My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-42%
Le deal à ne pas rater :
Lit cabane enfant ELIAH – 90 x 190 cm – Bois pin massif
69.99 € 119.99 €
Voir le deal

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

2 participants

Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  L'overlord Mar 04 Nov 2014, 18:11

Le démon avait passé du temps à consulter des ouvrages et des recueils de légendes. Peu avaient donné une piste aussi probante que l'exemplaire de ''monstres et légendes illustrés'' volume numéro quatre. Cependant, même à l'aide du livre, l'Overlord n'avait rien trouvé de mieux que des bribes d'informations qui l'avaient menés ici au milieu de rien. Oh, il n'était pas ''nulle part'', certainement pas mais par contre, niveau vie et animation... c'était mort de chez mort. Tournant ses yeux brillants vers l'horizon qui se tintait du rouge et du mauve du crépuscule, le colosse en armure soupira. Il avançait à l'aveugle ici ! C'était rageant mais il ne pouvait pas y couper on dirait. Se penchant sur le sol, cherchant à trouver les traces du ''berceau des crocs du prédateur'' comme il était stipulé dans la légende, l'Overlord serra les dents... Rien ne lui disait en plus qu'il trouverait une écaille de dragon noir, enfin si il trouvait seulement quelque chose. Ayant pour seule compagnie sa plus fidele subordonnée nommée Shilae, le démon de guerre continua de marcher sans véritable but.

Ce fut l'autre démone citée plus haut qui remarqua la première une vaste crevasse qui s'étendait entre deux gros tas de blocs. Un observateur attentif aurait vite remarqué que les deux ''tas de blocs'' n'étaient pas là par hsard et qu'ils avaient en fait été retirés de la terre elle même pour être poussés sur le côté par une force assez énorme. De plus, entre ses deux tas, il y avait la crevasse à proprement parler... Enfin c'était plus un grand trou creusé par des appendices, des crocs, des dents en grand nombre ou tout ce qui pouvait servir à creuser des galléries. Evidemment, le maître de la horde n'avait que faire de ce genre de détails actuellement mais son bras droit remarqua cela et plissa son œil unique... Inquiétant. Elle en fit d'ailleurs part à son maitre qui grommela plus pour lui même que pour répondre à son alliée. Over n'était pas très inquiet : la blessure du sol semblait vieille et il n'y avait pas de restes de repas comme il y aurait pu en rester si le trou avait été l'entrée d'une tanière. Après tout, certaines bêtes sauvages, que ce soit pour ne pas être incommodées par l'odeur des reliefs pourrissant de leur repas ou pour éviter des infections rejetaient leurs déchets hors de leur grotte. Vu qu'il n'y avait rien de tout ça ici, ce lieu sombre et sec ne pouvait être une tanière.

Prudent malgré tout, le colosse en armure invoqua une poignée de larbins, une dizaine à tout casser et leur ordonna simplement de se diviser en deux groupes : l'un allait garder l'entrée pour servir de sentinelles, l'autre allait avancer en tête. Une fois que le groupe de tête eut disparut depuis une minute dans l'entrée béante et obscure de la faille, le démon descendit là dedans lui aussi et laissa ses cinq larbins derrière lui... Larbins qui ne tardèrent pas à se disperser, à ne plus être vigilant voir à pioncer... bref... A faire le larbin stupide quoi.
Ce n'était cependant pas grave en soit car le ''nid'' était vide, vide mais recouvert d'une matière inconnue plus ou moins séchée et à l'allure inoffensive... Enfin inoffensive pour quiconque ayant un QI plus élevé que celui d'un radis ! En effet, un des larbins du maître de la horde était parvenu à s'engluer tant et si bien qu'il ressemblait à une mouche prise dans un cocon d'araignée.

Se frappant le front du plat de la main, le colosse alla libérer son sbire ou tout du moins tenta de le faire quand son instinct lui souffla d'être sur ses gardes... N'était-il pas tout seul ici ? Le nid était donc habitué finalement ? Invoquant une poignée de larbins en plus, le colosse fouilla la pénombre avec son infra vision et attendit... Qui du chasseur ou de la ''proie'' allait se montrer en premier ? Et surtout, avec quelles intentions...
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Left_bar_bleue30/40Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Re: Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  Anub'arak Jeu 06 Nov 2014, 22:55

Nul besoin d'arme, de magie ou de malédiction pour torturer un être pensant car son cerveau fait déjà bien les choses. Les sentiments et les souvenirs seuls peuvent rendre fou un homme qui n'arrive pas à se détacher des choses. Anub'arak, bien qu'étant une créature hors du commun, n'échappait pas à la règle et sa nature revint au galop. Ecorché, le Goliath était hanté par son passé, flou et mystérieux. Flou car il n'avait pas toute sa mémoire, mystérieux car même ses origines ne semblaient constituer un grand secret. Au fond, si il est curieux d'en apprendre plus sur sa race, ce n'est pas ce désire qui lui blessait l'âme. Le doux et tendre souvenir d'un être aimé, souvenir appréciable qui se transforma, petit à petit, en blessure ouverte. Se rappeler de l'être aimé mais réaliser que jamais il ne reviendra, le désespoir de se dire que les bons moments étaient finit avec cette personne ... Et pourtant, il fallait encore se battre pour continuer à avancer. En ce sens, Anub'arak n'avait pas de mal à se trouver de nouveaux sens à sa vie mais cela n'empêchait pas que, de temps à autre, l'envie de revenir aux sources se faisait ressentir. Si beaucoup d'habitant du donjon profitaient du temple pour prier leur dieu, pratiquer leur foie personnel, le chasseur, lui, entreprenait régulièrement un voyage jusqu'au Desert de Raksoom. Son ancien nid, le champs de bataille où il s'était éveillé quelques années plus tôt. Il en avait fait une sépulture pour tout ses frères Goliath et surtout, pour sa reine ... Et quelque part, se dire qu'il était le mâle dominant, qu'il était le roi, lui faisait encore plus mal au cœur. Il n'avait aucun détail mais peut-être était-il la cause même de ce cataclysme ... Il n'espérait plus trouver de réponses.
 

Accompagné de son fidèle Aesir, la grande créature marchait lentement dans ce désert, habitué au climat et à l'environnement, voyant au loin les contour de son antre. Au plus il approchait, au plus il pouvait distinguer de petits silhouettes. Des créatures rodant autour de son nid ? Il avait beau se résonner et se dire que cela pouvait être naturel, la colère montait à une vitesse fulgurante. Quel quelqu'un ou quelque chose souille la dépouille de sa reine, ça, il ne pouvait pas l'accepter. Tout en s'approchant rapidement, gardant son compagnon de route à porté de patte pour le retenir lui aussi, il finit par remarquer que les quelques petites créatures étaient assoupis. Cela n'allait pas changer grand chose ... Petites créature répugnante, visiblement écervelées...  Hum ... Anub'arak était en colère mais il n'était cependant pas cruel au point de les massacrer. De quelques claquements de langue et de mâchoire, il ordonna à son compagnon de s'occuper d'eux alors qu'il commençait à s'enfouir dans le sable de la manière la plus discrète possible. Aesir s'exécuta donc, en bon chien qu'il était, et se mit à piquer les créature un à un avec son dard pour les paralyser pour de bon. Après quoi, subitement joyeux, il commença à creuser un trou pour les enterrer, comme si il venait de s'approprier de nouveaux jouet à utiliser plus tard ...
 

Le Goliath creusa une nouvelle galerie à la vitesse de l'éclaire pour rejoindre l'intérieur de son antre en discrétion, le sable en recouvrant déjà l'entrée. Habitué aux sous-sol, surtout celui-ci, ce n'était qu'une question de seconde avant de repérer les tremblements provoqué par de nombreux pas. Il finit par creuser juste assez pour voir à travers le mucus, héritage de sa race. Le nid en était recouvert, une matière organique vivante bien qu'aujourd'hui sans but ni vitalité. Sa vision infrarouge l'aida à distinguer ses cible et n'y avait-il pas meilleur opportunité d'attaquer que lorsque l'une de ses petites choses se prit dans les restes. Il n'allait pas les laisser aller plus loin ... Avant qu'on ne puisse aider le larbin en détresse, Anub' sortit l'une de ses énorme griffe de la chaire pour l'emporter violemment avec lui, l'assommant avec le choc avant de l'enterrer avec lui. Il usait généralement de la discrétion pour chasser mais là, c'était un cas d'urgence pour lui alors, au lieu de les prendre un à un, il referma le mucus derrière lui avant de creuser encore, à en faire trembler la galerie... et surgit par le sol. Il déchira les entrailles du nid, soulevant la poussière et faisant gicler les fluides du mucus, projetant par la même occasion tout ce beau petit monde en notant bien qu'en plus de ses petites créatures, deux êtres en armure avaient aussi pénétré ce sanctuaire. Sans doute les leaders... Il profita de la confusion pour neutralisé les plus petits. Après tout, Anub'arak ne tue que lorsqu'il est nécessaire de le faire alors, si il pouvait les convaincre de quitter les lieux, avec la manière douce (considéré que la manière forte étant la mort), il tentera le coup. Il saisit deux larbin entre ses énormes griffes pour les écraser l'un contre l'autre, profitant du nuage de poussière pour ensuite se jeter sur les deux dernier et les serrer au coup avec ses deux pattes inférieurs, les soulevant avec aisance, les étranglant sans scrupule. Le nuage finit par se dissiper pour laisser apparaitre la silhouette imposante de la bête, se tournant lentement vers les deux restant, les yeux luisant de colère. Un grognement rauque sortait de sa gueule dentée, formant petit à petit ses cordes vocale.
 
"Quittez ces lieux ... Vous n'êtes pas le ... bienvenu dans mon antre ... PARTEZ ! ... OU MOURREZ !!"
 
Il prit alors une grande inspiration pour pousser un puissant rugissement, prenant une pose menaçante alors que le sang des larbins commençaient à couler sur ses deux paires de griffes, les serrant un peu trop ... Son cri résonna dans tout le nid, si bien que même Aesir, couché sur son mont de corps, releva le museau pour s'engouffrer à son tour dans le nid, sans doute inquiet.
Anub'arak
Anub'arak

Masculin
Messages : 33
Expérience : 243
Métier : Chasseur / Boucher

Feuille de personnage
Niveau:
Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Left_bar_bleue10/40Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race:
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Re: Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  L'overlord Dim 09 Nov 2014, 11:44

Le colosse était vraiment fasciné par ce qu'il voyait à présent : il n'avait jamais été un scientifique accomplit, loin de là mais en revanche, trouver le premier certaines choses mystérieuses apportait toujours un sacré lot de satisfaction au démon. Balayant du regard la galerie, l'Overlord fut pourtant un peu désappointé : pas de corps ni de traces écrites... Déchiffrer la scène ancienne sous ses yeux allait lui prendre un temps fou. Regardant ses larbins se dissiper et s'écarter sans trop s'en soucier, le maître de la horde reporta son regard sur les lits de matière organique... Même dans son plan personnel, il n'avait jamais vu une espèce sauvage faire des nids de ce genre. Un sourire s'afficha sur le visage de guerrier du colosse : en fait, on ne savait jamais tout à propos du monde sur lequel on vivait hein ? Le sourire du démon disparut néanmoins quand un gros bruit retentit... Ah, le nid n'était pas si vide en fin de compte.

Sa hache magique déjà en main, le démon sourit sadiquement : il allait pouvoir analyser la puissance de la bête en sacrifiant sa chair à canon favorite. C'était cruel de voir les larbins comme ça mais après tout ces bestioles n'avaient pas assez de capacités magiques ou physique pour prétendre à autre chose. De plus, ces petites bêtes au QI de poids chiches étaient toujours heureux de se sacrifier pour le colosse alors pourquoi s'en priver ? C'est d'ailleurs pour cela que dés que le premier larbin fut liquidé, l'Overlord en invoqua plusieurs autres. Tout d'abord, une ligne de bruns forma un bouclier devant le démon de guerre... Enfin devant ses genoux vu que les bestioles n'étaient pas bien haute. Derrière ces combattants armés d'outils ou d'armes plus ou moins rouillées, le démon choisit de placer des rouges, des lanceurs de flammes. Après tout, la créature qui était à présent en face de lui ressemblait vraiment à un monstre en colère mais comme n'importe quel animal, il allait avoir peur du feu. Tordant ses lèvres en un rictus, Daggon attendit que la bête attaque et l'énerva carrément en faisant tournoyer sa hache dans sa main. Le sifflement aigue et vorace commença à enfler dans la galerie recouverte de fluides étranges mais ce n'était pas tout : Shilae aussi était déjà en train de faire ce qu'il fallait. En effet, la démone borgne avait concentré son regard glacé vers un point juste au dessus de la tête du monstre pour utiliser son pouvoir de télékinésie.

Cependant, un événement inattendu leur fit perdre leur concentration à tous les deux : le fait que la bête parle ! Cela fit hausser un sourcil à Shilae qui relâcha son emprise télékinésique sur la voute du passage souterrain. Over lui par contre éclata de rire car les paroles d'Anub sonnaient à ses oreilles comme un défi et il serait ravit d'opposer sa force brute à celle du monstre inconnu. Baissant ses épaules comme un lutteur se préparant à combattre, le Daedra répondit à l'avertissement du monstre énorme :

-Oh désolé mon brave, on a pas vu le panneau ''interdiction d'entrer''... En tous cas c'est la première fois que je vois un truc dans ton genre, tu seras bienvenue dans ma collection !

Tournant ses yeux vers Shilae, il hocha simplement la tête et cette dernière refit usage de son pouvoir sans attendre. Cependant, il n'en resta pas là car la bête allait sans doute sentir arriver le rocher de la taille d'un poing qui se détachait actuellement de la parois de la galerie. Pour masquer la véritable attaque, lez démon fit la feinte la plus simple du monde : dissimuler ça derrière une autre attaque. Pourtant, il ne s'y risqua pas de lui même et préféra envoyer ses bruns au contact tout en laissant envoyer des boules de feu par ses rouges... Ces ptits malins.

Ce fut donc un déluge qui s'abattit sur le monstre qui, si il survivait à tout ça serait déjà plus respectueux envers les intrus et essaierait sans doute d'établir un dialogue plutôt que de menacer des nouveaux venus.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Left_bar_bleue30/40Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Re: Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  Anub'arak Jeu 13 Nov 2014, 23:08

La rage aveuglait le géant. Qu'importe le but de leur expédition, personne ne devait déranger la sépulture de son peuple et de sa reine. Un animal sauvage, s'il est courageux, pourrait trouver refuge dans ses galerie, ce n'est qu'une question d'instinct mais des êtres pensants comme ceux là ne pouvaient avoir que de mauvaises intentions en visitant ses ruines. Ils allaient souiller les lieux d'une manière ou d'une autre, à la recherche de trésors ou peu importe ! Mais aussi fort qu'il semblait paraitre, voir autant de ses petites bestiole apparaitre était décourageant. Au moins, les voyant désormais comme de simple petite invocations, il aura moins de scrupule à les démembrer d'un bon coup de griffe ... Anub'arak se tenait prêt en voyant le grand homme en armure s'apprêter pour la bataille, ayant très confiance en lui ou étant totalement fou de le provoquer ainsi.  Le traiter de truc, le traiter d'objet que l'on pourrait collectionner. Le Goliath n'était pas susceptible de nature mais un tel comportement le répugnait
 

Les petits êtres se mirent à le charger et c'est d'un geste négligé qu'il jeta vers eux les cadavres de leur compagnon, un geste insultant, preuve qu'il pouvait les repousser d'un rien, qu'ils n'était pas une menace pour lui. Il n'avait cependant pas prévu la suite ... Les rouges, plus loin. De tels créatures connaissant la magie ? Dans un sens, c'était impressionnant et d'un autre, ce n'était pas du tout à son avantage. L'ancien roi réagit trop tard en voyant ses projectile bientôt venir s'écraser contre lui, ses moyens de défense actuel ne lui permettant pas de résister au feu. Il fit quelques pas en arrière en subissant les brulures, sa carapace, d'habitude d'une couleur beige, commença déjà à roussir, fondre et si cela continuait, cela serait la chaire qu'ils atteindraient. La vie au donjon n'avait pas aidé non plus. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait eu un vrai adversaire. Il était devenu un chasseur plus qu'un combattant. Les bruns lui sautaient dessus et il arrivait facilement à les écraser contre les murs, les arracher de son bras pour les jeter violement au sol mais le feu, il ne pouvait pas le supporter. Sans compter que quelques secondes après le début de leur assaut, un rocher de taille non négligeable lui fit cracher un peu de sang en s'écrasant violement en pleine tête. Ô que cette bataille allait être douloureuse mais une petite chose allait l'aider.
 

Une petite chose nommée Aesir. Alors que le prédateur encaissait les flammes tout en écrasant des larbins, le chien finit par retrouver son maitre et, fort de son élan et de l'effet de surprise, il bondit sur la femme aux coté de l'homme en armure pour la faire basculer vers l'avant. Il se servit de cet appui pour ricocher sur les épaules du grand costaud et bondit à nouveau vers la vrai menace. Aesir était sans doute qu'un chien aux yeux de tous, un chien bien étrange mais il était lui aussi une créature évoluée.  Le feu est l'un des points faible d'Anub'arak comme maintenant et c'est à la source du feu qu'il fallait s'attaquer. Le cerbère emprisonna l'un des larbin de feu entre ses multiple mâchoire, l'égorgeant avant de sauter sur un autre en aboyant et en grognant ... Ce n'est que lorsqu'on nota sa présence que les autres cessèrent d'enflammer le Goliath pour s'écarter du chien, sanguinaire pour le coup.
 

Et alors que le chien faisait maintenant office de distraction, Anub' se débarrassa en paix des derniers gêneurs avant de disparaitre. Sa peau devint transparente, un camouflage naturel, qui lui permettait de totalement passer inaperçu dans ses sombres cavernes. La chose produit alors diverses sons bien sonore, passant du claquement de langue, de mâchoire au grognement. C'était un message à l'attention de son chien qui redressa les oreilles avant d'échapper aux envahisseur, baissant la tête pour éviter de se faire cramer et sautant dans le trou qu'avait fait Anub' il y a quelques secondes, dans le mur. Subitement, il n'y eu plus rien à combattre pour ses personnes, seulement une bête invisible, se déplaçant à pas de loup contre une paroi pour rester discret et se préparer à toute tentative d'attaque au hasard.
 
"Prenez garde... Vous êtes ... sur mon territoire. Je suis blessé ... Mais pas vaincu." Une menace, légère mais véridique, juste quelques secondes en plus pour l'aider à refermer ses plaies, bien que pour guérir complètement, il faudra un peu plus de temps. Il refit chauffer sa voix, rauque et crachotante. "Pourquoi prendre ... ses risques pour ... vous aventurer... là où il n'y a rien ?..."
Anub'arak
Anub'arak

Masculin
Messages : 33
Expérience : 243
Métier : Chasseur / Boucher

Feuille de personnage
Niveau:
Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Left_bar_bleue10/40Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race:
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Re: Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  L'overlord Dim 16 Nov 2014, 16:12

L’Overlord n’avait pas misé de grands espoirs dans l’assaut de ses larbins, il pensait plutôt faire des dégâts avec son petit coup en traître. Malgré tout ça, la bête tient bon sur ses jambes mais ne sembla pas apprécier le feu… Voilà quelque chose d’intéressant à noter. Comme si une nouvelle intéressante ne suffisait pas, une autre bête s’ajouta à la mêlée dans un déluge de bave et de crocs… Arh, et dire qu’Over adorait les chiens mais pas ceux qui bavaient… Quel dommage. Pourtant le monstre ne fit pas que baver, il défendit plutôt efficacement son maître et cela haussa encore l’intérêt que portait l’Overlord à cet étrange monstre inconnu : il était doué de parole et semblait avoir éduqué la bête pleine de crocs comme un hominidé éduquerait un chient ! Peu de monstres ‘’sauvages’’ étaient capables d’un tel ouvrage… Ou tout du moins de quelque chose d’aussi bien fait.
Curieux de pousser son analyse plus loin, le colosse ignora le massacre de ses sbires et écarta même un rouge qui voulait s’enfuir, le lançant en direction du cerbère affamé avec le même geste négligent que celui qu’avait fait Anub plus tôt en lançant son larbin mort. La petite créature à la peau rouge atterrit donc tout près d’Aesir en maudissant surement le maître de la horde dans sa langue mais il n’eut pas trop le temps de proférer des jurons. Ayant trop porté son attention sur le chien, le colosse voulut revenir sur le monstre mais remarqua qu’il n’était plus là… Rapide la bestiole !

Cependant il ne sentait pas la magie à l’œuvre dans la disparition subite des deux adversaires : les deux prédateurs étaient vraiment doués. Restant sur ses gardes, le colosse en armure inspira l’air sec et chaud du tunnel souterrain mais ne sentit que l’odeur du sang et de la peur, celle des larbins… Bon au moins le monstre ne puait pas ce qui l’aurait rendu reconnaissable et ça aurait été trop facile. Pourtant la créature se trahit lui-même en parlant et le colosse, même si il n’avait pas repéré l’origine du son, les paroles de la bête permirent au moins de savoir sa direction générale. Heureux de ne pas avoir été contourné, le colosse regarda les parois sans rien discerner de probant… Au plafond peut-être ? Pourtant l’Overlord n’osa pas porter ses yeux là et il fut surtout trop interloqué pour le faire car la créature lui posa une question qui valait la peine de répondre.

Baissant le tranchant de sa hache comme si il renonçait aux hostilités, le colosse gronda à l’adresse des ténèbres du tunnel :

-Rien ? C’est vraiment ce que tu penses ? Rien n’est plus faux créature, ces terres sont empreintes de mystère et de nombreuses légendes m’intéressent. J’étais venu ici suite aux récits d’une écaille du grand noir mort-vivant mais me voilà à présent en train d’explorer des galeries emplie des traces d’une civilisation disparue… C’est fascinant !

Posant une main sur le mur le plus proche en se moquant du regard désapprobateur de sa subordonnée, le colosse asséna la question qui allait peut-être changer la suite du combat vers quelque chose de plus heureux :

-Tu prétends être ici sur ton territoire mais fais-tu partie de cette civilisation disparue ? Tu es plus intelligent que ce que je ne pensais donc c’est toujours possible… Si tu satisfais ma curiosité à propos des habitants des tunnels et des environs… Je promets de partir sur l’heure sans rien emporter avec moi !

La bête qui semblait tenir à son intimité et à son territoire allait sans doute être séduite par cette proposition et c’était une chance inespérée pour elle : si elle refusait… Et bien l’Overlord la ferait brûler, démembrer ou tout autre type dégâts qu’il jugerait nécessaire mais il obtiendrait des réponses.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Left_bar_bleue30/40Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Re: Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  Anub'arak Sam 29 Nov 2014, 17:21

Sa ruse avait marché, semble-t-il… Le colosse en armure semblait scruter chaque recoin des tunnels, croisant son regard sans qu’il ne s’en rende compte. Anub avait parlé, oui, c’est vrai, et avait donc un peu trahit sa position mais ce n’était pas si important. Il avait confiance. Il était né pour survivre, une pensée que le mènera peut-être un jour à sa perte d’ailleurs car si ceux de son espèce étaient si indestructible que cela, pourquoi sont-ils tous mort aujourd’hui ?
 

Soit, le Goliath n’avait rien à faire avec ces gens ou … ces choses. Il ne voulait pas leur mort, les brulures, la douleur ayant calmé ses ardeurs, sa rage de vouloir défendre ainsi son « territoire ». Il désirait juste qu’ils laissent ses souvenirs en paix, souvenirs si peu nombreux et d’autant plus cher pour le coup. L’homme en armure finit par baisser son arme mais la créature ne savait pas pourquoi : il n’avait pas l’air d’un homme que l’on intimide aussi facilement, ou qui renonce aussi facilement, tout simplement. Sa voix résonna dans les galeries obscures et il expliqua la raison de sa venue ici. Le terme qu’il employa surprit grandement le prédateur. Des traces d’une civilisation ? Où voyait-il une civilisation ici ? Même lui,  Anub’arak, ancien roi (ou plutôt mâle alpha serait le terme le plus approprié) ne voyait pas en sa demeure quelque chose qui mériterait une telle appellation. Il ignorait beaucoup de sa propre race mais cette caverne, ses tunnels, ses parois de chaire morte. Ils fut un temps où ils étaient une meute, peut-être … Une horde, un attroupement, une ruche mais pas ce qui pourrait ressembler à une civilisation. De la part d’un être capable de penser, c’était une vision bien étrange qu’il avait sur son « peuple » mais quelque part, se dire qu’il avait une existence simple était … rassurant ? Qu’importe, là n’était pas le sujet du jour …
 

Tout en palpant la chaire morte ornant les murs, l’intrus demanda au géant de satisfaire sa curiosité et en échange, il partirait. Le silence revint après ça, Anub méditait sur cette proposition. Une ruse pour le faire sortir de son trou ou sincérité ? L’esprit apaisé du Goliath lui permit de mieux réfléchir. Après tout, il avait engagé les hostilités et ses personnes n’avaient pas donné de raison de se méfier de leurs dires. De plus, ils n’étaient clairement pas humains et, dans la philosophie de la créature, c’était déjà un grand point positif qui, après réflexion, lui donna l’envie de leur laisser le bénéfice du doute. Un non-humain ne peut pas être si mal intentionné. Rien n’est plus mauvais qu’un humain de toute manière. Sans crier garde, le colosse retira son camouflage pour apparaitre à nouveau devant la petite troupe, passif, ses crocs rangé et ses griffes bien fixé au sol. Il fit claquer sa langue en regardant l’un des murs de la grotte, communiquant avec son chien pour le faire sortir de son trou. Aesir trottina mollement vers son maitre pour que celui-ci le porte entre ses griffes inférieures, une habitude chez ses deux là. Il le cajola un instant, comme pour le rassurer, avant de poser à nouveau son regard vers le meneur.
 
"Tu te méprends. Il n’y a rien ici… Juste mort et … désolation. Il n’y a rien … d’intérêt ici. Juste un nid … qui autrefois nous … abritait des tempêtes de sable … Nous tenait chaud la nuit … et au frais lorsque … le soleil brulait le sable. Ce n’est plus un nid … C’est un tombeau…  Où j’ai enterré les miens … Après qu’ils ont subit … la folie des humains. Moi et Aesir … somme les seuls survivant …"
 
Comme toujours, lorsqu’il parlait de ça, sa voix rauque et son ton saccadé se firent plus triste. A la fin de cette petite explication, il poussa un sifflement sinistre qui, dans son langage racial, signifiait la tristesse. Bien entendu, personne ne pouvait le deviner mais Anub ne pouvait s’empêcher de temps à autre s’exprimer ainsi, un vestige de sa vie passé où ses semblables étaient toujours très sincère sur leur sentiments. Ses explications, un peu maigre, n’allait sans doute pas satisfaire les intrus et en parler ne le dérangeait pas outre-mesure. La blessure qu’est la perte des siens le faisait souffrir en permanence, raconter son histoire ne le faisait pas plus souffrir.
 
"Anub’arak est mon nom … Et les humains nous… appelaient « Goliath ». Nous somme … Hrm … Nous étions... des chasseurs, les créatures … les plus dangereuse du désert car … Nous étions fort … nombreux et … unit. Il n’y a pas de mystère … au pourquoi les humains … nous ont traqué ainsi.  Malheureusement … Je ne peux pas te … raconter grand-chose d’autre …"
 
Il baissa un peu la tête pour passer une de ses griffes sur son crâne. Il pointa ensuite une partie de son front, rouge de chaire, là où sa carapace fur brisée il y a de ça bien des années. Là où il trouva une épée humaine ancrée presque entre les deux yeux, laissé par mégarde par un des combattant qui croyait que c’était suffisant pour le terrasser. Il n’en est pas mort … mais à cause de ça, ce qu’il a de plus cher s’est envolé. Sa mémoire.
 
"Après le massacre … Blessé … J’ai perdu la mémoire … Sur tout ou presque à propos … de ma race. Je me souviens juste de … quelques détails. J’étais apparemment  … le chef … le roi. Mais sans les miens … J’ai du partir … Et je … J’ai rejoint …  Un … Un donjon … Hrmm …"
 
Sa gorge lui faisait mal. Ses cordes vocales étaient artificiel, créer par une évolution forcée afin de pouvoir communiquer avec les autres races intelligente. Sans ça, il serait encore traité comme une bête incapable de réfléchir. Ses blessures n’arrangeaient rien, crachotant un peu de sang en faisant un pas en arrière, la douleur le prenant plus violemment de prévu lorsqu’il usait de sa voix. Respirer, même, n’était pas naturel pour lui … Il le faisait pour parler, rien de plus.
Anub'arak
Anub'arak

Masculin
Messages : 33
Expérience : 243
Métier : Chasseur / Boucher

Feuille de personnage
Niveau:
Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Left_bar_bleue10/40Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty_bar_bleue  (10/40)
Race:
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Re: Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  L'overlord Dim 30 Nov 2014, 11:11

Le démon en avait assez d’attendre dans le noir, certes il était disposé à discuter mais pas comme ça. Il faillit demander à ses sbires d’illuminer le coin mais il se rappela soudain qu’aucun des larbins n’avait apporté une torche ou une lanterne. Regardant les rares larbins encore en vie à ses côtés avec mépris, le colosse en armure se demanda brièvement s’il pouvait transformer un rouge en lampe… Genre… hum… En lui collant une luciole dans la bouche et en tirant la queue pour qu’il ouvre grand et fasse ainsi apparaître un rai de lumière. Bon c’était une idée débile mais le démon n’arrêtait pas de se dissiper, trop dérangé par l’idée qu’il était peut-être en train de marcher sur les vestiges d’une civilisation ET qu’un prédateur lui tourne autour. Le fait que le monstre sache se contrôler et rester hors de vue traduisait une véritable intelligence et même si l’Overlord l’avait déjà fait remarquer, il en était encore très étonné pour ne pas dire impressionné.

La créature choisit pourtant l’option du dialogue, comme si les efforts d’Over pour paraître ‘’inoffensif’’ avaient servit à quelque chose. Ouvrant grand les oreilles, le colosse entendit le monstre parler de son peuple avec un ton saccadé qui n’avait pas été le sien lors de ses précédentes mises en garde. Soucieux, le démon se demanda s’il avait blessé plus gravement la bête que prévu. A la fois très emballé et terriblement déçut par le récit de son ‘’adversaire’’, le démon croisa ses bras autour de son imposante poitrine musclée et baissa la tête. Lorsque le monstre émit une pause, cessant de parler et crachant un peu de sang, le colosse poussa un soupir lourd et audible, faisant comprendre au monstre que tout ça le désolait profondément.

Regardant cet ‘’Anub’’ dans les yeux, Daggon se frappa le torse de son poing fermé en signe de respect car même si son groupe avait été détruit, Anub restait un chef aux yeux du démon et prit à son tour la parole :

-Je vois, les légendes étaient donc très exagérées c’en est bien dommage et ça l’est encore plus de voir une race détruite.

Baissant légèrement la tête, l’Overlord redressa son heaume quelque secondes après cela en repensant à un détail surprenant : le monstre n’avait pas parlé d’un donjon il y a peu ? Ca valait le coup d’en parler mais il devait faire quelque chose d’abord. Se tournant vers son bras droit, le colosse en armure grogna à l’attention de la démone borgne :

-Shilae… Range moi ça et va soigner notre… Hum… Camarade, il a besoin de soins tu le vois bien ! Anub’arak… Le donjon dont tu viens de parler, n’était-ce pas le Kanabo ? Une grande tour dirigée par une démone ? Si c’est le cas, cela fait de nous des alliés et non des ennemis.

Disant cela, l’Overlord veilla à ce que Shilae soigne bien la créature intelligente et la vit manipuler sa magie de soin pour effacer complètement les brûlures et le sang qui recouvrait son nouvel allié à l’aide d’un brouillard de guérison fort utile. Croisant de nouveau les bras sur son poitrail caparaçonné, le maître de la horde adressa de nouveau une question au prédateur :

- Si il s’agit ben là de ton ancienne demeure, de ton ancien territoire, je m’excuse d’être entré ici je ne pouvais cependant pas connaître toute la vérité, les légendes étant parfois trompeuses. Je vais cependant vouloir vérifier une autre légende avant de partir : les vôtres avaient-ils trouvés ce qui ressemblait à un éclat d’un noir profond ? Une écaille ? J’en ai besoin et elle est très dangereuse peut-être que cela t’évoquera des souvenirs.

Remarquant ses larbins et Shilae danser d’un pied sur l’autre nerveusement, l’Overlord grogna à voix basse : même eux avaient peur de ce que pouvait faire cet éclat de puissance, surtout si il était réunit avec d’autres. Cependant le maître de la horde n’allait pas prendre peur pour si peu, il voulait ce pouvoir et il espérait bien qu’Anub’arak puisse l’aider dans sa quête. Daggon s’imaginait bien les prédateurs de la race d’Anub ériger l’écaille en ‘’totem’’ ou tout du moins dessiner des fresques à ce sujet sur les murs de ce tunnel. Regardant autour de lui, Over ne vit rien de tout ça et admit donc rapidement qu’il allait avoir besoin du monstre si particulier pour l’aider…
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Left_bar_bleue30/40Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB] Empty Re: Je rêve où il veut me manger là ? [PV ANUB]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum