My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Brimsgard Vent-fuyant Dim 07 Déc 2014, 23:01

Quelle merde... Depuis ce matin... Et pas une seconde depuis il ne cesse de me faire chier... Non vraiment j'ai pas de chance. Je me demandais pourquoi ces deux dryades se marraient en me voyant quand je passais devant la table ou elles lisaient. Maintenant je sais et d'un coté je les comprends... Avec un épis dressé en plein milieux du crane comme un suricate alerte, quelle grande classe mesdames ! Pourtant j'étais certain de m'en être débarrassé lors de mon bain matinale. Déjà juste avant, ces pauvres types des champs s'étaient marrés avec ça et rebelote.

Une chance pour moi d'avoir trouvé ce miroir posé ainsi dans recoin de la bibliothèque non loin du rayon concernant les différence races draconiques. Il était temps pour moi de régler une bonne fois pour toute ce problème pour le moins... Épineux (Si si tu peux rire, je t'assure). Après avoir humidifié mes paumes en crachant virilement dedans, je coinçai avec minutie ce cheveux rebelle entre elles. Puis, je m'appliquai à le faire rentrer dans le rang avec le autres. Doucement je fis glisser mes mains sur mon cuir chevelu jusqu'à ce que je puisse apprécier mon oeuvre... Juste avant qu'il ne rebiffe en reprenant sa position initial pour mon plus grand malheur. Cette fois ci, je me contentai de soupirer avant de recommencer l'opération.

Deux s'écoulèrent et... Paf ! Joyeux salaud te voici de retour fier comme un paon droit sur mon crane. Agacé, je commentai cela d'un sublime "Zen Brim... Zen..." avant de réitérer une nouvelle tentative. Qui bien entendu se termina sur le même résultat à ceci prêt que mon visage se parât d'une magnifique teinte écarlate. Un essaie, puis deux, puis trois avant le délicieux :

-Ho putain c'est bon tu me fais chier !!! Poussé rageusement comme pas deux.

Mais étant dans un lieu prédestiné à la réflexion dans le calme, mon intervention se vue gratifiée par une demande silence de la part de toutes les personnes ici présentes.

-Excusez moi, il est vrai qu'on peut se traîner un air de guignol en silence, comment ai-je pu l'oublier ? Murmurai-je sarcastiquement les yeux levés au ciel avant de soupirer une nouvelle fois dépité. Mon regard traînant sur la surface du beau miroir, je tentai d'évacuer mon agacement en appréciant les ornements qui entouraient le verre réfléchissant. Un meuble de qualité avec un style assez plaisant. Toi au moins tu ne te moque pas de moi.

Et comme pour donner à celui-ci une raison de le faire, cet infâme épis -incarnation même de la dissidence,
- se permit de se scinder en deux pour donner ainsi deux ignobles bouclettes bien visibles. Mes dents en grincèrent.
Brimsgard Vent-fuyant
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Left_bar_bleue5/40Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty_bar_bleue  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Invité Lun 08 Déc 2014, 12:58




Une journée paisible commençait. Comme toujours depuis que Lucie avait emménagé, son couloir était tranquille. De temps en temps un lève tôt passait mais c’était rare et surtout très bref. Ce qui ne la dérangeait pas le moins du monde. La mimic aimait bien le calme de cet endroit qui rendait chaque apparition encore plus intéressante.  Elle s’installa confortablement dans son canapé bien à l’abri cachée dans son miroir. Elle attendait patiemment qu’un évènement se reflète sur sa surface.  La jeune femme ne s’amusait plus depuis longtemps à compter le temps qui s’écoule.

C’est donc après une période indéterminée   qu’un monstre arriva devant chez elle.  Evidemment, elle s’attendait à ce qu’il prenne un livre lamda pour ensuite partir sans même la voir, comme presque la totalité de ses visiteurs. Pourtant cela ne se passa pas de la même manière. L’homme s’approcha d’elle, un peu trop même. Elle voyait parfaitement son visage puisqu’elle était juste devant.  Le miroir devait avouer une chose, il était plutôt mignon vu de près.  Ses yeux d’une belle couleur orangée fixaient intensément son reflet. Le passant essayait tant bien que mal de discipliner un épi s rebelle.  C’était assez marrant à voir. A chaque fois qu’il passait ses mains dans ses cheveux dorés, ils se remettaient correctement. Et alors que son visage reprenait doucement espoir, un pic revenait au-dessus de sa tête juste pour l’ennuyer. C’était drôle de le voir essayer de garder son calme.

Cela l’était beaucoup moins quand il s’énerva. Surprise, Lucie recula et faillit glisser de son canapé.  Cette réaction ne dérangeait pas vraiment la mimic, elle était même attendue. La demoiselle avait vu beaucoup de cas similaire. Mais ce n’était pas le lieu pour crier sa rage. Surtout que le garçon avait choisi le plus mauvais timing possible. Juste à ce moment-là, Goergette, la plus vielle des bibliothécaires et surtout la plus stricte et sévère passait entre les rayons pour ranger des livres revenus. Evidement cette grand-mère lui fit une remarque bien cinglante sur le fait qu’il était dans une bibliothèque et qu’il fallait être calme. Cette remarqua fut approuvée par deux étudiant qui étaient arrivés entre-temps. Le miroir ne les avait pas remarqués tout de suite car elle était trop occupée à observer la bataille de l’épi. Finalement la bibliothécaire retourna à ses occupations. Les étudiants aussi partirent à la recherche d’une table pour travailler et surtout d’un endroit plus calme.

L’inconnu s’excusa mais il ne parlait pas fort. A part elle, il y avait de grande chance que les autres personnes ne l’aient pas entendu. Finalement il retrouva son calme. Il resta silencieux un petit moment en fixant et analysant chaque détail  du miroir. Ce qui gênait la demoiselle. Lucie avait l’habitude d’observer l’extérieur, elle le faisait tout le temps. Mais ce faire observer elle, c’était un fait beaucoup plus rare. Bien sûr, il ne faisait que regarder une magnifique décoration et pas sa forme plus ou moins humaine. Mais comme l’objet d’un mimic faisait partie de lui, cela revenait exactement au même. Elle resta complètement cachée pendant que son sujet était en train de se calmer doucement. Finalement, il annonça qu’il était content que le miroir ne se moque pas de lui. Ce qui était normal non ? Elle prenait son rôle au sérieux et surtout sa technique de dissimulation était parfaitement au point...Ou pas…

-Hihi

Lucie craqua complètement lorsque l’épi du garçon se scinda en deux pour former deux boucles symétriques sur sa tête. Il avait l’air parfaitement ridicule comme ça. Mais son expression qui apparut sur son visage quand il le remarqua était tout aussi amusante. La mimic ne put s’empêchée de laisser échapper un petit rire. Elle le remarqua vite et l’étouffa en se mettant les mains sur la bouche. La demoiselle venait de faire une erreur. Est-ce qu’elle allait être repérée si vite ? Elle espérait que non. Son rire était faible et avait vite disparut. Pourtant, si le garçon avait de bonne oreille, ce n’était pas impossible de l’entendre. Surtout avec le calme de la bibliothèque… Pour faire comme si rien ne s’était produit, elle retient sa respiration et ne bougea plus d’un millimètre. Même si de l’extérieur le miroir ne bougeait jamais de toute manière et qu’elle ne respirait pas déjà avant.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Brimsgard Vent-fuyant Jeu 11 Déc 2014, 18:16

Alors que mes rêves de carbonisation d'épis maléfiques grandirent, un léger son vint me chatouiller les esgourdes pour mon plus grand déplaisir.

-Hihi...

Mon visage se dérida, mes mains se décontractèrent et mon regard se bloqua perdu dans le vide. C'est dommage en soit pour la personne responsable car avec un être lambda, genre... Un abruti d'humain, ce serait passé inaperçue. Malheureusement les oreilles de dragons se doivent d'être excellente pour bien analyser les multiples sons présents en haute atmosphère afin de prévenir d'un danger imminent. Donc pour le coup, bref serte mais bien audible fut ce petit rire. Tranquillement, je fis une inspection des alentours pour dénicher le coupable. Mais étrangement, de toutes les personnes ici présentes, aucune ne semblait être suffisamment proche pour avoir pu remarquer quoi que ce soit. Etrange... Alors mon regard se reporta sur la seule chose ayant pu voir la scène : mon propre reflet. Soudainement une idée émergea de mon néant intellectuel.

-Hoho... Non... Ce n'est pas ce que je pense hein ? Déclarai-je d'un rire jaune peu rassurant. Tel un prédateur je me mis à faire les cents pas devant le beau miroir mural, très intrigué. Bien sur, je ne décelai rien d'anormal sur ce joli mobilier mais quelque chose ne cessait de me déranger. Ce n'était pas vraiment quelque chose de concret, en fait. Juste une idée assez dérangeante  pour me dire que la solution ne devait être trop loin de moi.

Plus précisément, par chez moi, la magie se résume à faire flotter les immenses montagnes au dessus de la mer ou vivent ma famille. Hors, depuis que je suis arrivé ici, j'ai pu assister à des manifestions de force très étrange, très souvent de nature magique. Et l'une de celle qui ma toujours... Surpris, hein, pas fait peur certainement pas, était celle concernant les mimic. Créature super bizarres prenant l'aspect de coffre, meuble, ou autre ustensile de cuisine. Le pépins, était que jusqu'à présent, pas une seule fois j'avais été en en mesure de faire la différence entre eux et de vrai éléments de décoration. Ce qui m'a même une fois valu les foudres de l'un d'eux lorsque je m'étais permis de faire mes griffes dessus. Donc dans le cas ou si...

-Ha ! Rien à y faire. Je vais devoir probablement couper cet épis insupportable avec mes ongles. Han quel dommage ! Ils ne sont plus assez aiguisés. Sur quoi donc vais-je pouvoir leur redonner toute leur efficacité ?Dis-je en murmurant, un coude posé sur la table placée devant le fameux miroir. Pour souligner mes propos, je fixais avec un sourire sadique sur mes ongles pourtant amplement tranchant avant de braquer mon regard de braise sur la surface réfléchissante se tenant en face de moi. Ho bah ce bois doit être amplement suffisant pour cela.

J'approchai alors mes mains de l'encadrement boisé de ce qui était sans que je le sache sur le coup, une mimic comme je le soupçonnais.
Brimsgard Vent-fuyant
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Left_bar_bleue5/40Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty_bar_bleue  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Invité Jeu 11 Déc 2014, 19:56



L’homme se décontracta et un petit espoir apparut. Peut-être ne l’avait-il pas entendu et que sa colère contre le drôle d’épis s’était atténué. Lucie pensa une fraction de seconde qu’elle était sauvée. Mais elle se trompa lourdement. Après avoir analysé les autres personnes qui étaient arrivée entre temps, il avait jugé que rien d’anormal ne venait de là. Après tout c’était l’heure de pointe de la bibliothèque, c’était normal que les habitants du donjon viennent et repartent à intervalle régulier. Sauf qu’une idée qui ne la rassurait pas du tout venait de germer dans la tête de ce type. C’est ce que laissait pensé son rire terrifiant. La mimic se fit aussi petit qu’elle le pouvait, même si de l’extérieur cela ne changeait rien. Le voir faire les cents pas devant elle ne la rassurait pas du tout.

A chaque nouveau pas qu’il faisait en la regardant augmentait son malaise. Le miroir détestait vraiment cette situation. Et cela ne fit que s’aggraver lorsque l’étranger s’arrêta. Il posa son coude sur la table devant la mimic. La jeune fille s’était légèrement déplacée cette nuit pour pouvoir regarder plusieurs livres en même temps sans devoir les faire passer de son côté. Cela l’amusait bien de voir la bibliothécaire râler parce qu’un faux visiteur avait laissé trainer ses livres en partant. En plus en faisant ça, Lucie ne devait pas s’amuser à les ranger elle-même. Mais revenons au sujet principal, cet homme qui fixait ses ongles d’un air diabolique avec des propos tout aussi monstrueux. Il voulait couper son épi rebelle car il n’arrivait pas à le remettre sur le droit chemin. Pour y arriver, il devait aiguiser ses ongles car ils ne l’étaient plus assez. Et qu’est-ce qu’il avait trouvé pour le faire ? Le bord de son précieux miroir ! Et le pire c’est qu’il était tout à fait sérieux…

Bien que ce soit très difficile, Lucie devient tout à coup beaucoup plus pale. Son miroir… Il voulait blesser la mimic juste pour une simple mèche de cheveux. Il était un véritable monstre. Elle ne pouvait définitivement pas le laisser mener à bien ce projet destructeur. Mais elle avait déjà assez de problème comme ça. Du coup, elle ne pouvait pas lui lancer des livres. Déjà, elle ne savait pas si ce serait efficace, mais en plus cette action était trop voyante. Les autres personnes présentes seraient tout de suite au courant de sa présence. Les griffes mortelles touchaient presque le bois. Abandonnant toute prudence face à cette situation critique, la forme humaine du miroir sortit de son centre.

Ne me touche pas !

Le petit corps passa à côté du bras pour le pousser au niveau du torse…ou au moins l’empêcher d’avancer plus loin. Lucie se retrouva donc sur la table. Sur le coup elle était vraiment contente que le meuble soit là pour éviter que sa sortie brusque ne la brise. Mais à cause de ça, elle se retrouvait dans une situation extrêmement délicate. La demoiselle était totalement sans protection et face à ce monstre elle le faisait vraiment pas le poids. N’importe qui de censé pouvait le voir rien qu’en comparant leur gabarit. Et le pire c’était qu’il était beaucoup trop proche d’elle. La mimic était paralysée par des émotions trop contradictoires. Elle voulait protéger son miroir mais elle avait trop peur de cet inconnu qui pourrait facilement la briser. Elle voulait se cacher, mais elle était déjà trop visible. Comme une héroïne, Goergette choisit se moment pour apparaitre. La bibliothécaire avait entendu le cri de Lucie comme la majorité des personnes présentes. La vielle femme était furieuse mais pour le miroir c’était une sauveuse.

-Encore vous ! Vous ne savez pas vous tenir en société. Ici c’est une bibliothèque pas un endroit pour les querelles de couple. Et vous mademoiselle descendez immédiatement de cette table. Ce genre de chose ne se fait pas.

Lucie s’exécuta. Doucement en faisant attention au moindre de ses gestes, elle descendit de la table en longeant le mur. Cette intervention lui avait permis de reprendre ses esprits. Même si elle n’avait pas écouté le trois quart de ce que la bibliothécaire avait raconté, elle avait même pu bouger de là. Et le plus important, cette femme ne l’avait pas vu sortir de chez elle et pensait que c’était une visiteuse lambda. Finalement la vielle femme s’en alla toujours sur les nerfs.

-C’est mon dernier avertissement. La prochaine fois vous serrez interdit de bibliothèque.

Lucie profita du fait d’être descendue pour vérifier que son beau miroir n’était pas abimé. Heureusement, rien ne l’avait atteint. Un soupir de soulagement échappa à la mimic. Mais elle ne dit rien de plus. Il fallait qu’elle réfléchisse à un moyen de faire revenir la situation à la normal. Donc pour l’instant, elle se faisait discrète comme si cela pouvait la faire disparaitre aux yeux du monstre terrifiant qui l’avait attaquée.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Brimsgard Vent-fuyant Dim 14 Déc 2014, 13:20

A peine j'eu approché mes dangereuses griffe de l'armature boisée du miroir qu'une fille entièrement blanche en émergea soudainement, manquant au passage de faire exploser mon cœur de peu... de surprise bien sur ! En me hurlant dessus au passage qui plus est ! Elle me repoussa sans faire preuve d'une grande force mais au moins suffisante pour ne pas m'offrir comme simple vue son bas ventre. Visiblement, ma tentative pour l'effrayer et la faire réagir avait porté ses fruits au delà de toutes mes espérances. Ainsi, je la regardai médusé, la bouche grande ouverte, les traits tirés vers le bas avec les yeux grand ouvert comme ceux d'une chouette. Tandis qu'elle me dardait d'éclair avec ses prunelles vitreuses.

-Encore vous ! Vous ne savez pas vous tenir en société. Ici c’est une bibliothèque pas un endroit pour les querelles de couple. Et vous mademoiselle descendez immédiatement de cette table. Ce genre de chose ne se fait pas.

Miss mégère te voici ! Son intervention eu au moins le mérite de débloquer une situation plutôt gênante. La jeune fille descendit docilement de la table pour ensuite ne rien dire et me fixer avec une colère plus timide.

-C’est mon dernier avertissement. La prochaine fois vous serrez interdit de bibliothèque.

"Interdit de venir sentir le moisie des pages et la vieillesse des reliures de bouquin ? Han, voila une sentence terrifiante..." Pensai-je sarcastiquement. J'attendis que cette ronchonneuse s'en aille de ma vue avant de me ré-intéresser de la petite fille blanche craintive. Plutôt petite, j'avais l'impression d'avoir en face de moi une enfant d'à peine treize ans. Je l'observai quelques seconde d'un air penseur avant de lâcher :

-T'es super mignonne comme mimic. Enfin si c'est bien ce que tu es. Tout aussi mignon que perverse est ton plaisir de guetter ainsi les gens dans des moments aussi embarrassant. Je croisai les bras sur mon torse pour me donner un faux air de père en colère... Et aussi pour faire oublier ma stupéfaction d'il y a même pas quelques secondes. Tu sais que j'en ai cramé pour moins que ça jeune fille ? C'est très mal polie d'espionner les gens ainsi alors qu'il s'applique à faire... hm... Leur toilette. Pas de bol pour toi, les dragons ont tendance à avoir une ouïe redoutable. Alors ? Qu'a tu as dire pour ta défense enfant de... lait ? T'es en quoi ?

Curieux, j'approchai le bout de ma queue pour tenter de caresser la peau de cette étrange enfant à l'aide des poils qui en recouvraient la pointe. De ce que j'avais pu voir, elle avait fait preuve d'une très grande délicatesse pour descendre de la table sur laquelle elle s'était perchée. Une fille en verre ? Original.
Brimsgard Vent-fuyant
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Left_bar_bleue5/40Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty_bar_bleue  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Invité Dim 14 Déc 2014, 14:52



Depuis combien de décennie datait sa dernière sortie ? Lucie ne s’en souvenait plus, mais elle avait espéré que cela se produise dans de meilleures conditions. Même si la mimic reçut un compliment inattendu. Elle était mignonne ? Vraiment ? C’était bien la première fois qu’un inconnu lui disait ça. La jeune femme était embarrassée du coup elle rougit légèrement. Mais pas assez pour que ce soit totalement visible car ce sentiment disparut bien vite avec la suite. L’homme paraissait fâché d’avoir été observé. En plus il la traitait de perverse alors qu’elle n’avait rien fait de mal. Mais face à l’imposant monstre qui la fixait avec les bras croisé, elle n’osa rien dire et recula un peu plus contre le mur. En plus il voulait la bruler. Pourquoi cela devait tomber sur elle ?

Finalement il laissa à Lucie l’occasion de se défendre. En lui demandant en quoi elle était faite. Mais la demoiselle n’eut pas l’occasion de répondre directement. Il essaya de la toucher avec sa queue de dragon. Le miroir l’avait vu bouger et instinctivement, elle se mit en boule dans un petit cri apeuré. Comme si cela allait pouvoir changer quelque chose. S’il voulait la briser, l’homme pourrait de toute façon le faire, peu importait qu’elle soit en position défensive ou pas.

- En…en verre. .. Je suis en verre… Je suis bien... la mimic de ce miroir… Mais…Mais…Je ne suis pas une perverse. Je …ne vous observais pas…en particulier… C’est… C’est vous qui êtes venu…vous recoiffé… devant moi. Qu’est-ce que…vous auriez fait…si un épi avait bouclé…juste sous votre nez ?

Lucie avait parlé d’une toute petite voix terrifiée et pas vraiment confiante. Bien sûr, elle aurait pu expliquer qu’elle n’était pas une enfant. Argumenté qu’elle était là depuis bien plus longtemps que lui. Et surtout lui répété qu’elle ne voulait pas être touchée. Mais elle n’avait pas le courage de parler plus. Le miroir avait également peur de dire une phrase de trop et l’énervé l’homme encore plus.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Brimsgard Vent-fuyant Sam 03 Jan 2015, 18:12

Malgré que le bout de ma queue ne soit faite que d'un duvet d'une douceur à tomber, la mimic se recroquevilla subitement dès que je l'approchai d'elle, craignant quoi ? je n'en savais fichtre rien. Hélas pour moi, son petit gémissement strident attira l'attention d'une autre créature présente dans la pièce qui comme moi, devait posséder une excellente oreille. Elle était mignonne de se défendre ainsi cette petite, mais moi aussi je pouvais être en verre sous le regard furibond d'un imposant buffle bipède, la tête dépassant d'une armoire plus loin. Nos yeux se croisèrent lorsque qu'inquiet de passer pour un vilain balourd malmenant une demoiselle, je guettai un éventuel témoins pouvant saisir de travers la scène. A juste titre d'ailleurs... Doucement, il s'approcha de nous tandis que je restais ainsi accroupie devant Lucie, ses immenses bras se balançant au rythme de sa marche et ses sabots cognant durement le sol. Instinctivement je dégluti plutôt inquiet (Doux euphémisme).

-Je viens pour lire tranquillement et qu'est ce que je vois ? Un foutu lézard qui s'amuse à effrayer une pauvre fillette ? Dis moi mon garçon : tes parents ne t'ont t'il pas enseigné les bonnes manières. Il rapprocha dangereusement son immense truffe devant ma face, m'écrasant de toute sa présence. Je vais peut être devoir t'apprendre deux trois petites choses sur la vie en société afin de corriger cette vilaine attitude.

Me faire appeler lézard m'énerva sérieusement, mais après réflexion ce n'était qu'un surnom débile. Il n'était pas nécessaire d'en faire tout un plat devant une cadette... Un peu de maturité voyons ! Et de tac surtout.

-Mais non, ce n'est pas du tout ce que vous croyez. Haha on ne fais que jouer. En faite, cette fille est très curieuse et je dois admettre à juste titre. J'appartiens une espèce plutôt rare, il est donc normal pour moi de susciter un tel intérêt. Elle voulait voir de plus près les longs poils qui forment le bout de ma queue. Et comment lui donner tord. Ils sont super doux ! Vous voulez vérifier ? Regardez. Dis-je le cœur battant la chamade, en lui présentant ma belle queue. Plus doux qu'une fourrure d'hermine.

-Et pourquoi elle est assis comme ça part terre ? Tu vas me sortir qu'elle a glissé peut être ?

-Hem... C'est... C'est parce qu'elle l'à touché et comme je vous l'ai précisé : c'est doux à en tomber d'admiration ! Haha.... AÏE !!

Mon visage se tordit de douleur lorsque que brutalement, cette immense brutasse se saisit de mon appendice en la le serrant assez fort pour m'arracher une vilaine grimace. Il se tourna alors vers la jeune fille de verre.

-Il m'énerve à me raconter des bobards. J'en fait quoi ? Tu veux que je le jette par la fenêtre ? Ce n'est pas très haut. Au pire, il se brisera une jambe et au moins il ne pourra plus revenir t'embêter.

-Ha non pas par la fenêtre !! J'ai du mal avec les décollages assistés. A l'aide !!

*Moins de bruit !*

Me rétorquèrent cruellement les autres personnes ici présentes, se fichant éperdument de ma santé, tant que cela leur permettaient de lire en toute tranquillité. Pas franchement en position de force, je suppliais la clémence de la mimic avec un regard se voulant attendrissant.
Brimsgard Vent-fuyant
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Left_bar_bleue5/40Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty_bar_bleue  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Invité Dim 08 Fév 2015, 13:28



Lucie était terrifiée. Roulée en boulle, elle voyait presque venir la fin de sa vie…  La mimic avait forcément dit un truc de travers. Heureusement, un sauveur fit son apparition. Enfin, s’en était un si on oubliait le fait qu’il était encore plus imposant et terrifiant que le blondinet. Plus il s’approchait et plus la jeune fille se faisait petit. L’homme semblait faire pareil à l’approche d’un immense buffle.  Il remit facilement le lézard à sa place en donnant l’impression qu’il allait le manger.  Evidement son agresseur se défendit comme il pouvait. En réalité, c’était un dragon et il vantait la douceur de sa queue.  Le pire dans l’histoire c’était qu’il faisait comme si c’était la jeune fille qui était venue exprès près de lui. N’importe quoi ! C’était ce type qui était venu l’agressée sans  aucune raison après avoir fait n’importe qui sous son nez.  Heureusement son terrifiant sauveur ne tomba pas dans le panneau.  Pourtant le blondinet continua à mentir alors qu’il avait été découvert. En même temps qui croirait son histoire…

Soudai la situation devient incontrôlable. La fausse défense du garçon avait énervé autant la mimic que le buffle. Sauf que ce dernier était beaucoup plus violent que la demoiselle.  A la place du toucher les poils soit disant super doux de la queue du dragon, il l’attrapa fermement.  Puis il se tourna vers Lucie pour savoir s’il devait l’envoyer par la fenêtre à sa place.  Sur le moment, l’idée était très tentante. Après tout, il avait essayé d’abimer son bien le plus précieux. Il le méritait amplement. Du coup, elle ne le prit pas en pitié alors qu’il implorait de l’aide. Même un petit sourire satisfait apparut brièvement sur lèvre. Et les autres personnes s’en fichaient de son sort car il troublait leur calme avec ses cris. Comme elle ne réagissait pas l’animal pris sa pour un oui à sa proposition. Et il s’approcha de la fenêtre avec sa victime.

- Sois un peu plus reconnaissant. Tu vas pouvoir t’entrainer lézard.

Un sourire apparut sur son visage. Celui qui s’amusait le plus ici c’était le buffle. Lucie de son côté continuait de regarder la scène impassible malgré les yeux attendrissants de son agresseur. Elle réfléchissait à la situation en savourant sa petite vengeance personnelle. Mais une réalité apparut rapidement dans son esprit. La bibliothèque était au deuxième niveau, ce n’était pas une petite chute du tout ! Si c’était elle, une chute beaucoup moins haute pouvait lui être fatale alors elle n’imaginait même pas celle-ci. Ce n’était pas un simple bras qu’il allait se cassé, il allait mourir. Même si elle avait eu très peur, rien ne grave  n’était arrivé au final. Le dragon ne méritait quand même pas ça.

- M…Monsieur.

- Quoi ?

Le buffle était visiblement contrarier d’avoir été interrompu dans son jeu se retourna vers la mimic. Lucie frissonna, il faisait tout aussi peur que l’autre.

- Je...Vous…Vous pouvez le remettre sur le sol… Je…Je pense … Qu’il a compris…

- T’es sur?

Lucie regarda le garçon blond une seconde. Puis elle finit par acquiescer. C’était mieux comme ça. La demoiselle ne voulait pas risquer qu’il revienne pour lui faire subir le même sort. Elle ne voulait pas mourir une nouvelle fois pour ça. Le buffle soupira.

- T’as de la chance gamin. La petite est trop gentille.

Le buffle tenait encore quelque seconde sa victime. Puis il la relâcha sans aucune douceur sur le sol de la bibliothèque.  Il regarda d’un mauvais œil.

- Que ça ne se reproduise plus. Elle ne te sauvera pas à chaque fois.

Puis il repartit contrarier de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout.  Lucie se sentit rassurée avec une force de la nature en moins dans les parages. Mais maintenant que son agresseur était toujours là, elle se demandait si elle avait bien fait…





Hrp: Désolée du retard

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Brimsgard Vent-fuyant Lun 02 Mar 2015, 12:56

Qu'est ce qui lui était passé par la tête ? Aucune idée. Et pour tout dire je m'en foutais pas mal. L'essentiel à mes yeux était qu'elle était venue à ma rescousse et plaidé ma défense auprès l'énorme énergumène poilu et cornu. Il me reposa donc frustré. Je le sentis par le manque de délicatesse dont il fit preuve à mon égard. Préférant ne pas attirer au delà son attention, je restai alors allongé comme une serviette sur le sol à coté de la chouineuse tandis qu'il s'éloignait en frappant toujours aussi durement le sol avec ses gros sabots. Quand il se fut suffisamment éloigné de nous deux, une sorte de tension s'installa caractérisé par un silence gêné. Ben ouai, parce que même si en fin de compte je n'avais pas traversé la fenêtre, ce gros débile de bovin venait de me reposer juste à coté des genoux de cette fille de verre peureuse comme pas deux. Que faire donc ? Me relever ? A coup sur avec ma chance draconique, cette dernière allait probablement se fissurer et de peur. Offrant alors une bonne raison à l'autre fou de me ratatiner. Rester donc au sol ? Je ne suis pas venue ici pour faire la sieste. J'interpella donc sans esquisser le moindre geste ma voisine.

-Hep, si je me relève tu me jures de ne pas hurler au loup ? Nan parce que vraiment là c'est pas super comme confort. Promis je ne te touche pas. D'un coté, ma fierté en pris un certain coup. D'où je devais demander à une fillette pour me relever. Doucement je me mis debout sans attendre de réponse. Par sûreté  une fois levé, je mis mes mains dans mon dos pour qu'elle ne puisse pas justifier d'une quelconque crainte à mon égard.

Moi debout, elle toujours sur ses genoux, je me sentis en fin de compte plus mal à l'aise. Vus de loin on aurait toujours dit qu'il s'agissait d'un acte de domination. A coup sur un argument pour l'autre dingue de rappliquer et de me refaire le dentier. Je soupirai. Sous ces faux airs de d'innocence se cachait en réalité une véritable arme de manipulation pour les machos sans cerveaux (et pan dans ses dents !). Je fis donc un grand effort pour ne pas tenir rigueur de ce qu'il venait se passer et lui présentai ma longue queue  (je vois dans ton esprit se dessiner une image grivoise...) surmontée de sa légère touffe de poils pour l'aider à se relever.

-Tu devrais aussi te redresser. C'est pas super propre par terre. Nan t'inquiète pas elle ne mort pas ce n'est qu'une queue. Et puis je l'ai dis, son bout est super doux. Étrange tentative pour rassurer j'en conviens.
Brimsgard Vent-fuyant
Brimsgard Vent-fuyant

Masculin
Messages : 58
Expérience : 270
Métier : Chasseur

Feuille de personnage
Niveau:
Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Left_bar_bleue5/40Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty_bar_bleue  (5/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!! Empty Re: Une tête de con et... OUAahh un miroir qui cause !!!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum