My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

4 participants

Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  L'overlord Mer 02 Juil 2014, 20:50

Le colosse aimait travailler au calme. Cependant, c'était un état difficilement accessible quand on dirigeait une horde de larbins plus cons qu'une porte de placard à balais ! Ces petites êtres, même quand on leur demandait expressément de se tenir tranquille, ne pouvait rester fixe plus de quelques minutes dans le meilleur des cas. Ces petites monstres à l'allure de gobelins étaient certes loyaux mais bon dieu, l'Overlord avait parfois vraiment envie de les étrangler ces petites bêtes. Travaillant sur divers projets en se mélangeant parfois les pattes tellement il se dispersait, le maître de la horde essayait de remettre de l'ordre dans ses papiers et fioles diverses. Evidemment, c'était plus facile à dire qu'à faire... Bref, positiver, il fallait positiver. Surtout qu'avec sa Shilae malade à cause d'une fusion démoniaque ayant duré trop longtemps et les autres envoyés en missions, il ne lui restait pas trop d'aide disponible. Soupirant, le démon remercia silencieusement ses dieux d'avoir au moins Biscornu le fidèle larbin qui essayait de mettre l'ordre dans tout ça. Rugissant des injures et agitant sa canne, le petit larbin fripé s'excusa du comportement de ses congénères auprès de son maître avant de repartir dans une série d'insultes bien senties.

Ecartant une série de parchemins froissés, le maître des lieux posa une flasque au contenu fluorescent sur le rebord d'une étagère à portée. Evidemment, le démon guerrier n'avait jamais réfléchit au fait que dans tout ce chaos, personne ne pourrait remarqué l'intrusion d'une voir plusieurs personnes. Comment le pourrait-on aussi au milieu des piaillements, des cris et des bruits de casse. Se pinçant l'arrête du nez, Daggon se laissa aller en arrière sur sa chaise assez simple, fixant le bureau qu'il avait traîné au milieu de son habitat/sale du trône pour travailler ailleurs que dans sa chambre, le colosse tapota ses doigts sur le rebord en bois du meuble. Se sachant dans une impasse, le démon relit tout ce qu'il avait essayé de terminé pour le moment : une potion qui rendait insensible à la magie négative en forçant son corps à produire une pellicule de gel ''anti-magie''... Impossible, ça tuait soit à l'ingestion ou alors ça entrainait tellement de problèmes de respiration de peau que ça causait des problèmes de santé graves. Un autre projet, dont il ne retrouva que le parchemin était une potion de... Miniaturisation ? Pourquoi il avait eut besoin de ça ?!
Eclatant de rire tout en seul, le colosse et jeta le parchemin par dessus son épaule, parchemin qui toucha le crâne d'un larbin et rebondit plus loin. Se penchant en avant, posant ses poings sur son front, le démon réfléchit intensément. Soudain, Daggon ressentit quelque chose lui heurter le crâne et un liquide lui couler sur le crâne... Que ?!

Se redressant en envoyant la chaise valser en arrière, le démon rugit et essaya de prendre sa hache... Sauf qu'elle lui semblait énorme ! D'ailleurs la chaise aussi et la table et... et... Mais que ce que c'était que ce bordel par tout ce qui est impie ?! Réalisant rapidement qu'en fait c'était lui qui rapetissait sous les yeux ahuris de Biscornu, le démon voulut jurer. Levant les yeux une fois qu'il eut atteint la taille d'un enfant humain, Daggon réalisa que la fiole qu'il avait posé sur le rebord de l'étagère n'était plus là... Ne me dites pas qu'elle lui était tombé sur la tête ? Réalisant les conséquences de cela, l'Overlord prit une longue, très longue, trèèèèèès longue inspiration et... Hurla à plein poumons :

-GYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! P*TAAAAAIN DE MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDE !!!!

Ce cri de rage et de frustration avait dû retentir dans tout le donjon car son volume n'avait pas changé avec sa taille. Quoiqu'il en soit, l'Overlord reprit son souffle et pria que les effets soient temporaires car le colosse n'avait jamais rien prévu de tel. Sauf que le maître de la horde réalisa qu'il y avait PIRE que ça : il ne pouvait demander de l'aide à personne car ce serait la plus grosse honte de l'univers tout entier ! Et bien heureusement que personne ne l'avait vu comme et ne le verrait comme ça jusqu'à sa guérison... Enfin, c'est ce que le démon pensait mais était-ce la vérité ?


Dernière édition par L'overlord le Ven 04 Juil 2014, 16:29, édité 1 fois
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue30/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Felina Mer 02 Juil 2014, 22:04

J'avais la tête pleine d'idées pour l'Ordre. J'avais eu le temps de bien y penser pendant ma garde, qui fut particulièrement calme aujourd'hui. Je voulais en parler à Engar et Shkeil, il y avait encore tant de choses à voir et à définir… Et puis je débordais d'énergie ! Je n'avais rien fait de très productif hormis dormir surveiller les remparts. Je décidais donc de rentrer pour voir si Shkeil était à l'appartement, puis de lui proposer une bonne partie de chasse !

Malgré les années, certains étaient toujours très agacés de me voir détaler dans les couloirs du donjon au lieu de me déplacer comme tout le monde. Mais je ne voulais pas perdre de temps, et courir me faisait un bien fou ! Je grimpais donc les étages comme une force née pour arriver aux résidences. Quand soudain un grondement fit trembler le sol et me figea toute entière. Ho non, pas une nouvelle attaque… pitié… Mais après réflexion, le son était une voix (et pas le tonnerre…). Une voix très mécontente. Et mon ouïe féline me permit d'en déterminer la provenance. Un endroit très particulier, où je n'avais jamais mis les pattes.

Je tournais la tête et pointait les moustaches vers cette porte… Cette grande porte qui donnait sur le territoire de… L'Overlord. Maitre de la Horde. Démon et guerrier dont seule la réputation faisait frémir… Mon frère m'en avait parlé. Il avait même songé à lui comme allié de l'Ordre de l'Aube. Mais je doutais fortement qu'une créature si puissante voudrait rejoindre un groupe qui n'avait même pas eu l'occasion de faire ses preuves.

Néanmoins, le démon avait peut-être un problème. Peut-être était-il en danger, aussi difficile était-ce à croire ! Lui, un tel guerrier… Mais si c'était le cas, et que je pouvais lui venir en aide, peut-être pourrait-il alors m'aider en retour. Pour l'Ordre, ou autre chose. Ou alors, il me démolirait pour avoir osé pénétrer sa demeure sans invitation. Je prenais le risque.

Je m'approchai de la porte et l'ouvris brutalement d'un coup d'épaule, toujours sous ma forme animale. Le spectacle ne fut pas des moindre. La pièce était immense, tout n'était que richesse et grandeur pour le maitre de la Horde. Mais plusieurs points très perturbants venaient casser l'effet. Déjà, ces petites créatures hystériques et un peu éparpillées partout me filèrent la chair de poule. J'étais partagée entre l'horreur et l'envie de donner des coups de patte pour voir leur réaction… Mais je ne pouvais pas jouer avec les choses du démon, ce n'était pas poli.

Où était-il d'ailleurs, le puissant guerrier ? Une certaine agitation derrière le bureau attira mon attention. Surement encore un de ces petits zouaves bizarres. Je m'approchais tout de même et restai plantée sur place devant cette vision.

Un bébé démon !

Ahurie puis ensuite totalement émerveillée et gaga, j'approchais ma truffe qui était bien plus grosse que sa tête pour le renifler de près. On lui avait mis une petite armure ! Je n'avais jamais rien vu d'aussi adorable ! Il avait un petit air contrarié absolument exquis. Je prenai alors forme humaine pour ne pas lui faire peur et m'agenouillai afin d'être, à peu près, à sa hauteur. Je pris une voix douce et légère.

" Ben alors mon bébé ? C'est papa qui t'a crié dessus ? Il est où papa ? Il t'a laissé avec ces vilaines choses ? Hooo petit cœur, ne t'inquiète pas je suis là. Je vais m'occuper de toi. "

J'avais du louper beaucoup de choses pendant tous ces mois d'absence dans la jungle… J'ignorais que l'Overlord avait un fils ! Et si mignon en plus… Je ne manquerais pas de le féliciter quand je le verrais, il avait fait un adorable bébé démon !  Mais en attendant, il n'était pas là… Et le petit bout de chou était tout seul au milieu de ces affreuses créatures qui s'agitaient autour de lui ! Et puis leurs odeurs… Je me demandais s'il n'était pas préférable de lui faire prendre un bon bain !

Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue34/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Tunski Mer 02 Juil 2014, 23:35

Le donjon était un lieu de paix pour les monstres de toutes races et toutes origines. Toutefois, il était des zones, dans celui-ci, dans lesquelles il valait mieux ne pas s'aventurer car elles n'étaient pas sans danger. C'était le cas des nombreuses salles piégées dans lesquels les aventuriers voyaient finir leurs voyage et les espions leurs missions. C'était aussi le cas des zones les plus sombres et anciennes de la forêt maudite où, disait-on, il existait de puissantes créatures qui sommeillaient et qui ne s'étaient encore jamais éveillée depuis qu'Oni-ni-Kanabo avait établi son sanctuaire. Il était un autre lieux à éviter... Un lieux que les aventuriers et espions évitaient d'instinct. Un lieu où la puissante créatures qui y semait la terreur était bien éveillée.
La demeure de l'Overlord !

Bizarrement, ces lieux étaient aussi les préférés de Tunski (avec les cuisines, mais ça ne compte pas, c'est hors-catégorie là !). Il aidait souvent les humains à ne pas éviter les pièges. Il jouait souvent avec et sur les créatures, endormies ou non, des bois obscurs. Et surtout, surtout, il était ami avec la quasi-totalité des larbins de la Horde ! Bon, sauf le vieux chnoque, là... Mais bon, lui c'est le "quasi" qu'on vient de mentionner...
Réfléchissons un instant.
Non, pas toi Tunski, fais comme d'habitude toi... Le follet était en permanence agité comme une puce, à sauter et crier partout et il adorait commettre les pires forfaits pour jouer. Regardons les larbins maintenant... Ils sont pareils ! Ce que le farfadet a de plus que les créatures du démon en intelligence, elles le compensent en mémoire. Mais intelligence et mémoire ne sont que des surplus pour eux de toute manière. Devant ce constat, comment pourraient-ils ne pas être amis ?

Une fois de plus, donc, l'esprit des bois s'était glissé dans la terrifiante demeure du seigneur de la Horde, profitant une enième fois de l'oubli de l'un de ses amis de fermer ici une porte, là une fenêtre. Avec le temps qu'il avait passé ici, réussissant toujours miraculeusement à éviter les généraux, y compris Biscornu, et leur maître (les larbins étant toujours suffisamment stupides pour être pris à sa place), il connaissait bien les lieux.
Il avait passé un bon moment déjà à jouer à cache-cache avec les larbins, ce qui se résumait en définitive à jouer à chat puisque personne ne restait caché plus de quelques instants, lorsque le follet trouva l'idée d'un jeu inédit. Avisant une fiole qui trainait dans un coin, il se à faire des passes avec des larbins rouges et bruns alors qu'un larbin bleu essayait désespérément de l'intercepter. Ils jouaient depuis un dernier moment déjà, tournant dans tous les sens et dans tout le domaine, lorsqu'une mauvaise réception du farfadet (Ce n'était pas de sa faute, il s'est pris un parchemin dans l'aile !) vit leur "balle" atterrir... sur la tête du monstre en armure...
Voilà qui sentait les ennuis... Ils n'avaient plus de ballon pour jouer !
Alors que tous les larbins ou presque s'étaient arrêtés pour observer, terrorisé, ce qui venait de se produite, Tunski se mit à la recherche d'un nouveau jouet. Il n'avait rien remarquer de ce qu'il se passait derrière lui: il était occupé à fouiller une étagère et à en vider le contenu inintéressant par terre. Et, complètement par hasard (Si, si, c'est vraiment par hasard en plus !), ladite étagère se trouvait juste au dessus du mini-démon...
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue10/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  L'overlord Jeu 03 Juil 2014, 13:49

Rugir comme un animal enragé n'était pas une solution très constructive à son problème de... De taille. L'Overlord le savait bien mais pourtant il continua à jurer sur le nom de tous les démons majeurs (même son père dû entendre ses oreilles siffler sans raison malgré qu'il soit si loin) pendant plusieurs longs moments. Chaque larbin, terrifiés mais aussi très curieux, s'étaient figés dans leurs actes pour fixer le maître de la horde d'un air éberlué. L'un deux, plus courageux ou encore plus stupide, s'approcha et le toucha du bout de son doigt griffu en bêlant un ''maaaaaître ?'' pas convaincu... Il lui en foutrait du ''maaaaaître'' à celui là ! Envoyant son poing plus petit que la moyenne à la face du pseudo gobelin, le démon miniature eut la satisfaction que le larbin vola en arrière comme d'habitude... Au moins ces pouvoirs ne semblaient pas avoir diminués en puissance et étaient toujours au complet. Enfin une première bonne nouvelle ! Cependant, comme si le destin se moquait de lui, une mauvaise nouvelle balaya vite la précédente bien plus appréciable. Un énorme fauve se fraya un chemin au milieu de ses sbires si idiots et lents à la détente. Bien entendu, il n'avait pas donné l'ordre d'abattre à vue tout intrus (Oni lui ayant suffisamment fait la leçon à propos de sa violence et de son manque de courtoisie envers ses hôtes) et donc les larbins n'agirent pas. Certains eurent même dans l'idée de caresser discrètement le pelage du fauve noir.
L'Overlord eut un autre idée en tête en voyant ce monstre se rapprocher de lui : ''où est ma hache bordel ?!'' Le truc étant que le colosse ne l'avait pas sur lui au moment de sa ''douche'' et que donc elle était surement resté à sa taille initiale. S'imaginant soulever une hache qui était deux voir trois fois plus grande que lui à sa taille actuelle, le démon soupira intérieurement... Mieux valait éviter, il était déjà assez ridicule comme ça. Soudain, le fauve qui aurait bien pu lui gober la tête si elle le voulait se transforma en une belle jeune femme à l'allure d'ado sexy. Ouvrant de grands yeux, le démon se demanda ce que c'était que ça pour une sacré bestiole : un instant un gros fauve, l'autre une humaine mignonne ? Elle ferait un malheur en tant que fille de joie. Se mettant une mega baffe mentale, le démon de guerre faillit s'en mettre une vraie quand il entendit la jeune fille parler... Lui, le fils de l'Overlord ?! Fallait-il en rire ou rager encore plus ?

Evidemment, Over choisit le seconde option et agita ses bras en signe de protestation, le démon se tut soudain quand il prit un autre truc sur la tête. Evidemment, le spectacle du mini-démon se prenant des trucs sur la tête fit rire les sbires du démon et ce dernier rugit de sa voix normale :

-JE SUIS LE MAL INCARNE ! ARRÊTEZ DE RIRE BANDES D'ABRUTIS DE LARBINS !

Tremblant des pieds à la tête, serrant ses poings miniatures, le démon du mal fixa son regard orangé sur Félina et se décida à lui révéler la vérité :

- Triple buse ! Je SUIS l'Overlord, le grand, le puissant et le maléfique ! (*oui bon il en faisait ptet un peut trop là*)... C'est quoi ce regard ?

Evidemment, une telle révélation allait peut-être lui coûter cher mais allait-il seulement être cru ? Surtout qu'il aurait du mal à le prouver et que Félina pouvait prendre son exclamation comme une volonté de se faire passer pour plus méchant qu'il n'était : si ça se trouve, cet idiot de félin allait trouver ça encore plus mignon qu'avant ! Fulminant de manière presque visible, le mini colosse tourna et retourna l'idée dans sa tête... Que fichait Shilae en ce moment aussi ?! Ah non c'est vrai elle était alitée, mieux valait ne pas la déranger. Posant à nouveau son regard sur Félina, le démon relâcha ses épaules... Si en plus une nouvelle chose venait à heurter son casque... Il allait faire un malheur !
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue30/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Felina Jeu 03 Juil 2014, 16:13

Pauvre bébé d’amour. Le voilà qui agitait frénétiquement ses petits bras musclés, tous sourcils froncés ! J’étais en totale adoration. Mais il devait être très fatigué pour s’énerver comme ça… Peut-être avait-il faim aussi ? Je regardais autour de moi, à la recherche d’un biberon, quand soudain un bruit sourd accompagné de rires idiots se firent entendre. Mais quelle horreur ! Le bébé venait de se prendre un énorme livre en pleine tête ! Et toutes ces créatures qui se moquaient de lui… Overlord n’aurait pas été content de voir son fils traité comme ça !
 " Ho… mon bébé ! heureusement, ta petite armure choupinette t’a évité un gros vilain bobo ! "
Je levais la tête et trouvais l’agresseur.. Un petit farfadet était visiblement bien trop occupé à fouiner dans les placards pour réaliser ce qu’il se passait plus bas. Voulant le réprimander, je fus soudainement arrêtée par une grosse voix mécontente.
Le bébé et son petit corps tout tremblant, venait de me hurler qu’il était le mal incarné. Il me traita également de “triple buse”, puis affirma fermement qu’il était l’Overlord.
Je le regardais un instant, perplexe.
 Bravo l’éducation… Le père devait tellement se vanter de sa puissance devant lui, que le petit avait tout retenu et répétait ça comme son papa. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir, ni le disputer parce que… Il était bien trop adooorable ! Je me penchais et soulevais le bout de chou pour le prendre contre moi, un peu étonnée du poids de l’armure pour un si petit bébé… Il était élevé à la dur, le pauvre enfant.

" Mais voui tu es le Grand Overlord, comme ton papa, hein ? Ton papa modeste… Allé viens, regarde la jolie libellule qui joue dans les airs, tu as vu ses jolies petites ailes ? Tu aimerais voler toi aussi ? "
 Un si petit bébé ne pouvait ni comprendre la signification de "modeste", ni l’ironie employée. Quant à la libellule, c’était le farfadet hyperactif que je touchais du bout des doigts afin qu’il se retourne, tout en lui adressant un grand sourire. Je faisais doucement sautiller le bébé dans mes bras pour capter son attention. Puis, doucement, mon regard s’empara de son petit corps tandis que mes bras le lâchèrent progressivement, jusqu’à le laisser totalement dans les airs, en lévitation. J’avais pris l’habitude de ce petit jeu avec le fils d’Erena dans la jungle… Quel plaisir de le refaire avec ce mini démon ! Je le berçais doucement dans les airs, au-dessus de ces horribles petites créatures totalement désorientées. Je me demandais vraiment la raison de leur présence ici… Peut-être pour protéger le bébé. Je le repris dans mes bras.
 " Allé, c’est l’heure du bain mon trésor, on y va ! Regarde, la libellule va peut-être nous suivre ! Tu es content ? Hein que tu es content ! Mais voui tu es contennnnt… ! " - Bien gaga -
 Timidement, je cherchais de quoi laver l’enfant et tombais sur une somptueuse baignoire ! C’était parfait. Je déposai le bébé dedans, ouvrai un des robinets pour commencer à remplir tout doucement la baignoire, et allai chercher du savon.
" On va peut-être trouver de quoi faire des bulles ! Des jolies petites bubulles ! Allé, montre à nanny Felina comme tu sais bien enlever ton armure de grand démon ! Comme papa ! "
 Pendant ce temps… je n’avais pas vraiment prêté attention au farfadet. Pas du tout même.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue34/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Tunski Ven 04 Juil 2014, 13:46

hrp:

Tout occupé à sa recherche d'un nouveau jouet, le farfadet se retourna à peine lorsqu'il entendit les éclats de rire des larbins. Le temps de sortir de l'étagère, il avait entendu quelqu'un hurler quelque chose à propos d'ongle incarné et tout... Rien de bien passionnant en somme...
Alors qu'il abandonnait le niveau actuel pour passer à l'étage suivant de l'armoire, il s'immobilisa net. Libellule ? Il tourna sur lui même dans tous les sens, cherchant désespéremment l'insecte. Où ça une libellule ? Puis il vit un doigt s'approcher... Et au bout du doigt, une longues-jambes qui le regardait.
C'était elle qui avait parlé de libellule ?
Et depuis quand elle était là ?
Et pourquoi elle le pointait du...
Tout cela fit enfin tilt dans la petite tête de Tunski. Il esquiva vivement le doigt qui l'attaquait, prenant un peu de hauteur, répondant hystérique:

"C'est moi que tu traites de libellule ?! Mais est-ce que je t'ai insulté moi ?!"

Elle voulait de la libellule ? Elle allait voir !

Alors que la jeune femme s'amusait à faire voler le mini-démon (C'était qui lui encore ? Et qu'est ce qu'il avait à faire son intéressant ?), le follet détacha la petite lance accrochée dans son dos et visa. Concentré (C'est suffisamment rare chez lui pour le remarquer !) sur sa cible, il arma son coup et lança sa sagette... Elle fila droit vers la poitrine du bébé volant... Et... Et voilà qu'il redescend... La petite lance se contenta de froler le casque, sans autre dommage qu'un écho déplaisant pour celui qui se trouvait à l'intérieur.
Ahah ! Voilà que la femme-panthère
Ah bon, c'est une femme-panthère ? Tunski, j'étais en train de raconter là ! Et tu aurais eu ta réponse si tu avais été plus attentif... Mais là n'est pas la question: concentre toi sur ce qu'il se passe ! On avait déjà dit que tu ne devais plus parler au narrateur... Mouais... T'es pas drôle toi...
Bref, où en étais-je ? Ah oui ! Voilà que la femme-pan... la femme-femme avait récupéré son jouet vivant et s'enfuyait devant lui ! Encore une victoire pour un farfa !

Curieux, il les suivit toutefois, observant suspicieusement. Il ne comptait pas la laisser s'en tirer à si bon compte. Lorsqu'il vit la baignoire, une idée lui vint. Voilà qui s'avérait prometteur. Se posant à côté d'un larbin qui observait la scène interdit, Tunski lui souffla:


"Ca te tente une bataille d'eau ? Préviens les autres, je sens qu'on va s'amuser. Les équipes, c'est nous tous contre la longue-jambe avec une queue là bas."

Le larbin semblait hésitant, comme s'il redoutait quelque chose. Le follet se demandait bien quoi... En plus son patron n'était même plus là ! Mais l'idée de faire l'idiot fut plus forte, en absence d'ordre de l'Overlord, et il partit faire tourner l'idée. "Ah et dit à Zegjeu de ramener la bombe à eau que je lui ai passé tout à l'heure aussi !" rajouta Tunski avant que le petit mosntre ne s'en aille.
Ladite bombe à eau était un cadeau d'une gobeline, quoiqu'elle même ignore qu'elle lui en fait cadeau, qu'il avait rencontrée avant de venir. Il avait vu un sac chez elle avec marqué "bombes à eau", alors forcément il en avait pris une ! Quoi de plus naturel ? Il s'agissait d'une toute petite sphère de métal, percée de petits trous. Sans doute pour arroser tout le monde, d'après le farfadet.
En revanche, si l'on écoute un artificier, il en donnera une définition tout autre... Les orifices servent à faire pénétrer l'eau dans la bombe. Et à l'intérieur justement, se trouve une matière explosive qui réagissait puissamment au contact de l'eau. Mais bien sûr, cette explication-ci était moins drôle...

Mais pendant que la bataille d'eau se préparait parmi les rangs des larbins agités de l'Overlord, Tunski s'envola pour reconnaître le terrain. Il voletait au dessus de la baignoire, observant tous les angles d'attaque possible. Vider les fioles dans l'eau ? Les bombarder de blocs de savon ? Retirer le tapis sous les pieds de la jeune femme ? Il y avait l'embarras du choix...
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue10/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Bea Boombolt Ven 04 Juil 2014, 16:34

Décidément, rien ne m'avait été épargnée! Je pensais que nous étions en bons terme, Tunski et moi! Je l'avais nourris en plus! Mais non! Il avait décidé de me prendre une bombe! C'était trèèèèès dangereux! Il ne savait pas encore quelle était la puissance de cette arme! Bien sûr il faut la mettre en contact avec l'eau, mais ce n'est pas ça qui manquait ici! Il allait faire sauter quelque chose dans des canalisations, des bains publics ou quelque chose du genre! Je devais le rattraper!

J'avais au moins eue le temps de me rincer le visage avec un chiffon savonné, afin d'enlever cette couleur infâme qu'il m'avait mis, ainsi que des vêtements normaux. Mais quand j'ai entendue la petite alarme et la bombe qui était disparue, je me suis lancé à sa poursuite! Il volait vite! Je le voyais quand même, mais c'états assez difficile de lui courir après! Il était plus rapide que moi, je peinais à le suivre! Je tentais de me faire un chemin dans la foule et dans le reste du donjon... Je bousculais quelques personnes, tout en lâchant quelques excuses, je grimpais sur les murs quand c'était possible.

Je ne sais pas où il se dirigeait, mais Tunski se dirigeait vers un endroit que je n'avais jamais vraiment vu. Les pièges étaient aisément évitable pour un gobelin, marcher sur les murs et mon agilité naturelle mixer à mon instinct font des merveilles! Et puis, je tentais de le garder à vu, ce farfadet! Bon sang de bonsoir, heureusement qu'il flânait parfois, sinon il serait parti sans la moindre trace! Mais cet endroit où il allait, cette grande demeure... Ça ne me disait rien qui vaille! C'était sinistre, mais les gobelins étaient habitué à une telle sorte de climat. C'étaient souvent des serviteurs des forces du mal, il y avait même des sous-classes Il n'y avait pas juste du bon dans le donjon après tout. Ça ne me dérangeait pas d'être dans ses lieux, mais si on me choppait, ça peut faire mal!

La porte était grande ouverte, Tunski était passé par là! Je montais les escaliers le plus rapidement possible, mais la présence de petites créatures étranges, similaire à des gobelins, me fit ralentir. Mais je pressais le pas quand même, j'entendais des clameurs un peu plus haut. Et c'est alors que je me retrouvais dans une salle de bain, voyant une baignoire avec une inconnue et un farfadet trop bien connu... Et il avait la bombe!


-TUNSKI!!! Redonne ce que tu as pris tout de suite! Tu ne sais pas à quel point c'est dangereux!

J'étais un peu fatiguée de toute cette course, mais je le voyais maintenant. Bon sang... Dans la beignoire, la bombe tuerait la personne qui était à l'intérieur et probablement tout ceux et celles dans la pièce!
Bea Boombolt
Bea Boombolt

Féminin
Messages : 159
Expérience : 200
Métier : Ingénieure

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue20/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Demi-Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  L'overlord Sam 05 Juil 2014, 17:01

Voyant que gronder et pester ne suffisait pas à convaincre l'autre cruche métamorphe de l'état des choses, le démon arrêta de s'agiter, à quoi bon ? Plongé dans sa réflexion un tantinet troublée par son état de fureur croissant, le démon miniature ne prit même pas la peine d'écouter la femme chat qui... Qui faisait quoi là d'ailleurs ?! Se sentant prit comme une poupée, le démon commença à s'agiter comme un petit chaton mécontent avant d'être lancé dans les airs... Par tous les démons majeurs que ce que c'était encore que ça ? Peu habitué à voler, et encore moins habitué à être lancé, le colosse à la taille sacrément réduite agita les bras et les jambes, ne sachant trop que faire. Comme si la situation n'était pas assez ridicule, voilà que peu de temps après avoir encore fait un tour en l'air... Et bien l'Overlord semblait vouloir y rester figé ! Evidemment, il n'était pas assez arrogant pour croire que sa volonté seule lui permettait de rester en vol et cela l'agaça encore plus : voilà que l'autre change forme complètement gâteaux était magicienne en plus ! Agitant les bras puis ''nageant'' dans les airs, le démon dû bien vite se rendre à l'évidence : il n'allait pas bouger d'un poil ! L'Overlord ne savait pas vraiment comment éduquer un gosse mais une chose était sure... Il ne le ferait pas ainsi ! Enfin heureusement pour lui, Daggon ne se voyait pas élever un moufflet avant quelques décennies alors autant clore ce sujet.

Les yeux du démon s'agrandirent soudain : une libellule ? Aaaah, ce truc là était donc le coupable ! L'Overlord sentit une colère toute démoniaque l'envahir. Il avait toujours pressentit que quelque chose n'allait pas dans son domaine de temps à autres : ces larbins devenaient plus agités et encore plus cons si c'était possible à réaliser. Il y avait déjà aussi eut des fois où de la nourriture disparaissait donc ces mystérieux événements trouvaient enfin une explication. Fixant le farfadet volant, le démon sous forme d'enfant lâcha sur un ton vraiment menaçant :


-Aaaaah alors c'est pas une souris c'est un farfadeeeet... Mort aux farfadets ! (hrp : ceux qui reconnaissent la référence...)

Evidemment il espérait bien que ''Nanny Féli'' ne capte pas ses intentions meurtrières avant qu'il ne soit trop tard : il ne pouvait laisser cette sale bête volter à sa guise ici et siffler quelques paroles bien sentie n'allait pas aider à la discrétion. Comment donc échapper à la vigilance infâme de l'autre femme ici présente ?... Enfin, avant toute chose... Pourquoi l'autre hurluberlue l'amenait vers ne baignoire ? Elle comptait le noyer ? Tournant son regard orangée vers elle, le démon miniature voulut l'interroger mais referma la bouche aussi sec quand elle lui ordonna de se déshabiller. La regardant des pieds à la tête, de la tête aux pieds puis encore une fois en sens inverse, l'Overlord éclata de rire. Mettant ses petits poings sur les hanches, le "bébé démon" lâcha sur un ton amusé :

-Tu te rends compte de ce que tu me demandes ? Me mettre nu ? Et pis quoi encore ! On est pas dans un lit ! Et puis... Ben vu mon état c'est gênant quand même.

Oh se déshabiller dans d'autres circonstances n'aurait pas gêné le maître de la horde et il l'aurait même fait avec un malin plaisir rien que pour choquer la donzelle en face de lui. Après tout, il était bien constitué aussi la voir faire des yeux tout rond aurait été marrant mais bref, ce ne l'était pas là pas... Sous la forme d'un bébé. Surtout qu'en y réfléchissant bien il n'avait jamais été mis au bain par une maman attentionné et encore moins par un papa joueur vu que le sien l'avait abandonné à la naissance. Perdant un instant le fil de ses pensées, le mini démon se laissa faire par la change forme qui lui dictait encore une fois d'enlever son armure jusqu'à ce qu'il entende un grand cri de la part d'une intruse... Encore une ?!

Constatant que cette fois ci c'était sérieux, il hurla le nom de Shilae et il hurla aussi aux sbires d'attaquer le farfadet puis il hurla à la garde et à tout ce qui était impie. Evidemment, ce fut le chaos total : d'une part la chevalière démoniaque déboula avec les armes aux poings et tous les larbins devinrent hystérique, frappant sur tout ce qui bougeait et visant surtout le farfadet. Sautant agilement hors de la baignoire, le Over cul nu fila se cacher sous un bureau... La prochaine fois il y réfléchirait à deux fois car maintenant des boules de feus, des masses d'armes et même des poêles à frire volaient au milieu de son habitation comme si une guerre avait lieu. Reprenant contenance, hurla à ses sbires de s'arrêter jusqu'à ce qu'il prenne une poele à frire sur le coin du crâne... Bon sang, c'était vraiment le chaos.

Avec un peu de chance, le farfadet allait se faire liquider dans la mêlée car maintenant qu'Over avait donné l'ordre, il était irréversible et vu le nombre de larbins qu'il y avait dans sa demeure... Le démon doutait grandement que le farfa s'en sorte sans perdre des plumes. En tous cas Daggon n'était plus trop là pour le voir, trop occupé à se construire une barricade sous le bureau de tout à l'heure. Avec un peu de chance, sa seconde arriverait à rétablir l'ordre mais il en doutait un peu. En tous cas, le mini Overlord lui injuriait à tout va les larbins qui passait et fit signe à quiconque encore assez intelligent pour venir se planquer de venir sous le bureau avec lui... Après tout c'(était le seul coin à peu près sûr si on oubliait les armes qui volaient en tous sens et les larbins qui se tapaient dessus entre eux tant ils étaient stupides.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue30/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Felina Sam 05 Juil 2014, 19:46

Tandis que je cherchais de quoi laver le petit trésor de démon, il me fit une remarque sur sa nudité et le fait de ne pas être dans un lit. Remarque que je décidais d'ignorer totalement, choquée d'une telle éducation ! (Et d'une telle maturité pour un si petit être !)
Mais alors que je me servais en savons à bulles dans une armoire, je sentis comme une espèce d'agitation très suspecte dans la salle. Un coup d'œil derrière moi et mon sentiment se confirma.  Les affreuses créatures s'agitaient plus que de raison. Elles semblaient même surexcitées, grouillant sous le follet qui vagabondait toujours dans la pièce, et dont je commençais à me méfier… Que préparait-il encore ?
Soudain, une voix retentissante !
-TUNSKI!!! Redonne ce que tu as pris tout de suite! Tu ne sais pas à quel point c'est dangereux!

Je fis un bond monumental sous la surprise, lâchant les multiples fioles de savons multicolores dans mon sursaut de terreur. Celles-ci explosèrent à mes pieds, répandant tous les liquides sur une large surface. Evidement, les stupides créatures en totale effervescence piétinèrent bien dedans pour étaler les savons un maximum dans la pièce. Je relevais la tête vers la gobeline qui venait de hurler. Qui était Tunski ? Était-ce le nom du bébé ? Et qu'avait-il prit de dangereux ?! Je regardais immédiatement dans la direction du petit, nu dans la baignoire… Enfin presque. Le pauvre n'avait pas réussi à enlever son casque… Quand soudain celui-ci se mit à hurler, comme son père aurait pu faire, en donnant de multiples ordres.
C'est  à ce moment là que… je perdis tout contrôle sur la situation. Une démone armée déboula dans la pièce, les petites créatures devinrent soudain très agressives, et se jetèrent sur le follet tout aussi agité. Voulant protéger le bébé à tout prix, je me rendis compte qu'il n'était plus dans la baignoire ! Celle-ci se mit d'ailleurs à déborder, laissant des filets d'eau envahir le sol et se mélanger au savon… Mais pourquoi n'avais-je pas coupé le robinet plus tôt ! Et si le bébé était encore dans la baignoire ? A se noyer ?
Prise de panique, je me précipitais vers la baignoire… Mais j'effectuai alors une glissade magistrale à cause du sol savonneux, qui me projeta directement dans celle-ci, éclaboussant d'avantage la pièce. D'abord sous le choc, je pus constater ensuite que le bébé n'était vraiment plus là… Bon sang, où était-il allé ? Je sortais la tête hors de l'eau pour jeter un rapide coup d'œil à la situation. Le constat fut clair… C'était catastrophique. Étant donné l'attitude des larbins, je commençais à comprendre… Tout venait du follet ! C'était lui qui était visé, lui l'origine de tout ce chaos ! Je replongeai immédiatement pour éviter un gros projectile qui m'arrivait dessus à pleine vitesse. Puis ressortis la tête de nouveau, criant à l'adresse de la gobeline :
" Il faut faire sortir la libel… le farfadet !!! "
J'espérais qu'elle puisse m'aider. Après tout, elle était bien venue nous avertir d'un certain danger… Danger dont je ne connaissais toujours pas l'origine d'ailleurs.
Je sentis quelque chose de rugueux au niveau de mes jambes. Ho ! Je réalisais avec épouvante qu'une de ces créatures m'avait rejoins dans la baignoire. Horrifiée je m'extirpais de celle-ci tant bien que mal, retombant sur le sol extrêmement savonneux… Affalée par terre, je repérais enfin le bébé démon ! Sous le bureau il semblait se… barricader ? Quelle intelligence tout de même… Sacré baby !
Trempée, pleine de savon, et après plusieurs tentatives pour me mettre debout, je renonçais à cette idée. Je commençais alors à ramper… Puis, à glisser. A glisser, de plus en plus vite. Trop vite. Droit sous le bureau !
Autour de moi les petits monstres peinaient à attraper le follet. Ils glissaient, se rétamaient, montaient les uns sur les autres… Leur agitation faisait monter la mousse, certains en avalaient même ! C'était une pagaille sans nom.
Quant à moi… dans ma glissade incontrôlée… Je fermais les yeux avant l'impact.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue34/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Tunski Jeu 10 Juil 2014, 11:20

Il était prêt. Fin prêt. D'un moment à l'autre il allait attaquer. Mais au moment opportun, un cri soudain stoppa son élan.
Le petit larbin se retourna donc et, au lieu de lancer son éponge mouillée sur Felina, donnant ainsi le coup d'envoi de la bataille, il vint l'écraser sur la tête du larbin qui venait de râler. Bien sûr tout cela dégénéra, d'autres vibrent s'en mêler et une bagarre commença.
Mais revenons en à quelque chose de plus pertinent...

Il était prêt. Fin prêt. D'un moment à l'autre il allait attaquer. Mais au moment opportun, un cri soudain stoppa son élan.
Mettant fin à son plan de bombardement aérien à grand coup de fioles de savon, Tunski regarda la nouvelle venue. Mais voilà que c'était sa toute nouvelle amie ! Oubliant ce qu'il faisait, il vint voleter devant elle, lâchant au passage une flasque odorante droit sur la tête de l'un des larbins.


"Presque-peau-verte ? Qu'est ce que tu fais ici ? Tu avais encore faim" s'enquit le farfadet.
Quel rapport avec la faim me direz vous ? Eh bien c'est très simple: l'Overlord était un tyran, maître de sa horde de serviteur. Aussi se devait il, comme tout tyran qui se respecte, d'avoir une table bien remplie. Eh bien Tunski venait régulièrement ici pour la dé-remplir, faisant du domaine son garde manger personnel.

Le petit être aux ailes de libellules n'avait pas semblé s'apercevoir de l'agitation soudaine qui s'était emparée de la Horde. Il ne remarqua pas l'arrivée de la démone en armes et armure. Il ne remarqua pas plus l'excitation sanguinaire des larbins qui voulaient désormais sa mort.
Mais Tunski n'était pas inconscient pour autant (enfin si, mais là n'est pas la question...). Il avait entendu les cris derrière lui, même s'il n'avait pas jugé utile du prêter attention. Par contre le bruit, la chaleur et la magie résultant du vol des boules de feu et autres projectiles larbinesques (dont certains larbins eux mêmes) il les remarqua. Pris d'un éclair de prudence, évènement rare s'il en est, il les esquiva même, se décalant juste d'un petit mètre sur le côté. Tout ces projectiles continuèrent donc leur trajectoire rectiligne, mais sans follet pour les réceptionner, le point d'arrivé fixé était désormais... la tête de Bea.
Ca ne fut que là, face à la gobeline en fâcheuse posture, qu'il remarqua enfin l'étendu du désordre. Visiblement, la bataille d'eau avait évolué en bataille tout court. Et tout le monde semblait, à ses yeux, bien s'amuser !

C'est ainsi que le farfadet vint de joindre à la danse, esquivant agilement les projectiles, magiques ou domestiques, qui volaient en tous sens dans la demeure du démon. Il en profitait aussi pour riposter, bien évidemment. Face à cette démone armée et redoutable qui prenait le jeu bien trop au sérieux, il avait même été obligé d'utiliser des techniques pas très légale, lui envoyant à la figure une bonne dose de sa poudre affaiblissante qui absorbait la magie. A mesure que la "partie" avançait, le jeu devenait de plus en plus violent. Les larbins se frappaient les uns les autres avec rage autant qu'ils essayaient d'attraper le farfadet. Même Shilae et Biscornu avaient du mal à lui donner la chasse tant l'agitation ambiante devenait handicapante.
Aussi, Tunski décida de se cacher un peu, le temps que les rangs adverses s'éclaircissent un peu. Avisant une planque idéale, il vint se poser dans la forteresse miniature que construisait le baby-lord.


"Sympa ton château !" lança-t-il au démon miniature en s'installant confortablement.

Ce qu'il n'avait toutefois pas remarqué, c'est que certains larbins restés attentifs au combat l'avaient vu. Aussi, dans leur barricade, l'Overlord et le farfadet se retrouvèrent dans une posture quelque peu délicate: d'un côté du bureau arrivait une salve de boules de feu, énormes au vu leurs tailles respectives, et de l'autre une femme-panthère incontrôlée lancée à vive allure.
La routine quoi...

~~~

Comme l'avait demandé Tunski, les larbins étaient allés chercher le jouet qu'il leur avait ramené, pour la bataille d'eau. Mais avec l'évolution des évènements, ce n'était devenu qu'un projectile parmi tant d'autres. Les larbins se mirent en devoir d'abattre leur cible alors qu'elle approchait du bureau à l'aide de ce "boulet de canon". Usant d'une fronde de fortune, c'est à dire qu'un larbin-lanceur faisait tournoyer en le tenant par les pieds un larbin-lancé qui lui-même tenait la bombe, il envoyèrent le projectile dans les airs au dessus du bureau...
Où il manquait sa cible...
Et continua à voler...
Droit vers...
La salle de bain...
Sa descente bien amorcée...
Et...
...
Bah, on n'est pas censés entendre un *plonk* quand ça atterrit là ?
Ah... Non... La mousse...
Le tapis mousseux avait quelque peu amorti la chute de la sphère qui avait atterri relativement en douceur et roulait vers la baignoire...
Et en dessous du tapis de mousse, il y avait ce qui en était à l'origine: un tapis d'eau...

Là, normalement, on devait entendre un bruit par contre... Et ce n'est pas la mousse qui va l'amortir...
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue10/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Bea Boombolt Ven 11 Juil 2014, 17:45

C'était véritablement le bordel le plus total! Non mais c’était partit en sucette dès que j'avais dis que Tunski avait prit ce qui m'appartenait! Bon sang, l'approche la plus sécuritaire aurait été d'être discrète! Mais je ne savais pas moi que ce mini-démon contrôlait tout ses petits monstres horribles et bien bêtes! Il rugissait des ordres à ses derniers un peu trop clair: tuer Tunski! Mais ça va, il a juste en sa possession une arme dangereuse, il n'est pas bien méchant! Enfin, s'il l'était, il avait très bien caché son jeu! Il était étrange ce bébé par ailleurs, pourquoi il portait le casque du seigneur du mal? C'est marrant quand on y pense, on aurait dit le casque de l'Overlord. Il avait eu un fils? Impossible, il avait pas disparu il y a fort longtemps? Et puis, ça n'expliquait pas la présence de l'inconnue. Entre moi, Tunski et elle, je pense qu'aucun de nous trois n'avaient véritablement sa place entre ses murs...

Ensuite, c'était le drame. Des armes qui volaient un peu partout, tous tentaient de viser le farfadet sans pour autant le toucher. C'était n'importe quoi, plusieurs de ses monstres se sont entretué à cause que leur arme avait percé l'oeil gauche de leur voisin ou bien en piétinant celui qui avait sauté et raté le farfadet. Sans parler d'une autre démon qui est arrivée, avec ses armes et tout le tralala. Dans mon cas, j'étais heureuse de ne pas être la cible, mais j'étais occupée à chercher la bombe! Ici les gobelinoïdes qui balançaient tout et n'importe quoi avec la démon, là-bas le bébé qui se planquait sous un meuble. L'autre femme semblait se dépêtrer de la baignoire, cette dernière commençait même à déborder! Bien sûr, Tunski esquivait les coups, il était doué pour ça!

Je cherchais la bombe des yeux tout en évitant les projectiles plus ou moins dangereux. Disons que j'avais éviter la hache pour me prendre une éponge mouillée en plein visage! Alors que je l'enlevais, j'ai entendue la demande d'aide de l'inconnue, mais je ne pouvais pas vraiment agir! Si je laisse la bombe toucher le sol, je n'avais que quelques secondes pour agir!

Alors quand j'ai vue la bombe tomber par terre dans l'eau qui continuait de couler de la baignoire, je savais que je n'avais que très peu de temps! J'entendais mon coeur qui battait la chamade, un peu comme lorsque l'on se faire pourchasser par un troll affamé! Mais avec toute l'eau et les projectiles, je ne savais pas si je pouvais réussir à la prendre et à la lancer! Je pourrais au mieux lui donner un coup de pied! Dans tout les cas, je voyais que le groupe était à l’abri! Décidant de courir vers eux, donnant un coup de bien pour que la bombe pour qu'elle sorte de la pièce, je me plaçais pour protéger les autres monstres. La bombe ne pouvait me faire du mal, alors l'explosion m'éviterais, non? J'espérais bien!

C'est à ce moment que j'entendis la détonnation un peu plus loin. Bon sang, je sais pas si l'on pouvais dire que j'avais sauvé les meubles. Enfin, peut-être ceux de la salle de bain, mais probablement pas ceux des pièces adjacentes! Je n'osais pas vraiment regarder, les petits êtres devaient être un peu partout à présent... Sans parler qu'il y en avait un qui s'était réfugier dans mon sac, je le sentais bouger sur mon dos! Il avait eu une bonne idée, il était peut-être plus intelligent que les autres? Et la guerrière démone aussi par ailleurs... Enfin, je l'ai su quand elle me repoussait pour m'envoyer valser dans la flotte! C'était peut-être la nounou du petit bébé?

Crachotant un peu d'eau, ayant été rejeter face contre terre, un vieux gobelinoïde sortit du sac, me repoussant une fois de plus dans l'eau. Et il décida de rester sur mon dos en plus, avec son bâton qui fait de la pression sur mon dos! Au moins, à force de gigoter, il semblait vouloir bien quitter mon dos. Alors que je me relevais, tout en me massant la tête, j'étais entre la colère, la satisfaction et l'énervement... J'en profitais pour fermer l'arrivée d'eau, voyant un de ses petits monstres qui flottait sur le dos tout en caressant un petit canard jaune. Celui-là arrivait à se relaxer au moins, c'est à peine s'il savait qu'il y avait eu une bombe!


-Une chance que les murs sont solides... Ça aurait pu être assez grave!
Bea Boombolt
Bea Boombolt

Féminin
Messages : 159
Expérience : 200
Métier : Ingénieure

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue20/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Demi-Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  L'overlord Sam 12 Juil 2014, 22:18

Dés que toute cette histoire serait terminée, l’Overlord allait opérer ces fichus larbins pour les rendre plus intelligent quitte à ce que ça lui coute une fortune ! Enfin, peut-être valait-il mieux que le démon de guerre miniature modère un tantinet ses propos : ce n’était carrément pas d’une fortune que l’on parlait mais bien du budget d’un état tout entier ! Rendre des créatures si débiles aussi intelligentes que des humains était peut-être (voir surement) chose impossible. Au moins le colosse sous forme d’enfant pouvait se consoler en se disant que ses sbires à l’apparence de pseudo gobelins étaient d’une fidélité à toute épreuve et qu’ils écoutaient bien… Quitte à prendre les ordres donnés au pied de la lettre. Se terrant toujours sous son bureau, le mini démon se serait bien vu en train de commenter la bataille et ne résista pas longtemps à cette pulsion stupide d’ailleurs.

S’installant plus confortablement, le démon leva ses petits poings et jura quelques fois, commentant des actions ou poussant des exclamations quand il voyait quelque chose de choquant. Cela dura plusieurs instants et les personnes ayant le courage de prêter attention aux divagations du démon purent entendre :

-Et là Voiturebar s’approche, il feinte et… OOOOOUH le coup vicieux de Crevard le larbin brun est incroyable ! Il a littéralement envoyé voler son adversaire ! Ah et Rognon est de la partie ! Strike pour Rognon, vas-y mon gars ! Défonce-les !

Commentant donc la bagarre monstre qui avait lieu dans le pièce, l’Overlord ne vit pas de suite la bombe (à la fois celle mortelle que tenait le farfadet que celle, plus pelucheuse, qu’était Félina) pourtant il ressentit le choc de la panthère rentrant dans sa barricade comme  une insulte de plus et une humiliation supplémentaire… Son travail acharné pour se construire une barricade quoi merde ! Enfin bref, il était toujours vivant ce n’était donc pas grave mais l’idée qu’une bombe soit encore dans le périmètre affola sérieusement le colosse. Ayant déjà vu ce que des explosifs pouvaient occasionner comme dégâts, le démon prit peur.  Sauf qu’avant même que le mini Overlord puisse dire à ses sbires de se sacrifier en se jetant sur la bombe (voir carrément en donnant l’ordre à un de ces idiots de l’avaler), la gobeline de tout à l’heure intervint. La pauvre peau verte qui avait dans un sens déclenché le chaos général en arrivant avec ses cris perçants dans la demeure du maître de la horde leur sauva sans doute la vie mais ce faisant elle se constitua comme une cible idéale pour la vindicte larbinesque.  En effet, même si une partie des guerriers à la peau brune, rouge, verte ou bleue n’avait cure de comprendre qui avait fait quoi dans tout ce bordel, le reste des sbires de l’Overlord avaient plutôt dans l’idée de faire du rôti avec la peau verte.
Encore un peu sonné par tout ce foutoir, le petit Overlord s’ébroua comme un chien et sortit des décombres fumants des lieux… S’il trouvait l’inventeur de cette petite merveille, elle allait lui signer un contrat pour des millions de pièces d’or. D’ailleurs, non content d’être en vie, l’Overlord miniature laissa éclater sa joie quant à l’efficacité de l’explosif :

-C’était génial ! C’est quoi ce truc là ?! J’achète j’achète ! Et tant pis pour les dégâts, les larbins répareront tout ça… Bavard, Tocard, Nanar au pied ! Arrêtez d’essayer de liquider la gobeline et toi aussi Biscornu !

En effet, tout ce beau petit monde semblait encore sur le point de s’étriper. Cependant, l’ordre sec du maître de la horde amena tout le monde à se calmer, même les larbins mourant qui avaient été comme un mur humain involontaire contre l’explosion de la bombe. Trois larbins, deux bruns et un bleu tous bien mieux équipés et plus massif que les autres se présentèrent au colosse miniature qui ordonna qu’on déblaie les morts et les restes de meubles. Le démon se rendit soudain compte que tout le monde l’observait et, au regard de Shilae, le démon comprit que c’était de manière gênée. Toisant la démone borgne malgré qu’il soit bien plus petit qu’elle, Daggon lui siffla :

-Et toi va me chercher quelque chose à me mettre ! Tu ne vois pas que j’ai les fesses à l’air ?!?

Rougissant de honte, la subordonnée de l’Overlord partit et ramena une serviette… vu que c’était la seule chose à la taille du démon actuellement. S’enroulant dedans comme un prince dans sa cape, le mini démon guerrier alla d’un bon pas vers la peau verte fana d’explosifs et lui parla sur un ton de gamin excité par son nouveau jouet :

-Toi la peau verte ! C’est quoi ton nom ? Cette invention ! Elle était magnifique ! Il peut servir en sous marin ? Ce serait parfait pour moi ! Si tu es disposée à négocier, je peux te rendre riche en moins de deux !

Comment ça Over n’en avait rien à foutre des dégâts occasionnés ? Ben c’était tout à fait ça car il avait déjà reconstruit sa demeure au cours de sa vie, une fois de plus n’allait rien changer. Regardant du coin de l’œil les larbins bouger les morts et les mourants dans leurs rangs, le colosse chercha du regard la femme panthère… Bah, elle devait avoir survécut à tout ça car elle était avec lui lors de l’explosion. Quoi qu’il en soit, le mini démon secoua la Gobeline pour qu’elle réponde plus vite et mieux valait pour elle que la réponse soit positive… Enfin, els artistes avaient parfois des idées bien tranchées alors rien n’était dit.
Surtout que rien qu’à imaginer les sbires de l’Overlord avec des bombes pareilles… Ca en ferait trembler plus d’un !
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue30/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Felina Dim 13 Juil 2014, 00:59

Le choc fut brutal. Je sentis mon corps heurter toutes sortes d'objets… Bon sang mais quelle barricade ! Sans savoir quoi, j'emportais plusieurs choses avec moi, sans être sur d'avoir pu protéger le bébé. Puis le choc final fut ma tête contre le mur, chose qui m'assomma d'un coup.  Ce fut le noir complet… Jusqu'à ce que mes esprits reviennent doucement, et avec un eux un abominable mal de crane et un gout de savon dans la bouche. De loin, j'entendis une explosion, ce qui m'inquiéta affreusement, mais j'étais toujours un peu dans les vapes. Une voix grave retentissait, alors j'ouvrais doucement les yeux, toujours affalée dans la mousse, et regardais le... bébé ? Houla. Debout, à poil, il commandait les petites créatures et remettait  de l'ordre à lui seul. Wow… Je devais avoir pris un sacré coup sur la tête pour avoir de telles hallucinations. 
Mais à l'entendre, le bébé était même ravi. Il voulait rendre riche la gobeline ? Houla j'étais vraiment sonnée. J’eus un peu de peine en voyant les quelques cadavres de larbins. Ils avaient beau être moches et stupides, ce n'était pas de leur faute ! Mais bon… Je tentais, avec grandes difficultés, de me relever. Trempée et tenant à peine debout, la mine déconfite avec une grosse bosse sur le front, j'avançais vers eux en titubant.
" Mais… mais… Pourquoi ? "
J'étais complètement déboussolée. K.O la panthère. Je continuais de fixer le mini démon avec de grands yeux. Mais qui était-il à la fin ? Que s'était-il PASSÉ ? Je me laissais tomber à genoux auprès d'eux, et commençais à frictionner le petit avec la serviette. 
" Tu ne dois pas… prendre froid… Sinon Papa pas content "
Je bégayais et ressemblais à une débile mentale. Je le savais. Tout ça avait prit des proportions bien trop excessives ! Mon regard désespérée  retrouva la gobeline. 
" Mais que s'est-il passé ? Tu connais cet enfant ? Il est si… précoce. Et tous ces muscles à son âge… Je ne sais pas si c'est bien normal tout ça." 
Je l'implorais presque, de ma voix tremblotante. En fait, c'était surtout moi, qui étais frigorifiée.
Je ne comprenais plus rien. A la base, je voulais juste lui faire prendre un bain !
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue34/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Tunski Dim 13 Juil 2014, 22:57

hrp:

Peu de temps après qu'il se soit réfugié dans l'imposant et majestueux chateau du seigneur Babylord, une catastrophe aux oreilles duveuteuses vint à leur rencontre. Une rencontre qui fut assez fracassante d'ailleurs...
La barricade vola en éclat et Tunski vola... tout court. Mais il ne fut pas assez rapide pour se mettre hors de danger, limité par la hauteur du bureau, aussi la femme-panthère l'emporta avec elle alors qu'elle continuait sa foille glissade vers le mur. Il eut toutefois la chance de n'avoir été fauché que pas son épaule, aussi lors du choc sourd de la tête de Felina et de la pierre mit fin à la cavalcade avant qu'il ne vienne la percuter lui aussi.
D'ailleurs le choc avait été étonnament bruyant et le son venait de l'autre côté, de la salle de bain.

Le follet ne s'attarda pas et s'envola afin de contempler le champ de bataille. Les restes de larbins et de meubles gisaient éparpillés dans un décor que l'explosion avait tapissé de mousse. Et visiblement, la bagarre s'était calmée. Tout cela était-il le conséquence improbable du strike de la changeforme ?
Le seul qui ne paraissait pas choqué par tout ça, Tunski mis à part, était le mini-démon qui paraissait excité comme un farfadet ! Il paraissait tout enthousiaste dans sa discussion avec la gobeline, quoique le petit être volant n'écouta guère ce qu'il se disait. Il n'écouta guère plus lorsque Felina s'éveilla de sa syncope et vint se mêler à la discussion. Il avait trouvé plus intéressant !
En explosant, la bombe avait causé beaucoup de dégats, notamment parmi les meubles dont beaucoup étaient éventrés, même en dehors de la salle de bain. Et c'était le cas d'un secrétaire du bureau qui laissait désormais paraître le contenu de son étage inférieur: de bonnes et vieilles bouteilles ! Le follet fila donc comme une flèche et ce fut donc assis dans le meuble et une bouteille de whisky au bec qu'il observa la suite des évènements.
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue10/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Bea Boombolt Ven 18 Juil 2014, 02:52

J'étais sur mes pieds, malgré toute l'eau et les bulles qui continuaient de traverser la pièce. Le petit démon me regardait à présent, je pensais qu'il allait demander à son armée de me frapper pour avoir détruit une partie de son mobilier... Dans plusieurs pièces... Et quelques pièces... Et aussi plusieurs gobelinoïdes... Enfin, tout les dégâts sur la structure et le personnel dans cette tour! Mais étrangement, s'il explosa dans ses émotions, ce n'était pas de colère, mais plutôt d'excitation! Il était vraiment énervé le petit suite à cette explosion. Je savais bien que les bombes et autres explosifs étaient plutôt rares et très peu connus, mais je ne pensais pas trouvé en cet enfant un esprit de dynamiteur!

Il avait ordonné immédiatement à ses sbires de ne pas m'attaquer. Heureusement qu'il l'avait dit, je ne m'étais pas aperçue que ses derniers voulaient ma peau! Je devrais pourtant, je devais en avoir tuer plusieurs... Bon sang, ça n'arrivait presque jamais quand j'étais sous les collines avec ma famille! Ça devenait presque quotidien ici! Je regardais la destruction, puis le petit être. Enfin... À moitié puisqu'il était dans une tenue d'Adam. Je tentais de garder les yeux vers sa tête, mais son regard était un peu trop intimidant pour que je le fixe ainsi... Mais je ne pouvais pas descendre les yeux non plus, question de survie! Je ne voulais pas qu'il ne me frappe pour avoir regarder ce qu'il ne faut pas. Alors je regardais un peu autour pour le moment!

Pendant ce temps, l'animosité contre Tunski était retombé, le voyant maintenant s'envoler sans être chassé à vu. Il disparu par la porte pendant un instant, il ne pouvait pas rester en place plus de deux secondes sans nourriture lui! Un autre mouvement, étant la démone qui donnait une serviette afin qu'il s'y enrobe. C'était à la fois terrifiant de voir un petit être enrobé dans les puissances maléfiques, mais également très attendrissant de voir cette scène. Il y avait peut-être un peu d'instinct maternelle en moi au final?


-Mon nom est Bea Boombolt. On pourrait techniquement l'utiliser comme projectile sous l'eau avec quelques modifications. Enfin, c'est une question de contenu et de la puissance du sous-marin... Je n'en ai jamais vraiment vu sans qu'il soit démembrer et inutilisable par contre...

Il y avait aussi cette femme qui semblait avoir prit un sacré coup et qui, pourtant, cherchait à sécher le petit. D'accord, elle me battait à plate couture en ce qui concernait l'esprit maternel! Elle tremblait un peu, probablement trempée jusqu'aux os. Je ressentais un peu de froid aussi puisque j'étais aussi dans cet état. Mais bon, j'étais une gobeline, les grottes humides et les lieux désagréable à vivre, c'était presque normal! Je voyais à présent les larbins qui apportaient dans la salle une quantité immense de serviettes et de tissus. Ils devaient avoir compris l'ordre d'apporter quelque chose pour se sécher du petit démon, mais pas un pour s'arrêter. Ils étaient... Un peu lent d'esprit! Enfin, je pu prendre une de ses serviettes, alors que la pile devenait de plus en plus haute, pour la poser sur les épaules de cette inconnue. En regardant la vilaine bosse sur son front, je pensais qu'elle avait besoin d'un peu de glace, mais d'être au sec l'aiderait déjà beaucoup! Je répondis cependant en haussant l'épaule, regardant tout d'abord cette dernière avant de me tourner vers le petit démon:

-Je ne le connais pas du tout! J'étais ici pour éviter trop de morts avec la bombe! Et puis, ce casque me fait penser aux légendes d'un seigneur démon qu'il y a eu il y a longtemps... Je ne pensais pas qu'il avait eu des descendants, mais le casque est près de ce que j'ai entendue!
Bea Boombolt
Bea Boombolt

Féminin
Messages : 159
Expérience : 200
Métier : Ingénieure

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue20/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Demi-Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  L'overlord Ven 18 Juil 2014, 13:46

Le bordel incroyable qui s'était déclenché dans la demeure du démon de guerre n'était rien à côté de ce qu'il avait déjà vu mais par contre il devait avouer que c'était un peu trop... humide... A son goût. Il comprenait mal les créatures aquatiques qui vivaient en permanence dans un univers aussi mouillé que ça... Pouah, encore heureux qu'il n'avait pas son armure sur lui, il se serait déjà noyé dedans et elle n'aurait pu que rouiller face à l'assaut de l'élément liquide. Repensant à la dernière fois où son armure avait rouillé, le mini démon frissonna : franchement pas une expérience très plaisante. Toussotant dans son poing fermé, le mini démon se recentra sur le présent : il allait laisser le contrôle des dégâts à son bras droit et à Biscornu pour pouvoir mieux négocier avec la peau verte.

Écoutant attentivement cette dernière, le mini démon se laissa draper et frotter par les deux autres femmes présentes ici sans même se soucier vraiment de ce qui se passait : oublié le Tun de malheur, seul comptait la puissance de destruction supplémentaire qu'il pouvait obtenir. Ayant souvent été qualifié de ''belliqueux'' durant son ancien règne, le démon ne pouvait cacher que ça restait une réalité. Bon, il avait changé depuis, cela se voyait à la façon dont il traitait les autres monstres du donjon (avec une cordialité froide) mais qui valait mieux que son ancienne manière de raisonner... brutale et sans pitié. Enfin bref, la gobeline ne semblait pas contre modifier son invention pour s'en servir de bombe sous-marine (on n'avait JAMAIS trop d'armes sous-marines ! Jamais) et cela amena un sourire satisfait sur les traits de l'Overlrod miniaturisé. Se rendant soudain compte que la jeune femme panthère était encore en train de le coller pour une raison inconnue et cela faillit l'agacer. Le plus agaçant de tout fut le regard équivoque de Shilae qui se demandait si le maître ne lui avait pas caché l'existence d'une femme à ses pieds. Jetant ses petits bras musclés en l'air, le demon convint à autre chose :

-Bea, Shilae et toi la femme panthère... Dans ma chambre, exécution ! Espérons que cette pièce ne soit pas dans un salle état.

La chambre à coucher du démon... Un endroit qui pouvait faire peur, ou intimider ou faire rosir ces dames... enfin bref ce n'était pas là le sujet du moment bon sang de démon ! Heureusement pour Daggon, la pièce était encore en parfait état car elle n'était pas du même côté que le reste (Daggon aimait son intimité et son calme quand il voulait dormir) et elle avait donc été relativement épargnée par l'explosion. Regardant à droite et à gauche, le colosse fixa ses yeux sur le feu et envoya un éclair du bout de son doigts vers les buches déjà empilées convenablement dans l'âtre (c'était la tâche permanente de pas moins de trois larbins !) Le feu prit donc quasi instantanément dans l'âtre. Une fois cet acte si... Hum... Attentionné pour les autres femmes ici présentes, le colosse monta dans son lit... Ou plutôt... Escalada le lit d'une manière fort comique. Atteignant les oreillers, il les souleva pour se former un petit ''trône'' et être plus haut, pouvant ainsi toiser les autres femmes ici présentes. Remuant soudain inconfortablement, le petit démon fouina avec une main derrière son dos et en sortit un jouet en peluche qu'il lança négligemment en hauteur... Avec un peu de chance, le projectile toucherait un Tunski ninja dans le coin. Le petit couinement de la poupée finit d'achever cette scène ridicule et l'Overlord toussa dans son poing. Décidant qu'il était enfin temps d'essayer de faire rentrer dans le crâne de ces trois femelles qu'il était l'Overlord, le colosse miniaturisé dit sur un ton sombre et autoritaires :

-Ecoutez-moi bien vous toutes ! Contrairement à ce que l'on pourrait croire, je SUIS vraiment l'Overlord, pas son fils ou autre chose du même tonneau mais le seul et l'unique, le seul soucis est que... Je me suis fait miniaturisé.

Poussant un soupir assez long, le maître de la horde croisa les jambes sur son tas d'oreillers et fixa les trois femmes attentivement avant de se fixer sur Felina... C'est vrai qu'elle avait une sacré bosse la pauvre. Se tournant vers Shilae, le démon lui ordonna de soigner la pauvre femme puis demanda sur un ton presque... Plaintif ? La chose suivante :

-Bien qu'aucune de vous ne soit magicienne, est-ce que l'une de vous sait comment inverser un procédé de miniaturisation ? Je n'ai pas envie de rester comme ça tout le temps moi ! Et puis j'ai un farfadet à massacrer !

D'ailleurs il aurait peut-être mieux valut le surveiller avec plus d'attention celui là... Qui sait ce qu'il pouvait faire à présent avec la maison pour lui tout seul et des larbins sans surveillances...
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue30/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Felina Ven 18 Juil 2014, 16:30

La gobeline s'approcha de moi avec une serviette, et la posa sur mes épaules. Toujours sonnée, je lui répondis en un sourire béat, sans cesser de frictionner le bébé démon. Elle avait l'air si gentille… Mais que lui prenait-il d'expliquer à cet enfant l'éventuelle utilisation d'une bombe sous-marine ? J'en frissonnais d'avantage. Malgré mes efforts pour rester concentrée, je ne pus comprendre la totalité de sa réponse à ma question. Elle était venue pour limiter les morts avec la bombe ? Mais d'où pouvait venir cette terrible obsession pour les explosions… Et puis d'ailleurs, quelle bombe ? En plissant les yeux, je regardai plus attentivement autour de moi. Bon sang. C'était donc ça, ce bruit sourd, tout à l'heure… Et ça expliquait l'état de la pièce, ainsi que du mur un peu plus loin. Je déglutis difficilement. On avait faillit perdre le fils de l'Overlord !

Je voulus répondre à cette gobeline, qui s'était présentée sous le nom de Bea. Mais avant que je puisse ouvrir la bouche, voila que le petit insolent se mit à s'agiter et nous convoqua dans sa chambre ! Rien que ça ! Les yeux ronds comme des soucoupes, je fixai bêtement  l'étrange bébé qui tourna les talons, suivi de près par la grande démone et la gobeline. Ne voulant surtout pas rester seule avec les créatures, et toujours dans le besoin de protéger l'enfant, je me relevai péniblement pour les rejoindre dans… La chambre de l'Overlord. Arrivée dans la pièce, je ne pus retenir un petit cri étouffé. C'était somptueux ! Rien à voir avec les autres chambres des résidences ! Sans compter la décoration qui… Mais… Quoi ? Le bébé venait d'allumer la cheminée avec son mini doigt ? Haa ma tête… Mes hallucinations devenaient inquiétantes !

L'enfant se tortilla furieusement pour grimper sur l'immense lit, et s'installer sur un gros coussin. Je ne fus pas étonnée de le voir balancer son jouet dans la pièce. Trop gâté celui là…
Enfin installé du mieux qu'il pouvait, le mini démon prit la parole, face à nous trois. Il s'exprima très sérieusement, trop pour un enfant de son âge, et affirma de nouveau être le vrai, l'unique, Overlord. Après quelques secondes de flottement… Je finis par lâcher un petit rire nerveux. Trop drôle. Puis cessai sur le champ lorsque son regard froid se fixa sur moi. Il ordonna à sa… Nounou démoniaque ? De me soigner. Elle s'exécuta, me passant une sorte de pommade sur le front. Je ne bronchais pas.

Mais même si la douleur s'apaisa, ma tête tournait toujours autant, et je repensais alors à tout ce qui venait de se passer, ainsi que le comportement du petit, et tout ce qu'il avait dit. Son autorité, son fort intérêt pour les explosifs, sa capacité à allumer un feu si facilement, sa voix, son… regard. Ne le lâchant plus des yeux, un abominable frisson vînt me bruler l'échine, crispant tous mes muscles. Il demanda ensuite si l'une d'entre nous avait la solution pour le déminiaturiser. Doucement, alors que la compréhension s'infiltrait sournoisement dans mon cerveau, je me recroquevillais au sol, plaquée contre le mur avec lequel je désirais fusionner et disparaitre à jamais. Non… Pourvu que tout ça n'était juste qu'un terrible cauchemar… Je ne pouvais pas avoir prit contre moi, câliné, bercé, fait léviter, déshabillé, fait prendre un bain, percuté de plein fouet, puis frictionné vigoureusement… L'Overlord ! Non ! Non !

" Non ! " Glapis-je faiblement, la tête presque cachée derrière mes genoux.

Et même si ce n'était pas pour la même raison, j'espérais que les deux autres répondent la même chose au mini Overlord ! Pour qu'il ne reprenne JAMAIS sa forme originelle, et que jamais vengeance ne soit faite ! Sauf pour la libellule… Tout ça était la faute du farfadet, et je n'hésiterai pas à le gober sous ma forme animale, si je le croisais de nouveau ! Mais en attendant, il fallait que je trouve le moyen de m'excuser. Ou bien plus simplement, de ramper pour m'enfuir loin sans être remarquée. La seconde option semblait bien moins dangereuse.

Spoiler:
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue34/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Bea Boombolt Mer 23 Juil 2014, 23:58

J'ai fini par apprendre quelques trucs en quelques minutes à peine. La première était que l'autre femme avec moi n'était pas humaine, mais plutôt une beastwoman qui pouvait se transformer en panthère. Ça expliquait la couleur des cheveux et un peu de son apparence. Enfin, malgré sa mauvaise chute, elle semblait agile en temps normal. Ça semblait logique pour moi en tout cas! J'avais une carrure similaire et j'étais plus agile que plusieurs monstres! Ceci dit, si elle pouvait se transformer, sa vrai forme était probablement plus efficace que celle-ci.

Dans tout les cas, la seconde information me laissait un peu sans voix pour quelques instants. C'était vraiment l'Overlord, le maître du mal qui avait conquis une grande partie des terres il y a plus de trois siècles? Les humains se souvenaient des atrocités qu'il avait faite, avec raison, mais les gobelins... C'était une toute autre histoire! Enfin, ils n'étaient pas un peuple puissant, mais ils avaient toujours été nombreux. L'Overlord était sévère envers ses allier, mais encore plus envers ses adversaires! Lorsqu'il avait envahis les premières villes, les peuples gobelins des régions proches ont souvent rallié son camp! Ou du moins c'est ce que j'ai appris des contes et légendes. On ne savait jamais ce qui était vrai ou pas! Mais dans mon cas, c'était comme si un personnage d'un conte pour enfant était devant mes yeux.

Je me souvenais presque de ma mère qui nous racontais, à mes nombreux frères et soeurs, de certaines histoires. D'un temps où, sous la protection du démon, les gobelins avaient un peu plus de libertés. On pouvait dire ce que l'on voulait de lui, mais tant qu'on était utile à ce démon, il cherchait à les conservés. Ça expliquait pourquoi ses serviteurs avaient été arrêtés avant qu'ils ne me démembre... Il semblait intéresser par mes talents, ce qui me plaisait bien! Une personne de plus pour me protéger, une personne très puissance qui plus est! 

Autant cette nouvelle me laissait surprise, c'était cependant quelque chose qui était positif. La femme-panthère, de son côté... Ne semblait pas du tout être à l'aise avec ce dernier! Si ce n'était pas de sa blessure, je pourrais même croire qu'elle n'était pas très heureuse d'apprendre ça! Pourquoi donc? C'était l'Overlord, il n'allait pas la tuer alors qu'elle s'était occupée de lui sous cette forme! En tout cas, c'est de cette façon que je le voyais!


-Je ne connais rien à la magie! Enfin, un peu sur le feu, mais pas sur le reste! Je suis artificière après tout... Mais il dois exister des potions ou des sorts qui font grandir s'il y en a qui rétrécissent.

Avec un maigre sourire, en entendant ce que le démon voulait faire à la libellule, je le regardais presque en lui disant que c'était peine perdue. J'ai vécue des choses horribles en quelques heures alors que tentais de me débarrasser de lui. Par contre, quand j'étais un peu plus gentille, ça allait. La nourriture semblait l’apaiser pendant quelques instants... Mais ensuite, il avait encore beaucoup plus d'énergie pour faire des bêtises!

-Et puis, pour Tunski... Bonne chance... Surtout s'il a prit quelque chose à manger ou à boire...

Je me retournais vers l'inconnue encore, qui semblait à présent dans une position étrange. Pourquoi elle réagissait ainsi? Je devais manquer quelques morceaux de l'histoire! Je posais ma main sur son épaule, la regardant un peu. Je m'inquiétais du coup, la bombe ne lui avait pas fait trop mal malgré le coup sur la tête? Je me sentais responsable du coup...

-Ça va aller? On dirait que le coup à été dur...
Bea Boombolt
Bea Boombolt

Féminin
Messages : 159
Expérience : 200
Métier : Ingénieure

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue20/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Demi-Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  L'overlord Lun 28 Juil 2014, 14:14

Toujours posé sur son espèce de trône miniature comme un enfant roi (au sens propre du terme), le démon Overlord se grattait furieusement la nuque en cherchant des solutions. Il faut dire qu’il n’était pas vraiment aidé et même sa plus proche alliée n’était pas d’une grande aide. D’ailleurs, le minuscule Overlord jeta un coup d’œil à son bras droit et la trouva encore plus pâle que d’habitude : qu’avait-elle ? Le démon sentit soudain son sang se glacer dans ses veines car la jeune femme pouvait avoir rouvert ses blessures en accourant au secours de son maître. Ce ne serait qu’à moitié surprenant car malgré les soins qu’il avait administrés à sa démone préférée, ses blessures n’étaient pas encore tout à fait guéries.  Lors de l’annonce de sa ‘’mort’’ au moment de l’avènement d’Elder, l’Overlord avait perdu le sens des réalités et avait tout laissé tomber pour aller la rejoindre. Ecartant tout ce qui se dressait sur son chemin, le colosse avait ramassé le corps brisé de la jeune femme pour aller la soigner de son mieux,  lui sauvant la vie… Tout juste. Depuis, elle aurait dû se tenir tranquille mais c’était sans compter l’appel de son maître un peu plus tôt. Cette loyauté forçait quand même l’inspiration : blessées comme elle était (et malade à cause d’une tentative de soin liés à la fusion démoniaque qui avait été un échec cuisant) la démone aurait dû rester tranquille mais que nenni ! Avec les côtes en bouillies, la peau brûlée et des plaies ouvertes cachées par son armure, la jeune femme avait accourut comme à son habitude.

Cependant elle le payait à présent car, Over en était presque sûr, plusieurs de ses blessures étaient rouvertes et suintaient le sang, il pouvait presque en sentir l’odeur. Ignorant Bea qui lui expliquait certaines choses à propos de ses explosifs, le mini démon bondit sur ses pieds et leva les bras au ciel, furieux à la fois contre lui-même et contre Shilae, le petit être en armure fit les cents pas puis cogna le mur. Se retournant vers Shilae sans remarquer que son coup avait fait branler très sérieusement une décoration (un blason complexe en or et en métal) situé au dessus du lit et juste au dessus de lui, l’Overlord cracha sur un ton où perçait la panique :

-Shilae ! Tu as rouvert tes blessures j’en suis sûr ! Je sens l’odeur du sang dans l’air ! Bon sang combien de fois faudra-t-il te dire qu…

Brusquement, mini Over se retrouva avec un nouveau couvre-chef assez lourd qui résonna avec un bruit sourd quand il heurta sa tête et l’assomma un peu.  Ressentant un fluide poisseux couler de son bras qui avait été entamé par un des morceaux tranchants du blason, le colosse se demanda pourtant pourquoi il sentait une douleur irradier dans tout son corps. Ce n’était pas normal du tout, il avait l’impression de revivre les douleurs agaçantes de son adolescence quand ses membres grandissaient trop vite et tiraient sur chaque partie de son corps. Grognant de douleur, le colosse regarda ses mains… Tiens, elles n’avaient pas l’air plus grandes ? Et pourquoi il avait l’impression d’avoir récupéré sa taille normale ? Regardant tour à tour chaque femelle présente dans la pièce, Daggon s’arrêta sur Shilae. Cette dernière le regardait, bouche grande ouverte et le rouge aux joues, bégayant des choses incompréhensible, ses blessures momentanément oubliées. Se demandant d’abord quoi, le démon baissa les yeux vers son entre-jambes que la lieutenante fixait avec intensité : évidemment, vu qu’il avait reprit sa taille normale la serviette qu’il portait autour de la taille tout à l’heure ne servait presque plus à rien et glissait… De manière dangereusement indécente. Rattrapant le petit morceau de tissu, le démon se rembrunit : il n’avait jamais été pudique mais là, la situation était trop étrange pour pouvoir être excité. Regardant encore sa démone qui lui servait de bras droit, le colosse se racla la gorge et marmonna assez fort :

-Je pense que l’effet de la potion s’est dissipé parce que j’ai prit un coup et perdu du sang : c’est la première fois que je suis blessé aujourd’hui, le reste du temps j’ai été secoué mais pas au point de saigné… Content que ce soit finit en tout cas.

Evidemment, il pouvait aussi juste s’agir du coup sur la tête mais depuis quand un coup sur la tête pouvait le blesser lui ? En tout cas, il espérait que les jeunes femmes ici présentes r éagissent bien à son retour à la normale… Et qu’une ait la présence d’esprit d’aller lui chercher quelque chose à se mettre parce que là il était quasiment nu devant elles c’était gênant ! Et quand il était gêné et bien Overlord pouvait réagir d’une manière très brutale donc… On se dépêche mesdames ? On continue à se rincer l’œil ? Daggon ne pouvait pas dire tout haut qu’il fallait aller lui chercher des vêtements, ce serait… Encore pire que tout hem. En tous cas, s’il rattrapait ce farfadet un jour, il allait le dépecer vivant puis lui coller du poil à gratter sous la peau et enfin tout recoudre pour lui apposer une torture éternelle.

Enfin, avant tout ça, des vêtements puis Shilae car le colosse n’avait pas oublié qu’elle était mal en point. Une fois toute cette mascarade finie, ce serait un voyage forcé à l’hôpital du donjon !
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue30/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Felina Lun 28 Juil 2014, 23:23

Ratatinée contre le mur, n'ayant pas encore retrouvé tous mes esprits, mais bien consciente des choses à présent, j'eus un petit sursaut lorsqu'une main se posa sur mon épaule. Levant la tête, j’aperçus la gobeline qui me regardait d'un air inquiet. Je devais vraiment être dans un piteux état. Elle me demanda si tout allait bien. Les yeux écarquillés, je lui répondis en chuchotant très vite, un peu comme une psychopathe.

" J'ai pris l'Overlord pour un bébé… Et regarde l'état de son appartement…"

Je secouais la tête pour retrouver une voix normale. Il fallait vraiment que je me reprenne. Prenant la main de la gobeline, je m'agrippais à son bras pour me relever, et la remerciais avec un sourire gêné. Mes jambes n'étaient pas encore très stables, mais j'avais l'impression de retrouver un semblant de dignité. Toujours accrochée à Bea, je sursautai de nouveau en entendant le petit Overlord hurler.  Il était inquiet pour la démone qui m'avait soigné quelques instants plus tôt. Effectivement, il y avait une odeur de sang dans la pièce, mais j'étais encore trop déboussolée pour vraiment situer la provenance.

Le petit démon qui dans sa colère, s'était excité tout seul contre le mur, fit tomber un gros blason accroché, pour se le ramasser en pleine tête. Je poussai un petit cri aiguë, oubliant pendant une seconde qu'il n'était pas un bébé. Décidément, quel poissard le pauvre. Évidement, il se mit à saigner. Et là… Miracle. Progressivement, le petit démon miniature se mit à grandir sans même s'en rendre compte. Grandir, grandir… Si bien que sa serviette glissa…. Grandir encore... Bon sang tout était grand chez lui ! Ha moins que ce soit une nouvelle hallucination… J'étais stupéfaite, mais détournais les yeux rapidement. C'était tout de même un soulagement de le voir enfin retrouver sa taille normale. Le pauvre se couvrit comme il le put avec sa petite serviette. Selon lui, c'était son saignement qui avait tout arrangé. Très probable effectivement, puisqu'il avait retrouvé son corps juste après.

Lâchant Bea quelques instants, j'avançai maladroitement vers son lit pour tirer le drap en satin du dessus, et le lui lançai sans oser le regarder. Voila de quoi se draper comme un prince… En attendant de retrouver son armure. Tiens, était-elle restée miniature celle-ci ? Elle devait probablement toujours être à côté de la baignoire, à moins qu'un larbin se soit amusé à l'enfiler pour se promener avec… Je retournais auprès de Bea pour reprendre appui sur elle. La pauvre, je ne lui demandais même pas son avis. Puis mon regard se posa sur Shilae, et enfin sur Overlord.

" Je m'excuse Overlord… Je pensais vraiment que tu étais… ton fils. - Je me rendis compte à quel point c'était ridicule dit comme ça - Je voulais simplement prendre soin de toi tu sais, je n'ai jamais voulu ce désastre…  Si tu as besoin de quoi que ce soit, fais le moi savoir, je me rattraperai. A présent, tu devrais t'occuper d'elle. Elle saigne assez, je le sens clairement, elle a besoin de soins. "

Me tournant ensuite vers Bea sur laquelle je m'appuyais toujours, je demandais le plus poliment plus possible :

" Tu veux bien m'aider à sortir ? Je me suis bien cognée… Ma tête tourne encore…  Au fait, moi c'est Felina. Une panthère bien solide, en temps normal… "

Je finissais ma phrase en souriant. Whou, première petite blague, il y avait du progrès !
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue34/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Bea Boombolt Jeu 31 Juil 2014, 07:43

Elle semblait être dans tous ses états la pauvre! Enfin, je pouvais la comprendre! C’était le véritable Overlord! Qui ne serait pas dans tous ses états de savoir qu’un si petit démon était celui qui avait fait trembler le continent? Enfin, je le prenais plutôt bien, ce n’était peut-être pas ça dans son cas. Il est vrai qu’il était impressionnant en temps normal et selon ce qu’elle disait, on avait créé un sacré saccage dans ses appartements! Enfin, je disais que nous l’avions fait alors que ce n’était qu’en partie par ma bombe, l’intervention de la féline qui avait laissé l’eau couler dans la baignoire et, par-dessus tout, Tunski qui avait donné mon projectile à ses petits monstres au service du démon!

Dans tous les cas, elle chercha à se relever et j’étais la seule dans cette pièce qui semblait être en état de le faire. Au vu de la taille de Tunski et du petit démon, j’étais la seule assez grande avec cette garde qui m’avait lancé au sol plus tôt. Mais elle ne semblait pas en état, on dirait même qu’elle était blessée. Par ailleurs, c’est ce que souleva Overlord alors qu’il remarquait l’état de cette dernière. Felina sursauta un peu alors que je tentais de rester calme, mais j’avais été surprise également. Mais je pense que dans cette salle, ce n’était ni moi, ni la démone ni la femme-panthère qui avait été sursauté le plus fort, mais bien le blason qui tomba sur le seigneur démon! Il n’avait pas de chance, moi-même je pensais que cette situation était presque ridicule! Je ne pouvais m’empêcher de tourner la tête en entendant le bruit du métal qui s’entrechoque.

L’odeur de sang devenait plus présente, n’étant plus simplement une odeur que je ne parvenais presque pas à percevoir. Autant mon nez était développer, il n’égalait pas celui des autres personnes dans la pièce. Cependant, alors que l’on se creusait la tête à trouver une solution avant qu’Overlord ne s’inquiète de Shilae, il semblait reprendre des proportions plus normales. Sans vouloir faire de jeux de mots, la solution lui était littéralement tombée dessus! Il commençait à grandir, mais la serviette demeurait de la même taille. Je me mis la main devant les yeux avant d’en voir trop. Enfin… J’ai écarquillée deux doigts pendant une fraction de seconde avant de prendre des teintes katol. Puisque moi et Felina avions presque la même taille, je pense qu’il y avait eu un certain malaise alors que nous détournions les yeux presque de manière simultanée. Alors qu’une couverture en satin était lancée sur le seigneur démon, je ne pouvais m’empêcher de penser à voix haute.


-C’est comme un venin! Enfin, je trouve étrange que tout puisse se régler de cette façon. J’espère que les symptômes ne reviendrons pas plus tard!

Alors que la beastwoman se tenait encore après moi, cherchant un support à la fois moral et physique, je ne pouvais m’empêcher de tenter de sourire moi aussi. Au final, personne n’était mort et le démon était revenu à la normal. Mais ce n’était pas pour autant que la situation n’en demeurait pas grave. Mais aucune de nous ne pouvait y changer quelque chose malheureusement! Je pouvais brûler des plaies, mais ça ne ferait qu’empirer son état! Et puis, je devais m’occupée de celle que je soutenais. Enfin un nom! Felina! J’aimais bien connaitre les noms des individus que je rencontrais, ça m’évite de créer des noms moi-même ou de répété les même synonymes dans mon esprit!

-Oui, bien sûr! Je ne suis pas très utile pour le moment de toute façon! Je vais juste laisser ma carte et nous y allons. Je connais un endroit où tu pourra te rétablir. Ce n'est pas bien loin!
Bea Boombolt
Bea Boombolt

Féminin
Messages : 159
Expérience : 200
Métier : Ingénieure

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue20/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Demi-Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  L'overlord Ven 01 Aoû 2014, 17:27

Heureusement que son heaume était solide. C’était ça l’unique pensée qui tournait dans la tête casquée du démon pour le moment, surpassant même son état étrange et dérangeant à propos de sa taille retrouvée et de sa serviette. Mais ce petit détail passa vite car la tête de toutes les filles présentes ici le redescendirent encore plus brutalement sur terre qu’une gravitée augmentée à la puissance dix. L’Overlord fut heureux de la réaction de la gobeline : elle préféra mener la féline ailleurs et c’était bien mieux pour tout le monde. Après tout, le colosse revenu à son bon deux mètres trente avait des choses à faire avec sa lieutenante. La démone borgne avait normalement des pouvoirs de soins assez impressionnants mais elle ne pouvait les utiliser de la même façon sur elle même que si elle les utilisait sur autrui ce qui avait largement ralentit la cicatrisation de ses plaies. Si en plus de ça on rajoutait le fait que l’Overlord lui impose souvent un rythme infernal, il n’était pas surprenant que les sutures aient cédés et qu’une plaie ou deux se soit rouvertes. Pour finir, l’épisode présent avec cette explosion et tout ça n’allait pas arranger les choses. Assez en colère contre la démone mais surtout contre lui-même, le colosse à présent vêtu de sa propre couverture qui lui faisait office de toge, le colossal personnage assista au départ de Félina Et Bea (cette dernière lui avait remit une carte qui lui serait utile) et soupira de soulagement.

Se tournant vers sa subordonnée avec une lenteur calculée pour le rendre plus terrifiant encore, l’Overlord la regarda dans les yeux. Cette dernière frémit légèrement, indécise et un peu effrayée, se demandant sans doute quelle gaffe elle avait commise. Posant une main sur son épaule, l’Overlord lui dit sur un ton faussement mielleux :

-Shilae ma brave Shilae, je te remercie de ta loyauté mais là tu es blessée et je ne veux pas que tu perdes de l’efficacité à cause de moi… Tu viens de te gagner un séjour à l’hôpital de Franken Fran.

Cette fois ci, les yeux de la démone aux cheveux d’argent s’agrandirent de terreur car la réputation de la propriétaire de l’hôpital du donjon la précédait : tout un tas de rumeurs effrayantes courraient à son sujet et aucune n’avait de quoi rassurer l’agneau sacrificiel. Pourtant, l’Overlord devait la rassurer aussi ajouta-t-il avec un sourire mauvais :

-Ne t’inquiètes pas, tu n’en mourras pas et même si c’est le cas, c’est une nécromancienne très douée aussi je pense qu’elle te ressuscitera sans trop de problèmes… Et puis n’oublie pas le cercle de résurrection ! Il ne peut rien se passer de mal je t’assure !

Pas rassurée pour un sou, la jeune femme ferma son œil unique puis hocha la tête et laissa Overlord aller se rhabiller en préparant ses affaires. Le démon de guerre retrouva son armure à la bonne taille sur un larbin qui avait peut-être eut l’idée géniale de la soulever au mauvais moment. Reprenant la pièce de métal ensanglantée avec un grognement de dégoût, le colosse prit un moment à tout remettre en place. Une fois tout ça finit, il ordonna à sa subordonnée de le suivre et ils quittèrent le domaine de l’Overlord non sans avoir bien vérifié que ni le farfadet ni les deux autres femmes ne s’y trouvaient encore. La route vers l’hôpital devait être assez courte mais elle sembla interminable à l’Overlord surtout à cause de Shilae qui trainait les pieds comme si on l’amenait à l’échafaud. Riant sombrement, le démon lui posa une main sur l’épaule et la fit avancer plus vite : c’était ironique de voir que la jeune femme qui avait combattu sans peur une horde d’adversaire de l’église et même frôlée la mort et qu’à présent elle avait peur d’une visite chez le docteur ! Enfin il ne s’agissait pas de n’importe quel médecin mais qui sait : quelqu’un d’autre était peut-être dans la salle d’attente et pourrait rassurer la démone borgne sur son sort. En tous cas, le démon allait bien s’amuser à titiller la pauvre femme avant qu’elle ne passe sur le billard.

[HRP : voilà, je pense qu’on va finir le rp ici, la suite va sans doute bientôt arriver, je m’organiserais avec Shkeil ^^, libre à vous de poster votre petite conclusions à la suite !]
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Left_bar_bleue30/40Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE] Empty Re: Le premier qui rigole je lui découpe les genoux à la hache ! [LIBRE]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum