne volonté ou de votre bravoure. Mais j'avoue que j'ai peur de ce qu'il pourrait devenir, tant par lui même que de par le regard que lui porteront les autres. Il n'est pas un humain ni tout à fait une créature."

Elle caressa doucement ses cheveux puis revint à Shkeil lui adressant un large sourire.

"Ceci dit avec des protecteurs comme vous trois je ne devrai pas avoir à craindre grand chose non ?"


Elle eut un léger rire sincère, regardant le loup avec une certaine malice, ayant visiblement bien récupéré de ce qu’elle avait vécu suite à son séjour avec Farhuine.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Mar 29 Avr 2014, 22:30

Le lycan écouta les paroles de l'elfe. Quand il apprit son ancien rôle au sein des siens, il regretta de ne pas l'avoir rencontré plus tôt. Elle aurait pu l'aider fortement à savoir comment lutter, et peut-être que cela lui aurait permit d'éviter le coma qu'il avait subi. Difficile à dire quand il y réfléchissait, et il arrêta d'y songer. Le passé était derrière lui maintenant, et s'il ne devait pas l'oublier, il devait se concentrer sur le futur.
Il comprit également rapidement ce qu'elle évoquait quand à ce qu'elle avait connu de l'amour. Enfin, si on pouvait encore utiliser ce mot en pareille situation.


"Nous aurons encore d'autres épreuves, la vie en est remplie. J'ignore ce qui nous attends, je sais seulement que nous les affronterons ensemble. Et je sais également que parmi ces épreuves, il y aura certainement une protection envers des agressions à votre égard où à celui de votre enfant.

Je pense qu'un certain nombre des résidents au donjon seront méfiants vis-à-vis de lui et de ce qu'il est, et par extension envers vous. Ils auront peur, mais nous ferons tout pour que vous ne craigniez rien. De toute manière, Felina sera prête à agresser tous ceux qui pourraient vous vouloir du mal, et moi comme notre compagnon de route la soutiendrons. Donc non, vous n'aurez rien à craindre."


Shkeil sourit à Erena en retour, puis regarda devant, vers Engar et Felina. Il envia un bref moment la position du guerrier pour profiter d'avantage de sa compagne, avant de se reprendre. Après tout, lui aussi partageait un lien fort et fraternel avec elle. Il ne pouvait pas leur priver d'un moment ensemble alors qu'Engar avait vécu pleinement la disparition de la panthère, bien plus que lui-même...

"Son départ nous as beaucoup affecté, lui plus que moi-même puisque je n'étais pas conscient à ce moment là. Mais cela lui a permit de vous rencontrer, et de vous sauver. La vie est curieuse et imprévisible. Nous n'avons aucun moyen de savoir quelle conséquence aura chaque action, ni quand cela se verra. Peut-être que ce que vous avez vécu vous profitera après, d'une certaine manière. Essayez de restez positifs. Votre enfant aura une vie difficile, c'est vrai. Mais c'est votre présence auprès de lui qui lui rendra la vie possible. Tous les enfants ont besoin d'un parent. Et puisque son père n'est pas là pour lui, il aura besoin de vous. Ce sera difficile, mais n'abandonnez pas. N'abandonnez jamais."
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Felina Dim 04 Mai 2014, 15:35

"Si un malheur un jour te faisais souffrir, et que tes larmes n'attendrissaient pas les cieux, de mon plein gré je subirai le pire afin qu'à jamais tu ailles au mieux... car Je suis ton grand frère et que tu es ma petite sœur."
Les yeux fermés je souriais à l'écoute de ces quelques mots qui signifiaient tellement. Je me souvenais de sa lettre par cœur, à l’hôpital. Il m'avait bouleversé. Et quelques heures plus tard j'avais tout oublié…

Je ne partageais pas le même avis qu'Engar sur son âme. Je ne le voyais pas de la même façon qu'il se voyait. Il était mon héro.  C'était ainsi depuis notre rencontre, et ça le serait probablement pour toujours.
Ses larmes m'émurent, mais certaines paroles m'agacèrent. Notamment sa certitude que son âme irait en enfer.  J'essayais de comprendre sa manière de penser, et de me mettre à sa place en imaginant ses actes passés dont il n'éprouvait pourtant aucun regret. Malgré mes efforts, je n'étais pas d'accord avec lui. Engar savait distinguer le bien du mal et son cœur était bon. Il savait toujours aimer. Et je ne pouvais voir que ce qui était bon en lui…

Tout en adoptant un ton plus léger il me rassura sur son affection et sa confiance. Je me sentais alors mieux, et son humeur influa sur la mienne. Lui lançant un regard malicieux Je le poussais doucement sur le côté pour le taquiner.


"Oui, toujours à mes côtés… Même au paradis où je me ferais une joie de te rappeler que tu avais tord ! "
Répliquais-je en riant.

" Et justement puisque j'ai évoqué tes possibles enfants... Vous avez prévu quelque chose à ce sujet Shkeil et toi ?"

L'image trop soudaine de Shkeil et moi dans un lit me fit trébucher. Mais je ne tombais pas, heureusement. L'idée d'un enfant me renvoya immédiatement à ma totale inexpérience en matière de sexe et de reproduction.
" On a déjà du mal à prévoir un éventuel rapport…" pensais-je avec frustration.


" Je, nous… Heu… On a bien fait quelques tentatives mais… Tu sais, la bête, tout ça… les attaques… pas trop le bon moment… Même si l'envie est là ben… Voila, tu vois, hein… le temps et la lune… imagine... "


En même temps que les mots sortaient de ma bouche je me demandais jusqu'où je comptais explorer les terres infinies du n'importe quoi. Je réalisais dans le même temps que je ne répondais pas du tout à sa question, mais commençais plutôt à m'étendre sur le parcours sexuel (inexistant) entre Shkeil et moi, soit la partie la plus intime de ma vie, qu'il n'était absolument pas nécessaire de partager avec mon frère. Je me félicitais pour cette performance.


"Non… On a rien prévu." 
Finissais-je par lâcher d'une traite, tentant d'absorber toute la honte qui s'infiltrait sournoisement dans chaque syllabe.

Je finis par regarder Engar, cherchant un indice sur son visage. S'il rigolait, je le grifferais.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue34/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Engar Lun 05 Mai 2014, 18:10

Je voyais bien que mes mots déplaisaient à ma sœur, mais je me devais d'être encore sincère avec elle, et peut être en effet que j’avais tort, mais j'avais vu les âmes de bougres bien moins coupables que moi envoyer en enfer. Alors pourquoi diable moi n'y nuirais je pas, quand bien même je savais que mes actions étaient justes ? Néanmoins malgré ce songe je lâchais un léger rire quand elle me bouscula et me fit une étrange menace;..Mais quand bien même j'irai au paradis j'espérais ne pas l'y retrouver de si tôt. En tant qu créature sa longévité serait ans doute bien supérieure à la mienne, et il lui faudra se faire à l'idée de me perdre, mais nous avions le temps avant de parler de sujets si graves... Et surtout il était bien trop amusant d’observer sa réaction quant à la question que j'avais posé à l'égard de Shkeil. A ma connaissance elle n'avait guère plus d'expérience dans le domaine que moi même il y a encore deux ans et de fait sa réaction m'était des plus prévisible et compréhensibles. Mais maintenant je comprenais les autre qui me charriaient à ce sujet c'était en effet très amusant ! Cependant je me contentais de lui adresser un simple sourire alors qu’elle cherchait ses mots, essayant de se justifier, sans qu'il y en ait besoin, et ne n'étant pas toujours très compréhensible. Ainsi j’entendais bien pour la lune, mais qu'est ce que le temps venait faire là ?

Finalement elle parvint à se ressaisir quelque peu et d'une voix contenue elle parvint au bout du compte à répondre à ma question, ce qui n'était pas trop tôt ! Et à vrai dire je m'y étais un peu attendu. Avec la bête et le fait qu'ils venaient de se retrouver... Il fallait leur laisser le temps et il était après tout possible qu'ils n'en veuillent pas du tout, ça ne serait pas le premier couple dans ce cas. Au final je lui adressais un sourire sincère avant d'ajouter.

"Désolé j'ai petit être été un peu brusque...Mais crois moi je compatis quant à ta gêne, après tout avant de connaître Amaelyah, et malgré tout ce qu'on peut dire sur la vie d'aventurier, il n'y a même pas deux ans je n’avais pas plus d'expérience que toi dans le domaine, affronter des succubes m'ayant ôte toute curiosité à ce sujet pour un sacré bout de temps ! Mais justement, l'important dans la chose est que vous vous sentiez prêt, c'est bien le seul conseil que je puisse te donner sans toucher à l'intimité et même au delà... il faut juste que vous soyez tout les deux heureux. Et pardonne moi ma curiosité quant aux enfants c’était juste pour savoir si Hiromi et Elundiviel auraient un u des compagnons de jeux qui ne leur ferait aucune remarque quant à leur père."


Mon sourire s'élargit à cette pensée, me surprenant à imaginer nos enfants jouer ensemble...Et butant alors sur un détail que je ne pus m’empêcher de m'exprimer.

"Mais j'y pense...En ce qui me concerne c'était logique qu'ils soient des elfes, mais pour vous ? Tu sais qu'est ce qui pourrait naître d’une union comme la vôtre."

Il arrivait que des races soient incompatibles, ou que l'enfant ne soit de la race que d'un des parents, mais d'autres fois ces derniers pouvaient être des hybrides...Et Shkeil étant un humain à la base je me demandais également si de toute manière sa particularité était à prendre en compte. Je n'avais jamais été vraiment curieux à ce sujet, mais après tout cela concernait ma sœur...et si elle ne sep osait pas ces questions il me semblait bien que quelqu'un d’autre se les pose pour elle... Et j'eus alors conscience d'une chose et ajoutais d'un air contrit, avant de rire aux éclats.

"Et désolé... Je suis vraiment un frère poule ! Ceci dit, si tu veux revenir aux côtés de Shkeil ne te gêne pas, car une fois arrivé au donjon il faudra de toute façon que je te montre quelque chose qui ne peut attendre... Mais je ne dirai rien c'est une surprise !"

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lycanthrope était en même temps aimable et sage... Deux facultés qu'il était rare et agréable de retrouver en un seul être, d'autant plus quand il semblait avoir vécu un passé aussi trouble que le sien. Ainsi Erena souriait tendrement, fixant son compagnon de route avec gratitude et hochant doucement la tête face à ses dires. Elle avait peut être était un peu trop exagéré dans ses formules, mais elle comprenait très bien ce qu'il voulait dire. Nulle vie ne se déroulait sans souffrance, mais parmi ces dernières certaines étaient tout simplement de trop... Et elle craignait que ça soit le cas de son fils.

"Je vous remercie de bien vouloir veiller sur lui et sur moi. Ceci dit j'espère aussi ne pas vous être seulement un fardeau, alors si je peux faire quoi que ce soit pour vous... Alors si pour quelque épreuve que ce soit qui s'impose en votre vie je peux vous aider n'hésitez pas une seconde. Je ne suis pas qu'une demoiselle en détresse."

Elle eut un léger rire en disant cela. Elle était en effet bien loin de cela. Si ça n'avait été sa grossesse sa captivité prolongé et la naissance d'Engar elle était une individu aux multiples talents, et elle escomptait bien pouvoir le prouver tôt ou tard.

"En effet... De façon un peu égoïste je dirai presque qu'il est heureux pour moi qu'elle soit ainsi partie, donc j'aurai quelque mal à compatir à votre peine, même si je peux la comprendre. Perdre les êtres qui nous sont les plus chers est une épreuve difficile à supporter. Et c'est bien pour cela que oui je ferai tout pour rester aux côtés de mon fils, peu importe sa différence, peu importe qui était son père, il est d’ailleurs heureux qu'il ne le connaisse pas, je serai là pour lui... Et je suis heureuse que ce soit aussi votre cas. Enfin, pour être honnête il va m'être difficile de voir toutes les choses du bon côté, mais je vous promets de m'y efforcer pour lui. J'ai tenu des mois entre les mains de l'église, je crois que je pourrai bien supporter d'élever un enfant."

Elle eut un faible rire, puis suivit ensuite le regard du loup-garou, s'attardant pour sa part sur l'humain avant de poursuivre.

"A propos de votre compagnon de route, cet humain me surprend, je... Malgré ce que j'ai vécu je ne le jugerai pas gratuitement, mais j'avoue que ça me trouble. Je savais que certains humains nous soutenaient, mais il a plus l'allure d'un chasseur de créature qu'autre chose et le fait qu'il soit aussi proche de vous. Je ne peux m'empêcher d'être surprise, j'espère que cela ne vous offusque pas."
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue32/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Shkeil Mer 07 Mai 2014, 16:56

Le lycan ria en même temps que Erena quand elle défendit ses compétences défensives. Il était évident que pour vivre aux côté des garou, il fallait être capable de se défendre. Mais il n'était pas sans savoir que donner la vie était éprouvant et fatigant. Mais elle allait être capable de défendre elle-même son enfant, Shkeil n'en avait pas le moindre doute. Ce qu'elle confirma juste après. Elle évoqua ensuite Engar, et sa surprise de le voir ici, son accoutrement et ce qui semblait être ses choix de vie. Le garou réfléchit quelques secondes, le temps de trouver les mots qu'il voulait.

"Je ne peux pas dire que je comprend parfaitement Engar... Il a été chasseur de créatures, de démons précisément je crois. Mais je crois que quelque chose l'a profondément choqué dans les méthodes de l'Eglise. Je ne sais pas exactement ce que c'était... Et à dire vrai, je ne suis pas certain de vouloir le savoir. Quand je l'ai connu, sa situation était similaire à la mienne: il avait un démon en lui qu'il ne parvenait pas toujours à contrôler. C'est peut-être lié... Il a honte de ce que son démon a fait, mais il assume ses propres choix. Et ses derniers choix sont d'agir contre l'Eglise, et plus le temps passe, plus l'Eglise le pousse à lutter. Ce n'est pas un saint, mais il a sauvé bien plus de vies qu'il ne voudra jamais le dire."

Lui-même ne saurait dire ce s'il aurait trouvé la force de se battre sans les virulents propos d'Engar quand il était au plus bas. Il ne pouvait pas le dire, mais Engar était véritablement quelqu'un d'exceptionnel qu'il ne voulait pas l'avouer. Toujours à vouloir faire ses preuves.

"Ses méthodes peuvent parfois être violentes, mais c'est toujours dans l'optique d'aller au mieux. Et il n'acceptera aucun sacrifice à part le sien. Quand il a fallu prendre d'énormes risques pour chercher des nouvelles de la famille de Felina, c'est lui qui a pris les plus gros. Il a fait énormément pour elle, et pour moi aussi. Il aura toujours une place importante pour nous."

Oui... Engar avait une place importante pour eux deux. Il ne s'était pas rendu compte à quel point avant d'en parler, mais c'était bel et bien le cas.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Retrouvailles inespérées [privé] Left_bar_bleue25/40Retrouvailles inespérées [privé] Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées [privé] Empty Re: Retrouvailles inespérées [privé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum