My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

Au petit matin... [Siliam]

2 participants

Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Au petit matin... [Siliam]

Message  Scampi Jeu 12 Juin 2014, 15:21

Le jour est jeune, les premières lueurs de l'aube apparaissent à peine.
Seul un mince ruban orange embrase l’horizon. Mais, il est encore trop fragile pour chasser parfaitement les ombres de la nuit. Le chant des oiseaux s’élève, timidement d'abord puis il enfle démesurément pour occuper parfaitement tout l'espace sonore. On ne s'en rend compte qu'à ces heures là, de la véhémence avec laquelle ces petits êtres fait de plumes défendent leurs territoires à grand renfort de gazouillis.



Mais derrière les hauts remparts du donjon, le jardin est calme. Pas un oiseau, pas un monstre. Les créatures nocturnes se sont retirés dans leurs cryptes depuis quelques temps déjà, et celles du jour dorment probablement encore.
Quoi que, à bien observer la scène, il semble y avoir au moins un monstre dans ces jardins...
Dans l'un des bassins décorés de mosaïque, sur l'épaisseur du rebord, Scampi entasse des cailloux avec minutie. Des galets choisis dans les allées du jardin principalement par ce qu'ils... étaient à côté du bassin et qu'elle n'avait guère eut envie de ramper au sol pour trouver de meilleurs matériaux.
Les galets tiennent entre eux, fragiles et défiant l'équilibre, sans aide aucune, pouvant s'écrouler au moindre geste brusque.


L'ondine solitaire a achevé son arche. Sans pouvoir définir exactement pourquoi, elle se sent satisfaite, sereine. Elle observe un moment la petite construction de pierres, en songeant qu'il est temps pour elle de rejoindre les profondeurs: Il lui semble qu'il n'est qu'une question de temps avoir qu'il ne recommence à avoir du mouvement autour d'elle.
Scampi
Scampi

Féminin
Messages : 42
Expérience : 118

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue10/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Siliam Sam 21 Juin 2014, 18:00

C'était un jour où Jarus était occupé et où Siliam ne pouvait aller le voir. Cela faisait déjà presque une semaine qu'elle était arrivée au donjon sans s'être baignée dans plus d'un mètre carré d'eau. Celle-ci étant une nymphe avant d'être une aquatique, elle n'avait pas spécialement besoin de se ressourcer dans des points d'eau tels qu'un récif ou un marais. Alors qu'elle était déjà sortie à plusieurs reprises du donjon pour rejoindre son ami dans les champs, elle avait envie d'aller plus loin, de connaître d'abord l'intégralité du donjon avant d'en chercher les plus fines entrailles. L'ondine avait aperçu non loin de son lieu de rendez-vous préféré, un bassin dont la mosaïque aux couleurs attrayantes et si fines brisures de pierre l'y avait fait amenée. Il se trouvait dans un jardin calme, frais où Siliam se sentait des plus confiantes. En s'approchant de plus en plus du rebord, elle distinguait la silhouette d'une jeune fille, sûrement de son âge. De pas en pas, elle se rendait compte que ses cheveux étaient d'une couleur hors du commun. Alors que les siens étaient châtains, ceux de l'étrangère étaient d'un vert turquoise indéfinissable car des mèches de nuances différentes s'emmêlaient. De dos, il n'y avaient que ce détail qui aurait pu faire que la jeune fille en vue de la future pâtissière aurait pu être une de ses cousines.

Siliam avait aussi remarqué qu'une pile de pierre, ou du moins un arche fait en galets. Une chose étrange aux yeux de la nymphe. Ne voulant pas l'effrayer, elle s'assied non loin de l'étrangère au bord du bassin, observant les cercles formés sur l'eau par la douce brise du matin. Elle se remémorait alors une mélodie qu'elle avait entendue dans les eaux profondes et se mit à la chantonner, les pieds se balançant tout en frôlant la surface du liquide transparent.

Puis, n'ayant aucune réaction de sa voisine, Siliam se pencha sur le côté et murmura un léger « Bonjour », remarquant à travers le rideau de cheveux, deux trous noirs si je puis dire, ou du moins les yeux de l'inconnu que l'on pouvait comparer à deux diamants noirs. Allait-elle s’enfuir aussi sauvage soit-elle ? Allait-elle répondre ? Cette question resta en suspension dans l'esprit de la nymphe durant quelques instants...
Siliam
Siliam

Féminin
Messages : 37
Expérience : 305
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue4/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (4/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Scampi Dim 22 Juin 2014, 13:00

Il n'y avait pas que la couleur de la chevelure de la créature qui avait de quoi surprendre. Son excessive longueur associée à des mèches inégales et emmêlées, était par endroits mêlée  à de longues et étranges algues qui n'avaient pas grand chose à voir avec une parure conventionnelle. Il s'agissait en réalité d'un camouflage, d'une veille habitude peu utile entre ces murs mais que l'ondine des marais persistait à conserver tout de même.
Scampi avait entendu la Nymphe s'approcher, de loin. La mystérieuse jeune femme ne prenait pas le soin de dissimuler sa présence, ce qui surpris un peu la créature qui restait sur place. Elle qui aimait généralement mieux suivre discrètement et en silence les individus plutôt que se présenter de manière frontale, trouvait l'approche de Siliam plutôt singulière.
Scampi pivota légèrement, se tournant vers cette silhouette humanoïde qui vint s'asseoir sur le rebord. Le dos voûté et un peu penchée en avant,  l'ondine ne l'avait pas quittée des yeux une seconde. Ses billes aussi noires que deux gouffres béants évaluait la posture générale de son vis à vis, sa gestuelle. Siliam était un individu adulte, en bonne santé, sure d'elle, elle avait une attitude non agressive et d'autres menus détails, elle chantonnait aussi. Silam n'avait pas, heureusement pour elle, si ce n'est cette apparence un peu trop humaine, les caractéristiques de ce que Scampi aurait put considérer comme une proie. Ou pas trop du moins.


L'ondine était resté à sa place, immobile au point où ça en devenait gênant, évaluant la situation à sa manière. La nymphe dut se sentir un peu mal à l'aise car elle finit par lui lancer un petit "Bonjour" ce à quoi la créature réagit de la sorte :

Scampi entrouvrit lentement la bouche et laissa échapper du fond de sa gorge un son guttural ressemblant à celui d'un volet qui grince, à ceci prés que la note durait... assez longtemps. Ce n'était pas franchement enchanteur à écouter, mais ça ressemblait à une sorte de salutation. Et cela en était une. Quant Scampi se tut enfin, elle s'approcha un peu plus de la nymphe et entrouvrit la bouche comme pour parler à nouveaux... mais la referma sans un son.

Elle ne se souviens plus de ce qu'il faut faire. Il y a des usages. Des usages bizarres qu'utilisent la plus part des habitants du donjon. Elle le sait: elle avait put l'observer. Mais là, face à son interlocutrice sa cervelle refusait de s'en rappeler.
Il fallait qu'elle s'entraine à parler, Scampi le savait, mais quelque chose la distrayait chez son interlocutrice, sans qu'elle ne puisse savoir quoi. Alors, Scampi continue de la fixer, essayant de mettre le doigt dessus. Il y a quelque chose de très vaguement familier chez cette créature, c'est un sentiment étrange car il faut bien reconnaitre qu'elles ne se ressemblent pas vraiment. Qu'est ce que cela pouvait bien être ?
Scampi
Scampi

Féminin
Messages : 42
Expérience : 118

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue10/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Siliam Jeu 26 Juin 2014, 11:02

Face au bonjour que Siliam avait murmuré en guise de salut envers la jeune fille qui se trouvait à courte distance d'elle, la jeune inconnue n'eut pas une réaction auquel la nymphe s'y aurait attendue. En effet, son interlocutrice lui répondit par un espèce de cri exiguë. Quelle réaction fallait-il avoir face à un salut aussi... différent des coutumes auquel la pâtissière était habituée? L'inconnue s'était approchée et Siliam se sentait de moins en moins à l'aise. Elle ne put se retenir de se demander pourquoi elle s'était amenée jusqu'ici, et qu'il faudrait qu'elle se fasse moins curieuse vis-à-vis des rencontres...Quoi qu'il en soit, elle se trouvait là, et bien là, et il fallait qu'elle réagisse. Ne sachant réellement que faire, alors que les deux jeune filles étaient assez proches pour pouvoir se toucher, elle prit la main palmée de l'étrangère et en remarquant la froideur que celle-ci dégageait, tout en plongeant dans ses deux gouffres noirs, elle lui demanda:

"Comment tu t'appelles? Moi, je m'appelle Siliam. Tu viens des eaux profondes? Ça fait bien longtemps que je n'y suis pas allée..."


La jeune nymphe n'était pas consciente, que l'on ne remarquait pas physiquement qu'elle avait vécu depuis sa plus jeune enfance dans l'océan notamment et qu'on la penserait plus comme humaine qu'aquatique. Ce qui surprenait nombre de jeunes gens qui la rencontraient. Intriguée par ce qui semblait être un arche en pierre, elle se pencha en arrière, les pieds tendus pour rester en équilibre sur la margelle, puis se releva et le pointa du doigt, faisant signe de "qu'est-ce que c'est?". Il était difficile de regarder cette inconnue qui l'était moins depuis quelques instant de par ses immenses yeux noirs qui ne faisaient que de la suivre à chaque faits et gestes. Elle resta ainsi, ne sachant que faire, face à une personne qui ne savait pas réellement parler comme elle l'entendait. Cela allait-il se révélait comme un challenge pour la nymphe? D'aider une personne à se civiliser?
Siliam
Siliam

Féminin
Messages : 37
Expérience : 305
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue4/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (4/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Scampi Jeu 26 Juin 2014, 21:59

C'était certainement gênant d'être observé de la sorte, comme si on était quelque sorte de monument extraordinaire, une pièce rare dans un cabinet de curiosités. Pour la créature des marais, tout ce qui ne vit pas entre les roseaux et les eaux stagnantes est source d'attention. Scampi tendit sa longue main vers Silliam, l'approchant avec lenteur vers son épaule, ou peut-être bien de son cou. Difficile à dire en vérité, car la jeune Nymphe avait délicatement saisi la main de Scampi pour l'observer de plus prés. A bien des égards, elles étaient différentes, mais en vérité pas tellement: il suffisait d'être suffisamment attentif aux détails pour s'en rendre compte. L'ondine des marais profita de l’instant pour se livrer à son propre examen, ses yeux noirs scrutaient les mains fines aux chairs incarnat de son interlocutrice, remarquant qu'entre ses doigts une discrète membrane s'étirait. Un mince sourire s'épanouit sur la figure de Scampi. Siliam avait les mains palmées, pas de beaucoup, certes, mais c'était là un trait nécessaire à l'aisance des déplacements sous-marins, ce qui conforta Scampi dans sa première impression. Cette personne étrange en face d'elle, était bien une sorte de parent lointain et étrange, sans crocs, ni griffes. Comme la nature avait été cruelle ! L'ondine releva la tête et plongea sans ciller son regard d'obsidienne dans celui de Siliam.


"Comment tu t'appelles? Moi, je m'appelle Siliam. Tu viens des eaux profondes? Ça fait bien longtemps que je n'y suis pas allée..."

Le langage articulé n'était pas le fort de Scampi. Elle entrouvrit la bouche, la referma, l'entrouvrit à nouveaux et dit d'une voix enrayée d'abord, puis plus feutrée:

Si...Siliam...
On m'appelle... Scampi.”


Puis vint la seconde question. Venait-elle des eaux profondes ? Pour tout dire, Scampi ne savait pas trop ce que Siliam pouvait bien vouloir dire par “eaux profondes”. Les marais étaient-ils profonds ? Le lit d'une rivière était-il profond ? Pour l'ondine, oui. Mais pour les créatures marines, celles qui vivent dans les abysses ou contre les rivages salés, ça n'était guère plus que des flaques boueuses, un mince ruban d'eau douce, mais certainement pas des eaux profondes.
Scampi se contenta d' hausser les épaules et fit mine de comprendre le sens de la question. Elle hocha affirmativement la tête en guise de réponse, comme elle aurait put la secouer d'ailleurs... Car son attention était ailleurs. Après avoir examiné sa main, elle avait envie d'examiner son pied. Pendant que Siliam observait l'étrange petite construction de pierres de Scampi, celle-ci en profita pour lui attraper deux orteils et les écarter sans brusquerie pour voir si ses pieds étaient eux aussi palmés. Tripotant les doigts de pieds de la nymphe, elle lui demanda d'une voix dont la sonorité s'améliorait progressivement.


Tu... arrives à nager avec d'aussi petites... choses ? Pourquoi... faire semblant... ... ... d'être ... ... ... h-humaine ? Il n'y a pas de... ... ... de ... ... ... danger, ici. ”

Car scampi avait conclu que l'étrange apparence de Siliam devait être une une sorte de camouflage, après tout, elle aussi pouvait partiellement changer son physique.


[size=16][HJ: J’espère que ça te conviens, s'il y a besoin que j'étoffe ou que je change un truc, n'hésite pas à me le signaler ^^]
[/size]
Scampi
Scampi

Féminin
Messages : 42
Expérience : 118

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue10/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Siliam Ven 11 Juil 2014, 15:26

Un étrange spectacle se trouvait là, devant ce bassin où deux aquatiques se découvraient. Elles s'observaient l'une l'autre, découvrant des points communs qui rassurait l'étrangère. Siliam ne réagissait pas si mal face à cette inspection de sa prochaine, examinant les fines membranes entre ses doigts et orteils, qui ne lui servaient guère. Ce qui intéressait d'autant plus la nymphe, n'était d'autant pas son physique, mais l'articulation de sa cousine. Sa voix semblait comme si elle n'avait pas parlé durant des décennies:

"Scampi? J'aime bien... Ca te correspond bien ! Dis-moi...Tu connais beaucoup de gens ici? Je vois qu'il semblerait que tu ais un peu de mal à parler..."

Un silence calme s'installait, les deux jeunes filles se souriant d'un regard pétillant. Puis, après s'être basculée, la nymphe revint en position assise, mais dans ce mouvement, Scampi écarta deux orteils de la nymphe, qui surprise par cette sensation sursauta et dans cet élan, tomba dans l'eau. On pourrait s'attendre à ce que sa réaction soit négative, qu'elle en ressorte folle de rage. Mais à l'inverse, celle-ci n'ayant joué dans l'eau
il y a de cela trop longtemps, éclata de rire sous le regard de Scampi, qui ne cessait de la fixer. Restant dans l'eau le sourire aux lèvres, elle projeta en direction de sa nouvelle amie une éclaboussure pour l'inviter à la rejoindre. Elle ne savait pas si elle avait le droit de nager dans ce bassin, mais elle était si heureuse (d'être avec Scampi, mais surtout de nager( en pleins bonheur ou dans l'eau U_U)), qu'elle ne souciait pas d'être dans les règles, ou de bien se tenir.
Puis, elle entendit avec retard la question que lui avait lancé l'ondine concernant ses nageoires, ou du moins les fines membranes entre ses doigts:

"Non, en effet ils ne me servent pas à progresser dans l'eau. Ni à faire autre chose d'ailleurs...L'autre question sonnait aux oreilles de la nymphe comme étrange.
Je...je, je ne fais pas semblant d'être humaines...Non...Je suis pour tout te dire une nymphe. Et...je crois que c'est mon enveloppe corporel d'origine. Non?"

Siliam devenait inquiète. Et si elle n'était pas normale? Si elle n'était pas une aquatique? Si elle était difforme?
Siliam
Siliam

Féminin
Messages : 37
Expérience : 305
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue4/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (4/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Scampi Dim 13 Juil 2014, 21:07

"Scampi? J'aime bien... Bien. Ca te correspond bien ! Dis-moi... Moi.Tu connais beaucoup de gens ici? Ici. Je vois qu'il semblerait que tu ais un peu de mal à parler...Parler.



Elle répétait les mots qu'elle avait entendu en fin de phrase, enfin, elle les marmonnait pour être exacte. Le but n'était pas de déstabiliser son interlocutrice, loin de là. Il s'agissait d'un tic qu'elle avait prit récemment et surtout de la meilleure preuve d'attention de sa part, une façon de retenir aussi. Elle le faisait sans vraiment y penser d'ailleurs.

L'ondine des marécages prit une courte inspiration avant de répondre:



" Squale. Je le connais. Il... l'a choisi. Mon … nom.
Non... Je sais... ... parler. Mais... Différemment...




Ses réponses sont concises, elles manquent peut-être de précisions et de vocabulaire, mais cela viendra avec le temps. La bouche entrouverte, Scampi avait laissé sa phrase suspend, pas tant par envie d'installer une sorte de suspense ou d'être malpolie – d'ailleurs qu'était-ce que la politesse? - mais parce qu'elle cherche comment exprimer au mieux ce qu'elle pense. Exercice plus compliqué qu'il en a l'air.




Il faut... … … savoir... … Écouter... Pour. Comprendre."



Sa maîtrise de la langue commune était approximative, mais Scampi savait parler un autre langage. C'était quelque chose que l'on jugeait généralement comme assez primaire. A la fois concis et expressif, il y avait des cris et des grognements pour mettre en garde, sonner l'alerte, exprimer la joie ou la colère de différentes manières, des vocalises effrayantes mais qui avaient plus de subtilités que ce qu'on voulait bien leur reconnaître. Il y avait des attitudes aussi, c'était un langage fait de gestes, de regards. Un langage inarticulé que l'on disait primaire, un langage sans paroles, un langage que peu prennent le temps d'écouter en vérité.



Et c'est à peu prés à ce moment là, alors que Scampi se concentrait à examiner la plante des pieds et les orteils de la nymphe et celle-ci tomba à l'eau. Siliam n'était pas la seule à être surprise. Scampi avait littéralement filé au fond du bassin sans réfléchir, ne remontant qu'une minute plus tard, comprenant qu'il s'agissait d'une fausse alerte. La nymphe en profita pour répondre à la question de tout à l'heure, l'expression radieuse de Siliam s’obscurcissait d'un voile d'inquiétude, Scampi l'avait remarqué à défaut d'en comprendre la raison.


" Nymphe? … Répète l'ondine en faisant mine de réfléchir, ce mot ne lui évoque rien. A la fin de la question de Siliam, le front de Scampi se plisse sous l'effort.
Heeeer heeer heeeer... Hrrphrrfrrruopjfjg...

C'est sa réponse. ça ne veut rien dire mais c'est sa réponse quand même. Elle nage autour de sa compagne et lui glisse manière un peu plus compréhensible cette fois:
 Tu es... … ... comme moi. Un peu. Un peu plus."

Ca peut paraître bien énigmatique mais, plutôt que d'en dire d'avantage, Scampi plonge au fond du bassin pour récupérer une balle faite d'algues qu’elle a arraché un peu plus tôt dans la journée. Un bon moyen de recycler le fruit de son travail en quelque chose de plus amusant.


" Tu veux jouer ?" Dit elle en émergeant à la surface, un ballon plus ou moins sphérique entre ses mains griffues.
Scampi
Scampi

Féminin
Messages : 42
Expérience : 118

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue10/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Siliam Lun 21 Juil 2014, 14:38

Le fait que Scampi répétait les derniers mots des phrases de la nymphe, ne dérangeait pas tellement cette dernière qui se doutait que c'était soit pour mieux comprendre, ou élargir son cercle lexicale. Lorsqu'elle entendi le nom « squale », elle ne savait pas tellement si cela désignait son espèce ou son nom. Mais le fait était là, et elle l'appelait squale. La connaissait-il depuis longtemps pour pouvoir se permettre de lui désigner un nom ? Siliam ne connaissait pas leur lien de parenté, mais cela n'avait pas réellement d'importance en ce temps présent :

« Parler différemment ? Comment ça différemment ? Je me doute qu'il y aient d'autres manières de converser chez les humains, car d'après ce que j'ai apprit sur les rives, ils ne parlent pas tous la même « langue » (quel nom étrange…). Serait-ce ton cas ? »

La nymphe ne se doutait pas que l'on pouvait échanger autrement que par les mots…et cela va sûrement lui faire ressurgir autre chose…

« Je me doute qu'il faut écouter pour comprendre ce que l'autre dit...Merci. »

Siliam ne comprenait désespérément pas ce que l'ondine voulait insinuer  et cela allait sûrement lui coûter. Malgré le fait qu'elle soit issue d'une famille aquatique, on lui avait apprit depuis son plus jeune âge à former des phrases et ne se doutait pas qu'il pouvait y avoir un autre moyen de communiquer, certes plus primitif, mais qui fonctionnait plutôt bien dans les tribus qui avaient adopté ce mode de vie. Les deux jeunes filles étaient à présent dans l'eau, la nymphe n'étant pas très à l'aise, s'accrochait au rebord tant bien que mal, mais ne sortait pas du bassin, car malgré tout, la fraîcheur qui se répartissait des pieds au cou, lui faisaient du bien. Elle n'avait pas réellement plus d'indications sur ses inquiétudes, alors se tue, observant chaque mouvement de Scampi que semblait être réellement dans son milieu, calme et agile :

« Un peu plus ? Je  ne te ressemble pas… enfin pas trop... »

En effet la nymphe contrairement à sa compagne n'avait pas put faire des observations et donc en tirer cette conclusion. Juste avant qu'un silence put s'installer, Siliam repensa au sujet de l'autre moyen de communication :

« Tu...Tu peux me montrer comment tu parles … ? Si tu... parles… autrement ? »

Plus le temps passait, moins la nymphe arrivait à enchaîner ses phrases, si bien qu'elle se demandait si Scampi ne déteignait pas sur elle.

***
Siliam
Siliam

Féminin
Messages : 37
Expérience : 305
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue4/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (4/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Scampi Sam 02 Aoû 2014, 21:56

- Parler différemment ? Comment ça différemment ? Je me doute qu'il y aient d'autres manières de converser chez les humains, car d'après ce que j'ai apprit sur les rives, ils ne parlent pas tous la même « langue » (quel nom étrange…). Serait-ce ton cas ? »

- ... ... ... Hm... Heeer... C'est un peu obscur comme réponse, c'est vrai.


- Je me doute qu'il faut écouter pour comprendre ce que l'autre dit...Merci.


- Merci !  Répète gaiement Scampi a 10 000 lieux de s'imaginer être pénible ou vexante.

- Un peu plus ? Plus ! Je ne te ressemble pas… enfin pas trop..

- Un peu plus... ... Un peu plus. Explique l'aquatique en faisant mine de réfléchir, le regard dans le vague comme si sa réponse était en soi super-explicative et porteuse d'un sens profond, quasi-mystique.

- Tu...Tu peux me montrer comment tu parles … ? Si tu... parles… autrement ? »
Et au bout d'un moment qui dut ressembler à une éternité pour la nymphe, l'ondine lui répondit ceci de sa voix menue et hachée, sa voix véritable:


- ... ... ... ... J-je peux... ... Oui... Mais... j-je ne dois pas le faire... Puis elle ajoute à voix basse. ça fait trop.... trop... d-de bruit... Il l'a dit. Squale.


Et ...

Et ...

Et ...

ça va venir...


il faut...

il faut...

Une... Une ...

Une raison.



Disons que les vocalises de Scampi ne lui permettent pas vraiment de parler de tout et de rien, aussi ne sait-elle pas trop quel genre de cri ou de rugissement utiliser sur le moment.
Mais plutôt que de trouver quelques prétextes pour pousser un cri digne d'une créature des marais, Scampi est toute absorbée à observer Siliam s'accrocher aux rebords du bassin. Un drôle de spectacle à ses yeux. Une pointe d’incompréhension se mêle à son regard d'obsidienne alors qu'elle penche sa tête sur le côté. Puis, elle agite sa balle d'algue au dessus de sa tête dans un petit râle de déception:
Ce n'est pas en étant aussi peu à l'aise dans l'eau que la nymphe va pouvoir jouer avec elle, se disait Scampi. C'est alors que l'ondine des marécages prend une décision. Elle se hisse complétement sur le rebord carrelé du bassin, rampe jusqu'à l'endroit où Siliam s'accroche avec ses jolies petites mains décidément fort peu griffues et fort peu palmées ( La pauvre ).


Et, en bon maitre nageur auto-proclamé et forte de son intuition quant à la vraie nature de la nymphe, Scampi décide de lui apprendre à mieux nager. Peut-être qu'avec le temps, une membrane lui pousserait entre les doigts de pied espérait-elle, mais en attendant, il fallait corriger les mouvements de Siliam ! De son avis, la nymphe ressemblait plus à un bigorneau sur un rocher qu'à un poisson pour le moment. Bien sur, l'ondine verdâtre pleine de compassion ne prit pas la peine de prévenir son interlocutrice de ce qu'elle allait faire.

" J-j'ai aussi des j-jambes... parfois."

Lui dit-elle comme pour légitimer ce qu’elle allait ( lui )faire. Puis, elle saisi les poignets de la nymphe avec fermeté mais suffisamment de délicatesse pour ne pas la blesser ou lui faire du mal. Elle tend ses bras pour éloigner la nymphe du rebord : si l'aquatique en devenir restait prostrée comme cela, elle n'arriverait à rien.

" Calme... ...Aa-llonge t-toi.  G-gre...nouille. Comme la grenouille ! Fait... ... comme la grenouille avec t-tes... ... ... j-jambes."

Et malgré sa bonne volonté, Scampi n'était pas spécialement super douée comme professeur. Après tout Siliam ne lui avait rien demandé et Scampi imposait cela à la pauvre nymphe; certaine qu'il s’agissait là de la meilleure chose à faire.


Parfois, Scampi levait ses bras un peu trop haut, si bien que ça devenait fort peu pratique pour Siliam. Scampi resterait stoïque et persisterait dans ses encouragement bizarres. Le calvaire -ou l'aquagym- de la nymphe était ponctué de tronçons de phrases parfois dénudés de sens où l'on devinait parfois les mots:" J-je t"aide !", "Grenouille ! ", " Oui" ,"Non" " Calme" et "Marcel", "Lapis-lazuli" et "Apophyse zygomatique". Les trois derniers étant balancés sans raisons comme des éloges absurdes.


Et rien ne semblait pouvoir arrêter l’inébranlable Sainte-Scampi dispensant son généreux enseignement à cette pauvre, pauvre cousine en détresse. Après, elle espérait lui apprendre plein d'autres choses ! Des choses comme : la chasse, dépecer ses proies, manger des libellules, se camoufler dans les algues, hurler les nuits de pleine lune, faire des petites tours de cailloux et des jolis tas de feuilles. L'indispensable en somme. Scampi s'en réjouissait d'avance.


Hélas, une ombre se dessinait sur le tableau. Au sens propre comme au figuré. Le matin était toujours assez jeune, le soleil commençait à bien éclairer les jardins, la pénombre n'était plus vraiment de mise, même s'il ne faisait pas encore trop chaud. Au dessus d'elles un griphon énorme fendit l'air de ses ailes énormes portant une ombre gigantesque sur le bassin en contre-bas. L’animal alla s’accrocher au toit du donjon, tendant sa patte à travers une meurtrière pour y glisser une missive.

Peu avant, Scampi avait hurlé un signal d'alerte. Quelque chose de grave et puissant, qui prend aux tripes; Un son archaïque et animal qui résonnait comme un "tout le monde aux abris". Elle avait promptement sauté dans le fond du bassin, lâchant Siliam au passage, se glissant dans le couloir immergé du réseau sous-terrain du donjon. Face à la surprise, elle réagissait presque toujours de cette façon, la fuite d’abord : un réflexe de survie.

Elle ne réalise que quelque secondes plus tard qu'elle en avait presque oublié Siliam qui...
Scampi
Scampi

Féminin
Messages : 42
Expérience : 118

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue10/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Siliam Ven 08 Aoû 2014, 16:24



Quel paradoxe que Siliam ne sache plus nager alors qu'il n'y a pas si longtemps, elle se faufilait entre algues et rochers sans aucuns soucis ! L'habitude était perdue tandis que le stress et la fatigue des jours passés se faisaient ressentir. Elle ne comprenait pas pourquoi l'environnement de l'eau l'angoissait. Sûrement à cause de cette tragédie… Mais en tant qu'aquatique, il n'était pas admissible de ne pas savoir nager ! Et c'est ainsi que Scampi, aussi énergique que bonne professeur soit-elle, mit son jeu de côté et monta sur le rebord et débuta un entraînement intensif pour sa nouvelle amie. Siliam ne s'attendait pas à voir une jeune fille aussi ambitieuse que l'ondine aux cheveux d'algues qui malgré son manque de vocabulaire dans la langue courante.

Puis ne sentant plus aucune prise sur le rebord et apercevant ses mains entourées par celles de Scampi, c'est juste en ouvrant grand la bouche sans penser à respirer, que la nymphe exprima sa surprise. Mais une fois complètement lâchée dans l'eau, c'est sans réaction de sa part qu'elle commença à couler. Mais par manque d'oxygène, elle dût faire une sorte de nage qui ressemblait vaguement à un chien qui se débattait dans l'eau. « Quoi, grenouille ? » Maintenant qu'elle imitait vaguement un canin, elle se devait de se comporter comme un batracien ?

« Bon, pensons...Une grenouille saute, alors... »Elle se mit à plier ses jambes puis à les relâcher violemment de telle sorte qu'une sorte de vague la propulsait en avant. Mais ayant garder la tête dans l'eau et les bras à la verticale, elle se prit autant d'eau dans la figure. Sous les conseils et gestes de son amie, la nymphe réussissait petit à petit à retrouver ses souvenirs, ses habitudes, et un torrent de bonheur l'envahissait lorsqu'elle recevait des félicitations. (même quand celles-ci ne signifiaient pas grand-chose).

N'ayant pas aperçu la créature qui menaçait les demoiselles, la nymphe eut à peine le temps d'entendre le cri de Scmpi que c'est d'un geste vif en se retournant vers l'aquatique en furie, que Siliam, inconsciente, se mit à réagir elle aussi d'une manière ésotérique. Elle se mit d'abord à voir flou, la tête immergée, elle avait vu une ombre trancher l'eau en un éclair puis disparaître. Elle était vive, rapide et faisait des mouvements inutiles. Comme si elle se débattait avec elle-même. Elle avait fermé les yeux. Tiraillée par son instinct et son conscient. Puis, comme pour se libérer de cette folie, elle lâcha un cri strident. Un cri incompréhensible, mais qui signifierait la peur pour des passants. Elle ne comprenait pas. Elle avait le sentiment que tout se répétait. Que tout se répétait. Que tout se répétait. Et c'est épuisée, qu'elle tomba lourde comme un pierre au fond de l'eau. S'était-elle noyée ?

Après un temps qui lui parut long, c'est avec surprise qu'elle se réveilla, la tête lourde, au fond du bassin. Durant une minute ou deux, le temps d'émerger, elle ne s'était pas rendu compte de cette situation fort peu avantageuse. Puis, c'est en bougeant la main qu'elle remarquait le mouvement de l'ai...de l'eau ! Quand elle se rendit compte de cette vérité, sa réaction était d'abord de remonter à la surface. Donc en appuie sur le sol sur ses pie…

C'est en lâchant un cri, un peu plus humains, qu'elle montra sa surprise en apercevant...Ses nageoires. Ou plutôt sa queue de poisson qui remplaçait ses jambe et son bassin. Sa queue était bleu avec des reflets argentés que du premier regard au niveau esthétique, la nymphe, ou plutôt la sirène, appréciait, mais comment allait-elle pouvoir nager à la surface ? Et pire : Comment allait-elle marcher ?

Essayant tant bien que mal d'onduler son corps pour la propulser à la surface, et ce n'étaient pas les efforts qui manquaient, Siliam n'avait plus d'espoir d'y parvenir seule. « Où était passée Scampi ? »
La sirène se posa au fond du bassin, passant sa main sur ses écailles, elle lâcha un soupir. C'est alors qu'elle vit apparaître de fines bulles remonter à la surface. Horrifiée, sa première réaction était de fermer sa bouche avec sa main. Puis, à bien y réfléchir, comme la respiration était un reflex plus qu'une habitude chez les êtres vivants, elle ne s'était pas encore rendue compte qu'elle parvenait à respirer sous l'eau. Au moins, ce ne serait pas de manque d'oxygène qu'elle mourrait, si ce drame devait arriver.

« Scampiiiiiiiii ! »
Siliam
Siliam

Féminin
Messages : 37
Expérience : 305
Métier : Pâtissière

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue4/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (4/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Scampi Jeu 14 Aoû 2014, 12:40


Le gryphon messager avait secoué nerveusement ses ailes et sa tête de poulet - bok bok boddeeek ? - dans la direction du bassin où les deux sirènes avaient disparues. Le cri d'alerte lui avait fait peur, c'est certain. Mais il avait été suffisamment bref pour faire seulement sursauter l'animal. Après tout, il était un fier gryphon, même à moitié poulet plutôt qu'aigle, son coeur était vaillant. D'ailleurs, c'était son nom: Vaillant Coeur-de-poulet.  Au bout d'un moment, le monstre cessa d'être inquiet et s'allongea sur le flan, en haut des remparts, pour proditer du soleil matinal avant de retourner à la volière se faire confier de nouvelles livraisons.

Pendant ce temps dans le fond du bassin.
L'ondine avait rapidement quitté son tunnel pour discrètement percer la surface de l'eau. De l'eau jusqu'en dessous de ses yeux, ses cheveux éparpillés autour d'elle, Scampi jetait des regards circulaires aux alentours, cherchant à identifier du regard ce qui l'avait effrayée. Ses yeux glissèrent sur les remparts et rencontrèrent le monstre volant alangui qui remuait faiblement la queue, comme un gros chat paresseux. Elle resta quelque instants à l'observer pour conclure qu'il ne devait pas être une menace pour elle et Siliam. Siliam, où était-elle d'ailleurs ? Surement à l'abri dans le tunnel pensait la créature. Elle replongea sous l'eau et fut surprise de voir la nymphe tout au fond du bassin, en proie a une sorte de délire puis à une perte de connaissance dont la raison échappait complétement à Scampi. Ça l'inquiétait même un peu, la créature des marais se rapprocha du bord le plus sombre du bassin et attendit que cela cesse. Tout ceci lui était trop étrange, mais elle avait l'intime conviction qu'il ne fallait pas qu'elle intervienne, pas encore, elle se contentait de surveiller, toute proche. Comme s'il y avait eut quelque chose à ne pas interrompre.
Quand un cri, semblable à celui d'une délivrance, retentit Scampi sortit de l'ombre pour nager autour de Siliam visiblement prise de panique.



- Scampiiiiiiiii !

- (Une sorte de faible ululement rassurant sortit du fond de sa gorge de Scampi)


Elle s'approcha de Siliam et lui pressa de manière hésitante les épaules un peu maladroitement, il faut le dire, pour la rassurer. Elle se souvenait que son père faisait comme ça pour la consoler quand elle était encore qu'un petit têtard. La mince pupille blanche des yeux noir de l'ondine regardait tour à tour la queue de Siliam et son expression paniquée.
Pour tout dire l'ondine se sentait aux prises avec des sentiments contradictoires, elle ressentait une grande joie de rencontrer quelqu'un avec une queue de poisson comme elle, mais ne savait que faire face à la détresse de la Nymphe. Scampi ne la comprenait pas, comment aurait-elle put seulement imaginer qu'on puisse oublier comment on respire? Elle l'aida à remonter à surface car c'était ce que Siliam tentait de faire sans succès, il lui semblait, tortillant sa que de poisson encore trop maladroitement.
Une fois qu'elles eurent crevé la surface de l'eau pour émerger leurs têtes à l'air libre, Scampi chuchota avec empressement.



" I-il ne faut pas... p-pas... avoir... .... ... peur. C'est t-ta mai... maison.
N'ai... pas... peur, pas peur...
Je s-suis heureuse que... ... ..."


Elle n'acheva pas sa phrase, pour changer, et claironna au bout d'un moment d'une voix plus vive:



" Tu es comme moi !"
Scampi
Scampi

Féminin
Messages : 42
Expérience : 118

Feuille de personnage
Niveau:
Au petit matin... [Siliam] Left_bar_bleue10/40Au petit matin... [Siliam] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Aquatic
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au petit matin... [Siliam] Empty Re: Au petit matin... [Siliam]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum