My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -30%
Continental Edison Aspirateur balai vapeur 1600W ...
Voir le deal
55.99 €

Miroir de l'âme, reflet du coeur

Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Theorem & Ishtar Lun 08 Déc 2014, 15:29

Ishtar occupait ses matinées généralement à un peu de flânerie. Elle vivait la nuit et dormait peu, le matin était donc l'occasion de faire une insomnie par un peu de recherche inutile mais purement contextuelle. La dragonne passa donc plusieurs minutes à choisir de lourds bouquins, des traités, des descriptifs. Son idée était de faire toujours plus de recherches sur les terres inconnues, à explorer, aux espèces exotiques et insolites. Ses recherches la conduisirent aux traités sur les dragons alors qu'elle passa devant le miroir de la bibliothèques. Elle s'arrêta devant, s'observant longuement. Elle était belle... Elle se le confirma elle-même en ajustant un peu son uniforme, sa casquette, sa paire de lunettes. Son maquillage était plutôt bien mit et elle commença à prendre une pose convenable. Personne dans les alentours ? La bibliothèque semblait vide... Elle s'essaya à un bien étrange entraînement.

"J... Je t'aime... Theorem, je t'aime. Non... c'est nul... Theorem, en tant que Maîtresse, je souhaitai te dire tout mon affection et mon amour envers... Non c'est nul aussi..."

Elle soupira, enlevant son képi et le tenait devant elle, essayant de se prendre une pause plus décontractée. Elle replia un peu ses ailes, et ajusta ses lunettes. Regardant ses pieds une seconde et inspirant, elle releva enfin le visage vers le reflet dans le miroir.

"Theo... Tu es la comète lumineuse qui a traversée les ténèbres de ma vie. Je t'aime et ceci pour toute l'éternité..."

Ishtar se regarda, longuement... avant de grogner en se trouvant parfaitement ridicule. Elle avait l'impression que tout ce qu'elle disait à propos de l'amour sonnait faux. Tirant une chaise, elle s'installa sur le bureau le plus proche du miroir avant de soupirer, déposant le livre qu'elle avait ramassé plus tôt en admettant un peu sa défaite de ne pouvoir exprimer son amour verbalement. L'attachement, la confiance, l'amour... ces concepts étaient inconnus aux Dragons Noirs et elle avait été éduqué en ce sens. Elle revint alors vers le reflet, se regardant longuement. Puis elle avoua tout bas à son reflet.

"Comment dire ... que je l'aime ?"
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Miroir de l'âme, reflet du coeur Left_bar_bleue32/40Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Invité Lun 08 Déc 2014, 18:18




En ce moment les journées de Lucie étaient bien remplies. A cause de travaux de rénovation de l’autre côté de la bibliothèque, le personnelle avait dû déplacer certain meuble. Quelques tables avaient étés amenées justement dans son champ de vison. Bien que les déménageurs étaient terrifiants à voir.  Sincèrement, elle ne savait pas de quel race ils étaient et elle n’avait absolument pas envie de le savoir. Heureusement, ils ne s’étaient pas trop approchés et avaient disparu directement leur tâche accomplie. La jeune fille redoutait leur retour, mais elle profitait du moment présent. Grace aux places assises, plus de monde passait devant elle. Des étudiants qui s’arrachaient presque les cheveux à cause d’un problème compliqué, au lecteur de bandes dessinées en passant par des chercheurs à la pile de livre compliqué qui était presque plus grande qu’eux, chaque personne qu’elle observait était différente.  Et même si leurs occupations ou leur style de lecture était semblables, chaque visiteur était de sexe, de taille, d’âge et surtout de race différente. C’était tellement intéressant à observer que les journées de la demoiselle étaient bien remplies.  Et le mieux était qu’il n’y avait personne pour la déranger en était trop proche d’elle.

Un matin, une femme à la peau sombre arriva le premier bien avant l’heure habituelle. Lucie ne savait pas exactement de quelle race l’inconnue venait mais elle était belle avec ses ailes et son uniforme lui allait bien.  Et cette femme semblait du même avis car elle s’admira un bon moment. Depuis le temps la mimic savait différencier les personnes qui regardaient leurs reflets de ceux qui observaient sa précieuse maison. Finalement la visiteuse vérifia que personne n’approchait. Quand le lieu fut complètement sécurisé, elle regarda Lucie. Puis elle commença à se parler à  haute voix.   Elle essaya de son mieux pour faire une déclaration à la mimic. Ou plutôt de dire son amour à un certain Theorem.  Dans un sens c’était terriblement  mignon. A chaque fois que le miroir voyait des couples se former,  c’était à chaque fois de beaux moments remplit d’émotions et d’amour. Pour une célibataire endurcie qui n’avait jamais connu ça, ce genre de situations romantiques ne pouvait que l’émouvoir.

Lucie se sentait un peu triste pour cette femme amoureuse. Aucun de ses essais ne semblait fructueux. Et l’inconnue parut complètement déprimée lorsqu’elle alla s’assoir pour regarder son livre. Mais elle ne tourna pas la page sur sa déclaration. Alors elle revient devant le miroir pour se voir encore une fois. Comme si la réponse allait apparaitre toute seule rien qu’en la prononçant, elle se demanda à elle-même comme pouvoir avouer ses sentiments.  La mimic sentit la détresse de ses mots. Voulant aider à concrétiser un amour qui semblait profond et forte de la solidarité féminine, elle décida de prendre son courage à deux mains et de lui répondre.

Avant tout Lucie rechercha dans sa mémoire les déclarations auxquelles elle avait déjà assistée. Puis elle fit une compilation de ce qui pourrait fonctionner de manière à faire une jolie phrase uniforme. Quand elle fut satisfaite de sa version, la mimic pris l’apparence de cette femme. Car oui, même si elle voulait lui être utile dans sa romance, elle n’allait quand même pas se montrer son sa forme humaine personnelle, il ne fallait pas pousser le bouchon trop loi. C’est donc en tant que reflet et copie conforme qu’elle se manifesta.  Elle commença d’une voie pas très rassurée, autant par le fait de parler à quelqu’un que pour le rôle. Elle avait également abaissée ses ailes comme son modèle l’avait fait quelques minutes auparavant.

-Theorem… J’ai quelque chose d’important à te dire...

Lucie se pencha un peu vers l’avant et saisit la main imaginaire d’un Theorm tout aussi fictif. En bougeant ses ailes d’emprunts ce rouvrir. C’est incroyable comme elles étaient difficiles à contrôler pour une néophyte sans modèle. Du coup elle laissa tomber et les laissa comme ça pour continuer. Cette fois en était plus sure d’elle, surtout qu’elle commençait à rentrer dans le personnage.

-...Je t’ai toujours aimé et je t’aimerais toute ma vie. Je ne peux pas vivre sans toi. S’il te plait reste à mes côtés pour toujours.

Lucie se releva normalement et laissa un peu de temps à l’inconnue d’assimiler cet exemple de déclaration. Mais pendant ces quelques secondes, elle réalisa la portée de ce qu’elle venait de faire et surtout à quel point c’était embarrassant. Même si ce n’était qu’un exemple et qu’elle ne connaissait absolument pas la personne à qui était destinée cette phrase, qui avait accessoirement 50 pourcent d’être fausse. Le reflet paniqua avant de s’incliner en signe d’excuse.

-Désolée.

Lucie retourna se cachée dans le fin fond de son miroir. La surface de l’objet retourna à la normal ainsi que l’image de l’inconnue.




Hrp: Donc pendant toute son apparition tu n’aperçois jamais la vrai forme de Lucie. Tu te vois juste bouger sans que toi tu ne le face vraiment

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Theorem & Ishtar Mar 09 Déc 2014, 12:46

Ishtar se serait attendu à ce qu'elle déprime un peu, se qu'elle était en train de faire, qu'elle lise un peu de poésie pour trouver de bonnes formulations et ce midi lui sortir enfin un dialogue encourageant et efficace sur ses sentiments envers sa Hyène de Guerre... Mais rien de tout ça ne vint. A la place, un évènement inattendu se présenta de lui même. Le miroir prit la parole sous forme de son propre reflet pour enfin dire ce qu'elle n'arrivait pas. Quelle grâce, avec une efficience rare qu'elle n'avait jamais atteint. Quelque chose de performant à souhait qui la laissa presque sur sa faim quand elle disparue par timidité. Ce miroir était exceptionnel et répondait à sa question la plus saugrenue : est-ce que quand elle le dira, ça semblera véridique ? Son reflet venait de le lui confirmer.

"Attend ! Revient ! ... J'ai encore tellement de choses à lui dire..."

Remettant son chapeau convenablement, replaçant quelques cheveux derrières ses oreilles longues et pointues bardées de piercings, elle s'approcha de la surface vitrée. Ce reflet... pouvait tout dire ce que son coeur n'avait pas dit à voix haute. Elle s'arrêta donc de nouveau debout le reflet avant de reprendre, s'éclaircissant la gorge et vérifiant une fois de plus l'absence d'oreilles tendues dans les parages. Doucement, elle fouilla dans sa poche et sortit une photo de son compagnon qu'elle pointa vers la surface du miroir. Il était bien représenté et elle savait très bien que ce cliché serait super pour les dons de photocopie de cette créature.

"Tu veux bien... Le faire apparaître que je lui parle ?"

Ce serait un entraînement parfait pour elle. L'avoir en reflet l'aiderait déjà à pouvoir bien discuter. Ca ne serait pas l'original, c'est vrai, mais elle pourrait quand même s'en accommoder. L'occasion se présentait et, même si c'était juste un reflet, elle ajusta sa tenue et refit correctement son décolleté pour être à son avantage.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Miroir de l'âme, reflet du coeur Left_bar_bleue32/40Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Invité Mar 09 Déc 2014, 18:48



Lucie aimait bien les fins heureuses mais pas à ce point. A cet instant précis elle regrettait presque d’avoir essayé de l’aider. C’était tellement gênant en plus d’avoir grillé sa couverture… Résultat, l’amoureuse en herbe souhaitait que la mimic réapparaisse. Forcément un reflet qui bouge tout seul c’était tellement peu commun.  Mais Lucie n’en avait plus envie et ne redonna plus de signe de vie. Le miroir était redevenu normal comme si rien ne s’était jamais produit. Sur le moment, elle s’en fichait complètement que l’inconnue avait des choses à lui dire.  Tout ce que le meuble  voulait c’est de se remettre de sa terrible expérience dans son coin. Elle ne regarda même pas cette femme se refaire une beauté. Ne recevant aucune réponse, l’inconnue allait finir par s’en aller après son entrainement. Le reflet lui avait montré un exemple, elle n’avait plus cas le suivre. A part si cette démonstration n’avait pas été convaincante, ce qui était un autre problème.

Finalement, son visiteur s’approcha très près, Lucie le savait avec le volume de sa voix.  C’était une simple demande. Elle voulait que Lucie « le » face apparaître. Le sujet en question devait à tous les coups être le fameux  Théorème. Après une minute de réflexion, la mimic accepta de l’aider. Elle était déjà mêlée a cette histoire, autant aller jusqu’au bout. Dissimulée par sa maison, elle observa la photo devant elle.   Il lui fallut  une minute supplémentaire pour l’analyser.  Theorem était une personne aux cheveux rouges feu avec un joli kimono vert. L’imitatrice jugea la taille de cette personne par rapport aux objets présents sur l’image.  Finalement, elle se décida de la manière de le faire apparaître. En veillant à bien ajuster les couleurs le prétendant apparut derrière  la femme en noir.

Lucie était fière d’elle sur ce coup-là.  C’était comme si l’originale arrivait de derrière sa connaissance pour de vrai. En jouant sur les effets de lumières provoquées par la luminosité de la pièce, c'était identique à une personne de chair et d'os. A par peut-être le mouvement qui était copié sur une personne lamda de la taille supposée du sujet. Du coup la démarche n'était peut être pas parfaitement identique. Mais avec seulement une image, c'était le mieux qu'elle sache faire. Cela ne durerait qu'une ou deux secondes donc l'inconnue ne le remarquerait peut-être pas. La mimic voulait trop voir si cette femme allait se retourner pour voir si le garçon était vraiment là.  Bon si elle le faisait vraiment elle serait surement déçue car il n’était pas vraiment là. C’était simplement le reflet de l’être cher qui avançait derrière le sien.  Finalement il remplaça celui de la femme en silence. L’imitation était maintenant en place, prête à servir de modèle d’entrainement avec évidement le miroir comme spectateur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Theorem & Ishtar Jeu 11 Déc 2014, 10:23

Ishtar prit donc son courage à deux mains face à ce reflet. Ca ressemblait pas mal à son compagnon. Ses joues s'empourprèrent alors qu'elle semblait prête à détaler au moindre son suspect. Puis bien vite le comment et le pourquoi tombait un peu en désuétude. Elle avait là l'occasion en or de le lui dire comme s'il était là. Ishtar pouvait le faire et devait le faire, sinon tout ses efforts seraient vains et inutiles. En quelques minutes de réflexion, formulant inlassablement les mots dans sa tête, la dragonne s’apprêta à le dire, même si ce n'était qu'à cette image. Mais les mots ne parvenaient pas jusqu'à elle. Pourquoi ça ne sortait pas ? Courage ! Elle pouvait y arriver... Même si son paternel lui avait formellement interdit les effusions de joie et même si la vie l'avait privé du bonheur saint, de la joie parfaitement naturelle... C'est lui qui avait fait d'elle une handicapée des sentiments, mais ça ne voulait pas dire qu'elle pouvait être incompétente.

"Theorem... J"
"Oui Ishtar ?"


L'inattendu... La dragonne se figea net en se tournant un peu sur le côté, voyant alors Theorem qui rangea un gros livre sur les cornemuses. Tenir une lutherie demandait pas mal de documentation et le matin il rapportait les bouquins empruntés la veille. Ishtar le regarda, toute gênée. Reflet ou véritable image... allait-elle le lui dire ?...

"Tu voulais me dire quelque chose ?"

Nouvelle question assassine. Ishtar se sentait de plus en plus démunie alors qu'elle replaça ses lunettes sur son museau. Le pire était donc à venir certainement... Le lui dire. Elle pouvait le faire ! Elle devait remporter cette victoire sur son père ! Gagner la guerre contre son traumatisme ! Oui ! Elle y allait ! Elle allait le faire !

"Oui, je voulais te dire que... ce léger maquillage ne te va pas du tout ! C'est trop négligé. Je ne veux pas que tu t'appliques si peu..."

Et elle décampa comme si elle avait un truc à faire. Theorem resta un peu en plan avant de se rapprocher du miroir, s'examinant très proche. Son très léger gloss sur les lèvres ou le khol fin qui faisait le tour de ses yeux était-il trop voyant ou pas assez bien ? Même s'il savait reconnaître quand sa compagne était juste angoissée et paniquée, se cachant derrière son agressivité et des reproches.

"Mais qu'est-ce qui a bien put t'arriver pour être aussi piquante ?..."

Face au miroir, Theorem s'arrêta une seconde et replaça son masque bicolore comme s'il avait voulu cacher son visage "mal maquillé" comme semblait lui dire Ishtar. Mais une fois le masque sur le visage, sa perception surnaturelle lui indiqua soudainement d'une aura magique dans ce miroir et de l'emprunte fantomatique d'une entité à l'intérieur de ce miroir. Theorem passa doucement sa patte de hyène dessus avant de sourire sous son masque.

"C'est avec toi qu'elle parlait ?..."
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Miroir de l'âme, reflet du coeur Left_bar_bleue32/40Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Invité Jeu 11 Déc 2014, 17:56


La femme ne s’était pas retournée. Sur le coup, Lucie était un peu déçue son illusion n’était pas assez au point  pour la faire réagir. Ou alors c’était parce qu’elle était au courant à la base…  La mimic réfléchirait à la question plus tard. Pour le moment un évènement beaucoup plus intéressant venait de se produire. Le Theorem original arriva vraiment dans le dos de l’inconnue.  Comme cette dernière était trop concentrée sur l’illusion, elle ne l’avait pas remarqué. Evidement pour garder la surprise, le miroir avait effacé le véritable reflet.  De cette façon, elle pourrait faire sa déclaration si difficile à l’être aimé et il l’entendrait. C’est moins glamour que dit les  yeux dans les yeux, mais c’est le résultat qui compte.

Pendant que le garçon rangeait un livre, sa prétendante commença à s’entrainer. Mais en entendant son nom, il se tourna vers le miroir. Lucie fit disparaitre immédiatement son faux reflet et replaça l’original dès qu’elle remarqua le début du mouvement.  L’échange entre le virtuel et le réelle ne se remarqua même pas. En plus elle n’avait pas envie de se faire trouver par deux personnes de moins de 30 minutes. Sa réputation de meuble en dépendait presque. Si elle n’arrêtait pas de papoter avec des gens elle n’en serait plus vraiment un. De plus sa tranquillité d’observatrice risquait d’être réduite. La mimic s’installa bien à l’abri des regards et retrouva son statut de décoration murale pour mieux observer la réaction de la dénommée Ishtar. En même temps, elle leur laissa un semblant d’intimité de couple. Ben qu’elle ne perdrait pas une miette de leur conversation.

L’apparition soudaine de l’original avait complètement pétrifiée la femme.  Le garçon lui demanda simplement la suite pour la faire revenir à la réalité. Ishtar commença donc à parler.  Elle commença à peu près comme l’exemple de son faux reflet.  Elle laissa une seconde de suspense, Lucie attendit impatiemment la suite.   Allait-elle enfin assister à une déclaration romantique et à la fin heureuse pour laquelle elle s’était manifestée ? La jeune fille attendait beaucoup de sa disciple d’une minute.  Alors sa déception n’en fut que plus grande lorsque que la femme se dégonfla. A la place de la belle scène dégoulinant d’amour limite un peu niaise digne des plus grands romans à l’eau de rose que le miroir avait imaginé, elle critiqua l’apparence de son compagnon avant de s’enfuir.  Pour en avoir fait l’expérience, Lucie s’avait à quel point ces mots pouvaient être gênant, cela l’était surement encore plus devant la personne concernée… Mais elle avait été vraiment méchante…

Le garçon abandonné s’approcha à son tour du miroir. Vu de près, Lucie comprenait pourquoi son illusion n’avait pas fait réagir Ishtar comme elle le souhaitait. Theorem était  un peu plus grand que ce qu’elle avait estimé.  Il avait l’air triste après la réaction excessive de sa connaissance.  Finalement il mit un masque noir et blanc sur son visage. Pourtant, elle ne le trouvait pas mal maquillé. C’est vrai que le tout était léger, mais cela mettait son visage en valeur tout en le laissant naturelle. Ou alors la mimic avait de mauvais gout en maquillage… Ce qui était possible aussi puisqu’elle n’en mettait jamais.  Une fois son visage caché, son attitude changea.  Il toucha la surface du miroir à l’ endroit exacte où se trouvait normalement la demoiselle. Celle-ci frissonna. Seuls ses coussinets l’avaient frôlé. Mais ce contact soudain lui avait fait peur en plus d’avoir presque salit sa précieuse maison.  En combinaison, il lui avait directement et explicitement adressé la parole.  La question n’avait laissé aucun doute à Lucie sur ce sujet. Elle ne savait absolument pas comme ce type avait fait alors qu’elle était certaine que son camouflage était parfait. Le fait était  qu’il l’avait découverte tout seul. Par conséquence, elle n’avait plus de raison de le regarder en silence.

C’est…c’est bien moi.

Lucie n’en dit pas plus à ce sujet.  Surtout qu’elle ne savait pas ce qu’elle pouvait ajouter d’autre. La mimic n’était pas à l’aise. Lorsqu’elle avait pris le contrôle du reflet d’Ishtar elle ne l’étai as non plus. Mais cette fois c’était pire. Elle avait l’impression qu’en face de ce garçon, elle ne pouvait se cacher nulle part et elle détestait ça. Car dans ces conditions c’était vraiment elle qu’il observait et cela la gênait beaucoup.  Elle finit par demander ce qui la préoccupait le plus.

Tu…comment…m’as-tu…trouvée… ?

Lucie ne parlait pas fort, juste assez pour que lui seul pouvait l’entendre. Il ne manquerait plus qu’un passant la remarque aussi. Si cela arrivait elle ne s’en sortirait jamais.  Ne pouvait-on pas la laisser tranquille et seule chez elle ? Ce n’était pas trop demander. Alors comme l’avait-il trouver ? Pourquoi lui parlait-il aussi ? Qu’est-ce qu’il lui voulait ? Tant de questions que la jeune fille se posait. Et presque autant de phrase qu’elle n’arrivait pas à dire…


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Theorem & Ishtar Ven 12 Déc 2014, 11:14

Theorem avait découvert la mimic cachée dans ce miroir, mais il ne fallait pas non plus tirer de conclusions trop hâtives pour Lucie. Certes il l'avait ressentie mais de là à la voir totalement ce n'était pas encore ça. Sa Perception avait été aiguisée jusqu'à devenir plus tranchante que le fil de son épée. Il avait fait d'énorme progrès avec drogues et autres produits, en plus d'une magie surpuissante. A ça, il répondit simplement.

"Mon masque est particulier. Il m'a permit de te percevoir. Ecoute, ce sera notre secret, je ne le dirais à personne."

Ainsi, même s'il avait sentit sa présence, il serait le seul à savoir. Il garderait tout pour lui. Après tout, si elle cherchait la tranquillité et le calme, c'était normal qu'elle ne souhaite pas qu'on la pointe du doigt. En douceur, il prit un chiffon à poussière laissé par le nettoyeur et commença à frotter la surface du miroir pour enlever la légère trace de patte qu'il avait mit. Simple question de respect histoire de bien faire les choses.

"J'ai bien envie de savoir comment Ishtar en est arrivé à être aussi agressive... Mais je me doute d'un truc..."

La Hyène de Guerre posa le chiffon à côté. Il désirait deviner ce qui s'était produit et il ne lui fallut pas longtemps pour en venir à une conclusion logique.

"Nous avons eut une petite scène de ménage hier... Elle n'était pas parvenue à me dire qu'elle m'aimait et s'est braquée. J'imagine que... tu l'aidait à passer à l'acte ?"
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Miroir de l'âme, reflet du coeur Left_bar_bleue32/40Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Invité Ven 12 Déc 2014, 15:47



En fait Theorem était très gentil. A cause de son masque, le garçon avait pu trouver Lucie. Mais il annonça même qu’il garderait le secret de sa présence. Il accompagna ces doux mots par un geste encore plus important pour elle. Il prit un chiffon propre et nettoya la fine trace qu’il avait laissée. Elle ne savait pas ce que sa parole valait. Mais parce qu’il n’avait pas l’intention de lui faire du mal ou de troubler sa tranquillité, elle lui accorda le bénéfice du doute.

Merci

Lucie était plus rassurée qu’avant. Et elle commençait à se détendre. Le miroir ne se montra pas réellement pour autant. Mais au moins, comme elle n’était que perçue et pas directement visible, elle se sentait capable de faire une phrase complète du premier coup. Finalement Theorem repris la conversation. C’est vrai qu’Ishtar avait été particulièrement violente dans ses propos à l’égard du garçon. Donc c’était parfaitement normal qu’il se pose la question du pourquoi. La demoiselle avait bien une petite idée sur la question. Sauf qu’elle ne savait pas si elle pouvait en parler ou non. Dans le doute, elle ne dit rien. Si la femme apprenait que la mimic parlait de son entrainement sans que sa cible en parle d’abords, qui sait ce qu’elle lui ferait. L’amoureuse en herbe était attendrissante pendant ses essais mais effrayante lorsqu’elle avait critiqué le maquillage… Et l’imitatrice n’avait absolument pas envie de voir ce dont elle serait capable si elle la mettait réellement en colère. Son interlocuteur avait lui aussi sa petite idée. C’était impressionnant de voir comme il connaissait bien sa compagne. Après une dispute de couple, il avait compris que sa partenaire ne pouvait pas lui avouer ses sentiments. Il devina également que le miroir devait servir d’entrainement. Par conséquence, elle pouvait bien le lui dire. Il l’avait compris tout seul, cela ne servait à rien de le lui cacher.

Oui, même si cela n’a pas fonctionner. Son entrainement n’était pas très avancé et l’apparition de l’original a dû être trop rapide. C’était un échec total. Mais ne t’inquiète pas, ton maquillage n’est pas aussi horrible que ce qu’elle a dit. Il te va même plutôt bien.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Theorem & Ishtar Sam 13 Déc 2014, 09:28

Theorem était content d'apprendre que son maquillage était quand même apprécié par quelqu'un. Ce n'était jamais simple de se maquiller juste un peu, sans excès, sans trop en faire. Juste la dose qu'il fallait histoire d'avoir de belles lèvres brillantes et d'avoir les yeux bien plus embellit par un contour noir. Pour le coup, il sourit au miroir même si ça ne se voyait pas trop sous son masque de Hyène. A le place, il s'inclina respectueusement avant de reposer le chiffon sur le bureau le plus proche où il l'avait prit.

"Merci du compliment. Et pas d'inquiétudes pour Ishtar. Je ne prend pas sa critique au premier degré. Elle finira par se calmer et un jour nous reparlerons de cela plus sereinement. Elle n'a pas été éduquée à comprendre l'amour... Mais je sais qu'elle le ressent. C'est l'essentiel, qu'elle me le dise est secondaire."

C'était ça aussi l'amour, accepter les petits défaut des autres... et ne pas leur en tenir rigueur. Ils s'étaient mariés et elle n'avait jamais eut besoin de lui dire qu'elle l'aimait. Theorem était au dessus de ces simples mots. Se perdre dans le regard mauve de sa belle dragonne lui suffisait pour comprendre tout son amour pour lui. Elle faisait aussi beaucoup d'efforts de son côté pour réussir à lui dire carrément qu'elle l'aimait. Mais Ishtar était maladroite dans ça et ratait toutes ses déclarations amoureuses... Fiasco sur fiasco. Mais il ne lui en voulait pas.

"Enfin, je dois avouer que je trouve la race des mimics très très intéressante. Je connaissait la version coffre et la version poubelle qui est un de mes alliés, mais... Miroir je ne connaissais pas. Tu dois voir tellement de choses ici... Et le temps ne te laisseras aucune cicatrices comme nous. C'est exceptionnel."

Curieux de tout, Theorem voulait en apprendre d'avantage sur Lucie et pour la peine, il se disait qu'il n'était pas possible de parfaitement faire connaissance sans se présenter d'abord. Il s'inclina donc doucement.

"Je me nomme Theorem, Luthier et Hyène de Guerre du Dualisme Eternel. Et toi ?"
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Miroir de l'âme, reflet du coeur Left_bar_bleue32/40Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Invité Lun 15 Déc 2014, 18:42



En fait il n’en avait rien à fait si Ishtar ne lui disait pas ouvertement qu’elle l’aimait ? Il ne prend pas en compte ses remarques et tout ce qu’il compte c’est qu’il sache ce qu’elle ressent sans même l’avoir entendu ? Lucie trouvait cela étrange. Bien qu’elle ne comprenne pas grand-chose à ce genre de sentiments, de ce qu’elle avait vu la majorité des couples se disait tout le temps des mots d’amour mielleux et souvent niais. Donc ce type d’amour était en quelque sorte rafraichissant à observer. Même si la mimic trouve cette situation assez triste pour Theorem. Le garçon était gentil et ne méritait pas de vivre dans le doute de savoir s’il s’était trompé ou non.

Le garçon ne resta pas plus longtemps sur ce sujet et préféra parler des mimics. Il connaissait évidement la version coffre, l’objet le plus commun et emblématique de sa race. Il connaissait également une poubelle. C’est vrai que c’était un objet pratique pour les collectionneurs mais Lucie n’aurait tout simplement pas pu. La récolte d’une poubelle se résumait majoritairement à des déchets et elle n’imaginait même pas l’odeur. Enfin chacun son mode de vie. En tout cas, il comprenait parfaitement tous les avantages d’être un miroir. Par contre elle ne jugea pas utile du lui préciser sa plus grande faiblesse et désavantage : sa fragilité et sa capacité à se briser, et donc mourir, pour un rien en dehors de son objet. Finalement il termina par une présentation, même si la demoiselle savait déjà son nom. Il était donc un luthier et un guerrier. Naturellement, il voulait en savoir plus sur Lucie. Après réflexion, elle jugea qu’il n’y avait pas de mal à discuter un peu.

- Je suis Lucie, imitatrice, verrière et bien sûr miroir de la bibliothèque.

La jeune fille décida continua la discussion. Lucie voulait absolument savoir s’il ne voulait pas connaitre les sentiments d’Isthar. Cette affaire la perturbait en quelque sorte. Alors elle redemanda au garçon pour être certaine.

- Mais ça ne t’ennuie vraiment pas de ne pas connaitre avec des mots les sentiments que tu supposes vrai ?

Soudain une idée germa dans son esprit. Une solution étrange pour avoir la fin heureuse et romantique que la mimic voulait tant. Lucie pensait le cacher chez elle le temps qu’Isthar revienne pour continuer son entrainement en suspend. Après elle le relâcherait au bon moment et leur amour mutuel pourra naitre au grand jour sous le regard bienfaisant de leur cupidon d’un jour. Bien sûr, cela impliquait des risques. Lucie devait faire venir le garçon de son côté. Donc il connaitrait son monde et elle. Bon cela ne ferait qu’agrandir le secret qu’il devra porter… Mais il était également un guerrier. Et pour avoir réussi à la trouver même avec un accessoire, c’était surement un combattant très puissant. Le plus dur serait donc qu’il se laisse enfermé de son plein gré. Car le miroir ne se sentait pas du tout assez fort pour le faire de force. Par conséquence, elle proposa tout simplement son idée.

- Dis-moi, n’aimerais-tu pas voir une facette d’Isthar que tu ignores ? N’aimerais-tu pas entendre les sentiments qu’elle cache au fond de son cœur ? Si tu le désire je peux t’aider à les connaitre. Je peux te faire venir à mes côtés dans mon miroir. Mais j’aimerais que comme le fait que je sois un mimic, tu gardes pour toi ce que tu verras à l’intérieur. Qu’en penses-tu ?

Theorem allait-il avoir assez confiance pour se laisser entrainer par un objet ? Lucie avait-elle été assez convaincante pour qu’il accepte sa proposition ? Seul le garçon pouvait répondre à cette question. La mimic se contenta d’attendre patiemment. de toute façon, une minute ou deux ne représentait absolument rien pour elle.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Theorem & Ishtar Mar 23 Déc 2014, 12:23

Les mots de la mimic miroir le faisait réfléchir. Il pouvait vraiment aller dans l'envers du décor ? Se cacher de part le miroir et s'offrir le luxe de l'entendre dire qu'elle l'aimait sincèrement ? Il devait donc faire le premier pas et passer cette surface vitrée avec l'aide de sa nouvelle amie. Ca ne semblait pas sorcier et il avait bien envie de passer le cap et de voir ce qui se tramait de l'autre côté, voir ce qu'il y avait là-bas. Doucement, il s'approcha de ce dernier avant de sortir sa montre à gousset. A l'intérieur, il voyait la distance entre lui et Ishtar et pouvait voir qu'elle se rapprocherait. Il appuya sur le bouton d'appel pour qu'elle se sente de venir ici. Après-tout, elle avait certainement envie de poursuivre son entraînement. La hyène se tourna alors vers le miroir.

"Bien sûr, ce serait un grand honneur de pouvoir passer ta porte et de voir ton monde reflet ! Comment dois-je faire ?"

La question était légitime. Il se doutait que simplement toucher le verre ne suffirait pas et il obéirait aux moindres demandes de cette mimic pour passer l'horizon des évènements et atterrir dans un monde inversé où il pourrait scruter la dragonne lui dire des mots doux qu'il n'avait pas eut le luxe d'entendre. A la place, il se positionna devant le miroir et regarda sa montre à gousset. Ishtar se rapprochait de là où il était, ça ne serait pas long avant qu'elle ne revienne dans la bibliothèque. C'était l'occasion ou jamais.

"Allons-y, Lucie. Je me laisse guider."

Après tout, il n'avait guère le choix et il voulait absolument nourrir sa curiosité. Tout ceci était une chance inouïe, il ne voulait pas la rater.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Miroir de l'âme, reflet du coeur Left_bar_bleue32/40Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Invité Lun 09 Fév 2015, 16:18




Son plan « Entrainement de déclaration amoureuse qui n’en est pas un » pouvait officiellement commencer.  Théoreme avait accepté de se faire enlever de son monde de son plein gré.  Comme il l’avait dit, c’était évidemment un honneur de venir la voir chez elle.  Surtout qu’elle avait très peu de personne qui arrivait jusque-là. Dans tous les cas, la coopération totale de l’homme l’arrangeait énormément.  Le faire entrer serait tellement plu facile. Lucie sourit lorsqu’il demanda la marche à suivre.

- Tu n’as pas grand-chose à faire. Vient devant moi. Puis quand tu es prêt d’y le moi et je te ferais entré. Par contre évite de bouger d’accords.


Pendant que le garçon se mettait en place et se préparait à venir dans son monde, Lucie en faisait de même. C’était son idée de le faire venir pour voir son histoire d’amour et son happy end larmoyant. Sauf qu’elle n’était encore totalement préparée mentalement.  Rapidement, elle envoya les papiers de son dernier gouté dans une corbeille à l’autre bout de chez elle.  La mimic n’avait pas vraiment prévu de visite et n’avait donc pas spécialement fait de ménage.  Enfin c’était trop tard maintenant.  Elle vérifia également son apparence et remis une mèche de cheveux en place.

Finalement elle reçut le feu vert de sa cible. Elle inspira profondément avant de se lancer. Sa main traversa le miroir pour l’attraper. Puis elle le tira à l’intérieur rapidement en s’aidant de son pouvoir de lévitation pour qu’il passe facilement.  Finalement  elle relâcha sa cible pour le déposer en douceur et sur ses pieds pas trop loin. En réalité la traversée s’était effectuée très vite.  Si une personne extérieure avait vu ce qui venait de se passer, il aurait simplement vu une hyène  se faire aspirer par le miroir en quelques secondes.  L’endroit où se trouvait Theoreme précédemment était devenu totalement vide,  comme s’il n’avait jamais été présent. Lucie fit face à son invité avec un sourire.

- Bienvenue chez moi.

La demoiselle était plus sure d’elle. Au moins à l’intérieur de chez elle rien ne pouvait lui arriver.  A part de l’extérieur, mais comme le garçon était enfermé avec elle, il ne comptait pas. Sauf si elle le faisait sortir, il ne pourrait pas l’attaquer  son miroir.  Maintenant il ne restait plus qu’à attendre Ishtar. La mimic ne savait pas quand elle arriverait et elle n’avait pas vraiment réfléchit à ce détail. Après tout, elle avait tout son temps.

- Je t’en prie installe-toi. Tu veux quelque chose à boire ?

Depuis combien d’année n’avait-elle pas eu d’invité… Elle ne s’en rappelait plus. Au moins Lucie n’avait pas oublié comme recevoir un…Ami ? Theorem partageait son secret, donc il pouvait éventuellement être considéré comme tel ou une connaissance.  Soudain, elle se souvient d’une consigne importe.

- Ah oui. Tu pourrais éviter de parler trop fort pendant que tu ici ? Surtout près de la fenêtre.

Lucie désigna la surface de son miroir. C’était par là qu’était entré le garçon. Mais  actuellement, il ne pouvait pas être considéré comme une porte. A travers, on voyait le couloir de la bibliothèque où se trouvait Theorem. La demoiselle continua de parler sans s’arrêter.

- Nous sommes toujours dans une bibliothèque. Et surtout lorsqu’Isthar arrivera de ne rien dire. Cela risquerait de gâcher notre plan.




Hrp: Désolée du retard

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Theorem & Ishtar Mar 17 Fév 2015, 12:52

Theorem se mit à l'aise après avoir visualisé l'intérieur du domaine miroir de Lucie. C'était très intéressant et du coup, le Haiena préféra parfaitement s'en tenir aux règles de la mimics et rester éloigné du miroir en espérant que ça suffirait. Il y avait assez de choses à faire mais avant même que Theorem ne commence à s'intéresser à quoi que ce soit en profondeur, il se tourna plutôt vers le miroir car Ishtar ne tarda pas à arriver. Elle avait reçut l'appel de Theorem par la montre à gousset, mais ne le trouvait pas dans les parages. Cherchant du regard, la dragonne se rapprocha du miroir en constatant qu'elle était seule.

"Tu es toujours là ?... J'ai du temps, alors si on peut reprendre notre conversation, ça me plairait beaucoup."

Alors que la dragonne attendait devant la surface vitrée, Theorem posa son doigt sur ses lèvres, signe qu'il resterait silencieux comme elle lui avait demandé. A Lucie de faire opérer sa magie et son talent alors que le jeune Haiena resta en retrait, spectateur et friand de ce qui allait se passer sous ses yeux.

"Tu vas faire apparaître encore Theorem ?..."

Dit-alors la dragonne un peu inquiète et timide. Ce n'était pas simple pour elle d'anticiper parfaitement ce genre de réaction. Ces sentiments là lui étaient normalement inconnus.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Miroir de l'âme, reflet du coeur Left_bar_bleue32/40Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Miroir de l'âme, reflet du coeur Empty Re: Miroir de l'âme, reflet du coeur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum