My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -24%
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
Voir le deal
249 €

Préparez vous, le nord débarque

3 participants

Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Préparez vous, le nord débarque

Message  Engar Ven 12 Sep 2014, 23:01

Se battre, s'entraîner, résoudre des mystère,s partir à l'aventure tout ça c'était bien beau... Mais on avait tendance à oublier à travers les rumeurs les belles histoires, que ceux qui accomplissaient cela avaient aussi des besoins et parmi eux on pouvait compter la faim ! Or j'avais fini mes réserves de viandes sèches et de pain noir la veille, en conséquence, en ce jour, j'étais sortis de chez moi armé et vêtu de ma tunique en cuir de démon, par habitude, mais avec pour seul objectif de récupérer du pain perdu et seul adversaire du lard à trancher ! Du moins c'est ce que j'avais prévu à l'origine. Car en effet, alors que je me rendais à la boucherie, l'argent de Mistral à la ceinture, je vis dans le couloir des gardes s'agiter, les armes en main. De ce que je compris des aventuriers venaient d'arriver et posaient problème... Mais justement ce n'était plus le mien, certes j'aimais me battre, mais là je faisais mes courses et la garde pouvait bien se débrouiller seul.

Cependant alors que je sortais de la boucherie avec mon lard sous le bras je vis une poignée de gardes revenir, visiblement blessé, la situation paraissait assez tendu et la panique commençait à monter au niveaux marchands où les murmures se faisaient de plus en plus importants. De ce que je comprenais c'était un individu seul qui était responsable de cela et je devais avouer que cela commençait à me préoccuper. Je pouvais dire tout ce que je voulais de mal sur la garde du donjon il n'y avait quand même pas beaucoup d'individus à travers le monde capable de la mettre en défaut à eux seuls. Cependant un autre détail qui revenaient était qu'il semblait réclamer ses victimes et ne tuer personne, quand bien même cela ne faisait guère de différence au sein du donjon. Cependant je gardais cet avis pour moi, ne tenant pas à m'attirer le regard de toute la boulangerie alors que je prenais mon pain.

Mais alors que je sortis une ombre me tombe dessus, et failli me faire tomber, ainsi que mes précieux aliments. Je la reconnus rapidement cette ombre, Shrivei... Et si elle me regardait de son habituel regard noir et sa grimace de quand je faisais mal mon travail de garde, c'était surtout la bosse aux dimensions impressionnantes qu'elle avait sur le crane qui m'attira le regard.

"Eh bien il t'as pas loupé... C'est cette bosse qui t'empêche de voir où tu vas ?!"

Elle lâcha un soupir exaspéré, et moi je lui adressais un large sourire, maintenant que je n'étais plus dans la garde elle ne pouvait plus rien me faire... part s'énerver sur moi, mais cela été négligeable.

"Bon sang Engar, je t'attends depuis que ce fou est arrivé, d'ordinaire tu es toujours le premier au combat !"

"Oui, mais tu vois, là je fais mes courses et j'ai faim, je ne me bas jamais bien le ventre vide."


*Je confirme, lorsque tu le fais, tu bouffes les gorges de tes adversaires !*

Je souris malgré moi à cette référence quant à mes méthodes... Pour le moins particulières quand la seule chose pouvant meurtrir mes adversaires dans une situation donnée étaient mes dents. Cependant la harpie ne semblait pas d'humeur à sourire.

"Ton congénère ne parvient pas à avancer plus loin, mais ça ne va pas durer vu les dégâts qu'il cause, et pourtant c'est un vieillard ! On va avoir besoin des meilleurs éléments pour réussir à le neutraliser et que tu le veuilles ou non tu en fais partie."

"Bah tant mieux ça fera peut être bouger un peu le Triumvirat. Faut vraiment que la garde se renforce si un vieillard la met à mal."

Oui, je n'avais vraiment pas envie de m'y impliquer. Cet humain ne semblait pas être un religieux ou un taré meurtrier alors j'avouais que l'envie d'abandonner là ce que j'avais acheté ne me tentait guère.

*Attends ça fait des jours que t'as pas eu un combat digne de ce nom ! Tu vas pas laisser passer cela !*

Il marquait un point... Si cet adversaire était si coriace que cela, ce serait mon premier vrai combat depuis mon voyage avec Sargasu et Felina, qui commençait à dater. Il n'en fallait finalement pas plus pour me convaincre de venir, mais ce plus vint quand même.

"Et Felina est déjà en train de le combattre..."

Je me remémorais alors l'affrontement avec Ferliost et ce qui c'était alors passé pour Felina... Et on pourraient penser que pour le lui épargner il aurait fallu que je m tienne à l'écart du combat, mais en même temps ce qui adviendrait ne pourrait être que pire si je le faisais. Ainsi je me décidais, et donnant mes affaires à Shrivei je commenças à m’avancer dans le couloir.

"Je m'en occupe... Va ranger cela chez moi, j'ai fermé à clef, mais tu as l'habitude de forcer la serrure, et la porte aussi maintenant."

*T'es cruelle avec elle... Je parle de la porte, hein, pas de Shrivei, elle, elle le mérite !*


Roulant mes yeux je m'avançais le long du couloir et descendais à pas rapide les escaliers afin de rejoindre l'entrée où était retenu mon congénère et ses ravage,s bien que plus je m'avançais plus je voyais de gardes blessés qui refluaient, ça en faisait une bonne dizaine là... A ce rythme là il allait effectivement finir par s’enfoncer plus avant dans le donjon et il n'y aurait plus personne pour le retenir.

Ainsi alors que j'atteignais le rez de chaussée je commençais à entendre les clameurs de l'affrontement, des cris de rages, des chocs violents et quelques tintements métalliques. J'entendais également des grondements familier ceux de Felina. Mon regard se baissa alors brièvement sur mon bracelet. Ce dernier n’ayant aucune réaction elle n’était pas encore en danger, mais il fallait me dépêcher. Ainsi je finis par arriver dans le couloir menant à l'entrée. Alors je dégainais mes deux lames d'ossement, quand bien même leur enchantement serait peu efficaces face à un humain, et me préparait à me battre.

Enfin j'arrivais dans la salle, un coup d’œil sur la droite me permit de voir Felina prêt à bondir, puis je regardais alors vers la source des bruits. Ma sœur n'avait pas encore sauté, car si elle le faisait elle risquait de blesser le garde aux prises avec l'humain... Du moins jusque là puisqu'il fut violemment frappé au visage par un puissant coup de poing qui l'envoya voler plus loin, mais je ne le suivais nullement du regard ce dernier étant posé sur mon congénère.

Ce dernier était un colosse, mesurant plus de deux mètres et à peine moitié moins large ! Il était doté d'ailleurs de la musculature qui allait avec, ses jambes comme ses bras s'avérant au moins aussi large que ceux d'un orc, et même plus, sa musculature ressortant en datage, et qui lui permettait de manier son grand marteau de guerre avec une seule main, l'autre étant bien assez puissante pour en être une seconde. En contraste il arborait une barbe blanche et drue ainsi que des cheveux de la même couleur mi long qui trahissaient son âge. Mais il se voyait son expérience au combat, à travers ses geste,s mais aussi les cicatrices qu'il avait au visage et au bras, la plus visible de ses blessures étant celle à son œil que couvrait un bandeau. Enfin il était vêtu d'une sorte de longue cotte de maille tombant jusqu'aux genoux bordées de fourrure et sous laquelle on devinait des tenues de toiles... Mais surtout c'était sa posture que j'observais, sa garde, son attitude, rien ne laissait entre voir une faille, mais surtout cela m'était terriblement familier.

*Ça me rappelle de mauvais souvenirs...*

Et lorsque de sa voix tonitruante mon congénère hurla avec une force n'ayant rien à envier à celle d'un ogre, je fus certains de ce dont je me rappelais, et j’abaissais mes lames saisis de stupeur. Et de fait je savais aussi bien Felina, tout comme moi n'avions aucune chance, même ensemble. Car cet homme je le connaissais...

"AMENEZ MOI A MON FILS ET JE VOUS LAISSERAI EN PAIX ! Bon sang c'est si dur que ça à comprendre ?!"

C'était mon père...


Dernière édition par Engar le Mar 23 Juin 2015, 12:37, édité 1 fois
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue32/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Felina Sam 13 Sep 2014, 23:25

Mais depuis quand laissait-on passer ce genre d'individu jusqu'à l'entrée du donjon sans se renseigner aux portes des remparts ! Surtout un humain ! Incroyable, et maintenant je devais remettre mon entrainement à plus tard pour m'occuper de ce géant barbu qui ne cessait de beugler ! Il avait déjà mis à mal une dizaine de soldats dans l'entrée. Ceux-là tentaient de se relever à chaque fois de leur chute pour revenir sur le colosse, mais sans réel succès. Heureusement, les coups portés n'étaient pas fatals, et l'immense guerrier savait très bien ce qu'il faisait, étant donné les presque parfaites techniques de combat dont il faisait preuve. Il ne souhaitait pas tuer, mais sa façon de se présenter en ces lieux n'en était pas moins inquiétante !

Alors que je m'apprêtais à bondir sur la cible, un garde se rua dessus le premier, me stoppant maladroitement dans mon élan déjà bien amorcé. Je rugissais de mécontentement en contournant les deux hommes. En effet, impossible de bondir maintenant, au risque de blesser mon allié qui s'accrochait désespérément au colosse. Mais pas pour longtemps…  Un puissant coup de poing qui après lui avoir explosé le nez, le projeta contre un autre garde encore à terre, dans un bruit de plainte étouffée.

Sérieusement énervée, mon grondement se mélangea avec la voix grave et forte de l'humain. Celui-ci proposait la paix à condition qu'on lui amène son fils. Ben voyons, c'était trop de politesse ! Cette fois-ci, je bondissais sans m'arrêter, et sentis la présence de mon frère avant que mes griffes ne s'accrochent sur le dos du bonhomme. Pas trop tôt ! Par-dessus l'épaule du colosse, mon regard croisa celui d'Engar. Complètement interloqué, celui-ci regardait son congénère avec stupéfaction. Quoi ? Il avait même baissé ses lames ! Une sensation très familière de déjà-vu s'infiltra dans mon esprit… Celle-ci n'était pas la mienne, mais bien celle d'Engar. Je commençais à comprendre… Engar connaissait cet homme, et ce n'était pas n'importe qui…

Mais alors que je restais perchée comme une sombre idiote en regardant mon frère, une énorme main vînt saisir la peau de ma nuque, me levant au dessus-de sa tête comme un chaton, et me projeta comme une vulgaire peluche devant lui. Après la chute, je réalisais la plus pathétiques des glissades sur les pavés jusqu'aux pieds d'Engar. Nom de nom, il venait de me soulever d'une seule main ! Personne n'avait jamais fait un truc pareil ! Toujours au sol, j'observais alors de nouveau cet individu. Ce visage… Ces yeux… A moi aussi ils m'étaient familiers. L'homme réclamait son fils. Et Engar tirait une tête de quatre pieds de long devant lui.

Non... Impossible. Mais si bon sang ! * Ton PAPA ! *

Prise d'une puissante joie et d'une excitation incommensurable, Je me relevai immédiatement et passai derrière Engar. Ma tête poussa alors fortement son dos pour le faire avancer, en direction de l'humain. C'était incroyable ! J'avais envie de hurler et de sauter partout ! J'étais folle de bonheur d'assister à ces retrouvailles père-fils ! Moi qui ne pensais jamais pouvoir le rencontrer, voila qu'il était venu à nous ! Et même si cet homme n'était pas mon père, son fils était ma famille… Alors ces retrouvailles étaient des plus précieuses. Elles étaient celles que je n'avais pu vivre, celles que je ne vivrais jamais. C'était un moment de pur bonheur !

* Cessez vos attaques ! * Hurlais-je mentalement à tous les esprits présents dans l'entrée.

Je sentis alors mon bracelet s'échauffer. Shkeil venait d'arriver… Ainsi réunis, et avec tant d'émotions, les bracelets familiaux se mirent à briller légèrement, faisant doucement vibrer nos peaux sous le métal doré. Une réaction des plus logiques étant donné l'évènement tout particulier que nous vivions !
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue34/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Shkeil Lun 15 Sep 2014, 22:18

Shkeil faisait son tour de garde, et rien ne semblait différencier ce jour d'un autre jour calme. Jusqu'à ce qu'une alerte se fasse entendre. Des renforts étaient demandés, et d'urgence. Cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu d'alertes de ce genre, et cela ne faisait qu'en renforcer l'effet. Si au début, il était entouré par les autres gardes de sa ronde, le garou pouvait se mettre à courir plus vite que les autres s'il le fallait. Et au moment de s'approcher de la zone, il parvint à entendre les dernières informations.

Le responsable était un humain, et parvenait à lui seul à repousser les gardes présents sur place. Un humain solitaire! Par chance, aucun mort n'était encore à déplorer, et il disait rechercher quelqu'un. C'était curieux, mais il n'avait pas le temps d'y réfléchir d'avantage. Il arrivait sur place, et il reçut un message télépathique d'une voix qu'il connaissait par cœur. Felina, demandant à interrompre toutes les attaques. Malgré cela, Shkeil arriva sur les lieux, renseigné peu avant par son bracelet s'illuminant doucement, signe de la présence des autres et que son regard confirma peu après. Engar et Felina étaient présent, elle semblant vouloir pousser son frère de cœur au regard désemparé et ayant lâché ses armes. Shkeil arriva dans le cercle vide autour de l'humain, pas loin de Engar et Felina.


"Que se passe-t-il ici? Comment voulez vous qu'on sache qui vous voulez voir si vous nous donnez aucun nom?"

Ce n'est qu'après avoir reçu l'attention du colosse que Shkeil se rendit compte de la situation. Même en se tenant droit, le garou restait plus petit que l'humain, et était moins musclé. Sans être un révélateur de la force de l'humain, la masse d'arme qu'il maniait avec aisance d'une seule main l'était bien davantage. Le lycan pourrait sans doute la soulever d'une seule main, peut-être même faire quelques mouvements réellement offensifs avec cette même main, mais jamais avec autant de facilité. Cet homme n'aurait eu aucun problème à tuer ne serait-ce que par la frappe de ses poings, alors avec son arme... Il n'était pas là pour tuer tout le monde, et heureusement. Difficile de savoir s'il était réellement possible de l'arrêter. Certainement pas en combat singulier en tout cas
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue25/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Engar Mar 16 Sep 2014, 00:22

Et bon sang, j'étais tellement sous le choc que j'avais complètement oublier de fermer, pour le coup mon esprit à Felina, dont la voix raisonna alors brusquement dans mon esprit en déclamant la vérité. Au moins, cette brusque intervention eut pour mérite de me faire sortir de ma torpeur, ainsi que de remarquer après coup le silence pesant dans mon esprit... Le démon se faisait oublier, ne disant plus un mot, et même si mon père n'avait pas des pouvoirs psychiques pouvant le percer à jour je pouvais comprendre son attitude vu la défaite des plus brutales qu'il avait subi face à lui.

L'instant après la remarque de Felina je sentais mon bracelet s'échauffer, le dernier porteur du bracelet approchait, et ce n'était pas très surprenant au vu de son implication dans la garde. Pour autant j'avouais que la chose me déplaisait un peu car j'aurai apprécié qu'il y ait le moins de témoins possible... Mais alors que la voix psychique de Felina résonnait à nouveau je me rendais compte qu'il allait me falloir me faire une raison quant au fait que tout le donjon soit au courant de mon lien avec l'intrus menaçant. Enfin au moins cela eut il son petit effet, les gardes déjà hésitant à se lancer contre mon colosse de géniteur se décidèrent finalement, et sagement, à ne rien en faire suite à la demande de la panthère et l'intéressé principal lui même se gratta un peu la tête, visiblement un peu surpris.

"Pfff... Vous avez un psychomancien ?! Il devrait faire attention, le dernier qui a regardé dedans on a dû le jeter dans un puits pour qu'il arrête de crier de peur. Enfin je me demande lequel est ce. Aucun de vous n'en a la dégaine."

Voyant bien que les créatures arrêtaient de l'attaquer il plaça la tête de son marteau au sol et prit négligemment appuis sur ce dernier, son coude appuyé sur son manche en regardant l'assemblé. Bien sur son regard se croisa sur moi et il avança la tête, les yeux plissés comme pour m'observer plus avant... Mais alors que sa venue m'avait irrité Shkeil s'avéra comme mon sauveur providentiel en prenant la parole et attirant par la même l'attention de mon colosse de père, qui lui fit face en replaçant nonchalamment son marteau en biais sur son épaule. Il était vrai que la remarque du lycanthrope était pertinente qui plus est, mais face à celle ci mon père n'eut comme première réponse qu'un hochement d'épaule avant d'ajouter.

"Bah je l'ai demandé au début. Mon petiot s'appelle Engar, plutôt petit, malingre, vous le connaissez peut être sous le nom de porte-haine. J'ai entendu dire qu'il était passé ici, mais quand j'ai dis que j'étais son père il y a vos deux garde à l'entée qui ont dégainé leurs armes, mais trop lentement... Et depuis je peux plus faire un pas. Bon je sais qu'il est du genre à faire des bêtises, mais quand même, s'il est en prison j'ai bien l'intention de l'en faire sortir."

Mon dieu... Si je me souciais un tant soit peu de ma mauvaise réputation au sein du donjon, elle venait d'être réduite à néant en une poignée de phrases qui me ridiculisaient au plus haut point. Oui j'avais toujours eu une carrure dérisoire par rapport à celle de mon père et cela l'avait toujours amené à me considérer comme un enfant... Et bon sang, il connaissait mon surnom alors comment pouvait il qualifier mes actions de bêtises ? Et quels fichus idiots avaient été ses gardes pour s'en prendre à lui sous prétexte qu'il me connaissait ? Bah, ce qu'il leur aura fait compensera leur sottise.

Mais en même temps ça n'arrangeait guère ma situation, car tout les regards, ou presque, se tournèrent brusquement vers moi, et aussi frustre que soient mon père il n'était pas un crétin et comprit vite. Ainsi alors que je me mettais doucement en garde il rangea son marteau dans la lanière de cuir accrochée à son dos, puis se tourna vers moi, qui venaient de rengainer mes armes, les mains ouvertes... Et l'instant d'après il s'élança. Faisant alors preuve d'une vitesse improbable au vu de sa corpulence il m'atteint avant que quiconque ne réagisse, puis ses mains se tendirent droit vers moi. Par réflexe je les stoppais vers les miennes, nos droits s'entrelaçant dans une épreuve de force, où i l'avait l'avantage mes pieds dérapant d'ores et déjà. La solution était donc de me dégage,r mais je réagis trop tard, sa prise se raffermit, emprisonnant mes mains et... Oh non...

Au sourire qu'il afficha je sus ce qu'il allait faire...

"Non P...."

Mais je n'eus pas le temps de finir ma phrase que mes pieds décollaient du sol et qu'il me fit tournoyer avec autant d'aisance que quand j'étais enfant alors que cela était mon jeu favori, lui même faisant preuve d'un équilibre remarquable... Et couvrant les sifflements de l'air je pus entendre sa voix tonitruante. Bon sang comment faisait il pour ne pas m'arracher les bras quand j'étais gosse ?

"Tu fais bien d'être là par tout les dieux et les trois castes ! J'en ai marre de traîner les pieds à travers les fichues terres de ces curetons puant l'encens et de ces chevaliers arrogants et rutilants ! T'avais vraiment besoin de suivre un tel parcours durant toutes ces années ? D'errer comme le dernier des vagabonds ?! Bon sang, pourtant t'en as fais des choses pourquoi t'as pas pris un peu de temps pour en profiter, t'établir et tout ?!"

C'est seulement une fois qu'il eut fini qu'il me reposa au sol, qui me parut des plus instables suite à la vitesse à laquelle il m'avait fait tourné. La vision trouble et le pieds recherchant mes appuis je peinais à lui répondre précisément, alors que déjà fusaient quelques rires.

"Je... EuH... C'est ce que j'ai ... Fais ici !"

Poings sur les hanches ses yeux se plissèrent, tandis qu'il se penchait en se mettant ainsi à la hauteur.

"Mouais, t'es pourtant aussi rachitique que quand t'es parti, pourtant vu les récits te concernant j'avais espéré que tu te sois un peu remplumé."

Reprenant mes esprits je m'apprêtais à lui répondre avec davantage de mordants... mais mes velléités se dissipèrent alors que se découpait une autre silhouette, familière, au niveau de l'entrée, accompagnée d'une autre que je ne reconnaissais pas plus petite, mais de toute façon mon regard n’était que pour celle que je connaissais, ma mère. Je blêmis alors sur le champs avant plus d'intensité que n’importe qui d'autre qu j'ai vu en ma vie, hormis mon père en cet instant alors qu'il tournait la tête et se redresser, un sourire inconfortable aux lèvres.

"Ah Erya, te voilà. Je t'avais demandé d'attendre avec le chariot et le pe..."

"Je sais Thorkell Fenris, seulement tu faisais du grabuge, beaucoup de grabuge... Et puis tu pourrais ménager un peu notre enfant quand même."

Sa voix était douce, son regard des plus tendres, et ses traits, bien que commençant à être marqués par l'âge conservé la fraîcheur de leur prime jeunesse, la rendant ravissant et délicate, d'autant plus avec ses longs cheveux noir légèrement filetés d'argent... Mais je poussais pour ma part un soupir de soulagement ,rassuré que son ire ne soit pas dirigé vers moi, mais mon père n'en menait vraiment pas large, baissant doucement le regard... Mais moi non plus lorsqu'il s'écarta et que ma mère s'approcha doucement, la silhouette plus petite restant en retrait et difficile à discerner pour moi. Mais ma mère fut rapidement devant moi... Et soudainement une gifle cingla l'air puis mon visage...

"Ça c'est pour être partis sans nous avoir dit au revoir !"


...Rapidement suivi d'une seconde tout aussi forte.

"Et ça c'est pour ne pas nous avoir donné de nouvelles depuis douze ans."

Bon sang, j'avais l'impression que mon cou allait se dévisser... Mais l'instant d'après elle me prenait dans ses bras et je me sentis... Étrange, ce n'était pas comme être enlacé par un amour ou Felina, c'était différent...Et je me rendais compte que ça m'avait manqué. Doucement j'enlaçais à mon tour ma mère qui souffla avec tendresse.

"Et ça ... C'est pour être resté en vie..."

En même temps je n'avais, pendant longtemps, pas eu d'autres buts, ce qui aidait... Mais alors je remarquais enfin la silhouette qui la suivait , un jeune homme du douzaine d'année, assez fin, qui ne semblait guère intimidé au milieu de ces créatures. Arborant de cheveux bruns mi long, une cithare en bandoulière et des habits de skalds il regardait tout autour de lui, avant de poser son regard sur moi, m'adressant la parole d'une voix enthousiaste.

"Bonjour grand frère ! "

Ma mère eut un sourire, mon père regarda ailleurs, confus et gêné quant à moi je n'avais qu'une pensée.

*A l'aide...*


Dernière édition par Engar le Dim 28 Sep 2014, 23:04, édité 2 fois
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue32/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Felina Mar 16 Sep 2014, 22:40

Shkeil venait tout juste de débarquer, et je compris à sa surprise qu'il ne savait pas encore qui était cet immense homme qui nous faisait à présent tous face. Celui-ci avait d'ailleurs prit appuis sur son arme disproportionnée et trônait ainsi au beau milieu de la pièce. Les gardes m'avaient quant à eux écouté, cessant, avec soulagement, de revenir à la charge. La plupart savaient exactement d'où venait la voix dans leurs esprits, ils la connaissaient depuis le temps. Mais quelques nouveaux s'affolaient légèrement en zyeutant la pièce à la recherche du coupable. 

Puis le colosse prit la parole, s'adressant directement à Shkeil pour répondre à sa question. Bon sang, comment ne pouvait-il pas voir son fils alors que je m'efforçais de le pousser dans sa direction ! D'ailleurs, celui-ci résistait bien à mon plus grand désarroi. Je ne pus m'empêcher de partir dans un fou rire intérieur en entendant les qualificatifs utilisés par le père pour décrire ce qui semblait être encore son petit garçon. Petiot, qui faisait des bêtises ? C'était adorable ! Alors les regards se tournèrent naturellement vers Engar, indiquant ainsi sa position à l'humain qui rangea son marteau. Et puis, alors que je comprenais rapidement les intentions du père, je fis un léger mais très rapide bon de côté pour éviter l'impact. Je ne savais pas comment se déroulaient les retrouvailles chez le peuple de mon frère, mais ça n'avait pour le moment rien de rassurant quant on voyait le colosse s'élancer  dans notre direction !

Et après un bref concours de force où Engar finit perdant, le voila hissé dans les airs, tournoyant au-dessus de son père dans ce qui ressemblait plutôt à un espèce de violent câlin affectueux.  Amusé, j'écoutais alors son papa se plaindre du parcours d'Engar et du chemin parcouru pour le retrouver. Malgré son air dépité, la scène était réellement émouvante. De plus, je pouvais sentir les émotions de son père qui étaient sincèrement des plus heureux de l'avoir retrouver. Et ça, ça n'avait pas de prix.

Mais ces retrouvailles nous réservaient encore quelques surprises… Ainsi, je fus soudain remplie d'une étrange peur, mêlée d'une profonde tendresse, émotions directement ressenties par Engar. Je tournais alors mon regard dans la direction de celui de mon frère, pour apercevoir deux nouvelles personnes entrer dans la pièce. Erya. Je connaissais ce prénom, il l'avait déjà mentionné… Ainsi sa mère était également venue, ce qui me plongea dans une émotion des plus vives alors je que je la voyais enfin. Mais alors que je baignais dans un océan de tendresse par procuration, je sursautais brusquement devant les gifles que se prit Engar en pleine figure. Je comprenais néammoins leurs significations...

Puis enfin l'étreinte tendre et pleine d'émotion de la mère et son fils me fit ronronner de bonheur. Je restais ainsi plantée là, spectatrice du rêve que je m'étais imaginé, et tellement heureuse pour Engar. Et comme jamais deux sans trois, voila que le dernier individu se manifesta à son tour. Son frère ! Décidément, on était gâté ! Malgré la pensée amère d'Engar qui ne m'échappa pas. N'osant m'approcher trop près de cette famille à présent réunie, je repris tout de même ma forme garou puisque nous n'étions plus en combat. Mon ronronnement de joie quant à lui ne cessa pas. Faisant quelques pas vers eux, un sourire un peu gêné, j'osais ouvrir la bouche pour prononcer quelques mots timides.

" Bonjour, je suis la soe… une amie de votre fils. Et la télépathe qui n'en a pas la dégaine. Et voici Shkeil, son ami également. Vous êtes la bienvenue au donjon Kanabo. Vous désirez peut-être nous suivre dans un endroit un peu plus… tranquille ? "

Je jetais un coup d'œil autour de nous. Les nombreux gardes ainsi qu'une foule curieuse formaient à présent un immense cercle autour de nous. J'imaginais qu'un peu d'intimité, pour retrouver leur fils qu'ils n'avaient pas vu depuis 12 ans, ne seraient pas trop ! Ainsi, je leur indiquais le chemin vers une salle plus petite et moins bondée, où ils pourraient s'asseoir, et discuter tranquillement.
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue34/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Shkeil Ven 26 Sep 2014, 20:51

La réponse du colosse humain surprit le garou, qui ne pu empêcher son regard de se porter vers Engar, comme tous les autres de la salle. Shkeil ne bougea pas quand ce dernier fut prit pour cible par l'intrus pour lui offrir un voyage dans les airs, qui semblait bel et bien confirmer ses propos. Le lycan se détendit alors, alors que le reste de la garde restait prudente. C'est vrai qu'au vu de la réputation de l'humain, il pouvait comprendre. Sa prise de position lors des récents évènements ne jouait pas en sa faveur non plus.

L'arrivée d'une humaine, la mère d'Engar apparemment, sembla ratatiner encore plus le fils et même le père, et la démonstration qui en suivit fit comprendre à tous ceux présent pourquoi. Et ce n'est uniquement qu'au moment où le petit fut présenté que tout le monde se détendit enfin, au moment même où Engar semblait vouloir disparaître, ce qui fit sourire Shkeil, peu habitué à le voir comme ça. Felina prit ensuite la parole pour des présentations rapides, avant de proposer un peu d'intimité. Pourtant, parmi les gardes, personne ne semblait vouloir prendre la responsabilité de laisser le fauteur de trouble tranquille. Le garou se tourna vers eux.


"Je resterais avec lui, et vous préviendrez si il y a besoin. Je pense qu'il se tiendra tranquille. Vous me faîtes confiance non?"

Pourtant, il continuait de sentir une légère tension, et un regard perdu lui fit comprendre ce qu'il y avait. La masse. C'était vrai que quelqu'un qui arrivait comme ça et déboulait une bonne partie de la garde, tout le monde était gêné de le laisser armé. Même si au vu de sa force, cela ne le rendrait pas moins dangereux sans son arme, il ne pourrait pas faire mieux. Il se retourna vers le père d'Engar, Thorkell Fenris, avec un sourire gêné quand à ce qu'il allait demander.

"En revanche... Je crois que tout le monde aurait l'esprit tranquille si vous me permettez de garder votre masse. Du moins, le temps que les esprits se calment. J'espère que vous me comprendrez, et nous serions tous tranquille pour célébrer correctement vos retrouvailles."

Shkeil lui tendit la main, sans le presser et avec un regard qui en disait long: il le faisait à contre-cœur, mais il savait bien que ça résoudrait bien des problèmes récents.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue25/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Engar Sam 27 Sep 2014, 15:30

Eh bien... Personne ne semblant déterminer à venir m'aider dans un premier temps je me devais donc de réagir seule... Ainsi je toisais avec une certaine incrédulité le jeune homme qui me faisait maintenant face. L'instant d'après mon regard glissa à nouveau vers mon père, puis ma mère, aucune répons,e aucune explication sur la chose, mais en même temps que pouvait il être dit ? J'avais un frère maintenant, et bien que j'étais stupéfait par l'écart d'âge le fait était là. Plus troublant était encore son sourire, il semblait ravi de me connaître, alors que de ce que j'avais pu voir les gens appréciaient rarement de se trouver un frère ou une sœur qu'ils ne connaissaient pas, ce qui ne semblait nullement être son cas. Bah cela ne tarderait probablement pas à advenir quand il saurait ce que j'ai fais.

"Dis, tu préfères que je t'appelles Engar ou porte-haine ?"

Bon... Je commençais à m'habituer aux surprises successives, alors pour cette fois ma mâchoire ne tomba pas au sol, mais tout de même. En fait, si, il semblait vraiment savoir qui j'étais et pourtant il continuait à me regarder avec un large sourire et même de l'admiration dans ses yeux. Quelque part, je n'aurai pas dû être étonné au vu de ma famille, mais tout de même ! Enfin, sa question soulevait une autre problématique qu'il convenait tout de même de résoudre au plus vite, par exemple avant que la situation avec les gardes et les spectateurs ne dégénèrent !

"Engar si possible, l'autre nom n'est pas très bien vu ici... Mais toi tu t'appelles comment ?"


La question paraissait sans doute bizarre dit à son propre frère, mais la situation la justifiait en elle même alors. Qui plus est il semblait s'y être attendu et je pus voir une lueur de malice dans son regard. Néanmoins avant qu'il ne put me répondre, Felina intervint, sous sa forme de garou et je lui lançais un regard reconnaissant. Cela allait me permettre de souffler un peu, quand bien même elle n'était pas sans paraître quelque peu intimidée ! Cependant elle avait raison quant au fait de s'éloigner. Cela apaiserait les esprits, et faciliteraient les retrouvailles, déjà que ma crédibilité venait d'être massacré en face d'une bonne moitié du donjon... Mais au lieu de réagir à ce détail mon père, après une pause de stupeur rit aux éclats, points sur les hanches, face au commentaire de Felina sur ses dons...

"Sacrée télépathe ! En effet ça change des types avec leurs longues barbes et leurs orgueil infâme ! Ah, on dirait que pour une fois mon fils a su bien choisir ses amis. Vous semblez en tout cas déjà plus présentables que ces euhm... Comme il les appelait déjà ? Ah oui ! Les pêchés, on a pas idées de fréquenter ce genre de personne."

Par tout les enfers, jusqu'où avaient ils cherchés pour savoir où j'étais ? Après mon surnom et mon passage parmi les pêchés qu'avaient il découvert ? Les guerres auxquels j'avais participé ? Le massacre de Place-Gaie ? Ma réputation infâme suite à l'incident des quatre héros ? Connaissant mon père ça ne serait pas très surprenant en vérité...

Quant à la bienvenue... Pour vous peut être mais sûrement pas pour eux, alors j'accepte volontiers votre offre."

Sa faisant il désignait distraitement la foule amassée où se voyaient encore des regards empreint de hargne, de peur ou encore de méfiance. La tension s'était certes un peu abaissé avec la venue de ma mère et de mon frère imprévu ,certaines créatures semblant d'ailleurs être là simplement pour profiter du spectacle que cela donnait, mais Shkeil, déjà désigné par Felina, finit par se manifester et par ses mots exprima les craintes qui demeuraient et je me crispais alors. L'arme... Les fous, s'ils seulement ils savaient. Affichant une grimace aux lèvres pour la part, la chose amena cependant ma mère a un fin sourire, mon frère à un faible rire a peine dissimulé, et enfin mon père à hausser les épaules, alors que d'une main il dégainait à nouveau son marteau, l'air interloqué.

"Vous êtes vraiment bizarre dans le sud. Tout le monde me demande ça, alors que dans le nord on me laisse pas entrer si je ne l'ai pas... Pas que ça fasse une grande différence si je veux entrer, mais bon, quand même !"

Nouvel éclat de rire de sa part alors que sa remarque suscitait un nouvel élan de crainte et que moi, face à la situation je ne pouvais que baisser la tête et me masser le front d'incrédulité. Cette journée allait décidément de mal en pire... Enfin pour autant mon père, après avoir dégainé sa masse ne fit rien de plus que la lancer nonchalamment en direction de Shkeil.

"Faites attentions avec, elle a un certain âge et a accomplie pas mal de choses, ce serait dommage de l’abîmer..."

J'aurai plutôt dit pour ma part que c'était plus la masse qui allait risquer d’abîmer Shkeil vu son poids, bien qu'il avait pour lui sa force de lycanthrope... Mais son geste eut l'effet escompté, la garde semblant s'apaiser quelque peu ,et une voie s'ouvrant au passage de Felina afin qu'elle nous guide vers une pièce plus discrète. Je faisais alors signe à ma mère de s'engager derrière ma "sœur", elle fut ainsi accompagné de mon frère, alors que je fermerai la marche avec Shkeil et mon père. Seulement un garde arriva alors, visiblement appelé en renfort, et nous pointa brusquement du doigt.

"Où croyez vous aller après les dégâts que vous avez fait ?!"

C'en était trop... Brusquement je basculais ma tête sur le coté, légèrement ne arrière, regardant sombrement le garde... Tout comme venait de le faire mon père visiblement et cette vision sembla calmer les ardeurs du garde qui se tut brusquement et abaissa son bras vindicatif sans plus nous déranger, parfait... Et alors mon père tapota mon épaule, brièvement.

"Et il s'appelle Seif."

Nous arrivâmes ainsi dans une salle plus réduite, où n'était personne d'autres et qui offrait de quoi s'asseoir, ce que firent ma mère et mon frère tandis que mon père et moi restions adossés près de la porte... Et une fois que tout le monde fut installé ma mère prit la parole.

"Je vous prie d'excuser mon époux... Il n'est pas méchant, seulement nous nous sommes vraiment inquiétés pour notre fils. Au vu de ce que nous avons appris sur ses actes nous avions crains qu'il n'ait essayé d'attaquer le donjon et qu'il soit votre prisonnier ou pire. Mais cela ne semble nullement le cas"

Une sorte de soulagement se percevait dans sa voix, mais je percevais aussi une sorte de reproche à mon égard, pour mon silence ? Pour mes actes ? C'était toujours difficile à dire avec ma mère au vu de comment elle dissimulait ses ressentiments derrière ses mines amicales et ses sourires, tout le contraire de moi. Mon père ne semblait pas plus confortable que moi grommelant faiblement.

"Je devrai aller chercher le chariot avant qu'on ne nous en vole le contenu..."

"Allons, on peut faire confiance à nos hôtes je pense... Et puis au pire ce ne serait pas une énorme perte."

Mouais... Au delà de la confiance, j'estimais surtout que personne ne serait assez fou pour essayer de dérober quoi que ce soit à mon colosse de père... Mais mon frère brisa la glace, se redressant soudainement pour s'approcher de Shkeil et lui demander, toujours avec son large sourire.

"Dit il est comment ici, Engar ? Vous êtes devenus amis comment ?"

Nouvelle grimace de ma part. En dépit de la formation conjointe de l'ordre, je savais que Shkeil me tenait toujours quelques rancœurs pour mes actes lors de la prise de pouvoir d'Elder, et je connaissais aussi sa franchise, de fiat je craignais le pire... Et se faisant je remarquais alors le carnet que mon frère avait en main, et qui au vu de la page à laquelle il l'avait ouvert semblait bien rempli.

Qu'est ce qu'il pouvait bien diable consigner dedans ?
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue32/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Felina Mar 30 Sep 2014, 22:29

La tension des gardes ne semblait pas vouloir s'apaiser comme nous le voulions. Tendus au possible, ceux là fixaient le père d'Engar comme s'il allait bientôt recommencer son désordre. Shkeil se chargea alors de les rassurer, et demanda poliment à l'humain de lui remettre son arme. Cela semblait étonner le colosse, tandis que le reste de la famille en fut amusé… Sauf Engar, qui ne savait désormais plus où se mettre. Mais le père accepta, m'arrachant alors une grimace tandis que l'énorme masse fut projetée sur Shkeil. Heureusement que loup avait une force conséquente…

Ainsi, le frère d'Engar s'appelait Seif. Il était au courant de son surnom, tout comme le reste de sa famille semblait connaitre ses anciennes aventures, notamment auprès des péchés. Ils avaient du en parcourir, du chemin, pour apprendre tout ça alors qu'ils recherchaient leur fils. Et je ne fus pas étonnée en entendant leur crainte qu'il  eut été retenu captif ici. Étant donné son histoire, cela aurait été parfaitement crédible.


" Je comprends bien votre inquiétude, mais comme vous pouvez le voir, il n'en est rien. Engar a su prouver sa valeur ici, il protège le donjon et ses créatures malgré sa réputation… Celle-ci n'a pas été d'une grande aide, comme vous pouvez vous en douter. Mais votre fils a fait ses preuves, ça je peux vous l'assurer. Il n'en a pas toujours conscience, mais beaucoup d'habitants lui font confiance. Moi la première, étant donné les nombreuses fois où il m'a sauvé la vie. "

Je regardais alors mon frère avec un sourire bienveillant. Sa famille avait surement entendu la fierté dans ma voix, ainsi qu'une certaine tendresse que je peinais à dissimuler. Seif s'approcha alors de Shkeil pour lui demander comment était Engar ici, et la manière dont ils étaient devenus amis. Ne perdant pas mon sourire, je laissais alors mon loup lui répondre avant de poursuivre.


" Il s'est passé beaucoup de choses depuis toutes ses années. Mais aussi depuis son arrivée au donjon. Des peines, mais aussi des joies. Disons que… La famille s'est agrandie. Mais ça, je lui laisse le soin de vous le raconter… "


Comment les parents d'Engar allaient-il prendre le fait qu'ils soient devenus grands parents ? Bon… Son histoire avec Kumie n'était pas des plus joyeuses, et je plaignais un peu mon frère de devoir aborder le sujet… Mais il s'agissait de sa vie, de son évolution. Ses parents avaient le droit de savoir. Je m'éclipsais un court moment pour aller chercher quelques boissons dans la petite échoppe juste à côté de notre pièce, puis revenais pour les distribuer à la famille. Je ne savais pas quoi faire d'autre pour détendre l'atmosphère dans laquelle régnait tout de même une certaine tension. Difficile pour Engar de se détendre… Et ses émotions contradictoires ne me facilitaient pas la tâche pour l'aider. J'imaginais qu'il fallait un peu de temps… Du temps pour qu'ils se retrouvent, et réapprennent à se connaitre après ces douze longues années.


* Bon sang, tu as vu la taille du père ? Engar semble si fragile à côté ! S'en est troublant… *

Je  prenais évidement le soin de m'adresser uniquement à Shkeil. Lui seul avait le pouvoir de me répondre par télépathie sans que je m'efforce d'écouter son esprit. C'était bien pratique dans ce genre de situations, où nous pouvions faire nos petits potins en toute discrétion… !
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue34/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Shkeil Mar 14 Oct 2014, 00:29

"Vous êtes vraiment bizarre dans le sud. Tout le monde me demande ça, alors que dans le nord on me laisse pas entrer si je ne l'ai pas... Pas que ça fasse une grande différence si je veux entrer, mais bon, quand même !"

Le géant lança ensuite sa masse en direction du loup. Le fait qu'il lance son arme surprit Shkeil, et il utilisa ses deux mains pour pouvoir la rattraper sans être déstabilisé. Sur le choc, il ravala la phrase qu'il allait sortir.

"Faites attentions avec, elle a un certain âge et a accomplie pas mal de choses, ce serait dommage de l’abîmer..."

Souriant pour donner une certaine contenance, le garou posa le manche sur son épaule pour pouvoir tenir la masse d'une seule main. Immédiatement, il se rendit compte que s'il pouvait la porter assez aisément, il serait bien incapable de s'en servir correctement, et encore moins de la façon dont l'avait fait le père d'Engar quand il l'avait vu.

Ils commencèrent alors à prendre le chemin vers une salle plus calme, uniquement interrompu par un garde retardataire. Ce dernier ne demanda pas son reste quand il reçu les regards du groupe et l'encadrement que recevait les fauteurs de trouble, tandis que Felina rassurait la famille sur la situation d'Engar au sein du donjon. Toutefois, contrairement à tout ce à quoi Shkeil se serait attendu, Seif s'approcha vers lui.

"Dit il est comment ici, Engar ? Vous êtes devenus amis comment ?"


Le lycan surprit une grimace de la part du principal intéressé. Il craignait sans doute la réponse qui arriverait, mais Shkeil n'allait pas tarder à le rassurer.

"Je mentirais en disant qu'il est parfaitement à sa place ici. Tout le monde connait son passé et il y a peu de personnes qui lui font confiance, même maintenant après avoir pris part à plusieurs batailles pour nous défendre tous. Beaucoup continuent de penser qu'il agit en tant qu'espion. Pour ma part, depuis qu'il m'a pratiquement sauvé la vie lors de notre première bataille côte à côte, il a ma confiance. Et à l'époque, nous avions un important problème similaire."

Shkeil faisait référence tout d'abord à la bataille contre Ferliost. Le pendentif que possédait l'assassin avait réellement mis leur vies en jeu, certes, et c'était le garou qui l'avait détruit, mais sans la diversion qu'avait pu faire Engar, ils ne s'en seraient pas sorti de la même façon. Et le problème similaire, c'était bien évidemment le démon d'Engar et la Bête du garou. Deux âmes parasites qui voulaient prendre possession de leur corps.

" Il s'est passé beaucoup de choses depuis toutes ses années. Mais aussi depuis son arrivée au donjon. Des peines, mais aussi des joies. Disons que… La famille s'est agrandie. Mais ça, je lui laisse le soin de vous le raconter… "

Oui, c'était vrai qu'Engar était père maintenant. Même si la relation qu'il avait avec la mère de leurs enfants était des plus houleuses à présent, c'était quand même le cas. Et il savait que Felina était bien plus proche d'eux que lui-même ne l'était.

* Bon sang, tu as vu la taille du père ? Engar semble si fragile à côté ! S'en est troublant… *

Shkeil regarda à nouveau toute la famille, et ne put que se ranger à l'avis de sa compagne.

*Engar doit tenir du côté de sa mère, une plus grande force cachée. Rappelle toi le bruit des claques qu'elle lui a mise.*

Le lycan maîtrisait encore mal le pouvoir lié à son bracelet, et il n'était pas certain d'avoir réussi à transmettre tout le message à sa compagne, ou si une partie des paroles n'avait pas atteint Engar. Il lui faudrait plus d'entrainement pour être certain qu'il envoie son message correctement sans montrer sa trop grande concentration. Pour éviter d'être repéré, il décida d'ailleurs de changer de sujet.

"Vous avez du faire un très long voyage pour retrouver Engar. J'ai moi-même longtemps voyagé, mais je n'avais pas autant de matériel à transporter de ce que j'ai cru comprendre. Cela fait combien de tems que vous êtes sur les chemins, si vous me permettez cette question? Engar nous a toujours affirmé qu'il venait de très loin, d'où son tempérament très particulier pour ce qu'on voit par ici."

Oui, Engar allait sans doute lui en vouloir pour cette question, et le lycan ne put s'empêcher de lui adreser un léger sourire. Il n'avait pas parlé de leur différence d'opinion quand à l'affaire d'Elder, car cela n'était pas la question posée, et surtout ni l'endroit ni le moment pour se faire. Ils n'avaient pas eu l'occasion d'en parler en profondeur, mais cela ne pressait pas.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue25/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Engar Sam 18 Oct 2014, 00:46

Ma mère parut des plus...Satisfaites alors qu'une fois installé Felina lui faisait une description de ma personne des plus appréciables, quand bien même elle me paraissait quelque peu éloignée de la réalité. Levant un peu les yeux au ciel, les bras croisés. Bien sûr je n'allais pas me plaindre d'être ainsi complimenté devant mes parents, mais cela me mettait quelque peu mal à l'aise, d'autant  plus quand cela me paraissait aussi peu justifié ! La concernant, elle, je ne doutais pas de son affection, pas plus que de celle que j'éprouvais à son égard, mais dire que beaucoup d'habitants me faisaient confiance... C'étaient à par contre s'avancer de façon non-négligeable. En effet au vu de la population du donjon une douzaine de personnes tout au mieux ne constituent pas "beaucoup" d'habitant. Enfin, même s'ils connaissaient l'exagération de la chose je pouvais également comprendre la satisfaction et le soulagement de ma mère au vu des choses abominables qu'elle avait dû entendre à mon sujet sur les routes si elle s'était informé sur mon compte, dont une bonne partie était par ailleurs vrai.

Quant à mon père... Ce dernier m'adresse un large sourire, avant d'alors frapper mon épaule en une tape affectueuse, un geste qu'il avait eu de nombreuses fois à mon égard quand j'étais enfant, lorsqu'il était fier de moi et, hormis le fait que sans le mur j'aurai été déstabilisé par ce geste, ce dernier me fit étrangement plaisir, plus que ce à quoi je m'étais attendu. Dans le fond peut être n'avais je pas autant trancher mes racines que je me plaisais à l'affirmer... Mais maintenant que ma "sœur" avait donné son avis, venait celui de son compagnon avec la question que lui avait adressé mon frère, et il risquait de s'avérer un peu plus cru.

Et en vérité il s'avéra plus tendre que ce à quoi je m'étais attendu; Oh bien sûr il édulcora moins ma situation auprès des autres habitants du donjon que ne l'avait fait Felina, mais il affirma sa confiance à mon égard, et évoqua même le petit soucis que nous avions en commun...Et que lui avait su régler !

*Ne lui dis surtout pas que je suis encore là.*


Je n'y comptais de toute façon pas, car dans ce cas mon père allait me harceler de questions incessantes concernant l'infernal, ce que je souhaitais éviter à tout prix. Par ailleurs, il prit alors la parole d'une voix chaleureuse, alors que sa main venaient fourrager dans mes cheveux, les dérangeant encore plus qu'ils ne l'étaient déjà d'ordinaire.

"Ça ne me surprend pas qu'on soit méfiant à son égard quand on sait ce qu'il a fait... Faut dire que même pour un nordique il a fait de sacrés dégâts, trop diront certains. Mais bon, ça reste mon fils avant tout et puis nombre de ces histoires avaient de curieuses zones d'ombres et comme on dit parmi nous, c'est pas parce que tu recouvres le fumier d’une couche de neige pour en atténuer l'odeur que ça n'en ait pas moins du fumier."

Il rit alors, toujours de façon aussi tonitruante, alors que ma mère secouait doucement la tête, comme si elle était dépitée alors qu'en même temps elle arborait un léger sourire amusé... Mais mon regard été surtout attiré par mon frère qui dès la prise de parole de Felina avait commencé à écrire dans le carnet que j'avais déjà remarqué. Que pouvait il bien noter exactement dedans ? Des choses me concernant probablement, mais pourquoi cela ? Pour un récit du long voyage auquel il avait participé ? Sans doute...

Mais j'avais de toute façon un autre problème à régler car Felina me fit le pire des coups en traître qui soit, et la déconfiture qui se lut sur mon visage, ainsi que le désespoir, m'avait ôté toute possibilité de dénier ses propos. Dès l'instant où elle avait prononcé le mot famille trois paires d'yeux s'étaient tournés vers moi et sans prononcer un mot m'assaillir des questions auxquelles j'avais tant redouté de répondre depuis mon arrivée . Enfin, je n’avais plus vraiment le choix, et me décollant du mur, la main sur mon cou, quelque peu confus, je passais finalement aux aveux.

"Hm, oui j'ai rencontré une elfe des neiges et... Pour faire court nous avons eu des jumeaux il y a de cela quelques temps. Malheureusement des divergences d'opinion nous ont séparés. C'est elle qui en a la garde, au vu de ma réputation... Il s'agit d'un garçon et d'une fille, Hiromi et Elundiviel."

Mon père surtout s'était tourné vers moi et s'était approché. Les bras le long du corps, les poings serrés, tout son être paraissait tendu et je croyais deviner pourquoi. Je me sentais pour ma part bien misérable alors que d'une faible voix j'ajoutais.

"Elfe des neiges, hein, pas de givre. Elle ne venait pas du nord, mais de Ra'nuil et..."


En effet les elfes de givres étaient les ennemis des nordiques depuis siècles, avant même que l'Eglise d'Amessa entame sa croisade, et mon père était bien plus rattaché à nos traditions que moi. Cette dernière voulait par ailleurs qu'on coupe les attribut d'un individu se livrant à une telle liaison ! Mais alors au lieu de cela mon père me prit fortement dans ses bras, en me serrant contre lui, m'étouffant presque.

"Quand bien même ! Notre plus grand roi lui même, Bernahrd Durours, avait pour amour une elfe de givre ! L'important à mes yeux est qu'ils sont de ton sang, et au vu de ce que tu me racontes ta donzelle devait avoir une caractère aussi trempée que le tien pour te tenir tête comme cela. Du moment qu'elle s'occupe bien des petits c'est ce qui compte hein ?! D'ailleurs il faudra que tu m'expliques comment tu as fais au vu de ton ...hm... Handicap."

Son regard se portait alors sur mon entrejambe, mes attributs qui m’avaient à une époque valu le surnom de Courte-lance. C'est vrai qu'il ignorait également ce qui était advenu sur la table de Franken Fran et de toutes les autres personnes présentes Felina, pour avoir assisté à l'opération, connaissait les tenants et aboutissants de la chose. Tout de même un peu gêné, je lui répondis, alors qu'il me relâchement d’une voix presque misérable.

"Je t'expliquerai tout cela plus tard, tu veux bien papa ?"

"Mouais... Mais tu as intérêt à être convaincant !"


Ma mère riant surtout discrètement de la scène, elle se retourna la première vers Shkeil alors que ce dernier les invitait à en dire plus sur leur voyage. Il était vrai que ce dernier avait dû être quelque peu mémorables maintenant que j'y songeais, et j'avouais m'interroger sur les raisons de leurs venues.

"Cela fait tr... Sept ans maintenant que nous avons quittés notre demeure pour retrouver notre fils, mais il était certaine chose dont nous ne pouvions nous défaire... Mais quelqu'un d'autre vous l'expliquera mieux que moi."

Son regard  se posa alors sur Sief, qui afficha dès lors un large sourire, sautillant presque sur place, il paraissait des plus enthousiastes à cette idée, trop pour que cela soit innocent et après un raclement de gorge j'en compris rapidement la cause.

"Hm, dommage que je n'ai pas mon instrument. Bon, tant pis, hrm...

Sur un simple morceau de terre
Se leva un jour la fureur des clercs
Qui réclamait que l'on condamne
Celui dont fut malgré lui souillé l'âme
Un homme, un fils, un frère
aux souvenirs éphémères
Désormais bien loin d'ici
arpentant nombre de pays
Mais peu importait pour eux le corps
Il leur fallait corriger les corps
et leur main se tendit vers la famille
avec leur cœur et leur foi qui oscille.
A travers la mer, à travers la terre
la famille partite en une quête amère
Pour retrouver l'être perd et cher
L'homme, le fils, le frère...


Et désormais le père !"


Ah oui... Ce n'était pas pour rien qu'il avait des habits de skalds, sa voix était travaillée, belle même me risquais je à penser. Quant à son attitude alors qu'il s’exécutait elle était des plus théâtrales et enfin son texte, qui sans être composés en vers comme ceux des troubadours demeuraient rythmés et surtout scandés avec habilité... Si ce n'était pou le tout dernier que je devinais rajouté expressément pour la situation, car je ne me faisais nulle illusion. L'homme, le fils, le frère et le père c'était moi.

Eh bien il ne savait plus où se mettre l'homme, le fils, le frère et le père !


Dernière édition par Engar le Jeu 30 Oct 2014, 12:23, édité 1 fois
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue32/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Felina Dim 19 Oct 2014, 15:31

Shkeil était bien d'accord avec moi quant à la différence de carrure entre le père et le fils. Il me fit part de son hypothèse, celle qu'Engar tenait d'avantage de sa mère. Je pouffais brusquement de rire quant il évoqua les sacrées claques de la mère, et me repris immédiatement. Je ne voulais pas qu'on pense que je me moque d'eux ! Mais ce souvenir était assez hilarant...

Ses parents avaient l'air plutôt content de savoir Engar intégré. Et même s'ils ne le montraient pas, je pouvais sentir leur émotion, forte et sincère. Ils étaient heureux...  Son père déclara d'ailleurs que malgré ce qu'Engar avait pu faire, il restait son fils, peu importe ce que pouvaient en penser les autres.  Toutes ces émotions dans la salle commençaient à m'émouvoir un peu trop, et je dus me concentrer fortement pour me maitriser.

J'avais d'ailleurs clairement senti la stupeur lorsque j'avais quasiment annoncer la paternité d'Engar... J'espérais que mon frère n'allait pas trop m'en vouloir, mais mieux valait en parler maintenant ! De toute manière, il ne pouvait y échapper. Au pied du mur, le pauvre n'eut d'autre choix que de s'expliquer... Il mentionna bien évidement Kumie, précisant qu'elle n'était pas une elfe de givre, puis les jumeaux... La réaction du père fut sans attente, il enlaça soudainement son fils avec vigueur, visiblement très heureux de cette nouvelle ! Il commença par expliquer son enthousiasme, puis son interrogation, concernant le "handicap" d'Engar.

Étonnée, je regardais mon frère en haussant les sourcils. Puis mes yeux s'ouvrir intensément alors que je comprenais ce dont il faisait mention, me mettant à rougir au vu du sujet plus qu'intime ! Et oui, ses parents ne pouvaient avoir connaissance du petit bonus que Franken Fran lui avait offert, nous ayant valu beaucoup de gène mais de fous rires aussi ! Et surement un petit peu plus de confiance pour certain... Avalant péniblement ma salive, je hochais vigoureusement la tête quand Engar implora son père d'attendre plus tard pour avoir des explications.

Et comme par miracle, la mère d'Engar changea de sujet en invitant Sief à prendre la parole. Visiblement, le jeune humain avait quelque chose à dire, ou plutôt à chanter, au vu du léger fredonnement que j'entendais dans son esprit. Et c'est ce qu'il fit, nous offrant alors une merveilleuse chanson sur Engar et le voyage entrepris pour le retrouver. C'était beau, émouvant, et très bien écrit. Un sourire radieux sur mes lèvres, j'applaudissais le jeune homme pour le féliciter.


" Ho Engar, tu entends ça ? Ton frère l'a composé spécialement pour toi, et je dois dire que c'est très beau, bravo Sief ! La prochaine fois, nous voulons la version avec les instruments ! " Annonçais-je en lui faisant un clin d'œil.

Je pouvais sentir la gène d'Engar, mais je sentais également la fierté de Sief. Celui-ci était heureux de rencontrer son frère, d'avoir la chance de pouvoir le connaitre. Engar aussi était chanceux...


* J'espère que tu as conscience de ta chance, Engar... Regarde-les, ils parcourent la route depuis des années, juste pour toi, juste pour te retrouver. Tu as un petit frère qui t'admire et qui est extrêmement fière de te rencontrer, une mère et un père unis et heureux... Sois juste avec eux, profite de ce cadeau qui n'a pas de prix. *

Même si Engar avait coupé les ponts depuis années, je connaissais son sens de la famille. Il était devenu mon frère, et pour l'avoir si souvent ressenti je savais à quel point il aimait ses enfants. Il y avait de la place pour le reste de sa famille, et ces personnes allaient de nouveau faire partie de sa vie.  De plus, ils constituaient un nouvel équilibre, une nouvelle stabilité, une ancre à laquelle se rattacher quand quelque chose n'allait pas. Et ceci allait profiter à tout le monde... Engar, ses enfants, moi... Ce serait même bénéfique à l'Ordre. Je me tournais de nouveau vers ses parents, demandant avec prudence :


" Est-ce que... Vous compter rester ? Je veux dire, vous installer ici pendant un certains temps ? Après toutes ces années, vous méritez bien de vous poser un peu ! Et puis, maintenant que vous avez retrouvé Engar, vous avez du temps à rattraper ! Ça serait un véritable plaisir de vous avoir parmi nous, nous vous aiderions à vous installer bien entendu. "
Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue34/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Shkeil Mar 28 Oct 2014, 19:52

Shkeil posa la tête de la masse sur le sol, gardant le manche dans la main, le temps que le père enserrait son fils dans ses bras à l'évocation des enfants. Il ne put s'empêcher alors d'envier Engar. Malgré la gêne qu'il ressentait à ce moment là, il avait une famille aimante, des parents qui avaient tout fait pour le retrouver. Ceux de Felina n'avaient pas eu l'occasion de parcourir le monde pour retrouver leur fille, et le garou ne parvenait pas à se souvenir du dernier regard de ses parents, mais il l'imaginait bien loin de la tendresse du moment.

Toutefois, il se reprit bien vite: ce moment était pour Engar, et c'était bien lui qui devait en profiter. Shkeil écouta la réponse de la mère d'Engar à sa question, puis la chanson de son frère. Une chanson travaillée, avec une voix posée... Le lycan ne connaissait pas les coutumes de la famille d'Engar, mais il se doutait bien que Seif ne suivrait pas le chemin des armes comme son frère. Et Felina ne manqua pas de faire remarquer à Engar que cette chanson avait été composée comme lui, et que Seif avait été pris au dépourvu pour la chanter.

Sa compagne demanda ensuite d'un air presque gêné à la famille d'Engar s'ils comptaient rester, s'installer. Elle précisa pour un certain temps, mais Shkeil la connaissait: elle devait espérer réussir à les convaincre par la suite de rester plus longtemps encore, si cela faisait du bien à son frère de cœur.


"Même si les humains sont minoritaires, ils sont accueillis ici en respectant les mêmes règles que les autres. Mais il faut faire face à plus de regards méfiants, surtout quand on a un lourd passé comme votre fils, ou une entrée tonitruante comme vous l'avez fait. Ils peuvent même être correctement apprécié, j'ai entendu dire qu'un humain extérieur au donjon était arrivé et avait combattu aux côtés des défenseurs il y a quelques temps. Hélas, il y a des personnes rancunières envers votre race."

Il se tint alors droit et sourit gentiment.

"Toutefois, cela devrait être quand même plus facile que de poursuivre la trace d'Engar, et j'imagine que vous n'aurez aucun problème à vous défendre. Vous ne seriez pas inquiété, qu'elle que soit votre décision."
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue25/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Engar Jeu 30 Oct 2014, 12:23

En tout honnêteté... La chanson de Sief m'avait quelque peu troublés, car une fois ressaisi de ma stupeur, je me rendais compte de ce que son chant impliquait. Alors que j'avais cru qu'en fuyant j'éviterai à ma famille de subir des représailles de l’Église de plus en plus ancrée sur nos terres il s'était avéré que cela avait été vain. Le clergé sur nos terres avait continué à chercher l'enfant maudit que j'étais et n'avait pas hésité une seule seconde à s'en prendre à sa famille, quand bien même cette dernière ne savait rien sur ce qu'il était devenu. Bien sûr ce n'était pas la première fois qu'un de mes décisions s'avérait au final mal venue, mais jamais je n'avais pensé que mes parents aient pu être en danger, et encore moins mon frère puisque j'en ignorais l'existence.

Mais alors que je les regardais tous, un à un, jen e perçus nulle animosité, nulle rancœur dans leur regards. Pour ma mère et mon père je demeurais leur petit enfant affecté par le destin, peu importait pour eux le démon en moi ou ce que j'avais commis, il continuait de me regarder avec tendresse et sourire... Quant à Sief c'était clairement de la joie qu'il avait de me voir au vu du sourire et du regard admirateur qu'il m'adressait, comme s'il avait attendu cet instant depuis toujours... Or une telle joie avait le célèbre défaut d'être communicative et, qui plus est, j'étais sincèrement touché par la balade qu'il avait composé sur notre famille. Ainsi, lui laissant néanmoins le temps de s'incliner face aux applaudissements de Felina, je m'approchais de lui, et venait lui ébouriffer les cheveux avec un sourire, d'un geste qui bien que maladroit se voulait affectueux.

"C'était magnifique mon frère... Mais j'espère comme Felina pouvoir l'entendre un jour avec des instruments, ainsi que tes autres créations, car pendant sept ans de voyage tu as du en voir des choses et j'espère bien que tu n'a pas fait qu'écrire ces quelques vers !"


Mes mots pouvaient paraître un peu abrupte, mais de tels propos étaient normaux entre nordiques, après tout mon père, qui rit d'ailleurs à ma remarque, en avait déjà fait montre en me critiquant sur sur mon "rachitisme". En effet si nous ne rejetions pas la qualité d'une chose ce n'était pas pour autant que nous cachions notre pensée quant au fait que l'auteur de la chose pouvait encore s'améliorer ! Mais alors mon frère rit aussi, repoussant doucement ma main avant de s'exclamer.

"Merci, mais sans instruments on y perd beaucoup... Et puis surtout ce n'est que quelque vers ! En effet si j'ai quelques autres chansons dans mon répertoire, j'ai surtout passé ces sept ans à composé ma saga, mais en plus d'être bien trop longue pour vous être conté ici il semble évident qu'elle n'est pas encore achevée."

Je me mordais alors la lèvre... Oui en effet il était heureux qu'il n'ait pas décidé de déclamer une telle chose ! Les sagas étaient en effet de long textes scandés, qui duraient si longtemps qu'ils étaient réservés pour des occasions particulières telles des cérémonies ou des banquets, mais surtout elles étaient rédigés par quelques rares skalds d'exceptions, ne serait ce que parce qu'il fallait un thème assez épique pour justifier une sage, telle une bataille légendaire ou un héros d’exception. De fait, que mon frère se soit lancé dans une tell tâche, si jeune, ne pouvait que me stupéfier ! C’était aussi une agréable surprise car c'était aussi là la preuve d'une grande détermination, un trait de caractère que j'appréciais. Cela dit à l'évocation de cette saga je ne compris pas réellement le pourquoi des regards de connivence que mon frère m'adressait et que mes parents s'échangeaient entre eux.

Mais je n'eus pas le temps d'y songer puisque alors Felina m'adresser la parole, d'une façon que seul moi puise l'entendre. Ses propos étaient attentionnés, d'avisés conseils, mais ils éveillèrent en moi une certaine amertume. Oui j'étais dans le fond heureux de retrouver ma famille, les miens, mais je ne pouvais m'empêcher de penser que cet inestimable cadeau que le hasard m'avait donné j'avais été bien incapable de le lui donner, alors qu'elle le souhaitait avec bien plus d'ardeur que moi même... La vie pouvait être des plus moqueuses, parfois.

*Je sais Felina... Je sais quelle est ma chance que de les retrouver, alors que pourtant j'avais essayé de m'en défaire. Cela dit, ce cadeau est le mien certes, mais il est aussi le tien. Après tout nous sommes frères et sœurs, non ? Donc... Mes parents et mon frère sont aussi les tiens !*


Me doutant qu'elle lisait encore dans mes pensées et que donc elle avait pu percevoir ce message adressé à elle seule je lui souriais tendrement... Et ce fut alors qu'elle s'adressa à mes parents, leur faisant une proposition, qui ressemblait en fait davantage à une invitation, et si l'idée était plaisante, je ne pouvais empêcher de lever les yeux au ciel en songeant aux dégâts que pourraient faire ma famille au sein du donjon, sans compter le fait que je voyais mal mon père rester confiné dans ce dernier. Cependant, les propos de Felina furent appuyés par ceux de Shkeil, qui se montrait plutôt discret, bien qu'il eut la sagesse de nuancer davantage ses propos, se montrant comme à son habitude plus prudent que sa compagne. Cela dit de telle précision m'apparaissait davantage comme une requête pour ne pas faire trop mal aux autres monstres que comme un avertissement au vu de mon colosse de père. Celui là d’ailleurs rit à nouveau avant de clamer d'une voix forte.

"J'avoue que l'idée de ramener mon fils dans le nord en le tirant par l'oreille est plaisant ! Ceci dit s'il a des enfants et au vu des recherches que fait l’Église sur nos terres pour nous retrouver cela serait inconscient de notre part. Bon certes ce fut bien amusant que de repousser les brigands et briser quelques lames de paladins, mais une petite pause nous ferait du bien je pense !"

"Mon mari a raison... Il semblerait que vous soyez prêt à nous accueillir, plus que ne l'est notre propre terre natale et nous sommes un peu las de voyager. Qui plus est il semblerait que nous puissions vous être d'une certaine aide. Quant à l'animosité... Je ne pense pas qu'elle n'est pas pire que celle d'un village humain éprouve à votre égard quand elle sait que le fruit de vos entrailles est habité par un démon, fut il contenu."

Un silence un peu pesant s’abattit alors que je me remémorais en effet le passé, les brimades et le rejet dont j’avais été victime, mais qui avait aussi touché mes parents qui étaient blâmés pour me protéger et me garder en vie. Cela était un choix que je ne blâmerai en aucun cas, mais il fallait lui reconnaître ses tristes conséquences... Puis ce fut mon frère, qui persistant dans sa bonne humeur incessante reprit la parole, manifestant à nouveau sa curiosité en assaillant Shkeil et Felina de questions.

"On aura une maison ? Dans le donjon ? Comment elles sont ? Toutes pareilles pour des raisons d'espace ou différentes ? D'ailleurs combien il y a d'habitant ici et..."

Riant malgré moi je posais doucement une main sur son épaule en secouant doucement la tête.

"Du calme Sief, tu auras la réponse par toi même à toutes ces questions... Je pense qu'il est temps de les amener à Shiru, hm ?"

Honnêtement, je doutais que ma famille accepte de passer le pacte, ce n'était pas dans leur culture et leur mode de pensée, auxquels ils restaient visiblement assez attachés, mais s'ils devaient demeurer il fallait de toute façon les présenter à l'invocatrice, dont le nom suscita un commentaire amusée de mon père.

"J'ai entendu parler d'elle, une démon hein ? Bon je vais faire un effort alors... Et puis je suis curieux de voir si une aussi petite chose a autant de puissance qu'on le dit !"

Mais alors qu'il riait un regard sombre de ma mère, suffit à le faire taire...Et alors que je les voyais côte à côte je me disais que de toute façon il connaissait déjà la réponse à sa question.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue32/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Felina Jeu 30 Oct 2014, 15:11

J’étais ravie que Shkeil appuie mon invitation en les rassurant quant à leur race. Parce qu’en effet, être humain au donjon Kanabo n’était pas la chose la plus facile… Mais il était tout à fait possible d’y vivre en paix et heureux, de construire un avenir en famille.  Les dangers étaient présents, mais depuis des années, c’étaient des familles entières qui vivaient ici. De plus, le père d’Engar pourrait surement être d’une grande aide le jour où une nouvelle attaque surviendrait… Bref, je ne voyais que des choses positives, et j’espérais qu’ils ne partent jamais !

Je fus d’ailleurs des plus satisfaites lorsqu’Engar félicita son frère. Malgré une certaine maladresse dans ses mots, c’était surtout une toute nouvelle affection dont Engar faisait preuve, et la chose était bien trop rare pour ne pas en profiter ! Je souriais en apprenant que Sief écrivait une saga… Celui-là allait probablement nous surprendre, et j’avais hâte d’en entendre l’histoire !

Et toujours connectée à l’esprit d’Engar, d’autant plus pendant des instants comme celui-ci, j’entendis les pensées qui m’étaient adressées pour réponse. Mon frère avait conscience de sa chance, mais il voulait me faire partager son cadeau, déclarant que sa famille était autant la sienne que la mienne, étant donné le lien privilégié que nous avions. Je baissais la tête, soudain confuse et gênée. Même le rouge m’était stupidement monté aux joues. Ça faisait beaucoup, et je n’étais pas sur de mériter un tel cadeau après mon exil dans la jungle, mon abandon total des personnes que j’aimais… Ces humains n’étaient que des étrangers, pourtant, j’avais déjà une grande affection pour eux, juste parce qu’ils étaient la famille d’Engar. Mais qu’est-ce que cela faisait-il vraiment de moi ?

Je toussais légèrement pour cacher ma gène et faire disparaitre ma soudaine et inconvenante rougeur, et écoutais les parents d’Engar quant à leur décision de rester. Et ça avait l’air bien parti… Excitée, je fis quelques petits bonds sur place dans une discrétion illusoire, affichant un large sourire incontrôlable, comme si on venait de m’annoncer la plus belle surprise de ma vie ! Mon regard trouva celui de Shkeil puis celui d’Engar, rien que pour leur faire partager ma joie !

Sief s’était alors enquis de poser toutes les questions qui le démangeait, mais fut rapidement coupé par son frère qui proposa de les emmener voir Shiru. J’acquiesçais vigoureusement.  

" Oui, ne serait-ce que pour les présentations ! Pendant qu’Engar vous accompagne, je vais tâcher de vous trouver un appartement avec la place nécessaire pour tous les trois, et puis… On pourra vous faire visiter un peu les lieux, au moins les boutiques, s’il faut faire quelques courses. "


Mon but n’était pas de les brusquer, bien au contraire. Je voulais qu’ils se sentent à l’aise, et j’étais prête à tout prendre en charge le temps qu’ils le soient. Ils n’avaient plus de souci à se faire à présent, ils étaient à la maison… Je m’approchais de Sief par derrière, le pris doucement par les épaules et me penchai à son oreille pour chuchoter, complice…

" Ce sera un joli appartement à l’étage des résidences, mais tu en verras autant que tu veux pour assouvir ta curiosité ! Mais il y a encore tant de choses que tu dois découvrir… Ne t’inquiète pas, on ne te fera pas trop patienter ! "

Felina
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue34/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Engar Jeu 13 Nov 2014, 21:34

Eh bien, il semblait que l'annonce de mes parents ait produit son petit effet au vu de la joie manifeste qui s'empara de Felina. Cette dernière visiblement ravi peinait à contenir son enthousiasme, ne serait ce que physiquement et moi même, rien qu'à la voir, fus bien incapable de retenir un éclat de rire que je peinais à rendre discret, et dire que l'instant d'après elle était paru si désarmé face à mes propos ! Décidément, elle n'avait pas de mal à retrouver le sourire... Puis lorsqu'il fut question de Shiru ce fut elle qui prit en premier la parole, doublant en cela mes parents, afin de les encourager à me suivre alors qu'elle proposait son aide, une offre qui arracha un sourire à ma mère, qui hocha doucement ma tête, tandis que mon père semblait ronchon à l'idée d'aller voir une démone, ce qu'on pouvait comprendre au vu de son passif avec le mien...

"Ce serait un plaisir Felina. Je ne doute pas que toi et ton compagnon fassent preuve d'un juste jugement. Il suffit de vous voir, vous êtes tellement mignon..."

Son regard alla bien sûr de Felina à Shkeil, et pour ma part je ne pus retenir un léger raclement de gorge, tant afin de rappeler qu'il était temps de me suivre, que pour épargner à ma sœur et son compagnon de se retrouver dans une situation embarrassante avec ma mère, qui pour autant avait les meilleures intentions du monde à n'en pas douter.

"Oh ça va mon fils..."

Mais elle même eut un léger rire alors qu'elle se relevait avec aisance pour me suivre. Mon regard s'attarda alors sur mon frère à la traîne... Mais parce que la féline le retenait. Je n'entendis pas ce que cette dernière lui murmurait à l'oreille, mais la chose sembla visiblement l'enthousiasmer au vu du large sourire qu'il afficha en revenant vers nous, visiblement aux anges. Saluant alors de la main le couple il me suffit d'un regard pour l'interroger, et recevoir sa réponse.

"C'est un secret !"

Levant alors pour ma part les yeux au ciel, je ripostais ensuite par un éclat de rire en le saisissant brusquement pour le faire voler, ocmme mon père l'avait fait à mon égard, avant de mener ma famille jusqu'à Shiru.

L'acceptation au sein du donjon se passa bien. Néanmoins, de par les déboires que ma famille avait vécu avec moi et mon démon tous déclinèrent la proposition du pacte, malgré les avantages qu'il offrait, et moi même n'insista guère, je connaissais assez mes parents, malgré notre longue séparation, pour savoir qu'ils ne reviendraient pas sur leur décision et mon frère devait être fait du même bois !

Enfin, une fois cette formalité accompli, Ma mère et mon frère rejoignirent Felina afin d'être mené à leur appartement, tandis que mon père et moi allions retrouver le chariot, découvrant que personne n'avait été assez fou pour essayer de voler, et récupérions les effets qui y étaient pour les placer dans le nouvel appartement...Et bon sang ils avaient vraiment tout emmener, les meubles, les objets de familles, les vêtements… Tout semblait y être si ce n'était deux ou trois bibelots dont j'avais le souvenir, et de fait la chose promettait d'être longue.

Se faisant je pus découvrir que leur appartement était bien plus confortable que le mien. Était ce parce que même s'ils étaient des humains on préférait leur accorder un certain confort car ils formaient une famille ? Parce qu'ils n'avaient pas une réputation aussi sinistre que la mienne ? Quoi qu'il en soit j'en fus tout de même un peu offusqué.

Mais cela ne dura guère et je me dédiais pleinement à les aider dans leur installation. Cette dernière nous prit le reste de la journée, au terme duquel Shkeil et Felina nous laissèrent en famille. Il me fallut alors faire le récit de mes péripéties au sein du donjon, allant de mon affrontement face à Ferliost jusqu'au chaos qu'avait été la venue d'Elder, au pied d'un feu crépitant, sous le regard attentif de ma mère et les commentaires tantôt hilares, tantôt fiers de mon père, tandis que mon frère continuait toujours à noter dans son carnet. Alors que la nuit était bien avancée, il était temps pour moi de prendre congé, mais avant cela il me fallait leur demander un service, un service qui fut accepté sur le champs et avec plaisir visiblement.

Il ne me restait donc qu'une seule chose à faire… Récupérer mes enfants.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Préparez vous, le nord débarque Left_bar_bleue32/40Préparez vous, le nord débarque Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Préparez vous, le nord débarque Empty Re: Préparez vous, le nord débarque

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum