My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-42%
Le deal à ne pas rater :
Lit cabane enfant ELIAH – 90 x 190 cm – Bois pin massif
69.99 € 119.99 €
Voir le deal

Il est temps de connaitre d'autres pointes !

2 participants

Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Ven 09 Jan 2015, 15:18

Eh bien... Voilà que j'étais dans une situation des plus délicates, et je devais en remercier une personne en particulier, sans doute l'instigateur de tout ceci, que je me jurais de faire payer par la suite. Seif... Mon petit frère et j'étais loin de m'y être attendu. Mes parents, je savais de quoi ils étaient capable, entre l'exubérance excessive de mon père, et le calme malsain de ma mère, et même si leur arrivée au donjon m'avait pris au dépourvu, j'étais prêt à y faire face en dépit des années de séparation, mais lui... C'était juste un jeune skald ! Certes, ces individus avaient été durant des siècles les espions des terres du nord ainsi que d'efficaces informateurs, d’âpres commerçants et de redoutables assassins, mais désormais, bien que bénéficiant d'un respect plus grand aux égards de leurs exploits passés, ils n'étaient guère plus que des ménestrels ou des troubadours tels ceux arpentant Amessa ou Emoulin, et il paraissait que c'était bien cette voie que mon frère avait emprunté. Après tout il était encore plus malingre que je ne l'étais au regard de notre père dans ses effets nul poignard ou arc court, dans ses textes nuls codes mystérieux, simplement de quoi écrire ses textes et une poignée d'instruments divers, rien de bien menaçant en soit, non ?

Et bien j'avais tort... Car je ne sais comment il semblait avoir eu vent de ma pitoyable performance en matière de danse sur le navire d'Ishtar, peut être par l'intermédiaire de Felina, et il n'avait pas tardé à venir me voir, scandalisé que je ne sache pas faire une chose aussi "simple" que cela. Ce à quoi j'avais répondu, bien sûr, que si, après tout c'était la danse festival du village d'où nous venions que j'avais dansé, ce qui n'eut cependant pour effet que de le faire rire aux éclats. Rire face auquel je restais silencieux car je ne pouvais en aucunement le blâmer pour cela, après tout il était vraiment que non seulement ma maîtrise même de cette danse était approximative, mais en plus cette dernière était bien loin d'être des plus harmonieuses pour tout dire. Quoi qu'il en soit il cessa rapidement de rire déclarant que même notre père dansait mieux que ça, mais que, surtout, il comptait bientôt jouer une carrière musicale au donjon et qu'il ne voulait pas être ridiculisé par mes piètres mouvements de danse si je venais à danser sur ses morceaux.

Pour être honnête de telles préoccupation me paraissaient bien futile. Bien sûr, c'était mon frère et je l'appréciais, mais ces derniers temps je déployais tout mes efforts à agir en sorte de rendre le monde meilleur qu'il s'agisse d'entraîner les autres individus qui prendraient part à ce changement ou d'agir directement et le peu de temps qui me restait je le consacrais à mes enfants et cela il le savait pertinemment ! Cela ne m'empêcha ps pour autant de le lui répéter une fois encore, appuyé par mon démon qui de toute façon semblait vouer une certaine hargne à la danse... Seulement Sief semblait s'être attendu à cela et vint avec un argument sur lequel je ne pouvais que lui donner raison. Mon petit frère me connaissait bien, probablement mieux que quiconque en vérité, et ainsi jouant sur sa connaissance du fait que la peur était une de mes meilleures armes, même quand je me battais pour de justes causes, or danser de façon aussi misérable ne pouvait que nuire à mon image terrifiante, certains récits amusants courant d'ailleurs déjà au donjon en dépit de ma sinistre réputation. Je savais qu'il disait vrai, car ces récits je les avais entendu, bien que je n'y avais pas prêté une grande attention ! Bien sûr j'aurai pu rétorquer que je ne comptais de toute façon pas danser de si tôt, mais cela aurait été une certitude bien sotte de ma part, non seulement parce que je ne savais pas quand Felina pourrait bien de nouveau m'y contraindre, mais aussi parce que si je pouvais avant compter sur d'autres individus pour s'occuper des mondanités lors des infiltrations il était fort probable qu'en tant que seul humain dans l'ordre à ce jour je sois amené à devoir, pour simple exemple, danser dans un bal donné par un noble, et il n'y avait dès lors pas meilleure façon de se faire remarquer que d'être le seul à ne pas savoir danser.

Enfin, j'avais tout de même côtoyé assez mon frère pou savoir qu'il ne lâcherait as le morceau et puis bon.... Faire quelque petits pas de danse cela devait s'apprendre facilement non ? Ce n'était après tout rien d'autre que du positionnement, comme en combat, sans le poids des armes et sans adversaire auquel on devait faire face ! Ainsi, je finissais par lui donner raison, ce qui accrut sur le champ on enthousiasme alors qu'il me disait avoir déjà contacté un professeur de danse, qui était d'accord pour me donner un cour particulier dès demain au théâtre, histoire que je ne me ridiculise pas devant ses élèves... Tout cela était décidément trop bien planifié pour être innocent, et face à son visible amusement je me demandais vraiment si Sief n'avait pas un autre plan derrière la tête, une idée qui se confirmait alors qu'il m'assurait de la discrétion de mon formateur...

Mais maintenant que j'avais donné mon accord il me serait délicat de m'y soustraire...Et si malgré tout je l'aurai voulu j'en aurai eu grand peine, Sief en ayant informé mes parents qui dès le lendemain me poussèrent expressément d'y aller, mon père m’exhortant à grand coup de "brindilles ne sachant même pas tourner sur elle même", pour que finalement ce soit mon frère qui me mène au théâtre, dont j'ouvris néanmoins la porte avant de m'avancer... Et me rendre compte du machiavélisme de mon frère.

Ainsi je faisais désormais face à Lexi, vêtu aussi légèrement qu'à son habitude, en train de visiblement s'étirer, en plein milieu du théâtre désert. Je devais avouer que le véritable métier de Lexi, quand elle n'aidait pas l'ordre, m'était complètement sorti de la tête, me revenant désormais avec autant de violence qu'un coup de poing. Danseuse professionnelle...Et professeur de danse à ses heures perdues... Pour être honnête, la voir en vérité me faisait plaisir, non seulement parce que je l'appréciais lorsqu'elle se montrait sous son vrai jour, mais aussi parce que j'étais certain que Sief ne m'avait pas menti quant à la "discrétion" de Lexi, mais dans tout cela quelque chose me perturbait. Était ce vraiment un hasard que Sief se soit adressé à Lexi pour m'apprendre à danser ? Alors qu'il ignorait vraisemblablement l'existence de l'ordre ? Ou bien même était ce elle qui avait demandé à Sief de m'amener à elle ? Si c'était le cas ses motivations me semblaient obscures. Certes, je l’appréciais, mais je savais aussi avoir le don de l'exaspérer autant que de lui plaire alors que je la poussais à faire face à ses défauts et ce n'était pas non plus comme si, de par la taille réduite de l’ordre, nous ne discutions pas fréquemment dans le cadre de ce dernier, et parfois même nous retrouvions de la même façon que lors de son épreuve, chez moi alors que je lui racontais mes histoires, alors... Pourquoi ?

*... T'es vraiment un benêt...*

... Moi qui m'était attendu à des remarques acerbes à l'encontre de mon frère et de Lexi au vu de la répulsion évidente que mon démon avait à l'égard de la danse, bien qu'il s'amusait en vérité grandement à me voir me démener en la matière, je fus un peu pris au dépourvu par son commentaire. Était il aussi dans la confidence, sans que je n'en sache rien ? Voilà qui était peu probable. Enfin de toute façon, maintenant que j'étais là je ne pouvais plus fuir alors autant me soumettre à mon sort. Ainsi, je jetais brièvement un regard en coin à mon frère qui n'était pas parti, au contraire il s'était mis près d'un mur et avait commencé à préparer son luth, visiblement ce serait lui le musicien dont les notes accompagneraient mes pas maladroits, en espérant que les premières soient plus juste que les seconds. L'instant d'après mon regard se retourna vers Lexi, vers qui je finis par tendre la main en m'inclinant.

"Puisqu'il semblerait que je n'ai plus trop le choix... Eh bien.... Que dois je faire pour commencer la leçon, professeur ?"

J'aurai pu la saluer courtoisement, manifester un semblant de plaisir à l'idée de la voir, mais au lieu de cela je prenais la parole avec un formalisme exagéré... Mais qui fut néanmoins accompagné d'un léger sourire sur la fin, ne doutant pas un instant, la connaissant, qu'elle apprécie cette situation de maître-élève, cette position où elle serait dominante, surtout face à un individu qui ne cessait de lui faire la leçon... Quant à moi j’étais surtout curieux et amusé de voir comment elle allait exactement réagir !


Dernière édition par Engar le Mar 20 Jan 2015, 17:21, édité 1 fois
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Lun 19 Jan 2015, 18:45

Lexi ne s'était pas attendue à ça. Mais alors pas du tout ! Sief, c'était ainsi qu'il s'appelait... Le jeune frère d'Engar, déboulé fraichement au donjon avec le reste de sa famille. Bien sur, elle avait entendu la nouvelle depuis plusieurs jours déjà, tout comme la quantité de rumeurs qui en avaient découlé, toutes aussi loufoques les unes que les autres, mais elle n'y avait pas vraiment prêté attention. Elle faisait partie de l'Ordre à présent, elle côtoyait même Engar régulièrement, et n'avait pas besoin de ça pour apprendre à le connaitre. L'humain était toujours source d'agacement pour la fée, ne sachant toujours pas vraiment si sa compagnie lui plaisait ou non. Cela dépendait des moments... Mais ne l'empêchait aucunement de se faufiler dans son misérable appartement pour venir écouter ses histoires avec la plus grande attention. De très rares moments où elle ne parlait pas, mais restait silencieuse, sans l'interrompre de ses stupides réflexions ou autre moqueries.

Elle avait donc fait la connaissance du jeune Sief, humain pas trop pénible, qu'elle avait épargné en s'efforçant de rester polie. C'était bien parce que c'était le frère de son supérieur ! Mais sa demande l'avait vraiment laissée abasourdie. Donner des cours particuliers à Engar ? Des cours de... Danse ?! L'idée était vraiment bizarre, quant au fait que les cours soient privés, c'était d'une absolue nécessité ! Hors de question de ramener l'humain auprès de ses danseuses qui avaient déjà atteint un excellent niveau, et hors de question de supporter leurs regards sur lui ! Jalouse ? Jamais ! Mais quand même... C'était agaçant ! D'autant plus qu'elle avait largement entendu parler de sa performance au mariage d'Ishtar, et se demandait si vraiment il y avait espoir qu'il sache un jour se mouvoir en rythme et avec grâce... C'était un combattant après tout, pas une ballerine !

Mais elle avait finalement accepté... Non seulement parce que cet humain l'avait trop agacé à force d'insister, mais aussi parce que peut-être, cela pouvait être drôle... Et puis... Passer du temps avec Engar devenait de moins en moins source d'angoisse, celui-ci gagnant de plus en plus la confiance de la fée. Elle avait donc proposé un créneau en dehors de ses heures de cours, et au théâtre, bien loin de sa salle d'entrainement où beaucoup de monde serait venu s'attrouper pour les épier sans gène. Lexi adorait être regardée durant ses performances, et briller devant son public. Mais là... Elle craignait un possible massacre, et préférait largement l'intimité du théâtre vide pour champ de bataille.

Étant arrivée en avance, elle en profita pour s'étirer, jusqu'à voir les portes s'ouvrir pour accueillir Engar et Sief. Elle se releva, soudain gênée de la situation. Elle comprit très vite en voyant la tête d'Engar que celui-ci n'était pas du tout au courant... Saleté de petit frère. C'était donc une surprise, bonne ou mauvaise, difficile à dire... Mais l'humain ne tarda pas à la rejoindre, visiblement pressé de  se mettre au travail, probablement pour en finir le plus rapidement possible ! Mais Lexi n'avait pas pour habitude de bâcler, et comptait bien prendre le temps nécessaire pour au moins lui apprendre les bases.

En voyant le sourire d'Engar, la fée retrouva le sien également, et ria légèrement en l'entendant l'appeler  "professeur". Finalement, cet échange de rôle pouvait être très intéressant...Et puis, elle devait l’avouer... Elle était contente de le voir, contente qu'il soit là, prêt à partager ce qui était pour elle la passion d'une vie, même s'il ne l'avait pas décidé de lui-même. Après tout, il avait été un peu forcé... Mais elle n'y pensa pas, et oublia presque Sief qui s'était installé sur un des sièges parmi les dernières rangées.  


" Tout d'abord... Fais-moi danser. "

Répondit-elle dans une gracieuse révérence, avant de poser délicatement sa main sur la sienne. Avant de lui apprendre quoi que ce soit, elle devait d'abord évaluer son niveau. Connaissait-il quelques pas, savait-il tenir correctement sa partenaire, avait-il le rythme avec et sans musique, pouvait-il compter ? De simples bases, que la fée avait besoin de connaitre pour adapter ses leçons à son élève. Elle avait l'habitude, elle savait comment enseigner, même si elle avait peu de patience. Ce pourquoi elle l'aida un peu... Se plaçant elle-même devant lui, elle tendit leurs bras dont les mains se tenaient, et prit l'autre main d'Engar pour la placer dans son dos, juste en dessous de son épaule sans toucher ses ailes. Il était raide, crispé, sans aucune souplesse. Enfin elle posa sa propre main sur ce même bras, et baissa les yeux quelques secondes. Être troublée par la présence de l'humain, elle avait l'habitude... Mais certainement pas avec une telle proximité. Il n'était pas n'importe quel élève, et elle allait devoir surmonter ça pour faire du bon travail et ne pas le décevoir, ou même se ridiculiser ! Elle prit donc une grande inspiration, releva fièrement la tête, et tira doucement Engar tandis qu'elle faisait son premier pas, en arrière. Pour la suite...C'était à lui de lui montrer de quoi il était capable pour le moment.
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Mar 20 Jan 2015, 18:05

Moi qui m'était assuré de paraître confiant en m'approchant d'elle, j'affichais une mine des plus dépités alors qu'elle formula sa volonté. La faire danser ? Je m'étais plutôt attendu à ce que ce soit le contraire ! C'était elle qui savait danser... Et bon, certes, lors d'un entrainement au maniement des armes, c'était bien souvent à celui qui devait apprendre que revenait l'initiative, mais avant même cela au moins lui apprenait on de quel côté il fallait tenir sa lame !

Enfin, c'était elle la professeur, et contrairement à moi c'était même son métier, elle devait bien savoir comment faire, à moins qu'il s'agisse là d'une vengeance pour toutes les fois où elle s'était sentie mal à l'aise en ma présence, ce pourquoi je ne pourrais pas totalement la blâmer en vérité, même si dans ce cas je ne me gênerai pour me venger ! Néanmoins cela devrait attendre, au moins la fin de la leçon. Ainsi, je la laissais, avec une once de soulagement, me guider dans un premier temps. Ainsi je la laissais me prendre la main, serrant ensuite la sienne avec autant de douceur que j'en étais capable. Etant alors un peu incertain quant à ce que je devais faire, elle m'aida encore un peu, en prenant mon autre bras pour le guider à l'endroit où elle devait se poser...

Et honnêtement, je devais l'avouer, je n'étais pas à l'aise avec ce contact... Je ne savais même pas trop pourquoi. Dans le fond ce n'était qu'une leçon comme une autre et si Lexi avait voulu m'attirer dans sa couche elle aurait déjà essayé de le faire, comme elle l'avait déjà fait, et le faisait sans doute encore avec d'autres mâles, et je l'aurai sans la moindre hésitation repoussé, alors, pourquoi ? Peut être tout simplement de par ma timidité coutumière avec la gent féminine... Sans même parler du trouble physique causée par la proximité de Lexi et dont j'essayais de passer outre !

Mais je ne semblais pas être le seul dans cet état, puisqu'elle même baissa un instant la tête ! Je fus à vrai dire curieux quant à ses propres raisons pour cela, mais en même temps j'avais l'habitude qu'elle ne sache pas où se mettre avec moi. Néanmoins, ce n'était pas le bon moment pour cela et je commentais alors d'une voix que je voulais amusée, mon regard portant alors ailleurs.

"Eh bien... Si on est tout les deux dans cet état on ne va pas aller bien loin !"


Mais au moins se ressaisit elle rapidement et me regardant alors de nouveau, sa main sur son bras, elle engagea le premier pas, m’entraînant avec elle alors qu'elle reculait. Néanmoins je comprenais rapidement que c'était à moi de faire les prochains... Et c'est ce que j'essayais alors de faire. Essayant de l’entraîner avec moi par des poussés au niveau de l'épaule et en tirant aussi délicatement que je le pouvais sur la main que je tenais, alors que je me déplaçais. Me concentrant sur mes pas, je faisais au mieux, seulement il n'était pas aisé de se défaire de vieilles habitudes, et ainsi malgré moi mes pas s'apparentaient des pas de placement de combat ,soit trop ample, soit trop court et sans doute à chaque fois bien trop sec, sans compter que la différence de taille entre nous n'aidait pas. Du moins c'était ainsi que je le ressentais et je ne pouvais qu'adresse une mimique désolé à Lexi pour m'excuser de ma médiocrité.

Mais il y avait aussi autre chose... Alors que j'essayais de danser je ne pouvais m'empêcher une certaine nostalgie, de vieux souvenirs, des autres fois où j'avais déjà dansé de la sorte, mais où je ne m'étais pas rendu compte de ma médiocrité car il y avait autre chose alors, qui sublimait même la plus ridicule des danses et que je n'éprouvais pas alors que je dansais avec Lexi.

Ou que tout du moins je ne voulais plus éprouver...
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Mar 20 Jan 2015, 19:32

Lexi se mit à sourire. Oui il était hésitant, ne savait pas vraiment comment faire, mais tout cela était normal. Elle avait l'habitude avec les débutants, bien qu'elle ait fait le choix depuis plusieurs années d'entrainer uniquement les danseurs d'un certain niveau déjà. Mais maintenant qu'elle était dans ses bras, se retenant de rire en le voyant si gauche, impossible de regretter son choix, bien au contraire. Elle brulait d'envie de lui balancer une moquerie, ou même d'exploser de rire, mais se retenait de toutes ses forces pour ne pas tout gâcher. Ce qui était pour elle un effort colossal, mais après tout, Engar en faisait lui aussi ! Elle se mordit alors la lèvre pour s'empêcher de pouffer, et tint bien sa langue avant de dire une bêtise.

La fée devait se tenir sur ses pointes de pieds pour éviter à l'humain de se courber. La valse demandait une allure droite et un port de tête haut, sans pour autant se tendre au point d'être crispé, là où résidait la difficulté. Mais les pas n'étaient pas difficiles à retenir, ce pourquoi elle commençait généralement toujours par cette danse avec les débutants. Sans broncher, elle évalua le niveau d'Engar en fonction de ses gestes et de son rythme, pour en conclure qu'il y avait beaucoup de travail à faire avant d'arriver à un résultat convenable. D'autant plus que Lexi était une perfectionniste, il était hors de question que ses élèves dansent de façon brouillon, ne serait-ce que pour sa propre réputation ! 

Elle lui laissa quelques minutes pour s'adapter et s'habituer à la position, le temps aussi d'assimiler ce dont il avait besoin, avant de lui faire signe de s'arrêter. Une fois stoppé, elle le lâcha et attrapa fermement les épaules d'Engar de ses petites mains, les bougeant d'avant en arrière.


" Bien... Déjà, il faut que tu détendes le haut de ton corps, ne soit pas crispé. Quand tu me tiens, tes bras ne doivent pas bouger, mais tu dois être souple dans tes jambes. Les pas ne sont pas saccadés, ils sont fluides et réguliers, comme ceci. "

Sur ces mots, elle se recula pour lui faire elle-même la démonstration, mimant avec ses bras la position de l'homme qui tenait sa partenaire. Elle commença doucement pour qu'il puisse mémoriser l'ordre des pas, et accéléra afin qu'il se rende compte du rendu final, avec toute la grâce dont elle était capable. Enfin, elle revînt vers lui, et reprit position tout en soutenant son regard.

" On y retourne... Tout doucement, en souplesse. Fais-toi confiance et laisse-toi aller, mais reste concentré... "

Elle l'encouragea à recommencer, mais au ralenti cette fois, afin qu'il garde la bonne posture à chaque nouveau pas. Il était inutile d'essayer d'aller vite jusqu'à atteindre la perfection. Il fallait d'abord assimiler et connaitre les bases étape par étape,  et ceci passait par un apprentissage lent, dont la mémoire corporelle était un élément clé.

" Prend ton temps. Ton corps doit se souvenir de chaque mouvement jusqu'à ce qu'il soit capable de les reproduire sans même y penser, comme un automatisme... Et un, deux, trois, quatre...  "

Elle compta pour l'aider à apprendre le rythme, afin qu'il sache quand poser son pied et recommencer, sans aucune brusquerie. Quand elle le sentait se crisper, elle remontait la main jusqu'à son épaule pour la serrer doucement, lui faisant comprendre qu'il devait relâcher ses muscles. Et elle continuerait ainsi autant de fois qu'il le faudrait jusqu'à ce qu'il arrête de se tendre. Ce n'était pas simple, car le corps réagissait d'une manière naturelle face à autant de concentration. Pourtant, il fallait bien y arriver !

Lexi était ravie, elle rayonnait. La danse était sa passion, elle était donc dans son environnement, un domaine où elle avait confiance en elle, et où elle se sentait assez bien pour rester elle-même. La méfiance avait laissé place à la douceur, et l'angoisse au bien-être. Pourtant, la présence d'Engar la perturbait toujours, bien que cette fois-ci, elle contrôlait les choses sans trop de difficulté. Mais le voir ainsi devant elle, si proche, et à l'écoute de ses instructions, n'était pas aussi simple à gérer. Il était son supérieur après tout, mais pas seulement... C'était bien là le plus agaçant, puisqu'elle ne savait pas où le placer... Il n'était pas vraiment un ami, ni un amant, ni un ennemi, ni sa famille. Il était juste... Autre chose, un truc qui n'avait pas de nom, ou que personne ne lui avait expliqué. Après tout, même dans le dictionnaire, elle n'avait rien trouvé qui corresponde à la définition "Quelqu'un dont on apprécie beaucoup la compagnie certaines fois, mais qui agace fortement à d'autres moments".  Elle n'avait donc pas d'autre choix que de nager dans son océan d'ignorance.

Après plusieurs longues et intenses minutes de danse au ralentit, elle décida de le libérer le temps d'une courte pause. Bien que son corps soit plus robuste que tous ceux des danseurs qu'elle avait connus, il n'échappait pas à la fatigue d'un apprentissage aussi nouveau, qui demandait énormément de concentration au début. Il devait prendre le temps de détendre ses muscles et son esprit avant de recommencer !


" Ça commence à rentrer hein ? C'est bien, tu es attentif, tu as la volonté de bien faire et c'est ça qui te permets de progresser ! As-tu des questions avant de reprendre ? C'est le moment, parce qu'après, on recommence mais en musique cette fois ! "

Elle se tourna légèrement pour faire un clin d'œil à Sief toujours assis dans le fond. Il avait préparé son instrument, et il était temps de s'en servir à présent !
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Mer 21 Jan 2015, 13:05

Cette démonstration de ridicule dura à mon grand dam de longues secondes... Lexi ne semblait nullement déterminée à me faciliter la tâche ou à m'épargner la moindre gêne ! Enfin le pire était sans doute qu'en vérité ce n'était même pas comme si elle me mnait d'une danse inconnue à l'autre, et que donc j'ai une excuse de ne rien connaître d'une danse à l'autre, mais que subtilement guidé par elle, c'était toujours les mêmes pas l'un après l'autre, qui même s'ils se répétaient, étaient assez harmonieux et rythmée pour pouvoir être recommencé, encore et encore sans être choquent. Or c'était d'autant plus honteux de ma part que de ne pas y arriver après tant de répétition, et moi qui fustigeait les personnes qui après plusieurs tentatives n'arrivaient pas à réaliser une passe d'arme précise... Enfin cela dit, c'était plus un soucis de maîtrise du geste que de mémorisation de ce dernier, car tout de même j'avais fini par savoir où mettre le pied et à quel moment le fait. Maintenant, restait à savoir comment le faire et réussir à le mettre en œuvre !

Cependant cette progression semblait lui être suffisante visiblement puisqu'elle finit par me relâcher m'offrant une pause, visiblement quelque peu satisfaite. Pour autant les critique, méritées, ne tardèrent pas à advenir, et si je fus surpris de la snetir me saisir les épaules, ce fut volontairement que je la laissais me secouer vigoureusement, me disant qu'un tel geste devait bien avoir un motif... Qui se retrouva dans ses mots, puisque visiblement mon corps était en défaut, et pour être honnête c'était la première fois depuis des années qu'on me disait cela ! Pour autant je comprenais ce qu'elle me disait, je devais me détendre...Exactement de la même façon en fait que quand je devais me tenir prêt à esquiver, le torse mobile pour éviter un coup d'estoc, les jambes vives pour me décaler, mais les bras fermes pour ne pas les laisser traîner et risquer d'être touché... Bon peut être que ce n'était pas exactement de la même façon, mais bref, j'en saisissais l'idée !

Elle alla même jusqu'à m'en faire une démonstration et celle ci au moins fut loin d'être vaine. J’avais l'habitude d'observer ls gestes d'un personne pour être à même de les reproduire, ou de les contrer dans certains cas, mais ce n'était pas la situation qui nous intéressait ici. Ainsi je fus à même de mémoriser chacun de ces mouvements, dotés de certains subtilités qui m’avaient échappés quand c'était moi qui me mouvait de la sorte. Cela dit, le fait que je l'ai mémorisé ne suffisait pas pour être certain que je puisse le reproduire avec justesse et elle le savait elle même très bien, m'invitant à recommencer, avec lenteur, ce que je fis, mais avec plus d'assurance. Certains de pouvoir alors revenir sur mes actions précédentes, afin de les corriger, ne pas risquer de mémoriser un mauvais mouvement, et ainsi, malgré plusieurs reprises, réussir à faire les gestes exacts, bien qu'ils manquaient grandement encore de grâce !

Puis la prochaine étae fut de le faire en rythme, un rythme imposé par la voix et le décompte de Lexi, qu'il me fut en vérité aisé de suivre, mais en gardant les yeux clos afin de me concentrer au mieux et laisser mon corps faire à travers les mouvements que je lui avais fais mémorisé. Cela cependant, ne m'empêcha pas de me tendre au moment inopportun, quand le ridicule de la scène m revenait en mémoire, brisant ma concentration et mon rythme, ou encore quand je faisais une véritable erreur, mais patiente et attentive Lexi recommençait à chaque fois qu'il le fallait, me guidant pas à pas à chaque instant, rectifiant mes erreurs et me signifiant quand je devais me détendre.

Bien sûr il me faudrait bien plus d'une journée pour réellement savoir à danser, mais rien que ces quelques bases, suffisait à m'ôter cette sensation de balourdise que j'éprouvais au commencement. Pour autant je savais que j'allais encore avoir besoin d'aide un certain temps, et je n'avais aucun doute quand au fait que je pouvais compter sur Lexi, non seulement en tant qu'amie et compagne de l'ordre, mais aussi parce que même entre les bras d'un maladroit comme moi elle rayonnait de bonheur en dansant. En fait à bien y penser c'était la première fois que je la voyais danser ainsi, et la première fois que je la voyais si... Comblée. C'en était presque troublant, mais nullement déplaisant.

Par contre ce qui l'était, c'étaient les crispations que je ressentais à travers tout le corps. Malgré tout mes efforts pour détendre ce dernier, cette sensation déplaisante se fit plus présente, plus persistante. Diable, je devais avouer ne pas m'être attendu à éprouver cela à cause de quelques pas de danse ! Heureusement la chose ne sembla pas échapper à Lexi, à moins qu'elle sache tout simplement que ce genre de déboires advenait à peu près à cet instant. Toujours était il qu'elle me relâcha et enfin m'offrit une pause bienvenue durant laquelle je secouais vivement mes bras afin d'en relâcher les muscles, ne rouvrant les yeux qu'à cet instant, n'ayant plus à me concentrer avec autant d'ardeur. Se faisant j'entendis les compliment de Lexi à mon encontre, compliment que je trouvais à vrai dire vu mon médiocre niveau global, mais qui n'en était pas moins encourageant. Et puis elle avait raison, j'avais commencé à mémoriser les pas, et puis c'était en répétant qu'on apprenait... Quant à la volonté, pour être honnête, il y avait de nombreuses choses que je préférerai faire, mais en même temps, maintenant que j'y étais autant m'y dédier autant que possibile, afin de faire en sorte que ces instants perdus ne le soient pas tant que ça... Et puis, même si je ne voulais pas l'avouer ouvertement je prenais plaisir à découvrir autre chose, quelque chose qui me tenait tête et me résistait.

Mais malgré cela je devais avouer ne pas avoir de questions précises sur la danse. Toutes celles que j'avais pu me poser avaient trouvé leurs solutions dans ses rectifications et les mouvements qui s'étaient enchaînés... Mais j'en avait une, par contre, sur un autre sujet qui peut être lui déplairait, mais j'étais sincèrement curieux sur la question, que je formulais alors que je lui tendais la main.

"J'en ai une... Comment as tu aussi bien apprise à danser ? Il n'y a pourtant pas beaucoup de place pour se faire dans une cage."

Ce n'était pas très gentil de ma part que de lui rappeler cette captivité qui l'avait fait pleurer lorsque je lui avais forcé à ouvrir les yeux sur cela lors de notre première rencontre... Mais en même temps, c'était aussi une chose dans laquelle elle pouvait puiser sa force, surtout si malgré cela elle était parvenue à devenir aussi douée dans un domaine qui pourtant demander un long apprentissage et une certaine maîtrise ! Sans même compter le plaisir qu'elle y prenait et qui à vrai dire était sans doute la plus importante des choses.

Puis alors, la musique commença, une mélodie joué par un seul instrument, le luth de mon frère, mais qui n'en était pas moins belle bien que très triste et mélancolique, son rythme s’accordant à merveille avec celui de la danse. En vérité je reconnaissais cet air, joué régulièrement lors des bals de nobles pour des danses similaires, même si je devais reconnaître à mon frère qu'aussi simple cette musique soit elle il parvenait à la sublimer... Après ce n'était que mon opinion de novice ne la matière, peut être qu'aux oreilles de Lexi c'était des plus infâmes ! Qui plus est je n'étais pas tout a fait objectif. Après tout il s'agissait de mon frère, mais surtout... Cette mélodie et la danse jointes ne faisaient que me rappeler ces instants sublimés auxquels je pensais peu avant...

Et je me sentis alors un peu comme en ces instants là, guider par autre chose que la simple raison, je siasissais à nouveau la main de la petite fée pour l'entraîner avec moi, mes yeux dans les siens... Mais mon esprit était un peu ailleurs, mon corps exécutant les mouvement de lui même, comme si je me laissais porter par une main invisible... Mais alors je lâchais soudainement la main de Lexi et reculer d'un pas. Qu'est ce qui me prenait ? Non... Je ne devais pas me laisser aller, pas ainsi... Le corps tendu, les poings serrés, je regardais Lexi qui ne devait rien comprendre, tout comme mon frère dont la musique s'était arrêté aussi sèchement que la danse. je... Je ne savais pas quoi dire tout d'abord, mais pourtant je pris la parole, d'une voix un peu sèche, mais aussi empreinte d'une certaine mélancolie.

"A... Arrêtons nous là Lexi... S'il te plait... Je reviendrai une autre fois... Je ne sais pas ce que j'ai."

*Menteur*
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Mer 21 Jan 2015, 20:42

Lexi observa l'humain se dégourdir les bras, satisfaite de voir qu'il s'impliquait vraiment pour sa première leçon. Il avait même fermé les yeux pour mieux ressentir et mémoriser les gestes, comme elle-même le faisait parfois, c'était une technique plutôt efficace. Lui laissant quelques minutes de répit, le temps aussi pour Sief de se préparer à jouer, elle attendit ses éventuelles questions. Elle était là pour le guider, mais elle devait aussi être à l'écoute afin de cibler ce qu'elle devait vraiment travailler avec lui. Et finalement la question arriva, figeant le sourire de Lexi qui se tendit subitement. Pourquoi diable devait-il parler de sa cage, et briser ce moment si agréable ? N'avait-il donc pas comprit la dernière fois, qu'il s'agissait d'un sujet hautement délicat pour la petite fée ? Elle se renfrogna, mais fit de nouveau un véritable effort pour ne pas exploser de colère et se contrôler. Elle devait rester professionnelle, calme, et gentille ! Alors elle avala péniblement sa salive et afficha un sourire crispé.

" Non... Il n'y avait pas la place. Mais je... Je suis sortie de ma cage à l'âge de 10 ans. J'ai eu amplement le temps d'apprendre à danser après. "

Elle avait parlé doucement, craignant que Sief là-bas dans le fond entende quelque chose. C'était une partie de son histoire qu'elle n'assumait pas du tout et dont elle avait horreur de parler. Engar le savait très bien ! En plus, elle au moins, elle s'était retenue de se moquer de lui ! Cependant, s'il y avait bien quelque chose que Lexi ne loupait jamais, c'était les compliments. Et malgré sa maladresse il venait de lui en faire un, ce qui rattrapait un peu la chose... Elle releva donc la tête avant d'ajouter sèchement :


" Et puis j'étais naturellement très douée ! "

Un sourire espiègle se dessina sur son visage enfantin... Car elle avait tout de même de l'humour, même si elle pensait parfaitement ce qu'elle venait de dire ! Elle avait beau ne pas avoir confiance en elle dans beaucoup de domaines, pas de modestie quand il s'agissait de danse ! La fée attrapa donc la main tendue d'Engar, et adressa un signe de tête à Sief. Le jeune homme commença sa mélodie, célèbre et donc plus facile à danser pour un début. Lexi fut ravie de constater qu'il savait bien jouer, sans fausse note, tout comme il s'était vendu à elle lorsqu'ils avaient organisé le cours. Elle avait même envie de l'entendre chanter, mais ce n'était pas encore le moment, elle devait se concentrer sur Engar.

Celui-ci semblait d'ailleurs parfaitement s'adapter à ce nouveau rythme, légèrement plus rapide que l'exercice sans musique. Il se laissait même porter par la musique, ce qui était particulièrement impressionnant pour un novice, et qui eut pour effet de ravir immédiatement Lexi ! Il ne se laissa plus vraiment guider, mais prit lui-même l'initiative des pas pour imposer ses directions, sans aucune crispation. Son visage était détendu, comme s'il n'avait plus besoin d'autant de concentration, et ses yeux... La fée se sentit faiblir. Pourquoi la regardait-il ainsi ? C'était gênant ! Lors d'un spectacle, oui, la fée et son partenaire jouaient leur rôle respectif et adaptaient leur jeu en fonction, cela passait également dans le regard. Mais c'était plutôt rare lors des entrainements, surtout pour un premier cours, pour un débutant !

Troublée, elle n'arrivait cependant pas à détacher son regard du sien, elle se demanda même s'il n'essayait pas de lui dire quelque chose... Le temps semblait s'arrêter alors que la musique les entrainait, Lexi avait l'impression d'effectuer la plus belle des danses, même si cela était tout simplement impossible. Ses ailes s'étaient mises à briller, elle était détendue, enchantée, tout sentiment de colère ou d'agacement avait disparu, elle était juste bien... Jusqu'à ce qu'il la lâche soudainement, brisant cette magie sur le champ. Un souvenir vif et désagréable la chamboula quelques secondes, car elle avait déjà vécu ce moment, le jour où un farfadet l'avait lâché de la même manière lors d'une danse. Décidément, elle devait se rendre à l'évidence... Les mêmes schémas se répétaient sans cesse, telle une malédiction, pour lui rappeler qu'elle ne méritait pas de ressentir le bonheur ou toute autre forme de bien-être !

Son bouclier se reforma aussitôt, l'emprisonnant dans la cage imaginaire qu'elle s'était elle-même construite. Si c'était l'unique moyen de se protéger, alors elle devait s'y tenir ! Elle s'en voulait d'avoir encore une fois osé baisser les armes... Car c'était bien là le problème avec Engar. Il avait cette horrible don pour lui offrir de l'espoir, chose qu'elle n'avait pourtant pas le droit de se permettre. Le passé lui avait suffisamment prouvé ! Elle avait été sotte, elle le savait. " Arrêtons-nous là Lexi ". Des mots si durs qu'elle ne sut pas quoi répondre sur l'instant. Tout ça à cause de son stupide frère ! Pourquoi avoir voulu lui faire apprendre la danse ! A présent, jamais plus elle n'oserait se rendre dans sa chambre pour écouter ses histoires... Un rituel qu'elle aimait tant pourtant... Ses ailes avaient cessé de briller aussi rapidement que la musique avait stoppé, et elle se tenait là devant l'humain, penaude, comme une enfant qu'on venait de disputer.


" Heu... D'accord... Je peux te conseiller un autre professeur si tu veux mais... Qu'ai-je fais de mal ? "

Elle avait beau être blessée, vexée, et en colère contre le monde entier, elle voulait quand même savoir. Elle en avait marre à force ! On ne pouvait pas la regarder ainsi pour ensuite l'abandonner ! En temps normal, elle aurait tout simplement vociféré sur la personne, repris sa taille originelle, et volé à toute vitesse pour disparaitre. Mais là, face à Engar, c'était au-dessus de ses forces. D'autant plus qu'il était son supérieur, son chef, et qu'elle serait forcément amené à le revoir dans le cadre de l'Ordre ! Elle ne pouvait plus réagir de façon impulsive, et c'était déjà bien difficile pour elle. Pourtant, au fond d'elle, elle n'avait pas du tout envie d'entendre sa réponse... Quelle qu'elle soit, se serait encore plus blessant et humiliant... Car aussi puissant qu'était son bouclier imaginaire, elle n'était plus vraiment sure qu'il soit suffisamment résistant face à ce fichu humain.
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Jeu 22 Jan 2015, 14:12

La tristesse des gens... Avec les actes atroces et abject que j'avais commis, j’étais habitué à la voir et de fait savait très bien comment la reconnaître. Qu'il s'agisse des yeux rougis d'un enfant en larme ou de la crispation d'un père qui cherchait à dissimuler sa peine, je savais de quoi il en retournait, quelle était la souffrance éprouvée par la personne qui me faisait face. Au delà de cela j'en étais devenu blasé et ce depuis longtemps. Du moins c'est ce que j'avais cru avant d'arriver au donjon... Puis des liens s'étaient tissés. Les larmes de Felina à l'écoute de la perte de sa famille, la hargne et l’amertume de Kumie alors qu'elle m'affrontait, elles m'avaient affectés, dire le contraire serait mentir. Certes, les remords... N'étaient pas de mon lot, ça ne servait après tout à rien de pleurer sur le passé, mais j'avais appris à mes dépens que je pouvais encore compatir à certaines tristesses, et m'en savoir coupables ne suffisait pour m'en empêcher.

Et c'était le cas envers Lexi... Dès l'instant où je l'avais relâché, j'avais pu voir son désappointement, son amertume mêlée de déception, qui ne firent que s’accroître alors que je prenais la parole, et ce malgré ses efforts pour conserver une certaine contenance. Elle me répondit oui, d'une voix qui se voulait aussi neutre qu'elle en était capable et avec des mots qui me blâmait en aucun cas, mais cela ne suffisait pas pour me faire oublier ses ailes ternes et ses yeux emplis de tristesse qui me fixaient, alors qu'elle m'interrogeait, et qu'encore une fois elle se croyait la coupable. Ces simples mots ,me firent me crisper, mais pas par sa faute, par celle d'une étrange douleur qui me traversait le corps... A force d'être exposé à certains maux on finissait par y devenir résistant, mais l'inverse était vrai, en s'en isolant on y était plus vulnérable une fois qu'on y était confronté, et c'était bien ce à quoi j'étais alors confronté...

Mais alors... Pourquoi n'avais je pas ressenti une telle chose face aux souffrances de ma sœur ou de mon ancien amour ? ... Non, en fait j'en connaissais les raisons... Parce que j'avais certes causées leurs peines, mais parce que cela était nécessaire ou inévitable, alors que pour celle de Lexi... Je n'avais aucun idéal, aucune mission ou même pas ma haine pour justifier sa souffrance, il n'y avait même pas de leçons à en tirer, je le faisais par simple égoïsme, je le savais... Mais je ne voulais pas... Je ne voulais pas revivre ça. Cette détresse que j'avais ressenti sur de simples souvenirs. Je m'en étais protégé durant des années et les quelques fois où ils avaient commencé à naître je les avais finalement balayer.

Non, là encore c'était faux. Je n'y faisais pas face, je les fuyais, sans jamais affecter d'autres personnes d'autres que moi ou des coupables qui en méritaient toutes les souffrances qui en résultaient ! Seulement... Ce n'était pas un coupable que j'affectais cette fois, mais Lexi, une amie, une proche qui s'inquiétait pour moi, assez pour se défaire de cette armure de mensonge qu'elle s'était constituée alors qu'elle me faisait face, et tout ça pour se retrouver confronté à une autre barrière dont elle n'était pas la source... Mais quand bien même, pourquoi cela m'affectait il autant ? J'étais le Porte-Haine, le coupable, celui qui devait commettre le mal pour éradiquer ce dernier quand le bien ne suffisait pas. Je pouvais bien encore faire ce sacrifice, sans plus m'en soucier, quelle importance en comparaison des actions que je ferai, sans être affecté par la crainte ? Pourquoi chercherai je à persister à danser alors qu'en vérité je pourrai bien simplement continuer à me battre, ce qui était encore ce que je faisais de mieux ? Peut -être parce que, tout simplement, il y avait en vérité une autre voie, une autre issue.

Celle de ne pas fuir, et de faire face, même dans un combat où je n’étais pas sûr de triompher... Mais où je le ferai.

"Non... Non Lexi... Je ne veux pas un autre professeur que toi et tu n'as rien fait de mal. On a... Juste... Chacun ses démons, et tu as réveillé les miens."

Et l'instant d'après, quand bien même elle devait essayer de me repousser, je passais mes bras autour de son dos et la serrait contre moi. De par la différence de taille elle se retrouvait avec la tête posée sur mon torse et mon visage était au dessus d'elle de telle façon qu'elle ne put le voir... Pas plus que l'unique larme qui m'échappa, et qui put aussi bien tomber au sol que sur son dos ou même ses ailes, alors que cette douleur s'accentuait encore, comme pour me la faire lâcher, la fuir... Mais non, je tiendrai bon cette fois, cette douleur, comme les autres, je la surpasserai.

Mais pour cela il me fallait l'assaillir, la blesser, jusqu'à triompher... Et ainsi mon emprise se desserra, et presque naturellement, mes mains reprirent la position qui était a leur lors de leurs danses. Ainsi une main tenant la sienne l'autre tenant doucement son épaule, je lui faisais face... Et souriait doucement.

"Mais... Je suis Engar, le chasseur de démons... Et comme tout les autres je les terrasserai. Lexi... Acceptes tu de m'y aider ?"

Et alors attendant sa réponse avant de poursuivre le combat, mon regard se tourna vers mon frère, qui, la plume en main, n'avait rien visiblement rien manqué de tout cela. Néanmoins, il sembla comprendre ce que je voulais lui dire sans un mot, et ne tarda pas à récupérer son instrument, afin de reprendre la mélodie là où nous l'avions laissé.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Jeu 22 Jan 2015, 18:20

Toujours immobile, fixant Engar comme si celui-ci s'apprêtait à la blesser d'avantage, Lexi avait l'impression que le silence s'éternisait. L'humain semblait mener une lutte intérieure, tout comme elle, même si leurs combats devaient être très différents l'un de l'autre. Ils étaient maintenant tous deux crispés, dans une ambiance lourde et pesante, où même Sief n'existait plus. La fée faillit sursauter lorsqu'il reprit la parole, n'étant plus du tout sure de vouloir entendre la réponse à sa question. Pourtant, ses mots ne firent pas mal, ne la blessèrent pas, mais la troublèrent d'avantage... Elle ne comprit d'ailleurs pas tout, si ce n'est qu'elle n'était pas responsable de la réaction d'Engar. Ou bien lui mentait-il pour se rattraper ? Même si c'était l'option la plus probable pour Lexi, ce n'était pas dans le genre de l'humain, elle le savait, alors elle voulut bien le croire.

Mais elle était tout de même fautive de quelque chose. Elle avait réveillé ses démons ? Alors ça c'était la meilleure ! Lui ne s'était pas gêné pour le faire quelques instants plus tôt en parlant de sa cage, et volontairement en plus !  Et puis d'abord, de quoi parlait-il ? La danse n'éveillait aucun démon, bien au contraire, elle faisait voyager, se sentir bien, se sentir libre... Ou alors il s'agissait seulement d'elle, et le simple fait de la regarder le rendait mal... Lexi trouvait ça horrible, d'autant plus qu'il n'avait jamais réagit de la sorte avec elle. Mais alors pourquoi vouloir la garder comme professeur ? Pourquoi s'infliger ça ?

La fée fit un pas en arrière en voyant Engar s'approcher d'elle. Il n'avait plus le droit ! C'était trop tard ! Il ne pouvait pas jouer comme ça avec elle, pas après toutes ces années où elle s'était promis de ne plus souffrir ! Elle s'apprêta à s'enfuir, à voler jusqu'au fond du théâtre et disparaitre dans un trou de souris. Mais elle resta sur place, laissant les bras d'Engar l'entourer et l'attirer contre lui dans une douloureuse étreinte. Douloureuse, parce qu'elle était douce, et affectueuse. Elle savait que c'était bien trop dangereux, mais elle n'avait même pas la force de s'en défaire. La joue contre son torse, elle ferma les yeux. Elle abandonnait, juste quelques secondes, juste pour se détendre un peu... Elle entendit le cœur d'Engar tout près de son oreille, et se laissa bercer par ses doux battements réguliers. En cet instant précis, les choses devenaient subitement plus simples, plus évidentes... Lexi comprit qu'Engar avait gagné. Il était à présent capable d'abattre ses murs, de briser son bouclier, toutes ses défenses. Elle l'avait laissé faire, sans prendre garde, peut-être l'avait-elle même encouragé sans en avoir conscience.

Une goutte fit frémir l'une de ses ailes. Elle était légère, mais la membrane lumineuse était suffisamment sensible pour la sentir. Peut-être était-ce une larme, mais ça n'avait que peu d'importance. Pour l'instant, la fée voulait simplement rester contre lui, jusqu'au prochain abandon s'il le fallait. Ses bras protecteurs finirent par se desserrer, même si elle ne voulait pas être libérée. Mais au lieu de ça, Engar lui prit de nouveau la main, reprenant ainsi leur position de danse, mais bien plus proche cette fois-ci. Lexi releva la tête et osa le regarder, ne sachant pas vraiment ce qu'il comptait faire à présent. Heureusement, il souriait...  Et finit par briser le silence.

Ainsi il voulait chasser ses propres démons, comme il l'avait déjà fait des dizaines de fois avec d'autres. Mais pour ça, il lui demandait son aide, à elle, la petite fée perdue, qui n'arrivait même pas à surmonter les siens. Pourtant, elle désirait l'aider, même si elle ne savait pas quoi faire pour cela, et se sentait même heureuse qu'il lui demande une telle chose ! Était-ce une nouvelle preuve de confiance ? En tous cas, ses gestes et ses mots avaient finis de l'apaiser, elle n'angoissait plus, et ne songeait plus à partir. Ses doigts serrèrent la main d'Engar un peu plus, puis elle finit par sourire à son tour avant d'ajouter tout bas :


" J'accepte... Mais n'interromps plus jamais une danse comme ça... Ordre de ta prof. "

Et comme pour leur offrir une seconde chance, la musique de Sief s'éleva de nouveau dans le théâtre, apportant une nouvelle chaleur dont l'atmosphère avait bien besoin ! Redressant ses épaules, Lexi retrouva son allure de danseuse et sa grâce, laissant derrière elle toute la noirceur qu'elle avait ressentie. C'était bien la première fois qu'elle pardonnait ainsi, mais elle avait décidé de ne plus y penser pour l'instant. Ses ailes reprirent leurs vives couleurs dès les premiers pas de danse, dispersant leur habituelle trainée de lumière derrière leur passage, tandis que la fée se remettait progressivement dans son rôle de professeur.

L'exercice, qui n'en était plus vraiment un dans le fond, dura encore de longues minutes, jusqu'à ce qu'Engar ressente une nouvelle fatigue dans ses bras et ses jambes, plus intense qu'au début du cours. Après avoir fait ce constat, Lexi ria légèrement puis se décida à le libérer, même si pour sa part, elle aurait bien voulu danser encore de longues heures avec lui... Mais le but n'était pas de le dégouter, bien au contraire, et pour qu'il puisse revenir il fallait d'abord qu'il s'étire et se repose ! Elle attendit d'ailleurs que Sief arrête de jouer pour donner ses dernières instructions.


" C'est un bon début, j'ai hâte de... t'aider à progresser encore. Mais tu dois vraiment t'étirer maintenant. Ton corps n'est pas habitué à ce genre d'efforts, il ne fait pas travailler ces muscles là d'habitude. Alors si tu veux pouvoir combattre convenablement demain, sans marcher en canard, je te conseille de m'écouter ! "

Elle ria de nouveau. Jamais elle n'aurait pu s'imaginer que le cours se termine aussi bien, après un tel désastre en plein milieu. Peut-être qu'après tout, il y avait plus d'espoir qu'elle n'osait l'imaginer.
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Ven 23 Jan 2015, 16:43

Soulagé par l'affermissement de la prise de ses doigts, rassuré par ses mots, par lesquels elle acceptait mon invitation, j'allais même jusqu'à répondre par un petit rire à son ordre, l'acceptant par la même sans prononcer le moindre mot. Oui... Plus jamais je n'interromprai la danse, plus jamais je ne la ferai souffrir de la sorte.

Puis, en même temps que la musique, la danse reprit, toujours sur cette  musique simple et emplie de sentiments, alors que face à moi la petite fée chassait d'un seul geste sa morosité, se redressant, aussi fière et élégante qu'à son ordinaire et ne tardant pas en se faisant à retrouver cette joie qu'elle m'avait déjà montrée durant la danse, rayonnante... Me laissant ainsi guider par sa joie, cette dernière remplaçait la morosité les souvenirs, pour tout simplement faire comme elle, profiter de l'instant présent. Se faisant je constatais d’ailleurs rapidement que cette fameuse poussière qui nous avait été si utile, émanait en cet instant même de ses ailes, couvrant la scène de sa poudre luminescente, l'éclairant d'une lumière unique qui renforçait la féerie de la scène.

*C'était facile tiens ça...*


Peut être... Mais quoi qu'il en soit l'amertume laissa place au bonheur...Un plaisir simple et délicat, bien éloigné de l'extatisme que je manifestais lorsque je me battais, qui parvint néanmoins à me faire perdre la notion du temps qui s'écoulaient, du moins jusqu'à ce que mon corps, pour cette fois plus terre à terre que mon esprit, me rappelle à la dure réalité et à nouveau me fasse ressentir des faiblesses en des endroits où je ne l'avais jusque là que rarement éprouvé, même quad je m’entraînais jusqu'à atteindre mes limites. Sachant pertinemment que c'était le moment d'arrêter, je n'insistais guère quand la mélodie s'acheva et qu'à nouveau nous nous séparâmes, mais à son initiative, de telle sorte que cette fois ci elle en conserva son sourire, alors que, toujours e n face d'elle, j'effectuais quelques menus étirement pour déjà essayer d'éviter au mieux d'éventuels courbatures dans les jours qui suivraient ! Ce fut d'ailleurs un détail sur lequel elle appuya alors qu'elle me donnait son avis sur ma performance, un peu trop généreuse par ailleurs dans ses propos de mon propre avis, m'amenant à commenter avec un léger rire.

"Un bon début... Tu es trop flatteuse, je suis sûr d'être loin d'avoir l'élégance du moindre de tes élèves. Néanmoins... Je prends le compliment avec plaisir !"

Riant alors avec elle, je fis brièvement craquer mon cou alors que mon frère rangeait déjà ses instruments. Seulement, alors que je songeais à la prochaine date à laquelle nous pourrions reprendre l'entraînement, je me rappelais un détail déplaisant, qui m'arracha une faible moue. Il était vrai que on frère n'était pas au courant, et n'avait donc pas pu le dire à Lexi, et que même cette dernière en étant au sein de l'ordre n'était pas au courant de ce qui venait de me traverser l'esprit, comme quoi le hasard semblait parfois s'acharner.

Cela aurait pu être aisé de lui mentir, mais je n'avais pas fais face à mes angoisses pour fuir celle qui avait dû les supporter. Ainsi bien que conservant le sourire, ce dernier s'avérait amer, alors que je m’approchais un peu d'elle, avant de parler, d'une voix désolé, mais assez faible pour que mon frère n'entende pas.

"Malheureusement... Je vais devoir m'absenter, au moins pendant un mois. Une étrange activité s'est fait percevoir sur l'autre continent, un nécromant et... Vu ses créature, selon certains informateurs, nous supposons qu'il a un lien avec l’Église. Or si cette dernière s'installe sur cet autre terre, ce serait un désastre. Alors... Il faut que quelqu'un y aille et je suis le plus qualifié. Felina n'a pas encore accepté, mais je ne vais pas trop lui laisser le choix. J'espère que tu comprends. "

A vrai dire je m’attendais davantage à ce qu'elle m'adresse une moue boudeuse ou même proteste ouvertement à mon départ. Seulement, je ne lui en laissais pas le temps. Mon sourire s'élargissant je me penchais en avant pour lui baiser affectueusement le front, comme je le faisais pour Felina. Elle n'était certes pas comme une sœur pour moi, mais je ne voyais pas d'autre façon de la rassurer et de lui signifier que cette absence n'était nullement pour la fuir.

"Mais je reviendrai, je te le promet... Et nous célébrerons cela par une danse !"

Riant alors à nouveau je me tournais vers mon frère qui s'était déjà préparé à repartir, son luth et le reste de ses affaires rangés, avant de me retourner avec Lexi, affichant un sourire malicieux.

"Cela dit je ne vais pas partir avant au moins une semaine... Alors si tu veux venir me voir, que je te raconte une histoire ou même faire quelque chose ici et maintenant, je t'écoute ! Je te dois bien ça en paiement de la leçon."

Une leçon qui avait par ailleurs largement dépassé le cadre de la danse, et n'en était que plus précieux.

*Tu as enfin com... Non je demande pas, rien qu’en voyant ton état d'esprit je sais que non ?*

Mais de quoi  mon démon parlait donc depuis le début de cet entraînement avec ces remarques  ?
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Mar 27 Jan 2015, 22:34

Engar écouta les conseils de la fée et commença à s'étirer. Bien qu'elle-même n'en avait pas réellement besoin, elle fit également quelques étirements, par habitude, car c'était ainsi qu'elle montrait l'exemple à ses élèves. L'humain trouvait Lexi trop flatteuse, pourtant elle disait la vérité, c'était un bon début, et il avait déjà assimilé quelques bases. Affichant sa joie d'un large sourire, elle se tourna ensuite vers Sief qui avait rangé ses affaires, s'apprêtant à partir.

" Merci pour la musique Sief, je dois dire que tu es très doué. Si tu souhaites un jour rejoindre l'orchestre qui joue lors de nos spectacles, c'est avec plaisir que j'appuierai ta candidature ! "

Elle se surprenait elle-même. D'où cette gentillesse pouvait-elle bien sortir soudainement ? Elle n'avait encore jamais fait de telle proposition, pourtant, il n'était pas le premier musicien qu'elle croisait. L'orchestre du donjon était composé de véritables talents de la musique, et les places étaient très rares. Mais Lexi qui avait d'étroits rapports avec le responsable pouvait se permettre de demander ce genre de faveur... Peut-être était-ce la compagnie d'Engar qui lui inspirait tant de gentillesse, puisqu'il était parvenu à chasser toute l'amertume accumulée en une simple danse. Elle devait se l'avouer... Elle se sentait bien, plus légère, et n'avait même plus besoin d'être sur la défensive.

Mais alors qu'elle se retourna vers Engar qui s'approchait d'elle, elle surprit son sourire amer, faisant de nouveau naitre une pointe d'angoisse au fond d'elle. Non... Il ne pouvait pas encore tout gâcher, pas cette fois... Il finit enfin par lui dire ce qui semblait lui peser, d'une voix assez faible pour ne pas être entendu de son frère. Dès sa première phrase, Lexi soupira de soulagement. Il n'y avait rien de grave, de blessant ou d'humiliant. Non, il l'informait juste de son prochain départ dans le cadre d'une mission de l'Ordre. Elle était tellement soulagée qu'elle prenait ça pour une bonne nouvelle, souriant bêtement en agitant ses ailes lumineuses. L'éclat de celles-ci s'intensifia  d'avantage lorsqu'il vînt tendrement déposer un baiser sur son front, nouveau geste affectueux dont elle se força d'uniquement apprécier et non se poser mille questions dessus.


" On pourrait se demander qu'est-ce que je fabrique dans l'Ordre, si je ne comprenais pas l'importance de nos missions... Je suis sure que Felina sera de mon avis d'ailleurs ! "

Elle comprenait, en effet, et n'aurait pas hésité une seule seconde si on lui avait demandé de partir à elle aussi. Mais elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il allait lui manquer... Pourtant un mois ce n'était pas si long. Elle préféra cependant faire celle qui n'avait aucun problème avec ça, se retenant alors de protester ou de l'implorer avec ses grands yeux d'enfant. Tout semblait aller mieux entre eux, tout du moins pour l'instant, alors autant ne pas ruiner ces instants d'entente si rares, et se montrer aussi mature que possible !

D'autant plus que pour son retour, l'humain proposa de le fêter par une danse ! Ravie, Lexi acquiesça vivement, trop impatiente de recommencer leur séance, sans l'épisode affreux du milieu cette fois ci ! Certes, elle était surtout motivée par le fait de passer du temps avec lui, mais elle avait aussi envie de le voir progresser, et aimer la danse. C'était d'ailleurs extrêmement rare qu'elle éprouve autant de plaisir à enseigner ! Puisque d'habitude, cela relevait plus de la corvée qu'autre chose. Enfin, Engar lui proposa de passer le voir avant son départ, comme elle avait prit l'habitude de le faire. Ainsi rassurée, il était clair qu'elle ne s'en priverait pas ! Mais il semblait aussi vouloir rester avec elle maintenant, lui demandant même si elle voulait faire quelque chose en particulier. Surprise, mais radieuse comme jamais, elle s'exclama joyeusement.

" Je veux bien... J'ai pensé que... Maintenant que tu as pu découvrir une des choses les plus importantes dans ma vie, la danse, j'aimerai aussi connaitre quelque chose... D'essentiel pour toi. Une passion autre que le combat hein ! "

Ajouta-t-elle en riant, n'étant pas du tout prête à apprendre à se battre comme lui le faisait ! Mais sa demande était sincère, elle voulait réellement apprendre à le connaitre, mais sa vie d'aujourd'hui cette fois,  et non ses récits passés. Peut-être que cela l'aiderait à mieux comprendre, à mieux réagir face aux émotions contradictoires qu'elle avait en sa présence. Elle aussi, décidait de ne plus fuir, mais d'affronter les obstacles. Il était probablement temps...
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Jeu 29 Jan 2015, 22:51

Quand Lexi complimenta mon frère je pus voir aisément, même s'il était quelque peu éloigné de nous, un large sourire sur ses lèvres. Il était certes confiant quant à ses talents tout en étant conscient de ses aptitudes, mais il restait après tout un enfant de 13 ans dont on devait encore trop souvent rejeter la valeur sous prétexte de son âge et du manque d'expérience qui irait de pair. De fait l'idée d'être comparée à des individus pratiquant leur art de façon professionnelle depuis sans doute des années avait tout pour le flatter, même si pour être honnête je ne le voyais pas pour ma part faire partie d'un orchestre, mais allait savoir... Non en vérité la véritable surprise venait du fait que Lexi lui adressait ce compliment. Oh, je savais bien sûr désormais qu'elle était en vérité sa gentillesse, mais qu'elle le montre à des individus qui ne l'avait pas poussé à dévoiler ce qu'elle était réellement, voilà qui était une première. Comme quoi malgré quelques faux pas il semblerait que nous soyons sur la bonne voie...

Et moi qui avait d'ailleurs crains de m'en éloigner en lui dévoilant une absence ,et donc une coupure dans ces entraînements de danse qu'elle affectionnait tant, mais il n'en fut rien. Au contraire elle semblait même paraître étrangement ravie par la chose au vu de son sourire et de l'éclat de ses ailes.Il était vrai aussi que je n'avais pas été des plus habiles quant à la façon d'amener la chose et peut être avait elle craint le pire... Quoi qu'il en soit l'important était qu'elle prenait bien mes propos, et même m'encourageait quant au fait de partir en mission, ce qui m'arracha un léger rire, alors que, par jeu, je lui adressais une légère pichenette sur le front.

"Eh bien cache ton enthousiasme, on dirait que tu es en fait ravi d'être débarrasser de ton élève médiocre !"

Lui adressa un large sourire, j'espérais bien qu'elle comprenne qu'il s'agissait là d'un de mes pathétiques, bien que réguliers, efforts pour m'essayer à cette étrange chose qu'était l'humour. Enfin, heureusement tout de même que pour éviter tout malentendu j'avais fais ma proposition de danse pour mon retour, qui accueillit son adhésion, tant et si bien que je craignais qu'à mon retour, en cas de retard, je me fasse agresser par une danseuse en furie et qu'en guise de punition les douleurs que pouvait m'infliger mes entraînements martiaux les plus ardues ne seraient rien en comparaison des courbatures qui m'affligeraient après qu'elle se soit vengée à travers la danse !

Mais pour l'instant elle était plus intimidée qu'en furie, et il suffisait de voir la tête qu'elle faisait après ma proposition quant à m'accompagner pour deviner cela ! Sa réponse d'ailleurs ne se fit pas attendre, affirmative,  et à laquelle je ne tardais pas à rétorquer, toujours d'une voix amusée.

"Et bien... Dans ce cas pourquoi pas, il doit bien y avoir des choses que tu ignores sur moi... Après tout, même si j'en ai les airs et que j'apprécie bien ce rôle, je ne suis pas qu'une brute sanguinaire ! Enfin, dans ce cas... Suis nous, j'ai une chose à te montrer."


Ainsi, m'avançant jusqu'à la sortir du théâtre, accompagnée de Lexi, j'y attendis mon frère, qui s'empressa de me rejoindre, tout particulièrement enjoué en comprenant que la fée nous accompagnerait... Et il était aisé de comprendre pourquoi puisqu'alors que nous étions en route vers la demeure de ma famille et que j'ouvrais la marche, il ne se privait pas pour assaillir Lexi de question sur l'orchestre qu'elle avait elle même évoquée et la musique qu'il jouait, m'amusant grandement alors que je ne pouvais que plaindre la fée qui devait faire face à ce débordement de curiosité ! Mais il ne se limitait pas  àcela, puisque même durant les rares moments où il se taisait ou que je prenais la parole pour évoquer l'une ou l'autre anecdote quant au donjon ou ce que je savais de la danse, il était enretrait et nous jeter de drôle de regards, avec un sourire satisfait. Bon sang, mais entre lui et le démon, j'avais l'impression qu'il y avait quelque chose que je ne comprenais pas...

Enfin quoi qu'il en soit, cela ne m'empêcha nullement d'atteindre la demeure de ma famille, autre que celle où moi même je vivais, mais une fois arrivé en face d'elle je fus pris d'un léger doute... Il n'était pas impossible que ce je souhaitais montrer de si personnel à Lexi lui déplaise... Mais en même temps elle devait savoir, et puis peut être que Felina le lui avait déjà dit... Non, je ne fuirai plus, je venais de me le jurer, et si je faisais marche arrière Lexi le prendrait assurément mal. après tout elle s'était dévoilé à moi, je me devais de faire de même, quand bien même cela devait lui déplaire...

Ainsi, après un bref soupir, je tournais la poignée de la porte, assez imposante puisqu'il fallait qu'elle soit assez ample pour laisser passer mon père sans le gêner, et l'ouvrait. Se faisant elle donna sur ce qui semblait à la fois être une salle à manger et une salle de vie, comme c'était souvent le cas chez les nordiques, mais qui était assez grande pour accomplir les deux fonctions sans inconfort. En train de préparer le dîner, faisant actuellement cuire ce qui devait des légumes, ma mère était présente, nous accueillant en saluant Lexi d'une voix douce et avec son éternel sourire et ses traits restés fins malgré l'âge. Sur le champ mon frère se précipita vers elle et commença à lui parler à messe basse, semblant comploter quelque chose.

Mais je ne m'en souciais guère, je n'étais pas venu pour ça... Mais justement un détail me troublait. Je ne voyais pas mon père, or il était plutôt difficile de le rater ! Seulement, juste alors que je pensais ça, la porte de la chambre des enfants s'ouvrit à la volée, suite à un violent coup de pied, rapidement suivi d’un éclat de voie tonitruant.

"Ahahah, petits berserkers vous n'allez pas empêcher le terrible géant Thorkell de dévorer votre repas..."

Mon père, ce colosse qui me dominait de plus d'un demi-mètre, venait bien d'arriver dans la salle, mais pas seul. Sur ses épaules, accrochées à son crâne était Hiromi, alors qu'Elundiviel était dans ses bras, les deux riant aux éclats face aux pitreries de mon père, et moi même ayant du mal à ne pas sourire face à son excentricité. Les deux jumeaux étaient difficilement dissociable malgré leur sexe différent, mais j'y parvenais, Hiromi ayant des oreilles un peu plus courtes que sa sœur ainsi qu'une attitude moins exubérant que cette dernière de façon générale, dont le rire aiguë couvrait presque la voix tonitruante de mon père. Cependant ce dernier s'arrêta net en me voyant, son regard se posant peu après sur Lexi, avant d'afficher la même lueur de malice que mon frère en me regardant à nouveau. Mais à quoi pensaient ils bon sang ? Par tout les diables je n'étais pas un de ceux qui profitaient des débauches de Lexi pour assouvir mes pulsions !

Enfin, au moins eut il l'amabilité de ne pas s'y attarder, s'approchant de moi, mais non sans faire descendre Hiromi de son crane. Seulement, à mon grand étonnement il ne me les tendit pas, ni ne m'adressa d'accolade virile, demeurant à une certaine distance.

"Salut vous deux ! Alors... petite fée, t'es la Lexi dont notre plus jeune fils nous a tant parlé ? Il n'avait pas tort quand il complimentait votre apparence ! Quoi qu'il en soit, je suis heureux de vous accueillir chez nous. les amis de mes enfants sont les miens !"

Et là c'était d'ordinaire le moment où d'une "tape amicale" il faisait cracher ses poumons à son interlocuteur... Mais il n'en était rien cette fois là, au lieu de cela il s'accroupit, ce qui ne l'empêchait pas de rester imposant, pour déposer les jumeaux au sol qui parurent alors un peu confus.

"Regarde Engar..."

C'est ce que je fis, haussant le sourcil... Même si je n'avais pas été là pour leurs premiers pas, à mon plus grand regret, je savais parfaitement qu'il pouvait marcher... Mais cela ne m'empêcha pas de m'agenouiller à mon tour pour tendre les bras, vers eux les invitant à venir, et alors comprenant rapidement où mon père ovulait en venir. Les petits pas maladroits des origines étaient maintenant des déplacement plus assuré, dans laquelle se devinait déjà une partie de la grâce qui caractérisait leur race. Et ce fut alors que je dis doucement, regardant mes enfants, mais m'adressant à Lexi.

"Voilà ce que j'ai de plus cher au monde Lexi... Voilà ce pour quoi je donnerai ma vie et bien plus. Voilà quelle est ma passion qui supplante même le combat... Allez, venez voir papa."


Mais à peine avait je prononcé ces mots, qu'alors qu'ils s'avançaient déjà vers moi, les jumeuax parurent déstabilisés, s'arrêtant, avant de regarder autour, d'eux, puis vers, puis vers mon père... Avant de commencer à marcher vers lui, se précipitant encore plus que quand ils marchaient vers moi. Un doute se saisit alors de mon esprit, mais je me refusais d'y croire, ça ne pouvait pas être ça. Puis alors Hriomi, commença à babille,r mais d'une façon étrangement articulé, il peinait visiblement à faire quelque chose, avant d'enfin y arriver, en regardant mon père.

"Pa... Papa."

... Mon père blêmit et parut étonné, il ne s'était lui même pas attendu à cela, à ce premier mot... Mais pas autant que moi, qui sur les champ me redressa, les poings serrés, le corps tout entier tendu alors que je comprenais ce qui se jouait sous mes yeux. Ce premier mot, instant de tendresse et de félicité absolu à en croire nombre de parents venaient de se dérouler sous mes yeux pour mon fils, mon fils qui avait appelé son père... Sauf qu'à ses yeux ce n'était pas moi.Je... Je me sentais alors animé par une rage indicible, mais en même temps au lieu de rougir de hargne je me sentais blêmir, froid plutôt que chaud. Mon regard revint alors vers mon père, dont les jambes étaient désormais tenues par les deux elfes, qui affichaient un large sourire à son contact, qui était heureux à ses côtés... Et pas aux miens.

L'instant d’après j'étais hors de la pièce, j'avais tourné les talons, sans qu mon père puisse me rattraper avec les jumeaux les gênant, et trop loin de mon frère et de ma mère pour qu'ils fassent quoi que c e soit, quant à Lexi... Je ne sais pas si elle a essayé de me retenir, mais si c'est le cas je l'ai repoussé, la dernière chose que j'entendais était les pleurs d'enfants effrayés et j'avais marché, pas très loin, mais assez pour m'éloigner de la demeure, dans une rue où personne ne pouvait me voir. Mon regard s'attarda alors sur ma main droit, ensanglantée, puis sur le mur, en partie brisée. je l'avais frappé jusqu'à m'en briser les doigts, d'une force surhumaine suffisante pour briser ma résistance monstrueuse... Mais alors pourquoi je n'avais pas mal, du moins pas là, j'étais pourtant encore sensible à la douleur... Je le savais bien, je la ressentais, mais ailleurs, insidieuse, similaire à celle que j'avais éprouvé en relâchant Lexi, mais cent fois plus intenses, peut être plus.

Je n'avais même plus la force de retenir mes larmes, et dans mon esprit une question ne cessait de revenir. Pourquoi ? A nouveau je frappais le mur, comme si la douleur pouvait me faire penser à autre chose, mais même pas. Cela m'obsédait, au point que je me mette à parler à voix haute, sans interlocuteur, à part hormis peut être mon démon.

"Pourquoi ? Pourquoi ça arrive ? Pourquoi j'ai mal, alors que je savais que ça pouvait arriver ? Pourquoi je m'en veux ? J'ai fais le bon choix. Je savais que je pouvais les perdre en œuvrant pour leur donner une vie meilleure ! Tout ce que je veux c'est leur bonheur...Alors pourquoi je pleure et fuis en le voyant ?! Et pourquoi pour cette fois tu ne me réponds pas et me laisse seul ?!"

A qui je parlais là ? A mon démon ? Je n'en étais même pas sûr, mais à qui d'autre en même temps pourrai je le dire ? Personne... Il n'y avait personne pour me dire quoi faire... Je n'en ai pourtant pas besoin d’habitude et c'est même seul que j'avais réussi à faire face à l'amertume qui m'avait saisi face à Lexi... mais seulement il n'y avait pas de choix à faire. Il n'était pas question de fuir ou de lutter, c'était un fait, conséquence de mes choix, qui s'imposait à moi...Et pour la première j'étais incapable de supporter ce dernier. La vie des autres ? je n'en avais rien à faire. L'amour ? Il m'en avait coûté sur le coup, mais la faute n'était pas mienne, mais là...Là c'était mes enfants et je... je les ai perdu sans même qu'ils se souviennent de moi.

"Pourquoi... Pourquoi est ce....Est ce que je n'arrive plus à être le porte-haine... ?"
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Dim 01 Fév 2015, 18:18

Une brute sanguinaire. Elle n'avait jamais pensé ça d'Engar, au contraire, elle percevait même quelque chose de doux en lui. Une douceur qu'il parvenait bien à dissimuler derrières ses airs graves  et ses coups d'épée, mais pourtant, elle en avait eu un aperçu aujourd'hui, et se sentait même privilégiée d'avoir pu en profiter ! Curieuse comme jamais, la fée ne se fit pas prier pour suivre Engar lorsqu'il l'invita avec son frère, sortant alors du théâtre qu'elle ferma à clef derrière eux.  

Lexi comprit rapidement qu'ils se dirigeaient vers les résidences, et devait prendre sur elle pour contenir sa joie. C'était tellement rare, qu'on l'invite ainsi, qu'on reste aussi longtemps avec elle ! Même si elle avait prit l'habitude de passer régulièrement chez Engar, là, c'était différent... Il y avait son frère, c'était en pleine journée, un peu comme si cela rendait la chose plus... Officielle ? Légitime ? Elle ne trouvait pas les mots, mais cette sensation lui plaisait.

Sief se mit à la harceler de questions, la prenant quelque peu au dépourvu. D'ordinaire, elle se serait agacée et lui aurait rétorqué qu'elle n'était pas une prof de musique. Mais là... Elle n'était même pas ennuyée, elle voulait juste être gentille, et répondit naturellement à toutes ses questions. Quelle étrange sensation de se sentir aussi bien... Elle savait néanmoins qu'elle s'aventurait sur un terrain dangereux, et que la chute pourrait lui être fatale si elle ne faisait pas plus attention. Mais encore une fois, elle décida de l'ignorer, se contentant de sourire alors qu'ils marchaient tous ensemble jusqu'à une demeure qu'elle ne connaissait pas.

Engar sembla hésitant avant d'entrer, éveillant d'avantage la curiosité de la fée qui trépignait d'impatience. Allait-elle découvrir une pièce secrète ? Un laboratoire, un souterrain, une salle de magie ? Pleins d'idées aussi folles que ridicules lui traversèrent l'esprit, jusqu'à ce qu'enfin, l'humain se décide à ouvrir cette grande porte mystérieuse.  Ils entrèrent, et Lexi découvrit une grande pièce tout à fait... Normale. Un peu étonnée, son regard trouva d'abord l'humaine qui était en train de cuisiner. Celle-ci se retourna pour les saluer, et le sang de la fée ne fit qu'un tour. Les traits ne trompaient pas, c'était sa mère. Lexi avait cette capacité de reconnaitre les visages et de faire rapidement les liens entre les familles. Et là, c'était particulièrement évident !

Elle ne savait pas si elle devait se sentir piégée ou ravie. Après tout, c'était elle qui avait réclamé d'en savoir plus sur Engar... Mais être présentée à sa famille, elle ne savait pas si elle en était capable. Comment pourraient-ils apprécier quelqu'un comme elle ? Que devait-elle dire, et surtout, que devait-elle éviter de dire ! Elle décida de ne pas parler, pour être sure de ne pas faire de gaffe... Mais elle serait alors malpolie, et ça n'irait pas non plus ! Soudain un coup dans une porte suivit d'un éclatement de voix la firent bondir, si bien que ses pieds se décollèrent du sol et ne s'y reposèrent pas. Volant à quelques centimètre du sol, prête à s'enfuir, ses yeux s'écarquillèrent devant le géant qui venait de faire de son entrée. Plus déstabilisant encore, c'était les petits elfes jumeaux accrochés à lui, riant aux éclats comme des fous.

Lexi ne savait plus où se mettre. Elle comprit rapidement que l'énorme humain était le père d'Engar, mais se demanda alors où est-ce qu'il avait été trainé pour faire de petits elfes, puisqu'il semblait encore être avec la mère d'Engar et Sief... Les humains pardonnaient-ils ce genre d'écarts ? Voila qui était surprenant ! Mais comme tout danger semblait écarté, la fée se reposa doucement au sol, toujours un peu confuse. Le père finit par les saluer aussi, non sans bouleverser Lexi d'avantage, puisqu'il avait déjà entendu parler d'elle et la complimentait même ! C'était bien là le point faible de la fée... Celle-ci relevant fièrement la tête avec un grand sourire, à la fois très flattée et surprise d'être connue de la famille.

Mais elle n'allait pas tarder à déchanter... L'humain massif déposa les bambins au sol, ceux-ci se dirigeant maladroitement vers Engar qui leur tendit aussitôt les bras. Écoutant ensuite celui qu'elle pensait être leur grand frère, elle fut frappée de surprise à ces quelques mots... " Venez voir papa". Sidérée, Lexi regarda intensément les jumeaux, réalisant qu'ils étaient donc le fruit d'une ancienne union avec une elfe, qu'Engar était père, que sa vie était juste là, devant eux. Elle resta plantée sur place un certain temps, bouche bée, ne sachant quoi dire devant une telle nouvelle. Elle se demanda même qu'est-ce qu'elle faisait là, ici avec eux, alors qu'elle n'avait pas du tout sa place dans cette famille. Mais alors qu'elle observait ces merveilleuses petites créatures faire leurs petits pas, un sourire illumina progressivement son visage, jusqu'à ce qu'elle lâche en toute spontanéité :


" Ils sont trop ador... "

Elle se coupa nette. Les enfants venaient de faire volte face, ignorant Engar pour retourner vers leur... Grand père. Le jeune garçon l'appela alors papa, ce qui semblait être son premier mot. Décomposée, Lexi se mordit la lèvre. Ce n'était pas difficile à comprendre... Une telle confusion de la part d'un enfant n'était pas anodine, et démontrait clairement la non présence d'Engar auprès de ses bambins. Malgré que Lexi ne comprenait pas grand-chose aux familles, puisqu'elle n'en avait jamais eu, elle réalisait très bien ce qui venait de se passer. Et ce n'était pas joli-joli ! L'énorme humain semblait lui aussi très mal à l'aise, mais ce n'était rien en comparaison d'Engar, qui quitta brutalement la pièce en repoussant la main de Lexi qui voulut le retenir. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais toute cette hargne dans les yeux de l'humain l'avait complètement bouleversé.

Elle regarda alors le père, puis la mère, puis le frère, désemparée. Elle ne pouvait pas rester là, elle était de trop, ne savait pas quoi dire ni faire... Elle n'aurait pas pu rêver pire comme première rencontre avec cette famille ! Reculant doucement vers la porte pour sortir à son tour, elle finit par leur dire aurevoir à sa manière...


" Et bien... Merci pour l'accueil ! Vous êtes... Une famille vraiment formidable ! Félicitations ! "

Elle ferma rapidement la porte derrière elle, satisfaite de n'avoir rien dit de déplacé, mais seulement complimenter ! Il fallait maintenant retrouver Engar... Ou peut-être pas... Il avait repoussé son bras, et ne voulait probablement pas la voir après ce qu'il venait de se passer. Si elle le retrouvait, n'allait-elle pas le mettre encore plus en colère ? Un bruit sourd attira alors son attention, lui faisant perdre le fil de ses pensées, et elle se dirigea instinctivement vers sa source. Elle retrouva ainsi facilement l'humain, la main en sang, des larmes coulant sur ses joues rougies par la colère. Elle n'osa d'abord pas l'approcher, mais sursauta lorsqu'il cogna de nouveau le mur, avant de se mettre à lâcher ce qu'il avait sur le cœur. Une boule de tristesse se forma dans le ventre de Lexi. Ses mots étaient durs, difficile à comprendre. Elle voyait Engar souffrir, et se demandait pourquoi cela la touchait autant. La compassion était quelque chose d'assez flou pour elle, mais elle  avait mal, mal pour lui, et souhaitait qu'il arrête de pleurer.

Elle s'approcha discrètement jusqu'à venir à ses côtés, tête baissée, et posa  doucement sa main sur celle ensanglantée d'Engar. Elle n'arrivait même pas à faire le tour avec, mais elle l'amena tout contre elle. Levant ensuite les yeux vers lui, elle voulu lui sourire, mais n'y parvint pas. Elle désirait tant le réconforter, lui ôter sa peine... Mais elle n'avait jamais fait ça, elle n'y connaissait rien, et se sentait vraiment très bête.


" Tu n'es pas tout seul. "

Les uniques mots qu'elle parvînt à sortir, aussi sincères que possible. Elle trouvait ça affreusement nul, trop court, pas assez réconfortant, surtout qu'elle parlait d'elle et qu'Engar pensait à ses enfants... Mais c'était si dur de trouver les mots justes... Si dur de le voir souffrir ainsi, lui, le guerrier qui n'avait peur de rien. Délicatement, elle posa sa main sur une de ses joues pour en essuyer les larmes, caressent doucement sa peau brulante.

" Plus tard, ils grandiront, ils comprendront... Ils seront probablement aussi fiers de toi que ... je le suis. Et pourtant, il en faut pour m'impressionner ! "


Enfin elle arrivait à sourire. C'était une tentative probablement vaine pour le faire sourire lui aussi, d'autant plus qu'il n'y avait rien de drôle, mais c'était tout ce dont elle était capable pour l'instant... Elle aurait bien pu lui faire un numéro de claquettes, mais elle doutait d'une éventuelle efficacité. Elle reprit néanmoins rapidement son sérieux, serrant doucement la main d'Engar contre elle avant de murmurer...

" Arrête de te faire du mal s'il te plait... "
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Mer 04 Fév 2015, 14:31

La famille d'Engar était tout aussi troublé que Lexi face à ce qui venait de se passer. Bien sûr tous savaient quel était le tempérament du l'ancien chasseur de démon, mais tout s'était passé si brusquement, si soudainement que tous étaient restés ébahis face à ce qui c'était passé, personne d'autre que Lexi n'essayant de le retenir, et un silence pesant s’installant... Rompu seulement par Lexi, dont les propos, étranges, au vu de ce qui venait d'advenir attirèrent forcément les regards sur elle... Mais ils étaient de toute façon tous tellement confus que personne ne lui en fit la remarque, le père d'Engar lui répondant même, les jumeaux pleurant dans ses bras, d'une voix égarée.

"De... De même. Je vais aller faire dormir les enfants. Au plaisir de vous revoir."

Et ainsi, alors que la fée rebroussait chemin, il faisait de même retournant dans la chambre des enfants afin d'essayer de les apaiser et de les faire dormir après le coup d'éclat de leurs pères, tandis que dans la pièce principale, Sief essayait d'expliquer la maladresse de la danseuse à sa mère, et lui affirmant que malgré l'instant déplacé pour dire de tels mots elle avait sincèrement pensé ses mots, et que non ce n'était pas de l'ironie.

Mais quoi qu'il en soit il restait la question de ce qu'il fallait faire à l'égard d'Engar, après tout sa mère ne l'avait il pas prévenu que pareille chose adviendrait.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Perdue dans mes pensées, ne ressentant que ma douleur, physique comme morale, n'entendant que mes gémissement, je n'entendis pas que quelqu'un s'était approché. Cela je ne le suis que quand une main toucha la mienne, m'arrachant un grognement à e contact sur mes plaies et mes os brisées, mais ma première réaction, fut de me retourner, et de reculer, réfléchissant promptement à comme réagir à cela. Quel sot je faisais ! Même isolé je restais dans le quartier des habitations, il y avait bien dû y avoir des personnes pour m'entendre, me voir, plongé dans mon désespoir et dès lors adieu ma terrible réputation et le rôle dont je m'affublais et que personne d'autres ne pouvait porter, un rôle déjà bien assez fragilisé comme ça. Ainsi je me tenais prêt à réagir, à rugir de colère sur l'impudent ou même le frapper pour maintenir ce terrible masque.

Heureusement, je n'étais pas aveuglé par ma souffrance et ainsi put reconnaître la fée. Lexi... Qui savait déjà la vérité sur moi, à travers mes histoires, mais aussi ms danses ridicules et la peur que nous avions surmonté ensemble. D'ailleurs je ne pouvais que la plaindre, de devoir supporter dans la même journée tant de coups d'éclats de ma part, alors que moi même je la poussais toujours à chercher son bonheur. Elle devait vraiment me trouver hypocrite, ça serait bien normal, même si maintenais les positions que j'avais tenus lors de ses premières accusations, elles étaient juste plus douloureuses...

Puis, la tension que j'avais éprouvé à l'idée d'être percé à jour s'effondra, et me laissa ainsi chuter d'autant plus profondément dans mon amertume... Mais c'était une chute dans laquelle j'essayais de me rattraper, et où Lexi m'offrait sa main, et à vrai dire j ne la comprenais pas. Elle m'avait déjà pardonné mes fautes, et alors même que j'en dévoilais de nouvelles elle continuait à être là, présente, faisant preuve d'une force qui m'avait fait défaut, mais dont je m’inspirais pour soutenir son regard, lui faire face, sans fuir à nouveau. Elle semblait aussi triste que moi, pourquoi donc ? Ce n'était pas elle qui souffrait. Était elle triste pour moi ? Peut être ,mais... Je ne voulais pas de pitié ! Et pourtant, ses mots, aussi futiles soient ils ,m'apaisèrent un peu, assez pour que je ne retienne plus mes larmes en face d'elle, frémissant alors que je sens son autre main essuyer ces dernières ,se posant sur ma peau brûlante, rougie par autre chose que de la simple colère. Ne pas être seul... Je le sais bien, mais justement...

"Je sais Lexi... Mais justement je me dis des fois que ça serait plus simple de l'être. Je n'aurai pas peur de vous perdre, je n'aurai pas peur de vous meurtrir. Je pourrai vous protéger... C'était tellement plus simple quand je ne devais me soucier que de ce que je faisais, et non pas de comment on me voit."

C'était horrible à dire, mais je crois bien que j'étais plus heureux alors, un bonheur plus simple, moins passionné, mais qui n'était pas entaché d'angoisses ou de peurs ! C'était bien pour ça après tout que j'avais initialement quitter ma famille, pour m'adonner à mes traques sans avoir à craindre de représailles à leur égard, ne pas avoir d'autres plaisirs, d'autres joies que celle que me procuraient mes actions, ma tâche. C'était...Tout simplement trop compliqué maintenant. Et les propos de la danseuse, qui se voulaient pourtant rassurant ne me rassurèrent guère, étant parcouru d'un frisson pour ma part alors qu'elle souriait, et que je détournais le regard, soupirant faiblement.

"Lexi... J'ai assiste et pris part à assez d'histoire de bâtards rejetés par leurs pères nobles, à assez de vengeance d'enfant délaissés par leurs parents et à assez de conflits familiaux, pour savoir que l'âge n'y changera rien. Je les ai abandonné pour un objectif qui semble utopique, mais dans lequel je crois, et que je n'abandonnerai pas quoi qu'il advienne, même... Même ça... Déjà que je me demande bien pourquoi tu es fier de moi. Après tout, malgré toutes ces leçons que je t'ai donné, il semblerait que je ne vaille pas mieux que ceux qui t'ont délaissé en matière d'abandon."


Les dents serrés, je gémissais un peu quand elle raffermit sa prise sur ma main, mais j'y répondis, serrant à mon tour, malgré les craquements de mes os abîmés, la chaleur du sang qui y ruisselait et la douleur qu'elle me renvoyait... Avant de finalement sourire doucement, abaissant la tête, pour enfin souffler doucement.

"Allons Lexi... Tu sais bien que je ferai tout ce qui doit être nécessaire, même m'infliger les pires souffrances qui soit ! Pour autant... Tu as raison, tout de même, je ne dois pas me torturer alors que cela ne mène à rien... Mais je crois qu'on est d'accord pour dire que ce n'est pas si facile, hm ?"

Je la regardais de nouveau, dévoilant mon sourire un peu amer, puis de saisir son autre main, celle sur ma joue, contre laquelle je m'appuyais doucement.

"Tu sais... Ce qui me fait le plus mal, je crois, c'est que j'ai essayé pourtant, j'ai essayé de les garder. Je venais aussi souvent que possible les voir, je jouais avec eux, je leur donnais à manger, mais il semblerait que ça ne soit pas suffisant, et que plus rien ne le soit."

Puis enfin, je conclus, riant faiblement, sans réussir réellement à me convaincre moi même.

"Et c'est pas mon voyage d'un mois par delà la mer qui va m'y aider !"

Oui... Malgré mes doutes, et ma douleur, je n'avais pas pensé un instant à refuser cette mission, cette quête. Après tout, sans cela, si j'étais abandonné par tous, que me resterait il ?

Rien.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Dim 15 Fév 2015, 15:57

La fée continua d’essuyer ses larmes, caressant la joue de l’humain tout en l’observant. Terminé la magie de leur danse, tout n’était que tristesse à présent. Et bien qu’elle s’était mit un point d’honneur à fuir celle-ci, cette fois elle ne voulait pas partir. Elle ne voulait pas le laisser, non… Engar se mit enfin à parler, à mettre des mots sur sa colère et sur ce qui le torturait. Il avait raison… Etre seul, c’était plus facile. Les souffrances étaient bien moins intenses, et on pouvait vivre ainsi très longtemps… Elle avait même toujours vécu de cette manière, seule. Alors elle ne pouvait pas vraiment le contredire la dessus, et se contenta de faire la moue, sachant pertinemment que ce n’était pas une réelle solution. D’autant plus que pour son cas, il était déjà trop tard. Il avait encore une famille, et même des enfants. Il ne pouvait plus être seul, c’était impossible, à moins d’abandonner tout ce qu’il avait. Et ça, comment pourrait-il en être seulement capable ? Ça n’avait pas de sens, personne saint d’esprit ne pouvait gâcher une chance pareille.

Mais il y avait autre chose, et Lexi se sentie bien confuse lorsqu’il détourna son regard, mais ne tarda pas à être gagnée par la colère en entendant ses propos… Comment pouvait-il dire ça ? Elle fronça les sourcils avant de lui répondre sèchement.


" Tu n’as rien abandonné ! Ce n’est pas ça l’abandon, pas du tout ! Moi j’aurais tout donné pour avoir un père comme toi. Même sans jamais le voir, mais juste savoir qu’il m’aime et qu’il pense à moi… Ca aurait changé tellement de choses dans ma vie… Tu ne peux pas dire des choses comme ça, jamais... Ce n’est pas ça l’abandon Engar… "

Il fallait qu’elle se calme avant de faire ou dire une bêtise, elle le savait. Elle inspira profondément, et décida de ne plus parler de ça… Déjà que cela la mettait terriblement mal à l’aise, elle n’osait en parler qu’à Engar puisqu’il connaissait déjà sa situation, son passé. Mais tout de même, ce n’était pas quelque chose dont elle était fière, bien au contraire. Et alors qu’elle se calmait, Engar sembla lui aussi se détendre un petit peu. Il la regarda de nouveau, et Lexi se sentit soulagée de le voir enfin sourire. Elle l’écouta de nouveau avant d’acquiescer doucement.

" Non, je sais que ce n’est pas facile… Mais tu dois garder espoir, tu n’as pas perdu des enfants, tu ne les perdras jamais. D’accord ? Même l’Ordre et ses missions n’y changeront rien. Mais… Reviens vite quand même de la prochaine… "

Fixant ses yeux, Lexi lâcha sa main blessée et vînt enlacer ses bras autour de son cou, posant une main contre sa nuque pour qu’il puisse reposer sa tête contre elle. Elle n’avait jamais fait ce genre de câlin. Elle ne savait même pas vraiment ce que c’était… Du réconfort peut-être ? Probablement, mais pas seulement. Elle se sentait tellement bien contre lui, si bien qu’elle le serra un peu plus fort, fermant les yeux pour en profiter d’avantage. L’envie de l’enlacer ainsi n’était pas nouvelle, cela faisait depuis bien longtemps qu’elle se retenait, alors qu’elle l’écoutait lui raconter des histoires les nuits qu’elle passait chez lui. Mais cette fois-ci, elle avait cédé, et oublié complètement les limites qu’elle s’était pourtant fixée. Plus rien n’avait alors vraiment d’importance… Sauf lui.

" Ne restons pas là… Il faut soigner ta main. "

Lui chuchota-t-elle doucement avant de le libérer de son étreinte. Personne n’avait besoin de le voir comme ça, ni t’entendre ses faiblesses. Lui prenant l’autre main, elle l’invita à la suivre, se dirigeant vers son propre appartement qui n’était pas si loin que ça, tout comme celui de Felina puisqu’elles étaient désormais voisines. Elle pressa le pas et finit enfin par arriver devant chez elle, ouvrant sa porte pour laisser passer l’humain. Il n’était encore jamais venu ici… Pourtant, elle ne s’était pas privée pour venir chez lui quand bon lui semblait ! Mais elle ne l’avait jamais invité. Probablement parce qu’il n’aurait pas voulu, ou pas saisit l’intérêt. Mais là, elle avait une bonne raison ! Soigner sa main.

" Fais comme chez toi bien sur ! "

Elle était bien plus détendue maintenant qu’elle était chez elle. C’était un lieu sur où personne ne venait jamais la déranger, ni la juger ! Et même si la présence d’Engar n’était pas ce qui la rendait la plus sereine habituellement, elle était tout de même ravie qu’il connaisse cet endroit. Peut-être que finalement, malgré les évènements précédents de cette journée mouvementée, tout ne se terminerait pas en fiasco ! C’était ce qu’elle espérait en tous cas. Et puis c’était difficile de faire pire que la bourde inconsciente d’Hiromi… Retrouvant son sourire, Lexi vola jusqu’à sa salle de bain et revint avec sa petite trousse à pharmacie qu’elle posa sur une table. Elle alluma un feu dans sa petite cheminée et alla chercher un peu d’eau pour Engar. Elle savait bien qu’il n’était pas non plus à l’agonie, mais l’idée de s’occuper de lui lui plaisait assez bien… Indiquant sa main ensanglantée avec un sourire, elle prit quelques compresses et attendit son accord.

" Tu me laisses m’occuper de ça ? "
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Lun 16 Fév 2015, 21:19

Soupirant faiblement aux caresses de ma main sur ma joue, ma surprise n'en fut que plus frappante quand elle protesta quand au fait que ce que je faisais était de l'abandon, presque énervée par mes propos. Sur le coups, je veux protester, lui dire qu'elle a tort... Mais en même temps je n'en sais rien, contrairement à elle. Après tout elle n'avait jamais connu sa famille, ou qui que ce soit pour la remplacer, alors je ne pouvais que la croire, et ce en dépit des histoires sombres dont j’avais pu être le témoin et qui me hantaient l'esprit... Puis je souris, reprenant espoir, comme elle m'y invitait, avant d'être surpris par son étreinte. Pour autant, je ne m'en laissais pas moins bercer par cette dernière malgré sa petite taille, de la même façon que je me laissais aller aux calins affectueux de Felina. Certes, quelque part au fond de moi je craignais qu'il s'agisse d'une façon de m'attirer dans sa couche, mais en même temps elle m'avait déjà montré qu'elle était à même de voir au delà de cela.

Une idée qui me poussa à laisser convaincre de la usivre pour guérir ma main, jusqu'à chez elle. Après tout ce n'était qu'un juste retour des choses, elle était venu tellement de fois me rendre visite dans le taudis qui me faisait office de demeure, alors je pouvais ben voir quelle était sa maison ! Pour être honnête une telle invitation de sa part aurait, das d'autres circonstances, éveillé mes soupçons au vu de ses rapports avec la gent masculine. Seulement elle se montrait alors si compatissante à mon égard que je doutais qu'elle dissimule de telles intentions. Ainsi, je la laissais me guider, progressant relativement lentement de par la douleur, à travers les couloirs des résidences. Heureusement pour moi, elle n'habitait pas si loin de ma propre famille, de telle façon que nous pûmes nous y rendre sans que je ne me vide trop de mon sang ou que nous croisions quelqu'un quelque peu trop curieux quant à mon état. Par contre je devais avouer être un peu mal à l'aise, constatant qu'elle était voisine de Felina, dont je n'osais imaginer la réaction si elle apprenait ce qui s'était passé. Déjà que son bracelet avait dû bien la brûler...

Et ainsi ma curiosité quant à sa résidence fut rapidement assouvie, Lexi en ouvrant la porte et me laissant ainsi en apercevoir l'intérieur. Ce dernier s'avérait relativement coquet, à l'image de son habitante, et contrastait brusquement avec le mien, bien plus sobre et repoussant, à se demander pourquoi elle aimait tant y venir. Cependant, la douleur m'arracha bien vite à ma contemplation, et grimaçant je m'asseyais comme Lexi m'y invita, m'exécutant malgré ma souffrance avec douceur, comme si je craignais de casser quelque chose ici... Mais la petite fée elle même ne semblait pas penser une seule seconde à cela, s'éloignant, sans plus me surveiller, pour revenir rapidement avec de quoi panser et guérir au mieux ma main meurtrie, ce qui au vu de l'état de cette dernière promettait d'être des plus pénibles, mais ce n'était qu'un mauvais moment à passer et, après tout, j'avais connu bien pire. Ainsi, je la lui tendais sans manifester d'hésitation particulière, l'invitant même à s'exécuter, un léger sourire aux lèvres, avant de commenter, amusé.

"C'est dans ce genre d'instant que je me rends comptes que les choses ont quand même bien changé en une poignée d'années, même moi... Jamais par le passé je ne me serai laissé soigné sans avoir une lame en main !"


Et elle le savait bien, de par les histoires que je lui avais raconté, avec leur lot de blessures et de guérisseurs plus ou moins fiable et habile. Certes, s'armer face à une personne vous guérissant était a priori des plus mal venus, mais après tout cette dernière était placé au mieux pour vous frapper, et une fois en travers de la gorge, il n'y a pas grande différence entre un couteau servant à extraire les pointes de flèche, et la dite flèche, or vu le nombre d'ennemis que je m'étais fais, cela était une précaution plus que bienvenu. D'autant plus que même les rebouteux simplement malhabile se découvraient quelques talents quand ils savaient qu'un mauvais mouvement de leurs lames s'ensuivrait d'un autre, bien plus habile, de la mienne... Et il n'y avait pas que cela. Jamais aussi je ne me serai brisé de telle sorte la main, car si ce n'était le nouvel état de mon corps grâces aux expériences de Franken Fran, de telles blessures m'auraient laissés des séquelles, à moins de soins magiques, telles que je n'aurai plus pu manier de lames de cette main, une chose que je ne préférais pas imaginer.

Mais dans tout les cas, les attentions de Lexi étaient les bienvenus, et je lui tendis ma main ensanglanté, veillant cependant à ne pas salir son sol immaculé. la douleur était cuisante, et je savais qu'elle le serait d'autant plus dès qu'elle commencerait son oeuvre... Alors je parlais ,afin de penser à autre chose.

"Pour quelqu'un qui n'aime pas les autres, tu sais étrangement prendre soin d'eux.... Tu as appris à faire ça comment ?"

Me mots pouvaient paraître blessants, comme si je disais qu'une personne comme elle ne devrait pas savoir faire cela, je le savais... Et j'en jouais un peu, car ce que mes mots disaient, ma voix taquine et mon regard malicieux le démentaient. Je savais bien désormais qu'en vérité elle aimait les autres, simplement qu'elle était rongée par la peur que cela ne lui soit pas rendue. Cependant, il était vrai que c'était une attitude étrange de ma part, moi qui était plutôt franc et abrupt quand il fallait parler de travers ou de mérites, mais en même temps Lexi avait bien montré tout à l'heure qu'elle pouvait m'apprendre des choses, et pas seulement en matière de danse.

*Hrrm.... Je confirme, mais bon tu ne pense jamais au meilleur...*


Levant doucement les yeux au ciel à cette remarque mal venue je n'en restais pas moins assis, faisant face à mon hôte, alors qu'une idée me traversa la tête. Après tout je ne pouvais rien faire de plus quant à mes enfants, Lexi avait raison, seul le temps nous dira ce qu'il en sera, alors autant ne pas le perdre, et ainsi je lui demandais d'une voix malicieuse.

"Ça me fait bizarre d'être chez toi alors que d'ordinaire c'est l'inverse... Mais si justement on poursuivait sur cette lancée ? Et que... Ce soit toi qui me raconte des histoires ? Après tout... Même si tu as vécu longtemps dans cette tour il a bien dû t'advenir des choses mémorables, hm ?"


Je savais qu'elle n'aimait pas parler d'elle, mais à moins de me mettre à la porte, il allait lui être difficile d'y échapper... Et la connaissant cela m'étonnerait pas qu'elle finisse par apprécier cette chose qu'elle détestait, comme l'idée de ne pas être seule...
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Jeu 05 Mar 2015, 11:01

Gardant son sourire, Lexi s'exécuta dès lors qu'Engar lui donna son feu vert pour le soigner. Elle désinfecta d'abord la plaie avec douceur, nettoyant le sang sur sa main, et espérant que ça ne le brule pas trop… Mais malgré cette crainte, elle ne put s'empêcher de lâcher un léger rire à la remarque de l'humain.

" Ce n'est pas avec moi que tu en aurais eu besoin ! Mais je comprends… Avec tout ce que tu m'as raconté, moi non plus je n'aurais fait confiance à personne dans ces conditions ! Et puis même si tu devais te défendre maintenant, on sait tous les deux qu'aucune arme ne serait nécessaire. "

Elle lui lança un regard complice avant de se remettre à l'œuvre. Elle aurait voulu pouvoir mieux le distraire pour lui faire oublier la douleur, au moins le temps qu'elle s'occupe de sa blessure, mais il semblait prendre l'initiative de lui-même, commençant à lui poser des questions auxquelles Lexi fut assez surprise.


" Ne dit pas ça. J'aime bien les autres tu sais… C'est juste qu'ils ont parfois du mal avec moi, alors je préfère les éviter. Mais ces derniers temps, j'ai fait des efforts, et je me suis même fait des amis ! Enfin je crois… Et je pense que c'est grâce à toi. "

Lexi se sentie un peu rougir, et baissa immédiatement la tête sur la plaie d'Engar, très concentrée sur ses soins. Il était tellement rare qu'elle se sente ainsi, car d'ordinaire, rien ne la gênait ! Mais la fée commençait à s'habituer à ce genre de nouveautés, après tout, Engar en était la source depuis le début et elle l'avait bien compris à force ! Il lui avait fait baisser sa garde avec lui, mais aussi avec les autres, et Lexi avait moins de peine à rester gentille et polie, il lui arrivait même parfois de rendre service ! Oui, depuis sa rencontre avec l'humain, sa vie avait bien changé, mais elle aussi…

" Et pour être honnête, c'est Florys qui m'a montré quelques astuces à la chapelle. Elle fabrique elle-même ses onguents, elle est très douée ! Et au vu de ce qui s'est passé la dernière fois à la mine, je préfère être préparée si une nouvelle aberration veut t'arracher le bras ! "

Elle pouffa de rire, et sortit de sa trousse un pot d'onguent que lui avait justement donné la dryade. Retirant le couvercle, elle sentit le doux parfum de la pommade pâteuse, et commença à en appliquer sur la plaie qui était à présent propre. La texture épaisse était très fraiche, apaisant ainsi la douleur et formant une couche de protection sur toute la plaie. Elle allait durcir progressivement afin de rester en place et protéger sa main jusqu'à son prochain bain.

" Il faudra en remettre plus tard… "

Ajouta-t-elle avant de sortir un bandage propre. Peut-être qu'exceptionnellement, il accepterait pour ce soir de dormir chez elle, afin d'inverser les rôles pour une fois. Mais ce n'était pas le moment de lui proposer, elle n'avait de toute manière pas le courage. Qu'allait-il penser ? Il trouverait ça déplacé, à coup sur ! Pourtant une bonne nuit de sommeil dans un lit confortable ne lui ferait pas de mal, d'autant plus que la journée avait été rude pour lui, tant physiquement que moralement ! Mais elle n'allait pas le forcer, ça c'était certain. Contrairement à ce qu'on pouvait penser, personne n'avait jamais dormi chez elle, elle s'était toujours arrangée pour aller chez les autres… Mais Engar, c'était différent. Non seulement car contrairement aux autres hommes, il ne voulait rien d'elle, mais aussi parce que… Elle y était attachée, vraiment, impossible de le nier.

Elle appliqua le bandage autour de sa main, prenant soin de bien couvrir la plaie sans trop serrer, et le fixa correctement pour qu'il tienne en place. Elle soupira de satisfaction avant de ranger sa trousse et regarda Engar. Sa nouvelle question la laissa aussi perplexe que la première, se demandant bien ce qui pouvait être qualifié de "mémorable" dans sa petite vie au donjon… Comparée aux histoires d'Engar, celles de Lexi étaient bien pathétiques, et absolument pas intéressantes… Elle pouvait toujours lui faire l'historique des ses conquêtes masculines, ou bien lui raconter les derniers commérages de ses danseuses, mais elle doutait qu'il soit vraiment intéressé… De plus, tout ça n'avait que peu d'importance comparée à sa nouvelle mission au sein de l'Ordre, la seule chose qui donnait vraiment un sens à sa vie.

Mais… Elle voulait tout de même jouer le jeu. Chacun son tour après tout. Et puis, elle ne voulait pas qu'il parte, alors autant saisir ses chances de le faire rester. Elle se leva de sa chaise et invita Engar à faire comme chez lui, à se mettre  l'aise comme il le souhaitait, comme elle-même le faisait si bien quand elle restait chez lui. Elle alla ensuite tout simplement s'affaler dans un des fauteuils si confortables en face de la cheminée, regardant les flammes danser devant elle.

" Tu sais bien qu'il n'y a pas grand-chose à dire sur moi... Mais puisque tu y tiens, je peux te raconter ce dont je me souviens d'avant le donjon, lorsque j'ai enfin su ce qu'était la liberté…  "

A partir du jour où elle s'était enfuie de cette charrette, envolée dans une forêt merveilleuse qui lui avait tant appris sur elle et sa magie. Elle raconta alors à Engar sa fuite, et sa découverte de la nature, sans personne pour lui dire ni apprendre comment vivre et survivre. Les fées étaient des êtres sociables, qui n'étaient pas fait pour vivre seuls. Mais l'enfance toute particulière de Lexi l'avait rendu sauvage avec les autres, malgré son désir naturel d'aller vers eux… Tout n'était que contradiction chez elle, et peut-être qu'Engar le comprendrait-il mieux en écoutant son histoire. Ainsi elle lui raconta ses souvenirs, de sa merveilleuse connexion avec la nature jusqu'aux dangers de celle-ci qu'elle avait du affronter seule. Il y avait une grande différence entre communiquer avec les plantes et les oiseaux, et communiquer avec les hommes ou les créatures… Alors elle lui expliqua comment s'était déroulé ses premières rencontres, souvent chaotiques, qui s'étaient généralement soldées par la fuite rapide de la fée bouleversée. Il lui avait fallut de longues années avant de comprendre comment sociabiliser, comment parler, et encore plus pour avoir le courage d'intégrer un donjon où elle se sentirait en sécurité. Mais elle y était parvenue, elle avait survécu… Et l'humain savait à présent ce par quoi elle était passée pour y arriver.

" Donc tu vois… Pas de guerre ni de combat épique, aucune mission ou sauvetage, si ce n'est de moi-même… "

Finit-elle par conclure, un peu honteuse d'avoir raconté tout ça, pour la toute première fois.
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Jeu 05 Mar 2015, 23:07

C'était toujours un plaisir que voir Lexi sourire et rire à mes remarques, m'amenant parfois à l'accompagner, l'enthousiasme me permettant d'oublier un peu la douleur nécessaire provoquée par ses soins, répondant ainsi à sa première remarque avec un sourire complice, et pas seulement...

"Tout dépend de l'ennemi qui nous menacerait... Et si tu parlais pour toi même, va savoir, tu m'as déjà réservé tellement de surprise que j'en suis plus à une près, qui pourrait bien me terrasser..."

Cela dit toutes mes sales habitudes n'avaient pas disparues et de fait je ne pouvais empêcher de fixer ma propre main m'assurant avec les quelques connaissances que j'avais en premier secours que la petite fée s'y prenait correctement... Mais décidément elle faisait vraiment preuve d'une grande habilité, et ce malgré la confusion qu'elle manifestait alors qu'elle m'expliquait sa vision des choses par rapport aux autres, qui me laissa un peu perplexe, mais était compréhensible. Il était vrai qu'au vu du tempérament qu'elle affichait d'ordinaire je comprenais bien que les personnes avaient du mal avec elle, malgré le fait qu'elle prétendait les apprécier ! Néanmoins, cela appartenait au passé, et le fait d'apprendre qu'elle s'était faite des amis, en plus de moi et de Felina, était pour me plaire ! Comme quoi la brusquer un peu n'avait pas été vain, une chose qu'elle même m'évoqua et m'arracha un léger rire. Oui je l'y avais aidé, mais le gros du travail c'était qui l’avait accompli et il lui faudrait bien s'en rendre compte un jour, mais ce serait par elle même.

Et d'ailleurs elle m'offrit un exemple de ces amitiés, m'expliquant comment elle avait appris à soigner, et ce assez rapidement visiblement puisque cela datait au mieux de la création den otre ordre qui était tout de même relativement récent, puisqu'elle avait appris auprès de notre soigneuse attitrée, dont elle évoquait les talents, ce à quoi j'acquiesçais doucement. Florys avait la faiblesse d'être très dépendante de la nature, mais la chapelle étant tout prêt des bois elle pouvait y exercer sa magie et son savoir sans peine ainsi qu'appliquer ses connaissances au mieux avec ses baumes et onguent quelques peu différents de ceux utilisés à l’hôpital, dont je bénéficiais par ailleurs avec les soins de Lexi. L'onguent allait finir par se dissiper, je le savais ,mais en attendant elle permettrait à ma main de cicatriser et l'immobiliserait assez pour éviter d'aggraver par moi même mes propres blessures, une chose qui fut renforcé par le bandage qu'elle m'appliqua juste après en un dernier pique de douleur qui m'arracha un dernier soupir. Bien sûr par la suite la souffrance était toujours là, mais elle était continue et faible, assez pour s'y accoutumer et ne pas y penser, surtout en prêtant son oreille aux récits d'autrui, ce que je faisais à l'égard de Lexi, dont j'attendais la réponse quant à mon interrogation sur son passé... Mais alors que je m'attendais un peu à me faire rejeter vu le déplaisir qu'elle avait en parler, elle ne fit preuve que de peu de réticence cette fois ci, ces dernières étant surtout motivé par un prétendu manque d'intérêt dans son histoire, ce à quoi je répondis avec un léger sourire.

"Toutes les belles histoires ne se forgent pas dans le sang et les flammes, tu sais ? Les plus simples... Peuvent être les plus plaisantes aussi ?"

Et par un dernier sourire je l'encourageais à prendre la parole alors qu'elle s'asseyait, restant à  ma place pour ma part, ce qu'elle fit finalement, me racontant alors en détail ce qu'elle avait vécu, un récit dont elle ne m'avait avant laisse simplement entrapercevoir des bribes, particulièrement floues concernant ce qui lui était arrivée après sa libération, se réfugiant dans le souvenir d'une captivité plus simple et heureuse... Et je fus ainsi stupéfait d'apprendre que la fée hautaine et raffinée avait avant été une survivante en pleine nature, qui avait dû faire face au danger de cette dernière et apprendre seul comment subsister alors qu'elle n'aviat jusque là connu que la captivité. Certes, certains argueraient qu'en tant que fée il lui était facile de subsister avec sa magie et ses liens avec la nature, mais à ceux là je répondrais que les loups sont d'excellents survivants, mais qu'un d'entre eux qu'on laisserait en captivité toute sa vie et qu'on relâcherait soudainement dans la nature aurait toutes les chances d'y périr... Et de fait j'étais des plus intéressés par le récit que Lexi me fit des difficultés qu'elle avait rencontré et de la façon dont y avait fait face, souvent par la fuite il était vrai en ce qui concernait les ennemis physiques, mais ce n'était pas ces derniers les plus redoutables. En effet elle avait dû déjà surmonter sa peur, ses doutes, pour subsister puis finalement venir jusqu'au donjon où elle s'était établie et était devenue la libertine arrogante que j'avais rencontré, et qui cachait jusqu'il y à peu l'adorable jeune femme qu'elle était réellement et dont la hardiesse transparaissait dans son récit, quand bien même elle ne semblait pas être elle même convaincue.

Mais alors même que j'étais stupéfait par son récit elle baissait de nouveau le regard et s'excusait avec une intonation confuse que cela ne soit pas digne d'une saga épique... Tout d'abord un peu éberlué, je ne tardais pas à réagir à de tels propos et ainsi me relevait, pour m'avancer vers elle et, avec douceur, lui faire relever le visage pour qu'elle me regarde dans les yeux.

"... Et il n'y a rien de honteux à cela, au contraire même, déjà t'être sauvé toi même est digne d'être raconté. De nombreuses personne à ta place se seraient laissés mourir plutôt que de faire face... Et puis même s'il n'y a pas de conflit épique ou de guerre au moins... Tu as su te construire sans que cela soit à travers les larmes ou le sang d'autrui."

Bien que je ne le regrettais pas, il me fallait le reconnaître. Ce que j'étais devenu aujourd'hui je le devais en partie à tout ceux dont j'avais versé le sang, ou fait verser les larmes, alors que Lexi c'était à travers sa propre souffrance qu'elle s'était forgée, et elle n'en était que plus méritante... Cependant mon discours et mon ton paternaliste furent un peu gâché par un long bâillement que je ne pus retenir, portant ma main indemne à ma bouche pour essayer de le couvrir, avant de m'excuser.

"Ouaaah... Désolé... La tristesse et la blessure m'ont épuisé. Je crois que je vais devoir me reposer, alors... Je vais rentrer chez moi, enfin si je ne m'effondra pas avant par manque de sang."


Regardant le pansement qu'elle m'avait fait je riais doucement à ma remarque. Bien sûr je n'étais pas sérieux quant au fait de m'effondrer, ma plaie était après tout minime et ma chambre pas si loin, mais... Peut être être que je prenais quelque part plaisir à ce que Lexi s'inquiète pour moi !

*Espèce de sadique*


Oh... Si peu !


Dernière édition par Engar le Mer 29 Avr 2015, 14:48, édité 1 fois
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Mar 28 Avr 2015, 18:33

Lexi fixait les flammes de la cheminée, se demandant si Engar allait se moquer d'elle après son stupide récit qui n'avait pas vraiment d'intérêt. C'était tellement nul comparé aux aventures de l'humain… Mais elle l'entendit se lever de sa chaise et s'approcher d'elle. Son regard toujours planté dans le décor, la main d'Engar vînt saisir son menton pour lui faire relever la tête. Ce n'était pas la première fois qu'il faisait ça, et la fée commençait à apprécier ce genre de geste, qui n'avait finalement rien d'agressif. Elle se résigna donc à le regarder, et se rendit immédiatement compte à quel point elle avait été stupide de penser qu'il se moquerait d'elle. Il n'était pas comme ça, pas avec elle… Et pour s'être confié de la sorte, c'était bien qu'elle en avait conscience au fond.

Ainsi il la contredisait, lui expliquant qu'il n'y avait aucune honte à avoir, mais plutôt même de la fierté à en tirer. Cela lui était difficile à croire, et pourtant Engar lui avait déjà prouvé qu'il n'était pas un menteur, et qu'il ne disait pas les choses pour faire plaisir. Mais du plaisir, elle en avait. A le regarder, et surtout à l'écouter. Il avait décidément le don de la rassurer, de la faire se sentir en sécurité, mais par-dessus tout, de ne pas être jugé. Un nouveau sourire se dessina sur son visage, et cette fois-ci elle ne baissa les yeux, mais continua de le regarder et de l'écouter.


" J'imagine… Qu'on peut voir les choses de cette manière, oui… "

Finit-elle par admettre, heureuse de ne pas avoir à regretter son récit. Engar la comprenait, et la fée se devait d'arrêter de le sous estimer, de craindre sans cesse qu'il finisse par mal réagir, par la rejeter. Elle devait… Lui faire confiance. Ho, ce processus était déjà enclenché, depuis même un certain temps, mais chaque nouvelle étape était une victoire, la faisant se sentir de plus en plus légère, de plus en plus elle-même. Elle ne sut quoi ajouter à cela, et se contenta de profiter encore une fois de l'instant, car elle avait pu avoir Engar, presque rien que pour elle, une bonne partie de la journée ! Mais celle-ci se finissait, et il leur était impossible de dissimuler plus longtemps la fatigue qui les rattrapait. Fatigue qui se manifesta d'abord par un long bâillement de l'humain, auquel la fée s'empêcha de rire en constatant la gêne d'Engar.

Ainsi il était temps, c'était l'heure, le moment de se séparer. Lexi paniqua un court instant. C'était bien stupide, car elle avait l'habitude d'être seule, et puis il fallait bien que tous deux se reposent, pourtant elle n'avait pas du tout envie qu'il parte. Elle hésita un instant à lui demander s'il elle pouvait l'accompagner, afin de rester chez lui comme elle le faisait souvent. Mais quelques secondes de réflexion lui suffirent pour se sentir extrêmement égoïste… Engar lui laissait toujours son lit, se contentant de dormir, souvent n'importe comment, sur une chaise. Mais cette fois-ci l'humain devait se reposer, réellement. Son corps avait été éprouvé par la danse, et par une stupide blessure dont il se serait bien passé. Son esprit, lui, avait suffisamment souffert pour avoir lui aussi besoin d'une bonne nuit de sommeil. Elle était donc coincée… A moins que… La fée se mordit la lèvre, hésitante, jusqu'à ce que sa maladresse frappe une nouvelle fois.


" Ho ! oui, tu dois te reposer ! Mais viens dormir dans mon lit, il est bien plus chaud et douillet que le tien ! "

Elle fit une grimace. Engar n'était pas le genre de personne à qui elle pouvait balancer ce genre d'invitation aussi directement… C'était presque brutal, et elle s'en rendait compte immédiatement. Un peu confuse, elle tenta de se rattraper avec grand mal.

" Mais rassure toi ! Ce n'est pas une invitation ! Enfin, si s'en est une… Mais pas celle que tu crois ! Enfin si, celle que tu crois, mais sans… Heu… Le canapé est aussi très confortable. Pour moi ! Pas pour toi ! Voila, toi tu dors dans mon lit, et moi sur mon canapé, j'ai l'habitude, j'ai dormi pleins de fois dedans ! Enfin… Je dis ça pour toi… C'est juste qu'avec tout ce que tu as vécu aujourd'hui, tu as le droit de passer une vraie nuit, réparatrice… Tu vois ce que je veux dire. Et puis tu as tout de même le droit d'accepter mon hospitalité, étant donné toutes les dois où tu m'as offert… La tienne. D'hospitalité ! Bon tu as compris… "

Elle aurait mieux fait de se taire. Surtout qu'il risquait de refuser, et ce serait encore pire ! Pourquoi diable n'avait-elle pas préparé ses mots à l'avance ? C'était bien la moindre des choses, puisqu'elle n'avait jamais invité personne ! Elle s'en voulait un peu, mais de tout manière c'était trop tard, elle ne pouvait plus ravaler ni ses mots ni sa sottise. Lui lançant un regard de petite fille perdue, elle finit par se lever et lui sourit maladroitement. Comment pouvait-elle prétendre à une invitation innocente avec un comportement pareil ? Elle-même se le demandait. Pourtant elle n'attendait rien de particulier, si ce n'était qu'il reste, qu'il ne la quitte pas tout de suite. Après une grande inspiration et quelques passages de ses doigts dans ses cheveux pour se calmer, elle se reprit avant de murmurer…

" Je ne veux pas que tu partes tout de suite. Reste. "
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Mer 29 Avr 2015, 16:13

Alors que mes propos semblaient faire mouche, lui faisant admettre qu'elle n'avait pas à avoir honte de son passé, tout comme elle ne devait pas avoir honte d'être ce qu'elle était, je lui adressais un large sourire, afin de lui confirmer ses propos. Etape par étape j'étais satisfait de réussir à la faire sourire, non pas pour plaire aux autres, mais pour elle même ! Néanmoins cette satisfaction ne retirait rien à la fatigue que je ressentais, et je ne savais  à vrai dire que faire de plus maintenant, alors partir me semblait être préférable...

Mais alors Lexi paniqua, peut être à cause de ma blague douteuse sur ma propre blessure, mais j'en doutais rapidement, puisqu'elle ne s'intéressa nullement à cette dernière. Elle semblait en fait plutôt plonger dans une intense réflexion, qui m'interloqua assez pou que je retard mon départ... Et puis quelque chose me dirait qu'elle apprécierait assez peu que je parte sans même lui laisser l'occasion de me souhaiter un au revoir... Cependant j'étais sur le point de l'interpeller, prêt à la taquiner en lui demandant si elle avait cette tête parce que je la gênais car elle attendait un amant ce soir, je fus pris de court par ses propos, tout d'abord par leur soudaineté, mais au moins autant de par leur sens, car elle m'invitait ni plus ni moins qu'à prendre son lit ! Certes, je lui avais déjà offert le mien alors on pouvait voir cela comme un juste retour des choses, mais je connaissais en même temps sa réputation et ne put m'empêcher de craindre autre chose... Avant de me sermonner moi même, me traitant d'idiot, car cette attitude était la même que ceux la jugeant pour ses seuls écarts, d'autant plus que je m'étais moi même renseigné de mon côté et que jamais un de ses amants avait été chez elle...

Mais alors même que je songeais à cela, et qu'elle semblait aussi contrite que si je l'avais surprise en train de fouiller dans mes affaires, elle se mit soudainement, d'une voix confuse et en des propos qui l'était tout autant, à m'expliquer son intention que je parvins tout de même à comprendre... Et dire que je n'appréciais pas l'intention serait mentir, mais à vrai dire je ne voulais pas accepter. Oui j'avais besoin de me reposer, mais ma propre couche, aussi spartiate soit elle, me suffirait en cela. Quant à son hospitalité, elle en avait déjà fait plus qu'asse en m'invitant chez elle et en prenant soin de mes plaies, alors que ma blessure et mes ennuis n'avaient rien à voir avec elle ! De fait elle n'avait pas besoin de se forcer à m'offrir son lit, car au vu de sa confusion cela semblait plus la déranger qu'autre chose, peut être dormait elle mal sur le canapé ou que je risquais de trouver des secrets gênant dans son lit, ou encore c'était le simple fait d'héberger un homme chez elle qui l'inquiétait... Quoi qu'il en soit mon refus ne visait pas son intention ou l'offre elle même, mais plutôt la façon dont elle même le vivait.

"Désolé Lexi, mais je ne..."

Mais à peine avais je pris la parole que mon interlocutrice s'était levée pour s'avancer vers moi, et je m'interrompais. Non pas par l'action elle même que par l'attitude qu'elle avait en cela, paraissant aussi perdue que quand j'avais brisée sa carapace pour la première fois... Pour certains cette attitude passerait pour celle d'une séductrice voulant se faire passer pour innocente, mais j'avais appris à reconnaître celle ci chez Lexi et sa signification... Mais je m'étais interrompu parce que cela m'amenait à m'interroger quant à la raison de sa gêne, et surtout de cette crainte qu'elle manifestait... Était ce la peur que j'accepte son offre, ou en vérité que je la refuse... Moi même je ne savais plus trop, et ainsi je la laissais s'approcher, dans l'espoir d'une réponse...

Et enfin cette dernière vint, en une courte phrase, plus forte que toute son invitation alambiquée... Et qui après une brève surprise m'amena à un léger sourire, et je tendais alors ma main, qui rejoignit la sienne, passant doucement dans ses longs cheveux roux, qui à eux seuls expliquaient probablement son succès auprès de la gent masculines du donjon... Et après ce geste affectueux, cherchant à la rassurer, et à saisir son attention je lui répondais, doucement dans un souffle aussi ténu que le sien, comme si je craignais de briser quelque chose en elle en parlant trop fort.

"... Tu sais... Je n'ai aucun raison de partir, personne qui m'attends, alors... il suffisait de me le demander petite fée... Et ne te l'ai je pas dit ? On abandonne personne..."

Cependant mes propos encourageant furent nuancés, par d'autres plus amères, mais dont elle devait avoir conscience...

"Mais je suis un menteur tu sais... Car tôt ou tard je vais t'abandonner, après tout je ne suis qu'un humain, et is j'échappe aux épées, l'âge finira par me rattraper, là où vous, les fées, il vous laisse en paix... Mais en attendant cela autant en profiter, non ?"

Enfin, surtout pour elle, car même après avoir été en couple, même après avoir tissé des liens je devais avouer qu'en ce qui me concernait les affres de la solitude ne m'avait jamais réellement affecté.

*Peut être parce que tu ne l'es jamais vraiment avec moi !*

Oui... Peut être, mais ce n'était pas là l'important. l'important était qu'il n'en allait pas de même pour Lexi, elle s'était forgée sa carapace sur la solitude, et je comprenais que maintenant que cette carapace était brisée elle y était de nouveau exposée et que de fait j'allais devoir prendre mes responsabilités. Ainsi ce fut finalement un sourire que je concluais mes propos, ma main quittant alors ses cheveux.

"Alors j'accepte de dormir dans ton lit... A condition que tu restes à me raconter des histoires jusqu'à ce que je dors tout comme je le fais pour toi quand tu viens chez moi !"

Riant doucement alors, j'étais cependant interrompu par un nouveau bâillement. Visiblement ma condition ne serait pas très difficile à remplir !
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Sam 09 Mai 2015, 23:26

Elle avait lâché le morceau. Enfin. Elle avait formulé, en quelques mots si simples, son envie qu'il reste avec elle. Ho ce n'était pas la première fois qu'elle lui faisait comprendre, elle le savait bien. Mais jamais de cette manière, jamais chez elle... Elle était partagée entre le soulagement et l'angoisse, jusqu'aux premiers mots d'Engar, sa réponse tant attendue.... "Désolé Lexi...". Elle avala péniblement, retrouvant ce sentiment de honte... Elle se trouvait si stupide d'en demander toujours plus, alors qu'elle savait très bien à quoi s'en tenir. Pourquoi devait-elle toujours abuser, au lieu de se contenter de qu'elle recevait déjà ? La fée cherchait déjà ses mots pour rattraper le coup, peut-être pourrait-elle même lui faire oublier son invitation si elle lui parlait d'autre chose très important. Mais elle n'avait rien qui venait...Non... Rien n'était plus important en fait.

Pourtant Engar finit par lui sourire. Elle savait qu'il ne se moquerait pas d'elle, il n'était définitivement pas comme ça. Alors elle attendit, sans rien dire. Elle avait déjà trop parlé. Il approcha sa main de la sienne avant de la passer dans sa crinière rousse, la faisant sourire à son tour alors qu'elle fermait les yeux un court instant. Pourquoi... Pourquoi lui faisait-il encore et toujours ça... Ce truc, là, impossible à définir. C'était à cause de ça qu'elle désirait sans cesse sa présence, qu'elle la cherchait, la réclamait, jusqu'à troquer son lit si douillet pour une couche dure et inconfortable, plusieurs nuits. Mais il lui était tellement difficile de se rendre à l'évidence, de se l'avouer... Engar lui plaisait. Et c'était mal, très mal. Si dangereux. Elle n'avait pas le droit, et lui non plus, il lui avait dit, l'avait prévenu. Il n'était pas fait pour ça. Elle non plus. C'était ainsi.

L'humain reprit doucement la parole, comme si cela lui coutait de briser le silence. Personne ne l'attendait ? C'était vrai, en tous cas, pas dans l'immédiat, pas cette nuit. Sa demande n'était donc pas irrecevable, mais encore mieux, il l'acceptait ! Le soulagement revint enfin, et la fée se détendit en relâchant ses épaules. Mais soudain il évoqua l'âge et le temps, ce qui le forcerait un jour à l'abandonner malgré lui. Lexi lui lança un regard interloqué. Elle n'avait jamais pensé à ça. Elle n'avait d'ailleurs aucune idée de l'espérance de vie de sa race. Mais les fées vivaient très longtemps, oui... Comparée aux humains, même leur apparence prenait de nombreuses années avant d'évoluer, avant de paraitre adulte. Pourtant Lexi restait persuadée qu'elle quitterait ce monde avant Engar. Elle était si fragile, elle ne résisterait probablement pas très longtemps au combat de l'Ordre, elle donnerait surement sa vie avant même qu'Engar ne devienne vieux ! Mais elle s'était faite à cette idée,  ça ne la choquait pas, elle avait prêté serment. Néanmoins elle se garda bien d'en parler à l'humain, sachant pertinemment qu'il n'accueillerait pas cette vision des choses avec grand enthousiasme... Mais au fond, lui aussi devait s'en douter...  Il avait conscience, plus que tout autre, des risques qu'ils prenaient tous, de cette réalité.


" Nous ne savons pas qui de nous deux abandonnera l'autre en premier... Nous ne savons jamais. "

Se contenta-t-elle de répondre en un sourire mystérieux, lui prenant ensuite la main pour le guider jusqu'à sa chambre.

" Mais tu as raison, profitons en pendant qu'il en est encore temps ! "


Ils ne savaient pas de quoi l'avenir serait fait... Peut-être celui-ci serait sombre, court, ou alors formidable. Mais Lexi se fichait bien de tout ça en cet instant. Engar avait accepté son invitation, et ça, c'était déjà bien assez formidable pour elle ! Lui tirant la main tout en volant à quelques centimètres du sol, laissant ses ailes briller de joie sans aucune retenue, la fée l'emmena jusqu'à sa chambre. Celle-ci était plutôt spacieuse, discrètement éclairée par quelques fioles de poudre magique, mais aussi par la lumière de la pleine lune, filtrant à travers une grande fenêtre. C'était la porte de sortie de la petite fée, qui dès l'aube s'envolait vers la forêt pour ressourcer son énergie. Un grand lit remplis de coussins trônait au beau milieu de la pièce, et Lexi trépignait d'impatience qu'Engar se glisse à l'intérieur, rien que pour voir sa réaction face à autant de confort !

" Je vais respecter ta condition... Mais tu dois aussi respecter la mienne. Installe confortablement, fais comme si c'était chez toi... Autrement tu ne pourras pas profiter d'une vraie nuit réparatrice ! Allé allé, au lit maintenant. "

Ajouta-t-elle sur un ton faussement maternel, alors qu'elle lui retirait les draps le temps qu'il s'installe. Une fois chose faite, elle alla tirer les épais rideaux, et recouvra d'un tissu les fioles qui luisaient faiblement. Elle n'en laissa qu'une seule sur sa table de chevet, puis vînt s'assoir sur le bord du lit aux côtés de l'humain. Elle n'osait pas vraiment s'allonger... De peur d'abuser une nouvelle fois, de lui faire croire qu'elle dormirait avec lui, alors que lui faisait à chaque fois l'effort de ne jamais partager la même couche pour dormir. Elle se devait bien de respecter son choix...

Elle l'observa alors... Il était si fatigué, tellement épuisé par cette journée. La fée voulait qu'il dorme, qu'il se repose, il méritait ce sommeil. Elle voulait le voir aller mieux demain. Était-elle donc bienveillante ? Peut-être bien finalement... C'était plaisant de s'occuper de lui, elle n'avait même pas à se forcer ! Et elle n'était même pas perturbée qu'il dorme chez elle. C'était assez ironique en fait... Le premier à dormir sans propre lit ne désirait strictement rien d'elle ! Quelques temps auparavant, elle n'aurait jamais cru une chose pareille. Mais pourtant, la vie réservait bien des surprises...


" Ferme les yeux... Je vais te raconter ma première rencontre amicale... En tous cas, la moins hostile, la moins dangereuse. Mais elle fut très importante, car c'est elle qui m'a probablement donné la force de me battre, au tout début... J'ai décidé de l'appeler Flocon, car il en était parsemé sur tout son dos ! Il était si gentil, si curieux... "

Ainsi la fée lui raconta comment ce petit faon était venu à elle, et qui dans toute son innocence, lui avait permis de voir que la nature n'était pas que danger, mais qu'elle avait beaucoup de beauté et d'amour à offrir... C'était assez enfantin, mais après tout, Lexi n'était qu'une enfant à ce moment là. Rares étaient les animaux qui ne cherchaient pas à la chasser ou à la manger, alors ce genre de rencontre avaient été extraordinaire pour elle. Et puis... N'était-ce pas la parfaite histoire pour s'endormir ? Il ne risquait pas de rester éveillé par le suspens, la tristesse, ou toute autre chose avec ça...

Sans même s'en rendre vraiment compte, sa main s'était perdu dans les cheveux de l'humain, les caressant doucement tandis qu'elle se remémorait le plus de détails possibles. Mais alors Lexi le sentait sombrer, tout comme elle, qui à présent se laisser bercer par la respiration profonde de l'humain. Elle ne savait même plus où est-ce qu'elle en était dans son histoire, et ses yeux se fermèrent bientôt, lui laissant comme dernière image, le visage de son guerrier endormi.
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Engar Mer 13 Mai 2015, 16:56

Je fus quelque peu étonnée du fait que Lexi ne me sermonne même pas pour me propos morose, ni même qu'elle en paraisse attristée, au contraire même elle semblait le prendre avec une certaine sagesse, évoquant le fait que ça pourrait très bien être elle qui parte en premier... Et c'était une vérité, seulement je n'étais pas sûr que nous ayons la même réaction face à la mort de l'autre. Cependant, l'heure n'était pas à s'attarder sur d'aussi sombres pensées, et suivant nos propos quant à profiter de l'instant présent, je la laissais me guider, alors qu'elle m’éblouissait de ses ailes qui brillaient bien plus que d'habitude, jusque dans sa chambre.

Cette dernière était, comme on pouvait s'y attendre, plutôt coquette, éclairée à la fois par la lune et cette poudre que nous avions mise à profit au sein de l'ordre. Par ailleurs, et de façon presque ironique, sa chambre à coucher était plus vaste que la mienne alors qu'elle était bien plus petite, et un simple regard sur sa couche me suffisait déjà à savoir qu'elle n'était en rien comparable à la mienne. Dire que je l'y faisais dormi par politesse, mais si elle était habituée à dormir dans pareille couche cela avait dû lui être un supplice ! J'avais presque du mal à en revenir en voyant la quantité de coussins qu'il y avait. Même certains nobles n'avaient pas de telles couches ! A vrai dire j'avais déjà été invité à dormir chez des riches personnes qui faisaient appel à mes services, et même la couche de Kumie avait été assez confortable, mais là... Comment diable voulait elle que je me sente chez moi comme elle m'invitait à le faire alors qu'elle me préparait le lit Enfin, à son intention quelque peu autoritaire, bien que tendre, qui n'était pas sans me rappeler quand ma mère me faisait comprendre que j'avais assez joué comme cela, je comprenais que je n'avais plus trop le choix.

Ainsi une fois qu'elle eut fini de le préparer je me défaisais de mes bottes, et desserrais quelque peu les lacets de ma tunique, n'ayant bien sûr pas mon armure pour de la danse. Évidemment je n'allais pas me dénuder devant elle, mais quitte à dormir dans une couche confortable autant le faire au mieux et pour cela il était nécessaire de relâcher un peu mes habits... Puis l'instant d'après je m'allongeais, presque mis à l'alise par le confort de ces draps dans lesquels je m'enroulais,le visage tourné ver la fée qui achevait d'obscurcir la pièce, en laissant comme seule lueur qu'un cristal qui lui sait faiblement, trop pour qu'il soit gênant pour dormir. ainsi plongé dans la pénombre, emmitouflé dans un cocon chaleureux il était difficile de résister à la torpeur déjà présente et qui commença à croître...


Et à vrai dire ce n'est pas le son de la voix de Lexi, alors qu'elle commençait à raconter son histoire qui me maintint éveillé, au contraire même ,sa voix était assez douce pour me bercer, et l'histoire, quand bien j'essayais d'y être attentif était trop naïve pour me maintenir éveillé, quand bien même je n'en remettais nullement en doute la véracité. venant de lapart d'une fée une amitié avec un petit faon n'avait rien d'impossible et puis je la voyais mal me mentir, surtout si c'était pour raconter une histoire qui mettait assez peu en valeur la femme qu'elle souhaitait paraître aux yeux des autres... Mais mon esprit commença rapidement à s'assombrir derrière mes yeux clos, et j'eus un tout dernier réflexe avant de me laisser aller au sommeil, un léger soupir...

"Bonne nuit..."

Et alors que je m'endormais je pus sentir un doux contact dans mes cheveux, un geste qui m’aurait amené à réagir en temps normal, mais il était "trop tard" et déjà je m'assoupissais profondément... Et puis au final ce n'était pas si déplaisant, mon sommeil s'avérant des plus agréables...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et ce fut ainsi pleinement reposé et en forme que je me réveillais le lendemain, aidé par la lumière du soleil qui se devinait à travers les rideaux... mais à peine m'étais je étiré que je constatais que Lexi s'était finalement assoupi à côté de moi, ne tenant pas sa promesse... Cependant au vu de sa distance avec moi et de sa position il était évident qu'elle ne s'y était pas allongé confortablement et avait dû s'endormir sans le vouloir, une idée appuyé par le fait qu'elle avait encore tout ses vêtements, ce qui me rassurait par ailleurs quant à l'idée qu'il ait pu se passer quoi que ce soit cette nuit.

De fait je n'avais rien à redire de l'hospitalité de la fée...Et à vrai dire c'était même bien plus que tout ce que j'avais pu lui donner à ce jour ! Me redressant alors je l'observais avec un léger sourire. A la voir aussi paisible qui pourrait croire qu'elle est aux yeux de certains la pire des garces ? Au moins moi j'avais à tout moment la trogne du type peu recommandable ! Enfin, je finis par m'arracher à cette vision et me levant du lit j'eus en tête de lui réserver une petite surprise, pour la remercier de son accueil et de sa compassion à mon égard. ainsi après une bref collation de pain et de beurre, je pillais quelque peu sa cuisine afin de lui préparer un petit déjeuner assez copieux. j'ignorais ce qu'elle préférait, mais si elle avait des aliments chez elle c'est qu'elle devait aimer les manger. ainsi je fis au mieux avec mes maigres talents et ce que j'avais sous la main pou lui préparer un petit déjeuner, le tout sur un plateau traînant dans la cuisine que je vins poser contre le lit. J'aurai dès lors pu partir tout simplement, sans attendre qu'elle se réveille... après tout j'avais de nombreuses choses à faire, et l'aparté de la veille devait prendre fin.

Mais je me doutais en même temps que partir sans la prévenir lui déplaire profondément, et ça serait idiot de détruire tout ce qui avait déjà été bâti... Et ainsi après avoir rouvert les rideaux, pour laisser le soleil entrer dans la chambre, je vins m'asseoir contre le lit et continua à lui rendre ce qu'elle m'avait, passant ma main dans ses cheveux en murmurant doucement.

"Il est l'heure de se réveiller petite fée..."
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue32/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Lexi Mer 13 Mai 2015, 22:33

La nuit fut si douce, le sommeil si paisible. Lexi s'était totalement laissée aller au bien-être et avait dormi comme un bébé. Engar était resté, il était auprès d'elle, et tant pis si elle n'avait pas tenu sa promesse. Elle aurait pu se faire violence, et retourner au salon pour dormir sur son canapé presque aussi confortable que son lit, mais au fond, elle n'en avait pas envie. Demander à Engar de rester n'avait pas été que pure gentillesse, et elle en avait bien conscience. Il y avait toujours cette part d'égoïsme, où elle le voulait pour elle, malgré tous les dangers qu'il représentait à lui seul.

Une caresse la tira de son sommeil, accompagnée de la voix de l'humain, dont elle ne distingua pas tout de suite le sens de ses mots. Doucement ses paupières s'ouvrirent, et même si la lumière du soleil l'éblouit, ce fut un soulagement de voir Engar, auquel elle se mit à sourire. Oui, c'était l'heure de se réveiller... L'heure de filer dans les bois pour absorber toute la magie qu'elle pouvait, pour se remplir de toute cette énergie vitale et enivrante. Mais pas avant de profiter des derniers instants avec Engar!

Radieuse, Lexi se releva légèrement sans quitter l'humain des yeux. Était-ce la réalité ? La première fois qu'un homme passait la nuit chez elle... Dans son lit. Avec elle. Sans rien faire ni tenter quoi que ce soit. Sans déguerpir à l'aube pour rejoindre sa femme. Sans se confondre en excuses et la laisser seule pour qu'elle recommence encore et encore. Mais pourtant si, Engar était toujours là, tenant sa promesse de ne pas l'abandonner. Elle ne savait pas vraiment pourquoi il faisait ça, mais elle ne voulait pas vraiment se poser la question... Probablement par crainte d'une réponse qui lui déplairait.


" Bonjour... J'espère que tu as bien dormi ? Mais qu'est-ce que... "

Le regard de la fée repéra le plateau de nourriture sur le lit à côté d'eux. Interloquée, elle se demanda d'abord pourquoi il avait besoin de manger ici... La table de la cuisine ne lui convenait-elle pas ? Et puis... Pourquoi ne mangeait-il pas s'il avait faim ? Peut-être qu'il n'osait pas et voulait d'abord son accord. Ce qui paraissait assez stupide, elle lui avait bien assez répété de faire comme chez lui. Une idée folle lui traversa alors l'esprit...

" Est-ce que tu as préparé ça... Pour moi ? "

Elle avait presque honte. C'était à elle de faire ça pour lui, pas l'inverse ! Et puis personne ne s'était jamais donné la peine de lui faire ça, elle ne savait pas comment réagir ! Devait-elle manger ? Oui... Forcément. Remercier ? Surement oui... C'était bien ce que les autres faisaient d'habitude. Perturbée, elle retrouva tout de même le sourire et admira le plateau. Elle ne pourrait jamais avaler tout ça, mais en tous cas, il y avait du choix ! Elle s'empara alors d'une pomme qu'elle croqua joyeusement.

" Merci Engar, c'est la première fois que... Enfin tu vois quoi... J'espère que tu as mangé quelque chose aussi quand même ! "

Puis elle s'intéressa tout de suite à sa main, constatant que le bandage était resté en place, mais qu'il lui faudra changer dans quelques heures tout au plus. Le soleil avait déjà commencé son ascension, et Lexi comprit très vite qu'Engar devait partir, le travail l'attendait comme chaque jour. Elle aussi d'ailleurs, même si sa petite virée dans les bois n'avait rien de contraignant...

" Merci aussi d'être... resté. Mais ne crois pas que cela va t'épargner le prochain cours de danse ! Ha et avant de partir... N’oublie pas l'onguent pour ta main, tu dois en remettre aujourd'hui si tu veux vite guérir. "

Elle lui sourit de nouveau. De toute manière, elle savait qu'elle le recroiserait dans la journée. Soit dans les couloirs du donjon, mais plus probablement dans la chapelle. C'était une destination quotidienne pour les membres de l'Ordre à présent, chacun s’affairant à son rôle dans une parfaite harmonie, même si l'avenir restait toujours aussi incertain dans la lutte qu'ils menaient. Mais une chose restait certaine pour la petite fée... Elle n'avait jamais eu meilleur réveil qu'aujourd'hui.

Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Left_bar_bleue16/40Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de connaitre d'autres pointes ! Empty Re: Il est temps de connaitre d'autres pointes !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum