My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

Un rendez-vous peu joyeux (PV Eglise)

2 participants

Aller en bas

Un rendez-vous peu joyeux (PV Eglise) Empty Un rendez-vous peu joyeux (PV Eglise)

Message  Aqualeithys Ven 03 Avr 2015, 20:40

Il y avait des rendez-vous qu'on aurait préféré oublier, mais en l'occurrence, Aqualeithys ne pouvait pas oublier celui-là. Difficile de le faire quand on se réveillait sous la forme d'une humaine faible et docile, avec une apparence qui n'était pas la nôtre. Elle préférait de loin son véritable corps, ses longs cheveux aux reflets bleus, ses tentacules puissants... Ce changement force était une véritable humiliation.

Elle avait été assez surprise par ce changement. Déjà un mois... Le temps passait vite depuis qu'elle avait retrouvé la liberté. Elle n'en avait presque pas profité. C'était assez terrible quand elle y songeait. Combien de temps devrait-elle donc attendre avant de devenir de nouveau elle-même ? Maudits humains... Un jour, elle les tuerait tous, eux et leur ignoble engeance ! Les flots de l'océan les balaieraient et réduiraient leur existence à néant. Oui, elle n'allait certainement pas abandonné ce projet. Son courroux était terrible...

En attendant, la Cecaelia vindicative devait sagement obéir. Ce n'était pas dans son état qu'elle pouvait les noyer sous les flots, étant donné qu'elle ne contrôlait plus l'eau ou la glace, ni même aucune autre sorte de magie. Tout ce qu'elle avait, c'était son corps et l'autre forme qu'on lui avait imposée. Or, elle n'avait jamais été une combattante et elle ne tuerait pas grand monde avec une arme à la main.

Sur ses sombres pensées, elle se rendit dans une grotte qu'on lui avait montrée avant de la libérer. On lui avait dit que ce serait leur lieu de rendez-vous mensuel. Elle se hâta donc, sous forme humaine afin de pouvoir marcher plus vite. Cette apparence faible et réduite avait au moins cet avantage...

Elle avait récupéré une robe et l'avait revêtue, puis était sortie. Le tissu... Quelle étrange sensation ! Pourquoi les humains ressentaient-ils donc tant le besoin de se vêtir ? Elle l'avait compris en sortant. Une Cecaelia n'est pas sensible aux températures, passant son temps dans les fonds marins, mais un humain... C'était tout autre chose. Ils étaient contraints de compenser cela avec des vêtements et l'apparence de son alter ego était semblable au leur sur ce point. Quelle faiblesse ! Cela l’écœurait encore plus.

Une fois sur place, elle s'empressa d'enlever sa robe et de changer d'apparence. Ici, il n'y aurait personne pour la voir ainsi. Elle pouvait être de nouveau elle-même, au moins quelques instants. Elle s'étendit donc, le dos contre une paroi, en étirant ses longs tentacules, les ventouses s'agrippant au sol. Il n'y avait plus qu'à patienter en attendant son maudit "employeur." Qu'allait-il lui dire cette fois ?
Aqualeithys
Aqualeithys

Féminin
Messages : 7
Expérience : 15

Feuille de personnage
Niveau:
Un rendez-vous peu joyeux (PV Eglise) Left_bar_bleue1/40Un rendez-vous peu joyeux (PV Eglise) Empty_bar_bleue  (1/40)
Race:
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Un rendez-vous peu joyeux (PV Eglise) Empty Re: Un rendez-vous peu joyeux (PV Eglise)

Message  La Sainte Église Sam 04 Avr 2015, 17:53

La vie d'un homme n'est qu'une longue histoire, avec ses hauts et ses bas, ses bonheurs et ses malheurs et si la vie d'un grand homme ne se déterminait pas par la fréquence de "hauts" dans son histoire mais par l’intensité de ses joies et de ses malheurs alors à ses propres yeux Edmund en était assurément un, ou tout du moins était il voué à l'obtenir sous peu.

Héritier de la fortune et de l'empire d'une puissante famille bourgeoise, spécialisée dans les liaisons maritimes entre Deïsa et Svartfald ou pour lier Amessa et le territoire des terres de Kanabo sous le contrôle de l'église sans avoir à supporter les taxes et droits de passages d'Emoulin, il avait dû faire face à la destruction de la quasi-totalité de sa flotte à cause de l'intervention de créatures marines et de par l'usage de sorcellerie qui détruisirent ses navires marchand un à un, l'appauvrissant et réduisant son empire comme peau de chagrin. Il était même à deux doigts de la faillite quand soudain le clergé lui annonça avoir capturé la créature responsable de ces désastres. Une bonne nouvelle certes, mais qui ne lui rembourseraient guère ses dommages à priori... Du moins c'était ce qu'il pensa durant les mois qui suivirent, alors qu'il essayait de remettre sur pied son entreprise, difficilement car des concurrents avaient profité de la faille créer par son affaiblissement pour s'implanter et l'empêcher autant que possible de reconstruire son commerce. Puis un jour un homme de l’Église, au service de l'archevêque, vint le voir. Exceptionnellement la créature qu'ils avaient capturés avaient été laissé en vie, car elle allait leur être utile. Affaiblie, contrainte, elle leur servirait à espionner la tour Kanabo et même, éventuellement, à en éliminer certains de ses membres, qu'il s'agisse de tuer définitivement des renégats humains ou d'amener d'autres créatures à être capturées.

Mais que venait il faire là dedans ? Il était certes croyant, mais vénérait bien plus l'or que les dieux ! A cela il en eut rapidement la réponse. On lui expliqua ainsi qu'un prêtre ne pouvait frayer avec une telle créature, et que de fait ils cherchaient un individu tiers afin de la contrôler, de s'assurer qu'elle accomplisse ses tâches et ne trahissent pas, et ils s'étaient intéressés à lui. A vrai dire, l'idée de servir d'intermédiaire pour les manigances du clergé ne lui plaisait guère, mais l'offre était trop tentante. Non seulement il pourrait prendre sa vengeance, mais en plus l’Église lui proposait des monopoles non négligeables qui lui offriraient de nouveau l'ascendant sur ses concurrents. Ainsi il avait rapidement accepté, étant présenté à la créature avant de la prendre sous son contrôle.

Et il ne s'était pas privé pour prendre sa revanche. elle avait déjà subie moult tortures, mais cela lui fut un grand plaisir que de la voir se faire abuser par ses hommes, quand bien même il ne prit pas part aux "réjouissances" refusant de se compromettre de la sorte avec une telle créature... Mais l'amusement ne pouvait guère durer et cela faisait maintenant un mois que l'ancienne sorcière des mers s'était rendu au donjon et l'heure de son rapport était venu.

Ainsi, délaissant pour une journée ses affaires, le bourgeois se rendit, accompagné d'une demi-douzaine d'hommes d'arme, jusqu'au point de rendez-vous convenu, qu'il avait choisi lui même, sachant la grotte guère fréquentée, aussi bien par les monstres que les humains, et certains de pouvoir y déjouer toute embuscade. Après tout certains commerces n'étaient pas tout à fait légaux et il fallait bien d'ordinaire des endroits pour dissimuler la marchandise ainsi que de quoi surveiller discrètement le lieu ou détruire aisément les preuves... Ainsi ce fut avec confiance qu'il ouvrait la marche de la colonne et arriva devant la grotte, das laquelle il ne pénétra pas. il était peut être confiant, mais pas non plus inconscient, en tout cas pas assez pour s'aventurer dans les ténèbres de la grotte où se devinait la silhouette de la créature, avec certaines de ses tentacules visibles, arrachant une grimace de dégoût à l'homme.

"Je t'avais pourtant dit de garder ta forme humaine quand tu devais converser avec moi... Ou alors préfères tu que cela te soit imposé, avec le châtiment approprié ?"

L'homme croisa alors les bras son surcot rouge. Exceptionnellement, et malgré le fait qu'il ne soit pas un homme d'arme, il arborait des protections de métal au bras et aux jambes, probablement accompagnée d'une armure sous son surcot, ce à quoi s'ajoutait une épée soutenu par une ceinture ouvragée. Un équipement atypique pour un bourgeois, mais qui était loin d'être ridicule sur lui, ne partageant pas l'embonpoint courant parmi ses pairs, et étant même plutôt un homme sec, avec les traits tirés et les cheveux grisonnants de la quarantaine... Mais surtout il tenait dans sa main un petit objet, une sorte de sceptre, bien connu d'Aqualeithys. Oh ce n'était pas son sceptre de pouvoir, cela aurait été trop dangereux, mais c'en était un autre, fabriqué par l’Église pour la tourmenter afin de la punir ou encore la forcer à retrouver sa forme humaine... Mais avant de faire quoi que ce soit Edmund voulait voir si elle avait retenue la leçon et ainsi passa au vif du sujet.

"Alors... Quel est ton rapport sur tes pairs, créature ? Je ne vois aucun corps d'hérétique ou de semblables capturées, alors j'espère que ce que tu as à nous dire et de quelques intérêts."

Bien que si c'était le cas, cela serait plaisant, il espérait secrètement que non, comme cela plus rien ne le retiendrait de sanctionner cet être abominable.

Image d'Edmund:
La Sainte Église
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum